Qualité de l environnement intérieur de bâtiments performants en énergie : premiers résultats d exploitation des données de la base nationale OQAI-BPE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qualité de l environnement intérieur de bâtiments performants en énergie : premiers résultats d exploitation des données de la base nationale OQAI-BPE"

Transcription

1 Qualité de l environnement intérieur de bâtiments performants en énergie : premiers résultats d exploitation des données de la base nationale OQAI-BPE DERBEZ Mickaël Chef de projet CSTB/OQAI

2 Objectifs du programme OQAI-BPE ❶ Dresser un état des situations rencontrées : o o o Fonctionnement et usage des bâtiments, des équipements et des systèmes Qualité de l air intérieur Confort thermique, visuel et acoustique ❷ Identifier les pistes d amélioration pour la conception, la mise en œuvre et la gestion de ces bâtiments Crédit ADEME/PREBAT Crédit ADEME/PREBAT Crédit ADEME/PREBAT

3 Stratégie d enquête 2 enquêtes d une semaine chacune : période de chauffe / hors chauffe o o Questionnaires o Description de l environnement, du bâtiment, du logement, des systèmes, des équipements o Occupation du logement, activités et usages des occupants, perception du confort Mesures o QAI : 16 COV, 3 ALD, NO 2, CO, PM 2,5, radon, moisissures o confinement/confort : CO 2, T, HR, niveau acoustique, niveau lumineux o Débit d air / différence de pression aux bouches des systèmes de ventilation mécanique

4 Mise en œuvre du programme OQAI-BPE 31 opérateurs volontaires* (AASQA, CEREMA, BE, Université, Industriel, etc.) financés par ADEME, co-financeurs locaux et/ou fond propres o Ont signé une charte de collaboration o Disposent du protocole harmonisé d enquête o Transmettent leurs données d enquête à la base nationale de référence OQAI-BPE gérée et exploitée par l OQAI Près de 100 bâtiments volontaires seront investigués d ici fin 2015 (majorité bâtiments démonstrateurs PREBAT à usage d habitation) * Air Breizh, Air Efficience, Air Languedoc Roussillon, Air Lorraine, Air Normand, Air Rhône Alpes, Aldes 1, Allie Air 1, ASPA, ATCHYS ventilation, ATMO Auvergne, Atmo Franche Comté, Atmo Poitou-Charentes, Atmo-Picardie, CEREMA Est, CEREMA Centre Est (Dpt Clermont-Ferrand), CEREMA Méditerranée, CEREMA Centre Est (Dpt labo Autun), CEREMA Centre Est (Lyon), CEREMA Centre Est (Bron) 1, CEREMA Nord Picardie 1, CEREMA Normandie Centre, CEREMA Ouest, CEREMA Sud-Ouest, Certifair, Communauté Agglomération Rouen, INERIS, Lig air, Medieco 1, SGS Multilab 1, Univ. La Rochelle 2 1 projet VIA-QUALITE, 2 Projet Ruppela-Reha

5 Première exploitation des données OQAI-BPE 16 bâtiments à usage d habitation récents (construits entre 2008 et 2013) ou fraichement rénovés (rénovation entre 2010 et 2013) 32 logements individuels et collectifs o 5 maisons individuelles o 11 immeubles collectifs (27 logements enquêtés) Principales caractéristiques des bâtiments Maisons individuelles Immeubles collectifs Valeur moyenne de consommations énergétiques conventionnelles totales (kwhep/m 2.an) Valeur moyenne de perméabilité à l air mesurée in situ (m 3 /(h.m 2 ) sous 4 Pa ,49 0,82

6 Systèmes de ventilation Typologie des systèmes 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Aucun système cette étude Moteurs ventilations dans qq pièces 15% Ventilation Naturelle 41% VMC simple flux 44% VMC double flux

7 Systèmes de ventilation Typologie des systèmes 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 21% Aucun système cette étude CNL 9% Moteurs ventilations dans qq pièces 15% 41% 35% 34% Ventilation Naturelle VMC simple flux o Comparativement à la campagne nationale Logements de l OQAI (CNL) : Présence systématique de systèmes de ventilation (VN ou VMC) Pourcentage de logements avec VN plus faible / VMC DF plus élevé 44% 1% VMC double flux

8 Systèmes de ventilation Typologie des systèmes 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 21% Aucun système cette étude CNL Observatoire BBC (2013) 9% Moteurs ventilations dans qq pièces 15% 41% 35% 34% Ventilation Naturelle VMC simple flux o Comparativement à la campagne nationale Logements de l OQAI (CNL) : Présence systématique de systèmes de ventilation (VN ou VMC) Pourcentage de logements avec VN plus faible / VMC DF plus élevé o Comparativement à l Observatoire BBC : Logements ventilés naturellement Pourcentage de logements avec VMC SF plus faible / VMC DF plus élevé 82% 44% 1% 18% VMC double flux

9 Systèmes de ventilation Mesures de la différence de pression aux bouches d extraction des systèmes VMC SF hygroréglables o o Pression moyenne entre 45 et 60 Pa selon les pièces 40 % des mesures atteignent les pressions des plages de fonctionnement préconisées par les fabricants (70 à 160 Pa) Mesures des débits d air extrait aux bouches des systèmes VMC DF : o o Respect quasi-systématique du débit réglementaire réduit en cuisine Non respect des autres débits réglementaires (débit réduit total, grand débit cuisine, débit à atteindre SDB et WC)

10 Médianes des concentrations des Médianes des concentrations des aldéhydes (µg/m3) mesurées dans les aldéhydes (µg/m3) mesurées dans les chambres chambres Qualité de l air intérieur Médianes des concentrations annuelles des aldéhydes Cette étude Série2 CNL Hexaldéhyde : composé présentant 19,6 19 la plus forte concentration ,6 11,6 15,2 13,6 Comparaison avec CNL : Acétaldéhyde et formaldéhyde : médianes inférieures à celles de la CNL 0 Acétaldéhyde Formaldéhyde Hexaldéhyde Hexaldéhyde : médiane supérieure à celle de la CNL VGAI Formaldéhyde 10 µg/m 3 30 µg/m 3 50 µg/m µg/m 3 Nb dépassements /Nb logts 23/24 2/24 aucun aucun VGAI Acétaldéhyde 160 µg/m 3 Nb dépassements /Nb logts aucun

