2 q = 0 avec α = R 2L 1 LC. En régime propre peu amorti (R faible, tel que α < ω 0 ) les solutions sont pseudo-périodiques, de la

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2 q = 0 avec α = R 2L 1 LC. En régime propre peu amorti (R faible, tel que α < ω 0 ) les solutions sont pseudo-périodiques, de la"

Transcription

1 RÉGIMES TRANSITOIRES - CIRCUIT RC - corrigé des exercices A. EXERCICE DE BASE I. Régime propre d'un circui RC. ʼéquaion différenielle qui décri le régime propre dʼun circui RC-série peu sʼécrire (loi des mailles) : R i + di d + q C ω = = avec i = dq d. Ceci correspond à : q + 2α q + ω 2 q = avec α = R 2 C. En régime propre peu amori (R faible, el que α < ω ) les soluions son pseudo-périodiques, de la forme : q = q e -α cos(ω + φ) avec ω = " 2 $ 2. a pseudo-période es donc : T = 2" = 2" 2 $ % 2 avec ω = 2" T e donc : T = T. " T 2 % ' ( * & 2$ ) remarque : on rerouve bien ainsi T T quand R (α ). $ En développan à lʼordre le plus bas : T T + 2 $ T "' ' & ) & % 2 % 2 e β = T " T 2 $ T "' & ). a limie ( T 2 % 2 ( β < -3 correspond alors à : α = R 2 < 2" T 2. "3 cʼes-à-dire : R < 8. "3 C = 2,83 Ω. 2. e faceur de qualié peu sʼécrire : Q = " R = " T. Si on uilise lʼapproximaion : β = T " T $ T "' & ) 2 % 2 ( 2 = 8Q 2, on obien alors pour la résonance aiguë : β,2.-3 ; on peu donc en conclure quʼun circui RC peu amori, e donc rès résonan, effecue des oscillaions libres rès semblables aux oscillaions forcées résonanes. Pour une résonance moyenne, lʼapproximaion : β = T " T T 8Q 2 T e donne : β,2 ; on peu donc en conclure quʼun circui RC moyennemen amori, e donc médiocremen résonan, effecue des pseudo-oscillaions libres à peu près semblables aux oscillaions forcées résonanes. Pour une résonance floue, lʼapproximaion : β = T " T T 8Q 2 donne : β 2 ; elle es donc visiblemen absurde. e calcul exac donne : T =, cʼes-à-dire quʼil nʼy a plus de pseudooscillaions pour Q,35. T 8Q 2 II. Réponse à un échelon de couran.a. a loi des nœuds impose : i c = i + iʼ + i. a loi des mailles impose : R iʼ = di d..b. a loi des mailles impose : R iʼ = q dq. a charge du condensaeur impose : i = C d.

2 2.c. a combinaison des équaions précédenes donne : d 2 i d 2 + RC di d + C i = C i c. 2.a. En posan α = 2RC e ω = C l'équaion précédene s'écri : d 2 i di + 2α 2 d d + ω 2 i = ω 2 i c. e discriminan rédui de l'équaion caracérisique correspondane es : Δʼ = α 2 - ω 2 <. Pour <, la soluion de l'équaion différenielle es de la forme : i = e -α [A cos(ω) + B sin(ω)] avec la pseudo-pulsaion ω = " 2 $ 2. a siuaion éan invariane pour ou <, la seule soluion possible es : i =. On en dédui par conséquen : iʼ = di d = e i = RC i " R d d =. Pour, la soluion de l'équaion différenielle es de la forme : i = I + e -α [A cos(ω) + B sin(ω)] e les condiions iniiales imposen : i = I - I e -α [cos(ω) + " sin(ω)]. On en dédui par suie : iʼ = di R d = = I e -α 2" d sin(ω) e i = RC i " d = I e-α [cos(ω) - " sin(ω)]. 2.b. es allures des variaions respecives des courans i, iʼ e i son les suivanes : 2,5 2,,5 i(),,5, -,

3 3,2,,8,6 i (),4,2, -,2 -,4 -, ,5,,5 i (), -,5 -, -, a. Avec les mêmes noaions, le discriminan rédui de l'équaion caracérisique es : Δʼ = α 2 - ω 2 >. Pour <, la soluion de l'équaion différenielle es de la forme : i = A e -λ + B e -µ en posan β = = " 2 2 $ ; λ = α - β e µ = α + β > λ. a siuaion éan invariane pour ou <, la seule soluion di d i " possible es : i =. On en dédui par conséquen : iʼ = = e i = RC R d d =. Pour, la soluion de l'équaion différenielle es de la forme : i = I + A e -λ + B e -µ e les condiions iniiales imposen : i = I - I µ " di " 2" [e-λ - µ e-µ ]. On en dédui : iʼ = = I R d [e-λ - e -µ ] e i = d i " µ " = RC = I d 2" [e-µ - µ e-λ ].

4 3.b. es allures des variaions respecives des courans i, iʼ e i son les suivanes :,2 4,,8,6 i(),4,2, -, ,5,,5 i (), -,5 -, -,

5 5,2,,8,6 i (),4,2, -, a. a loi des mailles modifiée s'écri mainenan : R iʼ = r i + di d. a combinaison des équaions donne : d 2 i d 2 + " RC + r % $ ' di & d + R + r R C i = C i c. 4.b. Pour rerouver la même équaion, il es nécessaire e suffisan d'imposer : R " C " = RC + r ; " C " = R + r R C ; " C " Iʼ = C I. Ce sysème de rois équaions à quare inconnues a en fai une infinié de soluions : on peu imposer une conraine supplémenaire. 4.c. En imposan Cʼ = C, on obien : Rʼ = + rrc R ; ʼ = R R + r ; Iʼ = R R + r I. remarque : cee renormalisaion des coefficiens perme de simplifier le calcul e de rerouver oues les quaniés souhaiées. 4.d. Pour, la soluion de l'équaion différenielle es de la forme : i = Iʼ + A e -λʼ + B e -µʼ avec les coefficiens : αʼ = 2 R " C = + rrc α ; ω = " C = R + r R ω ; βʼ = " 2 2 $ %" ; λʼ = αʼ - βʼ e µʼ = αʼ + βʼ. es condiions iniiales imposen ici encore la coninuié de i() dans la bobine (car dans l'inducance) e la coninuié de la dérivée di d r i + di d (coninuié de la ension aux bornes du condensaeur, donc de la ension aux bornes de la bobine, donc la coninuié de i impose celle de di d ). 4.e. e raisonnemen sur le régime apériodique nécessiai R > 2 ; l'applicaion au nouveau raisonnemen nécessie de même Rʼ > " 2 C ; ceci impose donc : + rrc > 2 On en dédui la condiion : r < R 3 C " 2R2 C& % $ ' r de la bobine n'es pas rop grande. C R R + r. ( ; c'es donc envisageable seulemen si la résisance

