BONNE FOI : LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION CONTEXTE LÉGISLATIF

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BONNE FOI : LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 233 1. CONTEXTE LÉGISLATIF... 233"

Transcription

1 CHRONIQUE TPS/TVQ 231 BONNE FOI : CRÉDITS ET REMBOURSEMENTS DE TAXE SUR INTRANTS LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION CONTEXTE LÉGISLATIF BULLETIN D INTERPRÉTATION JURISPRUDENCE VÉRIFICATION DES NUMÉROS DE TPS/TVQ CONCLUSION

2 232 REVUE DE PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE, VOL. 24, N O 1

3 CHRONIQUE TPS/TVQ 233 INTRODUCTION La bonne foi, dans le contexte de la réclamation de crédits de taxe sur intrants (ci-après «CTI») et de remboursements de taxe sur intrants (ciaprès «RTI») est-elle un élément pertinent? Dans le présent article, nous analyserons cet élément, plus précisément la situation où un contribuable inscrit aux fins de la taxe sur les produits et services (ci-après «TPS») et de la taxe de vente du Québec (ci-après «TVQ») demande des CTI/RTI pour de la TPS et de la TVQ payées à un ou à des fournisseurs et se fait refuser ces CTI/RTI par le ministère du Revenu du Québec (ci-après «Revenu Québec») parce que les numéros d inscription en TPS et TVQ de son ou de ses fournisseurs étaient invalides. 1. CONTEXTE LÉGISLATIF Le paragraphe 1 de l article 169 de la Loi sur la taxe d accise 1 et l article 199 de la Loi sur la taxe de vente du Québec 2 prévoient généralement qu un inscrit a le droit à des CTI/RTI pour la TPS et la TVQ payées ou payables dans la mesure où l inscrit a acquis le bien ou le service pour consommation, utilisation ou fourniture dans le cadre de ses activités commerciales. En outre, le paragraphe 4 de l article 169 L.T.A. et l article 201 L.T.V.Q. prévoient généralement qu un inscrit peut demander des CTI/RTI si, avant de produire sa déclaration de TPS/TVQ, l inscrit a une preuve suffisante permettant de déterminer le montant des CTI/RTI et si cette preuve comprend les renseignements prescrits. Concernant les renseignements prescrits, le Règlement sur les renseignements nécessaires à une demande de crédit de taxe sur les intrants (TPS/TVH) 3 et les articles 201R1 et suivants du Règlement sur la taxe de vente du Québec 4 prévoient notamment que l inscrit qui demande des CTI/ RTI doit avoir le numéro d inscription attribué à son fournisseur ou à l intermédiaire de celui-ci, et ce, pour les fournitures de plus de 30 $ L.R.C. 1985, c. E-15 (ci-après «L.T.A.»), Partie IX L.T.A. L.R.Q., c. T-0.1 (ci-après «L.T.V.Q.»). L.C. 1990, DORS/91-45 et mod. (ci-après «Règlement»). L.R.Q., c. T-0.1, a. 677 et mod.

4 234 REVUE DE PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE, VOL. 24, N O 1 Il est donc requis que l inscrit qui demande des CTI/RTI ait, avant de faire sa demande, le numéro d inscription de son fournisseur. Par ailleurs, il n est pas spécifié que le numéro d inscription du fournisseur doit être valide. 2. BULLETIN D INTERPRÉTATION Revenu Québec a publié le Bulletin d interprétation TVQ dans lequel il expose son point de vue sur les exigences documentaires en matière de RTI. Ce Bulletin précise l application de la TVQ en ce qui concerne les exigences documentaires que doit satisfaire un inscrit en vue de la réclamation de RTI, et ce, dans le contexte de l émission de fausses factures ou de factures comportant des renseignements insuffisants. Revenu Québec est d avis qu afin de pouvoir réclamer des RTI à l égard d un achat de 30 $ ou plus, un inscrit doit avoir en sa possession, notamment, le numéro d inscription de son fournisseur. À défaut, l inscrit ne peut avoir droit à des RTI. Par ailleurs, Revenu Québec est d avis que l inscrit a quand même droit à des RTI s il satisfait aux exigences documentaires, et ce, malgré le défaut du fournisseur de remettre la TVQ Revenu Québec. Dans ce Bulletin, Revenu Québec ne semble pas appliquer quelque concept de bonne foi que ce soit dans le contexte de la réclamation de RTI lorsque l inscrit n a pas le numéro de TVQ de son fournisseur. Par ailleurs, Revenu Québec reconnaît que, dans le contexte de fausses factures, un inscrit aura droit à ses RTI pour la TVQ payée à un accomodateur (société fictive) si l inscrit était de bonne foi en ce qu il pouvait, en personne raisonnable, diligente et avisée dans son domaine d activité, entretenir la croyance légitime que l accomodateur était le véritable fournisseur. 3. JURISPRUDENCE Dans l affaire Centre de la Cité Pointe-Claire c. La Reine 6, la Cour canadienne de l impôt faisait face à la situation suivante : un fournisseur avait envoyé au Centre de la Cité Pointe-Claire une facture en décembre 5 6 REVENU QUÉBEC, Bulletin d interprétation TVQ.201-1, «Exigences documentaires en matière de remboursement de la taxe sur les intrants - renseignements insuffisants et fausse facturation», [2001] G.S.T.C. 119 (C.C.I.) (procédure informelle) (ci-après «Centre de la Cité Pointe-Claire»).