11 Médianes des concentrations des COV (µg/m3) mesurées dans les chambres Médianes des concentrations des COV (µg/m3) mesurées dans les chambres Qualité de l air intérieur Médianes des concentrations annuelles des COV Cette étude CNL 20 17,5 19, , ,9 4,1 4,2 0,3 1,9 1,8 1,6 0,9 n.m. n.m. 2,1 1,5 1,7 5,3 0,9 2,3 0,3 n.m. n.m. 0,9 1 1,4 0,3 3, ,4 5,6 0,8 2,3 Alpha-pinène et limonène présentent les concentrations les plus élevées Concentrations systématiquement inférieures ou égales à celles de la CNL

12 Qualité de l air intérieur Médianes des concentrations annuelles des COV VGAI benzène (µg/m 3 ) 0, Nb dépassements /Nb logts 26 / / 26 aucun aucun aucun aucun VGAI trichloroéthylène (µg/m 3 ) Nb dépassements /Nb logts 1/24 1/24 aucun aucun VGAI tétrachloroéthylène (µg/m 3 ) Nb dépassements /Nb logts aucun aucun aucun

13 Concentrations annuelles en NO2 (µg/m3) Qualité de l air intérieur Médianes des concentrations annuelles du NO Chambre Séjour Médiane plus élevée dans la chambre que dans le séjour 14,1 8,1 NO2 VGAI NO 2 (µg/m 3 ) 20 Nb dépassements /Nb logts 3/19

14 Médiane des concentrations des PM2,5 (µg/m3) mesurées dans les séjours Qualité de l air intérieur Médianes des concentrations annuelles en PM Cette étude CNL 20 19, ,4 Comparaison avec CNL : PM2.5 : médiane inférieure à celle de la CNL 0 Toute période VGAI PM 2,5 (µg/m 3 ) Nb dépassements /Nb logts 9/15 5/15 aucun

15 Médiane des concentrations en radon mesurées en période de chauffe (Bq/m3) Qualité de l air intérieur Médianes des concentrations hivernales en radon Cette Cette étude étudecnl Chambre Séjour Médiane plus élevée dans le séjour que dans la chambre Comparaison avec CNL : Chambre : médiane inférieure à celle de la CNL Séjour : médiane semblable à celle de la CNL VGAI Radon (Bq/m 3 ) Nb dépassements /Nb logts aucun aucun aucun aucun aucun

16 Pourcentage Présence d humidité et développement fongique Humidité dans les logements 40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% 38% 13% Observation de traces d'humidité Cette étude Cette étude CNL Comparaison avec CNL : 15% 18% Infiltrations d'eau 3% 3% Traitement contre un excés d'humidité Traces d humidité : % traces d humidité plus faible que celui de la CNL Infiltration/Traitement : % de logements comparable à celui de la CNL Développement actif de moisissures (Indice de contamination fongique) o 12 logements sur 24 (50 %) présentent un développement actif de moisissures. o Pour mémoire, ce pourcentage était de 37 % pour la CNL

17 Médiane des moyennes hebdomadaires de température ( C) dans les chambres Médiane des moyennes hebdomadaires de température ( C) dans les séjours Confort thermique Médianes des valeurs hebdomadaires de température CHAMBRES SEJOURS 30 cette étude 30 cette étude 25 21,4 23, ,5 24, Chauffe Hors-chauffe 0 Chauffe Hors-chauffe Comparaison avec CNL : médiane en général supérieure à celle de la CNL quelle que soit la période : risque d inconfort thermique en été? Effet rebond en hiver?

18 Médiane des moyennes hebdomadaires de température ( C) dans les chambres Médiane des moyennes hebdomadaires de température ( C) dans les séjours Confort thermique Médianes des valeurs hebdomadaires de température CHAMBRES SEJOURS 30 cette cette étude étude CNL 30 cette cette étude étude CNL ,4 19,4 23,6 23, ,5 20,3 24,5 22, Chauffe Hors-chauffe 0 Chauffe Hors-chauffe Comparaison avec CNL : médiane en général supérieure à celle de la CNL quelle que soit la période : risque d inconfort thermique en été? Effet rebond en hiver?

19 Conclusions et perspectives Premiers résultats non généralisables au parc de bâtiments performants en énergie mais premières tendances : Systèmes de ventilation 40 % des pressions mesurées aux bouches des VMC SF hygro respectent la plage de fonctionnement préconisée par les fabricants Respect du débit réduit en cuisine pour les VMC DF mais pas des autres débits réglementaires Qualité d air intérieur et confort thermique Alpha-pinène, limonène et hexaldéhyde : concentrations les plus élevées Concentrations des indicateurs QAI inférieures à celles de la CNL Pourcentage de logements avec un développement actif fongique plus élevé que celui de la CNL Température plus élevée que celle de la CNL Prochaine exploitation sur un plus grand nombre de logements avec analyses croisées entre l ensemble des indicateurs de la qualité de l environnement intérieur et les données descriptives des bâtiments, des activités et de la perception des occupants

20 Remerciements Financeurs de l OQAI : Ministères en charge du Logement, de la Santé et de l Ecologie, ADEME, ANSES, CSTB Opérateurs du dispositif OQAI-BPE : Air Breizh, Air Efficience, Air Languedoc Roussillon, Air Lorraine, Air Normand, Air Rhône Alpes, Aldes, Allie Air, ASPA, ATCHYS ventilation, ATMO Auvergne, Atmo Franche Comté, Atmo Poitou-Charentes, Atmo- Picardie, CEREMA Est, CEREMA Centre Est (Dpt Clermont-Ferrand), CEREMA Méditerranée, CEREMA Centre Est (Dpt labo Autun), CEREMA Centre Est (Lyon), CEREMA Centre Est (Bron), CEREMA Nord Picardie, CEREMA Normandie Centre, CEREMA Ouest, CEREMA Sud-Ouest, Certifair, Communauté Agglomération Rouen, INERIS, Lig air, Medieco, SGS Multilab, Univ. La Rochelle Occupants des logements pour leur participation active à l étude Rapport de l étude téléchargeable sur le site internet de l OQAI (www.oqai.fr) Merci de votre attention

