Introduction : du management au e-management.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction : du management au e-management."

Transcription

1 Introduction : du management au e-management. Henri Isaac, Université Paris dauphine, Observatoire du e-management Dauphine-Cegos. L émergence du terme e-management a suscité de nombreuses interrogations : notion floue, terme à la mode, aucune réalité tangible. Ce septicisme s alimente également d une autre critique : l informatisation de la gestion n est pas récente et Internet n est qu une accélération de l informatisation des entreprises. En d autres termes les nouvelles technologies de l information ne modifie pas outre mesure les processus de création de valeur et a fortiori ne modifient pas les compétences individuelles des salariés. Il nous semble au contraire que les nouvelles technologies de l information et de la communication diffèrent des vagues précédentes d informatisation et que leur introduction dans l entreprise conduit à l émergence de nouvelles pratiques de management. Aussi, une définition de ce que rassemble à nos yeux le terme trop vaste de technologies de l information et de la communication est-elle nécessaire avant de mettre en évidence l impact de celles-ci sur la gestion de l information dans l entreprise. Dans un second temps, il est alors possible de mettre en évidence ce que nous qualifions de e-management. Ceci passe par une définition de ce que le management recouvre pour caractériser ce qui fait la spécificité du e-management. 1. Nouvelles technologies de l information et management de l information. Le terme NTIC s avère extrêmement délicat à utiliser dans la mesure où chaque locuteur en a sa propre représentation. Cette polysémie est quelque peu nuisible à l étude des effets de ces technologies. Par conséquent, il est nécessaire de rendre explicite l ensemble des technologies de l information que nous avons retenues dans notre réflexion sur leur utilisation dans l entreprise avant de souligner les modifications qu elles provoquent sur la gestion de l information Quelles «nouvelles» technologies?

2 La principale nouveauté dans le domaine des technologies de l information est sans conteste l arrivée à maturité des technologies Internet. Même s il s agit là de la technologies la plus «visible», il n en demeure pas moins que de nombreuses technologies de l information ont connu ces dernières années des évolutions considérables en liaison avec les progrès dans l électronique (puces informatiques, mémoires, stockage, connectique). Enfin, les technologies de télécommunications et plus particulièrement les technologies de téléphonie mobile constituent un dernier versant de ce que nous considérons comme faisant partie des nouvelles technologies. Les évolutions dans ce domaine laissent clairement envisager de nouvelles applications liées aux technologies Internet Les technologies internet dans l entreprise. Les technologies internet constituent sans nulle doute l essentiel des «nouvelles» technologies de l information. La mise en place de réseaux reposant sur le protocole TCP/IP a permis le déploiement d intranets d entreprise mais aussi d extranets avec des partenaires commerciaux. Il n en demeure pas moins que l intranet recouvre des réalités bien différentes d une entreprise à une autre. En effet, on y trouve généralement de simples portails d informations généraux couplés à une messagerie interne, mais de plus en plus l intranet est un moyen d accéder à des applications métiers et surtout un outil de travail collaboratif. De fait les applications telles que l agenda partagé, les outils d édition collaborative, les applications de gestion de projet sont des outils relativement récents du point de vue de leur diffusion et de leur utilisation Des technologies «anciennes» désormais accessibles. Ainsi, des applications traditionnellement inaccessibles à l utilisateur final deviennent directement disponibles sur le poste de travail du fait même de l évolution de la puissance de calcul des machines et des progrès en matière de réseaux. Des technologies comme le datawarehouse et les applications décisionnelles constituent à nos yeux des «nouvelles» technologies dans la mesure où les progrès en terme de serveur et de logiciel sur le poste utilisateur permettent désormais de rendre ces technologies accessibles à des managers directement sur le poste de travail.

3 Le développement des progiciels de gestion (ERP) depuis le milieu des années 1990 a conduit à une modification profonde des flux d informations au sein des entreprises. L information opérationnelle n est plus cloisonnée dans une unité opérationnelle, elle est accessible sur différents postes dans différentes unités opérationnelles. De fait, l accès à l information est profondément modifié avec ce type d applicatif. La diffusion dans l entreprise de ces types d applicatifs conduit à des modifications à la fois dans la conduite des activités, et à la fois dans la prise de décision des managers La convergence informatique téléphonie. La libéralisation du secteur des télécommunications en Europe a conduit à une concurrence accrue dans ce secteur et notamment du point de vue technologique. En l espace de quelques années, les technologies de téléphonie ont permis de développer des réseaux de téléphonie sans fil partout dans le monde avec le succès que l on sait. L introduction de la téléphonie mobile en entreprise a accru la mobilité des salariés et l accessibilité des uns et des autres. Parallèlement, les technologies dans le domaine des commutateurs ont évolué vers des technologies numériques les rapprochant des technologies de réseaux internet. Cette convergence a d ores et déjà des conséquences importantes comme la mise en place des centres d appels clients qui reposent massivement sur ces technologies. De fait, grâce à ces technologies on assiste à la mise en place de pratique de management de la relation client (CRM ou customer relationship management) Technologies de l information et management de l information 1. L ensemble des technologies de l information présentées modifient la gestion de l information au sein des entreprises. Quelque soient les technologies ou applications retenues, celles-ci conduisent aux modifications suivantes : - Dématérialisation de l information. La dématérialisation croissante de l information est la conséquence directe des technologies numériques qui ont permis ces dernières 1 Cette partie est basée sur l article de M. Kalika (2000), «Internet et les sciences de gestion», in «Internet & nos fondamentaux», J.M Chevalier, I. Ekeland, M.A. Frison-Roche, M.K ;, P.U.F., Paris.

