E NVIRONNEMENTAL L A STIMULATION DES MARCHÉS L INTÉGRATION DE L ENVIRONNEMENT (SME) DE L ENVIRONNEMENT DANS LA GESTION DE L ENTREPRISE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "E NVIRONNEMENTAL L A STIMULATION DES MARCHÉS L INTÉGRATION DE L ENVIRONNEMENT (SME) DE L ENVIRONNEMENT DANS LA GESTION DE L ENTREPRISE"

Transcription

1 L A STIMULATION DES MARCHÉS DE L ENVIRONNEMENT 1. L A RÉGLEMENTATION 2.LES 3.LES ASSURANCES BANQUES L E MANAGEMENT 4.LES CONSOMMATEURS ET L ÉCO- CONSOMMATION 5.LES CLIENTS ENVIRONNE MENTAL L INTÉGRATION DE L ENVIRONNEMENT DANS LA GESTION DE L ENTREPRISE 1.L APPROCHE SITE : LE S YSTÈME DE M ANAGEMENT E NVIRONNEMENTAL 1.1. (SME) DÉFINITION 1.2. MISE EN ŒUVRE D UN SME LA PLANIFICATION LA MISE EN ŒUVRE ET LE FONCTIONNEMENT LE CONTRÔLE DU SME LA RÉÉVALUATION ET MODIFICATIONS DES OBJECTIFS 1.3. LES RÉFÉRENTIELS DE CERTIFICATION F ICHE REPÈRE : LA CERTIFICATION P AR ÉTAPES 1.4. UN OUTIL : LE PEE AVANTAGES 2.L APPROCHE PRODUIT 2.1. LES ÉCO-LABELS DÉFINITION LA LABELLISATION EN FRANCE LA MARQUE NF-ENVIRONNEMENT LE LABEL ÉCOLOGIQUE COMMUNAUTAIRE 2.2. L ÉCO-CONCEPTION DÉFINITION RÉGLEMENTATION AVANTAGES POUR L ENTREPRISE ANALYSE DU CYCLE DE VIE (ACV) ACCOMPAGNEMENT

2 L E S B A N Q U E S, L E S I N V E S T I S S E U R S E T A U T R E S P A R T E N A I R E S F I N A N C I E R S La stimulation des marchés D E L E N V I R O N N E M E N T Les partenaires financiers possèdent également une place importante, puisqu ils ont le pouvoir d orienter un industriel vers des investissements respectueux de l environnement. En effet, ils s investissent et peuvent proposer davantage de prêts aux activités engagées dans des démarches environnementales ou encore dans le développement durable : les investisseurs acquièrent ainsi une certaine confiance vis-à-vis de la pérennité de l industrie concernée. Par ailleurs, selon la loi du 15 mai 2001 sur les nouvelles régulations économiques, les entreprises cotées en Bourse doivent aujourd hui réaliser un bilan annuel précisant leur prise en compte des diverses conséquences générées par leur activité, ceci vise à considérer l environnement dans l analyse financière. LES INDUSTRIELS SONT DE PLUS EN PLUS SOUCIEUX DE L IMAGE QU ILS DÉGAGENT AUPRÈS DU PUBLIC ET DE LEURS CLIENTS : UN DES PRINCIPAUX CRITÈRES DE JUGEMENT EST AUJOURD HUI LE RESPECT DE L ENVIRONNEMENT. ALORS, POUR SATISFAIRE 4 L E S C O N S O M M A T E U R S E T L É C O- C O N S O M M A T I O N LEURS PARTENAIRES, LES INDUSTRIELS S ENGAGENT DANS DES DÉMARCHES INNOVANTES AFIN D ATTEINDRE UNE BONNE PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE. CES ENGAGEMENTS SE FONT NOTAMMENT AU TRAVERS DE PROCESSUS DE CERTIFICATION AINSI QUE D ATTRIBUTION DE LABELS ÉCOLOGIQUES. L'éco-consommation est une démarche de consommation respectueuse de la santé, de l'environnement et du cadre de vie. Son but est de limiter les nuisances grâce à un choix pertinent dans l'achat, l'utilisation et l'élimination des produits de consommation. De plus en plus de consommateurs sont prêts à changer leurs comportements quotidiens pour mieux protéger leur santé, l'environnement et le cadre de vie. Ils souhaitent des informations claires, fiables et pratiques. Ce mode de consommation sert d impulsion aux industriels pour faire de l environnement un argument de vente. 1 L A R É G L E M E N T A T I O N Les nombreux textes réglementaires existant limitent, voire interdisent, l émission de certains produits polluants. Cependant, il est plus efficace d agir en amont de la pollution ; c est pour cela que la réglementation actuelle impose de préférence une prévention des pollutions. Cette prévention peut se faire en intégrant l environnement dans la stratégie de l entreprise. 2 L E S A S S U R A N C E S Le rôle des assurances dans le domaine de l environnement a connu un essor particulier suite aux divers accidents et incidents industriels qui font l actualité de ces dernières années. Les assureurs peuvent faire pression sur les industriels pour les inciter à intégrer la gestion du risque environnemental dans la gestion de l entreprise, sous peine d une augmentation des polices d assurances. 5 L E S C L I E N T S Les nombreux clients que possède une entreprise exigent souvent de celle-ci un certain engagement dans des systèmes de qualité et d environnement : les grands groupes industriels souhaitent par exemple, que leurs sous-traitants disposent d un Système de Management Environnemental (SME), afin d assurer le plus grand respect de l environnement tout au long de la vie du produit.