Description des premiers résultats de la qualité de l air intérieur et du confort de bâtiments d habitation performants en énergie

Description des premiers résultats de la qualité de l air intérieur et du confort de bâtiments d habitation performants en énergie Programme d études et de recherche de l Observatoire de la qualité de l air intérieur Base de référence nationale sur la qualité de l air intérieur et le confort des occupants de bâtiments performants

Plus en détail

RENOUVELER L AIR DES BÂTIMENTS Qualité de mise en œuvre des systèmes de ventilation en résidentiel et tertiaire - Constat et analyse

RENOUVELER L AIR DES BÂTIMENTS Qualité de mise en œuvre des systèmes de ventilation en résidentiel et tertiaire - Constat et analyse RENOUVELER L AIR DES BÂTIMENTS Qualité de mise en œuvre des systèmes de ventilation en résidentiel et tertiaire - Constat et analyse Fabrice RICHIERI - CETE du Sud-Ouest Rappel du contexte réglementaire

Plus en détail

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Nicolas BLONDET, Prescripteur habitat ALDES représentant UNICLIMA Qualité de l'air : les enjeux 4 juillet 2013 Toulouse Attestation acoustique

Plus en détail

BASE DE REFERENCE SUR LA QUALITE DE L AIR INTERIEUR ET LE CONFORT DES BATIMENTS PERFORMANTS EN ENERGIE. Présentation du protocole OQAI-BPE

BASE DE REFERENCE SUR LA QUALITE DE L AIR INTERIEUR ET LE CONFORT DES BATIMENTS PERFORMANTS EN ENERGIE. Présentation du protocole OQAI-BPE Date de création : Mars 2013 Date de validation : Février 2014 Révision 04 BASE DE REFERENCE SUR LA QUALITE DE L AIR INTERIEUR ET LE CONFORT DES BATIMENTS PERFORMANTS EN ENERGIE Présentation du protocole

Plus en détail

Retour d expériences bâtiment basse consommation

Retour d expériences bâtiment basse consommation Retour d expériences bâtiment basse consommation Qualité de l air intérieur Jean-Luc PAUMIER et Nicolas LAVEISSIERE Qualité de l air intérieur Les polluants de l air intérieur - quelques rappels : les

Plus en détail

Étanchéité à l air de l'enveloppe et système de ventilation mécanique

Étanchéité à l air de l'enveloppe et système de ventilation mécanique Étanchéité à l air de l'enveloppe et système de ventilation mécanique Quelles interactions, quels impacts au niveau énergétique et sanitaire? Fabrice RICHIERI Ingénieur CVC au Service National d Ingénierie

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE VIVRE DANS UN LOGEMENT BBC

DOSSIER THÉMATIQUE VIVRE DANS UN LOGEMENT BBC DOSSIER THÉMATIQUE Mars 2015 VOLET N 2 : Une approche sociotechnique et de la qualité de l'air Retour d expérience sur quatre logements labellisés BBC EFFINERGIE Auteur : CEREMA Direction territoriale

Plus en détail

Ventilation en logement Individuel et qualité de l Air dans les logements individuels BBC

Ventilation en logement Individuel et qualité de l Air dans les logements individuels BBC Conférence " Bâtiment et Santé " Plan Régional Santé Environnement Ateliers de l'observatoire Régional de l'habitat et du Logement Ventilation en logement Individuel et qualité de l Air dans les logements

Plus en détail

CONNAITRE LES TECHNOLOGIES ET LES PRODUITS DE VMC. AU TRAVERS DE 3 FABRICANTS ALDES ATLANTIC France AIR

CONNAITRE LES TECHNOLOGIES ET LES PRODUITS DE VMC. AU TRAVERS DE 3 FABRICANTS ALDES ATLANTIC France AIR CONNAITRE LES TECHNOLOGIES ET LES PRODUITS DE VMC AU TRAVERS DE 3 FABRICANTS ALDES ATLANTIC France AIR PRESENTATION DES TECHNOLOGIES 2 TECHNOLOGIES VMC VMC Simple Flux : VMC Double Flux : -VMC Auto réglable

Plus en détail

Présentation de l Observatoire de la Qualité de l Air Intérieur et du programme d études «Enfants»

Présentation de l Observatoire de la Qualité de l Air Intérieur et du programme d études «Enfants» Présentation de l Observatoire de la Qualité de l Air Intérieur et du programme d études «Enfants» Mickaël Derbez Observatoire de la Qualité de l air intérieur Centre Scientifique et Technique du Bâtiment

Plus en détail

!"#$$#$$% &!'()%'*+,-./%01%,2+-3% -4./3-1*3% !"#$%&!'(#&!# )#*%"+,-%""($(",#&(#'.#$.-/%"#0+%'%1-2!(#,34(#+56"('(,##7#

!#$$#$$% &!'()%'*+,-./%01%,2+-3% -4./3-1*3% !#$%&!'(#&!# )#*%+,-%($(,#&(#'.#$.-/%#0+%'%1-2!(#,34(#+56('(,##7# &!'()%'*+,-./%01%,2+-3% -4./3-1*3% Module de formation Réseau Chênelet Construction!"#$%&!'(#&!# )#*%"+,-%""($(",#&(#'.#$.-/%"#0+%'%1-2!(#,34(#+56"('(,##7# F1: Protéger l'habitant durablement Q1: Résistance

Plus en détail

de l air pour nos enfants!

de l air pour nos enfants! B u l l e t i n d e l O Q A I n 1 Crèches et lieux d enseignement : de l air pour nos enfants! Le programme de l OQAI «Lieux de vie fréquentés par les enfants» a débuté en 2006. Une première phase de recueil

Plus en détail

Prise en compte de la santé environnementale par la Ville de Lille: Illustration à travers deux projets

Prise en compte de la santé environnementale par la Ville de Lille: Illustration à travers deux projets Prise en compte de la santé environnementale par la Ville de Lille: Illustration à travers deux projets Jacques Richir, Adjoint au Maire, délégué aux Risques Urbains et Sanitaires Avec le soutien financier

Plus en détail

Réunion d information : La qualité de l air intérieur dans les bâtiments

Réunion d information : La qualité de l air intérieur dans les bâtiments Réunion d information : La qualité de l air intérieur dans les bâtiments ALE de Saint-Brieuc Jeudi 08 octobre 2015 1 Présentation d Air Breizh La Qualité de l Air Intérieur : Les polluants de l air intérieur