6 Qui plus es, la condiion R > 2 C 6 correspond à 2R 2 C > 2 ; il fau donc que le régime ne soi pas rop apériodique : 2 < 2R2 C < correspond à 2 C < R < (sinon les deux cas, avec ou 2C sans r, ne son pas du même ype, donc le raisonnemen ne peu pas s'appliquer). III. imie du régime criique. Pour α > ω, on peu écrire : u() = (E - Eʼ) e -2α µeµ " e + Eʼ. µ " a limie α ω correspond à µ α e λ α ; ainsi : " e u() (E - Eʼ) e-2α " + Eʼ = (E - Eʼ) e -2α (α + ) e α + Eʼ = (E - Eʼ) (α + ) e -α + Eʼ. 2. Pour α < ω, près du cas criique, la décroissance rapide de l'ampliude d'oscillaion fai que le comporemen général es semblable à celui au voisinage de =. On peu alors considérer cos(ω) e sin(ω) ω ; ceci donne : u() (E - Eʼ) e -α [ + α] + Eʼ. Des précisions son ouefois nécessaires. En posan λʼ = α - jω e µʼ = α + jω, on peu écrire : u() = (E - Eʼ) e -2α µ " e µ " $ " e $ " + Eʼ. a µ " $ " limie α ω correspond à µʼ α e λʼ α ; on obien ainsi le même résula que précédemmen. B. EXERCICES D APPROFONDISSEMENT IV. Propagaion le long d'un câble coaxial. e couran raversan la capacié es : i = i(x) - i(x + dx) = -δi = - "x dx. On en ire : "( u( x + dx) ) $ " q ' & ) % C( = = " " dx = - "u. Ceci peu s'écrire : " "x " enre u(x) e u(x + dx) es ici négligeable puisque d'ordre supérieur. = - " "x car la différence 2. es ensions aux bornes des inducances son : u AAʼ = δ " = " 2 On peu écrire : δu = u(x + dx) - u(x) = -λ dx " mais δu = "u "x dx " dx donc : "u "x e u BBʼ = - " 2 = -λ ". dx ". 3. En combinan les deux équaions enre u e i, on obien : soluion d'une équaion de la forme : 4. es foncions de la forme f( ± x c ) donnen : " 2 f "x 2 = c 2 précéden si : c = " = " µ. " 2 u "x 2 = -λ " 2 i "x" = γλ "2 u, donc u es 2 " " 2 f "x 2 - γλ "2 f =. On obien une équaion de la même forme pour i. 2 " " 2 f " 2 ; elles son soluion de l'équaion du ype Ce ype de soluions décri une propagaion. Propagaion à la célérié c vers les x > pour f " x & % (, $ c' " puisqu'on rerouve la même valeur de la foncion pour ʼ > à la posiion xʼ = x+c > x. De même, f 2 + x % $ ' c & décri une propagaion à la célérié c vers les x <.

7 7 En oure, c = " µ = 3. 8 m.s - es la célérié de la lumière dans le vide. V. Transformaion de aplace.a. Pourvu que les inégrales convergen (ce qui peu imposer des condiions resricives sur les foncions f auorisées), on peu inerverir lʼordre dʼinégraion en respecan le domaine (u, ) R +2 avec > u : ) & { " f( u)du} = " %" f( u)du( e *p % d = e "p ( d $ ' $ ' & $ * f( u)du u ) { " f( u)du} = $ e "pu f( u)du = p p {f(u)} = p F (p). remarque : {f(u)} = {f()} car la variable de f() es une variable muee, cʼes-à-dire qui disparaî (après inégraion) dans lʼécriure de F (p)..b. Dʼune façon analogue, à lʼaide dʼune inégraion par paries : { df " df } = d e $p d = fe "p d { " f( u)du} = f() + p fe "p [ ] - f $ d d d e "p $ d = p {f()} = p F (p)..c. En oure, par simple inégraion : {h()} = he "p $ d = $ e "p d = - [ ] p e"p = p. De même avec un changemen de variable : $ {h( - θ)} = h( " )e "p % % d = h ( ")e p.( " +$ ) % & d " = & h ( ")e p.( " +$ ) d " $ {h( - θ)} = e -pθ $ % h ( ")e p " d " = p e-pθ..d. Dʼune façon semblable : {h()e -a } = $ he "a e "p d = $ e "( p+a) d = 2.a. De même avec un changemen de variable : {h( - θ) e -a(-θ) } = e -pθ {h() e -a } = p + a e-pθ. p + a. remarque : il y a une symérie de comporemen : la muliplicaion de f() par e -a décale F (p) en F (p + a) ; le décalage de f() en f( - θ) muliplie F (p) par e -pθ. Pour le condensaeur es déchargé e la ension enre ses bornes es nulle ; le couran es donc nul e la ension aux bornes de la résisance es nulle : la ension E se rerouve aux bornes de lʼinerrupeur. ʼassemblage RC es alors soumis à une ension nulle, mais ceci nʼéquivau à un généraeur de f.e.m. nulle que si le couran es libre de circuler. Touefois, on considère le cas où le condensaeur es déchargé, ce qui implique un couran nul, donc le circui avec lʼinerrupeur qui empêche le couran de circuler (en supporan E) revien au même quʼun circui avec une f.e.m. nulle en lʼabsence dʼinerrupeur. Pour > le circui es soumis à la f.e.m. E, ce qui équivau au oal à : e() = E h(). 2.b. a loi des mailles sʼécri : e() = R i() + " C id.

8 2.c. Par sa définiion sous forme dʼinégrale, la ransformée de aplace es linéaire : (f + g} = {f} + {g} e {αf} = α {f}. Compe enu de la quesion précédene, on en dédui : E (p) = R I (p) + C 8 p I (p). Puisque : E (p) = {e()} = E {h()} = E E, on en dédui : I (p) = p R. p +. Dʼaprès la quesion " % $ ' RC& précédene, on obien : i() = E R h()e-/τ avec τ = RC. 3.a. 3.b. 3.c. a loi des mailles sʼécri : e() = di d On en dédui : E (p) = p I (p) + R I (p) + C + R i() + " C id. p I (p). Puisque : E (p) = {e()} = E {h()} = E, on en ire (en uilisan lʼhypohèse de facorisaion indi- p quée par lʼénoncé) : I (p) = E. p " $ ( p " $ ). Ceci peu se décomposer en fracions raionnelles simples : I (p) = E. " $ " % p " $ " ( ' *. & p " $ ) 3.d. Dʼaprès la quesion précédene, on obien : i() = E. " $ " h() (eωʼ - e ω ). Si les deux racines son réelles, elles son négaives (les coefficiens du polynôme caracérisique indiquen deux racines de même signe don la somme es négaive) ; on obien une somme de deux exponenielles décroissanes, ce qui correspond à un régime amori apériodique. Si les deux racines son complexes (conjuguées), leur parie réelle commune es négaive, e on obien le produi dʼune exponenielle décroissane par une sinusoïde, ce qui correspond à un régime amori pseudo-périodique.

