SantéQuébec. Rapport du président Prévention et contrôle des infections nosocomiales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SantéQuébec. Rapport du président 2008-2009. Prévention et contrôle des infections nosocomiales"

Transcription

1 SantéQuébec La Revue de l Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec Vol. 19, N o 2 automne 2009 /// éditorial Rapport du président /// DOSSIER spécial Prévention et contrôle des infections nosocomiales

2 PROGRAMME PRIVILÈGE D ASSURANCE ET DE SERVICES FINANCIERS À l œuvre avec vous L OIIAQ et La Capitale œuvrent dans le même sens, celui de vous donner accès à de nombreux avantages. Soyez assuré d en avoir plus pour vos assurances et vos services financiers grâce au programme privilège offert aux membres. Pour PROTÉGER vos intérêts Automobile Habitation Véhicules récréatifs Santé individuelle Vie Responsabilité professionnelle Pour BÂTIR l avenir Prêts hypothécaires Services financiers Planification micarrière et retraite Profitez de ce programme privilège sans plus tarder : Cabinet de services financiers

3 /// sommaire SantéQuébec Rédactrice en chef CatherineDominique Nantel / directrice des communications Comité d orientation Régis Paradis / infirmier auxiliaire, président Pierre Martin / infirmier auxiliaire, administrateur Sophie Dorion / infirmière auxiliaire Hélène Laprés / infirmière auxiliaire Conception graphique et mise en page Agence Médiapresse inc. Imprimerie LithoMag Traduction Chantal Chevrier Révision Manon Salvas Publicité OIIAQ, Direction des communications 531, rue Sherbrooke Est / Montréal (Québec) / H2L 1K / / Politique rédactionnelle Santé Québec est publié par l Ordre des infir mières et infirmiers auxiliaires du Québec. Les articles paraissant dans la revue Santé Québec peuvent provenir d associations ou d individus dont les opinions ne reflètent pas nécessairement les points de vue de l OIIAQ. Par conséquent, ces articles n engagent que leur auteur. Les articles écrits par l OIIAQ peuvent être reproduits à condition d en mentionner la source. Cependant, les textes provenant d asso ciations ou de particuliers ne peuvent l être sans la permission expresse de leur auteur. Ce numéro de Santé Québec a été tiré à exemplaires. Abonnement 3 numéros / an / Canada : 20 $ / Autres pays : 25 $ Mission L Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec a pour mandat d assurer la protection du public en exerçant une surveillance de l exercice de la profession par le biais des divers mécanismes prévus par le Code des professions et ses règlements. L Ordre a aussi pour mission de favoriser le développement professionnel de ses membres tout en visant l excellence, et ce, afin de contribuer à l amélioration de la qualité des soins et de la santé de la population. Santé Québec 531, rue Sherbrooke Est / Montréal (Québec) / H2L 1K / / Dépôt légal : ISSN / Poste publication : Le générique féminin est utilisé dans cette publi cation sans discrimination à l égard du genre mas culin, et ce, dans l unique but d allé ger le texte. / 4 Éditorial rapport du président / 7 Editorial president s report / 11 mot de la secrétaire / 13 assemblée générale annuelle / 13 journée de formation / 14 Demande de modification au code des professions titre anglais de l infirmière auxiliaire / 15 rapport des vérificateurs / 18 dossier prévention et contrôle des infections nosocomiales / 22 Actions sociales / 22 publication / 23 médaille du mérite / 26 nouvelles brèves / 28 nouveaux membres / 34 avis de radiation Les initiales RNA (Registered Nurs ing Assistant) sont maintenant utilisées en anglais pour dési gner l infirmière auxiliaire. /// Volume 19, N o 2, automne \

4 /// Éditorial Rapport du président par Régis Paradis / président Le présent rapport dresse un bilan des actions entreprises par l Ordre en vertu de son mandat et de sa mission d assurer la protection du public et le développement professionnel de ses membres. / Orientations stratégiques pour l année Afin d établir ses priorités pour l année , le Conseil d administration de l OIIAQ a tenu compte de la situation qui prévalait notamment dans le réseau de la santé. Ainsi, la pénurie de personnel infirmier, la planification de la maind œuvre (PMO), la croissance du nombre de membres inscrits au Tableau, la réorganisation du réseau de la santé sont autant de facteurs qui ont influencé les orientations stratégiques privilégiées par l OIIAQ. Les objectifs et orientations du plan stratégique pour l année ont été développés autour de trois grands axes : la réalisation de notre mandat de protection du public ; le développement et le rayonnement de la profession ; la visibilité et la promotion de la profession. / Réalisation du mandat de protection du public L Ordre continue d assumer ses responsabilités consistant à assurer la protection du public et a poursuivi ses efforts pour sensi biliser et informer les membres et candidats à la profession concernant leurs obligations déontologiques. Inspection professionnelle Au cours de la dernière année, infirmières auxiliaires ont reçu la visite des enquêteurs du Service de l inspection professionnelle dans le cadre des visites de surveillance générale. Discipline Le syndic de l Ordre a reçu 43 demandes d enquête et a déposé 17 dossiers devant le conseil de discipline. Formation Règlement sur la formation continue obligatoire La première période de référence découlant de l entrée en vigueur du Règlement sur la formation continue obligatoire s est terminée le 31 mars À cette date, les infirmières auxiliaires ont dû faire la preuve qu elles ont suivi dix heures de formation entre le 1 er avril 2007 et le 31 mars Cette nouvelle obligation professionnelle a eu des retombées positives dans le milieu de la santé. / 4 Santé Québec \\\

5 /// Éditorial Au 31 mars 2009, seulement membres n avaient pas complété les dix heures de formation requises par le règlement. Ces derniers ont reçu une lettre de la secrétaire de l Ordre les informant qu ils disposaient d un délai de 60 jours à compter du 1 er avril pour compléter les heures manquantes. Au cours de la dernière année, le Service de la formation de l Ordre a organisé plusieurs activités de formation afin de permettre aux infirmières auxiliaires de remplir leurs obligations en vertu du règlement. / Le développement et le rayonnement de la profession Groupe de pilotage en soins infirmiers Suite aux travaux réalisés l an dernier par la Table nationale de la maind œuvre en soins infirmiers, le MSSS a mis sur pied un groupe de pilotage composé de représentants du ministère, d associations d établissements, de syndicats, d ordres professionnels (OIIAQ et OIIQ), d associations de cadres, d agences de santé et de services sociaux et du milieu de l enseignement. Ce groupe est chargé de veiller à l application des mesures annoncées par le MSSS pour faire face au défi de maind œuvre en soins infirmiers, notamment les 20 projets de réorganisation dans toutes les régions du Québec qui sont financés par le MSSS. Ces projets prévoient entre autres une utilisation optimale des compétences dans les secteurs suivants : soins critiques, soins à domicile et hébergement, et doivent également avoir pour objectif de diminuer progressivement le temps supplémentaire et le recours à la maind œuvre indépendante. Entretien d une trachéostomie reliée à un ventilateur Le programme de formation, d une durée de sept heures, découlant de l entrée en vigueur du règlement mentionné au para graphe précédent a été offert en projet pilote à l automne La formation est disponible depuis le mois de janvier Contribution à la thérapie intraveineuse Le programme de formation de 21 heures, habilitant les infirmières auxiliaires à exercer certaines activités liées à la thé rapie intraveineuse, notamment à installer un cathéter intraveineux périphérique court, à administrer des solutions intraveineuses sans additif et à installer et irriguer, avec une solution isoto nique, un cathéter intraveineux périphérique court à injection intermittente, est maintenant disponible. Ces activités sont autorisées par le Règlement sur certaines activités professionnelles pouvant être exercées par une infirmière ou un infirmier auxiliaire, qui a été adopté par l OIIQ et approuvé par le gouvernement. Cette formation, dont les frais d inscription sont assumés par le MSSS suite à l allocation d une aide financière de deux millions de dollars, devrait débuter en septembre 2009 et se terminer en juin Au terme de cette période, elle devrait permettre, dans une première étape, la formation de toutes les infirmières auxiliaires susceptibles d exercer les activités décrites au règlement. Lignes directrices concernant les activités de l infirmière auxiliaire en salle d opération Cette année, l OIIAQ et l OIIQ ont adopté conjointement des lignes directrices. Ces dernières établissent la position des deux ordres professionnels et précisent notamment les activités exercées par les infirmières auxiliaires en salle d opération. Règlement sur certaines activités professionnelles pouvant être exercées par une infirmière ou un infirmier auxiliaire L Ordre a assuré le développement et la mise en place de deux programmes de formation devant permettre aux infirmières auxiliaires d exercer les activités autorisées dans le domaine de l assistance ventilatoire et de la thérapie intraveineuse. /// Volume 19, N o 2, automne \

