Dessins : Nicolas J. 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dessins : Nicolas J. 1"

Transcription

1 Dessins : Nicolas J. 1

2 Dans ce numéro «Il était une fois dans le Bâtiment...», nous vous proposons des interviews et articles, notamment sur Mme Crozon, une chef d'entreprise spécialisée dans la construction de toitures-terrasses. Avant de commencer dans le Bâtiment elle a fait des études de Droit... Pourquoi s est-elle donc lancée dans la Bâtiment? Nous avons aussi rencontré Camille Bource, en apprentissage, qui nous a parlé de son futur métier de peintre dans le Bâtiment. Nous avons eu aussi l'occasion de poser des questions à madame Bris, la Principale de notre collège, qui a été professeure de Technologie avant de travailler à la Direction d un établissement. A la lecture de ces différents articles, nous vous invitons à réfléchir à la place des femmes dans le Bâtiment. Textes : Madison A., Fanny M. Dessin : Nicolas J. 2

3 De l apprentie Visite de Camille BOURCE au collège Charles Péguy de Morsangsur-Orge Vendredi 12 février 2010 Nom : BOURCE Prénom : Camille Age : 19 ans Formation : suit une formation de peintre dans le Bâtiment, au C.F.A. (Centre de Formation d Apprentis) de Brétigny-sur-Orge. A la sortie du collège, Camille BOURCE ne savait pas dans quelle voie elle voulait s orienter. Elle est allée au lycée général où elle a passé un BAC L, qu elle n a pas eu. Elle a cherché ce qu elle pourrait faire et s est orientée vers les métiers du Bâtiment, son père, son oncle et son frère travaillant déjà dans ce domaine. Camille BOURCE raconte son parcours Elle est en C.A.P. (Certificat d Aptitude Professionnelle), au C.F.A de Brétigny-sur-Orge, où elles ne sont que trois femmes! A part Camille, l une travaille dans la menuiserie, l autre dans la maçonnerie. Pour entrer dans le C.F.A., Camille 3

4 BOURCE a dû trouver un employeur. Elle a alors cherché dans les Pages Jaunes et sur Internet. Elle a passé de nombreux coups de fils, et essuyé plusieurs refus. Cherchant encore, elle a eu la chance de contacter le patron de l entreprise de «Murs Passion», spécialisée dans la peinture, en Bâtiment. Ce patron, Laurence JONCHET, qui a accepté Camille, est de plus, une femme, ce qui a permis à Camille de se sentir plus à l aise. En ce moment, l entreprise «Murs Passion» travaille sur un projet : la rénovation d une grande maison bourgeoise, vers Etampes. Ce projet va durer deux mois. Cette maison est faite de peinture de plomb, peinture très toxique qui nécessite un travail particulier, pour pouvoir ensuite repeindre les murs de la maison. Selon Camille BOURCE, peindre ne représente que 20% de ce métier, le plus dur étant la préparation qui représente les 80% restants. Nous avons demandé à Camille BOURCE de nous dire quelle réaction avait eu sa famille, lorsqu elle leur annonça son envie de suivre une formation de peintre en Bâtiment : «Surprise!» s est-elle exclamée. Elle nous a raconté aussi qu au début, elle se sentait un peu stressée d être l une des seules filles du C.F.A., mais que très rapidement, elle avait réussi à trouver sa place, les garçons ne se posant pas de questions! Elle avoue aussi que, parce qu elle est une fille, elle a eu du mal à trouver un patron. La chef d entreprise pour laquelle elle travaille était, par le passé, dans l hôtellerie, mais elle a dû travailler dur pour trouver une place dans ce domaine dit «masculin». Nous remercions Camille BOURCE d avoir accepté de nous faire part de son expérience. Textes : Mélissa D., Mégane G., Gagny S., Adeline V. Photos : Djamel B. 4

