NANCY-ARTISTE. Revue hebdomadaire des Beaux-Arts en Lorraine PARAISSANT LE DIMANCHE. Rédacteur en chef : El. ^XJG-XJIUST

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NANCY-ARTISTE. Revue hebdomadaire des Beaux-Arts en Lorraine PARAISSANT LE DIMANCHE. Rédacteur en chef : El. ^XJG-XJIUST"

Transcription

1 Deuxième Année. N 28. l>e Muméro : SO centimes. Dimanche 3 Août NANCY-ARTISTE Revue hebdomadaire des Beaux-Arts en Lorraine PARAISSANT LE DIMANCHE Rédacteur en chef : El. ^XJG-XJIUST Rédaction «& Administration : 31, rue Saint-IMziei* SOM M Al R E LITTÉRATURE La nature et le naturalisme (suite), Relier. MUSIQUE ET THÉÂTRE Nos artistes en province : M"' Wilhem ; M. Bovet. Informations musicales : Conservatoire national de Paris'; Le choléra et la musique ; L'acte de naissance de Verdi ; Piano double à queue. STAND Nos tireurs de l'est au grand concours de Paris. PEINTURE ET SCULPTURE Autour des vitrines. L'amour et la folie. Entretien des musées. Nancy sous la Révolution. Réclames. Annonces. LITTÉRATURE LA NATURE & LE NATURALISME ai IV. Si on soumettait à l'arbitrage d'un jury vétérinaire la page enthousiaste que Buffon a consacrée à la race che-- valine, il y a gros à parier que fort peu d'entre les membres de ce corps aussi savant que pratique accorderait à son auteur le bénéfice des circonstances atténuantes. Aucun d'eux, dans tous les cas, ne consentirait à reconnaître dans le mammifère peureux et rétif que nous connaissons le superbe et belliqueux animal que décrit son ardent panégyriste. Ces messieurs auraient raison, sans doute, puisqu'ils ont fait du cbeval l'objet d'études approfondies. Ils savent à quoi s'en tenir sur les prétendues qualités dont le gratifie si libéralement l'auteur de l'histoire naturelle ; je ne puis m'empêcher de croire nonobstant que la description si singulièrement idéale de Buffon, en fait naître une idée infiniment plus exacte et naturelle que ne pourrait le faire le corps entier des vétérinaires réunis à cet effet en collaboration, eût-ii été à l'école de M. Thomas Gradgrind. Sans doute, la défi- Ci) V. les numéros 25, 26 et 27. nition qu'en donne ce savant professeur par la bouche de son élève Bitzer, est de tous points irréprochable : «Quadrupède, herbivore, 40 dents dont 24 molaires, 4 canines et 12 incisives, change de robe au printemps, dans les pays marécageux change aussi de sabots, lesquels sont fort durs en général et demandent, néanmoins à être ferrés de temps en temps.» (1)... Mais je me demande si les enfants de nos écoles et même leurs grands parents, reconnaîtraient aussi bien à ces signes que lés élèves dudit Gradgrind, le vainqueur de Longchamp, le noble compagnon de nos travaux guerriers? Tout au plus la définition de Bitzer conviendrait-elle à un cheval de fiacre... et encore?.. Ainsi de l'homme. Laissons les géants de la Bible et ceux de la fable. Ne parlons ni d'eve, ni d'adam, ni de Noë, ni de Mathusalem, ni des patriarches, ni même des héros d'homère!... Reconnaissons, cependant, que, réduit aux proportions mesquines que lui ont faites le progrès des mœurs, et de la civilisation, l'homme est après tout, ce qu'il y a de mieux dans la grande famille des vertébrés, et que Messieurs les naturalistes lui font un tort énorme en le peignant à travers le petit bout de leur lorgnette. Avec moins d'enthousiasme que Buffon n'en montre pour le cheval, mais avec plus de profondeur et de vérité, Pascal dit, en parlant de l'homme, qu'il est ce qu'il y a de plus petit et de plus grand au monde, définition très large et que chacun pouvait, ce semble, interpréter à sa convenance, trop étroite cependant, pour l'école nouvelle qui, rejetant l'un et l'autre membre de cette définition, a fait de l'homme ce qu'il y a de plus ridicule et de plus indécent. C'est trop. Je suis loin d'être optimiste, l'optimisme étant à mon gré la plus sotte des manies, mais que dire de ce pessimisme hystérique qui fait tout le fond du prétendu naturalisme? Vraiment, Messieurs, est-cé bien l'homme, ou plus modestement, sônt-ce bien des hommes que vous avez voulu mettre en scène? N'est-ce point sous ces traits que la mythologie fait grimacer ses satyres? Encore, prcnd- (1) Dikens. Les Temps difficiles.

