ISMH des façades et toitures des deux maisons constituant le logis de Marguerite de Valois.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ISMH des façades et toitures des deux maisons constituant le logis de Marguerite de Valois."

Transcription

1 Département : Charente Edifice : TUSSON Edifice : Logis de Marguerite de Valois Propriétaire : Commune Etendue de la protection proposée : ISMH des façades et toitures des deux maisons constituant le logis de Marguerite de Valois. Intérêt historique et archéologique : Ce logis a été construit au XVIe siècle, en plusieurs campagnes et en périphérie du prieuré Fontevriste Notre-Dame (ISMH). La première construction s'appuie sur un mur fort ancien qui constitue vraisemblablement un fragment de l'enceinte fortifiée édifiée à la fin du XTVe siècle. Edifié selon Brantôme pour accueillir Marguerite d'angoulême et surtout sa suite, ce logis a pu être utilisé ultérieurement à des fins "d'hôstelerie". Le linteau de porte décoré du sceau de Salomon, pourrait indiquer un signe de reconnaissance utilisé dans le cadre du Compagnonage. Tusson se trouvait alors sur la voie de la Poste-Royale Paris/Bordeaux. De la Renaissance, subsistent : - la façade située sur la rue principale du village. - deux escaliers en vis. - une imposante cheminée gothique. - un cellier voûté, semblable aux 40 autres inventoriés dans le bourg. - une citerne voûtée, remblayée au XIXe. - deux puits dont un semble très ancien. Au XVIIIe siècle, le logis et ses dépendances ont été partagés en deux propriété distinctes. Les ouvertures de communication ont été fermées. La partie nord est devenue l'hôtel du Chêne Vert. La partie sud, désignée dans les années 1950 sous le nom de Maison Varagnac, est devenue le centre d'une exploitation agricole centrée sur la production d'alcools. On a ainsi retrouvé les vestiges d'une distillerie. II est à noter la permanence de la fonction d'accueil en ce site et ce jusqu'à la fermeture de l'hôtel concomitante avec l'arrêt des foires entre 1950 et A la fin du XIXe siècle, un compagnon serrurier tenait l'hôtel du Chêne Vert. Le logis a retrouvé son unité grâce aux acquisitions réalisées par la commune en 1987 et Le logis est situé au centre du bourg de Tusson en bordure de la RN 736. Il se compose de deux corps de bâtiments accolés orientés nord-sud en arrière desquels se trouvent deux cours bordées par des dépendances qui existaient au XIXe siècle. Les communs et granges de la maison n 2 ont conservé les vestiges d'une distillerie qui occupait les lieux et notamment un bassin ainsi qu'un beau cellier voûté en berceau. Les deux bâtiments du logis sont de plan rectangulaire à trois niveaux recouverts de tuiles creuses. Les façades sur rue comportent des ouvertures à décor de la Renaissance plus ouvragées que celles des façades sur cour qui ont été reprises au XVIIIe (date sculptée de 1776 sur un linteau de fenêtre). La façade sur rue très restaurée récemment de la maison n 1 ou ancien hôtel du Chêne Vert a conservé une porte restaurée (ancienne fenêtre) à encadrements moulurés et bases prismatiques identiques aux fenêtres, sommée d'une accolade croisée ornée du sceau de Salomon. Meneaux et traverses ont été récemment restitués.

2 Dans les deux bâtiments, un escalier en vis en pierre, situé à l'ouest, dessert les trois étages divisés en quatre pièces. La maison n 2 entièrement restaurée à l'intérieur pour loger le musée actuel, a conservé au rez-dechaussée une belle cheminée monumentale et à l'étage une fenêtre (sur rue) à coinsiège. Motivation de la proposition de protection : Le Club Marpen a entrepris depuis 1993 un programme de restauration de l'ensemble du logis dans le cadre d'un projet de création de la Maison du Patrimoine, comprenant ; un musée, une bibliothèque, un centre de documentation pédagogique, des salles de travail et des ateliers. Le musée est déjà ouvert au public. Si l'on peut reconnaître l'intérêt du projet culturel et touristique du Club Marpen, on peut toutefois émettre des réserves sur le programme de restauration entrepris de ce logis a conservé quelques éléments d'architecture de la Renaissance.

3 Département : Charente Commune : TUSSON Monument : Logis de Marguerite de Valois Adosse ou situation exacte : parcelles T\ 319 et 320, section AB Propriétaire : Commune Nature et étendue de la protection proposée : ISMH en totalité -des deux maisons Epoques de construction : logis l XVIe - COIÏimunS : XVIIIe Travaux : Renseignements bibliographiques : FLAUD (J.)- Notice "... Le logis Marguerite d'angoulême à TUSSON". Mai 1994 Dossier d'inventaire fondamental établi par la Conservation Régionale de l'inventaire en 1969 et revu en Documents graphiques et photographiques anciens connus Casier archéologique

4 Matériaux de construction : Gros-oeuvre : calcaire, pierre de taille et moellons (encadrements des ouvertures) Couverture : tuile creuse Historique : Cf annexe Description sommaire : Cf annexe Date : 2 juin 1994

5 Charente Tusson Logis de Marguerite de Valois fflstorïque1 Ce logis a été construit au XVIe siècle, en plusieurs campagnes et en périphérie du prieuré Fontevriste Notre-Dame. La première construction s'appuie sur un mur fort ancien qui constitue vraisemblablement un fragment de 1'enceinte fortifiée édifiée à la fin du XlVe siècle. f Edifié selon Brantôme pour accueillir Marguerite d'angoulême et surtout sa suite (voir texte ci-joint2), ce logis a pu être utilisé ultérieurement à des fins "d'hôstelerie". Le linteau de porte décoré du sceau de Salomon, pourrait indiquer un signe de reconnaissance utilisé dans le cadre du Compagnonage. Tusson se trouvait alors sur la voie de la Poste-Royale Paris/Bordeaux. De la Renaissance, subsistent : ^ - la façade située sur la rue principale du village. - deux escaliers en vis. - une imposante cheminée gothique. - un cellier voûté, semblable aux 40 autres inventoriés dans le bourg. - une citerne voûtée, remblayée au XIXe. - deux puits dont un semble très ancien. ii Au XVIIIe siècle, le logis et ses dépendances ont été partagés en deux propriétés distinctes. Les ouvertures de communication ont été fermées. La partie nord est devenue l'hôtel du Chêne Vert. La partie sud, désignée dans les années 1950 sous le nom de Maison Varagnac, est devenue le centre d'une exploitation agricole centrée sur la production d'alcools. On a ainsi retrouvé les vestiges d'une distillerie. Il est à noter la permanence de la fonction d'accueil en ce site et ce jusqu'à la fermeture de l'hôtel concomitante avec l'arrêt des foires entre 1950 et A la fin du XIXe siècle, un " compagnon serrurier tenait l'hôtel du Chêne Vert. 1 Notice établie d'après la note de Jacky FLAUD. Mai DUCOt'RET (Roger). Tusson et alentours, des origines au XVIIIe s. p. 126 à 130

6 2l Le logis a retrouvé son unité réalisées par la cpmmune en 1987 et grâce aux acquisitions Dans le cadre de la communauté de communes, MARPEN souhaite y installer la maison du patrimoine comprenant un espace muséographique, une bibliothèque, un centre de documentation pédagogique, des salles de travail, des ateliers. Une partie a été ouverte au public pendant l'été 1993.

