La contribution des palais des congrès et parcs expositions en Pays de la Loire au développement économique local

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La contribution des palais des congrès et parcs expositions en Pays de la Loire au développement économique local"

Transcription

1 La contribution des palais des congrès et parcs expositions en Pays de la Loire au développement économique local SEM régionale 1 place de la Galarne Nantes cedex mail 1

2 Avant propos : Dans le cadre de cette étude, un grand nombre de partenaires ont été sollicités et conviés aux différentes réunions. L Observatoire Régional du Tourisme souhaite ici remercier tous les intervenants qui, de près ou de loin, ont contribué à l élaboration de ce document et plus particulièrement : France Congrès (méthode d évaluation des emplois générés par les manifestations), Foires Salons Congrès et Evènements de France (méthode d évaluation des retombées économiques et relecture assidue des premières versions de ce rapport) et enfin, les gérants des structures, parcs expositions et/ou palais des congrès en Pays de la Loire, qui ont transmis leurs données et participé aux différentes réunions. L Observatoire Régional du Tourisme reste seul responsable des erreurs ou omissions qui pourraient persister. 2

3 Avant propos :... 2 Introduction... 4 Les objectifs de l étude... 4 Le contexte de l étude... 4 Principaux résultats... 5 Chapitre 1 - Palais des congrès et parcs expositions en Pays de la Loire ) Le champ de l étude : l analyse des structures sous tutelle des collectivités locales ) Les parcs expositions : trois «leaders» régionaux ) Les palais des congrès en région : un «leader régional» ) L hébergement de proximité : un facteur déterminant pour l accueil des visiteurs et exposants Chapitre 2 - Les manifestations accueillies en région ) Les manifestations en région ) Qui accueille quoi? ) Les congrès et les foires génèrent le plus de chiffre d affaires ) L audiences des manifestations accueillies : des congrès nationaux, des foires et salons d envergure régionale ) Les donneurs d ordre : des entreprises pour les parcs expositions et des associations pour les palais des congrès ) Du prospect au client : comment le carnet de commandes s étoffe? ) Filières économiques et thématiques des manifestations Chapitre 3 Les manifestations accueillies en région : environ 520 millions d euros de retombées économiques ) L industrie des rencontres et évènements professionnels : des prestataires. Aux visiteurs. En passant par les exposants et les sites d accueil ) Evaluation des retombées économiques Chapitre 4 - Perspectives de développement ) Les difficultés rencontrées pas les gérants de sites ) Les actions possibles au niveau régional Annexe 1 : liste des membres du comité de pilotage de l étude Annexe 2 : les retombées économiques ) Estimation de la dépense des visiteurs ) Estimation de la dépense des exposants Annexe 3 : les intervenants de la filière

4 Introduction Les objectifs de l étude La Région et la Délégation au Tourisme considèrent que l activité des palais des congrès et parcs expositions en Pays de la Loire contribuent pleinement au rayonnement ainsi qu au développement économique local. Ils ont missionné l Observatoire du Tourisme de la SEM régionale pour mener une étude sur cette filière économique avec un double objectif : Objectif 1 : mesurer et comparer Obtenir une vue d ensemble sur la capacité d accueil en parcs expositions et palais des congrès en Pays de la Loire (qualité / quantité, nature des événements accueillis ) et comparer ces éléments avec les autres régions. Une partie de la mission consiste aussi à évaluer les retombées économiques de cette filière. Objectif 2 : mettre en évidence le lien entre manifestations sur territoire et développement économique local Analyser les liens qui existent entre les différents acteurs de la filière des rencontres et évènements professionnels et identifier des leviers d actions publiques pour le développement de la filière. Le contexte de l étude Le contexte national Le rapport de Philippe Augier transmis au gouvernement le 27 juillet dernier met en évidence que la France manque d infrastructures capables d accueillir des évènements majeurs. Il préconise la création d un GIE qui regrouperait l ensemble des acteurs concernés (Etat, collectivités, organisateurs, entreprises du tourisme ) et qui aurait deux types de missions : - Développer et imaginer de nouveaux évènements capables d être accueillis en France. - Mesurer les retombées économiques et sociales des grands évènements Le contexte dans le grand ouest C est une tradition ancienne dans la région. La foire de Béré (44) par exemple a plus de mille ans d existence, Le salon du BTP Artibat initialement accueilli à Nantes rejoindra en 2010 le parc des expositions de Rennes. Ce selon professionnel connaît un fort développement et avait besoin d une surface couverte d exposition de plus de m². Au cours de l été 2009, la presse annonce la création d un centre des congrès en plein centre ville à Rennes. Pour la ville de Saint Brieuc, un projet de construction d un palais des congrès est actuellement à l étude. Angers Expo Congrès annonce la construction d un nouveau centre de congrès à Angers d ici quatre ans. D après Luc Tapie, responsable de ce projet, «l idée maîtresse est de franchir un seuil qualitatif générateur de retombées économiques pour le territoire» Ces informations témoignent d un intérêt croissant des collectivités pour les rencontres professionnelles et l accueil d évènements majeurs. 4

5 Principaux résultats OBSERVATOIRE REGIONAL DU TOURISME 1) Données de cadrage : plus de manifestations par an en région Pays de la Loire et 2 millions de visiteurs. Au total, le montant des retombées économiques locales des manifestations accueillies en région représentent environ 520 millions d euros par an. Un rayonnement à dominante nationale pour les congrès, régionale pour les foires et salons. 2) Economie Les manifestations accueillies dans les parcs expositions et palais des congrès sont le reflet du tissu économique local et permettent de promouvoir les filières économiques du territoire. Certaines thématiques sur les manifestations accueillies en région correspondent aux filières économiques reconnues : tourisme, sport, santé, sciences et techniques, bâtiment, travaux publics, agriculture, horticulture, élevage. En revanche, les thèmes de l enfance et des technologies de l information et de la communication ne génèrent que très peu de manifestations en région alors qu il existe de nombreux «clusters» orientés sur le développement de ces filières. 3) Structures Les parcs exposition : 3 structures dont les surfaces commercialisables couvertes sont supérieures à la moyenne nationale. Les autres parcs d exposition ont des tailles nettement inférieures à la moyenne nationale. Les centres de congrès : un palais des congrès dont le nombre de places dépasse la moyenne des adhérents à «France Congrès». Les autres structures ont des tailles plus modestes. Une adhésion aux structures fédératives nationale limitée. Une absence de structure fédérative régionale pour les centres de congrès et parcs expositions. 4) Impact des TIC Le développement des technologies de l information et de la communication ne se substitue pas aux rencontres entre acteurs économiques mais vient, au contraire, conforter le développement des manifestations. En se formant et en intégrant ces nouveaux outils, les opérateurs consolident leur mission d animation des communautés professionnelles, techniques, scientifiques, économiques et sociales. Aujourd hui comme hier, un salon, une foire, un congrès restent des évènements essentiels pour faire connaître son activité, promouvoir et commercialiser son produit. Les contacts humains tissés au cours des manifestations restent primordiaux. 5

