Le langage à l'école maternelle IEN SAINT-PIERRE 2 ANIMATION PEDAGOGIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le langage à l'école maternelle IEN SAINT-PIERRE 2 ANIMATION PEDAGOGIQUE 2012-2013"

Transcription

1 Le langage à l'école maternelle PEDAGOGIQUE

2 S APPUYER SUR LES DIFFÉRENTS SUBSTITUTS. POUR DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES LANGAGIÈRES Le support d images, de dessins, de photographies, de représentations ou de témoignages visuels des événements vécus est efficace lorsqu on aborde des événements plus complexes à raconter. Les images facilitent la restructuration collective des représentations mémorisées Les images détachées du vécu servent aussi de supports à un langage d évocation qui fait basculer vers la construction de récits. PEDAGOGIQUE

3 Le langage à l'école maternelle : enjeux L école maternelle a fait du langage oral l axe majeur de ses activités. Cet apprentissage couvre plusieurs champs dans une progression organisée. Au cours de sa scolarité, l'élève est conduit vers l'usage d'un oral de plus en plus précis et structuré. l élève doit cerner progressivement les usages et les supports de l'écrit. La maîtrise de la langue orale : conditionne toute la réussite scolaire et constitue le fondement de l insertion sociale et de la liberté de la réflexion. est un préalable pour la compréhension du monde, un préalable pour la compréhension des textes au CP. PEDAGOGIQUE

4 Le Langage à l'école maternelle : LES TEXTES «L'objectif essentiel de l'école maternelle est l'acquisition d'un langage oral riche, organisé et compréhensible par l'autre». «Le langage oral est le pivot des apprentissages de l'école maternelle». La langue y est citée en référence à la langue de scolarisation, le français. (Tous les élèves n'ont pas le français comme langue maternelle mais ils la partagent tous comme langue de scolarisation). Ainsi le domaine «S'APPROPRIER LE LANGAGE» a pour sous-parties : «Échanger et s'exprimer» «Comprendre» «Progresser vers la maîtrise de la langue française» Le domaine PERCEVOIR SENTIR IMAGINER CRÉER «Les activités visuelles et tactiles sollicitent son imagination et enrichissent ses connaissances et ses capacités d expression» «ces activités nourrissent la curiosité dans la découverte du monde ; elles l encouragent à exprimer des réactions, des goûts et de choix dans l échange avec les autres» PEDAGOGIQUE

5 Le langage à l'école maternelle : particularités 1) Le langage revêt un double aspect dans les programmes :: Il est instrument de communication. Il est instrument de représentation du monde. 2) La pédagogie du langage présente deux facettes Une approche intégrée dans les activités Des moments structurés le langage à l'école est donc à la fois un outil de travail et un objet de travail. PEDAGOGIQUE

6 Le point sur LANGUE ET LANGAGE C est en s ouvrant aux usages et fonctions du langage que l enfant acquiert une langue La langue : Faculté de communiquer de manière articulée, avec un système de signes d abord verbaux puis écrits. Elle est propre à une communauté humaine; elle est constituée d un système particulier de signes et de règles, extérieurs aux individus qui la parlent. Le langage: Le terme langage renvoie à la faculté de constituer et d utiliser une langue donnée. le langage est donc un produit d une activité, l usage fait de la langue par un groupe donné. En relation directe avec la pensée, l esprit, l intelligence et les représentations mentales. Nous sommes tous en permanence en langage. La «langue» est une construction, le langage est ce qu en font les hommes qui l utilisent. la parole c est répéter, réciter, dire par cœur Le langage c est l activité particulière d un sujet. c est lorsque l enfant prend l initiative de la prise de parole et du contenu du discours qu il est en langage et c est ce travail que l école maternelle doit assurer : OSER PRENDRE LA PAROLE POUR DIRE quelque chose DE SOI PEDAGOGIQUE (de sa pensée, de ses impressions, de ses ressentis ). V.BOIRON 6

7 Instrument de communication Trois dimensions du langage.fonction humaine Moyen de représentation du monde Objet d observation et de manipulation Pour: Gérer des interactions Aller des expériences familières vers des systèmes d échanges élargies Envisager des modalités nouvelles d interactions sociales Aspect social Pour: Nommer, désigner, catégoriser le monde Rapporter des éléments à autrui Exprimer ses pensées et ses émotions Aspect psychologique Pour: Corriger, réfléchir, traiter la langue comme un objet Jouer et manipuler ses composantes Aspect cognitif PEDAGOGIQUE

