aveugle ça me touche! Un élève dans mon école, Offre de formation initiale en déficience visuelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "aveugle ça me touche! Un élève dans mon école, Offre de formation initiale en déficience visuelle"

Transcription

1 Offre de formation initiale en déficience visuelle Un élève aveugle dans mon école, ça me touche! Centre suprarégional de soutien et d expertise en déficience visuelle 1240, boulevard Nobert, Longueuil (Québec) J4K 2P4 tél téléc

2 Clientèle visée : titulaire, enseignants spécialistes responsables du braille éducateur spécialisé accompagnateurs Durée : 2 jours, 8 h 30 à 16 h Quand : journées pédagogiques du mois d août Coût : 50 $ (incluant un dîner) Le suivi et l accompagnement des participants concernant la mise en application des apprentissages réalisés lors des formations font partie intégrante de la Formation en déficience visuelle volet cécité et sont nécessaires à la qualité de l enseignement et de l accompagnement dispensés à l élève aveugle. Le suivi et l accompagnement des participants sont assurés par la personne-ressource en déficience visuelle responsable de sa région. Ce suivi et cet accompagnement impliquent : des visites dans le milieu : rencontre individuelle avec la personne formée, rencontre individuelle avec l élève et observation en classe; rétroaction, mises au point et réajustements au besoin; des capsules d enrichissement adaptées à l évolution des apprentissages de l élève; une évaluation annuelle, de forme qualitative, réalisée par la personne ressource sur la qualité de l enseignement du braille et de l accompagnement.

3 Jour 1 Atelier 1 L ÉLÈVE UTILISATEUR DE BRAILLE EN CLASSE (4h) Cette sensibilisation permettra de mieux comprendre les incidences de la cécité sur le développement global de l élève et de sa compréhension du monde. Les expérimentations dans divers contextes pédagogiques vécus par l élève permettront de réfléchir sur les adaptations nécessaires à la compréhension des concepts, d identifier les pistes d intervention probantes et efficaces dans la pratique quotidienne et d échanger sur le rôle de l accompagnateur de l élève aveugle. Atelier 2 Fin P.M. (1h) SOCIALISER POUR MIEUX S INTÉGRER La socialisation est au coeur de la mission de l école. En quoi cette mission est-elle particulière lorsqu il s agit d élèves aveugles? Quel lien existe-t-il entre la cécité et les relations sociales? Comment intervenir efficacement pour aider l élève à développer ses habiletés sociales? Des réponses à ces questions vous seront proposées.

4 Jour 2 Atelier 3 A.M. (2h) L INFORMATIQUE ADAPTÉE 1 re partie (niveau 1) (1h) Après la présentation des aides informatiques utilisées par les élèves, les participants seront sensibilisés aux avantages et aux difficultés rencontrés selon les tâches à réaliser en classe. Il y sera aussi question des notions de base utiles dans différentes applications ainsi que des meilleures stratégies de dépannage. Atelier 4 L ÉMERGENCE DE L ÉCRIT (1h) L élève aveugle ne développe pas sa conscience de l écrit au même rythme que le voyant. Comment favoriser l émergence de l écrit quand l enfant ne voit pas les lettres et les mots de l environnement?

5 Atelier 5 A.M. (1h) LECTURE DE DESSINS EN RELIEF Une image vaut mille mots et un seul coup d œil permet de comprendre une image. Pour les élèves aveugles, les dessins en relief constituent un moyen d obtenir l information donnée par les schémas, les figures géométriques et les cartes géographiques. Afin de comprendre les dessins en utilisant leur sens du toucher, ils doivent utiliser des techniques particulières. Les participants seront sensibilisés à la procédure recommandée pour la lecture des dessins en relief contenus dans les manuels scolaires, ainsi qu à ses conséquences sur les apprentissages. Atelier 6 P.M. (1h) VIVRE LES MATHÉMATIQUES EN EXPLORANT SON ENVIRONNEMENT Pour les élèves aveugles, la manipulation d objets concrets est primordiale afin de mieux comprendre les concepts mathématiques souvent abstraits et se construire une image mentale adéquate. En utilisant une variété d objets usuels et spécialisés, les élèves aveugles assimilent davantage les démarchesmathématiques et transfèrent plus facilement leurs connaissances à d autres contextes. Des échanges et des discussions animeront les tables de présentation du matériel suggéré.

