Dossier de presse. Réhabilitation. solutions bois. Comité National pour le Développement du Bois 10, rue Mercœur Paris

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse. Réhabilitation. solutions bois. Comité National pour le Développement du Bois 10, rue Mercœur 75011 Paris"

Transcription

1 Dossier de presse Colloque Réhabilitation Solutions Bois 10 décembre Espace Grenelle Photographe : Luc Boegly - Agence LEM + Réhabilitation solutions bois Comité National pour le Développement du Bois 10, rue Mercœur Paris Contact Presse - Sarah LAROUSSI /

2

3 Sommaire Les intervenants Retour d expériences : Réhabilitation Solutions bois Le mot de la rédaction Interviews : la parole aux acteurs des projets Gilles DE KONINCK & Alexia TOURETTE, Archétude Sadhek SADOUN, entreprise Poulingue Patrice MILLET, entreprise CMB Denis GALLOIS, bureau d études AR- C Bertrand MEURICE, LEM+ Denis PISTIAUX, bureau d études bois QSB Anne-Charlotte GOUT, Agence Snap Tanguy RODIER, Axis Architecture Le parcours des experts Guillaume DEROMBISE, MEDDE/DGALN/DHUP/QC2 André POUGET, Pouget Consultants Yves-Marie LIGOT, Bureau d études bois Nicolas BALANANT, CERQUAL Christian PONS, AOCDTF Monsieur GUIDOT, LOGIREP - Groupe Polylogis Jean-Sébastien LAUFFER, CRITT Bois Yves MORCRETTE, G Expertise 4D pages 4-5 pages 6-7 pages 8-9 pages pages page 12 page 13 page 14 page 15 page 16 page 17 page 18 pages page 20 page 21 page 22 page 23 page 24 page 25 page 26 page 27 Réhabilitation solutions bois

4 Les intervenants Intervenants des projets EX logements «La Nacelle «CORBEIL-ESSONNES Alexia TOURETTE, Gilles DE KONINCK ARCHETUDE 31 Bd du Général de Gaulle, BEAUVAIS EX 2 Hotel Ibis NEMOURS Sadhek SADOUN Entreprise POULINGUE Zone d activité n 3 Lieu dit de la Carrellerrie EX 3 «Les Turbaudières» CHOLET Patrice MILLET, Frank PROUST Entreprise CMB Constructions 27 rue Lattre, MAULEON EX logements étudiants «Tour Daviel» PARIS Denis GALLOIS BET AR-C 35 rue Gandon, PARIS EX 5 Ecole élémentaire Henri Wallon MONTREUIL Bertrand MEURICE LEM+ ARCHITECTES 16 rue de la pierre levée, PARIS EX 6 Lycée auguste Pavie GUINGAMP Denis PISTIAUX BET Bois QSB 4 rue Fulgence Bienvenue LANNION EX 7 Centre de Formation «Copernic» ANGERS Christian PONS LES COMPAGNONS DU DEVOIR 82 rue de l hôtel de ville PARIS CEDEX EX 8 Espace Affaires Polidrome REIMS Tanguy RODIER, Laurent THOMASSIN Axis Architecture 13 rue de la Fontaine, SERRIS Experts des sujets Actions ministérielles Guillaume DEROMBISE Ministère du développement durable Direction Générale de l Aménagement, du Logement et de la Nature developpement-durable.gouv.fr Thermique André POUGET POUGET CONSULTANTS Bois Sécurité Incendie Yves-Marie LIGOT BET YMLIGOT 47 rue Galliéni, HOUILLES Acoustique Nicolas BALANANT CERQUAL 1 rue de Metz, PARIS Financements Christian PONS LES COMPAGNONS DU DEVOIR François GUIDOT LOGIREP - Groupe polylogis 127, rue Gambetta BP Suresnes Cedex Relevé de mesure Jean-Sébastien LAUFFER CRITT BOIS Bâtiment 4 27, rue Philippe Séguin BP Epinal Cedex Yves MORCRETTE G Expertise 4D 25, rue Solférino Vanves

5 Les intervenants Autres acteurs des projets EX logements «La Nacelle» CORBEIL-ESSONNES Nathalie FEVRE GROUPE 3F 159 rue Nationale, PARIS Hervé MARCHAND SISAP AMENAGEMENT Avenue du Chemin de Villepreux SAINT CYR L ECOLE EX 2 Hôtel Ibis NEMOURS Eric SEGUIN PAUL & SEGUIN 9 rue Servan GRENOBLE Bruno CORDESSE SABEC 3 Voie Peupliers BALLAINVILLIERS EX logements «Les Turbaudières» CHOLET Brice KOHLER, Elise MACHEMIE TRIADE 35 rue Equarts NIORT Thomy BACCAM Sevre-Loire Habita EX logements étudiants «Tour Daviel» PARIS Jean-André MACCHINI, Jane CADOT SCP BEGUIN ET MACCHINI 43 rue de Nantes PARIS Stéphane DAUVOIS, Laurence LENGLART PARIS HABITAT rue Geoffroy Saint Hilaire PARIS Patrick VAXELAIRE SETAL ZI du Charmontet 10 rue E.A. Beau de Rochas MONTBELLIARD EX 5 Ecole élémentaire Henri Wallon MONTREUIL Cédric BREGEOT Ville de Montreuil 16 rue de la Pierre Levée PARIS Jean-Dominique DAGREGORIO, Christophe BRUN CONSTRUCTIONS NOGUES ZI Les Gatines SAINT FARGEAU EX 6 Lycée Auguste Pavie GUINGAMP Laurent THORAVAL FAUQUERT ARCHITECTES 6 rue Jeanne d Arc LANNION fauquertarchitectes.com Thierry URVOIT TURMEL FRERES Le Quartier Veillet PLEMY EX 7 Centre de formation «Copernic» ANGERS Anne-Charlotte GOUT SNAP ARCHITECTURE 10 Passage Lathuille PARIS François Hibert, Julien Bopp ACB CONSTRUCTION EX 8 Espace Affaires Polidrome REIMS Christophe COURTAILLIER L EFFORT REMOIS 7 rue Marie Stuart CS REIMS Cedex Bruno RIGAUD LE BATIMENT ASSOCIE ZI BP MUIZON

