NANCY-ARTISTE. Revue hebdomadaire des Beaux-Arts en Lorraine PARAISSANT LE DIMANCHE. Rédacteur en chef : El. ^XJG-XJIUST

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NANCY-ARTISTE. Revue hebdomadaire des Beaux-Arts en Lorraine PARAISSANT LE DIMANCHE. Rédacteur en chef : El. ^XJG-XJIUST"

Transcription

1 Deuxième Année. N 28. l>e Muméro : SO centimes. Dimanche 3 Août NANCY-ARTISTE Revue hebdomadaire des Beaux-Arts en Lorraine PARAISSANT LE DIMANCHE Rédacteur en chef : El. ^XJG-XJIUST Rédaction «& Administration : 31, rue Saint-IMziei* SOM M Al R E LITTÉRATURE La nature et le naturalisme (suite), Relier. MUSIQUE ET THÉÂTRE Nos artistes en province : M"' Wilhem ; M. Bovet. Informations musicales : Conservatoire national de Paris'; Le choléra et la musique ; L'acte de naissance de Verdi ; Piano double à queue. STAND Nos tireurs de l'est au grand concours de Paris. PEINTURE ET SCULPTURE Autour des vitrines. L'amour et la folie. Entretien des musées. Nancy sous la Révolution. Réclames. Annonces. LITTÉRATURE LA NATURE & LE NATURALISME ai IV. Si on soumettait à l'arbitrage d'un jury vétérinaire la page enthousiaste que Buffon a consacrée à la race che-- valine, il y a gros à parier que fort peu d'entre les membres de ce corps aussi savant que pratique accorderait à son auteur le bénéfice des circonstances atténuantes. Aucun d'eux, dans tous les cas, ne consentirait à reconnaître dans le mammifère peureux et rétif que nous connaissons le superbe et belliqueux animal que décrit son ardent panégyriste. Ces messieurs auraient raison, sans doute, puisqu'ils ont fait du cbeval l'objet d'études approfondies. Ils savent à quoi s'en tenir sur les prétendues qualités dont le gratifie si libéralement l'auteur de l'histoire naturelle ; je ne puis m'empêcher de croire nonobstant que la description si singulièrement idéale de Buffon, en fait naître une idée infiniment plus exacte et naturelle que ne pourrait le faire le corps entier des vétérinaires réunis à cet effet en collaboration, eût-ii été à l'école de M. Thomas Gradgrind. Sans doute, la défi- Ci) V. les numéros 25, 26 et 27. nition qu'en donne ce savant professeur par la bouche de son élève Bitzer, est de tous points irréprochable : «Quadrupède, herbivore, 40 dents dont 24 molaires, 4 canines et 12 incisives, change de robe au printemps, dans les pays marécageux change aussi de sabots, lesquels sont fort durs en général et demandent, néanmoins à être ferrés de temps en temps.» (1)... Mais je me demande si les enfants de nos écoles et même leurs grands parents, reconnaîtraient aussi bien à ces signes que lés élèves dudit Gradgrind, le vainqueur de Longchamp, le noble compagnon de nos travaux guerriers? Tout au plus la définition de Bitzer conviendrait-elle à un cheval de fiacre... et encore?.. Ainsi de l'homme. Laissons les géants de la Bible et ceux de la fable. Ne parlons ni d'eve, ni d'adam, ni de Noë, ni de Mathusalem, ni des patriarches, ni même des héros d'homère!... Reconnaissons, cependant, que, réduit aux proportions mesquines que lui ont faites le progrès des mœurs, et de la civilisation, l'homme est après tout, ce qu'il y a de mieux dans la grande famille des vertébrés, et que Messieurs les naturalistes lui font un tort énorme en le peignant à travers le petit bout de leur lorgnette. Avec moins d'enthousiasme que Buffon n'en montre pour le cheval, mais avec plus de profondeur et de vérité, Pascal dit, en parlant de l'homme, qu'il est ce qu'il y a de plus petit et de plus grand au monde, définition très large et que chacun pouvait, ce semble, interpréter à sa convenance, trop étroite cependant, pour l'école nouvelle qui, rejetant l'un et l'autre membre de cette définition, a fait de l'homme ce qu'il y a de plus ridicule et de plus indécent. C'est trop. Je suis loin d'être optimiste, l'optimisme étant à mon gré la plus sotte des manies, mais que dire de ce pessimisme hystérique qui fait tout le fond du prétendu naturalisme? Vraiment, Messieurs, est-cé bien l'homme, ou plus modestement, sônt-ce bien des hommes que vous avez voulu mettre en scène? N'est-ce point sous ces traits que la mythologie fait grimacer ses satyres? Encore, prcnd- (1) Dikens. Les Temps difficiles.