3 L I N T É G R A T I O N D E L E N V I R O N N E M E N T à la gestion de l activité En matière de management environnemental, on distingue deux approches : celle relative au site industriel (norme ISO 14001), et celle relative aux produits (les écolabels et l éco-conception). 1 L A P P R O C H E S I T E : L E S Y S T È M E D E M A N A G E M E N T (SME) 1.1. D ÉFINITION E N V I R O N N E M E N T A L L engagement d une entreprise dans une démarche de management environnemental est une démarche volontaire, visant à gérer les impacts de l activité et améliorer en permanence les performances environnementales. Cet engagement se traduit par la mise en place d un Système de Management Environnemental (SME), qui s appuie sur les trois principes suivants : une volonté de la part de la direction, la réalisation d un état des lieux environnemental, la définition d un programme environnemental : mise en place d un SME. Le fonctionnement du SME est basé sur l amélioration continue, caractérisée par la «roue de Deming» nommée aussi PDCA (Plan-Do-Check-Act) : 1.2. M ISE EN ŒUVRE D UN SME La mise en œuvre d un SME comporte quatre grandes étapes conformément au principe de Deming : La planification La planification permet d apporter les bases du SME en élaborant : l analyse environnementale du site, qui vise à établir un état des lieux ainsi que les objectifs environnementaux de l entreprise : les aspects et les impacts environnementaux les plus significatifs sont pris en compte, tout comme les exigences légales applicables à l activité, les pratiques existantes et les éventuels incidents et accidents passés, la politique environnementale qui illustre l engagement du responsable et présente les objectifs globaux ainsi que les actions de l entreprise pour l environnement, le programme de management environnemental qui a pour but de décrire les objectifs, les cibles ainsi que les mesures envisagées pour les atteindre, et enfin les échéances quant à leur mise en place. Les aspects et impacts précédemment recensés doivent être cotés et hiérarchisés de manière à identifier ceux qui sont maîtrisables ou non ; le programme du management doit agir prioritairement sur ceux qui sont les plus significatifs et qui présentent le plus de risques pour l environnement La mise en œuvre et le fonctionnement 4. Réévaluation et modifications 1. Planification Pour atteindre l ensemble des objectifs définis dans l étape précédente, la mise en œuvre du SME doit se faire par l intermédiaire des actions suivantes : 3. Contrôle du SME Act Plan Check Do ROUE DE D EMING 2. Mise en œuvre et fonctionnement Processus d amélioration continue l organisation et les responsabilités, c est-à-dire que les personnes ayant la responsabilité ou l autorité à mettre en place le SME doivent être définies, la sensibilisation et la formation de l ensemble du personnel afin que celui-ci s implique dans la démarche du management et qu il contribue à son amélioration, la communication qui a pour objectif d informer à la fois les acteurs internes (salariés) et externes (DRIRE, préfecture ) à l entreprise, respectivement sur l état d avancement de la démarche et la politique environnementale menée, la documentation doit nécessairement être organisée simplement et efficacement, afin de gérer la production des nombreux documents établis au fil des actions menées, la prévention des situations d urgence et la capacité à réagir.

4 Le contrôle du SME Le contrôle du système de management se fait continuellement sur le terrain, et ponctuellement par des audits internes ou externes, afin de vérifier que la pratique de l entreprise est conforme à la politique environnementale décidée au début de la mise en place du SME La certification, la réévaluation et modifications des objectifs Cette étape consiste à certifier l entreprise par un organisme accrédité par une autorité publique indépendante. Cependant, la certification n est pas valable définitivement : le système de management doit donc être régulièrement réévalué dans un objectif d amélioration continue des performances L ES RÉFÉRENTIELS DE CERTIFICATION En France, il existe deux principaux référentiels complémentaires permettant de reconnaître la qualité du SME mis en place par l entreprise : Les normes ISO Les normes ISO reconnues à l échelle internationale illustrent parfaitement l engagement d une entreprise, d un organisme ou encore de tous types d organisations qu elles soient publiques ou privées, dans une démarche visant à respecter l environnement. Un système de management répondant à ces normes prouve que l entreprise dispose d un outil de gestion pour maîtriser l impact de son activité, de ses produits et de ses services sur l environnement, et s engage dans une démarche d amélioration permanente de ses performances environnementales. L éco-audit EMAS Il existe aussi un autre référentiel en matière de gestion environnementale : l éco-audit EMAS (Environmental Management and Audit Scheme) qui est un règlement européen. L EMAS impose à l entreprise de fournir une communication très importante aux public, riverains et actionnaires. Ceci exige donc une grande clarté de la part de l industriel, qui doit pour cela élaborer un document présentant les résultats environnementaux de son activité. Pour les autres points qui distinguent l EMAS de l ISO 14001, on peut citer la nécessité de tenir compte des aspects environnementaux indirects liés à l activité de l organisme mais qui échappent à son contrôle direct UN OUTIL : LE P LAN E NVIRONNEMENT E NTREPRISE 2000 (PEE 2000) Le PEE 2000 est une méthode développée par l ADEME en collaboration avec les CCI pour aider à la mise en place d un SME permettant d obtenir la certification ISO ou l enregistrement éco-audit EMAS. Il s agit d un outil opérationnel proposant des logigrammes de repérage des différentes étapes, des modes opératoires détaillés et des fiches de travail prêtes à l emploi afin de structurer et de tenir à jour les informations pertinentes concernant l entreprise. Des guides sectoriels ont aussi été élaborés en liaison avec des organismes professionnels pour faciliter la mise en œuvre du PEE pour certaines activités. Ces normes comportent entre autres la norme ISO 14001, qui apporte une définition des termes employés dans un SME tels que les impacts environnementaux ou encore les objectifs ; elle présente surtout les exigences relatives à chaque étape de mise en œuvre du SME précédemment explicitées. Cependant, cette norme ne fixe aucun niveau de performance environnementale, son but est simplement de fournir un cadre pour l approche stratégique globale des politiques, des plans et des actions que doivent mener les entreprises s engageant dans un système de management environnemental. La norme ISO 14001, qui repose sur le principe de l amélioration continue, s adresse aux entreprises et organismes quels que soient leur taille et leur secteur d activité. La certification ISO a une durée de trois ans avec un audit de suivi annuel et un audit de renouvellement de certification au terme des trois ans. Il existe aussi la norme ISO qui fournit les lignes directrices relatives aux principes, systèmes et techniques de mise en œuvre, c està-dire qu il s agit d une aide pour l application de la norme ISO L ISO concerne uniquement la terminologie, c est-à-dire qu elle comporte l ensemble du vocabulaire rencontré dans toutes les normes de la famille ISO Pour connaître la liste des entreprises lorraines certifiées ISO 14001, consulter le site rubrique «entreprises exemplaires» puis «entreprises certifiées en Lorraine».