Plus en détail

Règlementation Thermique des Bâtiments Existants

Règlementation Thermique des Bâtiments Existants Fiche d application : Système de ventilation changé Date Modification Version 7 juin 2012 1 Préambule Dans le cadre de la méthode Th-C-Eex, la prise en compte des systèmes de ventilation (et donc leur

Plus en détail

en Provence-Alpes-Côte d Azur

en Provence-Alpes-Côte d Azur Etudes air intérieur menées en Provence-Alpes-Côte d Azur Réseau EQAIR - Expert de la qualité de l air intérieur Constitution d un réseau de compétences pluridisciplinaire régionale en air intérieur Spécialistes

Plus en détail

La VMC hygroréglable ATLANTIC. Toutes les solutions pour l habitat VMC HYGROREGLABLE. VMC Hygro Type EA VMC Hygro Type EB VMC Hygro Gaz

La VMC hygroréglable ATLANTIC. Toutes les solutions pour l habitat VMC HYGROREGLABLE. VMC Hygro Type EA VMC Hygro Type EB VMC Hygro Gaz www.atlantic-ventilation.com VMC HYGROREGLABLE La VMC hygroréglable ATLANTIC Toutes les solutions pour l habitat VMC Hygro Type EA VMC Hygro Type EB VMC Hygro Gaz La VMC hygroréglable ATLANTIC, toutes

Plus en détail

ETAT DE LA VENTILATION DANS LES LOGEMENTS FRANÇAIS

ETAT DE LA VENTILATION DANS LES LOGEMENTS FRANÇAIS ETAT DE LA VENTILATION DANS LES LOGEMENTS FRANÇAIS Paris, le 16 juin 2008 Après la publication en novembre 2006, de l état de la pollution dans les logements, l Observatoire de la Qualité de l Air Intérieur

Plus en détail

Définition et évaluation d un système de ventilation innovant pour l habitat

Définition et évaluation d un système de ventilation innovant pour l habitat Définition et évaluation d un système de ventilation innovant pour l habitat Journée Thématique «Équipements Énergétiques du Bâtiment» Paris, Qualité énergétique, environnementale et sanitaire : préparer

Plus en détail

Étanchéité à l'air, Ventilation, et Qualité de l air intérieur. COTITA Centre-Est, 22 novembre 2011

Étanchéité à l'air, Ventilation, et Qualité de l air intérieur. COTITA Centre-Est, 22 novembre 2011 Étanchéité à l'air, Ventilation, et Qualité de l air intérieur COTITA Centre-Est, 22 novembre 2011 Sommaire Myriam Olivier, CETE de Lyon Pourquoi réduire la perméabilité à l'air des bâtiments? La réglementation

Plus en détail

Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives

Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives Maisons BBC et passives Qualité d air intérieur et ventilation Confort thermique Solutions préconisées Mise en œuvre Maintenance prix De l importance

Plus en détail

VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES. produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE

VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES. produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE PourQuoi Ventiler? sans ventilation les polluants s accumulent > de nombreuses

Plus en détail

L histoire de la ventilation des logements s écrit avec l amélioration thermique des bâtiments.

L histoire de la ventilation des logements s écrit avec l amélioration thermique des bâtiments. LA PLACE DE LA VENTILATION DANS L'EXISTANT Concilier la performance énergétique et la Qualité de l'air Intérieur LES FICHES THEMATIQUES L histoire de la ventilation des logements s écrit avec l amélioration

Plus en détail

Observatoire de la qualité de l air intérieur : Présentation de la campagne nationale dans les immeubles de bureaux

Observatoire de la qualité de l air intérieur : Présentation de la campagne nationale dans les immeubles de bureaux Observatoire de la qualité de l air intérieur : Présentation de la campagne nationale dans les immeubles de bureaux Club Bureaux, 13 novembre 2013 Pour toute information : corinne.mandin@cstb.fr L OQAI

Plus en détail

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX.

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. source Helios Le puits canadien ou provençal, comme la ventilation mécanique double flux, s inscrivent dans la nouvelle politique de construction. Le premier est très

Plus en détail

La Ventilation. Réalisation C. Kermarrec TECHNOSOL

La Ventilation. Réalisation C. Kermarrec TECHNOSOL La Ventilation Qu est ce qu une Ventilation? La ventilation est dans le bâtiment, le dispositif permettant le renouvellement d air dans les pièces. Les fonctions essentielles du renouvellement de l air

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES GUIDE POUR LA PRESCRIPTION DES ENTRÉES D AIR SUR MENUISERIES PVC DANS L HABITAT SYNDICAT NATIONAL DE LA MENUISERIE PVC COMPOSITES 7-9, rue la Pérouse - 75784 PARIS

Plus en détail

Chambéry, le 07 avril 2011 Sandrine Charrier / Romuald Jobert

Chambéry, le 07 avril 2011 Sandrine Charrier / Romuald Jobert Chambéry, le 07 avril 2011 Sandrine Charrier / Romuald Jobert Objectifs de la présentation Connaître les origines de la perméabilité à l air et sa mécanique Identifier les enjeux de l étanchéité à l air

Plus en détail

«REHABILITATION OU MISE EN PLACE DE SYSTEMES DE VENTILATION PERFORMANTS DANS LE CADRE DE REHABILITATION THERMIQUE D'IMMEUBLES COLLECTIFS EXISTANTS»

«REHABILITATION OU MISE EN PLACE DE SYSTEMES DE VENTILATION PERFORMANTS DANS LE CADRE DE REHABILITATION THERMIQUE D'IMMEUBLES COLLECTIFS EXISTANTS» 1 «REHABILITATION OU MISE EN PLACE DE SYSTEMES DE VENTILATION PERFORMANTS DANS LE CADRE DE REHABILITATION THERMIQUE D'IMMEUBLES COLLECTIFS EXISTANTS» Contexte et Enjeux Les systèmes de ventilation dans

Plus en détail

MAISON BBC TD1 VENTILATION DANS UNE HABITATION (VMC DOUBLE FLUX) BAC PRO Electrotechnique, énergie, équipements communicants TD 1