7 Charente Tusson Logis de Marguerite de Valois DESCRIPTION Le logis est situé au centre du bourg à 50 m au sud de l'église en bordure de la RN 736, côté ouest. Il se compose de deux corps de bâtiments accolés orientés nord-sud en arrière desquels se trouvent deux cours bordées par des dépendances, vraisemblablement du XVIIIe. Les communs et granges de la maison n" 2 ont conservé les vestiges d'une distillerie qui occupait les lieux et notamment un bassin, ainsi qu'un beau cellier voûté en berceau de petits moellons. La maison rt 1 ou ancien Hôtel du Chêne Vert comporte un décor sculpté de la Renaissance plus riche que la maison voisine. La façade Est a été restaurée. Il s'agit d'un corps de bâtiment de plan rectangulaire et à trois niveaux accosté au nord d'un passage couvert ouvrant sur la rue par une porte piétonne et une porte charretière donnant accès à la cour. Le premier niveau de la façade Est est percé de trois ouvertures rectangulaires, celle de gauche est une ancienne fenêtre transformée en porte récemment. Elle est surmontée d'un linteau orné d'un arc infléchi sous lequel s'inscrit une étoile à six branches chargée d'un écu nu. Cette porte est surmontée de deux baies à appui saillant mouluré et aux piédroits ornés d'un tore - ainsi que le linteau - reposant sur de petites bases prismatiques. Toutes deux ont retrouvé leur traverse lors d'une récente restauration. Celle du second niveau a son linteau décoré, au centre, d'un petit arc infléchi, et celle du troisième, d'un arc en accolade. Sous ces arcs et dans les écoinçons s'entrecroisent les moulures ornant le chambranle. Les fenêtres de la travée de droite, plus larges, ont des appuis et un encadrement identique à ceux des fenêtres de la travée de gauche. Meneau et croisillon ont également été recréés. Le parement de leur linteau est en outre dépourvu de tout décor. A l'extrémité gauche de cette façade, trois baies à encadrement chanfreine se superposent. Une corniche moulurée règne sur cette façade.

8 La façade ouest n'a pas été restaurée. Elle comporte trois niveaux d'ouvertures régulièrement réparties sur trois travées. Les deux travées latérales se composent de deux fenêtres et la travée centrale, d'une fenêtre et de deux petites baies, ces dernières à linteau échancré. Les fenêtres ont leur encadrement rectangulaire appareillé et pourvu d'une feuillure. L'une d'elles porte gravée en son linteau la date de Le mur ouest est également percé de trois rangées de boulins situées à hauteur du second et du troisième niveau. A droite en bas, un escalier à une volée droite perpendiculaire à la façade donne accès à la cave. Le mur de la façade nord est percé seulement d'une porte au rez-de-chaussée et d'une petite baie sous le faîte de son pignon. Ces deux ouvertures ont leur encadrement chanfreine. L'ensemble est en moellons calcaires disposés en assises plus ou moins régulières avec des encadrements de baies en pierre de taille. La distribution intérieure est divisée en deux parties par un mur de refends longitudinal. Chaque partie a été coupée en deux par l'aménagement d'une cloison transversale. La pièce nord-est est éclairée par une fenêtre ouvrant à 1'est. Elle communique : avec 1'extérieur par une porte située à l'extrémité gauche de son mur nord et donnant sous le passage couvert ; avec les deux pièces ouest par deux portes percées au nilieu de son mur ouest ; ave la pièce sud-est par une porte ouverte dans la cloison. Contre son mur nord est disposée une cheminée affleurée en pierre aux jambages légèrement obliques et à tablette saillante. La pièce sud-est n'est accessible que par la précédente. Elle est éclairée par deux fenêtres ouvrant à l'est. Son angle sud-est est occupé par un réduit plat derrière la cage d'escalier et voûté en demi berceau. A droite de ce réduit, on voit une cheminée affleurée. La pièce nord-ouest, très étroite, est éclairée par une fenêtre percée à l'ouest. Elle communique à la fois avec la pièce nord-est et, par une porte percée au milieu de son mur sud, avec la pièce sud-ouest. Celle-ci, plus vaste que les précédentes, est éclairée à l'ouest par une fenêtre et une porte vitrée. Contre son mur sud se trouve une cheminée affleurée. Dans le mur est sont aménagés, de gauche à droite : une porte donnant accès à la pièce nord-est, un placard et la porte commandant la cage d'escalier. Ce mur a conservé la trace d'une croix peinte.

9 3/ L'escalier eh vis et tournant à gauche se développe dans une cage de plan circulaire et compte cinquante deux marches en pierre portant noyau. Il conduit d'une seule volée à 1'étage de comble, interrompu seulement par des marches pâlières. Ses marches sont pleines et délardées partiellement. L'unique accès à la cage est la porte percée dans le mur Est de la pièce sud-ouest. Deux marches sont logées dans son embrasure et conduisent à un palier sur lequel ouvrait au nord une porte aujourd'hui murée. Sous l'escalier au sud-est, le mur est percé d'une petite niche. Sept portes ouvrent sur les marches palières. La cage n'est éclairée que par deux fenêtres très ébrasées ouvertes sur le mur Est. Le premier étage se compose de deux pièces en enfilade à l'est et, à l'ouest du mur de refends, d'un couloir longitudinal sur lequel ouvrent trois pièces séparées par des cloisons et éclairées chacune par une fenêtre. Les deux pièces nord-est et sud-est sont éclairées chacune par une fenêtre ébrasée percée dans le mur Est. La première communique avec le couloir par une porte percée dans le mur de refends. L'embrasure de sa fenêtre est couverte d' un arc segmentaire. Dans 1'angle sud-est de la seconde se trouve un renfoncement correspondant au petit espace compris entre le mur Est et la cage d'escalier. Le second étage est occupé par une salle unique sous comble. Du mur de refends ne subsistent que les extrémités. Cette salle est éclairée par trois fenêtres ébrasées, l'une à l'ouest et les autres à 1'Est. Dans 1'embrasure des deux dernières, couverte d'un arc segmentaire, sont disposés des coussièges à tablette saillante. Le renfoncement qui, comme aux autres étages, occupe l'angle sud-est est éclairé par une petite baie ébrasée donnant à l'est. La charpente très remaniée se compose de trois fermes entre lesquelles demeurent en place les solives qui sans doute portaient le plancher d'un étage supplémentaire. La maison n 2 ou ancienne maison Varagnac attenant à la précédente a été restaurée et abrite actuellement un musée. Il s'agit d'un corps de bâtiment de plan rectangulaire à un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble. la façade Est n'est pas rectiligne en plan ; à hauteur de la porte, elle dessine un angle de 173". Elle est percée de huit baies réparties sur trois travées de façon assez désordonnée. La travée centrale se compose d'une porte surmontée d'une petite fenêtre rectangulaire à encadrement chanfreine. A partir d'environ un mètre du sol, ses piédroits sont ornés d'un tore reposant sur de petites bases moulurées et se prolongeant sur le linteau décoré d'un arc en accolade sous lequel s'entrecroisent des moulures. La travée de droite se compose de trois fenêtres, celle du premier niveau, rectangulaire à encadrement pourvu d'une