2 254 NANCY-ARTISTE elle soin de les cacher au plus épais des grands bois, tant la pudeur est un sentiment naturel, même dans l'état-major de Pan ou de Priape. Par quel côté, ditesmoi, appartiennent-ils à la nature humaine? Est-ce du sein de cette race qui, comme l'enseigne votre professeur en philosophie, «emploie le meilleur de son temps a dormir, à dîner, à bailler, h travailler comme un cheval, à s'amuser comme un singe ; (1)» est-ce, dis-je, de ce milieu grotesque que sont sortis les progrès dont vous êtes si fiers? Quels traits communs ont vos fantoches articulés avec les inventeurs de la poudre à conon ou du télégraphe? Est-ce de leurs, rangs que sont sortis les chantres inspirés de la Bible ou de l'illiade, les architectes du Parthenon ou même celui de l'opéra nouveau, si lourd qu'il puisse être? Mais nous n'avons pas, nous n'avons jamais eu, direzvous, l'intention de portraire les héros de l'humanité, quoiqu'au fond, il s'en ti'ouve parmi eux, bon nombre qui nous fourniraient d'assez jolis tableaux naturalistes. Ce n'est ni parmi les Vestales, ni parmi les Vincent-de Paul que nous cherchons nos modèles. La matière serait trop courte et légèrement monotone... Soit, c'est le côté bestial qui vous séduit dans la nature humaine. Mais êtes-vous bien sûrs de l'avoir saisi dans sa force, le relief de l'animal en rut, de la bête, en délire? Je ne le pense pas et vousnele croyez guère, car vous n'avez garde de vous risquer en face d'othello, d'antoine ou même du monstre Caliban. Il est à la fois plus profitable et plus habile d'ouvrir la porte du lupanar et d'en montrer le petit drame intérieur. Sans doute le théâtre est étroit ; mais que de richesses naturalistes ne renferme-t-il pas? Quel coloris! Quelles poses variées! Quelle merveilleuse acrobatie de la concupiscence!!!... Et quand le petit peuple qui grouille là-dedans a mis fin à sa gymnastique, et demeure sans souffle sur un parquet sali, que reste-t-il! Rien, plus rien. Le roman est fini : nous sommes au dénouement Et cependant le monde vit et marche au dehors, le monde vit et marche, non par la grâce du naturalisme, mais par l'élan d'une force intérieure qui réagit contre la folie bestiale d'un moment. C'est à la tribune que je trouve Mirabeau ; c'est quand il refrène le délire révolutionnaire et non quand il se livre à sa passion monstrueuse qu'il est vraiment lui-même. L'artiste n'a pas le droit de dénaturer Bacon en nous le montrant âpre au gain et concussionnaire, s'il ne nous le fait voir la plume a la main écrivant le Nov-um Organum et donnant le branle à l'esprit philosophique nouveau. Il n'y a point de grand homme, a-t-on dit, pour son valet de chambre. C'est vrai. C'est le rôle qu'à choisi le naturalisme, rôle de valet curieux, indiscret et bavard. Que les maîtres antiques comprenaient mieux, l'art et surtout la nature! Ils ont su faire, tout (1) Taine, L?s Philosophes français. comme nous, leur part à l'instinct brutal, à la manie, aux ridicules ; mais ils ont eu bien soin de les resserrer dans les limites du cadre comique, réservant pour l'homme 'pensant et agissant avec ses vertus, ses vices et même ses emportements, le théâtre plus vaste de l'histoire ou de la grande poésie. Ils estimaient, et en cela ils ont fait preuve de haute raison, : que certaines infirmités de nature ne sont après tout que l'extériorité de la race et ne lui appartiennent pas plus que les végétations parasites qui s'attachent à sa peau ou les callosités de son épiderme. Que m'importent le petit drame intérieur delà vie de Marc-Aurèle ou les manies de Caton. Malheur à eux pourtant si le naturalisme était venu les mesurer à son aune! La nature humaine, croyez-le bien d'ailleurs, n'a pas cette profondeur de vice et de pourriture que vous aviez cru découvrir. Le crime lui-même a son hypocrisie. Du fond de son trou noir le scélérat le plus endurci jette parfois sans le dire à personne, un regard d'envie vers la pure lumière. S'il crie, c'est pour s'étourdir ; s'il se débat, c'est contre le démon qui l'obsède ; s'il blasphème c'est qu'il enrage d'avoir tort ; s'il maudit le ciel, c'est qu'il sait bien qu'on lui en fermera la porte au nez... et, même, sous cette forme barbare, c'est encore une glorification de la loi de justice et de vérité Ce qu'il faut découvrir à travers tout ce tapag*e, au milieu de toutes ces souillures, ce sont les restes de l'âme, les épaves de la pensée et de la raison sinon de la vertu, et ne point les replonger brutalement au fond de l'eau lorsqu'ils émergent et flottent à la surrace. Soyons justes cependant et déduisons quelques-unes des causes qui militent en faveur du naturalisme ou tout au moins atténuent sa part de responsabilité. Ce sera pour nous l'occasion de répondre à certaines objections que nous adressent quelques lecteurs bien intentionnés, mais trop indulgents. IÏELLEH. (A suivre.) MUSIQUE & THÉÂTRE NOS ARTISTES EN PROVINCE M" c WILHEM. Le Journal de Vichy consacra à Mlle Alice Wilhem, notre future première chantause, les lignes suivantes dont le ton nous paraît un peu bien dithyrambique : Elle est charmante! Voilà tout ce que le monde dit ; voilà tout ce que le monderépète. Après chaque représentation, après chaque acte, après chaque scène, il n'y a qu'une phrase, une

3 NANCY-ARTISTE 255 petite phrase singulièrement expressive dans son laconisme pour rendre le sentiment général : Elle est charmante! Il se dégage de sa mignonne personne une puissance d'attraction telle qu'on ne songe pas à analyser les défauts de son jeu. Ces défauts mêmes, chez elle, deviennent des qualités. Ils sont charmants, comme sa voix, comme ses yeux, comme son sourire, comme sa physionomie. On applaudit son inexpérience de la scène et le laisser-aller d'enfant gâté avec lequel elle donne la réplique. Elle est charmante! Hé bien oui, elle est charmante, avec sa jeunesse, sa gentillesse, sa mutinerie ; et la critique désarme devant elle- Et quand une plume s'apprête à écrire : «Quel dommage qu'elle ne soit pas plus comédienne!» cette plume hésite ; elle s'arrête devant le murmure flatteur du public qui répète : Elle est charmante! Elle est charmante! D'ailleurs, si elle n'est pas encore comédienne, elle le deviendra. Elle a.un vif sentiment de la scène. Quand elle veut se donner la peine d'être autre chose qu'un enfant gâté, elle a des jeux de physionomie très expressifs et très justes. Dans Mignon, elle a rendu d'une façon adorable certaines scènes de coquetterie. Dans Si fêlais Roi, elle a eu de beaux éclairs d'indignation et de beaux élans d'amour. Quant à la voix, elle est tout bonnement merveilleuse. La première fois qu'on l'entend, on est charmé par sa pureté et sa fraîcheur. Ensuite on est étonné de son étendue. Et quelle souplesse! La prima donna en joue comme un enfant, d'un bilboquet. Elle accomplit, sans efforts apparents, de véritables tours de force. Et quel brio! Des cascades de notes s'égrenant comme des perles, des feux d'artifice, des fusées de chant! Quelquefois une pointe de sentiment délicieusement rendue ; plus généralement de la gaieté la joyeuse humeur de l'oiseau qui, au printemps, baigné de soleil, ivre de vie, entonne à plein gosier son hymne à la nature. Vous êtes charmante, Mademoiselle Wilhem. C'est par ces mots que j'ai commencé, c'est par eux que je veux finir. De cette façon, je suis bien sûr d'être l'écho de quelqu'un qui avait plus d'esprit que Voltaire, Monsieur Tout-le-Monde. A prendre l'article an pied de la lettre, la future pensionnaire de M. Carré serait tout bonnement une merveille. Nous autres de Nancy, nous sommes plus froids que le3 névropathes do Vichy ; nous ne doutons de rien, mais nous nous réjouissons de constater par nous-même. M. BOVET. M. Bovet a quitté le Mans sous d'excellents auspices. M. Bovet, dit le Monde-Artiste, s'est montré magnifique dans son personnage de Don José. Notre excellent premier ténor a terminé dignemént la saison en chantant avec une maestria véritable et en jouant avec l'acquit d'un comédien consommé. Pour lui aussi, les bravos ont été souveutes fois réitérés. Le dramatique quatrième acte était enlevé par José et Carmen d'une façon vraiment remarquable. M. Bovet laisse au Mans un souvenir aussi sympathique que flatteur, grâce à la haute valeur qu'il a mise au service du répertoire. Nos meilleurs souhaits aux succès futurs accompagnent son départ. Informations musicales CONSERVATOIRE NATIONAL DE PARIS. Nous apprenons avec plaisir que M. Georges Gandoin, élève de son oncle, M.. Charles Gandoin, professeur au Conservatoire de Nancy, vient de remporter un accessit à la classe de basson ; ce succès est d'autant plus méritoire que ce jeune homme faù son service militaire comme musicien au 5 de ligne et par conséquent n'a pas tout son temps à lui : ce succès (il n'y a pas eu de 1 er prix de donné) est donc spécialement digne d'estime et fait autant d'honneur au professeur qu'à l'élève. LE CHOLÉRA ET LA MUSIQUE. Bien que la saison d'été ne soit pas de sa nature très favorable au théâtre non plus qu'à la musique, elle.n'avait nul besoin de l'apparition du choléra pour être, cette année, plus fâcheuse encore. La maladie maudite ne se contente pas, en effet, de faire de nombreuses victimes, elle arrête toufet cause des désastres sans nombre. A Marseille et à Toulon elle a amené la fermeture de tous les théâtres, et les pauvres artistes de ces théâtres non-seulement se trouvent sans ressources, mais se voient refuser partout des engagements, parce qu'on redoute de les voir amener le fléau avec eux. A Lyon, le théâtre des Célestins a é é fermé aussi, par ordre de la municipalité, si bien que la troupe du Palais-Royal, qui devait y donner des représentations, Daubray et Millier en tète, a dû revenir à Paris. Enfin, le Trovaiore annonce que le grand concours international de musique qui devait s'ouvrir à Turin le 1 er août, à l'occasion de l'exposition de cette ville, est remis, pour des raisons de santé publique, à une époque indéterminée, et la quatrième réunion générale des orphéonistes de France, qui devait avoir lieu prochainement à Paris, est reculée, elle aussi, jusqu'au mois de mai 1885! L'ACTE DE NAISSANCE DE VERDI On sait que tous les biographes, jusqu'à ce jour, ont placé la naissance de l'auteur à'aida et de Rigoletto au

