Placo innove pour l efficacité énergétique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Placo innove pour l efficacité énergétique"

Transcription

1 Dossier de Presse 1 er mars 2011 Placo innove pour l efficacité énergétique Aéroblue : le premier revêtement intérieur pour l étanchéité à l air des murs Et toutes les solutions Placo RT 2012 pour les murs, les planchers et les toitures-terrasses Contact presse : Cyrille Maury Communication Tél.: Placoplatre 34, avenue Franklin Roosevelt Suresnes Cedex Tél. : Fax :

2 Efficacité énergétique & RT 2012 Placo s engage pour les bâtiments de demain Le 1 er janvier 2013, avec l avènement de la RT 2012, la construction neuve rentrera dans une nouvelle ère : celle de la performance énergétique et du contrôle qualité renforcé avec la généralisation des bâtiments consommant moins de 50 kwhep/m²/an d énergie primaire. Leader français de l aménagement intérieur, Placo relève ce défi du bâtiment de demain avec un choix de solutions uniques pour isoler les murs, les planchers, les sols et les toitures-terrasses. Un ensemble de produits et systèmes constructifs performants qui permettent de réaliser un bouquet énergétique équilibré et adapté aux exigences des réglementations thermiques à venir. Et pour répondre aux nouvelles exigences de l étanchéité à l air dans l habitat, Placo innove avec Aéroblue, le premier revêtement technique intérieur pour une étanchéité à l air des murs simple, facile et performante. Cette démarche innovation est complétée par la formation à l efficacité énergétique des acteurs de la construction - prescripteurs, négociants, entreprises et artisans -, dans les centres de formation Placo, avec une offre complète de stages Isolation et Aménagement Intérieur, mais aussi sur la route avec l organisation du Placo Energie Tour 2011 pour former et informer les entreprises et les constructeurs de maisons individuelles à la RT 2012 en partenariat avec des experts métiers locaux. Innover pour l avenir Les réglementations thermiques précédentes de 1974, 1988, 2000 et 2005 ont été à chaque fois pour Placo un incroyable moteur d innovation, tout particulièrement pour nos systèmes d isolation en polystyrène, se réjouit Philippe Marivin, directeur Marketing Placoplatre. Nous abordons le challenge de la RT 2012 avec le même enthousiasme et la même mobilisation. Notre ambition est de profiter de notre expertise dans l isolation du bâtiment pour développer des solutions constructives qui répondent aux exigences réglementaires, tout en intégrant la vision globale de l efficacité énergétique et les nécessaires évolutions des métiers de l aménagement et de l isolation. Le revêtement technique Aéroblue est une synthèse parfaite de cette démarche. 2

3 Les points clés de la RT 2012 Afin de répondre aux objectifs fixés par le Grenelle Environnement - diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre d ici la Réglementation Thermique 2012 entrera bientôt en vigueur. Son principe? Améliorer l efficacité énergétique des bâtiments dès leur conception afin que les bâtiments neufs de demain aient de très faibles besoins en énergie. La RT 2012 reprend les principales exigences du label BBC-Effinergie. Elle se veut une réglementation performantielle plus simple et plus lisible. En supprimant les valeurs de référence et les garde-fous de la RT 2005 au profit de 3 exigences de résultats, elle offre une plus grande liberté pour la conception des bâtiments et permet d optimiser pour chacun d entre eux, l isolation de l enveloppe et les performances des équipements. Des exigences de résultats n Une consommation énergétique inférieure à 50 kwhep/m²/an Les exigences de la RT 2012 se positionnent au niveau du label BBC-Effinergie avec une obligation de consommation d énergie primaire maximale (Cepmax) inférieure ou égale à 50 kwhep/m²/an, modulée suivant la localisation géographique, l altitude, la surface moyenne, le type d usage du bâtiment, et les émissions de gaz à effet de serre des énergies utilisées. n Le besoin Bioclimatique Bbiomax Ce nouvel indicateur définit une limitation du besoin en énergie pour le chauffage, le refroidissement et l éclairage. Fourni au moment du dépôt du permis de construire, il valorisera notamment le niveau d isolation, la mitoyenneté et la conception bioclimatique (éclairage naturel, apports solaires ). Les valeurs de référence et les gardes-fous de la RT 2005 disparaissent au profit d une exigence globale qui nécessite de trouver la bonne combinaison de performance thermique pour chaque composant de l enveloppe : les sols, les murs et la toiture. La solution? Penser efficacité énergétique dès la conception du bâtiment. n La température intérieure de confort (Tic réf ) Une température intérieure de référence (Tic réf ) à ne pas dépasser permettra de garantir le confort d été. et des exigences de moyens n Le traitement des ponts thermiques, commencé avec la RT 2005, continue avec une limitation globale. n Le traitement de l étanchéité à l air s intensifie avec une exigence de perméabilité à l air du même niveau que celui du label BBC Effinergie : 0,6 m 3 /(h.m²) en maison individuelle, 1 m 3 /(h.m²) en collectif. n L imposition d une surface minimale pour les baies vitrées pour privilégier l éclairge naturel. NB : pour le résidentiel, la surface des baies devra être supérieure à 1/6 ème de la surface habitable. n L intégration obligatoire des énergies renouvelables, par exemple pour la production d eau chaude sanitaire en maison individuelle. n La sensibilisation des occupants à la consommation d énergie de leur logement Le calendrier w Fin 2010 : publication des textes réglementaires et lancement du moteur de calcul RT 2012 (Th-BCE 2012) développé par le CSTB et un groupe de travail constitué de 40 bureaux d études thermiques et centres techniques. w 28 octobre 2011 : application pour les bâtiments à usages de bureaux ou d enseignement, établissements d accueil petite enfance, et bâtiments d habitation en zone ANRU *. w 1 er janvier 2013 : application à tous les autres bâtiments résidentiels. * Agence Nationale de Rénovation Urbaine 3

