Les réseaux «Sport-Santé-Bien-Être»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les réseaux «Sport-Santé-Bien-Être»"

Transcription

1 Les réseaux «Sport-Santé-Bien-Être» La Ministre chargée des Sports (M me Valérie FOURNEYRON) et la Ministre chargée de la Santé (M me Marisol TOURRAINE) ont présenté en conseil des ministres le 8 octobre 2012, une communication illustrant les enjeux d une politique publique basée sur la prévention par l activité physique et le sport. Cette politique publique devra s organiser en direction du grand public et d un public à besoins particuliers. Cette communication s est traduite par la transmission d une circulaire 1 à l intention des préfets de région, des directeurs régionaux des Agences Régionales de la Santé (ARS) et en copie aux Directeur Régionaux de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion la sociale. Cette instruction du 24 décembre 2012 relative à la mise en œuvre opérationnelle des mesures visant à promouvoir et développer la pratique des activités physiques et sportives comme facteur de santé publique, en définit les modalités de mise en œuvre auprès des ARS et DRJSCS dans les régions. Ce déploiement doit concourir à la mise en place : - d un plan «sport santé bien-être» décliné au niveau régional. - d un comité de pilotage co-organisé par la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale et l ARS. 1 Cf. lien à créer avec le fichier «cir_36363.pdf

2 Des régions ont déjà amorcés ce virage depuis plusieurs années. C est le cas pour : Le parcours activités séniors en Bretagne Une expérimentation a été mise en place à l initiative de la DRJSCS, en collaboration avec le Campus de l Excellence Sportive et le soutien financier du Ministère chargé des Sports et les groupements d employeurs. 2 Le parcours activités santé séniors s inscrit dans un projet global de maintien de l autonomie des personnes âgées. Le projet s est construit en partant d un double constat : les bienfaits des activités physiques et sportives, en particulier chez la personne âgée en établissement hébergeant des personnes âgées dépendantes et la précarité de la situation professionnelle des éducateurs sportifs. Le projet à vocation à : - Favoriser le maintien de l autonomie et du bien-être des personnes âgées ; - Généraliser et professionnaliser les APS en Établissement Hébergeant des Personnes Àgées Dépendantes (EHPAD) ; - Former des éducateurs sportifs spécialisés et faciliter la création d emplois. Le projet comporte de nombreux bénéfices : - Pour les personnes âgées : un maintien de l autonomie et un mieux-être aux effets concrets et mesurables ; - Pour les EHPAD : une embauche facilitée d éducateurs sportifs spécialisés. Une diminution des budgets liés à la rééducation post-chute des personnes âgées ; - Pour les éducateurs sportifs : une formation spécialisée (certificat de spécialisation «animation et maintien de l autonomie de la personne» ; création d emplois qualifiés. Réseau sport santé bien-être en Champagne-Ardenne Réseau sport santé bien-être 3 fonctionne entre les professionnels de santé, le milieu sportif et les usagers. L objectif de ce réseau est de rendre possible la réalisation, pour toute personnes sédentaire présentant des facteurs de risque significatif cardio-vasculaires ou pathologie avérée dont les 2 Cf. lien à créer avec le fichier «dossier_de_presseweb.pdf 3 Lien à créer :

3 insuffisants respiratoires et les diabétiques, d une activité physique régulière, adaptée, sécurisante et progressive. Dans son parcours, l usager réalise un bilan médico-sportif, adressé par le médecin traitant au réseau. Après l accord du médecin, le patient est orienté vers une structure proposant une offre d APS adaptée à la personnes, validé par le réseau sport santé bien être. 4.3 Sport Santé Bien-être en Nord-Pas de Calais 4 : Ce Réseau propose aux médecins et aux professionnels concernés des outils permettant la mise en place de programmes de prévention primaire, secondaire et tertiaire de la lutte contre les méfaits des maladies chroniques par la prescription d activités physiques et/ou sportives adaptées (APA). Par exemple, le manuel édité et crée par PAPRICA est l outil de référence pour tous professionnels de santé souhaitant promouvoir la pratique régulière d une activité physique à leurs patients. 4.4 Picardie en forme 5 Picardie en forme met en lien les usagers de santé, les professionnels et les structures de santé et les associations labellisées proposant une activité physique ou sportive adaptée à la personne. En orientant ces nouveaux pratiquants vers la pratique d une activité physique adaptée à leur profil, en leur proposant préalablement un bilan de leur condition physique. En formant les acteurs des différents secteurs (santé, social, sport) aux bienfaits de l activité physique, à l accueil d un public spécifique En accompagnant les structures des différents champs dans l élaboration de projets favorisant la pratique «Sport santé»(parcours locaux, développement de la pratique ) En communiquant et en diffusant l offre de pratique «Sport Santé» à travers la Picardie grâce à un annuaire de diffusion et en sensibilisant le public sur les bienfaits de l activité physique pour la santé et le bien-être. Enfin, en évaluant l évolution des usagers au sein de ce dispositif pour bénéficier de données épidémiologiques et les diffuser auprès des acteurs des différents champs. 4 Lien à créer : 5 Lien à créer :