2 254 NANCY-ARTISTE elle soin de les cacher au plus épais des grands bois, tant la pudeur est un sentiment naturel, même dans l'état-major de Pan ou de Priape. Par quel côté, ditesmoi, appartiennent-ils à la nature humaine? Est-ce du sein de cette race qui, comme l'enseigne votre professeur en philosophie, «emploie le meilleur de son temps a dormir, à dîner, à bailler, h travailler comme un cheval, à s'amuser comme un singe ; (1)» est-ce, dis-je, de ce milieu grotesque que sont sortis les progrès dont vous êtes si fiers? Quels traits communs ont vos fantoches articulés avec les inventeurs de la poudre à conon ou du télégraphe? Est-ce de leurs, rangs que sont sortis les chantres inspirés de la Bible ou de l'illiade, les architectes du Parthenon ou même celui de l'opéra nouveau, si lourd qu'il puisse être? Mais nous n'avons pas, nous n'avons jamais eu, direzvous, l'intention de portraire les héros de l'humanité, quoiqu'au fond, il s'en ti'ouve parmi eux, bon nombre qui nous fourniraient d'assez jolis tableaux naturalistes. Ce n'est ni parmi les Vestales, ni parmi les Vincent-de Paul que nous cherchons nos modèles. La matière serait trop courte et légèrement monotone... Soit, c'est le côté bestial qui vous séduit dans la nature humaine. Mais êtes-vous bien sûrs de l'avoir saisi dans sa force, le relief de l'animal en rut, de la bête, en délire? Je ne le pense pas et vousnele croyez guère, car vous n'avez garde de vous risquer en face d'othello, d'antoine ou même du monstre Caliban. Il est à la fois plus profitable et plus habile d'ouvrir la porte du lupanar et d'en montrer le petit drame intérieur. Sans doute le théâtre est étroit ; mais que de richesses naturalistes ne renferme-t-il pas? Quel coloris! Quelles poses variées! Quelle merveilleuse acrobatie de la concupiscence!!!... Et quand le petit peuple qui grouille là-dedans a mis fin à sa gymnastique, et demeure sans souffle sur un parquet sali, que reste-t-il! Rien, plus rien. Le roman est fini : nous sommes au dénouement Et cependant le monde vit et marche au dehors, le monde vit et marche, non par la grâce du naturalisme, mais par l'élan d'une force intérieure qui réagit contre la folie bestiale d'un moment. C'est à la tribune que je trouve Mirabeau ; c'est quand il refrène le délire révolutionnaire et non quand il se livre à sa passion monstrueuse qu'il est vraiment lui-même. L'artiste n'a pas le droit de dénaturer Bacon en nous le montrant âpre au gain et concussionnaire, s'il ne nous le fait voir la plume a la main écrivant le Nov-um Organum et donnant le branle à l'esprit philosophique nouveau. Il n'y a point de grand homme, a-t-on dit, pour son valet de chambre. C'est vrai. C'est le rôle qu'à choisi le naturalisme, rôle de valet curieux, indiscret et bavard. Que les maîtres antiques comprenaient mieux, l'art et surtout la nature! Ils ont su faire, tout (1) Taine, L?s Philosophes français. comme nous, leur part à l'instinct brutal, à la manie, aux ridicules ; mais ils ont eu bien soin de les resserrer dans les limites du cadre comique, réservant pour l'homme 'pensant et agissant avec ses vertus, ses vices et même ses emportements, le théâtre plus vaste de l'histoire ou de la grande poésie. Ils estimaient, et en cela ils ont fait preuve de haute raison, : que certaines infirmités de nature ne sont après tout que l'extériorité de la race et ne lui appartiennent pas plus que les végétations parasites qui s'attachent à sa peau ou les callosités de son épiderme. Que m'importent le petit drame intérieur delà vie de Marc-Aurèle ou les manies de Caton. Malheur à eux pourtant si le naturalisme était venu les mesurer à son aune! La nature humaine, croyez-le bien d'ailleurs, n'a pas cette profondeur de vice et de pourriture que vous aviez cru découvrir. Le crime lui-même a son hypocrisie. Du fond de son trou noir le scélérat le plus endurci jette parfois sans le dire à personne, un regard d'envie vers la pure lumière. S'il crie, c'est pour s'étourdir ; s'il se débat, c'est contre le démon qui l'obsède ; s'il blasphème c'est qu'il enrage d'avoir tort ; s'il maudit le ciel, c'est qu'il sait bien qu'on lui en fermera la porte au nez... et, même, sous cette forme barbare, c'est encore une glorification de la loi de justice et de vérité Ce qu'il faut découvrir à travers tout ce tapag*e, au milieu de toutes ces souillures, ce sont les restes de l'âme, les épaves de la pensée et de la raison sinon de la vertu, et ne point les replonger brutalement au fond de l'eau lorsqu'ils émergent et flottent à la surrace. Soyons justes cependant et déduisons quelques-unes des causes qui militent en faveur du naturalisme ou tout au moins atténuent sa part de responsabilité. Ce sera pour nous l'occasion de répondre à certaines objections que nous adressent quelques lecteurs bien intentionnés, mais trop indulgents. IÏELLEH. (A suivre.) MUSIQUE & THÉÂTRE NOS ARTISTES EN PROVINCE M" c WILHEM. Le Journal de Vichy consacra à Mlle Alice Wilhem, notre future première chantause, les lignes suivantes dont le ton nous paraît un peu bien dithyrambique : Elle est charmante! Voilà tout ce que le monde dit ; voilà tout ce que le monderépète. Après chaque représentation, après chaque acte, après chaque scène, il n'y a qu'une phrase, une

3 NANCY-ARTISTE 255 petite phrase singulièrement expressive dans son laconisme pour rendre le sentiment général : Elle est charmante! Il se dégage de sa mignonne personne une puissance d'attraction telle qu'on ne songe pas à analyser les défauts de son jeu. Ces défauts mêmes, chez elle, deviennent des qualités. Ils sont charmants, comme sa voix, comme ses yeux, comme son sourire, comme sa physionomie. On applaudit son inexpérience de la scène et le laisser-aller d'enfant gâté avec lequel elle donne la réplique. Elle est charmante! Hé bien oui, elle est charmante, avec sa jeunesse, sa gentillesse, sa mutinerie ; et la critique désarme devant elle- Et quand une plume s'apprête à écrire : «Quel dommage qu'elle ne soit pas plus comédienne!» cette plume hésite ; elle s'arrête devant le murmure flatteur du public qui répète : Elle est charmante! Elle est charmante! D'ailleurs, si elle n'est pas encore comédienne, elle le deviendra. Elle a.un vif sentiment de la scène. Quand elle veut se donner la peine d'être autre chose qu'un enfant gâté, elle a des jeux de physionomie très expressifs et très justes. Dans Mignon, elle a rendu d'une façon adorable certaines scènes de coquetterie. Dans Si fêlais Roi, elle a eu de beaux éclairs d'indignation et de beaux élans d'amour. Quant à la voix, elle est tout bonnement merveilleuse. La première fois qu'on l'entend, on est charmé par sa pureté et sa fraîcheur. Ensuite on est étonné de son étendue. Et quelle souplesse! La prima donna en joue comme un enfant, d'un bilboquet. Elle accomplit, sans efforts apparents, de véritables tours de force. Et quel brio! Des cascades de notes s'égrenant comme des perles, des feux d'artifice, des fusées de chant! Quelquefois une pointe de sentiment délicieusement rendue ; plus généralement de la gaieté la joyeuse humeur de l'oiseau qui, au printemps, baigné de soleil, ivre de vie, entonne à plein gosier son hymne à la nature. Vous êtes charmante, Mademoiselle Wilhem. C'est par ces mots que j'ai commencé, c'est par eux que je veux finir. De cette façon, je suis bien sûr d'être l'écho de quelqu'un qui avait plus d'esprit que Voltaire, Monsieur Tout-le-Monde. A prendre l'article an pied de la lettre, la future pensionnaire de M. Carré serait tout bonnement une merveille. Nous autres de Nancy, nous sommes plus froids que le3 névropathes do Vichy ; nous ne doutons de rien, mais nous nous réjouissons de constater par nous-même. M. BOVET. M. Bovet a quitté le Mans sous d'excellents auspices. M. Bovet, dit le Monde-Artiste, s'est montré magnifique dans son personnage de Don José. Notre excellent premier ténor a terminé dignemént la saison en chantant avec une maestria véritable et en jouant avec l'acquit d'un comédien consommé. Pour lui aussi, les bravos ont été souveutes fois réitérés. Le dramatique quatrième acte était enlevé par José et Carmen d'une façon vraiment remarquable. M. Bovet laisse au Mans un souvenir aussi sympathique que flatteur, grâce à la haute valeur qu'il a mise au service du répertoire. Nos meilleurs souhaits aux succès futurs accompagnent son départ. Informations musicales CONSERVATOIRE NATIONAL DE PARIS. Nous apprenons avec plaisir que M. Georges Gandoin, élève de son oncle, M.. Charles Gandoin, professeur au Conservatoire de Nancy, vient de remporter un accessit à la classe de basson ; ce succès est d'autant plus méritoire que ce jeune homme faù son service militaire comme musicien au 5 de ligne et par conséquent n'a pas tout son temps à lui : ce succès (il n'y a pas eu de 1 er prix de donné) est donc spécialement digne d'estime et fait autant d'honneur au professeur qu'à l'élève. LE CHOLÉRA ET LA MUSIQUE. Bien que la saison d'été ne soit pas de sa nature très favorable au théâtre non plus qu'à la musique, elle.n'avait nul besoin de l'apparition du choléra pour être, cette année, plus fâcheuse encore. La maladie maudite ne se contente pas, en effet, de faire de nombreuses victimes, elle arrête toufet cause des désastres sans nombre. A Marseille et à Toulon elle a amené la fermeture de tous les théâtres, et les pauvres artistes de ces théâtres non-seulement se trouvent sans ressources, mais se voient refuser partout des engagements, parce qu'on redoute de les voir amener le fléau avec eux. A Lyon, le théâtre des Célestins a é é fermé aussi, par ordre de la municipalité, si bien que la troupe du Palais-Royal, qui devait y donner des représentations, Daubray et Millier en tète, a dû revenir à Paris. Enfin, le Trovaiore annonce que le grand concours international de musique qui devait s'ouvrir à Turin le 1 er août, à l'occasion de l'exposition de cette ville, est remis, pour des raisons de santé publique, à une époque indéterminée, et la quatrième réunion générale des orphéonistes de France, qui devait avoir lieu prochainement à Paris, est reculée, elle aussi, jusqu'au mois de mai 1885! L'ACTE DE NAISSANCE DE VERDI On sait que tous les biographes, jusqu'à ce jour, ont placé la naissance de l'auteur à'aida et de Rigoletto au

