La conduite automobile avec un système télescopique bioptique (STB) Programme provincial de développement d habiletés compensatoires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La conduite automobile avec un système télescopique bioptique (STB) Programme provincial de développement d habiletés compensatoires"

Transcription

1 La conduite automobile avec un système télescopique bioptique (STB) Programme provincial de développement d habiletés compensatoires 8 mai 2014

2 Présentation Partenariats Historique Objectifs du programme Utilisation maximale de la capacité visuelle avec un système télescopique bioptique Présentation du programme Simulateur de conduite automobile Période de questions

3 Partenaires IRDPQ Institut de réadaptation en déficience physique de Québec qui offre des services spécialisés et surspécialisés de réadaptation dans la région socioadministrative 03 pour toutes les déficiences physiques et en supplétif pour les autres régions de l Est du Québec. INLB L Institut Nazareth et Louis-Braille est un centre de réadaptation qui offre des services spécialisés de réadaptation aux personnes ayant une déficience visuelle qui résident sur les territoires de la Montérégie, de Montréal et de Laval. De plus, l INLB offre des services surspécialisés aux personnes ayant une déficience visuelle qui résident dans l Ouest du Québec.

4 Partenaires École de conduite Partenaire important avec ses formateurs certifiés pour enseigner la sécurité routière et développer de bonnes habiletés de conduite. SAAQ La Société a pour mission de protéger toute personne contre les risques liés à l'usage de la route. Elle surveille et contrôle le transport routier. Elle est décisionnaire de l obtention du permis de conduire.

5 Constats La conduite automobile : Les programmes de conduite auto pour la clientèle ayant une déficience démontrent que l acquisition ou la récupération des habilités à conduire une automobile a des impacts positifs sur la qualité de vie des usagers. Une habitude de vie intimement liée au sentiment d efficacité personnelle; Permet de réaliser ses rôles sociaux de façon autonome.

6 Historique Selon les normes visuelles de la SAAQ Les personnes qui ne satisfont pas aux normes provinciales établies au «Règlement sur les conditions d accès à la conduite d un véhicule routier relatives à la santé des conducteurs» n ont pas accès au permis de conduire. (critères médicaux) Pour les personnes hors-normes La SAAQ a un pouvoir discrétionnaire dans la mesure où l acquisition des habiletés compensatoires est démontrée. Pour certaines personnes ayant une déficience visuelle L utilisation adéquate des capacités visuelles avec un STB permet la démonstration d habiletés compensatoires pour la conduite automobile.

7 Historique Au États-Unis la plupart des états ont des dispositions légales permettant la conduite automobile pour certaines personnes ayant une déficience visuelle avec un STB 1994 : Avis favorable de la Fédération des centres de réadaptation, aujourd hui, sous le nom de l AERDPQ 1995 : Jugement Martinet 2001 à 2004 : Projet de conduite auto avec STB, mené par l IRDPQ en collaboration avec le CAA-Québec et la SAAQ a fait en sorte que : - 12/15 personnes avec une déficience visuelle ont obtenu leur permis de conduire : Publication d un rapport de recherche favorable à la conduite auto avec STB (Étude D re Claude Vincent, Ph.D., OT, chercheure du CIRRIS)

8 Quelques notions sur la déficience visuelle L acuité visuelle 6/6 (20/20) Vision normale 6/15 Limite émise pour la conduite automobile d un véhicule classe 5 6/21 (20/70) Déficience visuelle (RAMQ), AVHN 6/60 Norme de la cécité légale

9 L objectif du programme Développer des habiletés compensatoires avec un système télescopique bioptique pour la conduite sécuritaire d un véhicule automobile.

10 Un système télescopique bioptique Partie télescopique Partie conventionnelle

11 Utilités du STB Le STB est un outil pour développer des habiletés compensatoires qui Améliore l aptitude à voir les détails Permet la reconnaissance de la signalisation et des différents risques sur la route Améliore le temps de réaction Permet la détection de certains risques fixes et risques potentiels

12 Observer, Évaluer, Agir Le programme vise à optimiser le potentiel visuel par une utilisation efficace de : L attention partagée L habileté visuo-motrice : balayage visuel L habileté sensorielle à voir et percevoir les informations nécessaires à l analyse L habileté à traiter et analyser les informations Vitesse d exécution

13 But du programme Favoriser l autonomie et la pleine participation sociale des personnes ayant une déficience visuelle en leur permettant de développer des habiletés compensatoires pour la conduite sécuritaire d un véhicule automobile.

14 Le programme 2 cohortes : INLB 14 personnes IRDPQ 8 personnes Projet est d une durée d environ 18 mois

15 Objectifs L usager utilise de façon optimale son potentiel visuel en prévision de la conduite automobile L usager acquiert les connaissances et les habiletés de base préalables à la conduite automobile avec STB. L usager maîtrise de façon adéquate et sécuritaire les connaissances théoriques et pratiques nécessaires à la conduite automobile de façon sécuritaire. L'usager acquiert une connaissance approfondie de ses limites personnelles (limites visuelles, endurance, stress, fatigue, concentration) et des impacts sur la conduite d'un véhicule automobile.

16 Critères cliniques de participation au programme Avoir une acuité visuelle supérieure à 6/60 dans le meilleur œil ainsi qu en vision binoculaire; Posséder un champ visuel monoculaire de chaque œil d au moins 100 sur l horizontale et 80 à la verticale et de plus, posséder un champ visuel binoculaire de 100 à l horizontale et 80 à la verticale sans scotome avec la cible 3IIIe. Avoir une condition oculaire suggérant un pronostic de stabilité visuelle Obtenir une acuité visuelle d au moins 6/15 à l aide d un système télescopique monté en lunettes (bioptique) d une puissance maximale de 4X. Satisfaire aux préalables établis sur le plan comportemental.

