TABLE DES MATIERES III. OPPORTUNITES D AMELIORATION POUR LES PROCHAINES SEMAINES ENTREPRISES... 11

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLE DES MATIERES III. OPPORTUNITES D AMELIORATION POUR LES PROCHAINES SEMAINES ENTREPRISES... 11"

Transcription

1 Semaine Entreprises 10 e édition du 8 au 12 mars 2010 Bilan d éco-responsabilité TABLE DES MATIERES I. RAPPEL DES MESURES MISES EN PLACE... 2 a. Sensibilisation à l environnement... 2 b. Transport éco-responsable... 2 c. Politique d achats, de choix des équipements et de prestations... 3 d. Maîtrise des consommations et gestion des déchets... 3 e. Communication éco-responsable... 4 II. PRESENTATION DES RESULTATS... 4 a. Impact global de la manifestation et méthodologie retenue... 4 b. Sensibilisation à l environnement... 5 c. Transport éco-responsable... 7 d. Politique d achats, de choix des équipements et de prestations... 9 e. Maîtrise des consommations et gestion des déchets f. Communication éco-responsable III. OPPORTUNITES D AMELIORATION POUR LES PROCHAINES SEMAINES ENTREPRISES IV. CONCLUSION Merci de n imprimer ce document que si nécessaire 1

2 I. RAPPEL DES MESURES MISES EN PLACE Nous avons pris l engagement, à partir de cette édition et pour les prochaines, de faire de la Semaine Entreprises de Reims Management School, un évènement respectueux de l environnement et socialement responsable : a. Sensibilisation à l environnement Nous avions pour ambition de sensibiliser aux enjeux environnementaux l ensemble des acteurs de la manifestation (l équipe organisatrice, les participants, les partenaires, les étudiants ainsi que les médias). Pour atteindre cet objectif, nous avons mis en place un certain nombre d actions. o Une check-list éco-conception a été transmise aux participants afin qu ils puissent évaluer leur prise en compte de l environnement dans la conception de leur stand et de leur participation à la Semaine Entreprises. Nous leur avons également fait parvenir un Guide de l éco-participation dans lequel nous les invitons à se joindre à notre démarche en leur suggérant des actions concrètes. Exemple : la mise en avant de leur politique en matière de développement durable lors de leur participation au Forum. Ces deux documents sont téléchargeables à partir de la rubrique «Infos Pratiques» du site Internet de la Semaine Entreprises. o Par ailleurs, nous avons formé des étudiants «parrains des entreprises» et fait d eux de véritables relais de notre engagement éco-responsable. o Un espace «info environnement» tenu par une association étudiante engagée dans le développement durable a également été installé sur le salon. Leur mission était de sensibiliser les participants aux enjeux environnementaux de manière ludique (jeux ). o Le thème de l environnement a constitué une partie importante de notre programmation. Nous avons notamment abordé les questions de l éthique en entreprise et des métiers en lien avec le développement durable. o Une exposition pédagogique du photographe Yann Arthus-Bertrand a permis de sensibiliser les visiteurs et exposants au thème de l énergie. o Lors des déjeuners et pauses café, des plaquettes d information sur les produits biologiques et équitables étaient à la disposition des participants. o A l issu de la manifestation, nous avons diffusé aux partenaires et à la presse le bilan environnemental du Forum mettant en évidence l impact des actions engagées. b. Transport éco-responsable Lors d une manifestation, le volet transport peut représenter 90% des émissions de CO 2 dans l atmosphère. Il nous est donc apparu essentiel de mettre en place des actions visant à faire évoluer les pratiques individuelles et à promouvoir les modes de transport alternatifs : o Dans la rubrique «Infos pratiques» du site Internet de la Semaine Entreprises, nous avons incité les visiteurs et exposants à utiliser les transports en commun ou à covoiturer. Un lien vers un éco-comparateur a aussi été créé pour leur permettre de comparer les émissions de CO 2 en fonction du mode de transport choisi. o Des navettes gratuites ont été mises en place pour amener les participants au Campus 1 de RMS et les reconduire aux deux gares de Reims. Les horaires de ces navettes ont largement été diffusés avant et pendant l évènement. Merci de n imprimer ce document que si nécessaire 2

3 o Nous avons proposé aux participants des fichets congrès SNCF donnant droit à 20% de réduction sur les billets de train. o Dans la mesure du possible, nous avons développé la vidéoconférence pour éviter les déplacements coûteux et polluants. o Pour nous permettre d estimer les émissions de gaz à effet de serre de la Semaine Entreprises 2010, le moyen de transport utilisé et la provenance des participants a fait l objet d un questionnaire administré par les étudiants durant l évènement. Cette enquête sur les déplacements nous a permis de dresser le bilan environnemental de la manifestation. c. Politique d achats, de choix des équipements et de prestations o Nous avons pris le soin d intégrer des critères environnementaux dans le choix des prestataires. A titre d exemple, notre traiteur AVENANCE s est associé à la démarche de RMS pour proposer des buffets majoritairement constitués d aliments biologiques et/ou équitables, de saison et produits localement. Par ailleurs, les excédents de sandwichs distribués lors des conférences ont été donnés à la Croix-Rouge Française qui en a fait profiter aux personnes rencontrées dans la rue lors des «maraudes» réalisées par le Samu Social. o Nous avons décidé de sélectionner des accessoires promotionnels en fonction de critères environnementaux et éthiques. Ainsi, nous avons offert des cadeaux «verts» aux participants à la Semaine Entreprises. Par ailleurs, la distribution de ces objets publicitaires a été limitée car ils sont souvent jetés. o Nous avons aussi incité les entreprises à limiter la distribution d objets promotionnels et à nous laisser ceux qu'elles n'auraient pas utilisés à l issu de la manifestation. Ces objets ont été transmis par la suite à une association partenaire, VIA SAHEL, qui vient en aide au peuple DOGON vivant dans le sud du Mali. o Les sacs utilisés durant l évènement sont en matériau biodégradable. Plus précisément, il s agit de sacs en gluten de pomme de terre, dotés d un film 100% biodégradable et 100% compostable. d. Maîtrise des consommations et gestion des déchets o La quasi-totalité de la vaisselle et des couverts que nous avons utilisés sont recyclables ou réutilisables. De la même manière, nous avons opté pour des badges réutilisables que nous avons récupéré à l issu de la manifestation. o Nous avons assuré une bonne gestion des déchets durant toute la durée de l évènement en mettant à la disposition des standistes et exposants des bennes vertes pour les verres, jaunes pour les déchets valorisables, noires pour les déchets ultimes, ainsi que des poubelles pour le tri sélectif du papier. L emplacement de ces bennes et poubelles a été clairement identifié. o Les bouchons de liège et les bouchons plastiques ont été collectés durant l évènement et seront revalorisés. Les premiers seront acheminés par l association «Les Amis de la Nature» soit en Allemagne, dans un centre accueillant des épileptiques où leur est dédié un atelier de travail protégé, soit vers une micro-entreprise de l Est de la France. Les bouchons seront alors transformés en granulats qui entrent dans la fabrication de briques utilisées pour rénover les maisons à colombages. En ce qui concerne les bouchons plastiques, nous les remettrons à l association «Les Bouchons d Amour». Celle-ci les vendra à un recycleur dans le but de financer l achat de matériel pour handicapés ainsi que des opérations humanitaires. Merci de n imprimer ce document que si nécessaire 3

