Vous avez fait le choix gagnant!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vous avez fait le choix gagnant!"

Transcription

1 SPÉCIAL SCRUTIN 2012 VOLUME 15 - NUMÉRO 2 AUtOMNE 2012 Le journal d information des membres du Syndicat québécois de la construction Merci AUX TrAVAiLLeUSeS et AUX TrAVAiLLeUrS SQc! Vous avez fait le choix gagnant! À lire Le SQC bat tous les records page 2 Mot du président page 3 Les faits saillants pages 4 et 5 Les croissances en région page 6 région De QUÉBec : MeiLLeUre croissance régionale! 93,3 % de croissance! Tous les détails à la page 6

2 Le SQc bat tous les records de croissance! Représentativité Représentativité Écart 1 er septembre er septembre 2012 Syndicat québécois de la construction 6,315 % 10,439 % + 4,124 % Le scrutin syndical 2012 a été marqué par la croissance remarquable du Syndicat québécois de la construction. Une croissance de 4,124 % du taux de représentativité est exceptionnel; du jamais vu depuis 28 ans! Dans l histoire de l industrie, un tel bond ne s était pas vu depuis 28 ans. Le SQc prouve encore une fois qu il est différent et que son approche répond aux besoins des travailleurs d aujourd hui. Ce résultat n était pourtant pas surprenant pour notre équipe; nous savions que des milliers de travailleurs voulaient se joindre à notre association. Nos représentants sont présents sur les chantiers et offrent des services de qualité à leurs membres; ce qui crée une très grande satisfaction chez nos travailleurs et surtout ce qui nous amène de nouveaux membres à chaque scrutin syndical. Notre taux de représentativité connaît une progression exceptionnelle! L évolution de notre taux de représentativité nous confirme que le SQC progresse positivement depuis les dernières années. Nous avons connu une évolution moins prononcée à une certaine époque mais aujourd hui on peut dire que nous sommes sur une lancée impressionnante. Nous pouvons affirmer que le SQC a le vent dans les voiles et que son avenir est très prometteur. Notre équipe se prépare à relever le défi de maintenir la plus grande satisfaction de ses membres tant au niveau de la qualité des services que les meilleurs taux de cotisations. Croissance du taux de représentativité du SQC de 1997 à % 10,47 % 10 % 8 % 6,32 % 6 % 4,56 % 4 % 2 % 0 % 1,99 % 2,96 % 3,69 % Source : CCQ 2012.

3 Mot du président Merci D AVOir choisi Le SQc! Notre équipe est très reconnaissante envers les membres qui ont renouvelé leur adhésion et envers ceux qui ont fait le choix de joindre nos rangs. Par Sylvain Gendron Le Syndicat québécois de la construction (SQC) a réalisé une belle croissance depuis 15 ans. Parti d un petit groupe de travailleurs de l industrie en 1997, nous avons transformé ce syndicat en une association aujourd hui forte de plus de membres et présente dans tous les métiers et occupations de toutes les régions du Québec. Le SQC a toujours mis de l avant les principes d intégrité, de respect et de dignité et vous nous avez démontré l importance que vous accordiez à ces principes lors du dernier vote syndical. J étais directeur du syndicat en 1997 et à l époque, on ne nous donnait pas beaucoup de marge de manœuvre dans l industrie. Mais avec ténacité, travail et la volonté de répondre aux besoins des travailleuses et travailleurs de l industrie, et ce dans leurs métiers, nous avons pu croître. Aujourd hui, le SQC en seulement 15 ans est devenu, en termes de représentativité, la première association de couvreurs de la province, la deuxième pour les charpentiersmenuisiers dans la grande région de Montréal, la deuxième provinciale chez les peintres et les poseurs de systèmes intérieurs. Je pourrais continuer l énumération tant il y a matière à célébrer. Cette réussite est premièrement due à nos membres qui année après année demeurent au SQC. Je tiens à vous remercier particulièrement. Vous me donnez, ainsi qu à toute l équipe, le sentiment du devoir accompli et la motivation à chercher à nous améliorer et accroître nos services pour mieux vous représenter et vous défendre. Bienvenue aux 4622 nouveaux membres, travailleuses et travailleurs de tous métiers et de toutes régions. Je suis très fier de votre venue au sein du SQC. Soyez assurés qu au cours des prochains mois, avec l équipe du SQC, nous allons prendre contact avec chacune et chacun d entre vous, de façon individuelle ou en groupe. L objectif étant de vous écouter et de s assurer que nos services, notre mission et notre structure vous soient bien expliqués pour que vous puissiez y trouver matière à grandir et également une source de fierté Soyez assurés que notre équipe poursuivra sa croissance et son expertise pour vous assurer la meilleure défense et les meilleurs services au bon moment, de la bonne façon et avec le taux de cotisation juste. Finalement, merci au personnel du SQC et son comité exécutif. Sans eux, une croissance comme nous connaissons depuis 15 ans n aurait pu être ainsi atteinte. Et cette année encore, des défis feront en sorte qu une fois de plus nous pourrons démontrer que ce sont les responsabilités qui nous rendent si fiers d être au service de nos membres et de l industrie : 4622 nouveaux membres, les négociations qui débutent, l incidence de la loi 33, etc. Un mot sur le processus de négociation qui devrait débuter dans les prochains mois. Pour l instant les cinq associations syndicales en sont à analyser et tester la nouvelle règlementation qui permet à toutes les associations d être présentes aux tables de négociation. Une fois que nous nous serons entendus sur une démarche commune pour négocier, les associations patronales seront invitées à débuter les négociations. D ici là, au SQC, nous avons déjà révisé l ensemble des demandes syndicales des deux dernières négociations et celles que vous nous avez soumises. Nous avons également pris en compte les problématiques apparues au cours des trois dernières années. N hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des demandes concernant les prochaines négociations. Si vous êtes un nouveau membre Depuis le 1 er septembre, vos cotisations syndicales sont les suivantes : 10,95 $ par semaine pour les compagnons et les occupations 8,70 $ par semaine pour les apprentis Aucuns frais de l heure travaillée Vous ne payez pas lorsque vous ne travaillez pas Vérifiez votre talon de paye et si vous notez des erreurs, indiquez-les à votre employeur afin qu il corrige votre taux. 3

4 D excellents ScOreS DANS LA MAJOriTÉ DeS MÉTierS! Le SQC a connu une progression dans presque tous les métiers de l industrie. Certains d entre eux affichent une forte croissance; signe que les mentalités changent. Les travailleurs recherchent du nouveau et une qualité de services supérieure. Nous vous présentons ci-dessous, nos métiers connaissant les croissances les plus marquées. Pour les autres métiers, vous pouvez les consulter sur notre site web ou demandez-les à votre représentant. Nos meilleures croissances 2009 à 2012 Taux de croissance Briqueteur-maçon + 80,2 % Carreleur + 68,3 % Charpentier-menuisier + 71,8 % Couvreur + 30,5 % Électricien + 69,8 % Installateur de systèmes de sécurité + 85,7 % Ferblantier + 160,0 % Monteur mécanicien vitrier + 27,5 % Opérateur d équipements lourds + 18,2 % Opérateur de pelles + 54,3 % Peintre + 55,2 % Plâtrier + 59,3 % Poseur de systèmes intérieurs + 104,3 % Plombier + 106,7 % Manœuvre + 67,3 % Ensemble des métiers + 62,7 % Les résultats du scrutin 2012 nous permettent de constater que des métiers, qui étaient autrefois attachés à certains locaux, commencent à faire des choix syndicaux différents. Sur le terrain, nous avons senti une prise de conscience et une volonté de changement que nous avions peu observées auparavant. Le SQC est très fier d avoir fait partie de ce nouveau choix. Nous comptons relever le défi et nous ferons en sorte que tous nos membres demeurent satisfaits. LeS FAiTS SAiLLANTS BRIQUETEURS-MAÇONS Nous représentons maintenant une belle force chez les briqueteurs-maçons. Nous avons atteint la deuxième position en termes de représentativité dans les régions du Grand Montréal, Estrie et Mauricie-Bois-Francs. Le métier charpentiermenuisier est celui qui représente le plus grand nombre de travailleurs dans l industrie. La région du Grand Montréal compte plus de la moitié de la main-d œuvre au Québec. Obtenir une 2 e position chez ce métier dans la région la plus imposante démontre la force du SQC en CHARPENTIERS-MENUISIERS C est 1746 nouveaux charpentiers-menuisiers qui se sont joint à notre association. Notre présence dans ce métier est aujourd hui très significative. Dans le Grand Montréal, nous obtenons une deuxième place et nous sommes positionnés maintenant troisième dans les régions de Québec, de Mauricie-Bois-Francs et de l Estrie. C est une très belle performance lorsqu on sait que le métier charpentiermenuisier est le métier où l on compte le plus grand nombre de travailleurs. COUVREURS Nous consolidons, avec ce scrutin, notre première position provinciale. Le SQC est le leader chez les couvreurs et compte bien maintenir son titre pendant de nombreuses années. Nous sommes prêts à entamer la prochaine ronde de négociation. De meilleures conditions de travail, la viabilité et la rentabilité des régimes d assurances et de retraite seront au coeur de nos demandes. 4

