EASYPol : Guidelines for slide preparation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EASYPol : Guidelines for slide preparation"

Transcription

1 EASYPol : Guidelines for slide preparation CONSIGNES de réalisation des diapositives Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture Mai 2006 À propos d EASYPol EASYPol est un référentiel interactif multilingue en ligne qui propose des ressources téléchargeables visant à renforcer les capacités en matière d élaboration de politiques alimentaires, agricoles et de développement rural. L adresse de sa page d accueil est : EASYPol est développé et géré par le Service de soutien aux politiques agricoles, division Assistance aux politiques, de la FAO.

2 2 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives Sommaire 1. Introduction Contexte But du présent document Principales caractéristiques des ressources EASYPol et de de leur diapositives PPT Ressources EASYPol Les diapositives Structure des diapositives EASYPol Objectifs Corps principal Section «Autres ressources» Section «Liens vers d autres modules» Consignes générales de réalisation des diapositives EASYPol Interface Utilisation des éléments graphiques Utilisation d images Formatage du texte Utilisation des animations Consignes générales de rédaction du contenu Brève présentation des cinq types de contenu possibles Rédaction des objectifs Rédaction du corps du texte Rédaction des notes... 26

3 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives 1 1 Introduction 1.1 Contexte S appuyant sur son expérience de la réalisation de documents et de la formation, le TCAS a restructuré ses ressources de renforcement des capacités sous forme de modules dans le but de : mieux soutenir le travail relatif aux politiques mené par les PAB-PAU et les États membres ; mieux cibler les différentes catégories d utilisateurs ; diffuser les ressources par Internet et les adapter au téléenseignement. Ces activités comprennent la réalisation de plusieurs jeux de diapositives visant à compléter le contenu de certains modules EASYPol. Les consignes suivantes fournissent au personnel concerné du TCAS des suggestions et des conseils quant à la création de ces diapositives. 1.2 But du présent document Le présent document a pour but de fournir des consignes opérationnelles afin que toutes les diapositives : présentent la même structure logique ; respectent une charte graphique homogène ; puissent s utiliser aussi bien dans le cadre de stages que d autoformation ; soient adaptables au téléenseignement avec un minimum de réaménagement.

4 2 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives 2 Principales caractéristiques des ressources EASYPol et de leurs diapositives PPT 2.1 Ressources EASYPol Quatre types de ressources EASYPol nécessitent des diapositives : les présentations thématiques générales ; les matériels conceptuels et techniques ; les outils analytiques ; les études de cas et rapports. En dépit de leurs contenus différents, toutes possèdent des sections similaires, telles que : i. énoncé des buts et objectifs du module ; ii. une ou plusieurs sections portant sur : a. les connaissances préalables requises, b. le public ciblé, c. les ressources complémentaires et le renvoi à d autres documents, d. les questions fréquemment posées ; iii. une liste d ouvrages conseillés ; iv. des liens vers d autres modules EASYPol (dont un glossaire). Par ailleurs, les documents comportent souvent des notes de bas de page fournissant des indications supplémentaires aux formateurs et des informations bibliographiques. 2.2 Les diapositives En général, les diapositives s utilisent lors des présentations. Dans ce cas, le formateur présente les documents, ajoute ses commentaires et interagit avec son auditoire. Mais les diapositives peuvent également constituer des manuels pratiques utiles. Quel qu en soit l usage, leur contenu doit respecter les deux impératifs principaux des documents EASYPol : clarté et concision, tout en demeurant riche en informations.

5 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives 3 La difficulté consiste à réaliser des diapositives claires et concises suffisamment informatives pour assister le formateur et fournir des explications et des exemples supplémentaires à l utilisateur. Voici quelques indications pour obtenir ce résultat : retravailler le texte, si cela est possible et approprié, en ne conservant que les informations les plus importantes et en éliminant les mots et/ou les phrases redondants et inutiles ; recourir aux notes, qui peuvent s avérer utiles pour communiquer des informations quand il ne reste plus de place sur la diapositive. 3. Structure des diapositives EASYPol Chaque jeu de diapositives EASYPol présentera la structure suivante : page de garde ; objectifs ; corps principal du document ; autres ressources ; liens vers d autres modules EASYPol. 3.1 Objectifs Comme nous y reviendrons en détail plus loin, cette diapositive est extrêmement importante : son but est de faire savoir au lecteur ce qu il va avoir à faire, de le motiver et de focaliser son attention.

6 4 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives En voici un exemple : Objectifs Classement des distributions de revenus à l aide de courbes de Lorenz 2sur23 2of 15 À l issue de ce module, vous : connaîtrez certaines des limites des courbes de Lorenz standard en matière d identification des distributions optimales de revenus en termes de bien-être ; saurez utiliser les courbes de Lorenz généralisé pour classer les distributions de revenus en termes de bien-être social lorsque les courbes de Lorenz standard ne le permettent pas ; connaîtrez les limites de la dominance de Lorenz généralisé quand les courbes de Lorenz se recoupent une fois. Les connaissances préalables requises et les informations sur le public ciblé figurent dans les notes 3.2 Corps principal Il s agit des diapositives centrales du document, qui contiennent l essentiel des informations. Ce corps principal de diapositives fournit les informations requises pour atteindre les objectifs définis dans la première diapositive. Il peut contenir 30 à 35 diapositives maximum. Les principaux éléments de ces diapositives sont : le sujet ; les informations ; les exemples ; les pages de notes destinées à l'utilisateur. À noter qu en général ces éléments ne sont pas tous présents simultanément.

7 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives 5 Sujet Economic Rationale in Caring for the Environment Market Failures: 1. Presence of externalities 16 de sur of 15 Externalities occur when an economic activity affects technology, consumption, or preferences of someone who is neither the producer nor the consumer (i.e. a third party). These effects can be either positive or negative. Informations In neither case externalities will be included in the financial price paid for the good produced. In other words, the market does not signal the costs/benefits of externalities to the perpetrator, who will therefore not change his/her behaviour accordingly. EXAMPLE Exemple An example of negative environmental externality is when the aerial dispersion of chemical sprays applied by farmers contaminate nearby livestock operations, increasing their production costs in the form of additional veterinarian s bills and medication. The perpetrator of environmental costs will not be informed by the market about the costs generated to livestock producers, so he/she will not receive incentives to reduce pollution. More information in the notes FAO November 2005 La page de notes se trouve sous la diapositive 3.3 Section «Autres ressources» Cette diapositive fait suite au corps principal du document. Elle propose des ressources d approfondissement des connaissances. En général, elle ne fournit pas d informations bibliographiques, qui figurent dans le texte et les notes situées sous les diapositives. Classement des distributions de revenus à l aide de courbes de Lorenz Autres ressources 22 sur of 15 Anand S. (1983), Inequality and poverty in Malaysia, Oxford University Press, London. Lambert P.J., Aronson J.R. (1993), «Inequality decomposition analysis and the Gini coefficient revisited», Economic Journal, 103, Lambert p. (1993), The distribution and redistribution of income A mathematical analysis, Manchester University Press, 1993, 2nd edition. Lerman, Yitzhaki S. (1995), Sen A. (1997), On economic inequality, Oxford University Press, Oxford, 2nd edition.