4 4.5 Réseau Sport Santé de Franche-Comté 6 (RSS FC) Créé en 2008, rassemblant plusieurs acteurs institutionnels francs-comtois, le réseau Sport Santé de Franche Comté s est fixé comme but, d encourager la pratique des APS. Il se veut le relais des recommandations élaborées par les agences nationales, sociétés savantes et plus généralement des bonnes pratiques reconnues. Le RSS FC s est fixé trois objectifs principaux : - Sensibiliser, informer, et éduquer le grand public à la promotion de la santé par l activité physique régulière, - Soutenir les professionnels, réseaux et établissements de santé, dans l accompagnement des patients en créant du lien, - Coordonner, améliorer et sécuriser les pratiques professionnelles par des formations et outils de promotion de la santé à destination des acteurs de l éducation, de la santé, du sport et des clubs sportifs. 4.6 SAPHYR en Lorraine 7 La Santé par l Activité PHYsique Régulière (SAPHYR) est un dispositif régional de promotion et de pratique de l activité physiques à des fins de santé. Ce dispositif a été créé sous l impulsion de la DRJSCS Lorraine. Il est coordonné par le CROSF de Lorraine. SAPHYR Lorraine concerne toute personne encouragée par son médecin à pratiquer une activité physique régulière, par exemple en club ou en association sportive, mais qui décline ce conseil pour différentes raisons comme : je n ai pas le temps, je me sens pas sportif, je n ai plus d énergie, je ne sais pas faire L accompagnement par le dispositif SAPHYR dans sa version standardisée dure environ un mois, à raison de 10 séances animées par un intervenant en activité physique. Son objectif est l engagement du bénéficiaire dans un club ou une association sportive proche de son lieu de travail. Il s agit de redonner confiance au bénéficiaire dans ses compétences à pratiquer une activité physique régulière. L entrée dans le dispositif est proposée par les professionnels de la santé ou médico-sociaux 6 lien à créer : 7 Lien à créer :

5 (après avis médical). Elle s effectue selon des modalités propres à chaque structure demandeuse Les 10 séances, d une durée de 30 à 45 minutes, se répartissent ainsi : - une séance d entretien personnalisé initial au bénéficiaire, - Sept séances encadrées, portant sur des activités physiques d entretien, de respiration, d assouplissement, etc. - Deux séances libres. A l issue de ces séances, le bénéficiaire est orienté vers un club ou une association sportive, ou il continuera à être suivi pendant une période de 12 mois par SAPHYR. Une pratique libre, non encadrée, est également possible, avec le même suivi organisé par SAPHYR. Lorsque l accompagnement s effectue avec le support d une discipline (aviron, natation, randonnée pédestre, sports collectifs, Tir à l Arc, etc.), un programme spécifique peut être proposé. 4.7 efformip 8 en Midi-Pyrénées La Santé par le l effort et la forme en Midi-Pyrénées est l opérateur régional Sport Santé dont l objectif est de lutter contre la sédentarité des personnes atteintes de pathologies chroniques par des APS sécurisées. L'adhésion à ce réseau de santé présente de nombreux avantages : Le prix : l'adhésion au réseau est gratuite, il suffit d en parler au médecin traitant, il est le seul habilité à inclure un patient dans le réseau. La sécurité : l'ensemble des structures sportives ont un agrément de la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse et des Sports et ont signé une convention avec le réseau efformip. L 'accueil : toutes les structures sportives recensées par efformip disposent d'éducateurs spécialement formés à l'accueil de personnes porteuses de pathologies chroniques. L'accompagnement : un médecin formé à la prescription d activité physique par efformip s'assurera que l état de santé du patient ne présente pas de contre-indication à la pratique d'une activité physique (une prescription d activité physique ainsi qu un certificat de non contre- 8 Line à créer :

6 indication à la pratique de l activité physique vous sera délivré). Puis, avec son accord, ses coordonnées sont communiquées au réseau efformip. Il se verra ensuite proposer, près de chez lui, un ou plusieurs choix de clubs/associations en fonction de ses envies, disponibilités, horaires... Trimestriellement les «usagers» se prêtent au jeu de tests de condition physique servant à évaluer la condition physique des usagers. Un système de coaching santé est mis en place avec la coordination afin de pouvoir établir un lien téléphonique mensuel.

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

La genèse et le calendrier

La genèse et le calendrier AVEC LE SOUTIEN DE La genèse et le calendrier Fin 2011-2012 : Contact entre Pierre MOLINA D ARANDA et l Agence Ecomobilité Mobilisation de la CPAM et contact de l URPS 2013 : Soirée d information aux médecins

Plus en détail

Plan régional sport santé bien-être CNDS 2015. Commission territoriale du CNDS 16 décembre 2014

Plan régional sport santé bien-être CNDS 2015. Commission territoriale du CNDS 16 décembre 2014 Plan régional sport bien-être CNDS 2015 Commission territoriale du CNDS 16 décembre 2014 l instruction interministérielle du 24 décembre 2012 les lignes stratégiques promouvoir et développer la pratique

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé Sommaire I. Pourquoi le programme «Bouger sur prescription» en Savoie?... 2 II. Le programme «Bouger sur

Plus en détail

SENIORS, METTEZ- VOUS À L AVIRON!

SENIORS, METTEZ- VOUS À L AVIRON! Dynamic Seniors FORME ET BIEN ÊTRE, SANTÉ SENIORS, METTEZ- VOUS À L AVIRON! 22 JUIN 2015 GAËLLE ALBAN L aviron est excellent pour la santé. La Fédération Française d Aviron se positionne comme acteur majeur

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

RESEAU SPORT SANTE BIEN ETRE. Réunion de présentation du projet «Réseau Sport Santé Bien-être» Mardi 16 Novembre 2010

RESEAU SPORT SANTE BIEN ETRE. Réunion de présentation du projet «Réseau Sport Santé Bien-être» Mardi 16 Novembre 2010 RESEAU SPORT SANTE BIEN ETRE Réunion de présentation du projet «Réseau Sport Santé Bien-être» Mardi 16 Novembre 2010 1 Réseau «Sport-Santé-Bien-être Contexte Objectif général Parcours de soin Projet Apports

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

Les cibles de ce dispositif sont les personnes de tous les âges ayant des objectifs de loisir, de santé.

Les cibles de ce dispositif sont les personnes de tous les âges ayant des objectifs de loisir, de santé. Janvier 2012 Le dispositif COACH ATHLE SANTE Fédération Française d Athlétisme Contexte Le dispositif COACH ATHLE SANTE a été lancé en septembre 2006 par la Fédération Française d Athlétisme dans le but

Plus en détail

Franck Laureyns réagit au rapport de synthèse de Laurent Hénart : «Les. métiers en santé de niveau intermédiaire» paru dans Hegel Vol.

Franck Laureyns réagit au rapport de synthèse de Laurent Hénart : «Les. métiers en santé de niveau intermédiaire» paru dans Hegel Vol. Hegel Vol. 1 N 2 2011 77 LETTRE À LA RÉDACTION Franck Laureyns réagit au rapport de synthèse de Laurent Hénart : «Les métiers en santé de niveau intermédiaire» paru dans Hegel Vol. I n 1 Pour faire suite

Plus en détail

Le développement du sport santé au sein d une fédération olympique

Le développement du sport santé au sein d une fédération olympique ATHLE SANTE LOISIR FEDERATION FRANCAISE D ATHLETISME SOMMAIRE Le développement du sport santé au sein d une fédération olympique Le label «Coach Athlé Santé» La démarche fédérale en faveur des publics

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.3. Cer5fica5ons EHPAD

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.3. Cer5fica5ons EHPAD Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels R Collomp - D Qualité II.3. Cer5fica5ons EHPAD 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations

Plus en détail

Appel à candidature «Parcours d activités santé séniors» (PASS)

Appel à candidature «Parcours d activités santé séniors» (PASS) Appel à candidature «Parcours d activités santé séniors» (PASS) DRJSCS Bretagne APPEL A CANDIDATURE «PARCOURS D ACTIVITES SANTE SENIORS» (P.A.S.S.) La population bretonne augmente et vieillit. Les bienfaits

Plus en détail

Convention relative au fonctionnement du Point Information Jeunesse (PIJ)

Convention relative au fonctionnement du Point Information Jeunesse (PIJ) Convention relative au fonctionnement du Point Information Jeunesse (PIJ) Vu le décret n 94-169 du 25 février 1994, relatif à l organisation des services déconcentrés et des établissements publics relevant

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Missions, nouvelles missions, nouveaux rôles du pharmacien

Plus en détail

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Guide pratique MDPH Partie 1 Fiche n IV-2 CNSA - DGEFP Version 1 sept/2008 L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Plan : 1. Les principes de l orientation professionnelle... 1 2. Vers quels lieux peut se faire

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

Sport santé : enjeux nationaux, le PNNS 3, le rôle de la Société Française Sport Santé

Sport santé : enjeux nationaux, le PNNS 3, le rôle de la Société Française Sport Santé Sport santé : enjeux nationaux, le PNNS 3, le rôle de la Société Française Sport Santé Jean-Luc Grillon Président de la Société Francaise Sport Santé (SF2S) Colloque sport santé IRBMS Lille, 27 nov 2010

Plus en détail

INFO ETAT. Numéro 43. 15 septembre 2014. Le plan régional "Sport santé bienêtre" Midi-Pyrénées 2013-2016

INFO ETAT. Numéro 43. 15 septembre 2014. Le plan régional Sport santé bienêtre Midi-Pyrénées 2013-2016 Numéro 43 15 septembre INFO ETAT Plan régional "Sport santé bien-être" Midi-Pyrénées 2013-2016 Le plan régional "Sport santé bien-être"( PRSSBE) de Midi- Pyrénées : la promotion des activités physiques

Plus en détail

Congrès fédéral 7 juin 2014. Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation

Congrès fédéral 7 juin 2014. Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation Les emplois d avenir Convention-cadre FFTT-MSJEPVA Congrès fédéral 7 juin 2014 Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation 1 Rappel sur L emploi d avenir C est un dispositif d emploi

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014 CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 07/03/2014 APPEL A

Plus en détail

ACTIONS DE PROTECTION ET DE PRÉSERVATION DE LA SANTÉ PAR LE SPORT DRJSCS RHÔNE- ALPES

ACTIONS DE PROTECTION ET DE PRÉSERVATION DE LA SANTÉ PAR LE SPORT DRJSCS RHÔNE- ALPES ACTIONS DE PROTECTION ET DE PRÉSERVATION DE LA SANTÉ PAR LE SPORT DRJSCS RHÔNE- ALPES Alimentation et activité physique: pour des politiques territorialisées 28 septembre 2012 Dr Maud OTTAVY médecin conseiller

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

CHARTE DES PROFESSIONNELS DE SANTE MEMBRES DU RESEAU LCD

CHARTE DES PROFESSIONNELS DE SANTE MEMBRES DU RESEAU LCD CHARTE DES PROFESSIONNELS DE SANTE MEMBRES DU RESEAU LCD Qu est-ce que le réseau LCD? Le réseau Lutter Contre la Douleur a pour objectif d améliorer la prise en charge des patients douloureux chroniques.

Plus en détail

Annexe 8 CONTRAT EN FAVEUR DU TRES HAUT NIVEAU SPORTIF SEINE-ET-MARNAIS DU CLUB... DISCIPLINE.. EVOLUANT EN. IL A D ABORD ÉTÉ EXPOSÉ CE QUI SUIT :

Annexe 8 CONTRAT EN FAVEUR DU TRES HAUT NIVEAU SPORTIF SEINE-ET-MARNAIS DU CLUB... DISCIPLINE.. EVOLUANT EN. IL A D ABORD ÉTÉ EXPOSÉ CE QUI SUIT : 1 Annexe 8 CONTRAT EN FAVEUR DU TRES HAUT NIVEAU SPORTIF SEINE-ET-MARNAIS DU CLUB... DISCIPLINE.. EVOLUANT EN. ENTRE ET - LE DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE Domicilié à l Hôtel du Département 77010 MELUN

Plus en détail

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 Claire ASTIER Pilote MAIA Paris Est 1 En2009,MAIAinitiéedansle PlannationalAlzheimer:unemaladiequitouche toutes les dimensions de la «santé» (OMS) où les réponses

Plus en détail

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr FICHE DE POSTE Administrateur ROR Le GCS Esanté Poitou-Charentes Le GCS Esanté Poitou-Charentes rassemble les établissements publics et privés de santé, ainsi que la plupart des professionnels de santé

Plus en détail

Partenariat «efformip RéPPOP» : Accompagnement en Activité Physique

Partenariat «efformip RéPPOP» : Accompagnement en Activité Physique Partenariat «efformip RéPPOP» : Accompagnement en Activité Physique «Premiers pas vers L Activité Physique au sein des Journées Obésité Education» 1 fil conducteur : la GESTION DE L EFFORT Travail sur

Plus en détail

Journée Régionale Maintien Dans l Emploi 20/03/214

Journée Régionale Maintien Dans l Emploi 20/03/214 La prévention de la désinsertion professionnelle : c est quoi? Une offre de service de proximité mise en place par l Assurance Maladie permettant de détecter et de prendre en charge le plus tôt possible

Plus en détail

L action du Conseil général en faveur des jeunes. Conseil Cantonal d Etréchy

L action du Conseil général en faveur des jeunes. Conseil Cantonal d Etréchy L action du Conseil général en faveur des jeunes Conseil Cantonal d Etréchy Les engagements pour la jeunesse 3 missions majeures dans le cadre de la délibération adopté le 12 décembre 2011 : Inciter les

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des politiques de formation et d éducation Bureau des formations de l enseignement supérieur

Plus en détail

PLAN SPORT SANTE BIEN-ÊTRE Région PACA 2013-2016. Juin 2013

PLAN SPORT SANTE BIEN-ÊTRE Région PACA 2013-2016. Juin 2013 PLAN SPORT SANTE BIEN-ÊTRE Région PACA 2013-2016 Juin 2013 LISTE DES ABREVIATIONS UTILISEES APAS : Activités Physiques Adaptées à la Santé APS : Activités Physiques et Sportives ARH : Agence Régionale

Plus en détail

Restitution des échanges en ateliers

Restitution des échanges en ateliers Premières rencontres intersectorielles sport santé social Jeudi 22 janvier 2015-19 h00 / 20 h 00 - Carquefou (44) Restitution des échanges en ateliers PROGRAMME 19 h 00 Accueil autour d un cocktail dînatoire

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité

Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité Fiche action 3 Accompagnement des personnes en situation de précarité

Plus en détail

2013-2015 PLAN SPORT SANTE BIEN-ETRE FICHES ACTIONS. Version finale validée par le Comité de pilotage

2013-2015 PLAN SPORT SANTE BIEN-ETRE FICHES ACTIONS. Version finale validée par le Comité de pilotage 2013-2015 PLAN SPORT SANTE BIEN-ETRE FICHES ACTIONS Version finale validée par le Comité de pilotage Objectif ❶ Formalisation du réseau Sport Santé Bien-être en confortant son rôle de structure ressource

Plus en détail

I. LE SPORT ADAPTE :... 2 II. LICENCES SPORTIVES - SAISON 2015/2016 : INFORMATIONS ET TARIFS... 2

I. LE SPORT ADAPTE :... 2 II. LICENCES SPORTIVES - SAISON 2015/2016 : INFORMATIONS ET TARIFS... 2 SAISON 2015/2016 Côtes d Armor pour les ETABLISSEMENTS SPECIALISES accueillant des personnes en situation de handicap mental et/ou psychique Comité Départemental du Sport Adapté des Côtes d Armor : Maison

Plus en détail

Bien dans. son sport. le parcours pour se sentir bien dans sa tête et dans son corps. Livret des acteurs du dispositif. sports.

Bien dans. son sport. le parcours pour se sentir bien dans sa tête et dans son corps. Livret des acteurs du dispositif. sports. Bien dans le parcours pour se sentir bien dans sa tête et dans son corps Livret des acteurs du dispositif Rennes Office des sports 1 Bien dans Livret des acteurs du dispositif Sommaire Préambule Pourquoi

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS 1 Finalité de la formation Le référentiel de formation a pour objet de décrire le parcours à suivre par l apprenant pour acquérir

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer)

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) Le cahier des charges national a pour objet de définir les dispositifs MAIA (maison

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Département Système d Information en Santé et Télémédecine Direction de l Efficience de l Offre 5 mai 2015 1 les enjeux régionaux Enjeux régionaux

Plus en détail

PLAN REGIONAL SPORT SANTE BIEN ETRE

PLAN REGIONAL SPORT SANTE BIEN ETRE Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la cohésion sociale du Centre PLAN REGIONAL SPORT SANTE BIEN ETRE Mardi 17 novembre 2015 Descartes Journée thématique Sport Santé - ANDIISS Centre 23

Plus en détail

Table ronde : Présentation de structures régionales engagées dans le sport-santé

Table ronde : Présentation de structures régionales engagées dans le sport-santé Table ronde : Présentation de structures régionales engagées dans le sport-santé Professeur Daniel RIVIERE Service d'exploration de la Fonction Respiratoire et de Médecine du Sport -Clinique des Voies

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS DEPARTEMENT DES YVELINES DIRECTION GENERALE DES SERVICES DU DEPARTMENT DIRECTION DE L ENFANCE, DE L ADOLESCENCE DE LA FAMILLE ET DE LA SANTE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS Entre, d une part, Le département

Plus en détail

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014 Dans une ville, de multiples intervenants apportent aux familles aide et soutien dans l éducation des enfants. Pour donner plus de cohérence à ces actions, pour les renforcer, nous avons choisi à Brest

Plus en détail

Déploiement du DMP 18 octobre 2011. Journée Nationale des Industriels

Déploiement du DMP 18 octobre 2011. Journée Nationale des Industriels Déploiement du DMP 18 octobre 2011 Journée Nationale des Industriels Analyse des freins et leviers au déploiement du DMP Retour d expérience des régions Amorçage (Alsace, Aquitaine, Franche Comté, Picardie)

Plus en détail

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer M e r c r e d i 2 1 s e p t e m b r e 2 0 1 1 Dossier de presse Le Conseil général de la Loire s associe à la Journée mondiale de la maladie d Alzheimer par Claude BOURDELLE, vice-président du conseil

Plus en détail

BREF HISTORIQUE. Besoin de formation des professionnels de santé à la prescription de l activité physique.

BREF HISTORIQUE. Besoin de formation des professionnels de santé à la prescription de l activité physique. BREF HISTORIQUE Programme Fit For Life: Limoges, Jeudi 17 Octobre 2013 Effort et Forme en Midi-Pyrénées, prise en charge des porteurs de pathologies chroniques par les activités physiques Comment aider

Plus en détail

L ASSURANCE MALADIE EN LIGNE

L ASSURANCE MALADIE EN LIGNE BIEN GÉRER MA SANTÉ AVEC L ACS Ce que l Assurance Maladie fait pour moi L Assurance Maladie me permet de bénéficier de l Aide pour une complémentaire santé : l ACS. Des offres et des services pour m accompagner

Plus en détail

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées. Association des Bibliothécaires de France Journée du 14 mai 2012

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées. Association des Bibliothécaires de France Journée du 14 mai 2012 Association des Bibliothécaires de France Journée du 14 mai 2012 Plan de la présentation Etat des lieux de la population bas-rhinoise et alsacienne des plus de 60 ans Les interventions du Conseil Général

Plus en détail

MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR

MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR ET QUI SE DEROULENT EN TOTALITE OU PARTIELLEMENT SUR UNE VOIE PUBLIQUE OU OUVERTE A LA CIRCULATION

Plus en détail

Gestion du risque (GDR)

Gestion du risque (GDR) Région Centre Gestion du risque (GDR) Contexte et enjeux Septembre 2011 La GDR, c est quoi? Cette notion peut être définie comme l ensemble des actions mises en œuvre pour améliorer l efficience du système

Plus en détail

Prix. mobiliser les acteurs et assurer le risque OCIRP. pour faire avancer la cause du handicap. Acteurs Economiques & Handicap

Prix. mobiliser les acteurs et assurer le risque OCIRP. pour faire avancer la cause du handicap. Acteurs Economiques & Handicap Prix OCIRP Acteurs Economiques & Handicap mobiliser les acteurs et assurer le risque pour faire avancer la cause du handicap Le Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Un prix référence un jury reconnu

Plus en détail

SIGNATURE DE DEUX CONTRATS LOCAUX

SIGNATURE DE DEUX CONTRATS LOCAUX DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DE DEUX CONTRATS LOCAUX DE SANTE EN CREUSE -Felletin Bourganeuf-Royère Aubusson-Felletin Contact presse : 23 janvier 2012 1 CONTRAT LOCAL DE SANTE Un nouvel élan dans le développement

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

FICHE DE PROFIL DE POSTE

FICHE DE PROFIL DE POSTE FICHE DE PROFIL DE POSTE POSTE : Agent de développement sportif et/ou socio-sportif de secteur ou de bassin d activité CONVENTION COLLECTIVE : CCNS GROUPE : 1 METIER : Agent de développement Comité STRUCTURE

Plus en détail

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4 Code direction : DSQP Pôle émetteur : Appui à la Performance et Gestion du Risque Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire

Plus en détail

Secteur de la santé, le métier et la fonction L environnement territorial sanitaire et médico-social (liée au poste d affectation)

Secteur de la santé, le métier et la fonction L environnement territorial sanitaire et médico-social (liée au poste d affectation) Secrétaire Médicale - MEDICO-SOCIALE Titre enregistré par le Ministre au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) par arrêté publié au journal officiel de la République Française

Plus en détail

Une idée à gagner! SPORT ET HANDICAP. Samedi 1 er mars 2014 Maison Départementale des Sports_BORDEAUX

Une idée à gagner! SPORT ET HANDICAP. Samedi 1 er mars 2014 Maison Départementale des Sports_BORDEAUX Samedi 1 er mars 2014 Maison Départementale des Sports_BORDEAUX SPORT ET HANDICAP Label «Valides-Handicapés pour une pratique sportive partagée» Une idée à gagner! HISTORIQUE 2004 : Diagnostic partagé

Plus en détail

2016 formation. qualifiante

2016 formation. qualifiante 2016 formation qualifiante Surveillant(e)s de nuit qualifié(e)s Maître(sse)s de maison CREAI ChAmpAgnE-ARdEnnE : Cité Administrative Tirlet - Bât. 3-51036 ChAlons en ChAmpAgne Cedex tél. : 03 26 68 35

