ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD"

Transcription

1 ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD DANS LE CADRE DU COURS AVM4000 GROUPE : 40 CRÉATION ET ENSEIGNEMENT DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES DÉCEMBRE 2009

2 Document synthèse Maintenant que la session arrive à sa fin, je suis heureuse de constater que j ai réussi à tisser un lien entre mes intérêts artistiques et le projet amalgame. Je dois avouer par contre qu il a pris du temps avant que je puisse véritablement prendre plaisir au projet, car au début il me paraissait complexe et nébuleux. N ayant pas l habitude de jumeler différents genres dans mes projets artistiques, cette expérience a été pour moi un grand défi, qui toutefois a fini par être très bénéfique! Avant d énoncer les avantages que j en ai tirés, je résumerai comment mon projet artistique s est développé et j expliquerai la façon dont ce projet pourrait éventuellement être transposé dans un milieu scolaire. Puis, je terminerai par une réflexion sur l identité professionnelle de l enseignant en arts plastiques. Cela fait maintenant plusieurs années que je suis intriguée par les rêves. Cependant, j ai toujours eu de la difficulté à m en souvenir au moment du réveil. Après avoir lu La Voie de l imaginaire d Alexandra Duchastel, cette difficulté s est amoindri à l aide de ses conseils et j ai commencé à entretenir un journal de rêves. De là est venu mon désir de créer une oeuvre picturale en m inspirant de mes rêves. Toutefois, mon but premier n était pas tant de découvrir leurs significations comme on ferait en art thérapie, mais simplement d avoir du plaisir à les mettre en image et de voir surgir des éléments imprévus. Pendant que je répertoriais mes rêves, je réfléchissais à leurs caractéristiques et c est alors que j ai découvert un lien intéressant entre les codes du rêve et celui du genre 2

3 onirique. Quoique le terme onirique ne soit pas généralement utilisé pour définir un genre artistique, je considère qu il le devrait, car de nombreux artistes, cinéastes et romanciers produisent des oeuvres de ce genre et nous en connaissons tous. En art visuel, je pense d ailleurs aux oeuvres de Dalì, Max Ernst, Magritte, Ljuba et Gustave Klimt. Dans les films et romans, il y a Le petit Poucet, Harry Potter, Alice aux pays des merveilles, Les transformateurs et Twilight. Bien que je n en ai énuméré que quelques-unes, je suis certaine qu on pourrait en nommer des centaines! Après avoir observé diverses peintures oniriques, j ai soulevé leurs caractéristiques principales, qui pourrait aussi s appliquer aux autres arts mentionnés plus haut. D abord, les peintures oniriques dépeignent un lieu imaginaire et mystérieux qui amène souvent le spectateur à s interroger sur ce qu il voit. Les couleurs ne sont pas nécessairement conforme à la réalité. Certains éléments peuvent être flous, d autres peuvent avoir été transformés. Un objet peut également changer de fonction. Par exemple, un vase agrandit peut devenir une maison. Les personnages peuvent acquérir des pouvoirs surnaturels : voler, cracher du feu, disparaître, etc. Des créatures imaginaires peuvent exister. Bref, comme dans les rêves, absolument tout est possible! Pour mon projet, il était pour moi important d utiliser la peinture, puisque c est le médium avec lequel j ai le plus de facilité à m exprimer. Quant au sujet de ma peinture, j ai décidé en cours de route de m inspirer d un seul rêve, celui qui m intriguait le plus par son étrangeté. Pendant longtemps par contre, je me sentais bloqué par la proposition amalgame, car je n arrivais pas à faire de liens avec un deuxième genre. J ai donc décidé 3