MAISON BBC TD1 VENTILATION DANS UNE HABITATION (VMC DOUBLE FLUX) BAC PRO Electrotechnique, énergie, équipements communicants TD 1 MAISON BBC TD1 VENTILATION DANS UNE HABITATION (VMC DOUBLE FLUX) Page : 1/9 Fonction du métier : F0 Etude Tâches mises en œuvre : T03 Prendre en compte les enjeux environnementaux, la maîtrise de la consommation

Plus en détail

Programme d études et de recherche de l Observatoire de la qualité de l air intérieur

Programme d études et de recherche de l Observatoire de la qualité de l air intérieur Programme d études et de recherche de l Observatoire de la qualité de l air intérieur Suivi longitudinal de la qualité d air, du confort des occupants et des consommations énergétiques réelles de deux

Plus en détail

VENTIL RENOV. Systèmes de ventilation monobloc en façade pour traitement pièce par pièce. Laure Mouradian - François Durier (CETIAT)

VENTIL RENOV. Systèmes de ventilation monobloc en façade pour traitement pièce par pièce. Laure Mouradian - François Durier (CETIAT) Systèmes de ventilation monobloc en façade pour traitement pièce par pièce Laure Mouradian - François Durier (CETIAT) du Arrêté du 22/10/1969 : ventilation générale et permanente l air doit circuler des

Plus en détail

Les solutions hygroréglables en pavillon

Les solutions hygroréglables en pavillon GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR N 1 Les solutions hygroréglables en pavillon Basse consommation et économies d'énergie Qualité d'air : ventilation intelligente Silence Pourquoi Ventiler? Sans ventilation les

Plus en détail

Concilier Isolation Thermique, Confort Acoustique et Qualité de l'air Intérieur : les Nouveautés Techniques et Réglementaires

Concilier Isolation Thermique, Confort Acoustique et Qualité de l'air Intérieur : les Nouveautés Techniques et Réglementaires Concilier Isolation Thermique, Confort Acoustique et Qualité de l'air Intérieur : les Nouveautés Techniques et Réglementaires La Réglementation Thermique 2012 et ses conséquences en matière d'isolation

Plus en détail

Etat de la qualité de l air dans les logements français

Etat de la qualité de l air dans les logements français Journées RSEIN OQAI Qualité de l air dans les logements 7 et 8 juin 2007 Etat de la qualité de l air dans les logements français Séverine KIRCHNER www.air-interieur.org 1 Objectifs de la campagne nationale

Plus en détail

Suivi de la qualité de l air intérieur

Suivi de la qualité de l air intérieur Suivi de la qualité de l air intérieur logements performants en énergie 96 Suivi de la qualité de l air intérieur Bâtiments Performants en Energie Rapport relatif à la campagne de mesures au sein de 7

Plus en détail

TRIBUNE QUALITEL. L Observatoire des Charges

TRIBUNE QUALITEL. L Observatoire des Charges TRIBUNE QUALITEL L Observatoire des Charges Objectifs Présentation Tiers indépendant, QUALITEL, fournit un bilan factuel et des analyses objectives des résultats (ratio, positionnement, benchmark). Faire

Plus en détail

Accompagner les collectivités pour la surveillance QAI dans les ERP

Accompagner les collectivités pour la surveillance QAI dans les ERP Accompagner les collectivités pour la surveillance QAI dans les ERP Air Intérieur : partenariats nationaux Ministère de l environnement (préparation à la réglementation) Campagne nationale Ecoles et crèches

Plus en détail

Journée technique du CETE Méditerranée. Qualité de l air intérieur. Techniques de ventilation dans les tertiaires. Aix En Provence le 10 mars 2011

Journée technique du CETE Méditerranée. Qualité de l air intérieur. Techniques de ventilation dans les tertiaires. Aix En Provence le 10 mars 2011 Journée technique du CETE Méditerranée Qualité de l air intérieur Techniques de ventilation dans les tertiaires ALDES IB - 21-nov.-10-1 ALDES IB - 23-Nov-09-1 Aix En Provence le 10 mars 2011 La mission

Plus en détail

n 8 Bulletin de l OQAI Qualité de l air intérieur et confort dans les immeubles de bureaux p 2 - Etat des connaissances et enjeux

n 8 Bulletin de l OQAI Qualité de l air intérieur et confort dans les immeubles de bureaux p 2 - Etat des connaissances et enjeux Bulletin de l OQAI n 8 décembre 2014 OQAI Qualité de l air intérieur et confort dans les immeubles de bureaux Après le logement, le bureau est le lieu le plus fréquenté pour un bon nombre de Français.

Plus en détail

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui?

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Christophe BARRAU, Responsable national développement tertiaire ALDES Qualité de l'air : performances et applications 4 juillet 2013 Toulouse

Plus en détail

Qualité de l'air intérieur : quels enjeux pour les collectivités locales?

Qualité de l'air intérieur : quels enjeux pour les collectivités locales? Qualité de l'air intérieur : quels enjeux pour les collectivités locales? Olivier Blanchard, EHESP Corinne Mandin, CSTB Page 1 Plan de l exposé La qualité de l air intérieur : quels enjeux? L OQAI en bref

Plus en détail

Présentation de l association, son action, ses travaux. Catherine Bonduau

Présentation de l association, son action, ses travaux. Catherine Bonduau Présentation de l association, son action, ses travaux Catherine Bonduau Dynamiser l efficacité thermique du bâtiment Dynamiser la performance thermique du bâtiment Dès 2005 un groupe de travail prépare

Plus en détail

Le défi des Familles Eco-Engagées. Engagées. Guide de la ventilation l étanchéité à l air

Le défi des Familles Eco-Engagées. Engagées. Guide de la ventilation l étanchéité à l air Le défi des Familles Eco-Engagées Engagées Guide de la ventilation ventilation et de l étanchéité à l air La ventilation d un bâtiment permet : - d évacuer l air vicié, chargé en humidité et en polluants

Plus en détail

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix Les P r o d u i t s facilité d intégration facilité d installation gains énergétiques renforcés : rendement stable quelle que soit la température

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance OCTOBRE 2013 Certification, visites sur site et écarts récurrents sur les installations de VMC 1. Certification, visites sur site et écarts récurrents Fort de 130000 logements neufs visités à ce jour,

Plus en détail

PREBAT Intégration des systèmes de ventilation double flux en maisons individuelles

PREBAT Intégration des systèmes de ventilation double flux en maisons individuelles PREBAT Intégration des systèmes de ventilation double flux en maisons individuelles Partenariat Coordinatrice = Magali Bontron Experts = Guillaume Chanut Anthony Auvergnon Partenaires = Jean Michel Legros

Plus en détail

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE T.Flow Le système qui ré-invente l eau chaude. SYSTEME Ventiler Produire l ECS 2 FONCTIONS Bienvenue dans un monde tempéré. Système de Températion Domestique T.Flow Bienvenue

Plus en détail

Concilier qualité d air intérieur & maîtrise des consommations d éd. Claire-Sophie Coeudevez. Chambéry Jeudi 15 décembre 2011.