6 Chapitre 1 - Palais des congrès et parcs expositions en Pays de la Loire L offre ligérienne en parcs expositions se compose de trois leaders régionaux (Nantes, Angers et Le Mans) et de 5 autres parcs de tailles plus modestes. La structure de l offre en palais des congrès se compose d un leader (La Cité internationale des congrès de Nantes) et de 5 autres structures dont le nombre de places est inférieur ou égal à la moyenne nationale. 1.1) Le champ de l étude : l analyse des structures sous tutelle des collectivités locales Le tableau ci-dessous présente les structures qui ont été intégrées dans le champ de l étude. Il s agit essentiellement des parcs expositions et des palais des congrès sous tutelle de collectivités locales et capables d accueillir différentes types de manifestations : foires, salons, congrès et manifestations culturelles et sportives.. 1 Cela représente au total 14 structures en région Pays de la Loire. Parcs des expositions Parc des expositions de la Beaujoire (Nantes) Halle de la Trocardière (Rezé) Palais des congrès Cité internationale des Congrès (Nantes) Centre de congrès d'angers (Angers) Parc des expositions de Segré (Segré) Parc des expositions d'angers (Angers) Centre des expositions du Mans (Le Mans) Atlantia (La Baule) Palais des congrès et de la culture du Mans (Le Mans) Odysséa (Saint-Jean-de-Monts) Parc des expositions de Saint Berthevin (Laval) Parc des expositions les Oudairies (La Roche-sur-Yon) Non répondant : parc des expositions de la Meilleraie (Cholet) Non répondant : centre de congrès les Atlantes (Les Sables-d'Olonnes) Statut juridique : une majorité de SEM Plus de 50% de ces établissements sont des sociétés d économie mixte. Le capital des structures observées est détenu en majorité par les collectivités locales. Ces structures ont des missions d intérêt général et doivent donc contribuer au développement économique du territoire en fidélisant sur le territoire les manifestations accueillies. Le modèle économique d un opérateur privé (organisateur d évènements et / ou gestionnaires de parcs ou de palais des congrès : GL Events ), est sensiblement différent. Si une manifestation perd en audience, ces entreprises rechercheront d autres destinations, d autres bassins économiques pour relancer l audience de celleci. 1 Sont exclus les salles de concerts (Zénith de Nantes ) et les amphithéâtres d universités 6

7 Adhésion aux structures fédératives limitée. OBSERVATOIRE REGIONAL DU TOURISME Parmi les 14 structures étudiées, seules un peu plus de la moitié adhèrent à des structures fédératives nationales. L adhésion à des fédérations nationales a un coût non négligeable pour les structures dotées d un budget de fonctionnement modeste. 14 Adhésion de structures ligériennes aux fédérations nbre de structures non adhérents palais des congrès parcs des expositions FSCEF/OJS France Congrès AIVFC* Ouest Congrès FSCEF : Foires Salons Congrès et Evènements de France. OJS : office de Justification de la Statistique. AIFCV* : Association Internationale des Villes Francophones de Congrès Les professionnels estiment que l AIFCV est quelque peu redondante avec France Congrès. L échelon régional pour promouvoir et développer la filière des manifestations et rencontres professionnelles apparaît légitime et à développer dans la mesure où la Région a pour mission de contribuer au développement économique des territoires. 1.2) Les parcs expositions : trois «leaders» régionaux La comparaison s appuie sur la surface d exposition couverte. La surface d exposition moyenne des 8 parcs en Pays de la Loire s élève à m², ce qui est inférieur à la moyenne nationale hors Ile de France ( m²). La région des Pays de la Loire regroupe trois catégories de parcs. - Les trois «leaders» régionaux, le parc des expositions de la Beaujoire ( m²), d Angers ( m²) et du Mans ( m²) concentrent 75% de la surface commercialisable. - Les «intermédiaires» : les parcs des expositions de la Meilleraie et de Laval qui atteignent chacun m² de surface d exposition couverte. - Le parc des expositions des Oudairies (la Roche-sur-Yon) et du canton de Segré ainsi que la Halle de la Trocardière dont les surfaces d exposition ne dépassent pas les m². Concernant les deux dernières catégories, les professionnels déclarent que la crise économique a eu un effet bénéfique sur les commandes de Effectivement, ces établissements offrent des prix attractifs en période de réduction des budgets consacrés aux réunions d entreprises, «incentives» et séminaires. 7

8 Surface d'exposition couverte (en m²) Parc des Expositions de la Beaujoire Angers Expo Congrès Centre des expositions du Mans Parc des Exposition de la Meilleraie Parc des expositions de Laval Parc des expositions des Oudairies Halle de la Trocardière Parc des expositions du canton de Segré 0 La comparaison avec les parcs expositions dans les autres grandes villes de France montre que Nantes et Angers arrivent respectivement en 12 e et 13 e position (et en 9 e et 10 e position hors Paris). Classement des 15 premiers parcs des expositions français (surface d'exposition couverte en m²) 1 Paris Porte de Versailles Paris Nord Villepinte Lyon Eurexpo Parc des expositions Bordeaux Paris Le Bourget Parc des expositions Montpellier Parc des expositions Rennes Parc des expositions Grenoble Parc Chanot Marseille Parc des expositions Toulouse Parc des expositions Strasbourg Parc des expositions de La Beaujoire Angers Expo Congrès Parc des expositions Nancy Parc des expositions Caen NS : non significatif- source : ORT/ INSEE 8

9 Le ratio moyen de la population de l unité urbaine à la surface d exposition couverte s élève à 6,5 m²/habitants par m². Ce ratio est un indicateur qui permet d évaluer si la taille du parc exposition est en phase avec son agglomération. surface d'exposition couverte en m² (a) population de l'unité unité urbaine (2006 / INSEE) (b) m²/100 habitant Les villes et parcs expositions Paris Porte de Versailles / Villepinte / Le Bourget ,1 Lyon Eurexpo ,6 Parc des expositions Bordeaux ,5 Parc des expositions Montpellier ,9 Parc des expositions Rennes ,8 Parc des expositions Grenoble ,5 Parc Chanot Marseille* ,0 Parc des expositions Toulouse ,7 Parc des expositions Strasbourg ,4 Parc des expositions de La Beaujoire ,7 Angers Expo Congrès ,6 Parc des expositions Nancy ,6 Parc des expositions Caen ,4 Moyenne ,5 Source ORT /SEM, INSEE Sur la base de ce ratio, le parc des expositions d Angers a une surface par habitant supérieure à la moyenne. La taille du parc des expositions de la Beaujoire en revanche semble peu élevée relativement à la population de l unité urbaine de Nantes. 1.3) Les palais des congrès en région : un «leader régional» La structure de l offre ligérienne en palais des congrès se compose d un «leader» régional, la cité internationale des congrès de Nantes, dont la capacité d accueil dépasse la moyenne nationale des villes de congrès (moyenne adhérents «France congrès») et de 5 autres structures caractérisées par des tailles plus modestes. 9

10 Les palais des congrès du Mans, de La Baule, d Angers et de Saint-Jean-de-Monts sont des structures qui offrent entre et places et qui de ce fait, sont susceptibles d accueillir les mêmes types de manifestations. La comparaison avec le reste de la France repose sur le nombre de places en grand auditorium. Sur la base de ce critère, Nantes se situe en sixième position. Selon les gérants de sites, les congrès internationaux peuvent être convenablement accueillis dans une structure possédant un auditorium de / places. Les critères importants reposent sur une combinaison entre le nombre de sièges en auditorium, le nombre de places assises en salle de réunion et la surface d exposition du palais des congrès. L idéal serait une structure possédant places en auditorium et m² en surface d exposition. rang Villes nom du palais des congrès nombre total de places en auditorium nombre de places dans le plus grand auditorium 1 Lille Lille grand palais (dont Zénith*) Paris Le Palais des congrès Lyon Cité/Centre de congrès Cannes Palais des festivals et des congrès Nice Acropolis-congrès Nantes Cité internationale des congrès Montpellier Le Corum Tours Centre international de congrès Strasbourg Palais des congrès Bordeaux Palais des congrès Source : France Congrès2008. * le Zénith est intégré ici car il est contigu au grand palais et accessible directement par les congressistes. Il convient aussi de tenir compte de l offre en hébergement de proximité. 10

