CRISE DES LIENS, CRISE DES LIEUX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CRISE DES LIENS, CRISE DES LIEUX"

Transcription

1 CRISE DES LIENS, CRISE DES LIEUX Le parcours de la personne : de la mise à l abri au logement Colloque du 2 avril 2015 Théâtre des Amandiers

2 LE SIAO DES HAUTS-DE-SEINE Etat des lieux de la demande et de l offre d hébergement et de logement

3 LE DISPOSITIF LOGEMENT

4 Les chiffres clés du SIAO logement Année dossiers reçus en 2014 Tendance 2015 au 31/03/15 52 dossiers reçus SIAO LOGEMENT 76 dossiers labellisés (66%) Délai moyen de labellisation : 72 jours 55 baux signés + 15 baux en attente de signature au 31 décembre 26 dossiers labellisés Délai moyen de labellisation : 32 jours 26 propositions en cours

5 Le logement social dans les Hauts-de-Seine Tendances 2014 SIAO LOGEMENT Environ logements sociaux dans le département demandeurs en attente relogements/an, soit un taux de rotation de 6,4% Logements sociaux Demandeurs Relogement

6 LE DISPOSITIF INSERTION

7 Nb d'évaluations reçues Une hausse constante de la demande depuis Evaluations reçues mensuellement depuis janvier Une croissance continue du nombre de demandes depuis 2012 (+167%) SIAO INSERTION évaluations reçues en ménages distincts en demande au SIAO en 2014, soit personnes 100 0

8 Un «émiettement» de la cellule familiale? Composition familiale des demandeurs en % 1% 17% 12% 35% SIAO INSERTION 33% - Les isolés représentent 52% des demandeurs - Les familles monoparentales représentent 18% des demandeurs - Les mineurs représentent 38% des personnes en demande, dont 14,7% d enfants de moins de 3 ans

9 Ressources des ménages Ressources moyennes par composition familiale SIAO INSERTION Couple avec enfant (s) Couples Femme isolée Femme avec enfant (s) Homme isolé Homme avec enfant (s) - Les ressources moyennes de l ensemble des ménages demandeurs s élèvent à 795, pour 1,92 personne/ménage - Près de 75% des ménages isolés ont des ressources inférieures au seuil de pauvreté (50% du revenu médian, seuil INSEE 2012)

10 Le déficit de places mises à disposition du SIAO Le rapport global entre l offre mise à disposition et la demande d hébergement est égal à 16,7%, soit 1 place pour 6 demandes - Autrement dit, environ 84% des ménages resteront sans solution d hébergement SIAO INSERTION Parmi ces ménages en attente, plus d un sur deux est hébergé chez des tiers ou au Offre Demande

11 LE DISPOSITIF URGENCE

12 Les chiffres clés du 115 et du Samu Social Données 115 : Nombre de ménages différents pris en charge : en CHU : à l Hôtel : Soit ménages différents pris en charge Nombre de nuitées : ( Hôtel CHU) Année 2014 Femmes 16% Données Samu Social : Maraudes Signalements soit interventions Nombre de mises à l'abri : 402 vers des CHU 406 accompagnements hôtels Enfants 3% SIAO URGENCE 115/ SAMU SOCIAL Typologie des ménages rencontrés : Hommes 81%

13 Les Composition chiffres clés du familiale SIAO urgence-115 des ménages accueillis en urgence Répartition des ménages hébergés en CHU Familles 2% Couples 2% Familles monoparentales 4% SIAO URGENCE- 115 Femmes 18% Hommes 1% Femmes Couples 6% 4% Familles monoparentales 43% Hommes 74% Familles 46% Répartition des ménages hébergés en Hôtel

14 9h45 12h : La problématique du logement et de l hébergement : Etat des lieux, enjeux et perspectives Table ronde animée par Dominique ROUSSET, journaliste à France Culture TABLE RONDE Philippe LEMAIRE, Directeur Général du SIAO 92 Hervé LE BRAS, Directeur d'études à l'ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) et Directeur de recherches à l'institut National d'etudes Démographiques (INED) Alain-Bernard BOULANGER, Maire de Villeneuve-la-Garenne et Vice Président du Conseil Général des Hauts-de-Seine Jean-Martin DELORME, Directeur Régional et Interdépartemental de l Hébergement et du Logement Louis GALLOIS, Président de la FNARS Pierre CARLI, Administrateur du SIAO 92

15 CRISE DES LIENS, CRISE DES LIEUX Le parcours de la personne : de la mise à l abri au logement Colloque du 2 avril 2015 Théâtre des Amandiers

16 13h15 14h : Logement, la spécificité des Hauts-de-Seine Table ronde animée par Abilio BRAZIL, Directeur Général d Interlogement 93 Intervenants : Serge CHEVET, Directeur de l association Inser Toit et membre fondateur du SIAO 92 TABLE RONDE LOGEMENT Hervé LESERVOISIER, Directeur du pôle social du groupe Logement Français Yasmine FRANJULIEN, Chargée de mission AORIF

17 14h 15h : Insertion, la fluidité des parcours Table ronde animée par Patrick ROUYER, Directeur du SIAO 75 Intervenants : Marianne LE BLEVEC, Directrice de l Action Sociale et des personnes âgées de la Ville de Nanterre TABLE RONDE INSERTION Marc BERSON, Responsable technique des interventions sociales de la CAF Catherine ROUSSELOT, Directrice territoriale de l association Aurore Asiffe AHAMEDALLY, Inspecteur principal, Chef du Service Hébergement et Accès au Logement de la DRIHL UT 92 15h à 15h15 : pause

18 15h15 16h : Urgence, quel public pour quel accueil? Table ronde animée par Valérie PELISSON, Directrice du SIAO 95 Intervenants : Malik ZEGGOU, Responsable du 115 des Hauts-de-Seine TABLE RONDE URGENCE Laura CHARRIER, Chargée de mission à la FNARS et de l observatoire des 115