4 Les recommandations Placo pour l isolation thermique L énergie la moins chère étant celle que l on n a pas consommée, l isolation thermique du Bâti apporte : n Des performances pérennes : l isolation passive offre des économies d énergie à vie et ne nécessite aucune maintenance particulière. n Le confort des occupants : la fraicheur d un sol ou d un mur mal isolé procure une réelle sensation d inconfort, même dans une maison correctement chauffée. n Une plus grande efficacité des énergies renouvelables : en associant l isolation thermique du bâti à des menuiseries et des portes performantes. Les solutions d isolation Placo, une offre complète pour une enveloppe performante Isolation toiture-terrasse R toiture-terrasse > 6.5 Gamme Stisolétanch Isolation des sols et des planchers Plancher intermédiaire Entrevous Placo Voute Isolation des murs par l intérieur R mur > 4 Placomur Ultra 32 Doublissimo 30 Isolation par l extérieur R mur > 4 Cellomur Ultra Vide sanitaire R plancher > 4 Entrevous Hourdisol ou Voutisol + dalle moulée Stisodall Ultra Terre plein R plancher > 4 Maxidall MI ou Maxissimo + dalle moulée Stisodall Ultra Présentation détaillée des solutions Placo RT 2012 pour l isolation des murs, des planchers et des toitures-terrasses dans l annexe n 1. La chance de pouvoir se préparer à la RT 2012 La RT 2012 va avoir un impact sur tous les métiers du bâtiment, estime Céline Guéret, directrice Marketing Isolation Polystyrène. Architecture, choix des solutions constructives et des produits, chiffrage des prestations, qualité de mise en œuvre ou encore relation avec les autres corps d état tous les acteurs de la construction vont devoir gravir l escalier de la performance énergétique. Heureusement, cette réglementation thermique est vraiment anticipée et il reste presque deux ans sur le marché du résidentiel pour se préparer et se poser les bonnes questions : comment tirer vers le haut son savoir-faire et son organisation? La réponse passe par la maîtrise de la nouvelle réglementation, la bonne connaissance des composantes du chantier, le choix de produits certifiés, la formation des équipes mais aussi une communication suivie entre la maîtrise d ouvrage, la maîtrise d œuvre et les entreprises. 4

5 Dossier de Presse 1 er mars 2011 RT 2012 & Etanchéité à l air Aéroblue : le premier revêtement technique intérieur pour l étanchéité à l air des murs L efficacité énergétique d un bâtiment est directement liée à la maîtrise des flux d air. La réglementation thermique RT 2012 va désormais exiger un contrôle de la perméabilité à l air avant la livraison du bâtiment. Le résultat du test devra être à 0,6 m 3 /(h.m 2 ) de surface chauffée en maison individuelle et à 1 m 3 /(h.m 2 ) en logement collectif. Placoplatre, spécialiste de l aménagement intérieur et de l isolation, propose un procédé innovant : Aéroblue, le premier revêtement technique intérieur projeté, à base de gypse, capable de réduire de façon simple, efficace et pérenne les fuites d air parasites des murs et de leurs liaisons avec les menuiseries et les plafonds. Facile, sa mise en œuvre par projection est particulièrement confortable, accessible à tous, et répond parfaitement aux exigences et aux délais de chantiers. Contact presse : Cyrille Maury Communication Tél.: Placoplatre 34, avenue Franklin Roosevelt Suresnes Cedex Tél. : Fax :

6 L étanchéité à l air, le passage obligé de la RT 2012 Si le traitement de l étanchéité à l air fait partie des nouvelles exigences de la RT 2012 et des labels de performances énergétiques, c est qu il s agit tout simplement du moyen le plus efficace pour baisser la consommation énergétique d un bâtiment. En effet, rien ne sert de prescrire les meilleures solutions techniques en matière d isolation, de chauffage et de ventilation si des fuites d air parasites, aussi petites soient-elles, viennent mettre à mal tous les calculs et détériorer la performance énergétique globale du bâtiment. Où se trouvent les fuites d air? l l l l Façades et planchers Liaison mur/dalle sur terre plein, mur/dalle ou plancher en partie courante Menuiseries extérieures Seuil de porte palière, seuil de porte fenêtre, liaison mur/fenêtre au niveau du linteau Equipements électriques Interrupteurs et prises de courant sur paroi extérieure Trappes et éléments traversant les parois Trappe d accès aux combles, trappe d accès aux gaines techniques D autant plus qu une bonne étanchéité à l air, associée à une ventilation contrôlée et efficace, est l une des conditions indispensables à un système d isolation performant. Pour garantir une valeur de perméabilité à l air inférieure ou égale à 0,6 m 3 /(h.m 2 ) de surface chauffée en maison individuelle et à 1 m 3 / (h.m²) en logement collectif; un test d étanchéité à l air est désormais obligatoire. Les entreprises du gros-œuvre et de l aménagement devront donc respecter scrupuleusement les descriptifs techniques, les règles de l art de la mise en œuvre, et traiter minutieusement tous les points singuliers. Equivalence fuites d air en surface selon les exigences des Réglementations Thermiques 25 à 35% de l air circulant dans une maison provient de défauts d étanchéité de la construction 458 cm² RT 2005 : valeur par défaut 282 cm² RT 2005 : valeur de référence 211 cm² RT 2012 & BBC : valeur de référence 6