4 de commencer à peindre, un peu de façon spontané, tout en gardant en tête le rêve choisi. Après avoir peint deux images sur du papier carton, j ai remarqué une similitude avec la bande dessinée. L idée fonctionnait bien, puisque le souvenir d un rêve est toujours fragmenté et dans la bande dessinée, l histoire l est aussi d une certaine façon. D ailleurs, les vignettes dans la B.D ne montrent que l essentiel afin que le «lecteur» puisse suivre l histoire. Cela n empêche pas qu entre deux vignettes, il y a de l action qui se passe. Il s agit simplement de l imaginer. Également, il y a souvent la présence de bulles pour faire parler les personnages ou pour situer le «lecteur», ce que j ai choisi de ne pas intégrer à mon projet. Il me semblait nécessaire de garder le côté énigmatique du genre onirique, à cause du sujet traité. Le seul endroit où je me suis permise d intégrer des mots, c est dans le titre. Pour ce, je me suis inspirée de la bande dessinée américaine où l on retrouve souvent le nom du personnage principal dans le titre suivi d un court renseignement sur l histoire. Aussi, j ai remarqué que la bande dessinée présente une grande variation de plans dans le but de donner l effet de mouvement et de rendre la B.D. plus dynamique. Par contre, je ne me suis pas attardé à les faire varier dans ma création, car il était important pour moi de garder un peu de spontanéité dans ma démarche. Avant de peindre une nouvelle image, je savais rarement ce que j allais peindre exactement. Je me laissais plutôt inspirer par le moment présent, ainsi que par les souvenirs de mon rêve. Cependant, je savais que les plans plus rapprochés renforceraient le caractère mystérieux de l œuvre et c est pourquoi je les ai privilégiés. De plus, au fur et à mesure que mon projet avançait, j ai remarqué que certaines lignes et couleurs pouvaient se poursuivre d une vignette à l autre tout dépendant de l ordre dans lequel je plaçais les images. J ai donc décidé de garder cet aspect que l on ne voit pas normalement dans la B.D. C est 4

5 pourquoi, dans ma création, lorsqu on regarde les vignettes comme un ensemble, on peut percevoir un corps. Également, ce projet artistique pourrait facilement être transposé dans un milieu scolaire du niveau primaire ou secondaire. Il s agirait simplement de l adapter en fonction. Pour ma part, je tenterai ici d expliquer comment j entreprendrais un projet similaire avec un groupe de 3 ème secondaire. J ai nommé ce projet : «La bande dessinée du genre onirique.» Puisque ça se ferait en équipe de deux, chaque B.D. devrait contenir 6 à 8 images. À la fin, ces images devront être collées sur un papier carton mesurant au moins 65 cm par 95 cm. Dans le paragraphe suivant, j expliquerai comment le projet se déroulerait dans une école publique à Montréal, en supposant que les groupes ont en moyenne un cours d art d une heure et quart par semaine. Tout d abord, puisque cela prend de la pratique pour entretenir un journal de rêve, j aviserais les élèves environ un mois à l avance du projet à venir. Je n expliquerais pas toutes les étapes du projet en détail tout de suite, car j aurais à le répéter de toute façon, mais j énoncerais l essentiel pour au moins leur donner une idée. Ce «préavis» me permettrait de leur donner des conseils sur comment se souvenir de leurs rêves et aussi, sur comment entretenir un journal de rêves. D ailleurs, je crois qu il serait bien de leur montrer un exemple. À la troisième semaine, je leur montrerais des oeuvres oniriques afin qu ils puissent identifier leurs caractéristiques et en même temps, faire des liens avec ceux du rêve. L activité se ferait plus sous forme de discussions de groupe. À la fin de la période, les élèves formeraient des équipes de deux. La quatrième semaine porterait sur 5

6 une discussion sur les codes de la bande dessinée et par la suite, j expliquerais les étapes de création à suivre pour le projet. Je leur montrerais aussi comment utiliser la gomme réserve, afin qu ils puissent intégrer des mots dans leur B.D. Durant le temps restant au cours, chaque élève choisirait un rêve et le raconterait à leur coéquipier(ère). Puis, ensemble, ils écriraient une courte histoire inventée, en s inspirant des deux rêves racontés. Ensuite, ils surligneraient les éléments essentiels à l histoire pour ensuite les penser en images. Avant de commencer, le rôle de chacun devrait être établi, des esquisses devraient être présentées, ainsi que plusieurs possibilités de titres. Les élèves auront aussi le droit de tracer à la mine avant de peindre avec de la gouache en pain. La partie création du cours s étalerait sur trois ou quatre semaine. Une fois le projet terminé, il y aurait une activité d appréciation et un petit retour sur les apprentissages. Comme je l ai déjà mentionné, j ai eu de la difficulté à élaborer ce projet en raison de la proposition amalgame. Toutefois, le fait de devoir sortir de ma zone de confort m a amené à mieux connaître et à apprécier un genre pour lequel je ressentais peu d intérêt auparavant, celui de la bande dessinée. De plus, il a été agréable de constater que mes intérêts artistiques, ainsi que ma pratique de l art, peuvent nourrir mes projets pédagogiques. Depuis le début de mes études en enseignement des arts visuels et médiatiques, j ai toujours eu l impression de devoir me diviser en deux : un jour je suis l étudianteartiste et le jour suivant, je suis l étudiante-enseignante. Par conséquent, je me questionne régulièrement sur mon choix de carrière, voir même sur mon identité. J ai une passion 6

