Index alphabétique. Les références correspondent aux numéros des tableaux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Index alphabétique. Les références correspondent aux numéros des tableaux"

Transcription

1 Index alphabétique Les références correspondent aux numéros des tableaux A Actifs bilan 4, 5, 26, 27 des établissements à statut particulier 63, 27 selon le périmètre de consolidation comptoir 31 Actions 15, 16, 38b, 38c Activités bancaires ordinaires 40, 41, 65 Amortissements 40, 41, 65 Assurances, sociétés d 38a, 38c Avances contre billets à ordre 8 Avoirs (voir Actifs) Avoirs en comptes de virement 6, 24 B Banque des Lettres de Gage 63, 64, 65, 66 Banque nationale suisse 6, 24, 63, 64, 65, 66 Banques comptoirs 48, 49, 50 établissements à statut particulier 63, 64, 65, 66 nombre d établissements selon la forme juridique 3 selon la somme du bilan 2 par cantons 49, 50 Bénéfice compte de résultat 40, 41, 42, 65 Bilan (voir Actifs et Passifs) somme 1, 2 Billets de banque (voir Liquidités) Bons du trésor 7, 9, 24 C Caisses de pensions 38a, 38c Cantons (voir également Collectivités de droit public) 13, 49, 50 Capital de dotation 42 social 18, 23, 24, 63 social non libéré 4, 17, 24, 63 Centrale de lettres de gage des banques cantonales 63, 64, 65, 66 Centrales de clearing, avoirs auprès de 6 Charges 40, 41, 65 Charges de personnel 43 Chèques 7 Collectivités de droit public créances résultant de papiers monétaires 7 crédits à des collectivités de droit public 9 titres 15 Communes (institutions communales) 3, 17, 23, 41, 42 Communes politiques (voir Collectivités de droit public) Compte de résultat 40, 41, 65 Comptes de libre passage (2 e pilier) 24 de régularisation 4, 17, 18, 23, 24, 63, 64 de virement à la BNS (avoirs en) 6, 24 postaux, avoirs en 6 Comptoirs nombre de 48, 49, 50 bilans, selon le périmètre de consolidation 31 Confédération (voir Collectivités de droit public) Contrats à terme 34 Correctifs de valeurs Créances découlant de pensions de titres 28a découlant de prêts 28a hypothécaires bilan 4, 5, 17, 25, 63 en Suisse 10 mouvement, en Suisse 10 selon le lieu du gage 13 selon le rang des gages 11a taux d intérêt 53, 56 résultant des opérations fiduciaires 36, 38 résultant des papiers monétaires (voir Papiers monétaires) sur la clientèle bilan 4, 5, 63 comptes suisses 14 selon le lieu du gage 13 sur les banques bilan 4, 5, 63 sur l étranger 24, 26, 27, 32, 38 Crédits à des banques étrangères 32 à des collectivités de droit public suisses 9 à la consommation 8 Die Banken in der Schweiz 2014 / Les banques suisses 2014 B35

2 en comptes courants 9 hypothécaires (voir Créances hypothécaires) par engagements 39 D Depôts d épargne (voir Engagements envers la clientèle) Depôts de titres 38a, 38b, 38c Dérivés, instruments financiers 34 Dividendes 40, 41, 42, 65 E Effectifs 51, 52, 66 Effets de change 7 Emprunts auprès des centrales d émission de lettres de gage 18, 19, 22, 24, 25, 64 Emprunts obligataires 18, 23, 24, 64 Engagements à titre fiduciaire 36, 38 conditionnels 39 découlant de pensions de titres 28a découlant de prêts 28a de libérer et d effectuer des versements supplémentaires 39 de versement 39 envers la clientèle bilan 18, 19, 64 comptes suisses 14 selon le domicile de la clientèle 13 taux d intérêt 54, 57 envers les banques bilan 18, 19, 64 envers l étranger 24, 26, 27, 32, 38 resultant des papiers monétaires (voir Papiers monétaires) Entreprises 15, 16 Entris Banking SA 63, 64, 65, 66 Epargne (voir Engagements envers la clientèle) Etablissements (voir Entreprises) Etablissements à statut particulier 63, 64, 65, 66 Etablissements de placements collectifs 38a, 38c Etat (institutions d ) 3, 17, 23, 41 F Fonds de la clientèle (voir également Engagements envers la clientèle, Opérations fiduciaires, Dépôts de titres) 14, 19, 54 de prévoyance 24 de placement (voir Placements collectifs) Fonds propres bilan 18, 19, 23, 25, 64 Forme juridique bilan selon la forme juridique des établissements 17, 23 compte de résultat selon la forme juridique 41 nombre d établissements selon la forme juridique 3 H Hypothèques (voir Créances hypothécaires) I Immobilisations corporelles 4, 5, 17, 24, 25, 63 Immobilisations financières 4, 5, 17, 24, 63 Impôts 40, 41, 65 Institutions communales 3, 17, 23, 41, 42 d Etat 3, 17, 23, 41 Instruments financiers dérivés 34 Intérêt, taux d créances hypothécaires 53, 56 emprunts 54, 61 emprunts par lettres de gage 62 fonds de la clientèle 54, 57 obligations 54, 61 obligations de caisse 54, 59 postes de l actif (autres) 53, 561, 562 postes du passif (autres) 54, 571 L Lettres de gage bilan 15, 18, 19, 22, 24, 25, 64 taux d intérêt 62 Liquidités 4, 5, 6, 17, 24, 25, 63 Liechtenstein, Principauté de 13 M Métaux précieux bilan 4, 24, 25, 27, 28, 63, 27, 28 instruments financiers dérivés 34 opérations fiduciaires 36, 38 Monnaie étrangère bilan 24, 25, 27, 29, 31 B36 Die Banken in der Schweiz 2014 / Les banques suisses 2014