17 Conditions de participation au programme Être inscrit dans un centre de réadaptation offrant des services en déficience visuelle Être en âge de conduire. S assurer de la collaboration et de l engagement d un accompagnateur, formé par l école de conduite pour les pratiques sur route. Avoir accès à une voiture pendant la durée du programme. S engager à payer les frais, inhérents à ce programme, non couverts par un agent-payeur (par exemple RAMQ). *Principalement, les cours de conduite. Chaque candidature doit être acceptée par la SAAQ

18 Permis de conduire pour la population en générale Actuellement, le programme d éducation à la sécurité routière (PESR) qui est obligatoire pour l obtention d un permis de conduire Comprend 39 heures: 24 heures pour la théorie et 15 heures pour la pratique avec instructeur de conduite Durée totale: minimum 13 mois Coût approximatif 1000$

19 Notre programme Investissement de temps : considérer ½ journée par semaine pour le développement des habiletés visuelles. En plus des 39 heures du PESR, ajout d heures supplémentaires de pratique sur route et de cours théoriques. Heures obligatoires de pratique avec un accompagnateur (formé par l école de conduite et le CR) Durée : environ 18 mois Coût : 1000$ Cours régulier $ pour heures supplémentaires de pratique = +/-2000$ à 2500$

20 Expertise de nos équipes Spécialiste en orientation-mobilité Optométriste Ergothérapeute Psychologue ou Travailleur social Opticien(ne)

21 Programme Étape 1 Étape 2 Environ semaines Surtout CR Début école de conduite Étape 3 Environ 1 an Surtout école de conduite Suivi avec CR

22 Étape 1 Objectif: Développer les habiletés de base permettant l utilisation de son potentiel visuel à l aide du STB Évaluation du potentiel visuel, attribution et ajustement du STB Prise de conscience de son potentiel visuel et de ses limites Familiarisation à l utilisation de base du STB

23 Étape 1 Le client est familiarisé et sensibilisé au fait d utiliser le maximum de son potentiel visuel et à l importance du balayage visuel en conduite Notion du voir loin et voir large Stratégies visuelles à favoriser Premiers éléments relatifs à la conduite commentée Analyse des intersections simples et complexes Premiers exercices en lien avec l utilisation du STB

24 Étape 2 Objectif: Développer des habiletés et connaissances préalables à la conduite avec STB (en tant que passager) Conduite commentée Maitrise de l utilisation du STB pour la reconnaissance de l ensemble de la signalisation routière ainsi que des risques associés à la conduite auto - en tant que passager d un véhicule Début des cours théoriques avec l école de conduite

25 Étape 2 Entraînement avec le STB % utilisation Efficacité de l identification Distance préférentielle Max. 1 sec

26 Étape 3 Objectif: Maîtriser les connaissances, les aptitudes et les habiletés compensatoires à la conduite sécuritaire d un véhicule de promenade en participant à la formation pratique de conduite automobile avec STB Formation pratique de conduite automobile avec le STB (cours pratique avec l école de conduite) Maitrise des habiletés compensatoires liées à la conduite automobile avec la STB

27 Étape 3 Heures supplémentaires de pratique avec le moniteur de conduite Présence de l O&M lors des sorties sur route Réalisation d évaluations sur route Évaluer la progression du conducteur en lien avec l utilisation des habiletés nécessaires à la conduite d'un véhicule automobile

28 Simulateur de conduite Utilisation faite dans le programme actuel Étape 2 développer les aptitudes visuelles (balayage, séquence, analyse..) Scénarios pré-enregistrés Aucune manœuvre de conduite Étape 3 Manipulation du simulateur (en partenariat avec école de conduite) Consolidation des acquis Travailler les points à améliorer

29 Simulateur de conduite Constats Préparation incontournable à la conduite commentée Meilleure préparation à la conduite réelle Choix variés de scénarios possibles Possibilité de reprendre les situations Entraînement individuel vs groupe Favorise des échanges avec les instructeurs de l école de conduite

30 Étape finale La SAAQ est décisionnelle. Passer examen de conduite de la SAAQ (à Québec et à Longueuil) pour obtenir un permis de conduire de classe 5 Il est possible d échouer cet examen et de ne pas obtenir de permis de conduire La SAAQ peut appliquer ou non des clauses restrictives au permis de conduire

31 Conclusion Importance du partenariat Bonne communication dans le travail conjoint instructeurs et O&M. Travail interdisciplinaire des équipes CR Échanges réguliers avec la SAAQ Cohorte actuelle Motivation/Mobilisation À la dernière phase du PESR

32 Conclusion Le STB et le simulateur sont des aides techniques favorables au développement des habiletés compensatoires pour la conduite automobile en combinant une approche de réadaptation axée sur le développement des habiletés visuelles.

33 Références Informations sur le PESR : Programme d éducation à la sécurité routière ntation/sites/all/files/programme/securite.pdf SAAQ : condition d accès amicsearch/telecharge.php?type=3&file=/c_24_2/ C24_2R8.HTM La conduite automobile avec un système télescopique bioptique (STB) : Programme provincial de développement d habiletés compensatoires. INLB, IRDPQ, CAA-Qc, 2011.