7 pour à la fois l enseignement et la création, et je crains devoir éventuellement faire un choix entre les deux. Selon moi, l enseignant idéal en arts plastiques est quelqu un qui a reçu une formation en pédagogie et qui a aussi une pratique artistique. Cela n implique pas nécessairement que l enseignant doit faire connaître ses oeuvres à un public, mais je considère qu il devrait au moins avoir une démarche artistique qu il met régulièrement en pratique. De cette façon, il saurait mieux expliquer le processus de création à ses élèves, car il aurait vécu l expérience de nombreuses fois. En outre, un pédagogue en arts qui poursuit une pratique artistique pour son propre plaisir est quelqu un qui selon moi est vraiment passionné par son domaine. Et je crois fortement que les élèves ont besoin d avoir comme modèle un enseignant qui a de la passion et de l enthousiasme. Cela joue une influence sur motivation en classe. Par contre, maintenant que j ai lu le texte de Théberge, je me demande si ma vision de l enseignant idéal est réaliste considérant les changements qu il y a eu dans le programme éducatif du Québec. Celui-ci «demande, de la part de l enseignant, une disponibilité plus grande pour la préparation des cours et pour l acquisition des connaissances et des expériences nécessaires à la transmission de leur contenu.¹» D ailleurs, lorsque j ai fait mon stage II au primaire, je me souviens avoir passé beaucoup de temps à la préparation de mes cours. Cependant, mon enseignante associée semblait me dire qu avec l expérience, la préparation des cours se fait plus rapidement. Est-ce vrai? Je le découvrirai après avoir enseigné pendant quelques années. ¹ André Théberge, L enseignant en arts plastiques : un artiste... 7

Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle

Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle Septembre 2008 Cycle : 2e cycle du primaire Durée : 3 périodes de 60 minutes Résumé : En observant les œuvres de Georges

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Français : écrire des textes variés. Arts plastiques : réaliser des créations plastiques personnelles.

Français : écrire des textes variés. Arts plastiques : réaliser des créations plastiques personnelles. Fiche pédagogique Magazine Les Débrouillards Conception: Marie-Claire Daneault Mai 2015 Titre : Rouler en banane Page : 48 Rubrique : Étonnant 100 % vrai Thème : Une voiture originale COMPÉTENCES : Français

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario.

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario. À TITRE D INFORMATION : Le présent document vous est fourni à seul titre d information. Un lien URL unique utilisable une seule fois sera fourni aux directions des écoles élémentaires financées par les

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath

Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath 12 octobre 2011 Vol. 1 Dans ma bulle 3 Octobre 2012 Vol. 2 Chacun son style Service de Presse RAGEOT Morgane Roudot / Tél. : 01 45

Plus en détail

«La différence entre ce que vous êtes et ce que vous voulez être. C est ce que vous faites.»

