DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL"

Transcription

1 REUNION DU 22 DECEMBRE DELIBERATION N CR-11/ DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale d'accompagnement des entreprises en croissance Programme régional individuel d'appui à la compétitivité des entreprises - ASTRE Individualisation LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON, VU le Code général des collectivités territoriales et notamment sa quatrième partie relative à la région, VU le montant des crédits inscrits au budget de la Région pour, VU le règlement général des interventions de la Région, VU le rapport n CR-11/ présenté par Monsieur le Président du Conseil régional Languedoc-Roussillon, VU l'avis de la Commission Développement économique - Développement des Entreprises - Parcs Régionaux d'activités Economiques - Economie Sociale et Solidaire, CONSIDERANT : Si les entreprises régionales contribuent massivement à la création de richesse et d emploi en Languedoc-Roussillon, elles rencontrent souvent dans leur croissance des difficultés liées à la fois à leur faible taille et à la carence d outils de développement notamment les outils de financement appropriés. Consciente de ces enjeux, la Région met en œuvre ou coordonne des dispositifs permettant à un projet d entreprise, en croissance et jugé stratégique, d aboutir, qu il s agisse d interventions d experts ou de financements. L ambition est de repérer et de faire émerger des entreprises à fort potentiel en Languedoc-Roussillon puis, si elles le souhaitent, de renforcer et d accélérer leur croissance, y compris à l international, par un accompagnement adapté. La Région veut ainsi constituer un tissu de leaders économiques répartis sur l ensemble de son territoire, capables d entraîner la globalité du tissu économique. Une attention particulière est portée aux projets issus des secteurs d activité couverts par la stratégie d Alliance des Entreprises régionales et le programme «AGIR en LR». 1/11

2 Programme Régional d appui à la compétitivité des entreprises - ASTRE Le dispositif ASTRE adopté par le Conseil Régional du 23 décembre 2005, permet, dans le cadre d une approche globale de projet, d accompagner le développement individuel des entreprises tout en s assurant de la mobilisation des partenaires financiers naturels de ces entreprises et tout particulièrement du banquier. Les caractéristiques principales du dispositif ASTRE peuvent se résumer ainsi : après une étude de faisabilité du projet de l entreprise défini à l horizon de 3 ans qui peut faire l objet d une subvention, l accompagnement du projet prend la forme d une avance remboursable à taux zéro assorti d un différé de remboursement de trois ans. L entreprise qui sollicite la Région peut également bénéficier d une validation financière de sa stratégie à travers la procédure «GEODE» mise en œuvre dans le cadre de la convention signée entre la Région et la Banque de France. Les objectifs de réalisation qui sont retenus conjointement entre la Région et l entreprise, dans ce cadre précis, font l objet d une évaluation au terme des 3 années d exécution du programme. Une prime à la performance peut être octroyée à l entreprise qui atteint ses objectifs notamment sur les critères de la création d emploi et de valeur ajoutée. Cette prime prend la forme d une subvention versée à l entreprise d un montant de euros par emploi créé, plafonné à euros. Depuis la création de ce dispositif 89 projets stratégiques d entreprises ont ainsi été accompagnés pour un montant global d avance remboursable de 23,506 millions d euros contribuant au financement de 386 millions d euros d investissements prévisionnels. Ces entreprises représentent ensemble un potentiel emplois dont consolidés et un prévisionnel de créés. Le présent rapport traite de quatre entreprises dont le projet a bénéficié d un avis favorable d attribution d avance remboursable lors du comité technique du 2 novembre et de trois entreprises pouvant prétendre au versement de la Prime à la performance ASTRE. I Financement des projets de développement par avance remboursable La société CALLIMEDIA, implantée à Castelnau-le-Lez (34) est le fruit de la fusion intervenue en 2010 entre les sociétés CALLISCOPE, créée en 1987 à Alès et spécialisée dans le multimédia dédié à la santé et GECKOMEDIA, créée en 2000 au sein du CEII Cap Alpha et intervenant dans la communication médicale. Grâce à cette fusion, CALLIMEDIA est devenu un acteur majeur sur le marché français des technologies digitales dédiées à la formation et à la communication dans le domaine de la santé, à destination principale de l industrie pharmaceutique. L entreprise a réalisé au cours de ce premier exercice après fusion un chiffre d affaires de 2,8 millions d euros et emploie 21 salariés. L activité de CALLIMEDIA s articule autour de quatre domaines d activités stratégiques lui permettant de proposer une large gamme de produits et de services s adressant à tous les acteurs du secteur de la santé : - elearning : modules de formation sur mesure ou standard destinés aux visiteurs médicaux, délégués pharmaceutiques et professionnels de santé, pouvant être installés sur les plates-formes informatiques des clients ou hébergés sur la plate-forme de CALLIMEDIA, - emarketing : solutions numériques innovantes pour les campagnes marketing des industriels de la santé pouvant être déployées sur tous supports, y compris smartphones, et tablettes Androïd, - econferencing : diffusion en direct ou différé d évènements scientifiques médicaux sur Internet ou sur supports mobiles, 2/11