3 dépôts de titres 38a, 38b opérations fiduciaires 36 Monnaie, pièces de (voir Liquidités) Montant du sous-jacent 34 O Obligations actifs 9, 15 de caisse bilan 18, 19, 23, 24, 25, 64 taux d intérêt 54, 59 opérations hors bilan 38b, 38c passifs 18, 19, 24, 25, 64 taux d intérêt 54, 61 Opérations de commissions 40, 41, 65 d intérêts 40, 41, 65 de négoce 40, 41, 65 en comptes étrangers au bilan 24, 26, 27, 28, 28a opérations fiduciaires 36, 38 participations 16 répartition, 38 titres 15 fiduciaires 36, 37, 38 hors bilan engagements conditionnels 39 engagements irrévocables 39 instruments financiers dérivés ouverts 34 opérations fiduciaires 36, 37, 38 stocks de titres dans les dépôts de la clientèle 38a, 38b, 38c interbancaires 29 Options 34 P Papiers monétaires actifs 4, 5, 7, 17, 24, 25, 32, 63 passifs 18, 19, 23, 24, 25, 64 Participations bilan 4, 5, 17, 24, 25, 63 produit des 40, 41, 65 titres suisses et étrangers 16 Parts de fonds de placement (voir Placements collectifs) Passifs bilan 18, 19, 26, 27 des établissements à statut particulier 64, 27 selon le périmètre de consolidation comptoir 31 Pensions de titres, créances et engagements découlant de 25, 28a Périmètre de consolidation comptoir 31, 38a, 38b, 38c Personnel 51, 52, 66 Personnel, charges de 43 Perte bilan 4, 18, 23, 24, 63, 64 Pièces de monnaie (voir Liquidités) Placements collectifs 15, 38b, 38c Portefeuilles de titres (voir Titres) Prestations de services 40, 41, 65 Prêts, créances et engagements non monétaires découlant de 25, 28a Prêts personnels (voir Crédits à la consommation) Prévoyance, fonds de 24 Principauté de Liechtenstein 13 Produits 40, 41, 65 Provisions R Régularisation (voir Comptes de régularisation) Relations interbancaires 29 Remplacement, valeur de 34 Répartition du bénéfice 40, 41, 65 Répartition par pays des avoirs et engagements à titre fiduciaire 38 des avoirs et engagements dans les bilans 32 Repo (voir Pensions de titres) Rescriptions 7, 9, 24 Réserves S SIX SIS SA 63, 64, 65, 66 SIX x-clear SA 63, 64, 65, 66 Sociétés anonymes 3, 17, 23, 41 coopératives 3, 17, 23, 41 financières 15, 16 Stocks de titres dans les dépôts de la clientèle 38a, 38b, 38c Succursales (voir Comptoirs) Swaps 34 T Tantièmes 40, 41, 65 Taux d intérêt (voir Intérêt) Titres bilan 4, 5, 9, 15, 17, 63 Die Banken in der Schweiz 2014 / Les banques suisses 2014 B37

4 opérations hors bilan 38a, 38b, 38c participations 16 stocks de titres dans les dépôts de la clientèle 38a, 38b, 38c Total des bilans 1, 2 V Valeur de remplacement 34 B38 Die Banken in der Schweiz 2014 / Les banques suisses 2014

5 Die Banken in der Schweiz 2014 / Les banques suisses 2014 B39

Chiffres clés. Comptes annuels Banque Coop SA selon le principe True and Fair View. Evolution sur 5 ans de l action au porteur

Chiffres clés. Comptes annuels Banque Coop SA selon le principe True and Fair View. Evolution sur 5 ans de l action au porteur Chiffres clés Comptes annuels Banque Coop SA selon le principe True and Fair View Structure du capital 2007 2006 2005 Nombre d actions 16 875 000 16 875 000 16 875 000 Valeur nominale par action en CHF

Plus en détail

11 170.511. 10038 Placements à court terme sur le marché monétaire. en monnaies étrangères