7 Aéroblue Une solution innovante et performante Aéroblue est un revêtement technique intérieur à base de gypse permettant de renforcer les performances d étanchéité à l air de l habitat. Cette technique innovante bénéficie d un pass innovation en cours de validation auprès du CSTB. Rapide, efficace et pérenne le revêtement technique Aéroblue, de couleur bleue, contribue activement à l amélioration de l efficacité énergétique du bâtiment en traitant les fuites d air parasites de la maçonnerie et les points singuliers : liaisons avec les menuiseries extérieures et les plafonds. Très élaborée, sa formulation spécifique associe une excellente adhérence, une capacité à assurer une étanchéité à l air parfaite en 5 mm d épaisseur seulement sans nécessité de lissage et un délai de séchage très court (48h). Destiné au résidentiel neuf, le revêtement technique Aéroblue s applique sur tous types de supports maçonnés par projection sur l intégralité des murs dits froids avant la mise en œuvre de l isolation intérieure : doublages collés ou doublages sur ossatures. Le revêtement technique Aéroblue, des avantages exclusifs : n Amélioration des performances d étanchéité à l air des doublages (collés ou sur ossatures) du bâtiment en réduisant les fuites d air. n Traitement simultané des murs et des jonctions menuiseries/maçonnerie et plafond/maçonnerie. n Simple à mettre en œuvre : meilleure productivité sur chantier grâce à son application par projection. n Performant et rapide : sa mise en œuvre s adapte aux techniques constructives actuelles sans perdre d espace. n Pratique : solution s appliquant sur tous les supports maçonnés (brique de structure, béton cellulaire, parpaings,béton banché et les menuiseries bois, PVC, aluminium). n Pérenne : le revêtement Aéroblue est projeté directement sur le gros oeuvre, limitant ainsi les risques de dégradation dans le temps. n Environnemental : à base de gypse, Aéroblue est un produit naturel et recyclable. Aéroblue, la preuve par l exemple Nous avons réalisé plus d une vingtaine de chantiers tests sur des constructions respectant les normes en vigueur et nous avons obtenu des gains sur les mesures d étanchéité à l air de 60 à 90%, explique François Accambray, Chef de Groupe Plâtres, Enduits et Revêtements Technique. Le dernier exemple en date concerne une maison individuelle d environ 80 m² à Saint Varent (79), où nous sommes passés d une perméabilité à l air de 0,97 m 3 /(h.m²) à une perméabilité à l air de 0,27 m 3 /(h.m²). 7

8 Une mise en oeuvre simple et rapide Le revêtement technique intérieur Aéroblue peut être projeté sur différents supports tels que briques de structure, parpaings, béton cellulaire, béton banché ainsi que sur les contours des menuiseries bois, PVC et aluminium. Le produit s applique directement par projection dans la zone chauffée sur l intégralité des murs maçonnés dits froids avant la mise en œuvre de l isolation intérieure, cela doit être effectué une fois le hors d eau/hors d air obtenu. La projection peut se faire avant ou après la pose des plafonds en plaques de plâtre. Dans le cas d une pose des plafonds avant la projection, les câbles électriques et les fluides doivent être positionnés. La préparation Dépoussiérer et nettoyer les supports et protéger les menuiseries et les fourrures, si doublages sur ossature, avec un film plastique de protection spécial menuiserie. Pour les menuiseries aluminium, il convient d appliquer au préalable le primaire d accrochage Lutèce Contact Plus. Dans le cas de supports très absorbants (béton cellulaire) ou par temps chaud, pulvériser le primaire Lutèce Régulateur de fond dilué. L application Après sa préparation avec de l eau, la mise en œuvre d Aéroblue se réalise en 2 passes et de manière mécanique avec une machine à projeter spécifique PFT Ritmo Power Coat ou une machine à plâtre adaptée. 1 ère passe : projection de 3 mm environ sur tous les pans du mur. Poser une bande de grille de verre au niveau des jonctions entre les différents supports et la noyer dans Aéroblue. 2 e passe : projection de 2 mm environ sur chaque pan de mur, moins de 30 minutes après la première passe et recouvrir les bandes grillagées. La mise en œuvre est rapide : 1/2 journée pour réaliser une maison de 100 m². Le temps d attente est très court (48 h) avant la pose de l isolant.. 8

9 Une formation complète à la RT 2012 Placo Energie Tour 2011 : 12 villes étapes pour tout savoir Du 3 mars au 15 avril 2011, le Placo Energie Tour part sur les routes de France. Au programme, 24 réunions régionales animées en partenariat avec des experts locaux des métiers de la thermique et de l étanchéité à l air pour former et informer, sur 2 jours, les entreprises et les constructeurs de maisons individuelles des mutations induites par l arrivée de la RT 2012 et les aider à aborder ces changements en toute sérénité. Point fort de ce road-show éminemment convivial : la présentation d Aéroblue et de l offre Isolation Placo RT La formation professionnelle Placo Les centres de formation Placo proposent en 2011 un cursus de stages théoriques (La thermique du bâtiment) et pratiques (sensibilisation à l étanchéité à l air, les solutions pour une maison à basse consommation en neuf) pour maîtriser toutes les facettes de l isolation thermique et de l étanchéité à l air. Contact : Mail : Des sessions de formation Aéroblue dès le mois de mai 2011 Pour accompagner le lancement d Aéroblue, une formation à L étanchéité à l air par projection est mise en place dans les centres de formation Placo. Les premières sessions débuteront sur les sites de Vaujours (93) et de Chambéry (73) en mai

10 Efficacité énergétique Les solutions Isolation Placo RT 2012 ANNEXE Seul industriel du Bâtiment présent à la fois dans l isolation des sols et des planchers, l isolation intérieure et extérieure des murs et l isolation des toitures-terrasses... Placo a élaboré une sélection de produits et de systèmes constructifs optimisés en terme de résistances thermiques et d épaisseurs, afin de réaliser un bouquet énergétique équilibré respectant l ensemble des exigences de la RT 2012, tout en maîtrisant les surcoûts de construction. uisolation toiture-terrasse R toiture-terrasse > 6.5 Gamme Stisolétanch visolation des sols et des planchers Plancher intermédiaire Entrevous Placo Voute yisolation des murs par l intérieur R mur > 4 Placomur Ultra 32 Doublissimo 30 y u z v w x w Terre plein R plancher > 4 Maxidall MI ou Maxissimo + dalle moulée Stisodall Ultra zisolation par l extérieur R mur > 4 Cellomur Ultra xvide sanitaire R plancher > 4 Entrevous Hourdiso l ou Voutisol + dalle moulée Stisodall Ultra 10