4 256 NANCY-ARTISTE 9 octobre M. Arthur Pougin est le premier qui ait démontré ici même, il y a quelques années, que cette date était fausse, et cela en s'appuyant sur un fait historique indiscutable. Toutefois, il avait cru devoir fixer cette date au 9 octobre 1813, et de son côté, M. Caponi, dans 1a traduction italienne qu'il publia de spn travail intéressant, l'avait placée au 11 octobre, s'appuyant sur l'acte de baptême du maître, relevé sur les registres de l'église San-Michele de Roncole. Or, l'auteur et le traducteur étaient l'un et l'autre dans une légère erreur, et la vérité se trouve précisément entre les deux : Verdi est né le 10 octobre Mais là peut-être n'est pas le côté le plus curieux et le plus intéressant de cette rectification, qui nous est apportée par la Gazzetta musicale, de Milan. On sait que l'italie était alors sous la domination française. Or, les registres de l'état civil étaient tenus par l'autorité civile, et c'est précisément l'acte de naissance de Verdi, rédigé en français, dressé et signé par l'adjoint au maire de Busseto, dont la Gazzetta nous apporte le texte reproduit par elle en fac-similé- Le petit village de Roncole, lieu de naissance de Verdi, dépend de la commune de Busseto, qui faisait partie de l'ancien duché de Parme. Mais, alors, le territoire italien ayant été. constitué en départements, auxquels on avait donué la qualification de Départements au-delà des Alpes, Busseto était compris dans celui du Taro. En dehors de ce fait, l'acte fixe d'une façon certaine la naissance de Verdi au 10 octobre 1813, on y voit que Verdi, auquel on ne connaissait jusqu'à ce jour que le prénom de Guiseppe (Joseph), avait reçu aussi, sur l'état civil, ceux de Fortunin François, qu'il ne se connaissaitpeut-être pas lui-même. De toute façon, le document ici reproduit présente un intérêt incontestable pour l'histoire du plus grand musicien de l'italie contemporaine. PIANO DOUBLE A QUEUE. Les frères siamois sont ressuscités! Un facteur de pianos américain vient d'inventer le double piano à queue, une formidable machine de guerre. Cet instrument monstre consiste en deux pianos à queue ayant la même table d'harmonie avec double mécanique et double clavier,'qui se trouve disposé de telle sorte que les deux instrumentistes soient assis l'un en face de l'autre. PEINTURE & SCULPTURE AUTOUR DES VITRINES Les deux Buveurs de Friant ont défrayé cette semaine la curiosité des amateurs à la vitrine de'm.ollivier. Nous en avons parlé déjà et ne voulons revenir sur ce sujet que pour donner un nouvel éloge au jeune naturaliste. A la devanture de M. René Wiener, de très curieuses photographies instantanées prises par M. Dumont sont pour les dessinateurs des documents d'un très vif intérêt. On y retrouve le tout Nancy, mais sans arrangement, avec la sincérité de la nature et la darté du soleil. Donnons une mention élogieuse à une petite toile de M. Rovel, un paysage qui' est beaucoup plus dans le sentiment de l'école moderne que toutes les œuvres précédentes du même artiste. ïfamour ET LA POLIE. Nous avons visité les ateliers de M. Iohmann, professeur à l'ecole régionale des Beaux-Arts de Nancy. Il prépare, pour le Salon de 1885, un groupe charmant : Y Amour et la Folie. Nous avons vu l'esquisse et elle est digne de son auteur. L'excellente disposition du groupe, les attributions vraies de chacun des deux personnages qui le composent, tout, jusqu'au jouet que la Folie agite au-dessus de sa tête et que l'amour cherche à saisir ; tout, disons-nous, prouve un sérieux effort d'imagination, un goût éclairé dans le choix du sujet! L'artiste puise à cette source inépuisable ; la mythologie grecque. Il s'inspire d'une des plus gracieuses légendes des anciens : celle qui raconte comment l'amour devint aveugle en jouant avec la Folie. Voilà l'esprit de la conception ; quant au faire de la sculpture, il n'est point inférieur à celui des meilleures œuvres de M. Iohmann. La mention honorable qu'il a obtenue au Salon de 1883 le dit assez. Le manque de temps l'a empêché d'exposer en L'œuvre nouvelle de M. Iohmann suffit à prouve'r que l'artiste n'était point resté inactif et le tribut d'élog-es que nous lui accordons aujourd'hui, par anticipation, sera, nous en sommes convaincu, ratifié par l'opinion, dès que son œuvre sera exposée. ENTRETIEN DES MUSÉES. Il y a quelque temps encore, on se servait exclusivement de plumeaux dans les musées, pour débarrasser les sculptures et moulages de la poussière qui y adhérait. Ce procédé cependant n'était pas sans inconvénient, car il détériorait quelque peu les objets. Ou se décida en conséquence d'expérimenter en Allemagne un nouveau mode de nettoyage en projetant sur les objets à nettoyer, au moyen d'une machine à vent et de tuyaux conducteurs, de forts courants d'air. Les expériences semblent avoir pleinement réussi, et on s'est décidé à adopter le nouveau procédé que nous recommandons à nos conservateurs de musées.