6 /// Éditorial / La visibilité et la promotion de la profession Journée de l infirmière et infirmier auxiliaire, 5 mai 2008 Dans le cadre de cette journée dont le thème était Les infirmières auxiliaires des partenaires essentielles, l OIIAQ a accordé une aide financière de $, répartie dans 285 établissements publics et 70 établissements privés pour la tenue des activités. Comme à chaque année, du matériel promotionnel a été acheminé aux responsables de l organisation des activités des établissements de santé. De plus, une campagne publicitaire a été organisée à la radio ainsi que dans les quotidiens, et ce, à travers le Québec. Le Service des communications a aussi conclu des ententes permettant l affichage de messages publicitaires dans le métro de Montréal pour souligner l événement. Colloque CIIA Le 4 juin 2008, sous le thème Améliorer la qualité de sa pratique professionnelle s est tenu le 2 e colloque à l intention des membres des comités d infirmières et infirmiers auxiliaires (CIIA). Près de 200 infirmières auxiliaires, membres des CIIA, y ont assisté. Congrès 2008 Le congrès de l Ordre s est tenu le 5 juin dernier au Château Mont SainteAnne à Beaupré. Plus de 550 infirmières auxiliaires ont participé à l événement. Dans le cadre de son congrès, l Ordre décerne le Prix d excellence CharlotteTassé, à la mémoire de la fondatrice de la première école d infirmières auxiliaires. En 2008, ce prix a été remis à M me Mariette Labrecque, qui est infirmière auxiliaire depuis plus de 25 ans et qui exerce sa profession à l Hôpital général de Québec du CSSS de la Vieille Capitale. Assemblée générale annuelle 2008 L assemblée générale annuelle de l Ordre s est aussi déroulée le 6 juin 2008 au Château MontSainteAnne situé à Beaupré. Plus de 200 infirmières auxiliaires y ont assisté. Dans le cadre de cette assemblée, j ai présenté le rapport des activités de l Ordre pour l année Les états financiers pour l année terminée le 31 mars 2008 ont été soumis par la vérificatrice externe et adoptés par les membres de l assemblée. La trésorière a présenté son rapport pour l année / Remerciements Toutes ces réalisations n auraient pu être accomplies sans le soutien et la collaboration des membres de l OIIAQ. Je tiens à souligner l engagement des membres du Conseil d administration de l Ordre ainsi que des cadres et employés du siège social. Ce travail d équipe s est révélé indispensable à la réalisation de la mission de l OIIAQ. Le présidentdirecteur général, Lors du congrès de l Ordre, le ministre de la Santé et des Ser vices sociaux, M. Philippe Couillard, a rencontré les infirmières auxiliaires. Il en a profité pour annoncer l octroi d une somme de deux millions $ en support à la formation des infirmières auxi liaires portant sur la contribution à la thérapie intraveineuse. Il a également insisté sur la collaboration interprofessionnelle notamment entre infirmières et infir mières auxiliaires, pour améliorer à la fois la qualité et la disponibilité des soins requis par la population. Régis Paradis, inf. aux. / 6 Santé Québec \\\

7 /// Editorial president s report by Régis Paradis / president The present report records the actions undertaken by the Order in accordance with its mandate and the mission of ensuring public protection and the professional development of its members. / Strategic Orientations for the fiscal year In order to identify its strategic orientations for the year , the OIIAQ Board of directors took into account the prevailing situation, particularly in the health network. Thus, the shortage of nursing staff, workforce planning, the increase in the number of OIIAQ members, and the reorganization of the health network were among the many factors that influenced strategic orientations selected by the OIIAQ. The Strategic Planning objectives and orientations for the fiscal year were developed around three main concerns: The fulfillment of our mandate of public protection The development and influence of the profession The visibility and promotion of the profession / The fulfillment of our mandate of public protection The Order continued to carry out its responsibilities to ensure the protection of the public. The Order also continued its efforts of increasing awareness and providing information to RNAs and candidates with regard to their ethical obligations. Professional inspection During the last year, 2,080 RNAs received a visit from inspectors of the Professional Inspection Department within the framework of visits of general inspection. Discipline The syndic of the Order received 43 applications for investigation and filed 17 complaints with the discipline council. Training Regulation on compulsory continuous training The first reference period resulting from the coming into effect of the Regulation on compulsory continuous training ended on March 31, At that date, RNAs had to prove that they had completed 10 hours of continuous training courses between April 1 st, 2007 and March 31, This new professional obligation has had a positive impact on the health network. /// Volume 19, N o 2, automne \

8 /// Editorial On March 31, 2009, only 7,524 OIIAQ members had not completed the 10hour training activities required by this regulation. They received a letter from the secretary of the Order informing them that they had a 60day deadline, starting on April 1 st, to complete it. During the last year, the Order s Training Department organized several training activities in order to enable RNAs to comply with the regulation requirements. / The development and influence of the profession Nursing Care Steering Group Following the work undertaken last year by the National Table on the Nursing Labour Pool, the MSSS implemented a steering group that included representatives from the MSSS, healthcare institution associations, labour organizations, professional orders (OIIAQ and OIIQ), management staff associations, health agencies and the education community. This steering group is responsible for ensuring that the measures announced by the MSSS in order to face the challenge of nursing staff workforce are applied, including 20 reorganization projects financed by the MSSS and to be implemented in all Quebec regions. These projects provide for the optimal use of nursing skills in the following sectors: critical care, home care and residential care. An additional objective is to gradually reduce compulsory overtime and the use of independent workers. Contribution to intravenous therapy The 21hour training program is now available. It will allow RNAs to perform certain activities related to intravenous therapy, such as inserting an intravenous catheter from a peripheral site, administering intravenous solutions without an additive, and inserting and irrigating an intravenous catheter by pulse injection and using an isotonic solution. These activities have been authorized by the Regulation respecting certain professional activities which may be performed by Nursing Assistants, adopted by the OIIQ, and approved by the government. This training program should start in September 2009 and end in June Its registration fees are covered by the MSSS due to a special financial support allowance in the amount of two million dollars. At the end of that period, this training program should, at a first stage, enable all RNAs who completed it to perform the activities set out by the Regulation. Guidelines concerning RNA activities in the operating room This year, the OIIAQ and the OIIQ adopted joint guidelines which establish the position of the two professional orders and identify in particular those activities performed by RNAs into the operating room. Maintaining a tracheostomy connected to a mechanical ventilator The training program of seven hours resulting from the coming into effect of the above mentioned regulation was offered as a pilot project in Fall The training program itself has been available since January / 8 Santé Québec \\\

