OPENSSL/ SSL. Glossaire. IGC : Interface de Gestion des Clés. AC : Autorité de Certification. L IGC sert à : o Emettre les certificats.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OPENSSL/ SSL. Glossaire. IGC : Interface de Gestion des Clés. AC : Autorité de Certification. L IGC sert à : o Emettre les certificats."

Transcription

1 OPENSSL/ SSL Glossaire IGC : Interface de Gestion des Clés L IGC sert à : o Emettre les certificats o Les révoquer o Les publier dans un annuaire. AC : Autorité de Certification. Une AC possède un bi-clé pour signer les clés publiques (et en faire des certificats). GhislaineGrasRSX112-Cnam2012 1

2 GLOSSAIRE Suite Certificat : Clé publique signée par une AC. Grâce à l utilisation des certificats, aucune donnée n est transmise en clair lors de l authentification. Le certificat sert à : o Chiffrer les communications o Authentifier des utilisateurs o Authentifier des machines o Chiffrer des fichiers o Signer des fichiers Pour vérifie l authenticité d un certificat, l IGC met à disposition : o La clé publique de son AC racine sous la forme d un certificat auto signé, o Les certificats des utilisateurs. GhislaineGrasRSX112-Cnam2012 2

3 GLOSSAIRE Suite v X.509 : Norme qui permet de gérer les certificats. v PKI : Public Key Infrastructure, des sociétés externes auxquelles on fait implicitement confiance et qui vérifient l authenticité du certificat; v TLS : Transport Layer Secure v SSL : Secure Socket Layer, C est un système qui permet d échanger des informations entre 2 ordinateurs de façon sûre. SSL assure 3 Choses : Ø Ø Ø Confidentialité : Il est impossible d espionner les informations échangées. Intégrité : Il est impossible de truquer les informations échangées. Authentification : Il permet de s assurer de l identité du programme, de la personne ou de l entreprise avec laquelle on communique. GhislaineGrasRSX112-Cnam2012 3

4 LES CERTIFICATS v Lors de la négociation SSL, il faut s assurer de l identité de la personne avec qui on communique. Comment être sûr que le serveur auquel on parle est bien celui qu il prétend être? v Au moment de vous connecter sur un serveur web sécurisé, ce dernier vous enverra un certificat contenant le nom de l entreprise, son adresse et toutes les données. C est là que le certificat sert de pièce d identité. GhislaineGrasRSX112-Cnam2012 4

5 LES CERTIFICATS v Ce sont les PKI, des sociétés externes qui vont vérifier l authentification du certificat. v La liste de ces PKI est incluse dans votre navigateur, il y a généralement : ü VeriSign, Thawte, etc. GhislaineGrasRSX112-Cnam2012 5

6 Commandes OpenSSL en ligne de commande (En vrac) Récupérer le cer:ficat d un serveur et afficher son contenu «en clair» &echo QUIT openssl s_client connect \ mail.google.com:443 openssl x509 - noout - text GhislaineGrasRSX112- Cnam2012 6

7 Commandes Supprimer un mot de passe d une clé privée &Openssl rsa in impots.key.pem out impots.keynp.pem Changer un mot de passe d une clé : & openssl rsa in impots.key.pem out impots.keynp.pem Vérifier un cer:ficat: &openssl verify CAFILE caimpot.pem impots.cert.pem Signer un fichier (créer un hash et le chiffrer) &openssl dsgt sha512 sign impots.key.pem \ - out maphoto.png.sha maphoto.png Extraire une clef publique d un cer:ficat: &openssl x509 in impots.cert.pem pubkey > impots.pub.pem GhislaineGrasRSX112- Cnam2012 7

8 Commandes Vérifier la signature sur un fichier : & openssl dsgt sha512 verify impots.pub.pem \ - signature maphoto.png.sha maphoto.png Toutes les op:ons de compila:on, grâce à : & openssl version a Le fichier de configura:on openssl.cnf Openssl version - d GhislaineGrasRSX112- Cnam2012 8

9 Architecture du répertoire ssl /etc/ssl/ : Répertoire de configura:on générale de openssl /etc/ssl/ca/ : Répertoire qui con:ent les cer:ficats signés par l AC /etc/ssl/ca/newcerts/ : Répertoire qui con:ent les cer:ficats signés par l AC /etc/ssl/ca/index.txt/ : Fichier ascii qui con:ent un n de serie. Celui qui sera incrémenté à chaque nouveau cer:ficat /etc/ssl/conf/ : Répertoire qui con:ent les fichiers de configura:on pour créer des cer:ficats pour les différents services (smtp, hmps, etc.) /etc/ssl/csr/ :Répertoire qui con:ent les demandes de signatures /etc/ssl/key/ : Répertoires qui con:ent les clés secrètes des cer:ficats /etc/ssl/cert/ : Répertoire qui con:ent les cer:ficats signés GhislaineGrasRSX112- Cnam2012 9

10 LES UTILISATIONS DE SSL v Comme on l a dit précedemment, SSL peut être utilisé pour sécuriser n importe quel protocole utilisant TCP/IP. v Certains protocoles ont été spécialement modifiés pour supporter SSL : q HTTPS: HTTP+SSL. Ce protocole est inclus dans pratiquement tous les navigateurs et il permet de consulter vos comptes bancaires par le web de façon sécurisée. q FTPS est une extention de FTP (File Transfert Protocol) utilisant SSL. q SSH (Secure Shell) : C est une sorte de Telnet (ou Rlogin) sécurisé. Cela permet de se connecter à un ordinateur distant de façon sûre en ligne de commande. GhislaineGrasRSX112-Cnam

