Les verres. Introduction: TP: Musiverre: Page 1. Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les verres. Introduction: TP: Musiverre: Page 1. Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004"

Transcription

1 Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004 Les verres Introduction: TP: Nous avons choisi de faire un tp sur les notes que peuvent produire différents verres avec des quantités différentes d eau. Car nous voulions savoir si il était possible, grâce à une formule, de trouver le volume d eau qu il fallait mettre dans un verre pour obtenir une note spécifique. Nous allons dans ce tp, trouver toute la gamme que trois verres différents peuvent produire. Musiverre: Depuis des siècles, on connaît l emploi des verres comme objet sonore. De nombreux textes chinois du XIIIè siècle parlent de coupes de verre employées comme cloches ou comme instruments. En Occident, les verres musicaux, ou les musiverres, sont employés en musique profane et religieuse. Les verres étaient frappé à l aide d une petite tige de métal. Suivant le profil ou la quantité d eau se trouvant dans le verre, le son était différent. En 1747, Puckridge exécute des pièces de musique en frottant les bords des verres. Il nomme son instrument angélic organ. A partir de ce moment, l emploi des verres frottés devient à la mode, Gluck, un grand compositeur allemand du XVIIIè (à gauche), lui-même, n hésite pas à se produire en public en jouant avec des verres musicaux Page 1

2 But du TP: Nous allons tenter de répondre à plusieurs questions dans ce tp, dont la quantité d eau qu il faut mettre dans un verre pour obtenir, par exemple, un do. Nous voulions aussi par ce tp, savoir si il était possible d obtenir une fonction avec le programme excel afin de connaitre la quantité d eau (y) en fonction d une note que nous voulions obtenir. Méthode: Pour trouver la fonction, nous avons utilisé le logiciel excel (imac). Nous avons mis les résultats de la quantité d eau sur l axe y et afin de transcrire les notes en chiffres. Pour cette opération nous avons pris comme référence le do et nous lui avons attriboé le numéro 1 pour la première octave et le numéro 2 pour la deuxième octave. Puis grâce à une équation nous avons pu trouver quelle était l intervalle (x) entre deux notes, nous nous sommes aidés d un petit tableau obtenu en cours d acoustique. Equation: x = Nombre qu il faut multiplier pour passer à la note supérieure ((((((((((((1x)x)x)x)x)x)x)x)x)x)x)x) = 2 1x ^12 = 2 x^12 = 2 12 x = 2 = Tableau récapitulatif des nombres en fonction des notes: 1er octave 2ème octave do = 1 do = ré = ré = mi = fa = fa = sol = sol = la = la = si = Matériel: - Trois verres de profil différent - Une seringue - Un accordeur - Un doigt - Une balance de précision - Sa tête :-) - De l eau Page 2

3 Marche à suivre: 1) Remplir d un minimum l un des trois verres afin d obtenir la première note 2) Obtenir une note en exerçant une légère pression ciculaire autour du sommet du verre. 3) Tout en tournant le long du haut du verre, rajouter ou diminuer la quantité d eau à l intérieur du verre à l aide de la seringue. Regarder sur l accordeur jusqu à ce que l on arrive à une note parfaite. Voici l accordeur que l on a utilisé : ( Seiko ST 747 ) 4) Une fois la note parfaite obtenue, aller peser le verre et son contenu. 5) Continuer l opération jusqu à ce que le verre soit rempli. Vous obtiendrez alors toute une gamme de notes 6) Répéter l opération pour les deux autres verres. Résultats: Voici le graphique obtenu pour le verre n 1: Verre n 1 Quantité d'eau dans le verre (en gr) ,5 1 1,5 2 2,5 3 Valeur de la note obtenue Fonction: y = -45,059x2 + 31,247x + 348,57 Page 3

4 Résultats (suite): Au-dessous, le graphique que nous avons obtenu pour le verre n 2: 250 Verre n 2 Quantité d'eau dans le verre (en gr) ,5 1 1,5 2 2,5 Valeur de la note obtenue y = -83,801x ,57x + 162,68 Voici le graphique, obtenu par excel pour le verre n 3: Quantité d'eau dans le verre (en gr) Verre n 3 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 Valeur de note obtenue y = -32,868x ,854x + 454,23 Page 4

5 Résultats (suite): Tableau regroupant tous les résultats obtenus avec les mesures (en gr) en fonction de la note obtenue: Page 5

6 Résultats (suite): Voici les fonctions obtenues grâce à excel avec les photos des verres. Verre n 1 y = x x Verre n 2 y = x x Verre n 3 y = x x Page 6

7 Résultats (suite): Voici la démonstration comme exemple pour utiliser la fonction d excel: Nous allons prendre la note ré du verre n 3 comme exemple, puis il faut regarder quelle octave on va utiliser. Dans ce cas on est obligé d utiliser l octave n 2 car si on utilise l octave n 1 on ne pourra pas comparer le calcul et la réalité parce que le maximum du verre était un Fa* de 1ère octave. Ensuite il faut relever la valeur (page 2). Puis, prendre la fonction pour le verre choisi (page 6). Et pour finir, effectuer le calcul. Valeur de ré, 2ème octave = Cette valeur remplacera x dans la fonction. = x^ x C est la fonction de départ, y = La quantité d eau qu il devrait y avoir dans le verre. = ^ On remplace x par la valeur. y = Résultats des multiplications et des puissances. y = (en gr) Résultats de la fonction. Voici un tableau comparatif entre nos prédictions avec la fonction d excel et nos relevés: Verre n 1 Verre n 2 Verre n 3 Fonction(gr) Relevé(gr) Fonction Relevé Fonction Relevé Fa* Octave 1 La Si Do Octave 2 Mi Do* Page 7

