PARTIE 13. Activités de la vie quotidienne. L AVC et la routine quotidienne Préparer le terrain. 2. Préparer les outils. Aperçu de la partie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PARTIE 13. Activités de la vie quotidienne. L AVC et la routine quotidienne 13.1. 1. Préparer le terrain. 2. Préparer les outils. Aperçu de la partie"

Transcription

1 PARTIE 13 Activités de la vie quotidienne 13 : Activités de la vie quotidienne Aperçu de la partie Cette partie a pour but d aider le patient dans ses activités de la vie quotidienne : l utilisation de la salle de bain; le bain; la toilette; l habillement. L AVC et la routine quotidienne La grande majorité d entre nous prennent leur bain, se brossent les dents, s habillent et se rasent sans même y penser. Avec un AVC, tout peut changer. Un patient aura de la difficulté à s occuper des activités de la vie quotidienne s il est atteint des facteurs suivants : l incapacité de bouger un côté du corps; les difficultés de préhension; la déficience de la motricité fine; la perte de sensation du côté touché; la négligence (la perte de conscience du côté touché); la difficulté à planifier et à suivre des étapes; les problèmes de champ d attention. Votre rôle en tant que dispensateur de soins de santé En parvenant à faire lui-même ses activités quotidiennes (aller à la salle de bain, se baigner, faire sa toilette et s habiller), un patient obtient une meilleure estime de soi. L un des aspects clés de votre rôle en tant que dispensateur de soins consiste donc à aider les patients à s occuper de ces tâches d une manière autonome. Ce faisant, vous favoriserez aussi le développement de leurs capacités physiques, cognitives et perceptuelles. En étant autonome, le patient aura plus de facilité à travailler, à pratiquer ses loisirs favoris et à participer à des activités sociales. Le soutien et l aide que vous lui fournissez pour favoriser son autonomie contribuent donc directement à sa qualité de vie. Si vous souhaitez aider un patient dans ses activités de la vie quotidienne, vous devez vous assurer de lui laisser autant d autonomie que possible compte tenu de ses capacités. Vous devez donc également veiller à ce que la tâche ne soit pas trop difficile, trop fatigante ou trop décourageante. Et puis vous devez toujours garder la sécurité en tête. Voici 7 stratégies qui vous aideront à jouer votre rôle dans le cadre des activités de la vie quotidienne. 1. Préparer le terrain Pour réussir, vous devez commencer par vous assurer que le patient est prêt pour l activité. Dites-lui ce que vous voudriez faire. Limitez les distractions. 2. Préparer les outils En prenant le temps de vous préparer, vous serez en mesure de mettre le patient dans une position sécuritaire et d effectuer rapidement la tâche. Pensez aux outils et aux accessoires dont vous aurez besoin. Placez le nécessaire à un endroit pratique auquel le patient peut accéder facilement. Ainsi, vous favoriserez son autonomie malgré sa faiblesse et ses problèmes d équilibre. Disposez les articles dans l ordre, selon vos besoins. Ainsi, si vous placez des vêtements, faites-le dans un ordre qui permettra au patient de les enfiler l un après l autre. Pour les patients atteints de négligence : 13.1

2 Trucs et trouvailles : Conseils et outils practiques pour la vie de tous les jours. Disposez les articles du côté touché pour favoriser la prise de conscience. Désignez du doigt les articles du côté touché si nécessaire. Si le patient est atteint de grave négligence et si cette approche est trop difficile, placez les articles du côté qui n est pas touché pour favoriser l indépendance. 3. Assurer une position adéquate Pour prévenir les blessures, le patient et vous-même devez avoir une position adéquate. Ce faisant, vous l aiderez aussi à faire la tâche par lui-même. Tout d abord, assurez-vous que le bras touché a un soutien convenable. Encouragez le patient à participer pour qu il prenne davantage conscience du côté touché. 4. Inciter l utilisation du membre touché En utilisant son membre touché, le patient favorise la prise de conscience, stimule son cerveau, fait de l exercice et devient plus autonome. Les mouvements possibles et le niveau de sensation du bras touché détermineront la quantité d aide que vous devrez offrir pour une activité donnée. N apportez pas plus d aide que nécessaire. Regardez bien le patient pour voir la quantité d efforts dont il a besoin pour une tâche particulière. Ainsi, s il tend les muscles de son bras touché pour enfiler une chaussette, vérifiez si le bras se relâche une fois qu il a fini. Un tonus musculaire élevé après une tâche indique que l effort déployé était trop grand, ce qui peut nuire au rétablissement du côté touché. Dans une telle situation, vous devrez donc aider le patient à faire la tâche Donner des indications et orienter Guidez la personne ayant survécu dans les Certaines personnes qui ont survécu à un AVC ont des tâches quotidiennes problèmes d attention ou de la difficulté à planifier une tâche, en lui permettant de s impliquer le plus voire à se souvenir comment la faire. Pour aider le patient, possible. vous pouvez lui donner des instructions et des indications. Parfois, vous devrez même le guider en le prenant par la main. Conseils : Subdivisez la tâche en petites étapes. Donnez des instructions claires et simples. Parlez au patient pour l aider à suivre les étapes. S il a de la difficulté à communiquer, vous pouvez Aide «main sur la main» lui faire une démonstration. Donnez des étapes ou des indications uniformes pour aider le patient à maîtriser la tâche. Aidez-le à réussir par lui-même en vous occupant des aspects de la tâche dont il n a pas la capacité de s occuper. 6. Utiliser des appareils et accessoires fonctionnels Certains appareils et accessoires (lunettes, aide auditive, dispositifs prescrits, etc.) sont utiles pour aider les patients à faire plus par eux-mêmes en toute sécurité. L ergothérapeute (ou un autre membre de l équipe) est en mesure de vous conseiller au sujet des appareils que vous devriez utiliser compte tenu des capacités et du milieu du patient.