11 LES UTILISATIONS SSL q Il est possible de sécuriser des protocoles en créant des tunnels SSL. Une fois le tunnel créé, on peut faire passer n importe quel protocole dedans (SMPT, POP3, HTTP, NNTP ) Toutes les données sont automatiquement chiffrées. STUNNEL permet cela. GhislaineGrasRSX112-Cnam

12 LE CADENAS SSL Le cadenas indique que les communications entre le navigateur et le site web sont sûres. Toutefois, il ne garantie rien de plus. Pour reprendre une image connue : Le fourgon blindé ne garantie pas que la banque utilise de bons coffreforts et que les clefs de chez elle sont sécurisées. Par contre, le fourgon blindé lui garantie normalement le transport d un point A vers un point B. Conclusion : OpenSSL est un bon CADENAS, ce qui peut être, un bon départ de réflexion, au niveau sécurité. GhislaineGrasRSX112-Cnam

TLS C.1 CRYPTAGE SYMÉTRIQUE. Objectif

TLS C.1 CRYPTAGE SYMÉTRIQUE. Objectif C TLS Objectif Cette annexe présente les notions de cryptage asymétrique, de certificats et de signatures électroniques, et décrit brièvement les protocoles SSL (Secure Sockets Layer) et TLS (Transport

Plus en détail

SSL. Secure Socket Layer. R. Kobylanski romain.kobylanski@inpg.fr. janvier 2005 - version 1.1 FC INPG. Protocole SSL Application avec stunnel

SSL. Secure Socket Layer. R. Kobylanski romain.kobylanski@inpg.fr. janvier 2005 - version 1.1 FC INPG. Protocole SSL Application avec stunnel SSL Secure Socket Layer R. Kobylanski romain.kobylanski@inpg.fr FC INPG janvier 2005 - version 1.1 1 Protocole SSL 2 SSL/TLS Encapsule des protocoles non sécurisés (HTTP IMAP...) dans une couche chiffrée

Plus en détail

TP Cryptographie. Seul les services ssh et http/https sont accessibles depuis le poste de travail vers le serveur

TP Cryptographie. Seul les services ssh et http/https sont accessibles depuis le poste de travail vers le serveur TP Cryptographie Utiliser la machine virtuelle : devil crypto.tar.bz2!! Utiliser l'annexe en fin de TP. Le serveur devil sera considéré comme le serveur web, de plus il met à disposition: Le login administrateur

Plus en détail

Cours 14. Crypto. 2004, Marc-André Léger

Cours 14. Crypto. 2004, Marc-André Léger Cours 14 Crypto Cryptographie Définition Science du chiffrement Meilleur moyen de protéger une information = la rendre illisible ou incompréhensible Bases Une clé = chaîne de nombres binaires (0 et 1)

Plus en détail

Certificats électroniques

Certificats électroniques Certificats électroniques Matthieu Herrb Jean-Luc Archimaud, Nicole Dausque & Marie-Claude Quidoz Février 2002 CNRS-LAAS Plan Services de sécurité Principes de cryptographie et signature électronique Autorités

Plus en détail

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé Rappels PKI Fonctionnement général Pourquoi? Authentification Intégrité Confidentialité Preuve (non-répudiation)

Plus en détail

Guide de connexion à la solution de paiement Payline

Guide de connexion à la solution de paiement Payline Guide de connexion à la solution de paiement Payline Version 1.B Payline Monext Propriétaire Page 1 / 10 Page des évolutions Le tableau ci-dessous liste les dernières modifications effectuées sur ce document.

Plus en détail

Chapitre 4 PROTOCOLES SÉCURISÉS

Chapitre 4 PROTOCOLES SÉCURISÉS Chapitre 4 PROTOCOLES SÉCURISÉS 52 Protocoles sécurisés Inclus dans la couche application Modèle TCP/IP Pile de protocoles HTTP, SMTP, FTP, SSH, IRC, SNMP, DHCP, POP3 4 couche application HTML, MIME, ASCII

Plus en détail

Security Party. Marc SCHAEFER. 22 octobre 2009

Security Party. Marc SCHAEFER. 22 octobre 2009 Security Party Marc SCHAEFER 22 octobre 2009 Résumé L utilisation d outils cryptographiques est essentielle aujourd hui : que ce soit pour chiffrer ou identifier l émetteur d un message électronique ou

Plus en détail

sdeon@cloud-morning.fr Septembre 2015

sdeon@cloud-morning.fr Septembre 2015 sdeon@cloud-morning.fr Septembre 2015 1 Le chiffrement seul permet de protéger les informations Pour HTTP, il y a une couche de chiffrement, d authentification et de contrôle d intégrité avec la surcouche

Plus en détail

SSL ET IPSEC. Licence Pro ATC Amel Guetat

SSL ET IPSEC. Licence Pro ATC Amel Guetat SSL ET IPSEC Licence Pro ATC Amel Guetat LES APPLICATIONS DU CHIFFREMENT Le protocole SSL (Secure Socket Layer) La sécurité réseau avec IPSec (IP Security Protocol) SSL - SECURE SOCKET LAYER Historique

Plus en détail

Le protocole SSH (Secure Shell)

Le protocole SSH (Secure Shell) Solution transparente pour la constitution de réseaux privés virtuels (RPV) INEO.VPN Le protocole SSH (Secure Shell) Tous droits réservés à INEOVATION. INEOVATION est une marque protégée PLAN Introduction

Plus en détail

Sécurité WebSphere MQ V 5.3

Sécurité WebSphere MQ V 5.3 Guide MQ du 21/03/2003 Sécurité WebSphere MQ V 5.3 Luc-Michel Demey Demey Consulting lmd@demey demey-consulting.fr Plan Les besoins Les technologies Apports de la version 5.3 Mise en œuvre Cas pratiques

Plus en détail

Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité

Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité Date : 2010-09-08 Référence 20100906-CSPN-CibleSécurité-V1.1.doc VALIDITE DU DOCUMENT Identification Client Projet Fournisseur

Plus en détail

Tunnels. Plan. Pourquoi? Comment? Qu est-ce? Quelles solutions? Tunnels applicatifs ESIL INFO 2005/2006. Sophie Nicoud Sophie.Nicoud@urec.cnrs.

Tunnels. Plan. Pourquoi? Comment? Qu est-ce? Quelles solutions? Tunnels applicatifs ESIL INFO 2005/2006. Sophie Nicoud Sophie.Nicoud@urec.cnrs. Tunnels ESIL INFO 2005/2006 Sophie Nicoud Sophie.Nicoud@urec.cnrs.fr Plan Pourquoi? Comment? Qu est-ce? Quelles solutions? Tunnels applicatifs 2 Tunnels, pourquoi? Relier deux réseaux locaux à travers

Plus en détail

IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr. JTO décembre 2002

IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr. JTO décembre 2002 IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr JTO décembre 2002 Chiffrement asymétrique Confidentialité d un message : le chiffrer avec la clé publique du destinataire.

Plus en détail

Chiffrement et authentification

Chiffrement et authentification Chiffrement et authentification Certificats et architecture PKI Tuyêt Trâm DANG NGOC Université de Cergy-Pontoise 2012 2013 Tuyêt Trâm DANG NGOC Chiffrement et authentification 1 / 38

Plus en détail

Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés. Claude Gross CNRS/UREC

Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés. Claude Gross CNRS/UREC Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés Claude Gross CNRS/UREC 1 Confiance et Internet Comment établir une relation de confiance indispensable à la réalisation de transaction à distance entre

Plus en détail

FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE

FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES : STANDARDS, ALGORITHMES DE HACHAGE ET PKI» DU 22 AU 26 JUIN 2015 TUNIS (TUNISIE) CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES

Plus en détail

Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D.

Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D. 2013 Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D. Table des matières 1 Les architectures sécurisées... 3 2 La PKI : Autorité de certification... 6 3 Installation

Plus en détail

Mieux comprendre les certificats SSL THAWTE EST L UN DES PRINCIPAUX FOURNISSEURS DE CERTIFICATS SSL DANS LE MONDE

Mieux comprendre les certificats SSL THAWTE EST L UN DES PRINCIPAUX FOURNISSEURS DE CERTIFICATS SSL DANS LE MONDE Mieux comprendre les certificats SSL THAWTE EST L UN DES PRINCIPAUX FOURNISSEURS DE CERTIFICATS SSL DANS LE MONDE sommaire MIEUX COMPRENDRE LES CERTIFICATS SSL...1 SSL et certificats SSL : définition...1

Plus en détail

Accès au SI de RTE par certificats logiciels sous Microsoft Windows XP

Accès au SI de RTE par certificats logiciels sous Microsoft Windows XP Accès au SI de RTE par certificats logiciels sous Microsoft Windows XP Indice 4, 19/11/2010 Ce document est la propriété de RTE. Toute communication, reproduction, publication, même partielle, est interdite,

Plus en détail

Université de Reims Champagne Ardenne. HTTPS, SSL, SSH, IPSEC et SOCKS. Présenté par : BOUAMAMA Mohamed Nadjib AZIZ Xerin

Université de Reims Champagne Ardenne. HTTPS, SSL, SSH, IPSEC et SOCKS. Présenté par : BOUAMAMA Mohamed Nadjib AZIZ Xerin 2007 2008 Université de Reims Champagne Ardenne Sécurité dans TCP/IP HTTPS, SSL, SSH, IPSEC et SOCKS Présenté par : BOUAMAMA Mohamed Nadjib AZIZ Xerin 1 Protocole HTTPS HTTPS signifie Hypertext Transfer

Plus en détail

Secure Socket Layer (SSL) Appareils concernés : Sommaire 1: Généralités

Secure Socket Layer (SSL) Appareils concernés : Sommaire 1: Généralités Secure Socket Layer (SSL) Appareils concernés : HL-4040CN HL-4050CDN HL-4070CDW DCP-9040CN DCP-9045CDN MFC-9440CN MFC-9840CDW Sommaire 1) Généralités 2) Bref historique 3) Avantage de l utilisation de

Plus en détail

Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie)

Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie) FORMATION SUR LA «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES» POUR LES OPERATEURS ET REGULATEURS DE TELECOMMUNICATION Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie) CRYPTOGRAPHIE ET SECURITE

Plus en détail

Les mots et acronymes suivis d un astérisque dans l ensemble des contributions sont définis dans ce glossaire.

Les mots et acronymes suivis d un astérisque dans l ensemble des contributions sont définis dans ce glossaire. Glossaire Les mots et acronymes suivis d un astérisque dans l ensemble des contributions sont définis dans ce glossaire. Agrégat monétaire Un agrégat monétaire est un indicateur statistique qui reflète

Plus en détail

Sommaire. Cegedim Logiciels Médicaux Guide d utilisation de SMM 2/40

Sommaire. Cegedim Logiciels Médicaux Guide d utilisation de SMM 2/40 Secure Médical Mail Guide d utilisation Sommaire Sommaire... 2 Glossaire Technique... 3 Messagerie Sécurisée... 4 Quels sont les plus d une messagerie homologuée GIP-CPS?... 5 Pré-requis techniques...

Plus en détail

PKI, PGP et OpenSSL. Pierre-Louis Cayrel

PKI, PGP et OpenSSL. Pierre-Louis Cayrel Université de Limoges, XLIM-DMI, 123, Av. Albert Thomas 87060 Limoges Cedex France 05.55.45.73.10 pierre-louis.cayrel@xlim.fr Licence professionnelle Administrateur de Réseaux et de Bases de Données IUT

Plus en détail

Technologies de l Internet. Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr

Technologies de l Internet. Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr Technologies de l Internet Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr Cryptage avec clé secrète même clé I think it is good that books still exist, but they do make

Plus en détail

Perso. SmartCard. Mail distribution. Annuaire LDAP. SmartCard Distribution OCSP. Codes mobiles ActivX Applet. CRLs

Perso. SmartCard. Mail distribution. Annuaire LDAP. SmartCard Distribution OCSP. Codes mobiles ActivX Applet. CRLs HASH LOGIC s e c u r i t y s o l u t i o n s Version 1.0 de Janvier 2007 PKI Server Une solution simple, performante et économique Les projets ayant besoin d'une infrastructure PKI sont souvent freinés

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 7 PKI

La sécurité des Réseaux Partie 7 PKI La sécurité des Réseaux Partie 7 PKI Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références C. Cachat et D. Carella «PKI Open Source», éditions O REILLY Idealx,

Plus en détail

Service de certificat

Service de certificat Service de certificat Table des matières 1 Introduction...2 2 Mise en place d une autorité de certification...3 2.1 Introduction...3 2.2 Installer le service de certificat...4 3 Sécuriser un site web avec

Plus en détail

Linux. Sécuriser un réseau. 3 e édition. l Admin. Cahiers. Bernard Boutherin Benoit Delaunay. Collection dirigée par Nat Makarévitch

Linux. Sécuriser un réseau. 3 e édition. l Admin. Cahiers. Bernard Boutherin Benoit Delaunay. Collection dirigée par Nat Makarévitch Bernard Boutherin Benoit Delaunay Cahiers de l Admin Linux Sécuriser un réseau 3 e édition Collection dirigée par Nat Makarévitch Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2007, ISBN : 2-212-11960-7, ISBN 13 : 978-2-212-11960-2

Plus en détail

Cryptographie et utilisation. Utilisation de la cryptographie. Rappel des propriétés à assurer. Assurer le secret :stockage.

Cryptographie et utilisation. Utilisation de la cryptographie. Rappel des propriétés à assurer. Assurer le secret :stockage. Rappel des propriétés à assurer Cryptographie et utilisation Secret lgorithmes symétriques : efficace mais gestion des clés difficiles lgorithmes asymétriques : peu efficace mais possibilité de diffuser

Plus en détail

Tunnels et VPN. 22/01/2009 Formation Permanente Paris6 86

Tunnels et VPN. 22/01/2009 Formation Permanente Paris6 86 Tunnels et VPN 22/01/2009 Formation Permanente Paris6 86 Sécurisation des communications Remplacement ou sécurisation de tous les protocoles ne chiffrant pas l authentification + éventuellement chiffrement

Plus en détail

Certificats (électroniques) : Pourquoi? Comment? CA CNRS-Test et CNRS

Certificats (électroniques) : Pourquoi? Comment? CA CNRS-Test et CNRS Certificats (électroniques) : Pourquoi? Comment? CA CNRS-Test et CNRS Nicole Dausque CNRS/UREC CNRS/UREC IN2P3 Cargèse 23-27/07/2001 http://www.urec.cnrs.fr/securite/articles/certificats.kezako.pdf http://www.urec.cnrs.fr/securite/articles/pc.cnrs.pdf

Plus en détail

18 TCP Les protocoles de domaines d applications

18 TCP Les protocoles de domaines d applications 18 TCP Les protocoles de domaines d applications Objectifs 18.1 Introduction Connaître les différentes catégories d applications et de protocoles de domaines d applications. Connaître les principaux protocoles

Plus en détail

Hébergement de sites Web

Hébergement de sites Web Hébergement de Solutions complètes et évolutives pour l hébergement de sites Web dynamiques et de services Web sécurisés. Fonctionnalités Serveur Web Apache hautes performances Apache 1. et.0 1 avec prise

Plus en détail

Clé maitre = P RF(clé préliminaire, master secret, ClientHelloRandom.ServerHelloRandom)

Clé maitre = P RF(clé préliminaire, master secret, ClientHelloRandom.ServerHelloRandom) SSL et TLS 1) Introduction Le protocole SSL, Secure Socket Layer définit une connexion sécurisée au-dessus d une couche transport fiable, TCP, Transfer Control Protocol, par exemple. La version SSLv2 a

Plus en détail

Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité. Annexe 2 : sécurisation des échanges

Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité. Annexe 2 : sécurisation des échanges Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes Annexe 2 : sécurisation des échanges Page 2 / 7 1. OBJET DU DOCUMENT...3 2. PRINCIPES...3 3. SÉCURISATION DES DÉPÔTS DE FICHIERS SUR LES

Plus en détail

Cryptographie Échanges de données sécurisés

Cryptographie Échanges de données sécurisés Cryptographie Échanges de données sécurisés Différents niveaux d'intégration dans l'organisation du réseau TCP/IP Au niveau 3 (couche réseau chargée de l'envoi des datagrammes IP) : IPSec Au niveau 4 (couche

Plus en détail

SIGNATURE DIGITALE ET AUTHENTIFICATION FORTE

SIGNATURE DIGITALE ET AUTHENTIFICATION FORTE SIGNATURE DIGITALE ET AUTHENTIFICATION FORTE Michel Laloy 18/06/2002 Objectifs Expliquer les mécanismes de la signature digitale et de l authentification forte Montrer comment ces mécanismes s'appliquent

Plus en détail

Cryptologie. Algorithmes à clé publique. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI

Cryptologie. Algorithmes à clé publique. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI Cryptologie Algorithmes à clé publique Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Cryptographie à clé publique Les principes essentiels La signature électronique Infrastructures

Plus en détail

VPN. Réseau privé virtuel Usages :

VPN. Réseau privé virtuel Usages : VPN Réseau privé virtuel Usages : fournir l'accès à des ressources internes aux clients nomades relier 2 réseaux d'entreprise (sites distants par ex, ou relier 2 labos de maths ;) ( contourner des sécurités)

Plus en détail

Certificats et infrastructures de gestion de clés

Certificats et infrastructures de gestion de clés ÉCOLE DU CIMPA "GÉOMÉTRIE ALGÉBRIQUE, THÉORIE DES CODES ET CRYPTOGRAPHIE" ICIMAF et Université de la Havane 20 novembre - 1er décembre 2000 La Havane, Cuba Certificats et infrastructures de gestion de

Plus en détail

Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS. P-F. Bonnefoi

Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS. P-F. Bonnefoi Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS 111 L authentification CAS : «Central Authentication Service» CAS ou le service central d authentification Le système CAS, développé

Plus en détail

Les certificats numériques

Les certificats numériques Les certificats numériques Quoi, pourquoi, comment Freddy Gridelet 9 mai 2005 Sécurité du système d information SGSI/SISY La sécurité : quels services? L'authentification des acteurs L'intégrité des données

Plus en détail

Gestion des certificats digitaux et méthodes alternatives de chiffrement

Gestion des certificats digitaux et méthodes alternatives de chiffrement Gestion des certificats digitaux et méthodes alternatives de chiffrement Mai 2011 Julien Cathalo Section Recherches Cryptographie à clé publique Invention du concept : 1976 (Diffie, Hellman) Premier système

Plus en détail

Les infrastructures de clés publiques (PKI, IGC, ICP)

Les infrastructures de clés publiques (PKI, IGC, ICP) Les infrastructures de clés publiques (PKI, IGC, ICP) JDLL 14 Octobre 2006 Lyon Bruno Bonfils 1 Plan L'utilisation des certificats Le rôle d'un certificat Les autorités de confiance Le

Plus en détail

Protocole industriels de sécurité. S. Natkin Décembre 2000

Protocole industriels de sécurité. S. Natkin Décembre 2000 Protocole industriels de sécurité S. Natkin Décembre 2000 1 Standards cryptographiques 2 PKCS11 (Cryptographic Token Interface Standard) API de cryptographie développée par RSA labs, interface C Définit

Plus en détail

Utilisation de ports différents Utilisation de plusieurs adresses IP Utilisation de «host header»

Utilisation de ports différents Utilisation de plusieurs adresses IP Utilisation de «host header» Les sites multiples Utilisation de ports différents Utilisation de plusieurs adresses IP Utilisation de «host header» L exploration de dossier (directory browsing) Dossiers réguliers (folders) vs dossiers

Plus en détail

FTPS AVEC UNE APPLIANCE FAST360 EN COUPURE. Table des matières

FTPS AVEC UNE APPLIANCE FAST360 EN COUPURE. Table des matières FTPS AVEC UNE APPLIANCE FAST360 EN COUPURE Table des matières Principes de FTPS... 2 Généralités... 2 FTPS en mode implicite... 2 FTPS en mode explicite... 3 Certificats SSL / TLS... 3 Atelier de tests

Plus en détail

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Sovanna Tan Septembre 2009 1/20 Sovanna Tan L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Plan 1 Transfert de fichiers 2 Le Courrier électronique

Plus en détail

Les certificats. Mise en place d une autorité de certification

Les certificats. Mise en place d une autorité de certification Les certificats Mise en place d une autorité de certification Imaginez une entreprise qui met en service un serveur web. Ce service peut faire l objet d une stratégie de sécurité. On souhaite donc mettre

Plus en détail

Richard MONTBEYRE Master 2 Professionnel Droit de l Internet Administration Entreprises. La banque en ligne et le protocole TLS : exemple

Richard MONTBEYRE Master 2 Professionnel Droit de l Internet Administration Entreprises. La banque en ligne et le protocole TLS : exemple Richard MONTBEYRE Master 2 Professionnel Droit de l Internet Administration Entreprises La banque en ligne et le protocole TLS : exemple 1 Introduction Définition du protocole TLS Transport Layer Security

Plus en détail

TP : RSA et certificats avec openssl

TP : RSA et certificats avec openssl USTL - Licence et Master Informatique 2006-2007 Principes et Algorithmes de Cryptographie 1 Présentation de openssl 1.1 Protocole SSL TP : RSA et certificats avec openssl Le protocole SSL (Secure Socket

Plus en détail

4D WebStar. WebStar, leader des serveurs internet sur Macintosh. Olivier Deschanels Simil Guetta Doug Finley. 4D WebStar. Histoire de WebStar

4D WebStar. WebStar, leader des serveurs internet sur Macintosh. Olivier Deschanels Simil Guetta Doug Finley. 4D WebStar. Histoire de WebStar WebStar, leader des serveurs internet sur Macintosh Olivier Deschanels Simil Guetta Doug Finley Histoire de WebStar Histoire de WebSTAR : MacHTTP Développé en 1994 Simple à utiliser, Extensible Mac OS

Plus en détail

Applications de cryptographie: GPG + Certificats

Applications de cryptographie: GPG + Certificats Concepteur original : P. Mathieu Applications de cryptographie: GPG + Certificats I. GPG Créer une biclé GPG (couple clé publique/privée) en choisissant l'option par défaut de taille 1024 bits et en prenant

Plus en détail

La citadelle électronique séminaire du 14 mars 2002

La citadelle électronique séminaire du 14 mars 2002 e-xpert Solutions SA 29, route de Pré-Marais CH 1233 Bernex-Genève Tél +41 22 727 05 55 Fax +41 22 727 05 50 La citadelle électronique séminaire du 14 mars 2002 4 info@e-xpertsolutions.com www.e-xpertsolutions.com

Plus en détail

Le SSL dans 4D L échange d informations sécurisées

Le SSL dans 4D L échange d informations sécurisées Le SSL dans 4D L échange d informations sécurisées Olivier Boulland Parrain, Jean-Pierre Milliet Définition SSL: Secured Socket Layer La sécurité, pour qui? e-commerce La sécurité, pour qui? e-commerce

Plus en détail

HASH LOGIC. Web Key Server. Solution de déploiement des certificats à grande échelle. A quoi sert le Web Key Server? A propos de HASHLOGIC

HASH LOGIC. Web Key Server. Solution de déploiement des certificats à grande échelle. A quoi sert le Web Key Server? A propos de HASHLOGIC HASH LOGIC s e c u r i t y s o l u t i o n s Version 1.0 de Janvier 2007 Web Key Server Solution de déploiement des certificats à grande échelle A propos de HASHLOGIC HASHLOGIC est Editeur spécialisé dans

Plus en détail

Utilisation des certificats X.509v3

Utilisation des certificats X.509v3 En pratique Utilisation des certificats X.509v3 Commerce électronique, avec HTTPS (HTTP/SSL) Authentification SSL/TLS par certificat, obligatoire pour le serveur Authentification optionnelle pour le client

Plus en détail

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références 2 http://securit.free.fr Introduction aux concepts de PKI Page 1/20

Plus en détail

1. L'environnement. de travail. 420-283 Programmation. d'un serveur

1. L'environnement. de travail. 420-283 Programmation. d'un serveur 420-283 Programmation d'un serveur 1. L'environnement de travail L'objectif de ce cours est de développer des applications clients-serveur utilisant des bases de données. Le modèle selon lequel fonctionne

Plus en détail

PORTAIL INTERNET DECLARATIF. Configuration du client Mail de MICROSOFT VISTA

PORTAIL INTERNET DECLARATIF. Configuration du client Mail de MICROSOFT VISTA PORTAIL INTERNET DECLARATIF Configuration du client Mail de MICROSOFT VISTA Configuration du client messagerie MAIL de MICROSOFT VISTA Ce chapitre fourni les informations nécessaires à la configuration

Plus en détail

La PKI de test du CRU http://pki.cru.fr

La PKI de test du CRU http://pki.cru.fr La PKI de test du CRU http://pki.cru.fr Assemblée des rssi Juin 2001 Serge.Aumont@cru.fr 1 Certificat X509 PKI Listes de révocation La PKI du CRU Obtenir un certificat Obtenir un certificat serveur 7.

Plus en détail

Configuration du FTP Isolé Active Directory

Configuration du FTP Isolé Active Directory Configuration du FTP Isolé Active Directory 1 - Introduction KoXo Administrator permet de configurer les attributs de l annuaire pour permettre à un utilisateur d accéder à son dossier de travail via le

Plus en détail

Réseaux Privés Virtuels

Réseaux Privés Virtuels Réseaux Privés Virtuels Introduction Théorie Standards VPN basés sur des standards VPN non standards Nouvelles technologies, WiFi, MPLS Gestion d'un VPN, Gestion d'une PKI Introduction Organisation du

Plus en détail

Compte-rendu GSB. I- Configuration des différents serveurs. 1. Serveur Web. Tout d abord, il faut installer différents paquets : - Apache2 - PHP5

Compte-rendu GSB. I- Configuration des différents serveurs. 1. Serveur Web. Tout d abord, il faut installer différents paquets : - Apache2 - PHP5 Compte-rendu GSB I- Configuration des différents serveurs 1. Serveur Web Tout d abord, il faut installer différents paquets : - Apache2 - PHP5 - Proftpd - Phpmyadmin Apres l'installation du service apache2

Plus en détail

CRYPTOGRAPHIE. Authentification et échange de clé. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie

CRYPTOGRAPHIE. Authentification et échange de clé. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie CRYPTOGRAPHIE Authentification et échange de clé E. Bresson SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr L authentification symétrique I. AUTHENTIFICATION I.1. L AUTHENTIFICATION

Plus en détail

LA CERTIFICATION ELECTRONIQUE APPLIQUEE AU SYSTÈME DE PAIEMENT ALGERIEN

LA CERTIFICATION ELECTRONIQUE APPLIQUEE AU SYSTÈME DE PAIEMENT ALGERIEN LA CERTIFICATION ELECTRONIQUE APPLIQUEE AU SYSTÈME DE PAIEMENT ALGERIEN PLAN 1. Introduction 2. Cadre juridique algérien de la certification électronique 3. La certification électronique appliquée au Réseau

Plus en détail

Public Key Infrastructure (PKI)

Public Key Infrastructure (PKI) Public Key Infrastructure (PKI) Introduction Authentification - Yoann Dieudonné 1 PKI : Définition. Une PKI (Public Key Infrastructure) est une organisation centralisée, gérant les certificats x509 afin

Plus en détail

Action Spécifique Sécurité du CNRS 15 mai 2002

Action Spécifique Sécurité du CNRS 15 mai 2002 Action Spécifique Sécurité du CNRS 15 mai 2002 Sécurité du transport Ahmed Serhrouchni ENST-PARIS Plan. Typologie des solutions Protocole SSL/TLS Introduction Architecture Ports et applications Services

Plus en détail

Que désigne l'url donnée au navigateur?

Que désigne l'url donnée au navigateur? Que désigne l'url donnée au navigateur? http://www-poleia.lip6.fr/~jfp/istm/tp6/index.html Le protocole : pourquoi? Parce que la manière d'indiquer une adresse dépend du service postal utilisé... Le serveur

Plus en détail

1 L Authentification de A à Z

1 L Authentification de A à Z 1 L Authentification de A à Z 1.1 Introduction L'Authentification est la vérification d informations relatives à une personne ou à un processus informatique. L authentification complète le processus d

Plus en détail

EMV, S.E.T et 3D Secure

EMV, S.E.T et 3D Secure Sécurité des transactionsti A Carte Bancaire EMV, S.E.T et 3D Secure Dr. Nabil EL KADHI nelkadhi@club-internet.fr; Directeur du Laboratoire L.E.R.I.A. www.leria.eu Professeur permanant A EPITECH www.epitech.net

Plus en détail

ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D.

ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D. 2013 ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D. Table des matières 1 Rôles... 3 2 Organisation... 3 3 TP1 : Configurer les règles de pare-feu... 6 4 Le proxy cache... 7 5 Demander

Plus en détail

Installation d un certificat de serveur

Installation d un certificat de serveur Installation d un certificat de serveur Rédacteur : Eric Drezet Administrateur réseau CNRS-CRHEA 06/2004 But du papier : Installer un certificat de serveur en vue de sécuriser l accès au Web Mail avec

Plus en détail

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Année scolaire 2009-2010 IG2I L5GRM Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Enseignant : Armand Toguyéni Durée : 2h Documents : Polycopiés de cours autorisés Note : Ce sujet comporte deux parties. La

Plus en détail

Sécurisez des Transferts de Données en Ligne avec SSL Un guide pour comprendre les certificats SSL, comment ils fonctionnent et leur application 1. Aperçu 2. Qu'est-ce que le SSL? 3. Comment savoir si

Plus en détail

Introduction à la sécurité Cours 8 Infrastructure de clés publiques. Catalin Dima

Introduction à la sécurité Cours 8 Infrastructure de clés publiques. Catalin Dima Introduction à la sécurité Cours 8 Infrastructure de clés publiques Catalin Dima 1 Gestion des clés La gestion des clés concerne : La distribution de clés cryptographiques, Les mécanismes utilisés pour

Plus en détail

Activité professionnelle N

Activité professionnelle N BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2015 Loïc BONNIN Activité professionnelle N NATURE DE L'ACTIVITE Contexte Objectifs Lieu de réalisation Projet personnel réalisé en

Plus en détail

Protocole SSH-2.0. Tuan-Tu, TRAN. Janvier 2009

Protocole SSH-2.0. Tuan-Tu, TRAN. Janvier 2009 Janvier 2009 1 2 Etablissement des clés de session Protection des données échangées 3 Identification par mot de passe Identification par clé publique Identification par hôte 4 Utilisations de Secure Shell

Plus en détail

Messagerie électronique SIMAP/SRELAY

Messagerie électronique SIMAP/SRELAY Messagerie électronique SIMAP/SRELAY Centre de Calcul de l IN2P3 Mai 2007 2.4. Particularités du service Du point de vue de l utilisateur, le service IMAP proposé par le Centre de Calcul de l IN2P3 présente

Plus en détail

Architectures PKI. Sébastien VARRETTE

Architectures PKI. Sébastien VARRETTE Université du Luxembourg - Laboratoire LACS, LUXEMBOURG CNRS/INPG/INRIA/UJF - Laboratoire LIG-IMAG Sebastien.Varrette@imag.fr http://www-id.imag.fr/~svarrett/ Cours Cryptographie & Securité Réseau Master

Plus en détail

Sécurité des réseaux sans fil

Sécurité des réseaux sans fil Sécurité des réseaux sans fil Francois.Morris@lmcp.jussieu.fr 13/10/04 Sécurité des réseaux sans fil 1 La sécurité selon les acteurs Responsable réseau, fournisseur d accès Identification, authentification

Plus en détail

Routeur Chiffrant Navista Version 2.8.0. Et le protocole de chiffrement du Réseau Privé Virtuel Navista Tunneling System - NTS Version 3.1.

Routeur Chiffrant Navista Version 2.8.0. Et le protocole de chiffrement du Réseau Privé Virtuel Navista Tunneling System - NTS Version 3.1. Routeur Chiffrant Navista Version 2.8.0 Et le protocole de chiffrement du Réseau Privé Virtuel Navista Tunneling System - NTS Version 3.1.0 Cibles de sécurité C.S.P.N Référence : NTS-310-CSPN-CIBLES-1.05

Plus en détail

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation Objectif : Tout administrateur système et réseau souhaitant avoir une vision d'ensemble des problèmes de sécurité informatique et des solutions existantes dans l'environnement Linux. Prérequis : Connaissance

Plus en détail

DISTANT ACESS. Emna TRABELSI (RT3) Chourouk CHAOUCH (RT3) Rabab AMMAR (RT3) Rania BEN MANSOUR (RT3) Mouafek BOUZIDI (RT3)

DISTANT ACESS. Emna TRABELSI (RT3) Chourouk CHAOUCH (RT3) Rabab AMMAR (RT3) Rania BEN MANSOUR (RT3) Mouafek BOUZIDI (RT3) DISTANT ACESS Emna TRABELSI (RT3) Chourouk CHAOUCH (RT3) Rabab AMMAR (RT3) Rania BEN MANSOUR (RT3) Mouafek BOUZIDI (RT3) TABLE DES MATIERES I. PRESENTATION DE L ATELIER...2 1. PRESENTATION GENERALE...2

Plus en détail

Vers l Internet 2... - Synthèse Bibliographique -

Vers l Internet 2... - Synthèse Bibliographique - Vers l Internet 2... - Synthèse Bibliographique - Introduction Vers l Internet 2... I - II - L Internet : historique et état des lieux Les moyens de l évolution III - La conduite du changement I - Internet

Plus en détail

SÉCURITÉ DU SI. Mini PKI. Denoun Jérémy De Daniloff Cyril Bettan Michael SUJET (3): Version : 1.0

SÉCURITÉ DU SI. Mini PKI. Denoun Jérémy De Daniloff Cyril Bettan Michael SUJET (3): Version : 1.0 M I N I - P K I SRS Epita Promo 2009 SÉCURITÉ DU SI SUJET (3): Mini PKI Version : 1.0 Denoun Jérémy De Daniloff Cyril Bettan Michael 1 4-1 6 r u e v o l t a i r e 9 4 2 3 0 K r e m l i n B i c ê t r e

Plus en détail

Guide SSL. (Secure Socket Layer)

Guide SSL. (Secure Socket Layer) Guide SSL (Secure Socket Layer) Pour obtenir des informations de base sur le réseau et les fonctions réseau avancées de l appareil Brother : uu Guide utilisateur - Réseau. Pour télécharger le dernier manuel,

Plus en détail

Application Note. Génération de certificats SSL

Application Note. Génération de certificats SSL Application Note Génération de certificats SSL Table des matières Certificats : Introduction... 3 Installation d OpenVPN et des scripts Easy-RSA... 3 Création des certificats... 4 Génération du certificat

Plus en détail

1. Le code ASCII peut être assimilé à un tableau de correspondance entre :

1. Le code ASCII peut être assimilé à un tableau de correspondance entre : QCM 1 Informatique générale 1. Le code ASCII peut être assimilé à un tableau de correspondance entre : a) une valeur et son adresse b) un caractère et sa valeur numérique c) un nombre et son inverse d)

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 3 01 Quel protocole de la couche application sert couramment à prendre en charge les transferts de fichiers entre un

Plus en détail

Internet: Principes. Emmanuel Benoist. Chargé de cours Université de Lausanne

Internet: Principes. Emmanuel Benoist. Chargé de cours Université de Lausanne Internet: Principes Emmanuel Benoist Chargé de cours Université de Lausanne 1 2 Introduction Réseau Le modèle ISO/OSI Internet Protocol: IP Exemples de protocoles Outline Public Key Infrastructure PKI

Plus en détail

Gestion des Clés. Pr Belkhir Abdelkader. 10/04/2013 Pr BELKHIR Abdelkader

Gestion des Clés. Pr Belkhir Abdelkader. 10/04/2013 Pr BELKHIR Abdelkader Gestion des Clés Pr Belkhir Abdelkader Gestion des clés cryptographiques 1. La génération des clés: attention aux clés faibles,... et veiller à utiliser des générateurs fiables 2. Le transfert de la clé:

Plus en détail