P2C04 La gestion des absences : Conge s paye s et maladie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "P2C04 La gestion des absences : Conge s paye s et maladie"

Transcription

1 P2C04 La gestion des absences : Conge s paye s et maladie I. Collecte et analyse des absences A. Généralités - Les jours fériés : à part le 1 er mai (non travaillé et payé), les autres jours fériés sont gérés par les conventions et accords collectifs. - Les jours ouvrables et ouvrés : - Horaire collectif et horaire individualisé : Faire attention aux horaires particuliers et aux temps partiels. B. Les motifs d absence Voir document 1 II. Le calcul de retenues pour absence Voir document 2 A. Les calculs avec un temps de travail mensuel réel (Recommandé) Application : M. BTS a été absent 1 jours (7 heures) au mois de septembre (21 jours ouvrés). Son salaire brut est de Calculer en heures réelles puis en jours réels le montant de la retenue. C. Brunnarius BTS CGO 1

2 B. Les calculs avec temps de travail mensuel forfaitaire Application : Reprise M. BTS. Calculs avec les forfaits suivants : Heures forfaitaires : 151,67 h ; Jours ouvrés puis ouvrables forfaitaires : 22 jours et 26 jours ; Durée en jours calendaires : 30 jours. C. Synthèse sur le calcul de retenues pour absence Synthèse sur le calcul des absences C. Brunnarius BTS CGO 2

3 Synthèse sur le calcul des absences - SUITE III. Les congés payés A. L acquisition des droits - La période de calcul des congés va du 1 er juin au 31 mai (sauf dispositions conventionnelles différentes). - Les droits aux congés s ouvrent dès le premier jour de travail (Article 50 de la Loi n ). - 2,5 jours ouvrables de congé sont acquis par mois avec un maximum de 30 jours sur un an. (sauf dispositions conventionnelles plus favorables) soit 2,0833 jours ouvrés par mois (25 jours ouvrés par an). - L absence pour maladie, grève et chômage n entrent pas dans le calcul des congés payés. - Selon la loi, le calcul des droits s effectue en jours ouvrables (en jours ouvrés dans certaines entreprises). Application : Bob a été embauché le 1 er octobre 2015 et Germaine le 19 octobre Déterminer le nombre de jours de congés acquis au 31 mai 2015 pour ces deux salariés. octobre 2015 l m m j v s d C. Brunnarius BTS CGO 3

4 Synthèse : Acquisition des jours de congés payés B. La prise de congé Congé principal (période d été du 1 er mai au 31 octobre) : 4 semaines maximum (ou 24 jours ouvrables). Si le salarié prend 3 à 5 jours ouvrables de congé en dehors de la période d été (hors 5 ème semaine), il a droit à 1 jour de congé supplémentaire. S il prend plus de 6 jours, il a droit à 2 jours en plus. IMPORTANT : Les congés acquis pendant la période de référence ne pourront être pris qu à partir du 1 er juin de la période de référence suivante. Application : Bob a été embauché le 1 er septembre 2015 et souhaite prendre 1 semaine de congés payés en décembre Bob peut-il prendre ses congés payés en décembre? À partir de quelle date pourra-t-il prendre les congés acquis? Combien de jours de congés payés aura-t-il acquis à la fin de la période de référence? Synthèse : Prise des jours de congés C. Brunnarius BTS CGO 4

5 C. La rémunération des congés payés Voir document 3 Principe : 1. La méthode du maintien de salaire Application : Un salarié prend 2 semaines de congés soit 12 jours ouvrables ou 10 jours ouvrés au mois de septembre (26 jours ouvrables 22 jours ouvrés). Il travaille 7 heures par jour et a un salaire de base de L entreprise calcule les retenues pour absences en jours ouvrés réels. Calculer le montant de la retenue pour absence et l indemnité de CP. Principe : 2. La méthode du dixième Rémunérations à prendre en compte : Rémunérations exclues : C. Brunnarius BTS CGO 5

6 Application 1 : Un salarié prend 2 semaines de congés payés (soit 12 jours ouvrables) en septembre (26 jours ouvrables). Durant la période de référence, il a eu une rémunération de base mensuelle de 2 000, a perçu 700 d heures supplémentaires sur l ensemble de la période et a reçu une prime de 13 ème mois de L entreprise calcule les absences en jours ouvrés réels (10 jours ouvrés sur un mois de 22 jours ouvrés). Calculer le montant de l indemnité de congés payés Application 2 : Un salarié est embauché le 1 er janvier N. Il prend 6 jours ouvrables de congés en juin N. Son salaire mensuel de base est de Ce salarié a eu une absence non rémunérée de 8 jours ouvrables (sur 26) en avril pour laquelle une retenue de 700 euros a été effectuée sur son salaire. Déterminer le nombre de jours de congés acquis. Calculer le montant de l indemnité de congés payés par la méthode du 10 ème. C. Brunnarius BTS CGO 6

7 Synthèse : Les 2 méthodes de calcul de la rémunération des congés payés Dans la pratique : On applique la méthode du maintien, puis on verse, éventuellement, la différence avec la méthode du 10 ème en fin de période de congé. IV. Les absences pour maladie A. L ouverture des droits à congés pour maladie Pour relever de la catégorie congés pour maladie, le salarié doit respecter plusieurs règles : - Avertir son employeur dans les 48 heures. - Donner un certificat médical accompagné d un arrêt de travail dans le délai prévu par les conventions collectives (en général dans les 2-3 jours). - Éventuellement, subir une contre-visite médicale. Le salarié qui ne respecte pas ses 2 règles (informations de l employeur ou remise du certificat médical) commet une faute pouvant motiver son licenciement. Le congé maladie entraîne la suspension du contrat de travail : - la période d absence ne génère pas de congés payés mais n influe pas sur le calcul de l ancienneté. - Le salarié est indemnisé par la sécurité sociale (B.) et par l employeur (C.). C. Brunnarius BTS CGO 7