Concilier qualité d air intérieur & maîtrise des consommations d éd. Claire-Sophie Coeudevez. Chambéry Jeudi 15 décembre 2011. Concilier qualité d air intérieur & maîtrise des consommations d éd énergie Claire-Sophie Coeudevez Chambéry Jeudi 15 décembre 2011 Sommaire Les enjeux de la ventilation La règlementation Les systèmes

Plus en détail

Stratégie environnementale du traitement d air vis-à-vis des évolutions réglementaires et normatives

Stratégie environnementale du traitement d air vis-à-vis des évolutions réglementaires et normatives 1 Journées d études et de formation des techniques et de l ingénierie hospitalière Stratégie environnementale du traitement d air vis-à-vis des évolutions réglementaires et normatives Fabrice ROZMIAREK

Plus en détail

1. Formaldéhyde et benzène 2. Confinement 3. Deux exemples de résultats d enquêtes 4. Comparaison au niveau national

1. Formaldéhyde et benzène 2. Confinement 3. Deux exemples de résultats d enquêtes 4. Comparaison au niveau national Bilan en Limousin I. La campagne pilote 1. Contexte et objectifs 2. Organisation en région 3. Méthodologie 4. Choix des sites 5. Gestion des résultats II. Résultats en Limousin 1. Formaldéhyde et benzène

Plus en détail

Humidité/Ventilation

Humidité/Ventilation Humidité/Ventilation Connaître le risque Vendredi 21 juin 2013 - Angers DPPS-DVSS et DT-SSPE Pays de la Loire 1 L humidité agit sur Connaître le risque la structure du bâti par un développement de moisissures

Plus en détail

Contexte scientifique

Contexte scientifique Observatoire de la qualité de l air intérieur : Présentation de la campagne nationale dans les immeubles de bureaux Société de médecine de santé au travail, Dauphiné-Savoie 18 juin 2010 Corinne Mandin,

Plus en détail

Audit énergétique de la Copropriété

Audit énergétique de la Copropriété Audit énergétique de la Copropriété Sommaire SOMMAIRE Démarche de l étude A- Etat des lieux Recueil des données Présentation de la copropriété Enquête auprès des usagers Performances du bâti et éléments

Plus en détail

Fiches pratiques. La ventilation performante. Principe de fonctionnement. Gérer - Informer - Préserver - Économiser

Fiches pratiques. La ventilation performante. Principe de fonctionnement. Gérer - Informer - Préserver - Économiser Fiches pratiques Gérer - Informer - Préserver - Économiser La ventilation performante La ventilation a pour vocation d évacuer l air vicié des logements. Renouveler l air ambiant par l apport d air frais

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 17 janvier 2012

DOSSIER DE PRESSE 17 janvier 2012 DOSSIER DE PRESSE 7 janvier 202 A l'occasion du lancement du nouveau label Après le label BBC-effinergie en 2007, le label effinergie rénovation en 2009, le collectif effinergie a élaboré un nouveau label

Plus en détail

Campagne pilote nationale de surveillance de la QAI dans les écoles et crèches

Campagne pilote nationale de surveillance de la QAI dans les écoles et crèches Campagne pilote nationale de surveillance de la QAI dans les écoles et crèches Exemples de la Bourgogne et de la Franche-Comté Journée Cotita «Améliorer la qualité de l'air dans nos bâtiments : Usage et

Plus en détail

L enjeu de la ventilation

L enjeu de la ventilation L enjeu de la ventilation Laurent Cabau France Air L enjeu de la ventilation Sous deux aspects: Réglementaire et Sanitaire Besoins, débits Techniquement et réglementaire Simple flux autoréglable Simple

Plus en détail

Séverine KIRCHNER Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, CSTB

Séverine KIRCHNER Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, CSTB 3 ème session Effets sanitaires Modérateur : Frédéric DE BLAY, Hôpitaux universitaires de Strasbourg Séverine KIRCHNER Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, CSTB Impact de la ventilation dans les

Plus en détail

VMC PAVILLONNAIRE Solutions double flux : guide de la qualité d air intérieur

VMC PAVILLONNAIRE Solutions double flux : guide de la qualité d air intérieur VMC PAVILLONNAIRE Solutions double flux : guide de la qualité d air intérieur Santé et qualité d air intérieur Confort toutes saisons Economies de chauffage Large gamme adaptée à tous les besoins N O U

Plus en détail

Expertises études thermiques appels à projets PREBAT

Expertises études thermiques appels à projets PREBAT Expertises études thermiques appels à projets PREBAT Céline LEFEVRE-THIVET Ingénieur énergéticienne LBM Energie ZA Les Pins 33 390 Saint Aubin de Blaye Tél. : 05.57.42.23.76 Perpignan - 3 Juin 2008 Répartition

Plus en détail

rénover? Pourquoi Ce que je gagne à rénover mon logement Sommaire

rénover? Pourquoi Ce que je gagne à rénover mon logement Sommaire spécial habitat Pourquoi rénover? Sommaire Pourquoi rénover mon logement?....... p.2 Pourquoi ventiler quand je rénove?...... p.4 Mon projet rénovation.. p.6 Quelle ventilation pour ma rénovation?... p.8

Plus en détail

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE 36% DE CRÉDIT D'IMPÔTS Loi de finance 2011 T.Flow Un système révolutionnaire 2 en 1 Seul