19 Présentation du SIAO Urgence Veille Sociale TABLE RONDE URGENCE Gestion des places hôtelières Diagnostic social des familles hébergées à l hôtel

20 Les chiffres clés clés du SIAO du SIAO urgence-115 urgence Répartition des ménages hébergés en CHU Familles 2% Couples 2% Femmes 18% Familles monoparentales 4% Hommes 1% Femmes Couples 6% 4% Familles monoparentales 43% TABLE RONDE URGENCE Hommes 74% Familles 46% Répartition des ménages hébergés en Hôtel

21 «Urgence, quel public pour quel accueil?» L urgence confrontée à la massification des demandes Les chiffres du baromètre 115, reflet d une partie des demandes d urgence, mais qui ne comptabilisent pas toutes les personnes qui n ont pas réussi à joindre les 115, ni celles qui ont abandonné par défaut de solution Des sollicitations au 115 en augmentation de 2012 à 2014, Davantage de personnes ont appelé le 115 : +4%, soit personnes supplémentaires Pour un nombre supérieur de demandes : +24%, soit demandes supplémentaires. La situation de l urgence sociale s est détériorée de 2012 à 2014 dans les deux tiers des 37 départements du baromètre, pour lesquels, à la fois le nombre de personnes et le nombre de demandes ont augmenté. 21

22 «Urgence, quel public pour quel accueil?» Les publics de l urgence Une majorité d homme seuls, mais un recours qui baisse ( -2,4 % de 2012 à 2014) Des sollicitations des familles qui augmentent fortement : + 16% 53% des personnes en famille sont des mineurs, (soit mineurs sur les personnes en familles) : une proportion d enfants concernés par le recours au 115 qui progresse de 19% Plus de femmes seules également, +6% entre Des personnes déjà connues du 115 et qui sollicitent le dispositif plusieurs fois dans l année 22

23 «Urgence, quel public pour quel accueil?» L urgence saturée : Le 115 face au manque de réponse La moitié des personnes jamais hébergées suite à leur appel au 115 en 2014, 57 % selon les dernières données de début mars 2015 De , une dégradation de la réponse au 115 : +14% de personnes jamais hébergées suite à leurs sollicitations, Des solutions précaires, discontinues et conditionnelles Des orientations majoritaires vers les CHU (46%), mais une explosion du recours à l hôtel : +78 % de 2012 à 2014 La sélection/priorisation des publics - Une inconditionnalité bafouée - Une logique de protection : réponses aux femmes seules, familles, détresse sanitaire Des durées de séjour courtes, 23 Une gestion saisonnière ancrée

24 «Urgence, quel public pour quel accueil?» Un défi : redonner à l urgence sociale sa vocation initiale: Immédiate inconditionnelle avec une prise en charge de courte durée et un accompagnement orienté vers l accès à une solution plus pérenne. 24

25 CONCLUSIONS Conclusion de la DRIHL UT 92 Marie-Claire L HELGOUALC H, Directrice départementale CONCLUSION ET REMERCIEMENTS Remerciements Pierre CARLI, Administrateur du SIAO 92

26 MERCI Merci de votre participation! A l année prochaine

Point sur l hébergement des migrants dans la région Île-de-France

Point sur l hébergement des migrants dans la région Île-de-France PREFET DE LA REGION ILE DE FRANCE Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement Point sur l hébergement des migrants dans la région Île-de-France Comité régional de l habitat

Plus en détail

Synthèse. Type 38 % 36 % 20 % 66 % d hébergement. Dans les 37 départements du baromètre. 115 : hausse des mises à l abri cet hiver

Synthèse. Type 38 % 36 % 20 % 66 % d hébergement. Dans les 37 départements du baromètre. 115 : hausse des mises à l abri cet hiver Baromètre 115 Décembre 2014 Synthèse Dans les 37 départements du baromètre 18 382 personnes différentes ont sollicité le 115 en décembre 2014 pour un hébergement Composition familiale des personnes ayant

Plus en détail

Assemblée Générale ordinaire du 6 Mai 2013

Assemblée Générale ordinaire du 6 Mai 2013 Assemblée Générale ordinaire du 6 Mai 2013 Le dispositif du SIAO 06 en 2012 SIAO urgence Mise à l abri et orientation : 115 et PAU Hébergement : SIAO insertion - ALT - CHRS Urgence - CHRS Insertion - Lits

Plus en détail

Conférence régionale sur l hébergement des personnes sans abri en Ile-de-France

Conférence régionale sur l hébergement des personnes sans abri en Ile-de-France PREFECTURE DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE MINISTERE DU LOGEMENT ET DE LA VILLE Conférence régionale sur l hébergement des personnes sans abri en Ile-de-France L accueil et d hébergement en Ile-de-France

Plus en détail

Bilan du Renfort hivernal 2013/2014

Bilan du Renfort hivernal 2013/2014 Préfet du Rhône Direction départementale de la cohésion sociale Bilan du Renfort hivernal 2013/2014 Comité technique de la veille sociale 27 mai 2014 1 Les contours du renfort hivernal Une instruction

Plus en détail

COORDINATION SIAO 06. Association GALICE

COORDINATION SIAO 06. Association GALICE COORDINATION SIAO 06 COORDINATION SIAO 06 Association GALICE SIAO URGENCE ALC P.U.I.P. 115 SIAO HEBERGEMENT INSERTION GALICE Bassin Antibois Service logement CASA Bassin Cannois CCAS de Cannes SIAO LOGEMENT

Plus en détail

Comité régional de l habitat et de l hébergement du Languedoc-Roussillon

Comité régional de l habitat et de l hébergement du Languedoc-Roussillon PREFET DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale Montpellier, le 6 mars 2015 Pôle Cohésion Sociale Territoriale Comité régional de l habitat

Plus en détail

Présentation SIAO Urgence de Paris Colloque AFR 20.10.2011. AFR - Journée Thématique Hébergement - 20/10/11

Présentation SIAO Urgence de Paris Colloque AFR 20.10.2011. AFR - Journée Thématique Hébergement - 20/10/11 Présentation SIAO Urgence de Paris Colloque AFR 20.10.2011 1 INTRODUCTION Présentation du SIAO Urgence de Paris en 4 points généraux : Contexte (origines, textes règlementaires et au GIP Samusocial de

Plus en détail

Bilan Pôle Logement 2014

Bilan Pôle Logement 2014 Bilan Pôle Logement 2014 19 quai des Bateliers F- 67000 Strasbourg Accueil téléphone 03 88 35 70 76 télécopieur 03 88 35 70 84 www.etage.fr Introduction Le Pôle Logement de l'etage est constitué de 4 dispositifs

Plus en détail

héberger insérer loger

héberger insérer loger héberger insérer loger Opérateur national incontournable de l insertion par le logement, Adoma propose plus de 70 000 adaptés à un public varié : travailleurs migrants, personnes isolées, jeunes en insertion,

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne

Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne Laurence Bloch Directrice Régionale, Insee Champagne-Ardenne La pauvreté : mieux la comprendre pour mieux agir Le prix

Plus en détail

Changer de logement :

Changer de logement : Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 Changer de logement : la mobilité résidentielle des retraités Catherine Bonvalet Directrice de recherche INED 1 Mobilité plus faible

Plus en détail

Petite enfance (- de 6 ans) et famille

Petite enfance (- de 6 ans) et famille Petite enfance (- de 6 ans) et famille Eléments d état des lieux** Un nombre de naissances en baisse La part des moins de 6 ans dans la population jurassienne est de 8.4%, légèrement inférieure à la part

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire

RAPPORT D ACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire RAPPORT D ACTIVITE 2010 du CCAS de Châteauneuf-Sur-Loire SOMMAIRE Introduction Réunions du Conseil d Administration Instruction des demandes d aide sociale légale Secours financiers Aide alimentaire Accueil

Plus en détail

LE DISPOSITIF HIVERNAL D ACCUEIL ET D HEBERGEMENT DES HAUTS-DE-SEINE HIVER 2015/2016

LE DISPOSITIF HIVERNAL D ACCUEIL ET D HEBERGEMENT DES HAUTS-DE-SEINE HIVER 2015/2016 PREFET DES HAUTS-DE-SEINE Direction régionale et interdépartementale de l'hébergement et du logement Unité territoriale des Hauts-de-Seine LE DISPOSITIF HIVERNAL D ACCUEIL ET D HEBERGEMENT DES HAUTS-DE-SEINE

Plus en détail

Journée francilienne de mobilisation contre l'habitat indigne

Journée francilienne de mobilisation contre l'habitat indigne PREFET DE LA RÉGION ILE DE FRANCE Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement Journée francilienne de mobilisation contre l'habitat indigne Le dispositif d hébergement mis

Plus en détail

Service AID. L année 2011 a été marquée par la suppression de 0,5 ETP et le changement de travailleur social au 1 er juillet.

Service AID. L année 2011 a été marquée par la suppression de 0,5 ETP et le changement de travailleur social au 1 er juillet. Service AID Le Droit Au Logement Opposable (DALO) est un moyen pour des personnes qui n arrivent pas à accéder au logement social de faire valoir leur droit au logement. La Loi DALO de 2007 prévoit pour

Plus en détail

Collectif Santé Précarité Montpellier. Groupe de travail : Accès aux droits et aux soins CR de la rencontre du 15/10/10, MDM

Collectif Santé Précarité Montpellier. Groupe de travail : Accès aux droits et aux soins CR de la rencontre du 15/10/10, MDM Groupe de travail : Accès aux droits et aux soins CR de la rencontre du 15/10/10, MDM Au menu de la rencontre : préparation du 17/10/10 - Etat des lieux : Alerte dégradation accès aux droits et aux soins

Plus en détail

Base de données sociales sur Paris

Base de données sociales sur Paris Base de données sociales sur Paris MAIRIE DE PARIS - DU - MCC Fiches d identité sociale des 20 arrondissements - 2010 SEPTEMBRE 2011 L Observatoire parisien de l insertion et de la lutte contre l exclusion

Plus en détail

Travailleurs pauvres: fantasme ou réalité?

Travailleurs pauvres: fantasme ou réalité? Accueillir Héberger Accompagner Insérer Travailleurs pauvres: fantasme ou réalité? Comité d Etude et d Observation 14 octobre 2008 FNDSA Comité d Etude et d Observation 14_10_2008 1 Les critères de référence

Plus en détail

ANALYSE DU FICHIER DEPARTEMENTAL DES DEMANDEURS DE LOGEMENT PRIORITAIRE ANNEE 2012

ANALYSE DU FICHIER DEPARTEMENTAL DES DEMANDEURS DE LOGEMENT PRIORITAIRE ANNEE 2012 PRÉFÈTE DE LA LOIRE direction départementale de la cohésion sociale Saint Etienne, le 1 octobre 2013 Service droit à l hébergement et au logement ANALYSE DU FICHIER DEPARTEMENTAL DES DEMANDEURS DE LOGEMENT

Plus en détail

Communication sur la crise de l hébergement d urgence et la nécessité d une nouvelle politique métropolitaine de prise en charge des sans-abri