4 256 NANCY-ARTISTE 9 octobre M. Arthur Pougin est le premier qui ait démontré ici même, il y a quelques années, que cette date était fausse, et cela en s'appuyant sur un fait historique indiscutable. Toutefois, il avait cru devoir fixer cette date au 9 octobre 1813, et de son côté, M. Caponi, dans 1a traduction italienne qu'il publia de spn travail intéressant, l'avait placée au 11 octobre, s'appuyant sur l'acte de baptême du maître, relevé sur les registres de l'église San-Michele de Roncole. Or, l'auteur et le traducteur étaient l'un et l'autre dans une légère erreur, et la vérité se trouve précisément entre les deux : Verdi est né le 10 octobre Mais là peut-être n'est pas le côté le plus curieux et le plus intéressant de cette rectification, qui nous est apportée par la Gazzetta musicale, de Milan. On sait que l'italie était alors sous la domination française. Or, les registres de l'état civil étaient tenus par l'autorité civile, et c'est précisément l'acte de naissance de Verdi, rédigé en français, dressé et signé par l'adjoint au maire de Busseto, dont la Gazzetta nous apporte le texte reproduit par elle en fac-similé- Le petit village de Roncole, lieu de naissance de Verdi, dépend de la commune de Busseto, qui faisait partie de l'ancien duché de Parme. Mais, alors, le territoire italien ayant été. constitué en départements, auxquels on avait donué la qualification de Départements au-delà des Alpes, Busseto était compris dans celui du Taro. En dehors de ce fait, l'acte fixe d'une façon certaine la naissance de Verdi au 10 octobre 1813, on y voit que Verdi, auquel on ne connaissait jusqu'à ce jour que le prénom de Guiseppe (Joseph), avait reçu aussi, sur l'état civil, ceux de Fortunin François, qu'il ne se connaissaitpeut-être pas lui-même. De toute façon, le document ici reproduit présente un intérêt incontestable pour l'histoire du plus grand musicien de l'italie contemporaine. PIANO DOUBLE A QUEUE. Les frères siamois sont ressuscités! Un facteur de pianos américain vient d'inventer le double piano à queue, une formidable machine de guerre. Cet instrument monstre consiste en deux pianos à queue ayant la même table d'harmonie avec double mécanique et double clavier,'qui se trouve disposé de telle sorte que les deux instrumentistes soient assis l'un en face de l'autre. PEINTURE & SCULPTURE AUTOUR DES VITRINES Les deux Buveurs de Friant ont défrayé cette semaine la curiosité des amateurs à la vitrine de'm.ollivier. Nous en avons parlé déjà et ne voulons revenir sur ce sujet que pour donner un nouvel éloge au jeune naturaliste. A la devanture de M. René Wiener, de très curieuses photographies instantanées prises par M. Dumont sont pour les dessinateurs des documents d'un très vif intérêt. On y retrouve le tout Nancy, mais sans arrangement, avec la sincérité de la nature et la darté du soleil. Donnons une mention élogieuse à une petite toile de M. Rovel, un paysage qui' est beaucoup plus dans le sentiment de l'école moderne que toutes les œuvres précédentes du même artiste. ïfamour ET LA POLIE. Nous avons visité les ateliers de M. Iohmann, professeur à l'ecole régionale des Beaux-Arts de Nancy. Il prépare, pour le Salon de 1885, un groupe charmant : Y Amour et la Folie. Nous avons vu l'esquisse et elle est digne de son auteur. L'excellente disposition du groupe, les attributions vraies de chacun des deux personnages qui le composent, tout, jusqu'au jouet que la Folie agite au-dessus de sa tête et que l'amour cherche à saisir ; tout, disons-nous, prouve un sérieux effort d'imagination, un goût éclairé dans le choix du sujet! L'artiste puise à cette source inépuisable ; la mythologie grecque. Il s'inspire d'une des plus gracieuses légendes des anciens : celle qui raconte comment l'amour devint aveugle en jouant avec la Folie. Voilà l'esprit de la conception ; quant au faire de la sculpture, il n'est point inférieur à celui des meilleures œuvres de M. Iohmann. La mention honorable qu'il a obtenue au Salon de 1883 le dit assez. Le manque de temps l'a empêché d'exposer en L'œuvre nouvelle de M. Iohmann suffit à prouve'r que l'artiste n'était point resté inactif et le tribut d'élog-es que nous lui accordons aujourd'hui, par anticipation, sera, nous en sommes convaincu, ratifié par l'opinion, dès que son œuvre sera exposée. ENTRETIEN DES MUSÉES. Il y a quelque temps encore, on se servait exclusivement de plumeaux dans les musées, pour débarrasser les sculptures et moulages de la poussière qui y adhérait. Ce procédé cependant n'était pas sans inconvénient, car il détériorait quelque peu les objets. Ou se décida en conséquence d'expérimenter en Allemagne un nouveau mode de nettoyage en projetant sur les objets à nettoyer, au moyen d'une machine à vent et de tuyaux conducteurs, de forts courants d'air. Les expériences semblent avoir pleinement réussi, et on s'est décidé à adopter le nouveau procédé que nous recommandons à nos conservateurs de musées.

5 AU GRAND Wos Tireurs de l'est CONCOURS NATIONAL DE PARIS Le grand Concours de tir national de Paris où sont convoquées toutes les Sociétés françaises de tir, est en ce moment l'objet des plus vives préoccupations de l'administration et des principaux organisateurs de cette belle fête patriotique. C'est assez dire que le Comité, où nous cpmptons bon nombre de nos amis, est certain du succès. De tous les points de la France, les souscriptions parviennent, témoignant de la sympathie que rencontre, dans tous les rangs de la société cette œuvre éminemment utile. Le ministre des travaux publics a manifesté hautement son intention d'encourager la pratique sur le terrain des armes à feu, et a envoyé aux tireurs une subvention de cent mille cartouches. La Ligue des Patriotes s'est inscrite pour une subvention de 34,000 francs, le Conseil municipal de Paris a porté à son budget une subvention de 10,000 francs, ce qui est déjà peu digne d'une capitale. Mais le Conseil général de la Seine n'a pas voulu être en reste de parcimonie et a fait un effort surhumain pour accorder une libéralité de mille francs! On se demande si c'est en France, pays cruellement ravagé NANCY- ARTISTE 257 STAND par l'invasion, que de pareilles dédains administratifs peuvent se produire. La légèreté avec laquelle le Conseil général de la Seine accueille des demandes aussi dignes de considération sera jugée par tous les tireurs français et par l'armée elle-même avec une sévérité justifiée. Mais ce n'est pas même là une ombre au tableau. Rien, en effet, ne sera, paraît-il, négligé pour assurer le succès de cette belle fête où les Tireurs de l'est ont une si large part. L'installation a été confiée aux soins de M. Alphand, qui dessinera d'élégants jardins auprès du Stand. Nous avons omis de dire que le Stand serait luimême établi à Vincennes. Soixante cibles à grandes distances seront livrées aux concurrents. Ces cibles seront placées à 200 et 300 mètres. Il faut, en effet, un nombre de cibles aussi considérable pour la quantité prévue des tireurs qui, dit-on, s'élèvera à près de quinze mille Ce chiffre dit assez à quelles solennités, officielles et privées, donnera lieu cette affiuence tout à fait exceptionnelle. Le programme des prix n'est pas encore déterminé d'une façon absolument définitive. Il dépend, on le comprènd, des ressources d'un budget variable avec les libéralités des sociétés et des membres fondateurs. Ces ressources vont chaque jour en s'augmentant, ce qui fait voir l'avenir sous un excellent augure.

6 258 NANCY-ARTISTE Les prix, à l'heure actuelle, forment déjà un total d'environ cent mille francs. Le prix le plus élevé est celui du Grand Championnat fixé à francs. Le comité a mis à l'étude, la grosse question des moyens de transport, capitale pour la majorité des tireurs, dont les ressources sont extrêmement modestes. On espère, sans que la solution soit encore définitive, obtenir des compagnies de chemins de fer une réduction des deux tiers. Le prix du transport ne serait donc que le tiers du prix ordinaire. Les standistes si nombreux, dans notre déparlement giboyeux, ont donc résolu de se rendre en nombre à cette grande manifestation et d'y apporter une fois de plus l'esprit de solidarité et d'union qui est un caractère distinctif de leur institution. Pour donner à cet esprit de corps un signe plus saisissable, ils ont adopté pour une partie de leur costume un type uniforme : c'est une blouse présentant pour le tireur divers avantages, elle est d'une étoffe spéciale en laine, imperméable et légère elle peut, par un système de ceinture-attache, former un pli sur les côtés, tout en ménageant l'ouverture -d'une fente verticale placée sous la patte boutonnée. Par cette issue, le tireur peut, sans ouvrir ni relever la blouse, pénétrer en-dessous de ce vêtement ; il peut également y introduire une courroie de gibecière ou de ceinture ; des poches spéciales sont situées sur les côtés et sur les pans ; la ceinture est cousue et fixée dans la partie située sur les reins ; les pattes seules sont libres. Ce modèle, conçu en vue de tous les chasseurs et tireurs, en plaine ou sous bois, a été longuement étudié, discuté. Le monopole a été acquis par la Grande Maison, de Nancy, qui, fidèle à ses traditions d'intelligente et rapide initiative, a fait adopter son type dont elle a déposé le modèle, désormais sa propriété, et qui est d'un prix très modéré. C'est ce costume qui est représenté dans notre vignette. L'attitude donnée au chasseur en train d'ajuster permet de voir la disposition complète et les avantages principaux du vêtement adopté par nos tireurs. Nancy- Artiste qui a déjà pu donner en prime le joli croquis de Morot, sur le titre du Tireur, offre aujourd'hui à ses lecteurs ce croquis beaucoup [lus modeste, comme témoignage de l'intérêt qu'il apporte à une question pratique et toute d'actualité pour tous les chasseurs et les tireurs de la région. Nous faisons les vœux les plus sincères pour que cette belle fête réussisse et pour que, sur les vainqueurs, une forte majorité soit acquise aux plus habiles de notre frontière, gardant au fond du cœur cette pensée que ce qui serait aujourd'hui simplement pour nous un sujet de satisfaction et d'honneur, au jour où la France serait menacée, deviendrait une précieuse garantie de force et de confiance. PIF-PAF. NANCY SOUS LA RÉVOLUTION En 1881 et 1882 nous avons publié dans le journal de la Société d'archéologie lorraine quelques notes sur l'épigraphie nancéienne. Nous ignorions alors l'origine de plusieurs inscriptions révolutionnaires que nous avons relevées. Nous croyons bien faire aujourd'hui d'en rappeler quelques-unes et d'expliquer leur origine. Sur les deux tables des portes latérales de la Cathédrale, sur les portes Sainte-Catherine, Stanislas, Saint- Nicolas et Désilles on trouve encore des fragments d'une inscription parfaitement bien conservée au Palais du gouvernement, sur le deuxième pilastre à main gauche en entrant : Unité, Indivisibilité de -la République, Liberté, Egalité, Fraternité ou la mort. La même inscription précédée des mots : Maison de bienfaisance, existait encore en partie sur la façade de l'hôpital Saint-Julien, au-dessus de la porte d'entrée de la rue Pierre Fourier. Elle fut signalée en 1869 par l'abbé Guillaume, dans sou Epigraphie tumulaire. A ce moment on s'empressa de la recouvrir d'une couche de badig-eon jaunâtre. L'abbé Guillaume n'ayant pu lire entièrement ce qui en restait, transforma le mot Indivisibilité en celui à'individualité, ce qui n'est pas tout à fait la même chose. La Convention nationale par son décret du 25 septembre 1792, ayant déclaré la Républiqne française une et indivisible. Un an plus tard, le premier mois de l'an second, le représentant Faure était à Nancy ; sa mission consistait à s'éclairer sur l'esprit politique de la population ; en même temps il devait surveiller les ag-issements de Marat-Mauger, et faire exécuter les décrets de la Convention. Faure, en maintes circonstances, abusa des pouvoirs illimités que lui avait conférés la Convention nationale. ' C'est durant les premiers temps de sa mission, que nous voyons la Cathédrale-Primatiale devenue, en 1791, paroisse épiscopale, s'appeler en octobre 1793, le Temple de la Liberté. Nous en concluons, qu'à cette époque, on peignit les bonnets rouges qui se voient dans les clefs des deux portes latérales ; en novembre, elle prend le nom de Temple de la Vérité, et en frimaire, c'est-à-dire à la fin du même mois de novembre 1793, elle devient le Temple de la Raison, le 20 prairial an n, 3 juin on en fit le Temple de l'etre suprême. Après le 8 thermidor, on l'appela simplement le lemple. Le 29 brumaire an n (19 novembre 1793), Balthazar Faure, représentant du peuple à Nancy, publiait l'arrêté suivant :