11 170.511. 10038 Placements à court terme sur le marché monétaire. en monnaies étrangères 11 170.511 Annexe 1: Plan comptable: bilan Les groupes de matières de 1 à 4 chiffres ont une portée obligatoire générale. Les groupes de matières de 5 chiffres indiqués ci-dessous sont obligatoires. 5

Plus en détail

Communiqué de presse. Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile. Berne, le 7 août 2015

Communiqué de presse. Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile. Berne, le 7 août 2015 Berne, le 7 août 2015 Communiqué de presse Premier semestre 2015 Résultat solide dans un contexte difficile Au cours du premier semestre 2015, la Banque Cantonale Bernoise (BCBE) a développé ses cœurs

Plus en détail

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 6 mars 2015 Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 La Banque nationale suisse (BNS) a

Plus en détail

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Ordonnance de la Banque nationale, OBN) Modification du 7 mai 2014 La Banque nationale suisse arrête: I L ordonnance du 18 mars 2004

Plus en détail

Commentaire de la statistique bancaire

Commentaire de la statistique bancaire Commentaire de la statistique bancaire 1. DÉLIMITATIONS On entend par banques les entreprises qui sont actives principalement dans le secteur financier, se procurent des fonds en acceptant des dépôts du

Plus en détail

Suisse. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Suisse. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

Les banques suisses 2014 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2014 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +4 44 63 3 communications@snb.ch Zurich, le 8 juin 205 Les banques suisses 204 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse Résumé

Plus en détail

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques Règlement de la Banque d n 09-04 du 23 juillet 2009 Source : www.droit-algerie.com [NB - Règlement de la Banque d n 09-04 du 23 juillet

Plus en détail

XXXXXX. Information préalable au 31.12.2002. Base individuelle / Entreprise. Cochez la case appropriée d'une X

XXXXXX. Information préalable au 31.12.2002. Base individuelle / Entreprise. Cochez la case appropriée d'une X Banque nationale suisse Direction de la statistique Saisie des données Case postale Bon de livraison pour disquettes (FRIN) A imprimer et joindre à la disquette Raison sociale Adresse NPA Localité Collaborateur

Plus en détail

Les banques suisses 1996

Les banques suisses 1996 Les banques suisses 1996 Communiqué de presse de juillet 1997 A fin 1996, 403 banques (1995: 413) ont remis leurs comptes annuels à la Banque nationale. Au total, 19 établissements ont été exclus de la

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Bénéfices et dividende en hausse Porrentruy, le 28 janvier 2014 La Banque Cantonale du Jura a bouclé l année 2013 sur de très bons résultats. Le bénéfice brut dépasse la barre des

Plus en détail

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 19 juin 2014 Les banques suisses 2013 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

Statistique sur l encours des crédits

Statistique sur l encours des crédits Statistique sur l encours des crédits COMMENTAIRES I. REMARQUES GÉNÉRALES OBJET DE L ENQUÊTE L enquête englobe tous les crédits et engagements portant sur l octroi de crédits au secteur non bancaire. Sont

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 31 octobre 2013 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013 La Banque

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Règlement de la Banque d n 92-08 du 17 novembre 1992 Le Gouverneur de la Banque d, Vu la Loi n 88-01

Plus en détail

Statistique sur l encours des crédits

Statistique sur l encours des crédits Statistique sur l encours des crédits COMMENTAIRES I. CARACTÉRISTIQUES DE L ENQUÊTE OBJET DE L ENQUÊTE L enquête englobe tous les crédits et limites accordés au secteur non bancaire. Les opérations sur

Plus en détail

Lettre aux actionnaires

Lettre aux actionnaires Lettre aux actionnaires Comptes du Groupe au 30 juin 2010 Message des présidents Mesdames, Messieurs, L actualité économique du premier semestre a été marquée par la crise d endettement dans certains pays

Plus en détail

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2005 ACTIF DEC 2005 DEC 2004 PASSIF DEC 2005 DEC 2004 Valeurs en caisse,banques centrales, Trésor public, Banques centrales, Trésor public, Servicesdes 197 427 113 253 Service des

Plus en détail

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Canada Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS 2010

COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS 2010 COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS Commentaires Note 1: CAISSE RUBRIQUES 2009 Caisse XOF 1,428,933,201 2,054,162,600 625,229,399 44% Caisse EUR 123,667,574 164,363,145 40,695,571 33% Caisse USD 118,203 446,683

Plus en détail

Bâle, mon lieu de prédilection!