«La différence entre ce que vous êtes et ce que vous voulez être. C est ce que vous faites.» «La différence entre ce que vous êtes et ce que vous voulez être C est ce que vous faites.» L autopsie d une résolution Le terme autopsie vient du grec «Le voir de vos propres yeux». L'objectif de l'autopsie

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Un système à base d ouvertures faibles

Un système à base d ouvertures faibles Un système à base d ouvertures faibles Fanfan 5 octobre 2008 1 Préliminaires 1.1 Ouvertures faibles, zones du répondant L ouvreur, en majeure, peut avoir un jeu de la valeur d une intervention : mettons

Plus en détail

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB NOM DU FICHIER TESSA : Togo_Ma_M1_S2_G_110213 PAYS TESSA : Togo DOMAINE DU MODULE : MATHEMATIQUES Module numéro : 1 Titre du module : Étude du nombre et de la structure

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

Une diversité de projets issus d un stage entrepreneurial orientant

Une diversité de projets issus d un stage entrepreneurial orientant Une diversité de projets issus d un stage entrepreneurial orientant U.Q.T.R. et Université de Sherbrooke 2010-2014 Présentation de l atelier Les objectifs de la formation La structure de la formation Les

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

Présentation Programme éducatif au niveau primaire : Les mousquetaires de l eau claire

Présentation Programme éducatif au niveau primaire : Les mousquetaires de l eau claire Présentation Programme éducatif au niveau primaire : Les mousquetaires de l eau claire 1- Bonjour à tous, Je suis la capitaine des mousquetaires de l eau claire de la Compagnie de Champlain, Chantal d

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

Séance n 3: Myrmidon, entre réalité et imaginaire

Séance n 3: Myrmidon, entre réalité et imaginaire FICHE ENSEIGNANTS 3 1/3, CYCLE 1 Séance n 3: Myrmidon, entre réalité et imaginaire Objectifs Parler sur des images Verbaliser des situations imaginaires Exposer son point de vue et écouter autrui Compétences

Plus en détail

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 L objectif de cet atelier de pratique est de travailler avec les documents pédagogiques (affiche, carteélève) qui favorisent

Plus en détail

L ANIMALITÉ ET LA SORCELLERIE

L ANIMALITÉ ET LA SORCELLERIE PLAISIRS, DÉPLAISIRS, LE BESTIAIRE AMOUREUX D ANNETTE MESSAGER L ANIMALITÉ ET LA SORCELLERIE Scénario et réalisation : Heinz Peter Schwerfel Coproduction : Centre Pompidou, WDR Artcore Film, Centre Pompidou,

Plus en détail

Mathématiques Programmes 2008 La soustraction au CE1

Mathématiques Programmes 2008 La soustraction au CE1 Mathématiques Programmes 2008 La soustraction au CE1 Animation pédagogique Présentation Les programmes 2008 placent désormais la mise en place de la technique opératoire de la soustraction au CE1. Ce changement

Plus en détail

Duplessis et Borduas... l affrontement!

Duplessis et Borduas... l affrontement! 2 e cycle du secondaire Arts plastiques et Univers social Duplessis et Borduas... l affrontement! Cahier de l élève Nom : Groupe : Élaborée par Ginette Beauregard, Cs de la Capitale, AndréeCaroline Boucher,

Plus en détail

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Pour vous donner une vision la plus complète possible de la démarche, le contenu qui vous est présenté ici a été élaboré pour correspondre à une personne

Plus en détail

Classe de CP, école du Fayet à Félines 07340. Séquence sur les tableaux de Kor Onclin. Document élaboré par Pascaline Vigne PEMF.

Classe de CP, école du Fayet à Félines 07340. Séquence sur les tableaux de Kor Onclin. Document élaboré par Pascaline Vigne PEMF. Séances objectifs Déroulement Autres propositions Séances en amont (sans connaître Kor Onclin et sans savoir que ses tableaux seraient bientôt dans la classe) Séance 1 Langage & sensibilisation Histoire

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants.

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants. Stage Bourses Individuelles Comenius «Situer les enseignements dans l espace européen» Rapport de stage FOURNET Raymond Ecole élémentaire Andilly Classe cycle 3 Stage de langues du 25/05/2009 au 12/06/2009

Plus en détail

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi.