5 AU GRAND Wos Tireurs de l'est CONCOURS NATIONAL DE PARIS Le grand Concours de tir national de Paris où sont convoquées toutes les Sociétés françaises de tir, est en ce moment l'objet des plus vives préoccupations de l'administration et des principaux organisateurs de cette belle fête patriotique. C'est assez dire que le Comité, où nous cpmptons bon nombre de nos amis, est certain du succès. De tous les points de la France, les souscriptions parviennent, témoignant de la sympathie que rencontre, dans tous les rangs de la société cette œuvre éminemment utile. Le ministre des travaux publics a manifesté hautement son intention d'encourager la pratique sur le terrain des armes à feu, et a envoyé aux tireurs une subvention de cent mille cartouches. La Ligue des Patriotes s'est inscrite pour une subvention de 34,000 francs, le Conseil municipal de Paris a porté à son budget une subvention de 10,000 francs, ce qui est déjà peu digne d'une capitale. Mais le Conseil général de la Seine n'a pas voulu être en reste de parcimonie et a fait un effort surhumain pour accorder une libéralité de mille francs! On se demande si c'est en France, pays cruellement ravagé NANCY- ARTISTE 257 STAND par l'invasion, que de pareilles dédains administratifs peuvent se produire. La légèreté avec laquelle le Conseil général de la Seine accueille des demandes aussi dignes de considération sera jugée par tous les tireurs français et par l'armée elle-même avec une sévérité justifiée. Mais ce n'est pas même là une ombre au tableau. Rien, en effet, ne sera, paraît-il, négligé pour assurer le succès de cette belle fête où les Tireurs de l'est ont une si large part. L'installation a été confiée aux soins de M. Alphand, qui dessinera d'élégants jardins auprès du Stand. Nous avons omis de dire que le Stand serait luimême établi à Vincennes. Soixante cibles à grandes distances seront livrées aux concurrents. Ces cibles seront placées à 200 et 300 mètres. Il faut, en effet, un nombre de cibles aussi considérable pour la quantité prévue des tireurs qui, dit-on, s'élèvera à près de quinze mille Ce chiffre dit assez à quelles solennités, officielles et privées, donnera lieu cette affiuence tout à fait exceptionnelle. Le programme des prix n'est pas encore déterminé d'une façon absolument définitive. Il dépend, on le comprènd, des ressources d'un budget variable avec les libéralités des sociétés et des membres fondateurs. Ces ressources vont chaque jour en s'augmentant, ce qui fait voir l'avenir sous un excellent augure.

6 258 NANCY-ARTISTE Les prix, à l'heure actuelle, forment déjà un total d'environ cent mille francs. Le prix le plus élevé est celui du Grand Championnat fixé à francs. Le comité a mis à l'étude, la grosse question des moyens de transport, capitale pour la majorité des tireurs, dont les ressources sont extrêmement modestes. On espère, sans que la solution soit encore définitive, obtenir des compagnies de chemins de fer une réduction des deux tiers. Le prix du transport ne serait donc que le tiers du prix ordinaire. Les standistes si nombreux, dans notre déparlement giboyeux, ont donc résolu de se rendre en nombre à cette grande manifestation et d'y apporter une fois de plus l'esprit de solidarité et d'union qui est un caractère distinctif de leur institution. Pour donner à cet esprit de corps un signe plus saisissable, ils ont adopté pour une partie de leur costume un type uniforme : c'est une blouse présentant pour le tireur divers avantages, elle est d'une étoffe spéciale en laine, imperméable et légère elle peut, par un système de ceinture-attache, former un pli sur les côtés, tout en ménageant l'ouverture -d'une fente verticale placée sous la patte boutonnée. Par cette issue, le tireur peut, sans ouvrir ni relever la blouse, pénétrer en-dessous de ce vêtement ; il peut également y introduire une courroie de gibecière ou de ceinture ; des poches spéciales sont situées sur les côtés et sur les pans ; la ceinture est cousue et fixée dans la partie située sur les reins ; les pattes seules sont libres. Ce modèle, conçu en vue de tous les chasseurs et tireurs, en plaine ou sous bois, a été longuement étudié, discuté. Le monopole a été acquis par la Grande Maison, de Nancy, qui, fidèle à ses traditions d'intelligente et rapide initiative, a fait adopter son type dont elle a déposé le modèle, désormais sa propriété, et qui est d'un prix très modéré. C'est ce costume qui est représenté dans notre vignette. L'attitude donnée au chasseur en train d'ajuster permet de voir la disposition complète et les avantages principaux du vêtement adopté par nos tireurs. Nancy- Artiste qui a déjà pu donner en prime le joli croquis de Morot, sur le titre du Tireur, offre aujourd'hui à ses lecteurs ce croquis beaucoup [lus modeste, comme témoignage de l'intérêt qu'il apporte à une question pratique et toute d'actualité pour tous les chasseurs et les tireurs de la région. Nous faisons les vœux les plus sincères pour que cette belle fête réussisse et pour que, sur les vainqueurs, une forte majorité soit acquise aux plus habiles de notre frontière, gardant au fond du cœur cette pensée que ce qui serait aujourd'hui simplement pour nous un sujet de satisfaction et d'honneur, au jour où la France serait menacée, deviendrait une précieuse garantie de force et de confiance. PIF-PAF. NANCY SOUS LA RÉVOLUTION En 1881 et 1882 nous avons publié dans le journal de la Société d'archéologie lorraine quelques notes sur l'épigraphie nancéienne. Nous ignorions alors l'origine de plusieurs inscriptions révolutionnaires que nous avons relevées. Nous croyons bien faire aujourd'hui d'en rappeler quelques-unes et d'expliquer leur origine. Sur les deux tables des portes latérales de la Cathédrale, sur les portes Sainte-Catherine, Stanislas, Saint- Nicolas et Désilles on trouve encore des fragments d'une inscription parfaitement bien conservée au Palais du gouvernement, sur le deuxième pilastre à main gauche en entrant : Unité, Indivisibilité de -la République, Liberté, Egalité, Fraternité ou la mort. La même inscription précédée des mots : Maison de bienfaisance, existait encore en partie sur la façade de l'hôpital Saint-Julien, au-dessus de la porte d'entrée de la rue Pierre Fourier. Elle fut signalée en 1869 par l'abbé Guillaume, dans sou Epigraphie tumulaire. A ce moment on s'empressa de la recouvrir d'une couche de badig-eon jaunâtre. L'abbé Guillaume n'ayant pu lire entièrement ce qui en restait, transforma le mot Indivisibilité en celui à'individualité, ce qui n'est pas tout à fait la même chose. La Convention nationale par son décret du 25 septembre 1792, ayant déclaré la Républiqne française une et indivisible. Un an plus tard, le premier mois de l'an second, le représentant Faure était à Nancy ; sa mission consistait à s'éclairer sur l'esprit politique de la population ; en même temps il devait surveiller les ag-issements de Marat-Mauger, et faire exécuter les décrets de la Convention. Faure, en maintes circonstances, abusa des pouvoirs illimités que lui avait conférés la Convention nationale. ' C'est durant les premiers temps de sa mission, que nous voyons la Cathédrale-Primatiale devenue, en 1791, paroisse épiscopale, s'appeler en octobre 1793, le Temple de la Liberté. Nous en concluons, qu'à cette époque, on peignit les bonnets rouges qui se voient dans les clefs des deux portes latérales ; en novembre, elle prend le nom de Temple de la Vérité, et en frimaire, c'est-à-dire à la fin du même mois de novembre 1793, elle devient le Temple de la Raison, le 20 prairial an n, 3 juin on en fit le Temple de l'etre suprême. Après le 8 thermidor, on l'appela simplement le lemple. Le 29 brumaire an n (19 novembre 1793), Balthazar Faure, représentant du peuple à Nancy, publiait l'arrêté suivant :

