INFOS LES LAPINS DU SQUARE HENRI MARTIN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "www.puteaux.fr INFOS LES LAPINS DU SQUARE HENRI MARTIN"

Transcription

1 PUTEAUX INFOS LES LAPINS DU SQUARE HENRI MARTIN

2 Sommaire Le mot du Maire... 3 À la une Se déplacer et stationner à Puteaux. 4/8 Travaux...9 Voirie /11 Enquête policière Vivre ensemble La révolution numérique en marche...14 Bibliothécaires : pour l amour du livre. 15 CCJ : deuxième session plénière...16/17 Harcèlement au collège Solidarité : collecte pour ELA Opération Passerelle Ecole-Entreprise. 20 Les clés pour motiver ses enfants Les enseignants à l honneur Police municipale : éducation routière 24 Galette du Rotary et Lions Club Croix-Rouge : Unité locale de Puteaux. 26 Santé : exposition au Centre Dolto...27 Puteaux Bridge Club...28 Grand angle...29 Un long combat pour l égalité Rien que pour elles Elles se sont distinguées Micro-trottoirs : ils parlent d elles La Putéolienne /35 Femmes de lettres Cadre de vie Les lapins s invitent au théâtre Puteaux ville éco-responsable Naturoscope : «Laines d Europe» Les Dimanches Nature Agenda Développement durable : Trophée IDEES 43 Energie : zoom sur la thermographie...44 Association : CCFD-Terre solidaire La chasse aux œufs Economie...47 Les entrepreneurs distingués Créer ou reprendre une entreprise artisanale 49 n 258 mars 2013 Emploi Commerces de proximité, un atout pour la ville /53 Marchés : nouveaux commerçants 54/55 Commerces Nouvel an chinois Recettes Culture Film d animation sur l histoire de la ville... 60/61 Atelier peinture et dessin au Conservatoire /63 3 e édition des Journées Jazz Théâtre des Hauts-de-Seine Palais de la culture Palais de la médiathèque Conservatoire Ensemble vocal «Les Saisons» Le Central Exposition à l Hôtel de Ville : Légufrulabélosophie Programme du Club Les seniors en visite aux Crayères des Montquartiers Portraits : deux artistes à la loupe Sport Swim Show... 76/78 Nager à contre cancer Gymnastique artistique féminine avec la SMP 80 Savate Forme Conseil du coach : course à pied Carnet de voyage Multimedia : nouvelle vie pour Puteaux.fr...84/87 Tribunes Informations pratiques Conseil municipal...90/91 Contacts Etat civil Retour sur la Saint-Valentin..94/95 Anniversaires...96/97 Jeux Images du mois Retrouvez le Puteaux Infos dès le 1 er de chaque mois en version numérique à l adresse : Suivez-nous également sur : et Puteaux Infos doit être distribué dans toutes les boîtes aux lettres de la ville. Si vous ne le recevez pas, merci de nous le signaler au Directeur de la publication : Jean-Philippe Lotteau Directeur de la communication : Gilles Falco Chargée de publication : Leslie Gahnassia Rédactrice en chef : Laurence Cavé Rédacteurs : Pierre-Gilles Huot, Marie Chipponi, Laurent Clemot, Jean-Baptiste Cavallini Conception graphique : Alain Cianci Illustrateur : Jean-Luc Manenti Réalisation graphique : Claude de Blanchard, Carole Zunino Photographes : Jean-Michel Rodrigues Da Fonte, Yazid Menour (Photothèque municipale), Pascal Anziani Les services municipaux. Imprimerie : Vincent Imprimeries 26, avenue Charles Bedaux Tours Cedex 1 Service communication Hôtel de Ville - 131, rue de la République Puteaux - Tél. : Votre journal est imprimé sur du papier 100% recyclé La reproduction, même partielle, de tout document contenu dans cette revue n est pas autorisée et peut entraîner des poursuites judiciaires en cas de non observation de cette clause. La ville de Puteaux est équipée d un système de vidéo-protection par caméras reliées à la Police municipale, permettant de surveiller les lieux publics. Communication publiée conformément aux dispositions légales dans chaque numéro de Puteaux Infos.

3 LE MOT DU MAIRE Jusqu aux élections municipales de mars 2014, conformément aux articles L 52.1 et suivants du Code Electoral relatifs à la communication en période électorale et au financement des comptes de campagne, l édito du Puteaux Infos est suspendu. PUTEAUX INFOS - MARS

4 CIRCULATION Les services œuvrent au quotidien pour que piétons, cyclistes, motocyclistes, automobilistes et transports en commun se partagent la chaussée de façon sûre et agréable Se déplacer et stationner à Puteaux Train, RER, métro, tramway, bus, Buséolien, Noctilien, Puteaux bénéficie d un important réseau de transports en commun ce qui constitue un atout majeur pour la ville. Les services Voirie-Nettoiement et Environnement Développement Durable œuvrent pour une circulation plus sûre et plus propre. Ils effectuent un travail essentiel pour assurer la sécurité et le confort des piétons, des cyclistes et des automobilistes qui se partagent la chaussée. Point sur la circulation et le stationnement à Puteaux 4 À LA UNE PUTEAUX INFOS - MARS 2013

5 La ligne du T2 s est allongée de 4,2 km Transports en commun Puteaux et le quartier d affaires de La Défense sont desservis par de nombreux transports en commun : le Transilien (3 lignes), le RER (ligne A à La Défense), le tramway (T2), et des bus (5 lignes), le métro (ligne n 1), le Noctilien et le Buséolien. Le T2 a inauguré en novembre 2012 son prolongement de 4,2 km et de 7 arrêts entre la Défense et le Pont de Bézons. Il faut désormais 12 minutes pour rejoindre le quartier d affaires depuis le Val d Oise. Le T2 est aujourd hui le tramway le plus dense de la région. Train - RER (SNCF) La gare SNCF de Puteaux, située 2 rue Ferdinand-Pelloutier dessert 3 lignes de Transilien : - Saint-Lazare / Versailles Rive Droite - Saint-Lazare / Saint-Nom-la-Bretèche - La Verrière / La Défense La gare de La Défense - Grande Arche dessert les lignes SNCF Transilien : - Saint-Lazare / Versailles Rive Droite - Saint-Lazare / Saint-Nom-la-Bretèche - La Verrière / La Défense La gare de La Défense Grande Arche dessert également la ligne A du RER : - A1 Saint-Germain en Laye - A2 Boissy-Saint-Léger - A3 -Cergy-le-Haut - A4 Marne-la-Vallée-Chessy, Disneyland - A5 Poissy Métro (RATP) Les stations «Esplanade de La Défense» et «La Défense - Grande Arche» sont desservies par la ligne 1 du métro «La Défense Grande Arche - Château de Vincennes». Bus (RATP) N 93 : Suresnes De Gaulle - Esplanade des Invalides N 141 : La Défense - Rueil-Malmaison N 144 : La Défense - Gare de Rueil N 157 : Nanterre - Pont de Neuilly N 158 : Pont de Neuilly - Rueil N 159 : La Défense - Vieux Pont de Nanterre N 174 : La Défense - Saint Ouen RER N 175 : Porte Saint-Cloud - Asnières N 178 : La Défense - Villeneuve La Garenne N 258 : La Défense - Saint Germain en Laye N 262 : La Défense - Gare de Maison Laffitte N 272 : La Défense - Sartrouville Charles de Gaulle N 275 : La Défense - Pont de Levallois N 276 : La Défense - Gabriel Péri - Asnières - Gennevilliers N 278 : La Défense - Zac des Bruyères N 360 : La Défense - Hôpital de Garches (accessible aux personnes handicapées) Noctilien N 24 : Châtelet - Bezons Grand Cerf Buséolien Lignes 1 et 2 Le Buséolien Le Buséolien est un service gratuit de transport public communal. Plus de voyageurs en bénéficient chaque année. Il a accueilli à bord son millionnième voyageur en décembre Les deux lignes du Buséolien sont accessibles du lundi au samedi (ligne 1 Puteaux Cimetière Nouveau - Île de Puteaux) et du lundi au dimanche midi (ligne 2 Puteaux Cimetière Nouveau - Conservatoire). Le Buséolien sillonne la ville 7 jours sur 7 PUTEAUX INFOS - MARS