6 Atelier 7 P.M. (1 h 15) LES ACTIVITÉS PHYSIQUES Inclure un élève aveugle dans un cours d éducation physique à l école régulière et dans les activités récréatives présente tout un défi pour les intervenants. Pourtant, comme tous les autres, l élève aveugle a besoin de bouger et de se dépasser. Les participants exploreront des pistes d intervention qui relèvent de la différenciation pédagogique. Plusieurs adaptations qui touchent l environnement, le matériel et les activités seront présentées.

7 Horaire En bref Jour 1 8 h 15 Accueil 8 h 30 Atelier 1 : En classe 10 h 15 Pause 10 h 30 suite atelier 1 11 h h 14 h h h 00 Jour 2 8 h 30 9 h h h h h h h h 45 Dîner suite atelier 1 Pause Atelier 2 : Socialiser Fin Atelier 3 : Informatique Atelier 4 : L émergence de l écrit Pause Atelier 5 : Dessins en relief Dîner Atelier 6 : Mathématique Pause Atelier 7 : Activités physiques Fin FORMULAIRE d inscription Nom Prénom École Commission scolaire Fonction : Enseignant titulaire (préciser le cycle et l année) Enseignant spécialiste (préciser la discipline) Technicien en éducation spécialisée Orthopédagogue Professionnel (préciser) Autre (préciser) Nom de l élève aveugle Nom de la personne-ressource en déficience visuelle tél téléc

8 Itinéraire Comment se rendre Veuillez consulter notre site Internet afin de connaître le trajet vers l école Jacques-Ouellette : L école Jacques-Ouellette L école Jacques-Ouellette est le centre supra-régional de soutien et d expertise de l Ouest du Québec et la seule école québécoise spécialisée en déficience visuelle qui offre tous les parcours de formation de l enseignement régulier et de l adaptation scolaire. Chef de file en enseignement, en recherche et développement et en formation des intervenants scolaires travaillant auprès des élèves aveugles et malvoyants, elle offre un grand nombre de services spécialisés qui répondent aux besoins de ses 350 élèves, âgés de 4 à 21 ans. L école Jacques-Ouellette est un établissement de la commission scolaire Marie-Victorin.

Normes de promotion et de classement pour le passage du primaire au secondaire

Normes de promotion et de classement pour le passage du primaire au secondaire 2013-2014 ÉCOLE JEAN-DU-NORD INFORMATION CONCERNANT L INSCRIPTION ET LES CHOIX DE COURS PASSAGE PRIMAIRE SECONDAIRE PREMIER CYCLE DU SECONDAIRE ET CHEMINEMENT PARTICULIER Ce document informe les parents

Plus en détail

Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation

Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation Primaire Un sujet peut être abordé différemment et sous différentes modalités selon le niveau d expertise du personnel. Incontournables

Plus en détail

Éducation Manitoba. Services aux élèves. aveugles ou malvoyants

Éducation Manitoba. Services aux élèves. aveugles ou malvoyants Éducation Manitoba Services aux élèves aveugles ou malvoyants Données de catalogage avant publication Éducation Manitoba Services aux élèves aveugles ou malvoyants [ressource électronique] ISBN: 978-0-7711-4982-5

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

CPE La Grande Ourse, Intégration d enfants à besoins particuliers, 2006. Révisée par l administration provisoire, Avril 2011.