3 - eanatomy : illustrations anatomiques, animations 2D ou 3D et logiciels d anatomie dédiés à l information du patient et utilisés par plus de professionnels de santé en France. CALLIMEDIA dispose du seul logiciel, Natom, permettant de naviguer sur le corps humain et d accéder, en fonction des spécialités, à des planches anatomiques légendées. Dans le secteur en constante évolution et très forte progression qu est le marché du digital santé, il y a une véritable prime au premier entrant. CALLISCOPE et GECKOMEDIA ont fait la course en tête pendant plus de dix ans sur ce marché et comptent parmi leurs clients la plupart des laboratoires pharmaceutiques nationaux et internationaux (Janssen-Cilag, Novartis, Pierre Fabre, Bayer, Roche, Sanofi Aventis, Boiron, Pfizer ). La stratégie de CALLIMEDIA est clairement de continuer sur cette voie en mettant à disposition des laboratoires et professionnels de santé des produits et logiciels innovants. Pour consolider ses positions et dépasser durablement ses concurrents, l entreprise a décidé d engager un nouveau plan de croissance en s appuyant sur: - une nouvelle stratégie produit qui vise à faire évoluer l entreprise d une offre de services vers une offre de produits avec le développement de modules standards. L accent sera particulièrement mis sur deux domaines d activité, le elearning et le eanatomy, - un déploiement progressif à l international : la traduction en cours du logiciel Natom en 11 langues, permettra notamment à CALLIMEDIA d internationaliser son offre. Les modules sur étagère élaborés pour la France seront traduits et proposés en Europe où la réglementation dans le domaine de la santé tend à s harmoniser. L objectif est de devenir la 1 ère société à proposer un catalogue bien adapté au marché national et européen de la santé et de devenir leader sur ce marché à fort potentiel CALLIMEDIA ambitionne d atteindre d ici trois ans un chiffre d affaires de 5 millions d euros qui devraient s accompagner de la création de 12 emplois en Région. Ce projet de croissance génère des besoins, principalement immatériels, liés à l intensification de la politique commerciale et à l accroissement de la masse salariale et du Besoin en Fonds de Roulement, pour un montant global de H.T., financés par la capacité d autofinancement de l entreprise. L aide régionale sollicitée sous forme d avance remboursable s élève à euros pour une assiette éligible de euros H.T. de besoins immatériels. La prime à la performance liée à la création d emplois, qui interviendrait en décembre 2014, pourrait s élever à euros pour 12 emplois créés en région. La société CID PLASTIQUES, créée en 1989 et implantée à Valergues (34), intervient depuis plus de 20 ans dans le domaine technique de l injection plastique et de l extrusion de films à bulles. Initialement spécialisée dans une activité de sous-traitance de pièces plastique techniques de petites et moyennes séries l entreprise a su, au fil des ans, développer de nouveaux segments de marché. Ainsi, dès 2004, CID PLASTIQUES s est positionnée sur le marché du film à bulles à destination du secteur de la piscine et l entreprise a investi en 2006 dans une chaîne d extrusion de films à bulles en grande largeur afin d intégrer et de maîtriser l intégralité du process de fabrication. Aujourd hui ce marché représente 60 % de l activité de l entreprise, devenue leader européen dans la fabrication de films à bulles pour piscines hors sol. CID PLASTIQUES, qui emploie 25 salariés, a réalisé 4.3 millions d euros de chiffre d affaires en Fortement impactée par la concurrence des pays low-cost sur son métier de base de soustraitance, puis par des difficultés techniques liées à la maîtrise de la chaîne d extrusion et enfin par la crise économique, CID PLASTIQUES a connu quatre années difficiles de 2005 à /11

4 Pour autant les efforts ont été poursuivis en matière d investissements et de développement de produits innovants pour rechercher des relais de croissance sur de nouvelles niches de marché et élargir le portefeuille clients. CID PLASTIQUES enregistre depuis 2009 les fruits de ces efforts tant en matière de développement de son activité que de retour à la profitabilité et réalise désormais son activité sur 4 segments de marché : extrusion et façonnage de films à bulles, isolation mince réflective destinée aux contenants mobiles d extérieur et au bâtiment, emballage technique, sous-traitance en injection, extrusion, et thermoformage de pièces techniques. Après cette période de fortes turbulences, les objectifs clairement affichés aujourd hui pour pérenniser et développer l entreprise s articulent autour de trois axes majeurs : - atteindre une taille stratégique, permettant d améliorer la compétitivité et la visibilité de l entreprise, - produire moins cher pour améliorer les marges et la rentabilité, tout en conservant le même niveau de qualité, - réduire la forte saisonnalité du cycle des ventes en stabilisant la part représentée par la piscine et en accentuant le développement des nouveaux segments de marché, notamment l isolation mince réflective et de l emballage technique. La volonté de CID PLASTIQUES est d aller sur des segments de marché spécifiques et sur la fabrication de produits techniques et innovants, en petites et moyennes séries, afin d éviter la concurrence directe avec les gros compétiteurs, qui s exerce exclusivement sur les prix. Ces objectifs rendent plus que jamais indispensable l intensification de la stratégie marketing et commerciale mise en œuvre dès 2009 et la poursuite des efforts en innovation produits et R&D. Cela nécessite également d investir en matériel de production automatique et performant ainsi que de rechercher de nouveaux matériaux, aussi fiables mais moins chers. Ce projet de croissance, qui prévoient la création de 11 emplois en Région, et un chiffre d affaires de 7 millions d euros à fin 2014, génère des besoins, à la fois matériels et immatériels, pour un montant de euros H.T., financés par la capacité d autofinancement de l entreprise et le crédit-bail bancaire. La Région est sollicitée pour un accompagnement sous forme d avance remboursable de euros pour une assiette éligible de euros H.T. de besoins immatériels. La prime à la performance liée à la création d emplois qui interviendrait en décembre 2014 pourrait s élever à euros pour 11 emplois créés en région. Le versement de l avance remboursable sera conditionné à la production du bilan au 31/12/, qui devra confirmer le prévisionnel fourni, notamment en termes de rentabilité économique et de capacité d autofinancement compatible avec la charge de remboursement de l entreprise. La société DUO INDUSTRIE, implantée à Lansargues (34), conçoit, fabrique et commercialise une gamme complète de systèmes de communication visuelle (stands, bannières, enrouleurs, comptoirs.) à destination des entreprises, collectivités, associations. Son offre standard ou sur mesure, qui couvre aussi bien les structures que les visuels, permet à DUO INDUSTRIE de se positionner sur la fourniture clé en main de stands, de points locaux de vente ou de murs d images. Ces produits permettent d aménager des halls de sièges sociaux, des zones d exposition ou des chaînes de magasins. Reprise en 1995 par son dirigeant actuel, DUO INDUSTRIE était alors exclusivement spécialisée dans la fabrication en série des structures métal de produits standards tels que les stands parapluie. 4/11

