ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD"

Transcription

1 ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD DANS LE CADRE DU COURS AVM4000 GROUPE : 40 CRÉATION ET ENSEIGNEMENT DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES DÉCEMBRE 2009

2 Document synthèse Maintenant que la session arrive à sa fin, je suis heureuse de constater que j ai réussi à tisser un lien entre mes intérêts artistiques et le projet amalgame. Je dois avouer par contre qu il a pris du temps avant que je puisse véritablement prendre plaisir au projet, car au début il me paraissait complexe et nébuleux. N ayant pas l habitude de jumeler différents genres dans mes projets artistiques, cette expérience a été pour moi un grand défi, qui toutefois a fini par être très bénéfique! Avant d énoncer les avantages que j en ai tirés, je résumerai comment mon projet artistique s est développé et j expliquerai la façon dont ce projet pourrait éventuellement être transposé dans un milieu scolaire. Puis, je terminerai par une réflexion sur l identité professionnelle de l enseignant en arts plastiques. Cela fait maintenant plusieurs années que je suis intriguée par les rêves. Cependant, j ai toujours eu de la difficulté à m en souvenir au moment du réveil. Après avoir lu La Voie de l imaginaire d Alexandra Duchastel, cette difficulté s est amoindri à l aide de ses conseils et j ai commencé à entretenir un journal de rêves. De là est venu mon désir de créer une oeuvre picturale en m inspirant de mes rêves. Toutefois, mon but premier n était pas tant de découvrir leurs significations comme on ferait en art thérapie, mais simplement d avoir du plaisir à les mettre en image et de voir surgir des éléments imprévus. Pendant que je répertoriais mes rêves, je réfléchissais à leurs caractéristiques et c est alors que j ai découvert un lien intéressant entre les codes du rêve et celui du genre 2

3 onirique. Quoique le terme onirique ne soit pas généralement utilisé pour définir un genre artistique, je considère qu il le devrait, car de nombreux artistes, cinéastes et romanciers produisent des oeuvres de ce genre et nous en connaissons tous. En art visuel, je pense d ailleurs aux oeuvres de Dalì, Max Ernst, Magritte, Ljuba et Gustave Klimt. Dans les films et romans, il y a Le petit Poucet, Harry Potter, Alice aux pays des merveilles, Les transformateurs et Twilight. Bien que je n en ai énuméré que quelques-unes, je suis certaine qu on pourrait en nommer des centaines! Après avoir observé diverses peintures oniriques, j ai soulevé leurs caractéristiques principales, qui pourrait aussi s appliquer aux autres arts mentionnés plus haut. D abord, les peintures oniriques dépeignent un lieu imaginaire et mystérieux qui amène souvent le spectateur à s interroger sur ce qu il voit. Les couleurs ne sont pas nécessairement conforme à la réalité. Certains éléments peuvent être flous, d autres peuvent avoir été transformés. Un objet peut également changer de fonction. Par exemple, un vase agrandit peut devenir une maison. Les personnages peuvent acquérir des pouvoirs surnaturels : voler, cracher du feu, disparaître, etc. Des créatures imaginaires peuvent exister. Bref, comme dans les rêves, absolument tout est possible! Pour mon projet, il était pour moi important d utiliser la peinture, puisque c est le médium avec lequel j ai le plus de facilité à m exprimer. Quant au sujet de ma peinture, j ai décidé en cours de route de m inspirer d un seul rêve, celui qui m intriguait le plus par son étrangeté. Pendant longtemps par contre, je me sentais bloqué par la proposition amalgame, car je n arrivais pas à faire de liens avec un deuxième genre. J ai donc décidé 3