8 6 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives 3.4 Section «Liens vers d autres modules» En général, cette diapositive conclut le document. Elle indique les modules qui y sont liés et apportent un complément d information. Classement des distributions de revenus à l aide de courbes de Lorenz Liens vers d autres modules EASYPOL 23 sur of 15 Les points abordés dans ce module sont approfondis dans les modules suivants : «Classement des distributions de revenus en cas d intersection des courbes de Lorenz généralisé» «Indicateurs d inégalité basés sur le bien-être» Le module EASYPOL «Impacts sur l inégalité et la pauvreté de certaines mesures de politique agricole : le cas de l Arménie» contient une étude de cas présentant le classement de distributions de revenus à l aide de courbes de Lorenz dans le contexte d un exercice de simulation d impact de politique agricole faisant appel à des données réelles. 4. Consignes générales de réalisation des diapositives EASYPol Cette section fournit des suggestions élémentaires sur les éléments graphiques des diapositives. De fait, il est important que tous les jeux de diapositives respectent la même charte graphique, qui doit se caractériser par sa clarté et sa facilité d utilisation.

9 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives Interface Les types de modules EASYPol à adapter en diapositives ont été cités au paragraphe 2.1 du présent document : présentations thématiques générales ; matériels conceptuels et techniques ; outils analytiques ; études de cas et rapports. La couleur de l interface varie en fonction du type de document, à savoir : Pour éviter toute confusion, il est important que la couleur des divers éléments qui figurent dans le corps des diapositives (par exemple, encadrés, lignes et listes à puces) soit identique à la couleur principale de l interface. Une bannière commune à toutes les diapositives EASYPol portant le logo et la couleur EASYPol en vigueur apparaît également sur chaque diapositive. Le logo de la FAO figure sur la page de garde du jeu de diapositives.

10 8 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives L interface doit être extrêmement simple et conviviale et donc ne contenir que les éléments essentiels à un usage aisé du document. Voici les éléments qu il convient d y inclure : nom du module ; nombre de diapositives du document et numéro de la diapositive active ; bouton «Accueil» permettant de revenir à la page Objectifs ; boutons «page précédente» et «page suivante». Nom du module Introduction NGAMO 1: An Irrigation Project. Impacts of Irrigation on Traditional Farms 5of 36 Nombre de diapositives The following table shows the objective of this exercise, the "With Project" and "Without Project" situations (WiP and WoP), the constraints of the project context and the improvements introduced by the proposed actions, together with other project items. We will now look at the background information and the available data. Exercise and step Goals of the analyst Farm plan used WiP situation WoP situation Key constraints WiP Activities Main Changes WiP vs WoP NGAMO1 Analyze the technical feasibility of the irrigation project at farm level TRADIT Irrigated traditional farm (Note that the investment for irrigation is not envisaged at farm level, and so not included here) Non-irrigated traditional farm 1) Labour requirements 2) Increased need for bullock services 1) HY paddy (CUL-HYV) 2) Traditional paddy (CUL-TRA) 3) Sesame (CUL-SES) 4) Sunflower (CUL-SES) 1) More water available to farmers 2) Increased area cultivated in dry season 3) Substitution of traditional paddy with HY paddy 4) Increased yields 5) Increased use of some inputs Furthermore, all NGAMO exercises are supported by WinDASI files that contain the full data sets (NGAMO1, 2, 3, 4.WDS). Bouton Accueil mor e information in the notes FAO November 2005 Boutons Page précédente et Page suivante 4.2 Utilisation des éléments graphiques Les diapositives EASYPol combinent les caractéristiques normales des diapositives destinées aux présentations et d'autres caractéristiques spécifiques :

11 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives 9 dans certains cas, elles pourront être le seul document à imprimer et à diffuser (par exemple, organisation d un séminaire de formation dans un délai très bref) ; elles permettent d effectuer les présentations dans une autre langue que la langue maternelle de l intervenant ; elles sont téléchargeables, même sur des connexions Internet bas débit. C est pourquoi les diapositives EASYPol contiennent de nombreux termes et concepts spécifiques assortis d un court texte d explication, le but étant de transmettre un maximum d informations dans un espace restreint. Il convient en outre d éviter le recours excessif aux éléments graphiques, ainsi qu aux animations lourdes. D un autre côté, les éléments graphiques peuvent jouer un rôle important pour attirer l attention sur certaines parties des diapositives. Par exemple, quand le contenu contient un texte important (une formule ou une définition, par exemple), on peut le présenter dans un encadré, comme ci-dessous : Classement des distributions de revenus à l aide de courbes de Lorenz Théorème de Shorrock 9sur23 9of 15 Comment établir le lien entre les courbes de Lorenz généralisé et le bien-être social? Grâce au théorème de Shorrock (1983) : Théorème de Shorrock Si les deux conditions suivantes sont satisfaites : a) la courbe LG d une distribution Ydominela courbe LG d une distribution X ; b) le décisionnaire cherche le revenu et présente une aversion pour l inégalité (c est-à-dire si SWF a W >0 et W <0), le bien-être social est supérieur en Y qu en X. Un encadré met en exergue le théorème de Shorrock À noter : chaque fois que le résultat d Atkinson tient, les courbes LG et les courbes de Lorenz standard fournissent les mêmes informations ; mais dans les distributions à moyenne égale, quand les courbes de Lorenz se recoupent, il en va de même pour les courbes LG (ceci tient au fait que les ordonnées des deux LG sont le produit de la multiplication des ordonnées des courbes de Lorenz par une constante, à savoir le revenu moyen, qui est identique pour les deux distributions). Informations complémentaires dans les notes De la même manière, il est possible d attirer l attention sur les exemples grâce à des encadrés de couleur.