11 1.4) L hébergement de proximité : un facteur déterminant pour l accueil des visiteurs et exposants. L examen porte sur la qualité et la taille de l hébergement de proximité (parc hôtelier et résidence de tourisme) dans l unité urbaine et le calibrage de cette offre relativement aux structures d accueil des manifestations. La notion d'unité urbaine (définition Insee) repose sur la continuité de l'habitat : est considérée comme telle un ensemble d'une ou plusieurs communes présentant une continuité du tissu bâti (pas de coupure de plus de 200 mètres entre deux constructions) et comptant au moins habitants. Ce découpage correspond approximativement à l agglomération. Ci-dessous les unités urbaines des palais des congrès et parcs expositions observés. Unité urbaine Parc expositions Palais des congrès Nantes Parc des expositions de la Beaujoire / Halle de la Trocardière Cité Internationale des congrès de Nantes Saint-Nazaire Atlantia La Baule Sables-d'Olonne Saint-Jean-de- Monts Laval Cholet La Roche-sur-Yon Parc des expositions de Laval Parc des expositions de la Meilleraie Parc des expositions des Oudairies Les Altlantes Palais des Congrès Palais des congrès de Saint-Jean-de- Monts Source : INSEE, ORT / SEM Segré Parc des expositions du canton de Segré Angers Angers parc exposition Angers palais congrès Le Mans Centre des expositions du Mans Palais des congrès et de la culture du Mans Selon les professionnels, la quantité et la qualité de l offre en hébergement de proximité sont des atouts indéniables pour favoriser l accueil et le développement des manifestations professionnelles. Outre la qualité des hébergements disponibles, c est la réelle proximité qui est importante, voire déterminante pour les congrès ) Hébergements touristiques et unités urbaines Au regard de l hébergement de proximité, il est possible de dégager trois types d unité urbaine : - Les unités urbaines de Nantes et Saint Nazaire dont le nombre de lits est supérieur ou égal à La part des lits en résidence de tourisme oscille entre 40% et 50%. - Les unités urbaines de Saint Jean-de-Monts, des Sables-d Olonne, du Mans et d Angers dont le nombre de lits oscille autour de Deux sous catégories apparaissent, le littoral (Saint-Jean-de-Monts et les Sables-d Olonne) où les lits en résidences de tourisme représentent plus de 80% de l hébergement, Le Mans et Angers où l essentiel de la capacité d hébergement s effectue en hôtels. - Les unités urbaines de Laval, Cholet, La Roche-sur-Yon et Segré caractérisées par une capacité d hébergement de moins de lits, essentiellement en hôtellerie. 11

12 lits en hôtel et résidence de tourisme par unité urbaine Lits en résidences de tourisme Lits en hôtels Nantes Saint- Saint- Sables- Le Mans Angers Laval Cholet La Roche- Segré Nazaire Jean-de- d'olonnes sur-yon Monts Source : DR-INSEE, Cyvel, SNRT. Traitement ORT / SEM 1.4.2) La qualité en lits d hôtels : le palais des congrès de La Baule dispose d un parc hôtelier haut de gamme La part la plus élevée des hôtels hauts de gamme (46%) se trouve dans l aire urbaine de Saint Nazaire. Pour les autres unités urbaines, la part des lits dans le haut de gamme ne dépasse pas 33%. Répartition des lits d'hôtels par gamme lits entrée de gamme (0* à 2*) lits haut de gamme (3* et plus) Nantes Saint- Angers Le Mans Sables- Laval Saint-Jean- Cholet La Roche- Segré Nazaire d'olonnes de-monts sur-yon 12

13 1.4.3) Parcs expositions et hébergements touristiques de proximité Le ratio moyen du nombre de lits (hôtels et résidences de tourisme) / surface commercialisable couverte (en m²) s élève à 1,8 lits/10 m² pour les parcs expositions de la région. Les unités urbaines de Segré et de Cholet ont des ratios inférieurs à cette moyenne ce qui suggère un déficit en hébergement de proximité. 6 Lits totaux (hôtels et résidences de tourisme)/10 m² surface exposition couverte Nantes Le Mans La Roche-sur- Yon Angers Laval Cholet Segré 1.4.4) Palais des congrès et hébergements touristiques de proximité Le ratio moyen du nombre de lits d hôtels / nombre de places dans le palais de congrès dans l unité urbaine correspondante s élève à 3 lits/place. Sur la base de cette moyenne, trois groupes se distinguent : - Les unités urbaines du Mans et d Angers caractérisées par des ratios qui se situent au dessous de la moyenne régionale. Parallèlement, ces unités urbaines possèdent aussi des parcs expositions de grandes dimensions. Ceci suggère un déficit en hébergement de proximité. - L unité urbaine de Saint-Jean-de-Monts dont le ratio se situe au niveau de la moyenne régionale. Comme vu précédemment, il s agit de lits essentiellement en résidences de tourisme. - Les unités urbaines des Sables-d Olonne, de Nantes et de Saint Nazaire caractérisées par un ratio plus élevé. 4,5 Nombre lits totaux (hôtels et résidences de tourisme) / place 4,0 3,5 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5 0,0 Saint-Nazaire Nantes Sables-d'olonnes Saint-Jean-de- Monts Angers Le Mans 13

14 Au-delà des aspects qualitatifs et quantitatifs, les professionnels considèrent que trois autres éléments sont stratégiques pour accueillir les manifestations professionnelles : - L hébergement de proximité : il s agit ici d avoir la possibilité de quitter la structure et de rejoindre son hébergement en marchant ou en prenant un transport en commun rapide (notion de «walking distance»). - La capacité de regrouper les congressistes, visiteurs ou exposants au sein d une même structure d hébergement. Il s agit d éviter la dispersion des participants à une même manifestation, - L homogénéité de l offre disponible : difficile de loger les uns dans des 2 étoiles et les autres dans des 4 étoiles. - L accessibilité de la ville (qualité des dessertes routières, ferroviaires et aéroportuaires) et la qualité des transports en communs (bus, tramway, taxis ). 14

15 Chapitre 2 - Les manifestations accueillies en région Les éléments les plus importants : - Plus de manifestations par an toutes thématiques confondues et deux millions de visiteurs. - Une spécificité sur l accueil des manifestations culturelles et sportives. - Manifestations d audience internationales et «clusters», une combinaison prometteuse. 2.1) Les manifestations en région 2.1.2) La fréquentation : plus de manifestations accueillies par an en région et deux millions de visiteurs Au total, la région a accueilli plus de deux millions de visiteurs en En moyenne, les palais des congrès, accueillent 580 participants par manifestations et les parcs expositions visiteurs par manifestations. Sur la base du nombre de participants visiteurs, quatre types de manifestations peuvent être distingués : - Les foires et salons : plus de visiteurs en moyenne par manifestation, une baisse de la fréquentation en depuis Les manifestations culturelles, sportives, les spectacles et les examens, concours : entre et visiteurs - Congrès, réunions d entreprises : entre 500 et 700 visiteurs - Autres évènements : moins de 500 visiteurs Nombre de visiteurs / participants par type de manifestation foires et salons manifestations culturelles - sportives - spectacles examen, concours réunion entreprise congrès autres évènements Source : ORT / SEM Entre 2007 et 2008, la baisse de fréquentation constatée pour les foires et salons s explique par un effet de calendrier. Un grand nombre de foires et salons sont biennaux ou triennaux et quelques manifestations à forte fréquentation n ont pas eu lieu en