11 Isolation des murs par l intérieur Objectif : R mur > 4 Placo propose une gamme complète de complexes de doublages collés associant des isolants en polystyrène expansé (PSE) graphité à haute perfomances thermiques ou thermo-acoustiques et des parements en plaques de plâtre variés - hydrofuge, résistance aux chocs, isolation acoustique... - afin d apporter économie d énergie et confort de vie pour tous les types de bâtiments en neuf et en rénovation. Les solutions Placo doublages collés par performances et zones climatiques n Placomur Ultra 32 Le nouveau standard de l isolation thermique Par ses hautes performances thermiques (λ = 0,032 W/m.K), sa simplicité de mise en œuvre et son excellent rapport qualité/prix, le doublage collé Placomur Ultra 32 permet d atteindre les niveaux de performance requis par la RT 2012 quel que soit le support. La version Placomur Ultra 32 Phonique apporte plus de confort acoustique. Caractéristiques techniques - 3 dimensions (mm) : 1200 x 2500, 2600, épaisseurs (mm) : 10/ à 10/ versions : Standard et Premium (BA 10) - Marine, Impact et Phonique (BA 13) - Résistance thermique : R (m².k/w) de 2,55 (10/13+80) à 4,10 (10/13+130) - Certification ACERMI : 03/081/361 n Doublissimo 30 l isolation hautes performances thermo-acoustiques Conçu avec la dernière génération de PSE graphité et élastifié, Doublissimo 30 associe une conductivité thermique record (λ = 0,030 W/m.K) à une excellente amélioration acoustique pouvant atteindre 16 db sur supports creux. Il est tout particulièrement destiné aux logements collectifs et aux bâtiments tertiaires et permet de répondre à la NRA et aux labels Qualitel. Caractéristiques techniques - 3 dimensions : 2500, 2600 et épaisseurs (mm) : à versions : Standard, Marine et Impact - Résistance thermique : R (m².k/w) de 2,40 (13+70) à 4,40 (13+130) - Certification ACERMI : 09/081/537 - Norme NF Iso Raport d essai n AC

12 Isolation par l extérieur Objectif : R > 4 L isolation thermique par l extérieur pemet d isoler les murs efficacement sans toucher aux aménagements intérieurs et en conservant toute la surface habitable. Cette technique, qui permet de supprimer les ponts thermiques des planchers et refend et de réaliser, par la même occasion, le ravalement de la façade, nécessite de traiter avec la plus grande attention les points singuliers : soubassement, menuiseries extérieures, balcon, fixation des réseaux... n Cellomur Ultra Le panneau en PSE graphité à très hautes performances thermiques, Cellomur Ultra se pose par collage et/ou fixation mécanique sur le mur support avec une finition enduit. Le large choix d épaisseurs (jusqu à 300 mm) répond à toutes les performances demandées En complément, le panneau de forte densité Stisol Soubassement permet de réaliser l'isolation par l'extérieur des soubassements. Caractéristiques techniques - Dimensions (mm) : 500 x Epaisseurs d isolant (mm) : 50 à Conductivité thermique λ = 0,032 W/m.k - Résistance thermique : R (m².k/w) de 0,6 à 6,5 Isolation des toitures-terrasses Objectif : R > 6,50 Placo propose un ensemble de panneaux en polystyrène ignufigé destinés à l isolation thermique des toitures-terrasses et toitures inclinées inaccesibles en neuf et en rénovation. Des solutions légères pour la manutention et l allègement des structures, faciles à découper et rapides à poser sur chantier. n La gamme Stisolétanch La nouvelle gamme Placo apporte de très fortes résistances thermiques (R = 6,90 en 250 mm) aux toitures-terrasses sous étanchéité, accessibles ou non, sur support maçonné, bois ou acier. Elle se compose de plusieurs panneaux PSE et systèmes complémentaires permettant d isoler tous les types de bâtiments. Citons, Sitsolétanch en nouvelles épaisseurs, Stisoltoit Bac pour le toitures métalliques ou encore Stisolétanch Protect (isolants PSE + laine de roche) pour les toitures des ERP. Toutes ces solutions sont compatibles avec les toitures-terrasses végétalisées et photovoltaïques. 12

13 Isolation des sols et des planchers Avec la RT 2012, l isolation thermique des planchers est une priorité absolue : les déperditions en périphérie et à travers les planchers bas sur terre plein, vide sanitaire et haut de sous-sol peuvent représenter jusqu à 27% des déperditions totales d une habitation. Si les exigences varient selon la zone géographique et les performances des autres parois et des équipements, jouer la carte de la haute isolation des planchers permet de s assurer de performances pérennes, qu il sera très difficile à améliorer par la suite. Placo propose une gamme complète d entrevous et de panneaux PSE pour toutes les configurations de planchers : vide sanitaire, haut de sous-sol, passage extérieur et plancher d étage. La nouvelle offre Duo répond aux exigences de la RT 2012, diminue les ponts thermiques et facilite l installation d un chauffage par le sol, une solution désormais prescrite dans plus de 60% des maisons individuelles. Sur vide sanitaire : R plancher > 4 n Solution Duo Entrevous Hourdisol ou Voutisol + dalle moulée Stisodall Ultra En associant des entrevous PSE Voutisol ou Hourdisol (Up minimum = 0,23) et une isolation sous chape en panneaux PSE Stisodall Ultra (Ep mini 39 mm) la solution plancher Duo permet de diminuer les ponts thermiques, d installer un plancher chauffant et d obtenir une très bonne performance thermique globale du plancher bas sans augmenter l épaisseur d isolant sous chape. Sur terre plein : R plancher > 4 n Solution Duo panneau Maxidall MI ou Maxissimo + dalle moulée Stisodall Ultra Cette isolation mixte associe une isolation sous dallage en dalle Maxissimo (ép. 61 mm) ou Maxidall MI (et une isolation sous chape en dalles Stisodall Ultra (ép. 62 mm), la solution plancher Duo permet de diminuer les ponts thermiques, d installer un plancher chauffant et d obtenir une très bonne performance thermique globale du plancher bas sans augmenter l épaisseur d isolant sous chape. Pour une performance accrue, choisir le panneau Maxissimo sous dallage. Plancher intermédiaire n Entrevous Placo Voute Avec un profil exclusif et une technologie moulée, l entrevous Placo Voute joue le rôle de rupteur thermique partiel pour les planchers d étages des maisons individuelles et des logements collectifs. Sa légèreté permet de réduire la pénibilité sur les chantiers et d améliorer la productivité. Une performance complétée par la pose d un plafond suspendu Placostil. 13

