AVIS IMPORTANT. Plus de membres dont. choisi ceux qui représente le mieux leurs membres.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AVIS IMPORTANT. Plus de 21 800 membres dont. choisi ceux qui représente le mieux leurs membres."

Transcription

1 NUMÉRO 23 - SEPTEMBRE Plus de membres dont nouveaux membres en 2005 qui ont choisi ceux qui représente le mieux leurs membres. AVIS IMPORTANT Messages des présidents 2 et 3 Des nouvelles de l Outaouais 4 Des nouvelles de la FTQ-Construction 5 Paintball 6 POUR LE GRAND MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN MERCREDI 21 SEPTEMBRE 19H vous devez être présent à l assemblée de la FTQ-CONSTRUCTION au Palace situé au 1717 boul. Le Corbusier à Laval. Préavis de mise à pied 7 Perspective d emploi 8 Votre PRÉSENCE est ESSENSIEL elle démontre votre SOUTIEN à votre SYNDICAT. Soutient financier 9

2 Fraternité La Fraternité = Représentativité, Disponibilité, Visibilité. Message du président SECTION LOCALE 9 par Yves Mercure Comme elle l a toujours fait, la Fraternité continue à être à l écoute de ses membres. En effet, lors du congrès d avril dernier, les délégués nous ont demandé de fusionner les deux logos afin d uniformiser l identité de la section locale 9. Dès le 8 juillet, le conseil exécutif approuvait le nouveau logo conformément aux critères émis par les congressistes, soit de conserver le losange rouge, d intégrer les trois marteaux en mouvement et surtout de maintenir la flèche de la FTQ. Mission accomplie! Comme vous pouvez le voir, notre nouveau logo a déjà été intégré à ce journal, une identification nouvelle qui nous représente en tant que structure aux racines profondes et en mouvement perpétuel. En outre, les congressistes ont demandé à la Fraternité d augmenter sa visibilité sur les chantiers résidentiels durant les périodes de pointe. Depuis le début du mois de juin, les confrères François Moulin et François Longtin, respectivement des régions de Québec et de Montréal, ont reçu le mandat de visiter les chantiers résidentiels de ces deux grandes régions. Pour l année 2006, le conseil d administration a résolument l intention de répéter cette expérience afin d augmenter la représentativité, la disponibilité et la visibilité dans ce secteur. DÉPART DU CONFRÈRE SERGE DUPUIS C est le 1er mai dernier que le confrère Serge Dupuis a quitté la Fraternité pour accepter un nouveau poste à la FTQ-Construction. Serge a rendu de fiers services à la Fraternité au cours des six dernières années. Travailleur combatif et acharné, il a œuvré comme agent de placement, représentant et enfin comme directeur adjoint depuis Dorénavant, c est l ensemble de la FTQ-Construction qui bénéficie de ses connaissances et de ses qualités de travailleur honnête, fiable et dévoué. Personnellement et au nom de tous nos membres, nous lui souhaitons beaucoup de succès dans ses nouvelles fonctions et lui garantissons tout notre soutien. MARAUDAGE 2006 «Encore une fois!» diront certains, «Enfin!» diront d autres. Toujours est-il qu en vertu de la Loi sur les relations de travail dans l industrie de la construction (loi R 20), il y aura bel et bien une période de maraudage au printemps Comment se déroulera cette période de maraudage? Le gouvernement du Québec prévoit réviser la loi cet automne pour entre autres reconnaître la FTQ-C et l International comme syndicats indépendants l un de l autre. Il jongle également avec les recommandations de la Commission Lesage (chargée d enquêter sur les dépassements de coûts au chantier de la Gaspésia). Le gouvernement modifiera-t-il les dispositions encadrant le maraudage? Au moment d imprimer ces lignes, il est trop tôt pour le savoir. La Fraternité se prépare à toutes les hypothèses possibles au moyen d un plan de maraudage bien défini. Rappelons qu au cours des deux derniers maraudages, soit en 2000 et en 2003, la Fraternité a fait des gains importants grâce à un plan bien défini. Donc, fort de ces fondations, nous construirons notre avenir en 2006, car nous avons bien l intention d obtenir plus de 50 % de représentativité. Il y a donc un travail colossal à accomplir, et nos représentants ne pourront y parvenir seuls. Vous serez donc sollicités au cours de l automne pour faire partie d un comité régional de maraudage. Il est très important que tous et chacun fassent leur part, car, ne l oubliez jamais, le syndicat vous appartient! Avec l effort de chacun, nous serons tous gagnants! 2

3 membres, Chers membres, J espère que vos vacances estivales ont été des plus agréables et qu elles vous ont permis de bien recharger vos batteries, car on n envisage aucune baisse importante de travail dans les chantiers pour la saison à venir. Certes, comme à chaque année, on entrevoit un léger ralentissement mais dans l ensemble, on peut dire que les douze prochains mois s annoncent profitables. Comme vous le savez probablement, la CCQ procède présentement à un blitz intensif parmi les poseurs de systèmes intérieurs pour contrer le travail au noir. Trop de travailleurs pensent encore que cette pratique est plus payante, mais c est une conception fausse à long terme. Bon nombre de travailleurs arrivés à la cinquantaine aimeraient bien pouvoir retourner en arrière pour corriger l erreur d avoir travaillé pour de l argent comptant. En effet, ils n ont pu se bâtir un fonds de pension qui leur permette aujourd hui de vivre décemment, et doivent continuer à travailler dur pour subvenir à leurs besoins. Attardez-vous à calculer la différence entre une heure déclarée et une heure payée comptant ainsi que les répercussions qui en découlent : Aimeriez-vous avoir droit à l assurance-emploi ou préférez-vous être vulnérable au manque de travail? Désirez-vous prendre votre retraite à un âge raisonnable ou préférezvous travailler jusqu à 65 ans? Aimeriez-vous avoir une paye de vacances de $ plutôt que de 250 $? Et c est sans compter les nombreux avantages dont bénéficient les travailleurs légaux comme l accès au régime A d assurance de la CCQ lorsqu un membre de la famille est malade, un revenu déclaré respectable qui permet d être admissible à un prêt bancaire pour l achat d une maison, et j en passe, préférant vous laissez le soin de tirer vos propres conclusions. Il faut aussi garder en mémoire que moins il y a de travailleurs qui déclarent leurs revenus, plus lourd est le fardeau fiscal pour ceux qui les déclarent. Plus il y a de gens qui paient leur part, plus la part est petite pour chacun. Un des buts de la Fraternité est d enrayer le travail au noir et c est pourquoi nous persistons à renseigner nos membres sur ses effets néfastes. De cette façon, nos membres et leurs familles pourront mieux jouir de la vie et prendre une retraite bien méritée au moment opportun. N hésitez pas à nous contacter pour toute question. Notre équipe est à votre entière disposition. Camping de la Saint-Jean Pour une deuxième année consécutive, Paul Sévigny et le Comité de loisirs de la Fraternité de l Estrie ont su relever avec brio le défi de faire de la fin de semaine du 24 juin une activité familiale enjouée pour tous les membres de la Fraternité présents. Le beau temps et la bonne humeur étant au rendez-vous, il n en fallait pas plus pour que les nombreuses activités organisent se traduisent en un franc succès. Que l on pense au tournoi de fers, au tournoi de golf, à la chasse au trésor, au dîner au hot dog, au méchoui, au feu de joie avec musique et chant, bref, tous les ingrédients y étaient pour que chacun parte satisfait de sa fin de semaine au Domaine Sévigny de Weedon. par Yves Ouellet Message du président SECTION LOCALE 2366 Un GROS BRAVO aux organisateurs. À l an prochain! 3

