COMPARER DES CLASSES D ACTIFS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPARER DES CLASSES D ACTIFS"

Transcription

1 01 COMPARER DES CLASSES D ACTIFS

2 INVESTIR EN ACTIONS : LA PERTINENCE D UNE GESTION DE CONVICTIONS AU TRAVERS DE SYCOMORE FRANCECAP FONDS DE CONVICTIONS 100 % ACTIONS FRANCE Eligible au PEA, Sycomore Francecap propose une gestion pragmatique et opportuniste des actions françaises sans contrainte de taille, style ou secteur. Depuis son lancement*, Sycomore Francecap a su bénéficier des mouvements de hausse des marchés d actions et limiter l impact des phases de baisses. OBJECTIF Surperformer le SBF 250 dividendes nets réinvestis quelles que soient les configurations de marché. Depuis sa création*, Sycomore Francecap a généré une performance supérieure à celles des marchés obligataires et monétaires. Performance mensuelle moyenne Cyril Charlot, associé fondateur et gérant de Sycomore Francecap, développe au sein du portefeuille son expertise reconnue et récompensée de sélection de valeurs fondée sur de fortes convictions et encadrée par un processus de gestion rigoureux, centré sur la notion de valorisation intrinsèque. Retrouver le reporting mensuel du fonds, les commentaires de nos gérants et leurs interviews sur notre site A Données arrêtées au , part I. Source : Sycomore AM Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps. Avant d investir, consultez au préalable le prospectus complet de l OPCVM disponible sur notre site Avertissement : le FCP n offre aucune garantie de rendement ou de préservation du capital, qui peut ne pas être intégralement restitué. La performance du FCP peut ne pas être conforme à son objectif de gestion ou aux objectifs des investisseurs.

3 PERFORMANCE HISTORIQUE DES MARCHÉS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS DE JANVIER 1950 À JUIN Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

4 PERFORMANCE HISTORIQUE DES MARCHÉS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS DE JANVIER 1950 À JUIN 2010 OBJECTIF Comparer la performance sur longue période et sur la France des principales classes d actifs servant de supports d investissements aux produits financiers. Calculer la valeur actuelle d un investissement de 1 réalisé en COMMENTAIRE Ce graphique représente la performance historique de 1950 à juin 2010 des 3 principales classes d actifs (actions, obligations, placements monétaires), du prix de l or, de l immobilier ainsi que de l inflation. Il illustre l évolution d un investissement d un montant de 1 placé sur chaque classe d actifs dès 1950 et jusqu à juin On peut ainsi comparer les performances cumulées et annualisées sur les 60 dernières années. On constate que les actions ont offert la meilleure rémunération annualisée (+10,8 %) sur la période, suivies de l immobilier (+10,3 %), des obligations (+7,7 %) et des placements monétaires (+6,2 %). Bien que l écart entre les performances annualisées des différentes classes d actifs ne soit pas très significatif, l écart entre les performances cumulées des 5 classes d actifs (intégrant la capitalisation des rendements sur la période) est très important. Sur 60 ans, un investissement en actions a offert une performance plus de 5 fois supérieure à celle des obligations. METHODOLOGIE Toutes les séries statistiques sont recalculées à partir d une base 1 (échelle logarithmique) pour permettre leur comparaison. Les séries de données utilisées sont : Actions France : à 2000 : cours des actions françaises cotées à la bourse de Paris à 2010 : SBF 250 TR. Obligations France : - Obligations long terme (10 ans), intérêts réinvestis de 1950 à Fonds Euro AFER, rendement net de 1977 à juin 2010 Monétaire France (intérêts réinvestis) : Taux mensuel Moyen (TMM) puis EONIA Or : Cours de l or physique Immobilier : Prix de l immobilier résidentiel France, arrêté au 1 er trimestre 2010 Inflation France : Indice des prix à la consommation (IPC) SOURCES INSEE, P. Arbulu ; CDC Ixis, Banque de France, AFER 2

5 PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS CORRIGÉS DE L INFLATION DE JANVIER 1950 À JUIN Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

6 PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS CORRIGÉS DE L INFLATION DE JANVIER 1950 À JUIN 2010 OBJECTIF Comparer la performance des principales classes d actifs servant de supports d investissements aux produits financiers sur une longue période. Calculer la valeur actuelle, retraité de l inflation, d un investissement de 1 réalisé en COMMENTAIRE Ce graphique reprend la même construction que le précédent. Le graphique illustre l évolution d un investissement d un montant de 1 placé sur chaque classe d actifs dès 1950 et jusqu en juin 2010 en lui imputant année après année la perte de pouvoir d achat liée à l inflation. Un taux d inflation positif impacte négativement la valeur de l investissement et inversement. L inflation annualisée sur la période ( ) a été de 4,9 %. Corrigée de l inflation, on constate que les actions présentent la meilleure rémunération annualisée (+5,7 %) sur la période. Le rendement d un placement immobilier est de 5,2 %, de 2,7 % sur les obligations, et de 1,3 % sur le monétaire. Entre 1950 et 2010, l inflation a érodé significativement la performance cumulée d un placement en actions (26,9, contre une performance cumulée non retraitée de l inflation de 457,6 ). METHODOLOGIE Toutes les séries statistiques sont recalculées à partir d une base 1 (échelle logarithmique) pour permettre leur comparaison. Les séries de données utilisées sont : Actions France : à 2000 : cours des actions françaises cotées à la bourse de Paris à 2010 : SBF 250 TR. Obligations France : - Obligations long terme (10 ans), intérêts réinvestis de 1950 à Fonds Euro AFER, rendement net de 1977 à juin 2010 Monétaire France (intérêts réinvestis) : Taux mensuel Moyen (TMM) puis EONIA Immobilier : Prix de l immobilier résidentiel en France, arrêté au 1 er trimestre 2010 Or : Cours de l or physique Inflation France : Indice des prix à la consommation (IPC) SOURCES INSEE, P. Arbulu ; CDC Ixis, Banque de France, AFER 4

7 ACTIONS, OBLIGATIONS, MONÉTAIRE, OR & INFLATION STATISTIQUES SUR ACTIFS FRANCAIS DE JANVIER 1950 À JUIN Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

8 ACTIONS, OBLIGATIONS, MONÉTAIRE, IMMOBILIER, OR & INFLATION STATISTIQUES SUR ACTIFS FRANCAIS DE JANVIER 1950 À JUIN 2010 OBJECTIF Comparer la performance annualisée, la performance moyenne, la volatilité et la dispersion des performances de janvier 1950 à juin 2010 des actions, des obligations, du monétaire, de l immobilier, de l or et de l inflation. COMMENTAIRE Le tableau compare les performances annualisées et moyennes des 3 principales classes d actifs (actions, obligations, placements monétaires), du prix de l or, des prix de l immobilier ainsi que de l inflation. La volatilité de chaque classe d actifs ainsi que la dispersion de ses performances annuelles sont également indiquées. Ce tableau permet de mettre en évidence la notion de risque liée aux investissements financiers. La volatilité est l indicateur le plus utilisé pour mesurer le risque d une classe d actifs. Le graphique présente la dispersion des performances annuelles de janvier 1950 à juin Les performances annuelles des actions françaises oscillent entre -41 % et + 62 %. Les actions françaises ont connu sur cette période 43 années positives pour 17 années négatives. Un investissement en actions offre donc potentiellement un nombre plus élevé d années de performances négatives que les autres classes d actifs, mais des espérances de gains largement supérieures. METHODOLOGIE Dans les graphiques de dispersion, chaque histogramme indique par sa hauteur, le nombre d années se trouvant dans un intervalle de performance donné. La dispersion des performances annuelles est représentée sur un axe de -15 % à +35 %. Les intervalles extrêmes représentent le nombre d années dont la performance a été inférieure à -15 % et supérieure à +35 %. Actions France : à 2000 : cours des actions françaises cotées à la bourse de Paris à 2010 : SBF 250 TR. Obligations France : - Obligations long terme (10 ans), intérêts réinvestis de 1950 à Fonds Euro AFER, rendement net de 1977 à juin 2010 Monétaire France (intérêts réinvestis): Taux Mensuel Moyen (TMM) puis EONIA Immobilier : Prix de l immobilier résidentiel en France, arrêté au 1 er trimestre 2010 Or : Cours de l or physique Inflation France : Indice des prix à la consommation (IPC) SOURCES INSEE, P. Arbulu ; CDC Ixis, Banque de France, AFER 6

9 EFFET DU TEMPS SUR LE RISQUE DES ACTIFS FINANCIERS SIMULATIONS SUR ACTIFS FRANCAIS DE JANVIER 1950 À JUIN Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