3 Partie 13 : Activités de la vie quotidienne Si vous choisissez un appareil, assurez-vous de savoir comment l utiliser. Si vous ne le savez pas, demandez à quelqu un de vous faire une démonstration. 7. Reconnaître et encourager À force de réapprendre des activités qu ils ont toujours su comment faire, les patients finissent parfois par se sentir découragés, surtout que la tâche n est pas toujours facile. Pour les aider à garder une bonne estime de soi, vous devrez donc souligner chacune de leurs réussites. Les patients seront ainsi motivés à poursuivre le réapprentissage. Félicitez-les quand ils réussissent quelque chose, quand un patient agrippe la barre d appui pour un transfert pendant un bain par exemple. Idem quand un patient se lave le visage et les cheveux. Veillez par contre au type d encouragement que vous donnez. N oubliez jamais de respecter le patient et de protéger sa dignité et son estime de soi. Encouragez le patient à participer à toutes les étapes de l activité. L utilisation de la salle de bain Aller aux toilettes est une activité personnelle et privée. Ce n est pas parce qu un patient a besoin d aide pour se charger de cette tâche qu il trouve l idée et la perte d intimité agréables. Après avoir évalué l équilibre, le jugement et la capacité physique du patient, l ergothérapeute décide si on peut le laisser utiliser la salle de bain par lui-même. Quand vous vous occupez de cette tâche, faites bien attention à la dignité et à l intimité du patient. Ainsi, s il désire fermer la porte de la salle de bain alors que vous êtes seul avec lui, respectez son choix. Préparer les outils Avant de commencer, vous devez savoir si le patient peut utiliser la salle de bain sans surveillance. Assurez-vous que tout le matériel nécessaire est au bon endroit avant le transfert sur la toilette ou la chaise d aisance. Veillez aussi à ce que le papier hygiénique ou les lingettes soient à portée de main. Assurer une position adéquate Utiliser une toilette Employez un transfert par pivotement à l aide d une ou deux personnes pour installer le patient sur la toilette. Soutenez le membre touché à l aide d un appuie-bras ou d une écharpe. Assurez-vous que le patient a les pieds bien à plat sur le sol. Cette position favorise l équilibre et le contrôle. Notons aussi que la majorité du matériel utilisé aux toilettes est doté de pattes de longueur réglable. 13.3

4 Trucs et trouvailles : Conseils et outils practiques pour la vie de tous les jours. Utiliser une chaise d aisance S il est difficile de transférer un patient sur une toilette en toute sécurité, envisagez l utilisation d une chaise d aisance. Employez un transfert par pivotement si cette méthode convient. Si le patient est en mesure de se tenir debout, suivez les étapes que voici pour un transfert à l aide de deux personnes : 1. Le dispensateur de soins qui se trouve à l avant aide le patient à se lever de son fauteuil roulant. 2. Le dispensateur de soins qui se trouve à l arrière retire le fauteuil roulant. 3. Le dispensateur de soins à l arrière place la chaise d aisance derrière le patient. 4. Le dispensateur de soins à l arrière baisse le pantalon et les sous-vêtements du patient. 5. Les deux dispensateurs de soins aident le patient à s asseoir sur la chaise d aisance. 6. Le dispensateur de soins à l avant aide le patient à se relever et à se tenir debout une fois qu il a terminé. 7. Le dispensateur de soins à l arrière offre toute l aide nécessaire au patient pour les soins personnels, puis remonte ses sous-vêtements et son pantalon. 8. Le dispensateur de soins à l arrière remet le fauteuil roulant à la place de la chaise d aisance. 9. Les deux dispensateurs de soins aident le patient à s asseoir dans son fauteuil roulant. 10. Ils aident enfin le patient à se laver les mains. Utiliser la toilette au lit Si le patient ne parvient pas à se redresser, il devra probablement aller à la selle et uriner de son lit. Cette solution est uniquement un dernier recours. Pour favoriser l autonomie et protéger la dignité du patient, essayez d utiliser une chaise d aisance inclinable à la place d un bassin de lit. Toutefois, si le patient doit vraiment rester au lit, aidez-le à se tourner sur le côté touché pour utiliser le bassin de lit. Assurez-vous de protéger son bras touché. Utilisation des appareils et accessoires fonctionnels Barres d appui murales : Les barres d appui permettent au patient de se tenir debout pendant que vous vous chargez des soins personnels et des vêtements. Dites-lui bien de ne pas tirer sur la barre d appui pour se lever, sans quoi les muscles de sa jambe touchée peuvent se contracter et l empêcher de se lever. Dites-lui plutôt de s appuyer sur les appuie-bras de son fauteuil roulant ou de la chaise d aisance. Sièges de toilette surélevés : Les sièges surélevés peuvent faciliter le transfert et le rendre plus sécuritaire. Chaises d aisance : Il existe des chaises d aisance sur pied et d autres à installer sur la toilette. Cadres de toilette : Ces accessoires offrent un soutien aux bras et une surface solide contre laquelle le patient peut s appuyer pendant un transfert. Support à papier hygiénique : Placez le support à papier hygiénique de manière à permettre au patient de l atteindre facilement. Produits hygiéniques : Les lingettes permettent aux patients de s occuper des soins personnels facilement après être allés à la toilette. Assurez-vous que tous les appareils et accessoires fonctionnels sont sécuritaires avant de les utiliser. 13.4