5 142 F I C H E R E P E R E LA CERTIFICATION PAR ÉTAPES Afin d inciter les TPE/PME à se lancer dans une certification ISO 14001, l AFAQ-AFNOR propose une démarche progressive en trois niveaux. Cette démarche, encore au stade expérimental, est présentée dans le Fascicule Documentaire FD X «Systèmes de management environnemental Guide pour la mise en place par étapes d un système de management environnemental». Ce document est complémentaire du référentiel ISO dont il reprend toutes les exigences et n est pas destiné à se substituer à la norme internationale. Ce document est téléchargeable à l adresse suivante : Chaque niveau est subdivisé en plusieurs étapes présentant : les résultats à atteindre, une méthodologie pour atteindre ces résultats, des recommandations d ordre pédagogique. L entreprise progresse ainsi à son rythme et dispose d une reconnaissance officielle à chaque niveau puisque chaque niveau fait l objet d une évaluation par une tierce partie A V ANTAGES L intégration d un système de management dans la stratégie de l entreprise présente de nombreux avantages : Avantages économiques Les mesures mises en place par le système de management permettent de mieux maîtriser les coûts, puisque tout est généralement mis en œuvre pour réduire les consommations énergétiques ou encore réduire la production de déchets. De plus, le suivi du respect des exigences réglementaires limite les risques de dépassement des seuils de pollution autorisés et, par conséquent, évite les sanctions financières. Avantages commerciaux Le management contribue aussi à améliorer l image de marque auprès des divers clients et donneurs d ordre. Il augmente aussi la compétitivité avec d autres entreprises non engagées dans une démarche de management environnemental. Avantages environnementaux Le SME assure à l entreprise une meilleure maîtrise des risques et de leurs répercussions, et surtout une diminution de l impact de l activité sur l environnement. Avantages sociaux Enfin, l engagement dans une démarche environnementale concourt à diminuer les risques pour les salariés mais aussi pour les riverains de l entreprise, qui deviennent alors plus confiants vis-à-vis de l activité exercée. 143 NIVEAU 1 (6 étapes) : 1. Lancement de la démarche par la direction 2. Analyse réglementaire préliminaire 3. Analyse environnementale préliminaire 4. Plan d action 5. Mise en œuvre et suivi du plan d action 6. Formalisation de l engagement et revue de direction NIVEAU 2 (8 étapes) : 1. Politique environnementale 2. Exigences légales et autres exigences 3. Aspects environnementaux significatifs 4. Objectifs, cibles et programme environnemental NIVEAU 3 (8 étapes) : 1. Ressources, rôle, responsabilité et autorité 2. Maîtrise opérationnelle 5. Maîtrise opérationnelle 6. Compétence, formation et sensibilisation 7. Préparation et réponses aux situations d urgence 8. Revue de direction 5. Non-conformité, actions correctives et préventives 2 L A P P R O C H E P R O D U I T 2.1. L ES ÉCO- LABELS Définition Les éco-labels sont des signes officiels apportant au produit sur lequel ils sont apposés, des garanties relatives à la qualité d usage du produit (conformité du produit aux normes NF) ainsi qu à sa qualité écologique (prise en compte des impacts environnementaux sur le cycle de vie du produit). La présence d un écolabel sur un produit signifie que le contrôle de celui-ci a satisfait les critères exigés par un cahier des charges ; ce contrôle est effectué par un organisme accrédité La labellisation en France 3. Communication 4. Surveillance, mesurage et évaluation de la conformité 6. Documentation et enregistrements 7. Audit interne 8. Revue de direction NOTA : en expérimentation en 2005 dans six régions pilotes (dont la Lorraine), le document officiel sera publié en La labellisation résulte d une démarche totalement volontaire de la part de l industriel, qui fait sa demande auprès d un organisme compétent. Celui-ci doit être accrédité par le COFRAC (COmité FRançais d ACcréditation). Ces organismes déterminent les catégories de produits susceptibles de recevoir un éco-label, en fonction de l Analyse de leur Cycle de Vie (ACV) (se référer au chapitre page 146). En France les deux éco-labels officiels sont NF Environnement ainsi que le label écologique communautaire.

6 La marque NF Environnement Définition et rôle La marque NF Environnement (ci-contre) créée en 1991, est l éco-label français. Elle est donnée pour une période déterminée et doit progressivement suivre l évolution des exigences. Son objectif est d orienter le choix des consommateurs et d encourager les industriels à améliorer la qualité écologique de leur produit. Les produits concernés Le Comité Français des Eco-labels (CFE) choisit les catégories de produits pour lesquels la labellisation est possible ; ces produits correspondent entre autres aux peintures, vernis, sacs-poubelle ou encore au mobilier de bureau. Actuellement certains produits sont provisoirement exclus du champ d application de la labellisation ; il s agit des produits pharmaceutiques, agroalimentaires ainsi que le secteur de l automobile. Pour connaître les produits labellisés : rubrique «NF Environnement», rubrique «grand public» Comment obtenir la marque NF Environnement? Si l éco-label est déjà existant pour la catégorie de produit que l industriel veut labelliser, alors il lui suffit de réaliser un dossier de demande de droit d usage de la marque NF Environnement ; cette demande doit être adressée à l AFAQ-AFNOR Certification et doit présenter toutes les mesures et essais effectués sur le produit concerné. Par la suite, un auditeur se rend sur le site de l industriel afin de vérifier que la qualité du produit mérite d obtenir l éco-label. Lorsque le produit est conforme aux exigences, d autres contrôles sont effectués inopinément afin de s assurer de la pérennité de cette conformité. Le coût de cet éco-label correspond aux frais d usage de la marque, à une redevance annuelle selon le chiffre d affaires réalisé avec le produit labellisé ; de plus, une redevance minimale est établie au cas par cas en fonction de la catégorie du produit Le label écologique communautaire Définition et rôle Le label écologique communautaire (ci-contre) - également nommé éco-label européen - a été mis en place par le règlement du 23 mars 1992 et est commun à tous les pays de l Union européenne. Son rôle est de promouvoir la conception, la production, la commercialisation et l utilisation des produits ayant peu d impact sur l environnement ; par ailleurs il vise à mieux informer le public des incidences que peuvent avoir leurs produits de consommation sur l environnement. Les produits labellisés Le label écologique européen est attribué à divers produits tels que les nettoyants multi-usages, réfrigérateurs, matelas, ordinateurs personnels, produits textiles Seuls les denrées alimentaires, les boissons ainsi que les produits pharmaceutiques ne sont pas visés par cet éco-label. Pour en savoir plus sur le label écologique communautaire : Comment obtenir le label écologique communautaire? Tout comme pour la marque NF Environnement, le label européen doit être demandé à un organisme national compétent, à savoir l AFAQ-AFNOR Certification pour la France. Là encore, le produit doit répondre aux exigences imposées. Le coût de cette demande s élève à 500 pour les frais de dossier, puis vient s ajouter une redevance d utilisation du label, qui se calcule en fonction des ventes annuelles effectuées à l intérieur de l Union européenne. Cependant, certaines réductions sont accordées aux PME-PMI ainsi qu aux entreprises certifiées ISO ou EMAS 2.2. L ÉCO- CONCEPTION Définition L éco-conception consiste à prendre en compte dans la conception et le développement d un produit l impact environnemental que peut avoir celui-ci au long de son cycle de vie (fabrication, distribution, utilisation, traitement ). Il s agit donc de réduire les impacts du produit sur l environnement, tout en préservant la qualité d usage du produit. C est une approche multi-étapes et multi-critères Réglementation Bien que l éco-conception soit essentiellement une démarche volontaire, la directive européenne 2005/32/CE du 6 juillet 2005 établit un cadre pour la fixation d exigences en matières d éco-conception applicables aux produits consommateurs d énergie. Cette directive a pour objet d améliorer les performances environnementales de ces produits tout au long de leur cycle de vie par une prise en compte systématique des aspects environnementaux dès leur conception.