5 CHRONIQUE TPS/TVQ et une facture en janvier 1998 pour des services de consultation; le fournisseur avait perçu la TPS; un numéro de TPS apparaissait sur les factures. Revenu Québec a refusé, à titre de CTI, la TPS payée par le Centre de la Cité Pointe-Claire au motif que le numéro de TPS était invalide. En effet, en juin 1995, Revenu Québec avait annulé le numéro de TPS du fournisseur, et ce, rétroactivement à janvier Dans cette affaire, la Cour canadienne de l impôt souligne que Revenu Québec n a fait aucune preuve quant aux moyens à la disposition du Centre de la Cité Pointe-Claire pour vérifier la validité d un numéro d inscription. Par la suite, la Cour se base sur la théorie du mandat et réfère à l article 2163 du Code civil du Québec 7, qui se lit comme suit : «Celui qui a laissé croire qu une personne était son mandataire est tenu, comme s il y avait eu mandat, envers le tiers qui a contracté de bonne foi avec celle-ci, à moins qu il n ait pris des mesures appropriées pour prévenir l erreur dans des circonstances qui la rendaient prévisible.» La Cour conclut qu il s agissait de circonstances dans lesquelles Revenu Québec avait laissé croire au Centre de la Cité Pointe-Claire que le fournisseur était un mandataire aux fins de la TPS et où aucun service d information n était disponible pour vérifier la validité du numéro d inscription. La Cour décide donc que le Centre de la Cité Pointe-Claire a le droit aux CTI qu elle a réclamés. Dans l affaire Alexander Nix Group inc. c. La Reine 8, la Cour canadienne de l impôt faisait face à une situation semblable à celle décrite dans l affaire Centre de la Cité Pointe-Claire. En effet, un fournisseur avait rendu des services à Alexander Nix Group inc. Ce fournisseur n était pas inscrit à la TPS et a fourni à Alexander Nix Group inc. un numéro d inscription invalide. La Cour canadienne de l impôt a conclu qu Alexander Nix Group inc. n avait pas le droit de réclamer des CTI car, d après la Cour, les exigences documentaires prévues à la Loi sur la taxe d accise et au Règlement sont obligatoires et doivent être respectées. L absence d un numéro d inscription valide est donc fatale. Finalement, la Cour du Québec, dans l affaire Québec inc. c. SMRQ 9, a fait face à une situation similaire dans le contexte de la TVQ L.Q. 1991, c (G.S.T.) I, (C.C.I.) (ci-après «Alexander Nix Group»). C.Q. Montréal, n o , 18 novembre 2002 (ci-après « Québec inc.»)

6 236 REVUE DE PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE, VOL. 24, N O 1 Dans cette affaire, Revenu Québec a refusé des RTI au contribuable Québec inc., car son fournisseur n était pas un inscrit au sens de la TVQ. La Cour a conclu que Québec inc. avait payé la TVQ de bonne foi à son fournisseur. La Cour a ajouté que la preuve devant elle ne lui permettait pas de conclure que Québec inc. aurait pu vérifier l authenticité du numéro du fournisseur. La Cour ajoute ce qui suit : «Il aurait suffi d un simple service, comme il existe en matière de vérification de permis de conduire, permettant de vérifier la validité du numéro du fournisseur de services : en un tel cas, la contribuable ferait preuve d un manque de diligence en ne vérifiant pas 10.» La Cour du Québec accueille donc l appel de Québec inc. et accorde au contribuable les RTI qu il avait demandés. Comme il appert des jugements que nous venons d analyser, il semble y avoir deux courants jurisprudentiels : le premier (comme dans l affaire Alexander Nix Group) selon lequel les exigences documentaires sont obligatoires, doivent être respectées et l invalidité d un numéro d inscription est fatale; et le second (comme dans les affaires Centre de la Cité Pointe- Claire et Québec inc.) selon lequel la bonne foi d un acquéreur peut être pertinente. Toutefois, si un système qui permettrait aux acquéreurs de vérifier la validité des numéros d inscription de leurs fournisseurs existait, on pourrait remettre en question la bonne foi des acquéreurs et même argumenter que ceux-ci ont fait preuve d un manque de diligence en n utilisant pas le système et en ne vérifiant pas les numéros d inscription. 4. VÉRIFICATION DES NUMÉROS DE TPS/TVQ À Montréal, on peut vérifier la validité des numéros de TPS/TVQ de ses fournisseurs 11. En outre, depuis peu, on peut valider les numéros de TVQ de ses fournisseurs en utilisant le site Web de Revenu Québec. On peut même imprimer un certificat attestant de la validité du numéro de TVQ d un fournisseur au moment où la vérification est faite. Si on prend en considération le nouveau site Web de Revenu Québec et la possibilité de faire un appel téléphonique, on peut se poser la question de savoir si la Cour canadienne de l impôt, dans l affaire Centre de la Cité Id., par. 27. En composant le (514)

7 CHRONIQUE TPS/TVQ 237 Pointe-Claire, et la Cour du Québec, dans l affaire Québec inc. seraient arrivées à la même conclusion si la preuve de Revenu Québec avait été que les acquéreurs auraient pu vérifier la validité des numéros de TPS et de TVQ de leurs fournisseurs. Le courant jurisprudentiel représenté par ces deux causes sera vraisemblablement de moins en moins pertinent, considérant la facilité avec laquelle un inscrit peut vérifier les numéros de TPS et de TVQ de ses fournisseurs. Revenu Québec pourra plus facilement argumenter que l inscrit n a pas été diligent en ne vérifiant pas ces numéros. CONCLUSION Si on applique le concept de bonne foi dans le contexte de la réclamation de CTI/RTI strictement et uniquement en matière de validité des numéros de TPS et de TVQ, on arrive aux conclusions suivantes : La jurisprudence actuelle qui favorise les contribuables est probablement de moins en moins pertinente considérant la possibilité de vérifier la validité des numéros de TPS et de TVQ; et Le courant jurisprudentiel selon lequel les exigences documentaires sont obligatoires et doivent être respectées pourrait devenir le seul courant jurisprudentiel pertinent. En conclusion, il est urgent que les contribuables et la communauté des fiscalistes s entendent avec Revenu Québec sur un modus operandi quant à la vérification des numéros d inscription en TPS et en TVQ. En effet, en pratique, il est très difficile, voire impossible, de vérifier le numéro de TPS et de TVQ de tous ses fournisseurs. Il faut donc négocier un modus operandi raisonnable qui permettra aux inscrits de se conformer aux exigences en matière de CTI/RTI et à Revenu Québec d en faciliter l administration. En attendant, les inscrits devraient vérifier la validité des numéros d inscription de leurs principaux fournisseurs ou, à tout le moins, des nouveaux fournisseurs avec lesquels une entente est sur le point d être conclue.