Plus en détail

Ajouter l humain aux performances énergétiques et environnementales

Ajouter l humain aux performances énergétiques et environnementales Ajouter l humain aux performances énergétiques et environnementales Siège à la Cité de l environnement Saint-Priest (69800) Premier bâtiment tertiaire à énergie et santé positives Création 1986 L EXPERTISE

Plus en détail

Cycle de formation énergie environnement 2015-2016

Cycle de formation énergie environnement 2015-2016 Cycle de formation énergie environnement 2015-2016 Ventilation générale des bâtiments : concepts techniques et applications pratiques dans les immeubles de logements Martial Götz Présentation du : 19.11.2015

Plus en détail

Jeudi de L ALEL. Enjeux. Jeudi de L ALE 1 er avril 2010 1

Jeudi de L ALEL. Enjeux. Jeudi de L ALE 1 er avril 2010 1 Jeudi de L ALEL L étanchéité à l air des bâtiments Enjeux Jeudi de L ALE 1 er avril 2010 1 Sommaire 1. Contexte Exigence de confort Crise énergétique Crise climatique Des bâtiments performants 2. Perméabilité

Plus en détail

Généralités Caractéristiques de construction Caractéristiques techniques Utilisation VENTILATION ASSERVIE À L HYGROMÉTRIE MRA H

Généralités Caractéristiques de construction Caractéristiques techniques Utilisation VENTILATION ASSERVIE À L HYGROMÉTRIE MRA H Généralités Caractéristiques de construction Caractéristiques techniques Utilisation VENTILATION ASSERVIE À L HYGROMÉTRIE MRA H Généralités PRINCIPE Le Module de Régulation Asservi Hygro (MRA H) est un

Plus en détail

«Qualité d air intérieur, qualité de vie 10 ans de recherche pour mieux respirer»

«Qualité d air intérieur, qualité de vie 10 ans de recherche pour mieux respirer» 2001 2011 L Observatoire de la qualité de l air intérieur fête ses 10 ans «Qualité d air intérieur, qualité de vie 10 ans de recherche pour mieux respirer» Conférence de presse 13 septembre 2011 Muséum

Plus en détail

BBC*, suivez le guide!

BBC*, suivez le guide! BBC*, suivez le guide! Les bons réflexes à avoir dans un logement performant *Bâtiment Basse Consommation Le BBC, c est quoi? Votre logement se situe dans un Bâtiment Basse Consommation qui consomme peu

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

Fournitures scolaires et produits d entretien dans les écoles : quelles émissions dans l air?

Fournitures scolaires et produits d entretien dans les écoles : quelles émissions dans l air? Fournitures scolaires et produits d entretien dans les écoles : quelles émissions dans l air? Mickaël Derbez (CSTB/OQAI) et Cécilia Solal (ANSES) Atelier de l OQAI 13 juin 2013 CSTB Paris Contexte de l

Plus en détail

aéraulix 2 Aides ventilez * Financières produit conforme rt 2012 Des économies d énergie en toutes saisons Un confort optimal Une intégration simple

aéraulix 2 Aides ventilez * Financières produit conforme rt 2012 Des économies d énergie en toutes saisons Un confort optimal Une intégration simple chauffe-eau thermodynamique sur air extrait : ventilation et eau chaude aéraulix BÉNÉFICES produit conforme rt 0 Des économies d énergie en toutes saisons Un confort optimal Une intégration simple ventilez

Plus en détail

VMC. respire! Et la maison. Les différents composants de la VMC. Bouches de sortie d air. Entrées d air. Ventilateurs (logement collectif)

VMC. respire! Et la maison. Les différents composants de la VMC. Bouches de sortie d air. Entrées d air. Ventilateurs (logement collectif) Les différents composants de la VMC. Entrées d air EA Groupes de ventilation (logement individuel) Bouches de sortie d air BAP Color Bouche Hygro WC Ventilateurs (logement collectif) VMC Et la maison respire!

Plus en détail

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012 Réglementation thermique Avec Maison Hibou Avec Maisons CTVL MAISON HIBOU FOUSSE INDUSTRIES

Plus en détail

Zehnder ComfoAir 200. Ventilation double flux haute performance. Ed.a. radiofréquences RFZ (3 vitesses + survitesse minutée réglable)

Zehnder ComfoAir 200. Ventilation double flux haute performance. Ed.a. radiofréquences RFZ (3 vitesses + survitesse minutée réglable) Version 07/2014 9 Unité de commande ComfoSense radiofréquences RFZ (3 vitesses + survitesse minutée réglable) électronique ComfoSense, inclus sur les versions Luxe. Fonctionnalités du ComfoSense : 4 vitesses,

Plus en détail

Et la ventilation créa l eau chaude

Et la ventilation créa l eau chaude VENTILATION DOUBLE EFFET VMC BBC + CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE Les P r o d u i t s 75 % D ÉCONOMIES SUR LA CONSOMMATION LIÉE À L EAU CHAUDE CHAUFFAGE DE L EAU JUSQU À 62 C AVEC LA POMPE À CHALEUR 10 %

Plus en détail

COLLOQUE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, BÂTIMENT ET SANTÉ : LE JUSTE ÉQUILIBRE

COLLOQUE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, BÂTIMENT ET SANTÉ : LE JUSTE ÉQUILIBRE La qualité de l'air intérieur Intervenant(s): CETE Nord-Picardie/Pôle Qualité Sanitaire des Bâtiments En partenariat avec: Historique OQAI, placé sous la tutelle du ministère de l'écologie, est lancé le

Plus en détail

LUMIERE. Ensemble, valorisons la Lumière Naturelle

LUMIERE. Ensemble, valorisons la Lumière Naturelle LUMIERE Ensemble, valorisons la Lumière Naturelle Etude d impact de l installation de lanterneaux sur les consommations et le confort d été d un bâtiment industriel. Sommaire Page 4 Page 4 Page 5 Page

Plus en détail

Cube 300 et 370. VMC double flux, la plus silencieuse du marché

Cube 300 et 370. VMC double flux, la plus silencieuse du marché V E N T I L A T I O N Cube 300 et 370 VMC double flux, la plus silencieuse du marché 2 La ventilation double flux Le principe de la ventilation double flux Ventilation générale et permanente du logement,