Bâle, mon lieu de prédilection! Bâle, mon lieu de prédilection! Rapport de gestion 2012. Une version complète du rapport de gestion de la Banque Cantonale de Bâle est disponible en allemand. La version allemande a été vérifiée par Ernst

Plus en détail

CHAPITRE 20. La Société Anonyme

CHAPITRE 20. La Société Anonyme CHAPITRE 20 La Société Anonyme THEORIE : Formée par trois ou plusieurs personnes physiques ou morales. Le capital-actions de peut être inférieur à 100'000., celui-ci doit être libéré au minimum de 20 %

Plus en détail

CLL COOPERATIVE DU LOGEMENT LUTRY BILAN AU 31 DECEMBRE 2012 ACTIF

CLL COOPERATIVE DU LOGEMENT LUTRY BILAN AU 31 DECEMBRE 2012 ACTIF CLL COOPERATIVE DU LOGEMENT LUTRY BILAN AU 31 DECEMBRE 2012 ACTIF Actifs circulants Liquidités BCV c/gestion no 907.40.17 Fr. 565'503.55 Fr. 355'971.70 BCV c/c no 332.32.56 81'020.80 33'424.85 UBS c/courant

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 2014

ETATS FINANCIERS 2014 ETATS FINANCIERS 2014 IN ASPIRATION WE TRUST. IN TOMORROW. WE TRUST. IN EXPERTISE. WE TRUST. Member of Trust Group www.trustgroup.net TRUST BANK ALGERIA Etats Financiers 2014 Bilan au 31 12 2014 Annexe

Plus en détail

Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. Rapport au 30 juin 2015 Comptes consolidés

Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. Rapport au 30 juin 2015 Comptes consolidés Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. Rapport au 30 juin 2015 Comptes consolidés Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. Rapport de gestion 4 Chiffres-clés 5 Périmètre de consolidation 9 Bilan consolidé 11 Compte

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Section K : ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D ASSURANCE Cette section comprend les activités des

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

RAPPORT RELATIF AUX TRAVAUX DE COMMISSARIAT AUX COMPTES DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2011

RAPPORT RELATIF AUX TRAVAUX DE COMMISSARIAT AUX COMPTES DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2011 RAPPORT RELATIF AUX TRAVAUX DE COMMISSARIAT AUX COMPTES DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2011 CABINET MAZARS FIVOARANA Mars 2012 8 21. BILAN ACTIF Situation arrêtée au : 31 décembre 2011 ACTIF REF. NOTE

Plus en détail

Danemark. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Danemark. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Danemark Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

Italie. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Italie. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Italie Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 13 août 2010 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010 La Banque nationale

Plus en détail

Fonds de compensation de l assurance-vieillesse et survivants, de l assurance-invalidité et du régime des allocations pour perte de gain

Fonds de compensation de l assurance-vieillesse et survivants, de l assurance-invalidité et du régime des allocations pour perte de gain Fonds de compensation de l assurance-vieillesse et survivants, de l assurance-invalidité et du régime des allocations pour perte de gain Approuvés par le Conseil fédéral le 10 juin 2015 Bilan de l AVS

Plus en détail

Rapport annuel 2011 Piguet Galland & Cie SA

Rapport annuel 2011 Piguet Galland & Cie SA Rapport annuel 2011 Piguet Galland & Cie SA 2 3 Message du Conseil d Administration et du Comité de Direction Sans surprise, 2011 aura été une année riche en défis, placée sous le signe de la fusion et

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PLACEMENT

RÈGLEMENT DE PLACEMENT RÈGLEMENT DE PLACEMENT Sur la base de l article 49a OPP 2 ainsi que des articles 19 et 19a OLP, le Conseil de Fondation édicte le présent règlement de placement. Les dispositions d exécution, devant être

Plus en détail

Position extérieure des banques (BIS Consolidated Banking Statistics)

Position extérieure des banques (BIS Consolidated Banking Statistics) Position extérieure des banques (BIS Consolidated Banking Statistics) Périmètre de consolidation: groupe COMMENTAIRES I. CARACTÉRISTIQUES DE L ENQUÊTE OBJET DE L ENQUÊTE Répartition par pays des postes

Plus en détail

Avril 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Avril 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Avril 2015 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

Portugal. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Portugal. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Portugal Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

ANNEXE XII DESCRIPTION DES ELEMENTS INCLUS DANS LE DES COEFICIENTS DE SOLVABILITE ET A. Fonds propres réglementaires (modèle S1000) 1) Références réglementaires - Arts. 8 à 11 du règlement n 14-01 du 16/02/2014

Plus en détail

Annonce du risque de taux d intérêt

Annonce du risque de taux d intérêt Annonce du risque de taux d intérêt COMMENTAIRES Les commentaires se réfèrent à l annonce du risque de taux d intérêt tant pour le périmètre de consolidation entreprise (ZIRU) que pour le périmètre de

Plus en détail

SITUATION MENSUELLE MODELE 10 REVISE (M10R) (en milliers de DA)

SITUATION MENSUELLE MODELE 10 REVISE (M10R) (en milliers de DA) SITUATION MENSUELLE MODELE 10 REVISE (M10R) (en milliers de DA) DINARS DEVISES TOTAL Actif : Valeurs en caisse RESIDENT Non- RESIDENT Non- A01 Billets et monnaies A011 valeurs en caisse A012 Banque d Algérie