8 238 REVUE DE PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE, VOL. 24, N O 1

Revue de la jurisprudence

Revue de la jurisprudence Revue de la jurisprudence Louis-Frédérick Côté, LL.M. (L.S.E.), avocat Mendelsohn Rosentzveig Shacter 1. Cinnamon City Bakery Café Inc. c. Sa Majesté la Reine, Cour canadienne de l impôt (procédure informelle),

Plus en détail

DÉCRET DE REMISE ET RÈGLEMENT DE REMISE EN MATIÈRE DE TPS ET DE TVQ

DÉCRET DE REMISE ET RÈGLEMENT DE REMISE EN MATIÈRE DE TPS ET DE TVQ CHRONIQUE TPS/TVQ 167 DÉCRET DE REMISE ET RÈGLEMENT DE REMISE EN MATIÈRE DE TPS ET DE TVQ LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, AVOCAT, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN ROSENTZVEIG SHACTER TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

JE N'AI JAMAIS REÇU L'AVIS DE COTISATION! LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.), AVOCAT MENDELSOHN ROSENTZVEIG SHACTER TABLE DES MATIÈRES 1. TVQ...

JE N'AI JAMAIS REÇU L'AVIS DE COTISATION! LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.), AVOCAT MENDELSOHN ROSENTZVEIG SHACTER TABLE DES MATIÈRES 1. TVQ... CHRONIQUE TPS/TVQ 207 JE N'AI JAMAIS REÇU L'AVIS DE COTISATION! LOUIS-FRÉDÉRICK CÔTÉ, LL.M. (L.S.E.), AVOCAT MENDELSOHN ROSENTZVEIG SHACTER TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 209 1. TVQ... 209 2. TPS...

Plus en détail

Louis-Frédérick Côté,

Louis-Frédérick Côté, ATELIER 1 FAVORISER LA CONFORMITÉ FISCALE Louis-Frédérick Côté, LL.M. (L.S.E.),Avocat Mendelsohn PROBLÉMATIQUE A vend un bien meuble corporel à B 100,00 $, plus 15,00 $ pour la TPS/TVQ; B revend le même

Plus en détail

SUSPENSION DES MESURES DE RECOUVREMENT

SUSPENSION DES MESURES DE RECOUVREMENT SUSPENSION DES MESURES DE RECOUVREMENT PENDANT L OPPOSITION ET L APPEL INTRODUCTION Dans le présent texte, nous analyserons les restrictions imposées par le Législateur aux autorités fiscales dans le cadre

Plus en détail

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA PRÉPARATION DES DÉCLARATIONS FISCALES GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA Des conseils simples pour réclamer des crédits de taxe sur intrants à l égard de transactions effectuées au moyen

Plus en détail

L E T A C T I C I E N

L E T A C T I C I E N L E T A C T I C I E N Groupe Lanoue Taillefer Audet Septembre 2003 Volume 1 - numéro 4 Jean Lanoue, CA Michel Taillefer Jean-Marie Audet, CA Yvan Guindon, CA Céline Cadorette, D. Fisc. COLLABORATRICE :

Plus en détail

Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes.

Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes. Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes. TPS/TVH-TVQ Revenu Québec 31 Août 2011 Direction générale des entreprises Plan de la présentation Mise en contexte... 3 Définitions...

Plus en détail

L E T A C T I C I E N

L E T A C T I C I E N L E T A C T I C I E N Groupe Lanoue Taillefer Audet Octobre 2003 Volume 1 - numéro 5 Jean Lanoue, CA Michel Taillefer Jean-Marie Audet, CA Yvan Guindon, CA Céline Cadorette, D. Fisc. COLLABORATRICE : Lyne

Plus en détail

LE TACTICIEN. Prélude à la saison des impôts. Dans ce numéro. Groupe Lanoue Taillefer Audet

LE TACTICIEN. Prélude à la saison des impôts. Dans ce numéro. Groupe Lanoue Taillefer Audet LE TACTICIEN dame McCutcheon Janvier 200 9 Volume VII, Numéro 1 BULLETIN SUR LA T PS, LA TVQ ET LES AUTRES T AXES CANAD IENNES Groupe Lanoue Taillefer Audet Jean-Marie Audet, CA Jean Lanoue, CA Mario Pépin

Plus en détail

Taxes à la consommation

Taxes à la consommation Revenu Québec 3800, rue de Marly Québec (Québec) G1X 4A5 Page : 1de 7 Loi(s) : Loi sur la taxe de vente du Québec (RLRQ, c. T-0.1), articles 199, 201, 202, 203, 206, 206.1 1,211, 212, 386 et 457.1 Loi

Plus en détail

La TVQ, la TPS et les immeubles d habitation

La TVQ, la TPS et les immeubles d habitation Ministère du Revenu du Québec www.revenu.gouv.qc.ca La TVQ, la TPS et les immeubles d habitation (construction ou rénovation) Cette publication vous est fournie uniquement à titre d information. Les renseignements

Plus en détail

Taxes indirectes. Concepts de base. Premières Nations du Québec

Taxes indirectes. Concepts de base. Premières Nations du Québec Taxes indirectes Concepts de base Premières Nations du Québec Conférence sur la fiscalité autochtone 4 septembre 2013 Mise en garde Ce document a été conçu uniquement à des fins de formation et ne doit,

Plus en détail

Vérification de la TPS/TVH Deuxième partie : l exécution. de la vérification

Vérification de la TPS/TVH Deuxième partie : l exécution. de la vérification Vérification de la TPS/TVH Deuxième partie : l exécution de la vérification par TERRY G. BARNETT Une entreprise et son conseiller professionnel peuvent avoir une incidence considérable sur le déroulement

Plus en détail

L INSTITUT CANADIEN. 8 e conférence avancée Insolvabilité, Restructuration, Faillite Vendredi le 17 octobre 2008

L INSTITUT CANADIEN. 8 e conférence avancée Insolvabilité, Restructuration, Faillite Vendredi le 17 octobre 2008 L INSTITUT CANADIEN 8 e conférence avancée Insolvabilité, Restructuration, Faillite Vendredi le 17 octobre 2008 Perception de la TPS TVQ dans un contexte de faillite Le dernier chapitre? Me Éric Vallières

Plus en détail

Communiqué fiscal INSTAURATION D UN CRÉDIT D IMPÔT REMBOURSABLE TEMPORAIRE POUR LES CABINETS EN ASSURANCE DE DOMMAGES

Communiqué fiscal INSTAURATION D UN CRÉDIT D IMPÔT REMBOURSABLE TEMPORAIRE POUR LES CABINETS EN ASSURANCE DE DOMMAGES Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU INSTAURATION D UN CRÉDIT D IMPÔT REMBOURSABLE TEMPORAIRE POUR LES CABINETS EN ASSURANCE DE DOMMAGES Compte tenu de la pleine harmonisation du régime de