10 feuillure, celle du second niveau, beaucoup plus large, à appui saillant mouluré et aux piédroits ornés d'une moulure reposant sur une petite base et recoupant à angle droit une autre moulure décorant le linteau. Meneau et croisillon ont été restitués récemment, la travée de gauche, aveugle au premier niveau, est percée au second d'une fenêtre rectangulaire dont 1'encadrement est pourvu d'une feuillure. Dans le prolongement de cette façade, au sud, se trouve un mur chaperonné percé d'une porte en plein cintre auquel fait suite un large portail sans couvrement. La façade ouest est également à trois niveaux et trois travées. La travée de droite se compose de trois fenêtres, celle de gauche, d'une porte surmontée de deux fenêtres, et la travée centrale, d'une fenêtre au premier niveau surmontée un peu à droite d'une baie murée. Toutes ces ouvertures sont sans caractère. Le pignon sud est rythmé de deux travées à trois niveaux se composant chacune d'une porte fenêtre, une fenêtre et une ouverture rectangulaire également sans caractère. La pièce nord-ouest du rez-de-chaussée est éclairé par une porte-fenêtre, à droite, et une cheminée, à gauche, percées dans son mur ouest. Contre son mur sud est adossée une belle cheminée monumentale en pierre du XVIe à gauche de laquelle s'ouvre une porte conduisant à la pièce c. Deux autres portes dans le mur Est menant, 1'une à droite, à la cage d'escalier, et 1'autre, à gauche, à la pièce a. Cette pièce est aujourd'hui coupée en deux par une cloison est-ouest. La pièce sud-ouest c est éclairée par deux fenêtres ouvrant l'une à l'ouest et l'autre au sud. Elle communique avec la pièce d par une porte percée dans le mur est. Contre le mur nord est adossée une cheminée XIXe, à droite de laquelle se trouve la porte menant à la pièce précédente. Une cloison nord-sud divise également aujourd'hui cette pièce en deux. La cage d'escalier placée à l'est, est de plan circulaire. Elle contient un escalier en vis de pierre, aux marches délardées portant noyau, tournant à gauche. Cet escalier se compose d'une seule volée interrompue seulement par quatre marches palières. Sur le palier du rez-de-chaussée ouvrent deux portes menant, l'une à l'est, dans la rue, et l'autre à l'ouest, dans la pièce b. La seconde est placée au fond d'une embrasure biaise très profonde. L'escalier s'interromp ensuite dans le vide. La cage de cet escalier est éclairée par deux petites baies. Le premier étage est distribué de façon identique au rez-dechaussée, la moitié nord comprend deux pièces ; l'une au nord-est, éclairée à 1 ' Est par une fenêtre à coussièges, 1 ' autre, au nordouest, éclairée par une fenêtre percée à 1'ouest. Contre le mur Est de la seconde est adossée une cheminée moderne. La moitié sud de 1'étage comprend également deux pièces, 1'une au sud-ouest, éclairée par deux fenêtres (au sud et à l'ouest) et pourvue, à l'est, d'une cheminée moderne? l'autre, au sud-est, éclairée par deux fenêtres à l'est et au sud.

11 L'étage de comble est également divisé en deux parties par le mur de refends transversal. Il ne comprend que deux pièces renfermant une charpente de type courant. Les deux maisons sont couvertes d'une toiture à deux longs pans en tuiles creuses. Ce logis a été en partie restauré en 1993 et 1994 par le Club MÀRPEN, notamment les façades sur rue des deux maisons et l'intérieur de la maison n 2 où se situe l'actuel musée. Si 1 ' on peut reconnaître 1'intérêt du projet culturel et touristique du Club MARPEN, on peut toutefois émettre des réserves sur le parti pris de restauration de ces deux édifices.

12 MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA FRANCOPHONIE DIRECTION DU PATRIMOINE Monuments Historiques BUREAU DE L'ARCHITECTE EN CHEF 35 Rue Merlin de Thionviïle 92150SURESNES TEL : FAX : Philippe OUDIN Architecte en Chef des Monuments Historiques Suresnes, le 20 Juin 1994 Monsieur le Directeur Régional des Affaires Culturelles Conservation Régionale des M.H. CHARENTE TUSSON Logis de Marguerite de Valois. Objet : Avis sur dossier de protection. C* R MU H. de P 2 î Ce logis médiéval présente encore de nombreuses dispositions anciennes. D'importants travaux ont été déjà réalisés pour rendre à cet ensemble son architecture originelle. Une protection au titre des Monuments Historiques ne peut que faciliter l'achèvement de sa restauration entreprise par le club Marpen, association très présente positivement sur la région. H. OUDIN P.J : Dossier en retour MEMBRE DUNE ASSOCIATION AGREEE LE REGLEMENT DES HONORAIRES PAR CHEQUE EST ACCEPTE

13 MINISTERE DE L'EQUIPEMENT, DES TRANSPORTS ET DU TOURISME MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA FRANCOPHONIE SERVICE DEPARTEMENTAL DE L'ARCHITECTURE CHARENTE 43, rue du Dr Duroseile ANGOULEME Tel : Fax : N/REF Angoulême, le 24 juin 1994 l'architecte des Bâtiments de France, Chef du Service Départemental de l'architecture àmonsieur le Directeur Régional des Affaires Culturelles Conservation Régionale des Monuments Historiques POITIERS votre bordereau du 9/6/94 Charente TUSSON Logis de Marguerite de Valois (non protégé) OBJET : dossier de recensement -COREPHAE du 28 juin Demande de protection au titre des Monuments Historiques. Par bordereau du 9 courant vous avez bien voulu me transmettre, pour avis, un exemplaire du dossier constitué par vos services en vue de la protection éventuelle du Logis de Marguerite de Valois au titre des Monuments Historiques. En réponse, j'ai l'honneur de vous confirmer que ce logis a été très restauré ces dernières années et en parfait accord avec moi car je ne pensais pas, alors, qu'une protection au titre des Monuments Historiques serait ensuite sollicitée... (A vrai dire, j'y voyais plutôt à ce moment un "chantier-école" pour le Club MARPEN!), Ceci dit, le travail a été assez bien exécuté mais sur des bases archéologiques peut-être contestables. En conclusion, sans être complètement convaincu de la parfaite justification de cette mesure de protection, je ne m'y opposerai cependant point, considérant d'une part, la réutilisation à des fins hautement patrimoniales qui en est faite, d'autre part et surtout, la charge d'histoire dont ces murs sont empreints.

14 c I Cc*tfjU -uz J«_ tle^^w^!* ^' T Vuuli % fl «*

15 PROCES-VERBAL DE LA CO.RE.P.H.A.E. DU 28 JUIN 1994 Charente Tusson Logis de Marguerite de Valois Non Protégé Demande ISMH par DCM du 26 mai 1994 Rapporteurs : J. SOULIE J. FLAUD (Club MARPEN) Ce logis a été construit au XVTe siècle, en plusieurs campagnes et en périphérie du prieuré Fontevriste Notre-Dame (ISMH), La première construction s'appuie sur un mur fort ancien qui constitue vraisemblablement un fragment de l'enceinte fortifiée édifiée à la fin du XlVe siècle. Edifié selon Brantôme pour accueillir Marguerite d'angoulême et surtout sa suite, ce logis a pu être utilisé ultérieurement à des fins "d'hôstelerie". Le linteau de porte décoré du sceau de Salomon, pourrait indiquer un signe de reconnaissance utilisé dans le cadre du Compagnonage. Tusson se trouvait alors sur la voie de la Poste-Royale Paris/Bordeaux. Au XVIIIe siècle, le logis et ses dépendances ont été partagés en deux propriété distinctes. Les ouvertures de communication ont été fermées. La partie nord est devenue l'hôtel du Chêne Vert. La partie sud, désignée dans les années 1950 sous le nom de Maison Varagnac, est devenue le centre d'une exploitation agricole centrée sur la production d'alcools. On a ainsi retrouvé les vestiges d'une distillerie. Il est à noter la permanence de fa fonction d'accueil en ce site et ce jusqu'à la fermeture de l'hôtel concomitante avec l'arrêt des foires entre 1950 et A la fin du XIXe siècle, un compagnon serrurier tenait l'hôtel du Chêne Vert Le logis a retrouvé son unité grâce aux acquisitions réalisées par la commune en 1987 et Le logis est situé au centre du bourg de Tusson en bordure de la RN 736. Il se compose de deux corps de bâtiments accolés orientés nord-sud en arrière desquels se trouvent deux cours bordées par des dépendances qui existaient au XIXe siècle. Les communs et granges de la maison n 2 ont conservé les vestiges d'une distillerie qui occupait les lieux et notamment un bassin ainsi qu'un beau cellier voûté en berceau. creuses. Les deux bâtiments du logis sont de plan rectangulaire à trois niveaux recouverts de tuiles Les façades sur rue comportent des ouvertures à décor de la Renaissance plus ouvragées que celles des façades sur cour qui ont été reprises au XVIIIe (date sculptée de 1776 sur un linteau de fenêtre). La façade sur rue très restaurée récemment de la maison n 1 ou ancien hôtel du Chêne Vert a conservé une porte restaurée (ancienne fenêtre) à encadrements moulurés et bases prismatiques identiques aux fenêtres, sommée d'une accolade croisée ornée du sceau de Salomon. Meneaux et traverses ont été récemment restitués par le Club MARPEN. L'intérieur de la bâtisse conserve des éléments architecturaux intéressants comme les deux escaliers à vis, des baies à coussiège et une grande cheminée de pierre. La disposition du premier escalier nord paraît curieuse. On peut penser qu'il avait été sans doute prévu d'abord en hors oeuvre et qu'il rut englobé très rapidement par l'extension de la construction vers la rue dans l'alignement de la partie voisine.

