OPTION Neurobiologie. Les Emotions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OPTION Neurobiologie. Les Emotions"

Transcription

1 OPTION Neurobiologie Les Emotions 1. Situation du Problème a. Qu est-ce qu une émotion? C est une sensation plus ou moins nette de plaisir ou de déplaisir que l on peut reconnaître en soi ou prêter aux autres par extrapolation. C est une notion complexe car elle comporte un aspect mental (ce qu on ressent : joie, chagrin ) et un aspect physique (manifestations physiologiques). Les émotions ne restent pas purement cérébrales, on distingue des manifestations végétatives tels que le changement de rythme cardiaque, les défécations. Pourquoi étudier les émotions? L individu perçoit un ensemble d informations qui sont susceptibles de conduire à une réponse biologique. Toute perception s accompagne d une motivation d approche (sentiment) nécessaire pour que l individu s engage dans un comportement. L activité émotionnelle dépend : - De l environnement, de la situation - Du contrôle comportemental cognitif o Direct : dirigé vers le problème o Indirect : dirigé vers l émotion - De la réactivité individuelle : personnalité, tempérament b. Fonctions des émotions Processus adaptatif : l émotion nous pousse à agir et permet aussi la survie d une espèce (peur d un prédateur ou attirance vers un partenaire sexuel). C est un signal : l émotion s accompagne de mimiques, gestes qui servent de signaux pour les autres individus. Rôle de la mémoire : une situation sera d autant mieux maîtrisée quand elle est associée à une émotion. Cependant, une charge trop forte (traumatisme, stress) va plutôt nuire à l apprentissage. Mémoire Emotions c. Théorie des émotions - Quel est le lien entre l aspect mental et l aspect physique? - Théorie de James & Lang : Situation Tremblement Peur - Théorie de Camon & Bard : Situation Peur Tremblement Les émotions naissent de l interprétation de la situation et non de la situation elle-même. Le stimulus va stimuler le thalamus et conduire à un état émotionnel particulier ou un état de veille physiologique.

2 2. Relations Corporelles pendant les Emotions a. Expressions Faciales Les mimiques sont innées et, on peut illustrer ceci en comparant une personne non voyante et une autre personne voyante mais, il ne faut pas sous estimer l aspect social et culturel : les émotions sont modelées par la culture, l éducation. Cette universalité des émotions est plus ou moins stéréotypée. Les émotions telles que la colère et la joie seront bien reconnues tandis que la peur ou la surprise sont confondues. A 4 ou 5 l enfant a acquis les notions de base de l expression faciale. b. Réactions neuroendocriniennes et végétatives - Manifestations Végétatives Les manifestations végétatives sont très variées et vont mettre en jeu le système vasculaire, digestif et sont contrôlées par l hypothalamus, le système limbique et le cortex. Les émotions correspondent à des activations du système orthosympathique. L innervation permet l irrigation d organes : - Parasympathique : inhibiteur - Orthosympathique : activateur

3 Les émotions activent surtout le système orthosympathique. On parle de système de veille ou d alerte de l organisme.

4 L hypothalamus est un relais entre le système limbique et les activités émotionnelles via l innervation. C est un relais entre l aspect mental et l aspect physique. - Manifestations Hormonales Le CRH secrété par l hypothalamus va stimuler le lobe de l hypophyse. On aura de l ACTH qui va stimuler la glande corticosurrénale. La thyroïde est également sous le contrôle de l hypothalamus. Les hormones sexuelles dépendent aussi de l état émotionnel, de même que les endorphines qui partagent un précurseur commun avec l ACTH. - Les glucocorticoïdes interviennent dans le stress - L hydrocortisone et l adrénaline interviennent dans le stress - La testostérone est une hormone sexuelle. c. Spécificité des réactions hormonales et fonctions des émotions Considérons deux émotions telles que la peur et la colère, on a du mal à leur attribuer une sécrétion hormonale spécifique : - la peur est associée à une forte sécrétion d adrénaline - la colère est associée à une forte sécrétion de noradrénaline. On retrouve une forte sécrétion d adrénaline dans les émotions positives. Cependant, on distique deux catégories de réactions émotionnelles qui entraînent deux types de réactions endocriniennes différentes : - Réaction d urgence : caractéristique d émotions intenses qui nécessitent une adaptation physiologique immédiate face au danger. Mobilisation des réserves énergétiques possible grâce à l adrénaline et la noradrénaline. PAGE 4 FIGURE 7 - Syndrome général d adaptation au stress : il ne contrôle pas la situation, il doit s adapter et comporte trois niveaux : o Alarme : le sujet prend conscience de la situation, libération de catécholamine, activation du cortex surrénalien en conséquence de la libération d ACTH de l hypophyse. On a une augmentation de la corticostérone. o Résistance : le sujet continu à subir l agent stressant, il va avoir besoin d énergie pour tenir. Mobilisation des réserves énergétiques favorisée par les glucocorticoïdes qui permettent une adaptation métabolique à long terme contrairement aux catécholamines. Cette phase est plus ou moins longue. o Epuisement : l agent stressant se maintient, on a un épuisement des réserves et un état immunitaire défavorable car les glucocorticoïdes ont un effet immunosuppresseur.