6 CIRCULATION Une circulation douce, plus propre et plus sûre L accent est mis sur les déplacements doux pour participer au développement durable. Les Putéoliens peuvent ainsi bénéficier des dispositifs Velib et Autolib et louer 125 vélos et 9 voitures (21 à la fin de l année). A bicyclette Il existe 9 bandes cyclables réservées aux cyclistes pour qu ils puissent se déplacer dans la ville en toute sérénité et en toute sécurité. Les stations Vélib Les stations Autolib Et prochainement vitesse pour avoir le temps de réaction nécessaire Il existe une zone de rencontre où la vi- Quartier de la «Colline» Quartier du Vieux Puteaux - Autres quartiers À LA UNE PUTEAUX INFOS -

7 Se garer Parkings et stationnement résidentiel Il existe trois options pour se garer à Puteaux : les places de stationnement en surface, le stationnement résidentiel, les parkings publics extérieurs et souterrains. Les places de stationnement en surface sont au tarif de 1 de l heure de 9h à 12h et de 14h à 18h, et gratuit le reste du temps. Il existe, par ailleurs, 29 parkings publics ou parkings locatifs à gestion municipale répartis sur tout le territoire. Les parkings du Centre (Saulnier-Godefroy), de l Ile de Puteaux, du Marché (Eichenberger), Offenbach ont été récemment ouverts et 200 places supplémentaires au parking de la Vieille église ont été créées. Le parking du Théâtre (sous la ZAC du Théâtre, boulevard Richard Wallace) et le parking Pressensé (sous le jardin musical du futur Conservatoire Jean-Baptiste Lully, rue Francis de Pressensé) sont en cours de construction et ouvriront dans le courant de cette année. Le parking Lorilleux, allée Henri Sellier et un parking rue Auguste Blanche ouvriront en Places pour les femmes enceintes Des emplacements, signalés en rose sont dédiés aux femmes enceintes. Ces places gratuites sont situées : Ville l Ile de Puteaux. Voitures électriques : borne de rechargement Dans le cadre de son action en faveur du Développement durable, la Ville de Puteaux met à disposition une borne de véhicules hybrides, un mini-totem acces- a été mis en place dans les parkings de et Offenbach. TTC pour deux heures. Les utili- heure est gratuite. Le disque vert Pour 3 met aux véhicules propres de pouvoir stationner gratuitement en ville pendant 1h30 (liste des véhicules éligibles consultables au PPI). Nouveautés Aires de livraison À partir du 2 avril, se garer sur les aires de livraison sera possible mais attention, à certaines conditions. Ces emplacements ne seront plus réservés aux livraisons qu entre 7h et 11h sur l ensemble de la voie publique. Il vous sera donc interdit de vous y garer pendant cette durée (les véhicules en infraction seront mis en fourrière). Les aires de livraison seront donc désormais réservées au stationnement pour une durée maximum de 30 minutes non reconductibles de 11h à 20h. Le contrôle de cette durée s effectuera par le biais d un disque de stationnement européen à laisser en évidence dans votre véhicule (disque à retirer au Puteaux Point Info). Il vous est également possible de vous y garer la nuit de 20h à 7h du matin. Il existe 47 aires de livraison à Puteaux, soit autant de places de stationnement supplémentaires aux conditions qui viennent d être mentionnées. de 30 minutes non renouvelables sur les aires de livraison de 11h à 20h stationnements aériens stationnements souterrains (voitures et 2 roues) places de stationnement réservées aux deux-roues Stationnement résidentiel Une zone unique pour l ensemble de la ville à partir du 6 mai. Le stationnement résidentiel va passer de quatre quartiers à une zone unique. Il sera donc possible pour les Putéoliens détenteurs d une carte de stationnement résidentiel de se garer sur l ensemble de la ville pour 10 centimes d euro par jour. Tarifs de stationnement résidentiel du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h, pour les visiteurs : 1 euro de l heure, pour les résidents 0,10 euro par jour ou 0,60 euro par semaine. Gratuit le dimanche. Attention : dans la zone rouge, secteur de commerce de proximité, le tarif de 10 centimes d euros ne sera valable que pour 6 minutes de stationnement. PUTEAUX INFOS - MARS

8 CIRCULATION Si tu prends ma place, prends mon handicap Emplacements réservés aux personnes handicapées Quartier Bergères - Moulin entre 3 et 5 rue Cartault Quartier Rosiers Quartier Lorilleux Quartier Colline Quartier Front de Seine - Bellini Quartier République Quartier Centre-Ville Quartier Vieux Puteaux Quartier Pressensé - Rives de Seine Ile de Puteaux sports places de stationnement places de stationnement places de stationnement réservées dans Télécommande sonore Pour tous renseignements, souscriptions d abonnements dans un parking public et retraits d une carte de stationnement résidentiel : Puteaux Point Info 120, rue de la République Tél.: Horaires d ouverture Lundi : 9h-18h Mardi : 13h30-19h30 Mercredi : 9h-18h Jeudi : 9h-18h Vendredi : 9h-17h30 Samedi : 9h-12h 8 À LA UNE PUTEAUX INFOS -