4 de commencer à peindre, un peu de façon spontané, tout en gardant en tête le rêve choisi. Après avoir peint deux images sur du papier carton, j ai remarqué une similitude avec la bande dessinée. L idée fonctionnait bien, puisque le souvenir d un rêve est toujours fragmenté et dans la bande dessinée, l histoire l est aussi d une certaine façon. D ailleurs, les vignettes dans la B.D ne montrent que l essentiel afin que le «lecteur» puisse suivre l histoire. Cela n empêche pas qu entre deux vignettes, il y a de l action qui se passe. Il s agit simplement de l imaginer. Également, il y a souvent la présence de bulles pour faire parler les personnages ou pour situer le «lecteur», ce que j ai choisi de ne pas intégrer à mon projet. Il me semblait nécessaire de garder le côté énigmatique du genre onirique, à cause du sujet traité. Le seul endroit où je me suis permise d intégrer des mots, c est dans le titre. Pour ce, je me suis inspirée de la bande dessinée américaine où l on retrouve souvent le nom du personnage principal dans le titre suivi d un court renseignement sur l histoire. Aussi, j ai remarqué que la bande dessinée présente une grande variation de plans dans le but de donner l effet de mouvement et de rendre la B.D. plus dynamique. Par contre, je ne me suis pas attardé à les faire varier dans ma création, car il était important pour moi de garder un peu de spontanéité dans ma démarche. Avant de peindre une nouvelle image, je savais rarement ce que j allais peindre exactement. Je me laissais plutôt inspirer par le moment présent, ainsi que par les souvenirs de mon rêve. Cependant, je savais que les plans plus rapprochés renforceraient le caractère mystérieux de l œuvre et c est pourquoi je les ai privilégiés. De plus, au fur et à mesure que mon projet avançait, j ai remarqué que certaines lignes et couleurs pouvaient se poursuivre d une vignette à l autre tout dépendant de l ordre dans lequel je plaçais les images. J ai donc décidé de garder cet aspect que l on ne voit pas normalement dans la B.D. C est 4

5 pourquoi, dans ma création, lorsqu on regarde les vignettes comme un ensemble, on peut percevoir un corps. Également, ce projet artistique pourrait facilement être transposé dans un milieu scolaire du niveau primaire ou secondaire. Il s agirait simplement de l adapter en fonction. Pour ma part, je tenterai ici d expliquer comment j entreprendrais un projet similaire avec un groupe de 3 ème secondaire. J ai nommé ce projet : «La bande dessinée du genre onirique.» Puisque ça se ferait en équipe de deux, chaque B.D. devrait contenir 6 à 8 images. À la fin, ces images devront être collées sur un papier carton mesurant au moins 65 cm par 95 cm. Dans le paragraphe suivant, j expliquerai comment le projet se déroulerait dans une école publique à Montréal, en supposant que les groupes ont en moyenne un cours d art d une heure et quart par semaine. Tout d abord, puisque cela prend de la pratique pour entretenir un journal de rêve, j aviserais les élèves environ un mois à l avance du projet à venir. Je n expliquerais pas toutes les étapes du projet en détail tout de suite, car j aurais à le répéter de toute façon, mais j énoncerais l essentiel pour au moins leur donner une idée. Ce «préavis» me permettrait de leur donner des conseils sur comment se souvenir de leurs rêves et aussi, sur comment entretenir un journal de rêves. D ailleurs, je crois qu il serait bien de leur montrer un exemple. À la troisième semaine, je leur montrerais des oeuvres oniriques afin qu ils puissent identifier leurs caractéristiques et en même temps, faire des liens avec ceux du rêve. L activité se ferait plus sous forme de discussions de groupe. À la fin de la période, les élèves formeraient des équipes de deux. La quatrième semaine porterait sur 5

6 une discussion sur les codes de la bande dessinée et par la suite, j expliquerais les étapes de création à suivre pour le projet. Je leur montrerais aussi comment utiliser la gomme réserve, afin qu ils puissent intégrer des mots dans leur B.D. Durant le temps restant au cours, chaque élève choisirait un rêve et le raconterait à leur coéquipier(ère). Puis, ensemble, ils écriraient une courte histoire inventée, en s inspirant des deux rêves racontés. Ensuite, ils surligneraient les éléments essentiels à l histoire pour ensuite les penser en images. Avant de commencer, le rôle de chacun devrait être établi, des esquisses devraient être présentées, ainsi que plusieurs possibilités de titres. Les élèves auront aussi le droit de tracer à la mine avant de peindre avec de la gouache en pain. La partie création du cours s étalerait sur trois ou quatre semaine. Une fois le projet terminé, il y aurait une activité d appréciation et un petit retour sur les apprentissages. Comme je l ai déjà mentionné, j ai eu de la difficulté à élaborer ce projet en raison de la proposition amalgame. Toutefois, le fait de devoir sortir de ma zone de confort m a amené à mieux connaître et à apprécier un genre pour lequel je ressentais peu d intérêt auparavant, celui de la bande dessinée. De plus, il a été agréable de constater que mes intérêts artistiques, ainsi que ma pratique de l art, peuvent nourrir mes projets pédagogiques. Depuis le début de mes études en enseignement des arts visuels et médiatiques, j ai toujours eu l impression de devoir me diviser en deux : un jour je suis l étudianteartiste et le jour suivant, je suis l étudiante-enseignante. Par conséquent, je me questionne régulièrement sur mon choix de carrière, voir même sur mon identité. J ai une passion 6