8 Instrument de communication Trois dimensions du langage.fonction humaine Moyen de représentation du monde Objet d observation et de manipulation Pour: Gérer des interactions Aller des expériences familières vers des systèmes d échanges élargies Envisager des modalités nouvelles d interactions sociales Aspect social Pour: Nommer, désigner, catégoriser le monde Rapporter des éléments à autrui Exprimer ses pensées et ses émotions Aspect psychologique Pour: Corriger, réfléchir, traiter la langue comme un objet Jouer et manipuler ses composantes Aspect cognitif PEDAGOGIQUE

9 Le langage à l'école maternelle Deux formes à distinguer Accompagner l élève dans ses premiers apprentissages en l aidant à franchir le complexe passage d un usage Du langage en situation A À Un langage décontextualisé/d évocation langage écrit des évènements passés futurs ou imaginaires PEDAGOGIQUE

10 LE LANGAGE À L ÉCOLE MATERNELLE Du langage en situation vers le langage de l école Langage en situation, langage de l action Premier niveau de langage Langage qui accompagne l action (dans «l ici et maintenant») «économique» et discontinu Organisation syntaxique simple Substituts non verbaux Déictiques, pointage Accompagné de gestes, mimiques Lexique réduit et de substitution Approximation, implicite, connivence Perfectionnement (enrichissement lexical et syntaxique), et diversification dans ses fonctions. langage de l école Langage construit, explicite, structuré Langage à postériori Hors situation / à distance Structuré élaboré et soutenu Organisation syntaxique complexe Lexique précis et varié Explicite Proche du français écrit Vers un ORAL SCRIPTURAL proche de l écrit PEDAGOGIQUE

11 PEDAGOGIQUE

12 Enjeux des activités langagières V.BOIRON Accompagner l action Commenter l action Différer l action Construire le processus qui soustend l action Anticiper le processus parler et agir parler sur.. parler sans agir construire l activité intellectuelle qui a permis l action construire l activité intellectuelle qui va permettre ou permettrait l action Dire ce qu on fait Dire ce qu on a fait Dire ce qu on va faire Dire comment on a fait Dire ce qu il faudrait faire si./pour. PEDAGOGIQUE

13 PROGRESSION de la PS à la GS V.BOIRON PS MS GS -Dire ce qu on fait -Dire ce qu on a fait -Dire ce qu on fait -Dire ce qu on a fait -Dire ce qu on va faire -Dire comment on a fait -Dire comment on a fait -Dire ce qu on va faire -Dire comment on va faire -Dire comment il faudrait faire si/pour -Dire comment l autre a fait PEDAGOGIQUE

14 1- UN «PARLER PROFESSIONNEL» MODÉLISANT une parole modulée au débit ralenti avec une articulation marquée, des phrases courtes énoncées sans interruption en détachant les constituants grammaticaux pour favoriser la prise de repères syntaxiques, des modes de questionnement ouverts qui induisent des réponses avec phrases complexes, un réseau de reprises et de reformulations pour enrichir, préciser, dire autrement L émission d hypothèses Le questionnement indirect Les vertus du silence PEDAGOGIQUE

15 Les dispositifs pédagogiques et groupements : 2- DES DISPOSITIFS PÉDAGOGIQUES ET DES MODES DE GROUPEMENT DES ÉLÈVES Ils rendent opérationnel et efficace cet étayage de la parole du maître. le petit groupe : permettre la production, parler et faire parler le grand groupe : favoriser la réception et l écoute Faire parler tous les enfants et surtout les «petits parleurs» Groupes hétérogènes propices aux interactions langagières Imitation et émulation (Groupes homogènes d'anticipation, d'automatisation ou de besoin spécifique) Grand groupe : Situations de réception et d'écoute, socialisation, partage d'une culture commune PEDAGOGIQUE

16 Langage en maternelle Extrait P53 et UNE PROGRAMMATION À LONG TERME S inscrire dans une concertation au sein du cycle pour assurer une cohérence et une continuité (parcours progressif / PS GS) : objectifs poursuivis langage mis en œuvre vocabulaire et syntaxe mobilisés du niveau du travail sur le matériau de la langue (code alphabétique et phonologie). PEDAGOGIQUE

17 Langage en maternelle Extrait P53 et UNE PROGRAMMATION À LONG TERME S inscrire dans une concertation au sein du cycle pour assurer une cohérence et une continuité (parcours progressif / PS GS) : objectifs poursuivis langage mis en œuvre vocabulaire et syntaxe mobilisés du niveau du travail sur le matériau de la langue (code alphabétique et phonologie). PEDAGOGIQUE

18 Langage en maternelle Extrait P53 et UNE PROGRAMMATION À LONG TERME S inscrire dans une concertation au sein du cycle pour assurer une cohérence et une continuité (parcours progressif / PS GS) : objectifs poursuivis langage mis en œuvre vocabulaire et syntaxe mobilisés du niveau du travail sur le matériau de la langue (code alphabétique et phonologie). PEDAGOGIQUE

