Thierry BELLET INRETS-LESCOT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thierry BELLET INRETS-LESCOT"

Transcription

1 Modélisation et simulation cognitive du conducteur automobile : De l analyse des représentations mentales à la simulation dynamique de la prise de décision Thierry BELLET INRETS-LESCOT

2 Le programme COSMODRIVE (COgnitive Simulation MOdel of the DRIVEr) Objectifs généraux : Analyser et modéliser les activités mentales Concevoir un modèle de simulation cognitive Simuler sur machine les processus perceptifs et cognitifs : de la perception à la mise en œuvre d une action Objectif à long terme: intégrer les différentes dimensions de l activité de conduite automobile (stratégique, tactique et opérationnelle; Michon, 1985) Simuler les comportements de conduite (la performance) Simuler les processus cognitif & les mécanismes d erreur => modèle explicatif (versus prédictif)

3 Le programme COSMODRIVE Programme lancé au LESCOT en Thèses de Doctorat (4 soutenues) Partenariats multiples (UC Berkeley, Université Lyon 1 & 2, LASMEA, Rex HUMANIST, Projet Européen ISI-PADAS) Un concept central: les représentations mentales (la «Conscience de la Situation»)

4 Représentations de la situation Une représentation mentale n est pas une copie conforme de la réalité Modèle mental (circonstanciel) élaboré en Mémoire de Travail à partir : Des données prélevées dans l environnement Des connaissances activées en Mémoire à Long Terme Modèle opératoire, simplifié, finalisé par l action et orienté vers un but (déformations fonctionnelles) Il correspond à la «compréhension» de la situation Modèle dynamique : intègre l état courant mais aussi des attentes concernant l évolution de la situation (=> Anticipation) Dépend en partie des ressources cognitives allouées à la conduite (représentations explicites versus implicites) Point de départ de toutes les décisions du conducteur Modèle mental erroné => Comportements inadéquats, voire critiques Elément-clef pour la compréhension des accidents & erreurs humaines

5 La «Conscience de la Situation» (Situation Awareness) «The perception of the elements in the environment within a volume of time and space, the comprehension of their meaning, and the projection of their status in the near future» (M. Endsley, 1995; 2000) CS : «Modèle interne du monde qui l entoure» La «perception des événements» La «compréhension de leur signification» La «projection de leur état dans le futur proche»

6 Méthodologies pour l analyse des représentations en conduite De l observation «naturelle» de l activité de conduite. Observations sur sites (extérieures) et/ou à bord du véhicule personnel Analyse de l activité réelle au moyen de véhicules instrumentés (sur route ouverte). A la mise en place d expérimentations «contrôlées» Expérimentations sur piste d essai (Satolas) Expérimentations sur Simulateur de conduite Expérimentations en laboratoire, via la conception de protocoles les plus «écologiques» possibles (ex: vidéo de scènes routières) Complémentarités & Continuum méthodologique

7 Méthodologies pour l analyse des représentations : deux exemples Observations embarquées au moyen d un véhicule instrumenté Méthodologies à base de séquence vidéo de scènes routières

8 Le véhicule instrumenté MARGO

9 Capteurs embarqués : Caméras miniatures (route & conducteur) Oculomètre (stratégies visuelles) Pédales (actions sur commandes) Accéléromètres (dynamique du véhicule)

10 Technologies de perception Télémètre Laser Système de Stéréovision pour la détection d obstacle

11 Données cartographiques

12 Observations embarquées : protocole type Phase de prise en main du véhicule Phase de conduite sur route ouverte pour le recueil de données Comportements de conduite (actions sur les commandes, stratégies visu ) Dynamique du véhicule (vitesse, accélérations ) Données cartographiques (infrastructure routière actuelle + à venir) Perception de l environnement (image vidéo + capteurs de mesure) Codages temps réels par expert humain (jugements sur situation ou perf.) Phase d auto-confrontation : Visualisation du film vidéo recueilli durant la phase de conduite Entretien d explicitation : activité comportementale observable et/ou composante cognitive (compréhension situation, motifs décision, etc) Recueil de jugement(s) sur situation (ex: criticité, dangerosité, ressentis)

13 Observations embarquées : exemple de résultat

14 Exemple de résultat Freinage d urgence Décélération douce Décélération forte Détection obstacle Accélération (suivi) 3 Erreur d analyse (Extrapolation erronée) Prise de conscience obstacle 2. Régulation «standard» 3. Prise de conscience erreur 4. Récupération d urgence 2 5. Situation récupérée

15 ICARE: Une méthodologie à base de séquences vidéo pour l analyse de la «Conscience de la situation»

16 Méthodologie ICARE Basée sur 48 séquences vidéo de scènes routières (de 10 à 30 sec.) filmées du poste de conduite Interruption brutale de la séquence (temps indéterminé) Masque (1 seconde) Présentation de la dernière image «figée», incluant modification Modifications: Ajout, Suppression, Aucune, Plusieurs => 1 Signalisation (panneaux, marquages) & événements Informations pertinentes (signifiantes pour l activité en cours) Tâche expérimentale : détecter la (ou les) modification(s) Conditions expérimentales peuvent varier : Simple Tâche (ST) versus Double Tâche (DT) Apprécier les effets d un partage d attention sur la CS Ce qui relève de processus Automatiques versus Contrôlés

17 Méthodologie ICARE (Thèse B. Bailly) Début de la séquence Dernière image Masque (1 sec.) Dernière image figée et modifiée (ajout / suppress.)