7 pour à la fois l enseignement et la création, et je crains devoir éventuellement faire un choix entre les deux. Selon moi, l enseignant idéal en arts plastiques est quelqu un qui a reçu une formation en pédagogie et qui a aussi une pratique artistique. Cela n implique pas nécessairement que l enseignant doit faire connaître ses oeuvres à un public, mais je considère qu il devrait au moins avoir une démarche artistique qu il met régulièrement en pratique. De cette façon, il saurait mieux expliquer le processus de création à ses élèves, car il aurait vécu l expérience de nombreuses fois. En outre, un pédagogue en arts qui poursuit une pratique artistique pour son propre plaisir est quelqu un qui selon moi est vraiment passionné par son domaine. Et je crois fortement que les élèves ont besoin d avoir comme modèle un enseignant qui a de la passion et de l enthousiasme. Cela joue une influence sur motivation en classe. Par contre, maintenant que j ai lu le texte de Théberge, je me demande si ma vision de l enseignant idéal est réaliste considérant les changements qu il y a eu dans le programme éducatif du Québec. Celui-ci «demande, de la part de l enseignant, une disponibilité plus grande pour la préparation des cours et pour l acquisition des connaissances et des expériences nécessaires à la transmission de leur contenu.¹» D ailleurs, lorsque j ai fait mon stage II au primaire, je me souviens avoir passé beaucoup de temps à la préparation de mes cours. Cependant, mon enseignante associée semblait me dire qu avec l expérience, la préparation des cours se fait plus rapidement. Est-ce vrai? Je le découvrirai après avoir enseigné pendant quelques années. ¹ André Théberge, L enseignant en arts plastiques : un artiste... 7

Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle

Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle Activité proposée en arts plastiques dans le cadre de la semaine interculturelle Septembre 2008 Cycle : 2e cycle du primaire Durée : 3 périodes de 60 minutes Résumé : En observant les œuvres de Georges

Plus en détail

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 L objectif de cet atelier de pratique est de travailler avec les documents pédagogiques (affiche, carteélève) qui favorisent

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath

Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath 12 octobre 2011 Vol. 1 Dans ma bulle 3 Octobre 2012 Vol. 2 Chacun son style Service de Presse RAGEOT Morgane Roudot / Tél. : 01 45

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Carnet de littérature

Carnet de littérature Carnet de littérature Instruction officielle 2002 «On peut aussi encourager les élèves à se doter d un carnet de littérature qu ils utilisent très librement pour conserver en mémoire les titres des œuvres

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire : Durée : 3-4 périodes ½ période : préparation 2-3 périodes : réalisation ½ période : intégration Proposition de création

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Classe de CP, école du Fayet à Félines 07340. Séquence sur les tableaux de Kor Onclin. Document élaboré par Pascaline Vigne PEMF.

Classe de CP, école du Fayet à Félines 07340. Séquence sur les tableaux de Kor Onclin. Document élaboré par Pascaline Vigne PEMF. Séances objectifs Déroulement Autres propositions Séances en amont (sans connaître Kor Onclin et sans savoir que ses tableaux seraient bientôt dans la classe) Séance 1 Langage & sensibilisation Histoire

Plus en détail

L ANIMALITÉ ET LA SORCELLERIE

L ANIMALITÉ ET LA SORCELLERIE PLAISIRS, DÉPLAISIRS, LE BESTIAIRE AMOUREUX D ANNETTE MESSAGER L ANIMALITÉ ET LA SORCELLERIE Scénario et réalisation : Heinz Peter Schwerfel Coproduction : Centre Pompidou, WDR Artcore Film, Centre Pompidou,

Plus en détail

Français : écrire des textes variés. Arts plastiques : réaliser des créations plastiques personnelles.