9 /// Editorial / Visibility and promotion of the profession Nursing Assistant s Day: May 5, 2008 Within the framework of the Nursing Assistant s Day, which used the theme Nursing Assistants essential partners, the OIIAQ gave financial support in the amount of $38,250, divided among 285 public health centres and 70 private centres for activities held that day. As of each year, promotional material was sent to persons responsible for organizing activities in health institutions. Moreover, an advertising campaign was organized on radio as well as in dailies in all Quebec regions. The Communications Department also reached an agreement for advertising the event in Montreal metro stations. CIIA Conference The second conference for members of the Registered Nursing Assistants Committees (CIIAs) was held on June 4, 2008, using the theme Improving the quality of our professional practice. Nearly 200 RNAs members of CIIAs took part. Convention 2008 The Order s Convention was held on June 5, 2008, at the Château MontSainteAnne, in Beaupré. More than 550 RNAs took part in the event. During the Order s Convention, the Minister of Health and Social Services, Mr. Philippe Couillard, came to meet RNAs. He took this opportunity to announce a grant in the amount of two million dollars as financial support for the continuous training program on the contribution of Nursing Assistants to intravenous therapy. He also stressed the importance of professional cooperation between Nurses and Nursing Assistants in order to improve the quality, as well as the availability, of nursing care for the population. Within the framework of its Convention, the Order usually issues the Prix d excellence CharlotteTassé Award, named in memory of the founder of the first school for Nursing Assistants. In 2008, this award was given to Ms. Mariette Labrecque, Nursing Assistant for more than 25 years, who practices her profession at the Quebec City General Hospital which is part of the CSSS de la Vieille Capitale. Annual General Meeting 2008 The OIIAQ Annual General Meeting was also held on June 6, 2008, at the Château MontSainteAnne in Beaupré. More than 200 RNAs were present. Within the framework of this meeting, I presented the activity report of the Order for the fiscal year The financial statements for the year ending March 31, 2008 were submitted by the external auditor and adopted by the members present at the AGM. The treasurer also presented her report for the fiscal year / Acknowledgements All these achievements could not have been accomplished without the support and cooperation of members of the OIIAQ. I would like to acknowledge the involvement of members of the Order s Board of Directors as well as of the head office management and personnel. This teamwork was essential to the achievement of the OIIAQ s mission. The President and Executive Director Régis Paradis, RNA /// Volume 19, N o 2, automne \

10 Secteur Gérontologie et Santé RÉPERTOIRE DES COURS / Automne 2009 FORMATION CONTINUE SÉMINAIRES PUBLICS AUTOMNE COÛT 2009 TAXES INCLUSES GÉRONTOLOGIE Approche et communication avec la personne atteinte de déficits cognitifs 23 octobre 125 $ Les comportements dérangeants et perturbateurs 6 novembre 125 $ Les troubles de la personnalité 10 novembre 125 $ Approche et interventions appropriées lors du service des repas en CHSLD 13 novembre 125 $ Mieux connaître la personne âgée pour mieux intervenir auprès d elle 27 novembre 125 $ Des rapports humains de qualité entre l intervenant et le bénéficiaire 18 février $ SOINS EN FIN DE VIE L accompagnement aux mourants (14 heures) 15 et 16 octobre 215 $ Le contrôle de la douleur en fin de vie (14 heures) 28 et 29 octobre 215 $ Le soulagement de la douleur (7 heures) (pour préposés aux bénéficiaires) Sur demande Soins palliatifs : interventions et traitements appropriés 5 novembre 125 $ Relation d accompagnement en soins de fin de vie 8 octobre 125 $ DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL La rédaction des notes d évolution au dossier 20 novembre 125 $ Le leadership infirmier en CHSLD (14 heures) 1 er et 2 octobre 215 $ Communiquer efficacement en équipe de travail 11 décembre 125 $ Principes de déplacement sécuritaire des bénéficiaires (P.D.S.B.) (14 heures) 18 et 25 novembre 150 $ CardioSecours A (4 heures) (de 8 h 30 à 12 h 30) 2 décembre 70 $ Premiers Secours (8 heures) (de 8 h 30 à 17 h 30) 9 décembre 130 $ Préparation à la retraite (21 heures) Offert à Québec et Montréal 16, 17, 18 novembre 350 $ NOUVEAU! Comprendre la cardiologie : Pathologies ischémiques, troubles du rythme 16 octobre 125 $ et insuffisance cardiaque Pour vous inscrire aux séminaires ou pour connaître les modalités d une diffusion de formation dans votre milieu de travail, communiquez avec nous au ou sans frais au , poste , rue Bélanger Est, Montréal (Québec) H2S 1G7 métro JeanTalon PUB Santé Québec 1 page Parution : Automne 2009 Jocelyne Dionne Cégep MarieVictorin : , poste 232

11 /// mot de la secrétaire mot de la secrétaire par andrée bertrand / secrétaire Cette année, le poste à la présidence ainsi que onze postes d adminis trateurs dans cinq régions étaient en élection. À la présidence, M. Régis Paradis a été réélu pour un sixième mandat. En ce qui concerne les postes d administrateurs, cinq candidats parmi les candidatures reçues ont été élus sans opposition dans les trois régions suivantes : Régis Paradis Président Ronald Beaudet Carmelle ChampagneChagnon Région Administrateur élu LaurentidesLanaudière Ronald Beaudet Montérégie Outaouais Carmelle ChampagneChagnon Julie Inkel Christiane Pineault Lyne Plante Mireille Corriveau Julie Inkel Suzanne Lafrenière Suite au dépouillement du vote tenu les 4 et 5 mai dernier, les résultats sont les suivants : RégionS AdministrateurS élus AbitibiTémiscamingue et NordduQuébec MontréalLaval Suzanne Lafrenière Mireille Corriveau Martine Plante Lyne Tétreault Lise Therrien Claire Thouin Christiane Pineault Lyne Plante Martine Plante Le mandat du président et celui des administrateurs élus est d une durée de quatre ans et a pris effet le 5 juin 2009 à la clôture de l assemblée générale annuelle. Lyne Tétreault Lise Therrien Claire Thouin /// Volume 19, N o 2, automne \

12 /// mot de la secrétaire / Nomination d un administrateur dans la région de Québec Pour combler un poste vacant suite à la démission d un adminis trateur de la région de Québec, M me Hélène Alain a été nommée par le Conseil d administration lors de sa ren contre du 5 juin dernier. / Congé de maternité et retraite Remboursement partiel de la cotisation professionnelle Un remboursement partiel de la cotisation professionnelle est possible pour les infirmières auxiliaires en congé de maternité ainsi que pour les retraités. Pour y avoir droit, vous devez faire parvenir une demande écrite avant votre retour au travail à mon attention, M me Andrée Bertrand, et joindre une confirmation de l employeur précisant la date à laquelle a débuté le congé de maternité ou la retraite ainsi que l original de votre attestation de membre en règle. Seules les demandes de remboursement liées à l exercice et reçues avant le 31 mars 2010 seront recevables. Vous assurez la santé des gens, nous assurons votre santé financière. La Capitale services conseils, une filiale de La Capitale groupe financier, vous offre les produits et services financiers suivants : Notre point commun : la santé Conseils en finances personnelles Épargne, placements et fonds Assurances vie et santé individuelles Prêts hypothécaires et personnels Assurances automobile, véhicule récréatif, habitation, voyage et protection juridique Assurances des entreprises Assurances collectives ASSURANCES ÉPARGNE PRÊTS RETRAITE / 12 Santé Québec \\\