CPE La Grande Ourse, Intégration d enfants à besoins particuliers, 2006. Révisée par l administration provisoire, Avril 2011. POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS AVEC DES BESOINS PARTICULIERS OU HANDICAPÉS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE LA GRANDE OURSE INTÉGRATION D ENFANTS À BESOINS PARTICULIERS Le centre de la petite enfance La

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF 2014-2019

PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 Mission Instruire Socialiser Qualifier Orientation 1 Travailler ensemble au développement de tous nos élèves, tant au niveau intellectuel, physique, affectif, social que moral,

Plus en détail

Projets particuliers reconnus par la Commission scolaire - 2015-2016

Projets particuliers reconnus par la Commission scolaire - 2015-2016 E002-1-4 Services éducatifs Projets particuliers reconnus par la Commission scolaire - 2015-2016 Répartition des services éducatifs entre les écoles DÉFINITION ET CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Référence : Jean

Plus en détail

Démarche de planification École Philippe-Labarre

Démarche de planification École Philippe-Labarre École Philippe-Labarre Directeur Sylvain Cléroux Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le 4 mai 2004 Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement le 11 décembre 2013 en vigueur

Plus en détail

Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière

Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière L identification du programme I : insertion M: mentorat A : accompagnement J : jeune E : enseignant JE : représente la personne avant

Plus en détail

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire présentant une déficience langagière Document d information et critères d admissibilité du service Document révisé : Juin 2014 1. Présentation

Plus en détail

FORMATIONS CONTINUES 2015

FORMATIONS CONTINUES 2015 FORMATIONS CONTINUES 2015 Administration & interprétation d'adolexie... 2 Comprendre le rapport du neuropsychologue pour intervenir efficacement en orthopédagogie - Formation annulée... 3 Formation sur

Plus en détail

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires E Les programmes des Services éducatifs complémentaires X Juin 2006 T Services éducatifs particuliers et complémentaires R A OBJECTIF 3.1 Accompagner l élève, de façon continue, dans la construction de

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Pratique de pointe Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Présenté par les Programmes de Soutien à l intégration

Plus en détail

Politique des devoirs et des leçons. Centre pédagogique Lucien-Guilbault secondaire

Politique des devoirs et des leçons. Centre pédagogique Lucien-Guilbault secondaire Politique des devoirs et des leçons Centre pédagogique Lucien-Guilbault secondaire Définition et précisions : «Les devoirs et les leçons sont des tâches données aux élèves par leur enseignante ou leur

Plus en détail

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Avril 2014 Table des matières 1. La Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée

Plus en détail

L anglais intensif : pistes de réflexion et modèles proposés.

L anglais intensif : pistes de réflexion et modèles proposés. L anglais intensif : pistes de réflexion et modèles proposés. Introduction «Le développement et l expérimentation de l enseignement de l anglais intensif de l anglais, langue seconde, au Québec se poursuivent

Plus en détail

COURS D ÉTÉ-INFORMATIONS GÉNÉRALES

COURS D ÉTÉ-INFORMATIONS GÉNÉRALES COURS D ÉTÉ-INFORMATIONS GÉNÉRALES CLIENTÈLE Les cours d été sont offerts aux élèves du Collège Saint-Paul. Ces cours s adressent aux élèves qui sont en situation d échec ou qui, sans être en échec, éprouvent

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Allié de votre performance!

Allié de votre performance! Allié de votre performance! Bureautique Formation sur mesure en langues dans le monde des affaires Planification et gestion de fin de carrière Santé et sécurité au travail Service à la clientèle et vente

Plus en détail

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global»

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global» Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être «Partage international en éducation pour un mieux être global» L éducation à la santé au Québec Programmes scolaires

Plus en détail

DATE DE LA SESSION du 08 au 25 juillet 2014 de 8h à 12h30

DATE DE LA SESSION du 08 au 25 juillet 2014 de 8h à 12h30 Pour favoriser le cheminement scolaire et soutenir la persévérance et la réussite de tous ses élèves, la Commission scolaire Marie-Victorin organise une session de cours d été. Ces cours de récupération

Plus en détail

Des logiciels pour innover en mathématique au primaire

Des logiciels pour innover en mathématique au primaire Les dossiers Carrefour éducation Logiciels éducatifs Des logiciels pour innover en mathématique au primaire par Manon Murray Enseignante au 3e cycle du primaire à la commission scolaire Des Sommets et