4 années de dépasser la simple numérisation du texte pour permettre aujourd hui la dématérialisation des supports physiques du son et de l image. Cette caractéristique facilite le transport et donc la diffusion de l information au sein de l entreprise. - Disponibilité de l information. L information est accessible par le biais d un Intranet, directement par un poste connecté au réseau (au sein de l entreprise ou à l extérieur) ou encore grâce à la téléphonie mobile. Les contraintes de temps et d espace sont dès lors considérablement modifiées. - Accessibilité. L information est plus facilement accessible dans la mesure où l utilisation des technologies Internet sur le poste utilisateur conduisent à l unification de l interface homme-machine et permettent une homogénéisation de l ergonomie des applications informatiques. Second aspect, l intranet, les entrepôts de données ou les ERP rendent l accès à l information beaucoup plus aisé dans la mesure où obtenir une information ne dépend plus uniquement de relations informelles ou de procédures internes ; l information est dans le système d information de l entreprise. - Diversité de l information. Les technologies internet par l ouverture qu elles permettent offrent une diversité de sources d information inégalée tant sur l information interne que sur l information externe à l entreprise. - Indexation de l information. Le développement des intranets et des sites internet a permis l accès à de l information structurée sous forme de base de données. La recherche d information repose désormais sur des requêtes logiques. Dans un autre registre, le développement des bases de connaissance et de la gestion des connaissances a conduit à la formalisation de connaissances et de savoirs. Ceux-ci sont désormais accessibles par le biais de requêtes reposant sur des indexations de concepts ou de notions. - Interactivité de l information. Cette dernière caractéristique est certainement une des plus fondamentales dans la mesure où elle implique des mutations profondes du rôle de l utilisateur final dans la manipulation de l information. Contrairement aux vagues précédentes d informatisation, les technologies n induisent plus des comportements

5 passifs de l utilisateur, mais au contraire une démarche active pour accéder à l information et pour la structurer, la diffuser. Les technologies de l information entraînent donc une gestion nouvelle de l information. Dans la mesure où le management est grande partie basée sur la gestion de l information, il semble inéluctable que les pratiques de management soient appelées à évoluées et donnent naissance à un management électronique, ou le e-management. 2. Du management au e-management. Pour tenter de définir ce que le e-management recouvre, il nous semble nécessaire de préciser ce que nous entendons par management. Il est clair que les visions classiques du management doivent d ores et déjà tenir compte du caractère étendue de l entreprise. En effet, avant même l émergence des nouvelles technologies de l information, un vaste mouvement d externalisation et de constitution de systèmes d offre est largement perceptible. Ces réseaux de chaînes de valeurs vont trouver dans les nouvelles technologies un support naturel à leur développement, provoquant la dispersion des ressources de l entreprise traditionnelle dans une entreprise virtuelle en permanente reconfiguration au gré des évolutions de la demande Du management au management de l entreprise étendue. Nous définissons claissquement le management comme un ensemble de quatre processus alimentés par un système, le système d information. Ces quatre processus sont : 1. Processus de finalisation des objectifs de l entreprise (missions, stratégie, plans, budgets). 2. Processus d organisation (définition des structures et des mécanismes de coordination). 3. Processus d animation des hommes (Gestion des Ressources Humaines, rôles hiérarchiques, ). 4. Processus de contrôle (du contrôle stratégique au contrôle de gestion).

6 Ces quatre processus nécessitent une vision globale du manager qui repose sur un travail d analyse d un vaste éventail d informations que le système d information de l organisation est censé lui fournir pour prendre les «bonnes» décisions. Cette première approche du management, peut être complétée par une vision plus large des processus en recourant à la notion d entreprise étendue. Dans cette perspective, les frontières juridiques de l entreprise ont une pertinence très faible dans la mesure où la création de valeur de l entreprise s appuie sur des chaînes de valeur partenaires au travers de rations de partenariats, coopérations, alliances. Le management devient donc un management qui inclut la gestion de ces relations et leur intégration dans la création d avantages concurrentiels. Dès lors, aux quatre processus pré-cités viennent s ajouter trois processus : Processus relations-clients Processus relations-fournisseurs Processus relations-partenaires

7 2.2. Du management de l entreprise étendue au e-management. En quoi les nouvelles technologies de l information modifie le management de l entreprise étendue? Pourquoi peut-on parler d un e-management dans ce cas là? La différence essentielle à nos yeux entre l entreprise étendue réside dans la collaboration entre les partenaires d un tel réseau. Cette collaboration est aujourd hui rendue plus facile par les technologies Internet et par l interconnexion des systèmes de production. De fait, la collaboration loin de se limiter aux seuls flux logistiques de marchandises, s étend désormais à la conception mais aussi à la production. L ingénierie simultanée est un aspect bien connu de cette forme d organisation, mais c est l interconnexion des systèmes de production qui mobilise aujourd hui l attention avec comme objectif un outil de production modulaire, flexible capable de réagir rapidement aux modifications de spécifications directement données par le client au travers d une interface web.