18

19

20 Exemple de modification Scène réelle Image modifiée

21 Exemple de performances de détection 90% Scène originale 80% 70% 60% 50% 40% ST DT 30% Scène modifiée 20% 10% 0% exp. nov. âgés A.M.

22 ICARE: quelques résultats Populations (10 à 20 sujets) Conducteurs Expérimentés (20-40 ans) Conducteurs Novices (18-30 ans) Conducteurs Agés (+ de 65 ans) Simple Tâche 74,9 % 58,5 % 50,3 % Double Tâche 61,5 % 42,7 % 44,5 % Le Groupe de référence (expérimentés) a les meilleures performances => La qualité de la CS est fonction de l expérience et de l âge Le partage d attention affecte la Conscience de la Situation => La CS repose (au moins en partie) sur mécanismes attentionnels L effet de la DT est très limité chez les conducteurs âgés : => leur expérience de conduite permet de contrebalancer l effet de l âge

23 De l analyse des représentation à la simulation dynamique de la prise de décision : le modèle COSMODRIVE

24 Le Modèle COSMODRIVE Architecture Cognitive Mémoire à Long Terme (MLT): «Bases de Connaissances» Mémoire de Travail : «Tableaux Noirs» (représentations mentales) Processus Cognitifs: «Agents» (raisonnements) Modélisation des Connaissances : Les «Schémas de conduite» (niveau tactique) Les «Zones enveloppes» (régulation opératoire) Modélisation des Processus Cognitifs Activation des Schémas en Mémoire (catégorisation / rek de lieux) Elaboration d une représentation mentale (occurrente) de la situation Raisonnements (Anticipation, Décision, Planification de l action ) Prise d information (Intégration Cognitive, Exploration Perceptive) Gestion des ressources cognitives

25 Architecture Cognitive (élémentaire) de COSMODRIVE Processus de Gestion des ressources cognitives Raisonnements (interprétation, décision, anticipation, planification, etc) Processus de traitement de l information perceptive Connaissances Permanentes («Schémas de conduite») Processus de recouvrement Processus de mémorisation Représentations Mentales (constructions circonstancielles / Modèles mentaux opératifs) Fonctions Perceptives Fonctions Exécutives Mémoire à Long Terme (MLT) Actions / Comportements Mémoire de Travail (MdT)

26 Modélisation des connaissances (tactiques): Schémas de Conduite Un état initial Un état but Une séquence de Zones de Déplacement : Etat initial Z-dep. Etat final Z-dep. Conditions requises Z3a Zones d Explorations Perceptives

27 Les représentations opératoires : le concept des zones enveloppes Trois Origines théoriques : Hall s Proximity Bubbles Theory (1966) Gibson & Crooks Safety Margins (1938) Kontaratos Three relative zones model (1974)

28

29 Simulation cognitive : Quelques résultats (Démonstrations)

30 Simulation des représentations mentales avec COSMODRIVE (basée sur les résultats ICARE) Différence typique entre conducteurs expérimentés vs novices Scène réelle (approche carrefour à feux avec intention d effectuer un TàG) Représentation mentale simulée

31 Modélisation et simulation dynamique de la prise de décision

32 En guise de conclusion & débats: Niveaux de contrôle / Niveaux de conscience Niveaux de contrôle de l activité : Processus automatiques vs contrôlés (Schneider & Shiffrin) «SRK-Based behaviours» (Rasmussen) «Autonomous/Associative/Cognitive Levels» (Anderson) Niveaux de «conscience» de la situation Conscience «explicite» Conscience «implicite» Conscience «réflexive» => 2 Boucles de contrôle et de décision régulatoires: Un mode de régulation / décision «implicite» Un mode de régulation / décision «explicite» => Cœur des réflexions du Projet ISI-PADAS

Martin Lavallière 1, 2, M. Tremblay 3, 4, M. Simoneau 1, and N.Teasdale 1

Martin Lavallière 1, 2, M. Tremblay 3, 4, M. Simoneau 1, and N.Teasdale 1 Martin Lavallière 1, 2, M. Tremblay 3, 4, M. Simoneau 1, and N.Teasdale 1 1 Département de kinésiologie, Faculté de médecine, Université Laval, Québec, Qc, Canada. 2 Massachusetts Institute of Technology

Plus en détail

PARTAGE Contrôle partagé entre conducteur et assistance à la conduite automobile pour une trajectoire sécurisée

PARTAGE Contrôle partagé entre conducteur et assistance à la conduite automobile pour une trajectoire sécurisée Séminaire de valorisation GO 2 «Sécurité routière» 22 mars 2010 - Paris PARTAGE Contrôle partagé entre conducteur et assistance à la conduite automobile pour une trajectoire sécurisée Coordinateur : Jean-Michel

Plus en détail

Pour une mobilité sure et durable des

Pour une mobilité sure et durable des Safe Move For older drivers Pour une mobilité sure et durable des conducteurs âgés Claude Marin-Lamellet IFSTTAR-TS2-LESCOT 2 Partenaires Projet miroir en Suède Financeurs 3 Personnes impliquées IFSTTAR

Plus en détail

Incidence du type de véhicule croisé sur le comportement perceptivo-moteur de l automobiliste en Réalité Virtuelle

Incidence du type de véhicule croisé sur le comportement perceptivo-moteur de l automobiliste en Réalité Virtuelle Incidence du type de véhicule croisé sur le comportement perceptivo-moteur de l automobiliste en Réalité Virtuelle Encadrement : Catherine BERTHELON (directrice de recherche) Laboratoire Mécanismes D Accident,

