De L EXPÉRImentation des expériences EXPÉRImentales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "De L EXPÉRImentation des expériences EXPÉRImentales"

Transcription

1

2 Les Atomes Crochus présentent : De L EXPÉRImentation des expériences EXPÉRImentales Avec Anissa Benchelah Mise en scène par Bérénice Fervaques et Fabrice Etifier conseil scientifique : Richard-Emmanuel Eastes Spectacle De Clowns et de Sciences Tout public à partir de 5 ans Contact Les Atomes Crochus 23 rue des Balkans Paris + 33 (0) mail :

3 Mlle Renoncule est l assistante stagiaire de Professeur Spatule. C est imminent, l éminent professeur doit donner une conférence intitulée : «DE L EXPÉRIMENTATION DES EXPÉRIENCES EXPÉRIMENTALES». Le problème, c est qu il n arrive pas. Pas d alternative : elle doit prendre les choses en main, mais c est plutôt l inverse qui se produit. Elle expérimente avec zèle le précepte du Professeur Spatule selon lequel «C est en faisant des erreurs qu on fait avancer la science». Elle se débat entre une fumée sans feu, un cornichon dépressif, une boisson récalcitrante, et de l urine de Schtroumpfs... mais rien ne décourage Mlle Renoncule. N ayant pour tout bagage que sa passion pour le professeur Spatule, son incompétence et sa maladresse, elle tentera tout, vraiment tout, pour sauver la face. Qaund Mlle Renoncule étale sa science... Attention aux éclaboussures!

4 Fiche explicative Toutes les expériences qui vont suivre sont sans danger pour les spectateurs. Mais si vous deviez avoir envie de les reproduire chez vous, les enfants, ne les faites jamais seuls! Soyez toujours encadrés par un adulte lorsque vous manipulez le feu ou l électricité. Mlle Renoncule défie les lois de la physique! Sous l influence du champ électrique produit par la «boule plasma», le gaz du tube fluorescent est excité comme si le tube était branché. Il émet des ultraviolets qui sont absorbés par la paroi du tube. L énergie, communiquée à ce dernier, l illumine. Attention : le verre de la boule plasma et des tubes fluorescents est fragile. La lampe-cornichon * Planté sur deux clous connectés au secteur, le cornichon est traversé par un fort courant électrique qui se propage sous forme d arcs électriques : le cornichon s illumine. Grâce à la présence d acide acétique dans le vinaigre qui imprègne le cornichon, l électricité peut le traverser. Il s en suit des réactions chimiques aux électrodes, connues sous le nom d électrolyse. Carboglace * La couche-culotte Les molécules d acide polyacétique présententde grandes affinités pour les molécules d eau, qui pénètrent dans leur enchevêtrement et le font gonfler. En présence de sel, toutefois, la préférence des molécules d eau pour les ions sodium et chlorure entraîne leur extraction du polymère. La lampe-billet * Dans un mélange d eau et d isopropanol, une substance chimique de la famille des alcools, le billet semble brûler. En réalité, seul l isopropanol brûle et l eau protège le papier de la combustion. Celle-ci s achève avant que la chaleur dégagée par la flamme n ait eu le temps de faire évaporer l eau et fi nalement, le papier reste intact. Acido-basicité La carboglace est en réalité du CO 2 sous forme solide. Nous connaissons habituellement le CO2 à température ambiante et sous forme gazeuse. Afin de le solidifier, il faut faire baisser la température ; le CO2 devenant solide dès C. La fumée qui semble se dégager de ces «glaçons» n est pas du CO2 (celui-ci étant invisible sous forme gazeuse), mais de l eau (contenue dans l air) qui s est condensée à cause de la baisse de température provoquée par le CO2. L acido basicité est un phénomène chimique mettant en jeu des espèces que l on nomme acides et bases. La force de ces dernières est évaluée à l aide d une notion que l on nomme le ph. Son évolution peut être visualisée à l aide d indicateurs colorés qui changent de couleur avec lui Les acides (par exemple le jus de citron) et les bases (par exemple le déboucheur chimique pour toilettes) réagissent ensemble, parfois violemment. * Attention : expériences potentiellement dangereuses, à ne pas tenter chez soi!

