OBSERVATOIRE RÉGIONAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OBSERVATOIRE RÉGIONAL"

Transcription

1 OBSERVATOIRE RÉGIONAL du Commerce de proximité : l emploi et la formation en Midi-Pyrénées Document de synthèse octobre 2015 Réalisé avec le soutien de La DIRECCTE Midi-Pyrénées et la contribution de :

2 INTRODUCTION AGEFOS PME Midi-Pyrénées, 1er OPCA du Commerce de proximité avec 12 branches professionnelles adhérentes, a mobilisé ses différents partenaires (DIRECCTE, Pôle emploi, Carif-Oref, Conseil Régional, réseau des CCI) afin de constituer un observatoire régional du Commerce de proximité. Son objectif : dresser un état des lieux des besoins en emplois et compétences du secteur, comprendre leurs évolutions et dresser des perspectives. Les résultats obtenus permettront de construire un plan d actions coordonné, répondant aux préoccupations des TPE et PME de Midi-Pyrénées. Réalisé avec le soutien de La DIRECCTE Midi-Pyrénées et la contribution de : - 2 -

3 SITUATION ORGANISATION LE COMMERCE DE PROXIMITÉ SES ENTREPRISES ET SES SALARIÉS La démographie des entreprises Bien que le secteur soit confronté depuis 10 ans à des mutations socio-économiques et réglementaires lourdes (impact croissant du e-commerce, des «drives» etc.) qui pèsent sur les organisations, celui-ci reste dynamique et résiste bien à une conjoncture économique difficile. Créations/disparitions de commerces en Midi-Pyrénées en soit 2/3 DES ENTREPRISES Après avoir subi un ralentissement d activité en 2013, on note un redressement en 2014 qui permet aux chefs d entreprises d être optimistes pour 2015 (Source INSEE). À titre d illustration, en 2014, le secteur du Commerce de proximité n a représenté que 6 % des demandes d autorisation d activité partielle dans la région. Près de 7 commerces sont créés chaque jour en Midi-Pyrénées (+15 %) quand 6 autres disparaissent. REPRISE OU CRÉATION? Créations ÉTABLISSEMENTS 2094 Disparitions 91 % D ENTRE EUX ONT - DE 10 SALARIÉS 61 % D ENTRE EUX N ONT PAS DE SALARIÉ On compte 667 reprises d entreprises en 2014 (en baisse de 9 % par rapport à 2013). D ici 10 ans, 4 chefs d entreprises sur 10 vont partir à la retraite. Dans 78 % des cas, les porteurs de projets préfèrent créer une nouvelle entreprise plutôt que d en reprendre une. Ce phénomène n est pas spécifique au secteur. Les freins principaux à la reprise d entreprise sont divers : le montant du droit au bail élevé dans les centres villes et les galeries marchandes, le problème d attractivité en zone rurale, le temps disponible. Aussi, la création est souvent plus rapide que la reprise d entreprise. 40 % DES ÉTABLISSEMENTS DE MIDI-PYRÉNÉES SONT EN HAUTE-GARONNE BRANCHES PROFESSIONNELLES DU COMMERCE adhérentes à AGEFOS PME : Fruits et Légumes, Épiceries, Crémeries Habillement Papeterie et fournitures informatiques et de bureau Ameublement Audiovisuel et Électroménager Articles de sport et équipement de loisirs Chaussure Librairie Négoce et commerce de détail agricole Distribution de combustible Prestataires de cuisines - 3 -