34 Le mot de la fin Merci! La parole est à vous... Annik Gemme Sonia Labrecque Coordonnatrice Projet conduite auto Coordonnatrice Projet conduite auto INLB IRDPQ poste poste 6190

Conduire une automobile pour une personne ayant une déficience visuelle, c est possible avec système télescopique bioptique (STB)

Conduire une automobile pour une personne ayant une déficience visuelle, c est possible avec système télescopique bioptique (STB) Conduire une automobile pour une personne ayant une déficience visuelle, c est possible avec système télescopique bioptique (STB) Louise Grégoire C., Institut Nazareth et Louis-Braille Annie Paquet, Institut

Plus en détail

Innovant, dynamique et humain. Colloque réadapation Le 8 mai 2014

Innovant, dynamique et humain. Colloque réadapation Le 8 mai 2014 Innovant, dynamique et humain Colloque réadapation Le 8 mai 2014 La collaboration entre le Service d aides techniques et le Programme de conduite automobile et adaptation des véhicules pour Faciliter le

Plus en détail

L évaluation de la capacité de conduire à la 17/09/2010

L évaluation de la capacité de conduire à la 17/09/2010 L évaluation de la capacité de conduire à la SAAQ 17/09/2010 Société de l'assurance automobile du Québec, 2009 C est quoi la SAAQ? La Société de l assurance automobile du Québec est un organisme de: gestion

Plus en détail

La conduite automobile et le vieillissement

La conduite automobile et le vieillissement La conduite automobile et le vieillissement Présenté par Martin Lavallière, M.Sc. Étudiant au doctorat, Faculté de Médecine Document préparé par Martin Lavallière, Marie Eve Roussel et Philippe Voyer Bonjour,

Plus en détail

POLITIQUE. Examens de compétence OBJECTIF PRÉALABLE MODALITÉS D APPLICATION. 1. Examen de compétence relatif à la conduite

POLITIQUE. Examens de compétence OBJECTIF PRÉALABLE MODALITÉS D APPLICATION. 1. Examen de compétence relatif à la conduite POLITIQUE Examens de compétence OBJECTIF Cette politique a pour objet de préciser les modalités des examens de compétence préalables à la délivrance d un permis d apprenti-conducteur, d un permis probatoire

Plus en détail

Une nouvelle approche de l éducation routière au Québec. Présentation dans le cadre des Journées francophones de la sécurité routière

Une nouvelle approche de l éducation routière au Québec. Présentation dans le cadre des Journées francophones de la sécurité routière Une nouvelle approche de l éducation routière au Québec Présentation dans le cadre des Journées francophones de la sécurité routière 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Lyon, France 15 décembre 2010

Plus en détail

Regards sur la réadaptation en déficience visuelle

Regards sur la réadaptation en déficience visuelle Regards sur la réadaptation en déficience visuelle Introduction : Nous sommes ici pour vous présenter «une vue d ensemble» du programme en déficience visuelle. Avant de commencer, avez-vous remarqué les

Plus en détail

AU VOLANT DE MA SANTÉ

AU VOLANT DE MA SANTÉ AU VOLANT DE MA SANTÉ AÎNÉS, êtes-vous à risque? La conduite automobile est une activité complexe. En fait, plusieurs exigences sont nécessaires pour l exercer, comme de : > bien connaître les règles

Plus en détail

CEVBGEQ-RÉADAPTATION SURSPÉCIALISÉE 22 septembre 2015

CEVBGEQ-RÉADAPTATION SURSPÉCIALISÉE 22 septembre 2015 CEVBGEQ-RÉADAPTATION SURSPÉCIALISÉE 22 septembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Présentation des formateurs Cheminement de l usager à l IRDPQ Équipe et rôles des intervenants Plans d intervention Ergothérapie

Plus en détail

Colloque 2009 «Partager les compétences, c est aussi améliorer la qualité des services!» Regards

Colloque 2009 «Partager les compétences, c est aussi améliorer la qualité des services!» Regards Colloque 2009 «Partager les compétences, c est aussi améliorer la qualité des services!» Regards sur la réadaptation en déficience visuelle Historique 1993 à 2005 Point de service Labadie Trois-Rivières

Plus en détail

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Pratique de pointe Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Présenté par les Programmes de Soutien à l intégration

Plus en détail

Vous êtes médecin traitant?

Vous êtes médecin traitant? Programme Vous êtes médecin traitant? Que représente ce programme... - pour vous? - pour votre patient? Saviez-vous que...? Chaque année, plus de 30 000 personnes remplissent une demande d indemnité suite

Plus en détail

Martin Lavallière 1, 2, M. Tremblay 3, 4, M. Simoneau 1, and N.Teasdale 1

Martin Lavallière 1, 2, M. Tremblay 3, 4, M. Simoneau 1, and N.Teasdale 1 Martin Lavallière 1, 2, M. Tremblay 3, 4, M. Simoneau 1, and N.Teasdale 1 1 Département de kinésiologie, Faculté de médecine, Université Laval, Québec, Qc, Canada. 2 Massachusetts Institute of Technology

Plus en détail

Répondre aux défis du vieillissement démographique par une route durablement visible et lisible

Répondre aux défis du vieillissement démographique par une route durablement visible et lisible L'usager au cœur des réseaux d'infrastructures durables & innovantes Répondre aux défis du vieillissement démographique par une route durablement visible et lisible Catherine Gabaude IFSTTAR Jean-Luc Vincent

Plus en détail

Les cas problématiques de l évaluation de la capacité à conduire Christine Dupuis et Jamie Dow NMEDA Canada, Québec 16 septembre 2010 23 septembre 2010 Société de l'assurance automobile du Québec, 2010

Plus en détail

Le dépistage des conducteurs à risque

Le dépistage des conducteurs à risque Le dépistage des conducteurs à risque 14 mai 2009 Présenté par Lyne Tardif, ergothérapeute Au service des personnes ayant une déficience physique Objectifs de la formation Connaître les critères pour déterminer

Plus en détail

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION NORME 5 NORME ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION Bien que cette Norme apparaisse dans le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers, il est important de noter qu'elle s'applique à tous les