5 à la Chef d entreprise. Lundi 23 novembre, au collège Charles Péguy, nous avons eu une intervention sur les métiers du Bâtiment. Madame CROZON et Monsieur LAFORTUNE sont venus nous parler de leur parcours professionnel. Guy LAFORTUNE travaille dans une association qui se nomme THALES, dont le but est de créer le lien entre l Ecole et l Entreprise. Madame CROZON a fait des études de Droit avant de travailler dans le Bâtiment, en se spécialisant dans la pose de toitures-terrasses. Inspirée par son mari travaillant lui-même dans le Bâtiment, elle a créé sa propre entreprise, qui compte aujourd hui dix personnes. Son entreprise intervient après que les maçons ont posé les dalles de béton. Elle met en place d abord un système d étanchéité puis met des billes d argile et enfin déroule de l herbe toute prête sous forme de rouleaux. L entreprise intervient sur n importe quelle terrasse, petite ou grande, privée ou publique. Aujourd hui, les femmes et les hommes sont égaux dans le Bâtiment. Les femmes travaillent, selon elle, plus dans la pose du parquet, la mosaïque, ou la moquette. Mme CROZON conclut en disant que le Bâtiment est un secteur très riche en horizon. Nous remercions Madame CROZON d être venue témoigner, dans notre établissement. Mme CROZON nous présente son expérience de chef d entreprise. Textes : Thomas C., Fatoumata D., Sandra K., Alyson L. Photo : Dessin : Mme Petit. Nicolas J. 5

6 Notre Principale du collège, Madame BRIS, a eu la gentillesse de répondre à nos questions. Madame Bris, notre Principale du collège, a eu un parcours professionnel intéressant, puisqu elle a été professeure de Technologie. Nous avons donc été amenés à nous interroger sur ce choix, dans la mesure où il est dans la plupart du temps exercé par des hommes et qu il s agit, de plus, d une filière, qui se rapproche du Bâtiment. Sandra : Avant d'être Principale, vous avez été professeure de Technologie. Quelles sont les raisons qui vous ont poussée à exercer ce métier? En fait, avant d être professeure de Technologie, j'ai été professeure de travaux manuels et éducatifs et d enseignement ménager. Quand j'avais votre âge, à la fin de la troisième, j'ai passé un concours qui s'appelle le Concours d entrée à l Ecole Normale d'instituteur. Très vite et très tôt, j ai eu envie d être maîtresse d Ecole. J ai donc passé plusieurs années dans cet établissement où on m a proposé de faire une formation de professeur. J étais déjà très manuelle et j aimais beaucoup la couture, la cuisine, bref des activités dites plutôt féminines. J ai eu quatre ans de formation et suis devenue professeure de travaux manuels. On m a nommée dans une Ecole Normale D Institutrice, à l époque. J ai pendant plusieurs années, par la suite, formé les professeurs des Ecoles. Et puis, un jour, j ai réalisé que je n avais jamais enseigné à des collégiens. J ai alors quitté l I.U.F.M. et suis allée enseigner dans un collège. Les professeurs de ma discipline étaient devenus des professeurs de Technologie. J ai alors suivi une petite formation pour être professeure de Technologie. J ai adoré, car j ai fait de l électronique, de la mécanique et j ai travaillé sur des tours, qui sont d immenses machines permettant de fabriquer de grosses pièces métalliques. J ai enfin travaillé avec des collégiens. Mélissa : Mais en général, la mécanique et l électronique, c est pour les garçons? Tu as en effet les doigts dans le gras, tu t arraches la peau, mais il y avait aussi au cours de notre formation, une partie informatique, qui est aussi bien pratiquée par des femmes que par des hommes. J avais d ailleurs des collègues femmes et même des stagiaires filles! Quand j étais professeure de Technologie, j avais souvent une grande blouse bleue. Pour en revenir à votre problématique, je ne suis donc pas sûre que professeure de Technologie soit un métier de garçons. Mais, c est vrai que, quand j étais au collège, j avais à ma 6