5 3. Facteurs Influençant les Emotions a. Facteurs exogènes et expériences antérieures Les émotions évoluent avec l âge et la culture : la jalousie apparaît vers 12 à 18mois, la honte vers 5ans Il existe des facteurs propres à chaque situation. Certains facteurs tels que la frustration, les conflits, la nouveauté, conduisent à l activation de l axe hypophysocorticosurrénalien donc engendrent un syndrome d adaptation au stress. Les activités de déplacement et de substitution : La possibilité d agir réduit l émotion. Le comportement peut être sans rapport avec la situation. C est ce qu on appelle une activité de déplacement. En revanche, il peut avoir un comportement sur la situation qui peut le supporter sur un objet. C est l activité de substitution. Les sujets trouvent une échappatoire et passent d un état passif à un état actif.

Les émotions. Introduction historique et psychométrie. cours L3 option psychologie différentielle et de la santé - Nicole RASCLE

Les émotions. Introduction historique et psychométrie. cours L3 option psychologie différentielle et de la santé - Nicole RASCLE Les émotions Introduction historique et psychométrie Qu est ce qu une émotion? (1) William James (1884): «des stimuli particuliers issus de l environnement déclenchent, par le biais de mécanismes génétiquement

Plus en détail

Gestion du stress et de l anxiété par les TCC. Dr Dominique SERVANT dominique.servant@chru-lille.fr Unité stress et anxiété CHRU de Lille

Gestion du stress et de l anxiété par les TCC. Dr Dominique SERVANT dominique.servant@chru-lille.fr Unité stress et anxiété CHRU de Lille Gestion du stress et de l anxiété par les TCC Dr Dominique SERVANT dominique.servant@chru-lille.fr Unité stress et anxiété CHRU de Lille Rappel sur les bases du modèle cognitif du stress Définitions du

Plus en détail

Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress. Dr N. Lafay

Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress. Dr N. Lafay Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress Dr N. Lafay Introduction Stress = événements de vie Stress, bases physiologiques Événements de vie, bases épidémiologiques Adaptation du sujet à une

Plus en détail

LE STRESS I. DEFINITION BIOLOGIE DU STRESS. II.1. Prise en charge du stresseur. II.2. Le syndrome général d adaptation

LE STRESS I. DEFINITION BIOLOGIE DU STRESS. II.1. Prise en charge du stresseur. II.2. Le syndrome général d adaptation I. DEFINITION I. DEFINITION LE STRESS Le stress est un terme très largement utilisé dans le langage commun et qui est par le fait galvaudé. Le stress est un terme emprunté à la physique désignant la contrainte

Plus en détail

La psychologie scientifique au service de l humain

La psychologie scientifique au service de l humain THERAPIES COGNITIVO COMPORTEMENTALES La psychologie scientifique au service de l humain Ces techniques interviennent à 3 niveaux COMPORTEMENT -COGNITIF- EMOTIONNEL Environnement Comportement Cognition

Plus en détail

Document de référence. Gestion du stress

Document de référence. Gestion du stress Document de référence Gestion du stress Table des matières Introduction 2 Définition du stress 2 Les causes du stress au travail 2 Les catégories de stress : le stress positif et le stress négatif 2 Les

Plus en détail

Question N : 1- Comment un individu devient-il acteur dans une organisation?

Question N : 1- Comment un individu devient-il acteur dans une organisation? THÈME DE L INDIVIDU À L ACTEUR L organisation, que ce soit une association, une administration ou une entreprise, ne peut pas fonctionner sans la mise en œuvre de processus de gestion assurant la coordination

Plus en détail

Adaptation Physiologique au Stress

Adaptation Physiologique au Stress Adaptation Physiologique au Stress Dr Sylvain Bartolami Faculté des Sciences Université Montpellier Septembre 2015 Introduction Le stress survient chez un individu lorsqu un déséquilibre apparait entre

Plus en détail

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation Biographie Formation de base en sciences appliquées, biologie médicale et moléculaire, diplôme d ingénieure chimiste Expérience

Plus en détail

Chapitre 10. REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Objectifs spécifiques :

Chapitre 10. REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Objectifs spécifiques : Chapitre 10 REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Objectifs spécifiques : Expliquer les réflexes régulateurs d une hypertension et d une hypotension Expliquer la régulation hormonale de la pression artérielle

Plus en détail

4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ

4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ 4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ 13-14 (gestion) 4.1 L IMPORTANT EST DE 1) identifier les facteurs de stress 2) reconnaître ses propres symptômes 3) identifier ses propres déclencheurs de stress, 4) gérer son

Plus en détail

Stress des soignants et Douleur de l'enfant

Stress des soignants et Douleur de l'enfant 5e rencontre francophone Suisse et France voisine de la douleur chez l enfant Stress des soignants et Douleur de l'enfant Céline ROUSSEAU-SALVADOR Psychomotricienne - Psychologue Clinicienne Service d