7 NANCY-ARTISTE 259 «Art. I". Sous huit jours, date du présent arrêté, il sera placé au-dessus des différents bâtiments où se réunissent les corps administratifs ainsi qu'au-dessus des portes de la ville et de tous les édifices publics, un drapeau tricolore et au-dessus de chaque porte de ville et de bâtiments publics, ces mots : Unité, Indivisibilité de la République, Liberté, Egalité, Fraternité ou la mort. «II. Daus pareils délais, toutes les inscriptions de places ou de rues portant des noms de saints ou rappelant l'ancien régime ou la mémoire d'hommes flétris par l'opinion publique seront changées, et qu'il y sera substitué des noms qui rappellent une circonstance heureuse de la révolution ou la mémoire d'un homme mort qui aura été reconnu avoir bien mérité de la patrie.» Le 1" frimaire, c'est-à-dire le 21 novembre 1793, la municipalité terroriste qui siégeait à l'hôtel de ville, prenait une délibération conforme à l'article r r de l'arrêté Faure et ajoutait qu'une «pique serait substituée aux croix de Lorraine qui existent sur les tours du Temple de la Vérité.» Nous en demandons bien pardon à M. Auguin, voilà une particularité qui a échappé à l'auteur de la Monographie de la Cathédrale de Nancy. Cependant la gravure de Thiéry termine les girouettes des tours par des croix de Lorraine et les girouettes de 1728 n'ont aucune ressemblance avec celles de nos jours, soit dit sans malice. Bref, une-décade plus tard, le 11 frimaire an n, Faure destituait la municipalité terroriste. L'article II de son arrêté restait en suspens. Il ne fut exécuté que le. 13 pluviôse suivant par la même municipalité reconstituée par les représentants Lacoste, Baudot et Bar, alors que Faure était retourné à Paris rendre compte de sa mission à Ja Convention nationale. Dans cette circonstance, la municipalité de Nancy eopia servilement le tableau des noms de rues adoptés par la commune de Paris le 5 octobre 1792, dans lequel nous trouvons ceux-ci : Scévola, Franklin, Brutus, Egalité, Guillaume-Tell, Caton, Décius, Socrate, République, Régulus, Réunion, Révolution, Convention, Sans-Culottes, Piques, Indivisibilité, etc., etc. On se souvient encore de la chapelle des Petites-Carmélites qui existait dans la rue Saint-Joseph. Tout le monde a pu lire sur sa façade ces mots : Propriété nationale à vendre ou à louer. Cette iuscription édictée par le décret des 3-4 août 1793 était peinte au-dessus ou à côté de la porte d'entrée de chaque maison nationale ou d'émigré. Nous n'en connaissons plus d'échantillons à Nancy. Nous nous souvenons avoir lu, il y a vingt ou vingtcinqans une inscription révolutionnaire peinte sur la.façade intérieure de la porte Sainte-Catherine, du côté de la caserne, laquelle inscription devait être, aux termes du décret du 20 messidor an m (8 juillet 1795), reproduite sur toutes les portes de la ville : «Art. 12. Il sera placé à la sortie principale de chaque commune l'inscription suivante : Citoyen, respecte les propriétés et les productions d''autrui ; elles sont le fruit de son travail et de son industrie.» Cette maxime fut consacrée dans la Déclaration des droits et des devoirs de l'homme et du citoyen qui précède la Constitution du 5 fructidor an ni (22 août 1795). «Art. 4. La sûreté résulte du concours de tous pour assurer les droits de chacun. «Art. 5. La propriété est le droit de jouir et de disposer de ses bieus, de ses revenus, du fruit de son travail et de son industrie.» On voit par là que l'esprit qui a dicté le décret sur l'organisation des gardes-champêtres n'a pas été étranger à la rédaction de la déclaration des droits et des devoirs de l'homme et du citoyen, de fructidor an III. Un décret du 24 prairial an in (12 juin 1795), renvoie aux comités de gouvernement la proposition de substituer aux inscriptions placées sur les édifices nationaux : Vivre libre -ou mourir. Cette proposition ne dût pas être acceptée par les comités de la Convention car aucun décret ultérieur ne la confirme. Les mots : Place du- Peuple, sont encore un peu visibles dans la dixième taille de l'angle près la grille donnant sur la rue des Dominicains. A l'occasion des fêtes de 1866, il nous semble qu'on a fait disparaître en cet endroit plusieurs iuscriptions révolutionnaires qui se trouvaient à côté et au-dessus de la porte du poste actuel des pompiers. Nous avons découvert par hasard, sur la façade de l'hôtel de la Comédie, à l'angle de la rue Stanislas, l'inscription que nous avons.longtemps cherchée : Place Napoléon. Nous regrettons aussi vivement la disparition des inscriptions antérieures à la Révolution que celles postérieures à Nous admettons qu'elles s'effacent d'ellesmêmes, mais nous élevons la voix contre tous grattages et badigeons. Elles sont parties inhérentes des édifices publics et méritent d'autant plus de respect qu'elles forment une page historique de chacun d'eux. Gagné! CH. COURBE. «On me disait d'acheter des billets de loterie au lieu d'acheter des Pilules Suisses, moi j'ai préféré acheter vos pilules à 1 fr. 50 la boîte et je suis guéri de mes maux do tête. «DENARD, à Limoges.» A. Hertzog, pharmacien, 28, rue de Grammont, Paris.