8 B. Les indemnités versées par la Sécurité sociale L Indemnité Journalière de Sécurité Sociale (IJSS) est versée aux salariés qui ont travaillés pendant un certain temps avant la maladie (avoir travaillé au moins 150 h dans les 3 mois précédent ou avoir cotisé sur au moins 1015 fois le SMIC horaire dans les 6 mois civils précédents). Modalités de calcul : L IJSS est calculé sur les trois derniers mois de salaires et est égale à la moitié du «gain journalier de base». L indemnité est limité à 1,8 fois le SMIC (SMIC brut mensuel de 1 445,38 au 1 er janvier 2014 soit 42,77 par jours ou 0,5 x (3 x 2 601,68 / 91,25). L IJSS globale est versée en soustrayant 3 jours de délai de carence. IJSS = 0,5 x Montant des trois derniers salaires bruts antérieurs (1,8 fois le SMIC) 91,25 jours IJSS globale = IJSS x (Nombre de jour calendaire du congé 3 jours de délai de carence) Les IJSS ne sont pas soumises à cotisations sociales mais sont soumises : - à la CSG et la CRDS (6.2% + 0.5%). - à l impôt sur les revenus. Application 1 : Un salarié est absent du 15 septembre (inclus) au 25 septembre (inclus). Ses trois derniers salaires bruts mensuels ont été de 2 000, et Calculer le montant brut des IJSS (par jour et au total). Application 2 : Un salarié est absent du 12 octobre (inclus) au 19 octobre (inclus). Ses trois derniers salaires bruts mensuels ont été de 3 200, 3400 et Calculer le montant brut des IJSS (par jour et au total). Calculer le montant total des IJSS nettes. C. Brunnarius BTS CGO 8

9 Synthèse : Calcul des IJSS C. L indemnisation complémentaire obligatoire versée par l employeur Voir document 4 1. Conditions d attribution 2. Calcul de l indemnité C. Brunnarius BTS CGO 9

10 Application 1 : Un salarié perçoit brut par mois. Il a 4 ans d ancienneté. Il est malade du dimanche 11 octobre au vendredi 30 octobre inclus. L entreprise travaille du lundi au vendredi et utilise la méthode des jours ouvrés réels (voir calendrier ci-dessous). Le mois d octobre comprend 22 jours ouvrés. Calculer : Le montant de la retenue pour absence, le montant des IJSS et le montant de l indemnité employeur calculée et le salaire brut. D11 L12 M13 M14 J15 V16 S17 D18 L19 M20 M21 J22 V23 S24 D25 L26 M27 M28 J29 V30 C. Brunnarius BTS CGO 10

11 Synthèse : Calcul de l indemnisation complémentaire employeur Remarque : Des conventions collectives peuvent améliorer les règles de calculs. Par exemple : durée de carence inférieure, indemnisation à 100%, maintien du salaire net (Voir application partie D). Application 2 : Bob travaille depuis 2 ans dans la société BTS. Son salaire de base mensuel est de Il est en arrêt maladie du lundi 17 novembre au dimanche 30 novembre inclus. L entreprise travaille du lundi au vendredi et utilise la méthode des jours ouvrés réels (voir calendrier ci-dessous). Le mois de novembre comprend 20 jours ouvrés. Calculer : Le montant de la retenue pour absence, le montant des IJSS, le montant de l indemnité employeur calculée et le salaire brut. D16 L17 M18 M19 J20 V21 S22 D23 L24 M25 M26 J27 V28 S29 D30 C. Brunnarius BTS CGO 11

12 D. La subrogation La subrogation est un mécanisme par lequel l employeur verse lui-même les IJSS qu il se fait rembourser après. La demande de subrogation est faite par l employeur, avec l accord du salarié, auprès du centre d assurance maladie de ce dernier. La subrogation permet aux salariés d être payés plus rapidement, mais entraîne un travail supplémentaire et une avance de trésorerie pour les entreprises. Application : Un salarié est en congé maladie du jeudi 1 er au 31 octobre inclus. Un accord collectif prévoit le maintien de 100% de la rémunération avec un délai de carence de 3 jours (comme pour la SS). Le salaire de base perçu est de Le taux moyen de cotisation salariale (dont CSG et CRDS) est de 25%. Pour rappel, le taux de CSG et CRDS est de 6,7% sur les IJSS. L entreprise utilise la méthode des jours ouvrés. Calculer : le montant de la retenue pour absence, le montant des IJSS, le montant de l indemnité employeur et présenter le bulletin de salaire simplifié. Remarque : Normalement, la CSG et la CRDS se calculent sur 98,25% du brut. Mais, pour simplifier, on les incorpore dans le taux moyen de cotisations. Octobre l m m j v s d C. Brunnarius BTS CGO 12

13 Synthèse sur la subrogation des IJSS E. Les problèmes liés au maintien du salaire Problème : Reprise de l application précédente mais avec le calcul du salaire net du salarié comme s il avait travaillé pendant octobre, mais en retirant 2 jours ouvrés (3 jours calendaires de carence). C. Brunnarius BTS CGO 13

14 Solution : Utiliser un logiciel de paye ou un tableur avec la valeur cible pour obtenir le résultat. Voir l exemple ci-dessous pour information. Salaire brut : Retenues pour absence : Complément pour maintien 100% : X Valeur à rechercher Déduction des IJSS : - 665,75 Salaire brut d octobre : Y = X 665,75 Retenues sociales 25% : Z = Y x 0.25 = Salaire net : Y Z IJSS subrogées nettes de CSG et CRDS : 665,75 x 0,933 = + 621,15 Net à payer : Valeur cible 1 022,73 Avec la valeur cible, le montant de l indemnité complémentaire doit être de 1 201,20 Synthèse sur les types de jours à utiliser C. Brunnarius BTS CGO 14