Plus en détail

Territoires du Nord-Ouest et Nunavut 04.11

Territoires du Nord-Ouest et Nunavut 04.11 ÉNONCÉ DE POLITIQUE La Commission de la sécurité au travail et de l indemnisation des travailleurs (CSTIT) encourage la collaboration entre les travailleurs, leurs employeurs, la CSTIT, les pourvoyeurs

Plus en détail

PROGRAMME DE CONDUITE AUTOMOBILE FORMULAIRE D INSCRIPTION. Date de la demande : Dossier CRCL : Année Mois Jour INFORMATIONS RELATIVES AU REQUÉRANT

PROGRAMME DE CONDUITE AUTOMOBILE FORMULAIRE D INSCRIPTION. Date de la demande : Dossier CRCL : Année Mois Jour INFORMATIONS RELATIVES AU REQUÉRANT 7005, boul. de Maisonneuve Ouest Montréal (Québec) H4B 1T3 Téléphone : 514 487-1891 poste 347 Sans frais : 1-866-487-1891 Télécopieur : 514 487-2745 PROGRAMME DE CONDUITE AUTOMOBILE FORMULAIRE D INSCRIPTION

Plus en détail

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008 Cellulaire au volant Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR 1 19 novembre 2008 Plan de la présentation Données disponibles avant la prise de décision Disponibilité des données

Plus en détail

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Plan de la présentation Partie 1 : Répondre au besoin d une relève pour une main-d œuvre qualifiée dans les URDM

Plus en détail

Présentation du programme de Bourses d études INLB pour les personnes vivant avec une déficience visuelle

Présentation du programme de Bourses d études INLB pour les personnes vivant avec une déficience visuelle 1 Présentation du programme de Bourses d études INLB pour les personnes vivant avec une déficience visuelle En collaboration avec Les Sœurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe Le programme de bourses INLB

Plus en détail

Une. expertise. à partager

Une. expertise. à partager Une expertise à partager Programmation 2012-2013 Table des matières 27 novembre 2012 Le trouble du comportement chez l adulte présentant une déficience physique : notions de base 13 et 14 décembre 2012

Plus en détail

La matrice GDE (Goals for Driver Education) comme référentiel de la recherche scientifique, de la formation des conducteurs et de l évaluation des

La matrice GDE (Goals for Driver Education) comme référentiel de la recherche scientifique, de la formation des conducteurs et de l évaluation des La matrice GDE (Goals for Driver Education) comme référentiel de la recherche scientifique, de la formation des conducteurs et de l évaluation des compétences 11/05/2011 L objectif à atteindre Réduire

Plus en détail

CONDITIONS POUR LE PRÊT D ÉQUIPEMENT AU SERVICE DES AIDES TECHNIQUES

CONDITIONS POUR LE PRÊT D ÉQUIPEMENT AU SERVICE DES AIDES TECHNIQUES CONDITIONS POUR LE PRÊT D ÉQUIPEMENT AU SERVICE DES AIDES TECHNIQUES Publication initiale mise en vigueur : 9 septembre 2014 Destinataires : Clientèle, intervenants du Service des aides techniques, intervenants

Plus en détail

En route vers FORMATIONS RAPTCCQ 2015

En route vers FORMATIONS RAPTCCQ 2015 En route vers Lac-Delage FORMATIONS RAPTCCQ 2015 23 AU 25 SEPTEMBRE 2015 Manoir du Lac Delage 40, avenue du Lac, Lac Delage, Québec G3C 5C4 418-848-2551 FORMATIONS RAPTCCQ 2015 DU 23 AU 25 SEPTEMBRE Manoir

Plus en détail

LE PERMIS DE MON PATIENT SERA-T-IL SUSPENDU?

LE PERMIS DE MON PATIENT SERA-T-IL SUSPENDU? LE PERMIS DE MON PATIENT SERA-T-IL SUSPENDU? F O R M A T I O N C O N T I N U E Le nouveau Règlement relatif à la santé des conducteurs entrera en vigueur le 18 octobre 2015 1. On peut se demander si son

Plus en détail

CONDUITE AUTOMOBILE ET SCLEROSE EN PLAQUES

CONDUITE AUTOMOBILE ET SCLEROSE EN PLAQUES CONDUITE AUTOMOBILE ET SCLEROSE EN PLAQUES Monsieur GARCIA Auto école CER Blanquefort Moniteur spécialisé dans le handicap Mademoiselle TITE Centre Tour de Gassies (Bruges) Ergothérapeute Docteur FAUCHER

Plus en détail

Le permis voiture. L âge minimal requis pour passer l examen du permis de conduire est :

Le permis voiture. L âge minimal requis pour passer l examen du permis de conduire est : Le permis voiture Notre établissement vous propose de vous former à la conduite, de vous préparer à l examen du permis de conduire, mais également de vous amener à devenir un conducteur responsable, prudent

Plus en détail

BIENTÔT MOTO CONDUCTEUR D UNE

BIENTÔT MOTO CONDUCTEUR D UNE BIENTÔT CONDUCTEUR D UNE MOTO 25 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2 e trimestre 2015 ISBN 978-2-550-72882-5 (Imprimé) ISBN 978-2-550-72883-2 (PDF) 2015, Société de l assurance

Plus en détail

Tests psychotechniques. d aptitude à la conduite. de véhicules motorisés

Tests psychotechniques. d aptitude à la conduite. de véhicules motorisés Tests psychotechniques d aptitude à la conduite de véhicules motorisés Qu'est-ce que le C.P.A.T.S.? Le C.P.A.T.S., Centre de Psychologie Appliquée aux Transports et à leur Sécurité, est une société anonyme