5 Partie 13 : Activités de la vie quotidienne Le bain L AVC va souvent transformer ce qui est généralement un plaisir en source de désagréments. En effet, la peur de se blesser et la perte d intimité sont suffisantes pour changer l opinion d un patient. Quand vous aidez un patient à prendre un bain, vous devez garder en tête ses peurs et ses préoccupations, tout en faisant preuve de patience. La sécurité pendant le bain L examen d un ergothérapeute est la meilleure manière de déterminer quelle sera pour le patient la façon la plus sécuritaire de se laver et quels sont les accessoires nécessaires. Si le patient ne peut s asseoir dans la baignoire sans aide, utilisez un banc de transfert dans la baignoire ou un banc de bain. Le danger survient généralement quand le patient essaie de garder l équilibre pendant qu il : entre dans la baignoire ou en sort; se déplace dans la salle de bain; est placé ou transféré. De plus, la salle de bain présente les dangers suivants : les planchers et accessoires mouillés et glissants; le manque d espace (dans les petites salles de bain) qui empêche des déplacements en toute sécurité; les surfaces rigides qui peuvent causer de graves blessures quand le patient tombe; les baignoires, particulièrement compliquées à utiliser pour les patients dont la mobilité est restreinte; les tapis de bain qui glissent et entraînent des chutes. Préparer les outils Retirez les tapis de bain de la salle de bain. Vérifiez la température de l eau pour vous assurer qu elle n est ni trop chaude, ni trop froide. Mettez les produits nettoyants, les lingettes, les serviettes et les lotions à portée de main. Placez les accessoires fonctionnels (comme les bancs de bain) à un endroit qui convient. Assurer une position adéquate Si vous utilisez un banc de transfert dans la baignoire, suivez les étapes que voici : 1. Installez le patient sur la partie du banc qui dépasse du côté de la baignoire. 2. Aidez le patient à déplacer les fesses vers l arrière du banc, à se retourner et à lever les jambes par dessus le rebord de la baignoire. Assurez-vous que le patient a une position adéquate sur le banc de bain. 3. Aidez-le à se laver au besoin. 4. Aidez le patient à retirer ses jambes de la baignoire. 5. Placez le patient de manière à ce qu il soit assis sur le bord du banc. 6. Aidez-le à se sécher au besoin. 7. Assurez-vous que le sol est sec avant de remettre le patient sur son fauteuil roulant. Commencez quand le patient a les jambes hors de la baignoire. Banc de transfert dans la baignoire 13.5

6 Trucs et trouvailles : Conseils et outils practiques pour la vie de tous les jours. Utiliser des appareils et accessoires fonctionnels Banc de transfert dans la baignoire : Un banc semblable à une chaise d aisance qui vous aide à laver les fesses du patient. Barres d appui : Les barres d appui (à installer sur les murs ou ailleurs) favorisent l autonomie du patient. Un ergothérapeute est en mesure de recommander le type de barre nécessaire, l endroit où l installer et la manière de l utiliser sans danger. Pommes de douche à main : Cet accessoire permet au patient de participer davantage à sa toilette. Bancs et planches de bain : Avec ces accessoires, les patients qui ont une faible tolérance aux activités et ceux qui ont des problèmes d équilibre peuvent s asseoir et se reposer au besoin. Tapis de bain antidérapants : Ces produits permettent de rendre la surface de la baignoire moins glissante. Outils pour le bain : Avec une brosse à long manche, un gant et un savon sur corde, les patients sont en mesure de se laver avec plus d autonomie. Élévateurs hydrauliques : L élévateur permet au patient de descendre vers le fond d une baignoire normale ou à remous et d en remonter. La toilette La toilette comprend les tâches suivantes : se laver la figure; se brosser les dents et nettoyer les prothèses dentaires; se raser; se maquiller; se coiffer; se couper les ongles. Assurer une position adéquate Si le patient a besoin d aide pour l une ou l autre de ces tâches, faites-le asseoir sur une chaise ou un fauteuil roulant stable et demandez-lui de mettre ses pieds à plat sur le sol. Assurez-vous qu il touche aussi au lavabo ou au comptoir pour se reposer quand il en a besoin. Si le patient se tient debout, utilisez une barre d appui comme mesure de sécurité et comme soutien. Placez son bras touché sur le comptoir et veillez à ce qu il ait un soutien adéquat. Le bras du patient ne doit pas être plus haut que son épaule, sans quoi il pourrait souffrir. Si nécessaire, aidez-le à mettre son bras touché dans un plateau ou une écharpe avant de commencer la toilette. Utiliser des appareils et accessoires fonctionnels Il existe plusieurs appareils et accessoires pour aider les gens qui ont des problèmes de préhension ou de dextérité, notamment : 13.6 des brosses pour prothèses dentaires munies de ventouses à l arrière; des brosses à dents et des peignes à large manche; des brosses à dents électriques; du savon liquide dans un contenant à pompe; des coupe-ongles fixés sur une planche.