Plus en détail

Nouveaux systèmes d information au service des usagers

Nouveaux systèmes d information au service des usagers Nouveaux systèmes d information au service des usagers Ergonomie des systèmes d information dans le transport routier Annie Pauzié INRETS/LESCOT pauzie@inrets.fr fr 2003, CNAM Les systèmes, les fonctions

Plus en détail

Utilisation d informations visuelles dynamiques en asservissement visuel Armel Crétual IRISA, projet TEMIS puis VISTA L asservissement visuel géométrique Principe : Réalisation d une tâche robotique par

Plus en détail

Nouveaux enjeux de recherche en sécurité routière liés à l'automatisation des véhicules : conséquences sur l'activité de conduite

Nouveaux enjeux de recherche en sécurité routière liés à l'automatisation des véhicules : conséquences sur l'activité de conduite Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Nouveaux enjeux de recherche en sécurité routière liés à l'automatisation des véhicules : conséquences sur

Plus en détail

L aptitude à la conduite des seniors : l approche belge

L aptitude à la conduite des seniors : l approche belge L aptitude à la conduite des seniors : l approche belge Thomas OTTE Institut Belge pour la Sécurité Routière Ergothérapeute, expert en aptitude à la conduite et en adaptation de véhicules 2 Le CARA et

Plus en détail

Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH

Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH Quelques éléments sur la conception et l ingénierie des EIAH Lium Université du Maine Pierre.Tchounikine@lium.univ-lemans.fr EIAH : définition EIAH = Environnement Informatique pour l Apprentissage Humain

Plus en détail

Remédiation Neuropsychologique Théorie et pratique. Jérôme BIANCHI Neuropsychologue CE.R.T.A et Exercice en libéral

Remédiation Neuropsychologique Théorie et pratique. Jérôme BIANCHI Neuropsychologue CE.R.T.A et Exercice en libéral Remédiation Neuropsychologique Théorie et pratique Jérôme BIANCHI Neuropsychologue CE.R.T.A et Exercice en libéral Pour plus d informations 1. En théorie Plan 2. En pratique 3. Et l écologie dans tout

Plus en détail

Identification des besoins : la méthode des Focus Group. Définition et descriptif de la méthode

Identification des besoins : la méthode des Focus Group. Définition et descriptif de la méthode Identification des besoins : la méthode des Focus Group Définition et descriptif de la méthode Identifier les besoins des utilisateurs Le Focus Group Le Focus Group est une activité de groupe ayant pour

Plus en détail

Gamme de Logiciels Interactifs Develter

Gamme de Logiciels Interactifs Develter Gamme de Logiciels Interactifs Develter Cours interactifs selon le Concept DEVELTER Cours interactifs de Sensibilisations à la Sécurité Routière Cours interactifs de Sécurité Routière Cours interactifs

Plus en détail

JOURNÉES TECHNIQUES ROUTES

JOURNÉES TECHNIQUES ROUTES LES PLÉNIÈRES 2009 DU LCPC AUBERLET - ROSEY Page 1/17 Utilisation d un simulateur de conduite pour l étude de l impact d un aménagement routier sur la conduite : application aux hauts de côte ( INRETS-LCPC

Plus en détail

Programmation par contraintes pour la gestion du trafic ferroviaire

Programmation par contraintes pour la gestion du trafic ferroviaire Programmation par contraintes pour la gestion du trafic ferroviaire Joaquin Rodriguez joaquin.rodriguez@inrets.fr INRETS Forum "Systèmes & logiciels pour les NTIC dans le transport" - Seminaire Planification

Plus en détail

SiVIC, Plateforme pour la Conception et l Evaluation des Aides à la Conduite

SiVIC, Plateforme pour la Conception et l Evaluation des Aides à la Conduite SiVIC, Plateforme pour la Conception et l Evaluation des Aides à la Conduite ( dominique.gruyer@inrets.fr ) D. Gruyer, J.S. Barreiro 07 octobre 2009 Contexte Mise en œuvre d ADAS sur un prototype Capteurs

Plus en détail

Téléphoner au volant. Marie-Pierre Bruyas IFSTTAR - TS2 - Lescot

Téléphoner au volant. Marie-Pierre Bruyas IFSTTAR - TS2 - Lescot Téléphoner au volant Marie-Pierre Bruyas IFSTTAR - TS2 - Lescot CONTEXTE Attention et conduite 2 Contexte Quelques généralités Conduite automobile Dynamique et complexe (plan cognitif) Implique diagnostic,

Plus en détail

Contributions à l'apprentissage automatique de réseau de contraintes et à la constitution automatique de comportements sensorimoteurs en robotique.

Contributions à l'apprentissage automatique de réseau de contraintes et à la constitution automatique de comportements sensorimoteurs en robotique. Contributions à l'apprentissage automatique de réseau de contraintes et à la constitution automatique de comportements sensorimoteurs en robotique. Mathias PAULIN LIRMM (CNRS, Univ. Montpellier II) 161

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Facteurs Humains et gestion des risques

Facteurs Humains et gestion des risques Facteurs Humains et gestion des risques La prise en compte des Facteurs Humains et le retour d expérience en chirurgie Clermont Ferrand le 16 décembre 2014 1 2 3 Les Facteurs Humains clef de la sécurité

Plus en détail

NORMALISATION DES ADAS ET DES ITS LIÉS A LA SECURITÉ SYSTEMES COOPERATIFS

NORMALISATION DES ADAS ET DES ITS LIÉS A LA SECURITÉ SYSTEMES COOPERATIFS NORMALISATION DES ADAS ET DES ITS LIÉS A LA SECURITÉ SYSTEMES COOPERATIFS SYNTHESE 1. Contexte Les systèmes coopératifs ou Systèmes de Transport Intelligent Coopératifs (C-ITS) font partie de la Directive

Plus en détail

Marie-Pierre BRUYAS INRETS LESCOT

Marie-Pierre BRUYAS INRETS LESCOT Impact des systèmes d information sur la conduite automobile Marie-Pierre BRUYAS INRETS LESCOT Attention et conduite automobile Conduire : une activité complexe Traiter un grand nombre d informations Sélectionner

Plus en détail

Bienvenue au rendez-vous de l économie Infrastructures routières : sortir enfin des bouchons!