Plus en détail

Communiqué fiscal NOUVELLE OPTION DE REPORTER LA RECEPTION DE LA PENSION DE LA SECURITE DE LA VIEILLESSE ENTRE 65 ET 70 ANS

Communiqué fiscal NOUVELLE OPTION DE REPORTER LA RECEPTION DE LA PENSION DE LA SECURITE DE LA VIEILLESSE ENTRE 65 ET 70 ANS Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU NOUVELLE OPTION DE REPORTER LA RECEPTION DE LA PENSION DE LA SECURITE DE LA VIEILLESSE ENTRE 65 ET 70 ANS À compter du 1 er juillet 2013, le gouvernement

Plus en détail

GROUPE LANOUE TAILLEFER AUDET DOCUMENT DE PRÉSENTATION

GROUPE LANOUE TAILLEFER AUDET DOCUMENT DE PRÉSENTATION GROUPE LANOUE TAILLEFER AUDET DOCUMENT DE PRÉSENTATION GROUPE LANOUE TAILLEFER AUDET 1. Le Groupe Lanoue Taillefer Audet 2. Les membres de l Équipe 3. Les interventions possibles 4. Erreurs les plus fréquentes

Plus en détail

COLLOQUE ANNUEL DU CONSEIL DES SYNDICS DE FAILLITE

COLLOQUE ANNUEL DU CONSEIL DES SYNDICS DE FAILLITE COLLOQUE ANNUEL DU CONSEIL DES SYNDICS DE FAILLITE M. Marcel Turgeon Directeur de la Direction principale des services administratifs et techniques M e Nancy Morency Directrice adjointe de la Direction

Plus en détail

CONTRAT DE SOUS-LOCATION TABLE DES MATIÈRES

CONTRAT DE SOUS-LOCATION TABLE DES MATIÈRES CONTRAT DE SOUS-LOCATION TABLE DES MATIÈRES PAGE PRÉAMBULE... 10 0.00 INTERPRÉTATION... 11 0.01 Terminologie... 11 0.01.01 Activités... 12 0.01.02 Bail... 12 0.01.03 Cas de Défaut... 12 0.01.04 Changement

Plus en détail

Inutilisable. transaction. Spécimen

Inutilisable. transaction. Spécimen Inutilisable FORMULAIRE OBLIGATOIRE À COMPTER DU 1 ER JANVIER 2015 CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE MAISON MOBILE SUR TERRAIN LOUÉ NOTE Le présent formulaire doit être utilisé à compter du 1 er janvier

Plus en détail

Vérification de la TPS/TVH Première partie : la préparation à la vérification

Vérification de la TPS/TVH Première partie : la préparation à la vérification Vérification de la TPS/TVH Première partie : la préparation à la vérification par TERRY G. BARNETT Introduction Questions de vérification Exigences de documentation Pouvoirs du vérificateur Divulgation

Plus en détail

CONTRAT D ÉCHANGE D ÉLÉMENTS D ACTIF AVEC ROULEMENT

CONTRAT D ÉCHANGE D ÉLÉMENTS D ACTIF AVEC ROULEMENT CONTRAT D ÉCHANGE D ÉLÉMENTS D ACTIF AVEC ROULEMENT CONTRAT D ÉCHANGE D ÉLÉMENTS D ACTIF AVEC ROULEMENT INTERVENU à, province de Québec, en date du e jour de 20. ENTRE : domicilié au (ci-après appelé le

Plus en détail

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DE MOINS DE 5 LOGEMENTS EXCLUANT LA COPROPRIÉTÉ

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DE MOINS DE 5 LOGEMENTS EXCLUANT LA COPROPRIÉTÉ NOTE Le présent formulaire doit être utilisé lorsqu un contrat de courtage est conclu avec une personne physique. 1. IDENTIFICATION DES PARTIES VIA CAPITALE DU MONT-ROYAL NOM DE L AGENCE DU CRTIER FORMULAIRE

Plus en détail

Conservation et destruction des livres et des registres

Conservation et destruction des livres et des registres Conservation et destruction des livres et des registres Les registres et les livres de comptes doivent être conservés par une personne selon les exigences des autorités fiscales. 1) Personnes qui doivent

Plus en détail

M. Michel Patry, Président M. Réjean Lamontagne, Administrateur M. Michel Turner, Administrateur M. Jean-François Carrier, Directeur général

M. Michel Patry, Président M. Réjean Lamontagne, Administrateur M. Michel Turner, Administrateur M. Jean-François Carrier, Directeur général PROCÈS-VERBAL de l assemblée ordinaire de la Société de transport de Lévis, tenue au 2175, chemin du Fleuve à Lévis, le jeudi vingt-six (26) février deux mille quinze à 19h30. SONT PRÉSENTS : SONT ABSENTS

Plus en détail

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Salaire ou dividendes Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU En raison de la hausse des taux d impôt marginaux combinée fédérale et Québec ainsi que des taux applicables aux dividendes ordinaires

Plus en détail

Remboursement de taxe sur intrants («RTI») _ Fourniture d un service de transport et de distribution de gaz naturel

Remboursement de taxe sur intrants («RTI») _ Fourniture d un service de transport et de distribution de gaz naturel Fiscalité Mai 2006 Bulletin d information Volume 8, n o 5 Remboursement de taxe sur intrants («RTI») _ Fourniture d un service de transport et de distribution de gaz naturel Par Mario Verville, CGA. D

Plus en détail

GUIDE DE TAXES APCHQ 2014

GUIDE DE TAXES APCHQ 2014 GUIDE DE TAXES APCHQ 2014 1 Note Le présent guide a été préparé par les experts de la firme Lanoue, Taillefer, Audet Inc. à partir de questions fournies par le Service économique et affaires publiques

Plus en détail

Inutilisable. NOTE Le présent formulaire doit être utilisé lorsqu un contrat de courtage écrit est conclu avec une personne physique.

Inutilisable. NOTE Le présent formulaire doit être utilisé lorsqu un contrat de courtage écrit est conclu avec une personne physique. NOM DE L AGENCE DU CRTIER NOM DE L AGENCE DU CRTIER ADRESSE DE L ÉTABLISSEMENT, NUMÉRO DE TÉLÉPHONE, CRRIEL REPRÉSENTÉ PAR NUMÉRO DE PERMIS NOM DE LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS ADRESSE DE L ÉTABLISSEMENT, NUMÉRO

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi sur la taxe d accise. Publiées par le ministre des Finances l honorable James M. Flaherty, c.p.