7 Partie 13 : Activités de la vie quotidienne L habillement Préparer les outils Choisir ses vêtements, c est exprimer sa personnalité. Essayez de laisser le patient faire des choix vestimentaires aussi souvent que possible. S il a de la difficulté à juger ou à prendre des décisions, offrez-lui des choix convenables. Si le patient a de la difficulté avec les étapes, disposez les vêtements dans l ordre où il devra les mettre. Assurer une position adéquate Faites en sorte que le patient s assoie dans une chaise à dossier avec les pieds à plat sur le sol. Ne lui demandez pas de se mettre sur le bord du lit, car il s agit d une surface molle et instable. Inciter l utilisation du membre touché Commencez par apporter votre aide pour habiller ou déshabiller la jambe ou le bras touché. L une des manières les plus faciles d habiller un patient consiste à mettre son bras dans le vêtement en passant par l ouverture de la manche (là où se trouve normalement le poignet ou la cheville), d agripper délicatement le bras ou la jambe du survivant et de remonter le vêtement le long du membre. Voici quelques stratégies permettant aux patients de s habiller de façon autonome ou presque : Une méthode pour mettre une chemise 1. Pour mettre une chemise, placezla sur les cuisses du patient avec le dos de la chemise vers le haut et le col au niveau des genoux. 2. Le patient doit commencer par insérer son bras touché, puis remonter la manche jusqu à l épaule. 3. Il insère ensuite son bras qui n est pas touché. 13.7

8 Trucs et trouvailles : Conseils et outils practiques pour la vie de tous les jours. Une méthode pour enfiler des chaussettes 1. Pour aider un patient à enfiler des chaussettes, demandez-lui de croiser les jambes, en mettant la jambe touchée sur l autre. 2. Pour enfiler la chaussette, le patient peut l ouvrir avec son pouce, son index et son majeur d une seule main. 3. Il doit ensuite recroiser les jambes dans l autre sens pour enfiler la deuxième chaussette. Une méthode pour mettre un pantalon 1. Demandez au patient de croiser les jambes, la jambe touchée sur la non touchée, puis de remonter le pantalon aussi haut que possible. 2. Demandez-lui ensuite de décroiser les jambes et de mettre l autre dans le pantalon 3. Le patient doit alors se mettre debout partiellement et tirer le pantalon jusqu à sa taille. 4. Si il a besoin d aide pour l équilibre, il peut s appuyer sur une table. 13.8

9 Partie 13 : Activités de la vie quotidienne Utiliser des appareils et accessoires fonctionnels Les vêtements amples sont plus faciles à enfiler que les autres. Les vêtements adaptés permettent également au patient d en faire davantage. En voici quelques exemples : des chaussures à Velcro ou à lacets élastiques; des soutiens-gorge à fermeture à l avant; des cravates déjà nouées avec pince; des pantalons, shorts et jupes à bande élastique. Certains appareils et accessoires aident également les patients à s habiller, notamment : les pinces longues et chausse-pied; les tire-boutons; les tabourets pour les pieds; les enfile-bas. En y pensant bien Pensez à une situation où vous avez adapté aux capacités d un patient votre approche pour une activité de la vie quotidienne. Qu a pensé le patient du fait que vous preniez le temps nécessaire? Qu a-t-il pensé de votre approche? Qu a pensé sa famille? Le jeu en valait-il la chandelle? Avez-vous réussi à l aider à faire les choses par lui-même sans se sentir dépassé? Comment? 13.9

10 Trucs et trouvailles : Conseils et outils practiques pour la vie de tous les jours

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille Prévention des chutes Un guide à l intention des patients et leur famille 1 Qu est-ce qu une chute? Une chute survient lorsque vous tombez soudainement sur le plancher ou par terre. Une blessure peut ou

Plus en détail

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT Asseoir sur le bord du lit Supervision S'asseoir sur le bord d'un lit o plat 1-111a o électrique 1-111b o électrique en se tournant sur le côté 1-111c Assistance partielle

Plus en détail

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques Vivre avec une prothèse du genou Conseils pratiques Introduction Pourquoi cette brochure? Avant la pose de votre prothèse de genou, vous avez bénéficié d un cours. L objectif de ce document est de résumer

Plus en détail

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents La paralysie cérébrale 4 - La motricité et les déplacements livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie, 2008 En général Les enfants bougent

Plus en détail

Béquilles : Comment les utiliser

Béquilles : Comment les utiliser Béquilles : Comment les utiliser La page suivante donne un aperçu des points à surveiller lorsque vous vous procurez des béquilles pour votre enfant de même que les consignes sur la façon dont votre enfant

Plus en détail

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE Comment aider un hémiplégique COMMENT AIDER UNE PERSONNE HÉMIPLÉGIQUE... - La sortie du lit - Le transfert - Au fauteuil - La marche en deux temps Chaque personne a gardé des capacités et des possibilités

Plus en détail

La paralysie cérébrale 8 - L hygiène. livret informatif destiné aux familles du. programme Enfants et adolescents

La paralysie cérébrale 8 - L hygiène. livret informatif destiné aux familles du. programme Enfants et adolescents La paralysie cérébrale 8 - L hygiène livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie, 2008 Et splash à l eau! L heure du bain... Pour votre enfant,

Plus en détail

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients Information destinée aux patients Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Sommaire Introduction... 3 Préparation musculaire...