Bienvenue au rendez-vous de l économie Infrastructures routières : sortir enfin des bouchons! #RdvEco Bienvenue au rendez-vous de l économie Infrastructures routières : sortir enfin des bouchons! 26 novembre 2015 SwissTech Convention Center #RdvEco Infrastructures routières : sortir enfin des bouchons!

Plus en détail

Catalogue. Des produits

Catalogue. Des produits Catalogue Des produits Gamme ODT Logiroad offre une solution simple, moins couteuse et représentative du trafic routier : la gamme Observatoire De Trajectoires (ODT). Cette gamme est constituée de plusieurs

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?»

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?» D après les productions de l équipe du lycée Clément Ader de Dourdan Mme Fabre-Dollé, Mr Dollé et Mr Berthod THÈME SOCIÉTAL Mobilité PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la

Plus en détail

CONSCIENCE DE LA SITUATION DES CONDUCTEURS : Aspects fondamentaux, méthodes, et application pour la formation des conducteurs

CONSCIENCE DE LA SITUATION DES CONDUCTEURS : Aspects fondamentaux, méthodes, et application pour la formation des conducteurs Université LUMIERE Lyon 2 Institut de Psychologie Ecole Doctorale : Economie, Espace, Modélisation des Comportements (E²MC) Laboratoire d'etude et d'analyse de la Cognition et des Modèles (LEACM) Thèse

Plus en détail

Apport de la simulation de conduite dans le cadre de l'action 2

Apport de la simulation de conduite dans le cadre de l'action 2 Apport de la simulation de conduite dans le cadre de l'action 2 Lara Désiré Laboratoire Régional de Saint-Brieuc ERA33 «Comportement de l'usager et infrastructure PCI «Evaluation des politiques de sécurité

Plus en détail

Intégration des paramètres de maintenance dans la conception du Health Monitoring. Saintis Laurent Laboratoire LASQUO (futur LARIS)

Intégration des paramètres de maintenance dans la conception du Health Monitoring. Saintis Laurent Laboratoire LASQUO (futur LARIS) 2ème Colloque National de la Performance Industrielle LA MAINTENANCE A DISTANCE & E-MAINTENANCE Intégration des paramètres de maintenance dans la conception du Health Monitoring Saintis Laurent Laboratoire

Plus en détail

Une métasynthèse qualitative sur l analyse de l articulation des activités individuelles en sports collectifs : un double enjeu méthodologique.

Une métasynthèse qualitative sur l analyse de l articulation des activités individuelles en sports collectifs : un double enjeu méthodologique. Une métasynthèse qualitative sur l analyse de l articulation des activités individuelles en sports collectifs : un double enjeu méthodologique. Cyril Bossard* Contributeurs : Kermarrec G., De Keukelaere

Plus en détail

Le dépistage des conducteurs à risque

Le dépistage des conducteurs à risque Le dépistage des conducteurs à risque 14 mai 2009 Présenté par Lyne Tardif, ergothérapeute Au service des personnes ayant une déficience physique Objectifs de la formation Connaître les critères pour déterminer

Plus en détail

Introduction à la Vision 3D

Introduction à la Vision 3D à la Vision 3D David Fofi Le2i UMR CNRS 6306 IUT Le Creusot Les applications présentées sont le fruit d une collaboration entre le Le2i et le laboratoire VICOROB de l Université de Gérone (Espagne). Les

Plus en détail

Découvrez le prototypage virtuel avec LabVIEW NI SoftMotion et SolidWorks

Découvrez le prototypage virtuel avec LabVIEW NI SoftMotion et SolidWorks Découvrez le prototypage virtuel avec LabVIEW NI SoftMotion et SolidWorks Maxime RENAUD Ingénieur marketing, National Instruments Sommaire Les défis de la mécatronique Prototypage virtuel Avantages économiques

Plus en détail

Expert ou chef de projet en contrôle-commande

Expert ou chef de projet en contrôle-commande Expert ou chef de projet en contrôle-commande C1C25 Electronique, électrotechnique ou contrôle-commande - IR Spécialités L expert ou chef de projet en contrôle-commande peut être amené à se spécialiser

Plus en détail

La matrice GDE (Goals for Driver Education) comme référentiel de la recherche scientifique, de la formation des conducteurs et de l évaluation des

La matrice GDE (Goals for Driver Education) comme référentiel de la recherche scientifique, de la formation des conducteurs et de l évaluation des La matrice GDE (Goals for Driver Education) comme référentiel de la recherche scientifique, de la formation des conducteurs et de l évaluation des compétences 11/05/2011 L objectif à atteindre Réduire

Plus en détail

UE SC1 Apprentissage et adaptation des habiletés motrices

UE SC1 Apprentissage et adaptation des habiletés motrices Master 1 Sciences du Sport et du Mouvement Humain UE SC1 Apprentissage et adaptation des habiletés motrices 48H CM 12H TD contrôle terminal écrit (2H) contrôle continu (TD) 1 Présentation générale Apprentissage

Plus en détail

une SOluTION basée SuR un modèle POuR PRévOIR le TRaFIc en TemPS Réel

une SOluTION basée SuR un modèle POuR PRévOIR le TRaFIc en TemPS Réel Comment anticiper le temps réel? Une solution basée sur un modèle pour prévoir le trafic en temps réel PTV Optima est la clé pour une gestion du trafic réussie. Cette solution basée sur un modèle propose

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation à l intégration

Plus en détail

DFD 5.1 EXPLOITER LES DONNEES VEHICULES

DFD 5.1 EXPLOITER LES DONNEES VEHICULES DFD 5.1 EXPLOITER LES DONNEES VEHICULES 5.2.10 Elaborer les conditions de circulation pour le véhicule 5 Données véhicules 5 Périmètre fonctionnel du diagramme : Dialogue véhicule infrastructure. Traitement

Plus en détail

Evaluation des aptitudes à la conduite automobile de traumatisés crâniens : approche cognitive et neuropsychologique

Evaluation des aptitudes à la conduite automobile de traumatisés crâniens : approche cognitive et neuropsychologique Evaluation des aptitudes à la conduite automobile de traumatisés crâniens : approche cognitive et neuropsychologique Prévost C., Milleville, I., Hoc, J-M., Charron, C., Mathé, J-F., & Pothier, J. Le 6

Plus en détail

Conscience de la Situation : regards croisés Aéronautique Automobile

Conscience de la Situation : regards croisés Aéronautique Automobile Conscience de la Situation : regards croisés Aéronautique Automobile BELLET Thierry 1, BAILLY-ASUNI Béatrice 1, BOY Guy 2, BOVERIE Serge 3, HOC Jean-Michel 4 (1) INRETS (LESCOT), 25 Avenue F. Mitterrand,

Plus en détail

Techniques d enquête. Florence Huguenin-Richard - 2014

Techniques d enquête. Florence Huguenin-Richard - 2014 Techniques d enquête Florence Huguenin-Richard - 2014 1. Méthodologie générale Pourquoi faire une enquête? On a besoin d informations qui n existent pas ailleurs! Une enquête vient après une recherche

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Nouveauté Méthodes quantitatives et qualitatives Prix : 81,95 $ Auteurs : Marie-Fabienne Fortin, Johanne Gagnon ISBN13 : 9782765050063 Nombre

Plus en détail

Catalogue des Sujets de PFE 2015

Catalogue des Sujets de PFE 2015 Catalogue des Sujets de PFE 2015 P é p i n i è r e d e n t r e p r i s e S o f t T e c h T e c h n o p o l e d e S o u s s e R o u t e d e l a C e i n t u r e, B P : 2 4 S o u s s e 4 0 5 9 - T u n i s

Plus en détail

La gestion de la fatigue au quotidien, une question de temps ou de contraintes de travail?

La gestion de la fatigue au quotidien, une question de temps ou de contraintes de travail? 27 janvier 2006 La gestion de la fatigue au quotidien, une question de temps ou de contraintes de travail? Pierre-Sébastien Fournier pierre-sebastien.fournier@mng.ulaval.ca Présentation 1. Contexte de

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

2 ième séance plateforme. Juin 2010

2 ième séance plateforme. Juin 2010 2 ième séance plateforme Juin 2010 1 Objectifs de la réunion Synthèse de la réunion précédente -> cartographie des compétences des laboratoires Faire émerger les besoins communs -> établir le contour des

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

DU MODÈLE À LA PLATE-FORME EMBARQUÉE

DU MODÈLE À LA PLATE-FORME EMBARQUÉE 1 DU MODÈLE À LA PLATE-FORME EMBARQUÉE Versailles, 29 novembre 2011 Journée «Des spécifications à la validation temps réel» 2 DU MODÈLE À LA PLATE-FORME EMBARQUÉE Versailles, 29 novembre 2011 UTILISATION

Plus en détail

Caméras, Vision et Mobilités ou Vision par ordinateur et Mobilités. Christophe CUDEL, Laboratoire MIPS

Caméras, Vision et Mobilités ou Vision par ordinateur et Mobilités. Christophe CUDEL, Laboratoire MIPS Caméras, Vision et Mobilités ou Vision par ordinateur et Mobilités Christophe CUDEL, Laboratoire MIPS Sommaire Vision par Ordinateur? Vision par ordinateur et mobilités Quelques projets : Mobilités Vision

Plus en détail

Conseil National de la Sécurité Routière. Commission «Jeunes et éducation routière»

Conseil National de la Sécurité Routière. Commission «Jeunes et éducation routière» Conseil National de la Sécurité Routière Objectif général : Réduire de 50% le nombre de tués sur les routes et passer à moins de 2000 d ici 2020. Commission «Jeunes et éducation routière» Objectif : Réduire

Plus en détail

Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents. Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com

Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents. Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com Plan La première partie : L intelligence artificielle (IA) Définition de l intelligence artificielle (IA) Domaines

Plus en détail

Modélisation des apprentissages

Modélisation des apprentissages Modélisation des apprentissages Charles Delbé 2008 charles.delbe@u-bourgogne.fr Objectifs Comprendre les principes et objectifs de la modélisation cognitive Introduction à différents modèles d apprentissage

Plus en détail

Global Project. Conseil Opérationnel PARTENAIRE DE VOS PROJETS DE TRANSPORT. Global Project