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Définissez votre «vrai problème» Mettez du sens Et passez à l action sereinement Ce livret vous a été remis en complément de la formation vidéo «Confiance

Plus en détail

27. Projet d exposé. Français 20-2. Discours analytique : Des vampires aux Bermudes. Cahier de l élève. Nom :

27. Projet d exposé. Français 20-2. Discours analytique : Des vampires aux Bermudes. Cahier de l élève. Nom : 27. Projet d exposé Discours analytique : Des vampires aux Bermudes Français 20-2 Cahier de l élève Nom : Des vampires aux Bermudes DESCRIPTION DU PROJET Tu auras l occasion de faire un exposé où tu analyseras

Plus en détail

Anne-Marie Pansart. Emotions

Anne-Marie Pansart. Emotions Emotions 17 janvier 1948, artiste plasticienne allie les techniques du dessin, de la peinture et de la photo pour faire transparaître la beauté de la lumière avec passion. Lors de ses études de médecine

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire «Les ateliers d écriture», Expérimentation d un outil en Education pour la Santé Patrick Berry sociologue chargé de mission IREPS

Plus en détail

L admission 2015 ORIENTATION PARENTS. DEP ou DEC. Et oui, le temps des inscriptions arrive à grands pas!

L admission 2015 ORIENTATION PARENTS. DEP ou DEC. Et oui, le temps des inscriptions arrive à grands pas! L admission 2015 ÉCOLE SECONDAIRE MONT-DE-LA SALLE ORIENTATION PARENTS Et oui, le temps des inscriptions arrive à grands pas! Dès janvier, il faudra penser à son inscription pour l an prochain! Que se

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire : Durée : 3-4 périodes ½ période : préparation 2-3 périodes : réalisation ½ période : intégration Proposition de création

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER Ce guide va vous proposer deux manières de profiter des jeux «Prêts à Parier» disponibles sur le site Promoturf. Ces pronostics sont le résultat d une amélioration majeure

Plus en détail

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel Prénom et Nom de l élève :... Ecole :... Nom de l enseignant... Nom de l intervenant... Année scolaire... Classe à projet artistique et culturel Domaine choisi L éducation artistique permet à l élève d

Plus en détail

Aller plus loin avec le traitement de texte : mettre en forme un Curriculum Vitae

Aller plus loin avec le traitement de texte : mettre en forme un Curriculum Vitae 29 janvier 2013 p 1 Aller plus loin avec le traitement de texte : mettre en forme un Curriculum Vitae Pour permettre au plus grand nombre de réaliser cet exercice, nous utiliserons le logiciel libre Libre

Plus en détail

Bande dessinée IMG2 Cahier du participant

Bande dessinée IMG2 Cahier du participant Bande dessinée IMG2 Cahier du participant Formation continue dans un contexte d apprentissage en ligne pour l intégration des TIC dans le domaine des arts. Bonne pratic! Description du cours Titre du cours

Plus en détail

LANGUE ET COMMUNICATION Chenelière / Didactique. Les. Murs. Mots. Raymonde Malette. Christiane Vinet

LANGUE ET COMMUNICATION Chenelière / Didactique. Les. Murs. Mots. Raymonde Malette. Christiane Vinet LANGUE ET COMMUNICATION Chenelière / Didactique Les Murs De Mots Raymonde Malette Christiane Vinet Les mots tirés de textes littéraires Les textes littéraires prescrits par les programmes de français sont

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des TRANSCRIPTION -- BALADO # 7 Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des étudiants d immersion en français, produite par des professeurs de l Institut des langues

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Présentation des éléments constitutifs d un plan de relève et de transmission d une entreprise

Présentation des éléments constitutifs d un plan de relève et de transmission d une entreprise I. INTRODUCTION COACHING JRT 35, rue LeGuerrier Blainville (Québec) J7E 4H5 514-236-1729 info@coachingjrt.com www.coachingjrt.com Présentation des éléments constitutifs d un plan de relève et de transmission

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe difficultés journal de classe inscription école gratuiteactivités en dehors de l école école obligatoire école maternelle associations de parents Enseignement En Belgique, les enfants sont obligés d aller

Plus en détail

Document réalisé par Laëtitia Kadur d après le travail de l équipe enseignante d Exideuil De la TPS au CM2 Année scolaire 2013-2014 En juin 2014 avait lieu la projection du film d animation «Les trois

Plus en détail

Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied

Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied Table des matières Quoi savoir avant de débuter?... 3 Comment utiliser le plan d entraînement?... 4 Comment éviter