Plus en détail

Rapport intermédiaire. Comptes du Groupe au 30 juin 2015

Rapport intermédiaire. Comptes du Groupe au 30 juin 2015 Rapport intermédiaire Comptes du Groupe au 30 juin 2015 2 Message des présidents En présentant de très bons résultats semestriels dans un environnement global incertain, la BCV démontre une nouvelle fois

Plus en détail

La Banque Nationale du Rwanda, ci-après dénommée la «Banque Centrale», arrête:

La Banque Nationale du Rwanda, ci-après dénommée la «Banque Centrale», arrête: INSTRUCTION N 01/2005 DE LA BANQUE NATIONALE DU RWANDA RELATIVE A LA DIVULGATION PUBLIQUE DE L INFORMATION FINANCIERE APPLICABLE AUX BANQUES ET AUTRES ETABLISSEMENTS FINANCIERS. ===============================

Plus en détail

Octobre 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Octobre 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Octobre 2015 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

États-Unis. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

États-Unis. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr États-Unis Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

CHAPITRE 5 : CADRE COMPTABLE, LISTE DES COMPTES ET FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES

CHAPITRE 5 : CADRE COMPTABLE, LISTE DES COMPTES ET FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES 230 CLASSE 1 : COMPTES DE TRESORERIE ET D OPERATIONS AVEC LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT ET ASSIMILES 1 - CONTENU DE LA CLASSE 1 La classe 1 enregistre, outre les espèces,

Plus en détail

CLASSE 1 OPÉRATIONS DE TRÉSORERIE ET OPÉRATIONS INTERBANCAIRES 10 CAISSE 101 Billets et monnaies 109 Autres valeurs 11 BANQUES CENTRALES ET OFFICES

CLASSE 1 OPÉRATIONS DE TRÉSORERIE ET OPÉRATIONS INTERBANCAIRES 10 CAISSE 101 Billets et monnaies 109 Autres valeurs 11 BANQUES CENTRALES ET OFFICES CLASSE 1 OPÉRATIONS DE TRÉSORERIE ET OPÉRATIONS INTERBANCAIRES 10 CAISSE 101 Billets et monnaies 109 Autres valeurs 11 BANQUES CENTRALES ET OFFICES DES CHÈQUES POSTAUX 111 Banques centrales 112 Offices

Plus en détail

Conférence de presse de la Banque Cantonale Neuchâteloise du 19 février 2015

Conférence de presse de la Banque Cantonale Neuchâteloise du 19 février 2015 Conférence de presse de la Banque Cantonale Neuchâteloise du 19 février 2015 Exercice 2014 Sommaire Communiqué de presse 1-3 Chiffres clés 4 Bilan au 31 décembre 2014 5 Compte de résultat de l exercice

Plus en détail

Annexe 2 de la Circ.-FINMA 15/xy

Annexe 2 de la Circ.-FINMA 15/xy Les explications ci-après contiennent les principaux éléments relatifs au contenu des positions. La liste n est pas exhaustive. A2-1 Pos. 1 Actifs A2-2 Pos. 1.1 Liquidités A2-3 Les espèces et les billets

Plus en détail

Crédit contre titres. Financer. Un financement avantageux et flexible garanti par vos titres. je connais mon banquier je connais mon banquier

Crédit contre titres. Financer. Un financement avantageux et flexible garanti par vos titres. je connais mon banquier je connais mon banquier Crédit contre titres Un financement avantageux et flexible garanti par vos titres Financer Vous envisagez de réaliser un projet ou un investissement et souhaitez mobiliser des liquidités? Vous entendez

Plus en détail

Corée. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Corée. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

COMMUNICATION FINANCIèRE Des Banques Populaires Régionales

COMMUNICATION FINANCIèRE Des Banques Populaires Régionales COMMUNICATION FINANCIèRE Des Banques Populaires Régionales AU 30 JUIN 2011 Banque Populaire du centre sud Valeurs en caisse, Banques centrales, Trésor public, Service des chèques postaux 182 505 183 673

Plus en détail

Finlande. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Finlande. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

CAISSE D EPARGNE D AUBONNE. Société coopérative Banque fondée en 1837 RAPPORT ANNUEL 2013

CAISSE D EPARGNE D AUBONNE. Société coopérative Banque fondée en 1837 RAPPORT ANNUEL 2013 CAISSE D EPARGNE D AUBONNE Société coopérative Banque fondée en 1837 RAPPORT ANNUEL 2013 CAISSE D EPARGNE D AUBONNE Société coopérative Banque fondée en 1837 176 e exercice Membre de l Association suisse

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX BANQUES N 1991/25

CIRCULAIRE AUX BANQUES N 1991/25 Tunis, le 17 décembre 1991 CIRCULAIRE AUX BANQUES N 1991/25 OBJET : Communication d un arrêté trimestriel du compte de pertes et profits. Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Vu la loi n 58/90