Global Project. Conseil Opérationnel PARTENAIRE DE VOS PROJETS DE TRANSPORT. Global Project PARTENAIRE DE VOS PROJETS DE TRANSPORT Global Project Conseil Opérationnel Global Project 18, rue Volney 75002 Paris - France Tél. : +331 44 83 66 60 Fax : +331 44 83 95 04 1 SOMMAIRE Global Project Approche

Plus en détail

Sécurité routière et Usager

Sécurité routière et Usager Session Sécurité routière et Usager Président : Michel LABROUSSE MEDDE DIT Modérateur : Julien VICK SER Communication entre Infrastructure et véhicule pour l amélioration de la sécurité Intervenants :

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

PC SCOTT: Comment ça marche? Direction de la Circulation 1

PC SCOTT: Comment ça marche? Direction de la Circulation 1 PC SCOTT: Comment ça marche? Direction de la Circulation 1 GENERALITES Le système PC SCOTT permet la mise en œuvre d un ensemble de fonctionnalités essentielles pour la gestion du trafic, notamment : Le

Plus en détail

La gestion des contraintes pour modéliser les stratégies humaines d'ordonnancement et concevoir des interfaces homme-machine ergonomiques

La gestion des contraintes pour modéliser les stratégies humaines d'ordonnancement et concevoir des interfaces homme-machine ergonomiques La gestion des contraintes pour modéliser les stratégies humaines d'ordonnancement et concevoir des interfaces homme-machine ergonomiques Clément Guerin Sous la direction de J.M. Hoc et de N. Mebarki Réunion

Plus en détail

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

Intégration de la plateforme de simulation SOFA dans un simulateur de chirurgie laparoscopique

Intégration de la plateforme de simulation SOFA dans un simulateur de chirurgie laparoscopique Intégration de la plateforme de simulation SOFA dans un simulateur de chirurgie laparoscopique Darina Dimitrova Laboratoire Recherche et Développement de l IRCAD (Institut National de Recherche contre

Plus en détail

Jeu problématique / pathologique: quels mécanismes psychologiques? Martial Van der Linden

Jeu problématique / pathologique: quels mécanismes psychologiques? Martial Van der Linden Jeu problématique / pathologique: quels mécanismes psychologiques? Martial Van der Linden Unité de Psychopathologie et Neuropsychologie Cognitive, Université de Genève Jeu problématique / pathologique:

Plus en détail

Fiche Technique Produit

Fiche Technique Produit BlaXtair Fiche Technique Produit 1 Présentation du produit Figure 1 Tête du Blaxtair Blaxtair est un système embarqué de détection d obstacles et de piétons pour engins industriels. Blaxtair est le seul

Plus en détail

Pour en finir avec les idées fausses sur l acceptabilité

Pour en finir avec les idées fausses sur l acceptabilité Direction territoriale Ouest Pour en finir avec les idées fausses sur l acceptabilité Stéphanie Bordel (Cerema/ DTerOuest) & Alain Somat (Université de Rennes 2/ CRPCC) L évaluation des politiques publiques

Plus en détail

Interaction véhicule-infrastructure intelligente

Interaction véhicule-infrastructure intelligente XIXème FORUM Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le transport Interaction véhicule-infrastructure intelligente Jean-Hubert WILBROD Interaction véhicule-infrastructure intelligente Sommaire Du contact

Plus en détail

Présentation d une problématique industrielle dans le domaine du nucléaire

Présentation d une problématique industrielle dans le domaine du nucléaire GDR Psycho-Ergo Présentation d une problématique industrielle dans le domaine du nucléaire EDF R&D Département Management des Risques Industriels Groupe Facteurs Humains Présentation du Groupe FH Groupe

Plus en détail

Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter

Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter Descriptif du support technologique Le drone Hexacopter est un appareil

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX. Travail demandé :

ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX. Travail demandé : VOITURE ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Centre d intérêt : FORMES ET CARACTERISTIQUES DE L ENERGIE, AMELIORATION DE L EFFICACITE ENERGETIQUE Connaissances visées AGENCEMENT DES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES

Plus en détail

Projet CoDrive : utilisation des données de véhicules communicants, intégration avec un système de gestion de trafic (119)

Projet CoDrive : utilisation des données de véhicules communicants, intégration avec un système de gestion de trafic (119) Projet CoDrive : utilisation des données de véhicules communicants, intégration avec un système de gestion de trafic (119) Résumé : La diffusion large des smartphones et des suivis dédiés de flottes de

Plus en détail

Eco-conception des ensembles bâtis et des infrastructures

Eco-conception des ensembles bâtis et des infrastructures Chaire ParisTech "Éco-Conception des ensembles bâtis et des infrastructures" En partenariat avec Eco-conception des ensembles bâtis et des infrastructures Fabien LEURENT, Bruno PEUPORTIER, Jean ROGER-ESTRADE

Plus en détail

Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique

Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique Amélioration des performances de l entreprise : Piloter les systèmes de production (de biens et de services), Optimiser les flux (stock, délai, matière

Plus en détail

Analyse de la démographie des objets dans les systèmes Java temps-réel

Analyse de la démographie des objets dans les systèmes Java temps-réel Analyse de la démographie des objets dans les systèmes Java temps-réel Nicolas BERTHIER Laboratoire VERIMAG Responsables du stage : Christophe RIPPERT et Guillaume SALAGNAC le 29 septembre 26 1 Introduction

Plus en détail

KRONOS V4. Logiciel de gestion de banc d essai moteur KRONOS4_P_08_04 1/9

KRONOS V4. Logiciel de gestion de banc d essai moteur KRONOS4_P_08_04 1/9 KRONOS V4 Logiciel de gestion de banc d essai moteur KRONOS4_P_08_04 1/9 KRONOS : une multitude d applications. Rotronics conçoit des bancs d essai liés au moteur à combustion interne depuis plus de 10