7 Avantages pour l entreprise Tout comme la certification, l éco-conception peut apporter de nombreux avantages comme des économies financières, puisque l engagement dans cette démarche assure une utilisation efficace des ressources naturelles, une meilleure gestion de la consommation énergétique ou encore une diminution des coûts liés à l élimination des déchets, ou à la logistique. L éco-conception peut contribuer à proposer des produits présentant des qualités améliorées : plus grande durée de vie, consommation d énergie réduite, valorisation en fin de vie facilitée Analyse du Cycle de Vie (ACV) Pour éco-concevoir un produit, il est nécessaire d évaluer les impacts générés au cours de sa vie (se référer au schéma) ; pour cela on emploie généralement la méthode de l Analyse du Cycle de Vie (ACV). Evaluation de l impact L objectif de cette étape est de considérer les impacts environnementaux que peuvent avoir les différents flux recensés dans l inventaire. Pour cela, les flux sont classés et caractérisés en adéquation avec la norme ISO 14042, qui définit les lignes directrices de cette étape d évaluation. Interprétation La dernière étape vise à analyser les résultats de l inventaire et des impacts (selon la norme ISO 14043) afin d apporter les recommandations nécessaires. Les points faibles et forts étant identifiés, on peut alors proposer des actions correctives et diminuer les impacts environnementaux. Par conséquent, l analyse du cycle de vie fournit les pistes permettant d améliorer la qualité environnementale d un produit Accompagnement Plusieurs centres techniques proposent des guides d accompagnement à l écoconception spécifiques à certains secteurs d activité. Un outil pilote d éco-conception, développé par l Université de Vienne en Autriche et permettant d identifier rapidement des pistes pour améliorer un produit, est disponible sur le site Internet de l ADEME Distribution Fabrication Matières premières Utilisation Valorisation En Lorraine, PROMOTECH mène une opération visant à favoriser le développement de l éco-conception dans les entreprises de la région. Pour en savoir plus : C YCLE DE VIE D UN PRODUIT L ACV est ainsi un outil d aide à la décision permettant de prendre en considération tous les paramètres nécessaires à l éco-conception. Elle peut porter sur divers thèmes : choix d élimination des déchets, amélioration de la logistique, obtention d un éco-label L ACV comporte quatre grandes étapes qui correspondent aux normes de la famille ISO : Définition des objectifs et champ de l étude Cette étape conditionne les choix qui seront pris au long des étapes suivantes ; elle pose la problématique engendrée par le produit et s assure que l ACV pourra correctement y répondre. Analyse de l inventaire Pour définir un produit il faut avant tout déterminer la fonction qu il va avoir ; cette fonction est quantifiée par ce que l on nomme l unité fonctionnelle, à partir de laquelle on établit quantitativement les différents flux de matières et d énergies entrants et sortants. La prise en compte de tous ces flux constitue l inventaire, qui doit être réalisé à chaque étape du cycle de vie du produit (extraction des matières premières, fabrication ). Ces deux premières étapes sont effectuées conformément à la norme ISO

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD -

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - - Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - 1 . Comment à son niveau et avec ses moyens peut-on initier et contribuer à une gestion de l

Plus en détail

LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL

LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Fiche n 10 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Pour faire de l environnement une seconde nature Dans cette fiche sont présentés les objectifs du management environnemental ainsi

Plus en détail

La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise

La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise Du mardi 3 décembre au vendredi 6 décembre 2013 La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise Eric PIBOYEUX Président de la commission Jeunes FEDEREC Anne-Claire BEUCHER Responsable

Plus en détail

Management environnemental : ISO 14001

Management environnemental : ISO 14001 GEME Management environnemental : ISO 14001 Arnaud Hélias arnaud.helias@supagro.inra.fr PUB... Plan Introduction Généralités & grandes lignes de la normes Démarche Quelques chiffres les coûts, les entreprises

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001?

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Réduire le coût énergétique : outils et solutions pratiques AFQP 06 & CCI de Nice Côte d Azur le 13/01/2015 Théophile CARON - Chef de Projet

Plus en détail

Certification Environnementale «ISO 14001» Retour d expérience sur l activité de maintenance et d exploitation de parc éolien.

Certification Environnementale «ISO 14001» Retour d expérience sur l activité de maintenance et d exploitation de parc éolien. Certification Environnementale «ISO 14001» sur l activité de maintenance et d exploitation de parc éolien. Sommaire I - La Norme ISO 14001 : grands principes II - Présentation de la société III - Les résultats

Plus en détail

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001 SARRAMAGNAN Viviane Master II Économie et Gestion de l Environnement Année universitaire 2008/2009 Sommaire Présentation

Plus en détail

La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise. Table des matières

La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise. Table des matières La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise Table des matières Préface Avant-propos PREMIERE PARTIE Le diagnostic des risques environnementaux Introduction _ Les risques industriels,

Plus en détail

L éco-conception. C est l intégration de. l environnement. dans la conception des produits

L éco-conception. C est l intégration de. l environnement. dans la conception des produits 1/12 C est quoi C est l intégration de l environnement dans la conception des produits Environnement C est un système complexe qui comprend les milieux physiques (eau, air, sols), les êtres vivants et

Plus en détail

Norme ISO 14001 mise en place d un système de management environnemental dans l enseignement supérieur

Norme ISO 14001 mise en place d un système de management environnemental dans l enseignement supérieur Norme ISO 14001 mise en place d un système de management environnemental dans l enseignement supérieur Marianne Mélé, Institut ENSAM de Pourquoi mettre en place un SME? Pourquoi se certifier ISO14001?

Plus en détail

PME-TPE : valorisez votre engagement environnement avec la marque EnVol Un moyen de valoriser sa démarche dès le niveau 1

PME-TPE : valorisez votre engagement environnement avec la marque EnVol Un moyen de valoriser sa démarche dès le niveau 1 PME-TPE : valorisez votre engagement environnement avec la marque EnVol Un moyen de valoriser sa démarche dès le niveau 1 Jan-Erik Starlander, CCI France 16 novembre 2012 1 Des économies pour votre entreprise

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

Qualité en Recherche en Région Aquitaine Limousin : QRRAL

Qualité en Recherche en Région Aquitaine Limousin : QRRAL Qualité en Recherche en Région Aquitaine Limousin : QRRAL Rencontre du 13 décembre 2012 Les référentiels qualité en recherche Objectifs! Rappel sur les principes de la qualité! Les spécificités de la recherche!

Plus en détail

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement JECO journée des éco-entreprises Présentation de l événement Atelier Valoriser sa démarche environnementale UN LEVIER DE CROISSANCE POUR L ENTREPRISE Objectifs Faire un panorama des différents référentiels

Plus en détail

Sommaire. Introduction...

