OFFRE D ACCOMPAGNEMENT DES CLIENTS CRÉANCIERS PAR LA CAISSE D EPARGNE SUR LA FIN DU TIP

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OFFRE D ACCOMPAGNEMENT DES CLIENTS CRÉANCIERS PAR LA CAISSE D EPARGNE SUR LA FIN DU TIP"

Transcription

1 04 juin 2015 OFFRE D ACCOMPAGNEMENT DES CLIENTS CRÉANCIERS PAR LA CAISSE D EPARGNE SUR LA FIN DU TIP Marie-Anne Reheul : Directeur des marchés Logement Social, Economie Mixte, Immobilier Professionnel des Caisses d Epargne Françoise Hamon : Responsable Projet Marketing, experte Moyens de Paiements/Flux, direction des marchés LS/EM/IP CE

2 SOMMAIRE Fin du TIP : Contexte et Impacts, Se préparer, Échéances et Opportunités Le prélèvement SEPA Les règlements par carte bancaire Le TIPS PA Le service Règlement SEPAmail Annexe - Comparatif des solutions de remplacement 2

3 LA FIN DU TIP Se préparer - RAPPEL DU CONTEXTE Le règlement 260/2012 a fixé comme échéance le 1er février 2016 pour la fin des produits de niche dont fait partie le TIP Qu est ce qu un TIP? Un moyen de paiement assurant au débiteur la maîtrise du paiement Un mode de règlement papier permettant un paiement sous différentes formes TIP Chèques Espèces Le process du traitement du TIP est règlementé Le Centre de traitement TIP est agréé par la banque du créancier Les circuits de paiement sont normalisés (TIP, chèque, espèces) Le créancier s appuie sur cette règlementation Concentration auprès de secteurs clés dont le Logement Social 3

4 LA FIN DU TIP Les impacts A partir du 29/01/16 les TIP ne seront plus acceptés par les banques. Ceci implique : De revoir le contrat en partie réglementé qui lie le prestataire TIP et le créancier L archivage et la conservation des TIP papier émis jusqu au 29/01/16 doivent être assurés pendant 10 ans, pour répondre aux contraintes d archivage des pièces comptables et 5 ans pour les contestations client. Une conservation de 10 ans est donc nécessaire. De Mettre en œuvre des solutions alternatives au TIP Si le créancier opte pour une solution prestataire, un nouveau contrat doit être rédigé et signé entre le créancier et le prestataire en charge de gérer les encaissements des avis de paiement et moyens de paiement associés 4

5 LA FIN DU TIP Se préparer - Préconisations à suivre par le client sur la fin de ses opérations TIP Préconisation 1 - Se préparer dès maintenant à définir les solutions de remplacement du TIP Se mettre en mode projet et contacter au plus tôt votre chargé d affaires Caisse d Epargne qui vous conseillera sur les solutions alternatives Réaliser dès à présent le diagnostic de l existant Prendre contact avec le Prestataire TIP Identifier les volumes TIP seuls, TIP chèques et TIP espèces Evaluer la capacité de l éditeur de la solution prélèvement SEPA ponctuel si vous internalisez les prélèvements SEPA dans le cadre du TIPS PA Définir les solutions de remplacement Préconisation 2 Bâtir votre rétroplanning Engager les travaux avec le prestataire TIP dès maintenant Engager si nécessaire les travaux avec votre éditeur en fonction des solutions qui seront à mettre en œuvre Lancer au plus tard le pilote ou les pilotes des solutions de remplacement début 4T 2015 Arrêter la date d émission des derniers courriers TIP Recommandation au plus tard début janvier 2016 (cf. slide suivant) 5

6 LA FIN DU TIP Se préparer - Calendrier des Dates butoirs Bâtir votre rétroplanning Janvier 2016 Février 2016 D* 4/01/16 Rétro planning - Fin du TIP D /01 D /01 14 jours 10 jours Avis d échéance *D : date d émission de l avis d échéance TIP Date d échéance contractuelle Délai de retard de paiement accordé Dernier jour de réception des fichiers TIP à la CE : 27/01/16 Lundi 1/02/16 : suppression des TIP Mardi 2/02/16 Dernier jour de règlement du TIP Prendre en compte les délais réglementaires et les dates butoirs Dernier jour de réception des fichiers TIP par la CE : le 27/01/16 Suppression du TIP : le 1/02/16 Dernier jour de règlement du TIP : le 02/02/16 Arrêter, en fonction des dates butoirs, la date pour émettre les derniers courriers TIP à caler sur Le rythme de facturation pratiqué (date d échéance définie contractuellement) Les délais laissés au débiteur pour payer (délai entre la date d envoi du TIP et le règlement attendu) Les délais constatés sur les retards de paiement Avec un délai d échéance de 14 jours, un délai de retard de paiement de 10 jours : Le TIP doit être émis au plus tard le 4/01/16 Pour toute date d échéance définie contractuellement après le 18 du mois (avis de paiement émis le 4/01/16), il est recommandé de ne plus émettre de TIP en janvier 2016 et de passer par la solution de remplacement 6

7 LA FIN DU TIP Se préparer - Calendrier des Dates butoirs Les rejets et les retours Rejets bancaires Derniers rejets acceptés le 11/02/16 Rejets sur contestation débiteur 8 semaines pour les TIP autorisés 13 mois pour les TIP non autorisés 7

8 LA FIN DU TIP Les solutions de remplacement : existantes et en continuité du TIP Prélèvement SEPA Solution dans la continuité du TIP Solutions existantes de remplacement Paiement de proximité par carte bancaire Paiement en ligne par carte bancaire TIPS PA Accompagnement Client sur la fin du TIP Mars

9 LA FIN DU TIP Les solutions Caisse d Epargne innovantes de remplacement LOGISCASH Une solution pour les paiements en espèces sur nos automates de dépôt valorisé (offre disponible dans les Caisses d Epargne à compter de fin juin) Solution QR Code Paiement en ligne par carte bancaire après flash d un QR Code, Via application mobile/tablette Règlement SEPAmail Solution de dématérialisation de bout-en-bout nécessitant un délai de mise en œuvre Accompagnement Client sur la fin du TIP Mars

10 SOMMAIRE Fin du TIP : Contexte et Impacts, Se préparer, Échéances et Opportunités Le prélèvement SEPA Les règlements par carte bancaire Le TIPS PA Le service Règlement SEPAmail Annexe - Comparatif des solutions de remplacement 10

11 LE PRÉLÈVEMENT SEPA Solution à promouvoir Point d attention sur l obligation du créancier de prévoir plusieurs solutions de remplacement Pour que le consommateur n use pas de recours en contestant le paiement par prélèvement comme abusif 11

12 SOMMAIRE Fin du TIP : Contexte et Impacts, Se préparer, Échéances et Opportunités Le prélèvement SEPA Les règlements par carte bancaire Le TIPS PA Le service Règlement SEPAmail Annexe Comparatif des solutions de remplacement 12

13 LES RÈGLEMENTS PAR CARTE BANCAIRE La carte Permet de dématérialiser le processus d encaissement Facilite le rapprochement des opérations Garantit le paiement des opérations Proximité En ligne avec l authentification 3D-SECURE Par paiement en ligne par carte bancaire Via un portail Internet et sur notre plate-forme de paiement monétique SP Plus Ou via notre offre «je paie en ligne» si vous n avez pas de site internet Par paiement carte bancaire en proximité avec nos TPE 13