5 FERBLANTIERS Belle percée chez les ferblantiers. La tendance se dessine pour l avenir. Nous sommes maintenant en 3 e position dans les régions du Grand Montréal, de Québec, de l Estrie et de Mauricie-Bois- Francs. L équipe est déjà prête à accueillir ses nouveaux membres et à continuer à développer avec eux des services adaptés à leurs besoins. LeS FAiTS SAiLLANTS (suite) PEINTRES Malgré une campagne de salissage du local 99 (FTQ), nos peintres sont demeurés au SQC et 273 nouveaux ont adhéré. Cela prouve qu au SQC, les peintres reçoivent de bons services. Nous sommes en 1 ère position dans la région de l Estrie. Pour les régions du Grand Montréal et de Mauricie-Bois-Francs, nous atteignons la 2 e position. Pour la province, nous nous positionnons également en 2 e position. Depuis plusieurs années, la représentativité des peintres au SQC n a pas cessé de croître. Les poseurs de systèmes intérieurs (PSI) représentent le métier ayant connu une des plus forte croissance depuis Une tendance très nette nous positionne maintenant comme étant la référence syndicale dans ce métier. Notre expertise est connue et a fait ses preuves: le choix des PSI au scrutin 2012 le démontre bien. POSEURS DE SYSTÈMES INTÉRIEURS Toute une croissance pour les poseurs de systèmes intérieurs. Le SQC est le seul à avoir connu une croissance dans ce métier; 258 nouveaux travailleurs se sont joint à notre association. Nous sommes aujourd hui en 2 e position au provincial. En Estrie, nous occupons la première place et dans les régions du Grand Montréal, de Québec et de Mauricie-Bois-Francs, nous sommes au second rang. PLÂTRIERS Très bonne rétention chez nos plâtriers et nous avons récolté le plus grand nombre de nouveaux travailleurs. Résultat : la meilleure croissance de l industrie. Aujourd hui, nous sommes en 3 e position dans le Grand Montréal et l Estrie. C est une très belle percée et nous comptons poursuivre cette croissance en spécialisant des services pour ce métier. MANŒUVRES Gains importants chez les manœuvres pour le SQC. De plus en plus connu, le SQC a su maintenir ses membres au sein de son association et 513 nouveaux manœuvres ont joint nos rangs. Au dernier vote, nous avons connu la seule croissance significative. Au SQC, tous les manœuvres reçoivent les mêmes services que les travailleurs de métier. Tous nos représentants sont disponibles pour répondre à leurs questions. VOUS DÉSIREZ PLUS D INFORMAtIONS SUR VOtRE MÉtIER? Si vous désirez consulter les résultats du scrutin pour tous les métiers et toutes les régions, consultez notre site web où vous pourrez télécharger le document officiel de la CCQ. Vous pouvez également l obtenir auprès de votre représentant syndical. 5

6 croissance exceptionnelle pour la région de Québec et de bons gains en Mauricie-Bois-Francs Depuis 2009, le SQC affiche une croissance dans pratiquement toutes les régions de la province. Ainsi, le SQC gagne des membres partout et est maintenant particulièrement très présent dans certaines régions. Québec Tous les records auront été battus pour la région de Québec. Les travailleurs de cette région ont voté massivement pour le SQC. Notre équipe de représentants de Québec est très heureuse de constater que son travail, tant sur le terrain qu au bureau régional, a porté fruit. «Nous sommes extrêmement fiers des résultats. Nous savions qu un vent de changement se préparait dans notre région. Les travailleurs nous font confiance et nous comptons bien les satisfaire dans les quatre prochaines années. Notre équipe de Québec est prête à relever le défi!» -Pascal Brûlé, directeur régional, Québec Mauricie-Bois-Francs Dans la région Mauricie-Bois-Francs, le SQC a également fait très bonne figure. Notre représentant sur le terrain, François Boucher, est très satisfait des résultats. «Les travailleurs ont choisi notre association pour les représenter. J en suis très heureux et très reconnaissant. J offre aux membres l opportunité de profiter de mes contacts en région et de bénéficier de mes connaissances afin de protéger leurs droits. Mauricie-Bois-Francs est ma région, je la connais et je veux la développer dans un futur très rapproché. Le scrutin 2012 a été un très bon tremplin pour nous au SQC. Merci à tous nos membres.» -François Boucher, représentant régional Mauricie-Bois-Francs Nos meilleures croissances Taux 2009 à 2012 de croissance Québec 93,3 % Mauricie-Bois-Francs 61,5 % Grand Montréal 60,7 % Estrie 50,2 % Ensemble des régions 62,7 % François Boucher (à droite), représentant de la région Mauricie-Bois-francs, avec trois membres charpentiers-menuisiers à Trois-Rivières. Depuis 2009, le SQC a affiché une croissance dans la majorité des autres régions du Québec. La croissance des associations syndicales dans l industrie Les résultats du vote ont été nettement supérieurs pour le SQC. Ils nous auront permis d obtenir une croissance de 29,7 % par rapport à notre représentativité avant le vote au 14 avril Taux de croissance des associations syndicales avant et après le vote % 20 % SQc Avec ces nouveaux travailleurs, le SQC affiche maintenant une croissance de 62,7 % depuis le vote de % 0 % -10 % CPQMC (INter) CSD CSN FtQ -20 % 29,7 % - 2,9 % - 7,0 % - 12,0 % 1,8 % 6