Plus en détail

EN HARMONIE. L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique

EN HARMONIE. L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique EN HARMONIE L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique Le développement moteur de l enfant Dans les deux premières années

Plus en détail

MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale

MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale Définition : Une attelle thoraco-brachiale est un accessoire orthopédique qui sert à limiter les mouvements de l épaule afin de diminuer la douleur et faciliter

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Pendant

Plus en détail

L écharpe The wrap. FR Mode d emploi

L écharpe The wrap. FR Mode d emploi L écharpe The wrap FR Mode d emploi I. Berceau double croisé 1 2 3 4 5 6 2 7 8 9 10 11 12 3 II. Double croisé, poche intérieure 1 2 3 4 5 6 4 7 8 9 10 11 5 III. Double croisé, poche extérieure 1 2 3 4

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour les membres supérieurs

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

LES SOINS D HYGIENE La toilette. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015

LES SOINS D HYGIENE La toilette. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 LES SOINS D HYGIENE La toilette Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 1 Soin d hygiène quotidienne, Facteur de bien-être physique et moral, La toilette se révèle un moment

Plus en détail

Lutter contre les chutes

Lutter contre les chutes Lutter contre les chutes Réduire le risque des chutes à domicile et à l'extérieur Enjeu Personne n'est à l'abri des chutes, mais le risque augmente avec l'âge. Voici quelques mesures simples que vous pouvez

Plus en détail

PROCÉDURE D HABILLAGE

PROCÉDURE D HABILLAGE PROCÉDURE D HABILLAGE CORRESPONDANT À LA VERSION 1,5 DU PROGRAMME DE FORMATION 1. PRÉPARATION HABILLAGE Vérifier que vous avez tous les équipements : o Survêtement; o Couvre- bottes; o Lunettes étanches;

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DU GENOU - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Après l opération

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Genou 203 I. Exercices pour le syndrome fémoro-patellaire, la gonalgie chronique ou le syndrome d Osgood-Schlatter Une surcharge pondérale peut précipiter ou aggraver un problème articulaire au genou.

Plus en détail

Positionner mon enfant prématuré dans son siège d auto

Positionner mon enfant prématuré dans son siège d auto Positionner mon enfant prématuré dans son siège d auto Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé

Plus en détail

L accompagnement parental, Isabelle BARBIER, Ortho Edition. Livre 3 : la déglutition, les praxies et l articulation.

L accompagnement parental, Isabelle BARBIER, Ortho Edition. Livre 3 : la déglutition, les praxies et l articulation. FICHE N 22 Aucun. Il est parfois nécessaire de tonifier les muscles qui permettent aux lèvres de maintenir la position fermée. Dans un premier temps, massez-les en appliquant une pression centrale qui

Plus en détail

LES ÉTAPES DE RELAXATION

LES ÉTAPES DE RELAXATION LES ÉTAPES DE RELAXATION 1. Consacrez-vous les 20 prochaines minutes en vous donnant la permission de prendre du temps pour vous-mêmes. 2. Ne pensez pas à vos soucis vous n avez pas besoin de faire quoique

Plus en détail

4- Départ : idem Exercice: Dessinez des cercles jambes serrées et jambes écartées. 2 x 10 cercles

4- Départ : idem Exercice: Dessinez des cercles jambes serrées et jambes écartées. 2 x 10 cercles ABDOMINAUX (Entretien) 1- Départ: Allongé sur le dos, jambes fléchies, bras le long du corps. Exercice: Ramener les genoux sur la poitrine en soufflant et en rentrant le ventre. Revenez à la position initiale

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

L heure du bain FICHES CONSEILS EN SAVOIR PLUS :

L heure du bain FICHES CONSEILS EN SAVOIR PLUS : , c est un moment important de la journée pour votre enfant et pour vous... Un moment d échange privilégié avec son papa ou sa maman, de détente, de plaisir et de découvertes, dont il serait dommage de

Plus en détail

Assister un proche dans ses déplacements

Assister un proche dans ses déplacements 2012 Assister un proche dans ses déplacements Remerciements : Merci au Ministère de la famille et des aînés du Québec pour le soutien financier ayant permis la réalisation de ce document. Merci à Josée

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail

IMPORTANT! VEUILLEZ CONSERVER CES INSTRUCTIONS

IMPORTANT! VEUILLEZ CONSERVER CES INSTRUCTIONS IMPORTANT! VEUILLEZ CONSERVER CES INSTRUCTIONS Toujours Caboo NCT en sécurité Merci de prendre le temps de lire intégralement les instructions avant de vous servir de votre Caboo. Nous vous demandons de

Plus en détail

La paralysie cérébrale. 3 - Les principes de base. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents

La paralysie cérébrale. 3 - Les principes de base. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents La paralysie cérébrale 3 - Les principes de base livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie, 2008 Chaque journée offre une multitude d occasions

Plus en détail

INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE

INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE MILIEU PHYSIQUE (TEMPÉRATURE, ÉCLAIRAGE, BRUIT). LE BUREAU:

Plus en détail

La musculation avec bande élastique

La musculation avec bande élastique La musculation avec bande élastique Principes de base de la musculation Avant d entreprendre tout programme d exercices, assurez-vous d avoir l accord de votre médecin. Choix d exercices Choisir 4 exercices

Plus en détail

IMPORTANT! à conserver pour consultation ultérieure

IMPORTANT! à conserver pour consultation ultérieure 3,5-15 kg IMPORTANT! à conserver pour consultation ultérieure Le Tri-Cotti est disponible en 3 tailles : Small = 34, 36, 38 Medium = 40, 42 Large = 44, 46. Pour choisir la bonne taille, il ne faut pas

Plus en détail

premières 48h Date Date

premières 48h Date Date L HDQ HSFA CHU L Système de mesure de l autonomie fonctionnelle SMAF Évaluation Réévaluation Réévaluation 7 premières 48h e à 9 e jour ~ 22 e jour d hospitalisation d hospitalisation Activités de la vie

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC José Curraladas fiches DR 1/6 1/6. Principes généraux de manutention et de transfert. 2/6. La toilette, le change et l installation d un patient

Plus en détail

La prothese de la hanche

La prothese de la hanche La prothese de la hanche Cotyle Tête Tige fémorale Bienvenue au Centre Hospitalier Emile Mayrisch. Vous avez décidé avec votre chirurgien de faire un remplacement de votre hanche par une prothèse total

Plus en détail

Comment utiliser vos béquilles

Comment utiliser vos béquilles Comment utiliser vos béquilles Votre équipe de soins vous recommande des béquilles pour vous aider dans vos déplacements. Cette fiche vous explique comment bien les utiliser. Pourquoi est-il important

Plus en détail

BabyHawk. Visitez notre site Web au www.babyhawk.com ou demandez nos produits à une boutique pour bébés près de chez vous.