9 La Municipalité améliore votre cadre de vie Qu il s agisse de moderniser les espaces publics, de créer de nouvelles structures ou favoriser les déplacements, chaque année, la Municipalité engage d importants crédits pour rendre notre ville encore plus agréable et accueillante. TRAVAUX Station Autolib rue Pelloutier Mise en place d une station Autolib de 6 places rue Pelloutier Fin des travaux : fin mars 2013 Rue Lavoisier et carrefour au croisement des rues Charles Lorilleux et Lavoisier Rénovation. Fin des travaux : 2 e trimestre 2013 Station Autolib contre-allée Charles de Gaulle Mise en place d une station Autolib de 6 places au 70, contre-allée Charles de Gaulle Fin des travaux : fin mars 2013 Ancienne gendarmerie Réaménagement intérieur pour héberger différentes structures municipales. Fin des travaux : octobre 2013 BERGÈRES MOULIN LORILLEUX ROSIERS LA DÉFENSE Serre Eichenberger Préparation du chantier de la serre et de la salle de restauration. Un jardin paysager et des jardins familiaux complèteront l infrastructure. Fin des travaux : juin 2013 N CENTRE VILLE COLLINE RÉPUBLIQUE L aménagement de la Rose de Cherbourg Jusqu au 15 mars : exposition publique sur les projets et les résultats de la concertation (mairie et siège de l EPADESA). Place Stalingrad Embellissement avec réalisation d une margelle et aménagement paysager. Fin des travaux : mai 2013 Conservatoire En construction Fin des travaux : août 2013 pour ouverture en septembre 2013 PRESSENSÉ RIVES DE SEINE VIEUX PUTEAUX ILE DE PUTEAUX Parking Préssensé Construction d un parking souterrain de 195 places automobiles et de 19 places motos pour les besoins en stationnement du conservatoire. Réalisation d un parc paysager Fin des travaux : septembre Ouverture au public en septembre 2013 FRONT DE SEINE BELLINI ZAC du Théâtre Création d un village de commerces, d un parking souterrain de 265 places, de maisons de ville et de 3 bâtiments (1 collectif OPH et 2 en accession privée). Fin des travaux : 1 er trimestre 2014 Le QR s invite sur les chantiers Depuis le 1 er mars, retrouvez toutes les informations sur les travaux en cours grâce au code QR placé sur les panneaux de certains chantiers. Pour lire le code QR, vous devez disposer d un smartphone et de l application de scan. PUTEAUX INFOS - MARS

10 VOIRIE Les rues font peau neuve Dans l esprit d améliorer la circulation des piétons, des cyclistes et des automobilistes, trois rues de Puteaux ont été récemment rénovées et une autre est en cours de réfection. Rues Arago, Bernard Palissy, Lucien Voilin, Lavoisier pour chacune de ces voies comme lors de chaque rénovation, les places de stationnement existantes sont au maximum maintenues, dans la mesure du possible, en fonction des contraintes. Les services municipaux ont également à cœur de mettre en adéquation la rue et son environnement : par exemple, les pavés dans le Vieux Puteaux ont été préservés ainsi que les couleurs d enrobés. Enfin, à chaque fois que la configuration des lieux le permet, les trottoirs sont élargis pour améliorer le confort des piétons et les rues sont systématiquement arborées. EN COURS DE RÉNOVATION La rue Lavoisier et le carrefour au croisement des rues Charles Lorilleux et Lavoisier Fin des travaux en mai 2013 Les travaux qui ont débuté le 28 janvier devraient s achever courant mai prochain. La chaussée et les trottoirs vont être rénovés. Cette voie va être en zone 30 grâce à la création de deux plateaux traversant et mise en place d un coussin berlinois (ralentisseur). Un passage piéton supplémentaire va être matérialisé au sol et deux places en dépose-minute seront créées devant la crèche rue Charles Lorilleux. Un point d apport volontaire pour le tri sélectif sera mise en place, une bande cyclable créée et 18 arbres plantés. Une palissade agrémentée d un trompe-l œil en bambou le long de la clôture longeant la ligne de chemin de fer sera également installée. 10 À LA UNE PUTEAUX INFOS - MARS 2013

11 LES RUES RÉNOVÉES La rue Arago Les travaux de rénovation se sont déroulés du 10 octobre 2012 au 18 janvier Ils ont concerné la partie située entre la rue Jean Jaurès et la rue de Paul Lafargue. Une zone 30 a été créée ainsi qu une bande cyclable. Deux nouvelles places de stationnement ont, par ailleurs, été créées à l occasion de ces travaux. Au total, la rue offre donc désormais 32 places de stationnement dont une réservée aux personnes à mobilité réduite, une pour le stationnement des motos et une autre pour celui des vélos. 5 arbres supplémentaires ont été plantés (la rue en compte aujourd hui sept au total). La rue Bernard Palissy Les travaux de rénovation de la rue Bernard Palissy ont porté sur la partie entre la rue Cartault et le chemin de la Compagnie des Eaux. Ils se sont déroulés du 14 octobre 2012 au 18 janvier 2013 et ont permis l aménagement d une zone 30 et d une bande cyclable. La voie offre à présent 38 places de stationnement (dont une place de 5 mètres pour les livraisons, une place réservée aux transporteurs de fonds et une réservée à la Croix Rouge). 11 places de stationnement sont dédiées aux deux roues. Cette rue ne comportait aucun arbre. Elle en compte désormais 10. La rue Lucien Voilin Les travaux de réfection des trottoirs et de la chaussée ont été réalisés au cours de l été Cette rue compte aujourd hui 14 places de stationnement (dont une place réservée aux personnes à mobilité réduite) et est agrémentée de 7 arbres. PUTEAUX INFOS - MARS

12 JEU ENQUÊTE POLICIÈRE DANS LA VILLE JEU ENQUÊTE POLICIÈRE DANS LA VILLE L affaire Samedi 20 avril 2013 de 13h30 à 19h Vous avez entre 14 et 80 ans, vous êtes seul, en famille ou avec des amis, rejoignez-nous et devenez enquêteurs le temps d un après-midi. Nom de code «Affaire Jacobs» - LES FAITS : Un manuscrit du XVIII e siècle vandalisé ; des immeubles sous surveillance ; des habitants au comportement suspect ; un Syndic aux pratiques étranges. VOTRE MISSION, si vous l acceptez, consistera à résoudre cette affaire.vous disposerez d un après-midi pour identifier et arrêter les coupables. Lors d un briefing initial nous vous présenterons les premiers éléments de l Affaire. Au sein d une cellule de 6 à 8 enquêteurs, vous mènerez vous-même votre enquête dans la ville de Puteaux : analyse de scène d infraction, profilage, recueil de témoignages, surveillance et audition de suspects, exfiltration d indic. Des experts vous assisteront dans votre mission. Nous comptons sur vous. Bureau central d investigation - Commissaires Le Taupin et Lautrec BULLETIN D INSCRIPTION À L ENQUÊTE POLICIÈRE À RENVOYER AU SERVICE ÉVÉNEMENTIEL (Hôtel de Ville rue de la République Puteaux) JUSQU AU 5 AVRIL NOM PRÉNOM MAIL TÉLÉPHONE PORTABLE ÂGE NOMBRE D INSCRITS (dans le cas où vous inscrivez plusieurs personnes) NOM DU GROUPE Le jeu est ouvert à 200 personnes adultes et jeunes. Pour les jeunes de 14 à 16 ans, venir accompagnés d un adulte qui les aidera à conduire leur enquête. Les détails concernant les inscriptions seront mis en ligne sur le site de la ville de Puteaux à partir du 11 mars J accepte les modalités du règlement (disponible sur le 12 À LA UNE PUTEAUX INFOS - MARS 2013

13 VIVRE ENSEMBLE LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE Mardi 6 février, l école La Rotonde a été le théâtre de la signature du Programme Numérique Ecole 92 entre la ville et le directeur académique des services de l Education nationale. GEN_RUBRIQUE INTRO_ SOUS TITRE Gen_rubrique intro_ texte gen_rubrique intro_ textegen_rubrique intro_ textegen_rubrique intro_ textegen_rubrique intro_ textegen_rubrique intro_ textegen_rubrique intro_ textegen_rubrique intro_ textegen_rubrique intro_ textegen_rubrique intro_ textegen Passerelle école-entreprises Le plus beau métier sur le Centre Médical F. Dolto : exposition Molière et la devant de la scène médecine 27 PUTEAUX INFOS - MARS