Notes explicatives relatives à la Loi sur la taxe d accise. Publiées par le ministre des Finances l honorable James M. Flaherty, c.p. Notes explicatives relatives à la Loi sur la taxe d accise Publiées par le ministre des Finances l honorable James M. Flaherty, c.p., député Janvier 2014 2 Préface Les présentes notes explicatives portent

Plus en détail

Groupe de travail sur le développement juridique du système de La Haye concernant l enregistrement international des dessins et modèles industriels

Groupe de travail sur le développement juridique du système de La Haye concernant l enregistrement international des dessins et modèles industriels F H/LD/WG/5/3 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 7 OCTOBRE 2015 Groupe de travail sur le développement juridique du système de La Haye concernant l enregistrement international des dessins et modèles industriels

Plus en détail

Info TPS/TVH. GI-166 Septembre 2013. Application de la TPS/TVH aux services de soins à domicile

Info TPS/TVH. GI-166 Septembre 2013. Application de la TPS/TVH aux services de soins à domicile Info TPS/TVH GI-166 Septembre 2013 Application de la TPS/TVH aux services de soins à domicile Le présent document d information explique comment la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée

Plus en détail

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Quelqu un pourrait stimuler l économie? Pourquoi pas, et pour y arriver, il semble que le milieu de la construction soit visé. En effet, nous constatons

Plus en détail

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF COPROPRIÉTÉ DIVISE FRACTION D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ DIVISE

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF COPROPRIÉTÉ DIVISE FRACTION D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ DIVISE NOTE Le présent formulaire doit être utilisé lorsqu un contrat de courtage est conclu avec une personne physique. 1. IDENTIFICATION DES PARTIES FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF COPROPRIÉTÉ

Plus en détail

Incitatifs de taxes pour les véhicules écoénergétiques

Incitatifs de taxes pour les véhicules écoénergétiques LE TACTICIEN dame McCutcheon Novembre 2008 Volume VI, Numéro 2 BULLETIN SUR LA T PS, LA TVQ ET LES AUTRES T AXES CANAD IENNES Groupe Lanoue Taillefer Audet Jean-Marie Audet, CA Jean Lanoue, CA Mario Pépin

Plus en détail

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Les incidences fiscales d un changement d état civil sont très nombreuses et en ce sens, nous avons peine à tous les retenir. De plus, il y a eu beaucoup

Plus en détail

Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l.

Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. Bulletin Fiscalité Mars 2009 Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. Ontario : Élimination de la taxe de vente provinciale à compter du 1 er juillet 2010 et harmonisation avec la TPS fédérale Ottawa

Plus en détail

PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT. entre

PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT. entre PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT entre Monsieur/Madame NOM NOM À LA NAISSANCE PRÉNOM DATE DE NAISSANCE ADRESSE PERMANENTE ADRESSE DE CORRESPONDANCE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE

Plus en détail

La TVQ, la TPS et les immeubles d habitation

La TVQ, la TPS et les immeubles d habitation REVENU QUÉBEC www.revenu.gouv.qc.ca La TVQ, la TPS et les immeubles d habitation (construction ou rénovation) Cette publication vous est fournie uniquement à titre d information. Les renseignements qu

Plus en détail

Info TPS/TVH GI-119 Juillet 2011 Taxe de vente harmonisée Nouvelle règle sur le lieu de fourniture pour les ventes de véhicules à moteur déterminés

Info TPS/TVH GI-119 Juillet 2011 Taxe de vente harmonisée Nouvelle règle sur le lieu de fourniture pour les ventes de véhicules à moteur déterminés Info TPS/TVH GI-119 Juillet 2011 Taxe de vente harmonisée Nouvelle règle sur le lieu de fourniture pour les ventes de véhicules à moteur déterminés La présente publication explique une nouvelle règle sur

Plus en détail

Par M e Marc-André Laroche, CRIA

Par M e Marc-André Laroche, CRIA CONTRAT DE TRAVAIL OU CONTRAT DE SERVICE? COMMENT DÉTERMINER LA VÉRITABLE NATURE D UNE RELATION CONTRACTUELLE ET SES CONSÉQUENCES Par M e Marc-André Laroche, CRIA lecorre.com Le 29 novembre 2013 PLAN DE

Plus en détail

Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec

Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec VD-403 (2012-01) 1 de 6 Ce formulaire s adresse à toute personne qui désire demander un remboursement

Plus en détail

Mémoire de la Corporation des associations de détaillants d automobiles présenté dans le cadre du processus prébudgétaire 2014

Mémoire de la Corporation des associations de détaillants d automobiles présenté dans le cadre du processus prébudgétaire 2014 Mémoire de la Corporation des associations de détaillants d automobiles présenté dans le cadre du processus prébudgétaire 2014 Présenté au : Comité permanent des finances de la Chambre des communes Présenté

Plus en détail

NOTE DE FRAIS PAR HENRI DUQUETTE B.A.A, CGA EXTRAIT DU MANUEL D APPLICATION DES TAXES SUR LES PRODUITS ET SERVICES

NOTE DE FRAIS PAR HENRI DUQUETTE B.A.A, CGA EXTRAIT DU MANUEL D APPLICATION DES TAXES SUR LES PRODUITS ET SERVICES ANNEXE NOTE DE FRAIS PAR HENRI DUQUETTE B.A.A, CGA EXTRAIT DU MANUEL D APPLICATION DES TAXES SUR LES PRODUITS ET SERVICES Janvier 2012 NOTES DE FRAIS RÉCLAMATIONS DES CTI ET DES RTI Les formulaires ci-joints

Plus en détail

DÉCISION. PLAINTE en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1.

DÉCISION. PLAINTE en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1. Commission d accès à l information du Québec Dossier : 110772 Date : Le 5 décembre 2013 Membre: M e Diane Poitras Plaignants et (PROPRIÉTAIRE) Entreprise DÉCISION OBJET PLAINTE en vertu de la Loi sur la

Plus en détail

LE TACTICIEN. Entrepreneurs en construction, devriez-vous accorder le remboursement pour habitation neuve (RHN) à vos clients?

LE TACTICIEN. Entrepreneurs en construction, devriez-vous accorder le remboursement pour habitation neuve (RHN) à vos clients? LE TACTICIEN Novembre 2010 Volume VIII, Numéro 5 BULLETIN SUR LA TPS/TVH, LA TVQ ET LES AUTRES TAXES CANADIENNES Groupe Lanoue Taillefer Audet Jean-Marie Audet, CA Laurier Côté Michel Ducharme Jean Lanoue,

Plus en détail

MICHEL L. CÔTÉ ENTENTE DE RÈGLEMENT

MICHEL L. CÔTÉ ENTENTE DE RÈGLEMENT BULLETIN NO. 2933 EN MATIÈRE DE DISCIPLINE EN VERTU DU STATUT 20 DE L'ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS EN VALEURS MOBILIÈRES DANS L'AFFAIRE DE MICHEL L. CÔTÉ ENTENTE DE RÈGLEMENT I. INTRODUCTION 1.

Plus en détail

ZONE DE COMMERCE INTERNATIONAL DE MONTRÉAL À MIRABEL (ZCIMM)

ZONE DE COMMERCE INTERNATIONAL DE MONTRÉAL À MIRABEL (ZCIMM) ZONE DE COMMERCE INTERNATIONAL DE MONTRÉAL À MIRABEL (ZCIMM) Afin de favoriser une utilisation optimale des installations aéroportuaires de Mirabel et l implantation d entreprises stratégiques qui contribuent

Plus en détail

Il se traduit par une déduction, dans le calcul du revenu imposable de l employé d un montant égal au «revenu admissible» versé par cet employeur.

Il se traduit par une déduction, dans le calcul du revenu imposable de l employé d un montant égal au «revenu admissible» versé par cet employeur. SPÉCIALISTE ÉTRANGER Dans le but de favoriser le recrutement de particuliers à l extérieur du Canada qui disposent d une expertise dans certains secteurs d activités spécialisées, la législation fiscale

Plus en détail

POLITIQUE DE CRÉDIT SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL

POLITIQUE DE CRÉDIT SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL POLITIQUE DE CRÉDIT SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS DE MONTRÉAL Décembre 2013 Adoptée : Rés. CA 2013-36 TABLE DE MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 4 2. OBJECTIFS... 4 3. OCTROI DU CRÉDIT... 4 4. CONDITIONS

Plus en détail

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant :

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant : Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur Identification du requérant Nom, prénom ou raison sociale du requérant : (ci-après appelé le «requérant») Nom du commerce ou de

Plus en détail

EN CONSÉQUENCE, Le préambule fait partie intégrante de la présente politique. CRÉDIT COMPENSATOIRE

EN CONSÉQUENCE, Le préambule fait partie intégrante de la présente politique. CRÉDIT COMPENSATOIRE POLITIQUE ÉTABLISSANT LES CRITÈRES DU CRÉDIT COMPENSATOIRE AUX PROPRIÉTAIRES D IMMEUBLES SITUÉS DANS LE PARC INDUSTRIEL RÉGIONAL ET ACQUIS DE LA MRC DE MASKINONGÉ QUI AGIT À TITRE DE RÉGIE EN VERTU DE

Plus en détail

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU 1. Nouvelle règlementation dans le domaine de la restauration Depuis le 1 er septembre 2010, tous les établissements de restauration visés du Québec doivent

Plus en détail

CCI Affacturage de comptes clients : réduction des prix de transfert

CCI Affacturage de comptes clients : réduction des prix de transfert Le 20 janvier 2014 Les multinationales canadiennes auraient intérêt à prendre acte des répercussions de la récente affaire McKesson Canada Corporation c. La Reine (en anglais) (2013 CCI 404) concernant

Plus en détail

PRÉAMBULE. La version administrative reproduit l intégralité des Règles et Principes directeurs de l ACFM.

PRÉAMBULE. La version administrative reproduit l intégralité des Règles et Principes directeurs de l ACFM. STATUT, RÈGLES ET PRINCIPES DIRECTEURS DE L ACFM Version administrative 1 er octobre 2010 PRÉAMBULE Le présent document constitue une version administrative des Statut, Règles et Principes directeurs de

Plus en détail

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec bulletin Canadien Date 2014-06-05 Destinataires Référence Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec RE-14-008 Objet Pièce

Plus en détail

LE TACTICIEN À L AUBE DE 2013. Nos meilleurs vœux pour la Saison des Fêtes et pour l Année 2013. Dans ce numéro

LE TACTICIEN À L AUBE DE 2013. Nos meilleurs vœux pour la Saison des Fêtes et pour l Année 2013. Dans ce numéro LE TACTICIEN BULLETIN SUR LA TPS/TVH, LA TVQ ET LES AUTRES TAXES CANADIENNES Décembre 2012 À L AUBE DE 2013 Chers lecteurs, Veuillez trouver notre dernier numéro de l année du Tacticien. Au moment de publier

Plus en détail

FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION

FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION CAUTIONNEMENTS FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION À UTILISER AVEC LE DOCUMENT INTITULÉ CAUTIONNEMENT D EXÉCUTION HEADSTART

Plus en détail

VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... I APERÇU... 1 DÉFINITIONS... 1 ADMISSIBILITÉ... 2 ADHÉSION... 2 RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES... 3 ACTIONS... 4 FRAIS...

Plus en détail

ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES

ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES Le 12 septembre 2005 TABLE DES MATIÈRES LA SOCIÉTÉ...1 RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES...2 1.1 Prix...4 1.2 Avantages pour les participants

Plus en détail

VENTE POUR DÉFAUT DE PAIEMENT DES TAXES DEUXIÈME AVIS

VENTE POUR DÉFAUT DE PAIEMENT DES TAXES DEUXIÈME AVIS VENTE POUR DÉFAUT DE PAIEMENT DES TAXES DEUXIÈME AVIS Avis public est, par les présentes, donné par le soussigné, greffier de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures, que les immeubles ci-après décrits

Plus en détail

LES OBLIGATIONS D UN ADMINISTRATEUR

LES OBLIGATIONS D UN ADMINISTRATEUR LES OBLIGATIONS D UN ADMINISTRATEUR Vs avez incorporé une compagnie vs y songez sérieusement? Plusieurs bonnes raisons vs incitent en effet à exploiter votre entreprise ss une forme incorporée 1. Les compagnies

Plus en détail

Les relations familiales et la fiscalité

Les relations familiales et la fiscalité d o s s i e r Les relations familiales et la fiscalité par Dominique Lafleur, avocate, M.Fisc et Emmanuelle Saucier, avocate Mendelsohn Rosentzveig Shacter A vec le nombre croissant de couples séparés

Plus en détail

La Société dispose d un pouvoir d enquête sur toute matière qui relève de sa compétence.

La Société dispose d un pouvoir d enquête sur toute matière qui relève de sa compétence. 1 CHAMP D APPLICATION La Société dispose d un pouvoir d enquête sur toute matière qui relève de sa compétence. La présente directive s applique à l ensemble du personnel du Fonds d assurance dans l exercice

Plus en détail

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers But de la présentation Cette présentation s adresse à vous si vous avez quitté un pays, ou une province ou un territoire du Canada, pour venir vous établir

Plus en détail

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 www.cpaquebec.ca Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA N.B. Il est inutile de présenter une demande

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 7 DÉTERMINANT LES DROITS ET LES FRAIS EXIGIBLES DES ÉTUDIANTS

RÈGLEMENT N O 7 DÉTERMINANT LES DROITS ET LES FRAIS EXIGIBLES DES ÉTUDIANTS RÈGLEMENT N O 7 DÉTERMINANT LES DROITS ET LES FRAIS EXIGIBLES DES ÉTUDIANTS Adopté par le conseil d administration le 16 juin 2015 (résolution numéro CA-015-0942) et déposé au ministère de l Éducation,

Plus en détail

Conditions générales de vente LijnCom nv

Conditions générales de vente LijnCom nv 1/7 Conditions générales de vente LijnCom nv Offres et commandes Art. 1 La remise d un modèle ou d un manuscrit avec la demande, sans condition formelle, de livrer un projet, implique l obligation pour

Plus en détail

RESPONSABILITÉ DES ADMINISTRATEURS ET DES TIERS : PARTICULARITÉS DES LOIS FISCALES M e Paul Ryan

RESPONSABILITÉ DES ADMINISTRATEURS ET DES TIERS : PARTICULARITÉS DES LOIS FISCALES M e Paul Ryan RESPONSABILITÉ DES ADMINISTRATEURS ET DES TIERS : PARTICULARITÉS DES LOIS FISCALES M e Paul Ryan TABLE DES MATIÈRES I. RESPONSABILITÉ DES ADMINISTRATEURS...207 A. Introduction...207 B. Sommes perçues ou

Plus en détail

ADDENDA RELATIF À L IMMOBILISATION DES FONDS AGF

ADDENDA RELATIF À L IMMOBILISATION DES FONDS AGF PLACEMENTS AGF INC. ADDENDA RELATIF À L IMMOBILISATION DES FONDS AGF FRV DU FÉDÉRAL REERI DU FÉDÉRAL FRVR DU FÉDÉRAL REIR DU FÉDÉRAL Addenda relatif à l immobilisation des fonds Vous trouverez ci-joint

Plus en détail

Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale.

Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale. Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale. 1) Régime d imposition du gain en capital Régime d imposition

Plus en détail

Portefeuille HSBC Sélection mondiale MD Services de gestion privée HSBC. RER/FRR de Fonds en gestion commune HSBC Déclaration de fiducie

Portefeuille HSBC Sélection mondiale MD Services de gestion privée HSBC. RER/FRR de Fonds en gestion commune HSBC Déclaration de fiducie Portefeuille HSBC Sélection mondiale MD Services de gestion privée HSBC RER/FRR de Fonds en gestion commune HSBC Déclaration de fiducie Déclaration de fiducie Déclaration de fiducie RER La Société de

Plus en détail

Le 29 juin 2015 ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS/ MUTUAL FUND DEALERS ASSOCIATION OF CANADA RÈGLES

Le 29 juin 2015 ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS/ MUTUAL FUND DEALERS ASSOCIATION OF CANADA RÈGLES Le 29 juin 2015 ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS/ MUTUAL FUND DEALERS ASSOCIATION OF CANADA RÈGLES TABLE DES MATIÈRES ARTICLE N DE PAGE 1 RÈGLE N O 1 STRUCTURE DE L ENTREPRISE ET QUALITÉS

Plus en détail

CONVENTION DE DISTRIBUTION FONDS FÉRIQUE

CONVENTION DE DISTRIBUTION FONDS FÉRIQUE CONVENTION DE DISTRIBUTION FONDS FÉRIQUE La présente Convention entre en vigueur en date du 12 juin 2006. ENTRE : PLACEMENTS BANQUE NATIONALE INC., agissant et représentée aux présentes par l intermédiaire

Plus en détail

Politique relative à l attribution des contrats et à la gestion contractuelle du Groupe d approvisionnement en commun de l Est du Québec

Politique relative à l attribution des contrats et à la gestion contractuelle du Groupe d approvisionnement en commun de l Est du Québec Politique relative à l attribution des contrats et à la gestion contractuelle du Groupe d approvisionnement en commun de l Est du Québec Document diffusé au réseau de la santé et des services sociaux du

Plus en détail

La Régie des rentes du Québec

La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec est chargée d appliquer la Loi sur le régime de rentes du Québec et la Loi sur les régimes complémentaires de retraite. De plus, elle administre

Plus en détail

Les rapports civils entre les

Les rapports civils entre les Mai 2004 Bulletin d information Volume 6, no 5 Impôts L emphytéose, un outil méconnu Par M e Jean-Pierre Berger, M.Fisc Les rapports civils entre les personnes sont régis par des règles de droit différentes

Plus en détail

Règles de l ACEI en matière de règlement des différends relatifs aux noms de domaine Version 1.5 (le 28 juillet 2014)

Règles de l ACEI en matière de règlement des différends relatifs aux noms de domaine Version 1.5 (le 28 juillet 2014) Règles de l ACEI en matière de règlement des différends relatifs aux noms de domaine Version 1.5 (le 28 juillet 2014) La procédure de règlement des différends aux termes de la politique de l ACEI en matière

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi [TRADUCTION] Citation : T. S. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 65 N o d appel : GE-14-745 ENTRE : T. S. Appelant et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION

Plus en détail

Frais de déplacement. de la construction

Frais de déplacement. de la construction Frais de déplacement pour les employés de l industrie de la construction Par : Jean-François Thuot, CGA, MFi M.Fisc. Associé en fiscalité 28 septembre 2011 AVERTISSEMENT 2 La présente conférence traite

