pour une intégration des besoins de santé liés au vieillissement de la population dans les politiques publiques locales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "pour une intégration des besoins de santé liés au vieillissement de la population dans les politiques publiques locales"

Transcription

1 Diagnostic participatif accompagné pour une intégration des besoins de santé liés au vieillissement de la population dans les politiques publiques locales Geneviève Houioux MD Coordinatrice Observatoire de la Santé du Hainaut Belgique 10/09/2013 Geneviève Houioux - Observatoire de la santé du Hainaut. Unité Promotion de la santé des seniors Annick Vanlierde - Observatoire de la santé du Hainaut. Secteur Information Sanitaire Sabine Storme - Administration communale de Silly 2 VADA 2013 / AFC

2 Contexte Enjeu : construire à l échelon des communes des politiques publiques qui prennent en compte l impact du vieillissement Processus : réaliser des diagnostics locaux non seulement faire état des lieux des besoins, des demandes et de l offre de service pour les seniors mais aussi susciter la programmation d actions visant à améliorer le bien-être, la qualité de vie et la santé des aînés et plus particulièrement améliorer la mobilité et l accès aux soins et à la prévention Unité d intervention opérationnelle : Conseils Consultatifs Communaux des Aînés (CCCA) : «Mandat est de faire connaître, comprendre et prendre en compte les préoccupations, aspirations et droits des aînés en vue d améliorer leur qualité de vie et d assurer une meilleure harmonie sociale» 3 3 Objet Etat des lieux communaux participatifs de la santé, du bien-être et de la qualité de vie des seniors 4 VADA 2013 / AFC

3 Objectifs Les enquêtes qualitatives ont pour objectifs d(e) Déterminer besoins, attentes et demandes des aînés, professionnels et associations Identifier les offres de services des professionnels et des associations Promouvoir le CCCA auprès des aînés, des professionnels et des associations Rejoindre les seniors isolés 5 Principe d intervention L enquête s inscrit it dans plusieurs missions i du CCCA Santé, qualité de vie et bien-être (ROI) Le projet s appuie sur la participation des membres du CCCA (16), acteurs à tous les échelons de l état létat des lieux, de la conception à la planification des actions liées aux résultats 6 VADA 2013 / AFC

4 Echantillon Seniors (40) Echantillon sur base de la structure de la population des personnes de 50 ans et plus (1/4) de la commune (8.131) Professionnels (5) Professionnels de la santé et de l aide sociale Associations Seniors (6) 7 Méthode Les membres du CCCA, formés à la démarche qualitative, participent à la validation du protocole d enquête enquête, à l élaboration des questionnaires, à la programmation du projet, à la récolte, la saisie, l analyse des données et à la formulation de recommandations. Une restitution des résultats par les membres du Conseil à la population et aux décideurs est organisée dans le but de mettre en place des initiatives répondant aux besoins identifiés au terme de la phase d investigation. 8 VADA 2013 / AFC

5 Grille d entretien Données descriptives: lieu de résidence, sexe, âge, situation de vie, dernier métier Santé qualité de vie bien-être Représentations Auto-évaluation du niveau de santé et de bien-être Besoins pour satisfaire sa santé et sa qualité de vie Obstacles à la réalisation des besoins Connaissances personnes, services, structures Proposition pour les besoins non satisfaits Pour interviewer lieu, date, commentaire, suivi 9 Résultats (Seniors) 3 groupes d âge : les ans, les ans et +75 ans. Les + âgés expriment des besoins en termes d activités culturelles et sportives, de mobilité et de formation aux nouvelles technologies Les + jeunes se projettent dans l avenir en exprimant des besoins futurs pas encore présents L argent reste un besoin pour les + jeunes et les + âgés 10 VADA 2013 / AFC

6 Résultats (Seniors) Pour tous les groupes : Les contacts t sociaux et tl l entouraget restent t primordiaux Les personnes identifiées pour répondre aux besoins sont la famille, les amis et les voisins. Les services d aide sont bien connus. Les structures mentionnées pour répondre aux besoins sont cohérentes avec l expression des besoins. Les propositions pour améliorer les besoins insatisfaits sont d avantage de transports en commun, des espaces de rencontres adaptés, une administration simplifiée et plus rapide. 11 En guise de synthèse Résultats (Seniors) Les seniors interrogés définissent le senior et la qualité de vie comme une nouvelle période de la vie qui est faite pour profiter de la vie en étant en bonne santé tant physiquement que mentalement. Ils expriment peu de besoins et d obstacles dans le bienêtre mais demande davantage d aide à la mobilité pour les plus âgés. 12 VADA 2013 / AFC