19 Langage en maternelle Extrait P53 et UNE PROGRAMMATION À LONG TERME S inscrire dans une concertation au sein du cycle pour assurer une cohérence et une continuité (parcours progressif / PS GS) : objectifs poursuivis langage mis en œuvre vocabulaire et syntaxe mobilisés du niveau du travail sur le matériau de la langue (code alphabétique et phonologie). PEDAGOGIQUE

20 Repérage / découverte réemploi réemploi Réception Compréhension Production Lexique actif 4- UN TRAVAIL MÉTHODIQUE SUR L ACQUISITION DU VOCABULAIRE. La richesse lexicale est un bagage essentiel à l entrée dans la lecture car indispensable à la compréhension, il permet également de soutenir l activité de mémorisation Langage oral en situation Langage oral hors situation ACTIVITÉS Réception/ compréhension Écouter et lire Langage écrit ACTIVITÉS Production Parler et écrire PEDAGOGIQUE

21 S approprier le langage Le langage offre la possibilité à l'enfant de nommer les objets et d'en définir les caractéristiques Il permet l'articulation réfléchie entre «agir, dire et penser» Quel lexique aborder à l'école maternelle? La progressivité PS MS GS Comprendre et utiliser un vocabulaire pertinent concernant : noms et verbes en particulier; quelques adjectifs en relation avec les couleurs, les formes et grandeurs Noms, verbes, adjectifs, adverbes, comparatifs * les actes du + + quotidien * les récits * les activités et les (hygiène, personnels, le savoirs scolaires en habillage,repas rappel d'histoires particulier l'univers de, repos) entendues l'écrit * les activités (caractéristation * relations spatiales de classe des * l'expression des * ses relations personnages, sentiments ou avec les localisation, émotions ressenties autres, les enchaînement personnellement ou salutations, la logique et prêtées aux autres et courtoisie chronologique) aux personnages d'histoires connues PEDAGOGIQUE

22 S approprier le langage Les apprentissages langagiers se développent à travers un parcours d'occasions et de situations ciblées par l'enseignant pour susciter le langage naturellement à travers de rôles sociaux variés (approche intégrée). L'enseignant organise également des situations plus «fermées» dans lesquelles le langage utilisé sera plus contraint (apprentissages structurés) vocabulaire Boisseau PEDAGOGIQUE Des entrées transversales Le vocabulaire de proximité avec des noms, des verbes, des adjectifs pour : désigner les objets et les lieux, décrire leur propriété, caractériser des actions Le vocabulaire lié à la découverte du monde en lien avec des thèmes d'études ou des projets d'expérimentation Le vocabulaire issu de la littérature enfantine registre soutenu et expressions Le vocabulaire lié à des actions particulières motricité, règles du jeu, consignes scolaires PS seuil de 750 mots Des entrées thématiques MS mots Noms, verbes et adjectifs GS mots * la classe * les animaux * les activités scolaires * les fêtes * les objets et les actes du quotidien * l'enfant et la famille * les autres : relations, salutations * la santé, l'hygiène * les différents lieux de l'école * les quartiers, village * les coins jeux * les sorties (piscine,...) * la cuisine et la nourriture * les mots du temps et de l'espace 22

23 Tableau syntaxe BOISSEAU 5- UN TRAVAIL SUR LA SYNTAXE L apprentissage de la syntaxe se fait dans différents domaines. La phrase nécessite un apprentissage spécifique qui passe avant tout par le langage modélisant de l enseignant. Mais également par d autres dispositifs et outils : les textes lus ou mémorisés, des questions ouvertes de la part de l enseignant, la sollicitation de points de vue, l émission d hypothèses sur la langue notamment au travers de la dictée à l adulte. La compétence à construire étant l entrée dans l écrit. PEDAGOGIQUE

24 S approprier le langage Rôle de l'enseignant de maternelle : -il pilote la progression, il régule, il a des attentes claires -il offre les conditions matérielles les plus conciliantes. -Il observe les comportements et évalue les acquisitions - Il déploie un étayage de grande proximité. Il valorise et interprète les trouvailles langagières. -L'enseignant dans son «parler professionnel» permet à l'élève de «capter» des mots, des formules, une prononciation. Il souligne des éléments de syntaxe ou de vocabulaire clefs. Les nécessaires : Confronter les élèves à des corpus de mots à réactiver dans des productions langagières diverses, dans des contextes multiples et des supports variés Pour enseigner : ce que veulent dire les mots comment se sert-on des mots? les différents sens et usages d'un mot Le fonctionnement syntaxique et le niveau de langue associé PEDAGOGIQUE