4 LE TRAVAIL AU NOIR : UNE BONNE AFFAIRE OU PAS par Roger Friolet Il arrive parfois dans la construction que l on voit se faire offrir de travailler pour de l argent comptant. Ce genre d entente est rarement au bénéfice du travailleur et, dans le cas des apprentis, entraîne des conséquences négatives qui n apparaissent pas au premier coup d œil. En effet, il suffit de peu pour que lors de son apprentissage, un travailleur perde des milliers de dollars. Le principe est simple et certains employeurs sans scrupule le connaissent bien : plus un travailleur reste apprenti longtemps, moins il coûte cher. Dans le cas des charpentiers-menuisiers et des poseurs de systèmes intérieurs, l apprentissage est de heures, soit trois périodes d apprentissage de heures chacune. Prenons le cas où un travailleur travaillerait 40 heures par semaine et où son employeur ne lui déclarerait que 32 heures travaillées. Il lui faudrait 187,5 semaines de travail pour être éligible à l examen de compagnon, et sa période d apprentissage passerait de heures à heures. Même si le travailleur a l expérience d un compagnon à heures, il ne pourrait réclamer que le taux d apprenti 3e année. Pour l employeur, cela signifie une économie substantielle puisque les heures payées comptant sont heures de moins à payer au taux du compagnon qui, dans le secteur commercial, est de 28,55 $. Cela représente donc un montant de $ sans compter tous les bénéfices, tels que les payes de vacances, primes pour l équipement de sécurité, carte médic, fonds de pension, etc. qui sont à jamais perdus pour le travailleur. Il est sûr que pour un apprenti 1ère année, l offre de faire du cash peut paraître comme une bonne affaire mais est-ce le chemin que l on veut emprunter? Car après tout, heures, c est déjà assez long sans en rajouter. NOUVELLES DE L OUTAOUAIS Golf Tournoi de golf FTQ en Outaouais Un montant de $ a été remis à la Fondation québécoise du cancer au profit de l hôtellerie située à proximité du centre hospitalier de Gatineau à l occasion du tournoi de golf de la Fondation. Jean Murray, représentant du local 9 et 2366, était présent. RAPPEL Les livres et cahiers d exercices «RÉUSSIR VOTRE EXAMEN CHARPENTIER- MENUISIER» sont toujours disponibles en nombre limité. par Jean Murray, représentant syndical Formation professionnelle Un rappel aux membres de la région de l Outaouais : la période d inscription pour les cours de perfectionnement et les cours spécifiques tels que coffrage spécialisé, quincaillerie de portes, implantation de bâtiment, etc., aura lieu prochainement. Si vous avez des demandes ou suggestions pour différentes formations, veuillez vous manifester lors de la réunion du 6 décembre 2005 à la Salle Bélanger-Thériault, 259, boul. Saint-Joseph, Gatineau, ou le 14 décembre 2005 pour la région Formation de Mont-Laurier à 9h30 au Motel Picardie. 4

5 Vous serez surpris! 50 COUREZ LA CHANCE $ DE GAGNER UN RABAIS INSTANTANÉ DE applicable à la souscription d un contrat d assurance auto ou habitation* SURVEILLEZ NOS CONCOURS EN 2005 Vous êtes déjà assuré avec nous? Renouvelez votre contrat d assurance auto ou habitation et courez, vous aussi, la chance de gagner une remise de 50$**. Bonne nouvelle! SSQ Assurances générales offre aux membres de la Fraternité, sections locales 9 et 2366, un régime d assurance auto et habitation. Dans le but constant d améliorer les services qui vous sont offerts, une entente a été signée pour vous offrir, ainsi qu à votre famille immédiate, un régime unique d assurance auto et habitation. Appelez-nous pour obtenir une proposition d assurance auto et habitation. Grâce au pouvoir de négociation de votre groupe et selon votre situation, différents rabais en assurance auto et habitation pourraient s appliquer: Rabais de groupe de 10% pour votre assurance auto; Rabais de groupe de 10% pour votre assurance habitation; Rabais de 5 à 30% selon la protection antivol existante; Rabais de 2 à 20% selon le nombre d années sans réclamation; Rabais de 5% en assurant votre auto et votre habitation. C est toujours plus rassurant d appartenir à un groupe! Joignez-vous au groupe en grand nombre et vous aurez un meilleur pouvoir de négociation des primes. Notez que vous êtes entièrement libre d adhérer à ce régime et que le tout est sans obligation.vous avez tout à gagner! Appelez-nous dès aujourd hui! Région de Montréal: (514) Région de Québec : (418) Ailleurs au Québec : septembre Mercredi, 19h, salle Palace à Laval Prochaine assemblée région Montréal FTQ-Construction Journal publié par la Fraternité Nationale des Charpentiers-Menuisiers et des Poseurs de Systèmes Intérieurs, Revêtements Souples et Parqueteurs-Sableurs. Responsable du journal : Gilles Vaillancourt Ont collaboré à la réalisation de ce journal plusieurs représentants, militants et employés de la Fraternité. Merci! promotion Avis de Félicitations à Roger Friolet, nouvellement promu au poste de DIRECTEUR ADJOINT de la Fraternité. embauche Avis d Félicitations à Stéphane Payette, nouveau représentant de la région de l ouest de Montréal et de Valleyfield. Préparation graphique : ProgramAction Tél.: Impression : Atelier Québécois Offset Tél.: *Question mathématique obligatoire. 906 rabais seront attribués au hasard, à raison de 3 par jour ouvrable. Date limite: 31 décembre Rabais utilisable au plus tard le 29 décembre **Prix remis sous forme de chèque. Un tirage mensuel de 5 prix, de février 2005 à janvier Les inscriptions ne sont pas cumulatives d un tirage à l autre. Résidents du Québec âgés de 18 ans et plus. Pour les chances de gagner, voir le règlement applicable à Tirage : Dépôt légal : Bibliothèque nationale de Québec 5

6 Hé oui! Activité Paintball Hé oui! Les sceptiques ont été confondus! Le 28 mai dernier a eu lieu l activité de paintball, organisée par le comité de loisirs avec la précieuse collaboration du comité-relève. Ce fut un franc succès, comme en témoignent les nombreux commentaires positifs que nous avons reçus. Une journée des plus colorées! APPEL À TOUS! Marcel Larin junior Daniel Tremblay Raphaël Lavoie Président du comité de loisirs Vice-président Secrétaire La Fraternité cherche présentement à combler des postes au sein des différents comités de maraudage régionaux. Plusieurs fonctions sont Un charpentier-menuisier de la section locale 9 de la FTQConstructions, François Sasseville, vice-président du comitérelève de la Fraternité, délégué pour la compagnie Pomerleau au chantier du métro de Laval, a été nommé délégué FTQConstruction par François Patry avec la collaboration des locaux affiliés pour siéger sur le comité de coordination pour la santé et la sécurité. Ce chantier a été reconnu «chantier de grande importance» au mois de mai dernier. François y représente donc tous les métiers de la FTQ-Construction. Son travail consiste à se déplacer sur tous les chantiers du métro de Laval, de rencontrer tous les délégués et de déposer son rapport au comité de coordination. offertes aux membres intéressés à vivre une expérience syndicale remplie de défis et où les enjeux sont importants. François Sasseville Félicitations à François, un jeune qui a de l avenir et dont on peut être fier! 6 Contactez votre bureau régional dont l adresse figure à l endos de ce journal.

7 LE PRÉAVIS DE MISE À PIED POUR LES ACCIDENTÉS source : la FIPOE, juin 2005 Les conventions collectives applicables dans l industrie de la construction prévoient le paiement d une indemnité tenant lieu de préavis de mise à pied. Une question se pose depuis longtemps dans le cas des accidentés du travail : Si, lorsque je redeviens capable d exercer mon emploi, mon employeur n a plus d emploi pour moi en raison de la terminaison du chantier sur lequel je travaillais, doit-il me verser l indemnité tenant lieu de préavis de mise à pied? Le juge Pierre E. Audet, de la Cour du Québec, a répondu à cette question dans un jugement rendu le 25 novembre 2004 (Commission de la construction du Québec c. Kolostat inc.). Le juge Audet conclut que le salarié a droit à l indemnité, si son emploi n est plus disponible lorsqu il redevient apte à l exercer. Cette décision nous apparaît des plus intéressantes et permet de clarifier une question qui a longtemps fait l objet de débats entre travailleurs et employeurs. Nous aurons à l avenir un argument de poids pour convaincre les employeurs de payer cette indemnité. REMERCIEMENTS Au nom des élèves en charpenterie-menuiserie et des enseignants du Centre de formation professionnelle Bonaventure (Gaspésie), j aimerais remercier Messieurs Pierre Savard et Marcel Duchesne du local 9 à Québec pour leur chaleureux accueil et les visites de chantiers qu ils ont préparées en avril dernier pour nos étudiants dans la région de Québec. Cette façon de faire est très appréciée par nos jeunes, car elle leur permet d observer en direct la réalisation de travaux majeurs et de faire connaissance avec des entreprises soucieuses de la relève dans l industrie de la construction. Merci également à Monsieur Jean-Marie Morin du local 9 pour la région Gaspésie d être venu rencontrer nos élèves dernièrement pour leur décrire le monde syndical de la construction et les avantages de faire partie de la FTQ-Construction. Merci à toute l équipe du LOCAL 9! Merci Lucien Philippe Enseignant / menuisier CFP Bonaventure, Qc (418) Membres de Québec à la fête du 1 mai 7

8 PERFECTIONNEMENT Par Claude Forand, Représentant, Chambly Tous ceux qui sont entrés par ouverture de bassin dans l industrie de la construction doivent suivre un cours de perfectionnement offert par la CCQ dans votre métier afin de renouveler votre carte. La Fraternité organise des cours avec les membres qui s inscrivent à notre bureau de Granby. Un cours est organisé dès que nous avons un nombre suffisant d inscriptions, et une priorité nous est accordée. PERSPECTIVES D EMPLOI source : Fiers de bâtir ensemble source : Fiers de bâtir ensemble L industrie de la construction connaît actuellement une performance record et tout indique qu elle demeurera forte au cours des prochaines années. D après les données de la Commission de la construction du Québec, 120 millions d heures auront été travaillées dans les métiers et occupations en 2004, par plus de salariés alors qu on en comptait moins de six ans auparavant. Le niveau d emploi de l industrie dépasse même celui de la fin des années 80. Plusieurs phénomènes expliquent cette activité. La vigueur de la construction de logements est impressionnante. La construction de nouvelles centrales hydroélectriques s intensifie. Les nombreux chantiers universitaires et hospitaliers ainsi que les mutations du commerce de détail contribuent à l augmentation de l activité dans la construction institutionnelle et commerciale, tandis que quelques grands chantiers permettent également à la construction industrielle de se maintenir. Et il n y a pas que l intensité des travaux de construction qui engendre des besoins élevés de recrutement de main-d œuvre dans l industrie de la construction. Une grande partie des besoins est en effet attribuable au roulement de la maind œuvre. MENUISIER-SCULPTEUR! Une fois de plus, M. Denis Saint-Pierre, un menuisier de Longue Rive sur la Haute Côte-Nord, fait parler de lui comme sculpteur. Après un séjour en Chine à l automne 2004, M. Saint-Pierre revient de Thaïlande. Lui et cinq autres sculpteurs provenant du Mexique, du Luxembourg, des États-Unis, de l Italie et du Costa Rica, ont créé des sculptures géantes installées en permanence dans un parc près de la mer. Toutes nos félicitations! 8

9 Soutien financier au perfectionnement offert par le FONDS DE FORMATION DE L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION ET LE PLAN DE FORMATION RÉSIDENTIEL Le perfectionnement, c est payant! Les tarifs sont applicables dès le 1er juillet de chaque année. En plus des frais d inscription et de scolarité, des frais d hébergement et de transport seront remboursés par les Fonds. Hébergement Transport Moins de 60 km (aller) Cours de 4 heures et moins par jour Cours de plus de 4 heures par jour De 60 km à moins de 120 km (aller) De 120 km à moins de 500 Km (aller) 500 km et plus (aller) 2004 : 13 $ par jour ou soir 2005 : 14 $ 2006 : 15 $ 2004 : 26 $ par jour ou soir 2005 : 28 $ 2006 : 30 $ n / a 2004 : 85 $ par jour ou soir 2005 : 89 $ 2006 : 93 $ 2004 : 85 $ par jour ou soir 2005 : 89 $ 2006 : 93 $ n / a n / a 0,36 $ / km par jour ou soir de formation pour chaque aller-retour 0,36 $ / km pour un aller et un retour à la toute fin du cours 0,36 $ / km pour un aller et un retour à la toute fin du cours La nuitée précédant le jour du début de l activité ainsi que la nuitée suivant la fin de l activité. Les nuitées de fin de semaine dans le cadre d une formation échelonnée sur plusieurs semaines continues (2 semaines et plus). Autres avantages : Crédit d heures d assurance Les Fonds versent un crédit d heures d assurance de 30 heures par semaine à la personne qui suit une formation de 25 heures et plus par semaine. Ce crédit est versé automatiquement à la réserve d heures d assurance utilisée pour la carte MÉDIC Construction Avance de fonds Les Fonds offriront des avances de fonds sur les frais d hébergement au travailleur dont la formation est d une durée d une semaine ou plus, moyennant la signature d un document autorisant la CCQ à récupérer les argents versés en trop à même les vacances de ce dernier. 9

10 Le DEP VOIE D'ENTRÉE PRIVILÉGIÉE source : Fiers de bâtir ensemble Le diplôme d'études professionnelles (DEP) reste la voie d'entrée privilégiée dans l'industrie de la construction. Un diplômé peut obtenir sur demande un certificat de compétence-apprenti si un employeur lui garantit un emploi. Un nondiplômé devra, quant à lui, attendre qu'une pénurie de main-d'oeuvre soit identifiée. Depuis 1987, le programme de formation a été modernisé. Chaque métier a maintenant son programme d'études et il existe huit centres de formation spécialisés dans les métiers de la construction, à la gestion desquels participent patrons et syndicats. De plus, une soixantaine d'autres centres offrent aussi de la formation dans les métiers de la construction. Le nombre de finissants a explosé depuis huit ans. Près de nouveaux finissants se retrouveront sur les chantiers en Les programmes d'études comportent de 600 à heures de formation selon le métier, soit de 20 à 60 semaines. Au printemps 2002, la Commission de la construction du Québec a procédé à une vaste consultation auprès des divers sous-comités professionnels paritaires, formés de patrons et de syndicats de chaque métier. Cette consultation visait à identifier les besoins des prochaines années en matière de main-d'œuvre diplômée. À l'heure actuelle, le nombre de diplômés représente environ 40 % de l'ensemble des salariés oeuvrant dans l'industrie de la construction. L'industrie souhaite que la proportion moyenne soit haussée à 75 %. À titre d'exemple, à l'heure actuelle, 50 % des couvreurs sont diplômés alors que ce taux atteint les 100 % pour les électriciens, plombiers et plusieurs autres appellations de métiers. En fait, diplômés combleraient les besoins à moyen terme. De plus, pour pallier le manque actuel de diplômés et maintenir la qualité de la main-d'œuvre, tout apprenti non diplômé admis lors des pénuries doit dorénavant entreprendre un minimum de formation. L'industrie possède d'ailleurs deux fonds dédiés au perfectionnement de sa main-d'œuvre, dotés d'un actif de 140 millions $. Plus de travailleurs ont participé à des activités de perfectionnement en DEP

11 Travailleurs du résidentiel : Le perfectionnement, Si vous êtes un travailleur qui oeuvre dans le secteur résidentiel, le Plan de formation résidentiel vous offre une aide financière qui vous permet de participer à des activités de perfectionnement pour améliorer vos connaissances et faciliter votre «employabilité» UN OUTIL DE PLUS DANS VOTRE COFFRE! C EST POUR VOUS, INFORMEZ-VOUS! LIGNE INFO PERFECTIONNEMENT

12 TOUTE UNE ÉQUIPE À VOTRE SERVICE PARTOUT AU QUÉBEC SIÈGE SOCIAL 9100, boul. Métropolitain Est Anjou H1K 4L2 LOCAL Sans frais: Site web: Courriel: LOCAL Sans frais: Site web: Courriel: BUREAUX RÉGIONAUX BAS ST-LAURENT, GASPÉSIE Sans frais: OUTAOUAIS Sans frais: JOLIETTE-LANAUDIÈRE SOREL SAGUENAY LAC-ST-JEAN Sans frais: QUÉBEC Local Sans frais: Local Sans frais: ABITIBI-TÉMISCAMINGUE Rouyn Sans frais: Val d Or CÔTE-NORD Sans frais: CANTONS DE L EST Sans frais: GRANBY Sans frais: LAURENTIDES Sans frais: MAURICIE, BOIS-FRANCS Sans frais: COURRIER POSTE PUBLICATION N O

NOTE D INFORMATION Commission de la construction du Québec

NOTE D INFORMATION Commission de la construction du Québec La construction sur la Côte-Nord L ACTIVITÉ CONSTRUCTION SE FAIT DANS LE CADRE DU CHAMP D APPLICATION DE LA LOI R-20 (Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la

Plus en détail

La régulation de la main-d œuvre et des conditions de travail dans l industrie de la construction au Québec : un résumé des principaux mécanismes

La régulation de la main-d œuvre et des conditions de travail dans l industrie de la construction au Québec : un résumé des principaux mécanismes La régulation de la main-d œuvre et des conditions de travail dans l industrie de la construction au Québec : un résumé des principaux mécanismes Document préparé à l intention du Chantier sur la saisonnalité

Plus en détail

Consultation 2015 en lien avec la juridiction de métiers dans l'industrie de la construction du Québec

Consultation 2015 en lien avec la juridiction de métiers dans l'industrie de la construction du Québec Consultation 2015 en lien avec la juridiction de métiers dans l'industrie de la construction du Québec Distinction entre le métier d électricien et la spécialité d installateur de systèmes de sécurité

Plus en détail

SPÉCIAL PAIE. Modification de certaines cotisations pour l année 2014. Sommaire LA PRÉPARATION DES IMPÔTS ARRIVE À GRANDS PAS!

SPÉCIAL PAIE. Modification de certaines cotisations pour l année 2014. Sommaire LA PRÉPARATION DES IMPÔTS ARRIVE À GRANDS PAS! Une publication de l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec Enregistrée sous poste-publications n 40065623 VOLUME 45 NUMÉRO SPÉCIAL JANVIER 204 SPÉCIAL PAIE Sommaire Service

Plus en détail

Vous pouvez vous inscrire en ligne. (voir les détails à la dernière page)

Vous pouvez vous inscrire en ligne. (voir les détails à la dernière page) La formation syndicale Nom de l'organisation SCFP 2 0 1 5 Vous pouvez vous inscrire en ligne (voir les détails à la dernière page) TABLE DES MATIÈRES La déléguée et le délégué syndical... 4 Leadership...

Plus en détail

Emploi saisonnier et perspectives du marché du travail québécois

Emploi saisonnier et perspectives du marché du travail québécois Emploi saisonnier et perspectives du marché du travail québécois Présentation au colloque sur la saisonnalité Pour un développement durable de l emploi André Grenier, économiste Direction de l analyse

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Régime de rentes du Québec Pour en savoir plus sur les prestations d invalidité du Régime de rentes du Québec. Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit d interprétation,

Plus en détail

Communiquez avec nous sans tarder afin de vous joindre à notre équipe de collaborateurs. jean-hertel_lemieux@uqar.ca

Communiquez avec nous sans tarder afin de vous joindre à notre équipe de collaborateurs. jean-hertel_lemieux@uqar.ca 1 Vous aimeriez participer à la rédaction du en partageant sur différents sujets liés à votre domaine d études et/ou votre expérience du monde du travail? Un sujet de société vous préoccupe? Communiquez

Plus en détail

Les villes visitées en mai

Les villes visitées en mai Mai 2009 Vol. 39, n o 4 Points de service itinérants de la CCQ Les villes visitées en mai En mai, la CCQ offrira des points de service itinérants dans les municipalités de Chibougamau, Dolbeau-Mistassini,

Plus en détail

NEW! Thanks to our members request ENTENTE DE RÉCIPROCITÉ. entre le Québec et la Colombie Britannique. C est signé!

NEW! Thanks to our members request ENTENTE DE RÉCIPROCITÉ. entre le Québec et la Colombie Britannique. C est signé! NUMÉRO 24 - DÉCEMBRE 2005 ENTENTE DE RÉCIPROCITÉ C est signé! entre le Québec et la Colombie Britannique Messages des présidents 2 et 3 Encore et toujours dans l action 4 Comité de relève 4 et 6 Nouvelles

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde)

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde) DE-02-03-04 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE (autre qu en service de garde) La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien

Plus en détail

Message du président

Message du président Vol. 23 numéro 8 8 avril 2008 Message du président Intégration des élèves et plan d action de la Ministre Courchesne La Presse présentait au cours des derniers jours, des articles sur les difficultés reliées

Plus en détail

RÉSUMÉ DE L ENTENTE DE PRINCIPE SECTEUR RÉSIDENTIEL. Présentation aux représentants de l Alliance syndicale 26 juin 2013. (Modifié le 3 juillet)

RÉSUMÉ DE L ENTENTE DE PRINCIPE SECTEUR RÉSIDENTIEL. Présentation aux représentants de l Alliance syndicale 26 juin 2013. (Modifié le 3 juillet) RÉSUMÉ DE L ENTENTE DE PRINCIPE SECTEUR RÉSIDENTIEL Présentation aux représentants de l Alliance syndicale 26 juin 2013 (Modifié le 3 juillet) L augmentation de salaire est : À la signature : 2 % (0,63$)

Plus en détail

Rapport annuel 2012 2013. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2012 2013. www.crepic.ca

Rapport annuel 2012 2013. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2012 2013. www.crepic.ca Rapport annuel 2012 2013 Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2012 2013 www.crepic.ca Table des matières MOT DU COORDONNATEUR... 4 MEMBRES DU COMITÉ DE GESTION... 5 STATISTIQUES SUR

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

Prestations pour invalidité

Prestations pour invalidité Prestations pour invalidité Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web.

Plus en détail

SFPQ. express. Forum récréotourisme. AUGMENTATION DE TAXES (contrat 30000 Desjardins)

SFPQ. express. Forum récréotourisme. AUGMENTATION DE TAXES (contrat 30000 Desjardins) SFPQ express Forum récréotourisme ASSURANCES COLLECTIVES AUGMENTATION DE TAXES (contrat 30000 Desjardins) Le 2 décembre dernier, le gouvernement du Québec a annoncé une hausse de 1 % de la taxe sur le

Plus en détail

Rapport annuel 2013 2014. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014. www.crepic.ca

Rapport annuel 2013 2014. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014. www.crepic.ca Rapport annuel 2013 2014 Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014 www.crepic.ca Table des matières MEMBRES DU COMITÉ DE GESTION... 4 STATISTIQUES SUR DIFFÉRENTES RECHERCHES DES

Plus en détail

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC SOUTIEN, DÉVELOPPEMENT, REPRÉSENTATION L APER EST LA

Plus en détail

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage TABLE DES MATIÈRES Démarrer votre entreprise.................................................................................... 3 Choisir

Plus en détail

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également

Plus en détail

PAR COURRIEL Granby, le 26 juin 2012. Objet : Vos droits pendant la période estivale

PAR COURRIEL Granby, le 26 juin 2012. Objet : Vos droits pendant la période estivale PAR COURRIEL Granby, le 26 juin 2012 Aux enseignantes et aux enseignants à temps partiel, à la leçon et à taux horaire Mesdames, Messieurs, Objet : Vos droits pendant la période estivale Avant de vous

Plus en détail

GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ

GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ PERSONNEL DE SOUTIEN (ADMINISTRATIF, TECHNIQUE, PARATECHNIQUE ET MANUEL) Veuillez prendre note que ce document est à titre de référence. Votre convention collective prévaut sur

Plus en détail

2. PROGRAMME DES MUTUELLES DE FORMATION 2008-2009*

2. PROGRAMME DES MUTUELLES DE FORMATION 2008-2009* 2. PROGRAMME DES MUTUELLES DE FORMATION 2008-2009* UN VIRAGE VERS LA QUALITÉ... 1 1. OBJECTIF DU PROGRAMME... 1 2. DESCRIPTION... 1 3. ADMISSIBILITÉ... 1 3.1 Promoteurs admissibles... 1 3.2 Entreprises

Plus en détail

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale Quebec Provincial Association of Teachers L Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec (RQAP) et le Régime québécois d assurance parentale Mes droits Ce guide destiné au personnel

Plus en détail

Le travail continue! Message du président

Le travail continue! Message du président Bulletin / avril 2014 Section Télébec Message du président Le travail continue! L hiver est maintenant derrière nous et les beaux jours du printemps sont à notre porte. Enfin, diront certains. Mais, quelle

Plus en détail

Seul le prononcé fait foi. Rapport de la Mairesse sur la situation financière de la Ville de Baie-Comeau

Seul le prononcé fait foi. Rapport de la Mairesse sur la situation financière de la Ville de Baie-Comeau Seul le prononcé fait foi Rapport de la Mairesse sur la situation financière de la Ville de Baie-Comeau Le 19 novembre 2012 Chères citoyennes, chers citoyens, Conformément à l article 474.1 de la Loi sur

Plus en détail

Commission de la construction du Québec 2012-11-08

Commission de la construction du Québec 2012-11-08 de la construction 1 Contenu de la session... L'industrie de la construction Rôles et mandats de la CCQ Les conventions collectives et la Loi R-20 Enregistrement d'entreprise Certificats de compétence

Plus en détail

PROPOSITION DE PROJET COLLECTE DE FONDS AU PROFIT DE LEUCAN

PROPOSITION DE PROJET COLLECTE DE FONDS AU PROFIT DE LEUCAN PROPOSITION DE PROJET COLLECTE DE FONDS AU PROFIT DE LEUCAN IMPORTANT Votre proposition de projet doit être acceptée par Leucan avant que ne débutent l organisation et la promotion de votre collecte de

Plus en détail

3.1 Le SEHY alloue une indemnité de quarante-trois cents (0,43 $) du kilomètre parcouru par une personne mandatée qui utilise sa voiture.

3.1 Le SEHY alloue une indemnité de quarante-trois cents (0,43 $) du kilomètre parcouru par une personne mandatée qui utilise sa voiture. (Dernière mise à jour : 23 septembre 2014) FRAIS DE DÉPLACEMENT 1) Transport par chemin de fer, avion, autobus Le SEHY rembourse le coût réel encouru selon le tarif de la classe «voiture ordinaire» ou

Plus en détail

LISTE DES RECOMMANDATIONS

LISTE DES RECOMMANDATIONS LISTE DES RECOMMANDATIONS Recommandation 1 Le Comité recommande la présentation en 2005 d un projet de loi qui créerait une nouvelle entité de l État appelée la Commission de l assurance-emploi. Cette

Plus en détail

Secrétariat-comptabilité Adjoint(e) administrative 2012-2013 LA FORMATION À DISTANCE. Guide d information de la formation professionnelle

Secrétariat-comptabilité Adjoint(e) administrative 2012-2013 LA FORMATION À DISTANCE. Guide d information de la formation professionnelle www.cfpenvolee.com Tél. : 418-248-2370 poste 4750 Secrétariat-comptabilité Adjoint(e) administrative 2012-2013 LA FORMATION À DISTANCE Guide d information de la formation professionnelle Commission scolaire

Plus en détail

Conditions de renouvellement en vigueur le 1 er janvier 2014

Conditions de renouvellement en vigueur le 1 er janvier 2014 Conditions de renouvellement en vigueur le 1 er janvier 2014 Contrat d assurance avec SSQ Groupe financier Session du conseil fédéral Du 18 au 22 novembre 2013 Hôtel Delta, Sherbrooke Soumis aux délégué-es

Plus en détail

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Décembre 2013 RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Article Page 1 Gestion financière de la Caisse nationale de grève...1 2 Définition du terme «grève»...1 3 Droit aux indemnités de la Caisse nationale

Plus en détail

Les arpenteurs victimes de discrimination Résultats de l exercice de relativité salariale mené dans l industrie de la construction

Les arpenteurs victimes de discrimination Résultats de l exercice de relativité salariale mené dans l industrie de la construction Maquette0 /08/0 00:0 Page Les arpenteurs victimes de discrimination Résultats de l exercice de relativité salariale mené dans l industrie de la construction Samuel de Champlain, premier arpenteur au Québec

Plus en détail

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour à toutes et à tous, Bonjour à toutes et à tous, Il nous fait un énorme plaisir de vous présenter la 13 e édition de notre journal local. Cet hiver, nous entamerons une fois de plus la nouvelle année sur le thème de la mobilisation.

Plus en détail

SFPQ. express. Forum Culture et Organismes de service INFO-NÉGO. Solidaires contre l austérité! Journée internationale des femmes

SFPQ. express. Forum Culture et Organismes de service INFO-NÉGO. Solidaires contre l austérité! Journée internationale des femmes INFO-NÉGO Corem Lors de la dernière assemblée générale, la demande de travail partagé demande de l employeur a été acceptée à 69 % par les membres. Le travail partagé a donc été appliqué dès janvier. La

Plus en détail

PORTRAIT DÉTAILLÉ DE LA CLIENTÈLE DES COOPÉRATIVES ET ENTREPRISES DE L ÉCONOMIE SOCIALE

PORTRAIT DÉTAILLÉ DE LA CLIENTÈLE DES COOPÉRATIVES ET ENTREPRISES DE L ÉCONOMIE SOCIALE PORTRAIT DÉTAILLÉ DE LA CLIENTÈLE DES COOPÉRATIVES ET ENTREPRISES DE L ÉCONOMIE SOCIALE TABLE DES MATIÈRES PROFIL DES RÉPONDANTS AU SONDAGE... 2 Région administrative... 2 Répartition selon le type d organisme...

Plus en détail

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE Je suis le demandeur / requérant / défendeur de cette demande pour l obtention ou

Plus en détail

2. Qui peut demander des fonds dans le cadre des volets pilotes Formation sur mesure et Perfectionnement professionnel du Programme de SCOE?

2. Qui peut demander des fonds dans le cadre des volets pilotes Formation sur mesure et Perfectionnement professionnel du Programme de SCOE? Programme de subventions Canada-Ontario pour l emploi Volets pilotes Formation sur mesure et Perfectionnement professionnel Foire aux questions pour les employeurs GÉNÉRALITÉS 1. Quelle est la différence

Plus en détail

Avis important NOTE : Bien que le masculin soit utilisé dans le texte, les mots relatifs aux personnes désignent aussi bien les femmes que les hommes.

Avis important NOTE : Bien que le masculin soit utilisé dans le texte, les mots relatifs aux personnes désignent aussi bien les femmes que les hommes. Avis important Le présent document est produit pour fins d information. Son contenu n est pas exhaustif. Seuls les lois et règlements applicables aux différentes sources de revenus mentionnées (exemples

Plus en détail

CONDITIONS DE MILITANCE

CONDITIONS DE MILITANCE CONSEIL CENTRAL DES LAURENTIDES 289, De Villemure, 2 e étage, St-Jérôme (Qc.) J7Z 5J5 Courriel : ccsnl@videotron.ca Site Web : www.ccsnl.org Télécopieur : (450) 438-5869 Téléphone : (450) 438-4197 T CONDITIONS

Plus en détail

Vous bâtissez le monde, le FFIC le perfectionne!

Vous bâtissez le monde, le FFIC le perfectionne! 1 Vous bâtissez le monde, le FFIC le perfectionne! 2 Dans le secteur du génie civil et voirie, on ne manquera pas de main-d œuvre, à condition que... 3 Travaux de construction projetés en 2010-2011 pour

Plus en détail

Un crédit d impôt pour l avenir du Québec

Un crédit d impôt pour l avenir du Québec Un crédit d impôt pour l avenir du Québec Mémoire présenté à la Commission d examen sur la fiscalité québécoise Par l Association canadienne de l enseignement coopératif, comité Québec (ACDEC-Québec) En

Plus en détail

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale (RQAP)

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale (RQAP) Quebec Provincial Association of Teachers l Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale (RQAP) Renseignements généraux

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultezle pour

Plus en détail

Les pièges à éviter pour une meilleure rentabilité. Service des relations du travail

Les pièges à éviter pour une meilleure rentabilité. Service des relations du travail Les pièges à éviter pour une meilleure rentabilité Service des relations du travail Plan de l exposé Mise en contexte : Comment sauver des $ grâce à une saine gestion en relations du travail Quatre pièges

Plus en détail

POLITIQUE EN MATIÈRE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE CONFÉRENCES ET AUTRES DÉPENSES DES COMMISSAIRES

POLITIQUE EN MATIÈRE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE CONFÉRENCES ET AUTRES DÉPENSES DES COMMISSAIRES MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS POLITIQUE EN MATIÈRE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE CONFÉRENCES ET AUTRES DÉPENSES DES COMMISSAIRES Code : Politique 1.3 Date d entrée en vigueur

Plus en détail

Le Fonds de solidarité FTQ : trente ans plus tard, une innovation sociale toujours aussi pertinente

Le Fonds de solidarité FTQ : trente ans plus tard, une innovation sociale toujours aussi pertinente Page1 Volume 4, numéro 3 Le Fonds de solidarité FTQ : trente ans plus tard, une innovation sociale toujours aussi pertinente Mario Tremblay, Vice-président aux affaires publiques et corporatives, et secrétaire

Plus en détail

Régie des rentes du Québec 2006. En cas

Régie des rentes du Québec 2006. En cas Régie des rentes du Québec 2006 En cas Profitez de nos services en ligne Le relevé de participation au Régime de rentes du Québec ; SimulRetraite, un outil de simulation des revenus à la retraite ; La

Plus en détail

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE BULLETIN n O HE 002 Publié en juin 2000 Révisé en août 2014 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE RÉMUNÉRATION Le présent bulletin aidera les employeurs à déterminer

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version fin mai 2012 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

Bilan du Comité assurances et régimes de retraite Rimouski 27, 28, 29 et 30 mai 2003

Bilan du Comité assurances et régimes de retraite Rimouski 27, 28, 29 et 30 mai 2003 Bilan du Comité assurances et régimes de retraite Rimouski 27, 28, 29 et 30 mai 2003 Table des matières Table des matières INTRODUCTION...1 BILAN DES ACTIVITÉS...2 1. La croissance des coûts en assurance

Plus en détail

Guide sur le perfectionnement et le développement professionnel ACEP

Guide sur le perfectionnement et le développement professionnel ACEP Guide sur le perfectionnement et le développement professionnel ACEP Table des matières Chapitre I : Énoncé de principes : 1. Préambule. 3 2. Programme de perfectionnement et de développement carrière...

Plus en détail

Mme Hélène Varvaressos, directrice générale d AGRIcarrières

Mme Hélène Varvaressos, directrice générale d AGRIcarrières Mme Hélène Varvaressos, directrice générale d AGRIcarrières Mme Marielle Gingras, responsable de la formation sectorielle, secteur de la formation professionnelle et technique, direction des programmes

Plus en détail

Travailleurs étrangers temporaires

Travailleurs étrangers temporaires Travailleurs étrangers temporaires CONNAISSEZ-VOUS VOS CONDITIONS DE TRAVAIL AU QUÉBEC? COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL LES NORMES DU TRAVAIL ndre Mieux les coms'pere ndre te pour mieux n EN COURS D EMPLOI

Plus en détail

Une liste de Questions et Réponses Un exemple de lettre de sollicitation en français et en anglais Le formulaire de dons

Une liste de Questions et Réponses Un exemple de lettre de sollicitation en français et en anglais Le formulaire de dons Cher(ère) participant(e), Au nom de la Fondation du cancer du sein du Québec et de Virgin Radio 96, nous tenons à vous remercier pour votre intérêt et votre participation à l évènement Raser pour sauver

Plus en détail

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de 1 Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC allocutions de Bryan P. Davies Président du conseil d administration Société d assurance-dépôts du Canada et Michèle Bourque Présidente

Plus en détail

En avril 2006, un citoyen produit sa déclaration de revenus 2005. En septembre de la même année, il constate une erreur dans sa déclaration initiale et produit une déclaration amendée à laquelle il joint

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS (GRÈVE)

FOIRE AUX QUESTIONS (GRÈVE) FOIRE AUX QUESTIONS (GRÈVE) EN QUOI CONSISTE L INDEMNITÉ EN CAS DE GRÈVE? En cas de grève, l employeur ne versera aucun salaire à ses employé.es, hormis les personnes qui seront attribuées aux services

Plus en détail

Le Comité exécutif vous souhaite un bon congé de Pâques et profitez-en pour faire le plein d énergie en ce début de printemps.

Le Comité exécutif vous souhaite un bon congé de Pâques et profitez-en pour faire le plein d énergie en ce début de printemps. Table des matie res - Mot du Comité exécutif... p.01 - Fériés à venir... p.01 - Babillard... p.02 - Consultation cahier des négociations. p.02 - Formation hiver-printemps 2013.. p.03 - Coordonnées de l

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version janvier 2015 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

Ce que vous devez savoir...

Ce que vous devez savoir... Ce que vous devez savoir... Ce guide répond aux questions des employeurs qui prévoient se regrouper pour faire de la prévention. Rédaction Service des comptes majeurs et des mutuelles de prévention Infographie

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ

Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ Table des matières Le don planifié : Une contribution durable à l éducation de nos jeunes 3 Qu est-ce qu un

Plus en détail

Propositions pour améliorer le fonctionnement de l industrie de la construction au Québec

Propositions pour améliorer le fonctionnement de l industrie de la construction au Québec Propositions pour améliorer le fonctionnement de l industrie de la construction au Québec Février 2014 1 L industrie de la construction comme facteur de croissance économique. Le secteur de la construction

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

RAPPORT GÉNÉRAL ANNUEL 2012-2013

RAPPORT GÉNÉRAL ANNUEL 2012-2013 RAPPORT GÉNÉRAL ANNUEL 2012-2013 L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DES ORTHOPHONISTES ET AUDIOLOGISTES Des professionnels reconnus pour des services de qualité. 1 TABLE DES MATIÈRES Présentation du conseil d administration...

Plus en détail

Des milliers d emplois à l horizon

Des milliers d emplois à l horizon Des milliers d emplois à l horizon Journée annuelle d admission en formation professionnelle - 17 novembre 2010 Présentation o CSMO-Auto en quelques mots o Portrait de l industrie des services automobiles

Plus en détail

Services Financiers Dominique Leblanc inc.

Services Financiers Dominique Leblanc inc. OFFRE DE SERVICES POUR LES PERSONNES EN AFFAIRES S il y a un élément pour lequel vous vous êtes investis au maximum, c est bien l entreprise que vous dirigez aujourd hui. Nos solutions peuvent vous aider

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI DE-02-03-03 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien scolaire - CSQ en résumé... Ce

Plus en détail

Rapport du vice-président responsable de la prévention, de la réparation, du régime de retraite et des assurances pour l année 2014.

Rapport du vice-président responsable de la prévention, de la réparation, du régime de retraite et des assurances pour l année 2014. Rapport du vice-président responsable de la prévention, de la réparation, du régime de retraite et des assurances pour l année 2014. Présenté à l assemblée générale 2015-01. L année 2014 en a été une d

Plus en détail

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises 13574-008 Novembre 2009 www.legermarketing.com

Plus en détail

COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT

COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT PROFESSIONNELLES ET PROFESSIONNELS DE RECHERCHE DE L UNIVERSITÉ LAVAL Règles de fonctionnement Le fonds de perfectionnement a pour objectif de favoriser le perfectionnement des

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

Crédit d impôt pour frais de garde

Crédit d impôt pour frais de garde Crédit d impôt pour frais de garde Érik Bouchard-Boulianne Économiste Réseau des jeunes de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) 8 mai 2014 Plan de la présentation 1. Introduction 2. Comprendre le

Plus en détail

La tarification financière : pour ne rien laisser au hasard

La tarification financière : pour ne rien laisser au hasard Par Karen Orozco, vice-présidente adjointe et tarificatrice en chef Avec la collaboration Lori Boyce, vice-présidente adjointe, Gestion des risques et Recherche et développement, et Beth Page, directrice

Plus en détail

18e Congrès. Ensemble vers l avenir. Décembre 2013. Volume 8, numéro 2

18e Congrès. Ensemble vers l avenir. Décembre 2013. Volume 8, numéro 2 Décembre 2013 Volume 8, numéro 2 18 Congrès e Page 2 : Nouvelle direction au Conseil provincial (International) Le point sur les négos 2014-2017 Page 3 : En 2014, le Conseil provincial (International)

Plus en détail

Mémoire concernant le document de consultation de la Régie des rentes du Québec intitulé

Mémoire concernant le document de consultation de la Régie des rentes du Québec intitulé 555, boul. René-Lévesque Ouest e Mémoire concernant le document de consultation de la Régie des rentes du Québec intitulé «Vers un régime de rentes du Québec renforcé et plus équitable» Présenté à La Commission

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 590 Décembre 2014 La mobilité à longue distance des Français en 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 2013, la mobilité à longue distance des personnes

Plus en détail

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de et de services sociaux Présenté le 11 novembre 2003 Principe adopté le 10 décembre

Plus en détail

INFO-STAGE À L INTENTION DES ORGANISATIONS 2015-2016

INFO-STAGE À L INTENTION DES ORGANISATIONS 2015-2016 Département de communication Faculté des arts et des sciences INFO-STAGE À L INTENTION DES ORGANISATIONS 2015-2016 Le Département de communication de l Université de Montréal offre un programme de stages

Plus en détail

Annuaire québécois des statistiques du travail

Annuaire québécois des statistiques du travail INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Annuaire québécois des statistiques du travail Portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail, 2003-2013 Volume

Plus en détail

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 www.cpaquebec.ca Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA N.B. Il est inutile de présenter une demande

Plus en détail

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins)

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins) FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et

Plus en détail

Ligne du temps 1973 2013

Ligne du temps 1973 2013 Ligne du temps 1973 2013 1973 C est le 22 décembre 1973 que l Assemblée nationale adopte la loi 12. Cette loi constitue le Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP)

Plus en détail

La force du nombre Vous souhaitez obtenir plus d information au sujet de l Entente?

La force du nombre Vous souhaitez obtenir plus d information au sujet de l Entente? La force du nombre Depuis plusieurs années, la Fédération du commerce (CSN) et son partenaire, SSQ Groupe financier, allient leurs forces et leur expertise afin d offrir les meilleurs avantages possibles

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LES IMPACTS DE LA RÉFORME DE L ASSURANCE-EMPLOI

QUESTIONNAIRE SUR LES IMPACTS DE LA RÉFORME DE L ASSURANCE-EMPLOI QUESTIONNAIRE SUR LES IMPACTS DE LA RÉFORME DE L ASSURANCE-EMPLOI Depuis le 6 janvier 2013, le gouvernement Harper a mis en place une réforme injuste du régime d assurance-emploi. Cette réforme a notamment

Plus en détail

Sécurité de la vieillesse. Décembre 2002. Supplément de revenu garanti ISPB 184-12-02F

Sécurité de la vieillesse. Décembre 2002. Supplément de revenu garanti ISPB 184-12-02F Sécurité de la vieillesse Décembre 2002 Supplément de revenu garanti ISPB 184-12-02F Table des matières Page Le programme de la Sécurité de la vieillesse 1 Le Supplément de revenu garanti 4 Ce livret sur

Plus en détail

Annuaire québécois des statistiques du travail

Annuaire québécois des statistiques du travail INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Annuaire québécois des statistiques du travail Portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail, 2002-2012 Volume

Plus en détail

Numéro : 300. Excédents, méthodes de calcul - Ligne 7 de la Déclaration des salaires

Numéro : 300. Excédents, méthodes de calcul - Ligne 7 de la Déclaration des salaires Numéro : 300 Excédents, méthodes de calcul - Ligne 7 de la Déclaration des salaires Décembre 2013 Objectif de cette note d orientation... 4 Références légales... 4 Contexte... 5 Historique du calcul hebdomadaire

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015

Rapport annuel 2014-2015 Rapport annuel 2014-2015 180, Place du Commerce Matagami (Québec) J0Y 2A0 Téléphone : 819-739-2155 www.sadcdematagami.qc.ca Mot du Président et du Directeur général Mot du Directeur général C est avec

Plus en détail

Une famille, deux pensions

Une famille, deux pensions famille, deux pensions Susan Poulin Au cours du dernier quart de siècle, la proportion de familles composées de deux conjoints mariés ayant tous deux un emploi a augmenté de façon phénoménale. En 1994,

Plus en détail

Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014

Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014 Actualité juridique Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014 Décembre 2014 Fiscalité Le ministre des Finances du Québec, M. Carlos Leitão,

Plus en détail

REER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER

REER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER 1 LE FORMULAIRE D ADHÉSION OBLIGATOIRE POUR LES SALARIÉS SECTION 1 : IDENTIFICATION DU RÉGIME SECTION

Plus en détail

8. Nouvelles vidéos : visionnez-les et partagez! Avez-vous vu nos récentes vidéos des Placements et retraite? (Voir page 4)

8. Nouvelles vidéos : visionnez-les et partagez! Avez-vous vu nos récentes vidéos des Placements et retraite? (Voir page 4) Édition janvier 2015 ASSURANCE VIE 1. Printemps 2015 : version améliorée de FlexTerm! La FlexTerm en version améliorée pointera ce printemps! Et à voir les belles caractéristiques qui s y ajouteront, il

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES Présences Absences Employés Marcel Paul Raymond (président), Robert Bissonnette

Plus en détail