15 DOCUMENTS P2C04 Document 1 : Exemples d absences (liste exhaustive consultable sur Catégories Congés pour événements familiaux Congés pour convenance personnelle Congés liés à la santé Congés liés à la formation Congés liés aux activités de représentation du personnel Congés liés à la vie politique Congés liés aux activités judiciaires Congés liés à des activités d intérêt général et civiles Exemples Mariage, naissance, adoption, décès Création d entreprise, sabbatique Examens médicaux, cure Congé individuel de formation, bilan de compétences Formation des membres du CE, crédits d heures des représentants de personnel Mandats parlementaires, crédits d heures des adjoints au maire Formations des conseillers des prud hommes Congé pour catastrophe naturelle, réserviste militaire Document 2 : Extrait du Lamy social Article Abattement sur le salaire pour absences imputables au salarié. Sauf disposition légale, conventionnelle ou contractuelle maintenant le salaire (maladie, congés payés...) lorsque la prestation de travail n'est pas effectuée, la rémunération qui en est la contrepartie n'est pas due (Cass. Soc. 10 juin N P+B+R). L'employeur est donc, en principe, fondé à opérer une retenue sur le salaire. Il est tenu, à cet égard, au respect de l'égalité de traitement entre les salariés (arrêt précité ; voir n 937 et s.). a) Modalités de la retenue Pour les salariés payés à l'heure, l'absence se traduit par une réduction du nombre d'heures payées. Pour les salariés mensuels, la rémunération du mois considéré subit un abattement. Dans une réponse ministérielle, trois modes étaient proposés (Rép. min. JOANQ 25 oct 1982, p. 4415): - abattement de 1/30 par jour ouvrable ou non sur le salaire mensuel ; - abattement de 1/26 par jour ouvrable sur le salaire mensuel ; - retenue sur une base horaire des heures non travaillées. la base horaire étant constituée par le quotient du salaire mensuel sur le nombre d'heures moyen entrant dans la durée mensuelle du travail. Cette position a été en partie récusée par la Cour de cassation qui pose un principe de stricte proportionnalité de la retenue. Elle a considéré que si la mensualisation «a pour objet de garantir au salarié une rémunération mensuelle constante, la retenue par heure d'absence d'un salarié payé au mois doit être égale au quotient du salaire mensuel par le nombre d heures de travail dans l'entreprise pour le mois considéré» (Cass. soc. 11 févr 1982, n , Bull. civ V, p 65). Ainsi pour la détermination du salaire horaire qui sera retenu pour calculer l'abattement sur la rémunération mensuelle, doit-on rétablir le salaire horaire réel pour le mois considéré en fonction du nombre d'heures de travail qu'il comporte et non de la moyenne mensuelle. Ce salaire sera appliqué au nombre d'heures effectivement non travaillées (Cass. soc,, 20 janv. 1999, n ). On aboutit donc à écarter tout calcul à partir d'éléments forfaitaires comme le préconisait le ministre du Travail. [ ] C. Brunnarius BTS CGO 15

16 Document 3 : Calcul de l indemnite de conge s paye s. Extrait du Cahier social n RF 1031 de la revue fiduciaire Deux méthodes : retenir la plus favorable L'indemnité de congés payés est égale (c. trav. art L ) au dixième de la rémunération totale perçue par le salarié au cours de la période de référence (voir 4005), sans pouvoir être inférieure au montant de la rémunération qui aurait été perçue pendant la période de congé si le salarié avait continué à travailler. L'employeur est tenu de retenir le mode de calcul le plus avantageux pour l'intéressé. Ce mode de calcul est d'ordre public (cass. soc. 26 mars 2002, n FD). [ ] Application de la règle du dixième.. > Salaire de référence 4042 Il est nécessaire de calculer tout d'abord le salaire de référence dans lequel tous les éléments ayant le caractère d'une rémunération (notamment, les majorations pour heures supplémentaires, les jours fériés payés, les indemnités de congés payés de l'année précédente, les primes de rendement, d'assiduité, d'ancienneté, de mission, de dépaysement, le salaire fictif correspondant aux absences assimilées à du travail effectif pour les congés payés, etc.) sont inclus. Les primes et gratifications ayant un caractère annuel et dont le montant n'est pas affecté par la mise en congé du salarié (ex. : la prime de 13e mois, les primes de bilan, de vacances) sont, en revanche exclues du salaire de référence. Il en est de même des sommes distribuées au titre de l'intéressement ou de la participation, les indemnités journalières de maladie, etc. Il est tenu compte des avantages accessoires et des prestations en nature, et pour une valeur équivalente, seulement si le salarié n'en bénéficie pas pendant la durée de son congé (c. trav. art. L ). Bien sûr, des dispositions conventionnelles ou des usages peuvent se montrer plus avantageux. L'indemnité correspondant aux congés payés totaux du salarié est égale au 1/10 du salaire calculé sur la période de référence (pour les congés pris à compter du 1 er Mai 2012, il y a lieu de prendre en considération la rémunération acquise du 1 er juin 2011 au 31 mai 2012). Application de la règle du maintien du salaire 4046 L'indemnité est calculée à partir des éléments suivants - salaire proprement dit : on retient le salaire de la période précédant immédiatement le congé (c'est-à-dire, le mois précédent), éventuellement majoré s'il y a lieu du relèvement des salaires portant sur tout ou partie de la période du congé payé (par exemple, relèvement du SMIC pour les salariés concernés) ; - durée du travail : l'horaire retenu doit être celui de la période de congés payés, y compris les heures supplémentaires, mais sans tenir compte d'éventuels allongements exceptionnels de l'horaire intervenant du fait de départs en congé ; - compléments du salaire : les mêmes éléments que pour l'application de la règle du dixième sont à retenir (voir 4041). Comparaison des résultats 4047 La solution la plus favorable au salarié doit être retenue (c. trav. art. L ). La comparaison doit se faire sur la base de l'indemnité totale, et non pour chaque fraction de congé. Ce n'est donc qu'au terme des cinq semaines de vacances qu'on peut vérifier quelle est la solution la plus favorable. En pratique, on peut, par exemple, maintenir la rémunération du salarié pendant la première fraction des congés (congé d'été) et procéder à la régularisation au moment de la prise de la cinquième semaine. [ ] C. Brunnarius BTS CGO 16

17 Document 4 : Maladie. Calcul de l indemnisation obligatoire de l employeur. Extrait du Cahier social n RF 1031 de la revue fiduciaire Maintien légal 4875 Conditions à remplir. Le salarié en arrêt maladie bénéficient, en complément des indemnités journalières de sécurité sociale, d'une indemnisation complémentaire légale à la charge de l'employeur dès lors qu il remplit plusieurs conditions (c. trav. art. L et D ) : - justifier d'un an d'ancienneté dans l'entreprise, appréciée au premier jour de l'absence ; - avoir justifié son incapacité dans les 48 heures par l envoi du certificat médical à l employeur (voir 4853) ; - être pris en charge par la sécurité sociale et être soigné en France ou dans un État de l'union européenne ou partie à l'accord sur l'espace économique européen ; - se soumettre, le cas échéant, à une contre-visite médicale (voir 4900). Salariés exclus du bénéfice de cette indemnisation légale. Sont exclus de ce statut minimal de droit commun les travailleurs à domicile, les salariés saisonniers, les salariés intermittents et les salariés temporaires. [ ] 4876 Délai de carence. L indemnisation légale complémentaire est due à compter du 8 e jour d'absence pour maladie (jour ouvré ou non) (c. trav. art D ). Le délai de carence de 7 jours se compte en jours calendaires. Ces dispositions s'appliquent sauf si le salarié bénéficie de dispositions conventionnelles plus favorables. [ ] 4877 Durée et montant de l'indemnisation. Les salariés ont droit à 90 % de leur salaire pendant 30 jours et aux 2/3 pendant les 30 jours suivants (c. trav. art D ). Ces durées d'indemnisation sont augmentées de 10 jours par période de 5 ans d'ancienneté au-delà de la durée d'1 an d'ancienneté requise pour ouvrir droit à l'indemnisation, sans que chacun de ces temps d'indemnisation ne puisse dépasser 90 jours (c trav, art. D ). L ancienneté est appréciée au premier jour de l absence (c.trav. art. D ; cass.soc. 7 juillet 1993, n , BC V n 198). Maintien conventionnel 4878 Règles plus favorables. Les conventions collectives de branche ou les accords collectifs d entreprise peuvent prévoir des règles plus favorables en matière d indemnisation complémentaire, tant du point de vue de l ancienneté requise que de la durée et du niveau du maintien de salaire. [ ] Rémunération prise en compte 4881 La rémunération à prendre en considération pour le calcul de l'indemnité complémentaire est celle correspondant à l'horaire pratiqué pendant l'absence du salarié dans l'établissement ou partie d'établissement. Toutefois, si l'horaire des salariés a été augmenté par suite de l'absence du salarié, cette augmentation n'est pas prise en considération pour la fixation de la rémunération (c. trav. art D ). [ ] Tous les éléments de rémunérations sont à prendre en compte : prime d ancienneté, heures complémentaires ou supplémentaires habituelles, compléments de salaire versés régulièrement (ex : prime de nuit ; cass.soc. 13 mars 1991, n D). En revanche, les accessoires de salaire exclusivement liés à une condition de présence (ex : prime d assiduité ou remboursement pour frais professionnels) ne sont pas pris en compte. [ ] Déduction des indemnités journalières de la sécurité sociale (IJSS) 4883 L indemnité complémentaire légale s entend déductyion faite des IJSS versées par la sécurité sociale et des indemnités versées par un organisme de prévoyance. [ ] L employeur déduit la totalité des IJSS, y compris celles versées pour des jours non ouvrables. [ ] C. Brunnarius BTS CGO 17

Congés payés. Date de création du document : 10/08/2011

Congés payés. Date de création du document : 10/08/2011 Congés payés Date de création du document : Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-98 845 Nouméa CEDEX Tél. Nouméa : 27.55.72 Tél. Koné

Plus en détail

Mise à jour 17/04/2012

Mise à jour 17/04/2012 Mise à jour 17/04/2012 Le maintien de salaire Incidence sur le bulletin de paye CCB 21 mai 2010 En application des dispositions de la convention collective du 21mai 2010 Note de synthèse réalisée par les

Plus en détail

L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations

L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations FICHE CONSEIL Chemin d accès : METHODES/OUTILS/2.DEVELOPPER/FICHES CONSEIL/SOCIAL RH/DIVERS Page : 1/5 1. L arrêt maladie

Plus en détail

Les absences maladie. I. Principe généraux II. Calculs des indemnités III. Application

Les absences maladie. I. Principe généraux II. Calculs des indemnités III. Application Les absences maladie I. Principe généraux II. Calculs des indemnités III. Application I. Principes généraux 1. Le contrat de travail est suspendu (pas rompu). Devoir du salarié d informer l employeur de

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV COMMENT CALCULER LE MONTANT DE L INDEMNITE DE LICENCIEMENT? La loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008, reprenant les dispositions de l ANI du 11 janvier 2008,

Plus en détail

1. Calculer la déduction absence pour l employeur

1. Calculer la déduction absence pour l employeur 1. Calculer la déduction absence pour l employeur Lorsque le salarié est en maladie, et comme pour toute suspension du contrat de travail, vous aurez d abord pour tâche de «déduire» l absence en question

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ATTENTION Cette fiche est du niveau BEP : - elle ne traite que des cas de salariés mensualisés; - elle ne traite pas les problèmes de réductions de cotisations de la loi

Plus en détail

>> Indemnité de licenciement des Mensuels

>> Indemnité de licenciement des Mensuels N d info 1454-10 Informations ASJ 04-03 Pôle Relations Sociales et Juridiques Mise à jour juin 2011 >> Indemnité de licenciement des Mensuels L avenant du 21 juin 2010 à l accord national sur la mensualisation

Plus en détail

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 L avenant du 15 septembre 2009, étendu par un arrêté du 16 avril 2010 (JO du 27 avril 2010) modifie les articles 17 et 18 du chapitre

Plus en détail

MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS

MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS 1. INTRODUCTION...2 2. CONGES PAYES...2 1. Période de Référence :...2 2. Disponibilité et prise des jours de congés :...2 3. Acquisition des droits

Plus en détail

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel En tant que salarié à part entière, l assistant maternel a droit aux congés payés et aux jours fériés dans le respect de la législation en

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007.

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. La lettre du N 6 Décembre 2007 La Réforme des Heures Supplémentaires La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. Elle prévoit : Pour le salarié : une réduction des

Plus en détail

L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT

L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT Qu est-ce que l accueil en année complète? C est lorsque l assistant maternel accueille un enfant pendant 47 semaines. L enfant

Plus en détail

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés?

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? II -Congés payés a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? Tout salarié on droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à

Plus en détail

Le salaire et les indemnités des assistants maternels

Le salaire et les indemnités des assistants maternels Le salaire et les indemnités des assistants maternels Les assistants maternels sont des salariés à part entière, ils perçoivent donc un salaire mensuel et des indemnités dont les modalités de calcul sont

Plus en détail

ATTESTATIONS DE SALAIRE

ATTESTATIONS DE SALAIRE AM@llier Votre lettre d information n 15 Février 2013 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier QUELQUES CONSEILS DE REMPLISSAGE! ATTESTATIONS DE SALAIRE Dossier Pour éviter toute rupture de revenus

Plus en détail

P4C06 La re alisation de la paye Conge s paye s et maladie

P4C06 La re alisation de la paye Conge s paye s et maladie P4C06 La re alisation de la paye Conge s paye s et maladie 4.3.2. Prise en compte des éléments personnels nécessaires à l élaboration des bulletins de paie SYNTHÈSE : P4C06 La réalisation de la paye Congés

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

SALARIES DU PARTICULIER EMPLOYEUR

SALARIES DU PARTICULIER EMPLOYEUR Page 1/4. SALARIES DU PARTICULIER EMPLOYEUR UT 71 9/02/2015 PERIODE D'ESSAI : 2 mois renouvelable 1 fois sous réserve que le salarié ait été averti par écrit avant l expiration de la première période.

Plus en détail

Le Club de Gestion. Congés payés : mode d emploi. www.club gestion.fr

Le Club de Gestion. Congés payés : mode d emploi. www.club gestion.fr Les salariés ont droit chaque année à des congés payés d une durée maximale de 5 semaines depuis 1982. Les règles de calcul et d indemnisation de ces périodes non travaillées sont régies par le code du

Plus en détail

P2C05 Les e le ments de la re mune ration

P2C05 Les e le ments de la re mune ration P2C05 Les e le ments de la re mune ration - + - = I. Les primes et les avantages en natures A. Les primes et gratifications Les primes sont des éléments accessoires de rémunération. Chaque entreprise peut

Plus en détail

P2C03 La dure e du temps de travail

P2C03 La dure e du temps de travail P2C03 La dure e du temps de travail I. Travail effectif et temps de présence A. Le décompte des heures Application 1 : M. Bob, directeur RH de l entreprise BTS vous demande, pour chaque salarié de dénombrer

Plus en détail

>> Incidence de la CSG et CRDS sur le calcul du complément employeur en cas d arrêt de travail : régularisation de la situation

>> Incidence de la CSG et CRDS sur le calcul du complément employeur en cas d arrêt de travail : régularisation de la situation Info n 1331 03 Informations ASJ 07 03 Pôle Relations Sociales et Juridiques >> Incidence de la CSG et CRDS sur le calcul du complément employeur en cas d arrêt de travail : régularisation de la situation

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Pégase 3 Le taux horaire des heures supplémentaires

Pégase 3 Le taux horaire des heures supplémentaires Pégase 3 Le taux horaire des heures supplémentaires Dernière révision le 15/11/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Calcul du taux horaire de base...3 Indemnité de RTT...4 La majoration

Plus en détail

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble»

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» IMPôTS LE REGIME PARTICULIER DES ASSISTANTS MATERNELS Siège Social sans permanence: 20

Plus en détail

Gérer le temps de travail, les congés et les absences

Gérer le temps de travail, les congés et les absences Gérer le temps de travail, les congés et les absences I. L ORGANISATION DES CONGES Le Code du travail prévoit deux catégories de congés : les congés annuels, dits congés payés, qui représentent 2,5 jours

Plus en détail

L ACTIVITE PARTIELLE

L ACTIVITE PARTIELLE L ACTIVITE PARTIELLE L'activité partielle permet d'éviter aux salariés de perdre leur emploi lorsque l'activité de leur entreprise se réduit. Dans un contexte de crise économique, le recours au chômage

Plus en détail

Congés payés : les points à maîtriser. Octobre 2010

Congés payés : les points à maîtriser. Octobre 2010 Congés payés : les points à maîtriser Octobre 2010 Sommaire Conditions d ouverture des droits à congés Calcul de la durée des congés Décompte des congés Obligation de prise des congés Paiement des congés

Plus en détail

NOTE D INFORMATION LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2006 (II)

NOTE D INFORMATION LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2006 (II) NOTE D INFORMATION CV/ NT Réf. : II-13-1 et II-13-3-3 1 er septembre 2006 05 63 60 16 50 L:/CIRCULAIRES/loi financ. Sécurité sociale 06 Indemnités journalières LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT

Plus en détail

TABLEAU DES ASSIETTES DE COTISATIONS.

TABLEAU DES ASSIETTES DE COTISATIONS. TABLEAU DES ASSIETTES DE. B : brut BF : base forfaitaire RUBRIQUE DE PAIE Salaires Salaires ou appointements mensuels 13 ème mois donné pour l'année entière période de travail et période de congés confondus

Plus en détail

2,5 x SMIC horaire x [(12 x 151,67) + nombre d'heures complémentaires ou supplémentaires)] rémunération totale.

2,5 x SMIC horaire x [(12 x 151,67) + nombre d'heures complémentaires ou supplémentaires)] rémunération totale. QUESTION- DU 6 DECEMBRE 2013 2. Calcul du CICE Quelles sont les règles d arrondi? Le montant du CICE, du plafond d'éligibilité et de l'assiette est arrondi à l'euro le plus proche. La fraction d'euro égale

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE 1- LE BULLETIN DE PAIE Document 1 : les mentions obligatoires du bulletin de paie Un bulletin de paie doit comporter les mentions obligatoires suivantes : - nom et adresse

Plus en détail

les derniers salaires qui comptent

les derniers salaires qui comptent 1Ce sont les derniers salaires qui comptent Le montant de l allocation d aide au retour à l emploi est calculé sur la base du «salaire journalier de référence» établi à partir des rémunérations perçues

Plus en détail

DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE Modalités et règles de valorisation des éléments financiers en DSN

DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE Modalités et règles de valorisation des éléments financiers en DSN DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE Modalités et règles de valorisation des éléments financiers en DSN Page 1 Sommaire Préambule... 3 1 Cas de paie... 3 2 Eléments financiers à déclarer dans la DSN mensuelle

Plus en détail

SOMMAIRE. Inspection du travail des transports. F 201 Les mentions du bulletin de paie... 2 F 202 Salaires et frais de déplacement...

SOMMAIRE. Inspection du travail des transports. F 201 Les mentions du bulletin de paie... 2 F 202 Salaires et frais de déplacement... Inspection du travail des transports SOMMAIRE F 201 Les mentions du bulletin de paie... 2 F 202 Salaires et frais de déplacement... 4 ZOOM TRANSPORT 1 Quelles sont les mentions figurant sur un document

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

Aux termes de l article L.3141-1 du Code du travail, «tout salarié a droit chaque année à un congé payé à la charge de l employeur».

Aux termes de l article L.3141-1 du Code du travail, «tout salarié a droit chaque année à un congé payé à la charge de l employeur». CONGES PAYES 16/06/2015 Aux termes de l article L.3141-1 du Code du travail, «tout salarié a droit chaque année à un congé payé à la charge de l employeur». Sauf disposition plus favorable, la durée du

Plus en détail

Les congés payés. Synthèse

Les congés payés. Synthèse Les congés payés Synthèse Tout salarié a droit chaque année à un congé payé à la charge de l employeur. Chaque mois de travail ouvre droit à un congé de 2,5 jours ouvrables. C est l employeur qui organise,

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL

NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL N 51355#02 NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL I. Objectif Attribuer une allocation destinée à compenser une partie de l indemnisation versée aux

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES CCN N 3241 - CCN du 25-11-87 étendue par arrêté du 9-6-88, JO 18-6-88 - CC de commerces de détail du vêtement et

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE FABRICATION DE L AMEUBLEMENT

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE FABRICATION DE L AMEUBLEMENT CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE FABRICATION DE L AMEUBLEMENT IDCC 1411 ANNEXE AGENTS DE PRODUCTION Nouvelles dispositions entrées en vigueur le 4 août 2013 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE FABRICATION DE

Plus en détail

Plafond de la sécurité sociale pour 2015

Plafond de la sécurité sociale pour 2015 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction des Relations Sociales, des Règles RH et du Logement Social Règles RH Destinataires Diffusion narionale Tous services Contact Tél :

Plus en détail

La loi reconnaît le droit à congés à tous les salariés ;mais se sont les conventions ou accords qui fixent sa mise en oeuvre.

La loi reconnaît le droit à congés à tous les salariés ;mais se sont les conventions ou accords qui fixent sa mise en oeuvre. congés payés La loi reconnaît le droit à congés à tous les salariés ;mais se sont les conventions ou accords qui fixent sa mise en oeuvre. ouverture du droit à congés Un siècle de congés payés 1906 Le

Plus en détail

AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES ET A L ACCORD NATIONAL SUR LA MENSUALISATION (non-cadres) UIMM 26-07

AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES ET A L ACCORD NATIONAL SUR LA MENSUALISATION (non-cadres) UIMM 26-07 21 septembre 2010 Période d essai, indemnité de licenciement, indemnité départ à la retraite, GPEC, dialogue social, DIF et chômage partiel, harcèlement moral AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE

Plus en détail

Les congés payés. Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail (JO du 21)

Les congés payés. Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail (JO du 21) Les congés payés TEXTES DE RÉFÉRENCE Articles L. 3141-1 à L. 3141-31, D. 3141-1 à D. 3141-37 du Code du travail Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du

Plus en détail

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile (Hors assistant maternel agréé) Vous recrutez un(e) salarié(e) pour vous aider à entretenir votre domicile et repasser votre linge. Vous souhaitez

Plus en détail

CERTIFICATS DE CONGES : ELEMENTS DE REMUNERATION À INCLURE À EXCLURE.

CERTIFICATS DE CONGES : ELEMENTS DE REMUNERATION À INCLURE À EXCLURE. CERTIFICATS DE CONGES : ELEMENTS DE REMUNERATION À INCLURE À EXCLURE. Salaire total brut Total des salaires bruts, avant abattement, versés par l entreprise au cours de la période d emploi comprise entre

Plus en détail

QuadraPAIE. Gestion et saisie des Congés Payés. Sommaire. (Mai 2007)

QuadraPAIE. Gestion et saisie des Congés Payés. Sommaire. (Mai 2007) QuadraPAIE Gestion et saisie des Congés Payés (Mai 2007) Sommaire 1. INTRODUCTION REGLES DE BASE (SIMPLIFIEES)...2 1.1 DEFINITION JOURS OUVRABLES / JOURS OUVRES...2 1.2 DECOMPTE DES CONGES PAYES PRIS...2

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Les jours fériés

FICHE PRATIQUE Les jours fériés FICHE PRATIQUE Les jours fériés Chaque année, il revient à l employeur de gérer les périodes comportant des jours fériés, c'est pourquoi il est important de connaitre les règles qui s'appliquent en la

Plus en détail

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION 1. Quels sont les modes de paiement du salaire? 2. Quelle est la méthode de calcul du salaire en cas d absence non rémunérée? 3. Comment est déterminé le salaire des salariés

Plus en détail

FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel

FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel L FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel Site Internet : www.propaye.net Une paie particulière : celle des salariés à temps partiel Quel employeur ne compte pas de salariés à temps partiel? Presque

Plus en détail

Les congés de courte durée Article 24 - CCN n 3241

Les congés de courte durée Article 24 - CCN n 3241 Les congés de courte durée Article 24 - CCN n 3241 1. La liste des congés de courte durée... 1 2. Les modalités de prise des jours de congés de courte durée... 3 Démarches... 3 Salarié déjà absent au moment

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROTHESISTES DENTAIRES ET DES PERSONNELS DES LABORATOIRES DE PROTHÈSE DENTAIRE (3254)

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROTHESISTES DENTAIRES ET DES PERSONNELS DES LABORATOIRES DE PROTHÈSE DENTAIRE (3254) VOS DE PRÉVOYANCE - PERSONNEL CADRE MONTANT EN POURCENTAGE DU SALAIRE DE RÉFÉRENCE Décès Quelle que soit la cause du décès Célibataire, Veuf(ve), Divorcé(e), sans personne à charge Marié sans personne

Plus en détail

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent REMUNERATION DES ASSISTANTES MATERNELLES Montant Brut Net SMIC horaire 9 (au 01/01/11) Montant minimum du salaire de base pour une journée d accueil de 8 heures: SMIC x 2,25 h (fixé par la loi de 1992)

Plus en détail

AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ

AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ Les réponses apportées aux questions ci-dessous sont données sous réserves des éventuelles réserves ou exclusions que le ministère du travail pourrait prendre

Plus en détail

1. Les entreprises et salariés concernés

1. Les entreprises et salariés concernés 5-B-2 LE CHÔMAGE PARTIEL Le chômage partiel est un dispositif qui permet de maintenir le contrat de travail des salariés. Le chômage partiel permet d aider les entreprises momentanément en difficultés

Plus en détail

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS)

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) La Contribution Sociale Généralisée (CSG) sur les revenus d'activité et de remplacement a été instituée par

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU?

COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU? COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU? Que vous soyez imposable ou non, vous êtes dans l obligation de faire une déclaration de ressources aux Impôts. Cette profession vous donne la possibilité de

Plus en détail

CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322

CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322 CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322 Mémento Prestations Sommaire Rappel des garanties 3 Page Détermination du salaire de référence 5 Constitution et prise en charge des dossiers Arrêts de travail 8 Constitution

Plus en détail

OLIVIER RUDLOFF 164 RUE CUVIER 69006 LYON RAPPORT DE STAGE N 2. Date de dépôt : 29 janvier 2003 - 1 -

OLIVIER RUDLOFF 164 RUE CUVIER 69006 LYON RAPPORT DE STAGE N 2. Date de dépôt : 29 janvier 2003 - 1 - OLIVIER RUDLOFF 164 RUE CUVIER 69006 LYON RAPPORT DE STAGE N 2 Contrôleur de stage M Philippe ALCAZAR Maître de stage Mme Nicole GOUDARD Date de dépôt : 29 janvier 2003-1 - LA FICHE DE PAIE DU SALARIE

Plus en détail

Actualité du Droit Social

Actualité du Droit Social 1 Actualité du Droit Social janvier 2012 Table des matières 1. Actualité jurisprudentielle... 2 1.1 Obligation de sécurité-résultat de l employeur... 2 1.2 Modification de la durée du travail... 2 1.3

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MATERNELLE EMPLOYEE PAR UN PARTICULIER

CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MATERNELLE EMPLOYEE PAR UN PARTICULIER CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MATERNELLE EMPLOYEE PAR UN PARTICULIER Ce contrat de travail, établi conformément à la Convention Collective Nationale «des Assistants Maternels du Particulier Employeur»,

Plus en détail

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DUREE LEGALE DU TRAVAIL Depuis le 1 er janvier 2002, la durée légale du travail est de 35 heures par semaine dans toutes les entreprises.

Plus en détail

Journée de solidarité

Journée de solidarité Pégase 3 Journée de solidarité Dernière révision le 21/03/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...4 Mention sur le bulletin...4 Salariés concernés...4 Particularité des

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015 Les salaires minima applicables à compter du 1 er novembre 2015 CCN n 3241 En résumé : L avenant n 22 sur les salaires minima signé le 16 avril 2015 est applicable à partir du 1 er novembre 2015, pour

Plus en détail

CSM FORMATION CSM FORMATION. Programme 2015. Murat LE BILAN SOCIAL CONTENU L OFFRE 2015

CSM FORMATION CSM FORMATION. Programme 2015. Murat LE BILAN SOCIAL CONTENU L OFFRE 2015 LE BILAN SOCIAL Savoir élaborer des tableaux de bord. Réaliser un bilan social. Responsables du service du personnel. Etre familier avec les tâches administratives du Service des Ressources Humaines. Spécialiste

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT Article 4.5 de la CCNS Le contrat de travail intermittent est un contrat à durée indéterminée (CDI) qui permet de pourvoir des postes permanents de la structure qui comportent

Plus en détail

LES CONGES PAYES DES AGENTS EN CONTRAT DE DROIT PRIVE. Période/année de référence : Les jours ouvrables : Les jours ouvrés :

LES CONGES PAYES DES AGENTS EN CONTRAT DE DROIT PRIVE. Période/année de référence : Les jours ouvrables : Les jours ouvrés : LES CONGES PAYES 1/14/CD Direction Expertise statutaire et ressources humaines Pôle Recrutement et Conseil RH 05 59 82 18 90 grh@cdg-64.fr DES AGENTS EN CONTRAT DE DROIT PRIVE Les agents non titulaires

Plus en détail

COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU?

COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU? COMMENT REMPLIR VOTRE DECLARATION DE REVENU? Que vous soyez imposable ou non, vous êtes dans l obligation de faire une déclaration de ressources aux Impôts. Votre profession vous donne la possibilité de

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ATTENTION Cette fiche est du niveau BEP : - elle ne traite que des cas de salariés mensualisés; - elle ne traite pas les problèmes de réductions de cotisations de la loi

Plus en détail

INDEMNITÉS JOURNALIÈRES ET COTISATIONS CRPCEN

INDEMNITÉS JOURNALIÈRES ET COTISATIONS CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter : Tél. : 01 44 90 20 62 Fax : 01 44 90 20 68 cotisation@crpcen.fr INDEMNITÉS JOURNALIÈRES ET COTISATIONS CRPCEN Cette fiche expose les différents

Plus en détail

Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL. Nom du Document : L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : VOS

Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL. Nom du Document : L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : VOS L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL Les salariés de votre entreprise ont élu leur(s) délégué(s) du personnel. Vous avez pu constater que la loi

Plus en détail

DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE

DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE Modalités et règles de valorisation des éléments financiers en DSN Phase 1 Page 1 Sommaire Préambule... 3 1 Cas de paie... 3 2 Eléments financiers à déclarer dans la DSN

Plus en détail

Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les assistantes maternelles sur leur emploi.

Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les assistantes maternelles sur leur emploi. Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les assistantes maternelles sur leur emploi. N hésitez pas à consulter les textes législatifs applicables aux assistantes maternelles

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT

HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT L avenant n 2014-01 du 4 février 2014 contient des dispositions ayant pour objet de restaurer à l identique les dispositions conventionnelles dénoncées ultérieurement

Plus en détail

Quand appliquer la convention collective nationale du commerce de détail de l habillement et des articles textiles (n 3241)?

Quand appliquer la convention collective nationale du commerce de détail de l habillement et des articles textiles (n 3241)? Quand appliquer la convention collective nationale du commerce de détail de l habillement et des articles textiles (n 3241)? SOMMAIRE I. Application de la CCN du commerce de détail de l habillement et

Plus en détail

Gratification en France

Gratification en France Gratification en France L article L. 124-6 du code de l Education précise expressément que la gratification n a pas le caractère d un salaire au sens de l article L. 3221-3 du code du travail 1. La gratification

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national COMPTE ÉPARGNE-TEMPS DANS LES EXPLOITATIONS

Plus en détail

LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires

LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires LE CABINET HÉBERT & ASSOCIÉS VOUS INFORME... Les heures supplémentaires et complémentaires Limoges, le 17 octobre 2007 Madame, Monsieur et Cher Client, La Loi 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du Travail,

Plus en détail

Réduction FILLON à compter du 01/01/2011

Réduction FILLON à compter du 01/01/2011 Réduction FILLON à compter du 01/01/2011 La loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 modifie le calcul de la réduction Fillon : - celle-ci est désormais annualiser. - les montants permettant

Plus en détail

JOURNEE DE SOLIDARITE CONDITIONS DE MISE EN PLACE

JOURNEE DE SOLIDARITE CONDITIONS DE MISE EN PLACE SOCIAL N 33 SOCIAL N 18 En ligne sur le site www.fntp.fr / le 22 février 2005 ISSN 1769-4000 JOURNEE DE SOLIDARITE CONDITIONS DE MISE EN PLACE Les conditions de mise en place de la journée de solidarité

Plus en détail

Maladie (arrêt) Quelle est la conséquence de la maladie ou de l accident sur le contrat de travail?

Maladie (arrêt) Quelle est la conséquence de la maladie ou de l accident sur le contrat de travail? Quelle est la conséquence de la maladie ou de l accident sur le contrat de travail? L arrêt maladie est un arrêt de travail prescrit par un médecin en raison de la maladie ou de l accident du salarié,

Plus en détail

FICHE de SYNTHESE La réduction Fillon au 1 er janvier 2012

FICHE de SYNTHESE La réduction Fillon au 1 er janvier 2012 L Site Internet : www.propaye.net FICHE de SYNTHESE La réduction Fillon au 1 er janvier 2012 Les changements liés à la réduction Fillon au 1 er janvier 2012 Incidence de la réévaluation du SMIC Le coefficient

Plus en détail

Sal a on o d es e s se s r e v r i v ce c s e s à à la a personne Fps/2009

Sal a on o d es e s se s r e v r i v ce c s e s à à la a personne Fps/2009 Salon des services à la personne Groupe IRCEM - emplois de la famille - Entreprises privées et associations prestataires : Tout savoir sur vos obligations en matière de protection sociale Salon des services

Plus en détail

Renégociation des accords d'entreprise www.steria.com

Renégociation des accords d'entreprise www.steria.com Renégociation des accords d'entreprise. Document confidentiel Document : Nott_négo_131114_V1.ppt Page 1 Renégociation des accords d'entreprise Agenda 1 2 Durée du travail Principes généraux, Horaire de

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3115 Convention collective nationale IDCC : 2335. PERSONNELS DES AGENCES

Plus en détail

Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013)

Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) I. Calcul de l effectif Salariés pris en compte dans l effectif Est considérée comme salariée, toute personne ayant reçu une rémunération,

Plus en détail

Trajet domicile lieu de travail Pas du temps de travail effectif. Trajet lieu de travail lieu de travail Temps de travail effectif

Trajet domicile lieu de travail Pas du temps de travail effectif. Trajet lieu de travail lieu de travail Temps de travail effectif LES TEMPS DE DÉPLACEMENT Trajet domicile lieu de travail Pas du temps de travail effectif Trajet lieu de travail lieu de travail Temps de travail effectif Trajet dans le cadre d une mission en dehors des

Plus en détail

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif?

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif? QUESTIONS SUR L OBJET DE LA PORTABILITE La mensualisation est-elle exclue du dispositif? L obligation de maintien de salaire à la charge de l employeur n est pas concernée : en effet, il ne s agit pas

Plus en détail

Respect d un délai de prévenance

Respect d un délai de prévenance Par UNSA-ASSMAT 91 Respect d un délai de prévenance Loi n 2008-596 du 25 juin 2008 24 heures à l avance en dessous de 8 jours de présence dans l entreprise 48 heures à l avance entre 8 jours et 1 mois

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES DE L HABILLEMENT (IDCC 247)

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES DE L HABILLEMENT (IDCC 247) CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES DE L HABILLEMENT (IDCC 247) ACCORD DU 21 SEPTEMBRE 2010 PORTANT MODIFICATION DES MODALITES D INDEMNISATION DE LA MALADIE ET DE LA MATERNITE Article 1 Il est

Plus en détail

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale Circulaire CNAMTS Date : 13/08/2001 Origine : DDRI Réf. : DDRI n 106/2001 n / n / n /. des Caisses Primaires d'assurance Maladie. des

Plus en détail

Guide. C.C.N. DU 15 MARS 1966 Etablissements et services pour personnes inadaptées et handicapées REGIME DE PREVOYANCE

Guide. C.C.N. DU 15 MARS 1966 Etablissements et services pour personnes inadaptées et handicapées REGIME DE PREVOYANCE C.C.N. DU 15 MARS 1966 Etablissements et services pour personnes inadaptées et handicapées REGIME DE PREVOYANCE Guide La gestion des prestations Indemnités Journalières et Invalidité Conseils à suivre

Plus en détail

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE Inspection du travail des transports SOMMAIRE ZOOM TRANSPORT F F F F F F 111 Longue distance + de 3,5 t... 2 113 Courte distance + de 3,5 t... 4 116 Personnel roulant messagerie... 6 117 Personnel sédentaire...

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES PROTECTION SOCIALE. Direction de la sécurité sociale PROTECTION SOCIALE Assurance maladie, maternité, décès MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction de la sécurité sociale

Plus en détail