7 Résultats (Professionnels & associations) Pour les seniors : Proches des demandes et besoins exprimés des seniors : contacts sociaux, mobilité Demandes spécifiques Logement : adapté, communautaires, intergénérationnels Aide au maintien à domicile: service d aide à domicile, repas, soins palliatifs Pour eux-mêmes : Formation aux problématiques du vieillissement Information entre eux à divers niveaux (différents professionnels ou entre les associations sur ce qui se fait dans chacune d elles), Coordination 13 Impact Ce protocole a été implémenté dans une commune semi- rurale (8 villages) Les propositions en termes d aide à la mobilité des plus âgés et d activités intergénérationnelles ont été présentées par les membres du CCCA à la Commission Affaires sociales, Tourisme, Culture et Cadre de vie Cette commission a relayé les demandes du CCCA auprès du collège des Bourgmestre et Echevins 14 VADA 2013 / AFC

8 Impact (2) Le principe de la constitution d une cellule Mobilité au sein du CCCA a été acquis pour coordonner l offre de transport pour les personnes âgées. Reste à régler la couverture de l activité des bénévoles (assurance) La construction d un habitat groupé intergénérationnel est à l étude dans le cadre des programmes territoriaux des zones d aménagement concerté (ZACC) de la RW et est soumis à l avis du CCCA qui reproduira une démarche d enquête similaire Le dispositif est à l étude dans 4 autres communes hainuyères 15 Conclusion Démocratie participative (RW 2005) Code de la Démocratie locale et de la Politique régionale autonomie des aînés insertion sociale et citoyenne. Plan stratégique régional intégration des ainés participation des aînés pour intégrer leurs besoins spécifiques dans les politiques communales. Promotion de la santé (Charte d Ottawa 1986) assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé Healthy ageing (Cadre d orientation OMS/ONU 2002) bonne santé, de participation et de sécurité Active ageing (OMS).. continuer à apporter leur contribution à la société 16 VADA 2013 / AFC

9 Je vous remercie de votre attention Geneviève Houioux Observatoire de la Santé du Hainaut Unité Promotion Santé Seniors Rue de Saint-Antoine 1 B Havré (Mons) Belgique Tél.: + 32 (0) Fax: + 32 (0) Mail: Web: VADA 2013 / AFC

Conseils consultatifs des aînés. Cadre de référence 1

Conseils consultatifs des aînés. Cadre de référence 1 Conseils consultatifs des aînés Cadre de référence 1 Dénomination. L article 1122-35 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation consacre l appellation «conseil consultatif». Il convient

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Mise en place d une commission régionale du vieillissement

Mise en place d une commission régionale du vieillissement Le sociographe, 9, 2002 / 91 Pierre Chabas, Françoise Vidal-Borrossi Mise en place d une commission régionale du vieillissement L exemple du Languedoc-Roussillon A l initiative du Directeur régional des

Plus en détail

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins Observatoire National de la santé des jeunes Accès aux droits et aux soins Données septembre 2012 «Observatoire santé UNHAJ - accès aux droits et aux soins» La santé des jeunes sous observationerreur!

Plus en détail

Microrégion Haute-Sorne Plan directeur régional

Microrégion Haute-Sorne Plan directeur régional Microrégion Haute-Sorne Plan directeur régional Assemblée plénière 3 mars 2010 Dossier 08J022 Version 02 Rue des Moulins 15 CH 2800 Delémont Tél. +41 (0)32 422 41 59 Fax. +41 (0)32 422 46 38 delemont@rwb.ch

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

Résultats de l analyse qualitative des besoins (groupes de discussion)

Résultats de l analyse qualitative des besoins (groupes de discussion) Ver si onf r ançai se 1 Résultats de l analyse qualitative des besoins (groupes de discussion) La cohabitation des seniors à Esch-sur-Alzette: Accès restreint aux contacts sociaux Mise en relation des