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE ADOPTÉE : Le 24 novembre 2010 RÉSOLUTION NO : CC2567-10 596, 4 e Rue Chibougamau (Québec) G8P 1S3 Tél. : 418 748-7621 - Télécopieur : 418 748-2440 Politique linguistique document

Plus en détail

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 Approuvé tel qu amendé par le conseil d établissement le 6 mai 2014. LE PORTRAIT DE NOTRE MILIEU L école Du Domaine est située dans le secteur Duberger de l arrondissement

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Services santé et sécurité à la carte

Services santé et sécurité à la carte Services santé et sécurité à la carte Les Services Santé et sécurité du travail offrent des services à la carte aux membres de l AQCPE non membres de la Mutuelle de prévention des CPE. Sans bénéficier

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

CLASSEMENT POUR L ÉLÈVE N AYANT PAS ATTEINT LES EXIGENCES DE FIN DE CYCLE :

CLASSEMENT POUR L ÉLÈVE N AYANT PAS ATTEINT LES EXIGENCES DE FIN DE CYCLE : G U I D E D I N F O R M A T I O N C H O I X D E C O U R S 1 re ANNÉE DU DEUXIÈME CYCLE DU SECONDAIRE (3 e secondaire) 2012-2013 Le présent guide a été rédigé afin de répondre aux questions les plus fréquemment

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes ATELIER : Motiver et engager les jeunes dans leur parcours Présenté par : Éric Darveau, Directeur général

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE

GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE GUIDE D ANIMATION 7 ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE TABLE DES MATIÈRES 1 Contexte de réalisation de la vidéo... p.4 2 Présentation de la vidéo... p.5 3 Animation destinée au personnel enseignant...p.6 3.1

Plus en détail

L accompagnement des enseignants en formation professionnelle. Objectifs. enseignants. ! Présentation de résultats de la rechercheaction

L accompagnement des enseignants en formation professionnelle. Objectifs. enseignants. ! Présentation de résultats de la rechercheaction L accompagnement des enseignants en formation professionnelle 5 e congrès biennal du CQJDC 24 avril 2014 Nancy Gaudreau, Ph. D. Geneviève Carrier, B. Ed. Kathleen C. Durand, B. Erg. Objectifs! Présentation

Plus en détail

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves «Le conseil des maîtres propose l'organisation générale

Plus en détail

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS ET LE PLAN DE RÉUSSITE DU CENTRE 2013-2018 Adoptés par les membres du conseil d établissement à leur réunion du 3 avril 2013 Table des matières Contexte et enjeux... 3 Des

Plus en détail

Intensification de l anglais Pistes de réflexion et modèles proposés

Intensification de l anglais Pistes de réflexion et modèles proposés Intensification de l anglais Pistes de réflexion et modèles proposés Introduction «Le développement et l expérimentation de l enseignement de l anglais intensif de l anglais, langue seconde, au Québec

Plus en détail

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Février 2015 Table des matières 1. La Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne

Plus en détail

Une. expertise. à partager

Une. expertise. à partager Une expertise à partager Programmation 2012-2013 Table des matières 27 novembre 2012 Le trouble du comportement chez l adulte présentant une déficience physique : notions de base 13 et 14 décembre 2012

Plus en détail

HEURE CONFÉRENCE. Au plaisir de vous rencontrer! ACCUEIL ET INSCRIPTION 9 H CONFÉRENCE D OUVERTURE : LA BIBLIOTHÈQUE SCOLAIRE DU 21 E SIÈCLE 9 H 30

HEURE CONFÉRENCE. Au plaisir de vous rencontrer! ACCUEIL ET INSCRIPTION 9 H CONFÉRENCE D OUVERTURE : LA BIBLIOTHÈQUE SCOLAIRE DU 21 E SIÈCLE 9 H 30 HEURE CONFÉRENCE 8 H 30 ACCUEIL ET INSCRIPTION 9 H 9 H 30 10 H 10 H 15 13 H 14 H CONFÉRENCE D OUVERTURE : LA BIBLIOTHÈQUE SCOLAIRE DU 21 E SIÈCLE LE LIVRE NUMÉRIQUE : ÉTATS DES LIEUX PAUSE LE PROGRAMME