8 Commentaires et discussion: Précision des résultats obtenue avec l expérience: Pour parler de la précision on peut citer que peut être la pression atmosphérique et la température ambiante n étaient pas les mêmes entre les 2 séances de math physique. Peut être qu on a aussi quelques petites imprécisions de quelques grammes dû aux goûtes d eau se trouvant sur le verre et non pas dans le verre quand on pesait. Nous aurions aussi pu taper sur les verre à l aide d une tige de métal afin d obtenir une note. Mais l opération aurait été beaucoup moins pratique et surtout plus difficile, car quand on tourne autour de l extrémité à l aide de son doigt on obtient un son continu tandis que si on tapait sur la verre le son ne durait pas assez longtemps pour qu'on puisse relever la note. Précision des formules d excel: Si on regarde le tableau de la page 7 on peut voir que les résultats sont assez proches, la plus petite différence entre la fonction et le relevé est de 0.33 gramme, ce qui est vraiment très peu! Et pour la plus grande différence le résultat est de 5.19 grammes, c est relativement peu mais avec cette différence nous pensons que la note n aurait pas été parfaite, car la note parfaite se jouait des fois à environ un gramme près! On peut aussi remarquer que si on faisait le calcul de la fonction pour une quantité d eau que l on a pas pu trouver en faisant l expérience, on ne la trouvera pas avec la fonction. Si on fait une moyenne des différences entre les fonctions et les relevés on obtient environ 2 gr se qui est relativement peu, donc on peut en conclure que pour la plupart des notes on pourrait prédire la quantité d eau qu il faut mettre grâce aux fonctions, mais il y aura quand même quelques quantités d eau plutôt approximatives et qui ne donneraient pas des notes parfaites. On peut voir que les trois fonctions pour les trois verres sont faites de la même manière et qu entre la fonction du verre n 1 et celle du verre n 3 les différences ne sont pas énormes. Si on observe les graphiques, on peut voir que les courbes ne sont pas linéaire et que pour tous les verres, plus on met de l eau dans le verre et plus le son sera aigu et inversement. On peut aussi voir qu avec le verre n 3 on arrive à obtenir des notes plus aigues qu avec les autres verres dont un Sol* de 2ème octave. Cet écart est peut être dû à sa grande capacité ou grâce à son profil très arrondit et large. Tandis qu avec le verre n 2 on arrive juste à avoir une gamme. On peut dire que ce petit nombre de notes est dû à sa forme, parce que le verre est comme tronqué. Page 8

9 Conclusion: Ce rapport était très intéressant à faire, malgré l odeur d os brûlé durant deux périodes! :-) Car en le faisant, nous avons pu répondre à toutes les questions que nous nous posions avant de débuter le tp. Maintenant on sait qu on peut utiliser une fonction pour prédire des quantités d eau pour obtenir un son mais qu il manquera de précision. Grâce au programme excel nous avons facilement pu trouver les fonctions de la valeur des notes des trois verres. Ce qui était vraiment génial dans ce tp, c est que l on a pu le réaliser de A à Z et sans avoir d obligations mais ce qui était encore mieux c est qu on a pu grâce à notre imagination inventer complètement un tp qui traitait un sujet que l on avait vu auparavant en classe. Ce TP a été réalisé par Jonas et Vincent Page 9

Emilien Suquet, suquet@automaths.com

Emilien Suquet, suquet@automaths.com STATISTIQUES Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Comment réagir face à un document statistique? Les deux graphiques ci-dessous représentent l évolution du taux de chômage en France sur les 1 mois de

Plus en détail

5.4 L art et l argent

5.4 L art et l argent 5.4 L art et l argent Lors de Show Math, on a montré que, souvent, l art et les mathématiques se rencontrent, que ce soit avec Esher et la peinture ou avec la musique et les techniques de reproduction

Plus en détail

Acoustique musicale et physique des sons

Acoustique musicale et physique des sons TP DE PHYSQIUE N 8 SPECIALITE TS 1/6 ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Objectifs TP de physique N 8 Acoustique musicale et physique des sons Connaître le domaine des fréquences audibles pour l oreille

Plus en détail

LES CLÉS EN MUSIQUE. A quoi cela peut-il bien servir?