8 260 NANCY-ARTISTE M"" C. METZMER 7, RUE GAMBETTA, Ancienne «ne «le la Poissonnerie NANCY PIANOS des meilleures marques ERARD, PLEYEL, HERZ, METZNER, GAVEATJ, etc. MUSIQUE Editions françaises et étrangères. Ed. LITOLFF, PETERS. LUTHERIE Violons anciens, violons neufs, violoncelles, archets, étuis, etc. CORDES harmoniques (de France et d'italie), cornets, fixités, cors, embouchures. Location de PIANOS et HARMONIUMS Accords. Réparations. Location de PIANOS assurant la propriété d'uu instrument loué. (Conditions à part). (El\RES MAISON MAJORELLE Rue Saint-Georges, Nancy. OBJETS D'ART Succursales pour la saison des eaux à Vittel et à Con trexéville. Fabrique d'instruments de Musique C. JACQUOT 19, Rue Gambetta, 19, Nancy Fournisseur du Conservatoire et de l'armée Pianos ERARD, PLEYEL, HERZ, ELKÉ, DEBAIN, etc. Harmoniums, violons et instruments à cordes, et de cuivre. 1 Vente à garantie et avec arrangements Abonnement à la lecture musicale. Accords, réparations et location. Grande salle p. concerts, cours et conférences. PHARMACIE HOMMËLL Place de la Cathédrale. Anticor contre Cor et Durillon PILULES DÉPURATIVES Pastilles aiitiglaircuses. Librairie N. GROSJEAN Place Stanislas, 7, Plan de la Ville de Nancy, par Roussel. Promenade dans Nancy et ses environs, par H. Lepage. Carte des environs 30,000 e, une feuille coloriée. Flore de Lorraine, par Godron, nouvelle édition revue. Livres illustrés, livres classiques. QUARTIER LE PLUS SAIN DE NANCY A PROXIMITE DE LA GARE A vendre à l'amiable par lots de toute dimension, au gré des amateurs. Rue de Thionville, entre les rues Isabey el de l'oratoire parallèle à la rue de Rigny, égouts, eaux et gaz. AH l/cddhic ^ue d e H me > rue de Toul. AU WtnDUlO ". Rue de Paris et rue de Turique. Quantité de beaux arbres et Sources d'eaux vives. FACILITÉ DE PAIEMENT S'adresser à M. Emile JACQUEMIN, areniteele-entrepreneur, rue Isabey, 43, Nancy. Maison C. MATTH1S et C ie 23, BUE HERE PIANOS et HARMONIUMS des meilleures fabriques NOUVEAUTÉS MUSICALES EN TOUS GENRE" LISEZ!! Incroyable bon marché, Pour 13 francs seulement toute per sonne reçoit une montre à cylindre e Or-Talmi très élégante et très fii à l'ouvrage bien régulier, d'il marche juste et exacte à la seconde de Nancy au garantie cinq années par écrit. C ouvrage magnifique se trouve da une boîte en Or-Talmi massif et in destructible, très élégante, à verre l cristal fin. Ces montres équivalent des montres d'or pur et sortent d'un manufacture qui a fait faillite, où e ont coûté bien plus auparavant. Not représentant général à Vienne emoi ces montres en tous les Etats et à t le monde, pour une remise d'arge d'avance de 13 Francs seulement, i contre remboursement. Aussi joint-o à chaque montre une chaîne élégant en. Or-Talmi offerte gratuitemen Celui qui veut avoir une bonne mon' à bon marché devrait en conimani aussi vite que possible, car à cepp modique inouï tout le stock se bientôt vendu. Adresser les ordres à M. KANi représentant général à Vienne, Leopoldsgasse Nr. 11, Vienne (A~ triche). OPÉRATIONS DE BOURSE AU COMPTANT ET A TERME Sur les Places tle PARIS et rte S-YOÏ Sans autre commission que le courtage de l'agent de Change. A PARIS, 33, Rue rte Provence. Banque de Rhône et Loire : D'AD. SELLENICK RADEPONT, valse p. piano, prix net 2 MARCHE INDIENNE - - I 65 SOUVENIR DE SERQUIGNY.mazur. 2» AUX BORDS DU SÉBAOU, fait, arabe 2 >' RETRAITE TARTARE, - I 65 COSETTE, polka - 50 Chaque morceau à 4 mains, prix, net : 2 fr. et 2,50. Les mêmes, pour Orchestre et pour Musique militaire. DIS BIOI! QUEL EST TON PAYS? chant alsacien, poésie d'erckmann-chatrian, dessin de Jundt, prix net 1 fr. Transcriptions par Hausser, Battman, Desseai x. PARIS. Alphonie LBDUC, 3, RUE DE GRAMMONT. CAO'JTCHOUC EN TOUS GENRES L. & CH. RUEFF 38, rue des Dominicains, NANCY. A A la Porte Stanislas JACQUEMIN ET FILS 16, Rue de Serre, 16. Quincaillerie, ARTICLES DE CHASSE, de Chauffage et d'eclairage. A. BENTZ Fils MARCHA ND-TAILLEUR demeure actuellement 27, RUE STAMÏS3LAS, 27 NANCY CHRISTIAN-BERNTHEISEL Arquebusier 32, Rue des Dominicains NANCY ITWO.Y, 6, Rue fia font. r Plusieurs VIOLONS DE MAITRE A VENDRE S'adresser chez Madame CUVINO Cours Léopold, n" 13.! D MÀNG AISONS f PELLICULES( et autres Maladies dn Cuir Chevelu, (j Chute des Cheveux % GUÉHIEg RAPIDEMENT PAR LA POMMADE DESLAURIERSfc Deslauriers, Chimiste, 31, r. de Clêry, Pari 5 HT OHHZ TGUS LES PHA.RUAOIBNS & PABÏPH*UB H * Le Directeur-Gérant, E. NANCY. AUGUIN. IMP. CRÉPIN-LEBLOND. A

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano 5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano Ce guide peut être librement imprimé et redistribué gratuitement. Vous pouvez pouvez l'offrir ou le faire suivre à vos amis musiciens. En revanche,

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

J'aime les fossettes qui creusent votre joue et aussi les petites imperfections autour de votre bouche Je me sens bien en votre compagnie

J'aime les fossettes qui creusent votre joue et aussi les petites imperfections autour de votre bouche Je me sens bien en votre compagnie Je suis contente de vous voir ici Vous êtes beaux Vous me faîtes du bien Vous avez la FORCE vous êtes distingué Vous m accueillez avec bienveillance Vous êtes souriants Votre présence est merveilleuse

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE 1 ER MAI 1802 (FLOREAL AN X) TITRE I DIVISION DE L'INSTRUCTION Art.1. L'instruction sera donnée : 1 Dans les Écoles primaires établies par les commu nes ; 2 Dans

Plus en détail

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802)

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) La loi du 11 floréal an X spécifie que l'enseignement comporte trois degrés : primaire, secondaire, spécial et qu'il est dispensé dans quatre catégories d'établissements

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Notr'Canard Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Chers amis de la Confrérie St Hubert du Grand-Val, L'automne, est-ce la saison des chasseurs? La réponse est: non! Le chasseur

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

ADIS, Barbezieux était une petite ville silencieuse et peu de voitures passaient boule-

ADIS, Barbezieux était une petite ville silencieuse et peu de voitures passaient boule- ADIS, Barbezieux était une petite ville silencieuse et peu de voitures passaient boule- J vard Chanzy; vers midi, quelques grands personnages pleins de recueillemeiit, le procureur Lanata, le président

Plus en détail

Navigation dans Windows

Navigation dans Windows Cours 03 Navigation dans Windows Comme je le disais en introduction, notre souris se révèle plus maligne qu'elle n'en a l'air. À tel point qu'il faut apprendre à la dompter (mais c'est très simple, ce

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Série TD 3. Exercice 4.1. Exercice 4.2 Cet algorithme est destiné à prédire l'avenir, et il doit être infaillible! Exercice 4.3. Exercice 4.

Série TD 3. Exercice 4.1. Exercice 4.2 Cet algorithme est destiné à prédire l'avenir, et il doit être infaillible! Exercice 4.3. Exercice 4. Série TD 3 Exercice 4.1 Formulez un algorithme équivalent à l algorithme suivant : Si Tutu > Toto + 4 OU Tata = OK Alors Tutu Tutu + 1 Tutu Tutu 1 ; Exercice 4.2 Cet algorithme est destiné à prédire l'avenir,

Plus en détail

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904)

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) ARCHIVES MUNICIPALES DE NANCY 3 Z FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE THIBAUD PETER SOUS LA DIRECTION DE DANIEL PETER, CONSERVATEUR, NANCY 2008 2 FICHE DESCRIPTIVE CHAMP DESCRIPTION

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Session : 2005 Code : Page : 1/4 CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Epreuve de Français SESSION 2005 SUJET Ce sujet comporte 4 pages : de la page 1/4 à la page 4/4. Assurez-vous que cet exemplaire est complet. Si

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

Le conditionnel présent

Le conditionnel présent Le conditionnel présent EMPLOIS On emploie généralement le conditionnel présent pour exprimer: une supposition, une hypothèse, une possibilité, une probabilité ( certitude); Ça m'étonnerait! J'ai entendu

Plus en détail

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir...