BabyHawk. Visitez notre site Web au www.babyhawk.com ou demandez nos produits à une boutique pour bébés près de chez vous. BabyHawk Bonjour, je m appelle Robyn et je suis la mère qui a créé BabyHawk. Bien que les mathématiques ne soient pas mon point fort, j ai récemment compris une équation après la naissance de mon deuxième

Plus en détail

CHANGEMENT DE COUCHE ET INSTALLATIONS SANITAIRES CHANGEMENT DE COUCHE ESPACE RÉSERVÉ AU CHANGEMENT DE COUCHE

CHANGEMENT DE COUCHE ET INSTALLATIONS SANITAIRES CHANGEMENT DE COUCHE ESPACE RÉSERVÉ AU CHANGEMENT DE COUCHE CHAPITRE 4 - PRATIQUES DE BASE ESPACE RÉSERVÉ AU L espace réservé au changement de couche comprend : Une table à langer dédiée au changement de couche. Les surfaces qui servent à d autres usages sont à

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

Mains sur les oreilles, descendre à 45 par rapport au sol

Mains sur les oreilles, descendre à 45 par rapport au sol ABDOMINAUX Grands droits Exercice 1 (Relevé de buste Crunch) Mains sur les oreilles, descendre à 45 par rapport au sol Les pieds en appui sur le sol (non bloqués), les mains sur les oreilles ou croisés

Plus en détail

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Prévention des chutes à domicile Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Présentation rapide du métier d ergothérapeute et du Petit Pien. Les conséquences qu on peut observer parmi les personnes

Plus en détail

solutions écran plat Caractéristiques techniques Contenu de la boîte Avertissements

solutions écran plat Caractéristiques techniques Contenu de la boîte Avertissements solutions écran plat Support mural pour écrans LCD, plasma et LED Manuel d installation MST65BKR Adapté aux téléviseurs de 37 po à 65 po Charge maximale 75kg (165 lb) Caractéristiques techniques Taille

Plus en détail

Conseils pour un dos en santé tout en jardinant Feuillet de conseils

Conseils pour un dos en santé tout en jardinant Feuillet de conseils Conseils pour un dos en santé tout en jardinant Feuillet de conseils Se protéger les pieds avec des chaussures qui soutiennent les chevilles et qui ont des semelles épaisses. En bénéficiant d un examen

Plus en détail

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir.

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir. Le gainage doit se pratiquer de manière régulière dans un premier temps il aura pour vertu principale d équilibrer les forces musculaires, par la suite et selon le niveau, on verra dans cette pratique

Plus en détail

Trucs et astuces N o 3.1 LA SOURIS À GAUCHE...MYTHE OU RÉALITÉ?

Trucs et astuces N o 3.1 LA SOURIS À GAUCHE...MYTHE OU RÉALITÉ? Trucs et astuces N o 3.1 LA SOURIS À GAUCHE...MYTHE OU RÉALITÉ? Plusieurs personnes ressentent de l inconfort au niveau du poignet, du coude ou de l épaule droite lié à l utilisation de la souris à droite.

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail.

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. Introduction Chers lectrices et chers lecteurs, Adopter toujours les mêmes positions, notamment

Plus en détail

FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS

FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS Quelques points de repère pour monter et descendre un escalier* Monter un escalier Points de repère pour monter un escalier seul(e) ou sous supervision* Supervision

Plus en détail

LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES

LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES OU ROM (Range Of Motion Exercices) TRADUCTION DU DOCUMENT PUBLIE PAR ALS Worldwide La plage de mouvement (ROM) des exercices est faite pour préserver la flexibilité

Plus en détail

Gardons la forme! S exercer au quotidien, une liberté préservée.

Gardons la forme! S exercer au quotidien, une liberté préservée. Gardons la forme! S exercer au quotidien, une liberté préservée. 2 S exercer au quotidien, une liberté préservée Depuis sa création le Centre Local d Information et de Coordination Gérontologique (CLIC)

Plus en détail

Trucs et astuces N o 9.1 À chaque inconfort des causes possibles et des recommandations

Trucs et astuces N o 9.1 À chaque inconfort des causes possibles et des recommandations Trucs et astuces N o 9.1 À chaque inconfort des causes possibles et des recommandations COU Vous penchez la tête vers l avant pour regarder: L écran est trop bas Les imprimés à plat sur le bureau Le clavier

Plus en détail

Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers

Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers Quelques points de repère pour monter et descendre un escalier à consulter* Monter un escalier Supervision À consulter : Points de repère pour monter un escalier

Plus en détail

Prendre soin de son dos. 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos. > Vous êtes assis en voiture

Prendre soin de son dos. 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos. > Vous êtes assis en voiture 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos Si l on regarde la télévision, par exemple, le dossier du siège doit permettre au corps d être légèrement incliné

Plus en détail

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger.