12 10 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives L utilisateur peut ainsi, soit lire l exemple s il a besoin d explications complémentaires, soit passer à la diapositive suivante si le texte est déjà clair. N oubliez pas de toujours utiliser le même élément graphique pour un même élément de contenu. Par exemple, ne présentez pas les exemples d un même jeu de diapositives dans des encadrés de formes et de couleurs différentes. Il est tout aussi important de recourir aux listes à puces et aux listes numérotées, car elles remplissent un double but : elles contribuent à l organisation logique du texte et synthétisent et rendent plus visibles les points les plus importants du texte. La cohérence de style et de couleur des puces est importante. En résumé : le recours à des éléments graphiques tels que lignes, encadrés de couleur et puces peut s avérer très utile pour attirer l attention sur des sections importantes du document, mais il ne faut les utiliser que si cela est nécessaire et de manière cohérente. 4.3 Utilisation d images On utilise deux types principaux d images pour ces jeux de diapositives : i. tableaux et graphiques extraits des documents d origine ; ii. autres photos et images à insérer. i. Tableaux et graphiques extraits des documents d origine Les modules EASYPol comportent souvent des graphiques et des tableaux. Lors de l adaptation de leur contenu aux diapositives, il faut s efforcer de les inclure, car ils illustrent le texte. Dans les documents techniques en particulier, ils sont essentiels à la compréhension du contenu. Lorsque l on insère un tableau ou un graphique dans des diapositives, il est important :

13 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives 11 de toujours en indiquer le nom et/ou le numéro ; de le faire avec une police spécifique, toujours la même. Par exemple, si vous utilisez Verdana 16 pour le texte principal, vous utiliserez Verdana 14 en italiques ; de le copier dans le texte sous forme d image pour ne pas alourdir le fichier. Voici un exemple : NGAMO 1: An Irrigation Project. Impacts of Irrigation on Traditional Farms Answer to question 3 Besides the changes in the inputs already considered, the only other significant changes are observed in the quantities of urea and TSP, which increase by about 25% and 15% respectively in six years. Little storage difficulties are however envisaged due to the distribution over the two cropping seasons of these changes and the formulation team foresees no difficulties in the supply of additional quantities of these items. 26 of 36 Nom et numéro du tableau Output Unit WoP Years Pad-HY Tons Pad-TRA Tons SESAME Tons SUNF Tons Table 12 Physical outputs of the plan TRADIT Concerning the outputs, the physical quantities are tabulated in Table 12, and shown graphically in Figures 3 and 4. FAO November 2005 ii) Autres photos et images insérées dans les diapositives En général, les photos utilisées dans les documents de formation ont plusieurs usages : illustration ; communication (représentation) ; émotion (capturer l attention et donner envie d apprendre). Pour ce type de diapositives, vous utiliserez principalement le premier et le troisième usages. De fait, le second (communication) concerne

14 12 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives davantage les tableaux et les graphiques figurant dans les documents EASYPol d origine. Les images ou les photos peuvent être utiles pour maintenir la concentration du stagiaire, attirer son attention ou simplement «alléger» certaines diapositives par ailleurs un peu ardues. Mais une image inadaptée risque de distraire l attention ou de provoquer une émotion non désirée. Par conséquent, il convient d'utiliser des images : en rapport avec le contenu de la diapositive ; présentant un intérêt pour l auditoire concerné ; tenant compte de points sensibles tels que croyances culturelles et religieuses. 4.4 Formatage du texte Toutes les diapositives doivent utiliser la même police. Certaines personnes pouvant avoir des difficultés à lire du texte en couleur, il est également conseillé d utiliser le noir comme couleur de police du corps des diapositives. Le style et le corps de la police doivent également être cohérents. Voici ce qu il convient d utiliser pour ces diapositives : Police : Verdana, noire pour le corps du texte, mais éventuellement en couleur pour le titre du module ou du thème, en fonction de la couleur de l interface Corps : 16, exceptionnellement 14 quand il est impossible de diviser la diapositive en deux et qu elle doit contenir une grande quantité de texte essentiel. On réduit également le corps pour le nom des tableaux ou des images, les citations, les notes à l intention du formateur. Style : - «Gras» pour mettre en avant certains mots ou phrases ; - «Italique» pour les citations, le nom et le numéro des tableaux, les notes à l intention du formateur (placées en général dans le coin inférieur droit de la diapositive). - Les MAJUSCULES sont réservées aux noms propres (par exemple, TRADIT) ou aux acronymes (par exemple, WoP), qu il faut d abord avoir développés.

15 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives Utilisation des animations Ces diapositives contiennent souvent une grande quantité d informations. Le recours systématique à des animations risque de ralentir la lecture du contenu et devenir gênant. Il vaut mieux ne pas utiliser les animations à l excès. En revanche, elles sont requises quand le texte mentionne explicitement : une série d étapes ; différentes phases ; une procédure, comme dans l exemple ci-dessous. Classement des distributions de revenus à l aide de courbes de Lorenz Procédure détaillée de vérification de la dominance de LG 10 sur of 15 Voici les étapes du classement des distributions de revenus avec vérification de la dominance de LG : ÉTAPE 1 ÉTAPE 2 ÉTAPE 3 ÉTAPE 4 ÉTAPE 5 ÉTAPE 6 ÉTAPE 7 Trier la distribution de revenus par niveau de revenu Vérifier si les revenus moyens des distributions de revenus diffèrent Créer des courbes de Lorenz pour chaque distribution Vérifier si elles se recoupent ou si la distribution dominante présente une moyenne inférieure. Créer des courbes LG Vérifier la présence d une dominance LG Conclure : s il existe une dominance GL, la distribution dominante est supérieure en termes de bien-être (Les étapes 1 à 4 sont préliminaires.) Informations complémentaires dans les notes Les animations utilisées dans ce type de diapositives doivent demeurer simples et discrètes, par exemple un seul effet par groupes d éléments. 5. Consignes générales de rédaction du contenu

16 14 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives Les modules EASYPol d origine utilisent un format (MS Word ou PDF) qui ne convient pas en général aux présentations. À l inverse, les diapositives sont également destinées à un usage en face à face. De ce fait : en fonction du texte original, les jeux de diapositives PPT ont parfois tendance à être volumineux, alors qu ils doivent être limités de préférence à 35 diapositives ; la formulation doit être plus concise que sur les documents d origine ; la formulation doit être la plus claire possible ; il est préférable de ne présenter que les informations véritablement essentielles ; il faut trouver une place pour le texte qui ne rentre pas dans la diapositive. Les sections suivantes présentent quelques suggestions de base à propos de la structure du contenu, des objectifs, du corps des diapositives et des notes à l intention des formateurs. 5.1 Brève présentation des cinq types de contenu possibles Les documents à transformer en diapositives étant déjà bien structurés, vous devriez pouvoir identifier cinq types de contenus : Fait Concept Processus Procédure Principe Nous ne fournissons ici que quelques indications dans le but de vous aider à identifier la structure du contenu. Il n est pas obligatoire de suivre à la lettre la structure proposée dans les diapositives. Néanmoins, ces suggestions vous aideront également à déterminer s il faut demander des informations complémentaires à l auteur.