7 NANCY-ARTISTE 259 «Art. I". Sous huit jours, date du présent arrêté, il sera placé au-dessus des différents bâtiments où se réunissent les corps administratifs ainsi qu'au-dessus des portes de la ville et de tous les édifices publics, un drapeau tricolore et au-dessus de chaque porte de ville et de bâtiments publics, ces mots : Unité, Indivisibilité de la République, Liberté, Egalité, Fraternité ou la mort. «II. Daus pareils délais, toutes les inscriptions de places ou de rues portant des noms de saints ou rappelant l'ancien régime ou la mémoire d'hommes flétris par l'opinion publique seront changées, et qu'il y sera substitué des noms qui rappellent une circonstance heureuse de la révolution ou la mémoire d'un homme mort qui aura été reconnu avoir bien mérité de la patrie.» Le 1" frimaire, c'est-à-dire le 21 novembre 1793, la municipalité terroriste qui siégeait à l'hôtel de ville, prenait une délibération conforme à l'article r r de l'arrêté Faure et ajoutait qu'une «pique serait substituée aux croix de Lorraine qui existent sur les tours du Temple de la Vérité.» Nous en demandons bien pardon à M. Auguin, voilà une particularité qui a échappé à l'auteur de la Monographie de la Cathédrale de Nancy. Cependant la gravure de Thiéry termine les girouettes des tours par des croix de Lorraine et les girouettes de 1728 n'ont aucune ressemblance avec celles de nos jours, soit dit sans malice. Bref, une-décade plus tard, le 11 frimaire an n, Faure destituait la municipalité terroriste. L'article II de son arrêté restait en suspens. Il ne fut exécuté que le. 13 pluviôse suivant par la même municipalité reconstituée par les représentants Lacoste, Baudot et Bar, alors que Faure était retourné à Paris rendre compte de sa mission à Ja Convention nationale. Dans cette circonstance, la municipalité de Nancy eopia servilement le tableau des noms de rues adoptés par la commune de Paris le 5 octobre 1792, dans lequel nous trouvons ceux-ci : Scévola, Franklin, Brutus, Egalité, Guillaume-Tell, Caton, Décius, Socrate, République, Régulus, Réunion, Révolution, Convention, Sans-Culottes, Piques, Indivisibilité, etc., etc. On se souvient encore de la chapelle des Petites-Carmélites qui existait dans la rue Saint-Joseph. Tout le monde a pu lire sur sa façade ces mots : Propriété nationale à vendre ou à louer. Cette iuscription édictée par le décret des 3-4 août 1793 était peinte au-dessus ou à côté de la porte d'entrée de chaque maison nationale ou d'émigré. Nous n'en connaissons plus d'échantillons à Nancy. Nous nous souvenons avoir lu, il y a vingt ou vingtcinqans une inscription révolutionnaire peinte sur la.façade intérieure de la porte Sainte-Catherine, du côté de la caserne, laquelle inscription devait être, aux termes du décret du 20 messidor an m (8 juillet 1795), reproduite sur toutes les portes de la ville : «Art. 12. Il sera placé à la sortie principale de chaque commune l'inscription suivante : Citoyen, respecte les propriétés et les productions d''autrui ; elles sont le fruit de son travail et de son industrie.» Cette maxime fut consacrée dans la Déclaration des droits et des devoirs de l'homme et du citoyen qui précède la Constitution du 5 fructidor an ni (22 août 1795). «Art. 4. La sûreté résulte du concours de tous pour assurer les droits de chacun. «Art. 5. La propriété est le droit de jouir et de disposer de ses bieus, de ses revenus, du fruit de son travail et de son industrie.» On voit par là que l'esprit qui a dicté le décret sur l'organisation des gardes-champêtres n'a pas été étranger à la rédaction de la déclaration des droits et des devoirs de l'homme et du citoyen, de fructidor an III. Un décret du 24 prairial an in (12 juin 1795), renvoie aux comités de gouvernement la proposition de substituer aux inscriptions placées sur les édifices nationaux : Vivre libre -ou mourir. Cette proposition ne dût pas être acceptée par les comités de la Convention car aucun décret ultérieur ne la confirme. Les mots : Place du- Peuple, sont encore un peu visibles dans la dixième taille de l'angle près la grille donnant sur la rue des Dominicains. A l'occasion des fêtes de 1866, il nous semble qu'on a fait disparaître en cet endroit plusieurs iuscriptions révolutionnaires qui se trouvaient à côté et au-dessus de la porte du poste actuel des pompiers. Nous avons découvert par hasard, sur la façade de l'hôtel de la Comédie, à l'angle de la rue Stanislas, l'inscription que nous avons.longtemps cherchée : Place Napoléon. Nous regrettons aussi vivement la disparition des inscriptions antérieures à la Révolution que celles postérieures à Nous admettons qu'elles s'effacent d'ellesmêmes, mais nous élevons la voix contre tous grattages et badigeons. Elles sont parties inhérentes des édifices publics et méritent d'autant plus de respect qu'elles forment une page historique de chacun d'eux. Gagné! CH. COURBE. «On me disait d'acheter des billets de loterie au lieu d'acheter des Pilules Suisses, moi j'ai préféré acheter vos pilules à 1 fr. 50 la boîte et je suis guéri de mes maux do tête. «DENARD, à Limoges.» A. Hertzog, pharmacien, 28, rue de Grammont, Paris.