5 Cette activité de vente de structures étant fortement concurrencée par des produits fabriqués dans les pays low-cost et dégageant une rentabilité insuffisante, DUO INDUSTRIE a décidé d investir en 2007 dans l impression par sublimation sur textiles en polyester. L intégration de ce nouveau savoir-faire a permis de proposer une offre complète intégrant visuel et structure, faisant peu à peu passer l entreprise d une activité de fabrication de structures standard à une activité de production d outils de communication. De fait, DUO INDUSTRIE, qui commercialise toujours ses produits à travers un réseau de distributeurs s adresse désormais tout autant à une clientèle de standistes, d agences de communication, d agenceurs de magasins, d architectes, que d imprimeurs. Le Groupe DUO INDUSTRIE, qui détient deux filiales à l étranger, DUO USA Inc, basée à Chicago et créée en 1998, et DUO CANADA créée en 2004 au Québec, réalise aujourd hui un chiffre d affaires consolidé de 5.6 M dont 55 % à l exportation et emploie 44 salariés, dont 35 en Languedoc-Roussillon. Déjà en phase de fort développement, l entreprise souhaite aujourd hui mettre en place une stratégie ambitieuse lui permettant de devenir l un des trois leaders européens de référence sur son marché. Pour cela elle s est fixée les axes stratégiques suivants : - développer les ventes tant en France qu à l export, en se renforçant notamment sur l Amérique du Nord et l Europe. Dans ce cadre, l entreprise est actuellement en phase de finalisation du rachat d une société Québecquoise, - rationaliser et étoffer l offre commerciale et le portefeuille clients : DUO INDUSTRIE a fortement investi et innové ces dernières années afin d acquérir un avantage technologique. La société entend aujourd hui capitaliser sur ces innovations en construisant un catalogue d offres modulables sur mesure mais avec des structures de base standards industrialisables. Le développement du volume d activité, qui va s accompagner du doublement des effectifs, nécessite parallèlement une structuration et une rationalisation de l organisation de l entreprise. Enfin, cette stratégie de croissance s accompagnera d investissements matériels. L objectif affiché est d atteindre un chiffre d affaires de 13 millions d euros dans un délai de 4 à 5 ans s accompagnant de la création de 38 emplois dont 15 en Région. Les dépenses générées par ce projet de croissance, de nature à la fois matérielles et immatérielles, s élèvent à H.T. financées par le recours à l emprunt et la capacité d autofinancement de l entreprise. La Région est sollicitée pour un accompagnement sous forme d avance remboursable de euros pour une assiette éligible de euros H.T. de besoins immatériels. La prime à la performance liée à la création d emplois qui interviendrait en février 2014 pourrait s élever à euros pour 15 emplois créés en région. Société de services en conception et gestion déléguée de produits d épargne et de prévoyance, le métier de PACK SOLUTIONS, créée en août 2002 à Avignon (84), s articule autour de la mise à disposition d une plate-forme de gestion dédiée aux produits d épargne, individuels ou collectifs. L entreprise propose aux assureurs, banques et mutuelles du marché français une offre de services leur permettant d externaliser la gestion administrative de leurs produits d épargne, de retraite et de prévoyance (assurance vie, retraite collective, PEA, PERE, PERCO ). Dépassant la simple externalisation de processus, PACK SOLUTIONS est une véritable intégration de solutions en matière de gestion d'épargne, capable de faire fonctionner ensemble des sous-systèmes provenant de différentes sources. Les clients de PACK SOLUTIONS bénéficient ainsi d une réduction des délais de mise en marché lors de création d offres nouvelles, d une réduction de leurs coûts fixes et d une gestion sécurisée des contrats d épargne. 5/11

6 L offre de prestations de l entreprise se décline en 4 axes principaux : - la conception et le développement de plates-formes de gestion de produits d épargne pour les adapter au marché et aux besoins des clients, intégrant une part significative de recherche & développement, - la gestion de produits d épargne et de placements, socle de son métier, - la migration et la gestion de produits d assurance fermés à la vente (Run Off), - la mise en place de solutions techniques et fonctionnelles pour accompagner les clients dans la création de produits innovants et différenciants. L entreprise, qui réalise un chiffre d affaires de 4 millions d euros et emploie aujourd hui 56 salariés, connaît depuis sa création une croissance régulière et soutenue de son activité qui s accompagne d une forte création d emploi. Cette croissance est à l origine d un projet immobilier sur la commune des Angles (30), localisant désormais PACK SOLUTIONS en région Languedoc-Roussillon. Ce projet a d ailleurs été accompagné par la Région au travers de l attribution d une subvention FEDER de euros en septembre. Depuis sa création, douze compagnies d assurance et mutuelles (dont NATIXIS Assurances, Mutuelles du Mans, Generali, AXERIA Vie, Malakoff Médéric, QUATREM ) ont ainsi fait confiance à PACK SOLUTIONS qui gère aujourd hui contrats représentant 2.8 milliards d euros d encours. L ambition de l entreprise est d être reconnue comme l'acteur de référence en matière d externalisation de processus de gestion en assurance de personnes, capable d intégrer de façon modulaire tout ou partie de la chaîne de valeurs, de l assureur au distributeur, et ce grâce au développement de produits sur mesure, performants, qualitatifs et novateurs. Cela nécessite la poursuite de la conquête de nouveaux clients, à la fois en gestion déléguée d épargne mais également sur le marché des produits d assurance de prévoyance, secteur en fort développement avec l allongement de la durée de la vie. PACK SOLUTIONS ambitionne également de se développer à l étranger, notamment sur les pays européens limitrophes, tels que l Espagne, l Italie et le Luxembourg, qui ont des produits d assurance vie et épargne assez proches des produits français. Parallèlement, les forts investissements R&D dans la plate-forme de gestion et le système d information, véritables atouts concurrentiels de l entreprise et éléments clé de la pérennisation de croissance, devront être poursuivis. S agissant de prestations de services, le développement de l entreprise est fortement conditionné à d importantes créations et, compte tenu du métier, sur des profils qualifiés (bac +2 à bac +5). Ainsi PACK SOLUTIONS, qui a déjà créé 11 emplois au cours des 12 derniers mois, prévoit, pour atteindre un objectif de 6.5 millions d euros de chiffres d affaires d ici trois ans, la création de 27 emplois en Région. Cet ambitieux projet de croissance génère des besoins matériels et immatériels d un montant de H.T., financés par l emprunt bancaire et le recours au crédit bancaire. L aide régionale sollicitée sous forme d avance remboursable s élève à euros pour une assiette éligible de euros H.T. de besoins immatériels. La prime à la performance liée à la création d emplois, qui interviendrait en décembre 2014, pourrait s élever à euros pour 20 emplois créés en région. II Prime à la performance Créée en 1998 à Palavas (34), SPOTTER est une société de conseil spécialisée dans la conception de solutions, sur mesure, de veille et d analyse multilingue du discours des médias nationaux et internationaux et des conversations sur Internet via les blogs, forum ou réseaux sociaux. 6/11