Français : écrire des textes variés. Arts plastiques : réaliser des créations plastiques personnelles. Fiche pédagogique Magazine Les Débrouillards Conception: Marie-Claire Daneault Mai 2015 Titre : Rouler en banane Page : 48 Rubrique : Étonnant 100 % vrai Thème : Une voiture originale COMPÉTENCES : Français

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD.

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. est une bande dessinée publiée par les éditions Lombard. - scénario

Plus en détail

Je dois produire, dans le cadre de mon cours La pratique de la peinture : les

Je dois produire, dans le cadre de mon cours La pratique de la peinture : les Mon projet artistique: Je dois produire, dans le cadre de mon cours La pratique de la peinture : les techniques, un diptyque qui questionne le support. L image produite sur les toiles doit avoir un lien,

Plus en détail

Présentation Programme éducatif au niveau primaire : Les mousquetaires de l eau claire

Présentation Programme éducatif au niveau primaire : Les mousquetaires de l eau claire Présentation Programme éducatif au niveau primaire : Les mousquetaires de l eau claire 1- Bonjour à tous, Je suis la capitaine des mousquetaires de l eau claire de la Compagnie de Champlain, Chantal d

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Séance n 3: Myrmidon, entre réalité et imaginaire

Séance n 3: Myrmidon, entre réalité et imaginaire FICHE ENSEIGNANTS 3 1/3, CYCLE 1 Séance n 3: Myrmidon, entre réalité et imaginaire Objectifs Parler sur des images Verbaliser des situations imaginaires Exposer son point de vue et écouter autrui Compétences

Plus en détail

Duplessis et Borduas... l affrontement!

Duplessis et Borduas... l affrontement! 2 e cycle du secondaire Arts plastiques et Univers social Duplessis et Borduas... l affrontement! Cahier de l élève Nom : Groupe : Élaborée par Ginette Beauregard, Cs de la Capitale, AndréeCaroline Boucher,

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Savaria, Nancy Didactique des arts au préscolaire-primaire DID2915 Gr : g. Élaboration d une activité en art destinée à des élèves du préscolaire

Savaria, Nancy Didactique des arts au préscolaire-primaire DID2915 Gr : g. Élaboration d une activité en art destinée à des élèves du préscolaire Savaria, Nancy Didactique des arts au préscolaire-primaire DID2915 Gr : g Élaboration d une activité en art destinée à des élèves du préscolaire Le vitrail de Noël (Arts plastiques) Travail présenté à

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Ecole maternelle les Ramières, PS/MS Classe de Mme Nicolas

Ecole maternelle les Ramières, PS/MS Classe de Mme Nicolas Défi sciences, ville de SORGUES Ecole maternelle les Ramières, PS/MS Classe de Mme Nicolas «Fabriquer un vase pouvant contenir des fleurs et de l eau» Démarche de l enseignante, point de départ pour annoncer

Plus en détail

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire «Les ateliers d écriture», Expérimentation d un outil en Education pour la Santé Patrick Berry sociologue chargé de mission IREPS

Plus en détail

Français: langue d enseignement Compétences: Écrire des textes variés

Français: langue d enseignement Compétences: Écrire des textes variés L élève le fait lui-même à la fin de la deuxième année. En orthographe: Connaitre l orthographe d environ 500 mots Identifier les différents signes: accents: aigu, grave, circonflexe, tréma, cédille, trait

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Les secrets des couleurs 1

Les secrets des couleurs 1 Les secrets des couleurs 1 Les secrets des couleurs L autre jour, mon artiste m a fait une farce. Elle m a demandé de fabriquer du rouge en mélangeant d autres couleurs. J ai pris mes crayons de couleurs

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE Activités éducatives pour les élèves de 6 à 7 ans ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 6 À 7 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ À la suite d une réflexion faite en classe

Plus en détail

Français Arts visuels. «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo»

Français Arts visuels. «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo» Français Arts visuels «La chambre de Van Gogh et la lettre à Théo» Paul Arène Aix-en-Provence Classe de Yannick Magnier MS / GS DELFINO Amélie D INNOCENZO Mylène DI MINO Marion 1 LE PROJET Nous avons travaillé

Plus en détail

Bande dessinée IMG2 Cahier du participant

Bande dessinée IMG2 Cahier du participant Bande dessinée IMG2 Cahier du participant Formation continue dans un contexte d apprentissage en ligne pour l intégration des TIC dans le domaine des arts. Bonne pratic! Description du cours Titre du cours

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario.