Plus en détail

Ventilation Habitat Collectif

Ventilation Habitat Collectif Ventilation Habitat Collectif Compulsor Edition au 1 er Juillet 2005 Guide Entrées d air et manchons Bouches d extractions et hottes VMC Echangeur thermodynamique Ventilateurs en caisson et tourelles Ventilateurs

Plus en détail

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Christophe Bresson, CLCV Emilie Oddos, CNL 38 David Gonnelaz, ALE Christophe Weber, Maison de l Habitant Maison de l Habitant AU PROGRAMME

Plus en détail

Renovent Excellent 300

Renovent Excellent 300 NOUVEAU Ventilation double flux haut rendement «Plug and Play» Centrale de ventilation mécanique double flux haut rendement idéale pour les projets de maisons neuves individuelles. Débit d air de 300 m

Plus en détail

LES SOLUTIONS ATLANTIC RT 2012

LES SOLUTIONS ATLANTIC RT 2012 www.atlantic-prescription.fr Un espace dédié à la prescription : Actualités Informations Téléchargement de documentation LES SOLUTIONS ATLANTIC RT 2012 Réglementation La RT 2012 Nouvelle réglementation

Plus en détail

CONSTRUIRE avec l ÉNERGIE. Engagement Volontaire des Architectes & des Entreprises La ventilation des habitations. Janvier 2009

CONSTRUIRE avec l ÉNERGIE. Engagement Volontaire des Architectes & des Entreprises La ventilation des habitations. Janvier 2009 CONSTRUIRE avec l ÉNERGIE naturellement! Engagement Volontaire des Architectes & des Entreprises La ventilation des habitations Janvier 2009 CSTC-CCW-FPMs-IFAPME-UCL-ULg-UWA Exemple pratique D Calcul des

Plus en détail

9,5 w-th-c* DE COnsOmmATiOn moteur à courant continu, volute optimisée, recommandé pour la rt 2005 et la rt 2012.

9,5 w-th-c* DE COnsOmmATiOn moteur à courant continu, volute optimisée, recommandé pour la rt 2005 et la rt 2012. Hygrolix BBC Très basse consommation É C O É N I E E R G E X C L U S I T I V É 9,5 w-th-c* DE COnsOmmATiOn moteur à courant continu, volute optimisée, recommandé pour la rt 2005 et la rt 2012. JusQu À

Plus en détail

les clés de la réussite de la ventilation double flux

les clés de la réussite de la ventilation double flux les clés de la réussite de la ventilation double flux Questions fréquentes sur la VMC double flux Le commercial nous annonce 80% d'économies de chauffage avec une VMC double flux... Qu'en pensez vous?

Plus en détail

Les matinales du Smart Home

Les matinales du Smart Home Les matinales du Smart Home 28/11/2013 1 NanoSense 10 ingénieurs et techniciens / située à Boulogne Billancourt Fournisseur de produits et de solutions (hardware et software) Spécialisé Intelligence du

Plus en détail

La ventilation des immeubles tertiaires

La ventilation des immeubles tertiaires La ventilation des immeubles tertiaires Geert Bellens Responsable de projet bâtiment durable Cenergie Formation Responsable Energie - IBGE Un peu d histoire Qualité de l air intérieur : ++ Energie : 0

Plus en détail

Diagnostic du logement

Diagnostic du logement Diagnostic du logement Mise à jour novembre 2014 Fiche réalisée par Héliose Les 5 clés de la basse consommation ❶ Isolation de l enveloppe ❺ Energies renouvelables ❷ Ventilation et étanchéité à l air ❹

Plus en détail

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Retours d expériences: le suivi de bureaux Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Sommaire 2 L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse

Plus en détail

Audit Énergétique Résidence Le Belvédère à Paris 19 ème

Audit Énergétique Résidence Le Belvédère à Paris 19 ème Audit Énergétique Résidence Le Belvédère à Paris 19 ème Partie concernant les bâtiments de logements Thermique et Scénarios de rénovation 10, rue des Bluets 75011 Paris Tél : 01 55 43 97 07 37-39 Avenue

Plus en détail

T.Flow Hygro. Chauffe-eau thermodynamique & Ventilation hygroréglable

T.Flow Hygro. Chauffe-eau thermodynamique & Ventilation hygroréglable T.Flow Hygro Chauffe-eau thermodynamique & Ventilation hygroréglable T.Flow Hygro Jusqu à 75% d eau chaude et ventilation ultra-performant POUR MAISON INDIVIDUELLE ET HABITAT COLLECTIF Production d eau

Plus en détail

COMMENT REALISER DES MESURES

COMMENT REALISER DES MESURES COMMENT REALISER DES MESURES DE QUALITE DE L AIR INTERIEUR? Ce guide pratique a été conçu et réalisé par Kudzu Science spécialiste dans le domaine de la Qualité de l Air Intérieur (QAI). L objectif de

Plus en détail

VENTILATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat

VENTILATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat VENTILATION 102 ) 01 46 83 60 80 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat VENTILATION CLIMATISATION ET VENTILATION Guide de choix

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements. Intégration Chantier

Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements. Intégration Chantier Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements Intégration Chantier Confort et santé Entretien et gestion Consommation Analyse du cycle de vie

Plus en détail

Pourquoi un CMEI? Les maladies chroniques (asthme, allergie ) sont en forte augmentation depuis 20 ans!

Pourquoi un CMEI? Les maladies chroniques (asthme, allergie ) sont en forte augmentation depuis 20 ans! Pourquoi un CMEI? Les maladies chroniques (asthme, allergie ) sont en forte augmentation depuis 20 ans! L air intérieur est plus pollué que l air extérieur! Nouveaux matériaux (bricolage, décoration, )

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION. VMC Systèmes multi-fonctions ECS Thermodynamique Chauffage, ECS - PAC Aérothermie et Géothermie Désenfumage et Compartimentage

CATALOGUE FORMATION. VMC Systèmes multi-fonctions ECS Thermodynamique Chauffage, ECS - PAC Aérothermie et Géothermie Désenfumage et Compartimentage C A T A L O G U E A L D E S CATALOGUE FORMATION VMC Systèmes multi-fonctions ECS Thermodynamique Chauffage, ECS - PAC Aérothermie et Géothermie Désenfumage et Compartimentage EDITION 2012 Stanislas Lacroix

Plus en détail