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension Lycée Viee TSI ircuis - -L -L- éponse à un échelon de ension I. égime libre. Définiion d un régime libre Le régime libre ( ou propre ) d un circui es un régime obenu lorsque les sources libres son éeines.

Plus en détail

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire 4 ircuis linéaires du second ordre en régime ransioire PSI 016 017 I Réponse d un circui RL série à un échelon de ension 1. ircui R L i() u G () +q ¹ 1 u R () u L () u () On ferme l inerrupeur K à = 0,

Plus en détail

Cours électronique. Chapitre 2: Dipôles en. Abdenour Lounis 1

Cours électronique. Chapitre 2: Dipôles en. Abdenour Lounis 1 Cours élecronique Chapire : Dipôles en régimes ransioires Abdenour Lounis 1 I- Rappels Relaions Couran-ension pour les dipôle passifs usuels: Resisance : Loi d Ohm U()=R. I() Inducances : U()= L.(dI/d)

Plus en détail

1) Déterminer la solution générale de l'équation différentielle E : y' 5y = 0.

1) Déterminer la solution générale de l'équation différentielle E : y' 5y = 0. EXERCICES SUR LES ÉQUATIONS DIFFÉRENTIELLES Exercice 1 Au cours de la raversée d'un milieu ransparen, l'énergie lumineuse es d'une par absorbée par le milieu, d'aure par diffusée (effe Compon). La variaion

Plus en détail

EQUATIONS DIFFERENTIELLES

EQUATIONS DIFFERENTIELLES EQUATIONS DIFFERENTIELLES I DEFINITIONS (n) Une équaion différenielle es une équaion de la forme F(,,,,, ) 0 où es une foncion inconnue de e n fois dérivable n es l ordre de l équaion II EQUATIONS DU PREMIER

Plus en détail

PSI / TD G1 - Correction. 4. Une simple loi des mailles permet d'obtenir, avec i L orienté de l'entrée vers la sortie : 1 dt L 1

PSI / TD G1 - Correction. 4. Une simple loi des mailles permet d'obtenir, avec i L orienté de l'entrée vers la sortie : 1 dt L 1 PSI - 202/203 TD G - Correcion 7 Réponse indicielle d'un lre 4. Une simple loi des mailles perme d'obenir, avec i L oriené de l'enrée vers la sorie : s() = e() L di L d En remplaçan dans l'équaion diérenielle

Plus en détail

Mathématiques DM 3 À rendre le vendredi 7 décembre 2018

Mathématiques DM 3 À rendre le vendredi 7 décembre 2018 Eercice : Dérivées Mahémaiques DM 3 À rendre le vendredi 7 décembre 08 Soi a R e n N Déerminer les domaines de définiions, les domaines de dérivaion e calculer les dérivées des foncions suivanes : f ()

Plus en détail

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Universié de Savoie DEUG STPI Unié U32 Sysèmes linéaires - Auomaique CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Le sysème es mainenan mis en équaion, il es donc beaucoup plus

Plus en détail

Équations différentielles.

Équations différentielles. IS BTP, 2 année NNÉE UNIVERSITIRE 205-206 CONTRÔLE CONTINU Équaions différenielles. Durée : h30 Les calcularices son auorisées. Tous les exercices son indépendans. Il sera enu compe de la rédacion e de

Plus en détail

TD 3 - Modélisation et comportement des systèmes linéaires continus et invariants asservis(c2-2)

TD 3 - Modélisation et comportement des systèmes linéaires continus et invariants asservis(c2-2) LYCÉE LA MARTINIÈRE MONPLAISIR LYON SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR CLASSE PRÉPARATOIRE M.P.S.I. ANNÉE 017-018 C : MODÉLISATION DES SYSTÈMES ASSERVIS TD 3 - Modélisaion e comporemen des sysèmes

Plus en détail

CHAPITRE II Oscillations libres amorties : Systèmes à un degré de liberté

CHAPITRE II Oscillations libres amorties : Systèmes à un degré de liberté CHAPITRE II Oscillaions libres amories Sysème à un degré de liberé 011-01 CHAPITRE II Oscillaions libres amories : Sysèmes à un degré de liberé Inroducion : Le pendule élasique comme le pendule pesan,

Plus en détail

EXERCICES. Appliquer ses connaissances. 13. a. L énergie totale est la somme de l énergie électrique du condensateur et de l énergie magnétique

EXERCICES. Appliquer ses connaissances. 13. a. L énergie totale est la somme de l énergie électrique du condensateur et de l énergie magnétique c. Après avoir refai un enregisremen pour verses valeurs croissanes de résisance, on observe que la spirale compore de moins en moins de ours : un our correspond visiblemen à une oscillaion e le nombre

Plus en détail

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC Pei dicionnaire physique-chimie/mahs des équaions différenielles On compare les différenes manières de présener la résoluion d une équaion différenielle dans les différenes disciplines. Le bu de cee fiche

Plus en détail

FICHE TD 1 Corrigé de l exercice 2

FICHE TD 1 Corrigé de l exercice 2 Universié Lyon PCSI L Année 3/4 Mahémaiques 4 Prinemps 4 I = FICHE TD Corrigé de l exercice Disribuions e d. La foncion e es coninue sur (l inervalle fermé en [, [, donc il fau éudier l inégrabilié vers

Plus en détail

Traitement du signal

Traitement du signal Spé ψ 6- evoir n Traiemen du signal EXTAIT E E3A PSI Quesion 9 Analyse de l ALI enrée ( : v = par consrucion ; enrée ( : i = donc U v = I relaion enrée-sorie : l ALI es bouclé sur son enrée inverseuse

Plus en détail

Deuxième problème : Électrocinétique

Deuxième problème : Électrocinétique MP Physique-chimie. Devoir surveillé DS n - : corrigé Deuxième problème : Élecrocinéique A - égime sinusoïdal permanen xpression de l ampliude complexe de la ension u ( ) : // Z Nous obenons u par division

Plus en détail

Lycée du Parc PCSI Devoir surveillé 3 corrigé. + e it (t) = 2i e 2it + 6 4e 2it + e 4it) ( e 2it e 2it)

Lycée du Parc PCSI Devoir surveillé 3 corrigé. + e it (t) = 2i e 2it + 6 4e 2it + e 4it) ( e 2it e 2it) Lycée du Parc PCSI 84 15-16 Devoir surveillé corrigé Eercice 1 1 En uilisan les formules d Euler, on linéarise 4 (cos ( : ( e 4 (cos i e i 4 ( e i + e i ( = i = 1 ( e 4i 6 4e i + 6 4e i + e 4i ( e i +