Plus en détail

plan de partenariat PREMIÈRE ÉDITION TOURNOI DE GOLF DE LA CORPIQ Mardi 17 septembre 2013, MONTRÉAL PREMIER EN IMMOBILIER

plan de partenariat PREMIÈRE ÉDITION TOURNOI DE GOLF DE LA CORPIQ Mardi 17 septembre 2013, MONTRÉAL PREMIER EN IMMOBILIER plan de partenariat PREMIÈRE ÉDITION TOURNOI DE GOLF DE LA CORPIQ Mardi 17 septembre 2013, MONTRÉAL PREMIER EN IMMOBILIER Mot du président d honneur SOYEZ PREMIER! DÉROULEMENT DE LA JOURNÉE À titre de

Plus en détail

Soutien en informatique clinique Un projet pilote

Soutien en informatique clinique Un projet pilote Soutien en informatique clinique Un projet pilote Un appui aux intervenants et aux usagers Debbie Furlotte Chef du programme en déficience visuelle adulte et surdicécité Steeve Mathieu Chef des systèmes

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Fiche-action projet d expérimentation/innovation Année 2012-2013

Fiche-action projet d expérimentation/innovation Année 2012-2013 Fiche-action projet d expérimentation/innovation Année 2012-2013 Académie : Aix-Marseille Merci de bien vouloir compléter sous forme numérique (sous word) ce questionnaire et le retourner à ce.dafip@ac-aix-marseille.fr

Plus en détail

Politique d accessibilité du RREO

Politique d accessibilité du RREO Politique d accessibilité du RREO Date d entrée en vigueur : Le 1 er janvier 2014 Révision : 16 décembre 2014 Date de la prochaine révision : Le 1 er janvier 2017 Responsables : Vice-présidente principale,

Plus en détail

Le plan d intervention: une démarche concertée. Document réalisé par Valérie Doyon, vice-présidente Lilianne Touchette, secrétaire

Le plan d intervention: une démarche concertée. Document réalisé par Valérie Doyon, vice-présidente Lilianne Touchette, secrétaire Le plan d intervention: une démarche concertée Document réalisé par Valérie Doyon, vice-présidente Lilianne Touchette, secrétaire Qu est-ce que le plan d intervention? Le PI est la démarche que toutes

Plus en détail

COURS DE RÉCUPÉRATION Session été 2011

COURS DE RÉCUPÉRATION Session été 2011 COURS DE RÉCUPÉRATION Session été 2011 La Commission scolaire des Samares offre des cours de récupération aux élèves qui étaient inscrits dans l une de ses écoles secondaires durant l année 2010-2011 dans

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. 16 février 2006

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. 16 février 2006 Le plan d intervention au service de la réussite de l élève 16 février 2006 Services éducatifs 1 La nature du plan d intervention Le plan d intervention a pour objectif d aider l élève qui, parce qu il

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

MANUEL DE GESTION GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION

MANUEL DE GESTION GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION SCECR-DIR-07-01 MANUEL DE GESTION TITRE : GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE ET PROCÉDURE Expéditeur : Conseillère-cadre à l évaluation, aux communications et à la recherche

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE FORMULAIRE 2016-2017

DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE FORMULAIRE 2016-2017 DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE FORMULAIRE 2016-2017 Nom de l organisme ou de l établissement : DATE LIMITE 30 AVRIL 2016 Rés. ADM 11-03 1 MISSION DE LA FONDATION La mission de la Fondation Équilibre consiste

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

Cycle 3 cycle de consolidation

Cycle 3 cycle de consolidation Cycle 3 cycle de consolidation Des pistes de réflexion Les progressions L'évaluation L'anticipation des passages de classe Le cycle 3 (CM1,CM2,6eme) Le cycle 3, qui relie désormais les deux dernières années