Plus en détail

Le nouveau droit comptable dès le 1 er janvier 2013

Le nouveau droit comptable dès le 1 er janvier 2013 Le nouveau droit comptable dès le 1 er janvier 2013 changements importants? Sommaire Principes Bilan Compte de résultat Annexe Flux de trésorerie Rapport annuel Positions choisies Fiscalité 1 Principes

Plus en détail

Ordonnance sur l activité d intermédiaire financier exercée à titre professionnel

Ordonnance sur l activité d intermédiaire financier exercée à titre professionnel Ordonnance sur l activité d intermédiaire financier exercée à titre professionnel (OIF) 955.071 du 18 novembre 2009 (Etat le 1 er janvier 2010) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 41 de la loi du 10 octobre

Plus en détail

Rapport financier 2014

Rapport financier 2014 Rapport financier 2014 Résumé Le présent rapport présente les résultats et le bilan financier de l association Nos oignons pour l exercice comptable 2014. Table des matières Exercice 2013 2 Compte de résultat

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 31 mars 2015

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 31 mars 2015 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 30 avril 2015 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 31 mars 2015 La Banque nationale

Plus en détail

28 Rabie El Aouel 1430 25 mars 2009 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES

28 Rabie El Aouel 1430 25 mars 2009 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 28 Rabie El Aouel 1430 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES 1 - CLASSE 1 - COMPTES DE CAPITAUX 10 Capital, réserves et assimilés 101 Capital émis

Plus en détail

Comptabilité générale

Comptabilité générale Jean-Pierre Chardonnens Comptabilité générale Adoc Editions SA Du même auteur En français Comptabilité générale, 9ème édition, 2014. Comptabilité des sociétés, 6ème édition, 2012. Comptabilité des groupes,

Plus en détail

régionale et fière de l être Rapport annuel

régionale et fière de l être Rapport annuel régionale et fière de l être Rapport annuel 2008 Rapport annuel 2008 Caisse d Epargne de Nyon Fondée en 1828 Membre de l Association suisse des banquiers Rue St-Jean 11-1260 Nyon Tél. 022 994 77 77 Fax

Plus en détail

PRÉSENTATION DU BILAN

PRÉSENTATION DU BILAN Chapitre 1: PRÉSENTATION DU BILAN Introduction L actif, le passif et le hors bilan sont présentés chacun sur un feuillet conformément au modèle en annexe. Les rubriques de l actif qui font l objet d amortissements

Plus en détail

Fonds propres = 2.1 + 2.2 + 2.3 + 2.4 + 2.5 + 2.6 + 2.7 + 2.8 + 2.9 + 2.10 = 2.1.1 + 2.1.3 + 2.1.4 + 2.1.5 + 2.1.6

Fonds propres = 2.1 + 2.2 + 2.3 + 2.4 + 2.5 + 2.6 + 2.7 + 2.8 + 2.9 + 2.10 = 2.1.1 + 2.1.3 + 2.1.4 + 2.1.5 + 2.1.6 1/6 1 Total des fonds propres pris en compte Voir CASBISIRB_Erl 2 Total des fonds propres nécessaires art. 42 et 137 de l Ordonnance sur les fonds 2.1 nécessaires au titre de risques de crédit dans l approche

Plus en détail

Annexe 2.4 Règles comptables et directives d évaluation pour les sociétés anonymes / les clubs de National League A et B concernant l évaluation de

Annexe 2.4 Règles comptables et directives d évaluation pour les sociétés anonymes / les clubs de National League A et B concernant l évaluation de Annexe 2.4 Règles comptables et directives d évaluation pour les sociétés anonymes / les clubs de National League A et B concernant l évaluation de la capacité économique sur la base des critères économiques

Plus en détail

BILAN Au 31/12/1997 Au 31/12/1996 en francs

BILAN Au 31/12/1997 Au 31/12/1996 en francs BILAN Au 31/12/1997 Au 31/12/1996 en francs ACTIF Caisse, banques centrales, CCP (note 1) 5 875 222,37 5 951 492,95 Effets publics et valeurs assimilées Créances sur les établissements de crédit (note

Plus en détail

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement Fondation de libre passage Independent Règlement de placement Sur la base de l'art. 5 de l acte de fondation de la Fondation de libre passage Independent (Fondation) ainsi que sur la base de l'art. 49a

Plus en détail

Services complémentaires et tarifs Comptes et services de paiement

Services complémentaires et tarifs Comptes et services de paiement Services complémentaires et tarifs Comptes et services de paiement LGT Bank SA Valable à partir du 1 er janvier 2016 Comptes et cartes Tarifs de gestion pour les comptes courants en CHF et en monnaie étrangère