17 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives 15 Le Dr David Merrill 1 (qui appuie sa théorie sur les «conditions de l apprentissage» de Robert Gagné) considère ces cinq types de contenus comme les tâches et les connaissances requises pour parvenir à une conclusion. Celles-ci sont classées en fonction d une matrice contenu/performances contenant cinq types de contenus et deux types de performances cognitives (mémoriser et utiliser). Les diapositives n étant pas des objets de formation complets, elles ne comprennent, ni exercices, ni tests d évaluation. Nous ne parlerons donc pas de la partie «performances» du diagramme et nous intéresserons uniquement aux types de contenus. L examen du document d origine doit vous permettre d identifier son type de contenu. Vous devez veiller à ce que les éléments principaux du type en question soient transférés (et mis en avant) dans les diapositives. Les éléments principaux sont les «blocs» qui constituent la structure du type de contenu, par exemple : introduction, exemple, nonexemple, commentaire. Nous reviendrons sur chacun d entre eux en détail. Là encore, ne vous inquiétez pas : si le document d origine est bien structuré, tout s y trouve déjà. Si vous vous apercevez, par exemple, qu il comprend une procédure à laquelle il manque des étapes, elle sera obscure, même pour les autres stagiaires. Examinons brièvement chaque type de contenu et voyons les éléments à conserver dans les diapositives PPT. Qu entend-on par Fait? Les faits sont un type de contenu qui appuie d autres informations. Ils sont uniques en leur genre et on les peut montrer, les exposer, les indiquer. En général, ils répondent aux questions : Qui? Quand? Où? 1 David Merrill (1977) Teaching concepts: An instructional design guide. Educational Technology Publications

18 16 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives Les informations factuelles relèvent de l un des trois formats suivants : objets concrets, données uniques et spécifiques, énoncés. Voici un exemple de fait : «Wolfgang Amadeus Mozart est né en 1756». Il faut souvent présenter un ou plusieurs faits pour enseigner correctement une tâche. Les sections suivantes permettent d expliquer un fait : introduction ; blocs de faits (diagrammes, tableaux, listes, énoncés) ; commentaire (facultatif). Qu entend-on par Concept? Le langage quotidien utilise de multiples concepts. Nous définirons un concept comme un groupe d objets, d entités ou d idées : qui est défini par un seul mot ou terme ; dont les éléments partagent des traits ou des propriétés communs ; dont les éléments se différencient par des caractéristiques mineures ; qui nécessite une définition ; qui nous permet de répondre raisonnablement aux questions suivantes : Quel est son nom? Quelle est la définition (description) du concept? Quels sont des exemples du concept? Qu est-ce qui ne constitue pas un exemple du concept (nonexemple)?

19 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives 17 Voici un exemple de concept : LE CHAT Est un mammifère carnivore domestique. Ses caractéristiques sont les suivantes : une démarche ondulante ; une tête ronde ; des yeux phosphorescents ; des griffes rétractiles. Comme pour les faits, l enseignement d une tâche donnée nécessite souvent le recours à un ou plusieurs concepts. Les sections suivantes permettent d expliquer un concept : introduction ; définition ; exemple(s) ; non exemple(s) facultatif Voici un exemple : Introduction Pour apprendre à utiliser un ordinateur, nous devons en connaître les composants. Il est très important de comprendre en quoi consiste une unité de saisie. Définition Les unités de saisie d un ordinateur ont les fonctions suivantes : recevoir des informations de l extérieur ; transmettre des informations à l ordinateur.

20 18 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives Exemple A Le clavier est une unité de saisie. Exemple B La souris est une unité de saisie. Nonexemple L écran n EST PAS une unité de saisie. Qu entend-on par Processus? Un processus est le déroulement d événements décrivant des modalités de fonctionnement. Il implique plusieurs personnes. On peut le diviser en phases. Il existe trois types de processus de base : organisationnels (décrivant le déroulement des tâches dans les organisations) ; techniques (décrivant les principes de fonctionnement d un équipement) ; naturels (décrivant les principes de fonctionnement des éléments d un système naturel).

21 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives 19 Voici un exemple de processus organisationnel : Modalités de fonctionnement du service de CAO d un fournisseur d électricité Les descriptions de processus soutiennent les tâches constitutives d un poste de travail et motivent les personnes concernées. Les sections suivantes permettent d expliquer les processus : introduction ; faits ; un des éléments suivants : tableau décisionnel tableau progressif diagrammes en blocs tableaux de cycles Exemple Non-exemple Qu entend-on par Procédure? Une procédure est une série d étapes clairement définies permettant d effectuer une tâche. Les procédures répondent à la question : Comment faire pour...?

22 20 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives Voici un exemple de procédure : Pour démarrer le logiciel de traitement de texte : 1) cliquez sur le bouton Démarrer dans la barre d outils de Windows ; 2) sélectionnez le menu Programmes ; 3) cliquez sur l option Microsoft Word. Les sections suivantes permettent d expliquer les procédures : introduction ; faits ; un des éléments suivants : tableau de procédure tableau décisionnel tableau combiné Exemple Non-exemple Qu entend-on par Principe? Un principe est une relation de cause à effet entraînant un résultat prévisible. Les principes sont des ensembles de consignes d exécution des tâches qui ne s effectuent pas de la même manière à chaque fois, mais nécessitent d évaluer une situation et d'appliquer des règles. Voici un exemple de principe :

23 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives 21 Pour renforcer la motivation des employés, il faut : les faire participer aux activités de l entreprise ; leur dispenser fréquemment un feed-back sur leurs performances ; les récompenser quand ils effectuent correctement leur travail ; ne fournir que des critiques constructives.

24 22 EASYPol : Consignes pour la réalisation de diapositives Les sections suivantes permettent d expliquer les principes : introduction ; consignes ; faits ; énoncés de principes ; analogie. Exemple Non-exemple 5.2 Rédaction des objectifs Les objectifs sont présentés dans la première diapositive du document. 2 Ils indiquent les nouveaux comportements que les stagiaires auront acquis après l étude du document. En d autres termes, ils précisent les connaissances, les compétences et les attitudes que les lecteurs vont acquérir au fil de la formation. 2 Tous les documents texte EASYPol doivent déjà indiquer clairement les objectifs du module.

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES...

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES... Diffusion de l information dans Internet Guide de création de documents Word accessibles 5 novembre 2009 OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT...

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT ANNEXE VI MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES Les utilisateurs s attendent à trouver dans les définitions des

Plus en détail

Introduction à Expression Web

Introduction à Expression Web Introduction à Expression Web Microsoft Expression Web est la dernière application de gestion et d édition Web de Microsoft. Cet outil de conception professionnel permet de créer des sites modernes de

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Rédiger et administrer un questionnaire

Rédiger et administrer un questionnaire Rédiger et administrer un questionnaire Ce document constitue une adaptation, en traduction libre, de deux brochures distinctes : l une produite par l American Statistical Association (Designing a Questionnaire),

Plus en détail

Guide d utilisation Plus de souplesse dans votre communication?

Guide d utilisation Plus de souplesse dans votre communication? Guide d utilisation Plus de souplesse dans votre communication? Un produit de la société Table des matières Table des matières... 2 Guide complet d utilisation... 3 Connexion à l administration i-flexo...

Plus en détail

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE?

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? Christiaens Sébastien Université de Liège Département PROMETHEE Institut de Mécanique et de Génie Civil, Bât. B52 Chemin des Chevreuils, 1 B-4000 Liège, Belgique Janvier

Plus en détail

Comment utiliser WordPress»

Comment utiliser WordPress» Comment utiliser WordPress» Comment utiliser WordPress» Table des matières» Table des matières Guide de démarrage rapide»... 2 Tableau de bord de WordPress»... 3 Rédiger un article»... 3 Modifier l article»...

Plus en détail

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT A Guideline on the Format of District Planning Commission Staff Reports

Plus en détail

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Rédiger pour le web Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Sommaire 1. Rédiger des contenus... 2 Lire à l écran : une lecture contraignante... 2 Ecrire des phrases

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU

GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU Table des matières Page I. DÉMARRER... 4 1. Comment accéder au Centre de données de l ISU?... 4 2. Quels sont les types de tableaux statistiques disponibles

Plus en détail

Ecrire pour le web. Rédiger : simple, concis, structuré. Faire (plus) court. L essentiel d abord. Alléger le style. Varier les types de contenus

Ecrire pour le web. Rédiger : simple, concis, structuré. Faire (plus) court. L essentiel d abord. Alléger le style. Varier les types de contenus Ecrire pour le web Un texte web de lecture aisée pour l internaute, l est aussi pour les moteurs de recherche ; l écriture peut ainsi être mise au service du référencement naturel. De façon complémentaire,

Plus en détail

Introduction au logiciel de gestion bibliographique Zotero

Introduction au logiciel de gestion bibliographique Zotero au logiciel de gestion bibliographique Zotero Pour Microsoft Word et Writer La gestion manuelle des références bibliographiques (inventaire des sources consultées, rédaction d une bibliographie et création

Plus en détail

Site Internet de la Ville de Marssac. Comment ouvrir un compte et devenir contributeur PAGE 1

Site Internet de la Ville de Marssac. Comment ouvrir un compte et devenir contributeur PAGE 1 Site Internet de la Ville de Marssac Comment ouvrir un compte et devenir contributeur PAGE 1 Etape 1 : Créer un compte et devenir contributeur 1 / Vous êtes une association et vous n'avez pas encore de

Plus en détail

KIELA CONSULTING. Microsoft Office Open Office Windows - Internet. Formation sur mesure

KIELA CONSULTING. Microsoft Office Open Office Windows - Internet. Formation sur mesure KIELA CONSULTING Microsoft Office Open Office Windows - Internet Formation sur mesure Bureautique L outil informatique et la bureautique sont devenus quasiment incontournables quelque soit votre métier

Plus en détail

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word)

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) . Philippe Ratat Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) Département Ressources, Technologies et Communication Décembre 2006. Sommaire PRÉSENTATION DU DOCUMENT 1 Objectif principal 1 Deux

Plus en détail

DÉFINITION DE LA NEWSLETTER : OUVERTURE DU LOGITIEL ETARGET

DÉFINITION DE LA NEWSLETTER : OUVERTURE DU LOGITIEL ETARGET DÉFINITION DE LA NEWSLETTER : La newsletter est un OUVERTURE document qui DU informe LOGITIEL le ETARGET client sur l'actualité, sur les nouveautés ou sur un sujet particulier. Elle est souvent rédigée

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

Pourquoi utiliser des visuels et des logiciels de présentation?

Pourquoi utiliser des visuels et des logiciels de présentation? Pourquoi utiliser des visuels et des logiciels de présentation? Jacques Lanarès 3 fonctions principales Mémorisation Compréhension Renforcer Attention Les visuels peuvent faciliter la mémorisation : En

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

CNAC. Appel à commentaires. Missions d examen. préparé par le Conseil des normes d audit et de certification

CNAC. Appel à commentaires. Missions d examen. préparé par le Conseil des normes d audit et de certification Appel à commentaires Missions d examen préparé par le Conseil des normes d audit et de certification Date limite de réception des commentaires : le 11 avril 2011 CNAC APPEL À COMMENTAIRES MISSIONS D EXAMEN

Plus en détail

Guide de l interface utilisateur d Optymo

Guide de l interface utilisateur d Optymo Guide de l interface utilisateur d Optymo Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence à des libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo. Les textes

Plus en détail

Réussir une présentation avec PowerPoint

Réussir une présentation avec PowerPoint Réussir une présentation avec PowerPoint Ce texte reprend intégralement certains passages du document «Animer son cours à l aide de logiciels de Présentation. Quelques repères» (Lanarès, Rege Colet, &

Plus en détail

Tutoriel Drupal «views»

Tutoriel Drupal «views» Tutoriel Drupal «views» Tutoriel pour la découverte et l utilisation du module Drupal «Views» 1 Dans ce tutoriel nous allons d abord voir comment se présente le module views sous Drupal 7 puis comment

Plus en détail

Programme d Accès Communautaire / Atelier 4 Initiation à Microsoft Excel PLAN DE COURS 3 MICROSOFT EXCEL 4 LANCER EXCEL 4

Programme d Accès Communautaire / Atelier 4 Initiation à Microsoft Excel PLAN DE COURS 3 MICROSOFT EXCEL 4 LANCER EXCEL 4 TABLE DES MATIÈRES PLAN DE COURS 3 MICROSOFT EXCEL 4 LANCER EXCEL 4 LE COMPAGNON OFFICE 4 Masquage ou affichage du Compagnon Office 4 Sélection d un autre Compagnon 4 APPRIVOISER EXCEL 5 Exercice no 1

Plus en détail

English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918. Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission?

English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918. Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission? English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918 Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission? A1. Passport Canada requests that bidders provide their

Plus en détail

Cours Informatique de base INF-B101-2. Alphabétisation

Cours Informatique de base INF-B101-2. Alphabétisation Cours Informatique de base INF-B101-2 Alphabétisation Présentation du cours Informatique de base «La curiosité mène à tout : parfois à écouter aux portes, parfois à découvrir l'amérique.» José Maria Eça

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Diffusé par Le Projet Documentation OpenOffice.org

Diffusé par Le Projet Documentation OpenOffice.org Comment Faire des Calculs Simples Et Mettre en Forme des Cellules Et les Feuilles d'un Classeur Diffusé par Le Projet Documentation OpenOffice.org Table des matières 1. Une rapide introduction. Introduction

Plus en détail

ENDNOTE WEB POWERED BY THOMSON REUTERS WEB OF KNOWLEDGE SM

ENDNOTE WEB POWERED BY THOMSON REUTERS WEB OF KNOWLEDGE SM QUICK REFERENCE GUIDE ENDNOTE WEB POWERED BY THOMSON REUTERS WEB OF KNOWLEDGE SM EN QUOI CONSISTE ENDNOTE WEB? EndNote Web est un logiciel de références bibliographiques sur internet, conçu pour simplifier

Plus en détail

Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/PFA/7 PFA

Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/PFA/7 PFA BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/PFA/7 Commission du programme, du budget et de l administration PFA SEPTIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

Version 4.0. Multinet Ressources Inc. Page 1 sur 13

Version 4.0. Multinet Ressources Inc. Page 1 sur 13 Version 4.0 Page 1 sur 13 Introduction Lorsque vous obtenez l accès à Méganet, votre site est déjà construit. C est-à-dire qu il a fait l objet d une étude de style selon les couleurs de votre entreprise

Plus en détail

Le logiciel de création de site internet IZISPOT est un outil très puissant et qui est assez simple après quelques temps d utilisation.

Le logiciel de création de site internet IZISPOT est un outil très puissant et qui est assez simple après quelques temps d utilisation. 1 Le logiciel de création de site internet IZISPOT est un outil très puissant et qui est assez simple après quelques temps d utilisation. Voici un mode opératoire qui vous guidera dans l utilisation de

Plus en détail

Réaliser une carte de vœux

Réaliser une carte de vœux Réaliser une carte de vœux - 6 janvier 2014 p 1 Réaliser une carte de vœux Un petit tutoriel de saison, qui utilisera les connaissances acquises autour de la gestion de vos photos, et le logiciel libre

Plus en détail

Comment consolider des données

Comment consolider des données Comment consolider des données Version 0.02 du 18.11.2004 Réalisé avec : OOo 1.1.3 Plate-forme / Os : Toutes Distribué par le projet fr.openoffice.org Sommaire 1 Introduction...3 2 Création des données...4

Plus en détail

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Guide d étude Sous la direction de Olga Mariño Télé-université Montréal (Québec) 2011 INF 1250 Introduction aux bases de données 2 INTRODUCTION Le Guide d étude

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

L ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI

L ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI 1 L ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI Analyse des effectifs Manuel pour l utilisation du logiciel À l intention des entreprises soumises au programme d obligation contractuelle Version 008 Direction des programmes

Plus en détail

Découvrez Windows NetMeeting

Découvrez Windows NetMeeting Découvrez Windows NetMeeting Conférence Internet 2001 Université de Moncton. Tous droits réservés. Table des matières 1. Comment puis-je télécharger, installer et démarrer NetMeeting?... 3 2. Quelles sont

Plus en détail

Par défaut, VisualQie utilise la messagerie qui est déclarée dans Windows, bien souvent OUTLOOK EXPRESS ou encore OUTLOOK.

Par défaut, VisualQie utilise la messagerie qui est déclarée dans Windows, bien souvent OUTLOOK EXPRESS ou encore OUTLOOK. Généralités Par défaut, VisualQie utilise la messagerie qui est déclarée dans Windows, bien souvent OUTLOOK EXPRESS ou encore OUTLOOK. Pour connaître le programme de messagerie actuellement associé, cliquez

Plus en détail

PRODUITS Utiliser la messagerie intégrée dans VisualQie

PRODUITS Utiliser la messagerie intégrée dans VisualQie Rappel de l existant Par défaut, VisualQie utilise la messagerie qui est déclarée dans Windows, bien souvent OUTLOOK EXPRESS ou encore OUTLOOK. Pour connaître le programme de messagerie actuellement associé,

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Manuel d aide www.aixpoz.com

Manuel d aide www.aixpoz.com Manuel d aide www.aixpoz.com Introduction AIXPOZ est un système de création de sites Internet «galerie photo» à destination de toute personne souhaitant exposer des images sur Internet. Que vous soyez

Plus en détail

Je me familiarise avec l ordinateur et son système d exploitation. Apprendre à utiliser les TIC dans la vie de tous les jours

Je me familiarise avec l ordinateur et son système d exploitation. Apprendre à utiliser les TIC dans la vie de tous les jours Je me familiarise avec l ordinateur et son système d exploitation Cahier de formation 1 Apprendre à utiliser les TIC dans la vie de tous les jours Programme ordinateur de Je Passe Partout Document produit

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Formation à l administration de votre site Internet

Formation à l administration de votre site Internet Rédacteur : B2F Concept Date : 01/08/2012 Destinataire : Mairie de Drumettaz Formation à l administration de votre site Internet Introduction...2 Connexion à l administration...2 Gestion de contenu...3

Plus en détail

Négociation ministérielle pour un prêt de la Banque mondiale

Négociation ministérielle pour un prêt de la Banque mondiale PROGRAMME DE FORMATION AUX POLITIQUES DE LA FAO Programme de renforcement des capacités sur les politiques et les stratégies relatives à l'agriculture et au développement rural Ressources en ligne pour

Plus en détail

Présentation assistée par ordinateur

Présentation assistée par ordinateur Présentation assistée par ordinateur (PowerPoint) Guide d élaboration à l intention des conférenciers Colloque sur la sécurité civile et incendie Résumé Taille et disposition o 20 diapositives au maximum

Plus en détail

Tutoriel. Votre site web en 30 minutes

Tutoriel. Votre site web en 30 minutes Tutoriel Votre site web en 30 minutes But du tutoriel Nous allons vous présenter comment réaliser rapidement votre site avec Web Creator Pro 6 en vous basant sur l utilisation des modèles fournis avec

Plus en détail

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator opyright 2007 IRAI Manual Manuel

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Use Cases. Introduction

Use Cases. Introduction Use Cases Introduction Avant d aborder la définition et la conception des UC il est bon de positionner le concept du UC au sein du processus de développement. Le Processus de développement utilisé ici

Plus en détail

FORMATION A LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE BU SANTE. ZOTERO v.2.0 SOMMAIRE

FORMATION A LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE BU SANTE. ZOTERO v.2.0 SOMMAIRE SOMMAIRE ZOTERO v.2.0 Introduction...2 1 Gérer ses références...2 1.1 Installation de l extension...2 1.2 Importer des notices à partir d un site web compatible...3 1.4 Nouvelle note indépendante...5 1.5

Plus en détail

Le TBI, véritable outil pour une médiation cognitive en maternelle

Le TBI, véritable outil pour une médiation cognitive en maternelle Le TBI, véritable outil pour une médiation cognitive en maternelle Comme nous le témoignent les recherches sur le tableau blanc interactif (TBI), The interactive whiteboard revolution: Teaching with IWBs

Plus en détail

Avant-propos FICHES PRATIQUES EXERCICES DE PRISE EN MAIN CAS PRATIQUES

Avant-propos FICHES PRATIQUES EXERCICES DE PRISE EN MAIN CAS PRATIQUES Avant-propos Conçu par des pédagogues expérimentés, son originalité est d être à la fois un manuel de formation et un manuel de référence complet présentant les bonnes pratiques d utilisation. FICHES PRATIQUES

Plus en détail

Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation

Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation L évaluation d unités académiques à l Université de Genève Guide pour la rédaction du rapport d auto-évaluation Programmes de formation de base, approfondie et continue Bureau qualité Guide pour la rédaction

Plus en détail

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information TP Numéro 2 CRÉER ET MANIPULER DES TABLEAUX (Mise en forme, insertion, suppression, tri...) 1 CRÉER UN TABLEAU 1.1 Présentation Pour organiser et présenter des données sous forme d un tableau, Word propose

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

OpenOffice.org Calc Ouvrir un classeur

OpenOffice.org Calc Ouvrir un classeur OpenOffice.org Calc Ouvrir un classeur Diffusé par Le Projet Documentation OpenOffice.org Table des Matières 1. Ouvrir un nouveau classeur...3 2. Ouvrir un classeur existant...6 3. Crédits...8 4. Licence...8

Plus en détail

ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS

ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS Le 12 septembre 2013 Introduction ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS PRINCIPE DIRECTEUR N O 2 DE L ACFM NORMES MINIMALES DE SURVEILLANCE DES COMPTES Le présent Principe directeur fixe

Plus en détail

Gestion des références bibliographiques. Comment simplifier la gestion des références bibliographiques?

Gestion des références bibliographiques. Comment simplifier la gestion des références bibliographiques? Gestion des références bibliographiques Comment simplifier la gestion des références bibliographiques? Objectifs de la formation Créer votre base de données personnelle de références bibliographiques.

Plus en détail

La salle de classe en ligne de l Apprentissage en ligne :

La salle de classe en ligne de l Apprentissage en ligne : La salle de classe en ligne de l Apprentissage en ligne : 5 les cinq meilleurs outils pour l engagement des apprenantes et apprenants L importance de motiver les étudiantes et étudiants envers leurs cours

Plus en détail

Guide d utilisation du modèle ESSSE Travaux d étudiants

Guide d utilisation du modèle ESSSE Travaux d étudiants École Santé Social Sud-Est 20, rue de la Claire CP 320 69337 Lyon Cedex 09 Guide d utilisation du modèle ESSSE Travaux d étudiants OpenOffice Writer 4.0.1 Proposé par le Centre de Ressources Documentaires

Plus en détail

Utiliser Word. Thibault J-Jacques Animateur multimédia au CRDP de l académie de Versailles. Page 1 sur 12

Utiliser Word. Thibault J-Jacques Animateur multimédia au CRDP de l académie de Versailles. Page 1 sur 12 Utiliser Word Les fonctions de base de Word.... 2 Enregistrer le document en cours... 3 Un menu à connaître... 3 Ouvrir/fermer/réduire un document existant... 4 Réparer des erreurs de frappe... 4 Déplacer

Plus en détail

Styler un document sous OpenOffice 4.0

Styler un document sous OpenOffice 4.0 Mars 2014 Styler un document sous OpenOffice 4.0 Un style est un ensemble de caractéristiques de mise en forme (police, taille, espacement, etc.) qui sert à structurer un document en l organisant de manière

Plus en détail

Manuel d utilisation pour les formateurs

Manuel d utilisation pour les formateurs Manuel d utilisation pour les formateurs Bienvenue! Vous êtes formateur/trice d enseignants ou de formateurs, ce manuel est fait pour vous! Il a pour objectif de vous guider dans l utilisation des deux

Plus en détail

hager Logiciel PC pour configurateur Radio Tebis TX 100 Manuel d utilisation 6T7266

hager Logiciel PC pour configurateur Radio Tebis TX 100 Manuel d utilisation 6T7266 hager Logiciel PC pour configurateur Radio Tebis TX 100 Manuel d utilisation 6T7266 Sommaire général Avant Propos...2 Vue Synthétique...3 1 Raccourcis clavier...3 2 Décomposition des écrans...3 3 Icônes...4

Plus en détail

SOUMISSION WEB MANUEL D UTILISATION

SOUMISSION WEB MANUEL D UTILISATION 11/03/11 Version 3 SOUMISSION WEB MANUEL D UTILISATION Conventions utilisées dans le manuel... 1 Introduction... 3 Rôle de l application... 3 Accès à l application... 4 Accès à partir de l imprimante Print2C...

Plus en détail

Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation

Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation 1 Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation Le langage VBA (Visual Basic for Applications) permet de concevoir des programmes selon une syntaxe qui lui est propre, puis d éditer et d exécuter

Plus en détail

REALISATION D UN FLIP BOOK

REALISATION D UN FLIP BOOK REALISATION D UN FLIP BOOK I. Préambule Vous disposez de fichiers sources de qualité pour la réalisation de votre flip book. Il est utile de connaître quelques éléments techniques pour la réalisation de

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Manuel MSDS+ Système de programmes pour l'impression et la gestion des fiches de données de sécurité. DR-software GmbH

Manuel MSDS+ Système de programmes pour l'impression et la gestion des fiches de données de sécurité. DR-software GmbH Manuel MSDS+ Système de programmes pour l'impression et la gestion des fiches de données de sécurité DR-software GmbH Table des matières INSTALLATION ET ACTUALISATION 1 INSTALLATION DU PROGRAMME... 2 INSTALLATION

Plus en détail

Guide de l utilisateur Mikogo Version Windows

Guide de l utilisateur Mikogo Version Windows Guide de l utilisateur Mikogo Version Windows Table des matières Création d un compte utilisateur 3 Téléchargement et installation 4 Démarrer une session 4 Joindre une session 5 Fonctionnalités 6 Liste

Plus en détail

Solution de Cloud Trading (VPS)