16 En complément de la présentation faite par Melle SOULEE, M. FLAUD intervient pour rappeler l'action de revalorisation et d'animation du patrimoine entreprise à Tusson depuis 20 ans, qui a démarré dans le cadre de l'opération village. Il met l'accent sur l'importance des actions de formations, à la restauration du patrimoine engagées auprès des jeunes, à travers les chantiers qui sont organisés. La réhabilitation du logis de Marguerite de Valois constitue le point fort de référence pour Tusson mais aussi pour la région nord Charente. Le projet de réutilisation du logis prévoit de réunir un espace mémoire à travers le musée de la vie rurale et des traditions populaires, un espace documentation, une bibliothèque et des ateliers de restauration. La protection du logis au titre des Monuments Historiques permettra de mieux affirmer l'intérêt et l'importance de ce patrimoine auprès non seulement de la population mais aussi des élus charentais. M. BONNARD est surpris d'entendre que la propriété a été partagée auxviiie alors que le cadastre et la disposition des bâtiments semblent montrer qu'il s'agit de deux maisons bien distinctes avec leur organisation propre comportant chacune un escalier. Ayant remarqué que les niveaux de planchers n'étaient pas sur le même plan, il se pose la question de savoir comment ces deux maisons communiquaient entre elles. Il reconnaît néanmoins l'intérêt architectural des bâtiments. Si M. FLAUD reconnaît qu'une analyse plus approfondie des bâtiments serait très utile, il précise cependant que lors des relevés qui ont été effectués, il a été remarqué la présence à tous les étages, au niveau de la cage d'escalier, de deux portes murées. Il suppose que les deux constructions ont été édifiées à peu de temps d'intervalle et que les divisions intérieures datent probablement des restaurations du XVIIIe datées sur les linteaux d'ouvertures. Plusieurs membres ne semblent pas convaincus par l'argumentation dévelopée par M. FLAUD et considèrent qu'il s'agit plus vraisemblablement de deux maisons différentes. Tout en reconnaissant l'action du Club MARPEN en faveur du patrimoine de Tusson et du Nord-Charente, M. RIEU s'étonne cependant de la date tardive de la demande de protection de cet ensemble dont la restauration a été entreprise sans pouvoir bénéficier d'aucune aide financière. Il s'interroge sur les raisons de cette demande aujourd'hui, d'autant plus que l'édifice est désormais entre les mains d'un propriétaire soucieux de son patrimoine, c'est-à-dire la commune qui a passé une convention de longue durée avec le Club MARPEN pour la restauration et l'utilisation des lieux par cette association. M. FLAUD explique d'abord que les anciens propriétaires étaient opposés à toute protection, puis il évoque les difficultés rencontrées dans l'opération de sensibilisation de la population de Tusson à son patrimoine et insiste sur l'importance que représenterait le label M.H. dans cet effort de sensibilisation. Melle BARBEAULT confirme les propos de M. FLAUD ainsi que l'action positive du Club MARPEN à Tusson. M. VERNEY ajoute que des quatre sites de la région choisis dans le cadre des opérations village, seul Tusson représente un exemple de réhabilitation réalisée.

17 Dès le départ de M. FLAUD, lecture des avis est donnée par M. BROCHARD. Si M. OUDIN est tout-à-fait favorable à une protection de ce logis médiéval qui présente encore de nombreuses dispositions anciennes en revanche, M. BROCHARD et M. AUZOU semblent plus réservés sur l'opportunité de cette protection qui reviendrait surtout à consacrer l'activité remarquable entreprise par le Club MARPEN. Pour M. BROCHARD, le véritable intérêt architectural se limitant à la façade sur rue et à quelques détails intérieurs, l'inscription en totalité du logis semble une mesure un peu élevée pour s'appliquer à ce logis remanié, d'autant que le village bénéficie déjà d'une protection au titre des sites et que le logis est situé aux abords de l'ancien prieuré inscrit sur l'inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. M. AUZOU déclare être partagé entre la décision de refuser la protection d'un logis très remanié et dont l'histoire est mal connue et le désir de récompenser les efforts du Club MARPEN. M. BONNARD regrette que l'on n'ait pas présenté les ruines du prieuré voisin. II considère par ailleurs que, contrairement au jugement de M. AUZOU, le logis ne praît pas très remanié et a gardé une certaine authenticité. M. RIOU émettant quelques doutes sur le lien de ce logis avec Marguerite de Valois, M. BROCHARD explique qu'en effet, le prieuré Fontevriste dont dépendait cette maison est resté célèvre en raison du séjour de Marguerite de Valois à Tusson au moment de la mort du roi François dont on lui avait caché la nouvelle. Cette maison est appelée Maison de Marguerite de Valois à cause de sa proximité immédiate avec le prieuré. Le mur de la grange à l'arrière correspond au mur d'enceinte du prieuré dont il ne reste que la première travée de la nef. Par ailleurs, il réitère sa position en faveur d'une protection partielle (notamment la façade) du logis. M. RIEU constate une nouvelle fois que l'on a à débattre sur une protection partielle ou globale. S'il est vrai que l'intérêt de cette maison est surtout liée à l'activité du Club MARPEN, il considère la protection partielle incohérente par rapport à l'entité architecturale de la maison et sa disposition intérieure. Au terme de ce débat, M. DUJARDIN propose de passer au vote concernant la proposition d'inscription sur l'inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en totalité du logis. Considérant l'intérêt et la qualité architecturale du logis de Marguerite de Valois à TUSSON (Charente), la Commission Régionale du Patrimoine Historique. Archéologique et Ethnologique émet un avis favorable à l'inscription sur l'inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en totalité du logis, tooxuifiju v^*- 3H.3 J^b- li^f. J^cJxW ft B.

CHAPELLE NOTRE-DAME DU PEUPLE (ANCIENNE EGLISE)

CHAPELLE NOTRE-DAME DU PEUPLE (ANCIENNE EGLISE) DU PEUPLE (ANCIENNE EGLISE) Cadastre de 1981, section F, parcelle 141 Cadastre de 1841, section F, parcelle 200 Coordonnées : Lambert zone 3, x = 982,63 y = 178,21 DESCRIPTION DESCRIPTION GENERALE EXTERIEURE

Plus en détail

Maison, actuellement bureaux

Maison, actuellement bureaux Maison, actuellement bureaux 95 avenue du Grand-Port Chourdy-Pont Rouge Aix-les-Bains Dossier IA73002139 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

Ferme dite la Vieille Cour, actuellement maison

Ferme dite la Vieille Cour, actuellement maison Ferme dite la Vieille Cour, actuellement maison 11 route côtière Chenac-Saint-Seurin-d'Uzet Dossier IA17045091 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine

Plus en détail

Villa dite Saint-Cloud

Villa dite Saint-Cloud Villa dite Saint-Cloud 54 boulevard Frédéric-Garnier Royan Dossier IA17046390 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel Enquêteur : Suire

Plus en détail

Arquèves (visite du 04/10/2013) Présents : Fr.Blary / R. Jonvel

Arquèves (visite du 04/10/2013) Présents : Fr.Blary / R. Jonvel Arquèves (visite du 04/10/2013) Présents : Fr.Blary / R. Jonvel Nature du site 1 - Un cellier en pierres de taille voûté en berceau 2 - Une cave en pierres de taille voûtée en berceau 3 - Apparition d