Plus en détail

L ACTION DES DROGUES SUR

L ACTION DES DROGUES SUR L ACTION DES DROGUES SUR 16 Système de recapture de la dopamine Neuromédiateur (dopamine) Récepteur spécifique à dopamine >>LA DOPAMINE ET LE «CIRCUIT DE LA RÉCOMPENSE» Les drogues qui agissent le plus

Plus en détail

Douleur = perception pénible d une stimulation sensitive. Nociception = processus sensoriel à l'origine du message nerveux qui provoque la douleur

Douleur = perception pénible d une stimulation sensitive. Nociception = processus sensoriel à l'origine du message nerveux qui provoque la douleur Page1 Dr CAILLOCE Prépa IADE 2009 Les voies de la douleur La douleur est une impression anormale et pénible reçue par une partie vivante et perçue par le cerveau. C'est une expérience sensorielle et émotionnelle

Plus en détail

Préparation Mentale appliquée à la performance sportive

Préparation Mentale appliquée à la performance sportive Préparation Mentale appliquée à la performance sportive Lamugnière Julien 38 avenue du Limousin 63100 Clermont-Ferrand 06-59-79-14-67 http://mentalup.free.fr La Préparation Mentale «Faire ce que l on sait

Plus en détail

Mise en garde 418 523-1502

Mise en garde 418 523-1502 Mise en garde Afin de compléter ce questionnaire, nous te recommandons d être accompagné d un adulte afin de pouvoir valider certaines informations. Sinon, nous t invitons à contacter les intervenants

Plus en détail

Pour l Organisation mondiale de la santé (OMS) le stress est un «fléau du monde occidental». Pour le Bureau international du travail (BIT), il

Pour l Organisation mondiale de la santé (OMS) le stress est un «fléau du monde occidental». Pour le Bureau international du travail (BIT), il Pour l Organisation mondiale de la santé (OMS) le stress est un «fléau du monde occidental». Pour le Bureau international du travail (BIT), il représente «l un des plus graves problèmes de notre temps,

Plus en détail

ACOUPHENES. Comprendre la souffrance du patient Répondre à son questionnement. Dr RENAUD PICARD Service ORL-Audiophonologie C.H.U.

ACOUPHENES. Comprendre la souffrance du patient Répondre à son questionnement. Dr RENAUD PICARD Service ORL-Audiophonologie C.H.U. ACOUPHENES Comprendre la souffrance du patient Répondre à son questionnement Dr RENAUD PICARD Service ORL-Audiophonologie C.H.U. Besançon Prise en charge (PEC) souvent multidisciplinaire. ORL, MG, audioprothésiste,

Plus en détail

HETS Genève 16 octobre 2009 2. 2009 Luisier Aigroz Associés. HETS Genève 16 octobre 2009 4. 2009 Luisier Aigroz Associés

HETS Genève 16 octobre 2009 2. 2009 Luisier Aigroz Associés. HETS Genève 16 octobre 2009 4. 2009 Luisier Aigroz Associés STRESS & BURN OUT LE STRESS Complément à «La santé en entreprise» Philippe Aigroz 1 2 «Ensemble de perturbations biologiques et psychiques provoquées par une agression quelconque sur un organisme» (Petit

Plus en détail

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique INFORMATION ET COMMUNICATION THEMES A. LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS Introduction : interaction individu/groupe

Plus en détail

Effets des hormones sur la glycémie du rat

Effets des hormones sur la glycémie du rat UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc Licence Biologie des Organismes Travaux Pratiques de Physiologie Animale : Effets des hormones sur la glycémie du rat . La glycémie est une

Plus en détail

Devoir de contrôle N 3

Devoir de contrôle N 3 Devoir de contrôle N 3 M : Hakim 4 ème sciences expérimentales 2009-2010 Première partie : restitution des connaissances (12 points) A // QCM (4 points) Pour chacune des questions suivantes il peut y avoir

Plus en détail

Prévention et gestion des risques psychosociaux. Ateliers de sensibilisation

Prévention et gestion des risques psychosociaux. Ateliers de sensibilisation Ateliers de sensibilisation LE STRESS PROFESSIONNEL Le stress: définition «Le stress est la réaction d un individu face aux modifications, exigences, menaces de son environnement» Un état de stress survient

Plus en détail

Diamant ou Poussière: Comment briller sous pression tandis que d autres s effondrent

Diamant ou Poussière: Comment briller sous pression tandis que d autres s effondrent Diamant ou Poussière: Comment briller sous pression tandis que d autres s effondrent La science la résilience Dr Amir Georges Sabongui, PhD sabongui@msn.com www.sabonguisos.com Partie 1: Le problème Votre

Plus en détail

Un projet pour votre organisation

Un projet pour votre organisation Un projet pour votre organisation DRH / Salariés 4 jours pour améliorer sa qualité bien-être et la dynamique des équipes Formateur / Animateur : Pierre Pyronnet Siège administratif : 94 Galerie Arlequin

Plus en détail

«Le stress au travail» 2010

«Le stress au travail» 2010 «Le stress au travail» 2010 Sarah Hibo Service Etudes du Secrétariat National des FPS 2010 02/515.17.67 sarah.hibo@mutsoc.be Editrice responsable: Dominique Plasman, Place Saint Jean, 1-1000 Bruxelles

Plus en détail

La gestion du stress. Au sein de l organisation

La gestion du stress. Au sein de l organisation La gestion du stress Au sein de l organisation Plan Introduction Qu est-ce que le stress? Les agents stressants Le stress dans l organisation Les causes du stress au travail Comment se manifeste-t-il?

