Bréviaire officiel du week end en Chalosse Viernave 2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bréviaire officiel du week end en Chalosse Viernave 2009"

Transcription

1 1

2 Bréviaire officiel du week end en Chalosse Viernave Les 80 chasseurs 5 Bicêtre 7 Les bouchées à la reine 9 La digue du cul 11 En descendant la rue cuvier 13 La pierreuse 15 Le bordel a fermé ses volets 18 Le cordonnier Pamphile 20 Le musée d Athènes 23 Le plaisir des dieux 26 Stances à Sophie 28 La jeune fille du métro 29 La ceinture 30 Les 100 louis d or 32 La femme du vidangeur 33 La grosse bite à Georges 36 Hegoak EFFICIAL AU MENU PAGE 1 SUR 2

3 3 Ies quatre-uingts cltassears I'ouverture de la chasse Dans un château riche en gibier Une marquis' sans héritiers Invita des chasseurs en masse.' Alors vit-on plus d'un chasseur Accouru sans qu'on le lui dise Et à la chass' de la marquise Refrain Nous étions quatre-vingts chasseurs Quatre-vingts (quater ) chasseurs Quatre-vingts (quater ) chasseurs Qrri n'avions pas peur! Encouragés par notre belle Nous abattions plus d'un faisan, Lorsqu'un sanglier effr ayrnt Tout à coup s'élança sur elle. Malgré sa force et sa vigueur Nous le forçâm's à lâcher prise Et pour défendre la marquise... ror

4 4 e Alons, chasseurs, vite en campagne, Dit la marquise, il faut partir, Il suffit pas de se réjorair, Il faut encor manger et boire. > Au milieu des chants, des cris La table fut aussitôt mise Et à le tabl' de la marquise... Lorsqu'on nous servit le champagne Les cæurs s'disposant à I'amour Chacun voulut plaire à son tour A notre illustre compagu.e. Chacun d'elle obtint un'faveur Si bien que la dame était prise Et dans le lit de la marquise... Pour {êter ce jour mémorable La marquise neuf mois plus tard Mit au monde un ieune bâtard Qni aujourd'hui est redourable ; De sa force ignorant I'auteur Il voulut que I'on I'en instruise : << Tu es, dit alors la marquise, Refrain fnal L'enfant des quatre-vingts chasseurs Quatre-vingts (quater ) chasseurs ' Quatre-vingts (quanr ) chasseurs Qoi n'avaient pas peur. )) ro3

5 Viernave 2009 ans ce Bicêtre où I'on s'embête, Loin de Paris que je regrete, J'ai bien souvenr er longtemps médité Sur la vieillesseer la caducité. Or, écoutez ce rcfrain de Bicêtre, Cette leçon vous servira peut-être: Refrain On n' peut pas bandertoujours, Il faut jouir de sesroupettes! On n' peut pas bandertoujours, Il faut jouir de sesamours! 5

6 6 î Dlun vieux je renais la quéquene, La sonde en main, d'l'autr'la cuvefte; Pendant ce remps mon esprit méditait Ce que tout bas une voix me disait: << Prenez bien soin de ces pauvres gogottes, vous en viendrez à pisser suf vos bottes!... )) Idiots, fous, épileptiques Sont des argirments sans réplique. Tout dépérit, le pauvre genre humain N'a plus d'espoir que dans le carabin. Or pour créer une race nouvelle Jamais, enfants, re mouche z ra chandelle!... Quand la vieilless' rrisre et caduque Vous foutra son pied sur.la nuque, Quand votre vit à jamais désossé Sur vos roustons pendra flasque et glacé, Au même instant crache z ur nom du traître! Répétez-lui ce refrain de Bicêtre!... 8z A l'æuvre donc, jeunes athlètes I Viv'ment engrossez les fillettes! Baisez, foutez, ne craignez nul écueil! Quand on esr jeune il faut baiser à l'æil. Avec le temps Vénus devi.ènt avure, Aux pauvres vieux le coup est cher et rare!...

7 7 Iesboucltées à Ia reîne e roi disait à la reine Victoire: ( Si tu voulais Enue tes doigts réchauffer mon histoire Je banderais. Si tu voulais dans ta royale bouche Prendre mon vit Tu pourrais dire, praticienne farouche: Le roi iouit. >> (bis) TZO Mais c'est en vain que la rein' lui chatouille Le trou du cul; Ses doigts légers lui patinent les couilles, C'est temps perdu.

8 8,. Va, lui dit-il, ta peine est inutile, Je suis trop vieux, Va-t'en trouver Ton cousin de Joinville, Il bande mieux. (bis ) - Ton de Joinville est un gros bande à I'aise Q,ri I'autre jour Pour m'enculer à la, façon française Me fit la cour. Et par trois fois s'astiquantla quéquette Il se bnnla, Mais il ne put enfoncer ma rosette, Il débanda. (bis ) - Tiens, dit le roi, tu vas voir appanître Un gros cochon, Cat à I'instant mêm' je m'en vas te mettre Ma langue au con. >> Et s'installant sur la royale couche Suc' le bouton; La reine alors lui déch arg' dans la bouche : ( Ah! que c'est bon! > (bis ) Du trou du cul de la reine en folie La merde sort; Le roi aval' ce que la reine chie, Ça lui fait tort. Cet excrément qu'il digère avec peine Monte et revient: < Cré nom de Dieu, les bouchées à la Reine Ça ne vaut rien. >> (bis ) I2T

9 9 Viernave 2009 Ia digueda cul a digue du cul, en revenant de Nantes, (bis) De Nant's à Montaigu, La digue la digue, De Nant's à Montaigu, La digue du cul! La digue du cul, ie rencontre une belle Qoi dormait, le cul nu, La digue la digue, Qoi dormait, le cul nu, La digue du cul! (bis) di-gue du cul, en re - ve - nant de - I Nan - tes, Nan - tes, La De di - gue du cul, Nant's à Mon-tai - gu, La de di - gue la di - x t2-8ue' re - ve - nant en De Nant's à Mon - tai - gu, La di-gue du cul! r97

10 10 La digue du cul, i'arme mon arbalète (bis) Et i' lui fous droit dans I' cul, La digue la digue, Et j' lui fous dioit dans I' cul, La digue du cul! La digue du cul, La garce se réveille Et dit : << J'ai I' diable au cul >>, La digue la digue, Et dit : << J'ail' diable au cul >>, La digue du cul! (bis) La digue du cul, non! ce n'est Pas le diable, Mais un'beau dard Poilu, La digue la digue, Mais un beau dard Poilu, La digue du cul! (bis ) La digue du cul, qui bande et qpi décharge (bis ) Et qui t'en fout Plein I' cul, La digue la digue, Et qui t'en fout Plein I' cul, La digue du cul! Ladigueducul,puisqu'yest,qu'ilyreste(bis) Et qu'olt n'en Parle Plus, La digue la digue, Et qu'olt n'en Pade Plus, zoo La digue du cul!