LES CLÉS EN MUSIQUE. A quoi cela peut-il bien servir? LES CLÉS EN MUSIQUE A quoi cela peut-il bien servir? Dans la vie, nous sommes entourés de clés En musique c est pareil! Les clés nous donnent accès à des domaines différents En informatique, elles servent

Plus en détail

Module 16 : Les fonctions de recherche et de référence

Module 16 : Les fonctions de recherche et de référence Module 16 : Les fonctions de recherche et de référence 16.0 Introduction L une des fonctions les plus importantes d Excel, c est la possibilité de chercher une valeur spécifique dans un grand nombre de

Plus en détail

Équations et inéquations du 1 er degré

Équations et inéquations du 1 er degré Équations et inéquations du 1 er degré I. Équation 1/ Vocabulaire (rappels) Un équation se présente sous la forme d'une égalité constituée de nombres, de lettres et de symboles mathématiques. Par exemple

Plus en détail

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.1.- Définition du bruit : A1.1.1.- Production et caractéristiques d un son Tout corps qui se déplace ou qui vibre émet un son. Il transmet sa vibration

Plus en détail

Projet Calcul Machine à café

Projet Calcul Machine à café Projet Calcul Machine à café Pierre-Yves Poinsot Khadija Salem Etude d une machine à café, plus particulièrement du porte filtre E N S I B S M é c a t r o 3 a Table des matières I Introduction... 2 Présentation

Plus en détail

Delphi : Projet Musique

Delphi : Projet Musique Delphi : Projet Musique Objectif de ce projet, réaliser un programme qui va permettre de jouer des sons soit à l aide de la souris, soit à l aide du clavier. Voici la première interface à réaliser A l'aide

Plus en détail

Leçon N 2C Fonctions de calcul

Leçon N 2C Fonctions de calcul Leçon N 2C Fonctions de calcul Cette deuxième leçon concerne les fonctions de calcul dans les tableurs. 1 Structure des formules de calcul Que vous utilisiez EXCEL ou que vous utilisiez CALC, la méthode

Plus en détail

Martin Lapierre 704 Avenue Roberval, Roberval (Québec) G8H 3K6 (418) 275-6868 mandelbros@hotmail.com

Martin Lapierre 704 Avenue Roberval, Roberval (Québec) G8H 3K6 (418) 275-6868 mandelbros@hotmail.com Pratico-Plastique Martin Lapierre 704 Avenue Roberval, Roberval (Québec) G8H 3K6 (418) 275-6868 mandelbros@hotmail.com et Catherine Verreault 561 8ième rue, Saint-Prime (Québec) G8J 1P2 (418)251-2255 cathverreault@hotmail.com

Plus en détail

Par combien de zéros se termine N!?

Par combien de zéros se termine N!? La recherche à l'école page 79 Par combien de zéros se termine N!? par d es co llèg es An dré Do ucet de Nanterre et Victor Hugo de Noisy le Grand en seignants : Danielle Buteau, Martine Brunstein, Marie-Christine

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

Didacticiel. Les statistiques dans Winbike.Plus 1 - LES PARAMETRES RELATIFS AUX STATISTIQUES... 2 2 - LES STATISTIQUES DU MAGASIN...

Didacticiel. Les statistiques dans Winbike.Plus 1 - LES PARAMETRES RELATIFS AUX STATISTIQUES... 2 2 - LES STATISTIQUES DU MAGASIN... Didacticiel Les statistiques dans Winbike.Plus Sommaire 1 - LES PARAMETRES RELATIFS AUX STATISTIQUES... 2 2 - LES STATISTIQUES DU MAGASIN... 5 3 - LES STATISTIQUES DE L ATELIER... 8 4 - LES STATISTIQUES

Plus en détail

Couplages et colorations d arêtes

Couplages et colorations d arêtes Couplages et colorations d arêtes Complément au chapitre 5 «Une employée mécontente» et au chapitre 9 «L apprentie sudokiste» Considérons n équipes de hockey qui doivent s affronter lors d un tournoi.

Plus en détail

Chapitre 1 La perception de la lumière et des couleurs par l'œil humain

Chapitre 1 La perception de la lumière et des couleurs par l'œil humain 1 1 9 9 7 7 2 2 Perception des couleurs par l œil humain................ 4 La température des couleurs et la balance des blancs.......... 4 La compensation de la lumière par l œil................ Le gamma..............................

Plus en détail

Votre interlocuteur Bayard Service : M

Votre interlocuteur Bayard Service : M Madame, Monsieur, Vous travaillez actuellement pour votre publication avec Bayard Service Edition et nous vous en remercions. Nous sommes conscients qu envoyer les éléments relatifs à votre publication

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

Cours et applications

Cours et applications MANAGEMENT SUP Cours et applications 3 e édition Farouk Hémici Mira Bounab Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-058279-2 Table des matières Introduction 1 1 Les techniques de prévision : ajustements linéaires

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Activité 1 : échantillonnage

Activité 1 : échantillonnage Activité échantillonnage, intervalle de fluctuation, prise de décision (à partir d un même thème) Les trois activités qui suivent s inspirent du document «ressources pour la classe de première générale

Plus en détail

Classe(s) : Seconde, première

Classe(s) : Seconde, première Le fantôme Classe(s) : Seconde, première Utilisation d un logiciel de tracé de courbes. Fonctions définies sur un intervalle. Fonctions associées. 1) Objectifs Mathématiques : - Fonctions polynômes du

Plus en détail

Les dates et les heures dans EXCEL.