8 Cette nouvelle forme de coopération se traduit par la mise en place de dispositifs qui portent sur toute ou partie de la chaîne de valeur comme le Collaborative Planning Forecasting and Replenishment (CPFR) qui porte sur une collaboration avancée sur l aval de la chaîne de valeur (distribution) ou comme le Collaborative Design and Manufacturing Systems qui porte sur l amont de la chaîne de valeur (conception, et production). Ces dispositifs reposent sur des outils de travail collaboratif à distance (groupware) et l interconnexion des systèmes d information par le biais d extranets ou de places de marchés spécialisées. La collaboration permet de limiter pour toutes les parties prenantes plusieurs types de coûts au premier rang desquels les coûts de stockage. Connaissant parfaitement les quantités demandées, l entreprise ne produit que ce qui est nécessaire et limite ainsi les coûts de stockage de produits semi-finis et produits finis parce qu elle n a pas à anticiper de façon plus ou moins fiable la demande qui lui est adressée. Les besoins en fonds de roulements en sont diminués d autant. Par ailleurs, en conception et production, la collaboration permet d éviter de nombreux coûts liés à la coordination des projets ; l utilisation d outils communs permet d éviter de nombreux allersretours entre partenaires et permet de gagner un temps précieux dans le développement des nouveaux produits. De fait, les coûts de contrôle des fournisseurs sont également diminués et les asymétries d information sont abaissées puisque tous les partenaires travaillent sur la même information. Dès lors, on assiste à une reconfiguration complète des systèmes productifs qui ne peuvent plus s appréhender comme un ensemble d unités productives autonomes en relations plus ou moins avancées. Des systèmes d offre concurrents virtuellement intégrés directement reliés à la demande émergent. Ces systèmes d offre ne sont pas encore très flexibles en l état actuel des technologies de l information et des techniques de production. En effet, il reste de nombreux obstacles comme les spécificités des systèmes d informations des différentes unités composant le système d offre qui empêchent des recompositions rapides du système d offre avec de nouveaux partenaires. Cependant, des technologies comme le méta-langage XML et ses déclinaisons spécifiques au commerce électronique (ebxml, cxml, Bizztalk, UDDI, RosettaNet) esquissent à terme des systèmes très facilement interconnectables et totalement modulaires ce qui permettra une recomposition très rapide du système d offre en fonction des évolutions de la demande.

9 En outre, l intégration progressive des technologies de l intelligence artificielle par le biais des agents intelligents dans de tels systèmes d offre remet progressivement en question le rôle du manager. Que devient le management dans un tel système productif? De plus en plus de tâches effectuées par les managers s automatiseront comme c est d ores et déjà le cas avec la mise en place des progiciels de gestion intégrés (ERP) et le développement des achats électroniques (e-procurement) le préfigurent assez bien. La question de l apparition du e- management se pose donc. L étude du passage du management au e-management peut recouvrir trois phénomènes distincts mais complémentaires : Le degré d utilisation des outils électroniques au sein de ces différents processus. L ampleur des modifications induites par les outils sur les processus de management. L importance des modifications des compétences (à la fois d un point de vue organisationnel, et d un point de vue fonctionnel ou personnel) nécessaires à l exercice du management. Le e-management peut se donc définir comme l ensemble de sept processus alimenté par un système d information reposant sur les technologies électroniques du traitement de l information. Il se caractérise par des processus modifiés par les technologies électroniques et donc par des compétences modifiées. Conclusion. Les recherches sur l impact des nouvelles technologies ne manquent pas dans le domaine des systèmes d informations. Une examen attentif sur cinq années 2 des principales revues scientifiques en système d information 3 met en évidence que ces technologies font l objet de MIS Quarterly,Information & Management, Information Systems, Information Systems Journal, Information Systems Research, Journal of Information Technology, Journal of Management Information Systems, Journal of

10 multiples recherches. En revanche, plus rares sont les recherches qui s interrogent sur l impact sur le management lui-même et les compétences individuelles nécessaires à son exercice. Un examen sur la même période des principales revues anglo-saxonnes en sciences de gestion 4 est assez révélateur également. Si certaines préoccupations scientifiques portent sur ce sujet, il n en demeure pas moins qu elles sont peu nombreuses et focalisées sur un seul outil. Dans le domaine du marketing les recherches sont plus avancées. Les sciences du marketing se sont quant elles plus nettement emparées de cette problématique des nouvelles technologies dans la gestion du marketing-mix. Même si les technologies modifient profondément les moyens d atteindre le client de gérer la relation commerciale, il nous semble que l on ne peut résumer l impact des nouvelles technologies à ce seul aspect du management. Il nous semble absolument indispensable de s intéresser en premier lieu à la diffusion des outils, leur mobilisation dans les processus de management et dans un second temps aux modifications des compétences nécessaires pour évoluer dans une entreprise de plus en plus virtuelle. Les travaux de l Observatoire Dauphine-cegos entendent bien combler une partie de ses lacunes. Organizational Computing and Electronic Commerce, Journal of Strategic Information Systems, The DATABASE for Advances in Information Systems, SIM : Systèmes d information et Management. 4 Administrative Science Quarterly, Strategic Management Journal, Management Science, Organization science, Organization studies, Omega, Long Range Planing,Harvard Business Review.