10 EFFET DU TEMPS SUR LE RISQUE DES ACTIFS FINANCIERS SIMULATIONS SUR ACTIFS FRANCAIS DE JANVIER 1950 À JUIN 2010 OBJECTIF Mesurer l impact du temps sur la volatilité des performances des 3 principales classes d actifs. COMMENTAIRE Ce graphique présente, en fonction de la période de détention, la meilleure et la moins bonne performance de chaque classe d actifs sur plus de 50 ans. Pour chaque classe d actifs la performance annualisée sur 50 ans est également présentée. Par exemple, au cours de la période , la meilleure performance annualisée des actions sur 8 ans (horizon de placement de type assurancevie) est de 25,9 % ; la moins bonne est de 5,9 %. METHODOLOGIE Les performances annualisées sont calculées sur des périodes glissantes de 1 an, 5 ans, 8 ans et 10 ans. Les séries de données utilisées sont : Actions France : à 2000 : cours des actions françaises cotées à la bourse de Paris à 2010 : SBF 250 TR. Obligations France : - Obligations long terme (10 ans), intérêts réinvestis de 1950 à Fonds Euro AFER, rendement net de 1977 à juin 2010 Monétaire France (intérêts réinvestis) : Taux mensuel Moyen (TMM) puis EONIA SOURCES INSEE, P. Arbulu ; CDC Ixis, Banque de France, AFER 8

11 MATRICE DE CORRÉLATION ENTRE ACTIFS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS DE JANVIER 1950 À JUIN Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

12 MATRICE DE CORRÉLATION ENTRE ACTIFS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS DE JANVIER 1950 À JUIN 2010 OBJECTIF Comparer la corrélation qu entretiennent les classes d actifs entre elles. COMMENTAIRE Ce tableau indique l intensité de la relation historique d une classe d actifs aux évolutions du prix des autres classes d actifs. L indice de corrélation est contenu dans l intervalle [-1;1] ; positif, il indique que les deux classes d actifs varient dans le même sens (à la hausse ou à la baisse). Le degré de corrélation entre deux classes d actifs est d autant plus fort que sa valeur se rapproche de 1 et -1. Par exemple de 1950 à juin 2010, la sensibilité du comportement des actions aux évolutions du prix de l immobilier est quasi-nulle (5,0 %). A l identique, lorsque les obligations progressent de 100 %, le prix des actifs monétaires ne progresse que de 53 %. Les actions sont moyennement corrélées aux obligations et faiblement corrélées aux autres classes d actifs. METHODOLOGIE Les séries de données utilisées sont : Actions France : à 2000 : cours des actions françaises cotées à la bourse de Paris à 2010 : SBF 250 TR. Obligations France : - Obligations long terme (10 ans), intérêts réinvestis de 1950 à Fonds Euro AFER, rendement net de 1977 à juin 2010 Monétaire France (intérêts réinvestis) : Taux mensuel Moyen (TMM) puis EONIA Or : Cours de l or physique Immobilier : Prix de l immobilier résidentiel en France, arrêté au 1 er trimestre 2010 Inflation France : Indice des prix à la consommation (IPC) SOURCES INSEE, P. Arbulu ; CDC Ixis, Banque de France, AFER 10

13 02 APPRÉHENDER LES ACTIONS

14 MAÎTRISER LE RISQUE DES MARCHÉS ACTIONS : UNE GESTION DE CONVICTIONS FLEXIBLE AU TRAVERS DE SYCOMORE PARTNERS FONDS DE CONVICTIONS FLEXIBLE Eligible au PEA, Sycomore Partners propose une gestion de convictions flexible, concentré sur une vingtaine de titres dont le potentiel d appréciation estimé est de 50 % minimum. Le taux d exposition aux actions du portefeuille (de 0 % à 100 %) dépend ainsi des opportunités d investissement identifées par les gérants et du poids de leurs convictions. Sycomore Partners offre une résistance aux phases de baisse des marchés d actions. OBJECTIF Optimiser l appréciation du capital indépendamment de l évolution des indices actions. Depuis sa création, la performance de Sycomore Partners est la combinaison d une gestion active du Beta des marchés actions et d une génération d Alpha significative. Cyril Charlot et Emeric Préaubert, associés fondateurs et gérants de Sycomore Partners, développent au sein du portefeuille leur expertise reconnue et récompensée de sélection de valeurs fondée sur de fortes convictions et encadrée par un processus de gestion rigoureux, centré sur la notion de valorisation intrinsèque. Retrouver le reporting mensuel du fonds, les commentaires de nos gérants et leurs interviews sur notre site B Données arrêtées au , part I. Source : Sycomore AM Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps. Avant d investir, consultez au préalable le prospectus complet de l OPCVM disponible sur notre site Avertissement : le FCP n offre aucune garantie de rendement ou de préservation du capital, qui peut ne pas être intégralement restitué. La performance du FCP peut ne pas être conforme à son objectif de gestion ou aux objectifs des investisseurs.

15 MARCHÉS ACTIONS HAUSSIERS & BAISSIERS ACTIONS FRANÇAISES DE JANVIER 1970 À JUIN Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

16 MARCHÉS ACTIONS HAUSSIERS & BAISSIERS ACTIONS FRANÇAISES DE JANVIER 1970 À JUIN 2010 OBJECTIF Mettre en perspective les phases de hausse et de baisse des marchés actions français en termes de durée et d amplitude. COMMENTAIRE Depuis 1970 les actions françaises ont connu 8 longues phases de hausse soutenue (performance moyenne +140,54 %). Dans le même temps, les marchés ont subi 9 phases de baisse (performance moyenne -34,9 %). Les phases de hausse durent en moyenne quasiment 4 ans. Les phases de baisse durent, quant à elles, en moyenne un an et demi. La plus forte phase de hausse a vu les actions françaises progresser de plus de 400 % en 6 ans. La plus forte phase de baisse des marchés, s est concrétisée par un recul de plus de 60 % en 2 ans et demi. Ce graphique vient confirmer l importance d un horizon de placement à long terme pour l investisseur en actions. Un second enseignement peut être tiré avec l analyse de la durée moyenne des phases de correction qui met en évidence la nécessité de faire preuve de patience et de convictions pendant ces périodes de baisse. METHODOLOGIE Seules les périodes de hausse/baisse ayant duré plus de 4 mois, ou ayant une amplitude de plus de 20 % ont été retenues. La seule exception concerne la baisse survenue durant l été 1998, période pendant laquelle les marchés ont perdu 16 % en 3 mois suite au début de la crise Russe, à la crise liée au hedge fund LTCM, et aux inquiétudes sur les conséquences de la crise des pays émergents. Les séries de données utilisées sont : Actions France: à 2010: cours des actions françaises cotées à la bourse de Paris. SOURCES P. Arbulu, MSCI Barra 12

17 INTÉRÊT DE L INVESTISSEMENT PROGRAMMÉ ACTIFS FRANÇAIS DE JANVIER 1988 À JUIN Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

18 INTÉRÊT DE L INVESTISSEMENT PROGRAMMÉ ACTIFS FRANÇAIS DE JANVIER 1988 À JUIN 2010 OBJECTIF Comparer les performances annualisées, sur plusieurs périodes (hausse, baisse des marchés, marché en U, marché flat ) de deux modes d investissement : un versement unitaire en début de période ou un versement programmé. COMMENTAIRE Depuis 1987 le CAC 40 (dividendes réinvestis) a progressé de 244 %. Néanmoins son évolution a été heurtée. Quatre phases de marchés se sont clairement distinguées. Dans chacune de ces phases, il est intéressant de mesurer précisément quel comportement d investissement aurait été le plus performant : investissement par versement unitaire en début de période, ou investissement programmé sur l ensemble de la période? Performance Annualisée Phase de marché Date entrée Date sortie Investissement unitaire en début de période Investissement mensuel tout au long de la période Marché en U 01/12/00 01/07/07 0,32 % 6,28 % Marché en hausse 01/10/96 01/09/00 33,72 % 16,61 % Marché flat 02/04/90 30/08/96 0,19 % 0,56 % Marché en baisse 01/08/07 01/03/09-33,46 % -29,57 % Marché 31/12/87 30/06/10 5,65 % 1,20 % Ce graphique historique nous indique que sur 3 des 4 phases de marché différentes, il a toujours été plus rémunérateur d investir progressivement. Seule la phase de marché correspondant à la bulle internet a permis à un épargnant ayant investi en une seule fois ses actifs de générer un rendement supérieur à ce qu il aurait touché en lissant son effort d épargne. Cette analyse vient confirmer deux éléments : un bon market timing est indissociable d une bonne performance ; investir régulièrement permet de s affranchir des risques de mauvais market timing. METHODOLOGIE La série de données utilisée est le CAC 40 dividendes réinvestis depuis sa création en Quatre périodes, correspondant à quatre comportements de marchés, ont été distinguées : Période de marché flat (du au ) Période de marché haussier (du au ) Période de marché en U (du au ) Période de marché baissier (du au ) Période de marché (du au ) SOURCES Euronext 14