7 Ainsi c est l ensemble des opinions et avis publiés sur une marque, une entreprise, une institution et ce quel que soit le média (presse écrite, télévision, radio, Internet ), que les solutions développées par l entreprise permettent d identifier et d analyser. L ambition de SPOTTER est de proposer aux entreprises et aux organismes publics des outils fiables de pilotage et d aide à la décision, permettant de conduire leur stratégie d influence et de communication. Société pionnière en matière d innovation pour les solutions d aide à la décision, SPOTTER présente un positionnement unique sur le marché français et international. C est en effet la seule entreprise à proposer des outils de veille et d analyse s appuyant sur des logiciels développés en interne spécifiquement pour ce métier. Ces logiciels couvrent toute la chaîne de récolte, stockage, traitement et analyse de l information. En outre ces outils de veille sont opérationnels dans plus de 15 langues européennes. SPOTTER a de plus développé des expériences dans le traitement du Chinois, de l Arabe et du Russe. Ainsi SPOTTER a construit en 12 ans une expertise de renommée mondiale. L entreprise qui réalise plus de 50 % de son chiffre d affaires à l exportation est présente dans plusieurs pays européens (Portugal, Belgique, Royaume-Uni, Danemark) ainsi que sur le continent américain via des bureaux aux Etats-Unis et au Canada. Elle compte parmi ses clients des institutions ou administrations telles que l Union Européenne, le Ministère des Affaires Etrangères, le Comité International Olympique ou des grands groupes tels que EDF, GDF-Suez, Air France, Goodyear, Coca-Cola. SPOTTER, qui a toujours misé sur l innovation et les TIC pour asseoir sa croissance, investit 30 % de sa marge brute en R&D. Dans le cadre du dispositif ASTRE une avance remboursable de , destinée à contribuer au financement du projet stratégique de croissance de l entreprise, a été octroyée à SPOTTER par délibération de la Commission Permanente du Conseil Régional du 14 décembre Le programme de l entreprise, qui réalisait alors un chiffre d affaires de euros et employait 7 salariés, portait d une part, sur le renforcement de la force de vente, des actions commerciales et la mise en place d un plan marketing-communication et d autre part, sur la poursuite d un programme de recherche et développement portant sur les outils et les méthodes à appliquer auprès de la clientèle. L ensemble de ce programme devait se traduire à trois ans par la création de 13 nouveaux emplois et le doublement du chiffre d affaires. En 4 ans, l entreprise a connu un rythme soutenu de croissance se traduisant par un chiffre d affaires de 2.2 millions d euros au 31 décembre 2010 et un effectif de 24 salariés en CDI au 31/03/2010, date de fin de réalisation du programme, soit la création de 17 nouveaux emplois sur la période. Depuis le 31 mars, l entreprise est rentrée en phase de remboursement de son avance. La société SPOTTER sollicite donc aujourd hui la Région sur le volet Prime à la Performance du dispositif ASTRE, suite à la création de ces 17 nouveaux emplois depuis l attribution de l avance remboursable. Cette prime, qui prend la forme d une subvention de euros par emploi créé, plafonnée à 20 emplois, s élève pour l entreprise SPOTTER à euros. La société ESII, créée en 1982 à Lavérune (34) conçoit, développe et commercialise la technologie, les solutions, les produits et les services dans le domaine de la gestion de l accueil, les retraits d achats, la communication audio visuelle dynamique et les bornes interactives permettant d améliorer l accueil, l orientation et les conditions d attente d un public ou d une clientèle. 7/11

8 La gamme de solutions va de la simple gestion d'une file d'attente à l'accueil personnalisé multi sites. Elle permet aux clients d organiser leurs flux de visiteurs, de mettre à profit l'attente de leurs clients pour multiplier les opportunités de vente, d optimiser leurs ressources, de recevoir sur rendez-vous, de réduire l attente et de la rendre plus active, de mettre en relation le client avec l interlocuteur le plus adapté à sa demande. Avec un chiffre d affaires de près de 11 millions d euros dont 35 % à l exportation, ESII est le numéro 1 en France et le numéro 2 mondial de ce secteur et compte plus de sites installés dans le monde. Les fonctionnalités, développées en interne par une équipe R&D de 23 personnes sont évolutives avec les besoins des clients, l entreprise est la seule sur son marché à proposer une technologie «full web» permettant un déploiement de masse multi-sites, entièrement centralisé. Les produits et solutions proposées par ESII s adressent à tous les sites, publics ou privés, ayant besoin d'un accueil physique de masse ou d une qualité de mise en relation. Ainsi l entreprise compte-t-elle de multiples clients, dans plus de 40 pays sur les différents continents, dans les secteurs de la distribution, des transports, des télécommunications, de la finance, de la santé et services sociaux et, bien sûr, des administrations: FNAC, IKEA, AIR France, SNCF, AIR Senegal, SFR, Swisscom, Caisse d Epargne, Raiffeisen Bank (Luxembourg), Hôpitaux (France, Royaume-Uni, Afrique du Sud), CPAM, CAF, Pôle Emploi Dans le cadre du dispositif ASTRE une avance remboursable de , destinée à contribuer au financement du projet stratégique de croissance de l entreprise, a été octroyée à ESII par délibération du Conseil Régional du 13 mai Le programme de l entreprise, qui réalisait, lors de sa demande, un chiffre d affaires de euros et employait 58 salariés, portait sur la poursuite de la politique d innovation et l intensification de la stratégie commerciale. L ensemble de ce programme devait se traduire par la création de 26 nouveaux emplois et un accroissement de 80 % du chiffre d affaires. L entreprise, qui a parfaitement réalisé ses objectifs, affiche au 31 mars un chiffre d affaires de 10.9 millions d euros et un effectif de 89 salariés en CDI, soit la création de 31 nouveaux emplois sur la période. Depuis le 30 juin, l entreprise est rentrée en phase de remboursement de son avance. La société ESII sollicite donc aujourd hui la Région sur le volet Prime à la Performance du dispositif ASTRE, suite à la création de ces 31 nouveaux emplois depuis l attribution de l avance remboursable. Cette prime, qui prend la forme d une subvention de euros par emploi créé, plafonnée à 20 emplois, s élève pour l entreprise ESII à euros. Aujourd hui composé de quatre entités juridiques, dont trois en Région, le groupe MECANIC SUD INDUSTRIE (MSI), créé en 1999 à Béziers (34), est spécialisé dans la sous-traitance mécanique de pièces de précision, à destination principale de l industrie pétrolière, notamment du Groupe Américain CAMERON, dont MSI est fournisseur pour le site de Béziers, mais également à Houston, Singapour, Mexico et Oslo. Présent auprès de 15 pays, employant 140 collaborateurs, dont 119 en Région, et générant un chiffre d affaire proche de 23 millions d euros en, le Groupe MSI est une référence sur le marché mondial de l usinage et l intégration de pièces et d ensembles mécaniques de haute technicité. Fort de sa dimension internationale et de sa capacité à couvrir l ensemble de la chaîne de valeur, de l usinage à façon à l intégration de solutions mécaniques, MSI s affirme comme un acteur clé sur son marché. Grâce à des savoir-faire différenciateurs dans l usinage spécifique d aciers spéciaux et à la mise en place d une stratégie de service et d anticipation des attentes des clients, MSI est aujourd hui partenaire de grands donneurs d ordre dans de nombreux secteurs de haute technologie (pétrolier, défense, énergie, verrerie, aéronautique, optique, compétition automobile ). 8/11