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES SITES DU PATRIMOINE INDUSTRIEL DU VAL D'ARGENT, 2e TRANCHE CRESAT/UHA 2008 73. & Cie

DIAGNOSTIC DES SITES DU PATRIMOINE INDUSTRIEL DU VAL D'ARGENT, 2e TRANCHE CRESAT/UHA 2008 73. & Cie DIAGNOSTIC DES SITES DU PATRIMOINE INDUSTRIEL DU VAL D'ARGENT, 2e TRANCHE CRESAT/UHA 2008 73 SITE : brasserie Mehl, puis Joly & Cie LOCALISATION : 100, r. De Lattre de Tassigny ; parcelles 978 et 2654

Plus en détail

2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts

2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts 2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts DESCRIPTION ET PLAN L église paroissiale de Cernay- La- Ville inscrite à l inventaire des Monuments

Plus en détail

AUTHENTIQUE CHARENTAISE

AUTHENTIQUE CHARENTAISE Réf. 13300 AUTHENTIQUE CHARENTAISE A 10 min de tous commerces A 30 min de l A 10 A 30 min de COGNAC A 50 min d ANGOULEME (TGV) A 1h15 de LA ROCHELLE Bel ensemble architectural pour cette authentique Charentaise

Plus en détail

Communauté d agglomération du Grand-Rodez. Rodez. L immeuble Balard 14 place de la Cité. Inventaire du patrimoine

Communauté d agglomération du Grand-Rodez. Rodez. L immeuble Balard 14 place de la Cité. Inventaire du patrimoine Communauté d agglomération du Grand-Rodez Inventaire du patrimoine Rodez L immeuble Balard 14 place de la Cité Diane Joy Novembre 2010 L immeuble Balard, 14 place de la Cité L immeuble situé au n 14 place

Plus en détail

Décrète : Ce règlement est applicable aux zones définies à l'article premier. Fait à Rabat, le 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964). Ahmed Bahnini.

Décrète : Ce règlement est applicable aux zones définies à l'article premier. Fait à Rabat, le 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964). Ahmed Bahnini. Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d'habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones.( BO n 2739 du 28 Avril 1965)

Plus en détail

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation publique ou associative, à l exclusion des activités

Plus en détail

Hôtel de voyageurs le Flaine

Hôtel de voyageurs le Flaine Hôtel de voyageurs le Flaine Flaine Forum Arâches-la-Frasse Dossier IA74000908 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

place de l' Hôtel de ville Boën Dossier IA42000632 réalisé en 2001 Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

place de l' Hôtel de ville Boën Dossier IA42000632 réalisé en 2001 Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel Hôtel de ville place de l' Hôtel de ville Boën Dossier IA42000632 réalisé en 2001 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel Auteurs Bardisa Marie Désignation Dénominations

Plus en détail

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter 1 SOMMAIRE Vues générales des toits 3 Type de charpentes, de la plus simple à la plus sophistiquée quelques coupes transversales

Plus en détail

A la fin du Moyen-Age, cet e'difice, evige" sans doute au Xle siècle, ja été' dote' d'une tourelle en surplomb contenant un étroit escalier en vis.

A la fin du Moyen-Age, cet e'difice, evige sans doute au Xle siècle, ja été' dote' d'une tourelle en surplomb contenant un étroit escalier en vis. DEPARTEMENT : CHARENTE COMMUNE : VOUTHON EDIFICE : Donjon de la Chaise PROPRIETAIRE : prive' ETENDUE DE LA PROTECTION PROPOSEE : Inscription à l'inventaire Supplémentaire en totalité' INTERET HISTORIQUE

Plus en détail

Hôtel de voyageurs, Hôtel de la Galerie, puis Grand Hôtel de la Galerie, puis Métropole Hôtel, actuellement Hôtel Métropole

Hôtel de voyageurs, Hôtel de la Galerie, puis Grand Hôtel de la Galerie, puis Métropole Hôtel, actuellement Hôtel Métropole Hôtel de voyageurs, Hôtel de la Galerie, puis Grand Hôtel de la Galerie, puis Métropole Hôtel, actuellement Hôtel Métropole 11 place Carnot 179 rue du Casino Centre historique Aix-les-Bains Dossier IA73001168

Plus en détail

Vocabulaire maisons Maisons Paysannes de Charente

Vocabulaire maisons Maisons Paysannes de Charente Vocabulaire maisons Maisons Paysannes de Charente Définition de la maison C est l abri qui permet aux humains de vivre décemment. Elle se compose de 4 murs et d un toit qui nous apparaissent ainsi : -

Plus en détail

Immeuble, Le Square Duvernay

Immeuble, Le Square Duvernay Immeuble, Le Square Duvernay rue Duvernay rue Comte-de-Loche Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002041 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du

Plus en détail

5. FACADES COMMERCIALES. Généralités : Les devantures A. Obligations :

5. FACADES COMMERCIALES. Généralités : Les devantures A. Obligations : 5. FACADES COMMERCIALES. REGLES Généralités : Les devantures A. Obligations : Les prescriptions sur les devantures, vitrines stores et bannes s'appliquent aux constructions anciennes et neuves dans le

Plus en détail

Ouvrage d'entrée dit Tour de Moingt

Ouvrage d'entrée dit Tour de Moingt Ouvrage d'entrée dit Tour de Moingt Moingt Dossier IA42003629 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Conseil général de la Loire Guibaud

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

90 rue Jean-Jaurès Creil Dossier IA60001641 réalisé en 2006

90 rue Jean-Jaurès Creil Dossier IA60001641 réalisé en 2006 Ancienne fonderie de zinc Allary, puis usine de serrurerie (usine de coffres-forts) Fichet, puis garage de réparation automobile, puis dépôt d'autobus, puis entrepôt commercial 90 rue Jean-Jaurès Creil

Plus en détail

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LE PATRIMOINE BÂTI

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LE PATRIMOINE BÂTI A - PROBLÉMATIQUE : Le Pays Ouest Charente possède un patrimoine bâti et petit patrimoine (fontaines, lavoirs, fours, coués, etc.) de qualité. Patrimoine modeste (petite maison de bourg, maison de ville

Plus en détail

Immeuble dit résidence Sirius

Immeuble dit résidence Sirius Immeuble dit résidence Sirius Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000946 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

Remplacer la porte de grange LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN. La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne

Remplacer la porte de grange LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN. La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne LES FAÇADES Remplacer la porte de grange 1 1 LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne Une publication de la Fondation rurale de Wallonie Assistance

Plus en détail

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013 Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre Ancien prieuré Aménagement de la maison néogothique Projet 08/11/2013 // Pièces écrites / Sommaire /02 Le projet / Description architecturale

Plus en détail

Désignation. Localisation. Description de l édifice. Historique, datation édifice. Protection / Statut juridique. Architecte, auteur

Désignation. Localisation. Description de l édifice. Historique, datation édifice. Protection / Statut juridique. Architecte, auteur Nom : Pont sur La Barberolle Typologie architecturale secondaire : Dénomination : ouvrage d'art / pont Dénomination secondaire : Typologie régionale : Localisation Canton : Bourg de Péage / Pays : Drôme

Plus en détail

Les arc-boutant Un peu de vocabulaire

Les arc-boutant Un peu de vocabulaire La cathédrale d Amiens Classée au patrimoine mondial de l'unesco depuis 1981, la cathédrale gothique d'amiens s'élève en plein centre de la ville. Sa flèche s'élève à 112 mètres du sol. Pour une longueur

Plus en détail

maison ; atelier ; garage de réparation automobile

maison ; atelier ; garage de réparation automobile Maison et atelier, puis garage de réparation automobile 24 avenue de Tresserve Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73001964 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire

Plus en détail

Immeuble ; hôtel Le Garage

Immeuble ; hôtel Le Garage Immeuble ; hôtel Le Garage 67, 65, 69 avenue Maréchal-de-Saxe 2, 6 rue Le Royer rue Vendôme 27, 29 rue de Bonnel Lyon 3e Dossier IA69006073 réalisé en 2004 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes,

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

De l'hôtel particulier au muséum

De l'hôtel particulier au muséum Service éducatif De l'hôtel particulier au muséum Fiche enseignant 4ème - Objectifs - Décrire une architecture, acquérir du vocabulaire spécifique - Connaître la définition et la fonction d'un hôtel particulier

Plus en détail

3. Ligne Eaux-Vives - Moillesulaz

3. Ligne Eaux-Vives - Moillesulaz 200 3. Ligne Eaux-Vives - Moillesulaz Se développant sur 3,991 km, la ligne des Vollandes relie Les Eaux- Vives à Annemasse en France par Moillesulaz (carte nationale 1/100000). 201 Bâtiment des voyageurs

Plus en détail

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie Maquette à construire La domus de Vieux Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie 2005 Service Départemental d Archéologie du Calvados, édition 2005. Présentation de la domus de Vieux

Plus en détail

Les nouvelles notions de surface de plancher et d emprise au sol et le recours obligatoire à l architecte

Les nouvelles notions de surface de plancher et d emprise au sol et le recours obligatoire à l architecte Les nouvelles notions de surface de plancher et d emprise au sol et le recours obligatoire à l architecte La réglementation applicable aux autorisations d urbanisme vient d être significativement modifiée.

Plus en détail

PRE-EXPERTISE DE L'EGLISE DE ST MAREINS

PRE-EXPERTISE DE L'EGLISE DE ST MAREINS PRE-EXPERTISE DE L'EGLISE DE ST MAREINS I - Etude visuelle de l'extérieur a) En périphérie du volume: Nous notons un semblant de drain (?) autour de certaines façades par une bande gravier; néanmoins,

Plus en détail

Section zonage. La Présentation. Chapitre 27. Dispositions relatives au noyau villageois

Section zonage. La Présentation. Chapitre 27. Dispositions relatives au noyau villageois Chapitre 27 Dispositions relatives au noyau villageois Table des matières 27 DISPOSITIONS RELATIVES AU NOYAU VILLAGEOIS...27-3 27.1 CHAMPS D APPLICATION...27-3 27.2 USAGES ET ÉQUIPEMENTS PERMIS DANS LA

Plus en détail

Le Château de Kerjean est classé monument historique

Le Château de Kerjean est classé monument historique restauration du château 7/06/06 18:13 Page 1 restauration du château 7/06/06 18:14 Page 2 Le Château de Kerjean est classé monument historique Ce classement a été effectué en 1911, lorsque le château a

Plus en détail

77-77b rue Etienne-Richerand Lyon 3e Dossier IA69001278 réalisé en 2009. Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ville de Lyon

77-77b rue Etienne-Richerand Lyon 3e Dossier IA69001278 réalisé en 2009. Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ville de Lyon Charpente Perrier frères puis Bourgey marchand de bois et savonnerie puis fournisseur industriel Netex Sno puis ébéniste Denys et UNICO meubles puis transport Limousin et chauffage Marcadal actuellement

Plus en détail

ETAT DES LIEUX RAPPEL DE L ETAT DES LIEUX EFFECTUE EN JANVIER 1993

ETAT DES LIEUX RAPPEL DE L ETAT DES LIEUX EFFECTUE EN JANVIER 1993 ETAT DES LIEUX RAPPEL DE L ETAT DES LIEUX EFFECTUE EN JANVIER 1993 1 ETAT DES LIEUX AU PRINTEMPS 2010 Végétation Souche effondrée Végétation Parties hautes des murs effondrées Cheminées effondrées Ouverture

Plus en détail

communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager

communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager Schéma de restaurationvalorisation du petit patrimoine des communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager SOMMAIRE 1) ÉDIFICE PRÉSENTE... 3 A) DÉNOMINATION ET POSITION GÉOGRAPHIQUE...

Plus en détail

usine de petit matériel électrique

usine de petit matériel électrique Usine de petit matériel électrique dite Lampes Visseaux, puis Claude, Paz et Visseaux, puis I.T.T. puis G.T.E., actuellement Sylvania Lighting International France (S.L.I. France) 22 rue Berjon Lyon 9e

Plus en détail

SCENARIOS POSSIBLES. SCENARIO 1 RESTAURATION COMPLETE (2 NIVEAUX sous comble restitué) A) Procédure administrative : ISMH / ERP

SCENARIOS POSSIBLES. SCENARIO 1 RESTAURATION COMPLETE (2 NIVEAUX sous comble restitué) A) Procédure administrative : ISMH / ERP SCENARIOS POSSIBLES SCENARIO 1 RESTAURATION COMPLETE (2 NIVEAUX sous comble restitué) A) Procédure administrative : ISMH / ERP Permis de Construire : a) Transmission de 2 exemplaires du dossier au Service

Plus en détail

centre courrier et bureau d'aix-les-bains Victoria

centre courrier et bureau d'aix-les-bains Victoria Poste, centre courrier et bureau d'aix-les- Bains Victoria 15 avenue Victoria avenue Marie-de-Solms rue Jean-Louis-Victor-Bias Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002123 réalisé en 2012 Copyrights

Plus en détail

Etude technique et historique. Association Culturelle Pierre Abélard -2006 LE PALLET

Etude technique et historique. Association Culturelle Pierre Abélard -2006 LE PALLET Le Pallet Comprendre la chapelle Sainte-Anne Etude technique et historique Association Culturelle Pierre Abélard -2006 LE PALLET SOMMAIRE - Page 2 - La chapelle aujourd hui. Introduction Rappel historique

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

10 rue de Chambéry Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002004 réalisé en 2011

10 rue de Chambéry Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002004 réalisé en 2011 Maison 10 rue de Chambéry Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002004 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ville d'aix-les-bains

Plus en détail

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE,

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE, DECRET N 2-64-445 DU 21 CHAABANE 1384 (26 DECEMBRE 1964) DEFINISSANT LES ZONES D HABITAT ECONOMIQUE ET APPROUVANT LE REGLEMENT GENERAL DE CONSTRUCTION APPLIABLE A CES ZONES (B.O. n 2739 du 28-4-1965, page

Plus en détail

APPLICATIONS DE LA RT2012. 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012?

APPLICATIONS DE LA RT2012. 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012? 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012? Textes en vigueurs : Arrêté du 26 octobre 2010, arrêté du 28 décembre 2012, arrêté du 11 décembre 2014. Fiche d'application du 26 Février

Plus en détail

EPREUVE N 2 : ANALYSE CRITIQUE D UN PROJET D ARCHITECTURE OU D AMENAGEMENT AVEC CONTRE-PROPOSITION

EPREUVE N 2 : ANALYSE CRITIQUE D UN PROJET D ARCHITECTURE OU D AMENAGEMENT AVEC CONTRE-PROPOSITION CONCOURS EXTERNE ET INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D ARCHITECTES ET URBANISTES ELEVES DE L ETAT ANNEE 2011 EPREUVE N 2 : ANALYSE CRITIQUE D UN PROJET D ARCHITECTURE OU D AMENAGEMENT AVEC CONTRE-PROPOSITION

Plus en détail

les Vorzes Magneux-Haute-Rive Dossier IA42003352 réalisé en 2007

les Vorzes Magneux-Haute-Rive Dossier IA42003352 réalisé en 2007 Ferme les Vorzes Magneux-Haute-Rive Dossier IA42003352 réalisé en 2007 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Conseil général de la Loire Guibaud

Plus en détail

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ;

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ; Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones. (B.O. n 2739 du 28-4-1965,

Plus en détail

Concevoir, valoriser et déclarer sa devanture commerciale et/ou son enseigne

Concevoir, valoriser et déclarer sa devanture commerciale et/ou son enseigne Concevoir, valoriser et déclarer sa devanture commerciale et/ou son enseigne Vous avez choisi de vous installer dans une ville au patrimoine riche et protégé par des règles d urbanisme. Avant de réaliser

Plus en détail

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION ARCHITECTURAL ET URBAIN ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 73 Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager SECTEUR GAMBETTA

Plus en détail

Lexique. -- Lycée GABRIEL -- Architecture et habitat - Argentan - Orne - L Y C É E POLYVALENT GABRIEL ARGENTAN MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE

Lexique. -- Lycée GABRIEL -- Architecture et habitat - Argentan - Orne - L Y C É E POLYVALENT GABRIEL ARGENTAN MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE ACADÉMIE DE CAEN L Y C É E POLYVALENT GABRIEL ARGENTAN Lexique Abside Extrémité d'une église, en demi-cercle ou polygonale, entourant le chœur, où se plaçait le clergé.

Plus en détail

Les points ci-dessous apportent quelques compléments à la note technique.

Les points ci-dessous apportent quelques compléments à la note technique. Croix 1, bâtiment multifonctions 15.012 Rapport du Conseil communal au Conseil général Demande de crédit complémentaire d'un montant de CHF 1'170'000.- dans le cadre de la construction d'un bâtiment multifonctions,

Plus en détail

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Thierry Mezerette FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation

Plus en détail

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières ZONE UB CARACTÈRE DE LA ZONE Cette zone de densité plus faible regroupe les extensions immédiates du centre-ville. Une partie de cette zone est concernée par le périmètre de protection au titre des Monuments

Plus en détail

REMARQUES SUR LE PETIT FRAGMENT DE TABLETTE CHYPRO MINOENNE TROUVÉ A ENKOMI EN 1952. par EMILIA MAS SON

REMARQUES SUR LE PETIT FRAGMENT DE TABLETTE CHYPRO MINOENNE TROUVÉ A ENKOMI EN 1952. par EMILIA MAS SON REMARQUES SUR LE PETIT FRAGMENT DE TABLETTE CHYPRO MINOENNE TROUVÉ A ENKOMI EN 952 par EMILIA MAS SON. C'est pendant sa campagne de 952 à Enkomi que M. Porphyrios Dikaios a trouvé un petit fragment de

Plus en détail

LE TOIT. Les formes de toits

LE TOIT. Les formes de toits Les formes de toits Le toit ou la toiture : ensemble des parois inclinées et/ou horizontales (dans le cas d une toiture-terrasse) qui couvrent une construction. Le toit comprend les éléments qui composent

Plus en détail

Le permis de construire

Le permis de construire Le permis de construire 2014, N 1 AGGLOMÉRATION D AGEN La demande de Permis de construire La demande de permis de construire doit être effectuée au moyen de l'un des formulaires suivants : Sommaire : La

Plus en détail

"l'opographie historique d'^ngoulême" tiré à part du bulletin de oociété Archéologique et Historique de Charente 1969.

l'opographie historique d'^ngoulême tiré à part du bulletin de oociété Archéologique et Historique de Charente 1969. Département : Charente Commune : Angoulêiae Arrondissement : Angoulênie Canton : Angoulême Monument : Ancienne capitainerie du Port de l'hoiuneau Situation exacte : 1 ^ bd Besson-.oey H Angoulême. l;lari

Plus en détail

Grisaille décorative (baie 25)

Grisaille décorative (baie 25) Grisaille décorative (baie 25) Cathédrale Saint-Gervais-Saint-Protais place Cardinal-Binet Soissons Dossier IM02005331 réalisé en 2004 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Picardie - Inventaire général

Plus en détail

Embellir sa devanture commerciale

Embellir sa devanture commerciale C h a r t e p a y s a g e u r b a i n Embellir sa devanture commerciale Le centre-ville de Montfermeil bénéficie d un patrimoine bâti important, empreinte de cet ancien bourg agricole. Cependant, cet héritage

Plus en détail

église paroissiale ; cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit)

église paroissiale ; cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit) Ancienne église paroissiale et cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit) place de l' Eglise Poulainville Dossier IA80003711 réalisé en 2002 Copyrights Copyrights Auteurs

Plus en détail

garage de réparation automobile

garage de réparation automobile Garage de réparation automobile 15 route du Plan de la Tour avenue Jean-Corona le Plan Sainte-Maxime Dossier IA83001481 réalisé en 2011 Auteurs (c) Région Provence-Alpes-Côte d'azur - Inventaire général

Plus en détail

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse 16 IDEA 04 07 Ferme lumineuse Avec la rénovation de cette ancienne ferme située dans la région des Trois lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne, l architecte Christophe Pulver voulait atteindre trois buts:

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 04-09-2014

PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 04-09-2014 A U D E R G H E M Commission de concertation O U D E R G E M Overlegcommissie PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 04-09-2014 Présents/Aanwezig :

Plus en détail

Les églises et chapelles anciennes en voiture

Les églises et chapelles anciennes en voiture I D E E D E V I S I T E VILLE ET CULTURE Les églises et chapelles anciennes en voiture Niederbronn les Bains Reichshoffen Uttenhoffen avec la plus petite église à colombages d Alsace Pfaffenhoffen Bouxwiller

Plus en détail

Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi

Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi 267 rue Marcel-Mérieux square du Professeur-Galtier rue Prosper-Chappet Lyon 7e Dossier

Plus en détail

Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg

Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg Une réhabilitation majeure sans pesanteur A l issue d un spectaculaire chantier de trois ans, la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg,

Plus en détail

LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE

LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE 1 La mairie de Ressons-le-Long souhaite restaurer le lavoir de la Montagne. L opération fait l objet d une souscription «Fondation

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

Urbanisme & Architecture. Rhône-Alpes

Urbanisme & Architecture. Rhône-Alpes Urbanisme & Architecture Rhône-Alpes Urbanisme & Architecture Rhône-Alpes Sommaire 10 Avant-propos par Bernard Toulier DE LA NEIGE GLISSÉE À LA STATION DE SPORTS D HIVER par Jean-François Lyon-Caen 17

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village

DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village Commune de Limogne en Quercy Diagnostic bâtiment de la halle DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village Lot Habitat partie nord rdc 41 m 2 Lot habitat partie sud rdc

Plus en détail

LES CHARPENTES DE L'ÉGLISE DE LA BUSSIÈRE-SUR-OUCHE

LES CHARPENTES DE L'ÉGLISE DE LA BUSSIÈRE-SUR-OUCHE LES CHARPENTES DE L'ÉGLISE DE LA BUSSIÈRE-SUR-OUCHE par M. Jean-Michel MAHOUZÉ Plouvier a décrit l'intérieur de l'église de La Bussière, construite à partir de 1140 et consacrée en 1172 à Notre-Dame des

Plus en détail

^JllV^ Adresse ou situation exacte :...9.»...rue...Pol.teylne...;...ae.Gt.iûn...HS...n?...ifi.a...«

^JllV^ Adresse ou situation exacte :...9.»...rue...Pol.teylne...;...ae.Gt.iûn...HS...n?...ifi.a...« Département : HERAULT Commune : Monument : Peintu;nes----&^^ ^JllV^ Adresse ou situation exacte :...9.»...rue...Pol.teylne...;...ae.Gt.iûn...HS...n?...ifi.a...«Utilisation actuelle : -Habitation., Propriétaire

Plus en détail

Préservons aujourd hui l avenir!

Préservons aujourd hui l avenir! Préservons aujourd hui l avenir! Editorial Chers Amis & adhérents de la Fondation, Depuis le début de l année 2012, 25 souscriptions ont été mises en place avec les collectivités et les associations dans

Plus en détail

Etat de conservation : établissement industriel désaffecté ; restauré

Etat de conservation : établissement industriel désaffecté ; restauré Département : IA000251 Aire d'étude : Limoges Adresse : Emile-Zola (rue) 2, 12 Dénomination : usine de chaussures Destinations : immeuble de bureaux ; immeuble à successives et actuelles Appellation et

Plus en détail

concours de logements, En Petaney, Borex_DESSINE MOI UN MOUTON plan rez_1/200 3.3.2 3.3.1 3.5 P 70 2.5 P 55 3.3.3 3.5 P 74 3.3.2 3.3.3 3.5 P 83 3.3.

concours de logements, En Petaney, Borex_DESSINE MOI UN MOUTON plan rez_1/200 3.3.2 3.3.1 3.5 P 70 2.5 P 55 3.3.3 3.5 P 74 3.3.2 3.3.3 3.5 P 83 3.3. La structure des bâtiments est en béton armé recyclé. Les toitures sont réalisées à l'aide de caissons en bois offrant un fini brut dans les combles. L'importante isolation et le choix de triple-vitrage

Plus en détail

OMBTOD 1123. Villa - OMBTOD 1123 - Italie» Ombrie» Todi 8 Personnes - 4 Chambres. Description de la propriété

OMBTOD 1123. Villa - OMBTOD 1123 - Italie» Ombrie» Todi 8 Personnes - 4 Chambres. Description de la propriété Villa - OMBTOD 1123 - Italie» Ombrie» Todi 8 Personnes - 4 Chambres Description de la propriété Belle villa indépendante, située en haut d'une colline, qui domine les vallées et les collines et qui offre

Plus en détail

Rochecorbon : l église Saint-Georges et sa charpente romane

Rochecorbon : l église Saint-Georges et sa charpente romane ATLAS ARCHÉOLOGIQUE DE TOURAINE IV LES LIEUX Rochecorbon : l église Saint-Georges et sa charpente romane Frédéric Epaud 2013 L ancienne église paroissiale Saint-Georges de Rochecorbon est située à 3 km

Plus en détail

MARS/AVR 10 Bimestriel OJD : 131921

MARS/AVR 10 Bimestriel OJD : 131921 Page 1/8 Page 2/8 La magnifique verrière ancienne s élance sur toute la hauteur de I appartement et ouvre sur un balcon ou de grands pots plantes de bambous cachent le vis a vis Afin de renforcer le cote

Plus en détail

Prix de vente : 362 000 Euros

Prix de vente : 362 000 Euros Visite du bien : 630202 Localisation : Sagonne Ville proche : Bourges à 42 Km Autoroute : A71 40 Km Aéroport : 40 Km Une authentique ferme Berrichonne rénovée avec soin dans un petit coin de paradis! Au

Plus en détail

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs.

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs. Les informations du plan Vous connaissez trois types de représentation d un pavillon : 1 : La perspective 2 : Les façades (page 2 ) 3 : La vue en plan (page 3) Observer attentivement la vue de la page

Plus en détail

Y voir plus clair dans la définition des surfaces...

Y voir plus clair dans la définition des surfaces... Y voir plus clair dans la définition des surfaces... La notion de «surface» se retrouve à différents stades des projets immobiliers (permis de construire, vente, coefficient d'occupation des sols,...),

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN A retourner à : Monsieur le Maire de Dannemarie 1 Place de l Hôtel-de-Ville 68210 DANNEMARIE 03 89 25 00 13 mairie@dannemarie.fr

Plus en détail

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce?

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce? Devantures commerciales et enseignes Comment mettre en valeur votre commerce? t Votre enseigne est la signature de votre commerce L enseigne est une inscription, une forme, une image ou un signe apposé

Plus en détail

Laurent Fiocchi, Aurélia Bully, Sébastien Bully, Morana Čaušević-Bully. La cathédrale de

Laurent Fiocchi, Aurélia Bully, Sébastien Bully, Morana Čaušević-Bully. La cathédrale de La cathédrale de Saint-Claude (Jura), ancienne abbatiale des saints Pierre, Paul et André : étude historique de la construction et archéologie du bâti du mur gouttereau sud Laurent Fiocchi, Aurélia Bully,

Plus en détail

La démarche "trait d'union"

La démarche trait d'union LQCM logement à qualité et coût maîtrisés Plan urbanisme construction architecture La démarche "trait d'union" Rapport d'évaluation Deuxième tranche des opérations : Ars-sur-Formans Ouroux-sur-Saône Centre

Plus en détail

LA GRAND-PLACE DE BRUXELLES ET SES ABORDS UN PATRIMOINE MONDIAL

LA GRAND-PLACE DE BRUXELLES ET SES ABORDS UN PATRIMOINE MONDIAL Estrategias relativas al Patrimonio Cultural Mundial. La Salvaguarda en un Mundo Globalizado: Principios, Prácticas y Perspectivas LA GRAND-PLACE DE BRUXELLES ET SES ABORDS UN PATRIMOINE MONDIAL Pascale

Plus en détail

La Chapelle de la Ferme d Ithe

La Chapelle de la Ferme d Ithe La Chapelle de la Ferme d Ithe Le Tremblay-sur-Mauldre / Jouars-Pontchartrain (78 Yvelines) Une dizaine de jeunes, âgés de 17 à 20 ans, ont inauguré, durant les deux dernières semaines de juillet, une

Plus en détail

1 er objet : approbation des procès-verbaux des séances des 20 octobre, 17 novembre et 15 décembre 9:00 2010

1 er objet : approbation des procès-verbaux des séances des 20 octobre, 17 novembre et 15 décembre 9:00 2010 1 er objet : approbation des procès-verbaux des séances des 20 octobre, 17 novembre et 15 décembre 9:00 2010 En l'absence de remarque de la part des membres présents, les procès-verbaux des séances du

Plus en détail

comestibles Question 7 : 6 Question 8 : 1907 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie -

comestibles Question 7 : 6 Question 8 : 1907 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie - Réponses aux questions :Question 1 : A-B Question 2 : 1912 Question 3 : N 5-18-30-36 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie - comestibles Question 7 :

Plus en détail

90 rue Jean-Jaurès Creil Dossier IA60001641 réalisé en 2006

90 rue Jean-Jaurès Creil Dossier IA60001641 réalisé en 2006 Ancienne fonderie de zinc Allary, puis usine de serrurerie (usine de coffres-forts) Fichet, puis garage de réparation automobile, puis dépôt d'autobus, puis entrepôt commercial 90 rue Jean-Jaurès Creil

Plus en détail

INTERVENIR SUR LE BATI ANCIEN

INTERVENIR SUR LE BATI ANCIEN I - Données Générales INTERVENIR SUR LE BATI ANCIEN Rivalités entre réhabilitation, restauration et rénovation Au cours des dernières années, d'importantes études ont été entreprises dans les quartiers

Plus en détail

LEXIQUE VISUEL OWEN HOPKINS

LEXIQUE VISUEL OWEN HOPKINS LEXIQUE VISUEL OWEN HOPKINS Fondamentalement, tout bâtiment est une structure conçue pour enclore un espace. Le fait même de construire un édifice, si modeste soit-il, crée un espace intérieur, séparé

Plus en détail

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quel nombre de pièces indiquer sur la déclaration?

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quel nombre de pièces indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quel nombre de pièces indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface totale de votre local est à indiquer dans

Plus en détail

Ce document présente un caractère informatif et ne prétend pas être exhaustif par rapport à la réglementation en vigueur.

Ce document présente un caractère informatif et ne prétend pas être exhaustif par rapport à la réglementation en vigueur. Portes - Portiques - Sas Fiche H.09 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux portes, portiques et sas, des articles R.111-19 à R.111-19-3 ; R.111-19-6, R.111-19-8

Plus en détail

HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DE PRANGINS: NOUVEAU BÂTIMENT HÊTRE ET RÉNOVATION D'EGLANTINE

HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DE PRANGINS: NOUVEAU BÂTIMENT HÊTRE ET RÉNOVATION D'EGLANTINE HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DE PRANGINS: NOUVEAU BÂTIMENT HÊTRE ET RÉNOVATION D'EGLANTINE Pra ng ins/vd Maître de l'ouvrage: Direction des constructions, ingénierie et technique, CHUV, Lausanne Architecte, chef

Plus en détail