Solution de Cloud Trading (VPS) Solution de Cloud Trading (VPS) Version ordinateur Version App Veuillez lire attentivement les conditions générales de vente WH SELFINVEST Est. 1998 Luxembourg, France, Belgique, Pologne, Allemagne, Pays-Bas,

Plus en détail

Style, format et longueur du CV

Style, format et longueur du CV Style, format et longueur du CV Il existe plus d une façon de structurer un CV, ce choix peut varier selon les demandes et les préférences personnelles. Il arrive que l employeur exige un format en particulier,

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Cours SPIP 2.0 pour rédacteur. 1. Présentation de SPIP. 2. Architecture d un site SPIP

Cours SPIP 2.0 pour rédacteur. 1. Présentation de SPIP. 2. Architecture d un site SPIP Cours SPIP 2.0 pour rédacteur L objectif de ce document est d apprendre à utiliser le logiciel SPIP en tant que rédacteur. Ce cours ne requiert aucune connaissance informatique préalable à part savoir

Plus en détail

2015 Securexam Guide d utilisation

2015 Securexam Guide d utilisation 2015 Securexam Guide d utilisation Les désignations «Comptables professionnels agréés du Canada», «CPA Canada» et «CPA» sont des marques de commerce ou de certification des Comptables professionnels agréés

Plus en détail

PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons

PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

Thunderbird est facilement téléchargeable depuis le site officiel

Thunderbird est facilement téléchargeable depuis le site officiel 0BThunderbird : une messagerie de bureau simple et gratuite! Thunderbird est un logiciel de messagerie résident dans votre système, spécialisé dans la gestion des courriers électroniques. Thunderbird n

Plus en détail

Windows 7 - Dossiers et fichiers

Windows 7 - Dossiers et fichiers Windows 7 - Dossiers et fichiers Explorez votre PC : dossiers et fichiers Tous les fichiers nécessaires au fonctionnement de votre ordinateur, qu il s agisse de ceux de Windows, des logiciels installés

Plus en détail

CREG : http://www.creg.ac- versailles.fr/spip.php?article803

CREG : http://www.creg.ac- versailles.fr/spip.php?article803 OUTILS NUMERIQUES Édu-Sondage : concevoir une enquête en ligne Rédacteur : Olivier Mondet Bla. 1 Présentation Parmi les pépites que contient l Édu-Portail, l application Édu-Sondage est l une des plus

Plus en détail

La messagerie électronique avec La Poste

La messagerie électronique avec La Poste La messagerie électronique avec La Poste En novembre 2000, le ministère de l Education Nationale a conclu avec La Poste un accord pour la mise à disposition des enseignants et élèves d un service de courrier

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

À LA DÉCOUVERTE de PowerPoint 2010

À LA DÉCOUVERTE de PowerPoint 2010 Chapitre 1 À LA DÉCOUVERTE de PowerPoint 2010 C est le logiciel de présentation le plus utilisé au monde. PowerPoint est devenu au fil du temps un incontournable. Intégré à la suite bureautique Office

Plus en détail

Charte éditoriale 1- Comment préparer un contenu écrit pour le Web?

Charte éditoriale 1- Comment préparer un contenu écrit pour le Web? Charte éditoriale 1- Comment préparer un contenu écrit pour le Web? Mémo TRAME D'UN ARTICLE : pour vous aider, vous pouvez utiliser le canevas de page web standard TITRE : informatif et accrocheur, avec

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Conseils pour rédiger vos posters scientifiques

Conseils pour rédiger vos posters scientifiques Conseils pour rédiger vos posters scientifiques Cellule de Pédagogie Universitaire Document élaboré à la demande du comité d organisation de la Matinée des Chercheurs 2007 1 Un poster pour communiquer

Plus en détail

SOS Info: Traitement de textes. 1. Structurer un document. 2. Enregistrer un document

SOS Info: Traitement de textes. 1. Structurer un document. 2. Enregistrer un document De plus en plus de documents seront «lus» par des systèmes automatiques. Il est important que les textes soient parfaitement structurés pour qu'un ordinateur puisse repérer les éléments importants. On

Plus en détail

Guide de configuration de SQL Server pour BusinessObjects Planning

Guide de configuration de SQL Server pour BusinessObjects Planning Guide de configuration de SQL Server pour BusinessObjects Planning BusinessObjects Planning XI Release 2 Copyright 2007 Business Objects. Tous droits réservés. Business Objects est propriétaire des brevets

Plus en détail

Création et utilisation de formulaire pdf

Création et utilisation de formulaire pdf Création et utilisation de formulaire pdf Grâce à Adobe Acrobat, il est plus facile de créer, de remplir et d envoyer des formulaires électroniques PDF. Vous pouvez concevoir et créer un formulaire complètement

Plus en détail

Niveau 1. Atelier d'initiation à l'ordinateur ... Fondation de la Bibliothèque Memphrémagog inc. Magog (Québec) J1X 2E7 Tél.

Niveau 1. Atelier d'initiation à l'ordinateur ... Fondation de la Bibliothèque Memphrémagog inc. Magog (Québec) J1X 2E7 Tél. . Fondation de la Bibliothèque Memphrémagog inc. Magog (Québec) J1X 2E7 Tél. : 843-1330 Atelier d'initiation à l'ordinateur Niveau 1.......... JB septembre 20085 1 Section I : Introduction à l ordinateur

Plus en détail

CHARTE D'UTILISATION ET CHARTE EDITORIALE DU PORTAIL ASSOCIATIF

CHARTE D'UTILISATION ET CHARTE EDITORIALE DU PORTAIL ASSOCIATIF CHARTE D'UTILISATION ET CHARTE EDITORIALE DU PORTAIL ASSOCIATIF Conditions d'ouverture de compte : Être une association déclarée loi 1901, dont le siège social se trouve sur Pessac. Justificatifs obligatoires

Plus en détail

Comment utiliser FileMaker Pro avec Microsoft Office

Comment utiliser FileMaker Pro avec Microsoft Office Guide d utilisation Comment utiliser FileMaker Pro avec Microsoft Office Comment utiliser FileMaker Pro et Microsoft Office page 1 Table des matières Introduction... 3 Avant de commencer... 4 Partage de

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES Tableau de bord des indicateurs financiers Première Partie Situation financière globale du Système

Plus en détail

Boot Camp Bêta 1.1.2 Guide d installation et de configuration

Boot Camp Bêta 1.1.2 Guide d installation et de configuration Boot Camp Bêta 1.1.2 Guide d installation et de configuration 2 Table des matières 5 Présentation 6 Étape 1 : mise à jour du logiciel système et du programme interne de votre ordinateur 7 Étape 2 : utilisation

Plus en détail