14 ENSEIGNEMENT L ÉCOLE DU FUTUR La révolution numérique est en marche Mardi 6 février, l école La Rotonde a été le théâtre de la signature du Programme Numérique Ecole 92 entre la ville et le directeur académique des services de l Education nationale, M. Rosselet. Ce partenariat vise à promouvoir le développement du numérique dans les écoles de la ville. Explications. La maîtrise des technologies de l information et de la communication (TIC) constitue un enjeu majeur pour l avenir des élèves. Elle est une condition à leur insertion citoyenne, sociale et professionnelle. Consciente de cette réalité, la ville s est engagée à développer la place du numérique dans les écoles en signant le Programme Numérique Ecole (PNE) avec le directeur académique, en partenariat avec l Éducation nationale. Le Maire et M. Rosselet, directeur académique, signent le Programme Numérique Ecole 92 en présence de l adjoint au maire délégué à l Enseignement 14 VIVRE ENSEMBLE PUTEAUX INFOS - MARS 2013 Ce dispositif poursuit plusieurs objectifs : Faciliter l accès à des ressources numériques de qualité ; Former et accompagner les enseignants dans les établissements scolaires ; Optimiser l utilisation des outils numériques ; Former les élèves à l usage responsable des TIC. Installation d un comité de pilotage Un comité de pilotage informatique a été mis en place dans le cadre de ce PNE. Présidé par l adjoint au maire chargé de l Enseignement, et composé de Mme Soulaine et M. Rivallin, inspecteurs de l Education nationale, Mlle Hordequin, conseillère pédagogique et des services municipaux concernés, il coordonnera les choix d outils, d équipements, d usages et assurera le suivi stratégique du projet avec l ensemble des partenaires. En adhérant au PNE 92, la ville affiche sa volonté de continuer à investir dans le numérique, au service des enseignants et au bénéfice des enfants. L outil informatique vient en effet appuyer le projet pédagogique et participe activement à l apprentissage des acquis fondamentaux. Convaincue de l intérêt essentiel que représentent les technologies numériques dans l éducation, la Ville a déjà mis en place Internet en haut débit et en wifi dans toutes les écoles, équipées par ailleurs de tableaux numériques et tables tactiles. Madame Valérie Soulaine et Monsieur Gilles Rivallin, inspecteurs de l Éducation nationale

15 JEUNESSE BIBLIOTHÉCAIRES Pour l amour du livre Puteaux est l une des rares villes de France qui compte parmi son personnel communal des bibliothécaires à plein temps, réparties dans chaque école élémentaire. Au nombre de sept, elles se mobilisent au quotidien pour donner aux enfants le goût de la lecture et la passion des livres, à la faveur de rencontres, animations et ateliers. Arnaud Teullé, directeur du service Enseignement, entouré de Christine Jouette (BCD Pyramide), Céline Dassonval (BCD B. Malon), Catherine Dupre (BCD Rotonde), Karine Fevrier (BCD Petitot), Carole Taboureur (BCD Jean Jaurès), Nelly Rygier (BCD M. Jacotot) et Christine Jean-Baptiste (BCD République) Si les enseignants ont pour mission d apprendre à lire et à écrire aux élèves, les bibliothécaires s attachent à leur donner le goût de ces disciplines, les aident à devenir des lecteurs polyvalents, capables de s informer, de communiquer, de lire et de rédiger différents types de textes. Initiation conviviale à la lecture Les sept écoles élémentaires que compte la ville disposent chacune d une bibliothèque centre documentaire (BCD), dirigée par une bibliothécaire. Celle-ci accueille chaque semaine, pendant le temps scolaire, les classes primaires (et maternelles dans les groupes scolaires Pyramide et la Rotonde) à créneaux fixes, allant de 45 minutes à 1h, pour des séances ludiques au cours desquelles des ateliers et jeux sont mis en place : Lecture suivie, fiches de lecture, création de carnets de lecture, Initiation à la recherche documentaire (encouragement à l autonomie), Exposés, Ecriture et lecture de contes classiques ou fables, Quiz, jeux de langage, Découverte d auteurs-illustrateurs, débats philosophiques, Familiarisation avec l emploi de l ordinateur. Sans oublier l activité phare : «Bouillon de lecture». Il s agit pour les élèves de présenter à leurs camarades un conte ou un roman qu ils ont lu, afin de leur donner envie de le lire à leur tour, le tout devant la caméra. Le visionnage de sa prestation permet ensuite à l élève d améliorer sa présentation et sa prise de parole, le but étant d acquérir une certaine aisance à l oral. Le travail en bibliothèque est également rythmé par les événements nationaux ou locaux qui donnent lieu à d importantes productions d écrits et à des échanges entre élèves de différentes écoles : le Printemps des poètes, la Semaine de la presse et des médias dans l école, la Semaine du goût, Noël, etc. De plus, des projets communs à toutes les écoles ainsi que des activités en partenariat avec les médiathèques municipales sont régulièrement organisés, notamment dans le cadre du Festival de la BD. En vue d offrir toujours plus de nouveautés aux jeunes lecteurs et de rester à la pointe de l actualité, les bibliothécaires suivent régulièrement des formations communes. La dernière en date, «L album et le roman jeunesse : une incitation à la lecture», leur a permis d identifier la production éditoriale du secteur jeunesse, de définir un choix d albums et de romans adaptés aux enfants et de découvrir de nouvelles animations à mettre en place pour favoriser le goût de lire. Un accès en libre-service pour plus d autonomie Les bibliothécaires assurent un accueil permanent à la BCD. Ainsi, en dehors des créneaux horaires fixes, les élèves peuvent s y rendre librement, pendant la récréation et le temps du midi. Ils ont alors accès à l intégralité du fonds documentaire, composé de livres, CD et périodiques. Lieu de convivialité, d échange et de plaisir, la bibliothèque scolaire représente un espace agréable où les enfants aiment se rendre pour se détendre, se distraire, lire ou travailler en toute autonomie. Ils ont également la possibilité d emprunter des livres parmi l offre très diversifiée que propose chaque bibliothèque (de 5 à en fonction de la taille de l école). Le choix de l acquisition de nouveaux ouvrages se fait chaque année en partenariat avec l Education nationale, à l aide d un cahier de suggestions mis à disposition des équipes pédagogiques. Perpétuer le goût de la lecture Afin que les enfants continuent de fréquenter une bibliothèque après leur entrée au collège, les bibliothécaires organisent pour les élèves de CM2, une visite de la médiathèque de leur secteur (Palais de la médiathèque, Jules Verne ou Halte culturelle Bellini), au cours de laquelle une fiche d inscription leur est remise. L objectif est d inciter les futurs collégiens à conserver la bonne habitude acquise en primaire : se rendre régulièrement à la bibliothèque pour lire, travailler ou se divertir. La PEEP de Puteaux organise le marché des enfants Ne manquez pas, dimanche 24 mars, le marché des enfants organisé par la PEEP de Puteaux dans le préau de l école Pyramide. Dédiée à la vente de jouets, jeux, livres, vêtements et équipements sportifs pour enfants de 0 à 15 ans, cette braderie réunira, de 12h à 17h, plus de 60 exposants. Ecole Pyramide 9/11 rue Francis de Pressensé - Dimanche 24 mars de 12h à 17h Renseignements : PUTEAUX INFOS - MARS