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition

Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition promotion 52-2012 Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition I N S A de Lyon Tristan Delizy Introduction Présentation du projet Ce PPH s intéresse à la scénographie de musée (mettre en espace

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

Français: langue d enseignement Compétences: Écrire des textes variés

Français: langue d enseignement Compétences: Écrire des textes variés L élève le fait lui-même à la fin de la deuxième année. En orthographe: Connaitre l orthographe d environ 500 mots Identifier les différents signes: accents: aigu, grave, circonflexe, tréma, cédille, trait

Plus en détail

Les secrets des couleurs 1

Les secrets des couleurs 1 Les secrets des couleurs 1 Les secrets des couleurs L autre jour, mon artiste m a fait une farce. Elle m a demandé de fabriquer du rouge en mélangeant d autres couleurs. J ai pris mes crayons de couleurs

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE FAMILIARISATION AVEC LE MONDE DE L ÉCRIT Reconnaître des caractéristiques du livre et de l écrit Couverture

Plus en détail

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens.

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 15/04/2010 Féminin Âge: 17 Étalonnage: Lycéens Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation de Formation

Plus en détail

Définir sa mission de vie

Définir sa mission de vie Définir sa mission de vie Je vous recommande de remplir aussi honnêtement que vous le pouvez la fiche d autoévaluation ci-dessous. Il n y a pas de bonnes ni de mauvaises réponses. Écrivez tout ce qui vous

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Rencontrer un auteur ou un illustrateur

Rencontrer un auteur ou un illustrateur Rencontrer un auteur ou un illustrateur «Il paraît vain de vouloir parachuter un écrivain dont les élèves n ont jamais entendu parler si cette visite n est pas sérieusement préparée. Les parachutages d

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

Vous êtes prêts? Et bien, on y va!

Vous êtes prêts? Et bien, on y va! Un projet... oui mais collectif : METHODO OUTILS... et plus encore Trêve de bavardages : ACCOMPAGNEMENT 5. Qui fait quoi? Quand? Comment? Nous voici au départ de la cinquième étape! Votre projet a pris

Plus en détail

1. Approbation du procès-verbal de l'assemblée générale du 23 mars 2010

1. Approbation du procès-verbal de l'assemblée générale du 23 mars 2010 Procès-verbal de l Assemblée générale de l AETOC - Association d entraide de personnes souffrant de troubles obsessionnels-compulsifs du 15 mars 2011 de 18 h. 45 à 21 h., Association Parole, 1 rue du Vieux-Billard

Plus en détail

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs.

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Je suis actuellement en cinquième année d études universitaires pour la préparation d un Master 2 en Fiscalité et Droit des Affaires au Groupe Ecole des Hautes Etudes Commerciales à X. Je désire poursuivre

Plus en détail

Séquence : «Manger pour vivre» : l importance d un petit déjeuner équilibré

Séquence : «Manger pour vivre» : l importance d un petit déjeuner équilibré Domaine : découvrir le monde Discipline : Le monde du vivant Niveau : CP Séquence : «Manger pour vivre» : l importance d un petit déjeuner équilibré Références au programme : Faire prendre conscience à

Plus en détail

Guide d'entretien de Recrutement

Guide d'entretien de Recrutement Guide d'entretien de Recrutement L'entretien de recrutement doit permettre à votre entreprise de recruter les meilleurs talents en toute objectivité, en respectant la loi et en évitant toute discrimination.

Plus en détail

Maquette générale (prof) : Un parcours artistique

Maquette générale (prof) : Un parcours artistique Maquette générale (prof) : Un parcours artistique Maquettegénérale 1 Niveau du CECR : B2/C1 Public : Élèves du secondaire Contexte d enseignement-apprentissage : Cours de FLE Support technologique et matériel

Plus en détail

Le journal de bord et je journal personnel. Types de textes prescrits

Le journal de bord et je journal personnel. Types de textes prescrits J assume mes responsabilités Page 1 de 7 Le journal de bord et je journal personnel Types de textes prescrits Domaine Écriture Lecture Com. orale Participer à une discussion libre 1re 2e 3e 4e 5e 6e 7e