Les dates et les heures dans EXCEL. C Tech de Co Bordeaux BA 2005-2006 Page 1/9 Les dates et les heures dans EXCEL. omme tous les tableurs actuels Excel dispose de possibilités intéressantes, bien que peu connues, en ce qui concerne la gestion

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Fonction exponentielle Une fonction est dite exponentielle s il y a la présence d un facteur multiplicatif dans l expression. Ex.: 4x5x5x5x5x5x5x5 : le facteur multiplicatif est 5 La fonction de base d

Plus en détail

Les graphes d intervalles

Les graphes d intervalles Les graphes d intervalles Complément au chapitre 3 «Vol aux archives cantonales» Considérons un ensemble de tâches ayant chacune une heure de début et une heure de fin bien précises. Supposons qu on demande

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Dérivation : Approximation affine et applications aux évolutions successives Contexte pédagogique Objectifs

Plus en détail

Recherche sur les collisions à une dimension : la relation entre la masse et le son

Recherche sur les collisions à une dimension : la relation entre la masse et le son Recherche sur les collisions à une dimension : la relation entre la masse et le son Recherche Le but de cette expérience est de faire une recherche sur la relation entre la masse et le son produit dans

Plus en détail

Manuel d Utilisation Nouvelle Plateforme CYBERLIBRIS WWW.SCHOLARVOX.COM

Manuel d Utilisation Nouvelle Plateforme CYBERLIBRIS WWW.SCHOLARVOX.COM Manuel d Utilisation Nouvelle Plateforme CYBERLIBRIS WWW.SCHOLARVOX.COM Pour se connecter la 1 ère fois Allez sur l url de la nouvelle plateforme: www.scholarvox.com. Vous avez la page d accueil: En haut

Plus en détail

Livrable 1 : Modélisation UML A13

Livrable 1 : Modélisation UML A13 CHATIRON Thibault LAGRANGE Emilien CHATIRON Thibault LAGRANGE Emilien Automne 2013 Automne 2013 Livrable 1 : Modélisation UML 1 Sommaire Introduction... 3 Diagramme de cas d utilisation... 4 Diagramme

Plus en détail

Comment déterminer la "vrai" puissance de son installation

Comment déterminer la vrai puissance de son installation Comment déterminer la "vrai" puissance de son installation Les caractéristiques des modules qui sont fournies par le constructeur sont des moyennes. Il indique d'ailleurs toujours l'écart à la moyenne

Plus en détail

Travailler l audio seul avec un ordinateur et en classe.

Travailler l audio seul avec un ordinateur et en classe. Travailler l audio seul avec un ordinateur et en classe. Les logiciels qu il faut avoir dans sa boite à outils: AUDACITY SUPER OPEN OFICE VDOWNLOADER I Téléchargement du logiciel sur: http://audacity.sourceforge.net/

Plus en détail

1er livrable rapport projet génie logiciel a objets : Gestion de taches

1er livrable rapport projet génie logiciel a objets : Gestion de taches Bartholomé Anthony Année 2010-2011 Fejoua Btissam Université de Nantes Moueza Peter Tréguer Fabien M1 ALMA 1er livrable rapport projet génie logiciel a objets : Gestion de taches Introduction : Le but

Plus en détail

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE?

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? Fiche professeur TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? TI-82 STATS TI-83 Plus TI-84 Plus Mots-clés : température, unité, conversion, Celsius, Fahrenheit, représentation, régression, modèle. 1. Objectifs a. Aspects

Plus en détail

3 - Salaires. Il va falloir compléter une succession de fenêtres pour arriver au graphique final.

3 - Salaires. Il va falloir compléter une succession de fenêtres pour arriver au graphique final. 3 - Objectif : Traiter les statistiques descriptives à l'aide du tableur Excel. Partie 1 : Représentations graphiques 1.1 Histogrammes Les données brutes sont placées dans les deux premières colonnes 1

Plus en détail

TUTORIEL : CREER UNE FICHE D EVALUATION AVEC CALCUL AUTOMATIQUE DE LA NOTE ET REFERENCE A UN BAREME.

TUTORIEL : CREER UNE FICHE D EVALUATION AVEC CALCUL AUTOMATIQUE DE LA NOTE ET REFERENCE A UN BAREME. TUTORIEL : CREER UNE FICHE D EVALUATION AVEC CALCUL AUTOMATIQUE DE LA NOTE ET REFERENCE A UN BAREME. Nous allons créer une fiche d évaluation BAC LGT en Pentabond avec une recherche d automatisation des

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 15 Volant de badminton en perte d énergie?

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 15 Volant de badminton en perte d énergie? FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 15 Type d'activité Activité expérimentale Notions et contenus du programme de 1 ère S Compétences attendues du programme de 1 ère S Énergie d un point matériel

Plus en détail

Rallye mathématique 2006/2007 des écoles de Haute-Loire Cycle 3 Première manche Eléments de solutions 1. Les œufs de Pâques (10 points)

Rallye mathématique 2006/2007 des écoles de Haute-Loire Cycle 3 Première manche Eléments de solutions 1. Les œufs de Pâques (10 points) Rallye mathématique 2006/2007 des écoles de Haute-Loire Cycle 3 Première manche Eléments de solutions 1. Les œufs de Pâques (10 points) Il s'agit d'un problème qui fait appel aux connaissances sur la numération.

Plus en détail

Analyse complémentaire Réforme du régime d assurance chômage des Intermittents. Evaluation quantitative du nombre d intermittents exclus du système

Analyse complémentaire Réforme du régime d assurance chômage des Intermittents. Evaluation quantitative du nombre d intermittents exclus du système Analyse complémentaire Réforme du régime d assurance chômage des Intermittents. Evaluation quantitative du nombre d intermittents exclus du système Cette analyse porte sur une étude statistique permettant

Plus en détail

Transcription podcast Edencast : Gérer un serveur vocal avec l Iphone

Transcription podcast Edencast : Gérer un serveur vocal avec l Iphone Transcription podcast Edencast : Gérer un serveur vocal avec l Iphone (9 août 2013) A écouter sur edencast.fr [Générique musical] Voix féminine : edencast.fr vous présente un nouvel épisode de son podcast.