Plus en détail

Expertis. Étude Stress. Stress. sur le Éléments statistiques. Dr Brigitte Lanusse-Cazalé. Production : Le Laussat.

Expertis. Étude Stress. Stress. sur le Éléments statistiques. Dr Brigitte Lanusse-Cazalé. Production : Le Laussat. Expertis Étude Stress Stress sur le Éléments statistiques Dr Brigitte Lanusse-Cazalé Production : Le Laussat. Les réactions au stress Les phases de stress + le stress dure, + le capital d adaptation s

Plus en détail

6 Sommes-nous (les malades) tous égaux face à cette pathologie?

6 Sommes-nous (les malades) tous égaux face à cette pathologie? 6 Sommes-nous (les malades) tous égaux face à cette pathologie? Sans doute NON car la chronicisation des symptômes n est pas vécue de façon identique selon que le malade a en lui les ressources nécessaires

Plus en détail

L axe du stress. Dr Béatrice BOTIA Post-doctorante, GRAP, ERI24 Bâtiment D, 1 er étage (Pr Naassila) beatrice.botia@u-picardie.fr

L axe du stress. Dr Béatrice BOTIA Post-doctorante, GRAP, ERI24 Bâtiment D, 1 er étage (Pr Naassila) beatrice.botia@u-picardie.fr L axe du stress Dr Béatrice BOTIA Post-doctorante, GRAP, ERI24 Bâtiment D, 1 er étage (Pr Naassila) beatrice.botia@u-picardie.fr Vendredi 16 mars 2012 Objectifs 1/ Introduction Historique Définition Quand

Plus en détail

Le Bien-être et la performance à portée de Voix. Offres Conférences, Ateliers et Formations

Le Bien-être et la performance à portée de Voix. Offres Conférences, Ateliers et Formations Le Bien-être et la performance à portée de Voix Offres Conférences, Ateliers et Formations 2016 Osteomind Consult Osteomind Consult a été créée par Gabriel Choukroun, Ostéopathe et Coach Comportemental

Plus en détail

DEUXIEME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES. Trouble psychosomatique Question 289

DEUXIEME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES. Trouble psychosomatique Question 289 DEUXIEME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES Trouble psychosomatique Question 289 Rédaction : M. Ferreri Fl. Ferreri C. Agbokou M. Lejoyeux Le trouble psychomatique se définit comme un trouble somatique

Plus en détail

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Divorcer ou conduire, il faut choisir Le risque de subir un accident de voiture est multiplié par quatre pendant les périodes de divorce

Plus en détail

STAGES DE FORMATION A L UTILISATION DE LA SOPHROLOGIE APPLIQUEE AU SPORT

STAGES DE FORMATION A L UTILISATION DE LA SOPHROLOGIE APPLIQUEE AU SPORT STAGES DE FORMATION A L UTILISATION DE LA SOPHROLOGIE APPLIQUEE AU SPORT Sophro Parenthese Matthieu Wiart, Sophrologue 95 rue Pierre Audry 69009 Lyon wiartmatthieu@yahoo.fr / 06 27 79 15 49 www.sophro-parenthese.com

Plus en détail

Troubles psychiques et travail

Troubles psychiques et travail Troubles psychiques et travail Dr Dominique PHAM Médecin-chef SDIS 29 ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE BURNOUT RISQUES PSYCHOSOIAUX ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE

Plus en détail

mots pour maux burnout

mots pour maux burnout mots pour maux burnout burnout Définition Le terme de burnout était primairement utilisé pour définir le surchauffement d une fusée résultant de l épuisement de carburant. Puis H. Freudenberg, un psychanalyste

Plus en détail

LEAD APTITUDES. L humain est au centre du potentiel de croissance de l entreprise. Une offre de formation et d accompagnement personnel innovante

LEAD APTITUDES. L humain est au centre du potentiel de croissance de l entreprise. Une offre de formation et d accompagnement personnel innovante Une offre de formation et d accompagnement personnel innovante 1 Une offre de formation et d accompagnement personnel innovante pour révéler en chacun l immense potentiel de changement LEAD APTITUDES propose

Plus en détail

LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE:

LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE: LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE: I) LES TECHNIQUES DE RELAXATION: le training autogène de Schultz et la relaxation progressive de Jacobson. Toutes les deux s appuient sur la régulation tonique musculaire

Plus en détail

Les effets nocifs du bruit sur l'homme

Les effets nocifs du bruit sur l'homme La santé n'est pas seulement l'absence de maladie mais un état de complet bien être physique, mental et social (OMS) Le bruit est un ensemble confus de sons non désirés (Littré) ou un ensemble de sons