25 S approprier le langage Rôle de l'enseignant de maternelle : -il pilote la progression, il régule, il a des attentes claires -il offre les conditions matérielles les plus conciliantes. -Il observe les comportements et évalue les acquisitions - Il déploie un étayage de grande proximité. Il valorise et interprète les trouvailles langagières. -L'enseignant dans son «parler professionnel» permet à l'élève de «capter» des mots, des formules, une prononciation. Il souligne des éléments de syntaxe ou de vocabulaire clefs. Les nécessaires : Confronter les élèves à des corpus de mots à réactiver dans des productions langagières diverses, dans des contextes multiples et des supports variés Pour enseigner : ce que veulent dire les mots comment se sert-on des mots? les Le différents fonctionnement sens et usages syntaxique d'un mot et le niveau de langue associé Prend la parole, est entendu et est guidé Met en œuvre un parler professionnel modélisant pour enrichir, préciser, dire autrement ou éclairer fixer des références : débit ralenti, articulation marquée, phrases courtes sans interruption, repères syntaxiques détachés reprises, reformulations, écho correctif PEDAGOGIQUE

26 10 principes pédagogiques 1 Toute séance d'apprentissage doit comporter : un objectif lexical et un objectif syntaxique 2 Passer d'un vocabulaire passif (compréhension) à un vocabulaire actif (production) en utilisant les 3 formes de langage de l'école: - langage en situation - langage hors situation (évocation) - langage écrit (dictée à l'adulte notamment) 3 Réutiliser le lexique abordé dans différentes situations de productions langagières, dans des contextes divers, avec des supports variés 4 Maîtriser une parole magistrale et un «parler professionnel» (articulation, reformulation, écho correctif, modes de questionnement 5 Construire des dispositifs et des modes de regroupement efficaces (nombre d'enfants, nature des groupes...) PEDAGOGIQUE

27 10 principes pédagogiques 6 Programmer au sein du cycle pour assurer la continuité pédagogique 7 Promouvoir une approche spiralaire (revenir sur le lexique acquis précédemment et l'enrichir). 8 Élaborer une démarche d'apprentissage du vocabulaire pour construire un lexique «actif» : alterner écoute, découverte-observation, mobilisation du vocabulaire en variant les contextes, structuration du lexique, expression à but communicatif, mémorisation, évaluations et élaborations de traces et archivage 9 Le langage comme objet d'étude : apprendre des mots, c'est aussi jouer avec le langage, développer des attitudes réflexives et d'observation fine du matériau langagier La compréhension du fonctionnement, c'est aussi l'élaboration d'un système de pensée 10 Entraîner à la catégorisation : Apprendre des mots c'est les faire entrer dans des collections et des catégories reliées entre elles dans un réseau complexe de significations. Apprendre un mot nouveau signifie donc réorganiser les savoirs précédents et/ou comprendre que le mot peut appartenir à plusieurs catégories conceptuelles (polysémie) PEDAGOGIQUE

28 Apprécier les progrès des élèves repérage des déficiences ou des troubles ÉVALUATION Adapter les contenus Suivi des objectifs à atteindre et des compétences à acquérir PEDAGOGIQUE

29 FIN Sources Eduscol : * Le langage à l école maternelle (Ressources pour faire la classe Scérén mai 2011) * Série «ressources pour enseigner le vocabulaire à l école maternelle sept et nov * Véronique Boiron (IUFM d Aquitaine-Bordeaux 4 & LACES-BORDEAUX 2) * Philippe BOISSEAU (Inspecteur honoraire de l Éducation nationale) * Le langage à l école maternelle diaporama version 2 / 16/12/2010 (www.ac-bordeaux ) * PEDAGOGIQUE

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Livret d'observations

Livret d'observations Livret d'observations Fin du cycle I - apprentissages premiers Nom : Prénom : Date de naissance : Entré(e) au Jardin d'enfants le : 21 rue Vauban- 67000 Strasbourg- tel/fax : 03.88.61.75.25 1 / 15 Présentation

Plus en détail

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Bien accueillir les enfants et leurs parents est une des clefs essentielle, pour qu à l école maternelle,

Plus en détail

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi.

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi. L élève - Est valorisé par l utilisation d un outil technologique haut de gamme - Peut travailler seul et à son rythme. Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage

Plus en détail

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Présentation des programmes 2007: nouveautés par rapport à 2002 Objectif prioritaire: savoir lire, écrire et s exprimer oralement dans toutes

Plus en détail

La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle. Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4

La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle. Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4 La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4 Ce qui a changé... 1- Dans les démarches et les modes de travail...

Plus en détail

des progressions des apprentissages à l école maternelle

des progressions des apprentissages à l école maternelle Tableaux des progressions des apprentissages à l école maternelle À l école maternelle, les écarts d âges entre les enfants, donc de développement et de maturité, ont une importance très forte ; le fait

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE NOM : Prénom Date de naissance : LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE Classe de toute petite section Année scolaire Nom et adresse de l école Nom des enseignants Classe de petite section Classe de

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

Langage et Motricité. Stage Maternelle. Stage maternelle Février/Mars 2014 CPC EPS et Généraliste Aurillac 3

Langage et Motricité. Stage Maternelle. Stage maternelle Février/Mars 2014 CPC EPS et Généraliste Aurillac 3 Langage et Motricité Stage Maternelle Plan 1- Quelques repères relatifs au développement du langage 2- Quels sont les liens qui unissent le langage et la motricité? 3- Comment mettre en pratique? Trois

Plus en détail

Socles de compétences

Socles de compétences Ministère de la Communauté française Administration générale de l Enseignement et de la Recherche scientifique Enseignement fondamental et premier degré de l Enseignement secondaire D/2004/9208/13 D/2010/9208/50

Plus en détail

Pour acquérir et diversifier le vocabulaire Pour commencer à structurer le vocabulaire Isabelle Caron, conseillère pédagogique LILLE 1 Est

Pour acquérir et diversifier le vocabulaire Pour commencer à structurer le vocabulaire Isabelle Caron, conseillère pédagogique LILLE 1 Est BATIR et UTILISER DES IMAGIERS EN CLASSE MATERNELLE Pour acquérir et diversifier le vocabulaire Pour commencer à structurer le vocabulaire Isabelle Caron, conseillère pédagogique LILLE 1 Est Quelques définitions

Plus en détail

PROGRAMME DE L ECOLE MATERNELLE L école maternelle : un cycle unique fondamental pour la réussite de tous

PROGRAMME DE L ECOLE MATERNELLE L école maternelle : un cycle unique fondamental pour la réussite de tous POURQUOI? COMMENT? comparatif 2008/2015 PROGRAMME DE L ECOLE MATERNELLE L école maternelle : un cycle unique fondamental pour la réussite de tous Explorer le monde du vivant, des objets et de la matière

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

COMMENT ENSEIGNER LE LANGAGE ORAL À L ÉCOLE MATERNELLE? EN PARTICULIER LE VOCABULAIRE

COMMENT ENSEIGNER LE LANGAGE ORAL À L ÉCOLE MATERNELLE? EN PARTICULIER LE VOCABULAIRE COMMENT ENSEIGNER LE LANGAGE ORAL À L ÉCOLE MATERNELLE? EN PARTICULIER LE VOCABULAIRE I. RETOUR SUR LA CONFÉRENCE DE VIVIANE BOUYSSE (le 11 février à Montfort) I.I LANGUE ET LANGAGE À L ÉCOLE 1) Distinguer

Plus en détail

L emploi du temps à l école maternelle

L emploi du temps à l école maternelle Groupe école maternelle L emploi du temps à l école maternelle Groupe g Groupe école maternelle / commission gestion du temps / I.BURIGNAT, E.TRESALLET, V.DARGES, H.LELOUP, A.SEVESTRE 1 Groupe école maternelle

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 MAÎTRISER LES LANGAGES INTRODUCTION Maîtriser c est dominer. A l école maternelle, il est encore prématuré de parler de maîtrise. C est la raison pour laquelle

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

MOBILISER LE LANGAGE

MOBILISER LE LANGAGE MOBILISER LE LANGAGE ORAL ÉCRIT Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre. O-1 Dire de mémoire et de manière expressive plusieurs comptines et poésies.

Plus en détail

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Le langage à l école maternelle et son développement doivent être envisagés sous trois

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE Par Jean-Paul LANDAIS Mars 2014 1/5 LE BUT DE L ENSEIGNEMENT Le but de l enseignement de la Langue des Signes Française (L.S.F).

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail

Mathématiques et Motricité

Mathématiques et Motricité Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

EDUCATEUR: APPROCHE CONCEPTUELLE 2

EDUCATEUR: APPROCHE CONCEPTUELLE 2 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EDUCATEUR:

Plus en détail

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant Graphisme Ecriture - Bibliographie et sources Sommaire - Programmes 2008 et document d accompagnement - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant - Le graphisme : stades chez le jeune enfant,

Plus en détail

Ecole Maternelle. Livret d évaluation. Prénom :.. Date de naissance :

Ecole Maternelle. Livret d évaluation. Prénom :.. Date de naissance : Ecole Maternelle Livret d évaluation Nom :. Prénom :.. Date de naissance : Toute Petite section Petite section Moyenne section Grande section Année :. /. Année :. /. Année :. /. Année :. /. Barème retenu

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Compétences devant être acquise en Objectifs et compétences P1 P3 P5 1. prendre l initiative de poser des questions ou d exprimer son point de vue. Participer

Plus en détail

Mise en œuvre du livret personnel de compétences

Mise en œuvre du livret personnel de compétences Mise en œuvre du livret personnel de compétences Sommaire 1. Pourquoi un livret personnel de compétences? 2. Qu est-ce que le livret personnel de compétences? 3. Comment valider une compétence? 4. Livret

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

Livret de compétences : Grande section

Livret de compétences : Grande section Livret de compétences : Grande section Année scolaire: Nom: Classe: Ecole: Prénom: Enseignant: Directrice: Ce bulletin de suivi de l'élève est conforme aux programmes de 2008. Quatre fois dans l'année,

Plus en détail

Quʼest-ce que la pédagogie bilingue?