Plus en détail

Sylvie Boutin CSSS de Saint Léonard et Saint Michel 23 septembre 2010

Sylvie Boutin CSSS de Saint Léonard et Saint Michel 23 septembre 2010 Journée e dialogue Le réseau r de l Est l de Montréal al chef de file en santé mentale GUICHET D ACCÈS AUX SERVICES EN SANTÉ MENTALE Présentation en plénière Sylvie Boutin CSSS de Saint Léonard et Saint

Plus en détail

POLITIQUE D INCLUSIO N DES

POLITIQUE D INCLUSIO N DES C E N T R E D E L A P E T I T E E N F A N C E L E S B O U R G E O N S - S O L E I L POLITIQUE D INCLUSIO N DES ENFANTS AYA NT DES BE SOINS PARTICULIERS É LA BORÉ PAR M ARIE JOSÉE LE LIÈVRE E T SOPHIE LE

Plus en détail

Services d orientation pour adultes

Services d orientation pour adultes Services d orientation pour adultes Le c.o. pour adultes est le spécialiste de la relation entre l individu, le travail et la formation. Se réorienter Trouver un travail à sa mesure Faire le point sur

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS Adapter le 2 février, 2015 Préambule Dans l esprit de l article 10 de la Chartre des droits et libertés de la personne

Plus en détail

COURS D ÉTÉ ET ÉPREUVES DU MELS 2014

COURS D ÉTÉ ET ÉPREUVES DU MELS 2014 COURS D ÉTÉ ET ÉPREUVES DU MELS 2014 INFORMATIONS GÉNÉRALES Clientèle : Les cours d été sont d abord offerts : aux élèves de la Commission scolaire des Chênes; à ceux et celles qui fréquentent une autre

Plus en détail

Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires.

Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires. Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires. Mise à jour actualisée en fonction des modifications au Régime pédagogique entrant en vigueur le 1 er juillet

Plus en détail

Plan de réussite 2009-2010

Plan de réussite 2009-2010 Plan de réussite 2009-2010 Orientation 1 : Respecter davantage les rythmes d apprentissage des élèves pour réaliser la mission d Instruire les élèves. Objectif 1 : Réduire de 10% le nombre d élèves de

Plus en détail

Mesures de sécurité en entreprise sur le gaz naturel Durée de 4 h

Mesures de sécurité en entreprise sur le gaz naturel Durée de 4 h Mesures de sécurité en entreprise sur le gaz naturel de 4 h Cette formation s adresse à toute personne travaillant en entreprise voulant acquérir les connaissances de base sur le gaz naturel, ses propriétés,

Plus en détail

La conception de jeux vidéo éducatifs une méthodologie de recherche/création

La conception de jeux vidéo éducatifs une méthodologie de recherche/création Resumé de la version Web de la thèse Présenté par René St-Pierre Ph.D. Doctorat en Études et Pratiques des Arts Université du Québec à Montréal (UQAM) Janvier 2007 Objectif Cette méthode vise à outiller

Plus en détail

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle Dispositif : da01 - Animations pédagogiques Identifiant : 13D0906003 Inscription : Public désigné, ne pas s'inscrire Objectifs généraux : Maîtrise de la langue, Mathématiques et culture scientifique, culture

Plus en détail

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités À L INTENTION DES GESTIONNAIRES ET AUTRES RESPONSABLES DE PROJETS DE FORMATION SUR MESURE

Plus en détail

CONSULTATION, FORMATION, COACHING

CONSULTATION, FORMATION, COACHING CONSULTATION, FOMATION, COACING GESTION DES ESSOUCES UMAINES Michèle Bergeron, BAA, emba Consultante, formatrice agréée, coach 97, rue Guay, Trois-ivières, (Québec) G9A 3B4 819-379-9663 michele@gestionmichelebergeron.com

Plus en détail

Programme d Expertise

Programme d Expertise Programme d Expertise Offre de formation aux courtiers Août à décembre Besoin de renseignements? 2015 Communiquez avec l équipe Formation et développement 1 855 646-8228, poste 87952 EMPLACEMENT DES LOCAUX

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION 2015

PROGRAMME DE FORMATION 2015 PROGRAMME DE FORMATION 2015 Résidence Cardinal-Vachon LE RÉFLEXE AÎNÉ : COMPRENDRE POUR MIEUX SERVIR En collaboration avec Fédération québécoise du loisir en institution À QUI S ADRESSE CETTE FORMATION

Plus en détail

Vieillir en. bonne santé. mentale 201 1-2012. Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles

Vieillir en. bonne santé. mentale 201 1-2012. Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles Vieillir en bonne santé mentale 201 1-2012 Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles Mis sur pied en 2005, le programme Vieillir en bonne santé mentale bénéficie de l appui d un comité

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Nom, école Ce qui vous amène Ce que je connais de l entrepreneuriat étudiant 2 2000.réflexion sur les programmes et sur l entrepreneurship

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT de l employabilité

DÉVELOPPEMENT de l employabilité DÉVELOPPEMENT de l employabilité DURÉE SELON LE NOMBRE DE JEUNES DURÉE 30 MIN* Le CV et la lettre de présentation Comment rédiger un CV et une lettre de présentation? Préparation à l entrevue d emploi.

Plus en détail

Cours d été des établissements privés de la région de Québec. Document d information et formulaire d inscription aux parents

Cours d été des établissements privés de la région de Québec. Document d information et formulaire d inscription aux parents Été 2015 Été 2015 Cours d été des établissements privés de la région de Québec Document d information et formulaire d inscription aux parents Cours d été des établissements privés de la région de Québec

Plus en détail

VISIOCONFÉRENCE : Guide de planification à l enseignement À l intention des enseignants et enseignantes

VISIOCONFÉRENCE : Guide de planification à l enseignement À l intention des enseignants et enseignantes VISIOCONFÉRENCE : Guide de planification à l enseignement À l intention des enseignants et enseignantes 2015 2 Rédaction Marie-Josée Tondreau Suzanne Paradis 3 Quand je planifie l ensemble du cours : Je

Plus en détail

Le projet Un bon départ

Le projet Un bon départ Le projet Un bon départ Une expérience pratique de dépistage dans les milieux préscolaires Caroline Girard, intervenante responsable du projet Communication présentée dans le cadre du 36e congrès annuel

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE!

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! COMMISSION SCOLAIRE DE LA CAPITALE ÉCOLE SAINT-MALO LE PROJET ÉDUCATIF 2010-2015 DE L ÉCOLE POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! Projet éducatif adopté par les membres du conseil d établissement

Plus en détail

Démarche de planification École Joseph-Charbonneau

Démarche de planification École Joseph-Charbonneau Démarche de planification École Joseph-Charbonneau Directrice Louise Paquette Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement en vigueur

Plus en détail

Vers la QUATRIÈME SECONDAIRE

Vers la QUATRIÈME SECONDAIRE Vers la QUATRIÈME SECONDAIRE Ordre du jour Règles de promotion Les séquences de mathématiques Les sciences Exigences pour le D.E.S. et le cégep Double diplomation. Mon choix de séquence en mathématique

Plus en détail

Postes en technologie de l information

Postes en technologie de l information Mutation 2013 Postes en technologie de l information Consultez les témoignages de nos ambassadeurs Suzanne Samson Gestionnaire en technologies de l information Simon Barriault Analyste en informatique

Plus en détail

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE 2012-2013 EN MILIEU SCOLAIRE PRIMAIRE OFFRE DE SERVICE - ENTREPRENEURIAT JEUNESSE EN MILIEU SCOLAIRE 1 OFFRE DE SERVICE 2012-2013 Écoles primaires Le

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

Politique de formation continue

Politique de formation continue Politique de formation continue Adoptée le 31 mars 2006 Table des matières Introduction 3 Contexte 3 Engagements d Arrimage (principes directeurs) 4 Objectifs 5 Clientèle visée et champs de formation 6

Plus en détail

Conseiller ou conseillère en vente d automobiles

Conseiller ou conseillère en vente d automobiles Conseiller ou conseillère en vente d automobiles Description du métier Les conseillers et conseillères en vente d automobiles renseignent et conseillent toute personne intéressée à l achat d un véhicule

Plus en détail

TRANSITION PRIMAIRE SECONDAIRE COMMENT AIDER MON ENFANT À BIEN VIVRE SA TRANSITION?