Plus en détail

Définitions Approches managériales Approches psychologiques

Définitions Approches managériales Approches psychologiques Séminaire [CID] : Créativité, Innovation, Décision Partie B : DECISION Définitions Approches managériales Approches psychologiques www.evoreg.eu M2i : Management International de l Innovation Emmanuel

Plus en détail

Risques communs à tous les secteurs professionnels

Risques communs à tous les secteurs professionnels 1 Nom : Prénom : Distribué le : Classe : Risques communs à tous les secteurs professionnels Plan du module : Risques liés à l activité physique Risques liés à la charge mentale Risques liés au bruit 2

Plus en détail

Préparé par : ERIC GIRARDOT, -diplômé en Haptonomie. -diplômé en Sensitive Gestalt Massage (R)

Préparé par : ERIC GIRARDOT, -diplômé en Haptonomie. -diplômé en Sensitive Gestalt Massage (R) L Accompagnement des personnes âgées et des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer par différentes approches: - l haptonomie - le Sensitive Gestalt Massage)R( - la Réflexologie plantaire Préparé

Plus en détail

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Premiers secours en équipe Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de cette partie vous serez capable : de prendre

Plus en détail

Relaxation et Mémoire Comment mettre les techniques corporelles au service du processus de mémorisation

Relaxation et Mémoire Comment mettre les techniques corporelles au service du processus de mémorisation Relaxation et Mémoire Comment mettre les techniques corporelles au service du processus de mémorisation Je vous propose de comprendre comment le corps et les techniques corporelles jouent un rôle essentiel

Plus en détail

Au bout du rouleau: Comprendre le burnout et la dépression

Au bout du rouleau: Comprendre le burnout et la dépression Au bout du rouleau: Comprendre le burnout et la dépression Camillo Zacchia, Ph.D. Psychologue Conseiller principal Bureau d éducation en santé mentale Institut Douglas 6 décembre, 2011 À l agenda C est

Plus en détail

Les balafrés du corps Comment se reconstruire? Exemple du cancer du sein

Les balafrés du corps Comment se reconstruire? Exemple du cancer du sein Les balafrés du corps Comment se reconstruire? Exemple du cancer du sein Dr Reich Michel Équipe de Psycho-Oncologie Centre Oscar Lambret (Lille) Congrès AFSOS, Paris 17 septembre 2010 Introduction Dans

Plus en détail

CAS DU BURN OUT EN PSYCHOTHERAPIE. Gestion du stress en entreprise

CAS DU BURN OUT EN PSYCHOTHERAPIE. Gestion du stress en entreprise CAS DU BURN OUT EN PSYCHOTHERAPIE Gestion du stress en entreprise Qu est ce que le burn out? Le burn out est un syndrome très particulier, un ensemble de manifestations inhabituelles du comportement, de

Plus en détail

Réparation juridique du dommage corporel : données propres à la psychiatrie. Pr Senon Faculté de Médecine Université de Poitiers

Réparation juridique du dommage corporel : données propres à la psychiatrie. Pr Senon Faculté de Médecine Université de Poitiers Réparation juridique du dommage corporel : données propres à la psychiatrie Pr Senon Faculté de Médecine Université de Poitiers Problèmes posés en psychiatrie Le PTSD : une clinique encore mal connue La

Plus en détail

Energie Wei et Système. Nerveux Autonome

Energie Wei et Système. Nerveux Autonome Energie Wei et Système Nerveux Autonome DEFINITION DE L ENERGIE DEFENSIVE Classiquement : système immunitaire, spécifique et non spécifique En réalité, toutes les structures qui contribuent à la survie

Plus en détail

Introduction théorique : gestion du stress et méthodes de détente. Qu est-ce que la détente. 3.2. Symptômes psychiques et physiques liés au stress

Introduction théorique : gestion du stress et méthodes de détente. Qu est-ce que la détente. 3.2. Symptômes psychiques et physiques liés au stress Introduction théorique : gestion du stress et méthodes de détente Aperçu I. Introduction II. III. Qu est-ce que la détente Qu est-ce que le stress 3.1. Généralités 3.2. Symptômes psychiques et physiques

Plus en détail

Comment les rongeurs choisissent leurs aliments. Jean-Michel Michaux

Comment les rongeurs choisissent leurs aliments. Jean-Michel Michaux Comment les rongeurs choisissent leurs aliments Jean-Michel Michaux Comment les rongeurs choisissent leurs aliments Nécessité de mieux comprendre le comportement alimentaire du rongeur, Nombreux échecs

Plus en détail

De quoi parle-t-on? :

De quoi parle-t-on? : 1 + De quoi parle-t-on? : impossible. Selon l agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, le stress professionnel survient lorsque : «il y a un déséquilibre entre la perception qu une personne

Plus en détail

Benjamin Grassineau Rémi Bachelet

Benjamin Grassineau Rémi Bachelet Initiation au coaching et au management Benjamin Grassineau Rémi Bachelet Diapos ici : Initiation au coaching et au management Source des images indiquées au-dessous ou en cliquant sur l image Cours distribué

Plus en détail

Un choc, un traumatisme: comment rebondir?

Un choc, un traumatisme: comment rebondir? Un choc, un traumatisme: comment rebondir? Où en sommes-nous? un petit tour d horizon du psychologique au physiologique attachement, traumatisme et résilience Quelles nouvelles pour la parentalité? 1 Les

Plus en détail

Projet Tempus. Présentation de la psychologie économique. 28-30 juin 2010

Projet Tempus. Présentation de la psychologie économique. 28-30 juin 2010 Projet Tempus Présentation de la psychologie économique 28-30 juin 2010 Introduction Qu est est-ce que la psychologie économique? Etude du comportement du consommateur recouvre l ensemble des décisions

Plus en détail

C EST QUOI LE STRESS?

C EST QUOI LE STRESS? C EST QUOI LE STRESS? Une réaction d adaptation «Le stress est la réponse non spécifique de l organisme à toute demande d adaptation qui lui est faite». Hans Selye Une réaction d adaptation Par exemple,

Plus en détail

Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est

Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est Quand la peur nous prend, qu est-ce qu elle nous prend? Vivre la crainte, l inquiétude, la panique, l affolement ou la terreur; la peur est une émotion à la fois si commune et si unique que la langue française

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations Initiation à l ergonomie Toute personne désirant découvrir les bases de l ergonomie et de la prévention de la santé au travail - Connaître les différents axes et champs de l ergonomie

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Stress et burnout au travail : identifier, prévenir, guérir

Stress et burnout au travail : identifier, prévenir, guérir Élisabeth GREBOT Stress et burnout au travail : identifier, prévenir, guérir Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-54014-7 Sommaire Introduction... 1 Partie 1 D où vient le stress? Chapitre 1 Le stress

Plus en détail

LE SYSTÈME NERVEUX AUTONOME ET LES FONCTIONS VITALES. Dr. Walter S. Marcantoni

LE SYSTÈME NERVEUX AUTONOME ET LES FONCTIONS VITALES. Dr. Walter S. Marcantoni LE SYSTÈME NERVEUX AUTONOME ET LES FONCTIONS VITALES Dr. Walter S. Marcantoni OBJECTIFS Définir l homéostasie Expliquer comment l hypothalamus assure le contrôle homéostatique Décrire la fonction du système

Plus en détail

Table des matières. Préface de la première édition française... 5 Lisez d abord ceci... 7. Petit dictionnaire de poche... 13 Exemple préalable...

Table des matières. Préface de la première édition française... 5 Lisez d abord ceci... 7. Petit dictionnaire de poche... 13 Exemple préalable... Table des matières Préface de la première édition française... 5 Lisez d abord ceci... 7 1. L intention : un livre pour les parents d enfants hyperactifs... 7 2. Le point de départ : les préoccupations

Plus en détail

Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances

Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances Mickaël NAASSILA UPJ V, directeur du GRAP, INSERM SOMMAIRE I. PRISE AIGUË ET CONSOMMATION CHRONIQUE II. LES

Plus en détail

Atelier La gestion de l anxiété

Atelier La gestion de l anxiété Atelier La gestion de l anxiété Trucs et Astuces Annie Fratarcangeli, éducatrice spécialisée Mireille St-Pierre, parent Différence entre la peur et l anxiété La peur est une réaction normale face à un

Plus en détail

rihab coaching Espace d intervision de coachs

rihab coaching Espace d intervision de coachs L ennéagramme Plan! Historique! Introduction à la psychologie de l ennéagramme! L ennéagramme des passions! L ennéagramme des fixations! La disposition graphique de l ennéagramme! D autres croyances erronés

Plus en détail

Programmes (ouverts à tous) Bien-être et Développement personnel appliqué

Programmes (ouverts à tous) Bien-être et Développement personnel appliqué Programmes (ouverts à tous) Bien-être et Développement personnel appliqué FORMATION DÉVELOPPEMENT PERSONNEL APPLIQUÉ Mieux GERER son stress (fondamentaux) Acquérir ses propres réflexes et habitudes pour

Plus en détail

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl.

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl. Renforcer les compétences psychosociales des enfants et adolescents. Repères pour démarrer un projet Pour tous renseignements concernant le programme MAGALI SEGRETAIN msegretain@irepspdl.org Pour les inscriptions

Plus en détail

LE STRESS. définit une réaction d adaptation de l organisme à des agents agresseurs physiques ou psychiques, les stresseurs.

LE STRESS. définit une réaction d adaptation de l organisme à des agents agresseurs physiques ou psychiques, les stresseurs. LE STRESS Plan 1. Définition (Stress +, stress -) & origine du mot «stress» 2. Le syndrome général d adaptation 3. Les réponses de l organisme & les différentes phases 4. Historique & approche biologique

Plus en détail

STRESS.. Mais que font mes hormones? Dr. med Nathalie Pugnale-Verillotte Le 17 novembre 2011

STRESS.. Mais que font mes hormones? Dr. med Nathalie Pugnale-Verillotte Le 17 novembre 2011 STRESS.. Mais que font mes hormones? Dr. med Nathalie Pugnale-Verillotte Le 17 novembre 2011 Stress Le stress peut être responsable d une atteinte physique et psychique Ces atteintes peuvent même être

Plus en détail

Comment combattre le Mauvais Stress?

Comment combattre le Mauvais Stress? Comment combattre le Mauvais Stress? Vous vous plaignez fréquemment du stress, pourtant, sans lui, vous seriez continuellement en danger de mort. Le stress est généralement assimilé aux soucis et à l angoisse:

Plus en détail

Réseau suisse d écoles en santé Manque de temps Gestion du temps Gestion du stress

Réseau suisse d écoles en santé Manque de temps Gestion du temps Gestion du stress Réseau suisse d écoles en santé Manque de temps Gestion du temps Gestion du stress Leïla Ksontini: psychologue du travail Plan de l atelier Actualité Définition - Stress + et Source de stress Réponse au

Plus en détail

L'apprentissage. La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage.

L'apprentissage. La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage. L'apprentissage 1 Définitions a. Approche globale La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage. Un apprentissage est l acquisition d un nouveau savoir. Dans la

Plus en détail

PLAN. 1. Introduction. 2. Clinique des troubles anxieux. 3. Evaluation clinique. 4. Traitement

PLAN. 1. Introduction. 2. Clinique des troubles anxieux. 3. Evaluation clinique. 4. Traitement LES TROUBLES ANXIEUX CHEZ L ENFANT ET L ADOLESCENT DR PAULE GARROS PLAN 1. Introduction 2. Clinique des troubles anxieux 3. Evaluation clinique 4. Traitement 1. INTRODUCTION 1.1. Points de repère 1.2.

Plus en détail

BALADO 2 : MANIFES TATIONS DU STRESS ET MÉCANISMES DE DÉFENSE.

BALADO 2 : MANIFES TATIONS DU STRESS ET MÉCANISMES DE DÉFENSE. BALADO 2 : MANIFES TATIONS DU STRESS ET MÉCANISMES DE DÉFENSE. Dans ce deuxième balado, nous abordons les questions suivantes : Est-ce que les symptômes du stress sont toujours visibles pour un observateur

Plus en détail

Diapo1. CO2, déchets. O2, nutriments. Energie, ATP. Energie, ATP. Energie, ATP

Diapo1. CO2, déchets. O2, nutriments. Energie, ATP. Energie, ATP. Energie, ATP Physiologie des Grandes Fonctions et Exercice Physique CM: S. Roffino TD: A.Chopard, M. Mutin, S. Roffino UEF SDV ECTS 3 30h CM, 20h TD roffino@unice.fr http://coursroffino.canalblog.com/ I- Introduction

Plus en détail

ANATOMIE (30 points) Toute légende est à reporter dans l ordre numérique.

ANATOMIE (30 points) Toute légende est à reporter dans l ordre numérique. SESSION 2002 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES Durée : 4 heures Coefficient : 3 (Anatomie : 1.5 et physiologie : 1.5) 1- La région abdominale (15 points) L usage de la calculatrice est interdite ANATOMIE

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

FORMATION «ACCOMPAGNANT PETITE ENFANCE»

FORMATION «ACCOMPAGNANT PETITE ENFANCE» FORMATION «ACCOMPAGNANT PETITE ENFANCE» Thème Bien qu un enfant soit unique, il est le fruit d un même schéma de développement dès sa conception. Ce schéma repose sur une succession d étapes précises,

Plus en détail

Stages : Ateliers pratiques

Stages : Ateliers pratiques Stages : Ateliers pratiques ***** Pour nous contacter ou pour vous inscrire : Tel : 06 68 65 20 20 ou mail : dforcari@gmail.com Stages Automne/Hiver 2015/2016 1 - Savoir se relaxer, s entraîner au lâcher-prise

Plus en détail

Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured

Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured Les qualités s et les compétences requises des gestionnaires dans un contexte d ouvertured Par Natalie Rinfret, Ph.D. Professeure Titulaire de la Chaire La Capitale en leadership dans le secteur public

Plus en détail

Prévention du stress posttraumatique. Comment réagir après un évènement traumatisant

Prévention du stress posttraumatique. Comment réagir après un évènement traumatisant Prévention du stress posttraumatique Comment réagir après un évènement traumatisant Lindsy Werrebrouck Psychologue Conseiller en prévention psychosociale Mensura Programme Traumatisme Incident critique

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CONFERENCE

COMPTE RENDU DE CONFERENCE COMPTE RENDU DE CONFERENCE Maîtrise des effectifs et développement des clubs. Quels enjeux et stratégies motivationnelles? Présentation de Julie Doron et du cadre de son intervention. Elle a la volonté

Plus en détail

Stress contrôle. www.prevention-sante.com. www.prevention-sante.com

Stress contrôle. www.prevention-sante.com. www.prevention-sante.com Le Stress Guide Prévention Stress contrôle Mutuelle Spheria Val de France Service Prévention Tél. : 02 38 78 74 00 e-mail : prevention@svf.fr Mutuelle régie par le livre II du code de la mutualité inscrite

Plus en détail

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe.