Plus en détail

Formulaires et demandes d information les obligations

Formulaires et demandes d information les obligations Fédération des médecins omnipraticiens du Québec Formulaires et demandes d information les obligations Michel Desrosiers AVEZ-VOUS DÉJÀ HÉSITÉ à remplir un formulaire médical que vous tendait un patient,

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION 4, place du Commerce, bureau 420, Île des Sœurs (Verdun), Québec H3E 1J4 Téléphone : (514) 767 4040 ou 1 (800) 640 4050 Courriel : info@iqpf.org

Plus en détail

NOTE DE FRAIS RÉCLAMATIONS DES CTI ET DES RTI

NOTE DE FRAIS RÉCLAMATIONS DES CTI ET DES RTI NOTE DE FRAIS RÉCLAMATIONS DES CTI ET DES RTI Ce document est tiré du «Manuel d application des taxes sur les produits et services» écrit par M. Henri Duquette, CGA, BAA et publié par CCH, en collaboration

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

CONTRAT D ACHEMINEMENT SUR LE RESEAU DE GRTGAZ

CONTRAT D ACHEMINEMENT SUR LE RESEAU DE GRTGAZ Page 1 sur 10 CONTRAT D ACHEMINEMENT SUR LE RESEAU DE GRTGAZ ANNEXE A3 MODELE DE CONVENTION DE PREUVE Page 2 sur 10 ENTRE : GRTgaz, Société anonyme au capital de 536 920 790 euros, immatriculée au RCS

Plus en détail

Demandeur. Entreprise DÉCISION INTERLOCUTOIRE

Demandeur. Entreprise DÉCISION INTERLOCUTOIRE Commission d accès à l information du Québec Dossier : 06 03 94 Date : Le 29 juin 2007 Commissaire : M e Guylaine Henri X Demandeur c. GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE Entreprise DÉCISION INTERLOCUTOIRE

Plus en détail

AVIS DE RÉGLEMENTATION AUX MEMBRES RÔLES DE LA CONFORMITÉ ET DE LA SURVEILLANCE

AVIS DE RÉGLEMENTATION AUX MEMBRES RÔLES DE LA CONFORMITÉ ET DE LA SURVEILLANCE Personne-ressource : Paige Ward Avocate générale et vice-présidente, Politiques Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca RM-0057 5 décembre 2006 (révisé le 6 février 2013) Introduction AVIS DE

Plus en détail

Montréal, le 1 er août 2014. M e François Giroux McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L 1000, rue de la Gauchetière Ouest Bureau 2500 Montréal (Québec) H3B 0A2

Montréal, le 1 er août 2014. M e François Giroux McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L 1000, rue de la Gauchetière Ouest Bureau 2500 Montréal (Québec) H3B 0A2 Montréal, le 1 er août 2014 M. M e François Giroux McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L 1000, rue de la Gauchetière Ouest Bureau 2500 Montréal (Québec) H3B 0A2 Objet : Plainte de M. à l endroit de la CIBC N/Réf.

Plus en détail

Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec

Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec Cahier sur la procédure et les conditions d admission à l Ordre professionnel des criminologues du Québec Ordre professionnel des criminologues du Québec 1100, boul. Crémazie Est Bureau 610 Montréal, Qc

Plus en détail

Revue de divers sujets d actualité tirés de bulletins d interprétation. émis par les autorités fiscales

Revue de divers sujets d actualité tirés de bulletins d interprétation. émis par les autorités fiscales Mars 2005 Bulletin d information Volume 7, no 3 Taxes à la consommation Revue de divers sujets d actualité tirés de bulletins d interprétation émis par les autorités fiscales Par Isabelle Chouinard, CMA.

Plus en détail

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Deux des mesures fiscales annoncées le 2 décembre 2014 1. Bonification de 800 000 $ à 1 million de dollars de l exonération des gains en capital sur les

Plus en détail

le destinataire refuse vos fonds ou si vous demandez un remboursement, Western Union pourra facturer au client des frais de remboursement du capital.

le destinataire refuse vos fonds ou si vous demandez un remboursement, Western Union pourra facturer au client des frais de remboursement du capital. LES SERVICES («SERVICES») DE TRANSFERT D'ARGENT WESTERN UNION SONT FOURNIS PAR WESTERN UNION SERVICES FINANCIERS (CANADA) INC. («WESTERN UNION») ET SONT SOUMIS À CES MODALITÉS ET CONDITIONS («ENTENTE»)

Plus en détail

ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS DU QUÉBEC

ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS DU QUÉBEC ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS DU QUÉBEC ET L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS DE LA FRANCE ARRANGEMENT EN VUE

Plus en détail

Administration fédérale des contributions. Confidentiel n est pas destiné à la publication. Rapport

Administration fédérale des contributions. Confidentiel n est pas destiné à la publication. Rapport Administration fédérale des contributions D3.A.12 DUS Confidentiel n est pas destiné à la publication Rapport sur la conclusion d un protocole modifiant la convention de double imposition avec la République

Plus en détail

Reconnaissance de Groupe TMX Inc. à titre de bourse en vertu de l article 12 de la Loi sur les instruments dérivés, L.R.Q., c. I-14.

Reconnaissance de Groupe TMX Inc. à titre de bourse en vertu de l article 12 de la Loi sur les instruments dérivés, L.R.Q., c. I-14. DÉCISION N 2012-PDG-0075 Reconnaissance de Corporation d Acquisition Groupe Maple à titre de bourse en vertu de l article 12 de la Loi sur les instruments dérivés, L.R.Q., c. I-14.01 Reconnaissance de

Plus en détail

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires Notice d offre Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires Septembre 1999 Imprimé au Canada BCE Inc. Notice d offre Actions ordinaires Régime de réinvestissement

Plus en détail

Manuel du tarif et de la facturation. 6. Dépens et contributions

Manuel du tarif et de la facturation. 6. Dépens et contributions Manuel du tarif et de la facturation 6. Dépens et contributions Aide juridique Ontario Titre : Manuel de tarif et de la facturation Auteur : Les services aux avocats et paiements Dernière mise à jour :

Plus en détail

Le régime privé d assurance-maladie (RPAM)

Le régime privé d assurance-maladie (RPAM) Le régime privé d assurance-maladie (RPAM) Introduction En général, les RPAM sont très avantageux sur le plan fiscal : pour les employeurs, les cotisations sont déductibles et pour les employés, les cotisations

Plus en détail