Quʼest-ce que la pédagogie bilingue? Quʼest-ce que la pédagogie bilingue? De lʼimportance de lʼarticulation entre lʼenseignement de la LSF et celui de la langue française au sein des classes en LSF Jeudi 18 Novembre 2010 Colloque de lʼafl

Plus en détail

PROGRESSIONS EN LANGAGE POUR LA MATERNELLE

PROGRESSIONS EN LANGAGE POUR LA MATERNELLE Circonscription de l Education Nationale de Marvejols Lozère PROGRESSIONS EN LANGAGE POUR LA MATERNELLE ECOLE MATERNELLE DE LA COUSTARADE stage école année scolaire 2008 2009 Niveau de classe : PS1 PS2

Plus en détail

EXPLORER LE MONDE. Programmes maternelle 2015 SCIENCES EDD 27

EXPLORER LE MONDE. Programmes maternelle 2015 SCIENCES EDD 27 EXPLORER LE MONDE Programmes maternelle 2015 SCIENCES EDD 27 Programmes 2015 Explorer le monde du vivant, des objets, de la matière Explorer le monde Se repérer dans le temps et l espace l espace Découvrir

Plus en détail

COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages

COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages Le langage au cœur des apprentissages ( voir IO 2002) 1. Compétences de communication - répondre aux sollicitations

Plus en détail

Document d accompagnement du Livret Scolaire, Cycle 1, CRDP du Centre, Académie d Orléans-Tours

Document d accompagnement du Livret Scolaire, Cycle 1, CRDP du Centre, Académie d Orléans-Tours S approprier le langage - Cycle 1 Document d accompagnement du Livret Scolaire, Cycle 1, CRDP du Centre, Académie d Orléans-Tours Compétence attendue à l issue de l école Programme 2008 Livret scolaire

Plus en détail

ORGANISER L APPRENTISSAGE DU LANGAGE POUR LES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS

ORGANISER L APPRENTISSAGE DU LANGAGE POUR LES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS ORGANISER L APPRENTISSAGE DU LANGAGE POUR LES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS La maitrise de la langue orale est déterminante dans la plupart des situations d interaction quotidiennes, y compris les situations

Plus en détail

La construction du langage de l enfant

La construction du langage de l enfant Compte rendu de la conférence de Monsieur P. Boisseau Mercredi 1 er décembre 2010-12-01 Circonscription de Cambrai Le Cateau IEN : Monsieur P Facon M. Philippe Boisseau a été instituteur, rééducateur,

Plus en détail

SEQUENCE DE LANGAGE EN PS PROPOSITION DU GROUPE MATERNEL 63

SEQUENCE DE LANGAGE EN PS PROPOSITION DU GROUPE MATERNEL 63 SEQUENCE DE LANGAGE EN PS PROPOSITION DU GROUPE MATERNEL 63 Progresser vers la maîtrise de la langue française. Compétence visée : Comprendre, acquérir et utiliser un vocabulaire pertinent CHAMP LEXICAL

Plus en détail

Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012. Evelyne Touchard - CPC Grenoble 4

Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012. Evelyne Touchard - CPC Grenoble 4 Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012 Objectifs - Proposer une réflexion sur l utilisation des coins en maternelle : quels coins? Pour faire quoi? - Identifier les coins permettant

Plus en détail

ENSEIGNER LA LANGUE ORALE EN MATERNELLE. Philippe Boisseau Retz édition 2005

ENSEIGNER LA LANGUE ORALE EN MATERNELLE. Philippe Boisseau Retz édition 2005 ENSEIGNER LA LANGUE ORALE EN MATERNELLE Philippe Boisseau Retz édition 2005 Philippe Boisseau Inspecteur retraité de l éducation nationale Pour une meilleure prise en compte des difficultés langagières

Plus en détail

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle Animation Pédagogique Direction des services départementaux de l Éducation nationale du Loir-et-Cher Groupe Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages

Plus en détail

EPREUVE D ADMISSION LE MEMOIRE

EPREUVE D ADMISSION LE MEMOIRE EPREUVE D ADMISSION LE MEMOIRE RAPPEL CALENDRIER DE L EXAMEN RAPPEL CIRCULAIRE Structure de l examen Epreuve d admission: Soutenance, devant le jury, d un mémoire rédigé par le candidat et portant sur

Plus en détail

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010 AES PÉDAGOGIQUES TRAVAIL EN ÉQUIPE Constats de départ en 2007 Nécessité de développer les compétences de : *mise en pratique des règles de vie commune (élaboration

Plus en détail

Langues CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Langues CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Langues VISÉES PRIORITAIRES Maîtriser la lecture et l écriture et développer la capacité de comprendre et de s exprimer à l oral et à l écrit en français. Découvrir les mécanismes de la langue et de la

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Les mathématiques en maternelle Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Questionnement Quels sont les champs d'application des mathématiques en maternelle? Quels

Plus en détail

Compréhension de la langue

Compréhension de la langue Compréhension de la langue Les petits guides Démarche Compréhension de la langue (CP) permet aux élèves de s interroger sur le sens d un texte, en développant l écoute, la prise de parole et la justification.

Plus en détail

Éducatives Familiales

Éducatives Familiales Éducatives Familiales FICHE 6 : UN EXEMPLE, LE JEU DU MEMORY Type de jeu / description Jeu de mémoire (discrimination visuelle) 2 à 4 joueurs Choisir une thématique (Memory de la forêt, des animaux, de

Plus en détail

Ressources pour enseigner le vocabulaire à l'école maternelle

Ressources pour enseigner le vocabulaire à l'école maternelle Ressources pour seigner le vocabulaire à l'école maternelle MEN- DGESCO Eduscol Septembre 2010 Mission Maternelle Gard octobre 2010 1 Les programmes 2008 «L'objectif esstiel l'école maternelle est l'acquisition

Plus en détail

Langage et communication d enfants avec autisme

Langage et communication d enfants avec autisme Langage et communication d enfants avec autisme Estelle Petit Orthophoniste Troubles autistiques Triade autistique : Trouble des interactions sociales Trouble de la communication Intérêts restreints, stéréotypés

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 1 : Traduction 1. Module 1 : Traduction. Traduction spécialisée vers A. Nombre de crédits. Objectifs généraux :

SYLLABUS ISIT. OPTION 1 : Traduction 1. Module 1 : Traduction. Traduction spécialisée vers A. Nombre de crédits. Objectifs généraux : Traduction spécialisée vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie de la traduction de textes techniques dans divers domaines de spécialité : recherche documentaire, élaboration

Plus en détail

Support de présentation

Support de présentation UNIVERSITÉ D ÉTÉ 20 AOÛT 2010 LOUVAIN-LA-NEUVE Atelier N 1 Une bonne maitrise de la langue, un enjeu du fondamental? Support de présentation utilisé par Christine CAFFIEAUX COMMENT FAIRE UNE BONNE ÉCOLE?

Plus en détail

Individualisation et usages des TIC en formation de base

Individualisation et usages des TIC en formation de base Individualisation et usages des TIC en formation de base Professionnalisation de la lutte contre l illettrisme et de la formation de base Modules de base pour la formation de formateurs TRAIN - Module

Plus en détail

L enseignant propose alors une reformulation (feedback) en ayant pris le soin de faire évoluer les propositions orales de l élève.

L enseignant propose alors une reformulation (feedback) en ayant pris le soin de faire évoluer les propositions orales de l élève. Usage de tablettes numériques à l'école Proposition de progression Niveau : GRANDE SECTION - MATERNELLE Année scolaire : 2014-2015 Projet général / Objectifs : ALBUMS ECHOS NUMERIQUES Afin de favoriser

Plus en détail

Information Formation de Formateurs FEI / DAIC

Information Formation de Formateurs FEI / DAIC Information Formation de Formateurs FEI / DAIC En complément de sa programmation annuelle, le Centre Ressources Illettrisme tient à informer l ensemble des acteurs régionaux de la mise en place d un dispositif

Plus en détail

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES 1. TEXTE DE REFERENCE Bulletin officiel du 17 février 2005 définissant les deux formes de validation (l épreuve ponctuelle et

Plus en détail

Albums et structuration du temps. à l école maternelle

Albums et structuration du temps. à l école maternelle Albums et structuration du temps à l école maternelle Plan de l animation 1. Comment l enfant apprend le temps la «compétence temporelle» 2. Transversalité du temps 3. Les ingrédients du temps cinq composantes

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Langues CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE

Langues CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE Langues VISÉES PRIORITAIRES Maîtriser la lecture et l écriture et développer la capacité de comprendre et de s exprimer à l oral et à l écrit en français. Découvrir les mécanismes de la langue et de la

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL I LES OBJECTIFS DE LA FORMATION 1. Objectifs généraux La licence d histoire est un enseignement généraliste et théorique fondé sur la recherche, qui peut faire place à des

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Scénario pédagogique :

Scénario pédagogique : Scénario pédagogique : Titre du scénario : Lecture découverte au CP Domaine des programmes : Lire Objectifs pédagogiques : favoriser la découverte de textes en autonomie en privilégiant la différenciation;

Plus en détail

DOSSIER N 3 Le rappel de récit : définition et enjeux

DOSSIER N 3 Le rappel de récit : définition et enjeux DECOUVRIR L ECRIT DOSSIER N 3 Le rappel de récit : définition et enjeux Un rappel de récit est un acte de parole visant à raconter des événements réels ou imaginaires. Il consiste à demander à un élève

Plus en détail

Dictée à l adulte. Animation du 19 décembre 2012

Dictée à l adulte. Animation du 19 décembre 2012 Dictée à l adulte Animation du 19 décembre 2012 Déroulement de l animation Recueil des représentations sur la dictée à l adulte Les Instructions officielles Constat Définition et objectifs Modalités, déclencheurs

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

Préparer la classe outils méthodologiques

Préparer la classe outils méthodologiques Préparer la classe outils méthodologiques Formation du 19 novembre 2008 Dijon CRDP Enseigner. Concevoir. Anticiper. Planifier. Ce qui implique : Des choix philosophiques Des obligations institutionnelles

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Apprendre, parler, Lire et écrire à l école maternelle

Apprendre, parler, Lire et écrire à l école maternelle Apprendre, parler, Lire et écrire à l école maternelle Stage maternelle mars 2013 Profiter de ce stage pour prendre le temps d une récapitulation sur ce qu enseigner/apprendre en maternelle veut dire pour

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt»

Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt» Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt» année scolaire 2011 2012 Animation Pédagogique du 11 janvier 2012 partie 2 Les axes de travail Réflexion autour des diverses organisations possibles

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

Document d'aide à la validation des compétences en maternelle

Document d'aide à la validation des compétences en maternelle Ecole Nom : Adresse : Tél. : Courriel : Document d'aide à la validation des compétences en maternelle Précisions sur l'utilisation de ce document d'aide : * Le document reprend les compétences institutionnelles

Plus en détail

Le langage oral dans les APC à l'école maternelle

Le langage oral dans les APC à l'école maternelle éduscol Ressources pour l'école primaire Ressources pour l'école primaire Le langage oral dans les APC à l'école maternelle Fiches d'accompagnement, enseignant-chercheur à l'université de Toulouse II Le

Plus en détail

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @...

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @... Sco Scolarisation Maison Départementale des Personnes Handicapées 16 Rue Albert Einstein BP 10635 53000 LAVAL Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d

Plus en détail

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN MATHEMATIQUES IREM- 13 juin 2009 Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences Des types de formation continue Des stages

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Conception : Régis PEYRARD Educateur de Jeunes Enfants - intervenant musical indépendant

Plus en détail

Animation pédagogique. Maîtrise de la Langue et TUIC à l'école maternelle. Développer les interactions langagières

Animation pédagogique. Maîtrise de la Langue et TUIC à l'école maternelle. Développer les interactions langagières Animation pédagogique Maîtrise de la Langue et TUIC à l'école maternelle Développer les interactions langagières le 03/03/2010, à Allouville-Bellefosse Sommaire Introduction I. Aspects théoriques : pourquoi

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Titre du projet : Nom de l'école : Classe concernée : Nom

Plus en détail

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions.

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions. Ce glossaire a été élaboré dans un souci de clarification des notions et concepts clés communément utilisés en Gestion des Ressources Humaines, et notamment dans le champ de la gestion prévisionnelle des

Plus en détail

ABC CI. Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management

ABC CI. Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management Tél : 02.31.93.53.00 N agrément 25 14 01086 14 Code APE : 8559 A S.A.RL au Capital de 15245 - Créée en

Plus en détail

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET. GROUPE SCOLAIRE GAMBETTA GRASSE Maternelle et élémentaire

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET. GROUPE SCOLAIRE GAMBETTA GRASSE Maternelle et élémentaire DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET GROUPE SCOLAIRE GAMBETTA GRASSE Maternelle et élémentaire I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école Voici quelques chiffres

Plus en détail

Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2010 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5

Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2010 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5 PELISSERO Christian Institut franco-japonais de Tokyo, formateur labellisé TV5 cpelissero@institut.jp D'abord, je voudrais remercier tous les participants à cet atelier.

Plus en détail

En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux?

En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux? En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux? Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l éducation nationale Toulouse 28 mars 2015 JOURNEE ACADEMIQUE AGEEM «Nouveaux programmes»?

Plus en détail