Sommaire. Introduction... Sommaire Introduction... XI 1 Historique du développement durable et de la responsabilité sociétale... 1 1 Quelle est la définition du concept de développement durable?... 3 2 Quels sont les principes

Plus en détail

LES REFÉRENTIELS ILO OSH 2001

LES REFÉRENTIELS ILO OSH 2001 LES REFÉRENTIELS Une trentaine de référentiels Hygiène Santé Sécurité au Travail ont été répertoriés à travers le monde. Deux grandes familles se distinguent : Les référentiels assimilés tels que l OHSAS

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement LA QUALITÉ PROGRAMME NATIONAL DE MISE A NIVEAU DES PME Édition 2013 LA QUALITÉ

Plus en détail

MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES

MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES ACTION COLLECTIVE REGIONAL DE PROMOTION DU MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES CAHIER DES CHARGES DE LA CONSULTATION Avec le soutien de : Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Rhône-Alpes 75

Plus en détail

Certifier ISO 14001 les petites centrales hydroélectriques : une approche novatrice

Certifier ISO 14001 les petites centrales hydroélectriques : une approche novatrice Certifier ISO 14001 les petites centrales hydroélectriques : une approche novatrice La Norme ISO 14001 : le principe d amélioration continue 6 La Revue de Direction 5 Le contrôle et l action corrective

Plus en détail

Claude pinet. L ISO 14001 facile. Réussir sa démarche de certification. Volume 1 Planifier et mettre en œuvre la démarche

Claude pinet. L ISO 14001 facile. Réussir sa démarche de certification. Volume 1 Planifier et mettre en œuvre la démarche Claude pinet L ISO 14001 facile Réussir sa démarche de certification Volume 1 Planifier et mettre en œuvre la démarche Avant-propos Avant-propos Votre objectif Découvrir, mettre en œuvre, améliorer le

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001 SARL Capital de 24 000 Siret 350 521 316 00025 NAF 741G créée en 1989 1bis rue Marcel PAUL - 91742 MASSY Cedex Adresse postale : 6 rue SORET 91600 Savigny sur Orge Tél : 33 (0)1 69 44 20 33 Fax : 33 (0)826

Plus en détail

PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE

PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE Convergences et spécificités des référentiels ISO 9001 / 14001 / OHSAS 18001 Vianney BOCK 14, rue Cassini 06300 NICE Phone : +33 4 93 56 46 92 Mobile : +33

Plus en détail

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING BILAN Les émissions globales de GPV France correspondaient à 11,2 tonnes de CO 2 par million d enveloppes produites.

Plus en détail

Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage

Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage Manuel Qualité Rédacteur des Fournisseurs : C. Chevrel de Salzgitter Mannesmann Date : 21/02/2011 Précision Etirage Page Page

Plus en détail

Le Système de Management Environnemental

Le Système de Management Environnemental 14001 Conseil Le Système de Management Environnemental ISO 14001 Pourquoi? Quoi? Comment? Intervenant : M.F. Lafon 14001 Conseil Conseil, Formation, Audit, Veille en Management Environnemental 36, rue

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 1

Tremplins de la Qualité. Tome 1 Tome 1 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANT-PROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

Audits énergétiques réglementaires

Audits énergétiques réglementaires Audits énergétiques réglementaires Valérie Blanchard DREAL Alsace Service Énergie Climat Logement Aménagement Mars 2015 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Alsace www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL

SYSTÈME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL 15 e École d été en évaluation environnementale Évaluation de la durabilité du développement urbain et industriel : outils d analyse de l empreinte écologique et des impacts sociaux et sanitaires Douala,Hôtel

Plus en détail

LA NORME ISO 14001 A RETENIR

LA NORME ISO 14001 A RETENIR A RETENIR La norme ISO 14001, publiée en 1996, est une norme internationale qui s'applique à tous les types d'organisations (entreprises industrielles, de services, etc.) quelles que soient leurs tailles

Plus en détail

L Assurance Qualité DOSSIER L ASSURANCE QUALITE

L Assurance Qualité DOSSIER L ASSURANCE QUALITE DOSSIER L ASSURANCE QUALITE L Assurance Qualité DOSSIER N D4-2-GW0301 Satisfaction.fr 164 ter rue d Aguesseau 92100 Boulogne Billancourt 01.48.25.76.76 http://www.satisfaction.fr/ Page 1 Définition Normalisée.

Plus en détail

Développement Durable

Développement Durable Développement Durable LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DANS MON ENTREPRISE *Identifier les enjeux du développement durable pour son entreprise. *Mettre en place les outils et les méthodes pour initier la démarche

Plus en détail

Bâtir un système intégré

Bâtir un système intégré Florence GILLET-GOINARD Bâtir un système intégré Qualité/Sécurité/Environnement De la qualité au QSE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3651-8 CHAPITRE 1 Un système intégré, quels enjeux? 1. QU EST-CE

Plus en détail

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Journées Qualité et Chimie A. Rivet ANF Autrans, 2011 Normes et Qualité Introduction : les enjeux de la démarche qualité La qualité : notions La norme ISO 9001 :

Plus en détail

«Sous-traitance et achats dans la conduite de projets» Connaissance et suivi des sociétés (fournisseurs)

«Sous-traitance et achats dans la conduite de projets» Connaissance et suivi des sociétés (fournisseurs) «Sous-traitance et achats dans la conduite de projets» Connaissance et suivi des sociétés (fournisseurs) Bernard Canton Stéphane Clayette Programme 1 - Premières réflexions 2 - Dossier Industriel 3 - Label

Plus en détail

Sensibilisation au management de la Qualité

Sensibilisation au management de la Qualité Sensibilisation au management de la Qualité Check Act Do Plan CTHT/CTCP 17 juin 2010 SMQ 1 OBJECTIFS : Connaître les principes du management de la Qualité Identifier les intérêts d une démarche Qualité

Plus en détail

FORMATION CQPM TECHNICIEN DE LA QUALITE

FORMATION CQPM TECHNICIEN DE LA QUALITE FORMATION CQPM TECHNICIEN DE LA QUALITE CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION DE LA FORMATION Le titulaire de la qualification agit sous la responsabilité d une personne généralement de qualification supérieure,

Plus en détail

CHARTE RSE DES FOURNISSEURS. Engagements attendus des Fournisseurs de BNP Paribas en matière de responsabilité sociale et environnementale

CHARTE RSE DES FOURNISSEURS. Engagements attendus des Fournisseurs de BNP Paribas en matière de responsabilité sociale et environnementale Charte CHARTE RSE DES FOURNISSEURS Engagements attendus des Fournisseurs de BNP Paribas en matière de responsabilité sociale et environnementale En adhérant au Pacte Mondial des Nations Unies (Global Compact

Plus en détail

LE CAB I N ET É CO -ATT I TU D E, COMMENT ANTIC I PER LE MARC HÉ? www.parlonsentreprise.com

LE CAB I N ET É CO -ATT I TU D E, COMMENT ANTIC I PER LE MARC HÉ? www.parlonsentreprise.com LE CAB I N ET É CO -ATT I TU D E, COMMENT ANTIC I PER LE MARC HÉ? www.parlonsentreprise.com SOMMAIRE DEveloppement durable L efficacite environnementale en cabinet : l Eco-attitude La norme ISO 14001 2

Plus en détail

Système de Management de la Qualité

Système de Management de la Qualité CHAPOUTIER Système de Management de la Qualité CHAPOUTIER HISTORIQUE LES NORMES QU EST CE QUE LA QUALITE? CONSTRUIRE SON SMQ (Système Maitrise Qualité) - Politique qualité - Maitrise de la qualité HYGIENE

Plus en détail

Système de Management Intégré Qualité, Sécurité et Environnement. Un atout pour l entreprise

Système de Management Intégré Qualité, Sécurité et Environnement. Un atout pour l entreprise CCI Moselle, le16 avril 2013 Système de Management Intégré Qualité, Sécurité et Environnement Un atout pour l entreprise Intervention de Olivier Rousseaux, Auditeur QSE, Expert en organisation et management

Plus en détail

AFRC commission Qualité Thème : les certifications

AFRC commission Qualité Thème : les certifications AFRC commission Qualité Thème : les certifications 12 novembre 2007 60, rue de Richelieu 75002 Paris - Tel. : + 33.(0)1.42.96.10.36 Fax : + 33.(0)1.42.60.05.29 www.nexstage.fr SOMMAIRE 1. Rappel des fondamentaux

Plus en détail

Commission Développement Durable

Commission Développement Durable Commission Développement Durable Obligation d audit énergétique 1 Origine : Transposition de la directive 2012/27 Article 8 : obligation d audits énergétiques ou de systèmes de management de l énergie

Plus en détail

Gagner le défi de l énergie avec ISO 50001 ISO 50001. management de l énergie

Gagner le défi de l énergie avec ISO 50001 ISO 50001. management de l énergie Gagner le défi de l énergie avec ISO 50001 ISO 50001 management de l énergie L ISO en bref * En juin 2011 L ISO, Organisation internationale de normalisation, est composée de 160* membres qui sont les

Plus en détail

Audits Énergétiques. Colloque CCIR CRMA Performance énergétique des Ets - - - 21 octobre 2014 CCIR Rhône-Alpes

Audits Énergétiques. Colloque CCIR CRMA Performance énergétique des Ets - - - 21 octobre 2014 CCIR Rhône-Alpes Colloque CCIR CRMA Performance énergétique des Ets - - - 21 octobre 2014 CCIR Rhône-Alpes Audits Énergétiques Benoît CAILLEAU Chargé de mission Énergie DREAL Rhône-Alpes service REMiPP / unité Climat Air

Plus en détail

Système de management environnemental par étapes pour les TPE/PME Stéphane MATHIEU, Groupe AFNOR, Responsable Action Régionale Sud-Ouest

Système de management environnemental par étapes pour les TPE/PME Stéphane MATHIEU, Groupe AFNOR, Responsable Action Régionale Sud-Ouest Système de management environnemental par étapes pour les TPE/PME Stéphane MATHIEU, Groupe AFNOR, Responsable Action Régionale Sud-Ouest Toulouse, le juin 007 GROUPE AFNOR Normalisation Certification /

Plus en détail

L EFFICACITÉ à cœur. Réunion «Transition énergétique» CCI Rennes 3 mars 2015 AUDIT ENERGETIQUE REGLEMENTAIRE

L EFFICACITÉ à cœur. Réunion «Transition énergétique» CCI Rennes 3 mars 2015 AUDIT ENERGETIQUE REGLEMENTAIRE L EFFICACITÉ à cœur WWW.UTILITIES-PERFORMANCE.COM -Propriété exclusive de UTILITIES PERFORMANCE. Reproduction interdite sans autorisation. Mars 2015 CCI Rennes 1 Réunion «Transition énergétique» CCI Rennes

Plus en détail

Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10)

Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10) Le document ICH Q10 sur le

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés É V A L U A T I O N C E R T I F I C A T I O N Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés Systèmes de Management de la Qualité selon la norme ISO 9001 Obtenir la reconnaissance de

Plus en détail

AGROALIMENTAIRE. Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000. Présentation de la norme

AGROALIMENTAIRE. Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000. Présentation de la norme AGROALIMENTAIRE Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000 Présentation de la norme 25 mars 2006-1 - Table des matières CHAPITRE 1 La normalisation : une démarche au service

Plus en détail

LES 3 NORMES relatives à la production

LES 3 NORMES relatives à la production LYCEE POLYVALENT ANGUIER-CAYET LES 3 NORMES relatives à la production - ISO 9001 (International Standard Organisation) relative à la qualité - ISO 14001 relative à la protection de l environnement - OHSAS

Plus en détail

Intégrer l écoconception dans son organisation 5 ème étape: Communication

Intégrer l écoconception dans son organisation 5 ème étape: Communication Intégrer l écoconception dans son organisation 5 ème étape: Communication Quelles possibilités de communication externe? A destination des consommateurs (B2C) Concerne exclusivement les produits Expérimentation

Plus en détail

CEMEX : ISO 14001. Certification

CEMEX : ISO 14001. Certification CEMEX : Certification ISO 14001 CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 94 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.fr - www.cemexbetons.fr Dossier de presse CEMEX Certification

Plus en détail

Webinar BUREAU VERITAS Audit énergétique et ISO 50001 : l'amélioration pérenne de votre efficacité énergétique

Webinar BUREAU VERITAS Audit énergétique et ISO 50001 : l'amélioration pérenne de votre efficacité énergétique Webinar BUREAU VERITAS Audit énergétique et ISO 50001 : l'amélioration pérenne de votre efficacité énergétique 3 juillet 2014 Frédéric DUPASQUIER - Responsable métiers performance HSE Marie MYCZKOWSKI

Plus en détail

Nous préservons l essentiel

Nous préservons l essentiel Nous préservons l essentiel Sommaire I. INTRODUCTION II. Les fondements de ISO 14001 III. La norme et son application dans la gestion du service d assainissement : cas de l office national de l assainissement

Plus en détail

LA REGLEMENTATION EUROPEENNE

LA REGLEMENTATION EUROPEENNE LA REGLEMENTATION EUROPEENNE 1 Un nouveau contexte européen Réglementation Protection et information consommateur Loyauté des transactions Protection de l environnement Applications Analyse de risques

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

ECOPASS passeport pour votre reconnaissance passport for your recognition

ECOPASS passeport pour votre reconnaissance passport for your recognition ECOPASS passeport pour votre reconnaissance passport for your recognition RAPPORT D'AUDIT ISO 14001 EMAS OHSAS 18001 ISO 9001 PEFC GES VHU ISO 22000 DIAGNOSTIC DE PRE CERTIFICATION DU SYSTEME DE MANAGEMENT

Plus en détail

Formation 2011. Manager le développement durable à l hôpital

Formation 2011. Manager le développement durable à l hôpital Formation 2011 Manager le développement durable à l hôpital Édito La mise en œuvre du développement durable dans les établissements de santé est aujourd hui une réalité et la légitimité des chantiers ouverts

Plus en détail

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Les référentiels SMI, normes, processus de certification

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Les référentiels SMI, normes, processus de certification Les référentiels SMI, normes, processus de certification 1 Définitions selon le Guide ISO/IEC 2:2004 Norme Document, établi par consensus et approuve par un organisme reconnu, qui fournit, pour des usages

Plus en détail

THEORIE ET CAS PRATIQUES

THEORIE ET CAS PRATIQUES THEORIE ET CAS PRATIQUES A DEFINIR 8/28/2012 Option AUDIT 1 INTRODUCTION L informatique : omniprésente et indispensable Développement des S.I. accroissement des risques Le SI = Système Nerveux de l entreprise

Plus en détail

Action de Formation à la Carte Année 2011

Action de Formation à la Carte Année 2011 CENTRE INTERNATIONAL DES TECHNOLOGIES DE L ENVIRONNEMENT DE TUNIS Direction de la Formation et du Renforcement des Capacités Action de Formation à la Carte Année 2011 CITET,Boulevard de Leader Yasser Arafat,

Plus en détail

La norme NF EN ISO/CEI 17025 Mise en œuvre au CTP. Michèle BOUCLIER 12 octobre 2011

La norme NF EN ISO/CEI 17025 Mise en œuvre au CTP. Michèle BOUCLIER 12 octobre 2011 La norme NF EN ISO/CEI 17025 Mise en œuvre au CTP Michèle BOUCLIER 12 octobre 2011 Centre Technique du Papier CTP Domaine Universitaire - 351, rue de la Papeterie - 38044 Grenoble Cedex 09 - France Tél.

Plus en détail

Art. 2. Les vérificateurs environnementaux, tels que définis à l article 2, point 20) du règlement (CE), relèvent du régime suivant :

Art. 2. Les vérificateurs environnementaux, tels que définis à l article 2, point 20) du règlement (CE), relèvent du régime suivant : Projet de loi portant certaines modalités d application et sanction du règlement (CE) no 1221/2009 du Parlement européen et du Conseil du 25 novembre 2009 concernant la participation volontaire des organisations

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Audits énergétiques et management de l énergie AFNOR Energies catherine.moutet@afnor.org Tél : 01 41 62 86 55 SOMMAIRE Panorama de la normalisation

Plus en détail

RENCONTRE SOLUTIONS ENERGIE ENTREPRISES SEE 20 mai 2014 - CCI Grand Lille

RENCONTRE SOLUTIONS ENERGIE ENTREPRISES SEE 20 mai 2014 - CCI Grand Lille RENCONTRE SOLUTIONS ENERGIE ENTREPRISES SEE 20 mai 2014 - CCI Grand Lille Atelier thématique Audit énergétique obligatoire Décret et arrêté Dominique KONIECZNY Apave Nord Ouest Contexte réglementaire (rappel)

Plus en détail

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Intitulé du stage Dates Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Recherche et réduction des rejets de Substances Dangereuses dans l'eau Mardi 20 septembre 2011 Mardi

Plus en détail

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE 1 LA POLITIQUE QUALITE-GESTION DES RISQUES Depuis 2003, la Direction s engage à poursuivre, la démarche qualité et à développer une gestion

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Roche Diagnostics France Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans

Plus en détail

La certification ISO 22000

La certification ISO 22000 La certification ISO 22000 Maurice LE DOUARIN Responsable de la Restauration SILGOM Pôle de restauration collective Phases de travaux Travaux : 6,8 M Les travaux en quelques Equipements : 1,7 M chiffres

Plus en détail

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES L ENVIRONNEMENT EN FRANCE 2 FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES des initiatives locales et des actions de long terme VERS UN RAPPROCHEMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ET DE L ENVIRONNEMENT? INTRODUCTION L OBSERVATION

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION INTER ENTREPRISE ABMAQ 2015

PROGRAMME DE FORMATION INTER ENTREPRISE ABMAQ 2015 PROGRAMME DE INTER ENTREPRISE ABMAQ 2015 01 02 Détermination des coûts de la non- Métrologie : les concepts - Savoir piloter un SMQ par la maitrise des coûts de non fonction pour la fiabilité des résultats

Plus en détail

DECRYPTAGE LES AUDITS ENERGETIQUES OBLIGATOIRES POUR LES GRANDES ENTREPRISES. Version 0.6 06/02/2015

DECRYPTAGE LES AUDITS ENERGETIQUES OBLIGATOIRES POUR LES GRANDES ENTREPRISES. Version 0.6 06/02/2015 DECRYPTAGE LES AUDITS ENERGETIQUES OBLIGATOIRES POUR LES GRANDES ENTREPRISES 1 Version 0.6 06/02/2015 2 PARTIE I : DÉCRYPTAGE RÉGLEMENTAIRE Cadre réglementaire et normatif Les entreprises concernées Objectifs

Plus en détail

La qualité globale et durable en construction et en rénovation

La qualité globale et durable en construction et en rénovation La qualité globale et durable en construction et en rénovation 18 octobre 2014 Journées de l éco-construction Pont à Mousson Certifications & Labels Panorama du paysage de la certification des différents

Plus en détail

Normes et marquage CE

Normes et marquage CE Nathalie Maraval Délégation Afnor Midi-Pyrénées Normes et marquage CE CCI du Lot - 17 Le Groupe AFNOR : Un groupe de services pour développer et valoriser vos performances Opérateur central du système

Plus en détail

«Démarche collective de management environnemental des hébergements touristiques dans le PNR de Camargue»

«Démarche collective de management environnemental des hébergements touristiques dans le PNR de Camargue» «Démarche collective de management environnemental des hébergements touristiques dans le PNR de Camargue» Mission d expertises de management environnemental CAHIER DES CHARGES Maître d ouvrage : Syndicat

Plus en détail

Les meilleures pratiques en efficacité énergétique dans le secteur alimentaire et agroalimentaire

Les meilleures pratiques en efficacité énergétique dans le secteur alimentaire et agroalimentaire Les meilleures pratiques en efficacité énergétique dans le secteur alimentaire et agroalimentaire Marzouk Benali marzouk.benali@nrcan.gc.ca (450) 652-5533 Le retour du gros bon sen$ en agroalimentaire

Plus en détail

La démarche qualité dans le bâtiment

La démarche qualité dans le bâtiment La démarche qualité dans le bâtiment La qualité : de nouveaux enjeux pour la filière bâtiment Au même titre que bon nombre d'autres grandes filières économiques et industrielles, le monde du bâtiment,

Plus en détail

Technicien Qualité QUALIFICATION UIMM N MQ 92 11 89 01 01

Technicien Qualité QUALIFICATION UIMM N MQ 92 11 89 01 01 Technicien Qualité QUALIFICATION UIMM N MQ 92 11 89 01 01 Finalité professionnelle Sous le contrôle du responsable qualité (et/ou sécurité-environnement), de l animateur qualité (et/ou sécurité-environnement)

Plus en détail

Systèmes de Management Intégré (SMI) Instrumentation, Contrôle et Management des Systèmes

Systèmes de Management Intégré (SMI) Instrumentation, Contrôle et Management des Systèmes Systèmes de Management Intégré (SMI) Instrumentation, Contrôle et Management des Systèmes QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT OUTIL DE PILOTAGE MIS A LA DISPOSITION DES ORGANISMES Système : ensemble d éléments

Plus en détail

L audit énergétique obligatoire

L audit énergétique obligatoire 26 juin 2015 Cerema Lille L audit énergétique obligatoire Bruno SARDINHA Division Énergie Climat / DREAL Nord Pas-de-Calais Contexte européen Cadres énergie-climat UE 2020 et 2030 : Émissions de gaz à

Plus en détail

HSE MONITOR GESTION DU SYSTÈME DE MANAGEMENT. 8 modules de management intégrés. www.red-on-line.net

HSE MONITOR GESTION DU SYSTÈME DE MANAGEMENT. 8 modules de management intégrés. www.red-on-line.net HSE MONITOR GESTION DU SYSTÈME DE MANAGEMENT 8 modules de management intégrés www.red-on-line.net www.red-on-line.net HSE MONITOR GESTION DU SYSTÈME DE MANAGEMENT 1. 2. 3. 1. 4. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 5. 1.

Plus en détail

Acheter mieux, respecter l avenir

Acheter mieux, respecter l avenir Le guide de l achat éthique et responsable Acheter mieux, respecter l avenir c est Édito Depuis de nombreuses années, Villeurbanne EST HABITAT prend des engagements forts en matière de développement durable.

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre?

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Réunion CCI Franche-Comté - Besançon 13 mai 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Paule.nusa @afnor.org Nour.diab@afnor.org

Plus en détail

LES FONDEMENTS DE LA QUALITE

LES FONDEMENTS DE LA QUALITE Qualité en Recherche et en Enseignement Supérieur Séminaire International IAV Hassan II Rabat, Maroc 31 mai et 1er juin 2007 LES FONDEMENTS DE LA QUALITE Pascal ROBERT, Ingénieur Action Régionale AFAQ

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement FORMATION AUDIT CONSEIL EXPERTISE >> Catalogue 2014 Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences personnalisation Formation Hygiène Alimentaire ISO 9001 : 2008...

Plus en détail

Crédit : June et Sylvain Hitau

Crédit : June et Sylvain Hitau Crédit : June et Sylvain Hitau Géraldine Poivert Crédit : Zabou Carrière Jean-Charles Caudron Filières Responsabilité élargie du producteur Crédit : Antoine Doyen Édito Comme de nombreux produits, les

Plus en détail

Système Management Environnemental

Système Management Environnemental Système Management Environnemental Laboratoire de Touraine Laboratoire de Touraine Laboratoire de Touraine - Bassin Eaux Pluviales Environnemental Politique Qualité Sécurité Environnement Sommaire Norme

Plus en détail

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Julie BEELMEON Service énergie climat véhicule Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Energie 05

Plus en détail

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Sécurité Sanitaire des Aliments Saint-Pierre, le 19 novembre 2013 Olivier BOUTOU Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Faisons connaissance Missions au sein d AFNOR Animation de formation

Plus en détail

QUALITE RESPECT DES DELAIS CONVIVIALITE

QUALITE RESPECT DES DELAIS CONVIVIALITE QUALITE RESPECT DES DELAIS CONVIVIALITE Rédaction Hélène CHANEZ Responsable Qualité Approbation Christian MARY Président ETAT DES EDITIONS édition date objet de la modification 07 17.09.14 refonte du manuel

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001 Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations Certification HAS Certification ISO 9001 Certification

Plus en détail

Améliorer votre approche processus

Améliorer votre approche processus Améliorer votre approche processus Décrire de manière complète les processus, Mettre en place des tableaux de bord de manière à en surveiller le fonctionnement et à en déterminer l efficacité, Réaliser

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT MENER UNE DEMARCHE QUALITE?

POURQUOI ET COMMENT MENER UNE DEMARCHE QUALITE? POURQUOI ET COMMENT MENER UNE DEMARCHE QUALITE? Jeudi 25 Mars 2004 Quelques définitions... Label : mot anglais qui signifie étiquette. Marque spéciale créée par un syndicat professionnel et apposée sur

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

Fiche conseil n 16 Audit

Fiche conseil n 16 Audit AUDIT 1. Ce qu exigent les référentiels Environnement ISO 14001 4.5.5 : Audit interne EMAS Article 3 : Participation à l'emas, 2.b Annexe I.-A.5.4 : Audit du système de management environnemental SST OHSAS

Plus en détail

Énergies FORMATIONS 2014-2015. Formations métiers certifiantes. ISO 50001 et audit de systèmes de management

Énergies FORMATIONS 2014-2015. Formations métiers certifiantes. ISO 50001 et audit de systèmes de management FORMATIONS 2014-2015 Énergies Formations métiers certifiantes ISO 50001 et audit de systèmes de management Audit énergétique NF EN 16247 : bâtiment et industrie - Méthodologie d audit énergétique NF EN

Plus en détail

TUV Certification Maroc

TUV Certification Maroc Page 1 sur 7 Formation : Référence : Durée : Formation enregistrée IRCA Auditeur / Responsable d audit ISO 27001 :2005 IR07 5 jours TÜV Rheinland Akademie Page 2 sur 7 OBJECTIFS DE LA FORMATION Rappeler

Plus en détail

Commande publique et développement durable LA DÉMARCHE DE GESTION DE PROJETS APPLIQUÉE AUX ACHATS RESPONSABLES

Commande publique et développement durable LA DÉMARCHE DE GESTION DE PROJETS APPLIQUÉE AUX ACHATS RESPONSABLES LA DÉMARCHE DE GESTION DE PROJETS APPLIQUÉE AUX ACHATS RESPONSABLES ARPE Octobre 2007 1 Plan I. Le cadre de la commande publique durable Le code des marchés publics II. Votre contexte local III. La politique

Plus en détail