19 LES RISQUES DU MARKET TIMING ACTIFS FRANÇAIS DE JANVIER 1988 À JUIN Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

20 LES RISQUES DU MARKET TIMING ACTIFS FRANÇAIS DE JANVIER 1988 À JUIN 2010 OBJECTIF Comparer les performances des actions françaises avec et sans les plus fortes séances quotidiennes de hausse. COMMENTAIRE Depuis 1988 le CAC 40 a progressé de 244 %, dividendes réinvestis. Un épargnant ayant investi 100 en 1950 sans avoir manqué une seule séance de bourse, aurait donc gagné 244 supplémentaires. Ce gain aurait été réduit à 150 si l épargnant avait manqué les 10 plus fortes séances quotidiennes de hausse sur la période (10 séances sur plus de 5800 jours de bourse). Un épargnant ayant manqué les 20 et les 30 plus fortes séances quotidiennes de hausse aurait quant à lui respectivement perdu 15 % et 46 % de son capital. Ce graphique démontre bien l impact significatif d un mauvais market timing sur la performance d un investissement en actions, et incite donc un épargnant à rester investi tout au long de son horizon d investissement. METHODOLOGIE Les séries de données utilisées sont : Actions France: CAC 40 (dividendes réinvestis) Les performances sont constatées sur des fréquences quotidiennes. SOURCES Euronext 16

21 PERFORMANCE DES MARCHES ACTIONS INTERNATIONAUX ACTIONS EUROPÉENNES VS. ACTIONS INTERNATIONALES DE 1972 À Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

22 PERFORMANCE DES MARCHES ACTIONS INTERNATIONAUX ACTIONS EUROPÉENNES VS. ACTIONS INTERNATIONALES DE 1972 À 2010 OBJECTIF Comparer la performance, dividende réinvesti, des actions européennes et des actions internationales de 1972 à juin 2010, et comparer la corrélation qu entretiennent les marchés actions entre eux. COMMENTAIRE Le graphique représente la performance cumulée de deux investissements réalisés en Un investissement de 100 en actions européennes en 1972 aurait généré une performance de % à juin Dans le même temps, la performance des actions internationales a été de %. Le second graphique présente les performances annualisées des actions européennes et internationales sur plusieurs horizons de placement. On constate qu hormis la dernière année, les actions européennes ont toujours généré une performance annualisée supérieure aux actions internationales. Le tableau de corrélation indique le sens de la relation historique entre plusieurs indices actions régionaux. L indice de corrélation est contenu dans l intervalle [-1;1]; positif, il indique que les deux marchés varient dans le même sens (à la hausse ou à la baisse). Le degré de corrélation entre deux marchés est d autant plus fort que sa valeur se rapproche de 1 et -1. Par exemple de 1972 à juin 2010, la progression des actions européennes expliquait 75 % de la progression des actions américaines. Les actions européennes sont très corrélées au marché américain, mais également aux marchés émergents. Les actions japonaises sont pour leur part, moins corrélées aux autres marchés d actions internationaux. Il est intéressant de noter la forte corrélation des actions émergentes avec toutes les zones géographiques. METHODOLOGIE Les séries de données utilisées sont : Actions Europe - MSCI Europe Actions internationales - MSCI World ex-europe Actions US - MSCI USA Actions Japon - MSCI Japon Actions émergentes - MSCI Emerging markets Les performances sont calculées nettes, en euro. SOURCES MSCI 18

23 RÉDUCTION DU RISQUE ACTIONS AVEC LE TEMPS ACTIONS FRANCAISES DE JANVIER 1920 À JUIN Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

24 RÉDUCTION DU RISQUE ACTIONS AVEC LE TEMPS ACTIONS FRANCAISES DE JANVIER 1920 À JUIN 2010 OBJECTIF Mesurer l impact du temps sur le risque d un investissement en actions. COMMENTAIRE Ces quatre histogrammes présentent, sur la période 1920 à juin 2010 les performances annualisées d un placement en actions françaises sur différents horizons d investissement glissants (1 an, 5 ans, 8 ans, 10 ans). Les camemberts indiquent, pour chacun des quatre horizons de placement, le pourcentage de périodes positives sur l horizon d investissement donné. Par exemple, pour un horizon de placement de 8 ans (durée type d un contrat d assurance-vie), un investisseur a constaté une performance annualisée positive dans 93 % des cas. Ces éléments illustrent le fait que lorsque l on investit sur des actions, plus l horizon de placement est long, plus la probabilité de bénéficier d une performance positive devient élevée. METHODOLOGIE Les histogrammes représentent des performances calculées en périodes glissantes. Les séries de données utilisées sont : Actions France: à 2000: cours des actions françaises cotées à la bourse de Paris à 2010: SBF 250 TR. SOURCES P. Arbulu 20

25 ACHATS D ACTIONS & VALORISATION DES ENTREPRISES SIMULATIONS EN CAS D ACHAT EN ZONE DE SUR-ÉVALUATION & DE SOUS-ÉVALUATION 21 Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

26 ACHATS D ACTIONS & VALORISATION DES ENTREPRISES SIMULATIONS EN CAS D ACHAT EN ZONE DE SUR-ÉVALUATION & DE SOUS-ÉVALUATION OBJECTIF Mettre en évidence l impact de la valorisation des titres au moment de leur acquisition sur la performance finale du portefeuille. COMMENTAIRE Le premier graphique représente l évolution du cours du CAC 40 depuis sa création (1988). Le deuxième graphique représente le PER moyen 10 ans (normalisé) des actions composant le CAC 40. Le graphique en haut à droite indique pour 3 niveaux de PER normalisé différents et sur un horizon d investissement de 10 ans glissants, les rendements maximum, moyens et minimum obtenus par un investissement en actions françaises. Le graphique en bas à droite indique, en fonction du niveau de PER, la durée de détention nécessaire (en nombre d années), afin de bénéficier d une performance positive lors de l achat d une action. Par exemple, lors de l achat d actions ayant un PER normalisé inférieur à 12 (barre orange clair), la probabilité d obtenir une performance positive quelle que soit la durée d investissement s élève à plus de 96 %, alors qu elle peut tomber à moins de 3 % pour une action ayant un PER normalisé supérieur à 24. Ainsi, nous constatons que plus les PER normalisés sont faibles lors de l achat d actions, plus vite l investissement sera rentabilisé. METHODOLOGIE En comparaison avec l année dernière, les bornes hautes et basses du PER ont changé : 24 vs 25 pour la borne haute et 12 vs 13 pour la borne basse. Price Earning Ratio Normalisé = Valeur de l action / Moyenne des Bénéfices par action sur 10 ans. La série de données utilisée est le CAC 40 dividendes non réinvestis, en données journalières depuis mai Les niveaux de PER retenus (12 et 24) correspondent à la moyenne des PER des entreprises du CAC 40 depuis /- 1 écart type. SOURCES Euronext, JCF 22

27 PERFORMANCE DES ACTIONS & IMPACT DES DIVIDENDES INDICE CAC 40 AVEC & SANS DIVIDENDES DE JANVIER 1988 À JUIN Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

28 PERFORMANCE DES ACTIONS & IMPACT DES DIVIDENDES INDICE CAC 40 AVEC & SANS DIVIDENDES DE JANVIER 1988 À JUIN 2010 OBJECTIF Déterminer l impact des dividendes sur la performance finale d un investissement en actions. COMMENTAIRE Le premier graphique représente l évolution comparée des cours du CAC 40 depuis sa création (1988), dividendes réinvestis et dividendes non réinvestis. Le second graphique représente l écart de performance cumulée depuis 1988 entre les deux indices. Depuis sa création, la performance du CAC 40 (dividendes non réinvestis) a été multipliée par 3, alors que la performance intégrant les dividendes a été multipliée par 7. Ces deux graphiques prouvent que, sur le long terme, les dividendes sont une source non négligable de rendement financier. On gardera donc en mémoire que le versement de dividendes augmente la performance financière d un investissement en actions. Le calcul d un indice de gestion dividendes réinvestis est donc un indicateur de performance plus transparent qu un indice de gestion dividendes non réinvestis. METHODOLOGIE Les séries de données utilisées sont le CAC 40 (dividendes non réinvestis et dividendes réinvestis), en données journalières depuis SOURCES Euronext, JCF 24