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir... Les trois groupes de verbes 1er groupe : tous les verbes terminés par er (chanter,manger, tomber, laver...) sauf aller qui est irrégulier 2ème groupe : tous les verbes terminés par ir (finir, agir, réfléchir

Plus en détail

Si c était une machine, ce serait un ordinateur génial pour voyager dans le temps et vers les autres continents.

Si c était une machine, ce serait un ordinateur génial pour voyager dans le temps et vers les autres continents. En classe, nous avons imaginé à quoi ressemblerait l école qui nous apprendrait à grandir heureux. Nous avons joué à «si c était» et improvisé, par ce jeu oral, autour du thème de l école de nos rêves

Plus en détail

HOMMES EN STOCK. De Hanicka ANDRES. Présente une exposition photographique/performance. LA COMPAGNIE Théâtre avec Entractes

HOMMES EN STOCK. De Hanicka ANDRES. Présente une exposition photographique/performance. LA COMPAGNIE Théâtre avec Entractes LA COMPAGNIE Théâtre avec Entractes Présente une exposition photographique/performance HOMMES EN STOCK De En partenariat avec le C2 à Torcy (71) Théâtre avec Entractes est une compagnie créée, sous l impulsion

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

La pédagogie selon Henri Marion

La pédagogie selon Henri Marion La pédagogie selon Henri Marion Extraits de Leçons de psychologie appliquée à l éducation (Armand Colin, 1882) Objet de la pédagogie. -La pédagogie est la science de l'éducation. Le mot pédagogue, d'origine

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

Des espaces prestigieux pour des instants magiques

Des espaces prestigieux pour des instants magiques Des espaces prestigieux pour des instants magiques Vous recherchez un lieu d exception pour réunir vos collaborateurs ou vos partenaires, les Châteaux de la Drôme vous proposent le dépaysement et la richesse

Plus en détail

L'ECOLE NATIONALE D'ARCHITECTURE DE NANCY ARCHITECTURE LIVIO VACCHINI

L'ECOLE NATIONALE D'ARCHITECTURE DE NANCY ARCHITECTURE LIVIO VACCHINI L'ECOLE NATIONALE D'ARCHITECTURE DE NANCY ARCHITECTURE LIVIO VACCHINI Simon P Laurent - Artiste - www.lotus-mineral.com - 2012 - REMERCIEMENTS Le présent travail est une commande de l'école Nationale Supérieure

Plus en détail

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT Le 7 mars 1867, un acte d acquisition est passé par les pères Mariste avec la commune de Rochefort par devant M. Dutour, notaire à Rochefort, portant sur un

Plus en détail

Le Livret du Citoyen

Le Livret du Citoyen Le Livret du Citoyen Bienvenue à l âge de la majorité! Vous venez d avoir 18 ans et à l occasion de la remise de votre carte d électeur, l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Repères historiques MUSIQUE ET VARIATION. Objectifs. Léonard de Vinci W.A.Mozart G.Bizet

Repères historiques MUSIQUE ET VARIATION. Objectifs. Léonard de Vinci W.A.Mozart G.Bizet MUSIQUE ET VARIATION Objectifs A être auditeur, interprète et créateur. A décrire, identifier et caractériser les éléments constitutifs du phénomène musical. A écouter sa production pour la corriger et

Plus en détail

Cet examen comprend 2 parties. Les réponses à ces deux parties doivent figurer sur des pages séparées. MERCI

Cet examen comprend 2 parties. Les réponses à ces deux parties doivent figurer sur des pages séparées. MERCI Cet examen comprend 2 parties. Les réponses à ces deux parties doivent figurer sur des pages séparées. MERCI!"#-t-! $!#%&'!( PARTIE I? Expliquez ses idées en vos propres mots et commentez-les (environ

Plus en détail

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS :

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : Tania Mouraud : Glamour-ing, 2000 C est un film vidéo qui montre un acteur de théâtre qui se maquille avant d aller sur scène. Ça se passe en Inde. L acteur

Plus en détail

$?;./$/-$.08-/$N$G"O"/2$P;"-0;:11:

$?;./$/-$.08-/$N$GO/2$P;-0;:11: On est dans un tout autre registre avec le Candide de Rafael Bianciotto au Théâtre de Ménilmontant (01.46.36.98.60). Est-on à la commedia dell arte, au cirque, au théâtre de marionnettes? On ne sait. C

Plus en détail

HiDA Fiche 1. Je crois que ça va pas être possible ZEBDA. Leçon EC1 - Les valeurs, principes et symboles de la république

HiDA Fiche 1. Je crois que ça va pas être possible ZEBDA. Leçon EC1 - Les valeurs, principes et symboles de la république HiDA Fiche 1 Education Civique Partie 1 La République et la citoyenneté Leçon EC1 - Les valeurs, principes et symboles de la république Je crois que ça va pas être possible ZEBDA Je crois que ça va pas

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE

UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE Bienvenue chez P&V En vous confiant à P&V, vous choisissez un assureur qui recherche avant tout l intérêt de ses assurés. Depuis son origine, en 1907, P&V s appuie sur des valeurs

Plus en détail

Ling Tsui dans son bureau de Paris avec le ministre Sun Jiadong

Ling Tsui dans son bureau de Paris avec le ministre Sun Jiadong 1 of 6 Vers la célébrité CHAPITRE 12: Demain est un mystère Un jour de 1991 où je me trouvais en réunion dans mon bureau de Paris avec le professeur Sun Jiadong, ministre chinois de l'industrie aérospatiale,

Plus en détail

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT Activité pédagogique autour du roman, de Danielle Malenfant ISBN 978-2-922976-38-0 ( 2013, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités autour du roman RÉSUMÉ DU

Plus en détail

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille L Illusion comique De Corneille L œuvre à l examen oral Par Alain Migé Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille PREMIÈRE QUESTION : L ÊTRE ET LE PARAÎTRE Le titre même de L illusion

Plus en détail

JOURNAL D UN TEMOIN DEPUIS LA BELGIQUE (Roberto J. PAYRO, pour La Nación)

JOURNAL D UN TEMOIN DEPUIS LA BELGIQUE (Roberto J. PAYRO, pour La Nación) JOURNAL D UN TEMOIN DEPUIS LA BELGIQUE (Roberto J. PAYRO, pour La Nación) Bruxelles, lundi 3 août (1914) Bruxelles vient de s éveiller avec une effroyable impression. On n a appris qu aujourd hui, ce matin,

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré.

Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré. Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré. Il faudrait que tu fasses ce voyage. Tout d'abord, tu ne travailleras pas et tu verras tes copains à longueur de journée. Puis, tu n'auras

Plus en détail

Association «La gestion du foyer rural de Manderen» REGLEMENT D'UTILISATION DU FOYER RURAL

Association «La gestion du foyer rural de Manderen» REGLEMENT D'UTILISATION DU FOYER RURAL REGLEMENT D'UTILISATION DU FOYER RURAL GENERALITES Article 1 : Article 2 : Le présent règlement est applicable au Foyer Rural de Manderen. L'association dispose librement de la salle. Nul ne peut prétendre

Plus en détail

CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes.

CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes. CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes. Texte 1 La colombe et la fourmi Une fourmi se penche dans l'eau et tombe. Le ruisseau est pour

Plus en détail

On faitle rnarche. avec Papa

On faitle rnarche. avec Papa On faitle rnarche avec Papa Apres diner, Papa a fait les comptes du mois avec Maman. - Je me dernande ou passe l'argent que je te donne, a dit Papa. - Ah! j'aime bien quand tu me dis ca, a dit Maman, qui

Plus en détail

L ECOLE DE L ARNAQUE

L ECOLE DE L ARNAQUE L ECOLE DE L ARNAQUE Vous avez tous eu des projets de rénovation ou des projets d améliorations de votre habitation! Voici toutes les techniques de vente, les secrets des commerciaux, les pièges à éviter

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

www.1sms.re Définition des termes ARTICLE 1 - Objet : ARTICLE 2 - Règles : ARTICLE 3 - Participation : REGLEMENT GENERAL DES JEUX SMS DE SYSEXPERT

www.1sms.re Définition des termes ARTICLE 1 - Objet : ARTICLE 2 - Règles : ARTICLE 3 - Participation : REGLEMENT GENERAL DES JEUX SMS DE SYSEXPERT SysExpert 2011 Règlement des jeux SMS de SysExpert - V1.0 - Olivier BORTONE Page 1 de 5 Définition des termes «SMS» désigne un ou plusieurs messages texte alpha numérique (maximum 120 caractères) rédigé

Plus en détail

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS?

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS? Né dans un milieu où on lisait peu, ne goûtant guère cette activité et n ayant de toute manière pas le temps de m y consacrer, je me suis fréquemment retrouvé, suite à ces concours de circonstances dont

Plus en détail

Histoires de pauv filles et drôles de dames

Histoires de pauv filles et drôles de dames Histoires de pauv filles et drôles de dames Les Dieselles Comédie LES DIESELLES Né en 2006 de la rencontre de deux comédiennes autour de la découverte de textes d auteurs contemporains, le duo professionnel

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

Les traitements de texte : open office writer

Les traitements de texte : open office writer Les traitements de texte : open office writer Qu'est ce qu'un traitement de texte? Peut être le paragraphe qui passionnera le moins, il apparaît néanmoins nécessaire de savoir ce qu'est (de manière grossière)

Plus en détail

Les Allemands sont entrés en Moravie. Ils y sont arrivés à cheval, à moto, en voiture, en camion mais aussi en calèche, suivis d unités d infanterie

Les Allemands sont entrés en Moravie. Ils y sont arrivés à cheval, à moto, en voiture, en camion mais aussi en calèche, suivis d unités d infanterie 1 Les Allemands sont entrés en Moravie. Ils y sont arrivés à cheval, à moto, en voiture, en camion mais aussi en calèche, suivis d unités d infanterie et de colonnes de ravitaillement, puis de quelques

Plus en détail

Le relooking de Sabrina

Le relooking de Sabrina Le relooking de Sabrina 29/01/2008 16:45 Sabrina a 27 ans, habite Genk avec son mari et ses 3 enfants (7 ans, 6 ans et 18 mois) et travaille pour les Magasins du monde. Physiquement, elle a les yeux verts,

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : ----------------------------------------------------------------------------- L ATELIER du COQUELICOT 1 «Spectacle marionnettes», juillet 2015 TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) Personnages : - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1 NOUVEAU TEST DE PLACEMENT Compréhension écrite et structure de la langue Pour chaque question, choisissez la bonne réponse parmi les lettres A, B, C et D. Ne répondez pas au hasard ; passez à la question

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

La liberté guidant le peuple sur les barricades

La liberté guidant le peuple sur les barricades La liberté guidant le peuple sur les barricades Eugène DELACROIX 1830 Une étrange lumière Le soleil brille à travers la fumée de la poudre. Les écrits nous disent que nous sommes en début de matinée et

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur La Master Class de Grégoire Solotareff, auteur-illustrateur et responsable de la collection Salon du livre - mars 2015 De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur Mon expérience d

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans.

F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans. F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans.fr/ et ne peuvent en aucun cas suffire. Ce sont uniquement des compléments

Plus en détail

LA LETTRE FORMELLE PROFESSIONNELLE COMMERCIALE ADMINISTRATIVE LA LETTRE DE RÉCLAMATION MODÈLES

LA LETTRE FORMELLE PROFESSIONNELLE COMMERCIALE ADMINISTRATIVE LA LETTRE DE RÉCLAMATION MODÈLES LA LETTRE FORMELLE PROFESSIONNELLE COMMERCIALE ADMINISTRATIVE LA LETTRE DE RÉCLAMATION MODÈLES Présentation d'une lettre Le courrier professionnel utilise classiquement deux présentations : "à la française"

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

La promotion de la pluralité linguistique dans l usage des nouvelles technologies de l information et de la communication

La promotion de la pluralité linguistique dans l usage des nouvelles technologies de l information et de la communication Intervention de M. Khamsing Sayakone, Président de la section Lao de l APF à la 32 ème session de l APF (30juin-3 juillet 2006, Rabat, Maroc) (31 La promotion de la pluralité linguistique dans l usage

Plus en détail

REMARQUES SUR LE PETIT FRAGMENT DE TABLETTE CHYPRO MINOENNE TROUVÉ A ENKOMI EN 1952. par EMILIA MAS SON

REMARQUES SUR LE PETIT FRAGMENT DE TABLETTE CHYPRO MINOENNE TROUVÉ A ENKOMI EN 1952. par EMILIA MAS SON REMARQUES SUR LE PETIT FRAGMENT DE TABLETTE CHYPRO MINOENNE TROUVÉ A ENKOMI EN 952 par EMILIA MAS SON. C'est pendant sa campagne de 952 à Enkomi que M. Porphyrios Dikaios a trouvé un petit fragment de

Plus en détail

Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet.

Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet. La liberté guidant le peuple Cette toile d Eugène Delacroix évoque la Révolution de Juillet. L'insurrection populaire du 27, 28 et 29 juillet 1830, à Paris, renverse Charles X, dernier roi bourbon de France

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Je me souviens de la naissance de mes enfants Je me souviens des bons moments Je me souviens aussi des mauvais Je me souviens de la solitude Je me souviens

Plus en détail

Bulletin concurrence et antitrust

Bulletin concurrence et antitrust Novembre 2013 Bulletin concurrence et antitrust Infractions réglementaires : La Cour suprême réitère que l'erreur de droit n'est pas un moyen de défense, mais ouvre le débat sur une nouvelle exception

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail