Le diagnostic de la souffrance fœtale aiguë Professeur Georges Boog

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le diagnostic de la souffrance fœtale aiguë Professeur Georges Boog"

Transcription

1 Le diagnostic de la souffrance fœtale aiguë Professeur Georges Boog Hôpital Mère et Enfant, Nantes

2 Critères médico-légaux

3 L émission de méconium Signe subjectif: description concordante: 35,8% Signification variable selon le terme Liquide méconial: 7 à 10%, teinté: 9 à 28% Association: -césarienne pour SFA: x 2, -mortalité périnatale: x 5, -acidoses au cordon: x 2, -Apgar < 7 : x 2, -leucomalacie périventriculaire chez le prématuré: x 4, -syndrome d inhalation méconiale: 1 à 3,9% Infiltration méconiale du délivre: -près de la plaque basale: 2 à 3heures, -membranes: 6 à 12 heures, -vaisseaux du cordon: > 48 heures

4 Rythme cardiaque foetal Césariennes pour «souffrance fœtale»: 0,6% en 1974 et 9,2% en 1991 Depuis 1970: - baisse de 2 à 3 pour mille des morts per-partum, - baisse de 6 à 7 pour mille des morts néonatales - pas de baisse des IMC

5 Auscultation intermittente du RCF Difficile à mettre en œuvre: 1 SF par parturiente Toutes les 15 minutes, après la contraction, pendant la dilatation, toutes les 5 minutes pendant l expulsion Reconstitution écrite de la courbe de RCF Même valeur que le monitorage continu dans les grossesses «à bas risque»

6 Auscultation intermittente après RCF d admission RCF réactif: 1,4% de SF RCFdouteux: 10% de SF RCF anormal: 40% de SF RCF aréactif: stimulation fœtale par source sonore de 80 db et 75 Hz: - réponse positive: 4,3% de SF - réponse négative: 75% de SF

7 1,4% de souffrances foetales

8 10% de souffrances foetales

9 40% de souffrances foetales

10 Tracé pré-agonique test de KLEIHAUER échographie morphologique Doppler artériel et veineux score de MANNING

11 Thrombose rénale foetale

12 Paramètres DOPPLER de la décompensation DOPPLER: FD inv AO IP du canal d Arantius > 90ème %, FD inv du canal d Arantius

13 Score de MANNING

14 Monitorage continu/ auscultation intermittente Accouchement RR [IC à 95%] Extractions instrumentales 1,11 [0,92-1,30] Césariennes 1,21[1,04-1,39] Apgar < 7 à 1 min 1,02 [0,90-1,04] Apgar < 4 à 1 min 0,83 [0,65-0,98] Réanimation néonatale 0,91[O,69-1,14] Convulsions néonatales 0,50 [0,30-0,82] Mortalité périnatale 0,76 [0,04-1,39]

15 Monitorage continu RCF normal: - Apgar > 7 à 5 min: 99,7% - ph AO > 7,15: 96,9%, - Enfant normal: 96,2% (Berkus 1999) RCF anormal:35 à 50% de faux positifs Anomalies associées aux IMC: - ralentissements tardifs: OR = 3,9 [1,7-9,3] - tracés plats: OR = 2,7 [1,1-5,8]

16 procidence du cordon embolie amniotique convulsions hémorragie de Benkiser contracture utérine rupture utérine chute brutale de la TA...

17 cardiopathie cyanogène, insuffisance respiratoire, acido-cétose diabétique, insuffisance placentaire, hypotension artérielle, hypercinésie utérine, infection foetale, anémie fœtale...

18 compression du cordon

19 Anémie foetale

20 Monitorage continu Les trois types de tracés de RCF selon Dellinger 2000 Paramètre CTG Stress Détresse normal foetal foetale N = % 29% 1% p Apgar < 7 à 1% 4% 38% < 0,05 5 min Réanimation 6% 11% 38% <0,05 ph AO 7,27 7,21 7,06 < 0,05 BE AO (mmol/l - 3,2-5,1-9,1 < 0,05

21 ?

22 ?

23 Durées maximales tolérables selon Murphy et al Tachycardie entre 160 et 180 bpm Ralentissements variables modérés (< 50 bpm et entre 30 et 60 secondes) Tachycardie > 180 bpm Tracés plats (< 5bpm) Ralentissements variables graves (> 50 bpm et > 60 secondes Ralentissements tardifs Bradycardie < 100 bpm 120 minutes 60 minutes 40 minutes 20 minutes

24 Les tests de stimulation foetale Les tests de stimulation foetale Auteur Sensibilité Spécificité VPP VPN Au scalp Clark Elimian 95% 100% 63% 55% 39% 26% 98% 100% Sonore Edersheim 100% 64% 8% 100% Ingemarsson Irion 50% 77% 69% 52% 19% 11% 91% 97%

25 Scores cardio-tocographiques exemple: score FIGO Encéphalopathies anoxiques et ischémiques score anormal à l admission: OR = 2,89 [1,07-7,77] score anormal de la dernière heure: OR = 7,5 [2,14-26,33] Manque de reproductibilité +++

26 Electrocardiogramme foetal Augmentation de l onde T et du rapport T/QRS: glycolyse anaérobie STAN Décompensation cardiaque: sous-dénivellation de ST Onde biphasique type 1 Onde biphasique type 2 Onde biphasique type 3

27 Conduite à tenir en fonction du score CTG

28

29

30 30

31 Rapport T/QRS et onde T négative: Westgate 1993 (n = 2434) Le CTG + STAN présente des avantages/ CTG seul: Il réduit les césariennes et extractions instrumentales pour «souffrance fœtale» de 46% p < 0,001), Il diminue les prélèvements au scalp (p = 0,02), Il s accompagne d une tendance à la baisse des acidoses (p= 0,09) et des scores d Apgar bas (p = 0,12)

32 Etude multi-centrique suédoise

33 STAN et devenir néonatal (Noren 2003) Aspect de ST Normal ST biphasique ST biphasique + T/QRS T/QRS seul ph AO 7,19 7,20 7,07 7,04 BD AO ( mmol/l) 5,6 6,2 10,2 10,2 Réduction des encéphalopathies modérées et sévères: 0,04% vs 0,33% (OR = 0,12 {0,01-0,94})

34 Expériences discordantes du STAN

35 Logiciel OXFORD Team IP Principe du calcul de la variabilité à court terme: VCT

36 Logiciel OXFORD Team IP Valeur d une VCT < 6 ms Valeur de décélérations cumulées > 640 bpm/ heure

37 Oxymétrie de pouls foetal

38 INTERETS CLINIQUES DE L OXYMETRIE I - définition des seuils d intervention 13

39 Oxymétrie

40 Oxymétrie 12

41 Oxymétrie 12

42 INTERET CLINIQUE DE L OXYMETRIE définition des seuils d intervention ph < 7,20 si SpO2 < 30% pendant plus de 10 minutes Issue périnatale défavorable si SpO2 < 30% plus de 2 minutes ou > 10 épisodes de 10 secondes

43 Oxymétrie - Signal intermittent: 63 à 69% du temps -Incertitude entre 30% et 40% de SpO2 - OXMPF sur-estime l oxygénation dans les valeurs basses et inversement sous -estime dans les valeurs hautes - Valeur diagnostique mise en doute surtout lors de l expulsion - ph initial pour Kühnert (2004) 12

44 INTERET CLINIQUE DE L OXYMETRIE Apport de l essai randomisé Américain 14

45 ph au scalp Décrit en 1961 par Saling n existerait que dans 2% des maternités en France équipement coûteux maintenance difficile contrôle nécessaire par un biologiste

46 ph au scalp ph normal: > 7,25 pré-acidose: 7,25-7,20 acidose: < 7,20

47 Problèmes de prélèvements insuffisant dans 10% à 15% des cas contact avec l air ambiant rôle des contractions utérines contamination par le liquide amniotique position de la parturiente accidents (6%): saignements, hématomes, cellulites, abcès

48 Efficacité du ph au scalp Méthode RCF discontinu RCF discontinu + ph au scalp RCF continu + ph au scalp Période Accouchements Morts foetales 0,80% 0,32% 0,15% P < 0,001 P < 0,001

49 Pratique du ph au scalp Auteur Naissances PhAO % de ph moyen au scalp Sykes 899 7,20 4% Steer 790 7,25 12% Van den Berg ,30 22%

50 ph au scalp: méta-analyse de Grant par rapport au RCF intermittent RCF continu : OR RCF continu + ph au scalp : OR Césariennes totales 2,70 1,29 Césariennes pour 4,14 1,98 SF Morts périnatales 1,94 0,98 Apgar < 7 à 5 min. 0,99 1,04 Convulsions néonatales Transferts néonatals 0,80 0,49 1,03 1,00

51 ph au scalp Faux négatifs: prélèvement trop éloigné de la naissance autres causes de dépression néonatale alcalose maternelle Faux positifs: acidoses respiratoires acidose maternelle transmise: delta ph materno-foetal

52 La mesure des lactates au scalp

53 Anaérobiose et lactates Glucose Glycolyse Aerobie 2 Pyruvates + 2 H + Anaérobie O 2 Mitochondrie CO 2 + H 2 O e LDH 2 Lactates + 2 H + 2 Lactates + 2 H +

54 Le lactatomètre capillaire par ampérométrie «Lactate Pro» Quantité très faible de sang (5 µl) Analyse rapide (60 secondes) Taille réduite (= glucomètre moderne) Moins onéreux 1285 pour l appareil 66 pour le set de 25 bandelettes Entretien facile Etalonnage par bandelette fournie avec chaque set Reproductibilité meilleure que par réflectométrie (Accusport )

55 Corrélation lactates - ph artériel 7,5 Nuage de po int s p H a 7,4 7,3 7,2 7,1 7 6,9 6, la ct at es pha = 7, ,0 3 1 * lact at es; R^ 2 =,48 Corrélation significative (r = - 0,693 ; p < 0,0001). Supérieure à celle des autres essais

56 Lactates au cuir chevelu fœtal Nos premières tentatives rejoignent les données de la littérature (Westgren et al.) : Pratiquement pas d échec de prélèvement: (5 µl) OR =16,1 [5,8-44,7] Baisse du nombre moyen d incisions 1,3 vs 2,5 (Médiane = 1 (IQR 1-1) vs 2 (IQR 1-2)) Baisse de la durée de prélèvement 120 s [90-147] vs 230 s [ ]

57 Grossesse diabétique; ralentissements tardifs

58 L expérience de Kruger au cuir chevelu foetal 1709 patientes présentant des anomalies du RCF Base d un 90è percentile des Lactates > 6,1 mmol/l et d un 10è percentile du ph < 7,15 Lactates ph Valeur IC à 95% Valeur IC à 95% APGAR < 4 à 5 minutes Se Sp 41,7 % 91 % 15,3-73,2 88,8-92,9 0 % 89,4 87,6-91,1 Encéphalopathie anoxique Se Sp 66,7 % 91 % 22,7-94,7 88,8-92,8 16,7 % 89,9 % 88,8-92,8 87,7-91,2

59 Conclusion NP 1

60

61

62 Rentabilité statistique Courbes ROC (Westgren) Spécificité (90 %) >> Sensibilité (50 %) Cependant la rentabilité des lactates = celle du ph artériel pour un APGAR < 7 à 10 min et < 4 à 5 min Pas d apport de l association Lactates - ph Substitution des lactates au ph et non complément d information

63 Prédiction des complications Au sang du cordon : neurologiques Risque d encéphalopathie anoxique nul si dosage < 5 mmol/l (Chou et al.) A 30 minutes de vie : facteur prédictif des atteintes cérébrales : Déversement des lactates dans la circulation générale à partir des territoires auparavant en vasoconstriction Sensibilité = 84 % et spécificité = 67 % pour un dosage > 9 mmol/l (Da Silva et al.)

64 Points forts : Intérêt médicolégal Absence de prélèvements insuffisants (cordons courts, grêles) Absence de doute pour un échantillon non homogène (bulles d air, caillots ) Points faibles : Arrêté du 2/11/94 concernant la biologie clinique : Acte pratiqué par un technicien qualifié Appareillage entretenu Contrôle de qualité obligatoire sous la responsabilité d un biologiste Pas d imprimante sur le modèle actuel Pas de «trace papier»

65 Corrélation lactates - déficit Corrélation meilleure (r = 0,837 ; p < 0,0001) Lactates = reflet de l acidose métabolique 90è percentile du BE à -8 meq/l. Pour ces valeurs d acidose métabolique Sensibilité = 50 % Spécificité = 94 % Prévalence = 16 % de base BE Nuage de points lactates BE = 1,395-1,488 * lactates ; R^2 =,7

66 Signal de bonne qualité RCF Cu Sp O² 11

67 Oxymétrie 12

68 ph au scalp

69 Résultats descriptifs des lactates Médiane à 3,2 mmol/l Moyenne à 3,6 mmol/l (IC 95% = [3,36 à 3,63]) Entre 2,6 et 2,96 mmol/ldans les autres séries de la littérature, 3,71mmol/L dans la série de Schaal Extraction instrumentale > Césarienne en urgence > Accouchements normaux (Westgren). Augmentation physiologique en fonction de la durée de la phase d expulsion (Nordström) 90è percentile à 6,1 mmol/l Comparaison avec un 10è percentile du ph à 7,15 Sensibilité = 56 % Spécificité = 92 % Prévalence = 8 %

70

71 Oxymétrie 12

72 Auscultation intermittente après RCF d admission RCF réactif: 1,4% de SF RCFdouteux: 10% de SF RCF anormal: 40% de SF RCF aréactif: stimulation fœtale par source sonore de 80 db et 75 Hz: - réponse positive: 4,3% de SF - réponse négative: 75% de SF

Rythme cardiaque fœtal pendant le travail

Rythme cardiaque fœtal pendant le travail Rythme cardiaque fœtal pendant le travail Définitions et Interprétation Alain Martin d après les RPC «Surveillance fœtale pendant le travail» Dirigés par JP Schaal et M Dreyfus Rythme cardiaque fœtal de

Plus en détail

Repérage de l asphyxie en per partum. X.Douysset (CCA)

Repérage de l asphyxie en per partum. X.Douysset (CCA) Repérage de l asphyxie en per partum X.Douysset (CCA) Risques fœtaux au cours du travail Anomalies des échanges placentaires HYPOXEMIE Diminution de la po2 HYPOXIE Diminution de l O2 tissulaire Adaptation

Plus en détail

SURVEILLANCE FŒTALE PENDANT LE TRAVAIL D APRÈS LES RPC

SURVEILLANCE FŒTALE PENDANT LE TRAVAIL D APRÈS LES RPC SURVEILLANCE FŒTALE PENDANT LE TRAVAIL D APRÈS LES RPC RYTHME CARDIAQUE FŒTAL PENDANT LE TRAVAIL Définitions et Interprétation MÉTHODES D ENREGISTREMENT DU RCF Voie abdominale par mode Doppler facile,

Plus en détail

Modalités de surveillance fœtale pendant le travail. Version courte des recommandations CGNOF Décembre 2007

Modalités de surveillance fœtale pendant le travail. Version courte des recommandations CGNOF Décembre 2007 Modalités de surveillance fœtale pendant le travail Version courte des recommandations CGNOF Décembre 2007 Comité d organisation Jean-Patrick Schaal,, Président Michel Dreyfus Coordonnateur François Goffinet

Plus en détail

Concordance gazométrique au cordon de la classification du RCF selon le CNGOF

Concordance gazométrique au cordon de la classification du RCF selon le CNGOF Concordance gazométrique au cordon de la classification du RCF selon le CNGOF Dubourdeau AL, Tholozan AS, Martin A, Ramanah R, Maillet R, Riethmuller D. Service de Gynécologie-Obstétrique CHU Besançon

Plus en détail

Infirmières oeuvrant au module naissance et/ou au module mère-enfant de l hôpital de la Cité-de-la-santé de Laval.

Infirmières oeuvrant au module naissance et/ou au module mère-enfant de l hôpital de la Cité-de-la-santé de Laval. OBJET : PROTOCOLE INFIRMIER Guider l infirmière qui assure le suivi d une parturiente en antepartum ou durant le travail et monitoring électronique fœtal continu (MÉF). INTERVENANT(S) CONCERNÉ(S) : Infirmières

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document numérisé est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété

Plus en détail

Souffrance fœtale aigue. Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010

Souffrance fœtale aigue. Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010 Souffrance fœtale aigue Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010 DEFINITION La souffrance fœtale aigue est un état pathologique consécutif à une hypoxie, elle survient brutalement au cours

Plus en détail

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge Le diabète gestationel Dépistage et prise en charge Définition! trouble de la tolérance glucidique de gravité variable, survenant ou diagnostiqué pour la première fois au cours de la grossesse, quelque

Plus en détail

Evaluation du bien-être fœtal au bloc d accouchement. Dr Raoul Desbriere Hôpital Saint-Joseph, Marseille

Evaluation du bien-être fœtal au bloc d accouchement. Dr Raoul Desbriere Hôpital Saint-Joseph, Marseille Evaluation du bien-être fœtal au bloc d accouchement Dr Raoul Desbriere Hôpital Saint-Joseph, Marseille Objectifs?? Que veut-on absolument éviter? Asphyxie intra-partum : Acidose métabolique à la naissance

Plus en détail

Tables des matières. Introduction La surveillance fœtale pour quoi faire? Définitions... 23

Tables des matières. Introduction La surveillance fœtale pour quoi faire? Définitions... 23 Tables des matières Introduction... 19 La surveillance fœtale pour quoi faire?... 21 Définitions... 23 Hypoxémie... 23 Hypoxie... 23 Asphyxie... 23 Définitions (suite)... 25 Etat fœtal non rassurant (EFNR)...

Plus en détail

Analyse du RCF: que retenir des recommandations?

Analyse du RCF: que retenir des recommandations? 20èmes journées scientifiques jeudi 24 novembre 2016 Analyse du RCF: que retenir des recommandations? Dr Florence BIQUARD Gynécologie Obstétrique CHU ANGERS Atlantia Palais des Congrés de la Baule Préambule

Plus en détail

Rythme cardiaque fœtal

Rythme cardiaque fœtal Rythme cardiaque fœtal Introduction Au cours de la grossesse et l accouchement, le rythme cardiaque du fœtus (RCF) peut changer selon divers évènements internes et externes. Ces événements ont une influence

Plus en détail

SUIVI PRENATAL ET INTRAPARTUM PROF. ROBERT J.I. LEKE MAI 2004

SUIVI PRENATAL ET INTRAPARTUM PROF. ROBERT J.I. LEKE MAI 2004 SUIVI PRENATAL ET INTRAPARTUM PROF. ROBERT J.I. LEKE MAI 2004 SOINS PRENATAUX (1) Soins prénataux constituent une avance significative dans les soins obstétricaux. Soins prénataux sont une pratique universelle.

Plus en détail

Le Rythme Cardiaque Foetal (RCF)

Le Rythme Cardiaque Foetal (RCF) Le Rythme Cardiaque Foetal (RCF) Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/03/11 1 Table des matières * Introduction... 1 1 L activité utérine... 1 2 Les états comportementaux

Plus en détail

LA SOUFFRANCE. Pr MEDJTOH Dr Benlaharche

LA SOUFFRANCE. Pr MEDJTOH Dr Benlaharche LA SOUFFRANCE FŒTALE AIGUE Pr MEDJTOH Dr Benlaharche DEFINITION La souffrance fœtale aigue est un état pathologique consécutif à une hypoxie, elle survient brutalement au cours de la grossesse ou du travail

Plus en détail

UNIVERSITE TOULOUSE III Paul SABATIER FACULTE DE MEDECINE THESE POUR LE DIPLÔME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE SPECIALITE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE

UNIVERSITE TOULOUSE III Paul SABATIER FACULTE DE MEDECINE THESE POUR LE DIPLÔME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE SPECIALITE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE UNIVERSITE TOULOUSE III Paul SABATIER FACULTE DE MEDECINE ANNEE 2014 2014TOU31563 THESE POUR LE DIPLÔME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE SPECIALITE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Présentée et soutenue publiquement

Plus en détail

Question : Interprétation du RCF. Pour interpréter un RCF :

Question : Interprétation du RCF. Pour interpréter un RCF : Question : Interprétation du RCF Pour interpréter un RCF : - Un enregistrement de qualité à la fois du RCF et des CU est nécessaire. - Les facteurs de risque (contexte) sont à prendre en compte. - Avoir

Plus en détail

Evidence-based labor and delivery management V Berghella, JK Baxter, SP Chauhan. Am J Obstet Gynecol 2008, 199, 5:445-454

Evidence-based labor and delivery management V Berghella, JK Baxter, SP Chauhan. Am J Obstet Gynecol 2008, 199, 5:445-454 Evidence-based labor and delivery management V Berghella, JK Baxter, SP Chauhan. Am J Obstet Gynecol 2008, 199, 5:445-454 (Résumé Dr S Favrin) Le but est de baser la prise en charge des accouchements sur

Plus en détail

Analyse Visuelle du Rythme Cardiaque Fœtal RCF (pendant le travail)

Analyse Visuelle du Rythme Cardiaque Fœtal RCF (pendant le travail) Analyse Visuelle du Rythme Cardiaque Fœtal RCF (pendant le travail) Dr AMOURI Habib, Dr BEN ALI Issam, service de gynécologie obstétrique de l EPS Hédi chaker de Sfax Public cible Les étudiants 4ème année

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

Accouchement gémellaire

Accouchement gémellaire Sommaire Introduction Accouchement gémellaire 1 - Physiopathologie des dystocies gémellaires 2 - Conditions générales pour l'accouchement 3 - Déroulement de l'accouchement, partition à quatre temps 4 -

Plus en détail

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous?

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous? Mme SE...V. Agée de 42 ans. Antécédents familiaux : père - mère obèse, tante parternelle diabétique. Rh - 1 ère grossesse 33 ans (1990) Accouchement par voie basse, compliqué, ventouse, dystocie d épaule,

Plus en détail

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 DIABÈTE GESTATIONNEL Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 Qui dépister? Un dépistage universel doit être optimalement proposé entre 24 et

Plus en détail

Evaluation du bien être fœtal pendant le travail

Evaluation du bien être fœtal pendant le travail Evaluation du bien être fœtal pendant le travail Dr Véronique Equy Gynécologue-Obstétricienne Clinique de gynécologie-obstétrique Hôpital Couple Enfant CHU de Grenoble Mécanismes de défense du fœtus Le

Plus en détail

Article original. R. Ramanah, A. Martin *, D. Riethmuller, R. Maillet, J.-P. Schaal

Article original. R. Ramanah, A. Martin *, D. Riethmuller, R. Maillet, J.-P. Schaal Gynécologie Obstétrique & Fertilité 33 (2005) 107 112 http://france.elsevier.com/direct/gyobfe/ Article original Intérêt de la mesure des lactates au scalp fœtal au cours du travail. Étude comparative

Plus en détail

CARDIOLOGIE & GAZ ARTÉRIEL 101

CARDIOLOGIE & GAZ ARTÉRIEL 101 CARDIOLOGIE & GAZ ARTÉRIEL 101 D interpréter un gaz artériel/veineux; Connaître les éléments qui font varier un gaz artériel/veineux; Connaître les interventions de bases qui visent à corriger les déséquilibres

Plus en détail

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004 ITEM 17 : DIABETE ET GROSSESSE Objectifs pédagogiques terminaux : «diagnostiquer et reconnaître les principes de prévention et de prise en charge des principales complications de la grossesse : ( ) diabète

Plus en détail

HTA et grossesse. Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice

HTA et grossesse. Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice HTA et grossesse Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice Définition HTA gravidique: Après 20 SA Systole> 140mmHg et/ou Diastole>90mmHg A 2 reprises séparées de plus de 6 heures Résolutive

Plus en détail

Evaluation d un test diagnostique - Concordance

Evaluation d un test diagnostique - Concordance Evaluation d un test diagnostique - Concordance Michaël Genin Université de Lille 2 EA 2694 - Santé Publique : Epidémiologie et Qualité des soins michaelgenin@univ-lille2fr Plan 1 Introduction 2 Evaluation

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nouvelles recommandations de dépistage et de prise en charge Fabienne Viala Carla Chatelet Définitions OMS: «DG = trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie

Plus en détail

Diabète gestationnel. Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot

Diabète gestationnel. Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot Diabète gestationnel Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot Deux risques, un progrès - Considérer que c est un «petit diabète» - En faire trop et

Plus en détail

La toxoplasmose congénitale. Pr. F.Peyron Hôpital de la Croix Rousse Lyon

La toxoplasmose congénitale. Pr. F.Peyron Hôpital de la Croix Rousse Lyon La toxoplasmose congénitale Pr. F.Peyron Hôpital de la Croix Rousse Lyon La toxoplasmose Protozoose cosmopolite très fréquente (45% population en France) Gravité variable selon le terrain Contamination

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES. Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière.

PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES. Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière. PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière. 75 Pas de conflits d intérêts. Définitions Pré éclampsie Définitions

Plus en détail

Surveillance de la vitalité foetale

Surveillance de la vitalité foetale Surveillance de la vitalité foetale Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/071011 Table des matières * Introduction... 1 1 Technique de surveillance... 1 1. 1 Le tonus

Plus en détail

Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV)

Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV) Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV) Les points importants de la littérature sur les risques liés à l

Plus en détail

GESTION PRATIQUE des anomalies du RCF en SALLE DE TRAVAIL

GESTION PRATIQUE des anomalies du RCF en SALLE DE TRAVAIL Fiche Gynerisq Attitude n 5 GESTION PRATIQUE des anomalies du RCF en SALLE DE TRAVAIL Gynerisq Attitude n 5 : Gestion RCF en salle de travail Le 18 11 2013 1 PREAMBULE 1 La lecture et l interprétation

Plus en détail

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL EN CHIFFRES 6% des grossesses Problème de santé public croissant avec une augmentation

Plus en détail

Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée

Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée Intérêt diagnostic du dosage de la CRP et de la leucocyte-estérase dans le liquide articulaire d une prothèse de genou infectée C. Rondé-Oustau, JY. Jenny,J.Sibilia, J. Gaudias, C. Boéri, M. Antoni Hôpitaux

Plus en détail

Première partie : Accueillir une femme enceinte

Première partie : Accueillir une femme enceinte ab ledesma tières T a bl e d e s m at i è r e s Première partie : Accueillir une femme enceinte Chapitre 1 : Comment se présente un service de maternité?...3 1. Qu est-ce qu un service de maternité?...

Plus en détail

HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales.

HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales. HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT POINTS IMPORTANTS. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales. 2) Physiologiquement, la pression artérielle baisse au

Plus en détail

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Dépistage, prise en charge et recommandations Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Prévalence: 3 à 6% Quel test? Quel seuil? Quelle population? A quel moment

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail

M.Griton, DESC Réanimation Médicale 24 Mars 2010. Objectifs thérapeutiques de. sepsis

M.Griton, DESC Réanimation Médicale 24 Mars 2010. Objectifs thérapeutiques de. sepsis M.Griton, DESC Réanimation Médicale 24 Mars 2010 Objectifs thérapeutiques de l évaluation hémodynamique h dans le sepsis Surviving Sepsis Campaign 2008 Initial resuscitation (First 6 hours) Recommandations

Plus en détail

Recommandations pour la pratique clinique

Recommandations pour la pratique clinique COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur J. Lansac Troisième partie Recommandations pour la pratique clinique 31 ES JOURNÉES NATIONALES Paris, 2007 369 Recommandations

Plus en détail

Devenir des anoxies sévères chez le nouveau-né à terme. Jean-Michel Roué Réanimation néonatale - CHRU de Brest

Devenir des anoxies sévères chez le nouveau-né à terme. Jean-Michel Roué Réanimation néonatale - CHRU de Brest Devenir des anoxies sévères chez le nouveau-né à terme Jean-Michel Roué Réanimation néonatale - CHRU de Brest Asphyxie périnatale - Définition - Anamnèse obstétricale: HRP, compression funiculaire, rupture

Plus en détail

Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité

Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité Gilles BAGOU anesthésiste réanimateur urgentiste SAMU-69, CHU-Lyon Gilles BAGOU - SAMU-69 - Lyon 1 déclaration de conflits d intérêt mon intervention

Plus en détail

Infirmières oeuvrant au module naissance (MN) et au module mère-enfant-famille (MEF) de l hôpital de la Cité-de-la-santé de Laval.

Infirmières oeuvrant au module naissance (MN) et au module mère-enfant-famille (MEF) de l hôpital de la Cité-de-la-santé de Laval. OBJET Guider l infirmière qui assure le suivi d une parturiente en antepartum ou durant le travail et l accouchement à l aide du monitoring électronique fœtal continu (MÉF). INTERVENANTS VISÉS Infirmières

Plus en détail

L ERCF. Yolande Caroit-Cambazard Service Gynécologie-Obstétrique CHU NANTES

L ERCF. Yolande Caroit-Cambazard Service Gynécologie-Obstétrique CHU NANTES L ERCF Yolande Caroit-Cambazard Service Gynécologie-Obstétrique CHU NANTES A. Physiologie du rythme cardiaque foetal 1. Généralités Fréquence cardiaque : calculée d après la systole cardiaque Chaque intervalle

Plus en détail

L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec?

L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec? L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec? D RE C O R I N N E L E C L E R C Q, M D, F R C S C G Y N A Z U R S E P T E M B R E 2010 Objectifs: 1-Connaître l historique des dernières

Plus en détail

Réanimation Médicale. place un protocole?

Réanimation Médicale. place un protocole? Insulinothérapie intensive e en Réanimation Médicale Comment élaborer et mettre en place un protocole? L expérience nancéienne Sarah Tincelin - Isabelle Robinet Martine Lesny - Claire Méjean Service de

Plus en détail

Les Anomalies du RCF. pendant le travail. Description, Interprétation et CAT

Les Anomalies du RCF. pendant le travail. Description, Interprétation et CAT Les Anomalies du RCF pendant le travail Description, Interprétation et CAT Largement inspiré de Surveillance Fœtale : Guide de l enregistrement cardiotocographique et des autres moyens de surveillance

Plus en détail

Le Suivi Clinique Intelligent à Domicile au CSSS Jardins-Roussillon: des résultats tangibles

Le Suivi Clinique Intelligent à Domicile au CSSS Jardins-Roussillon: des résultats tangibles Le Suivi Clinique Intelligent à Domicile au CSSS Jardins-Roussillon: des résultats tangibles Sylvie Girard Adjointe à la direction des soins infirmiers et de la qualité Martin Langlois Conseiller en soins

Plus en détail

GAZOMÉTRIE AU CORDON

GAZOMÉTRIE AU CORDON GAZOMÉTRIE AU CORDON QUELQUES DÉFINITIONS A : baisse quantité O 2 dans sang Hypoxie : baisse O 2 dans les tissus Acidémie : augmentation ions H+ dans le sang Acidose : augmentation ions H+ dans les tissus

Plus en détail

PLACENTA. Intérêt de son étude Anatomopathologique

PLACENTA. Intérêt de son étude Anatomopathologique PLACENTA Intérêt de son étude Anatomopathologique inspiré de Boog G «Pourquoi il ne faut pas jeter trop vite le placenta» Why the placenta should not be tooquickly discarded Gynécologie Obstétrique & Fertilité

Plus en détail

Journées Parisiennes de Pédiatrie 2014. Facteurs de risque de l infection néonatale bactérienne précoce à l ère de l antibioprophylaxie

Journées Parisiennes de Pédiatrie 2014. Facteurs de risque de l infection néonatale bactérienne précoce à l ère de l antibioprophylaxie Journées Parisiennes de Pédiatrie 2014 Facteurs de risque de l infection néonatale bactérienne précoce à l ère de l antibioprophylaxie Laurence Foix-L Hélias Pédiatre - Epidémiologiste Service de Néonatologie

Plus en détail

La consultation de déclaration de grossesse

La consultation de déclaration de grossesse La consultation de déclaration de grossesse Dr Muriel Doret Maître de conférence universitaire - Praticien hospitalier Gynécologie Obstétrique Hôpital Femme-Mère-Enfant Les Jeudi de l Europe 38ième Forum

Plus en détail

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Fréquence des complications périnéales du post-partum Les complications périnéales post-natales

Plus en détail

Danielle Tournadre Séance CPDPN du mardi 8 septembre 2015

Danielle Tournadre Séance CPDPN du mardi 8 septembre 2015 Danielle Tournadre Séance CPDPN du mardi 8 septembre 2015 Fœtus Petit pour l Age Gestationnel (PAG): mesure d un paramètre échographique ou estimation du poids fœtal inférieur à un seuil. Hypotrophie sévère:

Plus en détail

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt une poursuite pénale. LIENS

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt une poursuite pénale. LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Réanimation du nouveau-né en salle de naissance

Réanimation du nouveau-né en salle de naissance Réanimation du nouveau-né en salle de naissance GEN N-PdC 2005 D après ERC 2001 (European Ressuscitation Council) et RANP 2001 (Réanimation Avancée Néonatale et Pédiatrique) Circulation 2005 ; 112 : III-91

Plus en détail

Epidémiologie et critères pour retenir le diagnostic d encéphalopathie néonatale

Epidémiologie et critères pour retenir le diagnostic d encéphalopathie néonatale Epidémiologie et critères pour retenir le diagnostic d encéphalopathie néonatale LUCIE BARETS INTERNE DE PÉDIATRIE CLERMONT-FERRAND Définitions Encéphalopathie néonatale (EN) : ensemble de perturbations

Plus en détail

RPC SURVEILLANCE FŒTALE PENDANT LE TRAVAIL

RPC SURVEILLANCE FŒTALE PENDANT LE TRAVAIL RPC SURVEILLANCE FŒTALE PENDANT LE TRAVAIL INTRODUCTION : Le but de la surveillance fœtale pendant le travail est de prévenir l asphyxie fœtale perpartum. Le travail du groupe a été de faire le point à

Plus en détail

: (1) ; PE. (1) ; G. (2) ; S. (3) ; H. (4) ; D. (5) ; P. (6) ; MH. (7) ; H. (8) ; D. (2) ; D. (2) ; D.

: (1) ; PE. (1) ; G. (2) ; S. (3) ; H. (4) ; D. (5) ; P. (6) ; MH. (7) ; H. (8) ; D. (2) ; D. (2) ; D. Evolution maternelle et fœtale des grossesses survenant chez des malades atteintes de thrombose chronique de la veine porte (TVP) : résultats d une étude européenne multicentrique A. Plessier (1) ; PE.

Plus en détail

Cas clinique n 2. Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique

Cas clinique n 2. Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique Cas clinique n 2 Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique Vessies de taille comparable, pas de différence entre les quantités

Plus en détail

ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG. Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité

ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG. Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité Hôpitaux Universitaires de Genève ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité Introduction (1) L IVG chirurgicale est

Plus en détail

Biométrie foetale. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 01/071011. - Support de Cours (Version PDF) -

Biométrie foetale. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 01/071011. - Support de Cours (Version PDF) - Biométrie foetale Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/071011 Table des matières I Techniques de biométrie...3 I.1 Mesure de la longueur cranio-caudale...3 I.2 Mesure

Plus en détail

L objectif de la surveillance du bien-être fœtal est de détecter les signes de décompensation avant qu ils ne causent du tort

L objectif de la surveillance du bien-être fœtal est de détecter les signes de décompensation avant qu ils ne causent du tort La classification de l AI (normale, anormale) et du MFÉ (tracé normal, atypique et anormal) est strictement descriptive. La classification des résultats de la surveillance fœtale doit ensuite être utilisée

Plus en détail

Le nouveau-né de la femme. Delphine Mitanchez Service de néonatologie Hôpital Armand Trousseau Paris

Le nouveau-né de la femme. Delphine Mitanchez Service de néonatologie Hôpital Armand Trousseau Paris Le nouveau-né de la femme obèse Delphine Mitanchez Service de néonatologie Hôpital Armand Trousseau Paris Épidémiologie 2000: 300 millions d obèses dans le monde NHANES 2003-2004: 32% obèses aux USA Femmes

Plus en détail

Exercices sur les échanges gazeux 1

Exercices sur les échanges gazeux 1 Exercices sur les échanges gazeux 1 1. ph 7.35-7.45 7.58 Alcalose pco2 35-45 23 Alcalose PO2 75-100 175 HCO3 21-28 30 alcalose Saturation artérielle 0.92-0.98 0.99 Glucose 3.9-6.0 5.5 1.1 Interprétez le

Plus en détail

INTÉRÊT ET INDICATIONS DES MODES DE SURVEILLANCE DU RYTHME CARDIAQUE FŒTAL AU COURS DE L ACCOUCHEMENT NORMAL

INTÉRÊT ET INDICATIONS DES MODES DE SURVEILLANCE DU RYTHME CARDIAQUE FŒTAL AU COURS DE L ACCOUCHEMENT NORMAL INTÉRÊT ET INDICATIONS DES MODES DE SURVEILLANCE DU RYTHME CARDIAQUE FŒTAL AU COURS DE L ACCOUCHEMENT NORMAL MARS 2002 Service évaluation des technologies Dans la même collection : Radiologie conventionnelle

Plus en détail

HTA et diabète en cours de grossesse

HTA et diabète en cours de grossesse cardiologie-pratique.com http://www.cardiologie-pratique.com/journal/article/0013642-hta-et-diabete-en-cours-de-grossesse HTA et diabète en cours de grossesse F. LANSE, S. BRUN, H. MADAR, A. NITHART, M.-A.

Plus en détail

L analyse du RCF. Le test à l ocytocine Pas d indication à la réalisation d un test à l ocytocine en cas de RCIU (Accord professionnel).

L analyse du RCF. Le test à l ocytocine Pas d indication à la réalisation d un test à l ocytocine en cas de RCIU (Accord professionnel). RPC Le Retard de Croissance Intra-Uterin mercredi 11 décembre 2013 L analyse du RCF Le RCF conventionnel Importante variabilité inter-observateur RCF conventionnel reste un élément clé de la surveillance

Plus en détail

Les diabètes et Les gens de mer

Les diabètes et Les gens de mer Les diabètes et Les gens de mer La vie à bord Confinement Eloignement Majoration des risques Les complications Accidents aigus hypoglycémie acido-cétose Complications dégénératives cardiovasculaire infections,

Plus en détail

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre Fondation PremUp Mieux naître pour mieux vivre Une fondation de coopération scientifique initiée par les pouvoirs publics en 2007 6 membres fondateurs : L Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, l Inserm,

Plus en détail

Devenir de la mère après un diabète gestationnel

Devenir de la mère après un diabète gestationnel Le réseau mère-enfant de la francophonie Lille le 1.6.04 Devenir de la mère après un diabète gestationnel P. Fontaine et A. Vambergue Clinique Marc Linquette- Hôpital Jeanne de Flandre - CHRU de Lille

Plus en détail

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel E. SOBNGWI 1. Il faut distinguer La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel Epidémiologie 5% de toutes

Plus en détail

Cas clinique 1. Que faites-vous?

Cas clinique 1. Que faites-vous? Cas clinique 1 Madame G., âgé de 32 ans, institutrice, et 3e pare. Actuellement au terme de 20 semaines d'aménorrhée, elle consulte pour une fièvre isolée dépassant 38 avec frissons depuis trois jours.

Plus en détail

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne Thomas Desplanches Sage-femme (Maïeuticien) Cellule d évaluation du réseau périnatal de Bourgogne C.H.U Dijon.

Plus en détail

LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT

LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT Données issues des certificats de santé 8 ème jour, 9 ème et 24 ème mois Ce document a été réalisé à partir des données épidémiologiques concernant les enfants domiciliés

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE N de version: 01 Date d'application : 27/03/2008 Réf.: CMUB-027 Pagination : 1 de 6 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 27 Rédacteurs Dr JM YEGUYAIAN (SAMU 21), Dr DIDIER HONNART (SRAU

Plus en détail

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN PRESENTATION PROJET 2010-2015 Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN Bilan d activité du RSN année 2009 Population cible : 18000 couple mère enfant Professionnels impliqués dans le réseau :

Plus en détail

LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT

LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT LA SANTÉ DE LA MÈRE ET DE l ENFANT Données issues des certificats de santé 8 ème jour, 9 ème et 24 ème mois Ce document a été réalisé à partir des données épidémiologiques concernant les enfants domiciliés

Plus en détail

1 DIM, CHU Dijon ; 2 Réseau Périnatal de Bourgogne; 3 INSERM CIC-P, CHU de Dijon ; 4 EFS Bourgogne-Franche Comté ;

1 DIM, CHU Dijon ; 2 Réseau Périnatal de Bourgogne; 3 INSERM CIC-P, CHU de Dijon ; 4 EFS Bourgogne-Franche Comté ; Quantin C 1, Benzenine E 1, Ferdynus C 2, Sediki M 3, Bardou M 3, Gouyon JB 3, Morel P 4, Sagot P 2. 1 DIM, CHU Dijon ; 2 Réseau Périnatal de Bourgogne; 3 INSERM CIC-P, CHU de Dijon ; 4 EFS Bourgogne-Franche

Plus en détail

A. Khoury (Besançon), J. Couvreur (Toulon)

A. Khoury (Besançon), J. Couvreur (Toulon) A. Khoury (Besançon), J. Couvreur (Toulon) Crush syndrome ou Sd des ensevelis ou Sd de Bywaters : Syndrome de compression traumatique : Définitions Rhabdomyolyse: Lyse musculaire, de cause physique ou

Plus en détail

Suivi de la grossesse d une femme infectée par le VIH et modalités d accouchement. Dr Nicolas Sananès

Suivi de la grossesse d une femme infectée par le VIH et modalités d accouchement. Dr Nicolas Sananès Suivi de la grossesse d une femme infectée par le VIH et modalités d accouchement Dr Nicolas Sananès 27 novembre 2012 Plan Problématique Dépistage pendant la grossesse Suivi de la grossesse Modalités d

Plus en détail

Interprétation des désordres acide-base à l ECN Questions sur 9 situations cliniques. Pr Charles-Hugo Marquette Dr Céline Sanfiorenzo

Interprétation des désordres acide-base à l ECN Questions sur 9 situations cliniques. Pr Charles-Hugo Marquette Dr Céline Sanfiorenzo Interprétation des désordres acide-base à l ECN Questions sur 9 situations cliniques Pr Charles-Hugo Marquette Dr Céline Sanfiorenzo EXERCICE 1 : Un enfant de 10 ans est amené par ses parents aux urgences

Plus en détail

Jacques LEPERCQ Pierre RAYNAL Cochin Saint Vincent de Paul CH A Mignot, Versailles

Jacques LEPERCQ Pierre RAYNAL Cochin Saint Vincent de Paul CH A Mignot, Versailles OBESITE ET GROSSESSE PRISE EN CHARGE OBSTETRICALE Jacques LEPERCQ Pierre RAYNAL Cochin Saint Vincent de Paul CH A Mignot, Versailles CLASSIFICATION OMS IMC (Kg/m 2 ) Risque 20 25 Normal 25 30 Surpoids

Plus en détail

La prévention du diabète chez l obèse

La prévention du diabète chez l obèse La prévention du diabète chez l obèse Pr Paul Valensi Service d Endocrinologie Diabétologie Nutrition Hôpital Jean Verdier, Université Paris Nord, CRNH-IdF, CINFO, Bondy Evolution de la prévalence du diabète

Plus en détail

RETOUR PRECOCE A DOMICILE APRES ACCOUCHEMENT

RETOUR PRECOCE A DOMICILE APRES ACCOUCHEMENT version 1 page 1/5 Référence : RSN/REF/REA.O/002/A Date de 1 ère mise en service : 10/06/2008 N version Date de la modification Suivi des modifications Objet de la modification Faite par : Rédaction Mise

Plus en détail

Méningites Bactériennes et Pression Intracrânienne: qui monitorer?

Méningites Bactériennes et Pression Intracrânienne: qui monitorer? Mémoire DES Pédiatrie Rhône-Alpes Lyon Promotion 2003 Méningites Bactériennes et Pression Intracrânienne: qui monitorer? Fleur Cour-Andlauer 23 Octobre 2008 ANDLAUER Fleur 1 Méningites Bactériennes en

Plus en détail

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1 Introduction Le diabète de type 1 et 2 concerne 3 millions de personnes en 2011 avec une prépondérance marquée pour le diabète de type 2. Véritable épidémie, cette maladie est un problème de santé publique,

Plus en détail

Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance?

Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance? Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance? Ajaccio 12 mai 2012 F. Carré Université Rennes 1 Hopital Pontchaillou Inserm UMR 1099 Les «tests» chez le sportif Exploration performance

Plus en détail

Hypoxie-Anoxie Comité éditorial de l'uvmaf

Hypoxie-Anoxie Comité éditorial de l'uvmaf Hypoxie-Anoxie Comité éditorial de l'uvmaf 2014 1 Table des matières 1. Définition... 3 2. Rappels de physio-pathologie... 3 2.1. Facteurs intervenant dans l'oxygénation fœtale...3 2.2. Conséquences de

Plus en détail

Bien-être fœtal durant le travail

Bien-être fœtal durant le travail Objectifs de la surveillance intrapartum Détection de la décompensation fœtale possible, et prévention, par une intervention opportune et efficace, de la morbidité ou de la mortalité périnatale / néonatale

Plus en détail

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Notions générales Hyperglycémie diagnostiquée pendant la grossesse 4 % des grossesses, tendance à l augmentation Facteurs

Plus en détail

L HYSTEROSCOPIE DIAGNOSTIQUE EST-ELLE INCONTOURNABLE?

L HYSTEROSCOPIE DIAGNOSTIQUE EST-ELLE INCONTOURNABLE? Actualités sur les explorations diagnostiques de l utérus Hôpital André Mignot, 5 mars 2009 L HYSTEROSCOPIE DIAGNOSTIQUE EST-ELLE INCONTOURNABLE? Arnaud LE TOHIC Praticien Hospitalier Service de Gynécologie

Plus en détail

Sorties de maternité après accouchement conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leur nouveau né

Sorties de maternité après accouchement conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leur nouveau né Sorties de maternité après accouchement conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leur nouveau né RECOMMANDATIONS HAS MAI 2013 (EN COURS DE VALIDATION) C BOITHIAS RÉANIMATION PÉDIATRIQUE

Plus en détail

UNIVERSITE DE NANTES UFR DE MEDECINE ECOLE DE SAGES-FEMMES. Diplôme d Etat de Sage-femme AUDIT DE LA SURVEILLANCE FŒTALE PENDANT LE TRAVAIL

UNIVERSITE DE NANTES UFR DE MEDECINE ECOLE DE SAGES-FEMMES. Diplôme d Etat de Sage-femme AUDIT DE LA SURVEILLANCE FŒTALE PENDANT LE TRAVAIL UNIVERSITE DE NANTES UFR DE MEDECINE ECOLE DE SAGES-FEMMES Diplôme d Etat de Sage-femme AUDIT DE LA SURVEILLANCE FŒTALE PENDANT LE TRAVAIL AU CHU DE NANTES ÉTUDE AVANT ET APRES LES RECOMMANDATIONS DU COLLEGE

Plus en détail