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe. Cours 12 Le pouvoir au sein d une organisation Les liens entre pouvoir, autorité et obéissance Le leadership et les traits personnels Les théories du leadership situationnel Pouvoir Capacité d un individu

Plus en détail

Qu est-ce que le bien-être animal?

Qu est-ce que le bien-être animal? Nouvelles tendances en bien-être animal Sciences, et sensibilisation John Webster Université de Bristol Conférence du CNSAE, Ottawa 2007 Qu est-ce que le bien-être animal? Pour eux? Qu entend-on par protection,

Plus en détail

Olivier GRONDIN, Maître de Conférences Psychologie Clinique, Psychologue clinicien. Département de Psychologie

Olivier GRONDIN, Maître de Conférences Psychologie Clinique, Psychologue clinicien. Département de Psychologie Olivier GRONDIN, Maître de Conférences Psychologie Clinique, Psychologue clinicien. Département de Psychologie 1. Anxiété de séparation 2. Phobie spécifique 3. Phobie sociale 4. Anxiété généralisée 5.

Plus en détail

1. Système nerveux et système endocrinien. Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue

1. Système nerveux et système endocrinien. Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue HOMÉOSTASIE 1. Système nerveux et système endocrinien 589 Maintien de l homéostasie par : Système endocrinien (hormonal) : Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue Système nerveux

Plus en détail

Cours N 1 : Le développement psychologique de 0 à 3 ans

Cours N 1 : Le développement psychologique de 0 à 3 ans Introduction Cours N 1 : Le développement psychologique de 0 à 3 ans Le développement psychologique du bébé C est un développement extraordinaire, en vitesse et en ampleur, en moins de 3 ans avec un programme

Plus en détail

Contenu de l atelier

Contenu de l atelier Le stress Contenu de l atelier Stress et réactions au stress. Burnout : Définition. Qui peut être concerné? Processus de l épuisement et symptômes. Que faire en cas de constat ou soupçon d un burnout chez

Plus en détail

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus.

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus. Association Loi 1901 Siret n 399 056 050 00046 APE n 900 1Z 13 rue Etienne Marcel 93500 PANTIN Tél : 01 49 42 10 52 Mail : association.latribu@free.fr Site : www.latribudepantin.com TEAM BUILDING Dynamisation

Plus en détail

«Bien-Etre et Autonomie»

«Bien-Etre et Autonomie» «Bien-Etre et Autonomie» Un programme de formation d un volume horaire de 3 jours J1 : Prévention J2 : Prévention et secours civiques de niveau 1 J3 : Santé globale L objectif du programme de formation

Plus en détail

La Place de l Alimentation dans la Vie et sa Relation à la Santé :

La Place de l Alimentation dans la Vie et sa Relation à la Santé : La Place de l Alimentation dans la Vie et sa Relation à la Santé : Implications en Matière de Discours Nutritionnel lemangeur-ocha.com - L'assiette et les modes. Etude réalisée par la Cofremca. Les Cahiers

Plus en détail

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement.

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. Centre - Pays de Loire CHRU Tours COMMUNICATION «Conflits internes et Cohérence personnelle» SOMMAIRE Introduction page 3 Communication Page 4 Les paramètres d

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Document de référence. L épuisement professionnel

Document de référence. L épuisement professionnel Document de référence L épuisement professionnel Table des matières L épuisement professionnel : stratégies gagnantes pour gestionnaires 2 Introduction 2 Définition 2 Les causes et facteurs menant à l

Plus en détail

Le stress au travail : concepts et prévention

Le stress au travail : concepts et prévention Le stress au travail : concepts et prévention Dominique CHOUANIERE épidémiologiste INRS Vandoeuvre - IST Lausanne Plan de la présentation Concepts et définitions Sources de stress (facteurs et contraintes)

Plus en détail

PRISE EN CHARGE TCC DES TROUBLES PANIQUE

PRISE EN CHARGE TCC DES TROUBLES PANIQUE PRISE EN CHARGE TCC DES TROUBLES PANIQUE Dr Christine MIRABEL SARRON CMME Service du Professeur GUELFI Université Paris V 100 rue de la Santé 75674 PARIS cedex 14 S.KIELT@ch-sainte-anne.fr C. MIRABEL SARRON

Plus en détail

CAHIER DE LABORATOIRE

CAHIER DE LABORATOIRE Cégep de Rivière-du-Loup Programme Soins Préhospitaliers d Urgence 181.AO CAHIER DE LABORATOIRE ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE 2 101 013 RL (2-1 -2) PRÉALABLES: AUCUN Hiver 2009 Nadine Coulombe Local: C-132 Tél.:

Plus en détail

Les compétences émotionnelles au cœur de la performance individuelle et collective

Les compétences émotionnelles au cœur de la performance individuelle et collective Quand psychologie et émotions riment avec recherche et application Les compétences émotionnelles au cœur de la performance individuelle et collective Lisa Bellinghausen Psychologue du travail / Chercheuse

Plus en détail