4 Suite LE COMMERCE DE PROXIMITÉ SES ENTREPRISES ET SES SALARIÉS Les effectifs Les actifs du secteur représentent 1 salarié sur 10 en Midi-Pyrénées +50% Plus de la moitié d entre eux exercent un métier relatif à la vente 50 % des salariés sont des femmes 76 % des salariés sont en CDI 80 % des salariés travaillent à temps complet 38 % des salariés femmes sont à temps partiel Répartition des effectifs salariés par secteur Si les conditions d embauche paraissent meilleures que dans d autres secteurs (plus de CDI, de temps complet), on note toutefois des situations de travail complexes en matière d articulation des temps des salariés (plages horaires plus larges, ouvertures dominicales ). Ces contraintes participent à un turnover relativement important dans le secteur et à la difficulté pour les employeurs de recruter et de fidéliser leurs salariés. En ce qui concerne le niveau de formation des salariés, la répartition des actifs est comparable à la moyenne régionale tous secteurs confondus. Néanmoins, le commerce compte une proportion inférieure de salariés de niveaux I et II (15 % contre 20 % en moyenne dans la région) et de non diplômés (6 % contre 8 % en Midi- Pyrénées). Les niveaux de formation intermédiaires (niveaux III et IV) sont, quant à eux, surreprésentés et rassemblent 48 % des actifs (contre 39 % dans la région). 17 % Alimentaire 23 % Distribution 60 % Non alimentaire - 4 -

5 En dépit des difficultés conjoncturelles, le secteur du commerce conserve un niveau de recrutement élevé, même si la tendance positive relevée par l enquête BMO (Besoin en main-d œuvre Pôle emploi) ne se retrouve pas encore dans le volume des offres déposées (en baisse de 11 % entre 2013 et 2014). LE MARCHÉ DU TRAVAIL Caractéristiques du marché du travail La demande d emploi Les projets de recrutement sont dynamiques (8 065 projets en 2014) mais nombre d entre-deux sont difficiles à réaliser (29 %). Les recrutements jugés difficiles concernent principalement les métiers de «cadre de magasin de vente du commerce de détail» (89 %), les «cadres commerciaux acheteurs et les cadres de la mercatique» (52 %) de ces projets étaient considérés comme «difficiles», soit 29 % du total Projets de recrutement étaient prévus en Midi-Pyrénées dans les métiers du commerce en 2014 Malgré un niveau de recrutement dynamique dans le secteur, la demande d emploi reste forte. La proportion de recrutements jugés difficiles tend à montrer que l adéquation entre l offre et la demande n est pas évidente. Au 1 er trimestre 2014, demandeurs d emploi étaient inscrits à Pôle Emploi dans le secteur du Commerce, représentant 12 % du total des demandeurs d emploi inscrits dans la région Midi-Pyrénées. Les demandeurs d emploi : Répartition des demandeurs d emploi selon le domaine «métier» Les demandeurs d emploi se concentrent principalement dans les métiers de la Vente (64 %) et plus précisément dans 4 métiers : vente en habillement et accessoires de la personne (22 %), assistanat commercial (10 %), personnel de caisse (10 %) et vente en alimentation (9 %). 14 % Autres 22 % Commerce et marketing 64 % Vente JEUNES 25 % < 25 ans et 37 % ont entre 25 et 39 ans 66 % sont des FEMMES 46 % ont un niveau d étude III ou IV - 5 -

6 Suite LE MARCHÉ DU TRAVAIL On remarque une progression importante des demandeurs d emploi ayant des niveaux de qualification élevés (+15 %) au contraire des «sans diplôme» dont la progression s établit à + 0,6 %. Les demandeurs d emploi de «longue durée» (inscription de + d 1 an) sont également en augmentation (+10 %) en glissement annuel, suivant ainsi la tendance régionale (+11 %). Ces deux statistiques illustrent les difficultés rencontrées par les demandeurs d emploi pour s insérer sur un marché du travail paradoxalement «dynamique» dans le secteur du commerce. 63 % d entre eux sont des demandeurs d emploi «courte durée» (inscription de moins d 1 an). Cette proportion est supérieure à la moyenne régionale qui s établit à 59 % Des métiers en tension L offre d emploi Le taux de tension se mesure sur le marché du travail en rapportant les offres d emploi aux demandes d emploi collectées sur une période donnée. C est dans le domaine du commerce alimentaire que la tension est la plus forte, notamment sur les métiers de bouche (bouchers, charcutiers ) avec seulement 0,6 candidat par poste. Les difficultés de recrutement sont également importantes pour le commerce non alimentaire, plus particulièrement sur la vente en équipement du foyer et les articles de sport (respectivement 2,2 et 2,9 candidats par poste). C est dans la distribution que les embauches sont les plus faciles. Employés de libre-service et hôtes de caisse sont les plus recherchés Offres d emploi ont été collectées par Pôle emploi dans le domaine du commerce en 2014 soit 11 % du volume total des offres 60 % des offres concernent les métiers de la vente 62 % des offres ont une durée > à 6 mois Les offres sont «DURABLES» 85 % des offres émanent des TPE - 6 -