Plus en détail

PUBLICATION SELON LES PRESCRIPTIONS SUR LES FONDS PROPRES - PILIER III: DISCIPLINE DE MARCHÉ Au 31.12.2014

PUBLICATION SELON LES PRESCRIPTIONS SUR LES FONDS PROPRES - PILIER III: DISCIPLINE DE MARCHÉ Au 31.12.2014 PUBLICATION SELON LES PRESCRIPTIONS SUR LES FONDS PROPRES - PILIER III: DISCIPLINE DE MARCHÉ Au 31.12.2014 La publie ci-dessous les états réglementaires concernant l adéquation des fonds propres selon

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

Mesures face aux taux d intérêt négatifs

Mesures face aux taux d intérêt négatifs Mesures face aux taux d intérêt négatifs Manifestation UBCS 2016 destinée aux médias 8 janvier 2016, Zurich Martin M. Bardenhewer, Zürcher Kantonalbank, Directeur de la trésorerie Motivation de la BNS

Plus en détail

Introduction. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Introduction. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Introduction Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

Ordonnance sur les banques et les caisses d épargne

Ordonnance sur les banques et les caisses d épargne Ordonnance sur les banques et les caisses d épargne (Ordonnance sur les banques, OB 1 ) 2 952.02 du 17 mai 1972 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 3, al. 2, let. b, 4, al.

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

Le nouveau droit comptable Comptabilité ordinaire ou «décompte de carnet du lait» pour PME?

Le nouveau droit comptable Comptabilité ordinaire ou «décompte de carnet du lait» pour PME? Le nouveau droit comptable Comptabilité ordinaire ou «décompte de carnet du lait» pour PME? Herbert Schaller Etapes Décision du parlement le 23.12.2011 Délai référendaire échu le 13.04.2012 Première partie

Plus en détail

La Banque de France. 1- Les activités de la Banque de France p. 3. 2- Le système européen de banques centrales (SEBC) p. 4

La Banque de France. 1- Les activités de la Banque de France p. 3. 2- Le système européen de banques centrales (SEBC) p. 4 La Banque de France Sommaire 1- Les activités de la Banque de France p. 3 2- Le système européen de banques centrales (SEBC) p. 4 3- Les activités de la Banque et son organisation territoriale p. 5 4-

Plus en détail

Comptabilité générale

Comptabilité générale Jean-Pierre Chardonnens Comptabilité générale Adoc Editions SA Du même auteur En français Comptabilité générale, 8ème édition, 2012. Comptabilité des sociétés, 6ème édition, 2012. Comptabilité des groupes,

Plus en détail

CCR FLEX CROISSANCE. Fonds Commun de Placement de droit français «FCP» RAPPORT SEMESTRIEL POUR LA SUISSE AU 30 JUIN 2014

CCR FLEX CROISSANCE. Fonds Commun de Placement de droit français «FCP» RAPPORT SEMESTRIEL POUR LA SUISSE AU 30 JUIN 2014 CCR FLEX CROISSANCE Fonds Commun de Placement de droit français «FCP» RAPPORT SEMESTRIEL POUR LA SUISSE AU 30 JUIN 2014 LA SOCIÉTÉ DE GESTION : LE REPRÉSENTANT EN SUISSE : CCR Asset Management Carnegie

Plus en détail

TOTAL PRODUITS 169 755 193 963 TOTAL CHARGES 140 780 175 876 RESULTAT NET DE L'EXERCICE 28 975 18 087

TOTAL PRODUITS 169 755 193 963 TOTAL CHARGES 140 780 175 876 RESULTAT NET DE L'EXERCICE 28 975 18 087 COMPTE DE PRODUITS ET CHARGES AU 31 Décembre 2013 31/12/2013 31/12/2012 I.PRODUITS D'EXPLOITATION BANCAIRE 150 062 154 269 1.Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de crédit

Plus en détail

Rouvier Evolution Rapport Semestriel 30 juin 2014

Rouvier Evolution Rapport Semestriel 30 juin 2014 Rouvier Evolution Rapport Semestriel 30 juin 2014 Forme Juridique : Fonds Commun de Placement Société de Gestion : ROUVIER ASSOCIES 2022 rue de la Ville l Evêque 75008 Paris Dépositaire : CMCIC SECURITIES

Plus en détail

Tarification gestion de fortune clientèle privée

Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarifs en vigueur dès le 01.01.2013 S informer Index Page 1. Mandats de gestion discrétionnaires 2 2. Administration des dépôts titres 6 3. Achats et ventes

Plus en détail

Société fiduciaire. Lausanne. Le nouveau droit comptable

Société fiduciaire. Lausanne. Le nouveau droit comptable Société fiduciaire Lausanne Le nouveau droit comptable Le nouveau droit comptable -2- Le nouveau droit comptable -3- Table des matières Petite rétrospective Nouvelle structure au niveau du Code des obligations

Plus en détail

Rapport intermédiaire. Comptes du Groupe au 30 juin 2014

Rapport intermédiaire. Comptes du Groupe au 30 juin 2014 Rapport intermédiaire Comptes du Groupe au 30 juin 2014 2 Message des présidents Les résultats du Groupe BCV au premier semestre 2014 s inscrivent dans la continuité des bouclements précédents. Le bénéfice

Plus en détail

Septembre 2012 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Septembre 2012 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Septembre 2012 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, les assurances ont accru leur contribution à la création

Plus en détail

Directives de placement

Directives de placement Directives de placement Valables dès le 1 er novembre 2014 Page 1 de 12 Directives de placement Les directives de placement suivantes sont édictées sur la base de l art. 12, al. 4 des statuts de VZ Fondation

Plus en détail

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable...