29 03 CONSTRUIRE SON PORTEFEUILLE

30 DIVERSIFIER LES SOURCES DE PERFORMANCE POUR RÉDUIRE LES RISQUES : UNE GESTION D ALLOCATION D ACTIFS DE CONVICTIONS AU TRAVERS DE SYCOMORE ALLOCATION PATRIMOINE FONDS MONDE MULTI-STRATÉGIES Fonds Patrimonial, Sycomore Allocation Patrimoine propose une gestion discrétionnaire et flexible sur les marchés internationaux d actions (max. 60 %) et obligataires (max. 100 %) ainsi que des axes de diversification via des investissements sur des thématiques (ex: matières premières et fonds de performance absolue). Le portefeuille a la possibilité, dans un souci de préservation du capital, d être investi à 100 % en monétaire. OBJECTIF Valoriser le capital à moyen terme selon une approche patrimoniale. Sycomore Allocation Patrimoine réalise une performance supérieure à celle de son indice composite depuis le changement de gestion du fonds. Stanislas de Bailliencourt, gérant senior de Sycomore Allocation Patrimoine, développe au sein du portefeuille son expertise reconnue de l allocation d actifs et de la sélection de fonds. Son processus d investissement structuré et rigoureux est fondé sur une approche macroéconomique et s appuie sur l expertise de sélection de valeurs des gérants actions européennes de Sycomore AM. Retrouver le reporting mensuel du fonds, les commentaires de nos gérants et leurs interviews sur notre site C Données arrêtées au , part I. Source : Sycomore AM **Les performances réalisées avant le 15 février 2010 l ont été en application d une stratégie d investissement différente de celle aujourd hui en vigueur. L information quant aux données antérieures est disponible dans le prospectus simplifié du FCP. Avant d investir, consultez au préalable le prospectus complet de l OPCVM disponible sur notre site internet : Avertissement : le FCP n offre aucune garantie de rendement ou de préservation du capital, qui peut ne pas être intégralement restitué. La performance du FCP peut ne pas être conforme à son objectif de gestion ou aux objectifs des investisseurs. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

31 ALLOCATION D ACTIFS, PERFORMANCE & RISQUE SIMULATIONS SUR ACTIFS FRANCAIS DE JANVIER 1920 À JUIN Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

32 ALLOCATION D ACTIFS, PERFORMANCE & RISQUE SIMULATIONS SUR ACTIFS FRANCAIS DE JANVIER 1920 À JUIN 2010 OBJECTIF Mettre en évidence l effet de l allocation d actifs sur le risque et sur la performance des portefeuilles. COMMENTAIRE Ces tableaux reprennent les performances annuelles maximum, moyenne et minimum, de onze allocations mixtes (actions et obligations). Le graphique Performances illustre la volatilité des performances de ces allocations sur 90 ans. Il présente la meilleure, la moins bonne et la performance moyenne de chaque profil. Le second graphique indique le pourcentage d années positives selon l allocation. Par exemple, depuis 1920, une allocation 70 % actions et 30 % obligations a obtenu dans 71 % des années une performance positive. La meilleure performance annuelle de ce profil fut de 73 %. La moins bonne fut de -27 %. Ainsi, on constate que la probabilité de subir des performances annuelles négatives, progresse lors de l intégration d actions dans une allocation, ceci étant contrebalancé par une espérance de gains de plus en plus élevée. METHODOLOGIE Les séries de données utilisées sont : Actions France : à 2000 : cours des actions françaises cotées à la bourse de Paris à 2010 : SBF 250 TR. Obligations France: - Obligations long terme (10 ans), intérêts réinvestis de 1920 à Fonds Euro AFER, rendement net de 1977 à juin 2010 SOURCES INSEE, P. Arbulu ; CDC Ixis, Banque de France, AFER 26

33 ROTATION DES PERFORMANCES ENTRE ACTIFS DONNÉES EN EUROS DE JANVIER 1993 À JUIN Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

34 ROTATION DES PERFORMANCES ENTRE ACTIFS DONNÉES EN EUROS DE JANVIER 1993 À JUIN 2010 OBJECTIF Mettre en évidence la rotation des performances entre les classes d actifs. COMMENTAIRE Ce graphique présente les performances historiques de différentes classes d actifs sur les 15 dernières années, ainsi que leur performance annualisée sur la période. On constate que le palmarès des classes d actifs change presque tous les ans. Aucune classe d actifs ne surperforme régulièrement les autres. Il est donc impossible de se baser sur les performances passées pour essayer d anticiper les mouvements futurs. Il convient d avoir une allocation équilibrée sur plusieurs classes d actifs afin de ne pas subir la contreperformance d un actif en particulier et de toujours bénéficier d un moteur de performance. Notons la bonne performance de la gestion alternative (+8,3 %) et des actions européennes (+8,1 %) qui ont offert sur ces 15 dernières années les meilleurs rendements annualisés. METHODOLOGIE Pour chaque année de 1993 à juin 2010, la performance de chaque classe d actifs est calculée puis classée par ordre décroissant. Les années sont indiquées en colonne. Les performances sont calculées nettes, en euro: Les séries de données utilisées Actions Européennes Allcaps / MSCI Europe Actions Europe Small et Mid Caps / MSCI Europe SMid Actions US / MSCI USA Actions Émergentes / MSCI Emerging Markets Actions Monde / MSCI World Actions Japon / MSCI Japon Obligations Européennes / Fonds Euro AFER, rendement net Monétaire / EONIA Gestion alternative / Crédit Suisse Tremont Hedge Fund SOURCES MSCI, Crédit Suisse, CDC Ixis, Banque de France, AFER 28

35 ROTATION DES PERFORMANCES ENTRE SECTEURS DONNÉES EN EUROS DE JANVIER 1995 À JUIN Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

36 ROTATION DES PERFORMANCES ENTRE SECTEURS DONNÉES EN EUROS DE JANVIER 1995 À JUIN 2010 OBJECTIF Mettre en évidence la rotation des performances entre les différents secteurs. COMMENTAIRE Ce graphique présente les performances annuelles de différents secteurs sur les 15 dernières années, ainsi que leur performance annualisée sur la période. Notons, la bonne performance des secteurs des biens de consommation (+7,2 %), de l industrie (+6,5 %) et de la santé (+6,4 %) qui ont offert sur ces 14 dernières années les meilleurs rendements annualisés. On constate que le palmarès des secteurs change chaque année. Aucun d entre eux ne surperforme régulièrement les autres. Il est donc impossible de se baser sur les performances passées pour essayer d anticiper les mouvements futurs. Il convient donc d avoir une allocation équilibrée sur plusieurs secteurs afin de toujours bénéficier d un moteur de performance. Lors d un investissement en actions européennes, ce graphique tend à prouver qu il est moins risqué et plus performant d investir globalement sur l ensemble des secteurs et non pas de privilégier un secteur en particulier. METHODOLOGIE La série de données utilisée est le MSCI Europe net (en euros) depuis 1995 et jusqu à juin SOURCES MSCI 30

37 PROBABILITÉ DE FAIRE FACE AUX BESOINS EN REVENUS DIFFÉRENTS TAUX DE RETRAIT & DIFFÉRENTS PORTEFEUILLES, HORIZON DE 25 ANS, SUR LA PÉRIODE Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

38 PROBABILITÉ DE FAIRE FACE AUX BESOINS EN REVENUS DIFFÉRENTS TAUX DE RETRAIT & DIFFÉRENTS PORTEFEUILLES, HORIZON DE 25 ANS SUR LA PÉRIODE OBJECTIF Mesurer la probabilité de financer ses besoins en revenus pendant 25 ans, en fonction de l allocation de ses actifs financiers, du taux d inflation et du taux de retrait annuel. COMMENTAIRE Pour chaque portefeuille profilé, ce graphique indique la probabilité de conserver un niveau de revenus stables pendant les 25 premières années de retraite. Plusieurs hypothèses sont étudiées en fonction de l allocation d actifs (actions vs. obligations) et du taux de retrait sur le capital initial. Pour chaque portefeuille profilé, un taux de retrait, variant de 5 à 9 % est calculé. Ainsi, pour un portefeuille composé à 25 % d obligations et à 75 % d actions, la probabilité de maintenir ses revenus pendant 25 ans, tout en ponctionnant le capital initial de 5 % par an, est de 76 %. Sur longue période, les actions offrent la plus grande probabilité d assurer des revenus stables. METHODOLOGIE Les séries de données utilisées sont : Actions France : à 2000 : cours des actions françaises cotées à la bourse de Paris à 2010 : SBF 250 TR. Obligations France : - Obligations long terme (10 ans), intérêts réinvestis, jusqu à Fonds Euro AFER, rendement net de 1977 à juin 2010 L inflation a été fixée à 4,8 % par an. SOURCES INSEE, P. Arbulu ; CDC Ixis, Banque de France, AFER 32

39 EFFORT D ÉPARGNE & DURÉE D INVESTISSEMENT ACTIONS & OBLIGATIONS FRANÇAISES DE 1950 À JUIN Communication à caractère promotionnel. Cette communication n a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. SYCOMORE AM n est pas soumise à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps.

40 EFFORT D ÉPARGNE & DURÉE D INVESTISSEMENT ACTIONS & OBLIGATIONS FRANÇAISES DE 1950 À JUIN 2010 OBJECTIF Etablir le montant à investir mensuellement (soit en actions, soit en obligations) pour se constituer une épargne d 1 million d euros à 65 ans. COMMENTAIRE Ce graphique présente l effort d épargne nécessaire (en fonction du nombre d années d épargne et de la classe d actifs), à la constitution d un patrimoine d 1 million d euros à 65 ans. Le tableau présente les différents scénarios d épargne en fonction de l âge de l épargnant et de son objectif de patrimoine final, pour un investissement exclusivement en actions. Par exemple, pour un portefeuille composé intégralement d actions françaises, en 1970, il aurait fallu investir 122 par mois pendant 40 ans, pour se constituer en 2010 un portefeuille d une valeur finale d 1 million d euros. A titre de comparaison, il aurait fallu investir 310 par mois, pendant 40 ans, si le portefeuille avait été composé d obligations. Les actions constituent donc un support d investissement à privilégier dans l optique de se constituer, sur le long terme, une épargne financière. Il apparaît également intéressant à la lecture de ce graphique qu épargner tôt permet de réduire l effort d épargne mensuelle en vue de la constitution de sa retraite. En effet, pour se constituer un patrimoine financier d 1 million d euros à 65 ans, il faudra investir plus de 369 par mois sur le marché actions ou 709 par mois sur le marché obligataire, si on attend l âge de 35 ans pour commencer à épargner, ce qui représente un effort d épargne considérable. Notons que plus l épargnant commence tardivement à épargner plus l écart entre l effort d épargne en actions et en obligations se réduit. METHODOLOGIE La performance des actions et des obligations a été mensualisée. Le taux de rendement ainsi calculé a permis de déterminer la mensualité à investir afin de constituer une épargne finale d 1 million d euros. Les séries de données utilisées sont : Actions France : à 2000 : cours des actions françaises cotées à la bourse de Paris à 2010 : SBF 250 TR. Obligations France : - Obligations long terme (10 ans), intérêts réinvestis, jusqu à Fonds Euro AFER, rendement net de 1977 à juin 2010 SOURCES INSEE, P. Arbulu, CDC Ixis, Banque de France, AFER 34

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS CORRIGÉS DE L INFLATION DE JANVIER 1950 À JUIN 2011 PERFORMANCE ANNUALISÉE ACTIONS 5,9 % MONÉTAIRE 1,2 % IMMOBILIER 5,2 % OR 1,1 %

Plus en détail

Pourquoi et comment investir dans les unités de compte?

Pourquoi et comment investir dans les unités de compte? Pourquoi et comment investir dans les unités de compte? Direction de l Epargne Patrimoniale - Offre Financière Avril 2013 Préambule Quelques règles simples à retenir pour investir dans les unités de compte

Plus en détail

SINFONI Optima. «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François Jullien. 1er juin 2012

SINFONI Optima. «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François Jullien. 1er juin 2012 18 Bd Montmartre 75009 Paris - Tél : 01 42 68 86 00 SINFONI Optima Fonds diversifié de droit français 1er juin 2012 «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François

Plus en détail

Annexe 1 - Critères de choix et présentation des supports de placement d Amplissim PEE et Amplissim PERCO au 23/10/2014

Annexe 1 - Critères de choix et présentation des supports de placement d Amplissim PEE et Amplissim PERCO au 23/10/2014 ENTREPRISES Annexe 1 - Critères de choix et présentation des supports de placement d Amplissim PEE et Amplissim PERCO au 23/10/2014 Conformément aux dispositions de l article R. 3332-1 du Code du travail,

Plus en détail

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 A INTERVENANTS Nicolas Bouzou Directeur fondateur d Asterès Hervé Hatt Président de Meilleurtaux.com I NOTRE DÉMARCHE II LES PLACEMENTS ÉTUDIÉS III

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion de patrimoine. En choisissant

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion

Plus en détail

Rentabilité des actifs et allocation stratégique

Rentabilité des actifs et allocation stratégique Rentabilité des actifs et allocation stratégique LE CERCLE INVESCO : SESSION 2007 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management 2 Section 01 Section 02 Section 03 Un modèle de description

Plus en détail

federal multi patrimoine

federal multi patrimoine federal multi patrimoine bâti POUR réussir. Federal multi Patrimoine : Processus de gestion L allocation Les modèles de suivi de tendances «multi classes d actifs» sont issus de la recherche Federal Finance,

Plus en détail

RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) - Rivoli Equity Fund - Page 1

RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) - Rivoli Equity Fund - Page 1 RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) Page 1 Avertissement L'accès à certains de ces produits et/ou services peut faire l'objet de restrictions à l'égard de certaines personnes ou dans certains

Plus en détail

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente Éligible PEA La recherche de la performance passe par une approche différente FIDELITY EUROPE : UNE GESTION Sur la durée, on constate qu il est difficile pour les Sicav de battre les indices des grandes

Plus en détail

Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles

Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles LE CERCLE INVESCO 006 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management Section 01 Section 0 Section 03 Les principaux indicateurs

Plus en détail

Lettre aux porteurs du FCP «FS MULTIGESTION MONDE»

Lettre aux porteurs du FCP «FS MULTIGESTION MONDE» Paris, le 25/04/2014 Lettre aux porteurs du FCP «FS MULTIGESTION MONDE» Objet : Opération de mutation Fusion/Absorption du FCP FS MULTIGESTION MONDE (FR0010378430) par la part R du FCP AMILTON GLOBAL ALLOCATION

Plus en détail

VOTRE MANDAT DE GESTION

VOTRE MANDAT DE GESTION VOTRE MANDAT DE GESTION PRÉSENTATION DU MANDAT DE GESTION La souscription au capital d une PME offre 2 avantages fiscaux : / Une réduction d ISF à hauteur de 50% dans la limite de 45 000 Le souscripteur

Plus en détail

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011 Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations 12 Mai 2011 Sommaire I Présentation du marché des ETF II Construction des ETF III Principales utilisations IV Les ETF dans le contexte

Plus en détail

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine.

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Afin d en profiter, le Plan d Epargne en Actions (1) (PEA) et le Plan d Epargne

Plus en détail

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I)

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) 25.10.2013 Plan du cours Risque et rentabilité : un premier aperçu Mesures traditionnelles du risque et rentabilité Rentabilité historique des actifs financiers

Plus en détail

Cours de calculs nanciers. Chapitre 7 : Evaluation des actions

Cours de calculs nanciers. Chapitre 7 : Evaluation des actions Cours de calculs nanciers Chapitre 7 : Evaluation des actions L2 Economie et Gestion Vincent Bouvatier vbouvatier@u-paris10.fr Université de Paris 10 - Nanterre Année universitaire 2008-2009 Modèle d actualisation

Plus en détail

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award.

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Paris, le 21 mars 2013 La SICAV Uni-Hoche de Palatine Asset Management, filiale de gestion d actifs de

Plus en détail

La Française PEA Flex

La Française PEA Flex Accédez à la gestion flexible Patrimoine Flexible PEA Flex De la souplesse pour votre épargne Des marchés financiers incertains Une exposition figée aux marchés actions peut générer une performance décevante.

Plus en détail

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion 1 Introduction Gestion patrimoniale mobilière Gestion patrimoniale fonds d investissement Gestion en placements alternatifs Gestion

Plus en détail

BRED BANQUE PRIVÉE. AVECVivifiO DONNEZ DE L ÉLAN A VOTRE ASSURANCE VIE!

BRED BANQUE PRIVÉE. AVECVivifiO DONNEZ DE L ÉLAN A VOTRE ASSURANCE VIE! BRED BANQUE PRIVÉE AVECVivifiO DONNEZ DE L ÉLAN A VOTRE ASSURANCE VIE! VivifiO Un contrat individuel, sur-mesure, pour répondre À une seule exigence, la vôtre Au cours de votre vie, selon vos objectifs,

Plus en détail

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 Allocations d actifs Conseil en Investissements Financiers ORIAS 07 006 343 CIF E001949 1 Conjoncture déprimée en Europe, mais soutenue dans les zones US

Plus en détail

Méthodologies et Glossaire

Méthodologies et Glossaire Caractéristiques Précisions Calculs de performance 1.Performance 2.Performance relative 1.Volatilité 2.Tracking error 3.Ratio d'information 4.Bêta 5.Alpha 6.Ratio de Sharpe 7.Sensibilité Indicateurs de

Plus en détail

Comment profiter à l échéance d opportunités pour mon épargne et d une garantie du capital*?

Comment profiter à l échéance d opportunités pour mon épargne et d une garantie du capital*? Épargne Comment profiter à l échéance d opportunités pour mon épargne et d une garantie du capital*? AXA Double Garantie 5 Votre capital net investi est garanti à l échéance* en cas de baisse des marchés

Plus en détail

Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti»

Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti» Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti» Question 1 : représenter graphiquement le taux de rentabilité du produit à capital garanti

Plus en détail

Placements sur longue période à fin 2011

Placements sur longue période à fin 2011 Les analyses MARS 2012 Placements sur longue période à fin 2011 Une année 2011 particulièrement favorable aux «valeurs refuges», mais la suprématie des actifs risqués reste entière sur longue période.

Plus en détail

Swiss Life Funds (F) Prigest World 2020

Swiss Life Funds (F) Prigest World 2020 Clôture des souscriptions : 31 mai 2013 Swiss Life Funds (F) Prigest World 2020 Un fonds à échéance à gestion évolutive Une sélection de valeurs fortement décotées et offrant un rendement potentiellement

Plus en détail

PANTONE 7536C. Document destiné aux clients non professionnels* Document à caractère promotionnel

PANTONE 7536C. Document destiné aux clients non professionnels* Document à caractère promotionnel Fonds Commun de Placement présentant un risque en capital et constituant une alternative risquée à un placement de type actions PANTONE 7536C Document destiné aux clients non professionnels* Document à

Plus en détail

REGLEMENT DU FONDS COMMUN DE PLACEMENT D ENTREPRISE «ARCANCIA»

REGLEMENT DU FONDS COMMUN DE PLACEMENT D ENTREPRISE «ARCANCIA» REGLEMENT DU FONDS COMMUN DE PLACEMENT D ENTREPRISE «ARCANCIA» Société de Gestion : SOCIETE GENERALE GESTION (S2G) 170 Place Henri Regnault 92043 PARIS LA DEFENSE CEDEX Dépositaire : SOCIETE GENERALE TOUR

Plus en détail

Janvier 2008 vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille. L'Illustrateur Hypothétique Morningstar

Janvier 2008 vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille. L'Illustrateur Hypothétique Morningstar Janvier 2008 Livret des rapports Communiquez efficacement vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille L'Illustrateur Hypothétique Morningstar Rapport Illustration hypothétique 4 Sommaire

Plus en détail

Fonds Commun de Placement présentant un risque de perte en capital

Fonds Commun de Placement présentant un risque de perte en capital Fonds Commun de Placement présentant un risque de perte en capital Document destiné aux clients non professionnels* Document à caractère promotionnel * au sens de la directive des Marchés des Instruments

Plus en détail

Fonds Assurance Retraite du contrat BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014. Communication à caractère publicitaire

Fonds Assurance Retraite du contrat BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014. Communication à caractère publicitaire Fonds Assurance Retraite BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014 Communication à caractère publicitaire Le contrat BNP Paribas Avenir Retraite est géré par Cardif Assurance Vie avec un

Plus en détail

Une solution patrimoniale sur mesure. Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable.

Une solution patrimoniale sur mesure. Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable. Delfea Une solution patrimoniale sur mesure EN BREF Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable. Définissez votre stratégie d investissement

Plus en détail

Epargner à long terme et maîtriser les risques financiers

Epargner à long terme et maîtriser les risques financiers Epargner à long terme et maîtriser les risques financiers Olivier GARNIER David THESMAR 2 juin 2009 Le champ du rapport Point de vue des ménages-épargnants, plutôt que celui du financement de l économie

Plus en détail

Moneta Multi Caps Codes ISIN parts C : FR0010298596 / parts D : FR0011495951

Moneta Multi Caps Codes ISIN parts C : FR0010298596 / parts D : FR0011495951 Moneta Multi Caps Codes ISIN parts C : FR0010298596 / parts D : FR0011495951 Lettre trimestrielle n 37 : T2 2015 Points saillants : Baisse de 2,1% de la part C sur le trimestre à 220,77. Encours de 2 274

Plus en détail

FCP METROPOLE Euro A (ISIN : FR0007078753) Cet OPCVM est géré par METROPOLE GESTION

FCP METROPOLE Euro A (ISIN : FR0007078753) Cet OPCVM est géré par METROPOLE GESTION Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de ce fonds. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

Politique de placements

Politique de placements Politique de placements Le 7 octobre 2010 Politique de placements Table des matières 1. La mission de la Fondation pour le développement des coopératives en Outaouais 2. Les principes de la gouvernance

Plus en détail

Environnement Economique

Environnement Economique (Fond Commun de placement) Rapport semestriel (27 juin 2014-29 décembre 2014) Environnement Economique L année 2014 aura été une nouvelle année économiquement contrastée pendant laquelle les Etats-Unis

Plus en détail

VOTRE RÉFLEXE. octobre. Fonds à formule Présentant un risque de perte en capital

VOTRE RÉFLEXE. octobre. Fonds à formule Présentant un risque de perte en capital Fonds à formule Présentant un risque de perte en capital PEA, compte-titres, assurance-vie (y compris Fourgous), PERP airbag octobre 2015 VOTRE RÉFLEXE ÉPARGNE Commercialisation du 28 septembre au 12 décembre

Plus en détail

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous accompagnons nos clients pour valoriser leur patrimoine et donner du sens à

Plus en détail

Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible»

Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible» Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible» Quand la trésorerie d une entreprise est positive, le trésorier cherche le meilleur placement pour placer les excédents.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Colette AUBRY Tél. : 01 46 03 68 34 / Mobile : 06 13 08 80 59 Mail : caubry@finanscom.com

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Colette AUBRY Tél. : 01 46 03 68 34 / Mobile : 06 13 08 80 59 Mail : caubry@finanscom.com DOSSIER DE PRESSE Lancement de Rivoli Finance : La gestion quantitative pour une performance positive dans toutes les conditions de marché Contact Presse : Colette AUBRY Tél. : 01 46 03 68 34 / Mobile

Plus en détail

Himalia Gestion pilotée

Himalia Gestion pilotée generali-patrimoine.fr Generali Patrimoine Himalia Gestion pilotée Des ténors de la finance au service de votre patrimoine Document non-contractuel à caractère publicitaire. Pour connaître le détail et

Plus en détail

ALLOCATION D ACTIFS PROCESS DE GESTION

ALLOCATION D ACTIFS PROCESS DE GESTION ALLOCATION D ACTIFS ALLOCATION D ACTIFS PROCESS DE GESTION L'allocation d'actifs représente la stratégie de répartition des actifs financiers au sein d'un portefeuille. Le montant investi est divisé entre

Plus en détail

Certificats Cappés (+) et Floorés (+)

Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Pour investir avec du Levier sur les indices CAC 40 ou DAX Même dans un contexte

Plus en détail

COMPOSITION DE L ALLOCATION COMPOSITION & RÉPARTITION

COMPOSITION DE L ALLOCATION COMPOSITION & RÉPARTITION COMPOSITION DE L ALLOCATION COMPOSITION & RÉPARTITION Composition du portefeuille, et répartition par Société de Gestion ISIN PORTEFEUILLE SOCIÉTÉ DE GESTION % Cette répartition n est pas figée dans le

Plus en détail

Donner du sens à votre investissement

Donner du sens à votre investissement Donner du sens à votre investissement Une offre de fonds Développement Durable pour une épargne socialement responsable Les fonds socialement responsables investissent dans les entreprises qui ont mis

Plus en détail

AXA Private Management Une structure dédiée à la gestion financière

AXA Private Management Une structure dédiée à la gestion financière AXA Private Management Une structure dédiée à la gestion financière AXA Private Management, qui sommes-nous? Une équipe de gérants expérimentés, qui s appuie sur l expertise du Groupe AXA, un des leaders

Plus en détail

POINT SUR LES OPPORTUNITES DE PLACEMENTS POUR LES CARPA NOVEMBRE 2014

POINT SUR LES OPPORTUNITES DE PLACEMENTS POUR LES CARPA NOVEMBRE 2014 POINT SUR LES OPPORTUNITES DE PLACEMENTS POUR LES CARPA NOVEMBRE 2014 1. PLACEMENTS COURT TERME 1.1 Fonds monétaire Ces placements permettent d optimiser la gestion de trésorerie sur un horizon 1 à 15

Plus en détail

EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine

EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine Mars 2014 Direction de l Epargne Patrimoniale - Offre Financière EXTRAIT D HIMALIA 1 Sommaire 1 / La météo des marchés 2 / Les fonds nouveaux 3 / Les fonds d actualité

Plus en détail

au Plan Epargne en Actions (PEA) au contrat d assurance vie du 24 août au 15 novembre 2012 avant 12h30 dans le compte-titres ordinaire ou le PEA

au Plan Epargne en Actions (PEA) au contrat d assurance vie du 24 août au 15 novembre 2012 avant 12h30 dans le compte-titres ordinaire ou le PEA BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE Objectif EuroStep Fonds à formule de droit français Placement à capital non garanti et présentant un risque de perte en capital Objectif Fonds éligible au compte-titres

Plus en détail

AXA FRANCE OPPORTUNITES

AXA FRANCE OPPORTUNITES AXA FRANCE OPPORTUNITES PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A - STATUTAIRE Présentation succincte : Codes ISIN : Parts «C» de Capitalisation : FR0000447864 Parts «D» de Distribution

Plus en détail

Avec Skandia Euro Guaranteed Fund 2012 Maîtrisez les yo-yo des marchés financiers

Avec Skandia Euro Guaranteed Fund 2012 Maîtrisez les yo-yo des marchés financiers Avec Skandia Euro Guaranteed Fund 2012 Maîtrisez les yo-yo des marchés financiers Skandia 1, 1, rue de la la Pépinière 75008 PARIS Tél : 01 58 22 27 00 Fax : 01 58 22 27 09 E-mail : servicepartenaires@skandia.fr

Plus en détail

GASPAL PATRIMOINE. FCP Diversifié International Flexible

GASPAL PATRIMOINE. FCP Diversifié International Flexible A risque plus faible Rendement potentiellement plus faible GASPAL PATRIMOINE A risque plus élevé Rendement potentiellement plus élevé Scores Lipper Preservation du capital : 3/5 Performances régulières

Plus en détail

QUEL EST L INTÉRÊT D INVESTIR EN BOURSE?

QUEL EST L INTÉRÊT D INVESTIR EN BOURSE? QUEL EST L INTÉRÊT D INVESTIR EN BOURSE? L attrait de l investissement en actions sur le long terme et présentation des stratégies des deux fonds TreeTop Thierry Beauvois Senior Financial Advisor TREETOP

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE L AMF appelle l attention des souscripteurs sur le niveau élevé des frais directs et indirects maximum auxquels est exposé ce Fonds. La rentabilité de l investissement

Plus en détail

Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche.

Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche. Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche. Paris, le 13 mars 2012 La SICAV Uni-Hoche de Palatine Asset Management, filiale de gestion d actifs de la Banque Palatine - banque

Plus en détail

FR0010094839. Planisfer. Non / Non. Aviva Investors France. Société Générale. Euro Net Asset VAlue. Aviva Investors France G.I.E.

FR0010094839. Planisfer. Non / Non. Aviva Investors France. Société Générale. Euro Net Asset VAlue. Aviva Investors France G.I.E. PARTIE A STATUTAIRE I- Présentation succincte Code ISIN : Dénomination : Forme juridique : Compartiments / nourricier : FR0010094839 Fonds Commun de Placement (FCP) de droit français Non / Non Société

Plus en détail

HDF FINANCE. Et si vous passiez à La Haute Définition Financière?

HDF FINANCE. Et si vous passiez à La Haute Définition Financière? HDF FINANCE Et si vous passiez à La Haute Définition Financière? 25 ans d expérience du métier de la multigestion HDF en quelques mots Depuis sa création en 1986, HDF s est spécialisé dans la multigestion,

Plus en détail

GT Opportunités RAPPORT 2014

GT Opportunités RAPPORT 2014 GT Opportunités RAPPORT 2014 Code ISIN : FR0010308783 (Parts A) Dénomination : GT Opportunités Forme juridique : Fonds commun de placement de droit français Classification : OPCVM de fonds alternatif Objectif

Plus en détail

Communiqué de Presse. SG Asset Management innove en lançant le premier FCPR immobilier. Paris, le 25 septembre 2003

Communiqué de Presse. SG Asset Management innove en lançant le premier FCPR immobilier. Paris, le 25 septembre 2003 Communiqué de Presse Paris, le 25 septembre 2003 SG Asset Management innove en lançant le premier FCPR immobilier L immobilier constitue un actif privilégié, décorrelé des marchés financiers traditionnels,

Plus en détail

Comment investir dans une conjoncture volatile?

Comment investir dans une conjoncture volatile? Erwan MARREC, Responsable de la Gestion Quantitative et de l'ingénierie Financière, Federal Finance Gestion Federal Finance 4 lignes métier Gestion Collective Gestion Institutionnelle Gestion Privée Épargne

Plus en détail

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques Economie et Marchés : Bilan 2010 et Perspectives 2011 Paris, le 27 décembre 2010 ECONOMIE Tendances 2010 : poursuite de la reprise dans les pays développés, signes de surchauffe dans certains pays émergents

Plus en détail

Les Web Conférences Cortal Consors

Les Web Conférences Cortal Consors Les Web Conférences Cortal Consors Des formations gratuites! Échangez en direct avec des experts un large choix de formations accessibles et interactives tout au long de l'année Comment diversifier ses

Plus en détail

MIDCAP PARTNERS LOUIS CAPITAL MARKETS

MIDCAP PARTNERS LOUIS CAPITAL MARKETS Avertissement Ce document a été préparé par Midcap Partners à l usage exclusif de la société Figeac-Aero. Il est strictement confidentiel et ne peut être diffusé à un tiers sans l accord préalable de Midcap

Plus en détail

AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014

AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014 AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL Exercice clos le 31 décembre 2014 Code ISIN : Part A : FR0011619345 Part B : FR0011619352 Part C : FR0011619402 Dénomination : AFIM MELANION DIVIDENDES Forme juridique

Plus en détail

Reverse Convertibles

Reverse Convertibles Reverse Convertibles Le prospectus d émission du titre de créance complexe a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 24 Novembre 2010. Ce document à caractère promotionnel est établi

Plus en détail

La parité des risques

La parité des risques 24 La parité des risques La pertinence des stratégies de parité des risques Si l on devait résumer la notion de «parité des risques» (ou Risk Parity en anglais) en un seul mot, le terme de «diversification»

Plus en détail

I. POURQUOI SOUSCRIRE DES PARTS DE SCPI

I. POURQUOI SOUSCRIRE DES PARTS DE SCPI PRÉAMBULE I. POURQUOI SOUSCRIRE DES PARTS DE SCPI La société Civile de Placement Immobilier est un organisme de placement collectif qui a pour Object l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier

Plus en détail

Comment bénéficier sereinement d une gestion active de mon épargne?

Comment bénéficier sereinement d une gestion active de mon épargne? Banque Comment bénéficier sereinement d une gestion active de mon épargne? Gestion Sous Mandat en OPCVM L expertise d AXA en gestion d actifs Une gestion clé en main Une information régulière et détaillée

Plus en détail

> Lire cet article sur le site web : http://www.boursier.com/opcvm/actualites/news/sicav-fcp-les-premieres-lignes-de-varenne-valeur-587174.html?

> Lire cet article sur le site web : http://www.boursier.com/opcvm/actualites/news/sicav-fcp-les-premieres-lignes-de-varenne-valeur-587174.html? Date : 15/07/2014 Rubrique : Sicav et FCP Diffusion : boursier.com (internet) Varenne Valeur http://www.boursier.com/opcvm/actualites/news/sicav-fcp-les-premieres-lignes-de-varenne-valeur-587174.html?rss

Plus en détail

Satinium CONTRAT D ASSURANCE VIE OU DE CAPITALISATION AVEC DÉLÉGATION D ARBITRAGE

Satinium CONTRAT D ASSURANCE VIE OU DE CAPITALISATION AVEC DÉLÉGATION D ARBITRAGE Satinium CONTRAT D ASSURANCE VIE OU DE CAPITALISATION AVEC DÉLÉGATION D ARBITRAGE Afin de répondre à vos objectifs patrimoniaux, La Banque Postale vous propose Satinium, un contrat d assurance vie ou de

Plus en détail

Comment préparer ma retraite en tant que non salarié?

Comment préparer ma retraite en tant que non salarié? Assurance Vie Comment préparer ma retraite en tant que non salarié? Novial Avenir Une solution Retraite adaptée à vos besoins AXA Prévoyance & Patrimoine Novial Avenir : un contrat adapté à vos besoins

Plus en détail

Table de matière. Règlement de gestion des fonds d investissement internes Allianz Invest V908 FR Ed. 06/15 2

Table de matière. Règlement de gestion des fonds d investissement internes Allianz Invest V908 FR Ed. 06/15 2 Table de matière CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DES FONDS D INVESTISSEMENT INTERNES. 3 1. AI Europe... 3 2. AI Court Terme... 3 3. AI Patrimoine... 4 4. AI Emergents... 5 5. AI Strategy Neutral... 6

Plus en détail

GARANTIE EUROPE 2015

GARANTIE EUROPE 2015 PROSPECTUS SIMPLIFIE GARANTIE EUROPE 2015 OPCVM non coordonné GARANTIE EUROPE 2015 est construit dans la perspective d un investissement sur la durée totale de la garantie du Fonds et donc d un rachat

Plus en détail

PALATINE HORIZON 2015

PALATINE HORIZON 2015 PALATINE HORIZON 2015 OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE modifiée PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE Présentation succincte : Code ISIN :

Plus en détail

GENERALI INVESTMENTS EUROPE GF FIDELITE FR0010113894 15 juin 2015

GENERALI INVESTMENTS EUROPE GF FIDELITE FR0010113894 15 juin 2015 Sur la période 11 mai 2015 au 10 juin 2015, la performance du fonds est en retrait de -1.04% par rapport à son indicateur de référence*. Néanmoins, depuis le début d année, GF Fidélité surperforme son

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION CLE POUR L INVESTISSEUR

DOCUMENT D INFORMATION CLE POUR L INVESTISSEUR DOCUMENT D INFORMATION CLE POUR L INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient

Plus en détail

-.! / * 0' / '+ 2 -# (+) 3 4/ $ $- ' +3 * ' + + # 5 ++ - - + -# 6 0 / 1 -. 3+ +*0 % ()"+ 0'*. * -/# $ + * &

-.! / * 0' / '+ 2 -# (+) 3 4/ $ $- ' +3 * ' + + # 5 ++ - - + -# 6 0 / 1 -. 3+ +*0 % ()+ 0'*. * -/# $ + * & #$ & '()* *+ #, -. &# * 0' '+ +0& + $-#, + #, 2 -# (+) 3 4 $ $- ' +3 * ' + + # 5 ++ - - '-* + -# 6 0-0&+ -. 3+ +*0 #+' + ()+ 0'*. +# LE POINT SUR LES MARCHÉS 7&8, && - +# 9 + #, : ;* '# < ** + *. * & *#

Plus en détail

Comprendre les produits structurés

Comprendre les produits structurés Comprendre les produits structurés Sommaire Page 3 Introduction Page 4 Qu est-ce qu un produit structuré? Quels sont les avantages des produits structurés? Comment est construit un produit structuré? Page

Plus en détail

LE FONDS EUROS DE SPIRICA Reporting au 31 décembre 2013

LE FONDS EUROS DE SPIRICA Reporting au 31 décembre 2013 LE FONDS EUROS DE SPIRICA Reporting au 31 décembre 2013 Objectif de gestion Style de gestion Modalités de gestion L objectif de gestion du fonds euros de Spirica est de dégager, sur la durée, une performance

Plus en détail

Comment profiter sereinement, à l échéance, d opportunités pour mon épargne?

Comment profiter sereinement, à l échéance, d opportunités pour mon épargne? Epargne Comment profiter sereinement, à l échéance, d opportunités pour mon épargne? AXA Double Garantie 2 Une garantie de votre capital net investi à l échéance * Un cliquet trimestriel pour sécuriser

Plus en détail

Juin 2010. www.fundesys.com

Juin 2010. www.fundesys.com Une analyse synthétique sur les fonds flexibles Juin 2010 www.fundesys.com Des performances très contrastées Sélection Fonds Flexibles PEA Année 2009 1 an 3 ans sur 1 an sur 1 an Encours Performances arrêtées

Plus en détail

FCPE ULTIMA EQUILIBRE ENTREPRISES Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000105559. Notice d Information

FCPE ULTIMA EQUILIBRE ENTREPRISES Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000105559. Notice d Information FCPE ULTIMA EQUILIBRE ENTREPRISES Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000105559 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun de Placement d

Plus en détail

Eclairage sur les PME et ETI

Eclairage sur les PME et ETI Avril 14 Eclairage sur les PME et ETI Un certain nombre d éléments semblent aujourd hui favorables aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) et Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI). L amélioration

Plus en détail

Optez pour l immobilier dans votre contrat d assurance-vie. SwissLife Dynapierre. Organisme de Placement Collectif Immobilier

Optez pour l immobilier dans votre contrat d assurance-vie. SwissLife Dynapierre. Organisme de Placement Collectif Immobilier Optez pour l immobilier dans votre contrat d assurance-vie SwissLife Dynapierre Organisme de Placement Collectif Immobilier Liquidités et Monétaire 10% minimum et Supports Obligataire Supports de Liquidité

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE

PROSPECTUS SIMPLIFIE PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE Code ISIN : FR0010843029 Dénomination : LCL SECURITE 100 (MARS 2010) Forme juridique : Fonds Commun

Plus en détail

Si cette modification vous convient, vous n avez aucune action à entreprendre.

Si cette modification vous convient, vous n avez aucune action à entreprendre. Objet : votre épargne salariale Evolution du FCPE ETOILE SELECTION 75 [Civilité], Nous souhaitons vous informer d une modification au sein du Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) ETOILE SELECTION

Plus en détail

CAC Rendement. Le produit est soumis au risque de défaut de Morgan Stanley BV

CAC Rendement. Le produit est soumis au risque de défaut de Morgan Stanley BV CAC Rendement Titres de créance1 présentant un risque de perte en capital Produit de placement, alternative à un investissement dynamique risqué de type actions Durée d investissement conseillée : 7 ans

Plus en détail

Comment réussir vos investissements en bourse?

Comment réussir vos investissements en bourse? Comment réussir vos investissements en bourse? Les 3 règles d or indispensables - 1 - Introduction L investissement dans les marchés financiers est souvent vu d un mauvais œil. La forte volatilité de ces

Plus en détail

La tentation du risque Nécessité stratégique de la couverture du risque de change Résumé* J. Benetti, Th. Häfliger, Ph. Valta

La tentation du risque Nécessité stratégique de la couverture du risque de change Résumé* J. Benetti, Th. Häfliger, Ph. Valta La tentation du risque Nécessité stratégique de la couverture du risque de change Résumé* J. Benetti, Th. Häfliger, Ph. Valta PICTET STRATEGIC ADVISORY GROUP JUIN 2004 Une prise de risques à calculer En

Plus en détail

Amadeo Excellence. La solution patrimoniale sur mesure

Amadeo Excellence. La solution patrimoniale sur mesure Amadeo Excellence La solution patrimoniale sur mesure Dynamisez, protégez et optimisez votre patrimoine La gamme Amadeo Excellence comprend deux contrats haut de gamme : Un contrat d assurance-vie et un

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

galassia L assurance-vie en toute sérénité Contrat de groupe d assurance sur la vie n LMP327110921V1 libellé en euros et/ou en unités de compte

galassia L assurance-vie en toute sérénité Contrat de groupe d assurance sur la vie n LMP327110921V1 libellé en euros et/ou en unités de compte galassia L assurance-vie en toute sérénité Contrat de groupe d assurance sur la vie n LMP327110921V1 libellé en euros et/ou en unités de compte galassia L assurance-vie en toute sérénité Un contrat souple

Plus en détail

Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998

Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998 Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998 Lettre trimestrielle n 47 : T1 2015 Points saillants : Hausse de 16,7% de la part C sur le trimestre à 769,43. Encours

Plus en détail

LE RETRAIT DE COTE : UNE OPERATION

LE RETRAIT DE COTE : UNE OPERATION LE RETRAIT DE COTE : UNE OPERATION PERTINENTE DANS UN CONTEXTE DE MARCHE DIFFICILE Si les marchés actions semblent se reprendre en ce début d année 2012, le CAC 40 demeure en baisse de près de 9 % sur

Plus en détail

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS FINANCE FONDS DE FONDS A PLUS DYNAMIQUE A PLUS PATRIMOINE A PLUS TALENTS A PLUS OBLIGATIONS RAPPORT DE AU 30-06-2015 COMMENTAIRE DE 1 er SEMESTRE 2015 Le premier semestre 2015 a été caractérisé par le

Plus en détail

GLOBAL ANALYZER. Guide de l utilisateur du

GLOBAL ANALYZER. Guide de l utilisateur du Guide de l utilisateur du GLOBAL ANALYZER LES «RAPPORTS» 1 La partie «Signalétique» 1 La partie «Diagnostic» 1 La partie«conclusions» 1 Le profil de la société 2 Les autres mesures : 2 LA SECTION VALORISATION

Plus en détail