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario. À TITRE D INFORMATION : Le présent document vous est fourni à seul titre d information. Un lien URL unique utilisable une seule fois sera fourni aux directions des écoles élémentaires financées par les

Plus en détail

Domaine Déclinaison Activités : un exemple Trier des livres par titre/genre/illustration

Domaine Déclinaison Activités : un exemple Trier des livres par titre/genre/illustration Activités de BCD en maternelle, CP et CE1 Document élaboré par les enseignantes référentes des écoles homologuées de Tananarive à partir du tableau de programmation des activités BCD en ligne sur le site

Plus en détail

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel Prénom et Nom de l élève :... Ecole :... Nom de l enseignant... Nom de l intervenant... Année scolaire... Classe à projet artistique et culturel Domaine choisi L éducation artistique permet à l élève d

Plus en détail

DOSSIER ARTS PLASIQUES ESPE 2014 / 2015

DOSSIER ARTS PLASIQUES ESPE 2014 / 2015 Anthony GASTE M2 GROUPE 3 DOSSIER ARTS PLASIQUES ESPE I) Préambule Pour ce projet de séquence d apprentissage à présenter à la classe de CE1 dont j ai la charge, j ai pris la décision de conserver un thème

Plus en détail

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB NOM DU FICHIER TESSA : Togo_Ma_M1_S2_G_110213 PAYS TESSA : Togo DOMAINE DU MODULE : MATHEMATIQUES Module numéro : 1 Titre du module : Étude du nombre et de la structure

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Document réalisé par Laëtitia Kadur d après le travail de l équipe enseignante d Exideuil De la TPS au CM2 Année scolaire 2013-2014 En juin 2014 avait lieu la projection du film d animation «Les trois

Plus en détail

Le journal de bord et je journal personnel. Types de textes prescrits

Le journal de bord et je journal personnel. Types de textes prescrits J assume mes responsabilités Page 1 de 7 Le journal de bord et je journal personnel Types de textes prescrits Domaine Écriture Lecture Com. orale Participer à une discussion libre 1re 2e 3e 4e 5e 6e 7e

Plus en détail

Projet d Arts Visuels «Quand la sculpture rencontre la couleur»

Projet d Arts Visuels «Quand la sculpture rencontre la couleur» Projet d Arts Visuels «Quand la sculpture rencontre la couleur» Langage oral Histoire de l art Rencontre de différents artistes : Kandinsky, Niki de Saint Phalle, Klein, Malevitch, Van Gogh, Hundertwasser.

Plus en détail

COMMENT L APP0 EST-IL PERÇU PAR LES ETUDIANTS?

COMMENT L APP0 EST-IL PERÇU PAR LES ETUDIANTS? COMMENT L APP0 EST-IL PERÇU PAR LES ETUDIANTS? Retour sur l expérience vécue par les tuteurs et réflexion sur le ressenti des étudiants ETOUNDI Ulrich, HENRIEL Théo, NAHORNYJ Robin Etudiants en 4 ème année,

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant.

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Il existe un chemin plus rapide vers le succès Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Rejoignez Worldwide Leaders Worldwide Leaders Coaching Candidature Renseignez

Plus en détail

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Pour vous donner une vision la plus complète possible de la démarche, le contenu qui vous est présenté ici a été élaboré pour correspondre à une personne

Plus en détail

INSCRIPTION STAGE ATE 2015

INSCRIPTION STAGE ATE 2015 ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Techniques de bureautique 412.AA : «Coordination du travail de bureau» INSCRIPTION STAGE ATE 2015 C est le temps d y penser! 1 Témoignage de Michelle Éthier Enseignante en Techniques

Plus en détail

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année ER Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante La Création Tâche d évaluation sommative Enseignement religieux 1 re année Introduction Tâche d évaluation sommative en enseignement religieux

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

Vidéos sur le Bien-être, le développement personnel et la Psychologie & Coaching en ligne

Vidéos sur le Bien-être, le développement personnel et la Psychologie & Coaching en ligne Vidéos sur le Bien-être, le développement personnel et la Psychologie & Coaching en ligne ossier de presse www.weelearn.fr. L aventure Weelearn : L aventure Weelearn Nous sommes le 10 Février 2010. Je

Plus en détail

Gestion du mental de l archer. (Mental Management System for Archers) Posté le 9 mars 2013 in Mental Management, Sport Psychology