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

Je dois produire, dans le cadre de mon cours La pratique de la peinture : les

Je dois produire, dans le cadre de mon cours La pratique de la peinture : les Mon projet artistique: Je dois produire, dans le cadre de mon cours La pratique de la peinture : les techniques, un diptyque qui questionne le support. L image produite sur les toiles doit avoir un lien,

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Fiche synthétique Le marché des connaissances fonctionne sur l idée que "Personne ne sait tout, mais tout le monde sait quelque chose...". Il

Plus en détail

2 périodes de 40 minutes

2 périodes de 40 minutes Faire de l argent! NIVEAU 4 Vous êtes-vous déjà demandé qui choisissait les images et les mots figurant sur les pièces de monnaie et les billets de banque? Et comment ces images et ces mots étaient choisis?

Plus en détail

Gagner en assurance et en confiance en soi

Gagner en assurance et en confiance en soi D après le site CIDJ.com Durant vos 3 ans de formation de BAC PRO, vous allez devoir effectuer au total 22 semaines de stage, généralement réparties en 6 + 16, c est-à-dire 6 semaines en classe de seconde

Plus en détail

Questionnaire (Perception) Guide pratique. Section Technopédagogie

Questionnaire (Perception) Guide pratique. Section Technopédagogie Questionnaire (Perception) Guide pratique Section Technopédagogie 01/08/2007 1. QU EST CE QUE QUESTIONNAIRE? Il s agit une application web de création et de publication de questionnaires en ligne, également

Plus en détail

Master Professionnel Sciences de l éducation

Master Professionnel Sciences de l éducation Anjot Simon 12, rue Leroy 14000 Caen simon.anjot@gmail.com Téléphone : 0632181851 Master Professionnel Sciences de l éducation Projet professionnel pour le Master 2 Pro : Education, formation et mutations

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

Atelier : «Images & écritures» Projet VVV : UN ETE INDIEN - INDIAN SUMMER Engager l Art en milieu carcéral

Atelier : «Images & écritures» Projet VVV : UN ETE INDIEN - INDIAN SUMMER Engager l Art en milieu carcéral Atelier : «Images & écritures» Projet VVV : UN ETE INDIEN - INDIAN SUMMER Engager l Art en milieu carcéral Atelier en milieu carcéral Laura Martin 2003-2005 ENGAGER L ART EN MILIEU CARCÉRAL Il est reconnu

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE http://mastermop.unblog.fr http://sciencespomanagement.unblog.fr Auteur : Lionel Honoré Professeur des Universités en Management Institut d Etupes Politiques de Rennes lionel.honore@sciencespo-rennes.fr

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

Carnet de littérature

Carnet de littérature Carnet de littérature Instruction officielle 2002 «On peut aussi encourager les élèves à se doter d un carnet de littérature qu ils utilisent très librement pour conserver en mémoire les titres des œuvres

Plus en détail

Projet d Arts Visuels «Quand la sculpture rencontre la couleur»

Projet d Arts Visuels «Quand la sculpture rencontre la couleur» Projet d Arts Visuels «Quand la sculpture rencontre la couleur» Langage oral Histoire de l art Rencontre de différents artistes : Kandinsky, Niki de Saint Phalle, Klein, Malevitch, Van Gogh, Hundertwasser.

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE VPT1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE VPT1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE VPT1 Je suis vraiment contente d avoir réalisé mon premier stage en agence car cela m a permis de découvrir un métier vraiment très diversifié au

Plus en détail

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD.

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. est une bande dessinée publiée par les éditions Lombard. - scénario

Plus en détail

Savaria, Nancy Didactique des arts au préscolaire-primaire DID2915 Gr : g. Élaboration d une activité en art destinée à des élèves du préscolaire

Savaria, Nancy Didactique des arts au préscolaire-primaire DID2915 Gr : g. Élaboration d une activité en art destinée à des élèves du préscolaire Savaria, Nancy Didactique des arts au préscolaire-primaire DID2915 Gr : g Élaboration d une activité en art destinée à des élèves du préscolaire Le vitrail de Noël (Arts plastiques) Travail présenté à

Plus en détail