Plus en détail

FORMATIONS Répertoire 2015

FORMATIONS Répertoire 2015 FORMATIONS Répertoire 2015 L' (INLB) constitue au Québec la plus importante concentration de ressources spécialisées pour personnes ayant une déficience visuelle. L Institut est mondialement reconnu en

Plus en détail

Ouvrez l œil autour des véhicules lourds

Ouvrez l œil autour des véhicules lourds Ouvrez l œil autour des véhicules lourds Surveillez les angles morts Pour garder la vie Sécurité : un mot prioritaire pour CAA-Québec Les automobilistes d aujourd hui doivent partager la route avec de

Plus en détail

Bienvenue au. 10e Congrès québécois de réadaptation

Bienvenue au. 10e Congrès québécois de réadaptation Bienvenue au 10e Congrès québécois de réadaptation Accessibilité du Centre sportif de Gatineau : partage d expertise d une équipe interdisciplinaire travaillant en CRDP au profit de la communauté Katie

Plus en détail

POUR LA CLIENTÈLE SLA UN DÉFI ET UNE RÉALITÉ

POUR LA CLIENTÈLE SLA UN DÉFI ET UNE RÉALITÉ LA PLEINE RÉALISATION DES HABITUDES DE VIE POUR LA CLIENTÈLE SLA UN DÉFI ET UNE RÉALITÉ POUR LES ÉQUIPES CLINIQUES EN RÉADAPTATION Gilles Trudel, coordonnateur clinique Denis Hallé, éducateur spécialisé

Plus en détail

condition I Permis assorti d une Vous avez l obligation de conduire un véhicule muni d un ANTIDÉMARREUR ÉTHYLOMÉTRIQUE

condition I Permis assorti d une Vous avez l obligation de conduire un véhicule muni d un ANTIDÉMARREUR ÉTHYLOMÉTRIQUE Avis au lecteur sur l accessibilité: Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 afin d être accessible à toute personne handicapé ou non. Toutes les notices entre accolades

Plus en détail

L ASSURANCE AUTOMOBILE DE TOUS LES QUÉBÉCOIS. Adapter son véhicule, c est possible

L ASSURANCE AUTOMOBILE DE TOUS LES QUÉBÉCOIS. Adapter son véhicule, c est possible L ASSURANCE AUTOMOBILE DE TOUS LES QUÉBÉCOIS Adapter son véhicule, c est possible Vous avez été victime d un accident de la route et vous êtes resté avec une incapacité physique qui vous empêche d accéde

Plus en détail

Permis de conduire communautaire permis catégorie C

Permis de conduire communautaire permis catégorie C Logo de l organisme de Formation Intitulé Permis de conduire communautaire permis catégorie C Public Toute personne désireuse d accéder à la conduite de véhicules automobiles isolés autres que ceux de

Plus en détail

Des stratégies pour la formation des caristes. Waguih Geadah, ASFETM Denis Lincourt, Préventex Serge Simoneau, ASP Métal Électrique

Des stratégies pour la formation des caristes. Waguih Geadah, ASFETM Denis Lincourt, Préventex Serge Simoneau, ASP Métal Électrique Des stratégies pour la formation des caristes Waguih Geadah, ASFETM Denis Lincourt, Préventex Serge Simoneau, ASP Métal Électrique Qu est ce qu un chariot élévateur? Le chariot élévateur n est pas un véhicule

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE Complément 2013 2015 du Centre jeunesse de Laval et

Plus en détail

Règles pour l application du dispositif de formation. Société de l assurance automobile du Québec

Règles pour l application du dispositif de formation. Société de l assurance automobile du Québec Règles pour l application du dispositif de formation Société de l assurance automobile du Québec 11 novembre 2013 Introduction Ce document propose quelques règles pour encadrer l application du dispositif

Plus en détail

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Le Code criminel et la conduite d un véhicule routier Certains comportements ou certaines actions

Plus en détail

TDAH ET LA CONDUITE AUTOMOBILE

TDAH ET LA CONDUITE AUTOMOBILE DOCUMENT SUPPLÉMENTAIRE 6C TDAH ET LA CONDUITE AUTOMOBILE Points clés pour les médecins à réviser avec les adolescents et adultes atteints de TDAH: Données concernant les risques: a) Des études cliniques

Plus en détail

FORMATION AU BEPECASER MENTION DEUX ROUES SESSION 2016

FORMATION AU BEPECASER MENTION DEUX ROUES SESSION 2016 Institut de la Conduite Automobile pour la Recherche et l Enseignement Organisme de formation professionnelle adhérant aux Centres d Education Routière FORMATION AU BEPECASER MENTION DEUX ROUES SESSION

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance

LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance Brigitte Fillion, chargée de projet, CRLB-Virtuel François Thibault, coordonnateur clinique, Programme

Plus en détail

L'évaluation du programme de réinsertion professionnelle à la Société de l'assurance automobile du Québec

L'évaluation du programme de réinsertion professionnelle à la Société de l'assurance automobile du Québec L'évaluation du programme de réinsertion professionnelle à la Société de l'assurance automobile du Québec Société de l'assurance automobile du Québec, 1999 1. Plan de présentation 1- Le régime d'assurance

Plus en détail

Implantation de la vidéoconférence par Internet au programme des adultes sourds de l IRDPQ

Implantation de la vidéoconférence par Internet au programme des adultes sourds de l IRDPQ Implantation de la vidéoconférence par Internet au programme des adultes sourds de l IRDPQ Mathieu Hotton, M.O.A. Audiologiste Colloque 2.0 RéadaptATion - Aides techniques AERDPQ, mai 2011 Auteurs du projet