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. L auxiliaire ambulancier 3e édition 3.3. Techniques d installation 3.3 Installation à bord du VSL Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. A Malgré que le transport en VSL soit destiné

Plus en détail

Les chutes victime ou témoin, sachez comment réagir

Les chutes victime ou témoin, sachez comment réagir Les chutes victime ou témoin, sachez comment réagir Nous faisons tous des chutes à l occasion. En vieillissant, tant le nombre de chutes que les risques de se blesser vont en augmentant. Il est donc important

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11 «Top 10» de l hiver Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 041 419 51 11 Commandes www.suva.ch/waswo-f Fax 041 419 59 17 Tél. 041 419 58 51 Auteurs Dr Hans Spring,

Plus en détail

CONFORT. à domicile. Votre

CONFORT. à domicile. Votre Cachet du pharmacien ACCOMPAGNEMENT Les anticoagulants oraux - Votre confort à domicile Le désir de grossesse - Le diabète - La pharmacie @ domicile Votre santé en tête-à-tête - Le suivi de votre traitement

Plus en détail

COMMENT METTRE AU REPOS VOTRE COLONNE VERTÉBRALE AVEC L ORTHÈSE LOMBAIRE OCTOPUSSY GUIDE PRATIQUE

COMMENT METTRE AU REPOS VOTRE COLONNE VERTÉBRALE AVEC L ORTHÈSE LOMBAIRE OCTOPUSSY GUIDE PRATIQUE COMMENT METTRE AU REPOS VOTRE COLONNE VERTÉBRALE AVEC L ORTHÈSE LOMBAIRE OCTOPUSSY GUIDE PRATIQUE METTRE AU R E P O S DE QUELLE FACON? L élongation vertébrale est la première fonction de l orthèse lombaire

Plus en détail

Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de

Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de Winnipeg. Je suis l une des deux thérapeutes qui s occupent

Plus en détail

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES Équilibre et prévention des chutes Les effets des chutes : un cercle vicieux pour les seniors La peur de la chute entraîne : Un refus de sortir, qui altère les «relations

Plus en détail

Jeux: développer les forces de manière ludique L entraînement de la force peut être un grand plaisir avec quelques bonnes idées rigolotes!

Jeux: développer les forces de manière ludique L entraînement de la force peut être un grand plaisir avec quelques bonnes idées rigolotes! Cours séminaire des dirigeants FSG Aigle-Alliance Jeux: développer les forces en place de manière ludique Durée: 60 min. Préparé par: Pierre-Yves Brélaz Jeux: développer les forces de manière ludique L

Plus en détail

Conseils pour les personnes âgées qui achètent un véhicule

Conseils pour les personnes âgées qui achètent un véhicule Types de véhicules La taille du véhicule relève d un choix personnel. Certains aînés se sentent plus en sécurité dans un véhicule plus lourd, alors que d autres considèrent que les petites voitures sont

Plus en détail

Entorse de la cheville

Entorse de la cheville 514-412-4400, poste 23310 2300, rue Tupper, C-831, Montréal (QC) H3H 1P3 Entorse de la cheville Information et réadaptation Une entorse de la cheville est une élongation ou une déchirure des ligaments

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

Chez soi avant tout : De l hôpital à la maison

Chez soi avant tout : De l hôpital à la maison Chez soi avant tout : De l hôpital à la maison Après un séjour à l hôpital, vous pouvez continuer de vous rétablir dans le confort et la sécurité de votre propre domicile si vous recevez des services améliorés

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été.

Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été. Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été. Ce programme consiste à faire au moins deux séances d entraînement

Plus en détail

DE L ELEVATEUR DE BAIN

DE L ELEVATEUR DE BAIN MODE D EMPLOI ET MANUEL TECHNIQUE DE L ELEVATEUR DE BAIN Consignes de sécurité importantes 2 Le produit 3 Batterie et chargeur 3 Indicateur de température et thermomètre. 4 La télécommande 4 Sommaire Utilisation

Plus en détail

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Document destiné aux sauveteurs et aux moniteurs Édition septembre 2006 Table des matières Recueil de techniques de bandages et d immobilisations...4

Plus en détail

DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE

DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE 2 Démarche de réentrainement à l effort à domicile Ce fascicule présente une démarche pour le réentrainement à l effort et des exercices réalisés avec le

Plus en détail

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups!

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups! Hygiène Page 15 Oups! Le change Des conseils pour le bien-être de votre enfant Le savon Utilisez de l eau et du savon avec du coton hydrophile ou un gant de toilette propre pour nettoyer les fesses de

Plus en détail

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS Le mal de dos s améliore en bougeant Ce que vous devez savoir En général, le mal de dos n est pas causé par

Plus en détail

Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement

Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement Pendant la grossesse, les muscles du ventre, appelés abdominaux, s étirent beaucoup et perdent souvent de la force. Il est important

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Grille d évaluation de l autonomie

Grille d évaluation de l autonomie Grille d évaluation de l autonomie Nom : Dossier : HÉBERT, CARRIER, BILODEAU 1983 ; CEGG inc., Revisé 22 Reproduction interdite Date : Évaluation no. : A. ACTIVITÉS DE LA VIE QUOTIDIENNE (A.V.Q.) 1. SE

Plus en détail

I. Exercices pour l entorse de la cheville. Traitement initial de l entorse, conseils pour réduire le gonflement. Exercice 1 : Étirement des mollets

I. Exercices pour l entorse de la cheville. Traitement initial de l entorse, conseils pour réduire le gonflement. Exercice 1 : Étirement des mollets 236 l examen musculosquelettique I. Exercices pour l entorse de la cheville Initialement, l objectif du traitement est de limiter l enflure et la douleur. Lorsque la cheville n est plus douloureuse et

Plus en détail

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque )

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Vaste interne Premier adducteur Grand adducteur Vaste externe Droit antérieur Assis, jambes pliées, les fesses en appui sur les talons,