7 charge la DP3heures et on avait alors, en tant que professeur de Technologie, des relations avec le lycée professionnel d à côté, qui était spécialisé dans les métiers du Bâtiment et où il y avait beaucoup de garçons. Un jour, les élèves et mon collègue d Arts Plastiques et moimême, qui étions les professeurs encadrant l option, sommes allés dans ce lycée et avons monté un mur avec les lycéens. Sandra : Dans notre établissement, il y a deux professeurs de Technologie. Ce sont des hommes, et c est souvent le cas dans les établissements scolaires. Pourquoi avoir enseigné une matière choisie le plus souvent par des hommes? Ça me plaisait bien! Mais pourquoi? Je me demande juste s il existe des métiers destinés plus pour des hommes que pour des femmes. Je pense que c est surtout une question de culture : on n a pas l habitude encore de voir une femme tenir un marteau! Sandra : Au cours de votre formation pour devenir professeur de Technologie, avez-vous rencontré plus de femmes que d hommes? Plus d hommes que de femmes? Pourquoi, selon vous? Plus d hommes, je le reconnais. D abord parce que la formation abordait souvent des sujets très techniques, et que ce sont la plupart du temps, les hommes qui sont intéressés par cela. Mais au début de ma carrière, parce que c était une formation de travaux manuels, c étaient essentiellement des femmes et très peu d hommes. Sandra : Selon vous, en général, quelle(s) différence(s) y a-t-il entre un travail dit «masculin» et un travail dit «féminin»? Un métier où il faut faire intervenir la force humaine est souvent considéré comme un métier masculin. Mais aujourd hui, ce n est plus vrai. Les machines ont facilité notamment la tâche. Mélissa : vous rencontrez une femme qui travaille dans la maçonnerie. Quelle est votre réaction? Surprise, mais curieuse et je trouve en même temps l idée intéressante et plutôt chouette! Mélissa : Connaissez-vous des femmes (dans votre famille, parmi vos amies, dans votre voisinage ) qui travaillent dans le Bâtiment? Si oui, combien? Aucune, sauf une amie dont la fille est architecte. Mélissa : Que peut apporter une femme, dans le Bâtiment, par rapport à un homme, selon vous? D abord changer l ambiance, une ambiance «d hommes». Les femmes ont des qualités que les hommes n ont pas : elles sont, certes, moins musclées, mais elles sont notamment plus précises. Les femmes sont aussi plus soigneuses, le plus souvent. Mais, il ne devrait pas y avoir de différences entre les hommes et les femmes. Une femme devrait pouvoir sans problème exercer tous les métiers et pareil pour les hommes Nous remercions Madame BRIS d avoir accepté de répondre à nos questions et de nous avoir consacré ce moment privilégié, dans son emploi du temps bien chargé. Apprentis reporters : Djamel B., Mélissa D., Sandra K. Textes : Sarah B., Asmae D., Sandra K. 7

8 8

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l Lettres à un auteur Madame, A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l que vous nous avez accordée. J ai beaucoup

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE 5/08 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE Séance du 27 Juin 2008 Commission n 5 - Education, Jeunesse et Sports, Affaires Internationales Commission n 7 - Finances DIRECTION DE L'EDUCATION, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

Du 16 au 20 mars 2015

Du 16 au 20 mars 2015 1 avenue Charles Gounod BP 14 76380 Canteleu cedex Téléphone : 02 35 36 28 80 Fax : 02 32 83 33 65 Mél. Ce.0762089h@ac-rouen.fr Site Internet www.ac-rouen.fr/colleges/gounod/ Personne à contacter en cas

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

La section internationale à Mignet

La section internationale à Mignet La section internationale à Mignet Vous avez tous sûrement entendu parler de la section internationale mais savez-vous vraiment ce que c'est? La section internationale est collège. le Lycée Georges Duby

Plus en détail

PEINTRE EN BATIMENT FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Lorène, apprentie peintre en bâtiment à Marseille (15 ème arrondissement) Lorène

PEINTRE EN BATIMENT FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Lorène, apprentie peintre en bâtiment à Marseille (15 ème arrondissement) Lorène Dossier n 7 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» PEINTRE EN BATIMENT Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Lorène, apprentie peintre en bâtiment à Marseille (15 ème arrondissement)

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

CARRELEUSE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille

CARRELEUSE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille Dossier n 4 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CARRELEUSE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille Cela faisait

Plus en détail

Bilan Stage «Programme ton ordi en python»

Bilan Stage «Programme ton ordi en python» Bilan Stage «Programme ton ordi en python» Château de Ladoucette, 22-24 décembre 2014 A l'occasion de la manifestation «Ladoucette 3.0» qui s'est déroulée au Château de Ladoucette à Drancy du 6 décembre

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

- Madame Mathot, vous êtes ingénieur chez IBM. Quelles sont vos fonctions dans l entreprise?

- Madame Mathot, vous êtes ingénieur chez IBM. Quelles sont vos fonctions dans l entreprise? Entretien avec Dominique Mathot, ingénieure chez IBM France - Madame Mathot, vous êtes ingénieur chez IBM. Quelles sont vos fonctions dans l entreprise? - J exerce un métier d architecte en systèmes d

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

Ma journée au collège. Antonin, Kent, Chloé, Elliot, Denis, Tiphaine, Marie, Héléna, Margaux, Madlie, Noémie, Tiphaine

Ma journée au collège. Antonin, Kent, Chloé, Elliot, Denis, Tiphaine, Marie, Héléna, Margaux, Madlie, Noémie, Tiphaine Ma journée au collège Antonin, Kent, Chloé, Elliot, Denis, Tiphaine, Marie, Héléna, Margaux, Madlie, Noémie, Tiphaine Le jeudi 20 février, nous sommes allés au collège Sainte-Marie à Torfou. Nous sommes

Plus en détail

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne Dossier n 2 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CUISINIÈRE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Je l ai su tout

Plus en détail

Annabelle Pineau Juin-Juillet 2015. Rapport de mission. Mission enseignement et parascolaire à Hanyigba-Todzi

Annabelle Pineau Juin-Juillet 2015. Rapport de mission. Mission enseignement et parascolaire à Hanyigba-Todzi Annabelle Pineau Juin-Juillet 2015 Rapport de mission Mission enseignement et parascolaire à Hanyigba-Todzi Je m appelle Annabelle, j ai 21 ans et je viens de terminer une licence LEA. J ai choisi d effectuer

Plus en détail

MON STAGE ET MOI LE GUIDE POUR LE STAGE DE 3 ème. Travail réalisé par les élèves de DP3

MON STAGE ET MOI LE GUIDE POUR LE STAGE DE 3 ème. Travail réalisé par les élèves de DP3 MON STAGE ET MOI LE GUIDE POUR LE STAGE DE 3 ème Travail réalisé par les élèves de DP3 AVANT LE STAGE 1)Comment s'orienter vers un stage par rapport à ses goûts et à ses centres d intérêts? Pour trouver

Plus en détail

CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP

CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP Dossier n 5 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Sabine, Conductrice de travaux dans le BTP dans le 9 ème

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

ENTREPRENEURIATÉTUDES. Découvrez votre profil d entrepreneur et bâtissez votre projet d entreprise par un accompagnement personnalisé!

ENTREPRENEURIATÉTUDES. Découvrez votre profil d entrepreneur et bâtissez votre projet d entreprise par un accompagnement personnalisé! MÉTIERS D ART CÉRAMIQUE PROGRAMME TECHNIQUE CÉGEP LIMOILOU CAMPUS DE QUÉBEC, MAISON DES MÉTIERS D ART DE QUÉBEC SÉJOURS À L INTERNATIONAL Vivez l un des Projets Monde offerts à tous les étudiants. ENTREPRENEURIATÉTUDES

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PITCH. Max. Copyright Orientalis-conseil

CONSTRUIRE UN PITCH. Max. Copyright Orientalis-conseil CONSTRUIRE UN PITCH Max Le pitch Introduction Deux minutes pour faire bonne impression Comment le préparer? Exemples Introduction Pourquoi un pitch? Buzz de l ascenseur, Soirée, Pour vendre Recrutement

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

Réseau National Insertion-Egalité Egalité des chances entre les filles et les garçons

Réseau National Insertion-Egalité Egalité des chances entre les filles et les garçons Réseau National Insertion-Egalité Egalité des chances entre les filles et les garçons Questionnaire du projet FILAGRI Accompagner les jeunes filles minoritaires dans leur formation professionnelle agricole

Plus en détail

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Budget? Envies & Réalisation Pour Faire Quoi? Un accompagnement personnel afin de faire le point sur sa carrièreet ses choix de formation ou professionnel.

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 La Région Centre accompagne les jeunes en Europe Parcours d Europe www.regioncentre.fr www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 De plus en plus de jeunes, lycéen(ne)s,

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

La soupe de la discorde

La soupe de la discorde 1. Dans un grand immeuble de la ville, est connue pour les odeurs de sa cuisine. Chaque fois qu elle fait sa fameuse soupe aux choux, tous les voisins ferment les fenêtres pour ne pas être dérangés par

Plus en détail

SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE

SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE l // Les professeurs particuliers SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE COURS EN PETITS GROUPES & STAGES DE VACANCES 1 6 R U E C H A R L E M A G N E, P A R I S 4 e 1 LES PROFESSEURS PARTICULIERS EN BREF LES PROFESSEURS

Plus en détail

4. Mes deux bilans séjour en entreprise

4. Mes deux bilans séjour en entreprise RAPPORT DE STAGE ENTREPRISE 1 : 1- Sommaire Page.1 2- Introduction Page.2 3- Présentation de l'entreprise Page.3 4- Fonctionnement de l'entreprise et l organisation de l entreprise Page.4 5- L'entreprise

Plus en détail

«JE SAIS FAIRE» ACTIVITÉ 1 : compréhension orale. Fiche enseignant

«JE SAIS FAIRE» ACTIVITÉ 1 : compréhension orale. Fiche enseignant 12 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 12 «JE SAIS FAIRE» Objectifs : Parler de sa profession, apprécier, décrire sa personnalité Points de langue : Exprimer le souhait Thème culturel - lexique : Les professions

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle Enquête au collège : le meurtre de Gertrude chapitre 1: La nouvelle Comme à son habitude Gertrude passait la serpillère. Or, le Mardi 17 Septembre personne ne l'avait vue! Toute l'école disait qu'elle

Plus en détail

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?»

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?» Guide «Pourquoi Définir Votre Client Idéal?» Comme Coach Vie Professionnelle, beaucoup de mes clients sont Entrepreneur(e)s, ont une activité en tant qu indépendant ; d autres travaillent sur un projet

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

ENTREVUE ÉCRITE. Identification du candidat. En lettres carrées s.v.p. Cochez le programme auquel vous désirez vous inscrire

ENTREVUE ÉCRITE. Identification du candidat. En lettres carrées s.v.p. Cochez le programme auquel vous désirez vous inscrire ENTREVUE ÉCRITE Identification du candidat En lettres carrées s.v.p. Nom : Prénom : Code permanent : Date de naissance : / / Ville et région de provenance : Dernière école fréquentée : Téléphone : ( )

Plus en détail

Recrutement et placement LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC): UN DÉFI POUR LES FEMMES ET LES HOMMES.

Recrutement et placement LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC): UN DÉFI POUR LES FEMMES ET LES HOMMES. Recrutement et placement LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC): UN DÉFI POUR LES FEMMES ET LES HOMMES Electronic@ 2 Electronic@: recrutement et placement Les femmes et les technologies

Plus en détail

LIVRET STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE

LIVRET STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE LIVRET STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE Identification de l élève : Nom : Prénom : Classe : Téléphone Parents : Fixe : Adresse : Mobile (s) Identification du collège : Collège Henri Bourrillon Standard

Plus en détail

Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE. Au sommaire de ce numéro 11. Pour vous et chez vous,

Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE. Au sommaire de ce numéro 11. Pour vous et chez vous, Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE Pour vous et chez vous, Un service d'aide et d'accompagnement lors de difficultés passagères de la vie quotidienne. Au sommaire de ce numéro 11 L'intervention à domicile et

Plus en détail

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN Damien et Justine, étudiants en Master IIA (promotion 2011) nous livrent ci-dessous leurs points de vue respectifs sur la formation et plus particulièrement sur le TP-Projet,

Plus en détail

Le calendrier de votre grossesse

Le calendrier de votre grossesse Le calendrier de votre grossesse Béatrice Knoepfler Avec la participation du Dr Jean-Philippe Bault, 2010 ISBN : 978-2-212-54524-1 Sommaire Préface Remerciements Introduction Calculez la date de votre

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Réponses aux questions posées à Jo Hoestlandt, le 19 avril à la bibliothèque municipale de Houilles.

Réponses aux questions posées à Jo Hoestlandt, le 19 avril à la bibliothèque municipale de Houilles. Réponses aux questions posées à Jo Hoestlandt, le 19 avril à la bibliothèque municipale de Houilles. 1. Quand avez-vous écrit votre premier livre? Angèle «J écris depuis que je suis petite fille, dans

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Observatoire du travail

Observatoire du travail Observatoire du travail Les salariés français et la mobilité 5 novembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Présentation des résultats La méthodologie d enquête Etude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

La jeune fille s intéresse aussi à la photo et elle a tenté d apprendre la guitare, sans toutefois persévérer dans ces deux disciplines.

La jeune fille s intéresse aussi à la photo et elle a tenté d apprendre la guitare, sans toutefois persévérer dans ces deux disciplines. DEPARTAMENTUL DE COMUNICARE ŞI LIMBI STRĂINE Proba 2 : Limba franceză 22. 07. 2008 I. Lisez attentivement le texte suivant! Dans la vie il faut que je me défoule, que je bouge, que je m intéresse à plein

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS?

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Qu est ce qu un CAP? Où peut-on préparer un CAP? Quelles sont les spécialités de CAP? Comment obtenir une place en CAP? CAP Certificat d Aptitude Professionnelle

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

Table ronde du Vendredi 21 Janvier 2011 de 10h30 à 11h30 En Annexe, retrouver un diaporama sur la poursuite d étude des élèves de STI

Table ronde du Vendredi 21 Janvier 2011 de 10h30 à 11h30 En Annexe, retrouver un diaporama sur la poursuite d étude des élèves de STI Table ronde du Vendredi 21 Janvier 2011 de 10h30 à 11h30 En Annexe, retrouver un diaporama sur la poursuite d étude des élèves de STI SALON AZIMUT Les 20, 21 et 22 Janvier 2011 PARC DES EXPOSITIONS DE

Plus en détail

LEA, n = 176. Tableaux de bord par filière COGE_OVE UM3

LEA, n = 176. Tableaux de bord par filière COGE_OVE UM3 Tableaux de bord par filière COGE_OVE UM3 Parcours scolaire Avez-vous interrompu les études après le bac? Non 159 90,3% 90,3% Oui 17 9,7% 9,7% Total 176 100,0% En quelle année avez-vous passé le bac? 2008

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

Certificat d'aptitude Professionnelle

Certificat d'aptitude Professionnelle Certificat d'aptitude Professionnelle DECOLLETAGE : Opérateur Régleur en Décolletage PERIODE DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Établissement de Formation : Lycée Paul Emile Victor 625, Avenue de Gottmadingen

Plus en détail

Maçon CFC. Formation initiale professionnelle de trois ans avec certificat fédéral de capacité (CFC) www.professions-construction.

Maçon CFC. Formation initiale professionnelle de trois ans avec certificat fédéral de capacité (CFC) www.professions-construction. maçonne / Maçon CFC Formation initiale professionnelle de trois ans avec certificat fédéral de capacité (CFC) www.professions-construction.ch Le travail sur les chantiers me plaît. Chaque soir, je peux

Plus en détail

Guide Enseignant - Comment préparer une intervention d'un professionnel dans une classe de collège

Guide Enseignant - Comment préparer une intervention d'un professionnel dans une classe de collège Guide Enseignant - Comment préparer une intervention d'un professionnel dans une classe de collège Le professionnel qui va témoigner dans votre classe peut aussi bien être un chef d entreprise, un mécanicien,

Plus en détail

Projet professionnel

Projet professionnel FONGECIF POITOU-CHARENTES Projet professionnel Esthéticienne Pamela MESSY 10/10/2013 Demande de prise en charge de formation à distance en vue d obtenir le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Sommaire

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

LE SEXISME AU TRAVAIL : L AFFAIRE DE TOUS!

LE SEXISME AU TRAVAIL : L AFFAIRE DE TOUS! LE SEXISME AU TRAVAIL : L AFFAIRE DE TOUS! Éditorial Par Alexia Dion Du Collège St-Maurice Image tirée du film «Les Combattants» L e sexisme au travail touche particulièrement les femmes, depuis les dernières

Plus en détail

AGENT DE SÉCURITÉ FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Françoise, agent de sécurité incendie dans un hôpital de Marseille

AGENT DE SÉCURITÉ FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Françoise, agent de sécurité incendie dans un hôpital de Marseille Dossier n 17 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» AGENT DE SÉCURITÉ SURVEILLANCE - INCENDIE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Françoise, agent de sécurité incendie

Plus en détail

Les parcours. Les parcours professionnels dans les travaux publics

Les parcours. Les parcours professionnels dans les travaux publics Présentation de la séquence : Fiche Professeur professionnels Dossier n 3 DP0 professionnels dans les travaux publics Cette séquence doit permettre aux élèves de découvrir des expériences professionnelles,

Plus en détail

IPES WAVRE RAPPORT DE STAGE 2010-2011. PATERNOSTER Melissa. Paternoster Melissa 6 TQ Infographie 2010-2011 IPES Wavre.

IPES WAVRE RAPPORT DE STAGE 2010-2011. PATERNOSTER Melissa. Paternoster Melissa 6 TQ Infographie 2010-2011 IPES Wavre. 2010-2011 RAPPORT DE STAGE IPES WAVRE PATERNOSTER Melissa 6TQ Infographie Table des Matière Présentation de la société Azur...2 Plan de Travail...3 Première Semaine...4 - Mise en page en différentes langues

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

L École régionale de la 2 ème chance, un tremplin pour les jeunes

L École régionale de la 2 ème chance, un tremplin pour les jeunes L École régionale de la 2 ème chance, un tremplin pour les jeunes larégion.fr Écoles régionales de la 2 ème chance Vous avez entre 18 et 25 ans, êtes demandeurs d emploi et inscrits à Pôle Emploi. Vous

Plus en détail

Tu écris un courriel à un(e) ami(e) pour lui raconter ce que tu lis en ce moment à l école. Tu

Tu écris un courriel à un(e) ami(e) pour lui raconter ce que tu lis en ce moment à l école. Tu Objectif : DELF A2 Ecrire un courriel Tu écris un courriel à un(e) ami(e) pour lui raconter ce que tu lis en ce moment à l école. Tu donnes des précisions sur le livre (auteur, titre, ), des détails sur

Plus en détail

Enquête sur les attentes et besoins des personnes en situation de handicap vis-à-vis des Services d Aide à la Personne

Enquête sur les attentes et besoins des personnes en situation de handicap vis-à-vis des Services d Aide à la Personne Ce questionnaire est aussi disponible en ligne sur le site : www.handirhoneservices.org Ou par flash code : Vous pouvez être aidé au remplissage par téléphone au : 06 52 16 34 84 Enquête sur les attentes

Plus en détail

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle ISUP, l excellence statistique au service de l actuariat des métiers porteurs Les métiers de l actuariat sont des pièces maîtresses du monde

Plus en détail

Identifiez vos compétences

Identifiez vos compétences Sida: 1 av 5 Identifiez vos compétences Vous avez une expérience professionnelle et vous désirez savoir si vous pourrez utiliser votre expérience professionnelle en Suède? En effectuant une autoévaluation,

Plus en détail

Enquête sur l insertion dans la vie active des diplômés

Enquête sur l insertion dans la vie active des diplômés Enquête sur l insertion dans la vie active des diplômés Cv EXPRESS Date de naissance: Mois Année Sexe: Masculin Féminin Commune où vous vivez actuellement Commune où vous viviez pendant votre formation

Plus en détail

LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN

LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations

Plus en détail

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail :

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : collegelycee@st-sebastien.fr Site web : www.st-sebastien.fr L assurance

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

Trousse du présentateur 2014-2015. Cégeps Technique de comptabilité et de gestion

Trousse du présentateur 2014-2015. Cégeps Technique de comptabilité et de gestion Trousse du présentateur 2014-2015 Cégeps Technique de comptabilité et de gestion _pager votre passion. Pros recherchés! Vous avez en main la trousse du présentateur de l Ordre des CPA du Québec. Celle-ci

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Femme ascensoriste pourquoi pas VOUS?

Femme ascensoriste pourquoi pas VOUS? VOUS Vous êtes en recherche d'emploi MAIS SURTOUT Vous aimez les contacts humains Vous avez le sens du service Vous savez gérer votre temps, vous êtes organisée et ponctuelle. Vous aimez travailler en

Plus en détail

C est ainsi que tout a commencé!

C est ainsi que tout a commencé! Nous sommes un jeudi du mois de Juin 2007, je travaille comme tous les soirs au Bar 1515 de l hôtel Marignan à Paris. Mon ami Michele, dirigeant de Roberta traiteur, passe déguster un cocktail et me demande

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Mélissa Theuriau. Rendez-vous féerique en Tanzanie. Interview. propos recueillis par Alexandre Arditti

Mélissa Theuriau. Rendez-vous féerique en Tanzanie. Interview. propos recueillis par Alexandre Arditti propos recueillis par Alexandre Arditti ON A SUIVI RÉCEMMENT SES AVENTURES AFRICAINES AU PAYS DES GUERRIERS MAASAÏ AVEC SON COMPLICE FRÉDÉRIC LOPEZ, DANS LA TOUJOURS TRÈS POPULAIRE ÉMISSION RENDEZ-VOUS

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

LA PRÉPARATION ET L ACCESSION AU CAP DANS L ESPACE DES TRAJECTOIRES SCOLAIRES AU DÉBUT DU XXI E SIÈCLE. Joanie Cayouette-Remblière (LSQ, Crest / CMH)

LA PRÉPARATION ET L ACCESSION AU CAP DANS L ESPACE DES TRAJECTOIRES SCOLAIRES AU DÉBUT DU XXI E SIÈCLE. Joanie Cayouette-Remblière (LSQ, Crest / CMH) LA PRÉPARATION ET L ACCESSION AU CAP DANS L ESPACE DES TRAJECTOIRES SCOLAIRES AU DÉBUT DU XXI E SIÈCLE Joanie Cayouette-Remblière (LSQ, Crest / CMH) I. La construction de la typologie I. La construction

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10)

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Interview complète d Aurore Deschamps Aurore DESCHAMPS, ancienne stagiaire

Plus en détail