Gestion du mental de l archer. (Mental Management System for Archers) Posté le 9 mars 2013 in Mental Management, Sport Psychology Gestion du mental de l archer (Mental Management System for Archers) Posté le 9 mars 2013 in Mental Management, Sport Psychology Traduction : Vince Tabourier, juillet 2014 Copyright ACINZ 2013 «Il faut

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES. 1 er cycle primaire

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES. 1 er cycle primaire Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire Proposition de création : Durée : 3-4 périodes ½ période : préparation 2-3 périodes : réalisation ½ période : intégration

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

Un système à base d ouvertures faibles

Un système à base d ouvertures faibles Un système à base d ouvertures faibles Fanfan 5 octobre 2008 1 Préliminaires 1.1 Ouvertures faibles, zones du répondant L ouvreur, en majeure, peut avoir un jeu de la valeur d une intervention : mettons

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Séance n 2 : À la rencontre de l histoire

Séance n 2 : À la rencontre de l histoire FICHE ENSEIGNANTS 2 1/3, Cycle 2 Séance n 2 : Objectifs Familiariser les enfants avec les codes de la bande dessinée être capable de lire et de comprendre une bande dessinée Savoir ordonner les étapes

Plus en détail

Dynamiser un projet d écriture avec f acebook. Halimatou Besson, @hali_besson

Dynamiser un projet d écriture avec f acebook. Halimatou Besson, @hali_besson Dynamiser un projet d écriture avec f acebook Halimatou Besson, @hali_besson Origine du projet Comment motiver et impliquer les élèves? Quel projet lancer pour porter mon chapitre? Comment les faire écrire?

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

Le Droit à la Non Discrimination

Le Droit à la Non Discrimination CM1 B -2014- Le Droit à la Non Discrimination Le 5 décembre 2013, Nelson Mandela est décédé à l âge de 94 ans dans son village natal en Afrique du Sud. Une pensée particulière à ce grand pionnier des droits

Plus en détail

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie «Quoi qu elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n est pas elle qu on voit» Roland Barthes «Photographier me permet de me souvenir, de fouiller dans ma mémoire,

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

Haute Ecole Libre de Louvain-en-Hainaut - Partager des pratiques en formation initiale

Haute Ecole Libre de Louvain-en-Hainaut - Partager des pratiques en formation initiale Le sondage du jour Type d outil : Activité rituelle permettant de valoriser les relations et de susciter des activités dénombrement au départ du nombre d'élèves de la classe. Auteur(s) : Pauline Gobert

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

Le ciel et la Terre : lumière et ombres.

Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Fiche De Préparation Séance Discipline : SCIENCES / Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Niveau : Cycle 3 / CM1. Séance 1 Durée : 1h. Pour l enseignant : OBJECTIFS Prise de représentations sur la lumière

Plus en détail

Progression des apprentissages Arts plastiques

Progression des apprentissages Arts plastiques 1 Progression des apprentissages Arts plastiques 24 août 2009 2 Table des matières Présentation 3 Connaissances 4 Utilisation des connaissances 7 Compétence 1 Réaliser des créations plastiques personnelles

Plus en détail

Progression des apprentissages Arts plastiques

Progression des apprentissages Arts plastiques 1 Progression des apprentissages Arts plastiques 24 août 2009 2 Table des matières Présentation 3 Connaissances 4 Utilisation des connaissances 7 Compétence 1 Réaliser des créations plastiques personnelles

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE

SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE Andrée-Caroline Boucher, service national du RÉCIT, domaine des arts RÉSUMÉ DE LA SITUATION Secondaire : facile à adapter au 3e cycle du primaire Il s agit d une

Plus en détail

JOURNAL DU LECTEUR MATHILDE 4 1. collège JEAN MERMOZ rue Henry Martin 31703 Blagnac 2008-2009

JOURNAL DU LECTEUR MATHILDE 4 1. collège JEAN MERMOZ rue Henry Martin 31703 Blagnac 2008-2009 JOURNAL DU LECTEUR MATHILDE 4 1 collège JEAN MERMOZ rue Henry Martin 31703 Blagnac 2008-2009 Cher lecteur, attentionné, courageux, virtuel Attention, Je tiens à te prévenir que dés cette page, tout peut

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet DOSSIER INSCRIPTION DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité CP Centre de Loisirs de Maubourguet SOMMAIRE. Page 2 : actions proposées pour les CP. Page 3 : engagement parental et engagement de l enfant.