8 260 NANCY-ARTISTE M"" C. METZMER 7, RUE GAMBETTA, Ancienne «ne «le la Poissonnerie NANCY PIANOS des meilleures marques ERARD, PLEYEL, HERZ, METZNER, GAVEATJ, etc. MUSIQUE Editions françaises et étrangères. Ed. LITOLFF, PETERS. LUTHERIE Violons anciens, violons neufs, violoncelles, archets, étuis, etc. CORDES harmoniques (de France et d'italie), cornets, fixités, cors, embouchures. Location de PIANOS et HARMONIUMS Accords. Réparations. Location de PIANOS assurant la propriété d'uu instrument loué. (Conditions à part). (El\RES MAISON MAJORELLE Rue Saint-Georges, Nancy. OBJETS D'ART Succursales pour la saison des eaux à Vittel et à Con trexéville. Fabrique d'instruments de Musique C. JACQUOT 19, Rue Gambetta, 19, Nancy Fournisseur du Conservatoire et de l'armée Pianos ERARD, PLEYEL, HERZ, ELKÉ, DEBAIN, etc. Harmoniums, violons et instruments à cordes, et de cuivre. 1 Vente à garantie et avec arrangements Abonnement à la lecture musicale. Accords, réparations et location. Grande salle p. concerts, cours et conférences. PHARMACIE HOMMËLL Place de la Cathédrale. Anticor contre Cor et Durillon PILULES DÉPURATIVES Pastilles aiitiglaircuses. Librairie N. GROSJEAN Place Stanislas, 7, Plan de la Ville de Nancy, par Roussel. Promenade dans Nancy et ses environs, par H. Lepage. Carte des environs 30,000 e, une feuille coloriée. Flore de Lorraine, par Godron, nouvelle édition revue. Livres illustrés, livres classiques. QUARTIER LE PLUS SAIN DE NANCY A PROXIMITE DE LA GARE A vendre à l'amiable par lots de toute dimension, au gré des amateurs. Rue de Thionville, entre les rues Isabey el de l'oratoire parallèle à la rue de Rigny, égouts, eaux et gaz. AH l/cddhic ^ue d e H me > rue de Toul. AU WtnDUlO ". Rue de Paris et rue de Turique. Quantité de beaux arbres et Sources d'eaux vives. FACILITÉ DE PAIEMENT S'adresser à M. Emile JACQUEMIN, areniteele-entrepreneur, rue Isabey, 43, Nancy. Maison C. MATTH1S et C ie 23, BUE HERE PIANOS et HARMONIUMS des meilleures fabriques NOUVEAUTÉS MUSICALES EN TOUS GENRE" LISEZ!! Incroyable bon marché, Pour 13 francs seulement toute per sonne reçoit une montre à cylindre e Or-Talmi très élégante et très fii à l'ouvrage bien régulier, d'il marche juste et exacte à la seconde de Nancy au garantie cinq années par écrit. C ouvrage magnifique se trouve da une boîte en Or-Talmi massif et in destructible, très élégante, à verre l cristal fin. Ces montres équivalent des montres d'or pur et sortent d'un manufacture qui a fait faillite, où e ont coûté bien plus auparavant. Not représentant général à Vienne emoi ces montres en tous les Etats et à t le monde, pour une remise d'arge d'avance de 13 Francs seulement, i contre remboursement. Aussi joint-o à chaque montre une chaîne élégant en. Or-Talmi offerte gratuitemen Celui qui veut avoir une bonne mon' à bon marché devrait en conimani aussi vite que possible, car à cepp modique inouï tout le stock se bientôt vendu. Adresser les ordres à M. KANi représentant général à Vienne, Leopoldsgasse Nr. 11, Vienne (A~ triche). OPÉRATIONS DE BOURSE AU COMPTANT ET A TERME Sur les Places tle PARIS et rte S-YOÏ Sans autre commission que le courtage de l'agent de Change. A PARIS, 33, Rue rte Provence. Banque de Rhône et Loire : D'AD. SELLENICK RADEPONT, valse p. piano, prix net 2 MARCHE INDIENNE - - I 65 SOUVENIR DE SERQUIGNY.mazur. 2» AUX BORDS DU SÉBAOU, fait, arabe 2 >' RETRAITE TARTARE, - I 65 COSETTE, polka - 50 Chaque morceau à 4 mains, prix, net : 2 fr. et 2,50. Les mêmes, pour Orchestre et pour Musique militaire. DIS BIOI! QUEL EST TON PAYS? chant alsacien, poésie d'erckmann-chatrian, dessin de Jundt, prix net 1 fr. Transcriptions par Hausser, Battman, Desseai x. PARIS. Alphonie LBDUC, 3, RUE DE GRAMMONT. CAO'JTCHOUC EN TOUS GENRES L. & CH. RUEFF 38, rue des Dominicains, NANCY. A A la Porte Stanislas JACQUEMIN ET FILS 16, Rue de Serre, 16. Quincaillerie, ARTICLES DE CHASSE, de Chauffage et d'eclairage. A. BENTZ Fils MARCHA ND-TAILLEUR demeure actuellement 27, RUE STAMÏS3LAS, 27 NANCY CHRISTIAN-BERNTHEISEL Arquebusier 32, Rue des Dominicains NANCY ITWO.Y, 6, Rue fia font. r Plusieurs VIOLONS DE MAITRE A VENDRE S'adresser chez Madame CUVINO Cours Léopold, n" 13.! D MÀNG AISONS f PELLICULES( et autres Maladies dn Cuir Chevelu, (j Chute des Cheveux % GUÉHIEg RAPIDEMENT PAR LA POMMADE DESLAURIERSfc Deslauriers, Chimiste, 31, r. de Clêry, Pari 5 HT OHHZ TGUS LES PHA.RUAOIBNS & PABÏPH*UB H * Le Directeur-Gérant, E. NANCY. AUGUIN. IMP. CRÉPIN-LEBLOND. A

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Règles du jeu officielles du Monopoly

Règles du jeu officielles du Monopoly Règles du jeu officielles du Monopoly Garanties presque sans erreurs BUT DU JEU : Etre le dernier joueur à rester en jeu, c'est-à-dire le dernier joueur n'ayant pas fait faillite. PREPARATION 1. Prenez

Plus en détail

Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970.

Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970. Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970. Madame Formentini, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL:

AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL: AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL: Le mot "Avent" signifie la "venue". Le temps de l'avent désigne les semaines qui précèdent Noël: du premier dimanche de l'avent (fin novembre ou début

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie 20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie Mes amis.es de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE, Aujourd hui est le début d une nouvelle aventure: Celle de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE. Plusieurs d entre vous génèreront

Plus en détail

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence.

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence. Notes pour une déclaration de M. Marc Gascon, maire de la Ville de Saint-Jérôme et président de l Union des municipalités du Québec, concernant les questions d éthique et d intégrité Jeudi 11 novembre

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs.

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. 1 Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. C était un livre et non pas le manuscrit auquel je m étais attendue

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Comment est né noue projett

Comment est né noue projett Toumicoton Comment est né noue projett Depuis le début de cette année scolaire, je me suis montrée particulièrement attentive à tout ce qui touchait l'identité de chaque enfant: chacun est unique et chacun

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Entretien avec Nathalie Baye

Entretien avec Nathalie Baye Entretien avec Nathalie Baye Comment s est déroulée votre rencontre avec Claire Simon? La rencontre a d abord eu lieu via le travail de Claire. Il y a très longtemps, j avais vu un documentaire à la télévision

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

La Missive des Archives N 10. Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883. La poste à cette époque se situait, place de

La Missive des Archives N 10. Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883. La poste à cette époque se situait, place de La poste : La Missive des Archives N 10 Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883 La poste à cette époque se situait, place de l église dans la maison de Monsieur CAROUZET,

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

La Grèce littéraire a su se faire remarquer

La Grèce littéraire a su se faire remarquer La Grèce littéraire a su se faire remarquer Par Aina Skjellaug la table de l'hôte d'honneur pour MORGES I LIVRE SUR LES QUAIS livrer une véritable déclaration tuels engendrés par la crise pro- d'amour

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Association Bibliothèque Braille Enfantine

Association Bibliothèque Braille Enfantine Association Bibliothèque Rendre accessible un monde de personnages, d histoires et de connaissances aux enfants déficients visuels - août 2014 - Carte d identité de l association Public : Nom de l association

Plus en détail

J'aime les fossettes qui creusent votre joue et aussi les petites imperfections autour de votre bouche Je me sens bien en votre compagnie

J'aime les fossettes qui creusent votre joue et aussi les petites imperfections autour de votre bouche Je me sens bien en votre compagnie Je suis contente de vous voir ici Vous êtes beaux Vous me faîtes du bien Vous avez la FORCE vous êtes distingué Vous m accueillez avec bienveillance Vous êtes souriants Votre présence est merveilleuse

Plus en détail

Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)?

Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)? Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)? Guillaume B. 2014-2015 Chaque chrétien s'est déjà probablement demandé s'il était normal, après avoir reçu la foi en Jésus-Christ, de pécher, et de continuer

Plus en détail

Pour les jeunes Médium max. Amorce. 1. Les barrages. L attrape-rêves. Xavier-Laurent Petit

Pour les jeunes Médium max. Amorce. 1. Les barrages. L attrape-rêves. Xavier-Laurent Petit Pour les jeunes Médium max L attrape-rêves Xavier-Laurent Petit Amorce Louise vit en dehors du monde, dans une vallée perdue. Là, tout le monde subsiste grâce au travail du bois, jusqu au jour on apprend

Plus en détail

1- Le lièvre de la forêt noire

1- Le lièvre de la forêt noire Noureddine Mhakkak Le crayon et les mille et une feuilles : Les échos d une biographie non autobiographique 1- Le lièvre de la forêt noire C était une belle coïncidence, je me promenais seul dans une grande

Plus en détail

Par alliance : Armando Perez

Par alliance : Armando Perez Par alliance : Armando Perez Thèmes France, francophonie et langue française Concept D origine cubaine, Armando Perez nous emmène dans les lieux qu il fréquente à Miami pour nous parler de lui-même, de

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET)

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET) ELMO DES ENFANTS... EN PARLENT Nous incitons de mille manières nos enfants à lire. Nous tentons de nous montrer psychologues en tenant compte de leurs manières de choisir, de leur goût, des aides dont

Plus en détail

Progresser par la foi

Progresser par la foi Chapitre 54 Progresser par la foi Il n est pas toujours sage, en effet, de ne rien entreprendre qui entraîne de fortes dépenses sans avoir au préalable l argent nécessaire. Le Seigneur n épargne pas toujours

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

départemental d'incendie de la Haute-Garonne (SDIS) et après l'entretien régionale des comptes avait retenu diverses observations provisoires qui

départemental d'incendie de la Haute-Garonne (SDIS) et après l'entretien régionale des comptes avait retenu diverses observations provisoires qui Réf.: AF 826401 Monsieur le Président, Dans le cadre du contrôle des comptes et de la gestion du service départemental d'incendie de la Haute-Garonne (SDIS) et après l'entretien préalable avec le conseiller-rapporteur,

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Michel GALLIKER Quatre horizons, quatre passions. Aux rythmes de l Inde, avec Stéphane Montangéro, percussionniste Dans Echos de Saint-Maurice, 1995, tome 90a,

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 3. Pierre Magnan, auteur à succès Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault,

Plus en détail

Les trois brigands 1 Tomi Ungerer

Les trois brigands 1 Tomi Ungerer Les trois brigands 1 Quel est le titre de ce livre? Qui est l'auteur de ce livre? Quelle est l'édition de ce livre? A ton avis, que peut raconter cette histoire? Les trois brigands 2 Il était une fois

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Le prix Jules-Léger de la nouvelle musique de chambre

Le prix Jules-Léger de la nouvelle musique de chambre LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE SERVICE DES PRIX Le prix Jules-Léger de la nouvelle musique de chambre Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette demande : 1 re étape

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service 1 Leçon 7 Aimer Dieu par l'adoration et le service Introduction Lecture : Apocalypse 4.2-11; 5.11-14 Lorsque nous disons que nous aimons quelqu un, que ce soit notre époux, un membre de la famille ou un

Plus en détail

1. Les éléments du jeu

1. Les éléments du jeu Grand Hôtel est un jeu de haute finance. Le but du jeu est d'acquérir la plus grosse fortune par la possession de chaînes d'hôtels par l'achat d'actions au bon moment et au cours le plus favorable, par

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

La gloire de mon père de Marcel Pagnol

La gloire de mon père de Marcel Pagnol Fiche Pédagogique La gloire de mon père de Marcel Pagnol Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif 2 Fiche élève. 3 4 Fiche professeur. 5 8 Transcription. 9 Sources. 10 1 Tableau descriptif Niveau

Plus en détail

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier Bob Mayer Écrire un roman et se faire publier, 2008 pour le texte de la présente édition, 2014 pour la nouvelle présentation ISBN : 978-2-212-55815-9 Sommaire INTRODUCTION... 1 Outil n 1. Vous-même...

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers. http://www.investir et immobilier.com

Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers. http://www.investir et immobilier.com Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers http://www.investir et immobilier.com Sommaire Sommaire... 2 1. Bien définir son objectif et sa stratégie... 3 2. Acheter dans un secteur

Plus en détail

toute vie mérite d être écrite dans un livre

toute vie mérite d être écrite dans un livre toute vie mérite d être écrite dans un livre votre histoire mérite un livre. osez transmettre l essentiel. Grâce à ses 5 formules et à son réseau de plus de 90 biographes, Plume d Eléphant permet à tout

Plus en détail

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail

http://www.peintures-sur-toile.com/avis-site-tableaux-peinture-sur-toile-pxl-44.html Tous les avis sont consultables sur les fiches produits.

http://www.peintures-sur-toile.com/avis-site-tableaux-peinture-sur-toile-pxl-44.html Tous les avis sont consultables sur les fiches produits. http://www.peintures-sur-toile.com/avis-site-tableaux-peinture-sur-toile-pxl-44.html Avis clients Nous vous invitons à découvrir les tous derniers avis clients déposés dans les 30 derniers jours. Tous

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Kim Thúy de passage à Sherbrooke

Kim Thúy de passage à Sherbrooke Bulletin spécial Mai 2014 Kim Thúy de passage à Sherbrooke Pour célébrer avec nous le Mois du patrimoine asiatique La très talentueuse et sympathique écrivaine Kim Thúy a tout de suite répondu par l affirmative

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

5 TESTS RAPIDES A FAIRE

5 TESTS RAPIDES A FAIRE 5 TESTS RAPIDES A FAIRE Si vous résolvez le premier test, prière de m'effacer tout de suite de votre carnet d'adresse... TEST 1 Ceci est un vrai test psychologique.. C'est l'histoire d'une jeune fille.