9 Dans le cadre du dispositif ASTRE, une avance remboursable de , destinée à contribuer au financement du projet stratégique de croissance de l entreprise, a été octroyée à MECANIC SUD INDUSTRIE par délibération du Conseil Régional du 20 décembre Le programme du Groupe MSI, qui réalisait, lors de sa demande, un chiffre d affaires de 17 millions d euros et employait 101 salariés en Région, portait à la fois sur des opérations de croissance externe et sur la poursuite de la croissance interne, notamment grâce à la diversification de clientèle et la réalisation de pièces de grande taille en petites séries, marché moins concurrentiel où le savoir-faire et la réactivité de l entreprise lui donnent un avantage concurrentiel important. L ensemble de ce programme devait se traduire par la création de 30 nouveaux emplois et un chiffre d affaires de 21 millions d euros en Région. Entre 2006 et 2008, le Groupe MSI a connu une phase de très fort développement avec un chiffre d affaires consolidé qui est passé de 18 millions d euros en 2006 à 30 millions d euros en 2008 et des effectifs qui se sont accrus de près de 50 salariés sur la période. Mais la crise économique mondiale a très lourdement frappé l entreprise dès 2009, avec une baisse de 19 % de son chiffre d affaires, baisse qui s est accentuée en 2010, et qui s est traduite par une nouvelle chute de 40 % de son activité, portant le chiffre d affaires consolidé à 16 millions d euros. Afin d y faire face, le Groupe MSI s est employé à diminuer fortement ses frais généraux, à renégocier un étalement de ses engagements financiers et a dû procéder à un plan de sauvegarde de l emploi qui a engendré 27 licenciements. Toutefois, depuis la fin de l année 2010, le Groupe MSI a renoué avec une très forte croissance, permettant de réaliser un chiffre d affaires qui devrait atteindre 23 millions d euros à la clôture du bilan au 30/09/, et un carnet de commandes qui affiche des perspectives de croissance supérieure à 20 % pour l exercice Cette reprise a déjà permis de réemployer 11 des 27 salariés licenciés en 2010 et d envisager une dizaine de nouvelles embauches dans les deux ans à venir. Malgré ces deux exercices de fortes turbulences, les effectifs du Groupe MSI sont passés de 101 salariés en Région au 31/12/2006 à 119 salariés au 31/12/2010, soit la création de 18 nouveaux emplois sur la période de réalisation du projet stratégique, accompagné par l avance remboursable ASTRE. Depuis le 31 mai, l entreprise est rentrée en phase de remboursement de son avance. La société MECANIC SUD INDUSTRIES sollicite donc aujourd hui la Région sur le volet Prime à la Performance du dispositif ASTRE, suite à la création de ces 18 nouveaux emplois depuis l attribution de l avance remboursable. Cette prime, qui prend la forme d une subvention de euros par emploi créé, plafonnée à 20 emplois, s élève pour l entreprise MECANIC SUD INDUSTRIES à euros. APRES EN AVOIR DELIBERE DECIDE de procéder à l individualisation de crédits telle que figurant en annexe, d autoriser le Président à signer les conventions d avance remboursable ASTRE avec les bénéficiaires concernés selon le modèle type adopté par la Commission Permanente du Conseil Régional du 26 septembre 2008, 9/11

10 d autoriser le Président à signer les conventions de prime à la performance avec les bénéficiaires concernés selon le modèle type adopté par le Conseil Régional du 23 juillet 2010, de prélever les crédits correspondants pour un montant de au chapitre 909, article 9094 et pour un montant de au chapitre 939, article 9394 du budget de la Région, Le Président Christian BOURQUIN 10/11

11 ANNEXE PROGRAMME REGIONAL D APPUI A LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES ASTRE : INDIVIDUALISATIONS 11BA Chapitre 909 N Dossier Bénéficiaire Objet Dépense éligible HT Avance Remboursable Département de l'herault CALLIMEDIA CASTELNAU LE LEZ SAS ASTRE Aide Stratégique Régionale aux Entreprises , , DUO INDUSTRIE SA LANSARGUES ASTRE Aide Stratégique Régionale aux Entreprises , , CID PLASTIQUES SAS VALERGUES ASTRE Aide Stratégique Régionale aux Entreprises , ,00 HORS REGION PACK SOLUTIONS SAS AVIGNON ASTRE Aide Statégique Régionale aux Entreprises , ,00 TOTAL ,00 PROGRAMME REGIONALD APPUI A LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES PRIME A LA PERFORMANCE : INDIVIDUALISATIONS 11BA Chapitre 939 N Dossier Bénéficiaire Objet Dépense Subvent. HT Subvention Département de l'herault MECANIC SUD INDUSTRIE SA BEZIERS ESII LAVERUNE SPOTTER PALAVAS LES FLOTS SAS SA Prime à la Performance , ,00 Prime à la Performance , ,00 Prime à la Performance , ,00 TOTAL ,00 11/11

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 27 JUIN 2014 DELIBERATION N CR-14/05.261 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale d'accompagnement des entreprises en croissance

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 23 MAI 2014 DELIBERATION N CR-14/05.182 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale d'accompagnement des entreprises en croissance

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 21 DECEMBRE DELIBERATION N CR-12/05.756 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale d'accompagnement des entreprises en croissance

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 1 FEVRIER 2013 DELIBERATION N CR-13/05.020 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie pour favoriser l'entrepreneuriat régional Programme

Plus en détail

DÉCOUVREZ DEPUIS PLUS DE 25 ANS, NOTRE AMBITION : CHANGER L IMAGE DE L ASSURANCE EN LA SIMPLIFIANT NOS COLLABORATEURS NOS MÉTIERS ET NOS ATOUTS

DÉCOUVREZ DEPUIS PLUS DE 25 ANS, NOTRE AMBITION : CHANGER L IMAGE DE L ASSURANCE EN LA SIMPLIFIANT NOS COLLABORATEURS NOS MÉTIERS ET NOS ATOUTS ET ATOUTS DÉCOUVREZ DEPUIS PLUS DE 25 ANS, NOTRE AMBITION : CHANGER L IMAGE DE L ASSURANCE EN LA SIMPLIFIANT ET ATOUTS APRIL, UN GROUPE INTERNATIONAL DE SERVICES EN ASSURANCES PRÉSENCE DANS 34 PAYS 20

Plus en détail

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Paris, le 13 novembre 2013 Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Pour toute information complémentaire, consultez la présentation complète disponible sur le site internet du Groupe BPCE : www.bpce.fr

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE DELIBERATION N CR-11/05.795 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie des parcs régionaux d'activités économiques et de

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 AVRIL 2013 DELIBERATION N CR-13/05.115 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie des parcs régionaux d'activités économiques et

Plus en détail

Services Financiers Spécialisés Au cœur du développement des réseaux bancaires

Services Financiers Spécialisés Au cœur du développement des réseaux bancaires Services Financiers Spécialisés Au cœur du développement des réseaux bancaires Mars 2012 banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Trois métiers cœurs natixis

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 20 JUILLET 2012 DELIBERATION N CR-12/05.340 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'économie sociale

Plus en détail

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Accès facilité aux dispositifs et renforcement de la communication, Valorisation et reconnaissance des pratiques des entreprises régionales

Plus en détail

Groupama Banque : qui, que, quoi?

Groupama Banque : qui, que, quoi? Groupama Banque : qui, que, quoi? - Une seule banque au service de tous les clients du Groupe - Un nouveau modèle bancaire, conçu dès sa création comme multicanal - L une des seules banques en France à

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 17 OCTOBRE DELIBERATION N CR-14/05.501 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie pour favoriser l'entrepreneuriat régional Programme

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

Principales aides financières au Développement Export

Principales aides financières au Développement Export Principales aides financières au Développement Export Retrouver en page 5 " L appui régional aux Projets Stratégiques d Entreprises" > Régionales Programme ASTREE / Aide Stratégique Régionale à l Entreprise

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 27 MAI 2011 DELIBERATION N CR-11/05.286 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie des parcs régionaux d'activités économiques et de

Plus en détail

Carte d'identité Septembre 2011 BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Carte d'identité Septembre 2011 BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Carte d'identité Septembre 2011 BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS NATIXIS Rapport d'acivites 2010.indd 1 08/11/11 12:21 2 NATIXIS RAPPORT D ACTIVITÉ 2010

Plus en détail

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Le spécialiste du crédit à la consommation

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 février 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 février 2014 DIRECTION DE LA COMMUNICATION SERVICE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 février 2014 RESULTATS TS 2013 DU GROUPE LA POSTE Chiffre d affaires consolidé de 22 084 millions d euros, en progression

Plus en détail

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse FRONTeO Plateforme digitale pour les banques Dossier de presse 2015 Sommaire Page 3 Editorial «La banque se digitalise, l informatique évolue, MAINSYS anticipe...» Page 4 Une gamme complète de solutions

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Vendredi 28 mars 2014. Conférence de presse

Vendredi 28 mars 2014. Conférence de presse Vendredi 28 mars 2014 Conférence de presse Point sur 2013 et perspectives pour 2014 Le Crédit Agricole Alsace Vosges : une banque régionale de plein exercice en profonde transformation Page 2-28/03/2014

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/08.824 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale AGIR pour les filières AGIR pour

Plus en détail

Rencontres. Diversification en assurance de personnes: panorama du marché et résultats obtenus

Rencontres. Diversification en assurance de personnes: panorama du marché et résultats obtenus Animation des débats : Benoît MARTIN Rédacteur en chef News Assurances Pro Diversification en assurance de personnes: panorama du marché et résultats obtenus Caroline ALBANET-SAROCCHI Associée Directeur

Plus en détail

Objectifs pour 2009. Titre du document. 11 mars 2009

Objectifs pour 2009. Titre du document. 11 mars 2009 Objectifs pour 2009 Titre du document 11 mars 2009 Avertissement Certaines déclarations figurant dans ce document ne se rapportent pas à des faits historiquement avérés, mais constituent des projections,

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

Partenariat entre Saham Finances et Cegedim-Activ

Partenariat entre Saham Finances et Cegedim-Activ COMMUNIQUE DE PRESSE Partenariat entre Saham Finances et Cegedim-Activ Dans le cadre du développement de l assurance santé, Saham Finances filiale du Groupe Saham, signe un partenariat stratégique avec

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/05.799 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'économie sociale

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 23 NOVEMBRE 2012 DELIBERATION N CR-12/20.710 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DU CONTROLE DE GESTION Stratégie régionale de vérification (contrôle) des principaux bénéficiaires

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE INANCER CONSEILLER FACILITER SIMPLIFIER ASSURER ARANTIR INFORMER PRÊTER PROTÉGER ADAPTER PARGNER FIDÉLISER DÉVELOPPER ACCOMPAGNER INANCER CONSEILLER FACILITER SIMPLIFIER ASSURER

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR -

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler et moderniser

Plus en détail

PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES ENTREPRISES

PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES ENTREPRISES PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES ENTREPRISES Avec les entreprises, le Conseil Général fait bouger les Vosges! Création Développement Reprise d entreprise CONSEIL GENERAL DES VOSGES 1 8 rue

Plus en détail

Une performance solide, un bilan renforcé

Une performance solide, un bilan renforcé 5 mars 2014 Le groupe Crédit Mutuel en 2013 1 Une performance solide, un bilan renforcé Un résultat net (2 651 M, soit + 23,3 %), destiné principalement à être réinvesti dans le groupe, au service de ses

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 20 DECEMBRE DELIBERATION N CR-07/05.395 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Stratégie de développement de l'innovation dans l'entreprise : Programme d'aide à la Faisabilité Commerciale et Technologique

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

Le CONTRAT DE DEVELOPPEMENT INNOVATION

Le CONTRAT DE DEVELOPPEMENT INNOVATION Le CONTRAT DE DEVELOPPEMENT INNOVATION Financer les investissements immatériels des PME en croissance ACCELERER LA CROISSANCE DES PME Pour les innovations faisant intervenir une nouvelle technologie, OSEO

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricole relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de proximité et des métiers qui leur sont associés Il renforce sa solidité

Plus en détail

Dettes et Fonds Propres, banques et marchés ; des financements complémentaires

Dettes et Fonds Propres, banques et marchés ; des financements complémentaires Dettes et Fonds Propres, banques et marchés ; des financements complémentaires SEPL Lyon, 6 octobre 2014 Banque de France Pierre du Peloux directeur régional 1 Peut on répondre à ces quelques questions?

Plus en détail

Un nouveau souffle sur les approches multicanal, les outils d analyse et la segmentation clients

Un nouveau souffle sur les approches multicanal, les outils d analyse et la segmentation clients Un nouveau souffle sur les approches multicanal, les outils d analyse et la segmentation clients Les tendances technologiques dans le secteur de l assurance vie : partie 1. * *La haute performance. Réalisée.

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

Bienvenue chez Private Estate Life

Bienvenue chez Private Estate Life Bienvenue chez Private Estate Life Introduction à Private Estate Life La compagnie Private Estate Life est une compagnie d assurance-vie établie à Luxembourg depuis 1991 dont l objectif est de devenir

Plus en détail

Swiss Life annonce son nouveau programme stratégique à trois ans : Swiss Life 2015

Swiss Life annonce son nouveau programme stratégique à trois ans : Swiss Life 2015 Communiqué de presse 28 novembre 2012 Swiss Life annonce son nouveau programme stratégique à trois ans : Swiss Life 2015 Swiss Life en France met en œuvre de nouvelles initiatives pour poursuivre sa stratégie

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Proposition de guide d entretien

Proposition de guide d entretien Schéma de Développement Économique 2014 AXE 1 : Soutenir l économie productive, le tissu endogène Action 1 : Mettre en place d un programme prioritaire de visites d entreprises ANNEXE N 2 : Proposition

Plus en détail

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012.

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012. Conférence sociale Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE Juillet 2012 Page 1 Introduction Si la production va mal en France, c est d abord en

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE CHIFFRES CLES. Paris, le 8 mars 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE CHIFFRES CLES. Paris, le 8 mars 2012 DIRECTION DE LA COMMUNICATION SERVICE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 8 mars 2012 RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE L EXERCICE 2011 CONFIRME LA ROBUSTESSE DE LA STRATEGIE ET DU MODELE MULTIMETIER

Plus en détail

2 Md dédiés au financement de l immatériel

2 Md dédiés au financement de l immatériel Conférence de Presse 20 MARS 2014 2 Md dédiés au financement de l immatériel Bpifrance révolutionne le crédit aux PME 01. Qui sommes-nous? 2 200 collaborateurs 6 métiers Garantie Crédit Fonds de fonds

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 JUIN DELIBERATION N CR-07/05.023 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Programme Régional à l'innovation (PRI) - Faisabilité Commerciale et Technologique des projets d'entreprises LE CONSEIL REGIONAL

Plus en détail

La Quinzaine de l International en Rhône-Alpes FINANCER SON DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL

La Quinzaine de l International en Rhône-Alpes FINANCER SON DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL La Quinzaine de l International en Rhône-Alpes FINANCER SON DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL Introduction de la CCI locale La Chambre de Commerce et d Industrie, le contact de proximité pour les PME Information

Plus en détail

Finances Conseil Méditerranée / ESIA

Finances Conseil Méditerranée / ESIA Finances Conseil Méditerranée / ESIA - Financement des TPE - Financement des entreprises responsables - Dispositif CEDRE 25 avril 2013 QUI EST ESIA? Un outil de développement local créé en 2001 par la

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 JUIN 2015 DELIBERATION N CR-15/05.277 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie des parcs régionaux d'activités économiques et

Plus en détail

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com DÉFENSE & SÉCURITÉ sdv.com SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité auprès de tous nos clients

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change

CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change cardifluxvie.lu Cardif Lux Vie célèbre ses 20 ans En 2014, Cardif Lux Vie célèbre son 20 ème anniversaire : 20 ans d expertise internationale au service

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ

AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - - VIASANTÉ AG2R LA MONDIALE - - VIASANTÉ SOMMAIRE LE RAPPROCHEMENT 5 L union fait la force 6 Les grandes étapes 7 UN NOUVEL ENSEMBLE COMPLET 9 Un Groupe équilibré en retraite complémentaire

Plus en détail

Réunion Ambassadeurs Résultats annuels 2014/15 & Plan stratégique Up 2020

Réunion Ambassadeurs Résultats annuels 2014/15 & Plan stratégique Up 2020 Réunion Ambassadeurs Résultats annuels 2014/15 & Plan stratégique Up 2020 A la découverte de Solucom Réunion investisseurs - 3 juin 2015 Intervenants Pascal IMBERT Président du Directoire Patrick HIRIGOYEN

Plus en détail

Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011

Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011 Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011 Le pôle ingénierie a constaté une activité commerciale au 1 er semestre 2011 en deçà de ses prévisions en raison du décalage entre la montée en puissance de la

Plus en détail

Un chiffre d affaires en croissance de 21% sur le semestre

Un chiffre d affaires en croissance de 21% sur le semestre Communiqué de presse : Résultats du 1 er semestre 2015 Igny, le 7 Août 2015 Un chiffre d affaires en croissance de 21% sur le semestre Résultats du 1 er semestre 2015 Compte de Résultat Synthétique (en

Plus en détail

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Paris, le 17 mai 2006 Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Résultat brut d exploitation : 1 502 millions d euros (+ 46,7 %) Résultat net part du groupe : 1 385 millions d euros (+ 53,0 %) Coefficient

Plus en détail

LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI

LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI L engagement du gouvernement est total en matière d amélioration de la compétitivité des entreprises et de l emploi. Le Pacte de croissance

Plus en détail

Crédit Agricole Toulouse 31. Activités & Résultats de l exercice 2013

Crédit Agricole Toulouse 31. Activités & Résultats de l exercice 2013 Communiqué de presse régional L essentiel Crédit Agricole Toulouse 31 Activités & Résultats de l exercice 2013 Toulouse, le 7 février 2014 Une ETI coopérative de Banque, Assurances et Immobilier qui accompagne

Plus en détail

Au cœur du développement de la banque commerciale et des réseaux bancaires

Au cœur du développement de la banque commerciale et des réseaux bancaires Services Financiers Spécialisés Au cœur du développement de la banque commerciale et des réseaux bancaires banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Natixis une

Plus en détail

Les outils de financement des entreprises. Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Les outils de financement des entreprises. Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Les outils de financement des entreprises Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Réseau OSEO 37 implantations 1 000 collaborateurs 28 directions régionales 6 directions

Plus en détail

Professionnels. MON business plan

Professionnels. MON business plan Professionnels MON business plan SOMMAIRE 1. MON PROJET...5 Présentation synthétique de mon projet Mes compétences Mes motivations Ma situation familiale et patrimoniale Mes associés 2. MON MARCHÉ...9

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen Session 2013 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers CORRIGÉ CORNILLEAU 1. Identifiez, parmi les sources documentaires