16 2.1.2) La durée moyenne des manifestations : les manifestations ligériennes un peu plus courtes 4,0 3,5 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5 Durée moyenne des manifestations accueillies (jours d'ouvertue au public ) Pays de la Loire Moyenne nationale 0,0 Foires et Salons Autres évènements Manifestations Spectacles Congrès avec Congrès sans expo Examen, concours Réunion entreprise culturelles et sportives expos Source : ORT / SEM ; FSCEF / OJS Les durées moyennes 2 des manifestations en région sont plus courtes : une demi-journée de moins en moyenne ) Une région qui a la faveur des manifestations culturelles? La région accueille relativement plus de manifestations liées à la culture et aux sports et relativement moins de congrès et d examens concours. Manifestations en Pays de la loire Manifestations en France Autres évènements 16% 17% 17% 17% Congrès 6% 3% 11% Examen,Concours Manifestations culturelles - sportives - spectacles 33% 24% 36% 12% 7% Réunion entreprise Foires et Salons Source : ORT / SEM ; FSCEF / OJS. Base nombre de manifestations en Il existe en région un évènementiel culturel très dense porté plus particulièrement par les palais des congrès : «Folles journées» à Nantes et en région, nombreux concerts de l Orchestre National des Pays de la Loire à Nantes et à Angers. Il y a d autre part une programmation culturelle tout le long de l année dans les centres de congrès au Mans, à Saint Jean de Mont ou à la Baule. Sur ce dernier type d activité, les gérants de structures notent qu il s agit d une série d évènements dédiés en priorité aux résidents et commandités par les mairies. Il y adonc une combinaison d évènements à partie nationale, et d évènements liés à la vie locale, qui peuvent expliquer l importance des manifestations culturelles. 2 Il s agit de la durée effective d ouverture au public, hors périodes de montage et démontage. 16

17 2.2) Qui accueille quoi? Sur la base de la typologie élaborée au chapitre 1, nous cherchons à savoir si les sites d accueil se spécialisent sur des manifestations particulières. Types de manifestations (nombre de manifestations en 2008) palais des congrès «leader» Palais des congrès "intermédiaires" parcs expositions "leader" parcs des expositions "intermédiaires" Foires et Salons 4% 7% 48% 7% 16% Réunion entreprise 55% 25% 20% 9% 33% Autres évènements 1% 32% 7% 56% 17% Culture-sports-spectacles 31% 25% 14% 20% 24% Congrès 9% 10% 2% 0% 6% Examen, concours 0% 0% 9% 8% 3% Total 100% 100% 100% 100% 100% Source : ORT / SEM Les spécificités qui apparaissent : - les parcs expositions «leader» accueillent prioritairement des foires et salons, - le palais des congrès «leader» accueillent majoritairement les réunions d entreprises et secondairement des manifestations culturelles et sportives, - les palais des congrès et parcs des expositions «intermédiaires» accueillent prioritairement les autres évènements. Ceux-ci correspondent aux manifestations organisées par une structure ou un groupe de personnes pour ses propres besoins : meetings politiques, réunions de co-propriétaires, banquets, vœux, bals de mariages L indice de proximité calculé ci-dessous mesure le rapprochement des types de manifestations accueillies entre deux structures. Plus cet indice est faible, plus les répartitions des manifestations accueillies dans les deux structures observées sont proches et plus la concurrence peut être élevée. Total Indice de proximité des manifestations accueillies palais des congrès "leaders" palais des congrès "intermédiaires" parcs expositions "leader" parcs des expositions "intermédiaires" palais des congrès "leaders" 0,0 palais des congrès "intermédiaires" 18,9 0,0 parcs expositions "leader" 36,3 25,9 0,0 Parcs des expositions "intermédiaires" 53,1 10,0 42,1 0,0 Source : ORT / SEM L indice le plus faible est obtenu pour le couple parc des expositions intermédiaires palais des congrès intermédiaires. Ceci signifie que les parts respectives des manifestations accueillies sont les plus proches dans des ces deux types d établissements. Cet indicateur ne tient pas compte des distances qui peuvent exister entre les sites d accueil. Ces établissements ont une clientèle en grande partie locale et réalisent, chacun sur son territoire, le même type d activité, qu il s agisse de parcs expositions ou de palais des congrès. 17

18 2.3) Les congrès et les foires génèrent le plus de chiffre d affaires Le chiffre d affaires moyen hors taxe généré par les foires et congrès est nettement supérieur aux autres manifestations. Les marges réalisées par les sites importantes et permettent : - le développement de nouvelles manifestations. - l autofinancement des investissements. d accueil lorsqu ils sont auto-producteurs de manifestations sont plus Chiffre d'affaires HT par manifestation (2008 en ) Foires et Salons Congrès Manifestations culturelles - sportives - spectacles Réunion entreprise Examen, concours Autres évènements Source : ORT / SEM 2.4) L audiences des manifestations accueillies : des congrès nationaux, des foires et salons d envergure régionale. D après l association FSCEF et l arrêté de reconnaissance internationale des manifestations du 24 avril 2009, une manifestation est qualifiée d «internationale» s il s agit : - d une foire ou d un salon qui accueille au moins 10% d exposants étrangers ou 5% de visites internationales. - d un congrès qui rassemble au minimum 50 participants avec au moins 40% d étrangers. La manifestation a un caractère «national» si plus de la moitié des participants proviennent d autres régions françaises. Elle a un caractère «régional» si la majorité des participants proviennent de la région administrative du site analysé. 18

19 En Pays de la Loire, 75% des congrès et réunions d entreprises ont une audience nationale et 65% des foires, salons ont une audience principalement régionale. La comparaison avec les données nationales, montre qu il ya relativement plus de congrès et réunions d entreprises nationaux. Les salons et les foires ligériennes semblent avoir un rayonnement plus local. Les données «France» dans le tableau ci-dessous intègrent les manifestations en Ile de France. Types de manifestations Pays de la Loire France (inclus Ile de France) Internationale Nationale Régionale Internationale Nationale Régionale sans indications Congrès 13% 75% 11% 22% 55% 22% 0% Réunion entreprise 4% 51% 45% 3% 35% 59% 3% Foires et Salons 12% 23% 65% 11% 42% 41% 6% Autres 3% 12% 85% 4% 22% 70% 4% Total 5% 31% 64% 7% 34% 56% 3% Source : ORT / SEM ; FSCEF / OJS 2.5) Les donneurs d ordre : des entreprises pour les parcs expositions et des associations pour les palais des congrès. Les donneurs d ordre sont ceux qui passent commandes aux sites d accueil. Il y a quatre types de clients possibles : les associations, les entreprises, les institutionnels et les personnes privées. Dans les parcs exposition des Pays de la Loire, la part la plus importante du volume d activités, mesurée ne m² jour est générée par les manifestations organisées par les entreprises (organisatrice de manifestations commerciales). Dans les palais des congrès, l occupation en m² jour se répartit à 44% pour le segment associatif et à 48% pour le segment entreprise. Les parcs expositions ont relativement plus de donneurs d ordre qui correspondent à des entreprises. Les clients associatifs sont relativement plus nombreux pour les palais des congrès. Source : ORT / SEM Pays de la Loire Clients (base m² jour en 2008) France Clients (base m² jour en 2008) palais des congrès parc des expositions Associatif 44% 5% Entreprise 48% 92% Institutionnel 5% 3% Personnes privées 3% 0% Total 100% 100% palais des congrès multi-fonctions parc des expositions Associatif 30% 7% 9% Entreprise 48% 88% 75% Institutionnel 22% 2% 6% Personnes privées 0% 0% 3% Sans indications 0% 3% 8% Total 100% 100% 100% Source : FSCEF / OJS. Enquête annuelle sur l activité des sites d accueil. 19

20 2.6) Du prospect au client : comment le carnet de commandes s étoffe? 50% des commandes pour les palais des congrès passent par des demandes spontanées. Celles-ci concernent surtout des manifestations régionales. 90% 80% 70% palais des congrès parc des expositions 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Demande spontanée Prospection Récurrent Collectivité de tutelle Source : SEM / ORT. Base : nombre de manifestations Dans les parcs expositions, plus de 80% des manifestations sont récurrentes (ce ne veut pas dire que la récurrence soit automatique). La fréquence des manifestations régionales est plus élevée (1 à 3 ans) que les manifestations internationales (10 à 15 ans). Ceci montre que les sites d accueil en région bénéficient dune bonne renommée et qu ils ont réussi à fidéliser leurs clients. Sur le segment des manifestations internationales (segment mature et très concurrentiel) les opérateurs soulignent l importance du faire du «lobbying» et de la prospection commerciale afin de gagner les appels d offre. C est aussi et surtout, la qualité des ambassadeurs locaux susceptibles de porter les candidatures qui sera déterminante pour remporter les marchés. 2.7) Filières économiques et thématiques des manifestations Les «clusters» d entreprises sont des structures qui regroupent des équipes de recherches, des établissements de formation et des entreprises. L objectif d un «cluster» est de favoriser l innovation technologique et son application industrielle au sein du tissu économique régional. Il existe deux types de cluster en Pays de la Loire : - Les pôles de compétitivité : il y a 9 pôles de compétitivité labellisés par le CIACT (Comité Interministériel de l Aménagement et la Compétitivité des Territoires) - Les Plates formes Régionales d Innovations (PRI) : ce sont des «clusters» qui «ont pour objet faciliter l expérimentation, l incubation et la réalisation de projets industriels 3». Au total, une quarantaine de PRI sont en développement en région. 3 Source l Esprit Grand Ouvert n 29 20

Les dossiers de l Observatoire

Les dossiers de l Observatoire Les dossiers de l Observatoire mars 21 n 41 La contribution des palais des congrès et parcs expositions en Pays de la Loire au développement local C e numéro des Dossiers de l Observatoire fait le point

Plus en détail

SITES & GRANDS EVENEMENTS

SITES & GRANDS EVENEMENTS SITES & GRANDS EVENEMENTS MOTEURS DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES, DES TERRITOIRES ET DE LA SOCIETE... pour un développement structurel du territoire, au service de la stratégie des décideurs politiques

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

Dossier de Presse 2010

Dossier de Presse 2010 Dossier de Presse 2010 1 2 Angers va vous surprendre! Accessible: carrefour stratégique du Grand Ouest, à seulement 90 minutes de Paris et 60min de l aéroport de Nantes Atlantique, à 2h30 de Roissy Charles

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

Avec près des deux tiers des

Avec près des deux tiers des Les Dossiers de l Observatoire Régional du Tourisme n 42 - mars 2012 Le poids économique de l hôtellerie de plein air en Pays de la Loire Plus de 600 campings Un chiffre d affaires annuel de 230 millions

Plus en détail

Les entreprises exportatrices

Les entreprises exportatrices Chiffres & données 2006 Édition 2007 Observatoire régional de l information économique des CCI des Pays de la Loire Les entreprises exportatrices DES Pays de la Loire Réalité, besoins & perspectives Les

Plus en détail

OBSERVATOIRE TOURISME D AFFAIRES. Année 2012 CONTEXTE

OBSERVATOIRE TOURISME D AFFAIRES. Année 2012 CONTEXTE OBSERVATOIRE TOURISME D AFFAIRES Année 2012 CONTEXTE Depuis septembre 2012, le bassin de vie de Bourg-en-Bresse s est doté d un service congrès situé dans les bureaux de l office de tourisme de Bourg-en-Bresse

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

À destination des acteurs & des professionnels du Tourisme d Affaires

À destination des acteurs & des professionnels du Tourisme d Affaires ME MEN TO À destination des acteurs & des professionnels du Tourisme d Affaires ÉDITO Luc Doublet, Président Christine Batteux, Vice-Présidente du Conseil Régional, Chargée du Tourisme Avec 5,8 milliards

Plus en détail

> UN NOUVEAU CENTRE DE CONGRÈS POUR ANGERS

> UN NOUVEAU CENTRE DE CONGRÈS POUR ANGERS DOSSIER DE PRESSE > UN NOUVEAU CENTRE DE CONGRÈS POUR ANGERS Christophe Guérin, Balloïde Photo - Angers Expo Congrès Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d'angers

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA

TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA TABLEAU DE BORD DES INVESTISSEMENTS TOURISTIQUES EN PACA RESUME DE L EDITION 2013 DONNEES 2012 Le Tableau de bord des investissements touristiques en France a été mis en place en 2006 par Atout France.

Plus en détail

ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE

ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE Observatoire régional information économique des CCI des Pays de la Loire ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE perspectives & compétences Édition 2006 Les CCI, première source d information

Plus en détail

L objectif de Grand Nancy Congrès & Évènements est de positionner le Centre Prouvé dans

L objectif de Grand Nancy Congrès & Évènements est de positionner le Centre Prouvé dans DOSSIER DE PRESSE JUIN 2015 Voici près d un an que le Centre de congrès Prouvé a ouvert ses portes, symbole de l aboutissement d un projet d envergure de la Communauté urbaine du Grand Nancy, qui a porté

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Club Nature et Découverte

Club Nature et Découverte Club Nature et Découverte Club Nature et Découverte C ATOUT FRANCE Née de la fusion de l ex GIE Maison de la France et de l ex GIP ODIT France, l agence de développement touristique ATOUT FRANCE est l'opérateur

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2012. Centre des congrès

RAPPORT D ACTIVITE 2012. Centre des congrès RAPPORT D ACTIVITE 2012 Centre des congrès Reims Évènements CCSPL du 5 septembre 2013 Centre des congrès Lors de l établissement de nos budgets prévisionnels, nous avions prévu une nette baisse d activité

Plus en détail

DYNAMIQUES MÉTROPOLITAINES de l'espace métropolitain Loire-Bretagne

DYNAMIQUES MÉTROPOLITAINES de l'espace métropolitain Loire-Bretagne DYNAMIQUES MÉTROPOLITAINES de l'espace métropolitain Loire-Bretagne Un pôle connecté à trois échelles de réseaux Une relation déterminante avec Paris Des relations plus limitées avec les grandes aires

Plus en détail

Rédaction : Christophe BORDIER. Edition 2009

Rédaction : Christophe BORDIER. Edition 2009 4 bis rue Jules Favre B.P. 41028 37010 TOURS cedex 1 Tél. : 02 47 47 20 45 Fax : 02 47 66 41 54 Rédaction : Christophe BORDIER Edition 2009 Un partenariat Conseil général, Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis

Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis 1 Présentation de l Ile de Djerba DjerbaestuneIlede514km2desuperficieetde140 kms de littoral, elle représente la porte au Sahara étant sa proximité du

Plus en détail

LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE. Bilan économique 2013

LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE. Bilan économique 2013 LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE Bilan économique 2013 I. PANEL ET METHODOLOGIE 1. Nouveau panel, nouvelle mobilisation Le dispositif d observation de l activité du tourisme

Plus en détail

Faits significatifs de l exercice. Mise en place institutionnelle du Voyage à Nantes

Faits significatifs de l exercice. Mise en place institutionnelle du Voyage à Nantes Faits significatifs de l exercice L Assemblée Générale Extraordinaire du 13 décembre 2010 a décidé la dissolution de l Association ainsi que sa mise en liquidation amiable. En effet, une convention de

Plus en détail

www.hubstart-paris.com

www.hubstart-paris.com www.hubstart-paris.com HUBSTART PARIS ACCÉLÉRATEUR DE RÉUSSITE Avec la démarche collective de promotion internationale sous la marque Hubstart Paris, le territoire du Grand Roissy renforce son ouverture

Plus en détail

Définition du tourisme d affaires

Définition du tourisme d affaires Décembre 2007 Définition du tourisme d affaires Activité économique générée par les congrès, séminaires, conventions, salons. Ces événements ne relèvent pas du tourisme mais contribuent puissamment à l

Plus en détail

En 2008, les Pays de la Loire

En 2008, les Pays de la Loire Un hébergement en mutation pour une plus grande qualité Arnaud DU CREST et Cécile ONILLON-PATRON (Observatoire régional du tourisme Société publique régionale des Pays de la Loire) L offre d hébergements

Plus en détail

Les investissements touristiques 2011-2013 dans le Calvados

Les investissements touristiques 2011-2013 dans le Calvados Les investissements touristiques 2011-2013 dans le Calvados Méthodologie Avant propos et Méthodologie Les résultats présentés dans ce document proviennent de l étude sur les Investissements touristiques

Plus en détail

Les retombées économiques du tourisme d affaires en Alsace Décembre 2015

Les retombées économiques du tourisme d affaires en Alsace Décembre 2015 Les retombées économiques du tourisme d affaires en Alsace Décembre 2015 ORTA Atout France Octobre 2015 LE CONTEXTE, LES OBJECTIFS, LA METHODE CONTEXTE & OBJECTIFS Contexte Dans le cadre du contrat de

Plus en détail

Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires

Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires ATOUT France ATOUT FRANCE, né du rapprochement en 2009 d ODIT FRANCE et de Maison de la France

Plus en détail

Étude sur les retombées économiques de l activité des congrès en France et en Île-de-France. Décembre 2012

Étude sur les retombées économiques de l activité des congrès en France et en Île-de-France. Décembre 2012 Étude sur les retombées économiques de l activité des congrès en France et en Île-de-France Décembre 2012 1 1 PRÉSENTATION DE L ÉTUDE Lieux d échanges, de connaissance et d innovation, mais surtout lieux

Plus en détail

Observatoire régional économique et social / n 4 / novembre 2011. d entreprises

Observatoire régional économique et social / n 4 / novembre 2011. d entreprises La lettre de l ORES Observatoire régional économique et social / n 4 / novembre 2011 Éditorial À mi-chemin entre la PME et la grande entreprise, une nouvelle catégorie d a été mise en évidence à partir

Plus en détail

Premières Assises nationales de l industrie des rencontres et événements professionnels

Premières Assises nationales de l industrie des rencontres et événements professionnels Premières Assises nationales de l industrie des rencontres et événements professionnels le 28 janvier 2008 à Paris-Nord Villepinte Une filière mobilisée pour hisser la France au premier rang mondial SOMMAIRE

Plus en détail

Entreprises & Ressources Humaines

Entreprises & Ressources Humaines Observatoire régional de l information économique des CCI des Pays de la Loire perspectives & en pays de la loire Entreprises & Ressources Humaines édition 2009 Les CCI, leader de l information économique

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

Hébergeurs : comment accompagner les nouvelles tendances du tourisme d affaires?

Hébergeurs : comment accompagner les nouvelles tendances du tourisme d affaires? Hébergeurs : comment accompagner les nouvelles tendances du tourisme d affaires? Résumé Déjà hyperconcurrentiel, le marché des MICE (en anglais, meetings, incentive, congress, events) attire de nouveaux

Plus en détail

Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3. Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi?

Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3. Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi? 1 2 Sommaire Communiqué : Meetinangers.com, le nouveau site internet du BDCE 3 Le Bureau des Congrès et Evènements d Angers, pour qui, pourquoi? 4 Boîte à outils 5 Bilan de la première année d activité

Plus en détail

CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE

CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE SITUATION TOURISME 2013 Situation du tourisme en Europe Visiteurs internationaux : + 5%(essentiellement en provenance, d Europe, Asie-Pacifique et Moyen-Orient)

Plus en détail

Atelier Groupe. Rennes, le 2 novembre 2009. Atelier Groupe. 02/11/2009, Rennes

Atelier Groupe. Rennes, le 2 novembre 2009. Atelier Groupe. 02/11/2009, Rennes Rennes, le 2 novembre 2009 Objectifs : Renforcer la notoriété de la Bretagne auprès des prescripteurs groupes en présentant une image dynamique, moderne et des infrastructures de qualité. Etablir et affiner

Plus en détail

Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services

Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services Tél +33 (0)4 13 94 04 39 / Fax +33 (0)4 13 94 04 10 2 Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services Jacques Pfister, Président de la CCI

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements.

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements. DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMUNIQUÉ... page 1 LE MEET PRO un nouveau salon pour le tourisme d Affaires en Bretagne... page 2 UNE ORGANISATION Haute Bretagne Evénement... page 3 UN PROGRAMME dédié aux

Plus en détail

QUI VISITE? POURQUOI EXPOSER AU SALON VOYAGES TOURISME & LOISIRS?

QUI VISITE? POURQUOI EXPOSER AU SALON VOYAGES TOURISME & LOISIRS? CONTEXTE Le secteur du tourisme mondial, après avoir connu un léger déclin en temps de crise connait ces quatre dernières années une reprise certaine. A titre indicatif, le secteur a connu une phase d

Plus en détail

Qu est-ce que Pays Basque Incoming?

Qu est-ce que Pays Basque Incoming? Qu est-ce que Pays Basque Incoming? Une association créée en 2008 regroupant 6 agences réceptives : Biarritz For Events Le Tourisme Basque Outdoor Travel Passion Côte Basque Sud Emotion Terres Basques

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

19-22 mars 2015. randonnées. Le salon des nouvelles PARIS EXPO PORTE DE VERSAILLES. un événement www.randonnee-nature.com

19-22 mars 2015. randonnées. Le salon des nouvelles PARIS EXPO PORTE DE VERSAILLES. un événement www.randonnee-nature.com & 19-22 mars 2015 PARIS EXPO PORTE DE VERSAILLES 04 91 084 327 Shutterstock, istockphoto Le salon des nouvelles randonnées un événement www.randonnee-nature.com Votre rendez-vous décisif pour promouvoir

Plus en détail

JURA & TROIS-LACS CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ DOCUMENT POUR CONSULTATION DÉCEMBRE 2013

JURA & TROIS-LACS CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ DOCUMENT POUR CONSULTATION DÉCEMBRE 2013 JURA & TROIS-LACS CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ DOCUMENT POUR CONSULTATION DÉCEMBRE 2013 1 1. INTRODUCTION Pourquoi un Masterplan et pour quoi faire? Créée en 2011, la destination Jura

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE

OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE Synthèse de l enquête de fréquentation touristique estivale 2014 Estimation de la fréquentation touristique d agrément et des retombées économiques

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

Bilan du projet Invest in Eurometropolis (2011 2014) & Perspectives

Bilan du projet Invest in Eurometropolis (2011 2014) & Perspectives DOSSIER de presse - décembre 2014 Bilan du projet Invest in Eurometropolis (2011 2014) & Perspectives Rappel du contexte En dépit d atouts indéniables, le territoire n a pas atteint une visibilité suffisante

Plus en détail

www.industrie-nantes.fr

www.industrie-nantes.fr www.industrie-nantes.fr À Nantes, le salon des soluti et de la sous-traitance Un rendez-vous - exceptionnel Tous les deux ans à Nantes, le Salon de l Industrie du Grand Ouest est le rendez-vous fixé par

Plus en détail

GIRONDE BILAN TOURISTIQUE

GIRONDE BILAN TOURISTIQUE GIRONDE BILAN TOURISTIQUE 2012 COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME DE LA GIRONDE MAISON DU TOURISME DE LA GIRONDE 21, cours de l Intendance 33000 BORDEAUX Tél. : 05 56 52 61 40 Fax : 05 56 81 09 99 E-Mail

Plus en détail

SUIVI MENSUEL DES PERFORMANCES ECONOMIQUES DE L HOTELLERIE & BENCHMARK CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

SUIVI MENSUEL DES PERFORMANCES ECONOMIQUES DE L HOTELLERIE & BENCHMARK CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES SUIVI MENSUEL DES PERFORMANCES ECONOMIQUES DE L HOTELLERIE & BENCHMARK CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Mai 2012 Le Comité Régional du Tourisme d Alsace (CRTA) est une association de droit privé.

Plus en détail

Diagnostic et orientation stratégique

Diagnostic et orientation stratégique SCHÉMA RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME ET DES LOISIRS 2007-2011 Diagnostic et orientation stratégique Conseil régional des Pays de la Loire SCHÉMA RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME ET DES LOISIRS

Plus en détail

La Commission Permanente du Conseil Régional Nord - Pas de Calais réunie le 15 octobre 2012, sous la présidence de Monsieur Daniel PERCHERON,

La Commission Permanente du Conseil Régional Nord - Pas de Calais réunie le 15 octobre 2012, sous la présidence de Monsieur Daniel PERCHERON, REGION NORD - PAS DE CALAIS COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL Délibération n 20122551 Réunion du 15 octobre 2012 Exercice Budgétaire : 2012 Programme : 95 Tourisme et thermalisme Imputation Autorisation

Plus en détail

CENTRE DE CONGRÈS D ANGERS VOUS. êtes au CENTRE

CENTRE DE CONGRÈS D ANGERS VOUS. êtes au CENTRE CENTRE DE CONGRÈS D ANGERS VOUS êtes au CENTRE de l Anjou! UN TERRITOIRE À L IDENTITÉ FORTE! Terre historique d accueil, ponctuée de ses Châteaux de la Loire, dotée d un vignoble AOC de caractère, et d

Plus en détail

Observatoire de l hôtellerie saumuroise. 28 avril 2015

Observatoire de l hôtellerie saumuroise. 28 avril 2015 Observatoire de l hôtellerie saumuroise 2014 28 avril 2015 Contexte et objectifs Contexte : La CCI de Maine-et-Loire a été sollicitée pour mettre en place un observatoire de l hôtellerie du Grand Saumurois,

Plus en détail

Développement de sites d activités (190 hectares d activités industrielles) et d immobilier dédiés aux filières technologiques :

Développement de sites d activités (190 hectares d activités industrielles) et d immobilier dédiés aux filières technologiques : Principales missions opérationnelles : Action économique, tourisme, e ACTION ECONOMIQUE Missions Nombre de personnes affectées au service du développement économique :66 postes Surfaces en hectares (cumul)

Plus en détail

Bilan de l enquête sur la téléphonie fixe Maires de Grandes Villes/Journal Le Monde ETUDE n 205 Septembre 2004

Bilan de l enquête sur la téléphonie fixe Maires de Grandes Villes/Journal Le Monde ETUDE n 205 Septembre 2004 Bilan de l enquête sur la téléphonie fixe Maires de Grandes Villes/Journal Le Monde ETUDE n 205 Septembre 2004 Association des Maires de Grandes Villes de France Tous droits réservés Septembre 2004 1 Au

Plus en détail

I. Le tourisme d affaires (notions générales, la place de Lyon)

I. Le tourisme d affaires (notions générales, la place de Lyon) Intervention M. François Gaillard, Directeur Général de l Office du Tourisme et des Congrès du Grand Lyon Stratégie de développement du Tourisme d Affaires dans l agglomération lyonnaise Société d Economie

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

Grand Lyon, L Esprit d Entreprise

Grand Lyon, L Esprit d Entreprise 3 e Etats Généraux de l économie lyonnaise Grand Lyon, L Esprit d Entreprise Introduction par Olivier TORRES Chercheur associé EM LYON Spécialité: Management des PME et Territoires 2 3 e Etats Généraux

Plus en détail

Proposition de guide d entretien

Proposition de guide d entretien Schéma de Développement Économique 2014 AXE 1 : Soutenir l économie productive, le tissu endogène Action 1 : Mettre en place d un programme prioritaire de visites d entreprises ANNEXE N 2 : Proposition

Plus en détail

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF 1 ER TRIMESTRE 2015 : EMBELLIE DES VENTES AU 1 ER TRIMESTRE 2015 PORTÉE PAR LES INVESTISSEURS PRIVÉS JEUDI 21 MAI 2015, 9 HEURES Palais Brongniart PARIS CONTACTS PRESSE

Plus en détail

BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE ANNEE 2008 SEPTEMBRE 2008. Page 1

BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE ANNEE 2008 SEPTEMBRE 2008. Page 1 BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE ANNEE 2008 SEPTEMBRE 2008 Page 1 I/ PRESENTATION DE L ENQUETE Rappel : En 2006, la CCI de Narbonne, Lézignan-Corbières et Port-la-Nouvelle a mis en place un observatoire

Plus en détail

Etude sur la demande de Tourisme d Affaires en Seine et Marne. juillet 10

Etude sur la demande de Tourisme d Affaires en Seine et Marne. juillet 10 Etude sur la demande de Tourisme d Affaires en Seine et Marne juillet 10 1 Modalités de l étude Enquête réalisée du 10 Mai au 10 Juin 2010 auprès de : 144 entreprises 68 agences événementielles Mode d

Plus en détail

- mardi 23 octobre 2007 -

- mardi 23 octobre 2007 - DOSSIER DE PRESSE Premiers résultats et évolutions entre 1999 et 2007 sur l aire urbaine rennaise - mardi 23 octobre 2007 - Contacts Presse Rennes Métropole : Vincent Le Berre - Attaché de Presse Tél.

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS CORPORATE

ÉVÉNEMENTS CORPORATE ICI, VOUS ÊTEs UN MOULON* à organiser vos événements *NOMBREUX, BEAUCOUP ( expression marseillaise ) ÉVÉNEMENTS CORPORATE Marseille PROVENCE la métropole du SUD 100% attractive Forte de sa position géographique

Plus en détail

Décision n 10-DCC-157 du 5 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Lehwood Montparnasse SAS par la société Doria SAS

Décision n 10-DCC-157 du 5 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Lehwood Montparnasse SAS par la société Doria SAS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-157 du 5 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Lehwood Montparnasse SAS par la société Doria SAS L Autorité de la concurrence, Vu le

Plus en détail

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Un déficit important dû pour une large part aux migrations des familles Entre et, la Champagne-Ardenne a perdu beaucoup

Plus en détail

Phase 1: Elaboration du diagnostic

Phase 1: Elaboration du diagnostic Élaboration du SCOT du Pays Santerre Haute Somme Phase 1: Elaboration du diagnostic Fiche N 3: Economie et commerce 1. Les grandes caractéristiques socio-économiques de la population La population active

Plus en détail

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010 Gestion des cabinets d'expertise comptable Octobre 2010 Sommaire Avant-propos... 2 Synthèse en quelques chiffres... 2 Les cabinets sans salariés... 2 Les cabinets de 1 à 49 salariés... 2 Le chiffre d affaires

Plus en détail

Atelier 5 : Structuration de la filière et stratégie collective

Atelier 5 : Structuration de la filière et stratégie collective Atelier 5 : Structuration de la filière et stratégie collective Soutenir l émergence de stratégies collectives nationales et internationales de filières, et de projets collaboratifs, notamment par le dialogue

Plus en détail

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Yohan Baillieul* Lorsqu elles achètent des prestations de services, les administrations s adressent autant à des petites

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. «Montagne inventive»

DOSSIER DE CANDIDATURE. «Montagne inventive» DOSSIER DE CANDIDATURE «Montagne inventive» sommaire I) Le tourisme au cœur de la dynamique du territoire Savoie Mont-Blanc...2 ii) Un projet de Pôle touristique d excellence en quatre axes...4 Axe 1 -

Plus en détail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail Thème : Transport durable Orientation : Faire évoluer les pratiques de mobilité L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail par aire urbaine et département hors aires urbaines La part

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015 Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes Vendredi 13 février 2015 Bilan et perspectives de l hôtellerie en France Progresser dans des environnements complexes 1. Bilan

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e OLOMA O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e Activité de la Promotion immobilière et de l individuel aménagé depuis le 1 er janvier 2011 Club immobilier ADDRN Bertrand Mours, président

Plus en détail

Leader français de l édition de contenus et de services professionnels pour la Construction et les Collectivités Locales

Leader français de l édition de contenus et de services professionnels pour la Construction et les Collectivités Locales Le Groupe Moniteur et l Association des Maires de France, sont partenaires historiques et créateurs du Salon des Maires. La 19 e édition du Salon des Maires et des Collectivités Locales confirme sa position

Plus en détail

Réalisation d une étude sur le Tourisme d affaires* en Normandie. Appel à concurrence pour la sous-traitance de prestations de services

Réalisation d une étude sur le Tourisme d affaires* en Normandie. Appel à concurrence pour la sous-traitance de prestations de services Comité Régional de Tourisme de Normandie 14, rue Charles Corbeau F27000 EVREUX Tel. 02 32 33 79 00 Télécopie : 02 32 31 19 04 Site Internet : www.normandietourisme.fr Site professionnel : www.pronormandietourisme.com

Plus en détail

Le pôle métropolitain

Le pôle métropolitain Le pôle métropolitain Lyon Bourgoin-Jallieu Vienne Saint-Étienne Pourquoi faire un pôle métropolitain? Comment fonctionnera le pôle métropolitain? Pourquoi faire un pôle métropolitain? La loi du 16 décembre

Plus en détail

Compte-rendu du débat annuel de l ACAD du 14 avril 2015 sur les «métropoles»

Compte-rendu du débat annuel de l ACAD du 14 avril 2015 sur les «métropoles» Compte-rendu du débat annuel de l ACAD du 14 avril 2015 sur les «métropoles» Participants - Paul VERMEYLEN, expert en management public, auteur de «Le temps de la métropole ; parcours en Europe» (édition

Plus en détail

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal Orlando G. Cerocchi LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal :: INTRODUCTION :: OBJECTIF DU PROGRAMME :: FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS TOURISTIQUES ADMISSIBLES :: CHAMPS

Plus en détail

Décembre 2014 Observatoire Régional du Tourisme

Décembre 2014 Observatoire Régional du Tourisme Objectifs et principes méthodologiques de l étude 3 L offre d hébergements 5 La fréquentation des hébergements 6 La consommation touristique 7 La production des entreprises touristiques 8 L emploi lié

Plus en détail

TOURISME. Bilan annuel de la conjoncture hôtelière

TOURISME. Bilan annuel de la conjoncture hôtelière TOURISME Bilan annuel de la conjoncture hôtelière 2 Avec cette édition 2015 de Tendances Hôtellerie Gironde et agglomération bordelaise, nous souhaitons donner une image fidèle de l activité hôtelière

Plus en détail

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? :

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : «COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : MISE EN ŒUVRE DE MESURES SPECIFIQUES, SOUTIEN DE L INNOVATION, VALORISATION DE LA RECHERCHE ET DU DEVELOPPEMENT, EXPLOITATION

Plus en détail

Intitulé du projet : ... Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes)

Intitulé du projet : ... Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes) DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION FILIERE TOURISME D AFFAIRE Intitulé du projet : Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes) Montant de la subvention sollicitée :.. (cf tableau des

Plus en détail

AccesSecurity UNE PORTE OUVERTE SUR UN MONDE PLUS SÛR

AccesSecurity UNE PORTE OUVERTE SUR UN MONDE PLUS SÛR AccesSecurity UNE PORTE OUVERTE SUR UN MONDE PLUS SÛR Bienvenue au 1 er salon professionnel euro-méditerranéen qui répond aux défis de la sécurisation de tous les accès. 3 jours Exposition Colloque Ateliers

Plus en détail

direction générale des Infrastructures Transports et de la Mer Déplacements VILLES MOYENNES Certu

direction générale des Infrastructures Transports et de la Mer Déplacements VILLES MOYENNES Certu direction générale des Infrastructures des Transports et de la Mer Certu L Enquête Déplacements VILLES MOYENNES Politique des Transports pour voir loin, autant voir clair Avant d engager la collectivité,

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Un salon BtoB fédérateur. Un carrefour pertinent pour la filière maritime européenne. 100% des exposants nous font confiance pour 2015

Un salon BtoB fédérateur. Un carrefour pertinent pour la filière maritime européenne. 100% des exposants nous font confiance pour 2015 C eux qui étaient là, si nombreux, s en souviennent. Alors que le rideau tombait sur la première édition d Euromaritime, nous parlions d émotion, de bonheur d être ensemble, de succès partagé. Car telle

Plus en détail

Comité Départemental du Tourisme des Hautes-Alpes

Comité Départemental du Tourisme des Hautes-Alpes Annexe 1 2 Comité Départemental du Tourisme des Hautes-Alpes Renforcer la dynamique partenariale et opérationnelle engagée autour de la stratégie touristique 2013-2015 Qu il s agisse de la promotion, de

Plus en détail

L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon

L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon Lyon 25 novembre Real Estate & Hotels Tourisme - Hôtellerie - Loisirs Présentation de la 38 ème édition

Plus en détail

Mon entreprise. en Vendée, accompagnement immobilier cadre de vie. Vendée Expansion - David Fugère

Mon entreprise. en Vendée, accompagnement immobilier cadre de vie. Vendée Expansion - David Fugère Mon entreprise en Vendée, accompagnement immobilier cadre de vie Vendée Expansion - David Fugère En Vendée, un porteur de projet n est jamais anonyme! l accompagnement Bénéficiez du suivi personnalisé

Plus en détail

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon Appel à projets Oenotourisme co-financé par le FEADER Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon 5 mars au 11 mai 2012 Sommaire Sommaire.... 2 1- Le contexte et les objectifs de l

Plus en détail

Un salon BtoB fédérateur. Un carrefour pertinent pour la filière maritime européenne. 100% des exposants nous font confiance pour 2015

Un salon BtoB fédérateur. Un carrefour pertinent pour la filière maritime européenne. 100% des exposants nous font confiance pour 2015 C eux qui étaient là, si nombreux, s en souviennent. Alors que le rideau tombait sur la première édition d Euromaritime, nous parlions d émotion, de bonheur d être ensemble, de succès partagé. Car telle

Plus en détail

Développement économique et emploi

Développement économique et emploi Angers Loire Métropole Ville d Angers Développement économique et emploi Plan d actions territorial 2009 Sommaire I - Un plan d action territorial d urgence de soutien aux entreprises et à l emploi : Un

Plus en détail

Les lycées et lycéens ligériens

Les lycées et lycéens ligériens Près de 143 000 élèves scolarisés à dans les lycées ligériens Les lycées généraux sont de grands établissements qui scolarisent la moitié des élèves ligériens. Les lycées professionnels sont plus petits

Plus en détail