11 11 en descendant Ia rue cuuier En des-cen - dant la rue Cu - vier En des-cenx l - > dant la rue Cu Par un' pu - tain j'fur ta" - co - lé. Par un' pu - tain j'fut ra,-co-lé. Ell' me dit : << Viens,j't'emmè è - è - ne Pour te montrer que j'ta'im' Et vous m'enten - dez bien! Et vous m'enx ten - dez bien! Et vous m'en - ten dez n descendant la rue Cuvier (bis) Par un' putain j'fut ncolé. (bis) Ell'me dit : < Viens, j'r'emmè-è-è-ne Pour te montrer que j' t'aime. >> Et vous m'entendez bien! (nr ) 39

12 12 Moi gui suis d' I'Université, (bis) J'aime à savoir oir i' mets les pieds' (bis J'achète une chande-e-elle Pour monter chezla belle, Et vous m'entendez bien (nr ) ) Moi qui n' suis qu'un grand dégoûtant' (bis ) 1. *orrt' l'escali.t ttt m' branlant' (bis) En haut i' la carambo-o-ole, -E J'attraPe la vérole, rroos rn'entendez bien I (nr ) Un vieux toubib, quetre infirmiers' (bis) Fur'nt désignés Pour me soiglter' (bis) Mais cette band' d'andou-ou-ouilles' Ils m'ont coupé les couilles, Et vous m'entendez bien (nr ) Depuis ce iour, soir et madn ' (bis) J" L"odis toutes les Putains ' (bis) Ct elles me reppe-e-ellent Mes couill's qu'étaient si belles' Et vous m'entendez bien (ter ) Quand on n'a plus ni couill's' ni vit' (bis) Rien ne vous i1"î,, rien n' vous sourit' (bis) On s'en va au borde-e-e(1e) Fair' minette aux Pucelles, Et vous m'entendez bien (nr )

13 13 Ia pierreuse qui veut casquer, pour un prix modique, Je promets de fahe, et sans nul chiqué, Un travail soigné, tiré du classique, Pour un prix modique, à qui veut casquer. Pour quatorze sous, la main dans la poche, Mêm' sous l'æil du flic qui me r'garde en d'ssous, J'astique le dard du typ' qui m' raccroche, La main dans la poche, pour quatorze sous! 176 Pour un franc vingt-cinq, dans un' pissotière, Ou bien pour un franc, plus un marc sur l' zinc, Quand les temps sont durs, i' glisse un' langu' légère, Dans un' pissotière, pour un franc vingt-cinq.

14 14 Pour un larantqué c'est la simple passe. Un quart d'heure au plus, vas-1r, v'là I' baquet, Sur le bord du lit, j'étal' ma conasse, C'est la simple passe pour un larantqué. Pour un franc de plus, je me déshabille, Y a du feu chez moi et je m' lav' le cul. Je m'efforce d'être un peu plus gentille, Je me déshabill' pour un franc de plus. A qui dans mon bas glisse un' thune entière C'est déià l' grand i.rr, j' compliq,r' mes ébats, J' laisse un peu plus d' temps pour se satisfaire Pour un' thune entièr' glissée dans mon bas. Pour sept ou huit francs, prix encor modeste, On peut s' faire en plus scalper I' mohican Et prendre un billet de r'tour, s'il en resre, Pour un prix modest', pour sept à huit francs. Pour un demi-louis, sans que j' m'ébouriffe, On peut - y en a. tunt qu'ont gâché les prix - S' fair' dans tout' les langu's tutoyer I' pontife, Sans que j' m'ébouriffe, pour un demi-louis. r78 Pour un louis entier, si rare est la chose, Je suc'rais un homme de la tête aux pieds Et je lui ferais dix fois feuill' de rose, Si rare est la chose, pour un louis entier!

15 15 rde/ a fermé ses uo/ets.' << Ld Guinguette a ferrné ses aolets >> c bordel a {ermé ses volets. Elles sont toutes vérolées, Y a plus moyen qu'on les baise; Le dernier qui y est allé revenu avec la pine enflée, ohé! toubib qui les a visitées tout de suite déclaré: Y faut plus qu'on les baise! >> [La maréchaussée les a routes boucrées, iet l. bordel a ferméses volers! Totor qu'esr un habitué 'A vouh y aller, Disant: << C'est de la foutaise! > Mais trois jours après, y n, poqvait plus marcher Tant sa pine était délabrée, ohé! A I'hosto, on l,a ttansporté, Lui laissant supposer Qre ce léger malaise Ne I'empêcherait pas d' revenir baiser Quand I' bordel rouvrirait ses volets. rt3

16 16 toubib lui ayant conseillé ne plus coïter une capote anglaise, itôt mis sur piedi it.n a commandé ze douzaines avec bout renforcé, ohé! premier coup qu'il a tiré, 'est ses couilles qu'ont lâché, la capote anglaise. les a retrouvées aux quat' coins du quartier I' bordel a fermé ses volets. Air: <, Marc/te funèbre >> Totor n'est plus, Lcs putains I'ont descendu! Un Français de plus Qge les Anglais ont foutu! Et sa pine Qu'avait belle mine Ne bandera plus! Ainsi triomphe la vertu. Air : << La Guinguette a fermé ses uolets >> Le bordel a rouvert ses volets Par un beau matin de mai, Au temps des premières fraises, L' personnel était entièrement renouvelé Et la tôlière était tour en beauté, ohé! rtt

17 Viernave 2009 La foule sepressaitet riait; Elle a ait oublié qu' le danger, Quand on baise, F;taitde s' confier aux machinsanglais Et I' bordel s'estp^yé des bidets. 17

18 18 cordonnier pampltile rès d'un couvent d' jeun's filles Le cordonnier Pamphile Établit domicile. Et bien il s'en trouva.! ah! ah! ah! bicn il s'en trouva. I ru't C.ar la gent monastique J.ait dans sa boutique Iæs trognons et les chiques, Rcstes de ses repas. Ah!ah!ah!ah! Rcstes de ses repas. (bis) Un jour, la sæur Javotte S'asticotait la mofte Âvec une caroffe Grosse comme le bras. ^h! eh! ah! ah! ) Grosse comme le bras. ( hs ) Ell' s'astiqu' la tétasse, Se mouille la conasse, Mais quelque effort qu'ell'fasse Le foutre ne vient pas. r33

19 19 Ah!ah!ah!ah! Le foutre ne vient Pas. (bis) î Or, tout ayaît un terme, Comm' quand jaillit le sperme Le con s'ouvfe et se ferme, Enfin ell' déchargea. Ah!ah!ah!ah! (bis) Enfin ell' décha,rgea,. De I'ouvertur' béante Ell' retire écumante La catotte fumante Et puis ell' la jeta. Ah!ah!ah!ah! Et puis ell' la jeta. (bis) Par un hasard comique, La cuotte impudique Tomba dans la boutique De maître Barabbas. Ah! ah! ah! ah! De maître Barabbas. (bis) IJ4 Il dit: < Ah! quelle chance! C'est aujourd'hui dimanche, Elle est à la sauc' blanche >>, Et cuip I ill'avala. Ah! ahl ah! ah! Et cuip! ill'avala. (bis)

20 20 Viernave 2009 le muséed' at/tènes I.rès gai Vous ver - rez nes Un bout d'la -â_- bite à d'a- thè - au Dé-mos-thè- ne ; Et les rous> #E+ a) tons, tofrs, tons, Du vieux Ca - ton Et les fous - N_ tons, Du vieux Ca - ton Du vleux ton. tons, tofis,

21 21 ous verrez ^u musée d'athènes Un bout d' la bite de Démosthène les roustons, tons tons, vieux Caton lcs roustons, tons tons, vieux Caron. (bis ) ous y ve:trez dans un' vitrine Trois poils du cul de prosèrpine... Vous y verrcz le vieil Hercule Photographié quand il encule... Vous y verrezla chaste Diane Le cul dans I'eau, comme un' vieill' cane... Vous y verrez le vieil Homère En train d'enculer sa bell'-mère... Vous y veffez le PèreUlysse En train d' soigner sachaude-pisse... En quitanr le musée d'athènes Nous irons boir' du vin d' Suresnes... T2J

22 Viernave 2009 Refrainfnal Et voir si le con, Le con de Suzon, Nous chauss'ro.rlo.rrr, Toujours cor -.if comrnerr, :r:: chau sson, 22

23 23 Viernave 2009 Ie plaisir d,esdieax ç \ \r\ / r\ t (( ( /) 2 ---\

24 24 u dieu Vulcain quand l'épouse mignonne Va boxonner loin de son vieux sournois, Son noir époux que I'amour aiguillonne Tranquillement se polit le chinois. << Va-t'en, dit-il à sa foutue femelle, me fous bien de ton con chassieux: Je De mes cinq doigts je fais une pucelle, Masturbons-nous, c'est le plaisir des dieux! > (bis ) Bast'! laissons-lui ce plaisir ridicule, Chacun, d'ailleurs, s'amuse à sa façon. Moi je préfèt' la manière d'hercule, Jamais sa main ne lui servit de con. Le plus sal' trou, la plus vieille fendasse Rien n'échappait à son vit glorieux. Nous sommes fiers de marcher sur ses traces, Baisons, baisons, c'esr le plaisir des dieux! (bis ) Du dieu Bacchus, quand, accablé d'ivresse, Le vit mollit et sur le con s'endort, Soixante-neuf! et le vit se redresse, Soixante-neuf ferùt bander un moft. TT3

25 25 Viernave 2009 O clitoris! ton odeur de fromage Fait regimber nos engins glorieux, ILta vertu nous rendons tqus hommage, Gamahuchons,c'esr le plaisir des dieux! t (bis) Pour Jupiter, façon vraiment divine, Le con lui pue, il aime le goudron. D'un moule à merde, il fait un moule à pine, Et bat le beurre au milieu des étrons. Cette façon est cruellement bonne Pour terminer un gueuleton joyeux: Après I' dessert,on s'enculeen couronne, Enculons-nous, c'esr le plaisir des di.n* i L,. Qls) \ Quant à Pluton, dieu à,la large panse, Le moindre effort lui semblefatig arrt. Aussi veut-il sanscraindre la dépense Faire sucer son pénis arrogant. Et nous, rêvant aux extasespassées, Tout languissants,nous réjouissonsnos yeux En laissant faite une amante empressée. Faisonspomper, c'esr le plaisir des dieux! (bis) Au reste, amis, qu'on en fasseà sa tête, Main, bouch', coll, cul, tout est bon au plaisir. Sur quelque autel qu'on célèbrela {ête, Toujours, là-haur, on est sûr de finir. Foutre et jouir, voilà I'uniqu e affiire, Foutre et jouir, voilà quels sont nos væux: Foutons, amis, qu'importe la manière! Foutons, foutons! c'est le plaisir des dieux! (bis) II'

26 26 Stances à sophie Tu m' demand' tes lettr's, ta photographie Ton épong' à cul, ton bidet d' métal Je m'en fous pas mal, ingrate Sophie Et j' te renvoie l' tout par colis pos tal. Refrain (optionnel) Sophie, je t'aimais tant J't'emmerde j't'emmerde Sophie, je t'aimais tant J't'emmerde à présent Tu veux fair' la peau, un métier d' grenouille Et me remplacer par d'autres amants, Mais vois-tu, j' m'en fous, comm' d' la peau d' mes couilles Car tu pues du bec, et t'as l' con trop grand. Je t'ai rencontrée un soir dans la rue, Où tu dégueulais tripes et boyaux, Ah! si j'avais su qu' tu n'étais qu'un' grue, J' t'aurais balancée par l' trou des gogu'nots. Mais j' t'ai ramassée, Dieu que j'étais bête! Car le lendemain, je m' suis aperçu, Qu' j'avais des morpions des pieds à la tête, Des poils du nombril jusqu'au trou du cul! Puis il a fallu qu'avec toi je couche, Mais de tout'la nuit, j'n'ai pu roupiller,