«Technologies de l informationl & management»

«Technologies de l informationl & management» e-management Cours DEA e-management DEA «e-management : concepts & méthodesm thodes» Cours «Technologies de l informationl & management» Enseignants : Henri Isaac, Robert Nickerson e-management Objectifs

Plus en détail

L entreprise virtuelle

L entreprise virtuelle L entreprise virtuelle 1 2 Vers l entreprise virtuelle. Quel management de l entreprise virtuelle? L entreprise virtuelle L entreprise virtuelle. Conventional Organization Virtual Organization Technologies

Plus en détail

e-management & stratégie

e-management & stratégie Plan de la session e-management & stratégie AIMS 6-6-22 Henri ISAAC Emmanuel JOSSERAND Michel KALIKA Université Paris Dauphine! L observatoire du e-management! Vers l entreprise numérique? (H. Isaac)!

Plus en détail

Les activités numériques

Les activités numériques Les activités numériques Activités de l entreprise et activités numériques de l entreprise convergent de plus en plus au sein de la chaîne de valeur, c est-à-dire la manière avec laquelle une entreprise

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12 Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE La notion «d E-Business» recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et

Plus en détail

«MyManager.com, ou le défi du management à l ère numérique».

«MyManager.com, ou le défi du management à l ère numérique». «MyManager.com, ou le défi du management à l ère numérique». Henri ISAAC Maître de Conférences, Université Paris Dauphine 75775 PARIS CEDEX 16 isaac@dauphine.fr Internet, extranet, e-commerce, m-commerce,

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR D ADMINISTRATION DES ENTREPRISES DE GAFSA Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : PGI : Progiciels de Gestion Intégrés ERP : Enterprise

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

L entreprise numérique : enjeux et conséquences des nouveaux systèmes d informations.

L entreprise numérique : enjeux et conséquences des nouveaux systèmes d informations. L entreprise numérique : enjeux et conséquences des nouveaux systèmes d informations. Henri Isaac CREPA Maître de conférences en sciences de gestion, Université Paris Dauphine, 75775 Paris Cedex 16 isaac@dauphine.fr

Plus en détail

e-business, EAI et Business Intelligence Le triptyque gagnant profondément les structures des organisations et par conséquence

e-business, EAI et Business Intelligence Le triptyque gagnant profondément les structures des organisations et par conséquence e-business, EAI et Business Intelligence Le triptyque gagnant Alain Fernandez Consultant indépendant, il intervient depuis plus de 15 ans auprès des grands comptes et des PME sur la conception des systèmes

Plus en détail

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise...................................................... Liste des figures.................................................................. Liste des tableaux...............................................................

Plus en détail

Management des Systèmes d Information

Management des Systèmes d Information Spécialité Réseaux (RES) UE: Management des systèmes d'information [mnsi, NI303] M2IRT 2012 1 ère année Management des Systèmes d Information Unité 2 - Les principaux types de SI dans l entreprise Gilles

Plus en détail

Les progiciels de gestion intégrés (PGI ou ERP)

Les progiciels de gestion intégrés (PGI ou ERP) Le point sur Les progiciels de gestion intégrés (PGI ou ERP) Depuis le début des années 90 s est développé un nouveau type de logiciel de gestion : le PGI, ou Progiciel de Gestion Intégré, plus connu sous

Plus en détail

Chaîne logistique & TIC

Chaîne logistique & TIC Chaîne logistique & TIC (from commerce to e-commerce to c-commerce). 1 2 3 4 Les Les méthodologies méthodologies m ECR ECR Mise Mise en en œuvre œuvre d une d une d chaîne chaîne logistique intégrée. grée.

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Le cloud computing : vue d ensemble Les sociétés de services du monde entier travaillent dans un environnement en pleine

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

Elles énumèrent les connaissances qui doivent être acquises par les élèves à l issue de la classe terminale.

Elles énumèrent les connaissances qui doivent être acquises par les élèves à l issue de la classe terminale. Annexe 5 SCIENCES DE GESTION - CLASSE TERMINALE SPÉCIALITÉ : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Présentation Les technologies de l information et de la communication contribuent à la construction d'une

Plus en détail

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT DEFINITION DE LA LOGISTIQUE La logistique est une fonction «dont la finalité est la satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise

Plus en détail

Système d'information Page 1 / 7

Système d'information Page 1 / 7 Système d'information Page 1 / 7 Sommaire 1 Définition... 1 2 Fonctions du système d information... 4 2.1 Recueil de l information... 4 2.2 Mémorisation de l information... 4 2.3 Traitement de l information...