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

Journée régionale de l optique photonique 18 octobre 2011

Journée régionale de l optique photonique 18 octobre 2011 Journée régionale de l optique photonique 18 octobre 2011 Entreprises innovantes et en croissance Les outils d OSEO Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Une

Plus en détail

1. Garanties accordées sur les interventions en matière d innovation et d investissement

1. Garanties accordées sur les interventions en matière d innovation et d investissement Fiche N : 504 Version : 20/06/2014 Les interventions de Bpifrance en garantie des financements bancaires Mots clés : Bpifrance, financements, investissements, international, garantie Objet : présenter

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 Contact Relations Médias : Anaëlle Faure Tél : 04 67 36 59 79 presse@doyousoft.com www.doyousoft.com Sommaire Présentation de la société Doyousoft...3 Une expertise Web globale...4 PowerBoutique, solution

Plus en détail

Programme de management et sciences de gestion CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT)

Programme de management et sciences de gestion CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT) Programme de management et sciences de gestion CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT) 1) 0rientations générales L enseignement de «management et sciences de gestion» intègre des approches

Plus en détail

La naissance de BNP Paribas Rental Solutions. renforce l offre de location longue durée avec services

La naissance de BNP Paribas Rental Solutions. renforce l offre de location longue durée avec services t Puteaux, le 28 juin 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE La naissance de BNP Paribas Rental Solutions renforce l offre de location longue durée avec services de BNP Paribas La location avec service d équipements

Plus en détail

COMPTE ÉPARGNE TEMPS Parce que le temps est une vraie valeur

COMPTE ÉPARGNE TEMPS Parce que le temps est une vraie valeur COMPTE ÉPARGNE TEMPS Parce que le temps est une vraie valeur Nous confier votre Compte Épargne Temps, c est gagner bien plus que du temps. Le Compte Épargne Temps est pour l entreprise une véritable opportunité.

Plus en détail

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Ivry, le 27 février 2014 La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Progression du résultat opérationnel courant à 72 m (+13,3%) Résultat net positif

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Industries manufacturières : Comment tirer son épingle du jeu?

Industries manufacturières : Comment tirer son épingle du jeu? 18/12/2013 Industries manufacturières : Comment tirer son épingle du jeu? Forum de Plastipolis 01/10/2014 kl: Réinventer son modèle Comment? Pour quoi? Créer de la valeur à d autres étapes de la chaîne

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

Solides performances du Groupe BPCE, avec un profil de risque restant modéré et une forte amélioration de la solvabilité

Solides performances du Groupe BPCE, avec un profil de risque restant modéré et une forte amélioration de la solvabilité Paris, le 19 février 2014 Groupe BPCE : résultats de l année 2013 et du 4 e trimestre 2013 Solides performances du Groupe BPCE, avec un profil de risque restant modéré et une forte amélioration de la solvabilité

Plus en détail

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation du Groupe Attijariwafa Bank Couverture géographique de plus en plus large Attijariwafa bank, banque née

Plus en détail

AVIVA LANCE SANTHIA, SA NOUVELLE OFFRE DE COMPLEMENTAIRE SANTE «SUR-MESURE» À DES TARIFS PLUS ATTRACTIFS

AVIVA LANCE SANTHIA, SA NOUVELLE OFFRE DE COMPLEMENTAIRE SANTE «SUR-MESURE» À DES TARIFS PLUS ATTRACTIFS Communiqué de presse Bois-Colombes, le 22 avril 2008 AVIVA LANCE SANTHIA, SA NOUVELLE OFFRE DE COMPLEMENTAIRE SANTE «SUR-MESURE» À DES TARIFS PLUS ATTRACTIFS Aviva commercialise à compter de cette semaine,

Plus en détail

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 9 septembre 2010 Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité Au 30 juin 2010 : PNB consolidé : 2 640 millions

Plus en détail

ENJEUX ET PERSPECTIVES DU MODÈLE DE BANCASSURANCE NON-VIE À L AUNE DES ANNÉES 2020

ENJEUX ET PERSPECTIVES DU MODÈLE DE BANCASSURANCE NON-VIE À L AUNE DES ANNÉES 2020 Jean-Louis DELPÉRIÉ Directeur ENJEUX ET PERSPECTIVES DU MODÈLE DE BANCASSURANCE NON-VIE À L AUNE DES ANNÉES 2020 Antoine FOURNIER Directeur LES DEUX DERNIÈRES DÉCENNIES ONT VU L ÉMERGENCE EN FRANCE DES

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

TRADE. Yourcegid Trade Y2

TRADE. Yourcegid Trade Y2 TRADE Yourcegid Trade Y2 1800 Clients négociants plus de + de 10 langues + de 40 pays plus de 200 DE collaborateurs et experts Un réseau performant : 200 PRès de Distributeurs certifiés Parce que votre

Plus en détail

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Plan 1. Pourquoi l intelligence économique? 2. Intelligence économique pour innover et valoriser 3. Comment

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

demandez plus à votre Banque Privée

demandez plus à votre Banque Privée demandez plus à votre Banque Privée 2009125E LCL_COUV_brochure.qxd 21/09/09 10:35 Page 2 Nos implantations Lcl Banque Privée Vous êtes unique demandez plus à votre Banque Privée Chez LCL Banque Privée,

Plus en détail

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Faciliter l accès et la compréhension du système de retraite aux assurés : il s agit d une exigence de service public. Depuis désormais

Plus en détail

Financement Haut de Bilan

Financement Haut de Bilan Financement Haut de Bilan Renforcer les fonds propres et quasi-fonds propres des entreprises régionales pour les accompagner dans leurs projets de développement. Personnes physiques créateurs et repreneurs

Plus en détail

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance En bref : Président Directeur Général: Mohamed EL KETTANI Siège Social : 2. Bd Moulay Youssef - BP: 11141 20000 Casablanca - Maroc Capital:

Plus en détail

Conférence «The Premium Review» 2 décembre 2004

Conférence «The Premium Review» 2 décembre 2004 Conférence «The Premium Review» 2 décembre 2004 Crédit Agricole S.A. 3 ans après son introduction en bourse Jean Laurent Directeur Général 1 Sommaire Le groupe Crédit Agricole La stratégie mise en œuvre

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE CARREFOUR BANQUE PLUS DE 30 ANS D EXPÉRIENCE AU SERVICE DES CLIENTS Carrefour Banque commercialise des solutions de paiement, de financement, d épargne et d assurance. Depuis le lancement de la première

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail