DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé"

Transcription

1 DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Numéro de l interviewé : - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé 1. Etat apparent du logement 11. Logement investi par le ménage 12. Logement sain (pas humide) 13. Température adaptée (pas de sensation de froid/chaleur excessive) 14. Bonne circulation d air (pas de condensation) 14. Bonne isolation apparente Oui Non 2. Mode(s) de chauffage : 201. Chauffage fixe seul 202. Chauffage mobile (appoint) seul 203. Les deux 21. Chauffage central (chaudière + radiateurs ou plancher chauffant) : 211 Type d énergie (à préciser) : Electricité Gaz Réseau urbain Autre (préciser) 212 Mode de réglage : 2121 Manuel 2122 Thermostat 2123 Programmateur 22. Chauffage divisé individuel (convecteur ou accumulateur électrique, poêle au gaz, au bois ) : Electricité Gaz Réseau urbain Autre (préciser) 221. Type d énergie (à préciser) 222. Mode de réglage 2221 Manuel 2222 Thermostat Système installé Réellement utilisé

2 2223 Programmateur 23. Autre système de chauffage individuel (appareil mobile, appoint ) : préciser l énergie et le mode de réglage 24. Chauffage collectif : préciser le système quand il est connu 25 : Année d installation du chauffage fixe: 251 : Plus de 10 ans 252 : Moins de 10 ans 253 : NSP 26 : Etat de l équipement de chauffage 261 : Bon état apparent 262 : Etat moyen 263 : Mauvais état 27 : Entretien 271 : Contrat d entretien avec une société de maintenance 272 : Pas de contrat d entretien 28 : Présence dans journée 281 : Oui 282 : Non 29. Réglage du chauffage : 291.Température de réglage lors de la visite (quand un système de régulation existe) ou n de réglage au thermostat et échelle de graduation (ex : 3/5) : 292. Mode de réglage la nuit : 2921 pas de changement 2922 baisse : préciser la nouvelle consigne (température ou n ) : 2923 coupure 293. Mode de réglage la journée en cas d absence : 2931 pas de changement 2932 baisse : préciser la nouvelle consigne (température ou n ) : 2933 coupure : 3. Mode(s) de production d eau chaude sanitaire 31. Chaudière du chauffage central 32. Cumulus électrique (ballon) 33. Chauffe-eau ou chauffe-bain : 331. gaz naturel 332. Propane 34 : Année d installation : 341 : Plus de 10 ans 342 : Moins de 10 ans 343 : NSP installé utilisé

3 37. Température de réglage de l eau chaude (si réglage accessible) : 38. Usage : 381. Plutôt de douches 382. Plutôt de bains 39. Utilisation eau froide (cocher case selon usage et équipement) : 391 WC classique 392 WC équipé d une double commande 393 WC équipé d un stop eau 4. Constats sur l isolation apparente 41 Murs 42 Toiture 43 Sol 44 Fenêtres et vitrages 441. Vitrage simple 442. Double-vitrage 443. Triple vitrage 45 Présence de volets 451. Volets mécaniques 452. Volets électriques 46 Portes extérieures Bon état Etat moyen Mauvais état NSP 5. Constats sur le système de ventilation 51 Bouches de ventilation 551. VMC 52 Menuiseries extérieures : 521. Passage air sous menuiseries 53 Portes et fenêtres intérieures 531.Détalonnage : passage air sous fenêtres Bon état Etat moyen Mauvais état NSP 6. Liste des équipements de cuisson 61. Plaque de cuisson Équipe ment existant Bon état Etat moyen Mauvais état NSP

4 611. Feux gaz naturel 612. Feux gaz butane propane 613. Plaques électriques 621. Four électrique 622. Four combiné 623. Four gaz 63. Micro-ondes 64. Cafetière 65. Autres appareils de cuisson (préciser) 66. Utilisation régulière de la cuisson à la vapeur 661. Oui 662. Non 67. Fréquence d utilisation du four : 671. Tous les jours à 3 fois par semaine 673. Une fois par semaine 674. Moins d une fois par semaine 675. Jamais 68. Présence d une hotte aspirante 681. Oui 682. Non 69. Usage de la hotte 691. Oui 692. Non 7. Equipements électroménagers Electroménager 71 Réfrigérateur 72 Congélateur 721. Frigo / congélateur combiné 73 Lave-linge /Machine à laver 74 Sèche-linge ( 75 Lave-vaisselle 76 Repassage 761. Fer à repasser 762. Autre (préciser) Equipement s existants Ancienneté estimée Fréquence d utilisation (préciser nombre cycles/jr) Réglage habituel températur e eau (en degrés) Etique Energ (si acquis n récen

5 77 Nettoyage 771. Aspirateur 772. Nettoyeur vapeur 773. Autre (préciser) : 78 Utilisation d un sèche-linge: 781 en toutes saisons 781 en hiver uniquement 782 Séchage dans un local intérieur (cocher la ou les cases correspondantes) 7821 Dans une pièce à vivre 7821 Dans un local spécifique 783 Séchage en extérieur 8. Loisirs et autres appareillages 81 Téléviseur 811. Ecran normal 812. Ecran plat Equipement s existants Année d anciennet é (si connue) Fréquence d utilisation (préciser h/jr) Veille Allumée Veille éteinte 82 Magnétoscope 83 Lecteur DVD 84 Live-box ou autre démodulateur 85 Chaine Hifi 86 Aquarium/Vivarium 87 Ordinateur 88 Gros appareils de bricolage (préciser) 9. Eclairage 91. Séjour 92. Cuisine 93. Salon 94. Hall 95. Chambre 951. Parents 952. Chambre enfants 96. Salle de bains 97. WC Présence de lampe incandescence Halogène LBC Nb de lampes par pièce Fréquence d utilisation (préciser h/jr)

6 10. Autres constats particuliers (visuels, olfactifs ) Pièce Constats 11. Combien pensez-vous dépenser pour vos factures d énergie par mois (préciser si réponse tient compte de tous les postes d énergie)? 111. NSP Combien pensez-vous dépenser pour vos factures d énergie par an? 13. DEPENSES POUR L ENERGIE Demander au ménage la possibilité qu il fournisse toutes les factures d énergie (EDF-GDF, Fioul, Bouteilles de Gaz, Bois), sur une année (de date à date). Ces factures doivent préciser la dépense totale (abonnement + consommations) et la quantité d énergie correspondante. A remplir par l enquêteur : Factures/ fournisseur 14. EDF 15. GDF 16. Autre fournisseur : (préciser) 17. Fioul 18. Bouteilles gaz (préciser nombre/an) 19. Bois 19. Propane en vrac 20. Autre (préciser) Montant abonnement (en ) Moyenne mensuelle Montant consommation (en ) Moyenne mensuelle Dépense totale annuelle Consommation réelle (en KWh) Moyenne mensuelle Consommation réelle (en KWh) annuelle

7 14. FAIRE UN SCHEMA DE L HABITATION (pièces, orientation, ouvrants, mitoyenneté)

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR Suivez le guide! CE QU IL FAUT SAVOIR Votre facture d éléctricité n est pas votre facture de chauffage! Voici comment se répartit votre facture d éléctricité Attention plus vous consommez plus votre facture

Plus en détail

Bien régler la température de chauffage

Bien régler la température de chauffage Température de chauffage Baisser la température en cas absence Bien régler la température de chauffage Ne pas gêner la diffusion de chaleur Fermer les volets / rideaux la nuit De même, ne pas mettre de

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement SDH - SARL n 23 Avenue Gambetta 17100 Saintes Tél. : 05 46 97 61 34 - Fax : 05 46 97 26 30 N SIREN : 504 761 248 Compagnie d assurance : Generali Assurances n AL169975 Diagnostic de performance énergétique

Plus en détail

D i a g n o s t i q u e u r I m m o b i l i e r Tél. 04 94 19 18 39 Port. 06 60 96 06 83 Fax 04 94 19 22 50

D i a g n o s t i q u e u r I m m o b i l i e r Tél. 04 94 19 18 39 Port. 06 60 96 06 83 Fax 04 94 19 22 50 A DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.2) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006 INFORMATIONS GENERALES N de rapport

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE DATE : 14/02/2011 N AFFAIRE : 003387/2255629/1/1 ANNEE DE CONSTRUCTION : NON COMMUNIQUE SURFACE UTILE : 489.44 TYPE DE BATIMENT : IMMEUBLE D HABITATION + BUREAUX TYPE D ACTIVITES : ADMINISTRATION - BUREAUX

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 34 Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 32 quai de Rouen 59 100 ROUBAIX Informations

Plus en détail

économiser l énergie et l eau au quotidien c est facile!

économiser l énergie et l eau au quotidien c est facile! économiser l énergie et l eau au quotidien c est facile! En France, chaque ménage émet dans l'atmosphère 1,5 tonnes de CO 2 par an. La moitié de ces émissions est due à nos comportements quotidiens source

Plus en détail

A la chasse au gaspillage!