Plus en détail

mobiliser les acteurs et assurer le risque

mobiliser les acteurs et assurer le risque Prix OCIRP Acteurs Economiques & Handicap mobiliser les acteurs et assurer le risque pour faire avancer la cause du handicap Le Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Un prix référence un jury reconnu

Plus en détail

BILAN ET PERSPECTIVES DU PROJET REGIONAL HANDICAP

BILAN ET PERSPECTIVES DU PROJET REGIONAL HANDICAP PROJET REGIONAL HANDICAP ANFH CHAMPAGNE-ARDENNE / FIPHFP BILAN ET PERSPECTIVES DU PROJET REGIONAL HANDICAP 26 septembre 2014 BILAN LE CONTENU DU PROJET Prestation de Conseil à destination de 20 établissements

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

L Orange bleue recrute de futurs Educateurs Sportifs des Métiers de la forme

L Orange bleue recrute de futurs Educateurs Sportifs des Métiers de la forme L Orange bleue recrute de futurs Educateurs Sportifs des Métiers de la forme Le réseau L Orange Bleue pré-recrute des candidats au BP JEPS AGFF mentions C et D afin de leur proposer des postes en CDI temps

Plus en détail

Activité physique adaptée et Cancer CAMI 42 ROANNE

Activité physique adaptée et Cancer CAMI 42 ROANNE Activité physique adaptée et Cancer CAMI 42 ROANNE Rationnel de l activité physique en Cancérologie Diminution du risque de cancer: PREVENTION PRIMAIRE. L OMS recommande au moins 30 min d activité physique

Plus en détail

Contexte institutionnel

Contexte institutionnel 1 Formation en protection de l autonomie des personnes âgées pour les aides à domicile Approche écologique Lucette Barthélémy Chargée d expertise en promotion de la santé Contexte institutionnel 2 L Institut

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NOTE D'INFORMATION

ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NOTE D'INFORMATION MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Direction générale des collectivités locales SDELFPT Bureau FP3 Paris, le NOTE D'INFORMATION relative à la mise en œuvre, dans la fonction publique

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS SECRETARIAT D ETAT AUX SPORTS

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS SECRETARIAT D ETAT AUX SPORTS MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS SECRETARIAT D ETAT AUX SPORTS DIRECTI O N D E S SPORT S SOUS-DIRECTION DE L ACTION TERRITORIALE Bureau des fédérations multisports des activités sportives de nature

Plus en détail

Compte rendu : 1ère session Commission Sport-Santé Bien-être Date et heure : Jeudi 28 Avril 2015 de 14 à 16h Lieu :

Compte rendu : 1ère session Commission Sport-Santé Bien-être Date et heure : Jeudi 28 Avril 2015 de 14 à 16h Lieu : Compte rendu : 1 ère session Commission Sport-Santé Bien-être Date et heure : Jeudi 28 Avril 2015 de 14 à 16h Lieu : Conseil Régional d Alsace (salle Kastler) Introduction Pour la première session de commission

Plus en détail

FEDERATION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS D EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REUNION Membre de la Fédération Nationale des Syndicats d Exploitants Agricoles

FEDERATION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS D EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REUNION Membre de la Fédération Nationale des Syndicats d Exploitants Agricoles AXE 1- FICHE 1 : LES RENCONTRES INFO METIERS (thématique élevage) rencontre entre le public et les professionnels du secteur de l élevage afin de découvrir les métiers de l élevage donner une information

Plus en détail

L éthique en E.M.S. Centre de formation spécialisé dans les secteurs médico-social et sanitaire

L éthique en E.M.S. Centre de formation spécialisé dans les secteurs médico-social et sanitaire L éthique en E.M.S. Centre de formation spécialisé dans les secteurs médico-social et sanitaire Pourquoi l éthique et l exigence éthique dans les établissements? La question de l éthique et de la réflexion

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT entre la PRÉFECTURE DES ALPES-MARITIMES et la CAISSE REGIONALE d'assurance MALADIE du SUD- EST

CONVENTION DE PARTENARIAT entre la PRÉFECTURE DES ALPES-MARITIMES et la CAISSE REGIONALE d'assurance MALADIE du SUD- EST CONVENTION DE PARTENARIAT entre la PRÉFECTURE DES ALPES-MARITIMES et la CAISSE REGIONALE d'assurance MALADIE du SUD- EST en vue de prévenir le risque routier encouru par les salariés Entre la Préfecture

Plus en détail

Organisation du monde sportif

Organisation du monde sportif Organisation du monde sportif Pratique sportive au cours de l année Les Sportifs licenciés Français Organisation du sport en France Problèmes de compétences ETAT Mouvement (para)olympique Fédérations

Plus en détail

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant à favoriser

Plus en détail

EHPAD Résidence de Bellissen. LIVRET D ACCUEIL de l accueil de jour

EHPAD Résidence de Bellissen. LIVRET D ACCUEIL de l accueil de jour EHPAD Résidence de Bellissen LIVRET D ACCUEIL de l accueil de jour 06/03/2014 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE PRESENTATION JURIDIQUE L EHPAD Résidence de Bellissen est régi par la loi du 30 juin 1975 et

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES

PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES Groupe TMS (G - 3.1)------------------------------------------------------------- 2 «Créer un kit de sensibilisation aux TMS à destination des acteurs de prévention

Plus en détail

Contacts Georgia JACOBSON 0590 84 79 22/0690 24 56 37 Maïté DORESSAMY 0590 84 79 23

Contacts Georgia JACOBSON 0590 84 79 22/0690 24 56 37 Maïté DORESSAMY 0590 84 79 23 Contacts Georgia JACOBSON 0590 84 79 22/0690 24 56 37 Maïté DORESSAMY 0590 84 79 23 Préambule Construisons ensemble une relation partenariale : c est la volonté de la Ville largement partagée avec les

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA REPRÉSENTATION DES EMPLOYEURS DE L ECONOMIE SOCIALE EN REGION REPRESENTATION MISSIONS EMPLOYEURS QUALITE DE L EMPLOI INSTANCES

LES ENJEUX DE LA REPRÉSENTATION DES EMPLOYEURS DE L ECONOMIE SOCIALE EN REGION REPRESENTATION MISSIONS EMPLOYEURS QUALITE DE L EMPLOI INSTANCES LES ENJEUX DE LA REPRÉSENTATION DES EMPLOYEURS DE L ECONOMIE SOCIALE EN REGION MISSIONS EMPLOYEURS REGION STRUCTURATION QUALITE DE L EMPLOI TERRITOIRES DELEGATION INSTANCES SYNDICATS ENJEUX REPRESENTATION

Plus en détail

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne entre l Etat, Ministère de la défense représenté par Monsieur le

Plus en détail

Cet objectif a été partiellement atteint

Cet objectif a été partiellement atteint 22 avril 2015 La loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir a institué un nouveau dispositif de soutien à l emploi en réponse au taux de chômage important des jeunes (22,7%

Plus en détail

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à :

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à : INTRODUCTION La présente doctrine d emploi a pour objet de préciser les missions et le positionnement des assistants régionaux à la médecine de prévention (ARMP). Les ARMP participent à l'amélioration

Plus en détail

3 ème plan autisme : Point d étape, un an après son annonce

3 ème plan autisme : Point d étape, un an après son annonce 3 ème plan autisme : Point d étape, un an après son annonce «Le 3 ème plan autisme vise à répondre à la faiblesse criante de la prise en charge de l autisme en France tout en laissant le choix aux familles

Plus en détail

Pour tout renseignement complémentaire concernant cette formation, consultez notre site internet www.swimmingpole.fr

Pour tout renseignement complémentaire concernant cette formation, consultez notre site internet www.swimmingpole.fr Programme de formation régionale, certifiant pour le BPJEPS AAN Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l Education Populaire et Sportive, option Activités Aquatiques et de la Natation Pour tout renseignement

Plus en détail

C O M I T E D E PA R T E M E N TA L O LY M P I Q U E E T S P O R T I F. Pour un service Public du sport en Seine-Saint-Denis

C O M I T E D E PA R T E M E N TA L O LY M P I Q U E E T S P O R T I F. Pour un service Public du sport en Seine-Saint-Denis C O M I T E D E PA R T E M E N TA L O LY M P I Q U E E T S P O R T I F DE SEINE-SAINT-DENIS Pour un service Public du sport en Seine-Saint-Denis LES DISPOSITIFS D AIDE À LA VIE ASSOCIATIVE EN SEINE-SAINT-DENIS

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS dmp.gouv.fr Le Dossier Médical Personnel (DMP) est une réalité. Il est entré dans sa phase de déploiement. Pour

Plus en détail

Niveau 1 ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES ADAPTEES

Niveau 1 ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES ADAPTEES Niveau 1 ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES ADAPTEES Objectifs S informer, Être sensibilisé, Se familiariser aux différents types de handicaps et à l environnement de l intervention en Activités Physiques

Plus en détail

Taxe d apprentissage. «Faire d une passion, son métier»

Taxe d apprentissage. «Faire d une passion, son métier» 2012 Taxe d apprentissage «Chefs d entreprises, entrepreneurs : vous possédez une fibre sociale et sportive, et vous souhaiteriez mettre en valeur l engagement citoyen de votre entreprise. Faites confiance

Plus en détail