Plus en détail

TRANSFORMATION DE LAPLACE

TRANSFORMATION DE LAPLACE Ediion 3-30/09/208 TRANSFORMATION DE LAPLACE CHAÎNE D INFORMATION ACQUERIR TRAITER COMMUNIQUER ALIMENTER DISTRIBUER CONVERTIR TRANSMETTRE CHAÎNE D ENERGIE ACTION Lycée Jules Ferry - 06400 Cannes as.julesferry.cannes@gmail.com

Plus en détail

Devoir de Mathématiques 3 : corrigé

Devoir de Mathématiques 3 : corrigé PCSI 4-5 Mahémaiques Lycée Berran de Born Devoir de Mahémaiques 3 : corrigé Exercice. Éude d une foncion en noaion puissance On considère la foncion f définie par f(x) = x x = e x ln(x) La foncion foncion

Plus en détail

Exercices sur les intégrales généralisées

Exercices sur les intégrales généralisées hp://wwwmycppfr Eercices sur les séries numériques novembre Eercices sur les inégrales généralisées Inroducion Inégrales généralisées Convergence, définiion, crière de comparaison Eercice Convergence,

Plus en détail

CORRECTION DS = f 2 (a + b) f + ab id E. = ( a 2 p + b 2 q ) (a + b) ( ap + bq ) + ab ( p + q ) f b id E = (a b) p.

CORRECTION DS = f 2 (a + b) f + ab id E. = ( a 2 p + b 2 q ) (a + b) ( ap + bq ) + ab ( p + q ) f b id E = (a b) p. Lycée Thiers CORRECTION DS - Enoncé ) On développe en uilisan les hypohèses : ( f a ide ) ( f b ide ) = f 2 (a + b) f + ab id E = ( a 2 p + b 2 q ) (a + b) ( ap + bq ) + ab ( p + q ) = 2) On reprend le

Plus en détail

Équations différentielles linéaires

Équations différentielles linéaires UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universiaire 207 208 Licence d économie Cours de M. Desgraupes MATHÉMATIQUES DES SYSTÈMES DYNAMIQUES Corrigé du TD Équaions différenielles

Plus en détail

Montrer que la fonction

Montrer que la fonction Théorème de convergence dominée. Théorème d inégraion erme à erme. Théorème de coninuié des inégrales à paramère. Caracère k des foncions définies par une inégrale. Monrer que la foncion L : x cos() e

Plus en détail

donc 1+ t 100 = CMg t 100 = 1,16 d où t 100

donc 1+ t 100 = CMg t 100 = 1,16 d où t 100 Exercice Dans chacune des siuaions suivanes, déerminer la valeur de.. Le chiffre des venes d un magazine a augmené de % puis diminué de %. Globalemen il a augmené de 6%. D après l énoncé, on a :,6 = +%

Plus en détail

ÉLECTROCINÉTIQUE CHAP 00

ÉLECTROCINÉTIQUE CHAP 00 ÉLECTROCINÉTIQUE CHAP 00 Filrage d'une ension riangulaire par un passe-bande On considère un filre de foncion de ransfer : f 0 =2kHz e de coefficien de qualié Q=0.. Déerminer la naure du filre 2. Tracer

Plus en détail

Mines Math1 PSI Un corrigé

Mines Math1 PSI Un corrigé Mines 26 - Mah PSI Un corrigé Préliminaire Le cours nous apprend que pour ou réel α, on a x ], [, ( + x α + En choisissan α /2 e en subsiuan x à x, on a donc α(α (α + x! x ], [, x + a x avec a 2, : a +

Plus en détail

Leçon n 12 : Analyse des circuits en régime transitoire

Leçon n 12 : Analyse des circuits en régime transitoire EECTOMAGNETISME Courans variables /3 eçon n : Analyse des circuis en régime ransioire. INTODUCTION Dans le bu de raier les signaux, les réseaux linéaires son souven soumis à des grandeurs élecriques d

Plus en détail

Collège Sadiki Devoir de contrôle n : 1 Sciences physiques. 4 ème Sc.Exp. Profs : Medyouni-Feki-Hrizi- Abid et Cherchari

Collège Sadiki Devoir de contrôle n : 1 Sciences physiques. 4 ème Sc.Exp. Profs : Medyouni-Feki-Hrizi- Abid et Cherchari Collège Sadiki Devoir de conrôle n : 1 Sciences physiques Dimanche : 09-11-2014 Durée : 2 heures 4 ème Sc.Exp Profs : Medyouni-Feki-Hrizi- Abid e Cherchari Chimie ( 9 ps) On éudie la cinéique de la réacion

Plus en détail

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION REGIME TRANSITOIRE D ORDRE 1

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION REGIME TRANSITOIRE D ORDRE 1 CICUITS ELECTIQUES. DUPEAY Lycée F. BUISSON PTSI EPONSE DES CICUITS A UN ECHELON DE TENSION EGIME TANSITOIE D ODE 1 «Une panne d élecricié laisse l aveugle indifféren» Grégoire Lacroix Dans les circuis

Plus en détail

PSI / TD G1 - Correction. 9 Tracé de réponses de ltres. H(t) H(t) H(t) H(t) t 5) H(t)

PSI / TD G1 - Correction. 9 Tracé de réponses de ltres. H(t) H(t) H(t) H(t) t 5) H(t) PSI - 03/04 TD G - Correcion 9 Tracé de réponses de lres 3 4 5 TD G - Correcion 5 Éude d'un lre acif. Noons pour commencer que ce monage conien une réroacion négaive. On supposera donc que l'ao foncionne

Plus en détail

Équations différentielles

Équations différentielles V. Équaions différenielles 1 Primiive d une foncion Définiion 1. On appelle primiive d une foncion f une soluion de l équaion différenielle y = f. Exercice 1. Déerminer une soluion de l équaion différenielle

Plus en détail

Equations différentielles. Exercices

Equations différentielles. Exercices Equaions différenielles Eercices 14-15 Les indispensables Dans ous les eercices, même si la quesion n'es pas posée, on pourra se demander s'il es possible, a priori, de se faire une idée sur la srucure

Plus en détail

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION LTOINTIQU Duperray Lycée FBUISSON PTSI PONS DS IUITS A UN HLON D TNSION Dans les circuis élecriques, les régimes on oujours un débu Nous allons éudier commen à parir des condiions iniiales, les courans

Plus en détail

Corrigé Maths I, TSI 2011 Elhor Abdelali, CPGE Mohammedia. Premier problème

Corrigé Maths I, TSI 2011 Elhor Abdelali, CPGE Mohammedia. Premier problème Corrigé Mahs I, TSI Elhor Abdelali, CPGE Mohammedia Premier problème Première parie Eisence du poin fie.. La bonne définiion des ermes de la suie (u n ) n es assurée par la vérié de la propriéé " n N,

Plus en détail

Corrigé CCP 1 PSI 2014

Corrigé CCP 1 PSI 2014 Parie Corrigé CCP PSI 4 Dans oues les quesions géomériques, le plan es muni d'un repère orhonormé ( O, i, ) j La courbe représenaive de f es le segmen [OA], où A es de coordonnées (, ) : sa longueur es

Plus en détail

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I G. Pinson - Physique Appliquée Foncion Reard A23-TP / 1 A23- Eude d'un circui monosable Bu : on veu réaliser un disposiif logique généran une impulsion de sorie déclenchée par le fron monan d'une impulsion

Plus en détail

1 Rémy Nicolai _fex_edpdf du 8 novembre 2017

1 Rémy Nicolai _fex_edpdf du 8 novembre 2017 Feuille Primiives e équaions diérenielles linéaires. ed Déerminer, pour les équaions diérenielles suivanes, les ensembles de soluions. y y = sin 3 y + y = e 3 y + y coan = sin 4 + y + y = + 5 y + y = sin

Plus en détail

dt Transformation de l équation différentielle en utilisant les théorèmes des dérivées successives en fonction de

dt Transformation de l équation différentielle en utilisant les théorèmes des dérivées successives en fonction de Transformée de Lalace : résoluion d équaions différenielles linéaires Méhode Résoluion de l équaions différenielles du remier ordre : T ds ( ) + s( ) = Ke( ). d Transformaion de l équaion différenielle

Plus en détail

CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS-

CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS- CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS- TÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS. CI-2-2 MODÉLISER LES SIGNAUX ET LES FONCTIONS DE TRANSFERT. PASSER DU DOMAINE TEMPOREL AU DOMAINE SYMBOLIQUE DE LAPLACE ET INVERSEMENT.

Plus en détail

L[f(t)] = F(p) = e. b) rampe. at e pt dt= F(p) = F(p) = [ ate pt. p ] F(p) = [ a e p. p a.0.e0. p t. e 1. F(p) = 1/ p ] F(p) = [ e pt p ] e 1.

L[f(t)] = F(p) = e. b) rampe. at e pt dt= F(p) = F(p) = [ ate pt. p ] F(p) = [ a e p. p a.0.e0. p t. e 1. F(p) = 1/ p ] F(p) = [ e pt p ] e 1. BTS CIM 2 LA TRANSFORMATION DE LAPLACE ) Définiion A oue foncion réelle du ems f(), on associe une foncion F() de la variable comlexe =σ+jω ar : L[f()] = f e d 2) Quelques ransformées de Lalace a) échelon

Plus en détail

Intégrales fonctions des bornes

Intégrales fonctions des bornes [hp://mp.cpgedupuydelome.fr] édié le 3 novembre 7 Enoncés Inégrales foncions des bornes Eercice [ 987 ] [Correcion] Soi f : R R une foncion coninue. Jusier que les foncions g : R R suivanes son de classe

Plus en détail

DUT GEII - DUT 2 Alternance Travaux Pratiques d Électronique Séance n 3

DUT GEII - DUT 2 Alternance Travaux Pratiques d Électronique Séance n 3 DUT GEII - DUT 2 Alernance Travaux Praiques d Élecronique Séance n 3 Mercredi Décembre 203 Le bu du TP es de faire une synhèse des connaissances sur les circuis RC. Les compéences suivanes devron êre acquises

Plus en détail

On va pouvoir alors calculer la valeur de la fonction y à un instant t après : dy(t) La méthode d Euler

On va pouvoir alors calculer la valeur de la fonction y à un instant t après : dy(t) La méthode d Euler La méhode d Euler Inrocion : ce documen doi êre lu de façon acive ; il ne fau pas se conener de le lire en disan «Ah ouais, compris...». Il fau réécrire les calculs sur une feuille à par pour bien voir

Plus en détail

Troisième semaine de travail : Transformée de Fourier - Convolution

Troisième semaine de travail : Transformée de Fourier - Convolution Première Année à Disance - Module Analyse de Fourier - Transformée de Fourier Troisième semaine de ravail : Transformée de Fourier - Convoluion Exercices Type enièremen corrigés avec remarques e méhodologie.

Plus en détail

ECS 2 B Correction du DM d analyse de Toussaint. I. Existence et propriétés élémentaires de l opérateur U

ECS 2 B Correction du DM d analyse de Toussaint. I. Existence et propriétés élémentaires de l opérateur U ECS 2 B Correcion du DM d analyse de Toussain I. Eisence e propriéés élémenaires de l opéraeur U. Eude de l équaion (E f a. Soi f E, y C (I, R e h : e a y(. h es dérivable sur I e pour ou I, h ( = (y (

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

Chapitre 4. GEL1000 Circuits FONCTIONS D EXCITATION. Plan du cours. Objectifs. Excitations électriques. Fonctions apériodiques

Chapitre 4. GEL1000 Circuits FONCTIONS D EXCITATION. Plan du cours. Objectifs. Excitations électriques. Fonctions apériodiques GEL000 Circuis Chapire 4 FONCTIONS D EXCITATION Objecifs reconnaîre les exciaions élecriques périodiques; comprendre le comporemen des foncions d exciaion simples comme l échelon, l impulsion e la rampe

Plus en détail

GEL1000 Circuits. Chapitre 4 FONCTIONS D EXCITATION

GEL1000 Circuits. Chapitre 4 FONCTIONS D EXCITATION GEL1000 Circuis Chapire 4 FONCTIONS D EXCITATION Objecifs reconnaîre les exciaions élecriques périodiques; comprendre le comporemen des foncions d exciaion simples comme l échelon, l impulsion e la rampe

Plus en détail

Contrôle de physique n 4

Contrôle de physique n 4 Conrôle de physique n 4 Un groupe délèves musiciens souhaie réaliser un diapason élecronique capable démere des sons purs, en pariculier la noe la 3 (noe la roisième ocave). Cee noe ser de référence aux

Plus en détail

I = 3 ln x ln 1 x + x2 + 1 ( )] x 1/2 I = lnx (1 + x) 2 dx On effectue une par parties. 1 + x lnx dx. = ln

I = 3 ln x ln 1 x + x2 + 1 ( )] x 1/2 I = lnx (1 + x) 2 dx On effectue une par parties. 1 + x lnx dx. = ln MATHEMATIQUES TD N 6 : INTEGRALES GENERALISEES - Corrigé. R&T Sain-Malo - ère année - 9/ I. Calculer 4. ci-dessus! 7. 8. 9.. e [ e ] + + [arcan]+ π π 4 π 4 ln [ln ] lim + ln ln ln C es le même que ( +

Plus en détail

ÉQUATIONS DIFFÉRENTIELLES

ÉQUATIONS DIFFÉRENTIELLES hapire 7 ÉQUTIONS DIFFÉRENTIELLES I. GÉNÉRLITÉS SUR LES ÉQUTIONS DIFFÉRENTIELLES désigne indifféremmen ou. Eemples liminaires Les lois qui régissen, en physique ou chimie, l évoluion de grandeurs G au

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 2015-2016 Devoir n 6 CNVERSIN DE PUISSANCE L obje de ce problème consise à éudier la producion d énergie élecrique à parir d une éolienne. Le disposiif pore alors le nom d «aérogénéraeur» e es consiué

Plus en détail

Minisère de l éducaion & de la formaion D. R. E. N Lycée Secondaire -Haouaria Devoir de conrôle N 1 Classes : 4 e Sc- Exp & Mah Dae : 15/11 /2008 Durée : 2 H Maière : Sciences Physiques profs: Laroussi

Plus en détail

Corrigé de l épreuve Math 1 de CCP, PSI 2012 Luc Verschueren, Lycée Daudet à Nîmes.

Corrigé de l épreuve Math 1 de CCP, PSI 2012 Luc Verschueren, Lycée Daudet à Nîmes. Corrigé de l épreuve Mah de CCP, PSI 22 Luc Verschueren, Lycée Daude à Nîmes. Parie I Cas d une marice à coefficiens consans. Quesion I.. La foncion X définie par X : e V es dérivable surre X e V (coefficien

Plus en détail

Chapitre 4: Les modèles linéaires

Chapitre 4: Les modèles linéaires Chapire 4: Les modèles linéaires. Inroducion: Dans ce chapire on va voir successivemen les modèles linéaires saionnaires: auoregressifs (AR), de moyennes mobiles (MA) e mixes (ARMA) en pariculier. Finalemen,

Plus en détail

Planche n o 8. Intégration sur un intervalle quelconque. Corrigé

Planche n o 8. Intégration sur un intervalle quelconque. Corrigé Planche n o 8. Inégraion sur un inervalle quelconque. Corrigé Eercice n o Pour, +4+ e donc la foncion f : + +4+ es coninue sur [,+ [. Quand end vers +, + 3 +4+ = ++ +4+ 3 3. Comme la foncion es posiive

Plus en détail

LOGARITHME NEPERIEN. 1. Exercices préliminaires : 11. Méthode approximative pour déterminer une aire :

LOGARITHME NEPERIEN. 1. Exercices préliminaires : 11. Méthode approximative pour déterminer une aire : LOGARITHME NEPERIEN 1. Exercices préliminaires : 11. Méhode approximaive pour déerminer une aire : On veu déerminer l aire siuée sous la courbe délimiée par la courbe, l axe des x, les 2 vericales passan

Plus en détail

Résolution de systèmes linéaires par la méthode du pivot de Gauss

Résolution de systèmes linéaires par la méthode du pivot de Gauss Lycée Pierre de Ferma 7/8 MPSI TD Résoluion de sysèmes linéaires par la méhode du pivo de Gauss Sysèmes linéaires. Conclure à parir d un sysème échelonné e riangularisé Exercice.. Sysèmes linéaires riangularisés

Plus en détail

(t 2 + 3t)dt = = ln ( 1 ) ln ( 2 ) = ln(2). 0 = 3 ln (e + 1) 3 ln (2) = 3 ln + 1

(t 2 + 3t)dt = = ln ( 1 ) ln ( 2 ) = ln(2). 0 = 3 ln (e + 1) 3 ln (2) = 3 ln + 1 Eercice (Calculer les inégrales suivanes)..... 5. 6. 7. 8. e d = e d = e ] = = 5. = e e. ( + )d = d = ln ( )] = ln ( ) ln ( ) = ln(). ue u du = e u = e. e e + d = ln ( e + ) e (e + ) d = u (ln u) du =

Plus en détail

Devoir de synthèse n 1 CHIMIE

Devoir de synthèse n 1 CHIMIE Devoir de synhèse n 1 Exercice n 1 : (4 poins) CHIMIE On éudie la cinéique de la réacion enre l acide méhanoïque (HCOOH) e le penan-1-ol (CH 3 (CH ) 3 CH OH). Iniialemen, on réalise un mélange conenan

Plus en détail

Mines d Albi,Alès,Douai,Nantes Toutes filières - Corrigé

Mines d Albi,Alès,Douai,Nantes Toutes filières - Corrigé Mines d Albi,Alès,Douai,Nanes - Toues filières - Corrigé Cee correcion a éé rédigée par Frédéric Bayar. Si vous avez des remarques à faire, ou pour signaler des erreurs, n hésiez pas à écrire à : mahweb@free.fr

Plus en détail

Le dipôle RC série (2) Décharge du condensateur Influence des grandeurs caractéristiques des composants (Correction) i +

Le dipôle RC série (2) Décharge du condensateur Influence des grandeurs caractéristiques des composants (Correction) i + Le dipôle R série (2) Décharge du condensaeur Influence des grandeurs caracérisiques des composans (orrecion) ircui d éude On consiue le circui élecrique suivan. e circui perme de suivre la charge (posiion

Plus en détail

CORRIGÉ DE L ÉPREUVE MATHS 1 CENTRALE On aura souvent besoin dans ce problème du critère continu de convergence dominée de Lebesgue :

CORRIGÉ DE L ÉPREUVE MATHS 1 CENTRALE On aura souvent besoin dans ce problème du critère continu de convergence dominée de Lebesgue : CORRIGÉ DE L ÉPREUVE MATHS CENTRALE 4 On aura souven besoin dans ce problème du crière coninu de convergence dominée de Lebesgue : si lim f(x, ) = g(), s il exise ϕ inégrable sur I elle que I, f(x, ) ϕ()

Plus en détail

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C.

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C. Principe d une minuerie (Afrique 2006) 1. ÉTUDE THÉORIQUE D'UN DIPÔLE RC SOUMIS À UN ÉCHELON DE TENSION. Le monage du circui élecrique schémaisé ci-dessous (figure 1) compore : - un généraeur idéal de

Plus en détail

CONCOURS COMMUN 2002

CONCOURS COMMUN 2002 CONCOURS COMMUN DES ECOLES DES MINES D ALBI, ALES, DOUAI, NANTES Epreuve de Mahémaiques (oues filières) Problème d analyse.. f es coninue sur R en an que quoien de foncions coninues sur R don le dénominaeur

Plus en détail

+ - Chapitre 6 : Etude du dipôle R C.

+ - Chapitre 6 : Etude du dipôle R C. Chapire 6 : Eude du dipôle R C. I. Le condensaeur. Connaîre la représenaion symbolique d'un condensaeur. En uilisan la convenion récepeur, savoir oriener un circui sur un schéma, représener les différenes

Plus en détail

25, avenue des Martyrs Grenoble. tél : fax :

25, avenue des Martyrs Grenoble. tél : fax : Mon nom : Mes coordonnées : Benjamin Canals CNRS Laboraoire Louis Néel 5, avenue des Maryrs 384 Grenoble él : 4 76 88 1 38 fa : 4 76 88 11 91 email : canals@grenoble.cnrs.fr Plan du cours : Vibraions I.

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. et x désigne alors la matrice à 1 ligne et n colonnes : x = [ x 1 x 2 x n ] ;

MATHÉMATIQUES II. et x désigne alors la matrice à 1 ligne et n colonnes : x = [ x 1 x 2 x n ] ; MATHÉMATIQUES II Dans ce problème, nous éudions les propriéés de ceraines classes de marices carrées à coefficiens réels e cerains sysèmes linéaires de la forme Ax = b d inconnue x IR n, A éan une marice

Plus en détail

CCP, 2011, MP, Mathématiques I. Exercice 1

CCP, 2011, MP, Mathématiques I. Exercice 1 CCP, 211, MP, Mahémaiques I. (5 pages ) Exercice 1 1. Soi, pour n 2, = 2 n 2 1. On a n 2, > e règle de D Alember, R = 1. +1 = (n + 1)2 1 n 2 1 1 donc, selon la 2. Pour n 1, = 1 n 1 1 que les séries n 2

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE CONTRÔLE N 2 Durée : 2 heures

SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE CONTRÔLE N 2 Durée : 2 heures Minisère d éducaion e de Formaion D. R. E. Nabeul Lycée Secondaire Roue de la Plage SOLIMAN SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE CONTRÔLE N 2 Durée : 2 heures Classe : 4 ème Mahs Dae : Novembre - 216 Prof : Jalel

Plus en détail

11 G 18bis A 01 Durée: 4 heures Séries : S1-S3 - Coeff. 8.. Epreuve du 1 er groupe

11 G 18bis A 01 Durée: 4 heures Séries : S1-S3 - Coeff. 8.. Epreuve du 1 er groupe UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/ 11 OFFICE DU BACCALAUREAT BP 55-DAKAR-Fann-Sénégal Serveur Vocal: 68 5 59 Téléfa (1) 864 67 39 - Tél : 84 95 9-84 65 81 M A T H E M A T I Q U E S 11 G 18bis A 1

Plus en détail

D.M : Résolution des équations différentielles Méthode d'euler

D.M : Résolution des équations différentielles Méthode d'euler D.M : Résoluion des équaions différenielles Méhode d'uler I - La méhode d'uler : les bases mahémaiques - définiion du nombre dérivée en un poin Soi y = f(x la foncion considérée (supposée coninue e dérivable

Plus en détail

TD 4 : correction. L3 Intégration Exercice 1. Fonctions presque nulles. On considère la suite d ensembles mesurables A n = x R f(x) 1.

TD 4 : correction. L3 Intégration Exercice 1. Fonctions presque nulles. On considère la suite d ensembles mesurables A n = x R f(x) 1. L3 Inégraion 1 212-213 TD 4 : correcion Eercice 1. Foncions presque nulles } On considère la suie d ensembles mesurables A n = Rf( 1. n Par hypohèse, ils son ous de mesure nulle : = f dλ 1 A n n µ(a n.

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES PR: RIDHA BEN YAHMED

SCIENCES PHYSIQUES PR: RIDHA BEN YAHMED Durée 2h 25-10-2016 4PémeP Sc expr1,2 SCIENCES PHYSIQUES 0BDEVOIR DE CONTROLE N 1 PR: RIDHA BEN YAHMED NB : Chaque résula doi êre souligné. La claré, la précision de l explicaion renren en compe dans la

Plus en détail

Intégrale fonction des bornes

Intégrale fonction des bornes [hp://mp.cpgedupuydelome.fr] édié le juille 4 Enoncés Inégrale foncion des bornes Eercice [ 87 ] [correcion] On pourra à ou momen s aider du logiciel de calcul formel. a Résoudre sur l inervalle I = ],

Plus en détail

GELE3132. Théorie des circuits. Chapitre 4: Série de Fourier

GELE3132. Théorie des circuits. Chapitre 4: Série de Fourier GELE33 héorie des circuis Chapire 4: Série de Fourier Conenu du chapire Analyse sinusoïdale Série de Fourier Coefficiens de la série de Fourier Symérie Formes alernaives Specres Inroducion Ce chapire présene

Plus en détail

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES CAPTEURS - CHAINES DE MESURES Pierre BONNET Pierre Bonne Maser GSI - Capeurs Chaînes de Mesures 1 Plan du Cours Propriéés générales des capeurs Noion de mesure Noion de capeur: principes, classes, caracérisiques

Plus en détail

Corrigé du devoir surveillé de Mathématiques

Corrigé du devoir surveillé de Mathématiques Corrigé du devoir surveillé de Mahémaiques Eercice Soien a e b deu réels avec < a < b.. La foncion h : e a e b es coninue e posiive sur ], + [ a < b e a > e b. Au voisinage de, on a : h e a e b Ce calcul

Plus en détail

MAT265 Équations différentielles Transformées de Laplace : résumé

MAT265 Équations différentielles Transformées de Laplace : résumé MAT65 Équaions différenielles Transformées de Laplace : résumé 1. La able de ransformées de Laplace : exemples d uilisaion michel.beaudin@esml.ca mars 19 Même si l on se limie aux É.D. à coefficiens consans,

Plus en détail

Corrigé du TD n 4. x e x (x 3 3x 2 + 7x 7).

Corrigé du TD n 4. x e x (x 3 3x 2 + 7x 7). Corrigé du TD n 4 Eercice. Nous allons calculer à chaque fois une primiive. Connaissan une primiive, les primiives son les foncions égales à la primiive calculée à une consane près (la consigne éan de

Plus en détail

DM de préparation au Partiel du 12 avril 2018

DM de préparation au Partiel du 12 avril 2018 Universié Paris Descares UFR Mah-Info Licence MAE 6-7 Analyse 4 - Séries de Fourier; Foncions de plusieurs variables; Inégrales à paramère DM de préparaion au Pariel du avril 8 Les calcularices e les éléphones

Plus en détail

Signal 4 Les oscillateurs amortis

Signal 4 Les oscillateurs amortis Signal 4 Les oscillaeurs amoris Lycée Polyvalen de Monbéliard - Physique-Chimie - TSI 1-2016-2017 Conenu du programme officiel : Noions e conenus Circui RLC série e oscillaeur mécanique amori par froemen

Plus en détail

Corrigé de l épreuve Math C, Banque PT Nathalie Planche. 1. Pour tout réel t, car y est solution de ( ) et a ne s annule pas sur.

Corrigé de l épreuve Math C, Banque PT Nathalie Planche. 1. Pour tout réel t, car y est solution de ( ) et a ne s annule pas sur. Corrigé de l éreuve Mah C, Banque PT Nahalie Planche Préambule:. Pour ou réel, car y es soluion de ( ) e a ne s annule as sur. = On a donc bien monré que es soluion du sysème différeniel (S) :. L équaion

Plus en détail

La réponse d un système linéaire en questions

La réponse d un système linéaire en questions La réponse d un sysème linéaire en quesions Version juille 00 Quesions La réponse d un sysème linéaire en quesions _1_ Un sysème es caracérisé par la ransmiance : jω) = 3 + 5jω quelle es l équaion différenielle

Plus en détail

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC HAPITE P7 DIPÔLE ONDENSATEUDIPÔLE I) DIPÔLE ONDENSATEU I.1. Définiion e symbole I.2. harge e décharge d un condensaeur I.3. Inerpréaion I.4. apacié d un condensaeur I.5. Énergie emmagasinée par un condensaeur

Plus en détail

Aucune sortie définitive n est autorisée avant 12h

Aucune sortie définitive n est autorisée avant 12h PI 16/17 D 1 -- ysèmes linéaires (don élec PCI) - ALI (01/10/2016 4h) Exrai des Insrucions générales des concours Les candidas son inviés à porer une aenion pariculière à la rédacion : les copies illisibles

Plus en détail

R 1 R 2 U C 1 C 2. V e. V s

R 1 R 2 U C 1 C 2. V e. V s G. Pinson : Physique Appliquée Foncion reard A3-TD/ A3-- Réseau déphaseur Dans le bu de consruire une commande reardée de hyrisors, on uilise un filre du second ordre afin d obenir à parir du réseau monophasé

Plus en détail

TP n 18 : étude par la simulation d'un moteur à courant continu.

TP n 18 : étude par la simulation d'un moteur à courant continu. TP n 18 : éude par la simulaion d'un moeur à couran coninu. Bu du TP : le bu de ce TP de seconde année es l'éude d'un moeur à couran coninu en uilisan un modèle du logiciel LTSPICE. On alimenera le moeur

Plus en détail

1 t(t 2 + 1) 2. t 2 (t 2 + 1) 2 dt = 1. (u + 1) 2. u(u + 1) = u(u + 1) du = u 1 ) t th(t) ch(t) ln(1 + tan(t))dt

1 t(t 2 + 1) 2. t 2 (t 2 + 1) 2 dt = 1. (u + 1) 2. u(u + 1) = u(u + 1) du = u 1 ) t th(t) ch(t) ln(1 + tan(t))dt Donner une primiive sur un ensemble à préciser de f : +. Corrigé : La foncion f es définie sur R, ainsi on va en déerminer une primiive sur ], [ ou sur ], + [. On a : + d + d uu + du Ceci en posan u, on

Plus en détail

LYON 2003 PREMIER PROBLÈME. ϕ est continue sur [0, + [. dt existe pour tout élément n de N. > 0. De plus ϕ(0) > 0. Ainsi :

LYON 2003 PREMIER PROBLÈME. ϕ est continue sur [0, + [. dt existe pour tout élément n de N. > 0. De plus ϕ(0) > 0. Ainsi : Jean-François COSSUTTA. Lycée Marcelin Berhelo Sain Maur 94. LYON 3 PREMIER PROBLÈME PARTIE I : Résulas généraux sur ϕ e J n. Les foncions e sin son coninues sur ], + [. Par produi ϕ es coninue sur ],

Plus en détail

Concours commun 2007 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes.

Concours commun 2007 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes. Concours commun 7 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nanes. L emploi d une calcularice es inerdi Pour ou R + on défini : ( f () = exp 1 ) e g() = f () Problème 1 Parie 1 (Généraliés) 1 Prouver que

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SCIENCES PHYSIQUES. L'usage de la calculatrice est autorisé.

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SCIENCES PHYSIQUES. L'usage de la calculatrice est autorisé. Repère : Session : 28 Durée : 4 H Page : /12 Coefficien : 4 BREVE DE ECHNICIEN SUPERIEUR ECHNIQUES PHYSIQUES POUR L INDUSRIE E LE LABORAOIRE SCIENCES PHYSIQUES L'usage de la calcularice es auorisé. Le

Plus en détail

3) Action proportionnelle

3) Action proportionnelle /6 3 4 5 6 e sysème s 3/6 Un sysème dynamique, coninu, linéaire, invarian, monovariable es décri par une équaion différenielle linéaire, à coefficiens consans de la forme suivane : a n n d s d s ds...

Plus en détail

Série d exercices Bobine et dipôle RL

Série d exercices Bobine et dipôle RL xercice 1 : Série d exercices Bobine e dipôle R On réalise un circui élecrique comporan une bobine d inducance e de résisance r, un conduceur ohmique de résisance R, un généraeur de ension de f.é.m. e

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. d argument --. Si z IC, on note Mz () l image de z dans ε. Si K est un souscorps

MATHÉMATIQUES II. d argument --. Si z IC, on note Mz () l image de z dans ε. Si K est un souscorps MATHÉMATIQUES II Dans ou le problème, ε désigne le plan affine euclidien IR 2 rapporé à son repère orhonormé canonique ( OI ;, J) On noe i le complexe de module 1 e π d argumen -- Si z IC, on noe Mz ()

Plus en détail

i p (t) = α(t) exp( R L t), et que la fonction α devait vérier l'équation

i p (t) = α(t) exp( R L t), et que la fonction α devait vérier l'équation TD 0, cours d'analyse L PC e SF-P, du 7 novembre au décembre 07 Équaions diérenielles du premier ordre. Exercice. On revien sur le circui RL avec généraeur sinusoïdal, don on rappele qu'il es régi par

Plus en détail

CHAPITRE I : TRANSFORMÉES DE LAPLACE

CHAPITRE I : TRANSFORMÉES DE LAPLACE CHAPITRE I : TRANSFORMÉES DE LAPLACE A. FONCTIONS CAUSALES Définiion : Une foncion f, définie sur IR es causale si : Pour ou

Plus en détail

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE (ENSI) FILIERE PSI MATHEMATIQUES 1. Partie I : Étude de la fonction ϕ

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE (ENSI) FILIERE PSI MATHEMATIQUES 1. Partie I : Étude de la fonction ϕ SESSION 9 CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE ENSI FILIERE PSI MATHEMATIQUES 1 I1/ Éude des foncions d e δ Parie I : Éude de la foncion ϕ I11/ La foncion d es dérivable sur, + e pour, +, d = 1 sin La foncion

Plus en détail