27 27 Tu n'as pas voulu ma pin' dans ta bouche Et t'avais tout l'temps l'con sur l'oreiller. Puis le lendemain, t'avais tes affaires, Le sang inondait la chambre à coucher, Et j'ai consenti, pour te satisfaire, A te sucer l' con pour mieux le sécher. En ai-je bouffé de tes pertes blanches, Mais quand j'ai voulu tirer un bon coup, Tu ne gigotais pas plus qu'une planche, Et je m'esquintais sans rien fair' du tout! Et puis tu avais des passions honteuses, J'en rougis encor, rien que d'y songer, Et pour apaiser ta chair luxurieuse, A tous tes capric's m'a fallu céder. N'as-tu point voulu que ma langu' se perde, Dans les plis profonds du trou de ton cul, Je l'ai retirée toute plein' de merde, J'en ai dégueulé, tu n'en as rien su. Tu peux t'en aller, va, tu me dégoûtes, De toi, je me fous, je sais me branler, Je ferai gicler mon sperm' goutte à goutte, Plutôt qu' revenir te caramboler. Tout est bien fini, je te l' dis sans glose N'ayant plus d' putain, je n' s'rai plus cocu, Et si, par hasard, je te r'mets quèqu'chose, Ce n' sera jamais que mon pied dans l' cul!

28 28 La jeune fille du métro C'était un' jeun' fill' chaste et bonne Qui ne r'fusait rien à personne Un jour dans l' métro y avait presse, Un jeune homme osa, je l' confesse, Lui passer la main dans les...ch'veux Comme elle avait bon coeur Ell' s'approcha un peu L' jeune homm' vit l' mouv'ment d' la d'moiselle Il se rapprocha de plus belle; Mais comme en chaque homm' tout de suite S'éveill' le cochon qui l'habite, Sans tarder il sortit sa...carte, Lui dit qu'il s'app'lait Jules Et d'meurait rue Descartes. L' métro continuait son voyage Ell' dit: " Ce jeune homm' n'est pas sage Je sens quelque chos' de pointu, Qui, d'un air ferme et convaincu, Cherche à pénétrer dans mon...coeur Ah qu'il est doux d'aimer, Doux frisson du bonheur! " Comme elle avait peur pour sa robe, A cette attaque ell' se dérobe; Voulant savoir c' qui la chatouille, Derrièr' son dos ell' tripatouille, Et tomb' sur un' bell' pair' de...gants, Que l' jeune homme, à la main, Tenait négligemment Ainsi à Paris quand on s'aime, On peut se le dire sans problème Peu importe le véhicule, N'ayons pas peur du ridicule, Dit's-lui simplement "Je t'en...prie Viens donc à la maison Manger des spaghetti.

29 29. La Ceinture Partant pour la croisade un seigneur fort jaloux De l'honneur de sa dame et de son droit d'époux Fit faire une ceinture à solide fermoir Qu'il attacha lui-même à sa femme un beau soir. Quand il eut son honneur solidement bouclé Notre seigneur partit en emportant la clé Depuis la pauvre Iseult murmurait chaque jour Quand donc t'ouvriras-tu prison de mes amours? Elle fit la connaissance, le soir au fond d'un bois D'un jeune troubadour, poète montmartrois Qui vint lui proposer justement d'essayer Si d'un poète l'amour peut faire un serrurier. Elle était séduisante et belle tant et tant Que le fermoir cède et qu'elle en fit autant Depuis bientôt deux ans durait leur tendre amour Quand le seigneur revint avec cors et tambours. La belle étant enceinte depuis près de neuf mois S'écria "Sur ma vie! quel malheur j'entrevois! Mais mettant la ceinture et la serrant un peu Notre mari jaloux n'y verra que du feu." Le sire s'en aperçut et se mit en courroux "Seigneur, s'écria-t-elle, cet enfant est de vous! Depuis près de deux ans fermé à double tour L'enfant respectueux attend votre retour." "Miracle," s'écria-t-il, femme au con vertueux Ouvrons vite la porte au fils respectueux De joie la tendre Iseult aussitôt accouchait Et depuis la ceinture, c'est lui qui s'la mettait!

30 30 Les cent Louis d'or Un soir, étant en diligen-en-en-en-en-ce Sur une route entre deux bois Je branlais avec assuran-an-an-an-an- ce Une fillette au frais minois. J'a vais retroussé sa chemise Et-et mis le doigt sur son bouton, Et je bandais malgré la bise A déchirer mon pantalon. Pour un quart d'heure entre ses cuis-ses Un prince eût donné son trésor, Et moi j'aurais, Dieu me bénisse J'aurais don né cent lou-is d'or! Las de branler sans résistance La tête en feu, la pine aussi Je pris sa main - quelle indécence! - Et la mis en forme d'étui. Je jouissais à perdre haleine Je-e déchargeai, quel embarras! Sa main, sa robe en étaient pleines Et cela ne suffisait pas. Sentant se rallumer ma fournaise je lui dis : " Tiens fais plus encore, Sortons d'ici que je te baise Je te donne cent Lou-is d'or! " La belle, alors, toute confuse Me répondis ingénument " - Pardon, monsieur, si je refuse Ce que vous m'offrez galamment, Mais j'ai juré de rester sage Pou-our mon fiancé, mon mari De conserver mon pucelage, Il ne sera jamais qu'à lui." "- Tu n'auras pas le ridicule, Dis-je, d'arrêter mon essor, Permets au moins que je t'encule, Je te promets cent lou-is d'or! "

31 31 Au premier relais, sur la route, Nous descendîmes promptement, "- En cul, il faut que je te foute Ne pouvant te foutre autrement! " Dans une auberge nous entrâmes Tou-out s'y trouvait : bon feu, bon lit, Brûlant d'amour, nous nous couchâmes, Je l'enculai toute la nuit Mais pour changer de jouissance Je lui dis : " Tiens! fais plus encore, Livre ton con, et tout d'avance Je te promets cent lou-is d'or! " " - Je veux bien, sans plus de harangue Dit-elle, en me suçant le gland Livrer mon con à votre langue, Pour ne pas trahir mon serment. " Aussitôt, placés tête bêche, Comme deux amants dans un lit, Avec ardeur, moi je la lèche, Pendant qu'elle suce mon vit. Mais la voyant bientôt pâmée Je puis lui ravir son trésor Et je me dis, la pine entrée, " Je gagne mes cent lou-is d'or! " Huit jours après cette aventure J'étais de retour à Paris, Ne prenant plus de nourriture, Restant tout pensif au logis A la gorge, ainsi qu'à la pine, J'avais, - c'était inquiétant - Chancres, poulains, on le devine, Et chaude pisse en même temps. Prenant le parti le plus sage, Je me transportai chez Ricord Qui me dit : " - Un tel pucelage, Vous coûtera cent lou-is d'or! "

32 32 La Femme du Vidangeur L'autre jour, l'idée m'est venue Cré nom de Dieu, d'enculer un pendu Le vent soufflant sur la potence, Voilà mon pendu qui s' balance, Je n'ai pu l'enculer qu'en volant Cré nom de Dieu, on n'est jamais content Refrain: La femme du vidangeur Préfère à toute odeur L'odeur de son amant Qu'elle aime tendrement Il était deux amants Qui s'aimaient tendrement Qui s'aimaient par devant Par derrière Il était deux amants Qui s'aimaient tendrement Qui faisaient par derrière Ce qu'on fait par devant La peau de mes rouleaux Par tous les caporaux, La peau de mes roupettes Pour l' caporal trompette La peau de mes roustons Pour l' caporal clairon Ce qui pend par devant Ce s' ra pour l'adjudant Le reste de la boutique Pour le chef de musique Mes balles, mes balles J'ai la castapian' dans l' ventre Disait un curé à ses chantres A ses enfants de chœur : Déo Gratias J'ai du poil au cul, du poil au cul du poil aux fesses J'ai du poil au cul, du poil au con du poil au con Le trou du cul tout déchiré Tout décousu Foutu!

33 33 Quand on baise un con trop petit Cré nom de Dieu, on s'écorche le vit Mais quand on baise un con trop large On ne sent pas quand on décharge Et se branler est bien emmerdant Cré nom de Dieu on n'est jamais content En arrivant au Paradis J'ai sentis se lever mon vit : J'enculai Saint Michel Archange La Sainte Vierge et tous les anges Si l' bon Dieu n' s'était pas cavalé, Cré nom de lui, j' l'aurais enculé.

34 34 La Bite à Dudule (I) Il était deux amants Qui s'aimaient tendrement; Ils étaient heureux Et du soir au matin Ils allaient au turbin, Le coeur plein d'entrain. A l'atelier, ses copin's lui disaient: "Pourquoi qu' tu l'aim's, ton Dudule? Il est pas beau, il est mal fait"; Mais elle, tendrement, répondait: "Z' en fait's pas, tagadagada, Les amies, tiguidiguidi, Moi c' que j'aime en lui." Refrain "C'est la gross' bite à Dudule, J' la prends, j' la suce, elle m'encule, Ah! que c'est bon que c'est chaud, que c'est rond Quand il m' la cal' dans l'oignon' C'est pas un' bite ordinaire Quand il m' la fout dans l'derrière, J'men sens soudain toute remplie Du cul jusqu'au nombril, A Dudu-ule" Ça durait d'puis longtemps Entre les deux amants, Ça dev'nait gênant; Voilà que d'jour en jour S'accroissait leur amour, C'était pour toujours. Quand un' bell' fill' pas trop mal fagotée Vint lui chiper son Dudule, L'était pas beau, l'était mal fait, Mais elle, tendrement, répondait: "Z' en faites pas, tagadagada, Les amies, tiguidiguidi Moi c' que j'aime en lui."... Refrain

35 35 J'étais seule un beau soir, J'avais perdu l'espoir, Je broyais du noir; Mais voilà que l'on sonne, Je n'attendais personne, Je reprends espoir Mon petit coeur se mit à fair' boum-boum' Si c'était là mon Dudule? L'était pas beau, l'était mal fait Mais moi, tendrement, je l'aimais J'ouvr' la porte, tagadagada, J' tends les bras, tagadagada Et qu'est-ce que je vois? Refrain

36 36 HEGOAK Hegoak ebaki banizkio Neuria izango zen (bis) Ez zuen aldegingo. Bainan horrela Ez zuen gehiago xoria izango Bainan horrela Ez zuen gehiago xoria izango Eta nik, xoria nuen maite. (bis) Chant basque traditionnel selon les historiens basques, ce chant est engagé politiquement ou alors chant d'amour, c'est aussi devenu le chant fétiche des supporters biarrots bonne écoute et régalez vous. Pour ceux qui ont du mal avec l'accent basque, voici la traduction: "Si je lui avais coupé les ailes Il aurait été à moi Il ne serait pas parti Mais ainsi Il n'aurait plus été un oiseau Et moic'est l'oiseau que j'aimais." Ecouter le morceau

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

C est beau la vie Jean Ferrat

C est beau la vie Jean Ferrat C est beau la vie Jean Ferrat Le vent dans tes cheveux blonds Le soleil à l'horizon Quelques mots d'une chanson Que c'est beau, c'est beau la vie Un oiseau qui fait la roue Sur un arbre déjà roux Et son

Plus en détail

Maman Je t aime - Askip

Maman Je t aime - Askip Maman Je t aime - Askip (Badra, Selma, Médine, Yusra) Elle est ma mère, Elle est ma flamme, Oui mon bonheur, C'est elle qui m'a donné la vie, Elle est au plus profond de moi Oui elle fait partie de moi,

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la

Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la PALAIS DU ROI C est à la claire fontaine et auprès du palais du roi Il y a de jolies filles qui s y baignent auprès de moi Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la La plus jeune c

Plus en détail

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT LA BARBE BLEUE Charles PERRAULT Il y avait autrefois un homme qui était très riche. Il avait des maisons magnifiquement meublées à la ville et à la campagne, sa table était toujours couverte de vaisselle

Plus en détail

CENDRILLON. Charles PERRAULT

CENDRILLON. Charles PERRAULT CENDRILLON Charles PERRAULT Un gentilhomme avait une fille qui était très douce et très jolie. Ayant perdu sa femme, il épousa une veuve très orgueilleuse qui avait deux grandes filles encore plus orgueilleuses

Plus en détail

YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005

YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005 YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005 Nota : Narrateur, voix off : celle de Yolan. Tonalité de narration, neutre. Texte en noir dans le script. Yolan dans l'action : texte en vert. Elfe mâle, jeune.

Plus en détail

Alain et la lampe de poche merveilleuse

Alain et la lampe de poche merveilleuse 1 Personnages Alain Chantal Daniel Le génie de la lampe Mère d'alain Alain et la lampe de poche merveilleuse par Luc Boulanger Décor : un fond de scène avec des affiches publicitaires de marques connues

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

Poème n 9. Poème n 10

Poème n 9. Poème n 10 Poème n 9 Quand je t ai vu, je savais que t avais un bon jus. Je t ai goutté, tu étais sucré Je ne pouvais plus me passer de toi Mais un jour, tu m as fait grossir Merci coca-cola pour tout ce plaisir

Plus en détail

LA NON-DEMANDE EN MARIAGE GEORGES BRASSENS

LA NON-DEMANDE EN MARIAGE GEORGES BRASSENS LA NON-DEMANDE EN MARIAGE GEORGES BRASSENS Ma mie, de grâce, ne mettons Pas sous la gorge à Cupidon Sa propre flèche Tant d'amoureux l'ont essayé Qui, de leur bonheur, ont payé Ce sacrilège... R: J'ai

Plus en détail

L AU REVOIR D UN GENIE. L'Arc de Triomphe Et oui, cette place est déserte parfois... très tôt le matin!

L AU REVOIR D UN GENIE. L'Arc de Triomphe Et oui, cette place est déserte parfois... très tôt le matin! L AU REVOIR D UN GENIE L'Arc de Triomphe Et oui, cette place est déserte parfois... très tôt le matin! Gabriel Garcia Marquez s est retiré de la vie publique pour raison de santé: cancer lymphatique. A

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1

Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1 Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1 LE BRAQUEUR DU Crédit Lyonnais C est un matin comme tous les jours pierrent après un petit déjeuner vite pris part pour le journal où il travaille et comme

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier ne laissa pour tous biens à trois enfants qu'il avait, que son moulin, son âne et son chat. Les partages furent bientôt faits, ni le notaire, ni le procureur n'y

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

LA MACHINE A TRICOTER (2)

LA MACHINE A TRICOTER (2) LA MACHINE A TRICOTER (2) TEXTE DEPOSE A LA SACD Son utilisation est soumise à l autorisation de l auteur via la SACD Pour plus de précisions et pour obtenir la suite de cet extrait: christian.moriat@orange.fr

Plus en détail

1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012

1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012 1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012 Samedi 22 septembre 2012 10h15 à 12h00 Rencontre d'éveil à la foi pour l'enfant avec un de ses parents. Avant la séance : préparer la salle : 1

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier avait trois fils. Il leur laissa son moulin, son âne, et son chat. Le fils aîné eut le moulin. Le second fils eut l'âne. Le plus jeune n'eut que le chat. Le pauvre

Plus en détail

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm Lecture suivie n 6 - Période 3 : Janvier - Février page n : rouge Conte de Grimm Il était une fois une charmante petite fille que tout le monde aimait au premier regard. Sa grand-mère qui l adorait plus

Plus en détail

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour,

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, Le loup et les sept chevreaux Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, comme elle voulait aller chercher de quoi manger dans la forêt, elle les appela tous

Plus en détail

www.detempsantan.qc.ca

www.detempsantan.qc.ca À l'année (paroles) www.detempsantan.qc.ca 01. C est ben dommage (Auteur, compositeur) Richard Arpin 18 juillet 2003 Quand arrive une grosse corvée Moé j invite toute la parenté Ils font d la belle ouvrage

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Marie-Hélène Coppa SENTIMENTALE. (Recueil n 5)

Marie-Hélène Coppa SENTIMENTALE. (Recueil n 5) Marie-Hélène Coppa SENTIMENTALE (Recueil n 5) Préface Née à Waziers, petite commune du nord de la France, Marie-Hélène Coppa est l ainée d une fratrie de trois filles et a grandi dans une famille très

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976)

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La véritable histoire de la Belle au bois dormant (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La classe de 6 ème 1 du collège Paul Froment vous présente : La

Plus en détail

Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net

Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net TABLE DES MATIERES RAIPONCE...1 RAIPONCE...2 i Auteur : Frères Grimm Catégorie : Jeunesse Conte des frères Grimm Traducteurs :

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

11. Le grand voyage djoscar

11. Le grand voyage djoscar ~I 11. Le grand voyage djoscar Sylvie Poilleve, illustrations de Stephane Senegas ~ ~~.. ~~--' ~ "'" Du haut du grand marronnier, doucement, une feuille se met a tomber. Lentement, elle danse, virevolte

Plus en détail

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET)

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET) ELMO DES ENFANTS... EN PARLENT Nous incitons de mille manières nos enfants à lire. Nous tentons de nous montrer psychologues en tenant compte de leurs manières de choisir, de leur goût, des aides dont

Plus en détail

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures.

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. REVEIL Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. Simone : Rabattre les couvertures Le Chef de gare : Madame votre fille La mère : Que dit-elle?

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 JE CHLOÉ COLÈRE PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 Non, je ne l ouvrirai pas, cette porte! Je m en fiche de rater le bus. Je m en fiche du collège, des cours, de ma moyenne, des contrôles, de mon avenir!

Plus en détail

4 page 941 / 1ère partie, PARIS Il n' avait pas voulu partir sans lui dire adieu.

4 page 941 / 1ère partie, PARIS Il n' avait pas voulu partir sans lui dire adieu. Partir : Recherche «lemmatisée». Le logiciel ne permttant pas de séparer le verbe «part», de «à part»... ou «le parti» de «parti» on a procédé manuellement au choix. 2 page 937 / 1ère partie, PARIS Je

Plus en détail

La petite fille qui voulait attraper le soleil

La petite fille qui voulait attraper le soleil La petite fille qui voulait attraper le soleil Un beau matin, une fillette fût réveillée par un drôle de petit rayon de soleil, qui rentra dans sa chambre, lui caressa la joue et vint lui chatouiller le

Plus en détail

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire:

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire: C est l histoire d une petite fille, Noéline, et de son tonton qui vivait en Chine. Il n était pas là quand elle est née, car il escaladait une montagne sacrée. Alors, quand il est rentré, il a fallu tout

Plus en détail

Évangiles (N bleus pages 35 à 42)

Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles pages 1/5 N 12 Matthieu 28, 18-20 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : «Tout

Plus en détail

Qu'est-ce qu'on gagne?

Qu'est-ce qu'on gagne? Qu'est-ce qu'on gagne? Un couple au train de vie aisé rencontre un homme travailleur précaire et une femme plombier qui vie en marge et travaille seulement quand elle a besoin d'un peu d'argent. Durée

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS. Le petit ogre veut voir le monde

MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS. Le petit ogre veut voir le monde MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS Le petit ogre veut voir le monde texte 1 Il était une fois un petit ogre qui rêvait de voir le monde. Mais le petit ogre n avait jamais quitté sa maison car ses parents

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 43

Indications pédagogiques E1 / 43 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 43 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés 4

Plus en détail

LE SIGNE La petite marquise de Rennedon dormait encore, dans sa chambre close et parfumée, dans son grand lit doux et bas, dans ses draps de batiste légère, fine comme une dentelle, caressants comme un

Plus en détail

Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά

Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά ΕΛΛΗΝΟΓΑΛΛΙΚΗ ΣΧΟΛΗ «ΆΓΙΟΣ ΙΩΣΗΦ» Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά 25 Απριλίου 2015 Gram. / 10 C. E.. / 05 P. E. / 05 Total :. / 20 159 ΧΡΟΝΙΑ ΠΟΡΕΙΑ ΣΤΗ ΓΝΩΣΗ ΣΕΒΑΣΜΟΣ ΣΤΙΣ

Plus en détail

On le fit monter jusqu'à l'appartement de Sa Majesté. Il fit une grande révérence et dit :

On le fit monter jusqu'à l'appartement de Sa Majesté. Il fit une grande révérence et dit : Приложение 1.3 Текст 1 Perrault Le Chat botté Il était une fois un meunier qui avait trois fils. Lorsqu'il mourut, il ne leur laissa pour tout héritage que son moulin, son âne et son chat. Les partages

Plus en détail

Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011

Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011 Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011 JE ME SOUCIE DE TOI Chant d entrée : La promesse Grégoire et Jean-Jacques Goldman La Promesse On était quelques hommes Quelques hommes quelques femmes en rêvant de

Plus en détail

La Gardeuse dʼoies Grimm

La Gardeuse dʼoies Grimm La Gardeuse dʼoies Grimm Il était une fois une vieille reine dont le mari était mort depuis de longues années. Elle avait une jolie fille, qui, en grandissant, fut promise au fils d'un roi. Quand vint

Plus en détail

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m.

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m. CHAOS Pièce en 14 tableaux de m. 1995 1 TABLEAU 1 L'UNE : Je t'aime. L'AUTRE : Chut... As-tu entendu ce bruit-là? L'UNE : Quel bruit? L'AUTRE : Le même bruit et pratiquement à la même heure. Le bruit de

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Irina Teodorescu. La malédiction du bandit moustachu

Irina Teodorescu. La malédiction du bandit moustachu Irina Teodorescu La malédiction du bandit moustachu roman GAÏA ÉDITIONS Dans l imaginaire collectif les accidents arrivent souvent la nuit. On se représente volontiers une route sinueuse dans une montagne

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents L.LHOIR 10/10/2010 Alors voila; aujourd hui je vais vous raconter l histoire de Johnny le crocodile. Johnny était un petit crocodile qui venait

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

ALPHONSE DAUDET LE MIROIR

ALPHONSE DAUDET LE MIROIR ALPHONSE DAUDET LE MIROIR Dans le Nord,au bord du Niémen,est arrivée une petite créole de quinze ans, blanche et rose comme une fleur d'amandier. Elle vient du pays des colibris, c'est le vent de l'amour

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

Joseph Irénée Carcany. Plaine de poésie. Hommage à mon village. Publibook

Joseph Irénée Carcany. Plaine de poésie. Hommage à mon village. Publibook Joseph Irénée Carcany Plaine de poésie Hommage à mon village Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4 Texte 1 Quand tu regarderas les étoiles la nuit, puisque j habiterai dans l une d elles, puisque je rirai dans l une d elles, alors ce sera pour toi, comme si riaient toutes les étoiles A. de Saint Exupéry

Plus en détail

La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit.

La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit. La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit. Un après midi d ennui Yoann s ennuyait depuis toujours mais, en ce début

Plus en détail

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu DDD French, S 276 Page 1 Salutations chaleureuses dans le Puissant

Plus en détail

oria vidéo Lorin Petitpierre JOIE Synopsis

oria vidéo Lorin Petitpierre JOIE Synopsis JOIE Synopsis Antoine et Marianne Le Cloître, est un couple de personnes âgées d environ soixante ans. Un matin, ils reçoivent un coup de téléphone. Marianne répond et s agite en apprenant que l interlocuteur

Plus en détail

La Bible pour enfants. présente. Jacob le trompeur

La Bible pour enfants. présente. Jacob le trompeur La Bible pour enfants présente Jacob le trompeur Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : M. Maillot et Lazarus Adapté par : M. Kerr et Sarah S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit par : Bible

Plus en détail

Le loup qui voyageait dans le temps

Le loup qui voyageait dans le temps Ce jour-là, Loup farfouillait dans son grenier. Il y trouvait toujours des choses extraordinaires. Comme ce vieux livre avec sa couverture dorée. Loup s empara du livre et lut le résumé : «Cher lecteur,

Plus en détail

Le premier hiver de Max

Le premier hiver de Max Une histoire sur la prématurité Le premier hiver de Max Sylvie Louis Illustrations de Romi Caron Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Louis, Sylvie Le premier hiver de Max

Plus en détail

L'AVENT. Faire vivre l'avent en Cycle 2, avec une étape par semaine pour cheminer vers Noël.

L'AVENT. Faire vivre l'avent en Cycle 2, avec une étape par semaine pour cheminer vers Noël. L'AVENT Faire vivre l'avent en Cycle 2, avec une étape par semaine pour cheminer vers Noël. SEQUENCE Vivre l'avent ensemble, préparer son coeur à accueillir Jésus : Jésus est paix, il est amour, il nous

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

Les gars, allez! Je vous ramène! Allez, allez, allez. Il accélère, laissant ses amis sur le parking. Ils courent après la voiture. Martin et Al: Oh!

Les gars, allez! Je vous ramène! Allez, allez, allez. Il accélère, laissant ses amis sur le parking. Ils courent après la voiture. Martin et Al: Oh! 1. Ext. nuit. Parking boîte de nuit bord de l autoroute. Une Mercedes noire toute rutilante est garée sur un terrain vague en contrebas d une boîte de nuit. Ivres, Franck, Al et Martin, la trentaine, en

Plus en détail

ELLE: Je peux toujours revenir à mon ex, je suppose, je ne sais pas si il a une petite

ELLE: Je peux toujours revenir à mon ex, je suppose, je ne sais pas si il a une petite Coût-Bénéfice-Amour Il embrasse trop bien. Je ne sais pas quels sont ses plans concernant ce boulot à l'étranger, comment puis-je m adapter, il est hors de question que j abandonne mon boulot ici. Je veux

Plus en détail

3º ESO, 6 1 Trouve l'adjectif qui correspond. Donne la forme au masculin.

3º ESO, 6 1 Trouve l'adjectif qui correspond. Donne la forme au masculin. 3º ESO, 6 1 Trouve l'adjectif qui correspond. Donne la forme au masculin. a. dangereusement :... b. doucement :... c. tranquillement :... d. évidemment :... e. vraiment :... f. malheureusement... 2 Complète

Plus en détail

Les langues d oiseaux moulus

Les langues d oiseaux moulus Les langues d oiseaux moulus «Le dire, c est déjà l infirmer» était la phrase préférée de l homme qui me servait de père. Elle résonnait en moi comme une sentence. Il me la répétait à chaque fois que je

Plus en détail

Sara Le complot 1. Le capitaine fait les cent pas le long du trottoir. Des sons de musique d'ambiance sortent, assourdis, du bar.

Sara Le complot 1. Le capitaine fait les cent pas le long du trottoir. Des sons de musique d'ambiance sortent, assourdis, du bar. Sara Le complot 1 Le complot Personnages : Le chien, la voiture, le capitaine, la dame. Décors : La ville Scène 1 La voiture, le capitaine Le capitaine fait les cent pas le long du trottoir. Des sons de

Plus en détail

Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les jours.

Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les jours. Dis, maman Dis, maman, c'est quoi le printemps? Le printemps, mon enfant, c'est la saison des amours. Dis, maman, c'est quand le printemps? C'est quand le soleil est grand et qu'il fait chaud tous les

Plus en détail

Recueil 1. Mise en page par le groupe informatique

Recueil 1. Mise en page par le groupe informatique Recueil 1 Mise en page par le groupe informatique Les enfants de la terre. Les mots te prennent par la main Te conduisent sur le chemin, Tu marches dans l oubli Que tes pas effacent. Demain est ton destin,

Plus en détail

La sorcière voleuse de beauté

La sorcière voleuse de beauté La sorcière voleuse de beauté 1 L'histoire se passe au Moyen-Âge dans un château fort. Une princesse très belle et très gentille vivait dans le château avec le roi Xavier, son père. Elle s'appelait Laura.

Plus en détail

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent.

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. «Je ne veux plus être un violeur» Mise en garde Trigger warning Contient plusieurs récits

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Proposer quelques pistes pour entendre les appels à la réconciliation que propose le texte. Et nous?

Proposer quelques pistes pour entendre les appels à la réconciliation que propose le texte. Et nous? Célébration du Pardon 2 e - 3 e années ACCUEIL Chaque enfant reçoit le texte de St Paul. Et le lit en silence. On leur donne également à chacun un caillou en carton Questions : - Sommes nous d accord avec

Plus en détail

Moments de paix. Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat

Moments de paix. Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat Moments de paix Des élèves sont sortis du rang pour tenir la promesse de la poésie... Soldat Les âmes s'en vont rapidement vers un conflit ; autrement dit, une affreuse histoire mystérieuse. Le vent souffle,

Plus en détail

L'autobus jaune. (3 fois) Je voyage en autobus jaune avec mes copains. (3 fois) Je tape des mains en autobus jaune avec mes copains.

L'autobus jaune. (3 fois) Je voyage en autobus jaune avec mes copains. (3 fois) Je tape des mains en autobus jaune avec mes copains. L'autobus jaune (3 fois) Je voyage en autobus jaune avec mes copains. (3 fois) Je tape des mains en autobus jaune avec mes copains. (3 fois) Je dis bonjour en autobus jaune avec mes copains. (3 fois) Je

Plus en détail

La guerre des trolls

La guerre des trolls La guerre des trolls Il était une fois, un jeune paysan nommé Titou. Il vivait seul, à l orée d une forêt et il cultivait des champs. Un jour, il alla dans la forêt pour chasser. Au détour d un chemin,

Plus en détail

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Harry Mathews 20 lignes par jour traduit par Marie Chaix P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e PRÉFACE Comme beaucoup d écrivains je trouve souvent que me mettre au travail le matin est une entreprise

Plus en détail

Emmanuel Carrère. Hors d atteinte? Roman. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Emmanuel Carrère. Hors d atteinte? Roman. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Emmanuel Carrère Hors d atteinte? Roman P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e 1 La baby-sitter arriva en retard, à cause, expliqua-t-elle, d un suicide qui avait interrompu le trafic du métro. Elle

Plus en détail

LEARNING BY EAR EPISODE

LEARNING BY EAR EPISODE LEARNING BY EAR Filles 10ème épisode Beauté Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes/Guy Degen Adaptation : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage

Plus en détail

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. Est-ce que tu beaucoup? A. court B. cours C. courez -Est-ce qu'il aime courir? -Oui, il fait du tous les jours. A.

Plus en détail

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL)

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL) il avait la solitude au cœur. il découvrait qu il a raté plein de bonheur. qu il avait perdu la lune en comptant les étoiles. Il avait écrit des livres. il découvrait ses petits. que la raison d écrire

Plus en détail

Si on fumait? qu'est-ce qu'on va faire avec ce cigare?" j'ai demandé. "Cette question! m'a répondu Alceste, on va le fumer, pardi!

Si on fumait? qu'est-ce qu'on va faire avec ce cigare? j'ai demandé. Cette question! m'a répondu Alceste, on va le fumer, pardi! Si on fumait? J 'étais dans le jardin et je ne faisais rien, quand est venu Alceste et il m'a demandé ce que je faisais et je lui ai répondu : "Rien." Alors, Alceste m'a dit : "Viens avec moi, j'ai quelque

Plus en détail