Plus en détail

Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève

Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève Zones de rencontre et zones 30 en Suisse: quelle sécurité pour les PMR? Yasmine Bani-Hachemi Ville de Genève VILLE DE GENEVE Département des constructions et de l aménagement Service de l aménagement urbain

Plus en détail

Application industrielle de la Méthode formelle B

Application industrielle de la Méthode formelle B Application industrielle de la Méthode formelle B Guilhem Pouzancre Thierry Servat C novembre l e a r S 2005 y Contact@Clearsy.com EUROPARC de Pichaury Bâtiment C1 1330, av. Guillibert de la Lauzière 13

Plus en détail

Objectifs. Un complément au projet TEOR (Rouen) Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Guidage optique. Amélioration de fonctions existantes

Objectifs. Un complément au projet TEOR (Rouen) Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Guidage optique. Amélioration de fonctions existantes Le projet Objectifs Un complément au projet TEOR (Rouen) Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Guidage optique Amélioration de fonctions existantes Développement de nouvelles fonctionnalités Objectifs Système

Plus en détail

Atelier 3 : Information de sécurité embarquée ; Systèmes coopératifs. Introduction

Atelier 3 : Information de sécurité embarquée ; Systèmes coopératifs. Introduction Atelier 3 : Information de sécurité embarquée ; Systèmes coopératifs Introduction Contexte Directive ITS (2010/40) : spécifications de l action c Priorisation et spécifications des systèmes coopératifs

Plus en détail

EDF: L INNOVATION AU SERVICE DES INTERVENANTS EN SITUATION DE CRISE

EDF: L INNOVATION AU SERVICE DES INTERVENANTS EN SITUATION DE CRISE EDF: L INNOVATION AU SERVICE DES INTERVENANTS EN SITUATION DE CRISE Emmanuelle Gaillard-Lecanu, Cecilia de la Garza, Stéphanie Viollon, Benoît Ricard, Sandrine Tonnoir, Marc Sion, Christophe Pilleux SOMMAIRE

Plus en détail

Présentation du sujet de thèse Schémas temporels hybrides fondés sur les SVMs pour l analyse du comportement du conducteur

Présentation du sujet de thèse Schémas temporels hybrides fondés sur les SVMs pour l analyse du comportement du conducteur Présentation du sujet de thèse Schémas temporels hybrides fondés sur les SVMs pour l analyse du comportement du conducteur Réalisé par : Bassem Besbes Laboratoire d Informatique, Traitement de l Information

Plus en détail

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance Développer notre vision d avance 1 - Ingénieur application système de freinage ESP 2 - Ingénieur développement système contrôle moteur 3 - Ingénieur essai moteur 4 - Ingénieur développement logiciel 5

Plus en détail

Le pilotage des collaborations et l interopérabilité des systèmes d information Vers une démarche intégrée

Le pilotage des collaborations et l interopérabilité des systèmes d information Vers une démarche intégrée Colloque : Systèmes Complexes d Information et Gestion des Risques pour l Aide à la Décision Le pilotage des collaborations et l interopérabilité des systèmes d information Vers une démarche intégrée BELKADI

Plus en détail

COMMANDE PAR RETOUR ACCELEROMETRIQUE APPLICATION A UN ROBOTS CARTESIENS 3 AXES. Frédéric Colas

COMMANDE PAR RETOUR ACCELEROMETRIQUE APPLICATION A UN ROBOTS CARTESIENS 3 AXES. Frédéric Colas SEPRO R O B O T I Q U E COMMANDE PAR RETOUR ACCELEROMETRIQUE APPLICATION A UN ROBOTS CARTESIENS 3 AXES Frédéric Colas ERT CEMODYNE (int. 1022) - ENSAM 8, Bd Louis XIV 59046 Lille Cedex barre@lille.ensam.fr

Plus en détail

La thermographie infrarouge. dans les conduits de précontrainte de la poutre du VIPP de Merlebach

La thermographie infrarouge. dans les conduits de précontrainte de la poutre du VIPP de Merlebach La thermographie infrarouge de la poutre du VIPP de Merlebach Page 2/19 Principes TIR et caméra Tout matériau émet des ondes électromagnétiques : il rayonne. Les ondes se caractérisent par leur énergie

Plus en détail

Project No. 518423 LLP 1 2011 1 ES LEONARDO LMP

Project No. 518423 LLP 1 2011 1 ES LEONARDO LMP Project No. 518423 LLP 1 2011 1 ES LEONARDO LMP FORMATION POUR LES ELECTROMECANICIENS SPECIALISES DANS LA MAINTENANCE DES PRINCIPAUX COMPOSANTS DE VEHICULES ELECTRIQUES: BATTERIES, MOTEURS ELECTRIQUES,

Plus en détail

Protocole d'allocation de tâches pour des missions d'observation réalisées par des robots hétérogènes sous contraintes de communication

Protocole d'allocation de tâches pour des missions d'observation réalisées par des robots hétérogènes sous contraintes de communication Protocole d'allocation de tâches pour des missions d'observation réalisées par des robots hétérogènes sous contraintes de communication Hung CAO, Simon LACROIX, Félix INGRAND, Rachid ALAMI CAR'09 Control

Plus en détail

Etude expérimentale de l influence des ouvrages de protection sur les avalanches et des pressions d impact