13 /// Assemblée générale annuelle Andrée Bertrand, secrétaire de l Ordre, Claude Lacasse, modérateur de l Assemblée, Régis Paradis, inf. aux., président de l OIIAQ, Andrée Guy, vérificatrice externe de la firme PSB Boisjoli, Carmelle ChampagneChagnon, inf. aux., trésorière de l OIIAQ. L assemblée générale annuelle de l Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec s est déroulée le 5 juin dernier à l hôtel Le Victorin à Victoriaville. Près de 125 infirmières auxiliaires y ont assisté. Dans le cadre de l assemblée, le président, M. Régis Paradis, a présenté le rapport des activités de l Ordre pour l année qui se trouve en éditorial de la présente revue. De plus, les états financiers pour l année terminée le 31 mars 2009 ont été présentés par M me Andrée Guy, vérificatrice externe de la firme PSB, et adoptés par les membres. Le bilan et l état des résultats apparaissent à la page 11 de la présente revue. Les membres ont reconduit le mandat de la firme de vérificateurs PSB pour le prochain exercice financier. La trésorière de l Ordre, M me Carmelle Champagne Chagnon, a présenté son rapport pour l année /// formation Journée de formation 4 juin 2009 Plus de 600 infirmières auxiliaires ont assisté à la journée de formation qui s est déroulée à Victoriaville. Les participants ont eu l occasion d assister à deux conférences. La première, portant sur la rédaction de notes au dossier et la communication interprofessionnelle, a été présentée par Yvon Brassard, enseignant au programme de soins infirmiers au Cégep AndréLaurendeau. La deuxième conférence, intitulée Approche à la personne en fin de vie, a été présentée par Isabelle Martineau, monitrice clinique à la Maison MichelSarrrazin. Yvon Brassard Isabelle Martineau /// Volume 19, N o 2, automne \

14 /// nouvelles de l OIIAQ Demande de modification au Code des professions titre ANGLAIS de l infirmière auxiliaire Suite à de nombreuses interventions faites par des membres au cours des dernières années, l OIIAQ a demandé au gouvernement d apporter des modifications à l article 36 p) du Code des professions pour y prévoir un titre et des initiales en langue anglaise répondant mieux à la réalité professionnelle des infirmières auxiliaires. 1 Le projet de loi n o 46 intitulé Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives 2 a été présenté à l Assemblée nationale du Québec le 12 mai et a été adopté le 16 juin Il est entré en vigueur le 19 juin dernier. Les modifications prévues aux paragraphes 5 o et 6 o du premier alinéa de l article 2 du projet de loi modifiant le Code des professions ajoutent aux titres et initiales qui existaient déjà un autre titre professionnel «Licensed Practical Nurse» ainsi que les initiales «L.P.N.». 3 À l instar de ce qui a été fait pour l abréviation «inf. aux.», le Conseil d administration recommandera prochainement aux membres désirant utiliser le titre ou les initiales en anglais, ceux qu ils devront utiliser dans les dossiers et registres officiels. 1 Ces interventions s appuyaient sur le fait que le titre «Nursing Assistant» ne reflétait pas ou plus la réalité professionnelle des infirmières auxiliaires exerçant dans les milieux anglophones. De plus, l utilisation dudit titre serait également une source de confusion au sein de la communauté anglophone où les Nursing Assistants sont fréquemment confondues avec les préposés aux bénéficiaires (Nurses Aids). 2 Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives, L.Q., 2009, c Ces modifications permettent la création d une situation juridique identique à celle existant dans presque toutes les provinces canadiennes ainsi que dans plus de 40 états américains où l on utilise largement le titre «Licensed Practical Nurse» ou les initiales «L.P.N.» Dans ces cas, les lois leur confèrent des champs d exercice et des activités réservées identiques ou très semblables à ceux de l infirmière auxiliaire au Québec. Request for amendment of the Professional Code English title for Nursing Assistant Following many interventions made by its members in the last years, the OIIAQ has requested the Government to amend Section 36 p) of the Professional Code in order to provide for a title and initials in English that would better answer the professional statute of Nursing Assistants. Bill 46 titled An Act to amend the Professional Code and other legislative provisions was introduced to the National Assembly of Québec on May 12, passed on June 16, and came into force on June 19, Amendments provided for in subparagraphs 5 and 6 of the first paragraph of section 2 of the Bill amending the Professional Code add to the already existing titles and initials another professional title, Licensed Practical Nurse, as well as the initials L.P.N. As it was already done for the abbreviation inf. aux. in French, the Board of Directors of the Order will recommend shortly to members wanting to use their title and initials in English which ones to use in official files and registers. 1 These interventions were based on the fact that the title Nursing Assistant did not reflect the present professional reality of Nursing Assistants working in an Englishspeaking environment. Moreover, the use of the said title seemed to be a source of confusion within the Anglophone community, where Nursing Assistants were frequently mistaken for Nurses Aids. 2 An Act to amend the Professional Code and other legislative provisions, L.Q., 2009, c These amendments allow the creation of a legal position identical to the one prevailing in almost all Canadian provinces and in 40 American States, where the title Licensed Practical Nurse or initials L.P.N. are widely used. In those cases, laws confer them practice and reserved activities identical or very similar to Nursing Assistant ones in the province of Québec. / 14 Santé Québec \\\

15 /// rapport des vérificateurs RAPPORT DES VÉRIFICATEURS Aux membres de l Nous avons vérifié le bilan de l auxiliaires du Québec au 31 mars 2009 et les états des résultats et de l évolution des soldes de fonds de l exercice terminé à cette date. La responsabilité de ces états financiers incombe à la direction de l Ordre. Notre responsabilité consiste à exprimer une opinion sur ces états financiers en nous fondant sur notre vérification. Notre vérification a été effectuée conformément aux normes de vérification généralement reconnues du Canada. Ces normes exigent que la vérification soit planifiée et exécutée de manière à fournir l assurance raisonnable que les états financiers sont exempts d inexactitudes importantes. La vérification comprend le contrôle par sondages des éléments probants à l appui des montants et des autres éléments d information fournis dans les états financiers. Elle comprend également l évaluation des principes comptables suivis et des estimations importantes faites par la direction, ainsi qu une appréciation de la présentation d ensemble des états financiers. À notre avis, ces états financiers donnent, à tous les égards importants, une image fidèle de la situation financière de l Ordre au 31 mars 2009, ainsi que des résultats de son exploitation pour l exercice terminé à cette date selon les principes comptables généralement reconnus du Canada. Comptables agréés Montréal, le 22 avril 2009 CA auditeur permis no BILAN FINANCIER Rapport annuel /// Volume 19, N o 2, automne \

16 Bilan Au 31 mars Fonds d administration Programme d assurance de la responsabilité professionnelle $ Fonds de stabilisation des primes $ Fonds de prévention $ Total $ Total $ Actif à court terme Encaisse Placements détenus jusqu à échéance (note 4) Débiteurs À recevoir du Fonds de stabilisation des primes* Frais payés d avance Ristournes à recevoir * Placements disponibles à la vente (note 5) Immobilisations corporelles (note 6) Total de l actif Passif à court terme Créditeurs Dû à l Office des professions du Québec Cotisations perçues d avance Dû au Fonds de prévention* * Soldes de fonds Investis en immobilisations Affectations d origine interne Non grevés d affectations Total du passif et des soldes de fonds * Ces montants n apparaissent pas dans la colonne du total étant donné qu ils s éliminent. Voir les notes afférentes aux états financiers Pour le Conseil d administration Le président La trésorière 40 Rapport annuel / 16 Santé Québec \\\

17 état des Résultats De l exercice terminé le 31 mars Fonds d administration Programme d assurance de la responsabilité professionnelle $ Fonds de stabilisation des primes $ Fonds de prévention $ Total $ Total $ Produits Cotisations Réinscriptions et admissions Congrès et assemblée générale Revenus de placements Divers Publicité Ristournes Charges Services aux membres Inspection professionnelle Admission et évaluation Formation Recherche et développement Communications Discipline Assemblée générale Conseil d administration Comité exécutif Comités du Conseil d administration Administration Services juridiques Informatique Secrétariat général Gestion financière Gestion de l équipement et de l immeuble (note 7) Excédent (insuffisance) des produits par rapport aux charges (44 735) Voir les notes afférentes aux états financiers Rapport annuel /// Volume 19, N o 2, automne \

18 /// DOSSIER Prévention et contrôle des infections nosocomiales Hélène Michaud, Conseillère cadre à la prévention et au contrôle des infections Centre de santé et de services sociaux de MontmagnyL Islet Il est reconnu que les milieux de soins sont propices à la transmission des infections. Les infections nosocomiales (celles qui sont acquises lors de la prestation de soins) sont une cause majeure de complications liées aux soins de santé. Au Québec, il y aurait 80 à 90 mille infections nosocomiales par année. Les conséquences pour les patients sont sérieuses et peuvent être dramatiques : augmentation de la mortalité et de la morbidité, prolongation de l hospitalisation et inquiétude. Il faut aussi inclure dans le bilan la majoration importante des coûts des soins de santé et l insatisfaction des patients. / 18 Santé Québec \\\