Plus en détail

I. QU EST-CE QU UN CONTRAT LOCAL DE SANTE? POURQUOI UN CONTRAT LOCAL DE SANTE SUR COLOMIERS?

I. QU EST-CE QU UN CONTRAT LOCAL DE SANTE? POURQUOI UN CONTRAT LOCAL DE SANTE SUR COLOMIERS? 1 I. QU EST-CE QU UN CONTRAT LOCAL DE SANTE? II. POURQUOI UN CONTRAT LOCAL DE SANTE SUR COLOMIERS? 1. LES BESOINS SANITAIRES ET SOCIAUX IDENTIFIES 2. LA VOLONTE POLITIQUE POUR REDUIRE LES INEGALITES SOCIALES

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 Claire ASTIER Pilote MAIA Paris Est 1 En2009,MAIAinitiéedansle PlannationalAlzheimer:unemaladiequitouche toutes les dimensions de la «santé» (OMS) où les réponses

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR OFFICE des RETRAITÉS CCAS de LANNION CCAS 11 Bd Louis Guilloux 22300 lannion tél 02 96 46 13 22 fax 02 96 46 13 23 L office des retraités

Plus en détail

Ordre du jour. 1 ère. 2ème étape. Bilan intermédiaire 17 septembre 2009. Implication des. Synthèse des réunions multiprofessionnelles

Ordre du jour. 1 ère. 2ème étape. Bilan intermédiaire 17 septembre 2009. Implication des. Synthèse des réunions multiprofessionnelles Ordre du jour Bilan intermédiaire 17 septembre 2009 - Participation des habitants - Présentation des résultats (réunions + enquête habitants) - Tour de table, échange sur les priorités de santé - Groupes

Plus en détail

La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile

La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile Habitat et vieillissement La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile Diagnostic autonomie et vieillissement Colloque FREGIF Paris Page 1 Le CSTB : au service la qualité et de la sécurité de la

Plus en détail

Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais. : première étape vers une démarche territoriale de santé. Mai 2010

Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais. : première étape vers une démarche territoriale de santé. Mai 2010 Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais : première étape vers une démarche territoriale de santé Mai 2010 Sommaire La méthodologie Les caractéristiques des acteurs interrogés Les problématiques pointées

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais santé de territoire du sud ouest BRIGITTE DALIBON, REPRÉSENTANTE DES USAGERS JULIE GIRARD, ANIMATRICE DU CONTRAT LOCAL DE SANTÉ Page 2 DES ACTEURS FÉDÉRÉS AUTOUR D UN PROJET DE SANTÉ DE TERRITOIRE DU PAYS

Plus en détail

Générations en Santé 2008-2012

Générations en Santé 2008-2012 Générations en Santé 2008-2012 Neuf partenaires issus de six régions en France et en Belgique Quatre axes de travail : -jeunes -seniors -connaissance transfrontalière des problèmes de santé -pôle transfrontalier

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

Être délégué MSA. et pourquoi pas? Élus MSA. www.msa-bourgogne.fr

Être délégué MSA. et pourquoi pas? Élus MSA. www.msa-bourgogne.fr Être délégué MSA et pourquoi pas? Élus MSA www.msa-bourgogne.fr «Fondée sur 3 valeurs essentielles : la solidarité, la responsabilité, la démocratie, la Mutualité Sociale Agricole est un organisme de

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

L accès à l hébergement et au logement: à quoi sert un SIAO? Ambition, déclinaison, et enjeux. 5 juin 2015- Région Centre

L accès à l hébergement et au logement: à quoi sert un SIAO? Ambition, déclinaison, et enjeux. 5 juin 2015- Région Centre L accès à l hébergement et au logement: à quoi sert un SIAO? Ambition, déclinaison, et enjeux 5 juin 2015- Région Centre La mise en place des SIAO, pourquoi? Objectifs et missions La mise en place des

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET DE TROISIEME VOIE D ANIMATEUR TERRITORIAL SESSION 2013 EPREUVE Rédaction d une note à partir des éléments d un dossier

Plus en détail

TASK FORCE ALCOOL expérimentation dans trois territoires picards

TASK FORCE ALCOOL expérimentation dans trois territoires picards TASK FORCE ALCOOL expérimentation dans trois territoires picards 4 e colloque des programmes locaux et régionaux de santé, Ottawa, juin 2011 1 2 CONTEXTE D EMERGENCE... États généraux de l alcool (2006)