Plus en détail

6 Les forces mettent les objets en mouvement.

6 Les forces mettent les objets en mouvement. 6 Les forces mettent les objets en mouvement. Tu dois devenir capable de : Savoir expliquer la proportion directe entre la force et l accélération à l aide d un exemple ; expliquer la proportion inverse

Plus en détail

L analyse boursière avec Scilab

L analyse boursière avec Scilab L analyse boursière avec Scilab Introduction La Bourse est le marché sur lequel se traitent les valeurs mobilières. Afin de protéger leurs investissements et optimiser leurs résultats, les investisseurs

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

Guide de configuration et d utilisation des classes et bibliothèques du livre «La Bible C++»

Guide de configuration et d utilisation des classes et bibliothèques du livre «La Bible C++» Université de Sherbrooke Département de génie électrique et informatique Guide de configuration et d utilisation des classes et bibliothèques du livre «La Bible C++» Guide rédigé par Pascal Durocher Révision

Plus en détail

TURFI BOURSE. Voici le sommaire : DEFINITION SUPPORT ET RESISTANCE LE DOUBLE CREUX LA TETE EPAULE TRIANGLE LES MOYENNES MOBILES LE MACD

TURFI BOURSE. Voici le sommaire : DEFINITION SUPPORT ET RESISTANCE LE DOUBLE CREUX LA TETE EPAULE TRIANGLE LES MOYENNES MOBILES LE MACD TURFI BOURSE L objectif de cet ouvrage est de vous présenter comment analyser une courbe de réussite sur une sélection. Nous verrons les configurations types, les tendances et leur rupture, nous ferons

Plus en détail

Les animations par interpolation

Les animations par interpolation Les animations par interpolation Avec Unity, il est possible d animer les gameobject (modèles 3d, caméra, lumière...) sans avoir recours à la programmation. Ce document présente les techniques de base

Plus en détail

Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google?

Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google? Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google? Préparé par l équipe ALM A l attention de la communauté ALM Novembre 2010 Introduction Comme vous le savez

Plus en détail

Cours Apl 03 : Un peu de vocabulaire, notions fondamentales.

Cours Apl 03 : Un peu de vocabulaire, notions fondamentales. Cours Apl 03 : Un peu de vocabulaire, notions fondamentales. - Variables, constantes : Une variable, comme en mathématiques, est le contraire d'une constante. Par exemple dans X=5 X est une variable de

Plus en détail

GRANDEURS ET MESURE ET RESOLUTION DE PROBLEME. Enseigner la notion de contenance et celle de sa mesure par la résolution de problème CYCLE 2

GRANDEURS ET MESURE ET RESOLUTION DE PROBLEME. Enseigner la notion de contenance et celle de sa mesure par la résolution de problème CYCLE 2 GRANDEURS ET MESURE ET RESOLUTION DE PROBLEME Enseigner la notion de contenance et celle de sa mesure par la résolution de problème CYCLE 2 Compétence : Apprendre et comparer les unités usuelles de longueur

Plus en détail

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Introduction La mémoire des ordinateurs est constituée d une multitude de petits circuits électroniques qui ne peuvent être que dans deux états : sous

Plus en détail

INFORMATIONS JANVIER 2015

INFORMATIONS JANVIER 2015 , 5 Boulevard de la Dollée 50000 SAINT-LO Tel : 02 33 57 46 61 - Courriel : ad50@occe.coop Site Internet : http://www.occe.coop/~ad50/ INFORMATIONS JANVIER 2015 Coopérative scolaire N Voilà une nouvelle

Plus en détail

Manuel d Utilisation Nouvelle Plateforme CYBERLIBRIS : BiblioVox

Manuel d Utilisation Nouvelle Plateforme CYBERLIBRIS : BiblioVox Manuel d Utilisation Nouvelle Plateforme CYBERLIBRIS : BiblioVox http://www.bibliovox.com Pour se connecter la 1 ère fois. 1/ La création du compte : Rendez-vous dans votre bibliothèque et allez sur l

Plus en détail

Ordinateur, programme et langage

Ordinateur, programme et langage 1 Ordinateur, programme et langage Ce chapitre expose tout d abord les notions de programme et de traitement de l information. Nous examinerons ensuite le rôle de l ordinateur et ses différents constituants.

Plus en détail

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance LES RESISTANCES Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance Le rôle de la résistance est de limiter le courant dans un circuit. Elle possède plusieurs caractéristiques technique : La valeur

Plus en détail

Corporation Dignité Travail 35 + CDT35+ Formation. Perfectionnement sur Microsoft Excel Durée 6 heures. Par Raymond Vachon Technicien en informatique

Corporation Dignité Travail 35 + CDT35+ Formation. Perfectionnement sur Microsoft Excel Durée 6 heures. Par Raymond Vachon Technicien en informatique Corporation Dignité Travail 35 + CDT35+ Formation Perfectionnement sur Microsoft Excel Durée 6 heures Par Raymond Vachon Technicien en informatique Introduction Le logiciel Excel est un chiffrier électronique

Plus en détail

Skyblog. Tout ce que vous devez savoir sur les Skyblogs. Cliquez sur le bouton gauche de la souris pour passer de diapositives en diapositives

Skyblog. Tout ce que vous devez savoir sur les Skyblogs. Cliquez sur le bouton gauche de la souris pour passer de diapositives en diapositives Création d un d Skyblog Tout ce que vous devez savoir sur les Skyblogs Cliquez sur le bouton gauche de la souris pour passer de diapositives en diapositives En quelques mots Vous allez découvrir d : Comment

Plus en détail

CHÂTEAUDUN. Ligne de Patay à Nogent-le-Rotrou. Projet. d une deuxième gare. d une gare commune

CHÂTEAUDUN. Ligne de Patay à Nogent-le-Rotrou. Projet. d une deuxième gare. d une gare commune CHÂTEAUDUN Ligne de Patay à Nogent-le-Rotrou Projet d une deuxième gare ou d une gare commune 1 Ponts et Chaussées Département d Eure et Loir Arrondissement du Sud Chemin de Fer de Patay à Nogent-le-Rotrou

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon Yvon CAVELIER Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants A l Assaut du ZE-Couillon Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants Copyright 2010 - Page 1 Table des Matières I - CE QUI A CHANGE DANS

Plus en détail

Introduction à l optimisation

Introduction à l optimisation Université du Québec à Montréal Introduction à l optimisation Donnée dans le cadre du cours Microéconomie II ECO2012 Baccalauréat en économique Par Dominique Duchesneau 21 janvier septembre 2008 Ce document

Plus en détail

RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Focométrie

RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Focométrie RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Focométrie Benjamin Frere & Pierre-Xavier Marique 2ème candidature en sciences physiques, Université de Liège Année académique 2003-2004 But de l expérience Nous devions

Plus en détail

Mesure du volume d'un gaz, à pression atmosphérique, en fonction de la température. Détermination expérimentale du zéro absolu.

Mesure du volume d'un gaz, à pression atmosphérique, en fonction de la température. Détermination expérimentale du zéro absolu. Mesure du volume d'un gaz, à pression atmosphérique, en fonction de la température. Détermination expérimentale du zéro absolu. Auteur : Dr. Wulfran FORTIN Professeur Agrégé de Sciences Physiques TZR -

Plus en détail

différence groupe-conseil en statistique

différence groupe-conseil en statistique Vais-je atteindre mon objectif cette année? Par Martin Carignan, associé chez Différence www.difference-gcs.com Contexte Les gestionnaires sont souvent évalués sur des résultats mesurés par des indicateurs

Plus en détail

ECHANTILLONNAGES Fiche de repérage

ECHANTILLONNAGES Fiche de repérage M Objectifs pédagogiques généraux : Fiche de repérage Type : Activité d approche de la notion de fluctuation d échantillonnage et d intervalle de confiance à travers quelques simulations. Niveau : Lycée

Plus en détail

Aller plus loin avec le traitement de texte : mettre en forme un Curriculum Vitae

Aller plus loin avec le traitement de texte : mettre en forme un Curriculum Vitae 29 janvier 2013 p 1 Aller plus loin avec le traitement de texte : mettre en forme un Curriculum Vitae Pour permettre au plus grand nombre de réaliser cet exercice, nous utiliserons le logiciel libre Libre

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

Run Away. FABRE Maxime LEPOT Florian

Run Away. FABRE Maxime LEPOT Florian Run Away FABRE Maxime 2015 Sommaire Introduction... 2 I. Analyse fonctionnelle générale... 3 A. But du Jeu... 3 B. Objectif... 3 C. Moyen mis en œuvre... 3 II. Description de l application... 5 A. Diagramme

Plus en détail

Georgieva Diana Bourgouin Adrien Licence 3 ~ Faculté des Sciences et des Techniques UML ~ Bibliothèque. Projet UML.

Georgieva Diana Bourgouin Adrien Licence 3 ~ Faculté des Sciences et des Techniques UML ~ Bibliothèque. Projet UML. Projet UML Cas Bibliothèque Page 1 sur 35 S6 ~ 2008-2009 Sommaire I. Introduction 3 II. Modélisation A. Cas d utilisation 1. Première approche 4-6 2. Cas d utilisation avant la modélisation des diagrammes

Plus en détail

Rapport IN52. Sujet : Résolution d un puzzle

Rapport IN52. Sujet : Résolution d un puzzle CARRE Julien PIERNOT Jérôme Rapport IN52 Sujet : Résolution d un puzzle Responsable : M. Ruicheck Y. Automne 2007 1 SOMMAIRE INTRODUCTION...3 I. Description et approche du sujet...4 1. Description 2. Outils

Plus en détail

Utilisation du logiciel Excel pour des analyses simples de bases données

Utilisation du logiciel Excel pour des analyses simples de bases données Utilisation du logiciel Excel pour des analyses simples de bases données Catherine Raux (interne Santé Publique) et Benoît Lepage (AHU), Service d Epidémiologie du CHU de Toulouse Version 1.1 Avril 2012

Plus en détail

GENERALITES. COURS TCP/IP Niveau 1

GENERALITES. COURS TCP/IP Niveau 1 GENERALITES TCP/IP est un protocole inventé par les créateurs d Unix. (Transfer Control Protocol / Internet Protocole). TCP/IP est basé sur le repérage de chaque ordinateur par une adresse appelée adresse

Plus en détail

Réglages de base en photo numérique

Réglages de base en photo numérique Réglages de base en photo numérique Régler la Sensibilité ISO (du film) Appareil photo En photo numérique, vous pouvez choisir une sensibilité ISO automatique ou faire ce réglage manuellement. Plus vous

Plus en détail

La démarche d investigation en mathématiques. 26 novembre 2008 La démarche d investigation en mathématiques P. KOBER- IUFM Nice

La démarche d investigation en mathématiques. 26 novembre 2008 La démarche d investigation en mathématiques P. KOBER- IUFM Nice La démarche d investigation en mathématiques 1) Qu est ce que la démarche d investigation en sciences? 2) Qu est-ce que faire des mathématiques? - Pour un chercheur Plan de cette intervention - Dans l

Plus en détail

Dossier pédagogique Raconte-moi le musée

Dossier pédagogique Raconte-moi le musée Dossier pédagogique Raconte-moi le musée Activité offerte aux élèves du premier cycle du primaire Musée Marguerite-Bourgeoys Page 1 Table des matières Raconte-moi le musée Avant votre visite au Musée Vous

Plus en détail

Atelier de programmation en python

Atelier de programmation en python Atelier de programmation en python Kévin Chewie Sztern et Christophe Sagane Vermorel Contents Introduction 2 L environnement de développement 2 Démarrer l IDE............................... 2 Premiers

Plus en détail

Réalisation d'un robot sous-marin autonome

Réalisation d'un robot sous-marin autonome Réalisation d'un robot sous-marin autonome Fourniture 2 associée au contrat MRIS 2008-2009 Jan Sliwka, Fabrice Le Bars, Luc Jaulin. ENSIETA Avril 2009 Descriptif de l étude Comme tous les ans depuis 2007,

Plus en détail

Lecture graphique. Table des matières

Lecture graphique. Table des matières Lecture graphique Table des matières 1 Lecture d une courbe 2 1.1 Définition d une fonction.......................... 2 1.2 Exemple d une courbe........................... 2 1.3 Coût, recette et bénéfice...........................

Plus en détail

Généralités sur les fonctions ( En seconde )

Généralités sur les fonctions ( En seconde ) Généralités sur les fonctions ( En seconde ) Dernière mise à jour : Dimanche 31 Octobre 2010 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 2010-2011) Lycée Stendhal, Grenoble ( Document

Plus en détail

Prise en main d un tableur Open Office

Prise en main d un tableur Open Office Prise en main d un tableur Open Office 1 Présentation de l écran de travail Barre des menus Barre d outil Standard Barre de mise en forme Zone d édition des formules zone active Adresse de la zone active

Plus en détail

INTEGRATION DES ECARTS DE STOCK DANS UN MODELE DE COUTS INDUSTRIELS

INTEGRATION DES ECARTS DE STOCK DANS UN MODELE DE COUTS INDUSTRIELS INTEGRATION DES ECARTS DE STOCK DANS UN MODELE DE COUTS INDUSTRIELS 1. EXPOSE DU CAS A TRAITER Une société industrielle utilise Expertizers pour calculer, sur un exercice, les coûts d approvisionnement,

Plus en détail

Le SOLFEGE du sonneur

Le SOLFEGE du sonneur Le SOLFEGE du sonneur Le solfège minimum à la portée de tous! Le programme proposé s adresse aux sonneurs niveau B.S.C. et, ayant un peu «l oreille musicale». But recherché : Lire pratiquement toutes les

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

COURBES & SURFACES NURBS Lilian BUZER Dept. Informatique. Modélisation NURBS

COURBES & SURFACES NURBS Lilian BUZER Dept. Informatique. Modélisation NURBS Modélisation NURBS Nous nous proposons dans cette fiche d appréhender la modélisation par les courbes et les surfaces NURBS. Si l interface de Maya est avant tout conçue pour le monde du 7 ème art, les

Plus en détail

COMMENT OBTENIR UN SPECTRE SATISFAISANT D UN SIGNAL ENREGISTRE PAR ORDINATEUR?

COMMENT OBTENIR UN SPECTRE SATISFAISANT D UN SIGNAL ENREGISTRE PAR ORDINATEUR? NOM: Coéquipier : COMMENT OBTENIR UN SPECTRE SATISFAISANT D UN SIGNAL ENREGISTRE PAR ORDINATEUR? Soit une fonction G(t) périodique, de fréquence f. D'après Fourier, cette fonction peut se décomposer en

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS :

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : IUFM de Bonneville Année universitaire 2012-2013 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : L apprentissage dans

Plus en détail

Rapport de Conception Préliminaire MESSAGERIE

Rapport de Conception Préliminaire MESSAGERIE Rapport de Conception Préliminaire MESSAGERIE Conception préliminaire du logiciel demandé en projet, illustré par les diagrammes des cas d utilisation, des classes du domaine et de séquence. Maxime SUARD,

Plus en détail

Bureau Etude. Conception d un monte charge. Godart Maxime, Niclot Pierre- Marc

Bureau Etude. Conception d un monte charge. Godart Maxime, Niclot Pierre- Marc Bureau Etude Conception d un monte charge Godart Maxime, Niclot Pierre- Marc Sommaire : Table des matières I) Objet... 3 II) Présentation générale de l organisme... 3 2.1 Présentation générale de l organisme...