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

La Business Intelligence & le monde des assurances

La Business Intelligence & le monde des assurances Conseil National des Assurances Séminaire - Atelier L information au service de tous Le 09 Novembre 2005 La Business Intelligence & le monde des assurances Karim NAFIE Regional Presales Manager EEMEA Operations

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

Méthodologie de conceptualisation BI

Méthodologie de conceptualisation BI Méthodologie de conceptualisation BI Business Intelligence (BI) La Business intelligence est un outil décisionnel incontournable à la gestion stratégique et quotidienne des entités. Il fournit de l information

Plus en détail

Technologie cloud : Un modèle fondateur pour l entreprise en réseau L impact des plateformes supply chain cloud sur la fonction IT

Technologie cloud : Un modèle fondateur pour l entreprise en réseau L impact des plateformes supply chain cloud sur la fonction IT Technologie cloud : Un modèle fondateur pour l entreprise en réseau L impact des plateformes supply chain cloud sur la fonction IT Livre blanc GT Nexus Résumé L évolution des technologies est en train

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Technologie data distribution Cas d usage. www.gamma-soft.com

Technologie data distribution Cas d usage. www.gamma-soft.com Technologie data distribution Cas d usage www.gamma-soft.com Applications stratégiques (ETL, EAI, extranet) Il s agit d une entreprise industrielle, leader français dans son domaine. Cette entreprise est

Plus en détail

IDEES , GOUVERNANCE. Idées. La Gouvernance d une entreprise numérique FEVRIER 2015

IDEES , GOUVERNANCE. Idées. La Gouvernance d une entreprise numérique FEVRIER 2015 Idées La Gouvernance d une entreprise numérique 2015 Nous avons le plaisir de vous transmettre nos réflexions en matière de Gouvernance d une entreprise numérique. Eric Pradel Lepage Dirigeant Exxing A

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification Séminaire national Alger 12 Mars 2008 «L Entreprise algérienne face au défi du numérique : État et perspectives» CRM et ERP Impact(s) sur l entreprise en tant qu outils de gestion Historique des ERP Le

Plus en détail

Syllabus Cours Système d information Année 2005-2006

Syllabus Cours Système d information Année 2005-2006 Syllabus Cours Système d Année 2005-2006 Responsable : Henri ISAAC Maître de conférences en sciences de gestion Dauphine Recherches en Management (CREPA) UMR CNRS n 7088 Isaac@dauphine.fr Bureau P 417.

Plus en détail

La B.I. au secours des Managers de transition 72

La B.I. au secours des Managers de transition 72 T r i b u n e Depuis quelques années, la demande d interventions ponctuelles en Supply Chain est croissante. Améliorer la gestion des flux de l entreprise, piloter un projet ambitieux de restructuration

Plus en détail

LE MANAGEMENT STRATEGIQUE

LE MANAGEMENT STRATEGIQUE LE MANAGEMENT STRATEGIQUE I. Introduction au management stratégique... 2 A. Cas de l entreprise Dell... 2 B. Définitions... 2 C. Les décisions stratégiques... 2 D. Processus d élaboration... 3 E. Impact

Plus en détail

(epc) Conformité avec les Global Trade

(epc) Conformité avec les Global Trade Des solutions de gestion des informations produit Pour vous aider à atteindre vos objectifs métier IBM WebSphere Product Center Points forts Offre une solution globale de gestion des informations produit

Plus en détail

Mise en œuvre. Gestion de projet et conduite du changement. Denis MEINGAN Gilles BALMISSE. Préface de Alain CROZIER, Président de Microsoft France

Mise en œuvre. Gestion de projet et conduite du changement. Denis MEINGAN Gilles BALMISSE. Préface de Alain CROZIER, Président de Microsoft France Mise en œuvre d Office 365 Gestion de projet et conduite du changement Préface de Alain CROZIER, Président de Microsoft France Denis MEINGAN Gilles BALMISSE Table des matières 1 Préface Avant-propos Partie

Plus en détail

Convergence, Communication Unifiée, Nouvelle ère logicielle Microsoft 2007: quelles perspectives d adoption pour l entreprise?

Convergence, Communication Unifiée, Nouvelle ère logicielle Microsoft 2007: quelles perspectives d adoption pour l entreprise? Dossier Spécial Technologies Microsoft 2007 GROUPE PERMIS INFORMATIQUE Livre Blanc par Thierry Choserot, Responsable des Partenariats D I S C E R N E R L I N T E R E T D E S T E C H N O L O G I E S 2 0

Plus en détail

Usine du futur/ l Usine digitale 4.0: Innovation, Opportunités ou «Chimères» en Génie des Procédés?

Usine du futur/ l Usine digitale 4.0: Innovation, Opportunités ou «Chimères» en Génie des Procédés? Usine du futur/ l Usine digitale 4.0: Innovation, Opportunités ou «Chimères» en Génie des Procédés? Jean-Marc Le Lann, INP-ENSIACET, LGC GT Ecosystèmes Industriels(SFGP) Cathala-Letort «Le génie des procédés

Plus en détail

LE TRAVAIL COLLABORATIF

LE TRAVAIL COLLABORATIF LE TRAVAIL COLLABORATIF I. Le développement du travail collaboratif Le travail collaboratif, entendu comme situation de travail et de communication de groupe impliquant coopération et coordination, est

Plus en détail

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information.

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information. PACBASE «Interrogez le passé, il répondra présent.». Le Module e-business Les entreprises doivent aujourd hui relever un triple défi. D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue

Plus en détail

Sommaire. Première partie

Sommaire. Première partie Sommaire Introduction... XIX Première partie Pour bien piloter, il faut mieux mesurer Chapitre 1 Vos tableaux de bord ne sont plus efficaces... 3 Rôle du tableau de bord...3 Le modèle conducteur, automobile

Plus en détail

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil Développement Croissance Développement Productivité Investissement Environnement Ouverture B.I.Conseil Nous sommes Microsoft Business Solutions Partner, ce qui nous permet de travailler en étroite collaboration

Plus en détail

Intervention en entreprise

Intervention en entreprise Intervention en entreprise ADM-170 Séance 6 - Informatique Semaine du 16 juin 2008 Ordre du jour Les données et l information Distinction entre données et information L évaluation de la valeur de l information

Plus en détail

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez pour réussir vos projets de de dématérialisation de documents et processus Conseils Démarrez 10 conseils pour réussir son projet 2 1. Faire une étude d opportunité 2. Définir le cadre de son projet 3.

Plus en détail

LES OUTILS DU TRAVAIL COLLABORATIF

LES OUTILS DU TRAVAIL COLLABORATIF LES OUTILS DU TRAVAIL COLLABORATIF Lorraine L expression «travail collaboratif» peut se définir comme «l utilisation de ressources informatiques dans le contexte d un projet réalisé par les membres d un

Plus en détail

Prof. Dr. Stephan M. Wagner Rolf Jaus

Prof. Dr. Stephan M. Wagner Rolf Jaus Développement des collaborateurs et évolution des salaires dans le secteur des achats Etude 2014 Prof. Dr. Stephan M. Wagner Chaire de gestion logistique Département Management, technologie et économie

Plus en détail

Travail collaboratif. Glossaire

Travail collaboratif. Glossaire Glossaire Ajax Traduction anglaise : Ajax (Asynchronous JavaScript And XML) AJAX est un combiné de différents langages de développement Web comme XHTML, JavaScript ou XML, il est fréquemment utilisé pour

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 APPLICATIONS... 27 APPLICATIONS... 34

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 APPLICATIONS... 27 APPLICATIONS... 34 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 L information et le système d information... 19 I. La place du système d information dans l organisation... 19 A. L organisation et ses composants... 19 B. L organisation

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Progiciels de Gestion Intégrés Sommaire Définition... 2 ERP... 2 Objectifs

Plus en détail

Leçon 4 : Typologie des SI

Leçon 4 : Typologie des SI Leçon 4 : Typologie des SI Typologie des SI Système formel Système informel Typologie des SI Chaque jour au sein d une organisation Le système d info stocke, traie ou restitue des quantités importantes

Plus en détail

Le CPFR. (Collaborative Planning Forecasting and Replenishment)

Le CPFR. (Collaborative Planning Forecasting and Replenishment) Le CPFR (Collaborative Planning Forecasting and Replenishment) «Redéfinir les rôles et compétences pour réussir la collaboration Supply Chain entre Industriels et Distributeurs» Viviane MARC Directrice

Plus en détail

L information et la technologie de l information ERP, EAS, PGI : une nécessité? H. Isaac, 2003

L information et la technologie de l information ERP, EAS, PGI : une nécessité? H. Isaac, 2003 L information et la technologie de l information ERP, EAS, PGI : une nécessité? Le Le progiciel progiciel de de gestion gestion intégré gré PGI, PGI, ERP. ERP. 1 2 3 Définition Définition et et rôle rôle

Plus en détail

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Décembre 2005

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Décembre 2005 L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises Décembre 2005 Sommaire Analyse des taux d adoption des différents outils Présentation des spécificités par outil Analyse des

Plus en détail

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE La logistique représentait traditionnellement l activité allant de la mise à disposition des produits finis par l usine ou le négociant jusqu à la

Plus en détail

La gestion globale des contenus d entreprise

La gestion globale des contenus d entreprise Gonzague Chastenet de Géry La gestion globale des contenus d entreprise Le projet ECM, une nouvelle approche de la gestion de l information é d i t i o n s Les Editions de l ADBS publient des ouvrages

Plus en détail

Meilleurs SQL PGI BI PMI PME RD RH MGE vœux

Meilleurs SQL PGI BI PMI PME RD RH MGE vœux Meilleurs vœux Place à 014 Plus que jamais, dans ce monde en perpétuel mouvement, voire en ébullition, les entreprises de demain sont les entreprises mobiles, agiles, collaboratives, plaçant la satisfaction