14 SOLUTION PAIEMENT EN LIGNE PAR CARTE ET QR CODE POUR PASSER AU DÉMATÉRIALISÉ Solution Caisse d Epargne de paiement en ligne par mobile/tablette basée sur la lecture d un QR Code imprimé sur l avis de paiement ou transmis par mail, avec débouclage sur une transaction en ligne par carte bancaire via la solution Caisse d Epargne «jepaieenligne» Vous pouvez dès à présent régler votre facture par carte bancaire en flashant le QR Code ci-contre 100 euros Logement Social DurandAssociés M. Jean-François Witté 2 - Alimentation automatique des données du formulaire de paiement suite à la capture du QR Code avec possibilité de modification de données montant, infos débiteur 4 Saisie des données paiement carte avec en option 3D Secure 3 Validation du formulaire de paiement 14

15 SOLUTION PAIEMENT EN LIGNE PAR CARTE ET QR CODE POUR PASSER AU DÉMATÉRIALISÉ LES BENEFICES CLIENT Automatisation et fluidité du paiement Après flash du QR Code, le débiteur est redirigé automatiquement sur la page formulaire du site de paiement avec alimentation automatique des données du formulaire de paiement contenues dans le QR Code (informations débiteur, montant à régler, date d échéance, référence facture, référence unique de l opération ) Avec modification possible de certaines données (montant, informations débiteurs ) Et validation de ces données sur la page de formulaire de paiement Garantie de paiement avec 3D Secure Saisie des données carte : numéro, date de validité, cryptogramme visuel + Saisie du code 3D Secure reçu par sms Contrôles de conformité de la transaction Authentification du créancier + N de transaction unique Réception par le débiteur d un de confirmation de paiement (facultatif) Reporting bancaire : relevé des opérations, refus 15

16 SOLUTION PAIEMENT EN LIGNE PAR CARTE ET QR CODE POUR PASSER AU DÉMATÉRIALISÉ LA MISE EN ŒUVRE Editique Outil de génération QR Code : le créancier doit s assurer qu il dispose d un outil d une qualité suffisante, capable de fabriquer à la volée de façon automatisée des QR Code embarquant l ensemble des données nécessaires au débouclage de la transaction par carte Le QR Code devra être accompagné d un certificat pour assurer l intégrité des données (lutte contre le phishing) Le QR Code doit avoir une taille suffisante pour être lisible Vérifier avant envoi qu il l est effectivement Le nombre de caractères contenus dans le QR Code détermine sa définition pour obtenir une taille acceptable du QR Code il faut limiter le nombre de caractères (recommandation jusqu à 340 caracatères maximum) Envoi de la facture papier par courrier ou par mail au débiteur avec le QR Code comprenant les données nécessaires à la transaction (dont le lien vers le site «Jepaieenligne» ) pour régler l avis de paiement Capture des données du QR Code par le débiteur - ATTENTION à la qualité du logiciel de scan du QR Code Le créancier devra informer ses débiteurs concernant les applications de scan du QR Code adaptées à leur OS de leur téléphone/tablette à télécharger sur leur smartphone ou tablette afin que le débiteur soit redirigé sur la page de formulaire de paiement, sans dégradation du parcours client (attention aux outils véhiculant des pages de pub, induisant des pertes de données non alimentées sur la page «jepaieenligne» ) Les données relatives à l avis de règlement sont renseignées par le créancier depuis la page de formulaire de paiement à partir de son BO 16

17 EXEMPLE D AVIS D ÉCHÉANCE REÇU PAR LE CLIENT INTÉGRANT UN QR CODE SERVANT D AVIS D ÉCHÉANCE Coordonnées du Créancier Vous pouvez dès à présent régler votre avis d échéance par carte bancaire en flashant le QR Code ci-contre 100 euros Logement Social DurandAssociés M. Jean-François Witté 100 euros QR Code pouvant transporter les informations pour le paiement : données débiteurs, créancier, données facture, dont la facture pdf, lien url pour être redirigé sur un site de paiement Coordonnées du Débiteur 17

18 LES CONDITIONS D UTILISATION DE LA CARTE POUR LE PAIEMENT EN LIGNE Contrat d acceptation pour le paiement en ligne par carte bancaire Convention service SP PLUS (pour les créanciers ayant un portail internet) Un site institutionnel https://www.spplus.net/jcms/hen_6757/fr/accueil Convention service «jepaieenligne» (pour les créanciers ne disposant pas de portail Internet) 18

19 SOMMAIRE Fin du TIP : Contexte et Impacts, Se préparer, Échéances et Opportunités Le prélèvement SEPA Les règlements par carte bancaire Le TIPS PA Le service Règlement SEPAmail Annexe - Comparatif des solutions de remplacement 19

20 Dans la continuité du TIP Possibilité de maintenir un process de règlement «Papier» Le TIPS PA Une solution court terme permettant de conserver le même processus de règlement que le TIP avec un formulaire TIPS PA S appuyant sur un formulaire papier de gabarit TIP (reprenant les caractéristiques principales du coupon TIP) avec les 2 lignes optiques Le formulaire a la particularité d être à la fois un avis de paiement (avis d échéance) et un mandat de prélèvement SEPA ponctuel (autorisation de prélèvement pour la créance due) Le formulaire TIPS PA peut servir de coupon pour un règlement de type coupon+ chèques Se débouclant Soit sur un prélèvement SEPA ponctuel Le TIPS PA incluant un mandat de prélèvement SEPA ponctuel donne lieu, à la date d échéance, à un prélèvement SEPA ponctuel Soit sur un règlement par chèque Le courrier accompagnant le coupon TIPS PA doit porter la mention que le règlement par chèque est accepté Cohabitation et migration facilitées Impacts limités sur l éditique et le SI du créancier Prise en compte du traitement coupons + chèques N.B. : Le TIPS PA «signé» est un moyen de paiement un prélèvement SEPA émis par le créancier 20

21 TIPS PA : modalités opérationnelles MODÈLE À PRIVILÉGIER Modèle TIPS PA pour l autorisation d un prélèvement ponctuel Le consentement et le traitement du prélèvement S PA ponctuel de par sa nature sont les plus proches de celui du TIP Informations relatives au paiement (date échéance, montant..) Informations relatives au mandat La ligne optique contient toutes les informations permettant de générer un prélèvement SEPA ponctuel dont la RUM unique à chaque prélèvement ponctuel 21

22 TIPS PA : ASPECTS JURIDIQUES IMPACTS POUR LE CRÉANCIER Le TIPS PA est un prélèvement SEPA Core formalisé par un mandat spécifique Le créancier n a plus d obligation à faire traiter les encaissements TIPS PA par un prestataire TIP Internalisation possible Le créancier s il traite des coupons plus chèques, doit indiquer dans le courrier client que le règlement du coupon «TIPS PA» peut s effectuer aussi par chèque Le créancier est responsable du traitement des encaissements générés par le TIPS PA Le formulaire TIPS PA utilisé pour le débouclement sur un prélèvement SEPA ponctuel vaut pour prénotification Le formulaire TIPS PA est un mandat de prélèvement SEPA Core et doit être conforme à la réglementation relative au prélèvement SEPA Les données obligatoires du mandat et les mentions juridiques attachées au formulaire mandat de prélèvement SEPA ponctuel, doivent être reportées dans le formulaire TIPS PA pour autoriser un prélèvement SEPA ponctuel Archiver les mandats Être en capacité de restituer la copie/l original en cas de contestation (8 semaines pour un mandat autorisé et 13 mois pour un mandat non autorisé) soit un archivage minimum de 14 mois pour restituer un original, NB : Toutefois en cas de procédures, les délais sont de 5 ans pour les contestations client et 10 ans pour répondre aux contraintes d archivage des pièces comptables 22

23 TIPS PA : modalités opérationnelles LES IMPACTS CÔTÉ CRÉANCIER ET PRESTATAIRE TIPS PA Respecter pour le formulaire TIPS PA (cf. document TIPS PA Spécifications fonctionnelles et techniques 7/08/14) Le gabarit du formulaire TIPS PA (deux lignes optiques) La qualité d impression Le contenu des données (RUM, IBAN, ICS, en option un QR Code ) Les mentions obligatoires du mandat de prélèvement SEPA Core ponctuel Pour différencier un prélèvement SEPA d un TIPS PA par rapport au mandat de prélèvement, et pour faciliter la gestion, il est recommandé de construire la RUM de la façon suivante Exemple : Le terme «TIP» (sur les trois 1ers caractères) Code créancier : 6 caractères max (ensemble 3 de la ligne optique basse) Référence opération : 24 caractères max (ensemble 2 de la ligne optique basse) S assurer de l unicité de la RUM pour chaque échéance de paiement Veiller à vérifier l unicité de la référence opération Gérer des IBAN Toutes les modifications de coordonnées bancaires du débiteur sont gérées par l adjonction d un IBAN au TIPS PA Les coordonnées modifiées sont reportées dans le fichier de liaison émis par le centre de traitement vers le créancier Le nouvel IBAN doit être archivé avec le mandat 23

24 TIPS PA : MODALITÉS OPÉRATIONNELLES LES IMPACTS CÔTÉ CRÉANCIER ET PRESTATAIRE TIPS PA La modification du format du fichier de liaison (relevé des encaissements) transmis au créancier (IBAN) La constitution du fichier de prélèvements SEPA ponctuels soit par le créancier ou par le prestataire si délégation du créancier Le créancier doit valider que sa solution de prélèvement SEPA est en capacité de traiter des prélèvements SEPA ponctuels (s il internalise la solution) Bien indiquer dans le libellé opération transmis par le créancier la mention «TIPS PA Nom_du_créancier» restituée sur le relevé de compte pour chaque opération Permet d identifier aisément le prélèvement SEPA émis pour un TIPS PA Aucun code opération interne identifiera un prélèvement SEPA ponctuel issu d un mandat de TIPS PA 24

25 TIPS PA : modalités opérationnelles Les différentes solutions de mise en œuvre Solution 1 : Prestation TIPS PA totalement déléguée à un prestataire (activité reprise par les prestataires «TIP» : TESSI, Docapost, Intersa, UIE) Le prestataire Assure la gestion des retours TIPS PA signés et TIPS PA + chèques Génère le fichier de prélèvement SEPA (dont archivage des TIPS PA signés) Constitue les remises de chèques pour la remise en banque si coupon TIPS PA + chèques Convention de prestation à établir entre le créancier et son prestataire décrivant la prestation Le créancier est responsable de la qualité de son prestataire Solution 2 : Prestation partiellement déléguée au prestataire Le prestataire assure la gestion des retours TIPS PA signés et TIPS PA + chèques TIPS PA + chèques : le prestataire constitue les remises de chèques pour la remise en banque TIPS PA signés : le prestataire crée le fichier de liaison pour que le créancier génère lui-même le fichier de SDD ponctuels Le créancier crée le fichier de prélèvements SEPA ponctuels et gère l archivage des mandats sur la base du fichier TIPS PA transmis par le prestataire Le créancier doit vérifier que sa solution de prélèvement SEPA est en capacité de gérer des prélèvements SEPA ponctuels Solution 3 : Internalisation complète du processus chez le créancier (ne passe plus par un prestataire) Génération des prélèvements SEPA ponctuels avec archivage sur 14 mois des mandats ponctuels Le créancier doit vérifier que sa solution de prélèvement SEPA est en capacité de gérer des SDD ponctuels Traitement des TIPS PA + chèques : Le créancier peut bénéficier des solutions Caisse d Epargne de scannérisation des chèques pour constituer les fichiers de TLMC 25

26 TIPS PA CONCLUSION Avantages du TIPS PA Minimise l impact sur le créancier Le TIPS PA Ponctuel présente le moins d impact Minimise l impact sur le débiteur (présentation très proche du TIP actuel) Internalisation possible chez le client créancier Reste à la main du créancier A envisager comme une solution court terme afin de simplifier la migration TIP, en vue d une cible plus lointaine et de la mise en œuvre d un processus dématérialisé Inconvénients Pas de réduction de coûts en raison du maintien du traitement papier et du chèque Contestation possible par le débiteur conformément à la réglementation qui s applique au prélèvement SEPA (8 semaines pour un mandat autorisé et 13 mois pour un mandat non autorisé) 26

27 SOMMAIRE Fin du TIP : Contexte et Impacts, Se préparer, Échéances et Opportunités Le prélèvement SEPA Les règlements par carte bancaire Le TIPS PA Le service Règlement SEPAmail Annexe - Comparatif des solutions de remplacement 27

28 SERVICE RÈGLEMENT SEPAMAIL DÉFINITION Le Règlement SEPAmail est un nouveau service proposé aux créanciers et aux débiteurs permettant le paiement par virement à partir d une demande de règlement électronique préalablement acceptée par le débiteur. Ce nouveau service s appuie sur un service de messagerie sécurisée entre banques adhérentes à «SEPAmail» qui permet l acheminement des avis de paiement par la banque du créancier vers la banque du débiteur, aux débiteurs finaux. Le débiteur, via sa Banque à Distance, donnera son acceptation ou son refus à cette demande de règlement. A la date d échéance du paiement, la banque du débiteur émettra un virement en faveur du créancier sur la base de l acceptation de la demande de règlement valant ordre de paiement si le compte est suffisamment provisionné. 28

29 SERVICE RÈGLEMENT SEPAMAIL VALEUR D USAGE Ce nouveau service est destiné au créancier n ayant pas la maîtrise des paiements et dont les encaissements se réalisent par chèque ou TIP Ce service innovant permet au créancier de rationnaliser et sécuriser son processus de paiement avec une gestion du risque de fraude mieux maîtrisée Le Règlement SEPAmail permet d une part, une dématérialisation électronique des échanges entre le créancier et le débiteur, Et d autre part, assure un acheminement de bout en bout jusqu au virement émis, des références du créancier, facilitant ainsi les rapprochements des virements reçus Pour bénéficier de ce service, le créancier, personne morale, et le débiteur, personne physique ou personne morale, doivent souscrire à cette prestation auprès de leurs banques Accompagnement Client sur la fin du TIP Mars

30 MIGRATION DU TIP VERS REGLEMENT SEPAMAIL PRINCIPAUX CHANGEMENTS ENTRE LE TIP (LE TIP SEUL ET LE TIP + CHÈQUES) ET LE REGLEMENT SEPAMAIL LE TIP Envoi des factures + TIP par courrier aux débiteurs LE REGLEMENT SEPAMAIL Remises de DRE + justificatif dématérialisé en EDI à la banque du créancier Traitement des TIP retournés par courrier (TIP seul et TIP + chèques) Traitement du Relevé EDI de réponses aux DRE Remise en banque des TIP seuls et des chèques à encaisser Pas d action créancier (le virement SEPA est émis par la banque du débiteur) Le règlement SEPAmail : une solution 100% dématérialisée pour remplacer le TIP papier seul ou TIP + chèques 30

31 PRINCIPE GÉNÉRAL DU SERVICE RÈGLEMENT SEPAMAIL Créancier Entreprise ICQX / QXBAN EDI 1. DRE* 4. Restitution (Acceptation/ refus) 6. Relevés d opérations Virements reçus 2. Avis de demande de règlement Débiteur Particulier Entreprise QXBAN Banque en ligne 3. Réponse (Acceptation ou Refus) Domaine SEPAmail Cycle DRE/Réponses aux DRE Banque du créancier Réseau interbancaire de messages sécurisés sur Internet Banque du débiteur Acceptation 5. Emission d un virement SEPA en automatique par la banque du débiteur à la d exécution demandée si DRE acceptée Domaine Paiement Modèle 4 coins : Les créanciers et les débiteurs via leurs banques respectives se connectent au réseau SEPAmail interbancaire sécurisé pour échanger des messages de demandes de règlement (et éventuellement en pièce jointe le justificatif dématérialisé) et réponses d acceptation/refus des débiteurs aux demandes de règlement *DRE = Demande de Règlement Electronique 31

32 ENJEUX ET BÉNÉFICES POUR LE CRÉANCIER Enjeux et bénéfices pour le créancier 1 Réponse à la fin du TIP (prévue au 1/02/16) et une alternative au paiement par chèque 2 Réduction de vos coûts Le processus d encaissement de vos créances est dématérialisé de bout-en-bout (demande de règlement, réponse, justificatif, ) Les coûts liés au traitement TIP papier et les TIP + chèques, frais postaux. disparaissent 3 Une image innovante Une digitalisation de bout en bout 4 Recouvrement simplifié Le retour d information sur l acceptation ou refus de la demande de règlement des débiteurs et la restitution détaillée des virements SEPA reçus permettent le suivi du recouvrement de vos créances 5 Meilleure gestion de trésorerie prévisionnelle Après acceptation par le débiteur de la demande de règlement, le compte est crédité automatiquement par un virement SEPA à la date d échéance (sous réserve de provision du compte du débiteur) 6 Rapprochement facilité L acheminement de bout-en-bout de références du créancier (dont références facture) facilite le rapprochement des virements SEPA reçus 7 Sécurité des données véhiculées Les demandes de règlement électronique (DRE) et les réponses transitent par le réseau de messagerie interbancaire sécurisé SEPAmail sans véhiculer les IBAN de vos débiteurs 32

33 ENJEUX ET BÉNÉFICES POUR LE DÉBITEUR Enjeux et bénéfices pour le débiteur 1 Maîtrise du paiement Accord systématique par le débiteur de la demande de règlement, générant à la date d exécution demandée automatiquement le virement SEPA Le justificatif joint à la demande facilite la décision du débiteur Le débiteur a la possibilité de refuser ou de modifier (dont le montant) sa réponse jusqu à la date d exécution demandée 2 Souplesse et facilité du paiement Paiement via sa banque en ligne jusqu'à la date d exécution demandée Disponibilité 7/7 et 24/24 : Banque à distance 3 Réduction des coûts et gain de temps Plus d affranchissement Plus de papier 4 Sécurisation et confiance Le débiteur bénéficie grâce au Service d un environnement bancaire de confiance La banque attribue au débiteur un QXBAN rattaché à l IBAN qui sera véhiculé dans la demande de règlement et la réponse : l IBAN du débiteur n est jamais véhiculé, le QXBAN ne peut pas être utilisé pour une transaction de paiement Enrôlement du débiteur auprès des créancier En direct par envoi de son QXBAN (mail ou courrier postal) Via l annuaire des créanciers Règlement SEPAmail accessible depuis sa banque La capacité d'alimentation automatique d'un coffre-fort électronique pour conserver les éléments du justificatif de la demande et de son règlement 33

34 SOMMAIRE Fin du TIP : Contexte et Impacts, Se préparer, Échéances et Opportunités Le prélèvement SEPA Les règlements par carte bancaire Le TIPS PA Le service Règlement SEPAmail Annexe - Comparatif des solutions de remplacement 34

35 ANNEXE - COMPARATIF DES SOLUTIONS PROPOSÉES PAR LA CAISSE D EPARGNE PRÉLÈVEMENT, CARTE BANCAIRE, TIPS PA, LOGISCASH, QR CODE, RÈGLEMENT SEPAMAIL Solution Avantages principaux Impacts principaux Prélèvement SEPA Dématérialisation et automatisation du processus Maîtrise des encaissements Rapprochement facilité et à moindre coût Carte bancaire (paiement de proximité) Carte bancaire (paiement en ligne) Dématérialisation du processus Garantie du paiement Rapprochement facilité et à moindre coût Dématérialisation et automatisation du processus Garantie du paiement si 3D-Secure Rapprochement facilité et à moindre coût QR Code et carte bancaire Dématérialisation et automatisation du processus s appuyant sur un QR Code et le paiement par carte bancaire Rapprochement facilité et à moindre coût TIPS PA Cohabitation / migration facilitées dont rapprochement avec un minimum d impacts Possibilité d accepter des paiement par chèques avec le coupon TIPS PA Logiscash (offre disponible dans les Caisses d Epargne à compter de fin juin) Adaptée aux paiement en espèces (paiement en espèces de loyers pour organismes HLM et SEM) Règlement SEPAmail Dématérialisation et automatisation du processus de bout-en-bout Maîtrise des encaissements avec garantie de paiement dès l émission du virement Rapprochement facilité et à moindre coût Gestion des retours : Possibilité de contestation par le débiteur pendant 8 semaines et 13 mois Posséder un TPE (les débiteurs doivent se déplacer pour régler par carte) Souscrire au service SP Plus ou jepaieenligne (les débiteurs devant accepter de régler en ligne par carte) Gérer les coordonnées mail des débiteurs Gestion des contestation débiteurs si pas d authentification forte Souscrire au service «jepaieenligne» (les débiteurs devant accepter de régler en ligne par carte) Disposer d un logiciel de création de QR Code (les débiteurs devant télécharger sur leur smartphone/tablette le logiciel de capture du QR Code) Non réduction des coûts et délais Gestion des retours liés au prélèvement SEPA : Possibilité de contestation par le débiteur pendant 8 semaines et 13 mois Souscrire au service Logiscash Souscrire au service et enrôler les débiteurs Impacts sur le SI : modification et évolution du SI pour la prise en compte d un nouveau process de règlement (émission des Demandes de règlement Electronique et réception des réponses ) 35

SPECIFICATIONS FONCTIONNELLES ET TECHNIQUES TIPSEPA. Objet du document

SPECIFICATIONS FONCTIONNELLES ET TECHNIQUES TIPSEPA. Objet du document SPECIFICATIONS FONCTIONNELLES ET TECHNIQUES TIPSEPA Objet du document Spécifications fonctionnelles et techniques TIPSEPA Version 1.9 Date de création 13/03/2014 Date de dernière modification 23/02/2015

Plus en détail

Manuel utilisateur e-remises

Manuel utilisateur e-remises Manuel utilisateur e-remises Volet Gestion des Mandats et Prélèvements SEPA Version V.3 Présentation générale Sommaire site e-remises Volet Gestion des mandats et prélèvements SEPA Mode opératoire pour

Plus en détail

Réussir la migration SEPA dans votre entreprise

Réussir la migration SEPA dans votre entreprise Réussir la migration SEPA dans votre entreprise Le SEPA de quoi s agit-il Qu est-ce que SEPA? SEPA Single Euro Payments Area / Espace unique de paiement en euros Une suite logique de l intégration financière

Plus en détail

Atelier UniverSwiftnet Syrtals - Cegedim

Atelier UniverSwiftnet Syrtals - Cegedim Atelier UniverSwiftnet Syrtals - Cegedim Mandat électronique SEPA et signature : de la dématérialisation au risque de fraude zéro Hervé Lorieul Consultant Associé Syrtals le 12 février 2013 Jean-Marie

Plus en détail

L espace SEPA comprend les Etats membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

L espace SEPA comprend les Etats membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse. SEPA, mode d'emploi tout savoir sur l'espace unique de paiement en euros Qu'est-ce que SEPA? Qu est-ce que SEPA change pour les entreprises? [Qu est-ce que SEPA?] SEPA (SingleEuroPaymentsArea - Espace

Plus en détail

Le prélèvement SEPA Quels impacts pour votre entreprise?

Le prélèvement SEPA Quels impacts pour votre entreprise? Vous êtes chef d entreprise, profession libérale, professionnel, expert comptable, Directeur Administratif et Financier. L harmonisation de Moyens de Paiement vous concerne Le prélèvement SEPA Quels impacts

Plus en détail

Pack Prélèvements Confort et Confort Plus

Pack Prélèvements Confort et Confort Plus Pack Prélèvements Confort et Confort Plus Guide clients Page 1-00/00/00 Systèmes de Paiement & Flux Ce guide clients vous est offert par votre Conseiller Crédit Agricole pour vous permettre de vous approprier

Plus en détail

Le prélèvement SEPA. Optimisez la mise en recouvrement de vos créances avec le prélèvement SEPA

Le prélèvement SEPA. Optimisez la mise en recouvrement de vos créances avec le prélèvement SEPA Le prélèvement SEPA Optimisez la mise en recouvrement de vos créances avec le prélèvement SEPA QU EST-CE QUE LE PRÉLÈVEMENT SEPA? Vous émettez des prélèvements SEPA afin que vos clients vous règlent automatiquement

Plus en détail

JOURNÉE D'ÉTUDES DES PRESTATAIRES INFORMATIQUES DES ORGANISMES PUBLICS LOCAUX

JOURNÉE D'ÉTUDES DES PRESTATAIRES INFORMATIQUES DES ORGANISMES PUBLICS LOCAUX JOURNÉE D'ÉTUDES DES PRESTATAIRES INFORMATIQUES DES ORGANISMES PUBLICS LOCAUX L'ACTUALITÉ DES MOYENS DE PAIEMENT Le TIPSEPA par Stéphanie PRUDENT Chef du bureau Trésorerie, moyens de paiement et activités

Plus en détail

Petites entreprises, votre compte au quotidien

Petites entreprises, votre compte au quotidien Petites entreprises, votre compte au quotidien Créée en 1957 par les Caisses d Epargne, Finances & Pédagogie est une association qui réalise des actions de sensibilisation et de formation, sur le thème

Plus en détail

La dématérialisation des échanges bancaires SEPA. Normes et formats, Quels impacts dans les entreprises? Comment être prêt à temps?

La dématérialisation des échanges bancaires SEPA. Normes et formats, Quels impacts dans les entreprises? Comment être prêt à temps? La dématérialisation des échanges bancaires SEPA Normes et formats, Quels impacts dans les entreprises? Comment être prêt à temps? Juin 2013 Sommaire Prologue et son positionnement dans la dématérialisation

Plus en détail

«SEPA : 1 ER FÉVRIER 2014, ENSEMBLE, ON Y SERA!» Virements et Prélèvements SEPA - Guide de migration

«SEPA : 1 ER FÉVRIER 2014, ENSEMBLE, ON Y SERA!» Virements et Prélèvements SEPA - Guide de migration «SEPA : 1 ER FÉVRIER 2014, ENSEMBLE, ON Y SERA!» Virements et Prélèvements SEPA - Guide de migration Introduction L échéance du 1 er Février 2014, date limite pour basculer vos virements et prélèvements

Plus en détail

La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA

La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA Ordre du Jour Introduction IEDOM et FBF Présentation SEPA et les Entreprises Partage d expériences Questions- Réponses TITRE TITRE TITRE

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE

DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA MODIFICATION DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS

Plus en détail

Guide SEPA. Fin des Virements et Prélèvements Domestiques au 01.02.2014

Guide SEPA. Fin des Virements et Prélèvements Domestiques au 01.02.2014 Fin des Virements et Prélèvements Domestiques au 01.02.2014 «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises et les

Plus en détail

SOGESTEL ET SOGESTEL TS. La télétransmission sous protocole EBICS

SOGESTEL ET SOGESTEL TS. La télétransmission sous protocole EBICS ENTREPRISES GESTION DES FLUX SOGESTEL ET SOGESTEL TS La télétransmission sous protocole EBICS SOMMAIRE Les offres 4 Des services complets de remises 5 Des services de relevés à la carte 6 Un fonctionnement

Plus en détail

LES MOYENS MODERNES D ENCAISSEMENT DES RECETTES DES COLLECTIVITES LOCALES. 20 février 2012

LES MOYENS MODERNES D ENCAISSEMENT DES RECETTES DES COLLECTIVITES LOCALES. 20 février 2012 LES MOYENS MODERNES D ENCAISSEMENT DES RECETTES DES COLLECTIVITES LOCALES 20 février 2012 1- LE TIP (titre interbancaire de paiement) Définition et avantages du TIP Le TIP est un moyen de paiement automatisé...

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Comment bien réussir votre migration SEPA? (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso Opérationnel) Au 1 er février 2014, tous les virements et prélèvements seront

Plus en détail

Sylvie Calsacy, Product Manager SEPA 24/04/2015

Sylvie Calsacy, Product Manager SEPA 24/04/2015 Sylvie Calsacy, Product Manager SEPA 24/04/2015 Worldline, tomorrow s digital experience Worldline fournisseur de services numériques de bout en bout, conçoit des solutions B2C innovantes et met en oeuvre

Plus en détail

Saisie Prélèvement SEPA sur EDI WEB

Saisie Prélèvement SEPA sur EDI WEB ACCES EDI WEB Votre connexion se fait via la vitrine du site Crédit Agricole : www.ca aquitaine.fr Cliquez dans l onglet Professionnels ou Agriculteurs ou Entreprises ou Associations Puis cliquez sur «EDI

Plus en détail

Comité National SEPA. SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels

Comité National SEPA. SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels Comité National SEPA SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels Fiche n 1 Quels sont les pré-requis à remplir avant de débuter vos tests fonctionnels?

Plus en détail

Partage votre engagement PROGRAMME SEPA-TIP REMPLACEMENT DU TITRE INTERBANCAIRE DE PAIEMENT

Partage votre engagement PROGRAMME SEPA-TIP REMPLACEMENT DU TITRE INTERBANCAIRE DE PAIEMENT Partage votre engagement PROGRAMME SEPA-TIP REMPLACEMENT DU TITRE INTERBANCAIRE DE PAIEMENT 1 Bienvenue dans cette FAQ dédiée au passage du TIP au format TIPSEPA Cette FAQ comporte 4 parties. Cliquez sur

Plus en détail

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes 13 septembre 2005 GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes Ce glossaire a été élaboré sous l égide du CCSF. Il est conçu à des fins purement informatives, et destiné à vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

www.banquedelareunion.fr

www.banquedelareunion.fr LES CENTRES D AFFAIRES DÉDIÉS AUX ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS ET ASSOCIATIONS CENTRE D AFFAIRES NORD/EST Tél. 0262 40 01 31 / 0262 40 01 33 Fax : 0262 40 01 60 CENTRE D AFFAIRES OUEST Tél. 0262 55 68 13

Plus en détail

Domiciliations SEPA FAQ

Domiciliations SEPA FAQ Domiciliations SEPA FAQ Découvrez les questions les plus fréquemment posées sur les domiciliations SEPA : cliquez dessus pour arriver directement à nos réponses! 1. Qu est-ce que la domiciliation SEPA

Plus en détail

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour III. Les conditions bancaires 1. La problématique du choix de la banque 2. Les principaux instruments de paiement domestiques 3. Les jours de valeur et les jours de banque 4. Les taux d intérêt 5. Les

Plus en détail

Fédération Nationale des Organismes de Gestion des Établissements de l Enseignement Catholique Questions Réponses Le mandat

Fédération Nationale des Organismes de Gestion des Établissements de l Enseignement Catholique Questions Réponses Le mandat 277 rue Saint-Jacques 75240 PARIS Cedex 05 Tél. : 01.53.73.74.40 - Fax : 01.53.73.74.44 - mail : contact@fnogec.org Questions Réponses Le mandat 2 La référence unique de mandat (RUM) 3 La prénotification

Plus en détail

S PA : les enjeux des nouveaux moyens de paiement européens. Délégation Alsace - Lorraine Conférence du mardi 23 novembre à Nancy

S PA : les enjeux des nouveaux moyens de paiement européens. Délégation Alsace - Lorraine Conférence du mardi 23 novembre à Nancy S PA : les enjeux des nouveaux moyens de paiement européens Délégation Alsace - Lorraine Conférence du mardi 23 novembre à Nancy Agenda Présentation générale du S PA Rappel des caractéristiques du SCT,

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes accompagne les Professionnels / Entreprises dans le nouvel environnement

Plus en détail

Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique

Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique i Mémo SEPA i Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique QUELQUES NOTIONS Le 1er février 2014, la norme SEPA devient obligatoire pour l'ensemble des virements et prélèvements en euros à l'intérieur de

Plus en détail

Les Ateliers Métiers 2015 Les trésoriers face aux problématiques de réconciliation Et la banque dans cela? 07/05/2015

Les Ateliers Métiers 2015 Les trésoriers face aux problématiques de réconciliation Et la banque dans cela? 07/05/2015 Les Ateliers Métiers 2015 Les trésoriers face aux problématiques de réconciliation Et la banque dans cela? 07/05/2015 ATELIER METIER UNIVERSWIFTNET 07/05/2015 - Page 2 Les trésoriers face aux problématiques

Plus en détail

Quelles sont les informations obligatoirement présentes sur le mandat?

Quelles sont les informations obligatoirement présentes sur le mandat? Qu est-ce que le prélèvement SEPA? Le prélèvement SEPA remplace l autorisation de prélèvement telle que nous la connaissions. Le mandat a pour fonction de rendre plus sûres les transactions bancaires.

Plus en détail

www.banquedelareunion.fr

www.banquedelareunion.fr Les Centres d affaires dédiés aux entreprises, CoLLeCtivités et associations Centre d affaires nord/est Tél. 0262 40 01 31 / 0262 40 01 33 Fax : 0262 40 01 60 Centre d affaires ouest Tél. 0262 55 68 13

Plus en détail

La Modernisation et la sécurisation des Des Moyens de Paiement. Réunion d information. Epinal, le 14/10/2014

La Modernisation et la sécurisation des Des Moyens de Paiement. Réunion d information. Epinal, le 14/10/2014 La Modernisation et la sécurisation des Des Moyens de Paiement Réunion d information Epinal, le 14/10/2014 Éléments de contexte : le cadre réglementaire r national Le décret d n n 2012-1786 1786 du 7 novembre

Plus en détail

Lettre d information. Octobre 2014

Lettre d information. Octobre 2014 Octobre 2014 Lettre d information Edito Nouveautés : Sage Génération i7 7.70 A la Une : Dématérialisation de la TVA A la Une : Déclaration Sociale Nominative Focus : Sage CRM Online Fiche pratique : Les

Plus en détail

Innovation monétique dans la relation commerçant-client

Innovation monétique dans la relation commerçant-client L es ateliers Petit auditorium Les Journées de l AFTE 2014 Innovation monétique dans la relation commerçant-client Laurence VALENTIN-ESTURONNE Jean-Bernard HAMEL Pascal BURG Associé Edgar, Dunn & Company

Plus en détail

Extrait des conditions tarifaires au 1 er janvier 2016

Extrait des conditions tarifaires au 1 er janvier 2016 PROFESSIONNELS, AGRICULTEURS ET ASSOCIATIONS La banque qui écoute, qui comprend, qui agit Extrait des conditions tarifaires au 1 er janvier 2016 (1) ÉDITO Chers clients, Chers sociétaires, Vous trouverez

Plus en détail

Echanges de Données Informatisées (EDI)

Echanges de Données Informatisées (EDI) Echanges de Données Informatisées (EDI) A L ATTENTION DES RESPONSABLES COMPTABLES ET FINANCIERS! IMPORTANT Evolution des paramètres pour le rapprochement bancaire de vos relevés de comptes EDI Si vous

Plus en détail

Réussir votre migration à SEPA. Mode d emploi à destination des entreprises

Réussir votre migration à SEPA. Mode d emploi à destination des entreprises Réussir votre migration à SEPA Mode d emploi à destination des entreprises Migrer à SEPA : c est indispensable! Après le passage des marchés financiers (1999) et de la monnaie (2002) à l euro, l Europe

Plus en détail

Les modalités de remboursement d une dette

Les modalités de remboursement d une dette Les modalités de remboursement d une dette Vous êtes allocataire de la Caf de la Seine-Saint-Denis et vous devez de l argent à la Caf? Plusieurs solutions sont mises à votre disposition : (cliquez sur

Plus en détail

Assistance Alodis : 05 81 22 00 00

Assistance Alodis : 05 81 22 00 00 Guide du Prélèvements SEPA dans CYBERPLUS ENTREPRISE Assistance Alodis : 05 8 00 00 Version Septembre 0 SOMMAIRE Les Prélèvements SEPA... - Gérer vos mandats... Liste des mandats :... - Prélèvement unitaire...5

Plus en détail

Virement SEPA Réussir Votre Migration

Virement SEPA Réussir Votre Migration Virement SEPA Réussir Votre Migration Date de Publication : 28/05/13 1 Pourquoi ce guide? 3 Lexique des icones 4 Qu est-ce que le Virement SEPA? 5 Valider la compatibilité de vos outils - Fiche 1 6 Convertir

Plus en détail

Le prélèvement SEPA, c est maintenant

Le prélèvement SEPA, c est maintenant JUILLET 2014 ENtrEPrENEurS N 13 PAIEmENt LES MINI-GUIDES BANCAIRES Le prélèvement SEPA, c est maintenant 2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

Les modalités de remboursement d une dette

Les modalités de remboursement d une dette Les modalités de remboursement d une dette Vous êtes allocataire de la Caf de la Seine-Saint-Denis et vous devez de l argent à la Caf? Plusieurs solutions sont mises à votre disposition : (cliquez sur

Plus en détail

Principales conditions tarifaires. en vigueur au 1 er janvier 2014. Entreprises

Principales conditions tarifaires. en vigueur au 1 er janvier 2014. Entreprises Principales conditions tarifaires en vigueur au 1 er janvier 2014 Entreprises Sommaire Banque au quotidien... p. 3 Tenue de compte... p. 3 Relevés de comptes... p. 3 Autres services... p. 3 Banque à distance...

Plus en détail

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Professionnels Serez-vous prêts au 1 er février 2014? VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS LE GUIDE POUR PRÉPARER VOTRE MIGRATION. Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des moyens

Plus en détail

OFFRE DE FINANCEMENT

OFFRE DE FINANCEMENT OFFRE DE FINANCEMENT ENTREPRISES EN DEVELOPPEMENT P.3 Financement de la Balance Clients (en TTC) P.3 Financement en Invoice Discounting (en TTC) P.4 Financement des Créances Commerciales (en TTC) P.5 Financement

Plus en détail

Entreprises. Extrait des Conditions Générales de Banque. Tarifs nets en vigueur au 1 er mai 2014 BANQUE ET ASSURANCES

Entreprises. Extrait des Conditions Générales de Banque. Tarifs nets en vigueur au 1 er mai 2014 BANQUE ET ASSURANCES Entreprises Extrait des Conditions Générales de Banque Tarifs nets en vigueur au 1 er mai 2014 BANQUE ET ASSURANCES Le FONCTIONNEMENT DU COMPTE FRAIS DE TENUE DE COMPTE - Commission de tenue de compte

Plus en détail

SEPA Single Euro Payments Area JUIN 2013

SEPA Single Euro Payments Area JUIN 2013 SEPA Single Euro Payments Area JUIN 2013 Préambule S.E.P.A. : Single Euro Payments Area Il s agit d un ensemble d outils opérationnels permettant à tous les utilisateurs de disposer de moyens de paiement

Plus en détail

Usage externe SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE. Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA.

Usage externe SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE. Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA. Usage externe SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA. Septembre 2013 TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES...2 CONTEXTE...3

Plus en détail

RENCONTRES. Autour de S PA. Le 3 juin 2013 à destination des Experts-comptables Le 26 juin 2013 à destination des Entreprises

RENCONTRES. Autour de S PA. Le 3 juin 2013 à destination des Experts-comptables Le 26 juin 2013 à destination des Entreprises RENCONTRES Autour de S PA Le 3 juin 2013 à destination des Experts-comptables Le 26 juin 2013 à destination des Entreprises Une action partenariale en VENDEE menée par : La Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

DEMATERIALISATION DES CONTRATS A LA SOURCE

DEMATERIALISATION DES CONTRATS A LA SOURCE FR V 3.6.4 2709013 DEMATERIALISATION DES CONTRATS A LA SOURCE INTRODUCTION CASYDEMAT est une solution de dématérialisation multicanal de tous contrats à la source (en Front Office) ; avec son portail Workflow

Plus en détail

HORS SÉRIE. GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES. décembre 2005

HORS SÉRIE. GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES. décembre 2005 FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE HORS SÉRIE GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes décembre 2005 LES MINI-GUIDES BANCAIRES Comme elles s y étaient engagées devant le Comité Consultatif du Secteur Financier,

Plus en détail

SEPA info. Single Euro Payments Area * Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA

SEPA info. Single Euro Payments Area * Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA SEPA info Nous avons anticipé les impacts de ces évolutions de Place sur nos relations «banque à client». Nous vous tiendrons donc périodiquement

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Professionnels et les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de

Plus en détail

Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS?

Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS? Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS? 1. SEPA pour les consommateurs - en bref Qu est-ce que SEPA? SEPA = Single Euro Payments Area Le Single Euro Payments Area (SEPA)

Plus en détail

SEPA : ÊTES-VOUS PRÊT POUR LE1 ER FÉVRIER 2014?

SEPA : ÊTES-VOUS PRÊT POUR LE1 ER FÉVRIER 2014? SEPA : ÊTES-VOUS PRÊT POUR LE1 ER FÉVRIER 2014? Mode d emploi www.btp-banque.fr Virements, prélèvements : les règles changent, êtes-vous prêts pour le 1 er février 2014? Qu est-ce que le SEPA? Le SEPA

Plus en détail

D exia CLF Banque. Conditions et Tarifs

D exia CLF Banque. Conditions et Tarifs D exia CLF Banque Conditions et Tarifs Mise à jour au 1 er octobre 2010 Sommaire Le compte bancaire... p. 3 Les règlements et encaissements... p. 3 Les opérations sur effets de commerce et Loi Dailly...

Plus en détail

Tarifs. et rémunérations. Tarifs TTC à la date du 01/10/06. Ce document constitue les conditions et tarifs de nos principaux produits et services.

Tarifs. et rémunérations. Tarifs TTC à la date du 01/10/06. Ce document constitue les conditions et tarifs de nos principaux produits et services. Tarifs et rémunérations Tarifs TTC à la date du 01/10/06. Ce document constitue les conditions et tarifs de nos principaux produits et services. Pour avoir plus d informations sur les produits bancaires,

Plus en détail

sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE

sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE Ouverture, transformation, clôture 4 Relevés de compte 4 Tenue de compte 4 Services en agence 4-5 BANQUE À DISTANCE

Plus en détail

Arrêt du protocole ETEBAC

Arrêt du protocole ETEBAC Arrêt du protocole ETEBAC Quels impacts pour votre entreprise? Les solutions d échanges de flux dématérialisés avec le Crédit Agricole ETEBAC est le protocole utilisé pour échanger tous les jours et de

Plus en détail

Le guide tarifaire des principaux produits et services aux entreprises

Le guide tarifaire des principaux produits et services aux entreprises 2014 Le guide tarifaire des principaux produits et services aux entreprises Fonctionnement du compte Gestion à distance Gestion des flux Placements Investissements Conseils Extrait des conditions tarifaires

Plus en détail

Migrer à SEPA : c'est indispensable

Migrer à SEPA : c'est indispensable Depuis le 1 er février 2014, le virement SEPA et le prélèvement SEPA remplacent définitivement le virement et le prélèvement national tant pour les paiements nationaux que transfrontaliers. Mode d'emploi

Plus en détail

Vos dates de valeur. Tenue et suivi de compte

Vos dates de valeur. Tenue et suivi de compte >> La banque au quotidien >> La banque au quotidien >> La ba Vos dates de valeur Paiement par chèque............................................................................. J Retrait d espèces par

Plus en détail

L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA»

L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA» L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA» dès le 1 er février 2014 SEPA 2014 L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA» dès le 1 er février 2014 Après le passage à

Plus en détail

BULLETIN DE VERSEMENT

BULLETIN DE VERSEMENT MON ENTREPRISE Tout bulletin incomplet ou erroné ne sera pas pris en compte N client Entreprise BNP Paribas Epargne & Retraite Entreprises * : Raison sociale : Dénomination commerciale : MES COORDONNÉES

Plus en détail

I. GESTION DE VOTRE COMPTE DEPOT

I. GESTION DE VOTRE COMPTE DEPOT LE COMPTE DEPOT I. GESTION DE VOTRE COMPTE DEPOT HSBC Ouverture de compte 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Clôture de compte 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Frais de tenue et de fonctionnement de compte 0.50 si >à 15 maxi 30 trimestre

Plus en détail

La dématérialisation des échanges et des moyens de paiement

La dématérialisation des échanges et des moyens de paiement La dématérialisation des échanges et des moyens de paiement Réunions Inter-cantonales en partenariat avec l AMF, Association des Maires de France. DDFiP du Cantal Mars 2012 1 1- La dématérialisation 2

Plus en détail

Déjouer la fraude aux «faux» virements. MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015

Déjouer la fraude aux «faux» virements. MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015 Déjouer la fraude aux «faux» virements MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015 Typologie de la fraude sur les moyens de paiements Source BDF Données fraude sur les moyens de paiements en France Source BDF

Plus en détail

Principales conditions tarifaires. en vigueur au 1 er janvier 2014. Agriculteurs et professionnels

Principales conditions tarifaires. en vigueur au 1 er janvier 2014. Agriculteurs et professionnels Principales conditions tarifaires en vigueur au 1 er janvier 2014 Agriculteurs et professionnels Sommaire Banque au quotidien... p. 3 Tenue de compte... p. 3 Relevés de compte...p. 3 Autres services...

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public

Dématérialisation des factures du Secteur Public Dématérialisation des factures du Secteur Public Rencontre Editeurs de solutions informatiques à destination du secteur public local 16 mars 2015 Ordre du jour 1. Présentation d ensemble du projet CPP

Plus en détail

Vivre sans chéquier. Nouvelle édition Septembre 2011. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent

Vivre sans chéquier. Nouvelle édition Septembre 2011. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT 5 CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS Les comptes financiers enregistrent les mouvements de valeurs en espèces, chèques, ainsi que les opérations faites avec le Trésor, les banques et les établissements financiers.

Plus en détail

Finalisez votre migration vers le SEPA

Finalisez votre migration vers le SEPA S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Finalisez votre migration vers le SEPA entreprises L ambition du projet S PA (Single Payments Area) est de créer une gamme unique de moyens de paiement en euros, commune

Plus en détail

Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS. Applicables à compter du 01 Mars 2015

Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS. Applicables à compter du 01 Mars 2015 Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS Applicables à compter du 01 Mars 2015 Montants indiqués en euros TTC SOMMAIRE EXTRAIT STANDARD DES TARIFS OUVERTURE, FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le

Plus en détail

Prix des produits et services à la Clientèle Entreprise

Prix des produits et services à la Clientèle Entreprise Prix des produits et services à la Clientèle Entreprise au 1 er janvier 2015 Généralités Sommaire Ce document présente les prix de nos principaux produits et services applicables à partir du 1 er janvier

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les Đlières agréées. La certiđcation

Plus en détail

Moyens de paiement V i7.00

Moyens de paiement V i7.00 Commentaire : en bleu les nouveautés Vi7. Moyens de paiement V i7.00 Découpage fonctionnel Compta 30 Poste Banque - Sage 3 MDP Poste Banque - Sage MDP Offre bancaire Ligne 100 Fonctions gamme Personnalisation

Plus en détail

Single Euro Payments Area*

Single Euro Payments Area* SEPA info Single Euro Payments Area* * Espace Unique de Paiements en Euro Qu est-ce que SEPA? Les objectifs du SEPA Les 3 nouveaux instruments du SEPA Le SEPA en 3 phases > planning prévisionnel de migration

Plus en détail

La dématérialisation : un incontournable pour le succès de votre entreprise.

La dématérialisation : un incontournable pour le succès de votre entreprise. STRATEGIES MANAGEMENT La dématérialisation : un incontournable pour le succès de votre entreprise. Quelle approche pragmatique adopter? KPMG ENTREPRISES 2008 KPMG S.A., société anonyme d'expertise comptable

Plus en détail

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS COMPRENDRE LES ENJEUX DU SEPA ET LES ÉTAPES CLÉS D UNE MIGRATION RÉUSSIE

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS COMPRENDRE LES ENJEUX DU SEPA ET LES ÉTAPES CLÉS D UNE MIGRATION RÉUSSIE VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS COMPRENDRE LES ENJEUX DU SEPA ET LES ÉTAPES CLÉS D UNE MIGRATION RÉUSSIE GUIDE POUR RÉUSSIR SA MIGRATION QUELLES SONT LES ÉTAPES PRÉALABLES? 1 Convertir ses RIB en BIC-IBAN 4

Plus en détail

CONDITIONS DE BANQUE. Applicables à compter du 04 Octobre 2015

CONDITIONS DE BANQUE. Applicables à compter du 04 Octobre 2015 CONDITIONS DE BANQUE Applicables à compter du 04 Octobre 2015 1. Gestion de compte Date valeur Intérêts Commissions et Frais 1.1. Ouverture & Clôture de comptes DZD et Devises 1.2. Frais de tenue de compte

Plus en détail

La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse

La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse 17 Avril 2013 La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse Jean Yves FOREL, directeur général, membre du directoire de BPCE en charge de la Banque commerciale

Plus en détail

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement 1 / 10 Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement Le P6 regroupe 3 parties : - Le suivi et l optimisation de la trésorerie à court terme (au jour le jour) ; - La détermination des besoins

Plus en détail

Atelier n 5 : Les Échanges de Données Informatiques, une réelle opportunité pour le cabinet

Atelier n 5 : Les Échanges de Données Informatiques, une réelle opportunité pour le cabinet Atelier n 5 : Les Échanges de Données Informatiques, une réelle opportunité pour le cabinet 1 EDI : c est quoi? L EDI s inscrit dans un contexte de dématérialisation des échanges entre la banque et ses

Plus en détail

Arrêt du protocole ETEBAC

Arrêt du protocole ETEBAC Arrêt du protocole ETEBAC Quels impacts pour votre entreprise? Les solutions d échanges de flux dématérialisés avec le Crédit Agricole ETEBAC est le protocole utilisé pour échanger tous les jours et de

Plus en détail

Comment. mieux? utiliser. moyens de paiement. mes. ? moyens. Comment ça marche? Trucs et astuces

Comment. mieux? utiliser. moyens de paiement. mes. ? moyens. Comment ça marche? Trucs et astuces ??? moyens Comment mes utiliser mieux? moyens de paiement?, Comment ça marche? Trucs et astuces Édito Madame, Monsieur, Parce qu il est important que vous, clients ou futurs clients du Crédit Agricole

Plus en détail

Gestion Comptable Sage 100

Gestion Comptable Sage 100 Gestion Comptable La réponse à tous les besoins comptables et financiers de l entreprise avec la richesse d une offre unique sur le marché. 1 SOMMAIRE 1.1. Le pôle comptable et Financier...3 1.2. Une couverture

Plus en détail

FAQ SEPA Dispositions générales Qu est-ce qu un virement SEPA? Qu est-ce qu un prélèvement SEPA?

FAQ SEPA Dispositions générales Qu est-ce qu un virement SEPA? Qu est-ce qu un prélèvement SEPA? FAQ SEPA Dispositions générales Auprès de qui puis-je domicilier un virement ou un prélèvement SEPA? Combien coûte un virement/prélèvement SEPA? Ma banque peut-elle appliquer des dates de valeur sur la

Plus en détail

GFC SEPA Généralisation. Présentation des évolutions

GFC SEPA Généralisation. Présentation des évolutions GFC SEPA Généralisation Présentation des évolutions virtuelles 6 et 10/09/2012 1 Paramètres application Disparition de la notion zone SEPA et zone non SEPA Saisies et restitutions des coordonnées bancaires

Plus en détail

S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014?

S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014? PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014? bnpparibas.net/entrepros 01 Le S PA : Single Euro Payments Area Les nouveaux instruments de paiement

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU SERVICE BANQUE EN LIGNE ECOBANK

CONDITIONS GENERALES DU SERVICE BANQUE EN LIGNE ECOBANK CONDITIONS GENERALES DU SERVICE BANQUE EN LIGNE ECOBANK 1. OBJET Les présentes conditions générales fixent les modalités d accès et de fonctionnement du service de banque en ligne fourni par ECOBANK (le

Plus en détail

Conditions Tarifaires au 1 er avril 2015

Conditions Tarifaires au 1 er avril 2015 Associations Métropole Conditions Tarifaires au 1 er avril 2015 www.bred.fr Notre savoir-faire au service de votre développement - 2 - Sommaire Le fonctionnement de votre compte P.4 Arrêté de compte Gestion

Plus en détail

Gestion comptable et financière

Gestion comptable et financière 4 5 Gestion comptable et financière Gérez efficacement votre activité comptable et financière Solution modulaire, vous propose une gestion de la comptabilité, des moyens de paiement, de la trésorerie,

Plus en détail

Logiciel KEL Annuel. Logiciel immobilier de gérance. Un logiciel du Groupe KEL

Logiciel KEL Annuel. Logiciel immobilier de gérance. Un logiciel du Groupe KEL Logiciel KEL Annuel Logiciel immobilier de gérance Un logiciel du Groupe KEL Logiciel KEL Annuel Logiciel immobilier de gérance : clair et complet Un logiciel du Groupe KEL Une solution développée par

Plus en détail

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage ACCÉDER aux services Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage 1 Souhaitant faciliter la relation avec tous ses clients, le Groupe La Poste

Plus en détail

Manuel d utilisation de la version en ligne. Février 2013

Manuel d utilisation de la version en ligne. Février 2013 Manuel d utilisation de la version en ligne Février 2013 Sommaire I- Contrôle de la saisie dans les formulaires... 3 II- Module de configuration... 4 1- Données créancier... 5 2- Préférences... 6 III-

Plus en détail

TARIFS CLIENTS PROFESSIONNELS Au 15 avril 2015

TARIFS CLIENTS PROFESSIONNELS Au 15 avril 2015 TARIFS CLIENTS PROFESSIONNELS Au 15 avril 2015 OPÉRATIONS DANS LE CADRE DE L ESPACE «SEPA» Le SEPA est un espace unique de paiement en euros entre pays membres (Etats membres de l union Européenne ainsi

Plus en détail