19 /// DOSSIER Il est donc important de réduire l incidence des infections nosocomiales en instaurant une véritable culture de prévention des infections. Les travailleurs de la santé, et plus particulièrement les infirmières auxiliaires qui sont en contact quotidien avec les patients, ont une responsabilité importante visàvis de la sécurité du patient. Chacune doit être convaincue de l impact de ses gestes quotidiens sur la prévention et le contrôle de la transmission des infections nosocomiales. L infirmière auxiliaire est au cœur des soins prodigués aux patients ; par ses connaissances, elle est également une personne ressource dans son milieu pour l implantation et l application des moyens de prévention et de contrôle de la transmission des infections. Parmi ces moyens, il faut mettre au premier plan les pratiques de base et l étiquette respiratoire, dont nous proposons ici un rappel. Auparavant, il faut clairement établir une règle fondamentale : les pratiques de base sont un ensemble de mesures que le travailleur de la santé applique en tout temps, indépendamment du diagnostic du patient. Ces mesures sont pratiquées autant en soins aigus à l hôpital, qu en soins de longue durée en CHSLD ou en services courants au CLSC et lors des visites à domicile. Pratiques de Base L HYGIÈNE DES MAINS C est la pierre angulaire de la prévention et du contrôle des infections. L hygiène des mains se pratique à l aide de l eau et du savon ou d une solution à base d alcool. Quand se laver les mains? Quatre indications ou moments importants pour les travailleurs de la santé : 1. Avant de toucher à un patient ou son environnement. 2. Avant une intervention antiseptique. 3. Après un risque de contact avec du liquide organique. 4. Après un contact avec le patient ou son environnement. Durée : 20 à 30 secondes Note : 1 et 4 représentent deux indications, mais une seule occasion de lavage des mains. PORT DES GANTS Indications Lorsqu il y a risque de contact des mains avec : du sang des liquides corporels des secrétions, des excrétions de la peau non intacte des muqueuses des surfaces ou objets contaminés Le port des gants NE REMPLACE PAS l hygiène des mains. Assurer l hygiène des mains après avoir enlevé les gants. /// Volume 19, N o 2, automne \

20 /// DOSSIER Pratiques de Base (SUITE) MASQUE DE PROCÉDURE, PROTECTION OCULAIRE ET ÉCRAN FACIAL BLOUSE ENVIRONNEMENT LINGE ET DÉCHETS PLACEMENT Du patient PRÉVENTION DES BLESSURES DUES AUX OBJETS PIQUANTS OU COUPANTS Indications Protéger les yeux, le nez et la bouche pendant les activités de soins qui risquent de produire des éclaboussures ou la projection de gouttelettes, de liquides corporels, de sécrétions ou d excrétions. Le masque de procédure doit être porté quand on se trouve à moins de deux mètres (environ six pieds) d un usager qui tousse ou qui présente un syndrome d allure grippal (SAG). Indications Si on anticipe la contamination de l uniforme ou des vêtements, il faut porter une blouse. Tout équipement qui sert à plus d un usager doit être nettoyé entre chaque patient. Toutes les surfaces touchées dans la chambre de l usager doivent être nettoyées quotidiennement. Manipuler le linge souillé et les déchets avec prudence pour éviter la contamination personnelle et le transfert à d autres patients. Ne pas remplir les paniers à linge souillé à plus des trois quarts. Utiliser une chambre simple pour un patient qui contamine l environnement. Assurer l hygiène des mains après avoir quitté la chambre. NE JAMAIS RECAPUCHONNER LES AIGUILLES USAGÉES. Placer les objets pointus ou tranchants dans des contenants pour objets piquants ou coupants souillés. Prévenir les blessures dues aux aiguilles, aux scalpels et autres instruments pointus ou tranchants. / 20 Santé Québec \\\

Avis de l OIIAQ. concernant les lignes de conduite à l intention des infirmières auxiliaires qui sont atteintes d une infection hématogène

Avis de l OIIAQ. concernant les lignes de conduite à l intention des infirmières auxiliaires qui sont atteintes d une infection hématogène Avis de l OIIAQ concernant les lignes de conduite à l intention des infirmières auxiliaires qui sont atteintes d une infection hématogène Depuis quelques années, les infirmières auxiliaires, les enseignantes

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

JORF n 0095 du 21 avril 2012. Texte n 29

JORF n 0095 du 21 avril 2012. Texte n 29 1 JORF n 0095 du 21 avril 2012 Texte n 29 DECRET Décret n 2012-528 du 19 avril 2012 relatif au fonds d assurance formation des chefs d entreprise exerçant une activité artisanale NOR: EFII1126169D Publics

Plus en détail

Regard sur les activités du Service des ressources humaines

Regard sur les activités du Service des ressources humaines Commission scolaire de Saint-Hyacinthe Regard sur les activités du Service des ressources humaines Nouvelles en bref Versement de l équité salariale et signature de la convention collective du personnel

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT ISA 610. Utilisation des travaux des auditeurs internes

NORME INTERNATIONALE D AUDIT ISA 610. Utilisation des travaux des auditeurs internes NORME INTERNATIONALE D AUDIT ISA 610 Utilisation des travaux des auditeurs internes This International Standard on Auditing (ISA) 610, Using the Work of Internal Auditors, published by the International

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Caron, Trépanier & associés inc., firme d experts comptables ayant sa place d affaires à Sherbrooke depuis plus de 25 ans, a pour mission : D offrir à sa clientèle, composée de petites

Plus en détail

Absences : Madame Nathalie Blais, madame Nathalie Côté, monsieur Éric Renaud et madame Manon Tremblay, commissaires

Absences : Madame Nathalie Blais, madame Nathalie Côté, monsieur Éric Renaud et madame Manon Tremblay, commissaires PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN 16 e Séance (ordinaire) Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil des commissaires de la Commission scolaire du Lac- Saint-Jean tenue le 19

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Politique MEMBRES Relative à la cotisation, à l inscription au tableau des membres et aux frais exigibles

Politique MEMBRES Relative à la cotisation, à l inscription au tableau des membres et aux frais exigibles Politique MEMBRES Relative à la cotisation, à l inscription au tableau des membres et aux frais exigibles 1.00 AVIS ET PAIEMENT 1.01 Conformément aux dispositions du Code des professions (art. 46), tout

Plus en détail

SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER

SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER CONVENTION DE DONATION Le Groupe Banque TD appuie et promeut la qualité et la sécurité des soins et services offerts

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION ÉCHANGES CANADA

GUIDE D INFORMATION ÉCHANGES CANADA GUIDE D INFORMATION ÉCHANGES CANADA Les critères de participation et le financement accordé pour ce programme sont indiqués dans ce guide pour la session ou l année de mobilité visée, sous réserve de révision

Plus en détail

Exigences de formation continue en médecine vétérinaire. Service du développement professionnel

Exigences de formation continue en médecine vétérinaire. Service du développement professionnel Exigences de formation continue en médecine vétérinaire Service du développement professionnel Mise à jour Mars 2008 Préambule Ce guide décrit la politique de formation continue obligatoire de l Ordre

Plus en détail

rapport des vérificateurs

rapport des vérificateurs rapport des vérificateurs Au conseil d administration du Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Nous avons

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. Mardi 6 novembre 2012

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. Mardi 6 novembre 2012 PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Mardi 6 novembre 2012 Sont présents: Madame Julie Figueiredo représentante des enseignants Madame Isabelle Gauthier représentante du personnel professionnel Madame

Plus en détail

IGF, résolument tourné vers l avenir

IGF, résolument tourné vers l avenir IGF, résolument tourné vers l avenir Au nom des membres du conseil d administration d IGF-Québec et en mon nom personnel, permettez-moi de vous présenter la nouvelle programmation 2015-2016. Cette année

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CABINET D EXPERTISE EN VUE D ASSISTER

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CABINET D EXPERTISE EN VUE D ASSISTER 128, Boulevard du 13 janvier BP : 2704 Lomé Togo Tél. : (228) 22 21 68 64 Fax. : (228) 22 21 86 84 bidc@bidc-ebid.org www.bidc-ebid.org TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CABINET D EXPERTISE EN

Plus en détail

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Kaaren Neufeld, présidente de l Association des infirmières et infirmiers du Canada Ottawa

Plus en détail

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC»

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» Par Pierre-Claver NZOHABONAYO SECRETAIRE GENERAL ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES «OPC» 1. OBJECTIFS Dès sa création, l OPC vise une régulation articulée

Plus en détail

SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN

SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN Montréal, le 9 juin 2015 À toutes les présidences des sections locales À tous les exécutifs régionaux À l exécutif national SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN La sixième Assemblée générale

Plus en détail

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES, des communications et secrétariat général Novembre 2004 Révisé le 23 octobre 2006 Adopté au comité de direction du 25 octobre 2006

Plus en détail

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultezle pour

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU SOUTIEN À L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LE CADRE DE LA STRATÉGIE MINISTÉRIELLE SUR LA MAIN D ŒUVRE EN SOINS INFIRMIERS La direction des ressources humaines AQESSS Octobre

Plus en détail

Chapitre 4. Recouvrement des créances fiscales. Entité vérifiée : Revenu Québec (Centre de perception fiscale)

Chapitre 4. Recouvrement des créances fiscales. Entité vérifiée : Revenu Québec (Centre de perception fiscale) Chapitre 4 Recouvrement des créances fiscales Entité vérifiée : Revenu Québec (Centre de perception fiscale) Mise en contexte Créances fiscales : 7,6 G$ au 31 mars 2011 Somme avant ajustements pour tenir

Plus en détail

ORDRE DES HYGIÉNISTES DENTAIRES DU QUÉBEC POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE OBLIGATOIRE

ORDRE DES HYGIÉNISTES DENTAIRES DU QUÉBEC POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE OBLIGATOIRE ORDRE DES HYGIÉNISTES DENTAIRES DU QUÉBEC POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE OBLIGATOIRE Adoptée le 1 er avril 2008 Révisée le 27 janvier 2012 ORDRE DES HYGIÉNISTES DENTAIRES DU QUÉBEC POLITIQUE DE FORMATION

Plus en détail

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle Assurance soins de longue durée Protection Temporelle Protection Temporelle Pour rester maître de la situation si vous devenez en état de dépendance La Protection Temporelle est une assurance soins de

Plus en détail

RÈGLEMENTS RÉGISSANT LES DEMANDES DE BOURSE POUR LE MOIS DE LA RECHERCHE ÉTUDIANTE

RÈGLEMENTS RÉGISSANT LES DEMANDES DE BOURSE POUR LE MOIS DE LA RECHERCHE ÉTUDIANTE MRE RÈGLEMENTS RÉGISSANT LES DEMANDES DE BOURSE POUR LE MOIS DE LA RECHERCHE ÉTUDIANTE DATE LIMITE DE PRÉSENTATION DES DEMANDES Aucune demande ne sera acceptée après le 15 janvier. Les demandes incomplètes

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 23 septembre 2014 MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 1. Introduction La Banque du Canada (la «Banque») est l administrateur du Régime de pension de la Banque du Canada (le «Régime de pension»)

Plus en détail

Projet de loi n o 61 Loi sur les comptables professionnels agréés. Résumé

Projet de loi n o 61 Loi sur les comptables professionnels agréés. Résumé Projet de loi n o 61 Loi sur les comptables professionnels agréés Résumé NOTES EXPLICATIVES Projet de loi a été déposé à l Assemblée nationale du Québec le 28 mars 2012 par le ministre de la Justice et

Plus en détail

RESPONSABILITÉ DGA SG

RESPONSABILITÉ DGA SG RÈGLEMENT DE LÉGATION DE FONCTIONS ET DE POUVOIRS GÉNÉRAL - DROITS, POUVOIRS ET OBLIGATIONS 1. Adoption de toute mesure jugée appropriée pour pallier temporairement toute situation d urgence et rapport

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION 3, place du Commerce, bureau 501, Île des Sœurs (Verdun), Québec H3E 1H7 Téléphone : (514) 767 4040 ou 1 (800) 640 4050 Courriel : info@iqpf.org

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec.

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec. CAHIER DE GESTION RÈGLEMENT RÉGISSANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL ENSEIGNANT NON SYNDIQUÉ DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DE L INSTITUT MARITIME DU QUÉBEC (Règlement n 07-01.25) COTE 32-06-01.301

Plus en détail

Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick

Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick Rapport et recommandations du comité de négociation à l intention des membres Unité de négociation pour les foyers de soins Négociations 2014

Plus en détail

Services d orientation pour adultes

Services d orientation pour adultes Services d orientation pour adultes Le c.o. pour adultes est le spécialiste de la relation entre l individu, le travail et la formation. Se réorienter Trouver un travail à sa mesure Faire le point sur

Plus en détail

1. LECTURE ET ADOPTION DE L'ORDRE DU JOUR. D'ADOPTER l'ordre du jour avec la modification suivante : - Le point 4.3 est reporté.

1. LECTURE ET ADOPTION DE L'ORDRE DU JOUR. D'ADOPTER l'ordre du jour avec la modification suivante : - Le point 4.3 est reporté. 1738 G1-4340 PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE PROCÈS-VERBAL DE LA 217 e SÉANCE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION des Centres jeunesse de l'outaouais (CJO) tenue le 11 février 2015, à l édifice Marc-Sénéchal 105, boulevard

Plus en détail

SÉANCE DU 18 MARS 2008 VOLUME 10 - NUMÉRO 11

SÉANCE DU 18 MARS 2008 VOLUME 10 - NUMÉRO 11 SÉANCE DU 18 MARS 2008 VOLUME 10 - NUMÉRO 11 Procès-verbal de la séance régulière du conseil des commissaires de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs tenue à la salle des commissaires le 18 mars

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES EED01-DA ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Protocole de collaboration pour la prestation de services auprès des élèves

RECUEIL DES POLITIQUES EED01-DA ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Protocole de collaboration pour la prestation de services auprès des élèves RÉSOLUTION : 245-10 Date d adoption : 23 novembre 2010 En vigueur : 23 novembre 2010 À réviser avant : Directives administratives et date d entrée en vigueur : EED-DA1 23 novembre 2010 RECUEIL DES POLITIQUES

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE Adopté le 29 juin 2009 par le conseil d'administration (275 e assemblée résolution n o 2321) Modifié le 21 avril 2015 par le conseil d administration (310 e assemblée

Plus en détail

Compte du régime de pension des Forces canadiennes

Compte du régime de pension des Forces canadiennes 30 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration du Compte du régime de pension de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Nous avons vérifié le bilan et l état du portefeuille

Plus en détail

régime d assurance collective

régime d assurance collective régime d assurance collective L heure d adhérer Ma ligne de vie Ma ligne de santé Ma ligne de protection de revenu 2 Bonjour, je suis Fiche Adhésion, la toute dernière de la série des fiches. Ma mission

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE La présente Charte de la rémunération, de la nomination et de la gouvernance d entreprise a été adoptée

Plus en détail

INSTRUCTIONS RELATIVES À L INSCRIPTION ET LISTE DE VÉRIFICATION

INSTRUCTIONS RELATIVES À L INSCRIPTION ET LISTE DE VÉRIFICATION INSTRUCTIONS RELATIVES À L INSCRIPTION ET LISTE DE VÉRIFICATION Formulaire d inscription Veuillez vous assurer que tous les renseignements personnels, y compris les adresses électroniques et les numéros

Plus en détail

É T A T S F I N A N C I E RS pour le RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2010

É T A T S F I N A N C I E RS pour le RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2010 É T A T S F I N A N C I E RS pour le RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2010 RAPPORT DES VÉRIFICATEURS Au conseil des Biens non publics RÉGIME D ASSURANCE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule :

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : La crèche de la Cigogne, en tant qu institution pour la petite enfance, poursuit les objectifs suivants : Participer, en partenariat avec

Plus en détail

VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Ce matin, tout va encore plus vite que d habitude. Un client vous demande de devancer sa livraison. Mais votre

Plus en détail

G1-4340 PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE

G1-4340 PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE 1725 G1-4340 PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE PROCÈS-VERBAL DE LA 215 e SÉANCE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION des Centres jeunesse de l'outaouais (CJO) tenue le 12 novembre 2014, à l édifice Marc-Sénéchal 105, boulevard

Plus en détail

ADOPTION : Comité de direction

ADOPTION : Comité de direction PROGRAMME PROGRAMME DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL PROFESSIONNEL DATE : 28 avril 2015 SECTION : Programme NUMÉRO : PG304 RESPONSABLE : Direction des ressources humaines ADOPTION : Comité de direction

Plus en détail

Procédures d admission par équivalence

Procédures d admission par équivalence Procédures d admission par équivalence Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec (OCCOQ)

Plus en détail

Monsieur Raynald Hawkins, commissaire, est absent.

Monsieur Raynald Hawkins, commissaire, est absent. Page 11 PROVINCE DE QUÉBEC Ville de Laval À UNE SÉANCE ORDINAIRE du comité exécutif de la Commission scolaire de Laval, tenue le 7 octobre 2015, à 17 h 30, au 955, boulevard Saint-Martin Ouest, Laval,

Plus en détail

Permis. Document explicatif des étapes pour obtenir un d exercice

Permis. Document explicatif des étapes pour obtenir un d exercice Permis Document explicatif des étapes pour obtenir un d exercice de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec à l intention de l infirmière de la France admissible à l Arrangement de reconnaissance

Plus en détail

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20)

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS... 3 A. Membres du Conseil, principes de gouvernance

Plus en détail

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Josée F. Breton, B.Sc.inf., MBA, Conseillère senior en organisation des soins et du travail, Direction des soins infirmiers

Plus en détail

Mobiliser pour être prêt!! Christiane Rouleau UQAM 13 mars 2008

Mobiliser pour être prêt!! Christiane Rouleau UQAM 13 mars 2008 Mobiliser pour être prêt!! Christiane Rouleau UQAM 13 mars 2008 Un temps de réflexion Vous avez constaté la progression de l épidémie Vous savez que la prévention atteindra rapidement ses limites Beaucoup

Plus en détail

Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble?

Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble? 1 Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble? 2 5000, rue des Administrateurs Montréal, Québec H0P 1T0 Montréal, le 31 mars 2011 À qui de droit, Par la présente,

Plus en détail

Ouverture de la réunion : 09h33

Ouverture de la réunion : 09h33 Durant le colloque 2006 de l AGEHCUQTR le conseil des Présidents a été fait. Celui-ci a eu lieu à l hôtel le Dauphin de Drummondville. Les activités ont débutées à 09h30 le 21 mai 2006. Étaient présents

Plus en détail

INSTITUT DES VÉRIFICATEURS INTERNES SECTION DE QUÉBEC. Rapport d activité 2011-2012

INSTITUT DES VÉRIFICATEURS INTERNES SECTION DE QUÉBEC. Rapport d activité 2011-2012 INSTITUT DES VÉRIFICATEURS INTERNES SECTION DE QUÉBEC Rapport d activité 2011-2012 Mai 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. L introduction...1 2. Les activités du Conseil...1 2.1 Le suivi des activités...1 Activités

Plus en détail

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM 1- Objectifs Le programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM a pour but de promouvoir l entreprenariat chez les jeunes avocats

Plus en détail

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES VOTRE SANTÉ NOUS TIENT À COEUR La Commission scolaire de la Capitale tient à assurer, à l ensemble de son personnel, un environnement de travail qui respecte la santé,

Plus en détail

SOCIÉTÉ CANADIENNE D ÉVALUATION SECTION DE LA CAPITALE NATIONALE ÉTATS FINANCIERS 30 JUIN 2012

SOCIÉTÉ CANADIENNE D ÉVALUATION SECTION DE LA CAPITALE NATIONALE ÉTATS FINANCIERS 30 JUIN 2012 SOCIÉTÉ CANADIENNE D ÉVALUATION SECTION DE LA CAPITALE NATIONALE ÉTATS FINANCIERS 30 JUIN 2012 CONTENU RAPPORT DES VÉRIFICATEURS INDÉPENDANTS ÉTATS FINANCIERS BILAN 3 ÉTAT DES OPÉRATIONS ET ÉVOLUTION DES

Plus en détail

ATTENDU QUE l article 960.1 du Code municipal du Québec, un règlement de cette nature doit indiquer :

ATTENDU QUE l article 960.1 du Code municipal du Québec, un règlement de cette nature doit indiquer : CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN RÈGLEMENT NUMÉRO 110-34 DÉCRÉTANT LA DÉLÉGATION DE COMPÉTENCE DE LA PART DU CONSEIL À LA DIRECTRICE GÉNÉRALE / SECRÉTAIRE

Plus en détail

Liste des sections du Guide

Liste des sections du Guide Introduction Liste des sections du Guide Introduction Aspects éthiques et légaux Identification des cibles Formulation de la question d intérêt Recherche de littérature Évaluation de la documentation Évaluation

Plus en détail

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada Nous avons vérifié

Plus en détail

BIENVENUE. Rencontre des partenaires de la formation infirmière : 25 mai 2015

BIENVENUE. Rencontre des partenaires de la formation infirmière : 25 mai 2015 BIENVENUE Présenté par : Madeleine Lauzier, inf, M. Sc. inf., M.B.A. Directrice-conseil Direction, Affaires externes, OIIQ Rencontre des partenaires de la formation infirmière : 25 mai 2015 Buts de la

Plus en détail

Pour bâtir votre avenir financier. Groupe Lavoie Bergeron Racette

Pour bâtir votre avenir financier. Groupe Lavoie Bergeron Racette Pour bâtir votre avenir financier Groupe Lavoie Bergeron Racette Notre équipe Martin Lavoie, B.A.A Conseiller en placement et directeur de succursale Compte une quinzaine d années dans le domaine du placement

Plus en détail

Comité employé Fonds institution reconnue frais de scolarité 2. Programmes 5-7.03 5-7.02

Comité employé Fonds institution reconnue frais de scolarité 2. Programmes 5-7.03 5-7.02 Directive sur le Fonds de perfectionnement des employés de soutien Service responsable : Ressources humaines En vigueur le : 21 octobre 2008 Référence : Politique 2008/09-06 Convention collective des employés

Plus en détail

---------------- MANDAT D AUDIT ----------------

---------------- MANDAT D AUDIT ---------------- ---------------- MANDAT D AUDIT ---------------- UNE MISSION D AUDIT, UN PARTENAIRE DANS VOS PROJETS. EN EFFET, DES ÉTATS FINANCIERS AUDITÉS AMÉLIORENT SIGNIFICATIVEMENT LE NIVEAU DE CRÉDIBILITÉ DE L IN-

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence :

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence : STAGIAIRE - DEMANDE D INSCRIPTION AU STAGE AVOCAT - DEMANDE D AUTORISATION D AGIR COMME MAÎTRE DE STAGE Articles 26, 27, 28 et 29 du Règlement sur la formation professionnelle des avocats Ce formulaire

Plus en détail

Le meilleur chemin pour nous contacter?

Le meilleur chemin pour nous contacter? Le meilleur chemin pour nous contacter? Vous avez des questions sur les soins à domicile? Vous avez besoin de services ou de soins particuliers? N hésitez pas à nous contacter pour trouver ensemble la

Plus en détail

PERSONNES INVITÉES Mme Guylaine St-Gelais, directrice des Ressources financières et matérielles, points 3.1 et 3.2

PERSONNES INVITÉES Mme Guylaine St-Gelais, directrice des Ressources financières et matérielles, points 3.1 et 3.2 PROCÈS-VERBAL DE LA 99 e SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CSSS DE LA POINTE-DE-L ÎLE TENUE PAR CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE LE LUNDI 16 DÉCEMBRE 2013 PERSONNES PRÉSENTES Mme Cécile Légaré,

Plus en détail

Le Groupe des Pensionnés de Bell (GPB) Inc. Chapitre de Québec

Le Groupe des Pensionnés de Bell (GPB) Inc. Chapitre de Québec Le Groupe des Pensionnés de Bell (GPB) Inc Chapitre de Québec «Notre union fait notre force» AVIS DE LA TENUE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE Mai 2004 Vous êtes invités) à assister à l Assemblée générale

Plus en détail

SUPPLÉMENT AU BULLETIN SUR LES VALEURS MOBILIÈRES DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS

SUPPLÉMENT AU BULLETIN SUR LES VALEURS MOBILIÈRES DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS SUPPLÉMENT AU BULLETIN SUR LES VALEURS MOBILIÈRES DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS 2006-01-20 Vol. 3 n o 3 Règlement modifiant le Règlement Q-28 sur les exigences générales relatives aux prospectus

Plus en détail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Janvier 2015 Bureau du contrôleur général Pourquoi est-ce important Aux termes de la Loi sur la gestion des finances publiques,

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA VILLE DE VILLE-MARIE

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA VILLE DE VILLE-MARIE PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA VILLE DE VILLE-MARIE 19 mai 2015 À une séance régulière du conseil municipal tenue au lieu habituel des délibérations le mardi 19 mai 2015, à 20

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION PROCÈS-VERBAL

CONSEIL D ADMINISTRATION PROCÈS-VERBAL 2 mai 2014 CONSEIL D ADMINISTRATION PROCÈS-VERBAL 130 e RÉUNION EXTRAORDINAIRE : 2 mai 2014 Certifié le 10 juin 2014 Table des matières VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE LA RÉUNION... 1 NOMINATION

Plus en détail

Directive sur le Fonds de perfectionnement des gestionnaires

Directive sur le Fonds de perfectionnement des gestionnaires Directive sur le Fonds de perfectionnement des gestionnaires Service responsable : Approuvé par : Ressources humaines Directeur général En vigueur le : 17 juin 2008 Modifiée le : 1 er octobre 2010, le

Plus en détail

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE Rôle du conseil d administration Le conseil est chargé de la gérance générale de la Société et chaque administrateur doit agir au mieux des

Plus en détail

DEMANDE AU COMITÉ DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL F292d - (DP - 01)

DEMANDE AU COMITÉ DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL F292d - (DP - 01) DEMANDE AU COMITÉ DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL F292d - (DP - 01) RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX : Nom de l enseignant : École/bureau : Titre de la formation: Lieu et dates : Expliquer comment cette activité

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de son projet de se lancer en affaires. Ça vous stimule. Après tout,

Plus en détail

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 2 juin 2014

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 2 juin 2014 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 2 juin 2014 PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil municipal de la Municipalité du Canton de Hampden tenue à

Plus en détail

DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ

DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ FORMATION DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ HIVER-PRINTEMPS 2014 Exemption des examens de la RBQ Une attestation officielle de réussite vous permettra d être exempté des examens

Plus en détail

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET GUIDE D OPÉRATIONS UN DON AU FONDS SPORTS-QUÉBEC POURQUOI? SPORTSQUÉBEC LÉGALEMENT APTE À ÉMETTRE DES REÇUS FISCAUX À titre d association canadienne de sport amateur

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONCTON

UNIVERSITÉ DE MONCTON UNIVERSITÉ DE MONCTON POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION POUR LE PERSONNEL ADMINISTRATIF, PROFESSIONNEL, TECHNIQUE, D ENTRETIEN, DE MÉTIERS ET DE SOUTIEN ADMINISTRATIF Mai 2003 VRARH TABLE DES

Plus en détail

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA)

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2015-2016 Remarque : L état des revenus et des dépenses

Plus en détail

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Communiqué Juin 2011 Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Les provinces du Québec et de l Ontario ont adopté l

Plus en détail

Identité, posture et «marque personnelle» : créer les conditions de votre Leadership!

Identité, posture et «marque personnelle» : créer les conditions de votre Leadership! Présentation et objectifs Le Leadership, par définition personnel et unique, n est pas pour autant «tombé du ciel». Si certains individus semblent disposer d atouts indéniables, il est toujours le résultat

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS Ministère de la Santé et des Soins de longue durée La présente feuille de renseignements fournit de l information de base aux fournisseurs de services de santé ainsi qu au grand

Plus en détail

États financiers. Fonds pour l amélioration de la programmation locale Le 31 août 2010

États financiers. Fonds pour l amélioration de la programmation locale Le 31 août 2010 États financiers Fonds pour l amélioration de la programmation locale Le 31 août 2010 RAPPORT DE VÉRIFICATION À l intention du conseil d administration du Fonds canadien pour l amélioration de la programmation

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick États financiers États financiers CONTENU Rapport de l auditeur indépendant 3 État de la situation financière 4 État des résultats 5 État des flux de

Plus en détail

CHAPTER 17 CHAPITRE 17. (Assented to December 6, 2012) (sanctionnée le 6 décembre 2012) 1(1) Le présent article modifie la Loi sur le

CHAPTER 17 CHAPITRE 17. (Assented to December 6, 2012) (sanctionnée le 6 décembre 2012) 1(1) Le présent article modifie la Loi sur le STATUTE LAW AMENDMENT (NURSE PRACTIONERS) ACT LOI MODIFICATIVE SUR LES INFIRMIÈRES PRATICIENNES (Assented to December 6, 2012) (sanctionnée le 6 décembre 2012) The Commissioner of Yukon, by and with the

Plus en détail

Code : CD-176-2008. Page 1 de 6. Type de document : Politique Révision prévue : 2011

Code : CD-176-2008. Page 1 de 6. Type de document : Politique Révision prévue : 2011 Adopté par : Code : CD-176-2008 Page 1 de 6 Type de document : Politique Révision prévue : 2011 Comité de direction Adopté le : 2008-10-07 Entré en vigueur le : 2008-10-07 Révisé le : Document(s) remplacé(s)

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder le document sur votre ordinateur avant de compléter le formulaire électronique. PROPOSITION D ASSURANCE Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU YUKON

GOUVERNEMENT DU YUKON GOUVERNEMENT DU YUKON Politique 1.7 MANUEL D ADMINISTRATION GÉNÉRALE VOLUME 1 : POLITIQUES MINISTÉRIELLES GÉNÉRALES TITRE : POLITIQUE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ENTRÉE EN VIGUEUR: 12 mai 1994 DERNIÈRE

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder le document sur votre ordinateur avant de compléter le formulaire électronique. PROPOSITION D ASSURANCE Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants

Plus en détail

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 1 er avril 2015 au 31 mars 2018 Date : mars 2015 1 PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES

Plus en détail

INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS

INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS Exercice de la profession d ergothérapeute Q. Qu est-ce que l exercice de la profession pour l Ordre? R. L Ordre définit

Plus en détail

COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT

COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT PROFESSIONNELLES ET PROFESSIONNELS DE RECHERCHE DE L UNIVERSITÉ LAVAL Règles de fonctionnement Le fonds de perfectionnement a pour objectif de favoriser le perfectionnement des

Plus en détail