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Formation mobilité à destination des chefs de projets des Plans de cohésion sociale

Formation mobilité à destination des chefs de projets des Plans de cohésion sociale Formation mobilité à destination des chefs de projets des Plans de cohésion sociale 20/01/2015 Christiane CHERMANNE 1 ère attachée économiste 1 Plan de Cohésion sociale et Mobilité pas d accès aux droits

Plus en détail

Politique de santé : enjeux régionaux, fédéraux et européens

Politique de santé : enjeux régionaux, fédéraux et européens Politique de santé : enjeux régionaux, fédéraux et européens Mémorandum de la Fédération des maisons médicales Octobre 2013 et la Fédération des maisons médicales Le mouvement des maisons médicales et

Plus en détail

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE OBSERVATOIRE ENQUÊTE ANALYSE ENTREPRISE CADRE EMPLOYéS PME ACTIVITé FORMATION EMPLOI CHEF D ENTREPRISE QUESTION SATISFACTION INTERROGATION SUJET DéVELOPPEMENT SENIOR VIE D ENTREPRISE évolution ACTIon FEMMES

Plus en détail

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien,

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien, Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J PSYCHOLOGUE A LA CELLULE ACCUEIL FAMILIAL ET MISSION ADOPTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction

Plus en détail

Scenario pour un Observatoire de la biodiversité de Midi-Pyrénées

Scenario pour un Observatoire de la biodiversité de Midi-Pyrénées Scenario pour un Observatoire de la biodiversité de Midi-Pyrénées Contexte La région Midi-Pyrénées bénéficie d un patrimoine naturel exceptionnel. Il faut toutefois constater un déficit de connaissance

Plus en détail

Aide et Soins à Domicile en Province de Luxembourg. Le secret professionnel dans un service d Aide et de Soins à Domicile Place des volontaires

Aide et Soins à Domicile en Province de Luxembourg. Le secret professionnel dans un service d Aide et de Soins à Domicile Place des volontaires Le secret professionnel dans un service d Aide et de Soins à Domicile Place des volontaires Aide et Soins à Domicile, c est Un réseau de professionnels de l aide et des soins qui ont pour objectif de proposer

Plus en détail

PROGRAMME COMMUNAL DE DÉVELOPPEMENT RURAL DE GREZ-DOICEAU. Compte-rendu du groupe de travail «Environnement et logement»

PROGRAMME COMMUNAL DE DÉVELOPPEMENT RURAL DE GREZ-DOICEAU. Compte-rendu du groupe de travail «Environnement et logement» PROGRAMME COMMUNAL DE DÉVELOPPEMENT RURAL DE GREZ-DOICEAU Compte-rendu du groupe de travail «Environnement et logement» Présent(e)s : Maitre d ouvrage Luc Coisman - Echevin Caroline Theys Coordinatrice

Plus en détail

Enquête sur les attentes et besoins des personnes en situation de handicap vis-à-vis des Services d Aide à la Personne

Enquête sur les attentes et besoins des personnes en situation de handicap vis-à-vis des Services d Aide à la Personne Ce questionnaire est aussi disponible en ligne sur le site : www.handirhoneservices.org Ou par flash code : Vous pouvez être aidé au remplissage par téléphone au : 06 52 16 34 84 Enquête sur les attentes

Plus en détail

Appel de propositions

Appel de propositions Appel de propositions Planification stratégique 2016 à 2020 162, rue Murray Ottawa, ON K1N 5M8 Tél.: 613-789-5144 Téléc.: 613-789-9848 jhtardivel@mri.ca www.montfortrenaissance.ca Objectif de l appel de

Plus en détail

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture PLAN D ACTION 2011-2014 Politique familiale et des aînés de Saint-Ulric Champ d intervention 1 : Communication 1.1. Favoriser une meilleure circulation de l information concernant les initiatives citoyennes,

Plus en détail

LES OUTILS DE LA VEILLE REUSSITE EDUCATIVE A CUGNAUX

LES OUTILS DE LA VEILLE REUSSITE EDUCATIVE A CUGNAUX LES OUTILS DE LA VEILLE REUSSITE EDUCATIVE A CUGNAUX Outil 1 : Protocole de la Veille et Réussite Educative à Cugnaux Dans le cadre de la loi de cohésion sociale (programme15 et 16) de la loi n 2005-32

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants?