Etude expérimentale de l influence des ouvrages de protection sur les avalanches et des pressions d impact Etude expérimentale de l influence des ouvrages de protection sur les avalanches et des pressions d impact 2009 2012 Paolo Caccamo Université de Grenoble Encadrants : Florence Naaim-Bouvet, Thierry Faug,

Plus en détail

Intégration de la simulation dans une stratégie d apprentissage de la sécurité

Intégration de la simulation dans une stratégie d apprentissage de la sécurité Intégration de la simulation dans une stratégie d apprentissage de la sécurité Dr Franck Lagneau Service d anesthésie-réanimation CHU Henri MONDOR, Créteil Deux manières d aborder le sujet Apprentissage

Plus en détail

Valorisez. pleinement vos recherches. Avec Aroccam * Recherche Recherche opérationnelle. Enseignement. Produit

Valorisez. pleinement vos recherches. Avec Aroccam * Recherche Recherche opérationnelle. Enseignement. Produit Avec Aroccam * Valorisez pleinement vos recherches Recherche Recherche opérationnelle Enseignement Produit Roland CHAPUIS, Christophe DEBAIN, Cédric TESSIER * Créé par LASMEA, Cemagref, Effidence Problématiques

Plus en détail

Environnement Architecture de controle. Décisions

Environnement Architecture de controle. Décisions Chapitre 1 Introduction 1.1 Robot Mobile Il existe diverses définitions du terme robot, mais elles tournent en général autour de celle-ci : Un robot est une machine équipée de capacités de perception,

Plus en détail

Mise en place du Business Activity Monitoring (BAM) pour piloter les processus logistiques grâce aux Echanges de Données Informatisés (EDI)

Mise en place du Business Activity Monitoring (BAM) pour piloter les processus logistiques grâce aux Echanges de Données Informatisés (EDI) Mise en place du Business Activity Monitoring (BAM) pour piloter les processus logistiques grâce aux Echanges de Données Informatisés (EDI) Thierry BIARD (DHL) MSIR 2006-2008 Soutenance de thèse professionnelle

Plus en détail

Préparé au Laboratoire d Analyse et d Architecture des Systèmes du CNRS

Préparé au Laboratoire d Analyse et d Architecture des Systèmes du CNRS Année 2004 THESE Préparé au Laboratoire d Analyse et d Architecture des Systèmes du CNRS En vue de l obtention du titre de Docteur de l Institut National Polytechnique de Toulouse Spécialité : Informatique

Plus en détail

2. Stimulations sensorielles

2. Stimulations sensorielles 2. Stimulations sensorielles 2.1. Introduction Position spatiale et orientation «Route» map «Survey» map Trajet défini Exécution motrice 2.1. Introduction Mémoire spatio-temporelle du trajet Position spatiale

Plus en détail

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 PAYSAGE BRUIT EAU 2 / MILIEUX NATURELS 3 / L insertion

Plus en détail

Enjeux de la conception des systèmes critiques automobiles

Enjeux de la conception des systèmes critiques automobiles Enjeux de la conception des systèmes critiques automobiles Systèmes actuels et à venir Comparaison à d autres secteurs Processus du projet SETTA Limitations Conclusion Systèmes actuels et à venir ABS Direction

Plus en détail

Termes de Référence (TDR) du

Termes de Référence (TDR) du 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) du Séminaire de formation à la planification

Plus en détail

L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action

L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action Page 2 L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action Lionel MELETON Pôle PID Cetim L économie circulaire en quelques mots Page 3 Pour mémoire, l économie

Plus en détail

MÉTHODES ET PRATIQUES DE LA PERFORMANCE. Le pilotage par les processus et les compétences

MÉTHODES ET PRATIQUES DE LA PERFORMANCE. Le pilotage par les processus et les compétences Philippe LORINO MÉTHODES ET PRATIQUES DE LA PERFORMANCE Le pilotage par les processus et les compétences Troisième édition Éditions d Organisation, 1997, 2001, 2003 ISBN : 2-7081-2928-7 Sommaire Préface...

Plus en détail

Résumé du Mémoire d Executive Master

Résumé du Mémoire d Executive Master EXECUTIVE MASTER EN POLITIQUES ET PRATIQUES DU DEVELOPPEMENT (DPP) Année Académique 2012 2013 Résumé du Mémoire d Executive Master Bilan d une approche basée sur l accompagnement des partenaires: Cas du

Plus en détail

Comment engager une personne durablement dans une activité physique

Comment engager une personne durablement dans une activité physique Comment engager une personne durablement dans une activité physique Christine LE SCANFF «PSYCHOLOGIE DES PRATIQUES PHYSIQUES» Université Paris-Sud 11, UFR STAPS OBJECTIFS Quels sont les modèles théoriques

Plus en détail

Autonomie et fragilités de la recherche académique Financements sur projet et reconfigurations du travail scientifique

Autonomie et fragilités de la recherche académique Financements sur projet et reconfigurations du travail scientifique L irrésistible ascension du capitalisme académique 18-19 avril 2013 Autonomie et fragilités de la recherche académique Financements sur projet et reconfigurations du travail scientifique Julien Barrier

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

Evaluation de la Sûreté de Fonctionnement des logiciels du SAET Météor : Bilan et perspectives

Evaluation de la Sûreté de Fonctionnement des logiciels du SAET Météor : Bilan et perspectives Evaluation de la Sûreté de Fonctionnement des logiciels du SAET Météor : Bilan et perspectives Loïc PELHATE Responsable de l Atelier de Qualification des Logiciels de la RATP (AQL) PLAN La sécurité du

Plus en détail