Communication sur la crise de l hébergement d urgence et la nécessité d une nouvelle politique métropolitaine de prise en charge des sans-abri Communication sur la crise de l hébergement d urgence et la nécessité d une nouvelle politique métropolitaine de prise en charge des sans-abri La situation dramatique des sans-abri à Paris et en Ile-de-France

Plus en détail

L accès à l hébergement et au logement: à quoi sert un SIAO? Ambition, déclinaison, et enjeux. 5 juin 2015- Région Centre

L accès à l hébergement et au logement: à quoi sert un SIAO? Ambition, déclinaison, et enjeux. 5 juin 2015- Région Centre L accès à l hébergement et au logement: à quoi sert un SIAO? Ambition, déclinaison, et enjeux 5 juin 2015- Région Centre La mise en place des SIAO, pourquoi? Objectifs et missions La mise en place des

Plus en détail

LES MISSIONS SOCIALES ET SOCIETALES DANS LES GARES. ROME, 29 octobre 2008

LES MISSIONS SOCIALES ET SOCIETALES DANS LES GARES. ROME, 29 octobre 2008 LES MISSIONS SOCIALES ET SOCIETALES DANS LES GARES ROME, 29 octobre 2008 L errance : un phénomène né du chômage et de la précarité Le chômage, source de fragilisation 2% de la population active en 1965,

Plus en détail

L hébergement d urgence en Loire-Atlantique

L hébergement d urgence en Loire-Atlantique 18/02/2015 Dossier de presse L hébergement d urgence en Loire-Atlantique M. Henri-Michel COMET, préfet de la région Pays de la Loire, préfet de Loire-Atlantique a rencontré le mercredi 18 février 2015

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE CHRS

RAPPORT D ACTIVITE CHRS Accueillir Ecouter Accompagner RAPPORT D ACTIVITE 212 CHRS CHRS Association Abri de la Providence 18, rue de Nazareth 49 1 ANGERS Tel 2.41.41.41. Fax 2.41.25.3.45 lespetitesmaisons@abridelaprovidence.fr

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION REGIONALE ET INTERDEPARTEMENTALE DE L HEBERGEMENT ET DU LOGEMENT Subdélégations de signature N Spécial 6 mai 2014 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES

Plus en détail

Bilan d activité. 2010 rsa

Bilan d activité. 2010 rsa Bilan d activité 2010 rsa Principales caractéristiques des bénéficiaires Les bénéficiaires au regard de l emploi / La contractualisation / Les principales thématiques d insertion en 2010 I. Introduction

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE. Année 2012 HUDA. Accueillir Ecouter Accompagner. Pôle «Migrants» - HUDA

RAPPORT D ACTIVITE. Année 2012 HUDA. Accueillir Ecouter Accompagner. Pôle «Migrants» - HUDA Accueillir Ecouter Accompagner RAPPORT D ACTIVITE Année 2012 HUDA Pôle «Migrants» - HUDA Association Abri de la Providence 33, rue Béclard 49100 ANGERS Tel 02.41.86.49.29 - Fax 02.41.86.49.28 espace-accueil@abridelaprovidence.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DOSSIER

DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DOSSIER DE PRESSE Visite de la plate-forme de veille sociale de l association «La Rose des Vents» à Mareuil-lès-Meaux dans le cadre des mesures relatives à la prévention et à la gestion des impacts sanitaires

Plus en détail

Visite de l'accueil de jour du 115 et de l accueil de nuit, géré par l association haute-saônoise de réinsertion et d accompagnement (AHSRA),

Visite de l'accueil de jour du 115 et de l accueil de nuit, géré par l association haute-saônoise de réinsertion et d accompagnement (AHSRA), Visite de l'accueil de jour du 115 et de l accueil de nuit, géré par l association haute-saônoise de réinsertion et d accompagnement (AHSRA), Mardi 22 janvier 2013 18 h 30 19h30 L association haut-saônoise

Plus en détail

Le modèle économique du logement social

Le modèle économique du logement social a Le modèle économique du logement social Discussion L habitat dégradé et indigne en Ile-de-France OFCE, Journée d étude Étude : ville et publiée logement, en 4 février décembre 2011 2012 1 Le modèle économique

Plus en détail

DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51

DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51 DEMANDE D HEBERGEMENT et/ou LOGEMENT ADAPTE SIAO 51 N de dossier :. Date de la demande :.. /.. /.. PERSONNE(S) ET STRUCTURE AYANT EFFECTUE L ENTRETIEN Travailleur social qui oriente :.. Structure :.. Référent

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D APPEL À PROJETS CAHIER DES CHARGES. Avis d appel à projets n CPH 2015

CAHIER DES CHARGES D APPEL À PROJETS CAHIER DES CHARGES. Avis d appel à projets n CPH 2015 Annexe 3 CAHIER DES CHARGES D APPEL À PROJETS CAHIER DES CHARGES Avis d appel à projets n CPH 2015 Pour la création de places en Centres provisoires d hébergement (CPH) DESCRIPTIF DU PROJET NATURE PUBLIC

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «CARABACEL» À NICE

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «CARABACEL» À NICE DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «CARABACEL» À NICE Adoma - Résidence sociale «Carabacel» 3 rue de la Gendarmerie 06 000 Nice Adoma propose des solutions de logement et d hébergement

Plus en détail

Aide sociale à l enfance. Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté

Aide sociale à l enfance. Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté DOSSIER DE PRESSE Février 2010 Aide sociale à l enfance Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté sous la responsabilité de Myriam El Khomri

Plus en détail

ACCUEIL ET HEBERGEMENT D URGENCE ORGANISATION DEPARTEMENTALE DE LA CAMPAGNE HIVERNALE 2014-2015

ACCUEIL ET HEBERGEMENT D URGENCE ORGANISATION DEPARTEMENTALE DE LA CAMPAGNE HIVERNALE 2014-2015 ACCUEIL ET HEBERGEMENT D URGENCE ORGANISATION DEPARTEMENTALE DE LA CAMPAGNE HIVERNALE 2014-2015 SOMMAIRE 1. Le Service Intégré d Accueil et d Orientation d Ille-et-Vilaine... 3 2. L hébergement et les

Plus en détail

Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction

Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction Jean-Claude Driant Lab Urba Université Paris Est Séminaire du GERI Mobilitas - le 26 mars 2015 Crise du logement?

Plus en détail

GRAND AVIGNON : chiffres clés / indicateurs.

GRAND AVIGNON : chiffres clés / indicateurs. Regard sur le marché immobilier Les prix immobiliers 2014-juillet 2015 L ACCESSION A LA PROPRIETE Le Plan de Relance La primo-accession PTZ et l accession sociale PAS en 2014 Résultats et évolution Les

Plus en détail

PAUVRETÉ QUELS ÉCARTS EN TERMES DE PAUVRETÉ? AGENDA 21 VOLET SOCIAL 13

PAUVRETÉ QUELS ÉCARTS EN TERMES DE PAUVRETÉ? AGENDA 21 VOLET SOCIAL 13 QUELS ÉCARTS EN TERMES DE PAUVRETÉ? AGENDA 21 VOLET SOCIAL 13 INTRODUCTION De la pauvreté à l exclusion La notion de pauvreté et son approche ont évolué. Depuis le début des années 1980, à l insuffisance

Plus en détail

Conseil Habitat Jeunes Nord Isère. Rapport d activité 2011

Conseil Habitat Jeunes Nord Isère. Rapport d activité 2011 22 impasse des 4 vents 38090 Villefontaine Tel : 06 09 83 22 65 - fax 04 74 27 87 62 - e mail : chj@umij.org www.umij.org Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes du Nord Isère Conseil Habitat

Plus en détail

Décembre 2015. Contact : Communication 92/98, Boulevard Victor-Hugo 92110 Clichy-la-Garenne 01 41 06 14 17 d.depaix@emmaus-habitat.

Décembre 2015. Contact : Communication 92/98, Boulevard Victor-Hugo 92110 Clichy-la-Garenne 01 41 06 14 17 d.depaix@emmaus-habitat. DOSSIER DE PRESSE Construction d un centre d hébergement de 10 logements avec un procédé constructif original 7, Rue Albert-Einstein à Ivry-sur-Seine (94 200) Décembre 2015 Contact : Communication 92/98,

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

13 e. Rencontres de l Emploi et de la Formation en Rhône-Alpes Les seniors, l entreprise et le travail Repenser les parcours professionnels

13 e. Rencontres de l Emploi et de la Formation en Rhône-Alpes Les seniors, l entreprise et le travail Repenser les parcours professionnels JEUDI 25 OCTOBRE 2007 Lyon Amphithéâtre de la Tour Caisse d Epargne Assises pour l emploi des seniors Organisées par la DRTEFP Rhône-Alpes en collaboration avec L Université Lumière Lyon II, ARAVIS et

Plus en détail

Réunion Actualisation des connaissances en matière de logement des élus locaux

Réunion Actualisation des connaissances en matière de logement des élus locaux Réunion Actualisation des connaissances en matière de logement des élus locaux 4 novembre 2014 1 Actualisation des connaissances en matière de logement - Plan Les conditions d accès au logement social

Plus en détail

Synthèse du rapport d activité 2007 du CCAS

Synthèse du rapport d activité 2007 du CCAS Synthèse du rapport d activité 2007 du CCAS I- Moyens financiers Budget 2007 : Recettes totales = 3.604.581 dont : Budget CCAS : 1.487.913 Budget annexe SSIAD : 438.284 Budget annexe MAD : 1.678.384 Dépenses

Plus en détail

25 La protection sociale

25 La protection sociale 25 La protection sociale F. Durand Sipa. CHOIX DU MÉDECIN TRAITANT : 40 % DES ASSURÉS SOCIAUX ONT RENVOYÉ LEUR FORMULAIRE EN SIX MOIS Hier, à trois jours du coup d envoi du dispositif du médecin traitant,

Plus en détail

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Logements neufs / logements d occasion 7 700 logements d occasion vendus en 2013 dans l aire urbaine

Plus en détail

L aide aux personnes sans abri

L aide aux personnes sans abri L aide aux personnes sans abri CPAS de Bruxelles 8 juin 2012 Constatations générales Quelques chiffres Raisons Actions Participation dans le dispositif d hivernal et l opération «grand froid» Conclusions

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA PLATEFORME DES REGULARISES?

QU EST-CE QUE LA PLATEFORME DES REGULARISES? «La Plateforme des régularisés», dite «Plateforme des 3GIP» - Synthèse - Mars 2008 - Juin 2014 QU EST-CE QUE LA PLATEFORME DES REGULARISES? Créée à l initiative de la Préfecture de Paris en 2008, la Plateforme

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Architecte : Marjolijn et Pierre Boudry

DOSSIER DE PRESSE. Architecte : Marjolijn et Pierre Boudry DOSSIER DE PRESSE Architecte : Marjolijn et Pierre Boudry INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «ALLONVILLE» À AMIENS Vendredi 6 décembre 2013 à 15h30 Adoma - Résidence sociale «Allonville» 21 rue d Allonville,

Plus en détail

APEA ASSOCIATION DE PREVENTION ET D'AIDE A L'INSERTION

APEA ASSOCIATION DE PREVENTION ET D'AIDE A L'INSERTION APEA ASSOCIATION DE PREVENTION ET D'AIDE A L'INSERTION Association Certifiée Qualité Norme ISO 9001-2008 RAPPORT D ACTIVITÉ Année 2010 SECTION 1 La participation Des Equipes de prévention spécialisée au

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2013 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Intervention sociale auprès des personnes Accueillir, informer, orienter et accompagner le public présentant

Plus en détail

CONFÉRENCE DÉPARTEMENTALE LES DISPOSITIFS D ACCUEIL, D HÉBERGEMENT ET DE LOGEMENT DE L INDRE

CONFÉRENCE DÉPARTEMENTALE LES DISPOSITIFS D ACCUEIL, D HÉBERGEMENT ET DE LOGEMENT DE L INDRE CONFÉRENCE DÉPARTEMENTALE LES DISPOSITIFS D ACCUEIL, D HÉBERGEMENT ET DE LOGEMENT DE L INDRE SOLIDARITÉ ACCUEIL 25 avenue Charles de Gaulle à Châteauroux SIAO : Service de l Accueil et de l Orientation

Plus en détail

Les jeunes en difficultés sociales face à l école et l emploi selon l observation des travailleurs sociaux octobre 2011

Les jeunes en difficultés sociales face à l école et l emploi selon l observation des travailleurs sociaux octobre 2011 ENQUETE FNARS Les jeunes en difficultés sociales face à l école et l emploi selon l observation des travailleurs sociaux octobre 2011 Contexte général 150.000 jeunes sortent chaque année de l école sans

Plus en détail

Fiche SIAO 33 SERVICE INTEGRE D ACCUEIL ET D ORIENTATION

Fiche SIAO 33 SERVICE INTEGRE D ACCUEIL ET D ORIENTATION Date de la demande Date de réactualisation FICHE PERSONNE *Nom : *Nom : *Prénom : *Prénom : *Date de naissance : *Date de naissance : Lieu de naissance : *Lieu de naissance : *Nationalité : *Nationalité

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

Diagnostic 11 P R O G R A M M E L O C A L D E L H A B I T A T

Diagnostic 11 P R O G R A M M E L O C A L D E L H A B I T A T Diagnostic 11 DIAGNOSTIC 2500 2000 1500 1000 500 0 1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 Production neuve : nombre de logements par an entre 1999 et 2005 (point mort de production à 1 100 logements)

Plus en détail

1.6. Populations en situation de vulnérabilité. Précarité économique. Couverture sociale. Logement. Hébergement d urgence

1.6. Populations en situation de vulnérabilité. Précarité économique. Couverture sociale. Logement. Hébergement d urgence Populations en situation de vulnérabilité Précarité économique > Un peu plus d un Parisien sur dix vit dans un foyer allocataire à bas revenu. > Proportionnellement plus de familles allocataires du Revenu

Plus en détail

Bilan de la plateforme téléphonique «ALLÔ PREVENTION EXPULSION»

Bilan de la plateforme téléphonique «ALLÔ PREVENTION EXPULSION» Bilan de la plateforme téléphonique «ALLÔ PREVENTION EXPULSION» 0 810 001 505 Année 2013 Des procédures d expulsions toujours plus nombreuses qui justifient de renforcer l information et l accompagnement

Plus en détail

HEBERGEMENT SOCIAL ET ADDICTIONS

HEBERGEMENT SOCIAL ET ADDICTIONS HEBERGEMENT SOCIAL ET ADDICTIONS Pourquoi et comment une porte d entrée par la précarité dans une association qui a centré ses activités sur l addictologie? C PEQUART F MOISAN Association CHARONNE 1 logique

Plus en détail

2015 PCF/FG 1 : Femmes victimes de violences : hébergement et accès au logement. PROPOSITION DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2015 PCF/FG 1 : Femmes victimes de violences : hébergement et accès au logement. PROPOSITION DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS 2015 PCF/FG 1 : Femmes victimes de violences : hébergement et accès au logement. PROPOSITION DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS La lutte contre les violences faites aux femmes est un enjeu essentiel de

Plus en détail

COMMUNICATION. Les 70 000 logements d Adoma abritent les rêves des personnes les plus précaires. Portraits de résidents sur la toile

COMMUNICATION. Les 70 000 logements d Adoma abritent les rêves des personnes les plus précaires. Portraits de résidents sur la toile Les 70 000 logements d Adoma abritent les rêves des personnes les plus précaires Portraits de résidents sur la toile I Portraits-video de gens ordinaires : des témoignages pour faire taire les préjugés

Plus en détail

RMI. Bénéficiaires du Revenu minimum d insertion

RMI. Bénéficiaires du Revenu minimum d insertion Bénéficiaires du Revenu minimum d insertion Instauré par la loi du 1 er décembre 1988 renouvelée le 20 juillet 1992, le RMI (Revenu minimum d insertion) a un triple objectif : garantir un revenu minimum,

Plus en détail

Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique

Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique 2014-2018 Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique Aujourd hui Le Département de Saône-et-Loire s est doté le 14 novembre 2014 d un schéma départemental de l enfance et

Plus en détail

Programme Local de l'habitat

Programme Local de l'habitat Communauté d Agglomération du Pays Viennois Observatoire de l Habitat -données 2012- Groupe de Direction du CLH du 4 juillet 2013 Sommaire 1. Développement résidentiel 2. Les marchés immobiliers : ventes

Plus en détail

La mesure de la pauvreté locale en Île de France. Les travaux de l Observatoire parisien de l insertion et de la lutte contre l exclusion

La mesure de la pauvreté locale en Île de France. Les travaux de l Observatoire parisien de l insertion et de la lutte contre l exclusion La mesure de la pauvreté locale en Île de France. Les travaux de l Observatoire parisien de l insertion et de la lutte contre l exclusion CRIES Présentation Apur : Emmanuelle PIERRE-MARIE et Pauline VIROT

Plus en détail

Journée Régionale Maintien Dans l Emploi 20/03/214

Journée Régionale Maintien Dans l Emploi 20/03/214 La prévention de la désinsertion professionnelle : c est quoi? Une offre de service de proximité mise en place par l Assurance Maladie permettant de détecter et de prendre en charge le plus tôt possible

Plus en détail

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 Contacts CCAS - Solidarités Marie-Noëlle GRANDJEAN 03 81 41 21 69 marie-noelle.grandjean@besancon.fr

Plus en détail

DIRECCTE IDF UT des Yvelines. Le marché du travail et les politiques de l emploi dans les Yvelines. Edition du 14 octobre 2014

DIRECCTE IDF UT des Yvelines. Le marché du travail et les politiques de l emploi dans les Yvelines. Edition du 14 octobre 2014 DIRECCTE IDF UT des Yvelines Le marché du travail et les politiques de l emploi dans les Yvelines Edition du 14 octobre La demande d emploi : Fin août, le nombre d inscrits à Pôle emploi en catégorie A

Plus en détail

Avis du CNLE sur la pauvreté des enfants en France

Avis du CNLE sur la pauvreté des enfants en France P R E M I E R M I N I S T R E Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Paris, le 8 juillet 2013 Avis du CNLE sur la pauvreté des enfants en France 1. Une situation

Plus en détail

Le Réseau des Petites Avenues. Présentation 4 février 2010

Le Réseau des Petites Avenues. Présentation 4 février 2010 Le Réseau des Petites Avenues Présentation 4 février 2010 Petites histoires des Petites Avenues Issu de L Avenue, maison d hébergement jeunesse. Le but: cesser le phénomène des portes tournantes. Trouver

Plus en détail

LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 BON DE COMMANDE

LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 BON DE COMMANDE LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 Une grande étude IPEA Vous voulez cerner le marché du meuble de salle de bains et explorer les pistes prospectives à l horizon 2020? A partir de

Plus en détail

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008?

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009 Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? Observatoire des métiers CCIJP 2 Rappel des populations étudiées - Présentation des principales

Plus en détail

LA MOI / UN OUTIL EFFICACE ET ADAPTE POUR LE DROIT AU LOGEMENT. Une réponse. pour les ménages. La Maîtrise d ouvrage d insertion

LA MOI / UN OUTIL EFFICACE ET ADAPTE POUR LE DROIT AU LOGEMENT. Une réponse. pour les ménages. La Maîtrise d ouvrage d insertion u La Maîtrise d ouvrage d insertion LA MOI / UN OUTIL EFFICACE ET ADAPTE POUR LE DROIT AU LOGEMENT Une réponse u pour les ménages qui n entrent pas dans les standards habituels du logement social. La Maîtrise

Plus en détail

La population étudiante à Lyon. Eléments de cadrage Source Insee RP 2010 (moyenne 2008-2012)

La population étudiante à Lyon. Eléments de cadrage Source Insee RP 2010 (moyenne 2008-2012) La population étudiante à Lyon Eléments de cadrage Source Insee RP 2010 (moyenne 2008-2012) 1 Eléments de contextualisation générale : l ensemble de la population lyonnaise Répartition de la population

Plus en détail

Petite enfance et discriminations : le rôle de la CAF 11 Octobre 2013

Petite enfance et discriminations : le rôle de la CAF 11 Octobre 2013 Petite enfance et discriminations : le rôle de la CAF 11 Octobre 2013 JPT Pourquoi une politique petite enfance? Humaniste : assurer l égalité homme/femme Démographiste : assurer le renouvellement des

Plus en détail

Permanences accueil, écoute, orientation, revues de presse, consultations Du lundi au vendredi de 9h à 12h et 13h à 17h30.

Permanences accueil, écoute, orientation, revues de presse, consultations Du lundi au vendredi de 9h à 12h et 13h à 17h30. Bulletin bibliographique du Septembre 2015 n 64 Le de l'udaf de l'isère vous propose son bulletin bibliographique. Les articles sélectionnés sont consultables à l'udaf ou envoyés selon la demande. N'hésitez

Plus en détail

Précarité à Paris : caractéristiques de la population

Précarité à Paris : caractéristiques de la population Précarité à Paris : caractéristiques de la population 10 000 à 15 000 personnes à la rue à Paris* Hommes Femmes * Paris : 2 000 000 d habitants environ. Nord Est = secteur le plus peuplé, concentration

Plus en détail

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 13 février 2015 DUAH Prospective et Planification Territoriale Habitat 1 Ordre du jour I. Rappel des axes de la politique

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

Des groupes à risque semblables, mais des évolutions dans le temps différentes

Des groupes à risque semblables, mais des évolutions dans le temps différentes Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 07.04.2009, 9:15 20 Situation économique et sociale de la population N 0351-0903-60 Pauvreté et

Plus en détail

Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES

Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES Avant propos Les 26 missions locales du Nord-Pas de Calais remplissent une mission de service public pour l insertion

Plus en détail

DEPARTEMENT DU RHÔNE PERIODE HIVERNALE 2013-2014

DEPARTEMENT DU RHÔNE PERIODE HIVERNALE 2013-2014 PRÉFET DU RHÔNE DEPARTEMENT DU RHÔNE PERIODE HIVERNALE 2013-2014 Dossier de presse 1 Sommaire Le dispositif d hébergement du Rhône 3 La période hivernale 4 Les moyens mis en œuvre 5 L organisation de la

Plus en détail

7 C place du Général de Gaulle à BOUSBECQUE

7 C place du Général de Gaulle à BOUSBECQUE 7 C place du Général de Gaulle à BOUSBECQUE PRESENTATION DU PROJET LOGEMENT AVANT TRAVAUX VUE AERIENNE. LOGEMENT EN COURS DE TRAVAUX Séjour - Cuisine Chambre FACADE DE L'IMMEUBLE LE SITE Localisation :

Plus en détail

Observatoire statistique des Foyers et Services. URFJT Ile-de-France 10/18 rue des terres au curé 75013 Paris

Observatoire statistique des Foyers et Services. URFJT Ile-de-France 10/18 rue des terres au curé 75013 Paris Observatoire statistique des Foyers et Services pour Jeunes Travailleurs de l Essonne 211 1/18 rue des terres au curé 7513 Paris Observatoire des établissements Source : Dossiers vert - Données 211 (ne

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2013. www.boutique-logement.fr

RAPPORT D ACTIVITE 2013. www.boutique-logement.fr RAPPORT D ACTIVITE 2013 www.boutique-logement.fr I. LE PUBLIC ACCUEILLI 696 dossiers ouverts = 832 personnes accueillies Les dossiers ouverts correspondent aux ménages qui viennent volontairement au 1

Plus en détail

Observatoire statistique des Foyers et Services pour Jeunes. URFJT Ile-de-France 10/18 rue des terres au curé 75013 Paris

Observatoire statistique des Foyers et Services pour Jeunes. URFJT Ile-de-France 10/18 rue des terres au curé 75013 Paris Observatoire statistique des Foyers et Services pour Jeunes Travailleurs de Val-de-Marne 211 1/18 rue des terres au curé 7513 Paris Observatoire des établissements Source : Dossiers vert - Données 211

Plus en détail

Le parc locatif privé. Logements - Occupants - Loyers. en Loire-Atlantique en 2007. Synthèse

Le parc locatif privé. Logements - Occupants - Loyers. en Loire-Atlantique en 2007. Synthèse Le parc locatif privé en Loire-Atlantique en 2007 Logements - Occupants - Loyers Synthèse Sommaire Comparaisons nationales page 4 Les caractéristiques du parc locatif privé en Loire-Atlantique page 6 Les

Plus en détail

STATISTIQUES D ACCUEIL 2011 REGARDS SUR 10 ANS DE PAUVRETÉ

STATISTIQUES D ACCUEIL 2011 REGARDS SUR 10 ANS DE PAUVRETÉ STATISTIQUES D ACCUEIL 2011 REGARDS SUR 10 ANS DE PAUVRETÉ SOUS EMBARGO JUSQU AU 8 NOVEMBRE 2012 ÉDITO 3 INTRODUCTION 6 I. ÉVOLUTION DE 10 ANS DE PAUVRETÉ 6 1. Une précarité qui s installe durablement

Plus en détail

PUBLICS HÉBERGÉS PAR LE 115 DE PARIS : UNE FORTE PROGRESSION DES FAMILLES

PUBLICS HÉBERGÉS PAR LE 115 DE PARIS : UNE FORTE PROGRESSION DES FAMILLES PUBLICS HÉBERGÉS PAR LE 115 DE PARIS : UNE FORTE PROGRESSION DES FAMILLES Emmanuelle Guyavarch et Elsa Garcin CNAF Informations sociales 2014/2 - n 182 pages 142 à 149 ISSN 0046-9459 Article disponible

Plus en détail

Proposition de mise en œuvre d un Service Intégré de l Accueil et de l Orientation (SIAO) dans le Maine et Loire

Proposition de mise en œuvre d un Service Intégré de l Accueil et de l Orientation (SIAO) dans le Maine et Loire Angers, le 31 mars 2010 Proposition de mise en œuvre d un Service Intégré de l Accueil et de l Orientation (SIAO) dans le Maine et Loire 3, bis rue de la Préfecture 49100 ANGERS 02 41 20 45 16 paysdelaloire@fnars.org

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières DOSSIER DE PRESSE Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières Paris, le mardi 3 février 2015 Contact presse Ministère du Logement, de

Plus en détail

BILAN INTERMEDIAIRE DISPOSITIF JEUNES SUNDGAU

BILAN INTERMEDIAIRE DISPOSITIF JEUNES SUNDGAU A.L.S.A. ASSOCIATION POUR LE LOGEMENT DES SANS-ABRI 39 Rue Thierstein - BP 1371-68070 Mulhouse Cedex Tél. : 03 89 32 13 62 Fax. : 03 89 43 76 63 www.alsa68.org BILAN INTERMEDIAIRE DISPOSITIF JEUNES SUNDGAU

Plus en détail

CHARTE D ATTRIBUTIONS DES LOGEMENTS DE SARTHE HABITAT

CHARTE D ATTRIBUTIONS DES LOGEMENTS DE SARTHE HABITAT CHARTE D ATTRIBUTIONS DES LOGEMENTS DE SARTHE HABITAT Préambule : Conformément au IV de l article R441-9 du Code de Construction et de l Habitation, le Conseil d Administration de Sarthe Habitat définit

Plus en détail

ANALYSE DES DIAGNOSTICS LOCAUX DES DISPOSITIFS D HEBERGEMENT ET D ACCES AU LOGEMENT REGION BRETAGNE

ANALYSE DES DIAGNOSTICS LOCAUX DES DISPOSITIFS D HEBERGEMENT ET D ACCES AU LOGEMENT REGION BRETAGNE Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité Ministère du Logement et de la Ville PRÉFECTURE

Plus en détail

Faits marquants sur les premiers mois d expérimentation du revenu de Solidarité active

Faits marquants sur les premiers mois d expérimentation du revenu de Solidarité active Paris, le 2 juillet 2008 Dossier de presse Faits marquants sur les premiers mois d expérimentation du revenu de Solidarité active Le revenu de Solidarité active vise à encourager le travail, à faciliter

Plus en détail

LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES

LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES Enquête complémentaire mentaire de mars 2009 LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES présentée par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université de Paris X - Nanterre - Mercredi 22 juillet 2009 -

Plus en détail