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Un songe de William Miller

Un songe de William Miller Un songe de William Miller J ai rêvé que Dieu, par une main invisible, m avait envoyé un bel écrin ciselé, d ébène et de perles curieusement incrustées, d environ vingtcinq centimètres sur quinze. Une

Plus en détail

Carnet de littérature

Carnet de littérature Carnet de littérature Instruction officielle 2002 «On peut aussi encourager les élèves à se doter d un carnet de littérature qu ils utilisent très librement pour conserver en mémoire les titres des œuvres

Plus en détail

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes *********** Extraits de nos récits. *********** Mercredi 19 mars, nous sommes allés visiter le Centre de Tri de la Poste. Nous étions à

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Règlement intérieur actualisation septembre 2012 - Page 1 sur 1

REGLEMENT INTERIEUR. Règlement intérieur actualisation septembre 2012 - Page 1 sur 1 REGLEMENT INTERIEUR Article 1 Généralités L'ASSOCIATION MUSICALE de JARGEAU est une Association " déclarée " régie par la loi de 1901. Elle est gérée par un Conseil d'administration élu par ses Membres.

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Les animaux. Les métiers

Les animaux. Les métiers Les animaux Les métiers Les moyens de transport Les fruits Je pratique mon truc de la catégorie: je retrouve les mots dans ma tête. Tu connais maintenant dans quelle catégorie est chacun des mots qu il

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

Interview de Pablo Picasso en 1966

Interview de Pablo Picasso en 1966 Interview de Pablo Picasso en 1966 FICHE PROFESSEUR Titre du document Interview de Pablo Picasso en 1966 Emplacement sur le site INA Jalons pour l Histoire du temps présent Réf. 01201 Support Vidéo (1

Plus en détail

JOURNAL D UN TEMOIN DEPUIS LA BELGIQUE (Roberto J. PAYRO, pour La Nación)

JOURNAL D UN TEMOIN DEPUIS LA BELGIQUE (Roberto J. PAYRO, pour La Nación) JOURNAL D UN TEMOIN DEPUIS LA BELGIQUE (Roberto J. PAYRO, pour La Nación) Bruxelles, lundi 3 août (1914) Bruxelles vient de s éveiller avec une effroyable impression. On n a appris qu aujourd hui, ce matin,

Plus en détail

Bibliothèque de Saint-Lô. De la bibliothèque municipale fondée en 1470, il ne reste rien.

Bibliothèque de Saint-Lô. De la bibliothèque municipale fondée en 1470, il ne reste rien. Regard Architectural Bibliothèque de Saint-Lô Centre culturel Jean Lurçat Égalité d accès à la culture 2013 De la bibliothèque municipale fondée en 1470, il ne reste rien. L'incendie l'a détruite totalement

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Session : 2005 Code : Page : 1/4 CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Epreuve de Français SESSION 2005 SUJET Ce sujet comporte 4 pages : de la page 1/4 à la page 4/4. Assurez-vous que cet exemplaire est complet. Si

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

La protection des pièces détachées en droit communautaire

La protection des pièces détachées en droit communautaire MODÈLE I Historique La protection des pièces détachées en droit communautaire Le processus d harmonisation du droit européen sur la protection juridique des modèles industriels a été lancé par le Livre

Plus en détail

La concordance des temps à l indicatif

La concordance des temps à l indicatif LA DES TEMPS À L INDICATIF LA CONCORDANCE POSTÉRIORITÉ DES TEMPS 1 La concordance des temps à l indicatif La concordance des temps à l indicatif La postériorité Comme nous l avons déjà vu, lorsque l événement

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR OU ÊTRE EXERCICES 1 le passé composé (avoir ou être) Mettez les verbes au passé composé (auxiliaires avoir ou être) 1. Elle (manger)... tous mes sandwiches! 2. Je (aller)...

Plus en détail

Symboles bibliques. Balade photos à Biarritz

Symboles bibliques. Balade photos à Biarritz Exposition photos à la crypte de Ste Eugénie à Biarritz du 26 juillet au 16 août 2014 Formulaire d inscription pour chaque photo (à déposer avant le 30 juin au secrétariat de la paroisse, 4 Rue St Martin,

Plus en détail

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante.

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante. Suggestions pour créer sa mini-revue Kanata : je suis ici Auteure : Janine Tougas Illustrations : Alexis Flower SEPT ASTUCES POUR RÉUSSIR TON PHOTORÉCIT Le but de ton photorécit (page-couverture de la

Plus en détail

Nous sommes heureux d avoir accueilli le bonheur dans nos vies, Et nous souhaitons le partager encore et

Nous sommes heureux d avoir accueilli le bonheur dans nos vies, Et nous souhaitons le partager encore et sont heureux de vous faire part de leur mariage et vous invitent à être témoins de leur union le 22 août 2013 Un vin d honneur sera servi à l issue de la cérémonie. sont heureux d avoir accueilli le bonheur

Plus en détail

Pour le concours «Itinéraires Humanistes», nous avons jugé nécessaire de récompenser un second projet qui nous a marqué par son originalité.

Pour le concours «Itinéraires Humanistes», nous avons jugé nécessaire de récompenser un second projet qui nous a marqué par son originalité. Pour le concours «Itinéraires Humanistes», nous avons jugé nécessaire de récompenser un second projet qui nous a marqué par son originalité. Le projet intitulé «Dire le monde, dire mon monde : émotions

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

Août 2015. Bonjour. Bienvenue à l'édition du mois d'août de mon bulletin mensuel!

Août 2015. Bonjour. Bienvenue à l'édition du mois d'août de mon bulletin mensuel! Août 2015 Nicole Drummond Mortgage Broker/Courtier Hypothécaire Dominion Lending Centres The Mortgage Source License # M08000524 FSCO # 10145 Independently Owned & Operated. Téléphone: 613-232-0023 x 225

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

A la découverte d'une librairie stéphanoise... La Librairie de Paris

A la découverte d'une librairie stéphanoise... La Librairie de Paris A la découverte d'une librairie stéphanoise... La Librairie de Paris Au sommaire > Comment les livres sont-ils mis en scène? > Une interview exlusive du gérant de la librairie > Le parcours d'un livre

Plus en détail

PA 12 STATUTS DE L'ASSOCIATION SYNDICALE LIBRE DES PROPRIETAIRES DU LOTISSEMENT LE MANOIR DE COMMIS. Commune de CASTELMAUROU

PA 12 STATUTS DE L'ASSOCIATION SYNDICALE LIBRE DES PROPRIETAIRES DU LOTISSEMENT LE MANOIR DE COMMIS. Commune de CASTELMAUROU PA 12 STATUTS DE L'ASSOCIATION SYNDICALE LIBRE DES PROPRIETAIRES DU LOTISSEMENT LE MANOIR DE COMMIS Commune de CASTELMAUROU ARTICLE l : FORMATION Par le fait de la signature de l'acte d'acquisition les

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007. Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière

Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007. Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007 Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière (pas d autel, couronne de l Avent, trois bouquets de cierges allumés - la célébration commence

Plus en détail

Petit parcours visant à développer l intériorité dans la classe.

Petit parcours visant à développer l intériorité dans la classe. Petit parcours visant à développer l intériorité dans la classe. Qu est ce que l intériorité? Avant d aborder une quelconque activité, il est nécessaire de définir ce que nous entendons par "intériorité".

Plus en détail

LEARNING BY EAR EPISODE

LEARNING BY EAR EPISODE LEARNING BY EAR Filles 10ème épisode Beauté Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes/Guy Degen Adaptation : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage

Plus en détail