6 Retour d expériences Réhabilitation solutions bois Les engagements «3x20» pris par la France en 2009, les lois Grenelle de 2009 et 2010, complétées par la Table ronde nationale sur l efficacité énergétique de 2011, le Plan d investissement pour le logement et le Plan de rénovation énergétique de l habitat en 2013, puis les Conférences environnementales pour la transition écologique de 2012 et 2013, définissent une feuille de route ambitieuse, à la fois quantitative et qualitative, pour une rénovation massive de notre parc de bâtiments. Le but est une diminution de 38% des consommations d énergie du parc résidentiel et tertiaire en 2020, puis une réduction de 75% des émissions nationales de gaz à effet de serre en L objectif de rénovation a été fixé à logements par an d ici à 2017 : logements privés, dont occupés par des habitants en situation de précarité, et logements sociaux. L objectif intermédiaire pour 2014 est de logements privés, dont occupés par des habitants en situation de précarité, et logements sociaux. C est dire l ampleur du travail de rénovation à accomplir dans des délais courts, des conditions économiques acceptables, et avec un niveau de performance élevé. Pour y parvenir, les méthodes industrielles de rénovation basées sur les filières sèches, et notamment sur l utilisation du bois comme matériau d enveloppe, apparaissent comme une des meilleures opportunités. Les avantages du bois pour la rénovation sont nombreux. Matériau renouvelable, isolant thermique, d un poids limité facilitant les surélévations et les extensions, adaptable à tous les types de bâtiments, industrialisable pour accroître la qualité de réalisation, réduire les coûts et les délais, diminuer la pénibilité des travaux et les déchets de chantiers, il possède un très bon bilan environnemental, lié notamment à sa capacité de stockage du carbone, sa faible énergie grise et sa recyclabilité. Son utilisation est par conséquent de plus en plus prisée pour des opérations de rénovation alliant performance énergétique et qualité architecturale. L ADEME, organisme public contribuant à la transition écologique de notre pays, souhaite faciliter le développement de cette filière et multiplier les partenariats concepteurs-industriels-entreprises pour la réalisation de rénovations optimisées techniquement et économiquement, et contribuer au développement de l emploi, depuis les massifs de forêts françaises jusqu aux chantiers de bâtiments en passant par les ateliers et les usines de transformation. 6

7 Ext Int Int. RDC R+1 Les chantiers de rénovations profondes de bâtiments collectifs ou tertiaires utilisant le bois se multiplient en France. Un document effectuant une analyse comparative technico-économique des conditions de réalisation de plusieurs bâtiments très différenciés était nécessaire pour mieux apprécier l ensemble des possibilités offertes par ce matériau. C est maintenant chose faite avec la publication par le Comité national pour le développement du bois de ce livre : «Réhabilitation solutions bois», destiné à un public très large de professionnels, maîtres d ouvrages, maîtres d œuvre, industriels, entreprises. Les huit opérations présentées d ouvrages collectifs et tertiaires constituent le meilleur argumentaire qui soit pour l utilisation du bois en rénovation de bâtiments. José CAIRE Directeur Villes et Territoires Durables ADEME Ainsi, le CNDB vous propose de découvrir dans cet ouvrage une analyse complète de 8 opérations nationales de R+2 à R+15 ayant fait le choix d enveloppes bois rapportées. Ces réalisations concernent aussi bien des logements collectifs que des établissements d enseignement ou encore des bâtiments tertiaires et hôteliers. Pour chaque opération, les acteurs font part de leur retour d expérience et le lecteur dispose des informations nécessaires pour les caractériser : description de l existant, faisabilité du projet, solutions retenues, détails techniques et méthodologie de chantier. La seconde partie de l ouvrage propose une synthèse des enseignements à en tirer, en ciblant des points précis tels que la thermique, l acoustique, la sécurité incendie, les techniques du système rapporté, les méthodes de relevés de cotes Disponible sur la eboutique du CNDB Cet ouvrage a été réalisé avec le soutien financier du Codifab et de France Bois Forêt. le projet de réhabilitation La structure, mise à nue, reçoit une nouvelle peau thermique en panneaux ossature bois et bardage bois sur toutes les façades. Seul le boulevard profitera d une façade cintrée. Les plateaux, libérés de toutes cloisons intérieures, sont entièrement repensés en fonctionnalité. Coupe A Toiture terrasse R+1 Coupe B Salle de Couloir classe RDC Coupe c Sous-sol semi-enterré Ouest Est composition de la nouvelle enveloppe Panneaux ossature bois et bardage bois. Localisation : RDC, R+1 et acrotère, toutes façades y compris pignon en voile béton. Menuiseries extérieures en aluminium double vitrage peu émissif, lame d argon. Renforcement phonique sur la façade ouest. Occultation par store déroulant côté extérieur. Isolation rigide posée sur l étanchéité existante de la toiture terrasse puis pose d un géotextile et gravillons. Pas d isolation rapportée au niveau du sous-sol semi-enterré habité. Les calculs thermiques ne justifiant pas la nécessité d isoler les murs extérieurs ni le plancher bas. equipements techniques Chaudière à gaz. Complément par CTA, en faux plafond pour les classes et radiateurs pour les bureaux et parties communes. VMC simple flux couplée à des détecteurs de présence dans les salles de classes. Chauffage et éclairage gérés par des détecteurs de présence et supervisés par une GTB depuis Paris. Anne-Charlotte Goût, architecte Pourquoi avoir choisi le bois pour traiter les façades? Méthode de fixation des panneaux Dimensions des panneaux : 8 m à 10 m de longueur sur 3 m de hauteur, pour une charge d environ 1 t. Trois panneaux horizontaux, un par étage courant et un plus petit pour l acrotère formant garde-corps. Reprise de l inclinaison des abouts de dalle par chape. Ferrures en «U», fixées au nez de la dalle du RDC, reprenant l intégralité des charges verticales. Lindiers bois fixés en continu aux nez de dalle des 2 niveaux supérieurs reprenant la fixation haute des panneaux. Etanchéité de la façade Le pare-vapeur, posé en atelier, est continu sur tous les éléments d ouvrages constituant les panneaux. Le pare-pluie Stamisol, spécifique aux bardages ajourés, est très cassant à la mise en œuvre. Il était plus facile ici de le poser à la verticale, évitant ainsi les jonctions horizontales. En phase chantier, 2 tests d étanchéité à l air permettent de vérifier la parfaite perméabilité de la façade neuve et d ajuster des joints sur certaines menuiseries extérieures. En phase livraison, une analyse thermographique par infrarouge confirme une parfaite continuité de l isolation. Réhabilitation solutions bois 7 coûts travaux constatés Coûts valeur marché septembre 2011 Total de l opération : d HT. Soit 832 d/m² de SHON. Façade bois (ossature, isolation et bardage) : d HT. Soit 19 % du total de l opération TVA 19,6 % nouvelle distribution 1_L entrée, l accueil et 3_Noyau central regroupant l ascenseur sont regroupés. les gaines techniques des réseaux Rampe d accès aux PMR. depuis la toiture terrasse. 2_Les circulations s alternent sur les façades. Plan du RDC Détails techniques façade bois «Pour répondre aux problématiques d un site occupé, éviter les nuisances sonores, réduire les temps de chantier et intervenir par phase, la préfabrication était la solution retenue par l ensemble des parties prenantes. Cela nous a également permis d apporter une souplesse architecturale pour répondre de façon contemporaine. Les façades sont identifiées par le jeu de tasseaux glissant et passant devant les fenêtres. Ce jeu de glissement a été étudié, calculé et vérifié avec des modélisations réalisées par notre agence. Il sert à filtrer l ensoleillement pour éviter les gênes, tout en maîtrisant les justes apports solaires en hiver. Clin œil également à la vitesse du TGV, adjacent au boulevard et au bâtiment.» Niveau de préfabrication STRUCTURE BOIS REVETEMENT EXTERIEUR à noter Façade est, donnant sur la cour intérieure. ISOLANT PARE-VAPEUR MENUISERIES EXTERIEURES NB : bien que le bardage soit posé in situ, ses éléments sont préfabriqués. Les nouvelles façades déportées à l extérieur des nez de dalles permettent de gagner 150 m 2 de surface plancher. Relevé de cotes En phase étude, l entreprise bois réalise le relevé avec des instruments de mesures classiques (mètre, télémètre et niveaux) sans difficulté particulière, les différentes parties d ouvrage étant facilement accessibles et d aplomb. François Hibert, entreprise bois la fixation sur la structure vous a-t-elle posé problème? «La maîtrise d ouvrage, avait selon moi, sous-évalué l importance de la qualité de supports existants pour l accroche de nos murs. En effet, en phase de réalisation, nous avons réalisé des campagnes d essais pour nous apercevoir que les bétons étaient trop hétérogènes pour permettre un chevillage classique comme prévu à l initial. La proposition des chevilles chimiques a été validée par le bureau de contrôle, mais sous condition de réaliser en plus des tests à l arrachement. De plus, la quantité des chevilles a été augmentée parfois aux endroits manquants de justification.» Façade ouest, tasseaux bois formant Façade nord, escalier existant. brise-soleil. Les allèges vitrées redonnent une vue aux élèves en position assise. Centre de formation Copernic à Angers page37_ En pied de façade, les panneaux sont ancrés sur des ferrures en «U». _ page38 Centre de formation Copernic à Angers 4 15 Ext. 16 B_Coupe verticale sur liaison mur / plancher Plan EXE. - entreprise ACB 1_ Revêtement tasseau Douglas 68 x 68 mm 2_Tasseau 36 x 46 mm 3_Pare pluie Stamisol + OSB 9 mm 4_ Montant LC cintré + laine de roche 140 mm + pare-vapeur 5_Habillage 3 plis 6_Poutre LC 70 x 492 7_ Caisson isolé formant pièce d appui 8_ Lindier BM 63 x 100 fixé par goujon tous les 1 m 9_Menuiserie aluminium 10_Plaque de plâtre posée sur rail 11_ Lisse BM support gaines de ventilation 12_Rattrapage plancher béton 13_Etanchéité à l air 14_Pièce BM rapportée in situ 15_Passage des gaines c_coupe verticale sur pied de mur Plan EXE. - entreprise ACB 16_ Fixation ferrure en «U» de 12 mm, tous les 0,60m par cheville chimique 17_ Pièce de calage suivant l aplomb des façades Sous-sol semi enterré

8 Le mot de la rédaction Expert CNDB Estelle BILLIOTTE Expert CNDB - Comité National pour le Développement du Bois Déléguée au sein du Comité National pour le Développement du Bois (CNDB) depuis 8 ans, je suis en charge de la promotion du matériau bois auprès des acteurs de la construction. Ainsi, au sein de l équipe de délégués experts dont je fais partie, je suis en relation au quotidien avec les décideurs et les prescripteurs pour les accompagner dans leurs différents projets de réalisations bois (logements collectifs, établissements publiques, bâtiments tertiaires etc. ) Depuis 20 ans, par le biais de la sensibilisation, de l information, du conseil et de la formation, nous permettons de faire avancer l utilisation de la part de bois dans les ouvrages. Depuis ces dernières années, nous constatons une nette augmentation du volume des opérations bois, des technologies et des produits. Cependant, il reste des points de blocages sur des réglementations qui n évoluent pas au même rythme que la conception des ouvrages bois. Fort de ce constat et fort de notre expérience de terrain, il nous paraissait essentiel d aller puiser de la ressource à travers des opérations existantes pour en tirer des enseignements. Depuis quelques années nous réalisons ces retours d expériences, collection du CNDB, sur lesquels les prescripteurs et décideurs peuvent y trouver une vraie base de réflexion et y trouver des justifications. Faisant suite au premier ouvrage paru en 2012 sur les systèmes constructifs mixtes bois et béton, nous publions cette année «le logement collectif bois» et «la réhabilitation solutions bois». A l heure où les priorités européennes se concentrent sur la rénovation énergétique, il était important de montrer la réussite de 8 opérations nationales et d en expliquer l exemplarité. Les clés d entrée pour l usage du matériau bois dans les programmes de réhabilitation sont multiples : légèreté, filière sèche, rapidité, esthétique, chantier à faible nuisance etc... avec comme objectif commun la performance thermique. Les solutions sont multiples, de l ITE classique à la pose de façade préfabriquée, isolée, jusqu à l intégration du bardage et menuiseries extérieures, en remplacement des façades existantes, sans omettre les créations de surfaces par extension de plancher, la surélévation Le bois a cette souplesse de s adapter aux situations les plus complexes. Même si le contexte d une réhabilitation est bien différent d une opération à l autre, les structures des bâtiments existants quant à elles sont bien marquées par époque, avec des ressemblances constructives. Nous espérons donc, que ces retours d expériences décrits dans cette publication «réhabilitation solutions bois», soient l occasion pour les acteurs de la construction de s identifier à des solutions mises en œuvre, et leur donner les moyens de réaliser des réhabilitations durables. 8

9 Le Comité National pour le Développement du Bois La mission du Comité National pour le Développement du Bois (CNDB) : communiquer, promouvoir et développer l utilisation du bois. Depuis 1989, le Comité National pour le Développement du Bois est l organisme français pour le développement et la promotion de la filière bois. Il regroupe l ensemble des professionnels, membres institutionnels et partenaires nationaux de la filière et bénéficie du soutien des pouvoirs publics. Le CNDB développe la formation des professionnels de l architecture, de la maîtrise d ouvrage et du cadre bâti sur le matériau bois, ses dérivés, ses applications constructives et ses marchés. Il communique auprès des professionnels et du grand public afin de valoriser les forêts et le bois à travers l ensemble de ses transformations et utilisations dans les domaines de la fabrication de produits, de la construction, de l emballage et de l énergie. Retrouvez nos publications sur notre boutique en ligne Pour en savoir plus : Réhabilitation solutions bois 9

10 La parole aux acteurs Archetude 100 Logements - Quartier «La Nacelle» à Corbeil-Essonnes (91) ARCHETUDE est une société d Architecture créée en 1989 par GILLES DE KONINCK pour répondre au besoin croissant d intervention sur les quartiers de logements. Au fil des années, forte de ses expériences et de ses convictions, ARCHETUDE a poursuivi et maintenu son engagement sur les quartiers et a acquis un important savoir faire en rénovation urbaine. Elle s est notamment forgée une solide expérience dans la réhabilitation de logements, son activité s est peu-à-peu élargie aux domaines de l aménagement urbain. Aujourd hui, soucieuse d appréhender l espace dans sa globalité et à travers ses différentes échelles, ARCHETUDE intervient dans toutes les étapes du processus de transformation, de valorisation et de préservation des espaces et des territoires. Composé d Architectes, d Urbanistes et de Paysagistes, ARCHETUDE regroupe l ensemble des compétences pour appréhender un projet urbain dans sa globalité. 1 Architecte Gilles de Koninck Architecte Gérant - Archetude 100 Logements - Quartier «La Nacelle» à Corbeil-Essonnes (91) 10 Architecte Architecte DPLG, est né à Beauvais (Oise) en Après avoir suivi une formation technique en génie civil, il achève ses études à l École d Architecture de Normandie en 1986 et collabore avec Jean-François REVERT (Grand Prix de l Urbanisme 1990) de 1988 à Il est fondateur et gérant de l agence ARCHETUDE depuis Alexia Tourette Architecte chef de projet - Archetude 100 Logements - Quartier «La Nacelle» à Corbeil-Essonnes (91) Architecte DPLG, est née à Athis-Mons (Essonne) en Après avoir commencé sa formation d architecte à l Ecole d Architecture de Paris-Malaquais, elle achève ses études à l Ecole d Architecture de Paris La Villette et obtient son diplôme d architecte en 2006, spécialisée dans l Architecture, l Environnement et le Développement Durable. Chargée de projet depuis 2006 au sein de l agence ARCHETUDE, elle termine cette année une formation continue diplômante - Master 2 / Ecole Spéciale d Architecture & CNFPT. Elle a en charge plusieurs projets de réhabilitation et notamment celui présenté dans le cadre de ce colloque pour Immobilière 3F de 2006 (concours) à 2010 (fin chantier). En charge également du projet de construction de 7 maisons individuelles BBC à structure et bardage bois, le projet fut lauréat du Prix Chambiges en 2011 (prix de l architecture de l Oise).

11 La parole aux acteurs Pourquoi avoir collaboré sur cet ouvrage? Ce projet a fait l objet d un concours anonyme dont le programme intégrait de surcroît un projet urbain. Aujourd hui, soucieux d appréhender l espace dans sa globalité et à travers ses différentes échelles, ARCHETUDE intervient dans toutes les étapes du processus de transformation, de valorisation et de préservation des espaces et des territoires. Notre implication s est renforcée pour intégrer aujourd hui toutes les composantes permettant de mener à bien des opérations dont les enjeux et la complexité n ont cessé de croître. En début de chantier, Alexia TOURETTE a sollicité le CNDB lors du témoin de façade et la mise en œuvre du bardage bois qui «inquiétait» le Maître d Ouvrage I3F par rapport à sa tenue dans le temps et sa pérennisation. Suite à notre partenariat avec le CNDB en cours de chantier, notre collaboration sur cet ouvrage nous intéressait dans la continuité du travail de communication et de développement de notre agence. En quoi d après vous la réhabilitation est une thématique actuelle importante? Les enjeux des projets de réhabilitation ont évolué de façon significative ces dernières années. Ces enjeux sont multiples : sociaux, économiques, urbains, environnementaux, thermiques, architecturaux, etc. Autant de paramètres qu il faut associer, réunir, interpréter, transcrire pour qu un programme se transforme peu à peu en un véritable projet, partagé et porté par tous. Le projet de la Nacelle initié par I3F présentent l ensemble de ces composantes. La rénovation thermique des bâtiments existants est un des enjeux majeurs qui permettra d atteindre les objectifs climatiques définis par le gouvernement dans le cadre de la transition énergétique. Le bâtiment est le secteur économique français le plus énergivore (44% de l énergie nationale) et il génère en France un quart des émissions de gaz à effet de serre. D ici 2050, la France ambitionne de réduire de moitié sa consommation finale d énergie et de diviser par quatre ses émissions de gaz à effet de serre. Dans le secteur du bâtiment, une réduction de 38% de la consommation d énergie est visée d ici Le bois est selon nous un matériau noble, «vivant», présentant une large palette de finitions et qui contribue à la réduction des gaz à effet de serre Réhabilitation de 324 logements en milieu occupé à La Courneuve / Certification : CERQUAL Patrimoine Habitat & Environnement label BBC Rénovation / MOA : Plaine Commune Habitat / façades composées notamment de brise-vue en douglas en façades Sud, bardage Fundermax et bardage bois faux claire-voie en douglas traité autoclave teinté marron sur petit bâtiment R+4.

12 La parole aux acteurs Professionnel Ma fonction Je suis chargé d affaires à l entreprise POULINGUE dans le secteur de la construction neuve, de la rénovation et du renforcement de charpente/ossature bois. Sadhek SADOUN Chargé d affaire - Entreprise POULINGUE Hôtel Ibis à Nemours (77) Pourquoi avoir collaboré sur cet ouvrage? Le rehaussement d immeuble et l isolation thermique par l extérieur sont des activités correspondant bien à notre savoir faire et ces travaux figurent de plus en plus régulièrement dans les programmes de réhabilitation. Nous avons été interrogés directement par Yves Marie Ligot pour répondre à cet appel d offre. Il cherchait une entreprise réactive et rigoureuse, ayant les moyens d étudier, de préfabriquer et de poser rapidement, en autonomie et avec des moyens appropriés ce type de réalisation dans un site en exploitation. Mon parcours J ai intégré l entreprise POULINGUE en 1996 comme calculateur projeteur, pour devenir par la suite responsable du BE. De 2000 à 2005, j ai travaillé en tant que responsable de projet et gérant de filiale dans une entreprise de lamellé Collé. En 2005, j ai réintégré l entreprise POULINGUE en tant que chargé d affaires. Après étude du Dossier de Consultation des Entreprises élaboré avec précision par Yves Marie LIGOT, nous avons fait une offre technique et financière avantageuse, permettant de valider le planning demandé tout en prenant en compte les contraintes d exploitation du site. En quoi d après vous la réhabilitation est une thématique actuelle importante? Le terme réhabilitation regroupe à mon sens plusieurs grandes thématiques la sauvegarde du patrimoine. L adaptation et la requalification des bâtiments à un usage moderne. La rénovation énergétique. L avenir des métiers du bois passe aussi par la réhabilitation. Pour la filière bois, la réhabilitation permet de valoriser un savoir faire riche et varié, alliant performance, style et légèreté. Les outils modernes de taille et d assemblage rendent la préfabrication plus facile et réduisent par là même les temps de montage. Le poids réduit, la rapidité de pose et l esthétique des matériaux bois dans leur diversité sont des arguments qui peuvent faire la différence. 12

13 La parole aux acteurs Professionnel CMB, située à Mauléon (au Nord- Ouest du département des Deux- Sèvres en Poitou-Charente), est une entreprise de charpente et d ossature bois qui assure les différentes activités de production et de mise en oeuvre pour mener à bien un projet de construction. Du bureau d études à la pose, sans oublier la fabrication en atelier, toutes les étapes de la réalisation d un bâtiment sont connues et maîtrisées par CMB. C est un ensemble cohérent de divers métiers qui travaillent en synergie, du contact commercial, à l ingénierie, au taillage et à l assemblage, de la logistique et de la pose. Ces différentes compétences permettent de réaliser tous les types de projets bois, aussi bien en neuf qu en rénovation. Patrice Millet Dirigeant de la société CMB 146 Logements - Quartier «Les Turbaudières» à Cholet (49) Pourquoi avoir collaboré sur cet ouvrage? CMB était mandataire pour la réalisation de ce projet de réhabilitation. Le maître d ouvrage Sèvre Loire Habitat a confié la réalisation de ce projet à CMB. Le marché de conception-réalisation de ce programme a été passé en procédure adaptée avec CMB, conformément aux dispositions des articles 26-II, 28, 37 et 69-III du Code des Marchés publics. En quoi d après vous la réhabilitation est une thématique actuelle importante? L amélioration de la performance des enveloppes est la préoccupation majeure de CMB, pour le parc immobilier existant dans son ensemble, que ce soit l habitat, les bâtiments tertiaires et les autres types de bâtiments. Le cadre bâti doit être amélioré pour augmenter le confort, la sécurité et limiter de manière importante, les consommations énergétiques. 13

14 La parole aux acteurs BET Denis GALLOIS AR - C 271 Chambres étudiantes à Paris (75) Tour de France chez les Compagnons du devoir du Tour de France comme serrurier-métallier BTS de dessinateur projeteur en constructeur métallique à l AFPA Dessinateur projeteur au sein du bureau d études Groupe Alto 1995 à nos jours Dessinateur projeteur puis chef de projet et associé au sein du bureau d études AR-C, spécialisé en structures et enveloppes du bâtiment. Ma société travaille principalement au sein de la maîtrise d œuvre, auprès des Architectes, pour apporter notre expertise et nos conseils sur la structure (béton, métal, bois) et/ou les façades et enveloppes de leurs projets. Pourquoi avoir collaboré sur cet ouvrage? Il faut savoir que ar-c est une petite structure de 10 personnes, dont trois interviennent sur les projets façades. Un collègue plus spécialisé sur la structure a travaillé sur le concours et la phase APS. L ayant assisté durant ces phases, j ai repris le projet «façade» en début de la phase APD, au moment où les choix techniques impactent le développement des études. C est au début de cette phase, que nous avons proposés les panneaux ossature bois en façade à l Architecte. En quoi d après vous la réhabilitation est une thématique actuelle importante? La quantité de bâtiments à réhabiliter, que ce soit dans le logement collectif, le tertiaire, les équipements publics ou de services, est énorme. Conserver un bâti et son foncier, en améliorer le confort, les performances thermiques tout en diminuant ses coûts de fonctionnement, du chauffage, du rafraichissement, la consommation d électricité, etc. dans un budget maitrisé est un sacré challenge par rapport à une construction neuve. Redonner une deuxième vie, voire une troisième pour certains de ces bâtiments est techniquement et financièrement plus intéressant que de démolir pour reconstruire. 14

LE PROJET SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC. IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m²

LE PROJET SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC. IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m² SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m² BATIMENT A OSSATURE BOIS: 1300 m3 de bois UN JARDIN D HIVER DE 700 M² OUVERT SUR LE

Plus en détail

Un guide pour la Réhabilitation des maisons individuelles : rénover avec le bois

Un guide pour la Réhabilitation des maisons individuelles : rénover avec le bois Un guide pour la Réhabilitation des maisons individuelles : rénover avec le bois Un nouvel ouvrage est paru en 2013, destiné aux artisans, entreprises, architectes, maîtres d œuvre et maîtres d ouvrage,

Plus en détail

Ossature - Poteaux-poutres

Ossature - Poteaux-poutres Construction Bois Ossature - Poteaux-poutres 2015 Construction de clos-couverts isolés en ossature bois ou système poteaux-poutres Pionnier de la construction bois dans l Ain, ELCC intègre toutes les compétences

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages La Chapelle d Armentières/ 59 Maison ossature bois Et si vous découvriez ses avantages? Un confort de vie contemporain à 15 minutes de Lille Avec leurs bardages en bois, les Villas Sérès proposent une

Plus en détail

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON Performant thermiquement, léger et travaillé en atelier avant d être rapidement monté sur chantier, le bois est le matériau idéal pour les Extensions/Surélévations.

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Surélévation de la bibliothèque universitaire sur le campus d Illkirch Route du Rhin 67400 Illkirch

DOSSIER DE PRESSE. Surélévation de la bibliothèque universitaire sur le campus d Illkirch Route du Rhin 67400 Illkirch DOSSIER DE PRESSE Surélévation de la bibliothèque universitaire sur le campus d Illkirch Route du Rhin 67400 Illkirch Contact : info@lesarchitectes.com Baris Aydin + 33 (0)3 88 24 94 94 1/13 SOMMAIRE Communiqué

Plus en détail

Chantier I.F.P.E.C. / Lille. Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R.

Chantier I.F.P.E.C. / Lille. Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R. Chantier I.F.P.E.C. / Lille Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R. Présentation du Projet Extension d un bâtiment tertiaire existant sur 4 niveaux

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014

Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014 Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014 65 St Barnabé, (13) Rédacteur : Jérôme Solari / Clara Foussat 1 - Bâtiment tertiaire bioclimatique à l entrée du village de Saint Barnabé à Marseille.

Plus en détail

13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois. 30 logements BBC à Joué les Tours (37), Val Touraine Habitat Public

13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois. 30 logements BBC à Joué les Tours (37), Val Touraine Habitat Public Maitrise d œuvre logement P.1... P.2... P.3... P.4... P.5... P.6... P.7... P.8... P.9... P.10... P.11... P.12... P.13... P.14... P.15... 13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois 30 logements

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

LE MONET SAINT DENIS / 93

LE MONET SAINT DENIS / 93 LE MONET SAINT DENIS / 93 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE JUIN 2015 LIVRAISON DE L IMMEUBLE DE BUREAUX LE MONET... 2 LE MONET DES BUREAUX à HAUTE VALEUR AJOUTéE ENVIRONNEMENTALE DANS UN NOUVEAU BASSIN DE VIE...

Plus en détail

Dossier de presse Versailles, le 18 octobre 2013

Dossier de presse Versailles, le 18 octobre 2013 Dossier de presse Versailles, le 18 octobre 2013 Appel à projets pour soutenir l éco-construction Le bois : avenir de la construction et de la réhabilitation des bâtiments Contact presse : Alexia Borras

Plus en détail

I S O L A T I ON. Après. Avant. Pour votre confort, isolez en bois!

I S O L A T I ON. Après. Avant. Pour votre confort, isolez en bois! I S O L A T I ON T H E RM I QU E E X T ér I EURE Avant Après Pour votre confort, isolez en bois! Pratique, rapide, économique et esthétique ISOLEZ PAR L EXTERIEUR! Appelée aussi «mur-manteau», l isolation

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Ecole Montessori d Avignon, (84)

Ecole Montessori d Avignon, (84) Commission d évaluation : Réalisation/Fonctionnement du 14 octobre 2014 V1 Ecole Montessori d Avignon, (84) 1 Ce projet contraint par l aspect économique (financement du projet par l association) permet

Plus en détail

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne 4. Dauphilogis Le Jardin de Bonne SOMMAIRE I : Présentation de la société II : Le site III : Le déroulement des études IV : L opération Le plan-masse Le programme Les grands principes de conception Un

Plus en détail

d ossature bois en Alsace pour la maison individuelle

d ossature bois en Alsace pour la maison individuelle Solutions d ossature bois en lsace pour la maison individuelle solutions d ossature bois en lsace pour la maison individuelle Les professionnels alsaciens du secteur de la construction bois ont déterminé

Plus en détail

le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier

le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier Étanchéitéàl air le 06 Octobre 2010 Opportunité Nouveau métier Les rencontres du Groupe PROTEC - CONFERENCE Qui sommes nous? Bureau de mesure et contrôle de la perméabilité à l air Formations en Infiltrométrie

Plus en détail

avec ou sans isolation Relookez et isolez votre maison bardage pvc

avec ou sans isolation Relookez et isolez votre maison bardage pvc avec ou sans isolation Relookez et isolez votre maison F IC H E PRODUIT bardage pvc L utilisation du revêtement avec ou sans isolant proposé par Plein jour vous permet de rajeunir et embellir l aspect

Plus en détail

akuna pour r2k architectes Constructeur bois depuis 1967

akuna pour r2k architectes Constructeur bois depuis 1967 akuna pour r2k architectes Constructeur bois depuis 1967 socopa un acteur majeur de la construction bois Depuis sa création en 1967, la société Socopa se place parmi les leaders de la construction en ossature

Plus en détail

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier Domaine du Moulin à Bayonne Une nouvelle vie pour un nouveau quartier ** * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation, auprès

Plus en détail

Le Défi lancé par la Région Poitou-Charentes pour une «maison témoin à très basse consommation d'énergie à moins de 80.000»

Le Défi lancé par la Région Poitou-Charentes pour une «maison témoin à très basse consommation d'énergie à moins de 80.000» ANNEXE Le Défi lancé par la Région Poitou-Charentes pour une «maison témoin à très basse consommation d'énergie à moins de 80.000» Dans un contexte de vie plus chère et de régression du pouvoir d'achat

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois Forum Bois Construction Beaune 2011 La Règue verte - 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois B. Dayraut 1 La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

Localisation : Mont de Type de bâtiment Bureaux Marsan rue Martin Luther King. Zone Site Bosquet Maître d'œuvre Marc Ballay

Localisation : Mont de Type de bâtiment Bureaux Marsan rue Martin Luther King. Zone Site Bosquet Maître d'œuvre Marc Ballay La maîtrise d ouvrage a souhaité ancrer le projet dans une démarche «d exemplarité reproductible» en termes de construction durable. En ce sens, la démarche de conduite de projet et les solutions retenues

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

Isolation... d une maison ancienne

Isolation... d une maison ancienne Photo F.Chevallereau Isolation...... d une maison ancienne comment s y prendre? L État : RT 2012? mais on est en 2014? Mes amis : Y a qu à mettre de la laine de verre! Mon voisin : Le polystyrène c est

Plus en détail

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS mountee: Energy efficient and sustainable building in European municipalities in mountain regions IEE/11/007/SI2.615937 D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS Nom du projet-pilote

Plus en détail

Un mode opératoire unique : le 5D Process

Un mode opératoire unique : le 5D Process Un mode opératoire unique : le 5D Process Le groupe OSSABOIS s appuie depuis 28 ans sur un mode constructif basé sur la préfabrication des murs et des charpentes en atelier. Les murs sortent en effet de

Plus en détail

Le collège André Malraux à Senones

Le collège André Malraux à Senones Le collège André Malraux à Senones 2 Le collège André Malraux à Senones 4 Le mot du Président du Conseil Général 8 Genèse d un projet 10 Organisation des volumes et fonctions 12 Démarche haute Qualité

Plus en détail

isolation thermique ite par l extérieur Améliorer son confort thermique, sa facture énergétique et embellir sa façade en une seule opération.

isolation thermique ite par l extérieur Améliorer son confort thermique, sa facture énergétique et embellir sa façade en une seule opération. ite Améliorer son confort, sa facture énergétique et embellir sa façade en une seule opération. l isolation Enquoi çà consiste? L Isolation Thermique l Extérieur (ITE) est un procédé qui permet de créer,

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014. Réunion du 25 Novembre 2009

Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014. Réunion du 25 Novembre 2009 Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014 Réunion du 25 Novembre 2009 Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014 1. Situation et contexte urbain 2.

Plus en détail

Solutions durables et innovantes pour maisons bois

Solutions durables et innovantes pour maisons bois Concept Solutions durables et innovantes pour maisons bois Des solutions techniques et performantes pour l univers de la construction Construire plus naturellement, c est concevoir des maisons saines et

Plus en détail

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS HALLE DES SPORTS EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS LOT N 07 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES SERRURERIE 1 VRD

Plus en détail

Mégaplac 25. Répondre à la sécurité incendie? La nouvelle solution pour bâtiments de stockage

Mégaplac 25. Répondre à la sécurité incendie? La nouvelle solution pour bâtiments de stockage Janv. 2007 code : F 3943 Répondre à la sécurité incendie? RÉPOND AUX EXIGENCES DE L ARRÊTÉ 1510 Mégaplac 25 La nouvelle solution pour bâtiments de stockage Solution Placoplatre pour murs extérieurs et

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

CONCEPT GLOBAL CLEFS EN MAINS

CONCEPT GLOBAL CLEFS EN MAINS Concept global Les nouvelles exigences pour la production de logements en quantité et qualité durables, modifient en profondeur les manières de construire, créent de nouveaux marchés et entraînent de nouvelles

Plus en détail

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires les fenêtres aluminium MILLET & la rt 0 la réponse aux exigences réglementaires La Réglementation Thermique 0 s applique d ores et déjà pour les bâtiments neufs du secteur tertiaire, public et les bâtiments

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie un

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

Acoustique et thermique

Acoustique et thermique Chapitre 3 Acoustique et thermique 1. Préambule 2. Étude de systèmes constructifs 29 Chapitre 3 Acoustique et thermique 1. Préambule Les bonnes solutions thermiques n améliorent pas forcément l acoustique!

Plus en détail

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous SEPTEMBRE 2011 DOSSIER de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous Maison AA Natura Inscrite dans une démarche de développement

Plus en détail

Offre industrielle de maisons bois en kit. Fabricant structure bois

Offre industrielle de maisons bois en kit. Fabricant structure bois Offre industrielle de maisons bois en kit Fabricant structure bois Fabricant structure bois > Offre industrielle de maisons bois en kit RUSTICASA propose des composants industriels qui s adaptent à tous

Plus en détail

Procontain Construction modulaire : l architecture créative

Procontain Construction modulaire : l architecture créative ARCHITECTURE CONSTRUCTION MODULAIRE Procontain Construction modulaire : l architecture créative Filiale du groupe allemand Alho, Procontain est le spécialiste en France de la construction modulaire. Dans

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

projet école RABELAIS RICHELIEU Coût du chantier : 2 341 600 euros Les Grandes Lignes du Programme

projet école RABELAIS RICHELIEU Coût du chantier : 2 341 600 euros Les Grandes Lignes du Programme Façade ouest avant travaux Façade sud avant travaux Façade est avant travaux Un coupe avant travaux projet Coût du chantier : 2 341 600 euros Avec la volonté d une cohérence éducative, mais aussi afin

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

La mise en œuvre BBC. Formation pour entreprises IBSE

La mise en œuvre BBC. Formation pour entreprises IBSE La mise en œuvre BBC Formation pour entreprises IBSE 2 Les labels Maison bioclimatique Maison conçue pour bénéficier de tous les avantages du climat et du terrain ainsi que de la végétation environnante.

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry 70 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Laine minérale et laine de verre FEUTRE BARDAGE 72 PANOLENE BARDAGE 72 SYSTEME CLADISOL 74 FEUTRAL 76 PARVACOUSTIC

Plus en détail

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Après Avant Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Plus en détail

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux Dommages ouvrage, CNR, TRC Référence de votre cabinet Code ORIAS N : Cachet de votre cabinet : Renseignements généraux Raison sociale Le proposant Nom prénom Adresse Code postal Ville Tél Fax Mail Code

Plus en détail

CARNET DE ROUTE... CARNET DE ROUTE...

CARNET DE ROUTE... CARNET DE ROUTE... CARNET DE ROUTE... VOYAGE D ÉTUDE - visites de projets architecturaux mercredi 24 juin 2009 organisé par la Communauté de Communes de Mens et le Conseil d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement

Plus en détail

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE École nationale supérieure d architecture Montpellier PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

Plus en détail

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs Fiche conseil Édition décembre 212 Sommaire P 2 : Obligations P 3 : Démarches volontaires P 4 : Les points clés d une rénovation réussie

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION. octobre 2013

DOSSIER THÉMATIQUE LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION. octobre 2013 DOSSIER THÉMATIQUE crédit photo : Prod. Numérik - Fotolia octobre 2013 LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION Pour un investissement à longue durée de vie comme un bâtiment, l approche en coût global est

Plus en détail

Diagnostic thermique sur une amiénoise

Diagnostic thermique sur une amiénoise Diagnostic thermique sur une amiénoise Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina Note synthétique Isolation des murs : Laine de bois à privilégier Il s avère que lors

Plus en détail

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE de nouvelles exigences... Le respect de l'environnement est désormais au cœur de tous les métiers du bâtiment. Chaque professionnel-le doit maîtriser les nouvelles normes et

Plus en détail

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE PLÂTRIER- PLAQUISTE Le plâtrier-plaquiste réalise plafonds, plafonds suspendus et cloisons. Il assure également l isolation thermique et acoustique et la protection contre

Plus en détail

INTERVENIR SUR LE BATI ANCIEN

INTERVENIR SUR LE BATI ANCIEN I - Données Générales INTERVENIR SUR LE BATI ANCIEN Rivalités entre réhabilitation, restauration et rénovation Au cours des dernières années, d'importantes études ont été entreprises dans les quartiers

Plus en détail

«Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016)

«Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016) Programme d Intérêt Général Communauté de communes du pays de Bourgueil «Lutte contre la précarité énergétique et Adaptation des logements à la perte d autonomie» (2014-2016) PRESENTATION DU DISPOSITIF:

Plus en détail

Isolation Thermique par l Extérieur

Isolation Thermique par l Extérieur Isolation Thermique par l Extérieur Protéger le présent, préserver l avenir Pourquoi isoler? Les origines des fuites s d un immeuble ou d une maison sont connues. Provenant d une isolation absente ou faible,

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une ancienne grange du XVIII ème siècle Localisation : 49260

Plus en détail

Pose de la première pierre ADMINISTRATION DE LA NATURE ET DES FORETS A DIEKIRCH

Pose de la première pierre ADMINISTRATION DE LA NATURE ET DES FORETS A DIEKIRCH Pose de la première pierre ADMINISTRATION DE LA NATURE ET DES FORETS A DIEKIRCH DOSSIER DE PRESSE 4 décembre 2012 Historique Mars 2000 : Acquisition de l ancien Hôtel du Midi (83-85, avenue de la Gare)

Plus en détail

Bureau d Etudes Façades & Nacelles

Bureau d Etudes Façades & Nacelles Bureau d Etudes Façades & Nacelles Présentation de notre BET Conseil & Assistance auprès des Maitres d Ouvrages, Promoteurs, Architectes Conception d installations permanentes de nettoyage Notes de calculs

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI.

Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI. Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI Philippe Guigon 1 Qui sommes nous Un réseau d experts spécialisés en optimisation

Plus en détail

ESPACE HABITAT / TERTIAIRE DE REALISATION EN 3 D

ESPACE HABITAT / TERTIAIRE DE REALISATION EN 3 D ESPACE HABITAT / TERTIAIRE DE REALISATION EN 3 D Constructeur, raison sociale, adresse, téléphone, mél, responsable du suivi des commandes, etc : DIDAQUEST - Technoparc Espace Média - 3, rue Gustave Eiffel

Plus en détail

Consultation CQFD LOGEMENTS OPTIMISES : COUTS, QUALITE, FIABILITE, DELAIS. NOTE ENVIRONNEMENTALE ET TECHNIQUE

Consultation CQFD LOGEMENTS OPTIMISES : COUTS, QUALITE, FIABILITE, DELAIS. NOTE ENVIRONNEMENTALE ET TECHNIQUE NOTE ENVIRONNEMENTALE ET TECHNIQUE A- UNE CONCEPTION BIOCLIMATIQUE DU PROJET (Confort dans les espaces extérieurs et dans le bâtiment) Choix morphologique du bâtiment La conception du bâtiment de logements

Plus en détail

LE MOST DU 17 e HEADQUARTERS

LE MOST DU 17 e HEADQUARTERS HEADQUARTERS LE MOST DU 17 e INVESCO REAL ESTATE FAIT APPEL À L AGENCE AXEL SCHOENERT ARCHITECTES POUR LA RESTRUCTURATION COMPLÈTE, LA MISE EN CONFORMITÉ ET L'ACCESSIBILITÉ DE SON IMMEUBLE SITUÉ AU 2,

Plus en détail

Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense

Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense 5 ème Forum International Bois Construction FBC 2015 Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense P. Gontier 1 Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense Pascal Gontier Architecte

Plus en détail

LE PHARE D IROISE Océane promotion

LE PHARE D IROISE Océane promotion Brest LE PHARE D IROISE Océane promotion Un ensemble immobilier d avenir Appartements // Pôle Santé Iroise // Bureaux // Commerces a BREST, UNE MÉTROPÔLE TOURNÉE VERS DEMAIN Brest, cité du Ponant, a rejoint

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

Atelier 3 Vers le programme. Notions et définitions Présentation des terrains

Atelier 3 Vers le programme. Notions et définitions Présentation des terrains Atelier 3 Vers le programme Notions et définitions Présentation des terrains Atelier 3 - Ordre du jour Programmation (19h) Notions et définitions (19h15) Echanges avec la salle (19h45) Présentation des

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat 14 Les performances thermiques des matériaux

Plus en détail

Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité Universitaire Internationale de Paris

Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité Universitaire Internationale de Paris 3 ème Forum International Bois Construction 2013 Résidence pour Etudiants R+7, Maison de l Inde à la CIUP F. Lipsky-Rollet, O. Gaujard 1 Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

DPGF lot 1 DOUBLAGE/CLOISONS/FX PLAFONDS Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

DPGF lot 1 DOUBLAGE/CLOISONS/FX PLAFONDS Décomposition du Prix Global et Forfaitaire VILLE D HOUDAIN Réhabilitation thermique des écoles Jules Elby et Léon Blum Aménagement de l accès Ecole Elby PRO - DCE OCTOBRE 213 DPGF lot 1 DOUBLAGE/CLOISONS/FX PLAFONDS Décomposition du Prix Global

Plus en détail

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles Fiche conseil Édition février 2012 Source Weishaupt SOMMAIRE P 2 : Contexte, enjeux et objectifs P 3 : Le parc des maisons chauffées au

Plus en détail

métallerie menuiserie aluminium - acier façade - bardage

métallerie menuiserie aluminium - acier façade - bardage métallerie menuiserie aluminium - acier façade - bardage L expérience au service de l avenir! DUVAL Métalu est la contraction de Métallerie, métier à fort corporatisme appuyé sur le savoir-faire des compagnons,

Plus en détail

LOCAUX COMMUNS CREATION D'UNE PEPINIERE D'ENTREPRISES ESQUISSE N 2 RDC R+1 R+2 R+3 TOTAL Accueil 47 473 m2 Bureau administration 15 Local repro/archives 12 Petite salle de réunion 35 Salle de conférence

Plus en détail

ADSC ARCHITECTURE ET DÉVELOPPEMENTS SONIA CORTESSE

ADSC ARCHITECTURE ET DÉVELOPPEMENTS SONIA CORTESSE ADSC ARCHITECTURE ET DÉVELOPPEMENTS SONIA CORTESSE LISTE DE RÉFÉRENCES ASSISTANCE A MAÎTRISE D OUVRAGE DURABLE ASSISTANCE À LA MAÎTRISE D OUVRAGE DURABLE HQE & DÉVELOPPEMENT DURABLE MÉTHODOLOGIE ÉQUIPEMENT

Plus en détail

Rueil Malmaison 31 mars 2015

Rueil Malmaison 31 mars 2015 Rueil Malmaison 31 mars 2015 Façade F4 : la solu-on pour les bâ-ments RT 2012, BEPOS et HQE Façade légère en filière sèche Associe un lot façade et un lot doublage Lot Façade : Etanchéité à l eau Lot Doublage

Plus en détail

La Qualité au service de la construction...

La Qualité au service de la construction... La Qualité au service de la construction... Maîtriser ses projets... POLYEXPERT ENVIRONNEMENT est un spécialiste reconnu du conseil et du contrôle dans le domaine de la construction. Notre objectif est

Plus en détail

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P )

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) de Treize immeubles d habitation Pour la Société Coopérative d Habitation 10.03.2014 1. INTRODUCTION 1.1Présentation de la société candidate

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT

ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT Réhabilitation du bâtiment «Mendès France» à Auch 12 logements au standard «BBC Effinergie Rénovation» pour l OPH 32 Octobre 2011

Plus en détail

Attestations, mesures, DPE, études réglementaires : de nouvelles prestations obligatoires s imposent aux maitres d ouvrage

Attestations, mesures, DPE, études réglementaires : de nouvelles prestations obligatoires s imposent aux maitres d ouvrage Attestations, mesures, DPE, études réglementaires : de nouvelles prestations obligatoires s imposent aux maitres d ouvrage Jean-Michel Desoutter 18 juin 2014 Les prestations connexes au contrôle technique

Plus en détail