Plus en détail

Mathématiques Programmes 2008 La soustraction au CE1

Mathématiques Programmes 2008 La soustraction au CE1 Mathématiques Programmes 2008 La soustraction au CE1 Animation pédagogique Présentation Les programmes 2008 placent désormais la mise en place de la technique opératoire de la soustraction au CE1. Ce changement

Plus en détail

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image Degré : 4P «Sous l océan» Buts Donner une intention précise à son œuvre Distinguer les couleurs chaudes des couleurs froides Appliquer les couleurs en fonction de son intention Associer un sentiment ou

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

Titre : Créer sans laisser de traces Pages : 18 à 21

Titre : Créer sans laisser de traces Pages : 18 à 21 Fiche pédagogique Magazine DébrouillArts Conception : Lynda Savard Novembre 2015 Titre : Créer sans laisser de traces Pages : 18 à 21 Chronique : Dossier COMPÉTENCES : Français : lire des textes variés.

Plus en détail

Vous êtes prêts? Et bien, on y va!

Vous êtes prêts? Et bien, on y va! Un projet... oui mais collectif : METHODO OUTILS... et plus encore Trêve de bavardages : ACCOMPAGNEMENT 5. Qui fait quoi? Quand? Comment? Nous voici au départ de la cinquième étape! Votre projet a pris

Plus en détail

Maquette générale (prof) : Un parcours artistique

Maquette générale (prof) : Un parcours artistique Maquette générale (prof) : Un parcours artistique Maquettegénérale 1 Niveau du CECR : B2/C1 Public : Élèves du secondaire Contexte d enseignement-apprentissage : Cours de FLE Support technologique et matériel

Plus en détail

Peindre une nature morte

Peindre une nature morte Peindre une nature morte Introduction Bonjour mon nom est Nathalie Mantha, je travaille pour le Musée des beaux-arts du Canada, aujourd hui nous allons nous pencher sur les techniques acryliques. Nous

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo

Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo VIDEO, autres modules, ressources et questions à poser sur http://vivredesonblog.com/formation par Ling-en Hsia Dans cette toute première partie,

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

saveur entrepreneuriale Une téléréalité à FICHE DE L ENSEIGNANT FICHE D ACTIVITÉ #1 OBJECTIF PÉDAGOGIQUE

saveur entrepreneuriale Une téléréalité à FICHE DE L ENSEIGNANT FICHE D ACTIVITÉ #1 OBJECTIF PÉDAGOGIQUE Une téléréalité à saveur FICHE D ACTIVITÉ #1 entrepreneuriale OBJECTIF PÉDAGOGIQUE Cette activité amène les élèves à travailler collectivement à l idéation d un concept et à découvrir les diverses qualités

Plus en détail

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE Titre : Le Photo-roman Cycle : 1 e cycle du secondaire, 2 ème année Durée : Étape 2 Nombre d élève : 34 Description de la situation d apprentissage : Pour

Plus en détail

SUR LES TRACES DE CLÉMENT BÉRINI, un des nôtres

SUR LES TRACES DE CLÉMENT BÉRINI, un des nôtres SUR LES TRACES DE CLÉMENT BÉRINI, un des nôtres Activités de 3 e année adaptables à d autres niveaux d'études dessin crayons de couleur Au regard du programme-cadre Éducation artistique, Le curriculum

Plus en détail

Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition

Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition promotion 52-2012 Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition I N S A de Lyon Tristan Delizy Introduction Présentation du projet Ce PPH s intéresse à la scénographie de musée (mettre en espace

Plus en détail

Anne-Marie Pansart. Emotions

Anne-Marie Pansart. Emotions Emotions 17 janvier 1948, artiste plasticienne allie les techniques du dessin, de la peinture et de la photo pour faire transparaître la beauté de la lumière avec passion. Lors de ses études de médecine

Plus en détail

Le Programme de formation. Le premier cycle du primaire. Information aux parents

Le Programme de formation. Le premier cycle du primaire. Information aux parents Le Programme de formation Le premier cycle du primaire Information aux parents Septembre 2000 En septembre prochain, votre enfant sera au premier cycle du primaire, c'est-à-dire qu'il ou elle entrera en

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail