DOSSIER DE PRESSE Point presse conjoncture Jeudi 6 février 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE Point presse conjoncture Jeudi 6 février 2014"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE Point presse conjoncture Jeudi 6 février 2014 Contact presse Isabelle Muller

2 Sommaire Bilan 2013 : un marché en forte dépression Perspectives 2014 : malgré des blocages persistants, un espoir d être arrivé au «bout du tunnel» La nécessité absolue de redonner au PTZ ses vertus originelles 2

3 Paris, le 6 février 2014 COMMUNIQUE L Union des Maisons Françaises présente le bilan 2013 et les perspectives 2014 pour le secteur de la maison individuelle. En 2013 : les ventes de maisons individuelles ont enregistré une baisse de 19 % au cours des douze derniers mois par rapport aux douze mois précédents. Cette baisse s est confirmée dans toutes les régions et amplifie une dépression du marché amorcée fin 2008 malgré une correction temporaire en 2010 grâce au doublement du PTZ. La tendance annoncée par Christian Louis-Victor pour 2014 est de -5 % sur les ventes. Les facteurs négatifs restent présents en 2014 mais ne devraient pas s accentuer. Le marché, toujours déprimé sur la primo accession, devrait continuer à trouver des compensations sur les «secondo-accédants» qui corrigeront partiellement les pertes de chiffres d affaires des entreprises sans toutefois rattraper la perte en volume de production. L évolution des taux de crédit habitat sera déterminante pour le marché immobilier en 2014 puisqu aucune mesure gouvernementale ne semble devoir être prise pour la relance de l accession sociale à la propriété. L Union des Maisons Françaises attire l attention sur le développement dangereux d une vision réductrice qui consiste à condamner la politique d aide au logement à l aune des seules dépenses mesurées par Bercy sans prendre en compte les bénéfices réels en termes de rentrées fiscales, d emplois et de constitution de patrimoine pour les ménages. La faiblesse de la production actuelle est due à des mécanismes mal calibrés (PTZ notamment) qui ont montré leur efficacité lorsqu ils étaient adaptés aux besoins des ménages accédants. Contact presse Isabelle Muller

4 I- Bilan 2013 : Evolution des ventes de maisons individuelles sur le marché des constructeurs 12 derniers mois / 12 mois précédents = - 19 % Evolution des derniers mois, ventes : décembre 2013 / décembre 2012 : - 6 % décembre 2013 / novembre 2013 = + 1% 4

5 Comparaison annuelle des ventes de maisons en diffus J F M A M J J A S O N D Evolution du nombre de permis de construire dédiés à la construction de maisons en secteur diffus en France de 2001 à 2020 ( Métropole ) Besoin nouvelles maisons Réel nouvelles maisons Référence : étude Caron Marketing Sources : SISAM sur données des permis de construire France métropolitaine, hors rénovation/agrandissement Le tunnel de marché normal se situe entre deux bornes évoluant entre + ou 20% par rapport aux besoins. 5

6 Evolution du marche de la maison individuelle en France Crise du cœur de cible de la primo accession populaire 2013 / 2010 Evolution de l âge et du statut antérieur des acheteurs Segments 2010 % nombre 2013 Solde en Nbre MI % nombre Primo < 30 ans 15% % Primo 30 à 39 ans 35% % Primo 40 à 49 ans 15% % Primo 50 à 59 ans 3% % Primo >= 60 ans 2% % Secundo < 30 ans 2% % Secundo 30 à 39 6% % ans Secundo 40 à 49 ans 6% % Secundo 50 à 59 ans 7% % Secundo > = 60 ans 9% % Total MI diffus 100% % Sources : Permis de construire hors rénovation/agrandissement base et enquête ménages Ipsos Caron Marketing Commentaires Sur trois ans le nombre de permis de construire dédiés à la construction de maisons en secteur diffus a baissé de 22% c'est-à-dire maisons. La jeune primo accession des moins de 50 ans est passée de 65% du marché à 46%, accusant une baisse de - 45%! A l inverse, la secundo accession des plus de 50 ans est passée de 16% à 27% du marché, elle a augmenté de +32%. La baisse de la jeune primo accession n est pas liée a une baisse de la dynamique de croissance du nombre de nouveaux ménages, mais à des freins financiers et surtout à un manque de confiance des jeunes en leur avenir économique et social au-delà de la simple crainte du chômage. En même temps, la hausse en valeur absolue de la secundo accession des plus de 50 ans interpelle : majoritairement ces ménages étaient déjà propriétaires d une maison en résidence principale. Il semble que nous arrivions sur un marché de renouvellement à causes multiples avec des conséquences importantes sur les filières de l offre. 6

7 Evolutions régionales cumul 12 mois / cumul 12 mois précédents 7

8 II- Perspectives 2014 : des blocages persistants La baisse des ventes devrait continuer mais s atténuer Tendance pour 2014 : - 5 % Les facteurs négatifs ont déjà produit leurs effets néfastes et ne devraient plus s accentuer trop fortement. La résilience naturelle du marché devrait enrayer les fortes baisses connues ces dernières années. Les signes positifs sur le marché de l automobile, dont on observe depuis de nombreuses années la respiration commune avec le marché de la maison neuve, laissent entrevoir un signe favorable. Facteurs négatifs persistants - Les mesures gouvernementales inaptes à relancer le secteur L accession à la propriété ne semble pas être dans les priorités du Gouvernement. Les politiques publiques manquent de lisibilité et de pérennité. Les différents signaux envoyés sont contradictoires entre eux : la politique affichée de réquisition des logements et le souhait de faire revenir les investisseurs institutionnels par exemple ou encore l impossibilité d arriver à une fiscalité stable favorisant la production foncière. La configuration inchangée du PTZ en 2014 va peser négativement sur la primo accession. - Un parcours résidentiel grippé On ne construit pas assez là où sont les besoins et pas assez de logements adaptés aux besoins identifiés notamment de logements familiaux dont la maison est le fer de lance La hausse du prix de vente des logements est particulièrement pénalisante pour les primo-accédants, tout particulièrement sans apport personnel, et notamment ceux à revenus modestes et ceux issus de la classe moyenne Pour le neuf l empilement des normes et obligations réglementaires a pesé sur les coûts de production Malgré la crise de la demande il y a peu de détente sur les marchés fonciers dans les zones tendues Les établissements bancaires ont durci leurs conditions d octroi de crédit et réduit la durée des prêts 8

9 III La nécessité absolue de redonner au PTZ ses vertus originelles Le PTZ a été conçu à l origine comme un instrument dont le remboursement devait prendre la suite du remboursement du prêt principal finançant l opération. Il était donc assorti de longs différés d amortissement. Ceux-ci ont été réduits progressivement pour aboutir aux difficultés que nous connaissons aujourd hui de désolvabilisation des accédants modestes. Il y a donc dans le traitement des différés une clef certaine pour redonner au PTZ son efficacité et qu il est très simple de lever techniquement. Il faut bien sûr en mesurer l impact budgétaire mais nous connaissons l impact budgétaire assurément négatif d un PTZ mal calibré. Souhaite-t-on un PTZ sous-consommé et une accession en panne ou un PTZ efficace et le retour à une accession indispensable dans le parcours résidentiel? Il conviendrait techniquement d élargir le bénéfice actuel du différé de 14 ans jusqu à la tranche 4 du barème, soit un revenu fiscal de référence de euros au lieu des actuels pour un couple avec deux enfants 9

10 Quelques données indispensables sur la maison réalisée par un constructeur en 2013 Prix moyen constructeur = TTC hors foncier pour une Surface de plancher = 115 M² soit 1340 /M². Soit + 9% / 2012 liés à la RT 2012 Coût moyen du terrain = en zone urbaine et en zone rurale. 57% des accédants ont des revenus nets mensuels entre et 3700 et 33% au dessus de % des chefs de famille ont entre 30 et 49 ans. Sources - Caron Marketing, Markémétrons Baromètre IFOP, novembre Chiffres du Ministère janvier Sondage Ipsos, Cevipof, janvier

DOSSIER DE PRESSE Salon Faire Construire sa Maison Vendredi 14 septembre 2012

DOSSIER DE PRESSE Salon Faire Construire sa Maison Vendredi 14 septembre 2012 DOSSIER DE PRESSE Salon Faire Construire sa Maison Vendredi 14 septembre 2012 Contact presse Isabelle Muller 06 73 79 49 34 1 Sommaire Les tendances du marché de la maison individuelle - La crise s aggrave,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Point presse conjoncture

DOSSIER DE PRESSE. Point presse conjoncture DOSSIER DE PRESSE Point presse conjoncture Jeudi 12 février 2015 1 Contact presse Isabelle Muller 06 73 79 49 34 Sommaire 2014 : une année noire en production mais l arrêt de la chute de la commercialisation

Plus en détail

Observatoire du crédit immobilier

Observatoire du crédit immobilier Observatoire du crédit immobilier 12 e édition conférence de presse - 10 novembre 2010 Christian Camus Directeur général de Meilleurtaux.com 12 e Observatoire du crédit immobilier Meilleurtaux Des taux

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

L ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ EN 2009. Stabilisation? Effet d aubaine? Ou amorce d une reprise durable du marché de la primo accession?

L ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ EN 2009. Stabilisation? Effet d aubaine? Ou amorce d une reprise durable du marché de la primo accession? L L ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ H DANS L HÉRAULT EN 2009 Stabilisation? Effet d aubaine? Ou amorce d une reprise durable du marché de la primo accession? Cette note a pour objectif de faire ressortir

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Mardi 30 juin 2015. Conférence de presse

Mardi 30 juin 2015. Conférence de presse Mardi 30 juin 2015 Conférence de presse STRATÉGIE Les principales orientations Développement - Relation Client - Conformité Résultats distribution des prêts immobiliers 2014 Crédits 31 000 DOSSIERS 5.8

Plus en détail

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français?

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? Etude Empruntis Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? La situation du crédit Les taux fixes : du jamais vu depuis 1945... 5,00 4,50 4,00 Baromètre Empruntis Taux fixes à 15 ans 3,50

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

La primo accession à la propriété en Lot-et-Garonne (avec PTZ) de 2002 à nos jours

La primo accession à la propriété en Lot-et-Garonne (avec PTZ) de 2002 à nos jours La primo accession à la propriété (avec PTZ) de 22 à nos jours ADIL 47 Etude réalisée en avril 213 par l ADIL 47 1 Historique de l accession aidée Depuis 1995 (en substitution des prêts PAP), le Prêt à

Plus en détail

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives 2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives Après un semestre d activité, Empruntis dresse le portrait d un marché de l acquisition en nette reprise. 1 Contexte

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 3 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 3 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 3 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le nouveau prêt à taux zéro (PTZ+)

DOSSIER DE PRESSE. Le nouveau prêt à taux zéro (PTZ+) DOSSIER DE PRESSE Le nouveau prêt à taux zéro (PTZ+) Paris, le 28 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris - 01 44

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013?

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Conférence de presse - Paris, 24 septembre 2013 Deux expertises, deux éclairages

Plus en détail

LE PLAN DE RELANCE DU LOGEMENT EN MAYENNE

LE PLAN DE RELANCE DU LOGEMENT EN MAYENNE LE PLAN DE RELANCE DU LOGEMENT EN MAYENNE DOSSIER DE PRESSE 23 octobre 2014 Contact presse : Christèle TILY : 02 43 01 50 70 Valérie DUVAL : 02 43 01 50 72 pref-communication@mayenne.gouv.fr Éléments de

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

Le 3 ème trimestre 2014 et les tendances récentes

Le 3 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le 3 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 3 ème trimestre 2014 Les données caractéristiques selon le type de marché Au 3 ème

Plus en détail

La primo-accession en Drôme et en Ardèche

La primo-accession en Drôme et en Ardèche La primo-accession en Drôme et en Ardèche Analyse sur la période 2007-2011 à partir des données du Prêt à Taux Zéro Réunion de lancement de l observatoire de l habitat de l Ardèche Le 3 décembre 2013 3

Plus en détail

Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France" Conférence de presse Paris, 22 mars 2012!

Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France Conférence de presse Paris, 22 mars 2012! Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France" Conférence de presse Paris, 22 mars 2012! Deux expertises, deux éclairages" Les taux du crédit immobilier! Les prix de l immobilier!

Plus en détail

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998 Les crédits au logement consentis aux ménages en Les crédits nouveaux à l habitat mis en force 1 en ont atteint 341,93 milliards de francs en données brutes 2, contre 307,9 milliards en 1997 (+ 11,1 %).

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Janvier 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Le Pass foncier Le cadre règlementairer La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Organise la mise en place d un nouveau

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES

LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES Enquête complémentaire mentaire de mars 2009 LES FACTEURS DE FRAGILITE DES MENAGES présentée par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université de Paris X - Nanterre - Mercredi 22 juillet 2009 -

Plus en détail

Le déclenchement de la crise économique en 2008, au-delà de ses effets sur l emploi,

Le déclenchement de la crise économique en 2008, au-delà de ses effets sur l emploi, n 3 mai 2012 Le mot de l Observatoire Cette nouvelle livraison de la Lettre de l ONPES aborde un sujet souvent commenté : celui du logement des ménages pauvres et modestes. Cependant, l auteur de cette

Plus en détail

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Mercredi 6 avril 2011-1 La diffusion des crédits recule toujours

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général Le contexte économique général Les signaux positifs relevés au cours du 2 nd semestre 2013 se sont confirmés mais la reprise s avère timide. En France, au 1 er semestre 2014, le contexte économique est

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 215 Le 4 trimestre 215 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009 L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 Une hausse de

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Après avoir fait baisser les prix de l immobilier,

Après avoir fait baisser les prix de l immobilier, Après avoir fait baisser les prix de l immobilier, ORPI augmente le pouvoir d achat de ses acheteurs pour faciliter leurs projets immobiliers et continuer à fluidifier le marché Alors que nous constatons

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2015 L Tableau de bord mensuel Mai 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple = M est

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel. Septembre 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel. Septembre 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre

7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre 7. Une reprise des marchés immobiliers qui se fait attendre 7.1. Une forte progression des prix de l accession jusqu en 2008 Les prix d achat ont presque doublé dans l individuel comme dans le collectif

Plus en détail

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Dans un contexte difficile depuis le début de la crise de 2008, les encours de crédits accordés par les banques françaises ont

Plus en détail

Sujet. Quelle politique du logement?

Sujet. Quelle politique du logement? Concours B/L 2010 ECONOMIE EPREUVE COMMUNE SUR DOSSIER : ORAL Jury : Gaël Giraud et Pierre-Cyrille Hautcœur Sujet Quelle politique du logement? Dossier documentaire Document 1 : La politique du logement

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1996

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1996 ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1996 Les taux d intérêt des crédits au logement se sont détendus tout au long de l année 1996, ce mouvement étant particulièrement sensible au premier

Plus en détail

Note mensuelle de conjoncture wallonne

Note mensuelle de conjoncture wallonne Note mensuelle de conjoncture wallonne Août 2012 L IWEPS est un institut scientifique public d aide à la prise de décision à destination des pouvoirs publics. Par sa mission scientifique transversale,

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009 L Tableau de bord mensuel Octobre 2009 Avertissement : les indications mensuelles reprises dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitives qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple

Plus en détail

Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012

Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012 Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012 1- Profil des acquéreurs, tous dossiers Immoprêt confondus A quel âge achète-t-on, quel est le budget et l apport moyen, seul ou en couple? 2- Profil

Plus en détail

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES par Marion Steele Département d économie, Université de Guelph et Centre pour les études

Plus en détail

Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement. Jeudi 10 Novembre 2011

Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement. Jeudi 10 Novembre 2011 Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement Jeudi 10 Novembre 2011 L Observatoire du Financement du Logement de CSA en quelques

Plus en détail

CONFERENCE DU 16 SEPTEMBRE 2011 Seconde édition du Salon «FAIRE CONSTRUIRE SA MAISON» DOSSIER DE PRESSE

CONFERENCE DU 16 SEPTEMBRE 2011 Seconde édition du Salon «FAIRE CONSTRUIRE SA MAISON» DOSSIER DE PRESSE CONFERENCE DU 16 SEPTEMBRE 2011 Seconde édition du Salon «FAIRE CONSTRUIRE SA MAISON» DOSSIER DE PRESSE RENTRÉE 2011 : UN MARCHÉ QUI PEINE A RESISTER DANS UN ENVIRONNEMENT TRES CHAHUTE Contact presse :

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Le bilan de l année 2014 Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Les Chiffres sur. Le PTZ+ et historique

Les Chiffres sur. Le PTZ+ et historique Du prêt à 0% au PTZ+ Depuis 1995, l Etat aide les primo-accédants à la propriété en leur permettant de bénéficier d'un prêt sans intérêts, couvrant une partie du coût d achat du logement. Ce dispositif

Plus en détail

2009 : crise ou reprise?

2009 : crise ou reprise? Conférence de presse 2009 : crise ou reprise? Les indicateurs uniques Contact presse: Maël Bernier-Resch: 06.32.86.92.98 / 01.55.80.58.66 mael.bernier-resch@empruntis.com Les prix aujourd hui Les taux

Plus en détail

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Historique Le prêt à taux zéro renforcé, PTZ+, était entré en vigueur le 1 er janvier 2011. Il visait à favoriser l accession à la propriété. Réservé aux primo-accédants,

Plus en détail

Le PASS-FONCIER. Rédaction: P Lesauvage, Agence CREDIT FONCIER ROUEN

Le PASS-FONCIER. Rédaction: P Lesauvage, Agence CREDIT FONCIER ROUEN Le PASS-FONCIER 1 Rédaction: P Lesauvage, Agence CREDIT FONCIER ROUEN Le PASS-FONCIER : Définition 2 Le PASS-FONCIER est une AIDE consentie par un collecteur de 1% patronal destinée à participer au financement

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014

L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014 L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier Septembre 2013 Synthèse A la veille du Salon Patrimonia (26 et 27 septembre

Plus en détail

IPEA News. Indicateur de Conjoncture Note Septembre 2014. Evolution du marché septembre 2014/septembre 2013-2,8 %

IPEA News. Indicateur de Conjoncture Note Septembre 2014. Evolution du marché septembre 2014/septembre 2013-2,8 % Le mois de septembre en bref Evolution du marché septembre 2014/septembre 2013-2,8 % Evolution du cumul à fin septembre 2014/2013-1,2 % Incidence du résultat de septembre sur le cumul -0,3 pt Rentrée morose

Plus en détail

UNE SOCIÉTÉ DÉDIÉE À LA GESTION IMMOBILIÈRE UNE EXPERTISE AU SERVICE DES INVESTISSEURS

UNE SOCIÉTÉ DÉDIÉE À LA GESTION IMMOBILIÈRE UNE EXPERTISE AU SERVICE DES INVESTISSEURS NAMI-AEW EUROPE Un partenaire solide En choisissant Fructipierre, vous bénéficiez d une véritable expertise. UNE SOCIÉTÉ DÉDIÉE À LA GESTION IMMOBILIÈRE POUR COMPTE DE TIERS NAMI-AEW Europe figure parmi

Plus en détail

PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS

PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS 1 Le PASS-FONCIER du 1% logement Deux formules Portage du foncier par le collecteur 1% (individuel seulement) Prêt à remboursement différé (collectif et individuel)

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 Les crédits de ce type mis en force au cours du premier semestre 1998 ont atteint 154,1 milliards de francs (données brutes non corrigées

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 22ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université de Paris X - Nanterre - Mardi 16 mars 2010 - Les faits marquants en 2009

Plus en détail

12/11/2015 CONFERENCE DE PRESSE. ALEXANDRA FRANÇOIS CUXAC, Présidente de la FPI

12/11/2015 CONFERENCE DE PRESSE. ALEXANDRA FRANÇOIS CUXAC, Présidente de la FPI CONFERENCE DE PRESSE ALEXANDRA FRANÇOIS CUXAC, Présidente de la FPI Le 12 novembre 2015 Palais Brongniart, Paris 1 1 OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER DE LA FPI : LES CHIFFRES DU 3 ÈME TRIMESTRE 12/11/2015

Plus en détail

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives Résultats annuels 2013 28 janvier 2014 Page Sommaire Introduction Résultats financiers 2013 Marché et perspectives Le présent document contient des informations prospectives. Celles-ci sont susceptibles

Plus en détail

ETUDE AUPRÈS DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT

ETUDE AUPRÈS DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRÈS DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT - Synthèse de l'institut CSA - N 1101469 Octobre 2011 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél.

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014

L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014 L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 1 er trimestre 2016 Le 1 trimestre 2016 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation Les facteurs fondamentaux Les prévisions pour 2014 Les intentions à moyen terme Les principaux risques Vers un autre resserrement hypothécaire? Plan de la présentation Les facteurs

Plus en détail

GRAND AVIGNON : chiffres clés / indicateurs.

GRAND AVIGNON : chiffres clés / indicateurs. Regard sur le marché immobilier Les prix immobiliers 2014-juillet 2015 L ACCESSION A LA PROPRIETE Le Plan de Relance La primo-accession PTZ et l accession sociale PAS en 2014 Résultats et évolution Les

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Juin 2014

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Juin 2014 L Tableau de bord mensuel Juin 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple = M est

Plus en détail

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy Bilan 2014 Perspectives 2015 et 2016 TABLE RONDE 1 Funmi AMINU, Directeur d études à l Aduan Gilles BOCHU, Vice-président de la FNAIM

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2015 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015 L Tableau de bord mensuel Novembre 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple =

Plus en détail

La Banque Postale, une banque «pas comme les autres»

La Banque Postale, une banque «pas comme les autres» La Banque Postale, une banque «pas comme les autres» Direction Marketing crédit 2011 Plan de l intervention Le financement de l accession, perspectives 2012 Présentation de la Banque Postale L offre crédit

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. des marchés de l ancien L ENVIRONNEMENT DU MARCHÉ. Lettre de conjoncture - N 48. Avril 2007 +6.5 % DE HAUSSE

L OBSERVATOIRE. des marchés de l ancien L ENVIRONNEMENT DU MARCHÉ. Lettre de conjoncture - N 48. Avril 2007 +6.5 % DE HAUSSE L OBSERVATOIRE des marchés de l ancien Avril 2007 Lettre de conjoncture - N 48 E N B R E F +6.5 % DE HAUSSE DES PRIX DE L ANCIEN AU 1 ER TRIMESTRE 2007. Doucement, le rythme annuel de progression des prix

Plus en détail

LA DÉFISCALISATION L INVESTISSEMENT LOCATIF L IMMOBILIER NEUF CE QU IL FAUT SAVOIR

LA DÉFISCALISATION L INVESTISSEMENT LOCATIF L IMMOBILIER NEUF CE QU IL FAUT SAVOIR LA DÉFISCALISATION L INVESTISSEMENT LOCATIF L IMMOBILIER NEUF CE QU IL FAUT SAVOIR CE QU IL FAUT SAVOIR POUR BIEN COMPRENDRE NOTRE ACTIVITE Comment payer moins d impôts? C est la question que se posent

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

Crédit Immobilier de France

Crédit Immobilier de France Crédit Immobilier de France L exp expérience qui donne vie aux projets de vos clients 1 1 Plan de financement personnalisé 2 Plan de financement personnalisé Utilisation de la calculette financière : Montant

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1997 ET PRÉVISIONS POUR 1998

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1997 ET PRÉVISIONS POUR 1998 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1997 ET PRÉVISIONS POUR 1998 La construction neuve de logements s est de nouveau inscrite en baisse en 1997 ( 1,3 % en volume), mais dans des proportions moindres

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 23ème rapport annuel L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES Tableau de bord présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Mardi 25 janvier 2011-1 Les faits marquants

Plus en détail

Crédit immobilier. > Bilan d activité 2012 : une excellente année malgré un contexte économique difficile > Perspectives 2013 > À propos de ACE crédit

Crédit immobilier. > Bilan d activité 2012 : une excellente année malgré un contexte économique difficile > Perspectives 2013 > À propos de ACE crédit Crédit immobilier BAROMETRE DES TAUX DU MOIS DE MARS 2013 EVOLUTION DES TAUX DEPUIS 10 ANS LE PORTRAIT-ROBOT DE L EMPRUNTEUR EN ILE-DE-FRANCE ET EN PROVINCE QUELLES PERSPECTIVES POUR LES MOIS A VENIR?

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT

DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT Rencontres de l habitat Communauté Urbaine de Dunkerque Le 3 octobre 2008 LE CONTEXTE Les fortes hausses des prix

Plus en détail

Réforme 2011 de l accession aidée. ADIL de la Mayenne

Réforme 2011 de l accession aidée. ADIL de la Mayenne Réforme 2011 de l accession aidée ADIL de la Mayenne Objectifs de la réforme Entrée en vigueur le 1 er janvier 2011 Article 56 de la loi finance 2011 Simplifier et regrouper les aides à l accession dans

Plus en détail

Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils?

Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils? Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils? 09/02/2015 1 Introduction L emprunteur immobilier «type» n existe pas, il est

Plus en détail

23ème rapport annuel. Tableau de bord

23ème rapport annuel. Tableau de bord L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 23ème rapport annuel Tableau de bord Michel Mouillart Université Paris Ouest 25 Janvier 2011 La photographie des ménages détenant des crédits que propose la 23 ième

Plus en détail

Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux.

Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux. Paris, le 29 mai 2008 Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux. Selon les dernières statistiques publiées

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

ANIL HABITAT ACTUALITE. Avril ETUDE. Prêt à 0 % : un bilan après cinq ans d existence Marielle Thomas, Jean-François Grillon (SGFGAS)

ANIL HABITAT ACTUALITE. Avril ETUDE. Prêt à 0 % : un bilan après cinq ans d existence Marielle Thomas, Jean-François Grillon (SGFGAS) Avril ANIL 2001 HABITAT ACTUALITE ETUDE Prêt à 0 % : un bilan après cinq ans d existence Marielle Thomas, Jean-François Grillon (SGFGAS) PRET A 0 % : UN BILAN APRES CINQ ANS D EXISTENCE MARIELLE THOMAS,

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L ENDETTEMENT DES MENAGES. «La situation en novembre 1999» (12 ième vague)

OBSERVATOIRE DE L ENDETTEMENT DES MENAGES. «La situation en novembre 1999» (12 ième vague) OBSERVATOIRE DE L ENDETTEMENT DES MENAGES «La situation en novembre 1999» (12 ième vague) et présentation des résultats de l enquête «Les incidences de la variation des taux sur l achat immobilier» Petit

Plus en détail

L évolution du pouvoir d achat immobilier selon l âge des ménages

L évolution du pouvoir d achat immobilier selon l âge des ménages c re di tfo nc i e r.c o m U N E É T U D E I S S U E D U PA R T E N A R I AT C H A I R E V I L L E E T I M M O B I L I E R E N T R E L U N I V E R S I T É PA R I S - D A U P H I N E E T L E C R É D I T

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général Le contexte économique général La confiance des consommateurs à nouveau au rendez-vous. En France, au 2 ème trimestre 2015, le PIB, la confiance des ménages et le taux de chômage se stabilisent : - Le

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

CRÉDIT IMMOBILIER BILAN 2012, PERSPECTIVES 2013

CRÉDIT IMMOBILIER BILAN 2012, PERSPECTIVES 2013 Dossier semestriel CRÉDIT IMMOBILIER BILAN 2012, PERSPECTIVES 2013 BILAN DE L ANNÉE 2012 : Évolution mensuelle des taux en 2012 : baisse de 0,8 % du taux d intérêt sur 20 ans Évolution des taux depuis

Plus en détail

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles 6 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles Orha Nord-Pas-de-Calais 54 Les Cahiers de l Orha - Avril 24 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

Plus en détail

Press-book. Communiqué de presse Immobilier neuf : Quel est le moral des futurs acquéreurs? 17 juillet 2014

Press-book. Communiqué de presse Immobilier neuf : Quel est le moral des futurs acquéreurs? 17 juillet 2014 Press-book Communiqué de presse Immobilier neuf : Quel est le moral des futurs acquéreurs? 17 juillet 2014 Immobilier neuf : 60% des Français pensent que c est le bon moment pour acheter Helene Dupuy Le

Plus en détail

Observatoire des Crédits aux Ménages Enquête réalisée en novembre 2014 L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES. Le tableau de bord

Observatoire des Crédits aux Ménages Enquête réalisée en novembre 2014 L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES. Le tableau de bord 27 ème rapport annuel L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES Le tableau de bord présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Jeudi 29 janvier 201-1 Les faits marquants

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de la SIC

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de la SIC INFO PRESSE Contact presse Tél. : (687) 25 81 92 Nouméa, le vendredi 5 octobre 2012 CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de

Plus en détail

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français Focus n 1 1 juillet 1 L épargne des ménages français : davantage drainée par les produits réglementés qu orientée par les mécanismes de marché En flux annuels, l épargne des ménages se situe en France

Plus en détail