A la chasse au gaspillage! A la chasse au gaspillage! CPAS de Comines-Warneton Rue de Ten-Brielen, 160 7780 Comines 1 Tout au long de l année et pas uniquement l hiver, l énergie occupe une place importante dans le budget d une

Plus en détail

PLAN CLIMAT ÉNERGIE DE SEINE-ET-MARNE. GUIDE des ÉCO-GESTES POUR UN TERRITOIRE DURABLE LA SEINE-ET-MARNE AGIT

PLAN CLIMAT ÉNERGIE DE SEINE-ET-MARNE. GUIDE des ÉCO-GESTES POUR UN TERRITOIRE DURABLE LA SEINE-ET-MARNE AGIT PLAN CLIMAT ÉNERGIE DE SEINE-ET-MARNE GUIDE des ÉCO-GESTES dans l habitat POUR UN TERRITOIRE DURABLE LA SEINE-ET-MARNE AGIT À la maison, tous nos gestes ont un impact sur notre consommation d énergie et

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 72 rue de Rome 59 100 Roubaix Informations

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 2014-09-3370 Valable jusqu au :... 29/09/2024 Type de bâtiment :... Habitation (parties privatives d immeuble collectif) Année de construction

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

LES ECONOMIES D'ENERGIES AU QUOTIDIEN

LES ECONOMIES D'ENERGIES AU QUOTIDIEN LES ECONOMIES D'ENERGIES AU QUOTIDIEN Pourquoi un EIE? Un contexte national Engagement de la France :réduction par 4 des émissions de GES entre 1990 et 2050 Le bâtiment représente 43% de la consommation

Plus en détail

pour dépenser moins Énergie électrique, chauffage et eau chaude

pour dépenser moins Énergie électrique, chauffage et eau chaude Astuces pour! dépenser moins Énergie électrique, chauffage et eau chaude 2 >>> ÉDITO électricité est une énergie indispensable dans nos logements, L que ce soit pour le chauffage, l éclairage, la production

Plus en détail

Eau chaude sanitaire

Eau chaude sanitaire 4 rue du maréchal FOCH, 68 460 LUTTERBACH 03 89 50 06 20 ou eie68@alteralsace.org La lettre d information d Alter Alsace Energies dans le cadre du défi des familles éco-engagées : N 8 Janvier 2013 Eau

Plus en détail

SOMMAIRE. Qu est-ce que le compteur électronique... page 1. Comment consulter les informations... page 1. Les différentes options tarifaires...

SOMMAIRE. Qu est-ce que le compteur électronique... page 1. Comment consulter les informations... page 1. Les différentes options tarifaires... Edition Édition 2008 Juillet 2000 SOMMAIRE Qu est-ce que le compteur électronique... page 1 Comment consulter les informations... page 1 Les différentes options tarifaires... page 1 a)option base... page

Plus en détail

ANDRÉ GRAFF. Diagnostics Immobiliers Plomb. Amiante. Termites. Loi Carrez. D.P.E. Gaz.

ANDRÉ GRAFF. Diagnostics Immobiliers Plomb. Amiante. Termites. Loi Carrez. D.P.E. Gaz. Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Rodin 627 Valable jusqu au : 26/07/2022 Type de bâtiment : Logement collectif Année de construction : 2009 Surface habitable : 58.50 m 2 Adresse

Plus en détail

des économies d énergie

des économies d énergie Apprendre à faire des économies d énergie dans son logement Parlons-en! Économies d eau et d énergie dans l habitat = amélioration du pouvoir d achat À la maison, tous les gestes ont un impact sur notre

Plus en détail

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien.

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. LE CHAUFFAGE 1. LE CHAUFFAGE ELECTRIQUE Le chauffage électrique direct ne devrait être utilisé que dans les locaux dont l isolation thermique est particulièrement efficace. En effet il faut savoir que

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE RAPPORT N 448-2033LOC0707PE48 ETABLI EN UN EXEMPLAIRE ORIGINAL LE 26/10/2009 ET VALABLE DIX ANS DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Ce rapport comprend 5 pages et 3 pages en annexe, il ne peut être utilisé

Plus en détail

CERTIFICAT DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

CERTIFICAT DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Rue Knapen 11 100 SCHAERBEEK Superficie brute: 242 m² 1 Performance énergétique du bâtiment Très économe

Plus en détail

TP N 5 EDF, compteur

TP N 5 EDF, compteur Données : Fichiers nécessaires pour le TP : http://tof225391.free.fr/forum (Entraide Index du Forum Electrotechnique 2AE Fichiers nécessaires pour les TP série 4 TP5 ). Présentation de la maison : Schéma

Plus en détail

Maîtrisons l énergie en faisant le plein d économies!

Maîtrisons l énergie en faisant le plein d économies! Maîtrisons l énergie en faisant le plein d économies! d d d d d Sommaire Habitat page 4 La lutte contre le changement climatique est un défi planétaire mais concerne chacun d entre nous. Notre mode de

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire

Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire PROJET EUROPEEN ECO N HOME ACCOMPAGNEMENT SPECIFIQUE DES PARTICULIERS RETOUR D EXPERIENCE DANS LA LOIRE 27 Février 2009 Le SIEL, des compétences au service des consommateurs d énergies de la Loire 36 groupements

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Articles L 271-4 à 6 R 271-1 à 4 du Code de la Construction et de l Habitation

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Articles L 271-4 à 6 R 271-1 à 4 du Code de la Construction et de l Habitation Dossier n 2010-12-1999 Date : 19/12/2010 Propriétaire : MME & MR PRINZHOFER CABINET D EXPERTISE AGENDA 56 18, rue du Fort 56290 PORT LOUIS Tel : 02 97 82 58 17 - Fax : 02 72 22 12 43 Port : 06 14 29 46

Plus en détail

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Cet Audit de l existant a été effectué suite à la visite du 17/02/2014. Il prend en considération tous les points ayant un rattachement à la thermique

Plus en détail

Des appareils ménagers efficaces

Des appareils ménagers efficaces Des appareils ménagers efficaces Fiche d information du WWF La consommation d électricité en Suisse La Suisse consomme chaque année environ 60 milliards de kwh d électricité. Grâce à l amélioration de

Plus en détail

Le tableau des relevés

Le tableau des relevés Le tableau des relevés Sommaire Mes données personnelles... 3 Quelques informations sur mon logement... 4 Quelles sources d énergie utilisez-vous?... 5 Ma consommation de référence... 7 Qu appelle-t-on

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Eco comportements et Ecogestes. Quelques pistes pour réduire ses. émissions de CO2

Eco comportements et Ecogestes. Quelques pistes pour réduire ses. émissions de CO2 Eco comportements et Ecogestes Quelques pistes pour réduire ses consommations énergétiques et émissions de CO2 Emprunté à JM JANCOVICI Evolution de la consommation d énergie mondiale Réduction des consommations

Plus en détail

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc Le ROL est un document à usage des intervenants de terrain non techniciens du bâtiment.

Plus en détail

Zone Région de Bruxelles Capitale

Zone Région de Bruxelles Capitale Objet Zone Au Fédéral Région Wallonne Région de Bruxelles Capitale Région Flamande Audit énergétique Thermographie infrarouge Pour audit énergétique (auditeur agréé PAE1 ou 2) dans habitation existante,

Plus en détail

CHAUFFAGE. choisissez intelligemment votre confort POURQUOI PAS DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE? Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale

CHAUFFAGE. choisissez intelligemment votre confort POURQUOI PAS DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE? Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale POURQUOI PAS DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE? CHAUFFAGE choisissez intelligemment votre confort Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale AGENCE BRUXELLOISE DE L ÉNERGIE Le Centre Urbain asbl Chauffage

Plus en détail

Mode d emploi du kit de mesure

Mode d emploi du kit de mesure Conseil en maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Mode d emploi du kit de mesure Présentation Dans le cadre du défi «Familles à Energie positive», ce kit est remis au capitaine de chaque équipe.

Plus en détail

www.ufolep.org Gestion de l eau document réalisé par le Groupe de Travail National développement durable

www.ufolep.org Gestion de l eau document réalisé par le Groupe de Travail National développement durable www.ufolep.org DÉLÉGATIONS UFOLEP Maîtrise d énergie & Gestion de l eau document réalisé par le Groupe de Travail National développement durable Sommaire I. Introduction p. 4 II. Maîtrise de l énergie

Plus en détail

La certification en pratique

La certification en pratique La certification en pratique Aspects "systèmes" Frédéric Renard Icedd 1 Sommaire PARTIE 1 : Rapport partiel Cadre réglementaire Arbre de décision «systèmes» application sur des cas concrets En pratique

Plus en détail

en Appartement Besoins, Choix du Système, Coûts...

en Appartement Besoins, Choix du Système, Coûts... Le Chauffage Individuel en Appartement Besoins, Choix du Système, Coûts... www.ale-lyon.org >> Quel est le meilleur système de chauffage chez moi? Il n y a pas de réponse unique, chaque logement et chaque

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

Descriptif pour un chalet KUBIO 39m2 Ref : KUBIO 39.1 CH (ST ou DE) Une chambre Toit plat. Bardage bois peint

Descriptif pour un chalet KUBIO 39m2 Ref : KUBIO 39.1 CH (ST ou DE) Une chambre Toit plat. Bardage bois peint Descriptif pour un chalet KUBIO 39m2 Ref : KUBIO 39.1 CH (ST ou DE) Une chambre Toit plat. Bardage bois peint Le chalet est conçu selon les techniques utilisées pour les maisons à ossature en bois. DIMENSIONS

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

ASSISTANT PRODUITS - FRANCEPOWER

ASSISTANT PRODUITS - FRANCEPOWER Comment choisir votre groupe électrogène? Votre groupe électrogène doit être parfaitement adapté à l usage auquel vous le destinez. Procédez donc par étapes successives pour déterminer votre besoin en

Plus en détail

Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement

Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement Fiche d application : Systèmes de mesure ou d estimation des consommations en logement Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 30 mai 2013 1 Préambule L article 23 de l arrêté

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION. Ci-après nommé les Propriétaires : Ci-après nommés les locataires :

CONTRAT DE LOCATION. Ci-après nommé les Propriétaires : Ci-après nommés les locataires : CONTRAT DE LOCATION SARL Pyraine & Compagnie Monsieur et Madame Patrick de Montalivet 5 rue Michelet 75006 Paris Bureau : 01 43 29 88 43 Issac : 05 53 81 36 26 Gsm : 06 08 01 42 20 Mr et Mme de Montalivet

Plus en détail

Communauté de Communes des 4B Sud-Charente

Communauté de Communes des 4B Sud-Charente Communauté de Communes des 4B Sud-Charente Suivi-animation du PIG Intervention auprès des artisans 10 décembre 2013 SOMMAIRE 1. Qui est URBANiS et quel est son rôle? 2. Qu est-ce qu un PIG? 3. Les types

Plus en détail

SMA Solar Technology AG Avenir Solaire pour les enfants. À la maison

SMA Solar Technology AG Avenir Solaire pour les enfants. À la maison À la maison Combien d énergie consommons-nous réellement à la maison? Comment la mesurer? Solarine et L Ourson Soleil vont te donner quelques astuces pour faire des économies d énergie chez toi, afi n

Plus en détail

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable «Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod «La terre n appartient pas à l homme, c est l homme qui appartient à la terre» Sitting Bull L habitat est le premier

Plus en détail

Soyez. Pour un logement

Soyez. Pour un logement Soyez Pour un logement Sommaire LE CHAUFFAGE 2 LA VENTILATION 2 LES EQUIPEMENTS MENAGES 3 L ECLAIRAGE ET L ELECTRICITE 4 L EAU 4 TRIE DES DECHETS 5 LA CONSOMMATION DURABLE 6 LE TRANSPORT 7 Ce guide va

Plus en détail

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE 36% DE CRÉDIT D'IMPÔTS Loi de finance 2011 T.Flow Un système révolutionnaire 2 en 1 Seul

Plus en détail

LE MARCHÉ FRANÇAIS DE L ELECTROMÉNAGER

LE MARCHÉ FRANÇAIS DE L ELECTROMÉNAGER - 1 - LE MARCHÉ FRANÇAIS DE L ELECTROMÉNAGER Les chiffres clés GROS ELECTROMENAGER Les chiffres clés Données par produit Froid Lavage Cuisson PETIT ELECTROMENAGER Les chiffres clés Données par produit

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

Environnement Pour un cadre de vie agréable et respectueux de l environnement

Environnement Pour un cadre de vie agréable et respectueux de l environnement Économies Les conseils pratiques pour dépenser moins chez soi et au bureau pour le même confort Environnement Pour un cadre de vie agréable et respectueux de l environnement Économiser sur sa facture d

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX ÉTAT DES LIEUX CONTRADICTOIRE À ANNEXER AU CONTRAT DE LOCATION

ÉTAT DES LIEUX ÉTAT DES LIEUX CONTRADICTOIRE À ANNEXER AU CONTRAT DE LOCATION ÉTAT DES LIEUX ÉTAT DES LIEUX CONTRADICTOIRE À ANNEXER AU CONTRAT DE LOCATION État des lieux d'entrée État des lieux de sortie Nouvelle adresse (Etats des lieux de sortie) LES LOCAUX Appartement Maison

Plus en détail

Petit Guide de l énergie

Petit Guide de l énergie Petit Guide de l énergie éditos Maîtriser l énergie et assurer un développement durable, tels sont deux des enjeux majeurs qui s imposent en ce XXI e siècle. Conscient des nouvelles exigences en matière

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

EXCLUSIVITE 17 rue Levert - 75020 PARIS Appartement / Loft 4/5 pièces 157 m2 au sol (144 m2 Loi Carrez) Description

EXCLUSIVITE 17 rue Levert - 75020 PARIS Appartement / Loft 4/5 pièces 157 m2 au sol (144 m2 Loi Carrez) Description Description Jourdain (Ligne 11 - Mairie des Lilas / Chatelet), au calme, dans une copropriété de 3 lots, autour d une grande cour / jardin partiellement pavée, un peu à la façon d un petit hameau : aux

Plus en détail

DESCRIPTIF DE VENTE. LES BUISSONNETS rue de l'eglise 36 - Rixensart

DESCRIPTIF DE VENTE. LES BUISSONNETS rue de l'eglise 36 - Rixensart DESCRIPTIF DE VENTE LES BUISSONNETS rue de l'eglise 36 - Rixensart La société Osmosis Development S.A. vous propose une résidence de charme de 4 logements neufs :! A côté du Château de Rixensart! Construction

Plus en détail

Économisons l énergie! 11

Économisons l énergie! 11 Économisons l énergie! 11 Objectifs Prendre conscience de sa consommation d énergie. Maîtriser sa consommation d énergie afin de réduire l émission de gaz à effet de serre (mettre en place gestes et actions).

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

la comparaison des ampoules

la comparaison des ampoules description la comparaison des ampoules 6 e année, Sciences et technologie Source : Adapté de TDSB, Heat in the Environment Au cours de cette activité d apprentissage, les élèves exploreront leur utilisation

Plus en détail

L INCENDIE CHEZ VOUS. Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris

L INCENDIE CHEZ VOUS. Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris L INCENDIE CHEZ VOUS Comment l éviter? Que faire s il survient? Brigade de sapeurs-pompiers de Paris P. 6 P. 10 P. 16 P. 17 Le risque incendie p. 4 La chambre p. 6 Le salon et sa cheminée p. 8 La cuisine

Plus en détail

Sciences physiques Stage n

Sciences physiques Stage n Sciences physiques Stage n C.F.A du bâtiment Ermont 1 Activité 1 : Vous disposez des 4 appareils électriques suivants : 1 radiateur de puissance P R = 1000 W. 2 lampes halogènes de puissances P L = 500

Plus en détail

Checklist. Illuminating ideas.

Checklist. Illuminating ideas. Checklist Illuminating ideas. 20 Pour une installation électrique optimale De combien de prises de courant et d interrupteurs avez-vous besoin? Où doivent-ils être installés? Vous souhaitez commander électriquement

Plus en détail

Le livret des gestes verts

Le livret des gestes verts Le livret des gestes verts Sommaire P. 2...Electricité P. 3...Chauffage P. 4...Eclairage P. 5...Electroménager P. 6...Le froid P. 6...La cuisson P. 7...Lavage -TV- HIFI P. 8...Informatique et portable

Plus en détail

Bien comprendre votre décompte de charges

Bien comprendre votre décompte de charges Bien comprendre votre décompte de charges Les charges locatives L utilisation de votre logement nécessite un certain nombre de dépenses pour la fourniture de services (eau, électricité, chauffage, ) et

Plus en détail

Qui a la charge de l entretien

Qui a la charge de l entretien Toute transformation (clôtures, portails et abris de jardin soumis à accord de la commune, changement de sol, démolition de cloisons, modifications d appareil sanitaire, etc.) doit préalablement faire

Plus en détail

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement Guide Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement L entretien de votre logement Qui fait quoi? Un évier bouché, une chaudière en panne... Que dois je faire? A qui m adresser? Pièce par

Plus en détail

ALE. Climat, énergie, eau, épuisement des ressources Savez-vous que la moitié de la solution se trouve dans nos actes quotidiens?

ALE. Climat, énergie, eau, épuisement des ressources Savez-vous que la moitié de la solution se trouve dans nos actes quotidiens? L Agence Locale de l Energie Montpellier met à disposition une réalisation innovante et pédagogique : La maison économe. Diffusé en accompagnement de l exposition, ce guide pratique reprend des conseils

Plus en détail

Les Galets Blancs CONTRAT DE LOCATION. 2. Le règlement du solde restant dû devra être versé le jour de votre arrivée.

Les Galets Blancs CONTRAT DE LOCATION. 2. Le règlement du solde restant dû devra être versé le jour de votre arrivée. Les Galets Blancs CONTRAT DE LOCATION RESERVATION 1. Votre réservation devient ferme et définitive avec : a) Le versement d un acompte de 30% du montant total de votre location par chèque bancaire ou virement

Plus en détail

GUIDE 100 éco-gestes Pour réduire efficacement ses consommations d'énergie à la maison

GUIDE 100 éco-gestes Pour réduire efficacement ses consommations d'énergie à la maison GUIDE s e t s e g o 100 éc ment e c a ic f f e e ir u d é r Pour maison la à ie g r e n 'é d s n io ses consommat Familles à Energie Positive - Guide 100 Eco-Gestes - 2011 Sommaire Introduction... 3 Vos

Plus en détail

Et après mes travaux?

Et après mes travaux? 10 Et après mes travaux? Voilà, les travaux sont terminés! Vous vous (ré)installez confortablement dans votre logement. Comment profiter le plus longtemps possible des améliorations que vous venez d apporter

Plus en détail

COMMUNE DE BUELLAS 01310 BUELLAS BATIMENTS ET LOGEMENTS COMMUNAUX CONTRAT DE MAINTENANCE DES INSTALLATIONS DE : CHAUFFAGE ELECTRIQUE CHAUFFAGE GAZ

COMMUNE DE BUELLAS 01310 BUELLAS BATIMENTS ET LOGEMENTS COMMUNAUX CONTRAT DE MAINTENANCE DES INSTALLATIONS DE : CHAUFFAGE ELECTRIQUE CHAUFFAGE GAZ COMMUNE DE BUELLAS 01310 BUELLAS BATIMENTS ET LOGEMENTS COMMUNAUX CONTRAT DE MAINTENANCE DES INSTALLATIONS DE : CHAUFFAGE ELECTRIQUE CHAUFFAGE GAZ VENTILATION CUISINE VENTILATION MECANIQUE CONTROLEE GAZ

Plus en détail

Résidence des Badinières

Résidence des Badinières Résidence des Badinières Bienvenue à la 2 ème réunion d information et d échange «chauffage et eau chaude sanitaire» 22 janvier 2010 Réunion "chauffage" des Badinières 1 Sommaire Le contexte général (national)

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement?

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement? ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui paie quoi dans votre logement? Qui paie quoi dans votre logement? Peinture, papier peint sur murs et plafonds Peinture sur les portes palières et huisseries L entrée Un évier

Plus en détail

Entourée d un beau parc arboré, avec piscine, en campagne avec vue dégagée, à 10 minutes d Eymet

Entourée d un beau parc arboré, avec piscine, en campagne avec vue dégagée, à 10 minutes d Eymet Entourée d un beau parc arboré, avec piscine, en campagne avec vue dégagée, à 10 minutes d Eymet Prix : 369 000 F.A.I. Surface habitable : 213 M² Nbre de chambres : 5 Nbre de sdb : 3 Taxe Foncière : 996

Plus en détail

GUIDE RESIDENCES ETUDIANTES - CPGE ECE - St LOUIS Ste BARBE

GUIDE RESIDENCES ETUDIANTES - CPGE ECE - St LOUIS Ste BARBE SERVICE D.S.E DU CROUS, 11 RUE TREFILERIE 42023 ST ETIENNE CEDEX - 04 77 81 85 50 Ci- dessous et à titre indicatif, moyenne des loyers pour une location vide et meublée à ST ETIENNE - charges comprises

Plus en détail

Comment? chez le particulier ou en collectivité

Comment? chez le particulier ou en collectivité Actions Citoyennes pour une Transition Energétique Solidaire par René CHAYLA Président d AC ACTEnergieS Comment? chez le particulier ou en collectivité 1 LA TRANSITION ENERGETIQUE EN PRATIQUE DIMINUER

Plus en détail

Maison QUATRE FAçades

Maison QUATRE FAçades Maison QUATRE FAçades Bruxelles Lieu : Woluwé-Saint-Lambert Typologie : Maison quatre façades DATE DE CONSTRUCTION : 1945-1946 DATE DE RENOVATION : 2008 -... Surface chauffee : 147 m² BESOIN DE CHAUFFAGE

Plus en détail

L utilisation rationnelle de l énergie chez moi, une démarche de citoyen responsable. Pourquoi pas des économies d énergie? Le Centre Urbain asbl

L utilisation rationnelle de l énergie chez moi, une démarche de citoyen responsable. Pourquoi pas des économies d énergie? Le Centre Urbain asbl L utilisation rationnelle de l énergie chez moi, Le Centre Urbain asbl une démarche de citoyen responsable Agence Bruxelloise de l Energie Pourquoi pas des économies d énergie? L énergie, c est la vie

Plus en détail

Notice de sécurité de votre. installation au gaz naturel

Notice de sécurité de votre. installation au gaz naturel Notice de sécurité de votre installation au gaz naturel 1 Sommaire 2 3 Le gaz naturel, une énergie d avenir 05 Le gaz naturel. Faire bon usage du gaz naturel 07 Description générale de l installation du

Plus en détail

Bienvenue dans notre villa

Bienvenue dans notre villa Bienvenue dans notre villa Avec sa vue imprenable sur la mer, cette luxueuse propriété de 750m 2 située sur la pointe de la Calla Vedella à Ibiza, (urbanisation de Calo den Real) vous promet un séjour

Plus en détail

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65 Préservez les ressources naturelles par des constructions écologiques n est qu une étape dans la protection de l environnement. Cela passe aussi par des gestes éco-citoyens au quotidien. Pour en savoir

Plus en détail

Pour aller plus loin. Nos partenaires. Sources : Liens utiles : contact@pact75-92-95.org Tél : 01 55 17 19 60

Pour aller plus loin. Nos partenaires. Sources : Liens utiles : contact@pact75-92-95.org Tél : 01 55 17 19 60 Pour aller plus loin Sources : ADEME : www.ademe.fr ENERTECH : www.enertech.fr Défi Energie à Bruxelles : www.defi-energie.be Econo-ecolo : www.econo-ecolo.org Simple et Pratique : www.simplepratique.net

Plus en détail

Chauffage individuel FICHE TECHNIQUE

Chauffage individuel FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Chauffage individuel 2 9 10 CONNAÎTRE > Chauffage central à eau > Chauffage par pièce > Autres systèmes REGARDER > Energies utilisées > Consommations > Inconforts ENTRETENIR > Contrat de

Plus en détail

Guide d utilisation. Partie VIII - Module DPE

Guide d utilisation. Partie VIII - Module DPE Guide d utilisation Partie VIII - Module DPE Sommaire 1 OBJET DU DIAGNOSTIC... 4 1.1 Préambule... 4 1.2 Définitions... 5 1.3 Applications... 6 1.3.1 Définition... 6 1.3.2 Index des types de DPE... 6 1.3.3

Plus en détail

Vous allez construire ou transformer? Choisissez le bon chauffage

Vous allez construire ou transformer? Choisissez le bon chauffage Vous allez construire ou transformer? Choisissez le bon chauffage Info et conseils pour un choix économique 2 Vous allez construire ou transformer? Choisissez le bon chauffage Inhoud Avant-propos... 4

Plus en détail

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013 PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais Réunion Publique du 27/06/2013 1 Sa durée est de 3 ans de Juin 2013 à Mai 2016. Le périmètre de l opération concerne les 10

Plus en détail

EXEMPLE D ETAT DES LIEUX. Adresse des lieux loués :. / / / / Dressé contradictoirement entre les soussignés. Nom et adresse du bailleur :...

EXEMPLE D ETAT DES LIEUX. Adresse des lieux loués :. / / / / Dressé contradictoirement entre les soussignés. Nom et adresse du bailleur :... EXEMPLE D ETAT DES LIEUX Adresse des lieux loués :. Date d entrée Date de sortie / / / / Dressé contradictoirement entre les soussignés Nom et adresse du bailleur :... Nom et adresse du locataire :. eau

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES

1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES !"#!$# #"%&&&&' 1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES DEMANDES... 5 1.5.1. Du lundi au vendredi

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0 MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Diagnostic de Performance Energétique Fiche d application Date Version 7 octobre

Plus en détail

Système de chauffage Alde Sûr, économique et respectueux de l environnement

Système de chauffage Alde Sûr, économique et respectueux de l environnement Système de chauffage Alde Sûr, économique et respectueux de l environnement Tableau de commande à écran tactile Tous les réglages du système de chauffage se font sur l écran tactile du tableau de commande,

Plus en détail

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w Conseils techniques Pour bénéficier du «Micro crédit régional 0 % Energie verte en Poitou-Charentes», le programme impose l utilisation de matériaux répondant à des niveaux de performances minimales. Pour

Plus en détail