7 LA FORMATION La formation initiale Répartition des effectifs formés par niveau et voie de formation en 2013 Chaque année, ce sont près de élèves qui sont formés en Midi-Pyrénées dans le domaine du commerce, par la voie scolaire (83 %) ou l apprentissage (17 %). Cette proportion est bien supérieure à la moyenne régionale (6 %). 59 % des élèves s orientent vers les domaines des achats, du commerce et du marketing, 38 % vers la vente. VOIE SCOLAIRE individus 2 % Niveau II 7 % Niveau V 29 % Niveau III 62 % Niveau IV APPRENTISSAGE individus 3,6 % Niveau II 21,5 % Niveau IV 34,4 % Niveau III 38,4 % Niveau V La formation professionnelle continue des salariés En 2014, 521 entreprises adhérentes à AGEFOS PME Midi-Pyrénées (soit 14 %) ont mobilisé le plan de formation pour former stagiaires. Ce sont principalement des TPE pour 78 % d entre elles, majoritairement dans le domaine du commerce de détail des fruits et légumes, épicerie, crémerie (36 %). Elles mobilisent plutôt des actions de faibles durées. Ces éléments illustrent la tendance des entreprises du Commerce de proximité à peu se saisir des dispositifs de formation continue. Ces structures étant presque exclusivement des TPE, l impact d un départ en formation sur l organisation et l activité rend la décision difficile à prendre par le dirigeant. Néanmoins, la formation professionnelle continue constitue un levier dans le cadre de l acquisition des compétences, permettant de faciliter les mutations auxquelles sont confrontées ces structures. C est tout l objet du programme Mutéco Commerce élaboré par AGEFOS PME et cofinancé par le FPSPP qui a permis de mobiliser 2,1M au bénéfice des entreprises du secteur au plan national. 23 % 17 % et les techniques de vente 21 h par stagiair 1529 par action principalement sur les champs de la bureautique/ informatique 20 % DES SALARIÉS SE SONT FORMÉS EN

8 Suite LA FORMATION La formation pour l emploi AGEFOS PME a mis en œuvre 400 parcours pour favoriser l insertion dans l emploi des nouveaux embauchés Le secteur est particulièrement dynamique en termes de création d emplois et les entreprises ont besoin de salariés rapidement opérationnels, disposant de compétences adaptées et ciblées. Ces 2 facteurs concourent à ce que les dispositifs de formation à destination des demandeurs d emploi soient largement mobilisés. Le Conseil Régional, Pôle Emploi et AGEFOS PME coordonnent leurs interventions à cet effet. le Conseil Régional a financé la formation de Dans le cadre de sa programmation PRFP 570 demandeurs d emploi dans le secteur En 2014 en Midi-Pyrénées, ce sont plus de demandeurs d emploi qui ont bénéficié de ces dispositifs, dans le but d acquérir les compétences et qualifications qui leur permettent d intégrer les entreprises du secteur. Les formations dans le domaine du commerce non alimentaire représentent la majorité des actions (58 %), 28 % pour la distribution et 18 % pour le commerce alimentaire. +14% de stagiaires en % de stagiaires formés aux métiers de la vente +14 % La même année, Pôle emploi a financé les parcours de 554 demandeurs d emploi dans le cadre de différents dispositifs, tels l AFPR, l AFC, l AIF et les POE dont 193 contrats de professionnalisation et 207 POEC L insertion des formés Les contrats courts, visant une qualification de branche sont largement plébiscités lorsque l offre de formation est disponible sur le territoire. Exemple : 77 % des embauches de contrats de professionnalisations signés dans la branche du commerce de sport et articles de loisir. «Sur mesure», la POE (Préparation Opérationnelle à l Emploi) collective est un dispositif particulièrement adapté aux besoins des entreprises du commerce. Les taux d insertion dans l emploi confirment la pertinence de ces dispositifs au regard des besoins des entreprises de notre territoire. 70 % des apprentis trouvent un emploi après leur sortie de formation. Il en va de même pour 70 % des bénéficiaires d un contrat de professionnalisation, 68 % des bénéficiaires d une POEC et 57 % des stagiaires issus du PRFP (Conseil Régional).

9 ET DEMAIN Accompagner les mutations par la formation Le secteur du commerce subit des transformations importantes avec la création de nouveaux concepts commerciaux et l expérimentation de nouveaux modes de relation avec la clientèle. Dans les 10 ans à venir, le secteur est appelé à vivre une accélération de sa transformation et les responsables de structures de petites tailles ont des difficultés à anticiper les impacts et défis à relever. Qu il s agisse d attractivité ou d évolution des métiers, des besoins de nouvelles compétences, de compétitivité, de l apparition de nouveaux modes de distribution avec le développement du e-commerce, par exemple, les besoins d accompagnement sont nombreux et constituent un enjeu majeur pour les entreprises de la filière. L élévation générale de la qualification dans le secteur, l adaptation des compétences existantes et l émergence de compétences nouvelles seront déterminantes pour l avenir du commerce de proximité. Faciliter la reprise d entreprise La création d entreprise est plus dynamique que la reprise d entreprise. Pourtant dans ce secteur majoritairement composé de TPE, la reprise d entreprise est un enjeu majeur. Reprendre une entreprise représente souvent un investissement plus important que de la créer et le marché ciblé est parfois plus restreint. «La reprise» est également l occasion de nombreuses opportunités de reconversions professionnelles, comportant moins d inconnues que dans la création puisqu un historique de l activité existe. De plus, l outil de travail est opérationnel, le personnel déjà formé et la clientèle existante. Mais la création aujourd hui, centralise de nombreux dispositifs d accompagnement et de financement. Un rapport parlementaire sur la reprise d entreprise a été remis au gouvernement le 7/07/2015 avec l objectif de raviver un marché trop peu exploité. Ce rapport préconise notamment un effort de formation particulier en direction des repreneurs avec une offre de formation de proximité spécifique et adaptée

10 Suite ET DEMAIN Adapter l offre de formation En matière de formation initiale, la question de l orientation reste posée. La demande sociale s exerce massivement sur des diplômes généralistes et de niveau égal ou supérieur au Bac (BTS MUC, Bac Pro ), alors que l insertion professionnelle est plus immédiate pour les détenteurs de diplômes plus spécialisés (type CAP employé de vente). Les entreprises ont besoin de compétences adaptées et ciblées sur les métiers de vendeur/conseil ou d employé de commerce. Ce sont les dispositifs de formation professionnelle qualifiants, directement construits et pilotés par les branches qui semblent plus à même de répondre aux besoins des entreprises. Cependant, il reste difficile d ouvrir des sections spécifiques à chaque branche, car le potentiel de stagiaires n est pas toujours suffisant sur les territoires. C est pourquoi l approche par filière est intéressante dans la mesure où elle permet de définir un socle commun de compétences (et donc de formation) avant de s engager sur des spécialisations. Les passerelles possibles faciliteraient les collaborations entre les branches professionnelles qui recrutent et celles qui rencontrent des difficultés. Adapter la formation c est la rendre plus proche, plus ciblée, de qualité et assise sur des réalités sectorielles. Le recrutement Dans un contexte où l emploi est au cœur du débat public et des préoccupations des acteurs de la formation, le Commerce de proximité reste un secteur à haut potentiel de recrutement. Ces emplois sont d autant plus intéressants qu ils existent sur tous les territoires, pour chaque niveau de qualification et qu ils sont non délocalisables. Néanmoins, il est nécessaire de recenser et d appréhender de manière très précise les emplois et compétences requises aujourd hui et les besoins à inventer demain. Les dispositifs de recrutement/d insertion et de qualification doivent être adaptés à chaque configuration d entreprise. Ils doivent être mieux connus de chaque acteur et rendus beaucoup plus opérationnels afin de concilier l offre et la demande d emploi

11 NOTES Observatoire régional du commerce de proximité : l emploi et la formation en Midi-Pyrénées INVITATION 20 OCTOBRE 2015 TOULOUSE

12 «Observatoire régional du Commerce de proximité : l emploi et la formation en Midi-Pyrénées» Retrouvez l intégralité de l étude sur notre site internet ou en scannant ce Flash code

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 06 DONNÉES EMPLOI Page 09 DONNÉES FORMATION Page 11 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 300 SALARIÉS ET PLUS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) 6 décembre 2012

La Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) 6 décembre 2012 La Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) SPP des prestataires de services du secteur tertiaire 6 décembre 2012 Objectifs 1/ La POE individuelle Créée par les partenaires sociaux et reprise dans la

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

Diagnostics, accompagnements et appui RH

Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics et accompagnements Prestations de conseil financées à 100% par le Fafih Pour des entreprises de 1 à 250 salariés Assurées par des cabinets spécialisés

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

l alternance chez Orange

l alternance chez Orange l alternance chez Orange les objectifs du Groupe France Télécom Orange en matière d insertion professionnelle par la voie de l alternance (1/2) l objectif principale de la formation en alternance est de

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Marketing opérationnel de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014 Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport BOULOURIS 9 Juillet 2014 Intervention AGEFOS PME C est quoi AGEFOS PME? Quelques données chiffrées dans le champ du sport Les dispositifs de

Plus en détail

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SEPTEMBRE 2015 N 17 SOMMAIRE P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP P.3 6 PERSONNES

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Soirée remise des diplômes

Soirée remise des diplômes Soirée remise des diplômes CQP Réceptionniste Responsable développement commercial Attaché(e) commercial(e) vendeur(euse) conseiller(e) commercial(e) Tous toqués! Tous toqués! Dossier de presse vendredi

Plus en détail

REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 COMMERCE À DISTANCE

REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 COMMERCE À DISTANCE REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 COMMERCE À DISTANCE SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 06 DONNÉES EMPLOI Page 08 DONNÉES FORMATION Page 10 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI AVANT-PROPOS

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

Entreprises de La filière numérique

Entreprises de La filière numérique Observatoire économique Entreprises de La filière numérique Bilan 2013 et anticipations 2014 L Espace Économie Emploi du Bergeracois a pour mission de développer des actions en faveur de l économie et

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Contrôle de gestion de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

Graphique 1 Évolutions de l emploi à l horizon 2022 selon le scénario central

Graphique 1 Évolutions de l emploi à l horizon 2022 selon le scénario central R Commerce Employant près de 2,8 millions de personnes en 2010-2012 (soit un emploi sur dix), les métiers du commerce bénéficieraient de perspectives d emploi favorables, en particulier dans un scénario

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé de clientèle en assurance de l Université de Nîmes Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commercialisation de produits et services financiers de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Commerce Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Commerce Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO COMMERCE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques dans le secteur du commerce

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Présentation partenariat avec la filière hôtellerierestauration. Astrid LE VERN, responsable des partenariat Barcelone, 5 juin 2015

Présentation partenariat avec la filière hôtellerierestauration. Astrid LE VERN, responsable des partenariat Barcelone, 5 juin 2015 Présentation partenariat avec la filière hôtellerierestauration - COORACE Astrid LE VERN, responsable des partenariat Barcelone, 5 juin 2015 2 SOMMAIRE Historique et principes de la démarche La méthodologie

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Distribution, mention management et gestion de rayon de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion»)

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Titre I : développement de l alternance Titre II : encadrement

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la «Grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Un Accord

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

COLLECTIVES. Entreprises du Commerce de détail. Réservées aux entreprises des branches ou des secteurs d activité :

COLLECTIVES. Entreprises du Commerce de détail. Réservées aux entreprises des branches ou des secteurs d activité : MUTÉCO Mutations Économiques Commerciales Technologiques FORMATIONS COLLECTIVES Proposées par AGEFOS PME Rhône-Alpes aux Entreprises du Commerce de détail de la région Rhône-Alpes Réservées aux entreprises