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable... TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 15 PARTIE 1 - CADRE GÉNÉRAL DU SYSCOHADA... 19 Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21 Section 1 - Définitions, objectifs et champs d application de la comptabilité...

Plus en détail

Table des Matières. 2 Secteur monétaire et bancaire (sources : BRH) Finances Publiques. (sources : BRH / MEF)

Table des Matières. 2 Secteur monétaire et bancaire (sources : BRH) Finances Publiques. (sources : BRH / MEF) Table des Matières 2 Secteur monétaire et bancaire (sources : BRH) 6 Finances Publiques (sources : BRH / MEF) 7 Secteur réel (sources : IHSI / BRH / EDH) 10 Secteur externe (sources : BRH / AGD / Maison

Plus en détail

Le patrimoine des ménages soutenu par la hausse des prix de l'immobilier

Le patrimoine des ménages soutenu par la hausse des prix de l'immobilier abcdefg Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 20 novembre 2009 Patrimoine des ménages en 2008 Le patrimoine des ménages soutenu par la hausse

Plus en détail

Placements financiers et opérations financières à titre privé des collaborateurs de la BNS

Placements financiers et opérations financières à titre privé des collaborateurs de la BNS Compliance financières à titre privé des I. Dispositions générales 01. But et objet La présente directive définit les restrictions relatives aux placements financiers et aux opérations collaborateurs de

Plus en détail

Détails pour la clôture

Détails pour la clôture Détails pour la clôture 31.12.20 Société Adresse Téléfon Fax E-Mail Inventaire au Lieu / Date Les données suivantes correspondent avec les pièces jusificatives et correspondent à la vérité. Signature 1.

Plus en détail

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch Comptes et conditions Simplifier l argent au quotidien www.bcn.ch Vos comptes pour le quotidien Les comptes de transactions, d épargne et de gestion BCN offrent une palette diversifiée de prestations répondant

Plus en détail

Belgique. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Belgique. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Belgique Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section K Division 64

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section K Division 64 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section K Division 64 64 ACTIVITÉS DES SERVICES FINANCIERS, HORS ASSURANCE ET CAISSES DE RETRAITE Cette division comprend les activités de collecte et de redistribution

Plus en détail

Comptes consolidés BNS 173

Comptes consolidés BNS 173 Comptes consolidés Dans le cadre des mesures visant à renforcer le système financier suisse, la Banque nationale a fondé, en automne 2008, SNB StabFund Société en commandite de placements collectifs (fonds

Plus en détail

LES INDICATEURS D'ACTIVITE TRIMESTRIELS COMPARES AU 31 MARS 2009 ( Unité=En DT)

LES INDICATEURS D'ACTIVITE TRIMESTRIELS COMPARES AU 31 MARS 2009 ( Unité=En DT) BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME TUNIS - TUNISIE LES INDICATEURS D'ACTIVITE TRIMESTRIELS COMPARES AU 31 MARS 2009 ( Unité=En DT) LIBELLES PREMIER TRIMESTRE 2009 PREMIER TRIMESTRE

Plus en détail

KBL RICHELIEU FLEXIBLE SICAV DE DROIT FRANÇAIS

KBL RICHELIEU FLEXIBLE SICAV DE DROIT FRANÇAIS KBL RICHELIEU FLEXIBLE SICAV DE DROIT FRANÇAIS RCS PARIS B 421 933 268 BULLETIN SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société de Gestion : KBL RICHELIEU GESTION 22, Boulevard Malesherbes 75008 PARIS Dépositaire :

Plus en détail

Comparaison des états financiers d une entreprise et d une banque

Comparaison des états financiers d une entreprise et d une banque CHAPITRE 1 Comparaison des états financiers d une entreprise et d une banque Ce e comparaison met en évidence des différences, liées aux par cularités des ac vités bancaires. 1.1 DESCRIPTION SUCCINCTE

Plus en détail

Votre partenaire. depuis... MERCI POUR VOTRE CONFIANCE. Votre partenaire

Votre partenaire. depuis... MERCI POUR VOTRE CONFIANCE. Votre partenaire Rapport de gestion 2014 Votre partenaire Votre partenaire depuis depuis... MERCI POUR VOTRE CONFIANCE Contenu 4 Rapport du Président 6 Informations de fond 7 Organes 9 Bilan 10 Compte de résultat 11 Tableau

Plus en détail