L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants? L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants? Colloque UNIRèS «Education à la santé et complexité : Recherche, formation, pratiques» Atelier 3 : Pistes pour

Plus en détail

PARCOURS FORMATION 2014

PARCOURS FORMATION 2014 Branche des commerces de détail de papeterie, fournitures de bureau, bureautique et informatique APPEL A PROPOSITIONS A L ATTENTION DES ORGANISMES DE FORMATION PARCOURS FORMATION 2014 Maxime MARION Fédération

Plus en détail

Synthèse nationale des enjeux. Congrés de Nantes Octobre 2009 Emmanuel RICARD

Synthèse nationale des enjeux. Congrés de Nantes Octobre 2009 Emmanuel RICARD Synthèse nationale des enjeux Congrés de Nantes Octobre 2009 Emmanuel RICARD Initiation du projet Travail lancé en Mars 2008 avec pour objectif : Réagir sur la place de la promotion de la santé dans la

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

LE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE ORLEANS-TOURS 2013

LE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE ORLEANS-TOURS 2013 Le mardi 9 avril 2013 LE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE ORLEANS-TOURS 2013 Le programme annuel de prévention 2013 pour l académie d Orléans-Tours a été rédigé en s appuyant sur les orientations

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

Formation de multiplicateurs: sensibilisation aux élections communales

Formation de multiplicateurs: sensibilisation aux élections communales Formation de multiplicateurs: sensibilisation aux élections communales Objectifs: Former des multiplicateurs associatifs et syndicaux Connaître la commune, les compétences communales et la loi électorale

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

Quelle accessibilité des ZAE pour les travailleurs et les demandeurs d emploi?

Quelle accessibilité des ZAE pour les travailleurs et les demandeurs d emploi? Quelle accessibilité des ZAE pour les travailleurs et les demandeurs d emploi? Perspectives Asbl - Liège 6 juin 2012 CSEF Animateur de territoire Concertation avec acteurs de terrain (enseignement, professionnels

Plus en détail

GRILLE DE PROGRAMMATION DE L UNITÉ SENIORS ACTIFS VERSION INTERMÉDIAIRE

GRILLE DE PROGRAMMATION DE L UNITÉ SENIORS ACTIFS VERSION INTERMÉDIAIRE Le cadre de planification proposé par l unité de concertation «Seniors actifs 1» comprend : - six objectifs spécifiques à atteindre endéans les cinq ans ; - une série d objectifs intermédiaires, à initier

Plus en détail

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Juillet 2011 Démarche diagnostique et d évaluation du fonctionnement chez l adulte Généralités Diagnostic

Plus en détail

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Termes de référence Contexte et justification : Dans le cadre

Plus en détail

Evaluateur du projet : Observatoire régional de la santé en Languedoc-Roussillon

Evaluateur du projet : Observatoire régional de la santé en Languedoc-Roussillon Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 RÉDIGÉE PAR

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES

ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES IX e JOURNÉES D ÉTUDES INGÉNIERIE DES DISPOSITIFS DE FORMATION A L INTERNATIONAL «ENSEIGNEMENT ET FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES : ENTRE RÉPONSES AUX BESOINS LOCAUX ET ADAPTATIONS AUX ÉVOLUTIONS INTERNATIONALES»

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles évaluations?

CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles évaluations? APPEL A COMMUNICATIONS 7 ème édition Rencontres territoriales de la santé publique CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles

Plus en détail

Guide de la Commission Hygiène et Assainissement pour l Assainissement en Milieu Rural Pour l Accès à l Assainissement

Guide de la Commission Hygiène et Assainissement pour l Assainissement en Milieu Rural Pour l Accès à l Assainissement Guide de la Commission Hygiène et Assainissement pour l Assainissement en Milieu Rural Pour l Accès à l Assainissement Communes de Ngogom et de Gainté Kaye 1 Plan du guide Page 02 Contexte Page 03 Mission

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

La réforme de la Sécurité civile les futures zones de secours.

La réforme de la Sécurité civile les futures zones de secours. La réforme de la Sécurité civile les futures zones de secours. Plan I. Introduction générale. II. III. IV. Réglementation et organisation actuelles Structures de travail mises en place. Rapport de la Commission

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2001 01 89 0195 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 9 janvier 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITÉ

Plus en détail

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS VERSION JUIN 2014 COMPRENDRE SON QUARTIER et EXPLORER DES SOLUTIONS ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS Toute forme de reproduction et de diffusion des outils du projet QVAS est encouragée à condition

Plus en détail

2013 ANNEE DU VOLONTARIAT ET DE LA JEUNESSE POINT PRESSE TRIE SUR BAÏSE 15 AVRIL 2013 DOSSIER DE PRESSE

2013 ANNEE DU VOLONTARIAT ET DE LA JEUNESSE POINT PRESSE TRIE SUR BAÏSE 15 AVRIL 2013 DOSSIER DE PRESSE SDIS 65 PREFET DES HAUTES-PYRENEES 2013 ANNEE DU VOLONTARIAT ET DE LA JEUNESSE POINT PRESSE TRIE SUR BAÏSE 15 AVRIL 2013 DOSSIER DE PRESSE Votre correspondant presse : Marie-Pierre TOUSTARD Mail : contact@sdis65.fr

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le schéma: outil de planification Document opposable, adopté pour 5 ans par le Conseil

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille»

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» La famille évolue et les rapports dans le couple et parents enfants changent aussi. Pour penser et mieux vivre ensemble ces changements,

Plus en détail

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges La Mairie souhaite intégrer la perspective d un développement durable au cœur de ses missions de service public en engageant la commune de Chorges dans la démarche

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Réf. document : AT.PEG.22 LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Définition d un «Projet éducatif global» Les objectifs du Projet éducatif global d un établissement de formation du BTP représentent

Plus en détail

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles Les Actions Vie Associative Un programme de rencontres et de soutien pour les familles L Adapei-Aria de Vendée engage son action et ses activités au service de personnes qui de par leur handicap présentent

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

comité technique académique

comité technique académique CTA comité technique académique Enseignement public - 4 juillet 2012 Préparation de la rentrée 2012 Sommaire Mesures d urgence pour la rentrée 2012 : - dans le 1er degré - dans le 2nd degré Schéma d organisation

Plus en détail

INSTRUCTION N DGCS/2A/2015/60

INSTRUCTION N DGCS/2A/2015/60 Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Ministère de la ville, de la jeunesse et des

Plus en détail

PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME

PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME SYNTHESE DES PROPOSITIONS D ACTIONS DU GROUPE 2 Version 2 intégrant propositions du COPIL du 30/01/2014 (actions 10 à 15) «FACILITER LA MISE EN ŒUVRE DU PARCOURS DE

Plus en détail

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration eduscol Consultation nationale sur les programmes Projets de programmes de la classe de seconde générale et technologique Santé et social Enseignement d'exploration L'organisation de la consultation des

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS DE MARLY-LE-ROI

LIVRET D ACCUEIL SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS DE MARLY-LE-ROI SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS de Marly-le-Roi 2 e étage Service d aide à domicile Hôtel de Ville BP 252 78160 Marly-le-Roi Tel : 01 30 61 60 81 - Fax : 01 30 61 61 11 www.marlyleroi.fr

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron. Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre. 45% NR 34% 37% isolées Familles

Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron. Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre. 45% NR 34% 37% isolées Familles Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron Contexte 1. La commune de Bron : 39 000 habitants 2 quartiers ZUS Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre 6 000 9 500 39 000 d habitants Plus

Plus en détail

Comité de concertation associatif représentatif

Comité de concertation associatif représentatif Vendredi 21 Mars 2008 RENCONTRE AVEC MONSIEUR JEAN-FRANÇOIS VITOUX DIRECTEUR DE LA MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES DU PAS-DE-CALAIS Rencontre Monsieur VITOUX Vendredi 21 mars 2008 1 sur

Plus en détail

SERVICES A LA PERSONNE Plateforme RH Maison de l Emploi Paris

SERVICES A LA PERSONNE Plateforme RH Maison de l Emploi Paris SERVICES A LA PERSONNE Plateforme RH Maison de l Emploi Paris SES ADHERENTS La Fédération du service aux particuliers représente tous les acteurs privés de la profession des services à la personne. Elle

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 25 septembre 2012 Français Original: anglais ECE/AC.30/2012/3 Commission économique pour l Europe Groupe de travail sur le vieillissement Conférence

Plus en détail

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp D après une initiative de Champ AGJIR Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp www.remplachamp.fr Contacts : Sylvain DURIEZ, Président de Champ AGJIR, president@champagjir.fr Jacques

Plus en détail

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité 03-04-05 Communications Procéder annuellement à la nomination d un responsable des questions familiales au sein du conseil municipal Conseil municipal Effectuer le suivi du plan d action de la politique

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Animation Territoriale de Santé Bilan d activités 2009 / 2010

Animation Territoriale de Santé Bilan d activités 2009 / 2010 Bilan d activités 2009 / 2010 Sommaire 1. Rappel du contexte 2. Méthodologie et concertation 3. Axes de travail, objectifs opérationnels et résultats 4. Conclusion et propositions 1. Rappel du contexte

Plus en détail

Programme Stratégique Transversal

Programme Stratégique Transversal Programme Stratégique Transversal 2013-2018 Avant-propos Gérer, c est prévoir! Prévoir, c est se fixer des objectifs à atteindre bien évidemment avec les moyens mis à notre disposition! En effet, la crise

Plus en détail

PROGRAMME DE LÉGISLATURE

PROGRAMME DE LÉGISLATURE COMMUNE DE SAINT-SULPICE MUNICIPALITÉ PROGRAMME DE LÉGISLATURE 2011-2016 Saint-Sulpice, le 13 février 2012 - 2 - MUNICIPALITÉ DE SAINT-SULPICE PROGRAMME DE LÉGISLATURE 2011-2016 Préambule Conformément

Plus en détail

Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke

Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke Vendredi, le 12 mars 2010 13 e Journées annuelles de santé publique Intervention de proximité : développement des personnes et des

Plus en détail

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66. Paris, le 22 janvier 2015

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66. Paris, le 22 janvier 2015 Les journées de rencontre CNPTP CCN 66 Paris, le 22 janvier 2015 La CNPTP en bref La Commission Nationale Paritaire Technique de Prévoyance (CNPTP) pilote le régime mutualisé de prévoyance des personnels

Plus en détail

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO ELABORATION D UN PLAN DE DEVELOPPEMENT COMMUNAL Par : LEGONOU François, Directeur SYDEL AFRIQUE, Consultant En guise d introduction La décentralisation

Plus en détail

Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009

Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009 Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009 Développement de la médiation sociale par la création des emploi-jeunes en 1997, Une médiation sociale dont les missions sont fortement

Plus en détail

CONSEIL DE DÉVELOPPEMENT DE LILLE MÉTROPOLEM. L Auto-évaluation : une opportunité d évolution

CONSEIL DE DÉVELOPPEMENT DE LILLE MÉTROPOLEM. L Auto-évaluation : une opportunité d évolution CONSEIL DE DÉVELOPPEMENT D DE LILLE MÉTROPOLEM L Auto-évaluation : une opportunité d évolution Rencontres Nationales des Conseils de développement 15 janvier 2004 LILLE MÉTROPOLE Un Territoire transfrontalier

Plus en détail

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide 30050 Gilles FONTAINE Directeur Adjoint + 33 467 144 460 g.fontaine@idate.org 27 Février 2014 Agenda Contexte

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Le dialogue territorial : une démarche de concertation basée sur les principes de la médiation. GEYSER et DialTer www.comedie.org

Le dialogue territorial : une démarche de concertation basée sur les principes de la médiation. GEYSER et DialTer www.comedie.org Le dialogue territorial : une démarche de concertation basée sur les principes de la médiation Philippe Barret GEYSER et DialTer www.comedie.org Journée sur le SCOT Autunois-Morvan Autun 25 septembre 2013

Plus en détail

Inégalités sociales et territoriales de santé

Inégalités sociales et territoriales de santé Inégalités sociales et territoriales de santé Quels enjeux de santé dans les quartiers prioritaires? Quels outils pour y répondre? 20 mars 2012 Une situation régionale préoccupante accrue dans les quartiers

Plus en détail