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de projets dans le domaine éducatif, social ou socioculturel de l Université de Haute-Alsace Vague C

Plus en détail

SOMMAIRE PETIT DEJEUNER INFORMATION APES

SOMMAIRE PETIT DEJEUNER INFORMATION APES SOMMAIRE PETIT DEJEUNER INFORMATION APES Introduction: Présentation AGEFOS PME 1/ La cinquième clé et le plan de formation 2/ Le DIF 3/ La POE individuelle INTRODUCTION Qu est ce qu un OPCA? Organisme

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Intégration des systèmes voix et données de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Signé par Medef / UPA et Cfdt / FO / Cftc / Cfe-Cgc. Les points majeurs de la réforme de la formation professionnelle

Signé par Medef / UPA et Cfdt / FO / Cftc / Cfe-Cgc. Les points majeurs de la réforme de la formation professionnelle Présentation réforme FPC par Alain Hellard, Opcalia Martinique Explication de l ANI du 4/2/203 et ses implications Signé par Medef / UPA et Cfdt / FO / Cftc / Cfe-Cgc Les points majeurs de la réforme de

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LA FORMATION PROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE La loi 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle Les mesures de cette loi sont, pour certaines, directement inspirées de l accord national interprofessionnel

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION CONVENTION Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION POUR LE PLACEMENT, LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET L ACCOMPAGNEMENT DES TRANSITIONS PROFESSIONNELLES DES DEMANDEURS D EMPLOI

Plus en détail

DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE. Octobre 2015

DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE. Octobre 2015 CPNE EDITION DU LIVRE CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE A JOUR DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE Octobre 2015 OBJET DE L APPEL D OFFRE Le présent appel d offre est lancé par l Afdas pour

Plus en détail

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 21/10/2014 Unité territoriale de Paris 21/10/2014 2 Qu est ce que le pacte de responsabilité et de solidarité? Un engagement réciproque de l Etat et des partenaires

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion opérationnelle et juridique des ressources humaines de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service R0Z-Caissiers, employés de libre service Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 207 000 personnes occupent un emploi de caissier et 103 000 sont employés de libre-service. Alors que les premiers

Plus en détail

Réussissez vos recrutements grâce à la POE. POE Préparation Opérationnelle à l Emploi. L OPCA FORCO se mobilise

Réussissez vos recrutements grâce à la POE. POE Préparation Opérationnelle à l Emploi. L OPCA FORCO se mobilise Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) des branches du Commerce et de la Distribution POE Préparation Opérationnelle à l Emploi L OPCA FORCO se mobilise Réussissez vos recrutements grâce à la POE

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Import-Export de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et pilotage de projets de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce spécialité Distribution : management et gestion de rayon

Licence professionnelle Commerce spécialité Distribution : management et gestion de rayon Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce spécialité Distribution : management et gestion de rayon Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Vins et commerce de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

Etude sur la réalité de lʼégalité professionnelle entre les hommes et les femmes en Guadeloupe"

Etude sur la réalité de lʼégalité professionnelle entre les hommes et les femmes en Guadeloupe Fonds social Européen Etude sur la réalité de lʼégalité entre les hommes et les femmes en Guadeloupe" - Synthèse des premiers résultats Phase 1 COPIL du 17 juillet 2012! 1! CONTEXTE Au regard de la méconnaissance

Plus en détail

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA autofocus La lettre de l Observatoire de l ANFA N 55 OCTOBRE 2013 L'EMPLOI DES APPRENTIS REPART DOUCEMENT MALGRÉ UNE TENDANCE à la BAISSe En février 2012, 60% des apprentis sortis de formation automobile

Plus en détail

P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement

P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SOMMAIRE JUILLET 2015 N 13 P.1 Un reclassement sur deux à l issue d une formation financée par Pôle emploi P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Chargé de communication et de relation client

Licence professionnelle Chargé de communication et de relation client Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Chargé de communication et de relation client Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines L assurance emploie environ 205 000 personnes en France. Fort recruteur depuis des années, elle offre des perspectives de mobilité et de carrière intéressantes, favorisées par la formation initiale et

Plus en détail

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Léopold GILLES Directeur du Département «Evaluation des politiques sociales» - CREDOC SOMMAIRE RAPPEL : entreprises solidaires

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête

Repères & Analyses Enquête Avril 2014 ETUDES ET STATISTIQUES Repères & Analyses Enquête Direction régionale Languedoc-Roussillon Besoins en Main d Oeuvre 2014 Chiffres clés 2014 2 760 projets de recrutement sur le bassin d emploi

Plus en détail

enquete Besoins en main d oeuvre 290 127 intentions

enquete Besoins en main d oeuvre 290 127 intentions enquete Besoins en main d oeuvre 290 127 intentions de recrutement en 2015 BMO île-de-france 2015 pôle emploi IDF STATISTIQUES, études ET évaluation statistiques, études ET ÉVALUATION En 2015, des intentions

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion Eau, sol, sous-sol de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL D'ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

CONSEIL NATIONAL D'ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONSEIL NATIONAL D'ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «Les usages et pratiques de la formation dans les entreprises de 10 à 49 salariés et leurs effets sur le développement professionnel des salariés»

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle

Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle Analyse des Incidences liées à la mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle pour les ACI et propositions d actions Avril 2015 La loi

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Génie logiciel, système d'information de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC

EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC L emploi L emploi est une forme d insertion sociale, un levier qui permet l amélioration des conditions de vie. L emploi est un paramètre révélateur dans l évaluation

Plus en détail

Comment appréhender la réforme qui donne à l entreprise l obligation de former ses salariés? 17 mars 2015

Comment appréhender la réforme qui donne à l entreprise l obligation de former ses salariés? 17 mars 2015 Comment appréhender la réforme qui donne à l entreprise l obligation de former ses salariés? 17 mars 2015 Il s agit d une réforme globale qui crée le mouvement à tous les niveaux L individu : avec la mise

Plus en détail

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE PROTOCOLE D ACCORD ETAT- REGION BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE LE 20 MARS 2007 PROTOCOLE D ACCORD ETAT-

Plus en détail

le plan 30 000 formations

le plan 30 000 formations statistiques et indicateurs sept. 2014 SOMMAIRE P.1 un 1er bilan positif P.2 un plan qui a accompagné la réorientation professionnelle des demandeurs d emploi cumulant des freins à l emploi P.5 enquête

Plus en détail

Le commerce en Midi Pyrénées. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Midi Pyrénées. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Midi Pyrénées Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité des

Plus en détail

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription ATELIER CV Cet atelier vous aide à travailler ou retravailler votre CV : - repérage des compétences - mise en forme du CV - possibilité d insérer une photo - enregistrement de votre CV sur différents supports

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 16% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 16% en un an FEVRIER 2013 SANTE, ACTION SOCIALE, SOCIO- EDUCATIVE ET SOCIOCULTURELLE Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 638 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer. 29 septembre 2011 1

ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer. 29 septembre 2011 1 ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer 2011 29 septembre 2011 1 1. Démarche méthodologique 2. Portrait synthétique de la Filière Mer 3. Quelques constats sur la formation professionnelle 4. Quelques

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Conseils en assurances et services financiers de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Depuis la loi de 1971, après l accord des partenaires sociaux de 1970, les entreprises ont une obligation de dépense annuelle en formation.

Depuis la loi de 1971, après l accord des partenaires sociaux de 1970, les entreprises ont une obligation de dépense annuelle en formation. LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE Etat des lieux, avant changements Un domaine important dans l activité du pays Plus de 8 millions de personnes sont parties en formation en 2010, qu elles soient :

Plus en détail

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE Emploi et formation Données et tendances du secteur Novembre 10 SYNTHÈSE MARKETING, COMMUNICATION Le secteur regroupe les entreprises exerçant une activité de marketing

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Dans le secteur des services à la personne Action collective au profit des entreprises adhérentes rattachées au secteur des Services

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an FEVRIER 2013 HÔTELLERIE-RESTAURATION Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 491 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi Dont 2 578, soit 74%, en catégorie

Plus en détail