Plus en détail

Chapitre 11. Séries de Fourier. Nous supposons connues les formules donnant les coefficients de Fourier d une fonction 2 - périodique :

Chapitre 11. Séries de Fourier. Nous supposons connues les formules donnant les coefficients de Fourier d une fonction 2 - périodique : Chapitre Chapitre. Séries de Fourier Nous supposons connues les formules donnant les coefficients de Fourier d une fonction - périodique : c c a0 f x dx c an f xcosnxdx c c bn f xsinn x dx c L objet de

Plus en détail

Loi normale ou loi de Laplace-Gauss

Loi normale ou loi de Laplace-Gauss LivreSansTitre1.book Page 44 Mardi, 22. juin 2010 10:40 10 Loi normale ou loi de Laplace-Gauss I. Définition de la loi normale II. Tables de la loi normale centrée réduite S il y avait une seule loi de

Plus en détail

Partie 1. Camera raw. 2013 Pearson France Les Ateliers de retouche Photoshop CS6 et CC Serge Ramelli

Partie 1. Camera raw. 2013 Pearson France Les Ateliers de retouche Photoshop CS6 et CC Serge Ramelli Partie 1 Camera raw Camera Raw est une partie de Photoshop qui permet de développer vos photos à la manière des chambres noires de l époque argentique, mais avec beaucoup, mais alors beaucoup plus de facilité.

Plus en détail

Utiliser les formules de calculs basiques sur Excel Partie 2/2 - Si, somme.si, max, min, nb.si et arrondi

Utiliser les formules de calculs basiques sur Excel Partie 2/2 - Si, somme.si, max, min, nb.si et arrondi - le 09/04/2013 Utiliser les formules de calculs basiques sur Excel Partie 2/2 - Si, somme.si, max, min, nb.si et arrondi Ce tutoriel est la dernière partie sur les formules de calculs basiques d Excel

Plus en détail

Introduction à l informatique, à Python, et représentation des nombres en machine

Introduction à l informatique, à Python, et représentation des nombres en machine Introduction à l informatique, à Python, et représentation des nombres en machine Table des matières Qu est-ce-que l informatique? Qu est-ce-qu un ordinateur? 2 Principaux composants...............................................

Plus en détail

Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager

Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager Projet Informatique Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager Projet réalisé avec Filemaker Pro 12 Projet informatique présenté en vue d obtenir la LICENCE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

TP Méthodes Numériques

TP Méthodes Numériques ENSIMAG 1ère année, 2007-2008 TP Méthodes Numériques Objectifs Les objectifs de ce TP sont : de revenir sur les méthodes de résolution des équations différentielles vues en cours de MN ; d utiliser un

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

LM 206 - INITIATION À SCILAB PROJETS - FINANCE STATISTIQUE

LM 206 - INITIATION À SCILAB PROJETS - FINANCE STATISTIQUE LM 206 - INITIATION À SCILAB PROJETS - FINANCE STATISTIQUE SAMUEL Delphine RAMTOHUL Kevin Année 2006-2007 Description du projet et outils utilisés I - Choix du sujet Notre choix du sujet s est porté sur

Plus en détail

Les bases du Solfège. Dans ce chapitre...

Les bases du Solfège. Dans ce chapitre... Les bases du Solfège Dans ce chapitre... La portée et les clés Nom et position des notes sur la portée Les lignes supplémentaires Indications de doigté Valeur des notes Mesures et barres de mesure Silences

Plus en détail

Interprétation d une analyse de variance avec mesures répétées

Interprétation d une analyse de variance avec mesures répétées Approche quantitative Interprétation d une analyse de variance avec mesures répétées «Les faits sont têtus. Il est plus facile de s arranger avec les statistiques.» Mark Twain L objectif de ce document

Plus en détail

Chapitre 1 - Suites. Suites géométriques. I.1 Définition et propriétés

Chapitre 1 - Suites. Suites géométriques. I.1 Définition et propriétés Chapitre 1 - Suites I Suites géométriques I.1 Définition et propriétés TD 1 : Évolutions de populations Le premier janvier 2011, une ville A compte 350 000 habitants. A la même date, une ville B compte

Plus en détail

Cours Multimédia Le photo montage avec Paint Shop Pro (de Jasc)

Cours Multimédia Le photo montage avec Paint Shop Pro (de Jasc) Cours Multimédia Le photo montage avec Paint Shop Pro (de Jasc) 1 Ouvrir et enregistrer un fichier avec Paint Shop Pro Pour ouvrir Paint Shop Pro, il faut choisir Démarrer -> Programmes -> Paint Shop Pro

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION «Les Shadoks font le grand nettoyage!» - Transport Optimal sur la planète Shadokienne- Projet d informatique & physique -

RAPPORT DE CONCEPTION «Les Shadoks font le grand nettoyage!» - Transport Optimal sur la planète Shadokienne- Projet d informatique & physique - Nidavary Somsanith François Barety Sophia Lazraq Claire Marion* EURINSA Année 2012-2013 RAPPORT DE CONCEPTION «Les Shadoks font le grand nettoyage!» - Transport Optimal sur la planète Shadokienne- Projet

Plus en détail