TRANSITION PRIMAIRE SECONDAIRE COMMENT AIDER MON ENFANT À BIEN VIVRE SA TRANSITION? TRANSITION PRIMAIRE SECONDAIRE COMMENT AIDER MON ENFANT À BIEN VIVRE SA TRANSITION? Le mardi 3 juin 2014 CONTENU DE LA PRÉSENTATION L intégration au secondaire et l adolescence, un double défi. (présenté

Plus en détail

OUTIL 3 SONDAGE RÉALISÉ AUPRÈS DES PARENTS DE NOS ÉLÈVES. À retourner à. Pour le. Direction générale

OUTIL 3 SONDAGE RÉALISÉ AUPRÈS DES PARENTS DE NOS ÉLÈVES. À retourner à. Pour le. Direction générale OUTIL 3 SONDAGE RÉALISÉ AUPRÈS DES PARENTS DE NOS ÉLÈVES À retourner à Pour le Direction générale Date : OUTIL 3 SONDAGE RÉALISÉ AUPRÈS DES PARENTS DE NOS ÉLÈVES OBJECTIF DE CE SONDAGE Ce sondage a pour

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

Médiathèque Marguerite Duras, Paris 20 ème

Médiathèque Marguerite Duras, Paris 20 ème Accessibilité à la culture pour un public déficient visuel Le 18 septembre 2014, le voyage d étude du groupe ABF Franche-Comté à Paris, a donné un coup de projecteur sur l accès à la lecture pour les déficients

Plus en détail

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique.

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Mandats Conseiller l Agence sur les orientations et les actions à privilégier en sécurité alimentaire; Planifier,

Plus en détail

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI GESTIONNAIRE SI CHEF D ÉQUIPE SI Vision et connaissance du modèle Vision et connaissance du modèle Établit la structure et la vision du programme en fonction des

Plus en détail

Du personnel d encadrement des commissions scolaires

Du personnel d encadrement des commissions scolaires DE S C R I P T IO N D E S E M P L O I S G É NÉ R I Q U E S Du personnel d encadrement des commissions scolaires Direction générale des relations du travail Ministère de l Éducation Juillet 2002 TABLE DES

Plus en détail

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 OBJECTIFS MOYENS PLAN DE FORMATION RÉSULTATS ATTENDUS ORIENTATION 1 FAVORISER LE PLEIN POTENTIEL DE NOS ÉLÈVES 1.1 D ici 5 ans, augmenter de

Plus en détail

La prévention, un travail d éd. équipe. Le programme PEC, une intervention multimodale. et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D.

La prévention, un travail d éd. équipe. Le programme PEC, une intervention multimodale. et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D. La prévention, un travail d éd équipe : Le programme PEC, une intervention multimodale auprès s d adolescents d en difficulté de comportement et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D. Université du Québec

Plus en détail

On a souvent entendu que l information c est le pouvoir. En fait, c est le pouvoir d agir.

On a souvent entendu que l information c est le pouvoir. En fait, c est le pouvoir d agir. Le droit d être informé prend sa source dans les droits fondamentaux de la Charte des droits et libertés québécoise. L article 44 confirme que tout Québécois a droit à l information, sous réserve de la

Plus en détail

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Plan de la présentation Le secteur Recherche, innovation et science citoyenne

Plus en détail

Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession

Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession 1 Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession Optimisation de la gestion du diabète et réseautage interne au CSSS de Gatineau entre VERS SA Santé et l hôpital Pierre-Janet Marie

Plus en détail