Plus en détail

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche Séance 1 : Le M aura préalablement gonflé autant de ballons que d enfants. Faire asseoir les E en ronde au sol dans le calme. Le M annonce plusieurs séances avec les ballons de baudruche. Mise en garde

Plus en détail

Travailler. au binoculaire. z Essayez d alterner les périodes. z Si le travail comporte des ASTUCES

Travailler. au binoculaire. z Essayez d alterner les périodes. z Si le travail comporte des ASTUCES E R G O N O M I E Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur de la fabrication de produits en métal, de la fabrication de produits électriques et des industries de l habillement

Plus en détail

GL5 GLS5. Lève-personnes mobiles

GL5 GLS5. Lève-personnes mobiles GL5 GLS5 Lève-personnes mobiles Lève-personnes mobile GL5 Les lève-personnes mobiles GL5 sont les alternatives au sol des appareils de levage fixés au plafond de la gamme de produits Guldmann. Depuis plus

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

INCAPACITÉS RESSOURCES HANDICAP STABILITÉ* 0. sujet lui-même 2. voisin 4. aux. fam 6. bénévole 1. famille 3. employé 5. infirmière 7.

INCAPACITÉS RESSOURCES HANDICAP STABILITÉ* 0. sujet lui-même 2. voisin 4. aux. fam 6. bénévole 1. famille 3. employé 5. infirmière 7. . sujet luimême 2. voisin 4. aux. fam 6. bénévole 7. PRENDRE SES MÉDICAMENTS Prend seul ses médicaments de façon adéquate OU ne prend pas de médicament,5 Avec difficulté A besoin de la surveillance (incluant

Plus en détail

Tout ce que vous devez savoir pour bien équiper vos locaux

Tout ce que vous devez savoir pour bien équiper vos locaux Hélène Renaud asstsas Louise Morissette asstsas Tout ce que vous devez savoir pour bien équiper vos locaux Vous rénovez les aires de jeux? Vous achetez de nouveaux équipements? Quels modèles choisir et

Plus en détail

OXIVIR AHP5 RTD Johnson Diversey (Manufacturier) Wood Wyant (Distributeur)

OXIVIR AHP5 RTD Johnson Diversey (Manufacturier) Wood Wyant (Distributeur) Solutions inc. En cas de pandémie du Virus A (H1N1), voici un résumé formatif de l entretien ménager des salles à manger et des toilettes, dont les points de contact («high touch»). Le désinfectant à base

Plus en détail

Manuel d instruction. Item#: HC01060. www.babytrend.com

Manuel d instruction. Item#: HC01060. www.babytrend.com Item#: HC01060 Vérifiez que vous avez toutes les pièces ci-dessous pour ce modèle avant d assembler le produit. Dossier du siège x 1 Crochets d ajustement en hauteur x 2 Plateau pour la tablette x 1 Tablette

Plus en détail

ERGONOMIE et PRISE EN CHARGE DU PATIENT -Prendre en charge le patient en assurant sa sécurité -Prendre en charge l éducation du patient en regard de sa pathologie -Prendre en compte sa posture ergonomique

Plus en détail

Echauffement traditionnel :

Echauffement traditionnel : Echauffement traditionnel : Parcourir le tapis : Debout : Tout le monde se déplace en courant sur le tapis ; au signal : Rester en «statue» Se mettre par 2, par 3, par 4 Tout le monde sur «Paul»! Si le

Plus en détail

Des aides pour se relever

Des aides pour se relever Des aides pour se relever du fauteuil, des toilettes, du lit, de la baignoire Des aides pour se relever - Solival / 1 Des aides pour se relever... L âge qui avance, un affaiblissement temporaire, une maladie,

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence ROULER Après la phase de découverte pendant laquelle on laisse les enfants tester librement, mettre en place un ou plusieurs parcours de motricité autour de verbes

Plus en détail

Garder son indépendance

Garder son indépendance Pour de plus amples renseignements, appelez : Avancez de pied ferme Nipissing. (705) 474-1400 Avancez de pied ferme Parry Sound. (705) 746-5801 1-800-563-2808 Soyez actif, soyez indépendant et avancez

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

Fiche n 6. Sanitaire

Fiche n 6. Sanitaire Fiche n 6 Sanitaire Réalisé par THIEBAUT Manon pour la Mission Handicap du CCAS de Nancy Février 2012 1 1 WC Hauteur de la cuvette entre à 0,45 et 0,50m Commande de chasse d eau facilement accessible et

Plus en détail

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation SIEGE D EVACUATION Manuel d'utilisation REHA-TRANS Siège d évacuation Evacuation d'urgence Armoire de rangement Introduction Vous avez choisi d acheter un SIEGE D EVACUATION D'URGENCE. Veuillez lire attentivement

Plus en détail

Register your product and get support at www.philips.com/welcome HP8655 HP8656. Mode d emploi

Register your product and get support at www.philips.com/welcome HP8655 HP8656. Mode d emploi Register your product and get support at www.philips.com/welcome HP8655 HP8656 FR Mode d emploi a b c d e f g h c d i j k C 3 3CM 7~10 sec. 7~10 sec. 7~10 sec. 7 7~10 sec. Français Félicitations pour

Plus en détail

Prévention des chutes

Prévention des chutes Notre mission Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir et d améliorer la santé et le bien-être de la population de son territoire

Plus en détail

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015 M. BLOT Ergothérapeute CHU de NIMES Introduction Définition de l hémiplégie Causes Evolution Conséquences Description Prise en charge du patient en fonction de l activité

Plus en détail