Plus en détail

UltimaX EDM for Microsoft Dynamics AX TM

UltimaX EDM for Microsoft Dynamics AX TM UltimaX EDM for Microsoft Dynamics AX TM Au sein d une organisation, une gestion de l information non structurée se révèle être parfois très compliquée pour l ensemble des collaborateurs. La surcharge

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise FAIRE DU DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS UN SYNONYME D AGILITÉ

Transformation IT de l entreprise FAIRE DU DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS UN SYNONYME D AGILITÉ Transformation IT de l entreprise FAIRE DU DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS UN SYNONYME D AGILITÉ D é v e l o p p e m e n t P o u r beaucoup d entreprises, il n est pas possible de faire tourner toutes leurs

Plus en détail

Réussir le choix de son SIRH

Réussir le choix de son SIRH Réussir le choix de son SIRH Pascale Perez - 17/09/2013 1 L évolution du SI RH 1960 à 1970 : le progiciel de paie. Le système d information RH apparaît dans les années soixante avec la construction des

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

L adaptation des structures de l entreprise à l évolution des outils de gestion.

L adaptation des structures de l entreprise à l évolution des outils de gestion. L adaptation des structures de l entreprise à l évolution des outils de gestion. Définition des termes du sujet : - Structure : c est l ensemble des dispositifs et mécanismes qui permettent la répartition

Plus en détail

La situation du Cloud Computing se clarifie.

La situation du Cloud Computing se clarifie. Résumé La situation du Cloud Computing se clarifie. Depuis peu, le Cloud Computing est devenu un sujet brûlant, et à juste titre. Il permet aux entreprises de bénéficier d avantages compétitifs qui leur

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de l entreprise ainsi qu un avantage concurentiel.

Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de l entreprise ainsi qu un avantage concurentiel. un rapport des services d analyse de harvard business review L agilité de l entreprise dans le Cloud Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

DOSSIER SPÉCIAL TRAVAIL COLLABORATIF ET GESTION DE CONTENU COMMENT AMÉLIORER LA COLLABORATION ET LA COMMUNICATION AU SEIN DE VOTRE ORGANISME?

DOSSIER SPÉCIAL TRAVAIL COLLABORATIF ET GESTION DE CONTENU COMMENT AMÉLIORER LA COLLABORATION ET LA COMMUNICATION AU SEIN DE VOTRE ORGANISME? DOSSIER SPÉCIAL TRAVAIL COLLABORATIF ET GESTION DE CONTENU COMMENT AMÉLIORER LA COLLABORATION ET LA COMMUNICATION AU SEIN DE VOTRE ORGANISME? AUTEUR : HEFAIEDH MYRIAM DOSSIER TRAVAIL COLLABORATIF ET GESTION

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 7 : Customer Relationship Management (CRM) Supply Chain Management (SCM) Sommaire

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Que la stratégie soit belle est un fait, mais n oubliez pas de regarder le résultat. Winston Churchill PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Conseil en Organisation, stratégie opérationnelle

Plus en détail

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage intègre la gestion commerciale de Sage (ligne 30 et 100) et s appuie sur les données commerciales (ventes et achats) pour organiser la gestion de production.

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services.

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Solutions de Service Management Guide d achat Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Aujourd hui, toutes

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 Emmanuel Layot Définitions AGENDA Caractéristiques / avantages du mode ASP Marché Fonctionnalités

Plus en détail

Qui est concerné par la qualité des données?

Qui est concerné par la qualité des données? INTRODUCTION Qui est concerné par la qualité des données? Plus que jamais, les entreprises sont confrontées à des marchés de plus en plus exigeants, réclamant une réponse immédiate et adaptée à des besoins

Plus en détail

La relation IE-ERP est-elle possible?

La relation IE-ERP est-elle possible? La relation IE-ERP est-elle possible? Maîtriser l information et opérer des choix éclairés Ce n est pas si simple!... Francis MOATY Hassane MIMOUN IEMA.04 La décision Environnement incertain, risqué, changeant,

Plus en détail

Les nouveaux tableaux de bord des managers

Les nouveaux tableaux de bord des managers Alain Fernandez Les nouveaux tableaux de bord des managers Le projet Business Intelligence clés en main Sixième édition Tableaux bord NE.indd 3 26/03/13 15:22 Le site www.piloter.org, dédié au pilotage

Plus en détail

Huttepain Aliments et Prios Groupe : une relation de confiance dans la durée

Huttepain Aliments et Prios Groupe : une relation de confiance dans la durée Huttepain Aliments et Prios Groupe : une relation de confiance dans la durée En optant pour le progiciel Déclic de Prios Groupe, Huttepain Aliments s est doté d une solution métier taillée sur-mesure,

Plus en détail

PLM et ERP : leurs rôles respectifs dans la fabrication

PLM et ERP : leurs rôles respectifs dans la fabrication Livre blanc PLM et ERP : leurs rôles respectifs dans la fabrication Introduction Deux technologies ont dominé l histoire récente de l informatique dans le domaine de la fabrication. La première est apparue

Plus en détail

La Crm : quels sont les compartiments du jeu? Emmanuel Crevecoeur. Directeur commercial. Isagri