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? Pour réduire les déperditions de chaleur Améliorer l efficacité énergétique Faire des économies d énergie Réduire les flux d air non maîtrisés Améliorer

Plus en détail

Aéroblue, l étanchéité à l air entre dans une nouvelle ère.

Aéroblue, l étanchéité à l air entre dans une nouvelle ère. > Direction Régionale Paris-Nord-Normandie Z.I. Le Meux - 3, rue du Tourteret - 60880 Le Meux Téléphone : 03 44 41 70 71 - Fax : 01 46 25 48 37 Dépt. : 02, 18, 27, 28, 45, 59, 60, 62, 75, 76, 77, 78, 80,

Plus en détail

Isolation et confort thermique

Isolation et confort thermique Réglementation / Isolation et confort thermique Isolation et confort thermique Réglementation Soigner l isolation thermique et hygrothermique d un bâtiment a un double effet : assurer un confort d utilisation

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

Placomur Ultra 32. Le nouveau standard de l isolation. Janvier 2010 - F3995

Placomur Ultra 32. Le nouveau standard de l isolation. Janvier 2010 - F3995 Placomur Ultra 32 Le nouveau standard de l isolation Janvier 2010 - F3995 Gamme Isolation 1 2 Placomur Répondant efficacement, aujourd hui comme demain, aux exigences des réglementations thermiques, Placomur

Plus en détail

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement Cadre réglementaire Rappel : délai d application

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005 THERMIQUE RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Construire une maison bien isolée et faiblement consommatrice d énergie est devenu une priorité. Les systèmes constructifs en béton sont d ores et déjà prêts

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement SEMIN TECHNIC, étanchéité à l air ] Étanchéité à l air Les murs extérieurs, plancher, toiture, portes et fenêtres constituent l enveloppe d un bâtiment. C est elle qui sépare le milieu intérieur du milieu

Plus en détail

seules les performances comptent!

seules les performances comptent! PLâTRES ISOLATION doublages Prégymax 29.5 seules les performances comptent! th th thermique et acoustique Prégymax 29.5 GARDEZ UNE LONGUEUR D AVANCE Fort du succès de PRÉGYMAX 32, Lafarge Plâtres innove

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 Réglementation thermique 2012 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 La règlementation thermique 2012 (RT2012) - Plan 1 RT2012 : Généralisation des principes

Plus en détail

Le doublage haute performance thermique et acoustique Polyplac Phonik

Le doublage haute performance thermique et acoustique Polyplac Phonik Polyplac Phonik RT 01 Tout est plus simple avec Knauf! Longueurs : 0, 00, 800 et 3000 mm Largeur : 100 mm épaisseur de l isolant : de 40 à 140 mm Conforme à la norme NF EN 13 Performances thermiques :

Plus en détail

Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012

Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012 24330 Saint Laurent-sur-Manoire, Dordogne web : www.odetec.fr Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012 Sources des illustrations : Réglementation thermique «Grenelle

Plus en détail

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton.

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Maisons Individuelles THPE et BBC Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Principes des solutions étudiées dans le cadre de la Réglementation Thermique concernant les prestations courantes

Plus en détail

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E BBC-EXPERTISE Expert en Rénovation Enérgétique Certifié 1 Présentation Prestations [BBC-EXPERTISE] CHANGEMENT DE DESTINATION

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 1974 : premier choc pétrolier. La France prend conscience de la nécessité d économiser ses ressources énergétiques.

Plus en détail

Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active

Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active 20/03/2012 Olivier Servant Saint-Gobain Habitat France Directeur des marchés Les lois Grenelle pour les Bâtiments Neufs

Plus en détail

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin

Les réglementations thermiques dans les existants. Jacques Faucher - DREAL Limousin Les réglementations thermiques dans les existants Jacques Faucher - DREAL Limousin 1 RÉGLEMENTER SENSIBILISER INCITER RT existants : les grands principes À quel moment de la vie d un bâtiment? À l occasion

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Produit Breveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Toiture-Terrasse Combles Sous-toiture Haut d étage Haut

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour décembre 2012 Introduction La règlementation Thermique 2012 est entrée en vigueur en octobre 2011 pour les logements situés en zone ANRU. Elle

Plus en détail

Le BBC et son Label ZAC du Centre Ville Ilot Stalingrad Résidence Mosaïque Samedi 22 juin 2013 Le Label BBC - effinergie Pour les constructions neuves : c est concevoir et réaliser des bâtiments dont la

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

La brique Monomur Terre Cuite. La réponse à la RT 2012

La brique Monomur Terre Cuite. La réponse à la RT 2012 La brique Monomur Terre Cuite La réponse à la RT 2012 Dès le 1 er janvier 2013, dans le prolongement du Grenelle de l environnement, une nouvelle réglementation thermique (dite RT 2012 par les professionnels)

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

économies d énergie Isoltop RT 2012 RT2012

économies d énergie Isoltop RT 2012 RT2012 Le Grenelle de l environnement a prévu la mise en œuvre d un programme de réduction des consommations énergétiques des bâtiments, avec deux objectifs majeurs: la généralisation des bâtiments basse consommation

Plus en détail

Les règles de l isolation

Les règles de l isolation 3 Les règles de l isolation Étape 1 : assurer une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques. En plus de jouer un rôle de barrière contre les déperditions thermiques, l isolation des

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Journée Adhérents AIDELEC 18/11/2011 Présentée par : Caroline Dreumont BE thermique EN&CO Jean-Luc Bonnot - BE Fluides RUBIN VARREON 1 Plan de présentation Le bâtiment

Plus en détail

Comment construire une maison en béton économiquement BBC?

Comment construire une maison en béton économiquement BBC? Comment construire une maison en béton économiquement BBC? Réalisation du second œuvre, des équipements et du test de perméabilité à l air (4/4) Réalisation du second œuvre Pose des menuiseries Menuiseries

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE Des équipements performants pour une consommation d énergie réduite Ventilation performante (naturelle, naturelle assistée, simple flux, double flux...) Energies

Plus en détail

Un atout pour la RT 2012!

Un atout pour la RT 2012! LE COFFRE DE VOLET-ROULANT, Un atout pour la RT 2012! LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES LES CARACTÉRISTIQUES THERMIQUES DES COFFRES POURQUOI UN COFFRE EST INDISPENSABLE EN BBC? LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES

Plus en détail

SlimVac. L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus. R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm. + 2,5 m 2.

SlimVac. L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus. R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm. + 2,5 m 2. + 1,8 m 2 + 2,5 m 2 + 1,6 m 2 R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm λ 0,007 SlimVac L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, LE DÉFI DE

Plus en détail

La maison basse consommation. Les Fondamentaux. N 4 Août 2009 Information Presse

La maison basse consommation. Les Fondamentaux. N 4 Août 2009 Information Presse La maison basse consommation Les Fondamentaux N 4 Août 2009 Information Presse La maison basse consommation La maison basse consommation Les Réglementations Thermiques pour le neuf et l'existant ainsi

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

Tout savoir sur la Réglementation Thermique

Tout savoir sur la Réglementation Thermique Tout savoir sur la Réglementation Thermique 1 La RT pour le neuf La Réglementation Thermique 2005 s applique aux constructions neuves : Pour diminuer leur consommation d énergie Pour améliorer leur confort

Plus en détail

>I En savoir plus I Thermique

>I En savoir plus I Thermique g Un peu d histoire n Choc pétrolier en 1973 Prise de conscience de notre totale dépendance au pétrole Nécessité de maîtrise de la consommation énergétique dans le secteur du bâtiment n Protocole de Kyoto

Plus en détail

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 MAITRE D OUVRAGE CHB - COOP HABITAT BOURGOGNE 69 Avenue Boucicaut 71100 CHALON SUR SAÔNE Tél : 03 85 46 16 63 - Fax : 03 85 46 55 32 ARCHITECTE NAOS ATELIER D ARCHITECTURE

Plus en détail

Fiche d Information - Étude Thermique

Fiche d Information - Étude Thermique Fiche d Information - Étude Thermique 7, Grande Rue 84370 BEDARRIDES Tél. : 04.90.22.85.30 Fax : 04.90.22.85.31 e-mail : new-tec@orange.fr Site : www.new-tec.fr Références constructeur ou code avantage

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour août 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction La règlementation Thermique 2012 s applique à tous les logements

Plus en détail

Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio)

Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio) Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio) Votre construction devra respecter au minimum les performances énoncées ci-dessous. En cas de non-respect de ces points Les sanctions pourront être civiles

Plus en détail

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE L'ISOLATION TRIPLE GARANTIE 1. Garantie Performances : les laines minérales les plus efficaces du marché La gamme G3 offre la meilleure

Plus en détail

ISOPRÉ. Le prémur à isolation extérieure qui reste à l intérieur

ISOPRÉ. Le prémur à isolation extérieure qui reste à l intérieur Le prémur à isolation extérieure qui reste à l intérieur ISOPRÉ 2 3 Choisir L ISOPRÉ C est bénéficier des avantages du prémur : Une solution sur-mesure Optimisation de la main-d œuvre et réduction des

Plus en détail

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Une maison en briques des années 1920 à Vanves avec un petit jardin. Un cadre idéal, si

Plus en détail

Les 5 à 7 de l éco-construction

Les 5 à 7 de l éco-construction Les 5 à 7 de l éco-construction Retrouvez les conférences sur www.ifb42.com La RT2012 Le confort d été Performances des menuiseries extérieures Humidité et transfert de vapeur d eau dans les parois Les

Plus en détail

La rénovation thermique des copropriétés

La rénovation thermique des copropriétés La rénovation thermique des copropriétés Isolation thermique par l extérieur (façades, toitures, planchers bas) ASDER - Chambéry Mardi 19 mars 2013 François Sivardière Chargé de mission Copropriétés L

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX BLOCS ISOLANTS COFFRANTS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX LA FORMULE GAGNANTE POUR UN BÂTI DURABLE ET PERFORMANT SYSTÈME

Plus en détail

MAITRISEZ VOS CONSOMMATIONS

MAITRISEZ VOS CONSOMMATIONS Avis Technique N 3/07-529 MAITRISEZ VOS CONSOMMATIONS D énergie Distribué par : FIMUREX PLANCHERS-ACOR 36, avenue de Thionville - B.P. 90723 57147 WOIPPY Cedex Tél. : 03 87 31 03 31 - Télécopie : 03 87

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012

La Réglementation Thermique 2012 La Réglementation Thermique 2012 La réglementation thermique 2012 ou RT 2012 est le fruit d une réflexion de deux ans des acteurs des différents secteurs du bâtiment, faisant suite au dernier Grenelle

Plus en détail

Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1

Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1 Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1 RT2012 et logement collectif 19 mars 2012 2 Demain : la RT 2012! 19 mars 2012 3 1 Le respect du Bbio Β Bio max Β

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES LES BÂTIMENTS MÉDITERRANÉENS PERFORMANTS JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES RT 2012 C est quand qu on va où? André POUGET Sommaire Domaine d application 3 exigences de performances globales Coefficient

Plus en détail

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BATIMENTS EXISTANTS et l'innovation Limoges Ester Technopole lundi 13 février 2012 Appel à projets "innovation en éco-réhabilitation

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN - Jacques DALIPHARD - Pascal LOCOGE Colloque CIDB du 26 novembre 2008 Bâtiments existants Les

Plus en détail

Mai 2009 - F4001 THERMIE PSE RT - DPE DPE NEUF. Économies d énergie Le polystyrène, votre partenaire économie

Mai 2009 - F4001 THERMIE PSE RT - DPE DPE NEUF. Économies d énergie Le polystyrène, votre partenaire économie Mai 2009 - F4001 RT DPE AIDES RÉNO NEUF RT - DPE PSE THERMIE Économies d énergie Le polystyrène, votre partenaire économie Le bâtiment au cœur des économies d énergie En 1997, la France a pris des engagements

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat 14 Les performances thermiques des matériaux

Plus en détail

Démarche passive - Illot bossuet. Principaux indicateurs de performance

Démarche passive - Illot bossuet. Principaux indicateurs de performance 1 Contexte et objectif Maitre d ouvrage : Résidences de l Orléanais Architecte : GA Architecture AMO passif : FIABITAT Concept > 5 maisons passives mitoyennes, 3 T4 + 2 T5 508 m² shab > Réalisation Orléans

Plus en détail

Le doublage haute performance Polyplac

Le doublage haute performance Polyplac Le doublage haute performance Polyplac RT 01 Tout est plus simple avec Knauf! Longueurs standards : 500, 600, 700 mm Autres longueurs : 800, 3000 mm Largeur : 100 mm épaisseur de l isolant : de 0 à 140

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Troisième édition Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Sommaire Sommaire Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat

Plus en détail

Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments

Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments Critt Bois Epinal 8 décembre 2010 Intervention Placo : Simon Fourniau chef de groupe 1 2 2 Pourquoi améliorer la qualité de l air intérieur?

Plus en détail

Formation. Logements BBC à ossature métallique

Formation. Logements BBC à ossature métallique Formation Logements BBC à ossature métallique Module 1 La RT2012 Comprendre les enjeux de la nouvelle réglementation thermique, identifier les principales exigences et acquérir des notions de thermique

Plus en détail

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Les Certificats d économies d énergie Bâtiments et Collectivités locales Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Charbonnier Sylvie Opérations élémentaires Isolation Sommaire : Opérations

Plus en détail

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 LE PLUS IMPORTANT: RESPECT DE LA RT 2012. Pour les permis déposés à partir du 01/01/2013 1 / Lors du dépôt de permis de construire il faudra fournir une

Plus en détail

DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE

DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE Logements individuels Collectifs Établissement de santé Enseignements Hôteliers Centres commerciaux Neuf Rénovation R, la nouvelle valeur

Plus en détail

La Rénovation. N 3 Octobre-Novembre 2008 Information Presse. Les Fondamentaux. pour améliorer la performance énergétique

La Rénovation. N 3 Octobre-Novembre 2008 Information Presse. Les Fondamentaux. pour améliorer la performance énergétique La Rénovation pour améliorer la performance énergétique Les Fondamentaux N 3 Octobre-Novembre 2008 Information Presse La Rénovation pour améliorer la performance énergétique La Rénovation pour améliorer

Plus en détail

Sensibilisation «Perméabilité à l air» Thierry MARTIN - Directeur Sud - NRJ-DIAGS

Sensibilisation «Perméabilité à l air» Thierry MARTIN - Directeur Sud - NRJ-DIAGS Sensibilisation «Perméabilité à l air» Thierry MARTIN - Directeur Sud - NRJ-DIAGS Qui sommes nous? Un spécialiste du diagnostic post construction Diagnostic Performance Energétique Obligatoire pour toutes

Plus en détail

La Perméabilité à l air ou comment aller vers le BBC

La Perméabilité à l air ou comment aller vers le BBC La Perméabilité à l air ou comment aller vers le BBC 1 Le LABEL BBC «effinergie» en MI Passe par 2 obligations Choix constructif et technique Structure Isolation Ventilation Source de chauffage Production

Plus en détail

RT 2012 RT 2012. Réglementation thermique. structure en acier. Réglementation thermique. et bâtiments à

RT 2012 RT 2012. Réglementation thermique. structure en acier. Réglementation thermique. et bâtiments à Réglementation thermique RT 0 et bâtiments à structure en acier Réglementation thermique Textes, dates de mise en application et attestations Textes de référence : Décret n 00-69 du 6 octobre 00 relatif

Plus en détail

Isolation Thermique par l Intérieur (ITI) SOLUTIONS TERRE CUITE. La solution la plus performante au plan énergétique et économique

Isolation Thermique par l Intérieur (ITI) SOLUTIONS TERRE CUITE. La solution la plus performante au plan énergétique et économique SOLUTIONS TERRE CU BÂTIMENTS D HABITATION COLLECTIVE Isolation Thermique par l Intérieur () Etude comparative avec l * La solution la plus performante au plan énergétique et économique * : Isolation Thermique

Plus en détail

La thermique dans le bâtiment

La thermique dans le bâtiment La thermique dans le bâtiment I] Les modes de propagation de la chaleur : La conduction : La transmission de chaleur par conduction se fait à travers un ou plusieurs éléments en contact direct. Le flux

Plus en détail

A. Toitures terrasses support d étanchéité 154

A. Toitures terrasses support d étanchéité 154 > Guide de choix... 152 A. Toitures terrasses support d étanchéité 154 B. Combles et rampants 157 www.placo.fr 151 Guid Isolation du Bâti 4. Isolation des toitures Guide de choix Isolation des toitures

Plus en détail

Performance Energétique du Bâtiment et RT2012

Performance Energétique du Bâtiment et RT2012 Performance Energétique du Bâtiment et RT2012 5 juin 2012 ORLEANS Opération réalisée avec le soutien financier de l Union Européenne, de l Etat et de la Région Centre : Programme La Règlementation Thermique

Plus en détail

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires les fenêtres aluminium MILLET & la rt 0 la réponse aux exigences réglementaires La Réglementation Thermique 0 s applique d ores et déjà pour les bâtiments neufs du secteur tertiaire, public et les bâtiments

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

MAISON D EXCEPTION EN mi335

MAISON D EXCEPTION EN mi335 La garantie d économies à long terme MAISON D EXCEPTION EN mi335 Crédit photo : Maisons 4807 Crédit photo : Maisons 4807 La maison à basse consommation d énergie (BBC) En vigueur au 1 er janvier 2013 pour

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

3 Les évolutions du procédé constructif

3 Les évolutions du procédé constructif 3 Les évolutions du procédé constructif 3.1 Trame Nous avons fait évoluer la trame de 2,70 m x 5,40 m vers 3 m x 6 m pour faciliter la prise en compte des contraintes d accès des personnes à mobilité réduite.

Plus en détail

Doublage haute performance thermique Polyplac

Doublage haute performance thermique Polyplac Doublage haute performance thermique Polyplac R 01 lus s impl avec e Kna Tout e T st p uf! Le produit : présentation Longueurs standard : 500, 600, 700 mm Autres longueurs : 800, 3000 mm Polyplac est le

Plus en détail

Présentation du concept

Présentation du concept Label THPE RT 2005 2 niveaux d isolation disponibles Maisons INOV en clos couvert avec garantie décennale Version B du 11 mail 2009 SOMMAIRE Présentation du concept... 3 Descriptif du clos couvert des

Plus en détail

Comprendre pour mieux choisir.

Comprendre pour mieux choisir. Comprendre pour mieux choisir. Qu est-ce qu une réglementation thermique? Quels sont les avantages de faire construire un appartement RT2012? Qu est-ce que la réglementation thermique française? De tous

Plus en détail

Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers.

Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers. Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers. Le sol, seule surface avec laquelle nous sommes toujours en contact, représente 15% des pertes calorifiques du bâtiment.

Plus en détail

Mise en place d une énergie renouvelable obligatoire en maison(s) individuelle et groupées

Mise en place d une énergie renouvelable obligatoire en maison(s) individuelle et groupées Besoin bioclimatique inférieur au Bbio max Attestation à remettre au permis de construire Consommation d énergie primaire inférieure au Cep max Etude à finaliser avant le début de la construction Température

Plus en détail

PRÉGY CHRONO RÉNO. Système isolant autoportant. Le doublage qui révolutionne la rénovation FRANCE FABRIQUÉ EN

PRÉGY CHRONO RÉNO. Système isolant autoportant. Le doublage qui révolutionne la rénovation FRANCE FABRIQUÉ EN PRÉGY CHRONO RÉNO Le doublage qui révolutionne la rénovation Système isolant autoportant FABRIQUÉ EN FRANCE PRÉGY CHRONO RÉNO Un système complet de mise en œuvre Avec le système PRÉGY CHRONO RÉNO, vous

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

CONSTRUCTIONS PLAFONDS À OSSATURE BOIS

CONSTRUCTIONS PLAFONDS À OSSATURE BOIS CONSTRUCTIONS PLAFONDS À OSSATURE BOIS 294 LES SOLUTIONS PLACO POUR LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS P.296 DESCRIPTION & MISE EN ŒUVRE DES SOLUTIONS A Mur de construction ossature bois avec plaques Placo

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012. Zoom sur l air et l eau. Sika, Les solutions Sika. partenaire de vos ambitions

Réglementation Thermique 2012. Zoom sur l air et l eau. Sika, Les solutions Sika. partenaire de vos ambitions 010 00 dessine l arrivée des bâtiments à énergie positive, d ici 00. Tél.: 01 49 9 80 00 Fax : 01 49 9 84 5 des notices produits disponibles sur. Thermique à nos clients et utilisateurs, des solutions

Plus en détail

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE Ecole des Métiers de l Environnement Campus de Ker Lann Rennes 35170 BRUZ Tél. : 02.99.05.88.00./ Fax. : 02.99.05.88.09. http://www.ecole-eme.com Auteurs : BOTREL Yohann Section : DEPS EREE DESGRANGES

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 Etanchéité à l air RT 2012 rappel Objectif de la RT 2012 Réduire les consommations d énergie et les émissions de gaz à effet de serre Cep < 50 kwh/m 2 /an

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Montreuil, le 10 mars 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Réunion Intermédiaire Florent LOUSSOUARN DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES Bâtiments avant 1974 1 er choc pétrolier RT 74 Décret affichage

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

BIEN CHOISIR SA SOLUTION COMPLEXES DE DOUBLAGE

BIEN CHOISIR SA SOLUTION COMPLEXES DE DOUBLAGE BIEN CHOISIR SA SOLUTION COMPLEXES DE DOUBLAGE Une gamme simplifiée, 2 familles de doublages Polyplac La famille de complexes de doublage Knauf pour l isolation thermique des bâtiments en neuf ou en rénovation

Plus en détail

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Retours d expériences: le suivi de bureaux Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Sommaire 2 L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse

Plus en détail

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a 02 Doublages isolants Doublages isolants Description Les plaques techniques pouvant être utilisées en parement des complexes sont : Placomarine, PlacoPremium, Placomarine Premium, Placo Phonique et Placo

Plus en détail

Plafonds chauffants. Le confort thermique par le plafond. Plafond chauffant Placowatt PRP

Plafonds chauffants. Le confort thermique par le plafond. Plafond chauffant Placowatt PRP Plafonds chauffants Novembre 2004 Code : F3830 Le confort thermique par le plafond Plafond chauffant Placowatt PRP Vous voulez : maintenir une température confortable dans une pièce, refaire le système

Plus en détail