16 CCJ Deuxième session plénière pour les jeunes élus Mercredi 6 février, les CCJ CM2 le matin, et 4 e l après-midi, se sont réunis en séance plénière dans la salle du Conseil de l Hôtel de Ville. A l ordre du jour : un débat sur le harcèlement à l école pour les plus jeunes et la préparation d un court métrage pour les collégiens. Les CM2 s ouvrent au débat Corinne Motto, éducatrice spécialisée du service Médiation, et Gwladys Siracuse, chargée de projet citoyenneté à la Maison du Droit, sont intervenues devant les CCJ CM2 sur le thème du harcèlement à l école. Après une brève explication des différents types de harcèlement (physique, moral, sexuel et virtuel), des mises en situation ont permis aux élèves de réagir et de réfléchir aux bons comportements à adopter dans ces circonstances particulières. Un débat dynamique et interactif, très apprécié des jeunes élus. Les deux animatrices interviendront dans toutes les classes de CM1 de la ville pour évoquer le même thème, de mars à juin. Théo Buffet, jeune élu de CM2, interviewé deux semaines après l intervention sur le harcèlement à l école J ai trouvé cette conférence très intéressante. Elle m a permis d apprendre qu il existe plusieurs types de harcèlement, je n en connaissais que deux. Aujourd hui je sais qu on en compte quatre. Dès que je suis rentré chez moi, j ai approfondi cet enseignement en répondant au questionnaire qui nous avait été distribué lors de la séance. La semaine qui a suivi, j ai été confronté à une situation de harcèlement : un camarade m a chahuté et au lieu de lui répondre par les coups, j ai simplement prévenu un adulte. C est le comportement que les animatrices nous ont conseillé d avoir dans un tel cas. J ai ainsi eu l occasion de mettre en pratique dans ma vie privée les recommandations données lors de l intervention. 16 VIVRE ENSEMBLE PUTEAUX INFOS - MARS 2013

17 Les 4 e, étoiles montantes du 7 e art Un travail de scénariste, acteur et metteur en scène attend les élus de 4 e. Un projet de réalisation d un film, une enquête policière, est en effet en cours. La séance plénière du 6 février a permis aux jeunes de faire connaissance avec les professionnels qui encadrent le projet : l association Dune pour le scénario et la mise en scène, et l association Baobab pour le montage. Toutes les étapes du processus de production d un film seront respectées, et tous les élèves y participeront, de la rédaction du scénario au montage en passant bien entendu par le tournage, les jeunes en étant les acteurs. L univers du cinéma n aura plus de secret pour eux. Le musée d Orsay ouvre ses portes aux 4 e Samedi 26 janvier, 12 élèves du CCJ 4 e se sont rendus à Paris pour une visite guidée du célèbre musée d Orsay. Installé sur le site de l ancienne gare d Orsay construite pour l exposition universelle de 1900, ce musée national présente la création artistique du monde occidental de 1848 à Dès ses origines, le musée d Orsay a été doté par l Etat de collections constituées au fil du temps par le musée du Louvre, le Jeu de paume et le musée du Luxembourg. Au cours de leur visite menée par un conférencier, les jeunes ont pu apprécier les chefsd œuvre d artistes réalistes tels que Courbet, Delaunay et Millet, et admirer la peinture impressionniste à travers les tableaux de Monet, Manet, Van Gogh, Renoir, Gauguin, Pissarro, Cézanne ou encore Toulouse-Lautrec. Les Glaneuses, Jean-François Millet Le bassin aux nymphéas, Claude Monet PUTEAUX INFOS - MARS

18 PRÉVENTION Un intervenant de l association Olympio a fait réagir les élèves sur le thème du harcèlement à l école ACTION DE SENSIBILISATION DANS LES COLLÈGES Le harcèlement, parlons-en Dans le cadre du Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD), l association Olympio, spécialisée dans l éducation à la santé et à la citoyenneté, est intervenue du 21 au 25 janvier auprès des classes de 4 e des collèges Maréchal Leclerc et Les Bouvets. Objectif : sensibiliser les jeunes au harcèlement entre élèves ainsi qu au cyber-harcèlement. Pression du groupe, victimisation, dangers des réseaux sociaux... rien n a été écarté du débat. Retour sur une opération réussie. Le harcèlement à l école est malheureusement une réalité. Désignant une violence physique ou psychologique perpétrée de façon répétée avec l intention de nuire, il touche aujourd hui un élève sur dix. Les victimes ne se rendent pas toujours compte de l importance de la situation, qui peut prendre différentes formes : injures, surnoms, coups, menaces, etc. Par ailleurs, le développement des nouvelles technologies et des réseaux sociaux a entraîné avec lui l essor d un nouveau fléau : le cyberharcèlement. Dialoguer pour prévenir Pour tenter de mettre un terme à ces situations et afin d éveiller les consciences des jeunes sur des comportements néfastes, un intervenant de l association Olympio leur a proposé une animation interactive au sein même de la classe dénommée «Pitbull». À travers différentes images et histoires contées par l animateur, les élèves ont été amenés à réagir sur certaines attitudes. Afin d éviter toute stigmatisation, les images présentaient le harceleur sous les traits d un pitbull, un chien dit «dangereux». Trois situations illustrées ont permis aux élèves de s exprimer, énoncer leurs idées, confronter leurs arguments et défendre leurs points de vue sur le harcèlement physique, le harcèlement sexuel et le cyber-harcèlement. Celui-ci se pratique hors les murs du collège via les SMS, sessions de «chat», commentaires et vidéos postés sur les réseaux sociaux, photos prises avec des téléphones portables, etc.plaçant ainsi la victime dans un état d insécurité permanent. Propagation de rumeurs, publication via les réseaux sociaux de photographies ou de vidéos humiliantes, envoi de messages injurieux ou menaçants par SMS ou par courrier électronique en sont quelques exemples. Le débat, ponctué d anecdotes et d humour, a fait prendre conscience à certains élèves, aux filles en particulier, que les situations dans lesquelles ils se trouvent parfois s apparentent à du harcèlement. Bilan et suite de l opération Sans discours moralisateur, cette action de prévention a permis de susciter la réflexion des jeunes sur des situations qui les concernent. L implication et la participation active de chaque groupe ont permis un échange dynamique, enrichissant et percutant. Forte de ce succès, l opération de sensibilisation au harcèlement sera étendue aux écoles élémentaires de la ville, de mars à juin. L animation s attachera à définir les différentes formes de harcèlement à l école grâce à des saynètes de mise en situation. A l issue de l intervention, chaque classe participera à un concours de dessins et de slogans. Les meilleurs d entre eux serviront de supports à une affiche diffusée dans les écoles à la rentrée Le harcèlement peut avoir de graves conséquences physiques, sociales et psychologiques à long terme. Parler du sujet en sensibilisant les élèves, les enseignants et les parents peut permettre de prévenir et de lutter contre ces situations à l école et au collège. OLYMPIO 24 rue Lapostol SURESNES Tel : VIVRE ENSEMBLE PUTEAUX INFOS - MARS 2013

19 SOLIDARITÉ 7872,46 récoltés pour ELA Les élèves de 6 e et 5 e du collège Maréchal Leclerc ont participé à l opération «Mets tes Baskets et bats la maladie», lancée par l Association Européenne contre les Leucodystrophies (ELA). Après la dictée visant à sensibiliser les jeunes à la maladie, lue par Denis Brogniart en octobre dernier, une course pédestre organisée dans l établissement est venue compléter l opération. Les 360 participants se sont ensuite chargés de récolter des dons pour l association qui lutte contre ces maladies génétiques orphelines qui détruisent le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) d enfants et d adultes. Total de leur quête : 7872,46. Cette somme importante représente trois fois le montant moyen récolté par les autres établissements participant à cette campagne de sensibilisation. Vendredi 8 février, Guy Alba, président d ELA, et Mikaël Miro, chanteur et parrain de l association, sont venus remercier les élèves pour leur investissement. Le principal adjoint du collège, Mme Rondeleux, a alors remis le chèque revenant à l association à M. Alba, qui a énoncé que l argent servirait à aider les familles en finançant l aménagement nécessaire des habitations, le service social, les psychologues qui accompagnent les familles, l organisation de «week-ends de répit» pour les enfants et des grands rassemblements, sans oublier la recherche médicale. Guy Alba, président d ELA, reçoit le chèque de 7872,46, entouré du principal adjoint du collège, Mme Rondeleux, d Antoine Prin, du chanteur Mikaël Miro et d une collégienne L opération «Mets tes Baskets et bats la maladie» permet chaque année de récolter 2 millions d euros, faisant de l association ELA le premier contributeur privé pour la recherche contre les leucodystrophies dans le monde. ELA FRANCE 2, rue Mi-les-Vignes CS Laxou Cedex Tél. : PUTEAUX INFOS - MARS

20 ORIENTATION Près d une centaine d élèves a participé à cette action et s est retrouvée au Théâtre des Hauts-de-Seine le 24 janvier en présence des enseignants OPÉRATION PASSERELLE ECOLE-ENTREPRISE Les élèves mettent en scène leur bilan Pour la quatrième année consécutive, la Ville de Puteaux a participé à la semaine Passerelle Ecole-Entreprise. Cette initiative vise à rapprocher le monde éducatif de celui de l entreprise afin de favoriser l insertion des jeunes dans le monde du travail et leur donner l envie d entreprendre. Tous les élèves ayant participé à l opération se sont retrouvés, le 24 janvier, sur la scène du Théâtre des Hauts-de- Seine pour partager leurs expériences et leurs découvertes sous forme de saynètes et de vidéos. Organisées par le service du Développement économique de Puteaux et l Education nationale, des visites d entreprises ont permis aux lycéens des établissements Voilin et Agora ainsi qu aux collégiens de Maréchal Leclerc et des Bouvets de se construire une meilleure connaissance du monde professionnel. Le 13 décembre, 24 élèves d une classe de 3 e du lycée professionnel Lucien Voilin se sont rendus, avec l un de leurs professeurs, chez Cicéo, société gestionnaire du réseau de chauffage urbain et de climatisation de la Ville de Puteaux. Accueillis par le chef d unité d exploitation, les lycéens ont ainsi pu découvrir que cette filiale de Dalkia alimente en chauffage leur propre établissement scolaire. Tout au long de la visite des locaux, les élèves ont pu poser leurs questions sur la société, ses activités, son fonctionnement, ses contraintes en matière de sécurité notamment. Des élèves du Lycée Agora ont ensuite visité le site de Toshiba France, implanté à Puteaux depuis 25 ans. Encadrés par leur professeur de sciences économiques et sociales et de mathématiques, ils ont pu s entretenir avec quelques-uns des 250 salariés de l entreprise. Les visites se sont poursuivies chez l ensemble des entreprises partenaires de l opération : l ADEP, SUC, SICEO, ENOV éléctricité, TOTAL, TOSHIBA et La Poste. Connaître différents secteurs et différentes formes d entreprises Porté depuis son lancement par Marie Fédon-Trestournel, conseillère municipale, ce projet dynamique permet aux jeunes futurs salariés de pousser les portes du monde du travail pour en avoir des représentations plus concrètes. Le centre de tri de La Poste à La Défense, le groupe CICEO et la Société Urbaine de Climatisation, emblématiques de notre service public ; les groupes Total et Toshiba, géants du privé ; l Association d entraide des polios et handicapés, toutes ces entreprises ont été soigneusement choisies pour participer à cette opération. Leur diversité a permis aux jeunes collégiens et lycéens de bénéficier d une vision globale, de connaître différents secteurs et différentes formes d entreprises. Au total, près d une centaine d élèves putéoliens a participé à cette action destinée à les aider à préparer au mieux leur avenir. 20 VIVRE ENSEMBLE PUTEAUX INFOS - MARS 2013

Sécurité Routière. réalisation programme

Sécurité Routière. réalisation programme Sécurité Routière réalisation programme 2014 2015 SÉCURITÉ ROUTIÈRE ÉDITO LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, UN OUTIL DE RECONQUÊTE DE NOS RUES. La sécurité routière participe à notre volonté de reconquérir les rues.

Plus en détail

Des ressources numériques en ligne : Actions éducatives et développement personnel de l élève

Des ressources numériques en ligne : Actions éducatives et développement personnel de l élève «La citoyenneté active et participative» Des repères pour le chef d établissement novembre 2009 L espace cadre, votre service de proximité http://crdp.ac-besancon.fr/index.php?id=espace-cadres La sélection,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant propos :

SOMMAIRE. Avant propos : Années 2013-2016 SOMMAIRE 1. Contexte Etat des lieux Le collège Henri HIRO son environnement, ses élèves, ses enseignants Son CDI Les objectifs prioritaires du collège Henri HIRO Fonds documentaire et

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 3-6 Septembre 2015 Vienne, Autriche 1. Objectifs et but du Concours Les dispositions juridiques et techniques touchant à la circulation routière,

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves Réussite des élèves contribuer à améliorer la réussite des

Plus en détail

16-22 septembre. Semaine européenne de la Mobilité

16-22 septembre. Semaine européenne de la Mobilité 16-22 septembre Semaine européenne de la Mobilité Voitures écologiques Sécurité Routière Mardi 16 septembre Présentation de la solution d autopartage Mobilib Présentation du nouveau moteur à air comprimé

Plus en détail

Biblio tech. Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville. www.deauville.fr

Biblio tech. Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville. www.deauville.fr Biblio tech Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville www.deauville.fr Biblio Tech Biblio tech le service de prêt en ligne 1 2 Une insomnie, une chanson qui trotte dans la mémoire, le

Plus en détail

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération La Roche-sur-Yon, le 23 août 2010 DOSSIER DE PRESSE Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération En présence de Pierre REGNAULT, Maire de La Roche-sur-Yon et Président de La

Plus en détail

CNIT. Venir à Urbaccess en transport en commun. 12 et 13 février 2014 - CNIT Paris La Défense. Du métro 1 au CNIT 2-3

CNIT. Venir à Urbaccess en transport en commun. 12 et 13 février 2014 - CNIT Paris La Défense. Du métro 1 au CNIT 2-3 12 et 13 février 2014 - Paris Grande Arche De la Défense Venir à Urbaccess en transport en commun Du métro 1 au 2-3 Du RER A au 4-5 Hall Pierre Curie Du tramway 2 au 6-7 Venir en bus 8 Des trains L et

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Le 8 janvier 2015 1.1 Une école qui nourrit le désir de progresser 1.11 Accompagner les élèves et favoriser leurs réussites scolaire et personnelle - Créer des temps d accompagnement

Plus en détail

Services aux abonnés. Services. aux abonnés

Services aux abonnés. Services. aux abonnés Services aux abonnés Services aux abonnés Heures d ouverture Bibliothèque 1000, chemin du Plan-Bouchard 450 434-5370 Horaire habituel Lundi au vendredi : 10 h à 21 h Samedi et dimanche : 10 h à 17 h Heures

Plus en détail

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son Ecole privée Saint Joseph La butte 85700 Les Châtelliers Châteaumur ecolepriveelabutte@wanadoo.fr Chers Parents, Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations

Plus en détail

Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly

Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly Se déplacer dans Paris depuis le Courtyard Paris Neuilly Courtyard by Marriott Paris Neuilly 58 Boulevard Victor Hugo 92200 FRANCE www.marriott.com/parcy Sommaire *Merci de noter que tous les tarifs indiqués

Plus en détail

Règlement intérieur de l établissement année 15-16

Règlement intérieur de l établissement année 15-16 Ecole Sainte Anne Saint Joachim 3 rue de Ker Anna 56400 Sainte Anne d'auray Règlement intérieur de l établissement année 15-16 Admission et inscription à l école Maternelle Tout enfant est admissible à

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Asnières bénéficie d'une excellente connexion au réseau de transports en commun de l Île-de-France. Toutefois, le territoire génère de nombreux déplacements motorisés et supporte les déplacements pendulaires

Plus en détail

Venir au siège DomusVi à Suresnes

Venir au siège DomusVi à Suresnes PLans de localisation 1/ Quartier 2/ Paris 3/ Île-de-France 160 360 144 MONT VALÉRIEN D3 RUE DU CALVAIRE RUE WORTH LONGCHAMP T 2 D985 Dir. Rueil RUE DES MOULINEAUX BD HENRI SELLIER RUE DE SÈVRES HÔPITAL

Plus en détail

Réunion de présentation. Avril 2015

Réunion de présentation. Avril 2015 Réunion de présentation Avril 2015 Points abordés 1. L environnement 2. L équipe 3. La pédagogie et le fonctionnement de l établissement 4. Après la 3 ème? 5. Questions L environnement 12, chaussée Jules

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI?

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? Des productions en maîtrise de la langue o A l écrit: suite/fin d album, critiques littéraires, carnets de lecture o

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS De quelles poutres, de quelles pierres de béton bâtir les ponts pour qu ils puissent unir des rives différentes? L art des Ponts, Michel Serres, octobre 2006, Edition

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation

JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation Le mardi 1 er, mercredi 2 et jeudi 3 juillet 2014 de 9h30 à 16h30 au Centre culturel Le

Plus en détail

DOSSIER Technique de l'exposant. 20 e. congrès français de rhumatologie. 2 3 4 5 Décembre 2007

DOSSIER Technique de l'exposant. 20 e. congrès français de rhumatologie. 2 3 4 5 Décembre 2007 DOSSIER Technique de l'exposant 20 e congrès français de rhumatologie 2 3 4 5 Décembre 2007 P2 P3 / P4 P5 / P6 P7 P8 P9 P10 P11 / P12 P13 INFORMATIONS GÉNÉRALES ADRESSES UTILES STANDS ÉQUIPÉS PAR LA SOCIÉTÉ

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres HOME DES FLANDRES 355, Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING 03.20.24.75.78 Fax : 03.20.11.02.49 LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain Géré par le Home des Flandres 337 bis rue du Brun Pain 59200

Plus en détail

Domaine National de Saint-Cloud

Domaine National de Saint-Cloud Fiche Balade Situé à l'ouest de Paris, le domaine national de Saint-Cloud ouvre chaque jour au public ses 460 hectares d'espaces préservés offrant des panoramas exceptionnels sur la capitale. Vous y trouverez

Plus en détail

JEUNESSE > L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE > L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR > L EMPLOI ET LA FORMATION

JEUNESSE > L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE > L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR > L EMPLOI ET LA FORMATION JEUNESSE > L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE > L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR > L EMPLOI ET LA FORMATION 72 CHAPITRE 5 I JEUNESSE L enseignement secondaire LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS Collège Gounod 6 bis rue Gounod

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

re Pa entre-ville Mondeé Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01 47 32 67 26 service Commerce / Tél.: 01 47 32 66 56

re Pa entre-ville Mondeé Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01 47 32 67 26 service Commerce / Tél.: 01 47 32 66 56 bre m e c é du 5 d r vie n a j 4 au re i o n i t Pa entre-ville en c l i e Ru l ë e fêt No March du Mondeé Place d e l Égli 12, 13, 14 se décemb re 2014 Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01

Plus en détail

LYCEE PROFESSIONNEL BEL AIR TINTENIAC

LYCEE PROFESSIONNEL BEL AIR TINTENIAC LYCEE PROFESSIONNEL BEL AIR TINTENIAC LUNDI 29 MARS AU VENDREDI 2 AVRIL 2004 La semaine de la Prévention routière organisée au Lycée professionnel Bel Air de Tinténiac dans le cadre du C.E.S.C s est déroulée

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue

L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue LIAISON CM2 6ème 2013-2014 2014 Rencontre des parents de CM2 Mardi 11 février 2014 Jeudi 13 février 2014 1 Présentation de

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

BORDEREAU DE CREATION Patrimoine naturel / Millésime 2015

BORDEREAU DE CREATION Patrimoine naturel / Millésime 2015 BORDEREAU DE CREATION Patrimoine naturel / Millésime 2015 Produit Nom produit : Adresse du produit (établissement) Raison sociale : Civilité : Mlle Mme M. Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Commune

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Le comité de quartier Saint Pierre d Amiens se veut être un comité de quartier proche des citoyens. Le comité de quartier Saint Pierre d Amiens est assuré de l importance

Plus en détail

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention"

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite EF-SCOOT Prévention Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention" Ce document a été réalisé conjointement par l Inspection

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

Règlement intérieur du primaire

Règlement intérieur du primaire Règlement intérieur du primaire Préambule Le Lycée Français de Toronto est un lieu d apprentissage et de formation, où les élèves acquièrent des connaissances, mais aussi s imprègnent de principes de comportements

Plus en détail

en Bref Pédibus : Aller Pédibus c est : Pédibus en toute assurance :

en Bref Pédibus : Aller Pédibus c est : Pédibus en toute assurance : en Bref Une nouvelle façon d aller à l école : un ramassage organisé, à pied, d une caravane d enfants : C'est un groupe d'écoliers conduit à pied par des adultes (souvent des parents) bénévoles, qui suit

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

Newsletter n 4 Avril 2015

Newsletter n 4 Avril 2015 Newsletter n 4 Avril 2015 Chères et chers bénévoles, Nous espérons que vous allez toutes et tous bien et que vous trouverez du temps entre les chasses aux œufs pour les activités que nous vous proposons

Plus en détail

immersion Summer Sessions* SÉJOURS LINGUISTIQUES INTENSIFS Cet été, École Suger / British Council

immersion Summer Sessions* SÉJOURS LINGUISTIQUES INTENSIFS Cet été, École Suger / British Council Nous contacter : +33 (0)1 49 55 73 00 iledefrance@britishcouncil.fr Summer Sessions* SÉJOURS LINGUISTIQUES INTENSIFS SUGER Retrouvez toutes les informations sur notre site : www.britishcouncil.fr/sejours

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION)

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION) REPUBLIQUE FRANÇAISE M A I R I E DE P O N T H E V R A R D 5, PLACE DE LA MAIRIE 78730 PONTHEVRARD TELEPHONE : 01.30.41.22.13 - TELECOPIE : 01.30.88.20.26 EMAIL : PONTHEVRARD@ORANGE.FR REGLEMENT DES SERVICES

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

La lettre d information de la médiathèque départementale

La lettre d information de la médiathèque départementale NEWS DU RESEAU Il était une fois «Les mots au Cœur des Arts» - Communauté de communes de la Baie du Mont Saint-Michel Les bibliothèques et la Communauté de communes de la Baie du Mont Saint- Michel proposent

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires Écoles publiques Inscriptions scolaires et accueils périscolaires 2015/2016 5 Vous allez inscrire votre enfant à l école pour la première fois ou le changer d établissement suite à un déménagement. Si

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT «Amener chacun à une autonomie responsable» INTRODUCTION Dans l esprit du Projet Educatif défini par le Pouvoir Organisateur du Collège Notre-Dame et dans la volonté de respecter

Plus en détail

Comment monter un projet de sécurité routière

Comment monter un projet de sécurité routière Comment monter un projet de sécurité routière 2014 www.aisne.pref.gouv.fr Sommaire Avant-propos Les orientations générales Enjeux - orientations p3 p4 p5à7 Clarifiez votre projet p8 Comment monter votre

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR OBJET Le restaurant scolaire est un service municipal dont le fonctionnement est assuré par des agents municipaux, sous la responsabilité du Maire. ACCES AU RESTAURANT

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 Conception et réalisation : direction de la Communication de la Ville de Saint-Étienne pour

Plus en détail

de l office de tourisme 1/12

de l office de tourisme 1/12 de l office de tourisme 1/12 Vous êtes acteur de la vie touristique? Ensemble, réalisons vos objectifs! Accroître votre notoriété Promouvoir votre activité Rejoindre un réseau fort de 215 adhérents Bénéficier

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

RAPPORTN 12.250 CP SUBVENTION DE FONCTIONNEMENTPOURLESGROUPESD'ENTRAIDE MUTUELLE- ANNEE2012 DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLESOLIDARITES

RAPPORTN 12.250 CP SUBVENTION DE FONCTIONNEMENTPOURLESGROUPESD'ENTRAIDE MUTUELLE- ANNEE2012 DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLESOLIDARITES RAPPORTN 12.250 CP SUBVENTION DE FONCTIONNEMENTPOURLESGROUPESD'ENTRAIDE MUTUELLE- ANNEE2012 DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLESOLIDARITES Direction : Personnes âgées et handicapées, santé DEPARTEMENT DES

Plus en détail

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 Table des matières Lexique... 5 Mot du maire Gérard Tremblay...

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

L AGENDA DU CONSEIL GENERAL

L AGENDA DU CONSEIL GENERAL L AGENDA DU CONSEIL GENERAL Mardi 23 septembre 2014 N 1576 L Actu COMITE SYNDICAL DE PARIS METROPOLE Mardi 23 septembre à 9h à l Hôtel du Département à Nanterre (accueil à 8h30) Patrick Devedjian, Député

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008.

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008. TOULOUSE, le 7 février 2008 Aux adhérents de l Association Vélo Assemblée Générale du 9 février 2008 Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre

Plus en détail

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES I - ANALYSE DE SITUATION DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES STRUCTURES PEDAGOGIQUES : 21 divisions LV1 : anglais, allemand, russe allemand section européenne en 4 ème et 3 ème. LV2 : anglais,

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr Comment faire calculer votre QF? Tarifs Quotient Familial 2011-2012 www.colombes.fr Edito Madame, monsieur, Vous avez entre les mains la plauette des tarifs municipaux pour l année scolaire 2011-20112.

Plus en détail

SEANCE ORDINAIRE du 14 mai 2014

SEANCE ORDINAIRE du 14 mai 2014 SEANCE ORDINAIRE du 14 mai 2014 Présents :Nathalie ACQUAVIVA Blanche CASSARINO, Dominique COMBAZ, Jérôme CRUVIEUX, Céline DI-DIO, Gérard FLANDRIN, Estelle GAVROIS, Françoise GILLOTIN, Xavier GONARD, Christian

Plus en détail

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE Animations pédagogiques 2014-2015 TANINGES - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3 «Située à Taninges, au cœur de la vallée du Giffre, la Maison du Patrimoine vous emmène dans une rue reconstituée pour découvrir,

Plus en détail

VILLE DE MANDRES LES ROSES

VILLE DE MANDRES LES ROSES Service Enfance Jeunesse 01 45 98 66 08 Service.enfance@ville-mandres-les-roses.fr VILLE DE MANDRES LES ROSES SOMMAIRE Inscriptions page 3 Restauration scolaire page 4 Accueils périscolaires page 5 Accueils

Plus en détail

TRAVAUX D ÉTÉ 2015. Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide

TRAVAUX D ÉTÉ 2015. Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide TRAVAUX D ÉTÉ 2015 Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide UN «GUIDE PRATIQUE» POUR PRÉPARER VOS DÉPLACEMENTS DE L ÉTÉ Pour faire face aux travaux prévus sur les lignes A et C du

Plus en détail

En voiture POUR EN SAVOIR PLUS. 1. L avis du psychologue. 2. Les risques et leur prévention. Quelques chiffres

En voiture POUR EN SAVOIR PLUS. 1. L avis du psychologue. 2. Les risques et leur prévention. Quelques chiffres En voiture POUR EN SAVOIR PLUS 1. L avis du psychologue Il est particulièrement difficile pour un enfant de rester immobile ; c est pourquoi les trajets en voiture sont souvent vécus comme une contrainte

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H

Livret d accueil. Edition : Août 2015 UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION. Psychiatrie infanto-juvénile U.P.A.H Psychiatrie infanto-juvénile UNITÉ PÉDOPSYCHIATRIQUE D ACCUEIL ET D HOSPITALISATION Edition : Août 2015 Franck RENAUDIN U.P.A.H Pavillon «l Orme» 20 avenue du 19 mars 1962 72703 ALLONNES Cédex 02.43.43.51.20

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015

Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015 Ecole Françoise Dolto Kervignac, le 22-06-2015 Rue du stade 56700 Kervignac 02 97 65 72 77 ec.0560297u@ac-rennes.fr Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015 Présents : - M. Plunian,

Plus en détail