7 Le répertoire des activités de perfectionnement : Ne L ATTeNDeZ PAS PAr LA POSTe. Cette année, la CCQ a pris la décision de ne pas poster le fascicule imprimé de la liste des cours de perfectionnement offerts dans votre métier. Afin de consulter le répertoire d activités de perfectionnement, il faudra vous référer au site web de la CCQ à la section «Formation». Si vous n avez pas accès à un ordinateur, veuillez contacter votre représentant. LeS AcTiViTÉS De PerFecTiONNeMeNT Que vous soyez apprenti, compagnon ou occupation, les activités de perfectionnement vous sont offertes afin de développer vos compétences et ainsi favoriser vos chances de trouver des emplois rapidement. Afin de pouvoir vous inscrire, vous devez : Être titulaire d un certificat de compétence valide de la CCQ en lien avec la formation choisie Avoir des heures travaillées et déclarées dans le métier ou l occupation en lien avec la formation, soit : Un minimum de 400 heures au cours des 24 des 26 derniers mois; Ou Au moins 8000 heures dans votre métier ou occupation dont une heure au cours des cinq dernières années. Les incitatifs financiers Plusieurs mesures sont mises à votre disposition pour vous soutenir financièrement lorsque vous suivez des activités de formation. Vous trouverez tous les détails concernant ces mesures sur le site de la CCQ. Les montants alloués pour les déplacements demeurent les mêmes que l année dernière. Le perfectionnement et emploi-québec Si vous recevez des prestations d assurance-emploi, vous pouvez suivre une formation tout en continuant de recevoir vos indemnités. Vous devez, toutefois, informer votre agent d assurance-emploi de votre intention de suivre une activité de perfectionnement au moins 10 jours ouvrables avant le début de votre activité de formation. Pour connaître l emplacement de votre centre local d emploi (CLE), visitez le site d Emploi-Québec : OBLiGATiON De FOrMATiON POUr LeS APPreNTiS entrés PAr PÉNUrie De MAiN-D ŒUVre L obligation de formation touche les apprentis non-diplômés qui ont obtenu leur certificat de compétence par pénurie de main-d œuvre (bassins). Si c est votre cas, pour obtenir votre renouvellement de certificat, vous devez obligatoirement : 1. Avoir travaillé dans l industrie au cours des 14 mois précédant le renouvellement de votre certificat 2. Avoir suivi, chaque année, au moins une activité offerte dans la formation initiale pour votre métier. Cette ou ces formations doivent totaliser un minimum de 30 heures durant la période de validité de votre certificat de compétence. Cet automne, vous recevrez par la CCQ, les informations nécessaires pour vos démarches d inscription. OBLiGATiON De FOrMATiON POUr LeS MANŒUVreS entrés PAr PÉNUrie De MAiN-D ŒUVre Si vous détenez un certificat d occupation et que vous êtes entré par pénurie (ouverture de bassin), pour le renouvellement de votre certificat, vous devez : 1. Avoir travaillé dans l industrie au cours des 14 mois précédant le renouvellement de votre certificat 2. Suivre avec succès le cours de connaissance générale de l industrie de la construction(ccgic) qui comporte les deux activités suivantes : Situation au regard des organismes de l industrie de la construction (15 heures) Au moins une activité de perfectionnement d une durée minimale de 45 heures offerte exclusivement aux titulaires d un certificat de compétence occupation COMMeNt S INSCrIre 1. Par le biais des services en ligne de la CCQ 2. Par téléphone au en utilisant le coupon d inscription ci-dessous et le faxer au ou en contactant votre représentant syndical COUPON D INSCRIPTION (écrire en lettres moulées) Acheminer à la Coordination des actions régionales de la formation professionnelle de la CCQ 1201, boulevard Crémazie Est, Montréal (Québec) H2M 0A6 ou Télécopieur : ou ou à votre représentant patronal ou syndical N o de client : ou N o d assurance sociale : Nom : Prénom : N o de téléphone : ( ) Métier/occupation : 1 N o du groupe : Titre du cours : 2 N o du groupe : Titre du cours : 3 N o du groupe : Titre du cours : Veuillez nous indiquer si vous acceptez ou non que la Commission de la construction du Québec transmettre des renseignements personnels qui seront présents dans votre dossier formation au cours de l année scolaire aux organimes désignés ci-après, en remplissant et signant la grille suivante : Renseignements personnels Organisme demandeur Motif OUI NON Votre nom, n o d assurance sociale, adresse, n o de téléphone et le ou les cours auxquels vous serez inscrits ou que vous aurez suivis en Votre nom, n o d assurance sociale, adresse, n o de téléphone et le ou les cours auxquels vous serez inscrits ou que vous aurez suivis en Votre association syndicale ou votre local syndical Les employeurs pour lesquels vous avez des heures déclarées à la CCQ au cours de 24 des 26 derniers mois Référence pour l emploi et recrutement pour le perfectionnement Référence pour l emploi et recrutement pour le perfectionnement J autorise la Commission de la construction du Québec à donner les renseignements personnels susmentionnés aux organismes pour lesquels j ai spécifié mon accord. Signature de la personne concernée Date 7

8 Tournoi de hockey des membres du SQC Une quatrième édition bien réussie! C est le 28 avril dernier que se déroulait le 4 e tournoi de hockey des membres du SQC. Six équipes se sont rencontrées dans plusieurs matchs amicaux. Les gagnants du tournoi 2012 ont été «Les Studd» l équipe des gris coachée par Vincent Éthier. Le Kiosque d Énergie cardio était sur place ainsi que la mascotte TOXI du programme Construire en santé. Nous remercions tous les joueurs pour leur participation ainsi que tous ceux qui ont contribué au succès de cette journée. NOS ÉQUiPeS 2012 LeS STUDD NOS GAGNANTS Benoit Lafontaine, Francis Fortin, André Roux, François Fournier, Guillaume Burelle, Louis-Philippe Lapierre, Jonathan Séguin, Cédick Huet, Frédérick Jacqmain-Laflamme, Christian Lafontaine, Dave Foisy, Alex Bond LeS caps D Acier NOS FINALISTES Serge Desrochers, Jean-Philippe Jodoin, Jean Cordeau, Patrick Brisebois, François Larocque, Nicholas Tremblay, Gaétan Chevarie, Martin Gauthier, François Bernier, Guillaume Fugère, Philippe Gazaille, Hugo Gagné Le MAGNUM Daniel Dupont, Jeffrey Gervais, Richard Chad Beauchamp, Simon Campbell, Sylvain Poirier, Guillaume R Gagné, David Archambault, Nicolas Côté, Jonathan Éthier, Toby Labossière, Martin Jodoin, Stéphane Boudrias LeS MArTeAUX Luc Plante, Michaël Dubé, Éric Desjardins, Manuel Michaud, Sébastien Audy, Hugo Langevin, Luc Constantineau, Claude Gagnon, Martin St-Louis, Benoit Boivin, Martin Vezeau, Axel Gagnon LeS chack LiNe 8 Éric Terrault, Denis Lambert, Jean-Marc Jasmin, Philippe Houde, Éric Beauregard, Vincent Bourdages, Daniel Nadon, Michel Nadon, Jason Daigneault, Stéphane Roy, Sylvain Dusseault LeS 2 X 4 Gilles Fortier, Benoit Francoeur, Maxime Forcada, Patrick Dolan, Jonathan St-Pierre, Martin Jackson, Logan Pelletier, Michaële Lajoie, Vincent Houle,Félix Duval, Jean-François Bergeron, Simon Gauthier

9 remerciements à nos commanditaires Le tournoi de hockey SQC est entièrement financé par la contribution de nos commanditaires. Nous les remercions sincèrement de rendre possible cet évènement. Le comité organisateur du tournoi a remis cette année un chèque de 650 $ à Marc Gray, membre briqueteur-maçon, dont la fille souffre d une microcéphalie. Un deuxième chèque de 500 $ a été remis à l association de Roller Hockey St-Léonard qui a participé à la réalisation du tournoi. Le tournoi de hockey a été suivi d une soirée où plusieurs participants ont pu repartir avec des prix de présence. Pour voir les photos, visitez notre site web à la section «Évènements». commanditaires Or (500 $ et +) commanditaires ArGeNT (300 $ et +) LES ENTREPRISES VENISE PEINTRE INC. SANEXEN ÉMILE LELIÈVRE FERBLANTIER-COUVREUR LES ENTREPRISES CHATEL LES CARRIÈRES ST-DOMINIQUE CHAPDELAINE ASPHALTE COUVRE-TOIT LAVAL INC. LES ENTREPRISES CLAUDE CHAGNON LEFEBVRE ET BENOÎT RENÉ PERRON COUVREURS PEINTRES CERTA PRO PRO-TOIT / PRO-MAX NORMAN COLLIE LES PEINTURES QUALI-T APCHQ commanditaires BrONZe (100 $ et +) LES TOITURES TRUDEAU ET FILS COUVREURS ANJOU INC. LES CONSTRUCTIONS M.N.M. INC. M. CHARBONNEAU COUVREUR LES TOITURES MIAGAN PAVAGES P. BRODEUR (1994) INC. LEBER & FILS OZ SPORTS PEINTURE BERTRAND AYOTTE INC. IGA JODOIN POULIN & BUREAU VEL-COUR ASPHALTE LTÉE AMÉNAGEMENT EN BÂTIMENTS JEAN-MICHEL CHARBONNEAU BRUNO ST-CYR ET FILS ENTREPRENEUR PEINTRE AQUATECH LES ENTREPRISES M. MELANÇON INC. LES NETREPRISES PERMA INC. LPT ET ASSOCIÉS IMPRIMERIE DUMAINE COUVERTURES MONTÉRÉGIENNES LES TOITURES DANIEL INC. LES TOITURES TECHNI-TOIT 97 RENOVE-TOIT TOITURES TROIS ÉTOILES 9