4 e. Communication éco-responsable o Nous nous sommes engagés dans un processus de dématérialisation en favorisant les supports numériques : la prospection et la communication ont été réalisées faites exclusivement par courriel ou téléphone et nous avons mis en place un formulaire en ligne pour gérer les aspects logistiques. Pour les supports «papier» qui continuent à être imprimés (le guide du Forum par exemple), nous avons favorisé l impression recto verso tout en limitant le nombre d impressions au strict nécessaire. Nous avons également pris en compte les enjeux environnementaux dans les choix graphiques (limitation des aplats de couleur, utilisation d un «flashcode» dont la photographie avec un téléphone portable permet de se connecter au site Internet de la Semaine Entreprises ). o La CCI de Reims et d Epernay a intégré des critères environnementaux dans l évaluation des offres d impression. Ainsi, Reims Management School ne travaille qu avec des imprimeurs labellisés IMPRIM VERT, PEFC, FSC. o Nous avons mis en place un Site Internet dédié à l événement mis à jour régulièrement où les visiteurs et exposants ont pu trouver l ensemble des informations concernant la Semaine Entreprises. La communication via le web nous a permis de supprimer complètement nos mailings «papier». o Une rubrique «éco-responsabilité» a été créée sur le site Internet de la Semaine Entreprises, dans laquelle nos principales actions en matière de développement durable sont clairement mentionnées. o Dans le but d accélérer les prises de conscience en matière de développement durable, nous pensons qu il est nécessaire de sensibiliser le public et les intervenants en amont de l évènement. Pour cette raison, nous avons inscrit des mentions du type : «Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer ce document en recto/verso que si nécessaire» sur l ensemble de nos supports de communication. Nous avons également mis en avant l éco-conception des documents. o Nous avons mis en place un suivi des quantités de «Guides du Forum» imprimées et des quantités réellement diffusées afin d ajuster le nombre d exemplaires d une année sur l autre. o Dans le cadre de nos recherches Internet en lien avec l organisation du Forum, nous utilisons un moteur de recherche solidaire, VeoSearch qui permet de reverser 50% des revenus publicitaires générés par les recherches à des associations. II. PRESENTATION DES RESULTATS a. Impact global de la manifestation et méthodologie retenue Grâce à l enquête sur les déplacements administrée lors du Forum, ainsi qu au «Calculateur Carbone Conférence» crée par la société Climat Mundi 1, nous avons pu évaluer l impact global de la Semaine Entreprises sur l atmosphère. La méthodologie retenue est celle du Bilan Carbone de l Ademe. Les émissions sont calculées en multipliant un facteur d émission par une donnée. Ces facteurs d émissions sont soit directement issus de l outil Bilan Carbone, soit modélisés pour les besoins du calculateur. Sont prises en comptes les émissions liées aux transports, à l énergie utilisée dans les locaux, à l hébergement, à la restauration, ainsi qu aux fournitures, impressions, décorations et cadeaux. 1 Disponible sur le site Merci de n imprimer ce document que si nécessaire 4

5 Ainsi, les émissions de la Semaine Entreprises, organisée sur 5 jours, à laquelle 140 entreprises et 1900 personnes (exposants et visiteurs) ont participé, sont estimées à 58 tonnes de CO2. Les postes les plus émetteurs de CO2 sont le transport/hébergement et l énergie des locaux qui représentent respectivement 60,8% et 22,1% du total des émissions engendrées par la manifestation. Détail par poste d'émission (en %) Transport et hébergement Energie des locaux Fournitures et décorations Restauration 60,8 22,1 14,6 2,5 b. Sensibilisation à l environnement Les actions de sensibilisation de la Semaine Entreprises en images : Un Guide de l éco-participation a été envoyé aux participants par courriel en amont de la manifestation. En complément, une copie a été remise à chaque entreprise et l information était affichée sur des panneaux le jour de l évènement. Ce guide proposait aux entreprises de se joindre à notre démarche en leur suggérant des actions concrètes comme la mise en avant de leur politique développement durable sur leur stand. Certaines entreprises ont joué le jeu : Merci de n imprimer ce document que si nécessaire 5

6 Un espace «info environnement» tenu par une association étudiante de l école proposait aux participants des tests ludiques en ligne ainsi que des brochures de sensibilisation de l ADEME. Un stand de la Fondation Reims Management School a permis de sensibiliser les participants à l engagement citoyen du Groupe. Conférence du 10 mars sur le thème des métiers en lien avec le développement durable avec : o Caroline Bordeaux, Chargée de Développement Durable, Poste Immo o Fanny Picard, Consultante RSE, Des Enjeux et Des Hommes o Jean-Marie Prévost, Directeur du Développement Durable, Crédit Agricole du Nord-Est Animée par Dr Isabelle Robert, Professeur de Marketing à RMS. Merci de n imprimer ce document que si nécessaire 6

7 Exposition pédagogique du photographe Yann Arthus-Bertrand sur le thème de l énergie installée dans la salle de réception. Lors des déjeuners, des plaquettes d information sur les produits biologiques et équitables étaient à la disposition des participants. Nous avons également opté pour une décoration naturelle. Les étudiants «parrains des entreprises» ont été formés lors d une session de sensibilisation durant laquelle nous leur avons présenté les actions mises en place dans le cadre de l écoconception et les avons sensibilisé aux enjeux environnementaux. Nous leur avons aussi donné des conseils pratiques sur la manière dont ils pourraient se joindre à la démarche de l école et ainsi devenir de véritables relais de notre engagement éco-responsable. 87% des entreprises qui ont répondu à l enquête de satisfaction réalisée à l issu de la manifestation se sont déclarées satisfaites du système de parrainage. Par ailleurs, grâce à l implication des étudiants parrains, nous avons obtenu un taux de retour important à l enquête sur les déplacements (52%). c. Transport éco-responsable Le transport constitue le poste le plus émetteur de CO 2 puisqu il représente 60,8% du total des émissions engendrées par la manifestation, soit plus de 35 tonnes de CO 2. Nous avons obtenu 52% de réponses (236 personnes) au questionnaire sur les déplacements administré par les «étudiants parrains» pendant l évènement. Merci de n imprimer ce document que si nécessaire 7

8 Ci-dessous, la répartition des moyens de transport utilisés par les participants à l évènement : Répartition des modes de déplacement principaux utilisés (en %) Train 56 Voiture 42 Bus 1 A pieds 1 Bien que le train soit le premier mode de déplacement utilisé par les participants pour se rendre à RMS, la voiture représente 54,8% des émissions liées aux transports. Répartition des émissions liées aux transports (en %) 54, , ,1 0 Voiture et moto Avion Train 42% des personnes interrogées qui ont utilisé la voiture pour se rendre à RMS ont déclaré avoir covoituré. Cependant, nous n avons pas d information sur le taux de remplissage par voiture. L avion constitue le 2 ème poste d émissions liées aux transports avec 42,1%. Ceci s explique par le fait que nous avons invité 4 diplômés en poste à l étranger à participer à la grande journée internationale du 8 mars. A noter toutefois que grâce aux 6 vidéoconférences organisées avec des diplômés du monde entier durant cette journée, nous avons réalisé une économie d émissions de CO 2 d environ 33 tonnes, ce qui équivaut aux émissions annuelles de 33 personnes pour le chauffage de leur domicile! 77% des personnes interrogées dans l enquête sur les déplacements ont déclaré avoir été informées des possibilités d accès au Campus 1 de RMS en transports en commun et 94,5% sont satisfaites des informations fournies. Merci de n imprimer ce document que si nécessaire 8

9 48% des entreprises qui ont répondu à l enquête de satisfaction ont utilisé la navette mise en place par RMS pour assurer les trajets Gares-Campus et toutes ces entreprises sont satisfaites de la qualité du service proposé. Pour finir, 9 «fichets congrès» SNCF ont été envoyées aux entreprises, à leur demande, leur permettant ainsi d obtenir un tarif préférentiel sur les billets de train. d. Politique d achats, de choix des équipements et de prestations Notre traiteur AVENANCE s est engagé à composer des buffets avec au minimum 50% de produits biologiques et/ou équitables. Le reste des aliments était constitué de produits locaux de saison. Les excédents de sandwichs distribués lors des conférences ont été donnés à la Croix- Rouge Française qui tenait par ailleurs un stand d information sur le Forum. Des «sacs shopping» sous pochons en coton biologique ont été offerts aux participants. En plus de respecter des critères environnementaux et éthiques, ces accessoires promotionnels sont utiles et réutilisables. Par ailleurs, leur production a été limitée au strict nécessaire puisque sur les 600 sacs commandés, 550 ont été distribués. Merci de n imprimer ce document que si nécessaire 9

10 Trois entreprises nous ont laissé leurs objets promotionnels à l issu de la manifestation. Ces objets ont été transmis à l association partenaire VIA SAHEL qui vient en aide au peuple DOGON vivant dans le sud du Mali. Ces stylos et blocs notes serviront de fournitures scolaires aux élèves des écoles de Youdiou. e. Maîtrise des consommations et gestion des déchets L énergie utilisée dans les locaux constitue la 2 ème source d émission de la Semaine Entreprises 2010 avec 22,1% des émissions totales de CO 2. Afin d assurer une bonne gestion des déchets nous avons mis à la disposition des standistes et exposants des bennes vertes pour les verres, jaunes pour les déchets valorisables, noires pour les déchets ultimes, ainsi que des poubelles pour le tri sélectif du papier. Ces poubelles, bien visibles de part leurs tailles et couleurs, étaient placées de manière stratégique dans les couloirs du Campus. f. Communication éco-responsable Nous avons limité le nombre d impressions au strict nécessaire. Les exemplaires restants seront mis à la disposition des étudiants et partenaires du Groupe au cours de l année L ajustement du nombre d exemplaires nécessaires a été rendu possible grâce à un suivi rigoureux des quantités d une année sur l autre. Afin de sensibiliser et communiquer sur notre engagement, nous avons mis en avant l écoconception de nos documents. Ainsi, la déclaration environnementale suivante a été insérée en 2 ème de couverture du Guide du Forum : Merci de n imprimer ce document que si nécessaire 10

11 Afin d encourager les étudiants à se rendre sur le site Internet de la Semaine Entreprises, mis à jour régulièrement et comportant une rubrique éco-responsabilité, nous avons déployé une campagne de communication utilisant des outils innovants tels que le «flashcode». La photographie d un «flashcode» avec un téléphone portable permet de se connecter directement à un Site Internet. Cet outil, qui a permis d augmenter la fréquentation du Site Internet, a également participé au processus de dématérialisation dans lequel nous nous sommes engagés. Le bilan d éco-responsabilité de l évènement est aussi téléchargeable via le site Internet de l évènement. III. OPPORTUNITES D AMELIORATION POUR LES PROCHAINES SEMAINES ENTREPRISES Les opportunités d amélioration afin de réduire les émissions pour les prochaines Semaines Entreprises doivent principalement porter sur les postes les plus émetteurs de CO 2 et pour lesquels Reims Management School possède des leviers d action, à savoir le transport/hébergement et l énergie des locaux. La réduction des émissions liées à ces 2 principaux postes aura ainsi un impact significatif sur les émissions totales. Toutefois, des pistes d amélioration plus symboliques peuvent également être envisagées concernant les autres postes d émissions. Merci de n imprimer ce document que si nécessaire 11

12 Sensibilisation à l environnement Renforcer la formation des étudiants «parrains des entreprises» pour qu ils se sentent encore davantage investis d une mission d éco-responsabilité vis-à-vis des exposants. Proposer un résumé des conférences en ligne, sur le site Internet de la manifestation. En plus de l espace «info environnement», mettre en place une «brigade verte», constituée d étudiants, qui sensibilise les entreprises directement sur leur stand. Politique d achats, de choix des équipements et de prestations Augmenter la part de produits biologiques et/ou équitables de nos buffets, et faire en sorte que les autres produits que nous proposons soient exclusivement de saison et d origine locale. En effet, ces aliments sont en moyenne de 30 à 40% moins émissifs que les aliments de l industrie agroalimentaire. Au delà de sélectionner des accessoires promotionnels en fonction de critères environnementaux et éthiques, il serait souhaitable de continuer à privilégier des cadeaux utiles, réutilisables et sans piles. Transport et hébergement éco-responsables Maîtrise des consommations et gestion des déchets Limiter le nombre de tirages et réajuster en fonction du suivi des quantités réalisé cette année. Mettre en place des poubelles de tri dans chaque salle. Obtenir davantage d indicateurs sur la consommation d énergie et la gestion des déchets. Exemples : Estimation des économies (de déchets, d eau, d énergie) réalisées, Quantité de déchets produits (kg/personne), taux de valorisation (%), quantité d énergie et d eau consommée (/personne). A noter que ces éléments sont difficiles à déterminer car durant l évènement, le Campus continue à tourner, indépendamment de la Semaine Entreprises. Communication éco-responsable Editer et diffuser le Guide de la Semaine Entreprises en plusieurs volumes. Continuer à privilégier le support informatique et aller encore plus loin (exemple : application pour I-Phone). Utiliser du papier recyclé. Procéder à une évaluation du volet écoresponsable de la manifestation en réalisant une enquête de satisfaction auprès des participants et collecter leurs éventuels commentaires et idées d amélioration. Communiquer en amont, au moment où les participants choisissent leur mode de transport, sur la volonté de RMS de diminuer les émissions de gaz à effet de serre de la Semaine Entreprises par rapport à l édition précédente et les inciter à utiliser les moyens de transport les moins émissifs. Exemple de message à diffuser : «L année dernière, 19 tonnes de CO 2 ont été émis en lien avec l utilisation de la voiture. Cette année, si tous les participants remplacent la voiture par les transports en commun, cela permettrait de diviser ces émissions par 60». Cette communication permettrait peut-être d influer sur le choix de leur mode de transport afin qu elles participent au succès de la démarche. Mettre plus en avant le partenariat établi avec la SNCF afin que les entreprises utilisent davantage les fichets congrès donnant droit à réduction. Inciter les participants à passer du taxi à la navette mise en place par l école pour relier Merci de n imprimer ce document que si nécessaire 12

13 les gares de Reims et le Campus de RMS. En effet, le taux de fréquentation de la navette reste bas. Estimer le nombre de participants par voiture (taux de remplissage dans le cadre du covoiturage). Généraliser l usage de la visio-conférence qui permet de substituer les déplacements lointains en avion qui ont constitués cette année le 2ème poste des émissions liées aux transports avec 42,1%. Choisir l hébergement offert aux participants en fonction des actions écoresponsables mises en place par les hôteliers (privilégier les hôtels labélisés). IV. CONCLUSION Avec comme objectif de perpétuer et faire progresser son engagement dans le développement durable initié dès 2003, Reims Management School a pris l engagement, à partir de cette édition et pour les prochaines, de faire de sa Semaine Entreprises un évènement respectueux de l environnement et socialement responsable. Cette première édition éco-conçue fut un succès, notamment grâce à la diversité et à la pertinence des actions mises en place couvrant toutes les facettes du développement durable. RMS a également fait en sorte d intégrer l ensemble de ses parties prenantes à la démarche (aux premiers rangs desquels les étudiants et les entreprises partenaires) afin que tous s engagent à agir pour alléger l empreinte écologique de l évènement. Cette démarche d amélioration continue, qui s inscrit sur le long terme, vise à réduire au maximum les émissions de gaz à effet de serre à la source, au moment de la planification de l organisation de la manifestation. Cette année, suite à l établissement du bilan environnemental de la manifestation, RMS a décidé de réaliser une compensation carbone de 58 tonnes équivalent CO 2 au travers le parrainage d une colonie de abeilles. Le CO 2 est un des principaux gaz à effet de serre dont l accumulation contribue au dérèglement climatique. Par ailleurs, le dérèglement climatique est en partie responsable de la disparition progressive des abeilles. Afin de compenser les effets négatifs des émissions de la Semaine Entreprises 2010 sur la population d abeilles, RMS a donc décidé de parrainer 2 ruches qui porteront les couleurs de RMS. Les pots de miel, fruits du travail des abeilles durant l année, serviront ensuite d outils pour sensibiliser les partenaires de RMS à la protection de la nature et à sa biodiversité. Toutefois, conscients que la compensation ne vient pas en substitution de la réduction, nous poursuivrons nos efforts, notamment en matière de sensibilisation aux enjeux environnementaux, pour limiter les émissions de la Semaine Entreprises Merci de n imprimer ce document que si nécessaire 13

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable»

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» L éco-responsabilité va dans le sens du développement durable, «le développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité

Plus en détail

Comment Eco Responsabiliser son événement?

Comment Eco Responsabiliser son événement? Comment Eco Responsabiliser son événement? Consommation Fiche 1 Quel que soit le type d évènement que vous organisez, un festival artistique, un concert ou une sortie plein air, celui-ci aura un impact

Plus en détail

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl facteurs de reussite DES ENJEUX... DES ACTIONS ACTIONS DE COMMUNICATION AUTO EVALUATION DD-GUID-005 indice 1 GUIDES POUR UNE COMMUNICATION RESPONSABLE Charte Petzl pour une communication

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Nos engagements Développement Durable

Nos engagements Développement Durable 1. Montpellier Events s'est engagé à PROTEGER L'ENVIRONNEMENT PRODUCTION D'ENERGIE VERTE La Park&Suites Arena vend sa production d'électricité "verte" au réseau EDF depuis le 2 Décembre 2010, grâce au

Plus en détail

LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE

LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE Contact : LE GRAND LARGE 02.99.20.60.20 contact@legrandlarge-congres.com SOMMAIRE LE DEVELOPPEMENT DURABLE AU GRAND LARGE Pages 1 à 7 ENVIRONNEMENT

Plus en détail

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE 1. Préserver les ressources Déchets Réduire la production de déchets Utiliser de la vaisselle réutilisable (gobelets, assiettes, couverts) Consigner le PET (ex. demander

Plus en détail

Évènements sportifs et développement durable : Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe

Évènements sportifs et développement durable : Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe Évènements sportifs et développement durable : gadget ou impératif tif? Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe ADEME Rhône Alpes L ADEME Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie Établissement

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

FICHE ACTIONS Impact et Environnement

FICHE ACTIONS Impact et Environnement FICHE ACTIONS Impact et Environnement ACTIONS GLOBALES Organisation autour des lignes directrices de la norme ISO 26000 Démarche de progrès continu validée par une évaluation AFAQ 26000 (obtention du niveau

Plus en détail

PREFETE DE LA MEUSE. Bilan Carbone de la. Direction Départementale des Territoires de la Meuse SYNTHESE DES ACTIONS. Année 2013

PREFETE DE LA MEUSE. Bilan Carbone de la. Direction Départementale des Territoires de la Meuse SYNTHESE DES ACTIONS. Année 2013 PREFETE DE LA MEUSE Bilan Carbone de la Direction Départementale des Territoires de la Meuse SYNTHESE DES ACTIONS Année 2013 Affaire suivie par : Aimé MAPELLI Chargé de mission Développement Durable Service

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES

GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES Ville de Saint-Laurent d Aigouze [ [ Le mot du Maire Le développement durable est un enjeu de société majeur, et bien plus qu un effet de mode. Les changements

Plus en détail

GUIDE DE DÉPLOIEMENT DE L ANIMATION «LE TRI POUR TOUS» À DESTINATION DES ENTREPRISES ADHÉRENTES ADELPHE

GUIDE DE DÉPLOIEMENT DE L ANIMATION «LE TRI POUR TOUS» À DESTINATION DES ENTREPRISES ADHÉRENTES ADELPHE GUIDE DE DÉPLOIEMENT DE L ANIMATION «LE TRI POUR TOUS» À DESTINATION DES ENTREPRISES ADHÉRENTES ADELPHE 18/04/2013 Engagée aux côtés d Adelphe pour assurer le tri, la collecte et le recyclage des emballages

Plus en détail

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E GreenGuide DEVOTEAM S ENGAGE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le groupe Devoteam est un acteur économique et social qui se doit d être responsable. C est la raison pour laquelle nous avons décidé d engager

Plus en détail

À titre d organisation vouée au développement économique de la métropole montréalaise, Tourisme Montréal vise à :

À titre d organisation vouée au développement économique de la métropole montréalaise, Tourisme Montréal vise à : GUIDE DU BUREAU VERT TOURISME MONTRÉAL 3 e édition Janvier 2010 Introduction Les défis de la gestion environnementale représentent des enjeux de taille pour toutes les organisations dans le monde d aujourd

Plus en détail

5 to 9 October. More space for greener mobility

5 to 9 October. More space for greener mobility 5 to 9 October Du 5 au 9 octobre 2015 Parc des Expositions de Bordeaux 20 000 m² d exposition 3500 congressistes du monde entier 300 conférences 10000 visiteurs de 90 pays 2400 participants aux démonstrations

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

GUIDE DES ECO-GESTES BNP PARIBAS ENERGIE PAPIER DECHETS

GUIDE DES ECO-GESTES BNP PARIBAS ENERGIE PAPIER DECHETS BNP PARIBAS GUIDE DES ECO-GESTES Triez avec soin dans la bonne poubelle Ne surchauffez ni ne surclimatisez votre bureau Zippez les pièces jointes avant envoi par email Prenez l escalier pour 1 étage en

Plus en détail

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 2014 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 Né en 1996 de la volonté d entrepreneurs indépendants, le réseau C10 est

Plus en détail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Sommaire Édito - le papier, les fournitures.. - l énergie, l eau.. - les déchets.. - les transports

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

Sommaire. Message du Président 3. Les 7 enjeux du développement durable 5. Notre Politique, nos actions. Partager une même éthique des affaires 6

Sommaire. Message du Président 3. Les 7 enjeux du développement durable 5. Notre Politique, nos actions. Partager une même éthique des affaires 6 Sommaire Message du Président 3 Les 7 enjeux du développement durable 5 Notre Politique, nos actions Partager une même éthique des affaires 6 Garantir et toujours renforcer la sécurité des collaborateurs,

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier Samedi 19 janvier 2008 Communiqué de presse Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier La Ville de Bordeaux a adopté, fin janvier 2007, une charte d écologie urbaine et de développement durable. Elle

Plus en détail

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Mettre l écologie au cœur des consciences Fondée en juillet 2005 par Yann Arthus-Bertrand

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

MACIF. La Macif, histoire et valeurs. La Macif, en quelques chiffres BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management MUTUELLE

MACIF. La Macif, histoire et valeurs. La Macif, en quelques chiffres BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management MUTUELLE MUTUELLE MACIF Macif Nord-Pas de Calais B.P. 169 59029 Lille Cedex Site : www.macif.fr Directeur régional : Jean-Jacques Roy Contact : Jean Quéméré La Macif, histoire et valeurs Depuis 1960, la Macif est

Plus en détail

ÉCO-GUIDE OBJETS PROMOTIONNELS

ÉCO-GUIDE OBJETS PROMOTIONNELS ÉCO-GUIDE OBJETS PROMOTIONNELS GUIDE DE CHOIX FACTEURS DE RÉUSSITE GUIDE MATIÈRES AUTO ÉVALUATION DD-GUID-012 indice 1 GUIDES POUR UNE COMMUNICATION RESPONSABLE Charte Petzl pour une communication responsable

Plus en détail

Opportunités Sponsoring & Exposition

Opportunités Sponsoring & Exposition Opportunités Sponsoring & Exposition Le congrès BIG DATA PARIS 2014 se positionne comme le prochain grand rendez-vous des acteurs de l univers Big Data. A travers 2 jours de conférences, d ateliers et

Plus en détail

Proposition de charte pour un Conseil de la Jeunesse plus «durable»

Proposition de charte pour un Conseil de la Jeunesse plus «durable» Proposition de charte pour un Conseil de la Jeunesse plus «durable» Pourquoi cette charte? Le Conseil de la Jeunesse, dont l une des missions est d être le porte-parole de la jeunesse en Fédération Wallonie-Bruxelles,

Plus en détail

Impact Social et Responsabilité Sociale et Environnementale 2004-2014

Impact Social et Responsabilité Sociale et Environnementale 2004-2014 Impact Social et Responsabilité Sociale et Environnementale 2004-2014 www. ongconseil.com /ONGConseil @ONGConseil Rester cohérent... ONG Conseil France s est toujours donnée les moyens de réaliser une

Plus en détail

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 LIVRET GESTES VERTS GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 Adresse Postale CS 60013-38702 - La Tronche Cedex Siège Social / Rue de

Plus en détail

Le guide. de l'écocitoyen. au bureau

Le guide. de l'écocitoyen. au bureau Le guide de l'écocitoyen au bureau Le guide de l'écocitoyen au bureau SOMMAIRE : Le saviez-vous? Eco-quoi...? Achats responsables Le papier L'électricité La température Les déchets Les déplacements Mesurer

Plus en détail

CHARTE QUALITE & DEVELOPPEMENT DURABLE. France Congrès

CHARTE QUALITE & DEVELOPPEMENT DURABLE. France Congrès CHARTE QUALITE & DEVELOPPEMENT DURABLE France Congrès La Charte s adresse à tous les sites d accueil de manifestations des Villes membres de France Congrès désirant intégrer la qualité et le développement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FÊTE DU MINI-BASKET

CAHIER DES CHARGES DE LA FÊTE DU MINI-BASKET COMITE DROME ARDECHE DE BASKET-BALL COMMISSION MINI-BASKET CAHIER DES CHARGES DE LA FÊTE DU MINI-BASKET RASSEMBLEMENT POUSSINS POUSSINES «Journée Daniel GEHIN» Journée organisée par le Comité Drôme Ardèche

Plus en détail

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi?

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi? Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie Les chiffres clés Et moi? Bilan Green IT mars 2011 Bilan Green IT mars 2011 Pourquoi un bilan Green IT? > CONTEXTE En France, la loi sur la Responsabilité

Plus en détail

Proximité Ethique Responsabilité

Proximité Ethique Responsabilité Qu est-ce que le développement durable à l échelle de ma TPE-PME? Proximité Ethique Responsabilité cgpme-idf@wanadoo.fr-tel: 01 56 89 09 30 www.cgpme-idf.fr Salon Entreprise Durable 20 octobre 2009 Qu

Plus en détail

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac.

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Mise en ligne sur : www.depac.fr Descriptif : La Politique responsable de la société DEPAC est organisée autour de 4 axes

Plus en détail

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE :

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ POUR VOTRE ENTREPRISE! Salon des Entrepreneurs Mercredi 4 février 2015 Intervenants Frédéric CURIER o Président de Bio Crèche Emilie DAMLOUP o

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES LA GESTION RESPONSABLE D ÉVÉNEMENTS Le Bureau de normalisation du Québec a rendu publique, en juin 2010, une norme en gestion responsable d événements. La norme vient du besoin

Plus en détail

PREAMBULE OMMAIRE. On peut identifier de nombreux enjeux environnementaux pour chaque poste d un salon professionnel, de la conception au démontage :

PREAMBULE OMMAIRE. On peut identifier de nombreux enjeux environnementaux pour chaque poste d un salon professionnel, de la conception au démontage : ECO-CONCEPTION DE MANIFESTATIONS COMMERCIALES RECUEIL DE BONNES PRATIQUES Recensement des postes sources d impacts environnementaux et identification des leviers de progression et d amélioration à partir

Plus en détail

COP MESSAGGIO 2014/2015 MESSAGGIO COP 2014 / 2015

COP MESSAGGIO 2014/2015 MESSAGGIO COP 2014 / 2015 MESSAGGIO COP 2014 / 2015 1 Monsieur le Secrétaire Général, Par cette lettre, j ai l honneur de vous confirmer que messaggio soutien les 10 principes du Pacte des Nations Unies concernant les droits de

Plus en détail

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris Master Economie du Développement Durable, de l Environnement et de l Energie Trophée Innovation & Développement Durable Développement durable et restauration collective Opportunités et risques, Cas du

Plus en détail

Rapport d activité & évaluation 2012-2013

Rapport d activité & évaluation 2012-2013 Rapport d activité & évaluation 2012-2013 Covoiturage Grand Lyon : un projet complet Notre objectif depuis 2009? Faire progresser la pratique du covoiturage, en particulier le covoiturage domicile-travail.

Plus en détail

EN UN CLIN D ŒIL L AGENCE EXPERTISES CONSEIL COMMUNICATION SOLUTIONS DIGITALES POUR

EN UN CLIN D ŒIL L AGENCE EXPERTISES CONSEIL COMMUNICATION SOLUTIONS DIGITALES POUR EN UN CLIN D ŒIL BEE Agency est une AGENCE DE COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, dans le DÉVELOPPEMENT DURABLE et la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Elle est organisée

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11

COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11 COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11 Analyses de Cycles de Vies des Technologies de l Information et de la Communication Courriers électroniques, requête Web, clé USB : quels impacts environnementaux? L ADEME

Plus en détail

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC 3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC Principe des 3RV Privilégier dans l ordre : La réduction à la source Le réemploi Le recyclage La valorisation (biologique

Plus en détail

Charte One Heart Spots

Charte One Heart Spots Charte One Heart Spots Bienvenue sur les One Heart Spots Merci d avoir choisi notre application mobile. Ce service est fourni par la SAS One Heart Communication (OHC), implantée à Paris (75009), au 2 rue

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

Communication sur le Progrès dans l intégration des principes du pacte mondial

Communication sur le Progrès dans l intégration des principes du pacte mondial GROUPE LEADER TRAVAIL TEMPORAIRE S.A.S. au capital de 3 983 920 euros - SIREN : 423 856 459 NAF 7010 Z Siège Social : 19 Rue des Alouettes B.P. 80110 95604 Eaubonne Cedex Téléphone : 01.30.10.64.64 Fax

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012)

Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012) Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012) Introduction : GMBA est un cabinet d audit, d expertise comptable et de conseil situé sur 3 sites géographiques différents : deux à Paris et

Plus en détail

LE Guide. de l administration

LE Guide. de l administration LE Guide d eco-exemplarite de l administration les déchets organiques les déchets alimentaires le troc & le réemploi les ine J installe des robinets poussoirs, infrarouges ou «brise-jets». J équipe les

Plus en détail

«Mettre en pratique le développement durable dans son métier d hébergeur : un atout pour son offre touristique»

«Mettre en pratique le développement durable dans son métier d hébergeur : un atout pour son offre touristique» Centre Permanent d Initiatives pour l'environnement Pays de Morlaix-Trégor «Mettre en pratique le développement durable dans son métier d hébergeur : un atout pour son offre touristique» Association ULAMIR

Plus en détail

Bilan d émissions de GES Banque Courtois 21/11/12 1

Bilan d émissions de GES Banque Courtois 21/11/12 1 Bilan d émissions de GES Banque Courtois 21/11/12 1 Bilan d émissions de gaz à effet de serre Banque Courtois A Description de la personne morale concernée : Raison sociale : BANQUE COURTOIS Sigle : BANQUE

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 POUR LE GROUPE MONOPRIX Ce bilan d émission gaz à effet de serre a été réalisé en réponse à l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

Ensemble pour un Développement Durable. Notre stratégie Développement Durable ECO FUTURE. eco.lyreco.fr

Ensemble pour un Développement Durable. Notre stratégie Développement Durable ECO FUTURE. eco.lyreco.fr Ensemble pour un Développement Durable Environnement Social Economie Notre stratégie Développement Durable ECO FUTURE eco.lyreco.fr NOTRE VISION Etre La référence pour un Environnement de Travail Exemplaire

Plus en détail

Alpha Visa Congrès Présentation - références

Alpha Visa Congrès Présentation - références Alpha Visa Congrès Présentation - références 624, rue des Grèzes - 34070 Montpellier Téléphone : 04 67 03 03 00 Fax : 04 67 45 57 97 mail@alphavisa.com Statut : SARL au capital de 7 622! - RCS : Montpellier

Plus en détail

GUIDE de L ÉCO CITOYEN. au BUREAU

GUIDE de L ÉCO CITOYEN. au BUREAU GUIDE de L ÉCO CITOYEN au BUREAU SUIVEZ LE GUIDE...................................................................... p.03 QUELS BESOINS, QUELS IMPACTS? ce qui est consommé ce qui est rejeté > Transport

Plus en détail

Eco gestes au bureau

Eco gestes au bureau Eco gestes au bureau Un français passe environ 40 % de son temps quotidien au travail, trajets domicile travail compris Au travail réduire son impact sur l environnement, c est faire des gestes simples

Plus en détail

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Les résultats de l enquête sont analysés d après le nombre de variables explicatives pouvant influencer le comportement,

Plus en détail

Communication de progrès 2013

Communication de progrès 2013 Communication de progrès 2013 La GMF (Garantie Mutuelle des Fonctionnaires) est un acteur important de l assurance des particuliers en France. Avec ses filiales, elle emploie 6787 salariés et a plus de

Plus en détail

Pacte Mondial : Bonne Pratique 2008

Pacte Mondial : Bonne Pratique 2008 Pacte Mondial : Bonne Pratique 2008 Société 3 Suisses International 4 place de la République 59170 Croix France Représenté par la société JM BRUNEAU 19 avenue de la Baltique 91640 Les Ulis France Filiale

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DOSSIER DE PRESSE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU SEIN DE LA RESTAURATION COLLECTIVE Visite de presse mardi 14 avril 2015, restaurant scolaire de Saint-Pierre Dossier de presse - Projet

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES?

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? 1. CONSOMMATION DE PAPIER Les écoles primaires et secondaires bruxelloises consomment chaque année 250 millions de feuilles A4, soit environ

Plus en détail

WORLD EFFICIENCY... p 10

WORLD EFFICIENCY... p 10 OFFRES 2015 1 ... p 3 Votre espace... p 4 Vos options... p 6... p 7 Votre présence congrès... p 9 WORLD EFFICIENCY... p 10 Les forfaits... p 10 Communication digitale... p 11 Communication sur supports

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

PRINCIPALES RECOMMANDATIONS Pour l organisation d un événement respectueux de l environnement.

PRINCIPALES RECOMMANDATIONS Pour l organisation d un événement respectueux de l environnement. GI MANIFESTATION VERTE PRINCIPALES RECOMMANDATIONS Pour l organisation d un événement respectueux de l environnement. A l attention des organisateurs, des sponsors et du secteur public GI MANIFESTATION

Plus en détail

Le guide des bonnes pratiques Développement Durable

Le guide des bonnes pratiques Développement Durable Le guide des bonnes pratiques Développement Durable Lors de la mise en place de notre Plan à Moyen Terme Ambitions 2012, nous avons pris ensemble sept engagements coopératifs. L un d eux est de favoriser

Plus en détail

RETOUR D EXPERIENCE SUR LE BILAN CARBONE DE L ENTREPRISE DELIFRUITS. Nicolas BONHOURE, responsable Méthodes&Industrialisation Refresco France

RETOUR D EXPERIENCE SUR LE BILAN CARBONE DE L ENTREPRISE DELIFRUITS. Nicolas BONHOURE, responsable Méthodes&Industrialisation Refresco France RETOUR D EXPERIENCE SUR LE BILAN CARBONE DE L ENTREPRISE DELIFRUITS Nicolas BONHOURE, responsable Méthodes&Industrialisation Refresco France SOMMAIRE -1-Présentation de la société -2-Contexte - objectifs

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

Notre démarche RSE. Etat des lieux de notre engagement 2015

Notre démarche RSE. Etat des lieux de notre engagement 2015 Notre démarche RSE Etat des lieux de notre engagement 2015 DES ENJEUX & DES HOMMES Démarche RSE - Mai 2015 AXE 1 : GARANTIR LA TENEUR ET L'EFFICACITE DES MESSAGES QUE NOUS VEHICULONS AU SEIN DES ORGANISATIONS

Plus en détail

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 125 Mai 2012 ECONOMIE ET EVALUATION DÉVELOPPEMENT DURABLE Expérimentation de l affichage environnemental sur les produits agro-alimentaires Premier retour

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE OPTIONS DE COMMUNICATION

FICHE TECHNIQUE OPTIONS DE COMMUNICATION FICHE TECHNIQUE S DE COMMUNICATION Quelles que soient les options que vous avez retenues, merci d envoyer dès maintenant votre logo en eps vectorisé ou jpeg 300 dpi à relation-commerciale@preventica.com

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Afin de répondre aux enjeux environnementaux, sociétaux et éthiques devenus primordiaux dans

Afin de répondre aux enjeux environnementaux, sociétaux et éthiques devenus primordiaux dans Afin de répondre aux enjeux environnementaux, sociétaux et éthiques devenus primordiaux dans notre société, Synchrone technologies est engagée dans une démarche de Responsabilité Sociale et Environnementale.

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Bilan d émissions de gaz à effet de serre Rapport de restitution et synthèse d action Décembre 2012 édito La réduction des GES est un levier essentiel de la croissance durable Acteur majeur de l économie

Plus en détail

Devenir Partenaire. du 5 ème Symposium International WETPOL

Devenir Partenaire. du 5 ème Symposium International WETPOL Devenir Partenaire du 5 ème Symposium International WETPOL WETPOL 2013, un évènement international - 2 - Dossier de partenariat : Page Pourquoi sponsoriser WETPOL 2013? 3 Un évènement novateur de dimension

Plus en détail

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE COOPERATIVE CREDIT COOPERATIF Crédit Coopératif NPdC 2 Bis, rue de Tenremonde BP 565 59023 LILLE Cedex Tél : 03 20 12 36 30 Fax : 03 20 30 77 66 Site : www.credit-cooperatif.fr Email : lille@coopanet.com

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET

I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET 1 SOMMAIRE I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET 2 I- RAPPEL DU PROJET Impacts Environnement est une association étudiante dont les objectifs

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

Dynamiseur en Développement Durable. 13 janvier. Bilan carbone - DEPAC CADEAUX Novembre 2009

Dynamiseur en Développement Durable. 13 janvier. Bilan carbone - DEPAC CADEAUX Novembre 2009 Dynamiseur en Développement Durable 13 janvier 1 Bilan Carbone 2 Contexte Préoccupée par la formalisation de son offre «développement durable», la société DEPAC sollicite LGE pour la réalisation de son

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

ASSURANCE PROSPECTION - GLOSSAIRE DES DÉPENSES

ASSURANCE PROSPECTION - GLOSSAIRE DES DÉPENSES Direction des garanties publiques ASSURANCE PROSPECTION - GLOSSAIRE DES DÉPENSES Sont garanties en assurance prospection les dépenses nouvelles, non récurrentes, par opposition aux dépenses engagées régulièrement

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS)

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) Étude menée en partenariat avec : Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) Commune de

Plus en détail

AGENDA. La charte de l achat public durable

AGENDA. La charte de l achat public durable AGENDA La charte de l achat public durable 1 ACHAT PUBLIC DURABLE 21 AGENDA L Agglomération de Montpellier aux avant-postes 4 Nos 8 engagements 6 1. Moins 20% d énergie consommée d ici 2015 dans les bâtiments

Plus en détail

Maîtriser la consommation d eau

Maîtriser la consommation d eau Maîtriser la consommation d eau S assurer après utilisation que le robinet d eau est bien fermé. Signaler aux agents les éventuelles fuite d eau dans les sanitaires. Un robinet doté d un «mousseur» permet

Plus en détail

JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015

JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015 10 ème édition JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015 DANS MA NATURE Communauté de Communes du Sud-Est du Pays Manceau Brette-les-Pins Challes Changé Parigné-l Évêque Saint-Mars-d Outillé Depuis 2006, la

Plus en détail

FACILITIES. Tél. 04 97 288 800. www.bovis-facilities.fr. Multi. Technique. Multi. Services FACILITIES

FACILITIES. Tél. 04 97 288 800. www.bovis-facilities.fr. Multi. Technique. Multi. Services FACILITIES Fotolia.com FACILITIES Au cœur de votre environnement de travail Pour l ensemble de nos prestations, bénéficiez d une qualité de service optimale, d un interlocuteur unique et d une maîtrise de vos dépenses.

Plus en détail

Agence pour une Comm green et responsable

Agence pour une Comm green et responsable Agence pour une Comm green et responsable AGENCE WEB AGENCE MEDIA AGENCE EVENEMENTIELLE AGENCE CONSULTING ET DEVELOPPEMENT Le nom econnexbiocity mêle plusieurs concepts. - ECONNEX signifie l e-connexion,

Plus en détail

Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC*, quels impacts? * : technologies de l information et de la communication

Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC*, quels impacts? * : technologies de l information et de la communication Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC*, quels impacts? * : technologies de l information et de la communication LES BONS USAGES Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC, quels impacts?

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

Crédit : June et Sylvain Hitau

Crédit : June et Sylvain Hitau Crédit : June et Sylvain Hitau Géraldine Poivert Crédit : Zabou Carrière Jean-Charles Caudron Filières Responsabilité élargie du producteur Crédit : Antoine Doyen Édito Comme de nombreux produits, les

Plus en détail

«Communication et promotion de votre hébergement»

«Communication et promotion de votre hébergement» «Communication et promotion de votre hébergement» Sommaire Quelle stratégie, pour qui?... 2 Hébergement d 1 à 2 chambres/gîtes :... 3 La carte de visite... 3 Hébergement de 2 à 3 chambres/gîtes : Cartes

Plus en détail