Plus en détail

NON-RÉSIDENT ET NOUVEAU RÉSIDENT. Conduire un véhicule au Québec

NON-RÉSIDENT ET NOUVEAU RÉSIDENT. Conduire un véhicule au Québec NON-RÉSIDENT ET NOUVEAU RÉSIDENT Conduire un véhicule au Québec NON-RÉSIDENT en séjour au Québec Vous pouvez conduire un véhicule routier pendant 6 mois consécutifs sans être titulaire d un permis de conduire

Plus en détail

Les seniors et la route

Les seniors et la route Les seniors et la route La mobilité est le gage de la qualité de vie et de la préservation du lien social. Il est capital de s interroger sur ses capacités, de prévenir les difficultés et de savoir remettre

Plus en détail

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Diamond, Centre de réadaptation InterVal Lyne Dufresne,

Plus en détail

SOCIAL Habilitation Tramway de NICE. L habilitation à points

SOCIAL Habilitation Tramway de NICE. L habilitation à points SOCIAL Habilitation Tramway de NICE L habilitation à points 26 Novembre 2007: mise en exploitation de la ligne tramway n 1 à Nice. Les moyens : 20 rames dont 17 en exploitation. La ligne : 8 km,21 stations

Plus en détail

L ATTESTATION D APTITUDE À LA CONDUITE

L ATTESTATION D APTITUDE À LA CONDUITE L ATTESTATION D APTITUDE À LA CONDUITE 1 Principe Le Service Public Fédéral Mobilité et Transports a sa propre réglementation (AR du 23/03/1998) qui impose non seulement la réussite d un examen théorique

Plus en détail

JORF n 0172 du 26 juillet 2013. Texte n 27

JORF n 0172 du 26 juillet 2013. Texte n 27 Le 3 février 2014 JORF n 0172 du 26 juillet 2013 Texte n 27 ARRETE Arrêté du 16 juillet 2013 relatif à l apprentissage de la conduite des véhicules à moteur de la catégorie B du permis de conduire à titre

Plus en détail

Directives concernant l aptitude à conduire lors de diabète sucré Janvier 2011 (adaptations février 2012)

Directives concernant l aptitude à conduire lors de diabète sucré Janvier 2011 (adaptations février 2012) Directives concernant l aptitude à conduire lors de diabète sucré Janvier 2011 (adaptations février 2012) Groupe de travail «diabète et conduite» de l ASD et de la SSED R. Lehmann, D. Fischer-Taeschler,

Plus en détail

Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées

Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées Mme Fabiola BERIZIKY Chargée d Etudes et de Développement AGEFIPH PACA CORSE Journée «Maintien dans l Emploi»

Plus en détail

Optimiser le processus d évaluation pour l octroi d un FR motorisé, un choix qui porte fruit

Optimiser le processus d évaluation pour l octroi d un FR motorisé, un choix qui porte fruit Optimiser le processus d évaluation pour l octroi d un FR motorisé, un choix qui porte fruit Orélie Cloutier, technicienne en éducation spécialisée Élise Jobin, ergothérapeute INTRODUCTION Petit historique

Plus en détail

Transp or t s. Québec

Transp or t s. Québec Transp or t s Québec Direction du Laboratoire des chaussées La gestion des infrastructures : un incontournable vers la gestion des actifs Guy Tremblay Service des chaussées Direction du laboratoire des

Plus en détail

aveugle ça me touche! Un élève dans mon école, Offre de formation initiale en déficience visuelle

aveugle ça me touche! Un élève dans mon école, Offre de formation initiale en déficience visuelle Offre de formation initiale en déficience visuelle Un élève aveugle dans mon école, ça me touche! Centre suprarégional de soutien et d expertise en déficience visuelle 1240, boulevard Nobert, Longueuil

Plus en détail

Routier professionnel

Routier professionnel Routier professionnel PRINCIPALES FONCTIONS Les travailleurs de ce groupe conduisent des véhicules lourds pour le transport de marchandises ou de matériaux sur des routes urbaines, interurbaines, provinciales

Plus en détail

QUI PEUT DEMANDER UNE VIGNETTE DE STATIONNEMENT?

QUI PEUT DEMANDER UNE VIGNETTE DE STATIONNEMENT? Avant de faire votre demande de vignette, n oubliez pas que le Code de la sécurité routière autorise un conducteur à arrêter son véhicule dans un endroit normalement interdit pour permettre à une personne

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

Un véhicule intercepté par un policier peut être saisi sur-le-champ pour une période de 30 jours si le permis du conducteur n est pas valide.

Un véhicule intercepté par un policier peut être saisi sur-le-champ pour une période de 30 jours si le permis du conducteur n est pas valide. Un véhicule intercepté par un policier peut être saisi sur-le-champ pour une période de 30 jours si le permis du conducteur n est pas valide. Si le véhicule ne lui appartient pas, le conducteur doit aviser

Plus en détail

26.8.2009 Journal officiel de l Union européenne L 223/31

26.8.2009 Journal officiel de l Union européenne L 223/31 26.8.2009 Journal officiel de l Union européenne L 223/31 DIRECTIVE 2009/113/CE DE LA COMMISSION du 25 août 2009 modifiant la directive 2006/126/CE du Parlement européen et du Conseil relative au permis

Plus en détail

1. PERMIS DE CONDUIRE

1. PERMIS DE CONDUIRE 1. PERMIS DE CONDUIRE La possession d un permis de conduire et le privilège de conduire sont accompagnés d une énorme responsabilité. En vertu de la Loi sur les véhicules à moteur, le registraire des véhicules

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

CRITÉRIUM DU JEUNE CONDUCTEUR

CRITÉRIUM DU JEUNE CONDUCTEUR VÉHICULES ÉLECTRIQUES SILENCIEUX ET NON POLLUANTS CRITÉRIUM DU JEUNE CONDUCTEUR Apprenons la route aux enfants en les amusant ;-) CRITÉRIUM DU JEUNE CONDUCTEUR Formons dès aujourd hui les conducteurs de

Plus en détail

La route et. Dr VIAL. Route 2015 - Dr Vial

La route et. Dr VIAL. Route 2015 - Dr Vial La route et LA vue Dr VIAL Acuité visuelle Champ visuel Vision nocturne, des couleurs, Résistance à l éblouissement L acuité visuelle et les défauts de vision L acuité visuelle Capacité à voir une image

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Arrêté du 12 mai 2014 relatif au livret d apprentissage des catégories A1, A2 et A du permis de conduire NOR : INTS1409938A Publics

Plus en détail

À REMPLIR PAR LE CLIENT

À REMPLIR PAR LE CLIENT N o dossier : (À l usage du Programme Déficience physique seulement) À REMPLIR PAR LE CLIENT PROGRAMME DEFICIENCE PHYSIQUE Programme d évaluation et de réadaptation en conduite automobile - PERCA INFORMATIONS

Plus en détail

Fiche technique Réforme du permis de conduire monégasque

Fiche technique Réforme du permis de conduire monégasque Mercredi 29 avril 2015 Fiche technique Réforme du permis de conduire monégasque Le Gouvernement Princier a engagé une réforme du permis de conduire afin de rendre la réglementation monégasque conforme

Plus en détail

SOUTIEN À L IMPLANTATION DU PROGRAMME DE PROMOTION DES SIÈGES D AUTO DANS UN CONTINUUM DE SERVICES INTÉGRÉS

SOUTIEN À L IMPLANTATION DU PROGRAMME DE PROMOTION DES SIÈGES D AUTO DANS UN CONTINUUM DE SERVICES INTÉGRÉS SOUTIEN À L IMPLANTATION DU PROGRAMME DE PROMOTION DES SIÈGES D AUTO DANS UN CONTINUUM DE SERVICES INTÉGRÉS pour les CSSS qui ont retenu les cibles 6.4 et 6.5 du Plan d action régional (PAR) dans leur

Plus en détail

POLITIQUE. Délivrance des permis et obtention des classes et des mentions OBJECTIF PRÉALABLE MODALITÉS D APPLICATION

POLITIQUE. Délivrance des permis et obtention des classes et des mentions OBJECTIF PRÉALABLE MODALITÉS D APPLICATION POLITIQUE Délivrance des permis et obtention des classes et des mentions OBJECTIF Cette politique a pour objectifs de : définir les différents types de permis et les conditions générales d obtention et

Plus en détail

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Business plan Formation Financement BPE Création Finances Commerce Édito Com des images / Région Picardie Les efforts réalisés depuis plusieurs

Plus en détail

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation BILAN ROUTIER Portrait de la sécurité routière et de la circulation 2010 UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! Le partage de la route en milieu urbain est l enjeu qui pose le plus grand défi autant aux usagers

Plus en détail

Onzième colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme La pratique de l évaluation de programme: quoi de neuf depuis 10 ans?

Onzième colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme La pratique de l évaluation de programme: quoi de neuf depuis 10 ans? Onzième colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme La pratique de l évaluation de programme: quoi de neuf depuis 10 ans? L évaluation formative d une intervention interdisciplinaire

Plus en détail

La réadaptation après un implant cochléaire

La réadaptation après un implant cochléaire La réadaptation après un implant cochléaire Ginette Diamond, chef en réadaptation Sophie Roy, audiologiste Colloque CRDP InterVal 2009 But de la présentation Sensibiliser les participant(e)s à un outil

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

LA GESTION DE LA SECURITE ROUTIERE AU BENIN. Nestor VITODEGNI nesvito@yahoo.fr

LA GESTION DE LA SECURITE ROUTIERE AU BENIN. Nestor VITODEGNI nesvito@yahoo.fr LA GESTION DE LA SECURITE ROUTIERE AU BENIN Nestor VITODEGNI nesvito@yahoo.fr Pays de l Afrique de l Ouest limité par : l Océan Atlantique au sud le Nigeria à l Est le Togo à l Ouest le Niger au Nord Est

Plus en détail

ÂGE Et conduite AutoMoBiLE

ÂGE Et conduite AutoMoBiLE ÂGE Et conduite AutoMoBiLE Des conseils pour votre sécurité asa, Association des services des automobiles bpa Bureau de prévention des accidents asa ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG

Plus en détail

ÉVOLUER ENSEMBLE POUR ALLER PLUS LOIN 22 OCTOBRE 2013 RENDEZ-VOUS DE LA RÉADAPTATION

ÉVOLUER ENSEMBLE POUR ALLER PLUS LOIN 22 OCTOBRE 2013 RENDEZ-VOUS DE LA RÉADAPTATION 22 OCTOBRE 2013 RENDEZ-VOUS DE LA RÉADAPTATION ÉVOLUER ENSEMBLE POUR ALLER PLUS LOIN Vincent Dumez Directeur du Bureau facultaire de l expertise patient partenaire de l Université de Montréal Michel Themens,

Plus en détail

Les permis restreints sont non renouvelables. Ils peuvent cependant être remplacés avec frais en cas de perte, de bris ou de vol.