La Crm : quels sont les compartiments du jeu? Emmanuel Crevecoeur. Directeur commercial. Isagri La Crm : quels sont les compartiments du jeu? Emmanuel Crevecoeur. Directeur commercial. Isagri Gestion de la Relation Client GRC : quels sont les compartiments du jeu? Emmanuel Crevecoeur Mars 2012 Ordre

Plus en détail

Technologies et Knowledge Management. Knowledge Management. Panorama des technologies. Gilles Balmisse. Journée EGIDE - 4 mars 2003 1

Technologies et Knowledge Management. Knowledge Management. Panorama des technologies. Gilles Balmisse. Journée EGIDE - 4 mars 2003 1 Journée EGIDE - 4 mars 2003 1 Knowledge Management Panorama des technologies Journée EGIDE - 4 mars 2003 2 AU SOMMAIRE Introduction PARTIE 1 Panorama des technologies PARTIE 2 Portail de KM Conclusion

Plus en détail

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique améliore la performance globale Des processus automatisés Travail isolé ou processus de groupe : où en êtes-vous? Le travail en équipe a toujours

Plus en détail

La Gestion Electronique des Documents

La Gestion Electronique des Documents La Gestion Electronique des Documents La mise en place d une solution La gestion de l information est devenue un enjeu stratégique majeur à l intérieur des organisations. D après l observation des projets

Plus en détail

Paie - RH. Un ERP à la richesse fonctionnelle exceptionnelle

Paie - RH. Un ERP à la richesse fonctionnelle exceptionnelle Un ERP à la richesse fonctionnelle exceptionnelle Un ERP est un progiciel de planification des ressources nécessaires au bon fonctionnement d une entreprise (Entreprise Ressources Planning). l entreprise,

Plus en détail

HARMONISEZ VOTRE. Insidjam ERP

HARMONISEZ VOTRE. Insidjam ERP HARMONISEZ VOTRE ENTREPRISE AVEC... Insidjam ERP Améliorez la performance de votre entreprise avec ERP Personnalisée et Supportée par IT Solutions, cette version Algérienne d'openerp, qui est le logiciel

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Livre Blanc Oracle Mars 2009 Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Introduction Pour relancer l économie, le gouvernement des États-Unis, l Union Européenne et la Chine ont développé

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

silog erp L'ERP le plus complet

silog erp L'ERP le plus complet silog erp L'ERP le plus complet SILOG 8.5 version SILOG ERP répond aux besoins de la PME moderne confrontée à la mondialisation et aux contraintes multiples (sécurité, multi-sites, EDI, qualité ISO, législation

Plus en détail

Je découvre Lina Maintenance

Je découvre Lina Maintenance Je découvre Lina Maintenance Une interface simple et ergonomique pour optimiser la maintenance de vos équipements 1 Sommaire Présentation 4 La plateforme Lina 5 Référentiel 6 Agenda et données personnelles

Plus en détail

La Continuité des Activités

La Continuité des Activités Caroline Fabre- Offering Manager BC&RS Ikbal Ltaief Consulting Manager BC&RS La Continuité des Activités Nouveaux enjeux, nouvelles technologies, nouvelles tendances Paris, le 9 juin 2010 Grandes entreprises

Plus en détail

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs :

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs : AVANT-PROPOS Dans un marché des Télécoms en constante évolution, il est important pour les petites et moyennes entreprises de bénéficier de solutions télécoms qui répondent parfaitement à leurs besoins

Plus en détail

3 ème. 280 000 salariés gérés. collaborateurs. de bulletins produits par mois. partenaires. en france. acteur de. distributeurs

3 ème. 280 000 salariés gérés. collaborateurs. de bulletins produits par mois. partenaires. en france. acteur de. distributeurs Intelligence RH 1 Yourcegid Ressources Humaines Spécialiste des logiciels de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, Cegid répond aux exigences de l entreprise d aujourd hui, quel que soit le secteur

Plus en détail

Solutions de gestion Catalyseur de performance

Solutions de gestion Catalyseur de performance 2 Le groupe Divalto, Solutions de gestion Catalyseur de performance Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à toutes les tailles d entreprise : entrepreneur, PME-PMI et

Plus en détail

Système d Information

Système d Information 1 sur 9 Brandicourt sylvain formateur Unix,apache,Algorithme,C,Html,Css,Php,Gestion de projet,méthode Agile... sylvainbrandicourt@gmail.com Système d Information Architecture Technique Architecture Logiciel

Plus en détail

1. Une approche innovante, basée sur «l objet document» 2. Le respect des chaînes éditoriales de l entreprise

1. Une approche innovante, basée sur «l objet document» 2. Le respect des chaînes éditoriales de l entreprise Lucid e-globalizer, solution globale de gestion de contenu multilingue. Ce document a pour objectif de vous présenter Lucid e-globalizer, la solution de gestion de contenu multilingue de Lucid i.t., ses

Plus en détail

Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif

Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif 1. Définition, notions voisines et lexique de termes techniques Travail collaboratif, coopératif ou encore travail de capitalisation, autant de termes dont

Plus en détail