10 Page santé et sécurité Tranchées et excavations : mieux les connaître pour mieux prévenir 3e de 3 parties Dans notre numéro de l hiver 2011, nous vous avions présenté la 2 e partie sur les dangers de travailler dans les tranchées et excavations. Nous vous avions présenté les causes d effondrement et les types d étançonnement. Pour cette 3 e et dernière partie, nous traiterons de la surveillance des travaux et la signalisation. LA SUrVeiLLANce DeS TrAVAUX La tranchée et l excavation ne demeure pas dans un état permanent et plusieurs éléments peuvent l affecter même à l intérieur d une même journée. L employeur doit ainsi exercer une surveillance constante. Le responsable des travaux et l opérateur de l engin doivent avoir reçu une directive de creusage et on doit s assurer qu ils la connaissent. Lorsque les travailleurs sont dans la tranchée, une personne expérimentée doit être postée en surface afin de détecter les failles, les éboulements ou tout autre danger. L employeur doit s assurer que les parois sont inspectées et entretenues pour éviter tout détachement de masse surplombante, de pierre ou de matériaux. L inspection des parois soumis aux intempéries devra être plus fréquente. La tranchée ou l excavation doit être maintenue raisonnablement asséchée. Les échelles d accès sont réparties à tous les 15 mètres linéaires et doivent s élever au moins d un mètre au-dessus des parois. Le montage des étançonnements doit se faire en suivant les plans et devis de l ingénieur et les instructions du fabricant. Sur la voie publique, les travailleurs doivent porter des vêtements de sécurité à haute visibilité de couleur orange fluo. Tout travail dans les excavations et tranchées est interdit aux travailleurs de moins de 18 ans. Source : Pour mieux exécuter les travaux de creusement, d excavation et de tranchée, Aide-mémoire pour l employeur, CSST, janvier Code de sécurité; art , art AMÉNAGeMeNT DeS LieUX inspection De LA TrANcHÉe SeLON Le MOYeN De PrÉVeNTiON (responsabilité d un travailleur expérimenté) Moyens de prévention PRIVILÈGES EXCLUSIFS Indicateurs de danger Pentes (angles de repos) Étaiements en bois Étaiements avec vérins Boîte de tranchée Fissures à la surface du sol, affaissement du sol, accumulation d eau. Fissures, déformations dans le bois, accumulation d eau. Fuites des boyaux, déformation des supports hydrauliques, accumulation d eau. Déformations des traverses, parois endommagées, accumulation d eau. LA SiGNALiSATiON Palplanches Si l excavation ou la tranchée a plus de 3 mètres de profondeur, on doit installer des barricades d au moins 900 mm. La préparation d un plan de circulation doit indiquer : - l emplacement et la dimension des voies de circulation; - la signalisation et les vitesses maximales permises. Ce plan doit être disponible en tout temps sur les lieux de travail. Les panneaux de signalisation et de vitesses maximales permises doivent être installés conformément au plan. Abattre la poussière sur la voie de circulation. Indicateurs de danger difficiles à déceler, à vérifier avec l ingénieur. Vous désirez en connaître plus sur le sujet? Procurez-vous le document ci-dessous auprès de votre représentant syndical ou vous pouvez le télécharger à partir du site Pour les travaux de creusement sur les routes, la présence d un ou de plusieurs signaleurs est nécessaire lorsqu il y a un danger pour les travailleurs parce que des véhicules doivent s arrêter à proximité d une aire de travail; la circulation doit se faire sur une seule voie en alternance; l aire de travail n est pas visible; Ou lorsque la longueur de l aire de travail est de 25 mètres ou plus; il faut alors un signaleur à chaque extrémité qui peuvent communiquer entre eux. 10

11 Tous les membres du SQc peuvent profiter de rabais de groupe En tant que membre du SQC, vous pouvez bénéficier de rabais de groupe chez Énergie Cardio et SSQ pour vos assurances habitation et automobile. Afin de connaître tous les détails, visitez notre site web AUX GROUPES PRIVILÈGES EXCLUSIFS AUX GROUPES PRIVILÈGES EXC COMBINER SES ASSURANCES AUTO ET HABITATION, C EST PAYANT! Le Syndicat québécois de la construction a négocié un programme de groupe pour assurer vos biens. auto.com

12 Envoi de Poste-publication Téléphone : Sans frais : Télécopieur : Courriel : 2121, avenue Sainte-Anne Saint-Hyacinthe, Qc J2S 5H5 L Informateur Coordination et conception graphique Annie Robineau Rédaction Annie Robineau Sylvain Gendron Collaboration et photos Alain Bousquet, Alain Major, Pascal Brûlé, Martin Lemieux, Rhéal Gervais, Vincent Éthier, François Boucher, Mathieu Barbeau, Marco Trépanier. Impression Imprimerie Dumaine Dépôt légal Septembre 2012 Bibliothèques du Québec et du Canada Le genre masculin est utilisé sans discrimination, dans le seul but d alléger le texte. La reproduction des textes n est pas permise à moins d entente avec le Syndicat québécois de la construction. Fin de la règle spéciale concernant le paiement des deux premières heures à temps supplémentaire à temps et demi (secteur ic) À compter du 1 er octobre 2012, les deux premières heures supplémentaires sont payées à temps double plutôt qu à temps et demi (50 %) pour les métiers touchés par la règle spéciale de l article b) de la convention collective secteur institutionnel et commercial. Il est important de faire le suivi avec votre talon de paie. Advenant un litige avec votre employeur, n hésitez-pas à communiquer avec votre représentant Vous êtes manoeuvre en maçonnerie? Notre équipe veut le savoir! Afin que nous puissions vous identifier en tant que manoeuvre oeuvrant sur la brique, il est important d informer nos représentants en maçonnerie de votre occupation. Nous pourrons ainsi vous fournir des services mieux adaptés à votre domaine. Vous pourrez également recevoir la publication L Info-Maçonnerie dédiée aux briqueteurs-maçons et aux manœuvres sur la brique. Si vous êtes manœuvre en maçonnerie, communiquez avec : Martin Bussière p. 227 Montréal, Nord de Montréal et Abitibi Marco Trépanier Québec et Est du Québec Mathieu Barbeau p. 230 Autres régions LE PROGRAMME DES NORMES INTERPROVINCIALES SCEAU ROUGE Le métier plâtrier est maintenant reconnu Sceau rouge Les apprentis plâtriers pourront désormais se prévaloir des subventions fédérales car le métier a été reconnu Sceau rouge. Deux subventions sont offertes aux apprentis, soit la subvention incitative de 1000 $ et la subvention à l achèvement de la formation de 2000 $. Si vous désirez des renseignements sur les critères d admissibilité et les procédures de demandes, visitez notre site web à la section Métiers et emplois/perfectionnement ou contactez votre représentant syndical.

LE SQC, C EST TOUTE UNE ÉQUIPE À VOTRE SERVICE!

LE SQC, C EST TOUTE UNE ÉQUIPE À VOTRE SERVICE! VOLUME 14 - NUMÉRO 2 Été 2011 Le journal d information des membres du Syndicat québécois de la construction LE SQC, C EST TOUTE UNE ÉQUIPE À VOTRE SERVICE! Pierre St-Onge Quatre nouveaux représentants

Plus en détail

SQC! SPÉCIAL MARAUDAGE C EST L ANNÉE. Vous faites déjà partie de l association gagnante! Soyez fiers d être SQC!

SQC! SPÉCIAL MARAUDAGE C EST L ANNÉE. Vous faites déjà partie de l association gagnante! Soyez fiers d être SQC! VOLUME 15 - NUMÉRO 1 PRINTEMPS - ÉTÉ 2012 Le journal d information des membres du Syndicat québécois de la construction SPÉCIAL MARAUDAGE Vous faites déjà partie de l association gagnante! Soyez fiers

Plus en détail

SPÉCIAL PAIE. Modification de certaines cotisations pour l année 2014. Sommaire LA PRÉPARATION DES IMPÔTS ARRIVE À GRANDS PAS!

SPÉCIAL PAIE. Modification de certaines cotisations pour l année 2014. Sommaire LA PRÉPARATION DES IMPÔTS ARRIVE À GRANDS PAS! Une publication de l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec Enregistrée sous poste-publications n 40065623 VOLUME 45 NUMÉRO SPÉCIAL JANVIER 204 SPÉCIAL PAIE Sommaire Service

Plus en détail

DES ENTENTES QUI SE FONT ATTENDRE

DES ENTENTES QUI SE FONT ATTENDRE VOLUME 13 - NUMÉRO 2 Été 2010 Le journal d information des membres du Syndicat québécois de la construction NÉGOCIATIONS 2010-2013 DES ENTENTES QUI SE FONT ATTENDRE Seule une entente de principe est intervenue

Plus en détail

EN 2014 LE SQC, C EST UNE ÉQUIPE SOLIDE! Nous sommes à votre écoute pour vous représenter!

EN 2014 LE SQC, C EST UNE ÉQUIPE SOLIDE! Nous sommes à votre écoute pour vous représenter! VOLUME 16 - NUMÉRO 3 HIVER 2013 Le journal d information des membres du Syndicat québécois de la construction Sylvain Gendron Président directeur général EN 2014 LE SQC, C EST UNE ÉQUIPE SOLIDE! Nous sommes

Plus en détail

NOTE D INFORMATION Commission de la construction du Québec

NOTE D INFORMATION Commission de la construction du Québec La construction sur la Côte-Nord L ACTIVITÉ CONSTRUCTION SE FAIT DANS LE CADRE DU CHAMP D APPLICATION DE LA LOI R-20 (Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la

Plus en détail

POUR TRAVAILLER DANS UNE TRANCHÉE SANS Y LAISSER SA VIE

POUR TRAVAILLER DANS UNE TRANCHÉE SANS Y LAISSER SA VIE FICHE TECHNIQUE #5 CREUSEMENT, EXCAVATION ET TRANCHÉE POUR TRAVAILLER DANS UNE TRANCHÉE SANS Y LAISSER SA VIE Tous les jours, des personnes descendent dans des tranchées pour y effectuer des travaux. Il

Plus en détail

PLANIFIER, ORGANISER ET CONTRÔLER LES TRAVAUX

PLANIFIER, ORGANISER ET CONTRÔLER LES TRAVAUX FICHE TECHNIQUE #35 CREUSEMENT, EXCAVATION ET TRANCHÉE PLANIFIER, ORGANISER ET CONTRÔLER LES TRAVAUX Pour arriver à prévenir les accidents, il est essentiel d'avoir une bonne connaissance des risques et

Plus en détail

Rapport annuel 2012 2013. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2012 2013. www.crepic.ca

Rapport annuel 2012 2013. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2012 2013. www.crepic.ca Rapport annuel 2012 2013 Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2012 2013 www.crepic.ca Table des matières MOT DU COORDONNATEUR... 4 MEMBRES DU COMITÉ DE GESTION... 5 STATISTIQUES SUR

Plus en détail

3001, boul. Tessier LAVAL (Québec) H7S 2M1. Tél. : 450.973.2322 Fax : 450.973.2321 Sans-frais : 1.888.973.2322. www.amcq.qc.ca amcq@amcq.qc.

3001, boul. Tessier LAVAL (Québec) H7S 2M1. Tél. : 450.973.2322 Fax : 450.973.2321 Sans-frais : 1.888.973.2322. www.amcq.qc.ca amcq@amcq.qc. 3001, boul. Tessier LAVAL (Québec) H7S 2M1 Tél. : 450.973.2322 Fax : 450.973.2321 Sans-frais : 1.888.973.2322 www.amcq.qc.ca amcq@amcq.qc.ca 1 2 3 4 Assemblée générale annuelle SOIRÉE DU PRÉSIDENT ET DES

Plus en détail

NÉGOCIATIONS IC-I LES INTENTIONS QUI SE CACHENT DERRIÈRE LES DEMANDES DE L ACQ

NÉGOCIATIONS IC-I LES INTENTIONS QUI SE CACHENT DERRIÈRE LES DEMANDES DE L ACQ VOLUME 17 - NUMÉRO 2 - ÉTÉ 2014 ENVOI DE POSTE PUBLICATION 40032221 L informateur NÉGOCIATIONS IC-I LES INTENTIONS QUI SE CACHENT DERRIÈRE LES DEMANDES DE L ACQ L ACQ TENTE DE SABRER DANS NOS CONDITIONS

Plus en détail

BONNE SAISON À TOUS NOS MEMBRES! DANS CE NUMÉRO

BONNE SAISON À TOUS NOS MEMBRES! DANS CE NUMÉRO L informateur ENVOI DE POSTE PUBLICATION 40032221 VOLUME 18 - NUMÉRO 1 - PRINTEMPS 2015 BONNE SAISON À TOUS NOS MEMBRES! DANS CE NUMÉRO Augmentations prévues au 26 avril 2015... Page 2 Votre syndicat,

Plus en détail

SPÉCIAL PAIE Sommaire

SPÉCIAL PAIE Sommaire Une publication de l Association des professionnels de la construction et de l habitation du Québec Enregistrée sous poste-publications n 40065623 VOLUME 46 NUMÉRO SPÉCIAL janvier 205 SPÉCIAL PAIE Sommaire

Plus en détail

Rapport annuel 2013 2014. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014. www.crepic.ca

Rapport annuel 2013 2014. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014. www.crepic.ca Rapport annuel 2013 2014 Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014 www.crepic.ca Table des matières MEMBRES DU COMITÉ DE GESTION... 4 STATISTIQUES SUR DIFFÉRENTES RECHERCHES DES

Plus en détail

RETRAITE & PLACEMENTS La retraite des Québécois, la santé de votre fonds de pension et des solutions pour ceux qui n en ont pas

RETRAITE & PLACEMENTS La retraite des Québécois, la santé de votre fonds de pension et des solutions pour ceux qui n en ont pas RETRAITE & PLACEMENTS La retraite des Québécois, la santé de votre fonds de pension et des solutions pour ceux qui n en ont pas 25-26 NOVEMBRE 2015, HÔTEL PLAZA QUÉBEC L avenir des fonds de pension et

Plus en détail

NOUVEAU CODE DU BÂTIMENT. Se procurer le nouveau Code de construction

NOUVEAU CODE DU BÂTIMENT. Se procurer le nouveau Code de construction L Écho de la CESGM Année 2015, no 2 Juillet 2015 CORPORATION DES ENTREPRENEURS SPÉCIALISÉS DU GRAND-MONTRÉAL INC. NOUVEAU CODE DU BÂTIMENT Depuis le 15 juin 2015, le nouveau chapitre I, Bâtiment, du Code

Plus en détail

L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS. Pour dissiper la confusion générale à démêler

L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS. Pour dissiper la confusion générale à démêler L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS Le présent document s adresse particulièrement aux entrepreneurs qui n embauchent pas de salariés ou qui embauchent un salarié occasionnellement,

Plus en détail

18e Congrès. Ensemble vers l avenir. Décembre 2013. Volume 8, numéro 2

18e Congrès. Ensemble vers l avenir. Décembre 2013. Volume 8, numéro 2 Décembre 2013 Volume 8, numéro 2 18 Congrès e Page 2 : Nouvelle direction au Conseil provincial (International) Le point sur les négos 2014-2017 Page 3 : En 2014, le Conseil provincial (International)

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE : RATIFICATION, SIGNATURE, ENTRÉE EN VIGUEUR

CONVENTION COLLECTIVE : RATIFICATION, SIGNATURE, ENTRÉE EN VIGUEUR DU SERVICE DES L ACRGTQ est publié par le Service des communications de l ACRGTQ. Siège social, Québec 435, Grande Allée Est Québec (Québec) G1R 2J5 418 529.2949 1 800 463.4672 418 529.5139 Bureau de Montréal

Plus en détail

Consultation 2015 en lien avec la juridiction de métiers dans l'industrie de la construction du Québec

Consultation 2015 en lien avec la juridiction de métiers dans l'industrie de la construction du Québec Consultation 2015 en lien avec la juridiction de métiers dans l'industrie de la construction du Québec Distinction entre le métier d électricien et la spécialité d installateur de systèmes de sécurité

Plus en détail

UN GROUPE D ÉTUDIANTS DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE RÉINVENTE LE DÉPLACEMENT EN ZONE URBAINE. L INNOVATION, C EST NOTRE MOTIVATION.

UN GROUPE D ÉTUDIANTS DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE RÉINVENTE LE DÉPLACEMENT EN ZONE URBAINE. L INNOVATION, C EST NOTRE MOTIVATION. UN GROUPE D ÉTUDIANTS DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE RÉINVENTE LE DÉPLACEMENT EN ZONE URBAINE. L INNOVATION, C EST NOTRE MOTIVATION. LA VISION, C EST L'ÉQUIPE DU PROJET VUE TIENT À OFFRIR SES SINCÈRES REMERCIEMENTS

Plus en détail

La régulation de la main-d œuvre et des conditions de travail dans l industrie de la construction au Québec : un résumé des principaux mécanismes

La régulation de la main-d œuvre et des conditions de travail dans l industrie de la construction au Québec : un résumé des principaux mécanismes La régulation de la main-d œuvre et des conditions de travail dans l industrie de la construction au Québec : un résumé des principaux mécanismes Document préparé à l intention du Chantier sur la saisonnalité

Plus en détail

Rapport du vice-président responsable de la prévention, de la réparation, du régime de retraite et des assurances pour l année 2014.

Rapport du vice-président responsable de la prévention, de la réparation, du régime de retraite et des assurances pour l année 2014. Rapport du vice-président responsable de la prévention, de la réparation, du régime de retraite et des assurances pour l année 2014. Présenté à l assemblée générale 2015-01. L année 2014 en a été une d

Plus en détail

Conseil provincial d administration

Conseil provincial d administration Conseil provincial d administration Abitibi-Témiscamingue Baie-James Yann Bellehumeur Bellehumeur électrique inc. Tél. : 819 625-3339 Téléc. : 819 629-2037 Mario Roy M. Roy électrique (9179-2606 Québec

Plus en détail

Regard prospectif Construction et maintenance Saskatchewan

Regard prospectif Construction et maintenance Saskatchewan 015 0 Points saillants Regard prospectif Construction et maintenance Saskatchewan L emploi dans le secteur de la construction en Saskatchewan a plus que doublé au cours de la dernière décennie (augmentation

Plus en détail

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC SOUTIEN, DÉVELOPPEMENT, REPRÉSENTATION L APER EST LA

Plus en détail

AQR. Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1

AQR. Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1 AQR Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1 Rapport du président 2014-2015 En 2014-2015, l Association Québécoise de Racquetball peut dire encore une fois, mission accomplie pour

Plus en détail

PLOMBERIE EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E CONNAÎTRE LA QUALIFICATION 2015-03-31 LES FONCTIONS DU TRAVAIL

PLOMBERIE EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E CONNAÎTRE LA QUALIFICATION 2015-03-31 LES FONCTIONS DU TRAVAIL EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E PLOMBERIE CONNAÎTRE LA QUALIFICATION LES FONCTIONS DU TRAVAIL Le certificat de qualification en plomberie est obligatoire pour toute personne

Plus en détail

Programme de financement des projets étudiants

Programme de financement des projets étudiants Programme de financement des projets étudiants Mission La Fondation du Cégep de La Pocatière est un organisme sans but lucratif qui a pour mission de promouvoir l avancement de l éducation et de la recherche

Plus en détail

Le Régime de retraite des pompiers de la Ville de Montréal

Le Régime de retraite des pompiers de la Ville de Montréal Le Régime de retraite des pompiers de la Ville de Montréal Nous sommes heureux de vous présenter cet aperçu des dispositions de votre régime de retraite en vigueur depuis le 1 er janvier 2006. La Ville

Plus en détail

Qu est-ce. en matière de : Connaître vos droits. Normes du travail; Santé et sécurité du travail; Retraite; Équité salariale; Et plus encore

Qu est-ce. en matière de : Connaître vos droits. Normes du travail; Santé et sécurité du travail; Retraite; Équité salariale; Et plus encore Qu est-ce que Connaître vos droits en matière de : Normes du travail; Santé et sécurité du travail; Retraite; Équité salariale; Et plus encore 565, boul. Crémazie Est, Bureau 12100 Montréal (Québec) H2M

Plus en détail

EMPLOYEUR. Vous êtes un employeur et aimeriez faire reconnaitre les compétences d un ou de plusieurs de vos employés?

EMPLOYEUR. Vous êtes un employeur et aimeriez faire reconnaitre les compétences d un ou de plusieurs de vos employés? La reconnaissance des compétences en milieu de travail est un processus officiel de l industrie par lequel on identifie, évalue et confirme les compétences acquises à travers l expérience professionnelle

Plus en détail

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage TABLE DES MATIÈRES Démarrer votre entreprise.................................................................................... 3 Choisir

Plus en détail

Règlements spéciaux Vic Open 2013

Règlements spéciaux Vic Open 2013 Règlements spéciaux Vic Open 2013 Formule La formule du tournoi est trois boites (pools) de 5, chaque équipe jouera donc un minimum de 4 matchs. Les matchs seront de 8 bouts et les recevront 100$ pour

Plus en détail

L obligation d être titulaire du certificat ou de la carte d apprenti et les modalités d obtention de ces documents sont définies par :

L obligation d être titulaire du certificat ou de la carte d apprenti et les modalités d obtention de ces documents sont définies par : EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E CHAUFFAGE CONNAÎTRE LA QUALIFICATION LES FONCTIONS DU TRAVAIL Le certificat de qualification en chauffage est obligatoire pour toute personne

Plus en détail

Apprentissage. Présenté par : Kim Jefferies

Apprentissage. Présenté par : Kim Jefferies Apprentissage Présenté par : Kim Jefferies 2011 Comment participer à cet atelier au moyen de l ordinateur Comment poser des questions à l animateur Que faire si je ne peux pas entendre Phase 1 : Apprentissage

Plus en détail

60 e Anniversaire. Programme souvenir 1945-2005

60 e Anniversaire. Programme souvenir 1945-2005 E n 1945, les associations de pompiers des municipalités de Montréal, Verdun, Westmount, Outremont, Québec et Sherbrooke fondent la Fraternité canadienne des employés civiques d incendie, qui devient,

Plus en détail

FORFAITS - IMPRIMACTION. Conférence-atelier sur la relève/la continuité 1 Forfaits Imprimaction 1

FORFAITS - IMPRIMACTION. Conférence-atelier sur la relève/la continuité 1 Forfaits Imprimaction 1 L Écho de la CESGM Année 2015, no 1 Mai 2015 CORPORATION DES ENTREPRENEURS SPÉCIALISÉS DU GRAND-MONTRÉAL INC. CONFÉRENCE-ATELIER SUR LA RELÈVE / LA CONTINUITÉ Au-delà des bâtisseurs... La Corporation des

Plus en détail

Prestations pour invalidité

Prestations pour invalidité Prestations pour invalidité Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web.

Plus en détail

La reconnaissance mutuelle

La reconnaissance mutuelle La reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles Entente Québec-France Une nouvelle passerelle entre le Québec et la France L Entente Québec-France Introduction Lever les obstacles à l attraction

Plus en détail

ARBITRAGE En vertu du Règlement sur le plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs (Décret 841-98 du 17 juin 1998)

ARBITRAGE En vertu du Règlement sur le plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs (Décret 841-98 du 17 juin 1998) ARBITRAGE En vertu du Règlement sur le plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs (Décret 841-98 du 17 juin 1998) Organisme d arbitrage autorisé par la Régie du bâtiment : Société pour la résolution

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux

Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux Secteur résidentiel Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux À compter du 26 avril 2009 PU 90-40 (0904) SECTEUR résidentiel Taux de salaire en vigueur le 26 avril 2009 Métiers et

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

TRANSPARENCE CONFORMITÉ RESPONSABILISATION

TRANSPARENCE CONFORMITÉ RESPONSABILISATION TRANSPARENCE CONFORMITÉ RESPONSABILISATION RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2013 La présente publication a été réalisée par la Commission de la construction du Québec (CCQ). Vous trouverez sur notre site Internet

Plus en détail

ACDEAULF QUI GAGNE QUOI? En éducation des adultes, Vers des conditions gagnantes pour tous. Colloque annuel. 16-17 novembe 1999

ACDEAULF QUI GAGNE QUOI? En éducation des adultes, Vers des conditions gagnantes pour tous. Colloque annuel. 16-17 novembe 1999 En éducation des adultes, QUI GAGNE QUOI? Vers des conditions gagnantes pour tous. e Colloque annuel de l Association canadienne d éducation des adultes des universités de langue française 16-17 novembe

Plus en détail

12 e Colloque des services des finances des universités québécoises QUE NOUS RÉSERVE L AVENIR?

12 e Colloque des services des finances des universités québécoises QUE NOUS RÉSERVE L AVENIR? PROGRAMME 12 e Colloque des services des finances des universités québécoises QUE NOUS RÉSERVE L AVENIR? Présenté par le Sous-comité des directeurs des finances de la CREPUQ MERCREDI 14 ET JEUDI 15 NOVEMBRE

Plus en détail

Les villes visitées en mai

Les villes visitées en mai Mai 2009 Vol. 39, n o 4 Points de service itinérants de la CCQ Les villes visitées en mai En mai, la CCQ offrira des points de service itinérants dans les municipalités de Chibougamau, Dolbeau-Mistassini,

Plus en détail

Diriger une association dans le secteur culturel

Diriger une association dans le secteur culturel Diriger une association dans le secteur culturel une affaire de compétence et d'engagement Les faits saillants du résultat de l analyse de la profession Dirigeante ou dirigeant d association Avec la collaboration

Plus en détail

Vous bâtissez le monde, le FFIC le perfectionne!

Vous bâtissez le monde, le FFIC le perfectionne! 1 Vous bâtissez le monde, le FFIC le perfectionne! 2 Dans le secteur du génie civil et voirie, on ne manquera pas de main-d œuvre, à condition que... 3 Travaux de construction projetés en 2010-2011 pour

Plus en détail

NOUVEAU RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE

NOUVEAU RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX NOUVEAU RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE FSSS FP (CSN) au 1 er avril 2009 RESTRUCTURATION DES RÉGIMES D ASSURANCE MALADIE ET DE SOINS DENTAIRES Régime d assurance santé CAMPAGNE D

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

2. Qui peut demander des fonds dans le cadre des volets pilotes Formation sur mesure et Perfectionnement professionnel du Programme de SCOE?

2. Qui peut demander des fonds dans le cadre des volets pilotes Formation sur mesure et Perfectionnement professionnel du Programme de SCOE? Programme de subventions Canada-Ontario pour l emploi Volets pilotes Formation sur mesure et Perfectionnement professionnel Foire aux questions pour les employeurs GÉNÉRALITÉS 1. Quelle est la différence

Plus en détail

Régie du Bâtiment Société pour la résolution des. Syndicat de copropriété 2917 à 2923 William Tremblay Bénéficiaire-demandeur

Régie du Bâtiment Société pour la résolution des. Syndicat de copropriété 2917 à 2923 William Tremblay Bénéficiaire-demandeur Régie du Bâtiment Soreconi Société pour la résolution des Plan de garantie no:036359 conflits Inc. Plainte 2 Dossier : 050612001 Syndicat de copropriété 2917 à 2923 William Tremblay Bénéficiaire-demandeur

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale Quebec Provincial Association of Teachers L Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec (RQAP) et le Régime québécois d assurance parentale Mes droits Ce guide destiné au personnel

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

11 e journée. d étude sur les réclamations sur contrats. À Québec, le 8 février 2012 À Montréal, le 22 février 2012

11 e journée. d étude sur les réclamations sur contrats. À Québec, le 8 février 2012 À Montréal, le 22 février 2012 11 e journée d étude sur les réclamations sur contrats Gérer les différends plus efficacement À Québec, le 8 février 2012 À Montréal, le 22 février 2012 Faculté des sciences et de génie 11 e journée d

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE POUR LES BOURSES D ÉTUDES D UNIFOR QUÉBEC ET DU CONSEIL QUÉBÉCOIS

FORMULAIRE DE DEMANDE POUR LES BOURSES D ÉTUDES D UNIFOR QUÉBEC ET DU CONSEIL QUÉBÉCOIS FORMULAIRE DE DEMANDE POUR LES BOURSES D ÉTUDES D UNIFOR QUÉBEC ET DU CONSEIL QUÉBÉCOIS Merci de votre intérêt à faire une demande de bourse auprès d Unifor. Les conditions suivantes doivent être remplies

Plus en détail

Communiquez avec nous sans tarder afin de vous joindre à notre équipe de collaborateurs. jean-hertel_lemieux@uqar.ca

Communiquez avec nous sans tarder afin de vous joindre à notre équipe de collaborateurs. jean-hertel_lemieux@uqar.ca 1 Vous aimeriez participer à la rédaction du en partageant sur différents sujets liés à votre domaine d études et/ou votre expérience du monde du travail? Un sujet de société vous préoccupe? Communiquez

Plus en détail

Que chacun puisse s entraîner sans discrimination ou intimidation de la part des autres membres.

Que chacun puisse s entraîner sans discrimination ou intimidation de la part des autres membres. Bienvenue à Triomphe triathlon! En tant qu entraîneur chef du club, je m engage à vous conseiller le plus adéquatement possible afin que vous puissiez vous entraîner en toute sécurité. Chacun étant unique,

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Table des matières 1. Caractéristiques du RQAP 3 2. Conditions d admissibilité 4 3. Types de prestations offerts 4 4. Moment pour faire une demande de prestations

Plus en détail

Équipe junior de ski Mont-Orignal

Équipe junior de ski Mont-Orignal Équipe junior de ski Mont-Orignal Lac-Etchemin, le 30 mars 2012 Cher commanditaire, Au nom des athlètes de l Équipe junior de ski Mont-Orignal, nous tenons à vous faire part de nos plus sincères remerciements.

Plus en détail

Numéro : 300. Excédents, méthodes de calcul - Ligne 7 de la Déclaration des salaires

Numéro : 300. Excédents, méthodes de calcul - Ligne 7 de la Déclaration des salaires Numéro : 300 Excédents, méthodes de calcul - Ligne 7 de la Déclaration des salaires Décembre 2013 Objectif de cette note d orientation... 4 Références légales... 4 Contexte... 5 Historique du calcul hebdomadaire

Plus en détail

Direction générale adjointe des ressources humaines (DGARH) Juillet 2014. Personnel des intervenants externes

Direction générale adjointe des ressources humaines (DGARH) Juillet 2014. Personnel des intervenants externes Direction générale adjointe des ressources humaines (DGARH) Juillet 2014 Personnel des intervenants externes 1. INTRODUCTION 1.1 Introduction générale L application «Services en lignes des intervenants

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET PROGRAMME DE BOURSES POUR DE COURTS SÉJOURS À l EXTÉRIEUR DU QUÉBEC À L INTENTION DES ÉLÈVES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET Programme financé par le ministère de l Éducation,

Plus en détail

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins)

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins) FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et

Plus en détail

Secrétariat-comptabilité Adjoint(e) administrative 2012-2013 LA FORMATION À DISTANCE. Guide d information de la formation professionnelle

Secrétariat-comptabilité Adjoint(e) administrative 2012-2013 LA FORMATION À DISTANCE. Guide d information de la formation professionnelle www.cfpenvolee.com Tél. : 418-248-2370 poste 4750 Secrétariat-comptabilité Adjoint(e) administrative 2012-2013 LA FORMATION À DISTANCE Guide d information de la formation professionnelle Commission scolaire

Plus en détail

La nouvelle donne. commandites et showcase

La nouvelle donne. commandites et showcase 2016 La nouvelle donne hôtel LE WESTIN OTTAWA ottawa, on - 16, 17 et 18 mai 2016 commandites et showcase WWW.CPBI-ICRA.CA De l ICRA commandites et SHOWCASE 1 Une visibilité en plein dans le mille au de

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version janvier 2015 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

CONDITIONS ET PROCÉDURE D ADMISSION À L OTSTCFQ

CONDITIONS ET PROCÉDURE D ADMISSION À L OTSTCFQ CONDITIONS ET PROCÉDURE D ADMISSION À L OTSTCFQ PERMIS DE TRAVAILLEUR SOCIAL : Pour les diplômés en travail ou service social au Québec 1 Pour les assistants de service social, ayant obtenu sur le territoire

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE POUR L ENTREPRENEUR TRAVAUX À PROXIMITÉ DES LIGNES ÉLECTRIQUES

AIDE-MÉMOIRE POUR L ENTREPRENEUR TRAVAUX À PROXIMITÉ DES LIGNES ÉLECTRIQUES AIDE-MÉMOIRE POUR L ENTREPRENEUR TRAVAUX À PROXIMITÉ DES LIGNES ÉLECTRIQUES Édition 2013 2 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 4 CHANTIERS À PROXIMITÉ DE LIGNES AÉRIENNES 7 Risques potentiels à surveiller

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

Ralentissement économique

Ralentissement économique Décembre 2008 Volume 4, numéro 2 À lire Page 2 : Jamais trop tôt pour se préparer Solidarité et engagement; la force du Conseil provincial (International) Page 3 : Nos membres continuent à prendre du galon

Plus en détail

Le consommateur est invité à participer au concours «Votre tournoi de golf pour 12 personnes» par une publicité imprimée dans le magazine Golf & Spa.

Le consommateur est invité à participer au concours «Votre tournoi de golf pour 12 personnes» par une publicité imprimée dans le magazine Golf & Spa. Le consommateur est invité à participer au concours «Votre tournoi de golf pour 12 personnes» par une publicité imprimée dans le magazine Golf & Spa. 1. Durée du concours Le concours «Votre tournoi de

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA RENCONTRE

COMPTE RENDU DE LA RENCONTRE COMPTE RENDU DE LA RENCONTRE DE LA TABLE INTERORDRES D ÉDUCATION DU BAS-SAINT-LAURENT TENUE LE 13 JANVIER 2011 DE 13 H 30 À 16 H 30 À LA DIRECTION RÉGIONALE DU MELS Présences : M mes Martine Cliche, présidente,

Plus en détail

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC GUIDE À L INTENTION DES COMMANDITAIRES BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC @cbtu_women facebook.com/buildtogether.ca LE PROGRAMME «BÂTIR ENSEMBLE» INCLUT DES STRATÉGIES QUI ONT ÉTÉ ADAPTÉES POUR RECRUTER

Plus en détail

SYNDICAT QUÉBÉCOIS DE LA CONSTRUCTION

SYNDICAT QUÉBÉCOIS DE LA CONSTRUCTION SYNDICAT QUÉBÉCOIS DE LA CONSTRUCTION Mémoire présenté aux membres de la Commission parlementaire sur le projet de Loi N o 33 Présenté par le Syndicat québécois de la construction Octobre 2011 Table des

Plus en détail

Nº 8 FÉVRIER 2008 FEU VERT POUR L EMBAUCHE DE TRAVAILLEURS ÉTRANGERS EN ENTRETIEN PAYSAGER! CONSULTEZ NOTRE SITE INTERNET AU WWW.HORTICOMPETENCES.

Nº 8 FÉVRIER 2008 FEU VERT POUR L EMBAUCHE DE TRAVAILLEURS ÉTRANGERS EN ENTRETIEN PAYSAGER! CONSULTEZ NOTRE SITE INTERNET AU WWW.HORTICOMPETENCES. Nº 8 FÉVRIER 2008 DATE D INSCRIPTION PROLONGÉE. DERNIÈRE CHANCE POUR VOUS INSCRIRE! Pour l industrie, la date d inscription pour bénéficier d un prix réduit a été prolongée jusqu au vendredi 22 février.

Plus en détail

PROGRAMME & ACTIVITÉS 2015-2016

PROGRAMME & ACTIVITÉS 2015-2016 PROGRAMME & ACTIVITÉS 2015-2016 Le Cercle finance du Québec a une mission d information sur les aspects financiers dans les domaines de la gestion de portefeuille, de l assurance, des caisses de retraite,

Plus en détail

L a C M M T Q e T s e s M e M b r e s

L a C M M T Q e T s e s M e M b r e s La CMMTQ et ses membres Au cœur du bâtiment AU CŒUR DU BÂTIMENT Notre slogan «AU CŒUR DU BÂTIMENT» reflète et affirme le rôle central de la CMMTQ et de ses membres dans le bon fonctionnement et l efficacité

Plus en détail

Rencontre de parents au sujet de la nouvelle offre de service avec Hockey Mauricie

Rencontre de parents au sujet de la nouvelle offre de service avec Hockey Mauricie Rencontre de parents au sujet de la nouvelle offre de service avec Hockey Mauricie Date : Lieu : 11 février, 19 h Auditorium, Académie les Estacades 19 h 19 h 05 Accueil et mot de bienvenue par monsieur

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DE L ATPA PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 28 JANVIER 2015, TENUE AU TRAVAUX PUBLICS VILLE DE REPENTIGNY,

CONSEIL D ADMINISTRATION DE L ATPA PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 28 JANVIER 2015, TENUE AU TRAVAUX PUBLICS VILLE DE REPENTIGNY, CONSEIL D ADMINISTRATION DE L ATPA PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 28 JANVIER 2015, TENUE AU TRAVAUX PUBLICS VILLE DE REPENTIGNY, 130, rue Landreville, Repentigny (Qc) J6A 8C2 ÉTAIENT PRÉSENTS: (16 personnes)

Plus en détail

Politiques d achats en ligne

Politiques d achats en ligne Politiques d achats en ligne Conditions générales Désignation «Nous», «notre» et «nos» font référence à Solution Saveur Santé (dénomination sociale appartenant à 9211-8140 Québec), ayant place d affaires

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 PRÉSENCES : INVITÉS :

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 PRÉSENCES : INVITÉS : 2581 CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 Procès-verbal d une séance ORDINAIRE du conseil d administration du Centre de réadaptation en dépendance Domrémy-de-la-Mauricie - Centre-du-Québec,

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCES

PROFIL DE COMPÉTENCES Q UALIFICATION PROFESSIONNELLE DES ENTREPRENEURS DE CONSTRUCTION PROFIL DE COMPÉTENCES - GESTION DE LA SÉCURITÉ SUR LES CHANTIERS DE CONSTRUCTION 1.7 Entrepreneur en télécommunication, transport, transformation

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Régime de rentes du Québec Pour en savoir plus sur les prestations d invalidité du Régime de rentes du Québec. Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit d interprétation,

Plus en détail

Il est proposé par : Mme SOLANGE PROVENCHER, commissaire, QUE l ordre du jour proposé soit adopté tel qu il a été présenté.

Il est proposé par : Mme SOLANGE PROVENCHER, commissaire, QUE l ordre du jour proposé soit adopté tel qu il a été présenté. Page 63 PROVINCE DE QUÉBEC Ville de Laval À UNE SÉANCE ORDINAIRE du comité exécutif de la Commission scolaire de Laval, tenue le 27 février 2013, à 17 h 40, au 955, boulevard Saint-Martin Ouest, Laval,

Plus en détail

Partenariats commerciaux et publicité 2012-2013. Les activités étudiantes Génération-RHRI Tournoi 360

Partenariats commerciaux et publicité 2012-2013. Les activités étudiantes Génération-RHRI Tournoi 360 Partenariats commerciaux et publicité 2012-2013 Les activités étudiantes Génération-RHRI Tournoi 360 Partenariats commerciaux et publicité 2012-2013 Les activités étudiantes Génération-RHRI... 4 Tournoi

Plus en détail

LA FORMATION DANS LA FONCTION PUBLIQUE : DÉPENSE OU INVESTISSEMENT?

LA FORMATION DANS LA FONCTION PUBLIQUE : DÉPENSE OU INVESTISSEMENT? LA FORMATION DANS LA FONCTION PUBLIQUE : DÉPENSE OU INVESTISSEMENT? Présenté par : Richard Perron Pierre Riopel 7 janvier 2015 7, rue Vallière, Québec (Québec) G1K 6S9 Téléphone : 418 692-0022 1 800 463-5079

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Décembre 2013 RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Article Page 1 Gestion financière de la Caisse nationale de grève...1 2 Définition du terme «grève»...1 3 Droit aux indemnités de la Caisse nationale

Plus en détail

LISTE DES RECOMMANDATIONS

LISTE DES RECOMMANDATIONS LISTE DES RECOMMANDATIONS Recommandation 1 Le Comité recommande la présentation en 2005 d un projet de loi qui créerait une nouvelle entité de l État appelée la Commission de l assurance-emploi. Cette

Plus en détail

Notes de recherche de l

Notes de recherche de l Notes de recherche de l DÉCEMBRE 2009 La situation du régime complémentaire de retraite de l industrie de la construction du Québec François L Italien, Doctorant, Département de sociologie, Université

Plus en détail

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale (RQAP)

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale (RQAP) Quebec Provincial Association of Teachers l Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale (RQAP) Renseignements généraux

Plus en détail

Concours 2013 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators Prix en argent de 15 000 $

Concours 2013 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators Prix en argent de 15 000 $ Concours 2013 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators Prix en argent de 15 000 $ SEULS LES RÉSIDENTS CANADIENS SONT ADMISSIBLES À CE CONCOURS RÉGI PAR LES LOIS CANADIENNES. 1. PÉRIODE DU CONCOURS

Plus en détail

Plan de partenariat. Salon BI et Analytique 2015 10e édition

Plan de partenariat. Salon BI et Analytique 2015 10e édition Plan de partenariat Salon BI et Analytique 2015 10e édition L accès à un réseau de plus de 600 professionnels du milieu de l intelligence d affaires et de l analytique. www.salonbietanalytique.actionti.com

Plus en détail

Modalités de fonctionnement du scrutin lors de l élection du Conseil exécutif au Congrès de 2012

Modalités de fonctionnement du scrutin lors de l élection du Conseil exécutif au Congrès de 2012 Congrès A12-CO-08 Modalités de fonctionnement du scrutin lors de l élection du Conseil exécutif au Congrès de 2012 Ce document présente les décisions du Comité d élection en application du Règlement sur

Plus en détail

Reconnaissance de l expérience antérieure et des qualifications

Reconnaissance de l expérience antérieure et des qualifications Reconnaissance de l expérience antérieure et des qualifications Qualification professionnelle Reconnaissance professionnelle interprovinciale pour les titulaires d un certificat provincial Accord sur le

Plus en détail

Une liste de Questions et Réponses Un exemple de lettre de sollicitation en français et en anglais Le formulaire de dons

Une liste de Questions et Réponses Un exemple de lettre de sollicitation en français et en anglais Le formulaire de dons Cher(ère) participant(e), Au nom de la Fondation du cancer du sein du Québec et de Virgin Radio 96, nous tenons à vous remercier pour votre intérêt et votre participation à l évènement Raser pour sauver

Plus en détail