Les permis restreints sont non renouvelables. Ils peuvent cependant être remplacés avec frais en cas de perte, de bris ou de vol. POLITIQUE Permis restreints OBJECTIF Cette politique a pour objectif de fournir des renseignements sur les permis restreints, lesquels peuvent être délivrés pendant une sanction, ou après la période d

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Instructeur/instructrice en conduite de véhicules à moteur (22221 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Instructeur en conduite

Plus en détail

FORMATION AU BEPECASER MENTION DEUX ROUES SESSION 2015

FORMATION AU BEPECASER MENTION DEUX ROUES SESSION 2015 Institut de la Conduite Automobile pour la Recherche et l Enseignement Organisme de formation professionnelle adhérant aux Centres d Education Routière FORMATION AU BEPECASER MENTION DEUX ROUES SESSION

Plus en détail

DIRECTIVE N 15/2009/CM/UEMOA PORTANT ORGANISATION DU SYSTEME DE FORMATION A L OBTENTION DU PERMIS DE CONDUIRE DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA

DIRECTIVE N 15/2009/CM/UEMOA PORTANT ORGANISATION DU SYSTEME DE FORMATION A L OBTENTION DU PERMIS DE CONDUIRE DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres DIRECTIVE N 15/2009/CM/UEMOA PORTANT ORGANISATION DU SYSTEME DE FORMATION A L OBTENTION DU PERMIS DE CONDUIRE

Plus en détail

La gestion de la fatigue au quotidien, une question de temps ou de contraintes de travail?

La gestion de la fatigue au quotidien, une question de temps ou de contraintes de travail? 27 janvier 2006 La gestion de la fatigue au quotidien, une question de temps ou de contraintes de travail? Pierre-Sébastien Fournier pierre-sebastien.fournier@mng.ulaval.ca Présentation 1. Contexte de

Plus en détail

Martin Beaumont, PhD, MSc, CHE, Inh Directeur général, CSSS du Nord de Lanaudière

Martin Beaumont, PhD, MSc, CHE, Inh Directeur général, CSSS du Nord de Lanaudière Sédimentation organisationnelle Attention au glissement de terrain! Martin Beaumont, PhD, MSc, CHE, Inh Directeur général, CSSS du Nord de Lanaudière Professeur adjoint de clinique Faculté de médecine

Plus en détail

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité 03-04-05 Communications Procéder annuellement à la nomination d un responsable des questions familiales au sein du conseil municipal Conseil municipal Effectuer le suivi du plan d action de la politique

Plus en détail

FÉDÉRATION MOTOCYCLISTE DU QUÉBEC (FMQ) L organigramme de la défense des droits des motocyclistes

FÉDÉRATION MOTOCYCLISTE DU QUÉBEC (FMQ) L organigramme de la défense des droits des motocyclistes CONNAÎTRE LA FMQ FÉDÉRATION MOTOCYCLISTE DU QUÉBEC (FMQ) Qu est-ce que la FMQ? Les buts et objectifs La structure Les dirigeants Les conseils régionaux L implication politique de la FMQ Mission du CAPM

Plus en détail

La recherche universitaire en sécurité routière

La recherche universitaire en sécurité routière La recherche universitaire en sécurité routière François Bellavance, PhD Professeur, HEC Montréal Directeur Laboratoire sur la sécurité des transports Centre de recherche sur les transports (CRT) Centre

Plus en détail

Rénovation de la banque de questions de l'etg

Rénovation de la banque de questions de l'etg Rénovation de la banque de questions de l'etg Présentation aux écoles de conduite Ministère de l'écologie, de l'énergie,du Développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations

Plus en détail

La réforme du permis

La réforme du permis La réforme du permis A la demande du Président de la République, le Comité Interministériel de la Sécurité Routière (CISR), réuni par le Premier Ministre, avait lancé, le 13 janvier 2009, le grand chantier

Plus en détail

SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS DES TRANSPORTS ROUTIERS ET DE LA SECURITE ROUTIERE EN ZONE CEMAC Douala, 10-14 juin 2013

SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS DES TRANSPORTS ROUTIERS ET DE LA SECURITE ROUTIERE EN ZONE CEMAC Douala, 10-14 juin 2013 SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS DES TRANSPORTS ROUTIERS ET DE LA SECURITE ROUTIERE EN ZONE CEMAC Douala, 10-14 juin 2013 Rôle du transport routier de marchandises et de voyageurs dans le développement

Plus en détail

RISQUES ROUTIERS : POUR L USAGE PROFESSIONNEL D UN VEHICULE UTILITAIRE LEGER

RISQUES ROUTIERS : POUR L USAGE PROFESSIONNEL D UN VEHICULE UTILITAIRE LEGER RISQUES ROUTIERS : POUR L USAGE PROFESSIONNEL DUREE 2 jours soit14 heures DATES 13 et 14 mars 2013 LIEU Site Centaure A62 Echangeur de Saint-Jory 31150 BRUGUIERES FRAIS PEDAGOGIQUES 540 / stagiaire Niveau

Plus en détail

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Comment agir pour que les changements nécessaires s inscrivent dans la durée? 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Au Québec: jeunes

Plus en détail

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Le Code criminel et la conduite d un véhicule routier Certains comportements ou certaines actions

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

Foire aux questions. 1. J'ai reçu un constat d'infraction, puis je le payer dans une institution financière?

Foire aux questions. 1. J'ai reçu un constat d'infraction, puis je le payer dans une institution financière? Foire aux questions Vous avez reçu un constat d infraction et vous avez plusieurs interrogations concernant les procédures judiciaires. Voici des réponses aux questions les plus fréquentes : 1. J'ai reçu

Plus en détail

Pour une mobilité sure et durable des

Pour une mobilité sure et durable des Safe Move For older drivers Pour une mobilité sure et durable des conducteurs âgés Claude Marin-Lamellet IFSTTAR-TS2-LESCOT 2 Partenaires Projet miroir en Suède Financeurs 3 Personnes impliquées IFSTTAR

Plus en détail

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE ACCIDENTOLOGIE Selon les statistiques de la prévention routière, 3645 personnes ont été tuées sur les routes en 2012 contre 3963 en 2011 L année 2012 marque le

Plus en détail