5 Clown... de science? «Le travail du clown est aussi sérieux qu un jeu d enfant» Philippe Gaulier Le clown est naïf. Naïf veut dire «capacité à naître». Le clown naît au monde chaque jour, il va de moment en moment, il vit exclusivement au présent tout est prétexte au jeu, au questionnement et à l amusement. Il vit en empathie avec les objets du monde qui l entourent : ce n est pas le clown qui enfile sa blouse, c est la blouse qui enfile le clown. Ce n est pas le clown qui fait tomber le balai, c est le balai qui fait tomber le clown. Il joue des surprises, des imprévus. De ce fait chaque représentation est unique : un spectateur qui a oublié d éteindre son téléphone où qui tousse, un régisseur qui se loupe le bogue, un cadeau pour le clown! «Le jeu du clown révèle des vérités mais ce n est pas lui qui les détient. Il a un rôle de catalyseur, et non de donneur de leçon.» Jean-Bernard Bonnange La particularité du clown de science est d emmener ses spectateurs vers des questionnements insoupçonnés, de détourner les formules et les objets afin de nourrir son avidité pour l expérimentation, le raisonnement et la connaissance. Il dédramatise les mathématiques, la physique, la chimie, la biologie moléculaire Agissant sur le rapport des spectateurs à leur propre apprentissage, mais également sur leur confiance en eux, le clown endosse alors un véritable rôle de médiateur scientifique.

6 Historique De l expérimentation des expériences expérimentales Représentations déjà prévues : Festival «Nous n irons pas à Avignon» édition Vitry/Seine (94) La Nuit des Chercheurs - à l Ecole Polytechnique (91) Représentations : Paris et IdF (75) Nogent sur Seine (10) Fête de la Science en Guyane (973) Représentations : île de France (91-78) Fête de la sciences dans le (91): Evry, Arpajon, Saint Ouen (94) (92) Tournées : Tlemcen et Oran (Algérie) Dakar (Sénégal) Ile de la Réunion Représentations : Paris (75) La Norville (91) Morcenx, Roquefort, Villeneuve-de-Marsan Tournées à l étranger : Belgrade (Serbie) Jérusalem, Ramallah, Naplouse (Palestine) Représentations : Vélizy (78) Cité des Sciences (Paris)

7 Anissa Benchelah Comédienne et Clown Née à Paris, Anissa entre à l école Montessori la même année que Mitterand à l Elysée. Ayant instinctivement senti l effet galvanisant du rire sur ses alter ego, elle développe rapidement sa faculté à imiter les tics de langages et attitudes de tous les tenants de l autorité. Tels des voyants extralucides, les adultes qui l entourent lui assènent régulièrement, «cesse donc ce cirque», «quelle clown» ou encore «arrête tes pitreries», lui suggérant déjà un avenir prometteur dans ce domaine. Seulement, à cette époque elle n envisage pas de devenir artiste-alcooliques-droguéedéprimée-suicidaire comme le sont tous les grands qu elle admire. En 1985, Anissa part faire son collège en Algérie, elle y découvre l humour noir et la dérision. En effet, l idyllique période s achève rapidement : à mesure que poussent ses attributs féminins, voiles et barbus se multiplient autour d elle! Constatant qu elle a vraiment trop chaud sous le hijab et qu elle n est définitivement pas une femme à barbe, elle revient passer son bac à Paris. S ensuit une intenable envie de bouger autour de notre planète. Là encore l humour la sauve de bien des situations. Curieuse, elle teste tout un tas de projets de vies : trapèziste au Cirque Romanès, étudiante de langue arabe aux langues O, vendeuse de journaux à la criée, apprentie sage femme au Togo, monitrice de plongée aux Antilles, écosseuse de petits pois pour Bonduelle, attachée de presse chez Euro RSCG, co-organisatrice de la venue de Sa sainteté le Dalai Lama à Paris. Toutes ces expériences lui confirment l adage «le ridicule ne tue pas». Forte de cette conviction, Anissa se jette à l eau en Martinique, où elle interprète «Krik Krak» de l écrivain Haïtienne Edwige Danticat pour la compagnie «Les enfants de la mer». Puis, à la faveur d un désistement de dernière minute, elle file avec la compagnie de cirque «Poussière d Etoiles» en tournée aux Antilles. Elle met alors au monde sur un trapèze, «Cabotine l apprentie fée...» clown malgré elle. Mais sa maman lui manque. 2001, l odyssée vers le bercail parisienmalgré le froid de l hiver quasi permanent, elle se lève courageusement tous les matins pour parfaire sa formation à l Atelier International Blanche Salant et Paul Weaver. Puis elle enchaîne les stages de clown dans toute les régions où l on trouve du soleil- en France. En grandissant «Cabotine l apprentie fée» accouche elle même d un spectacle mis en scène par Fabrice Etifier, qu Anissa séduira contre tout attente et qui deviendra le père de ses nombreux enfants. Clown aux 4 roues motrices, elle s adapte par tous les temps à tous les terrains : un jour à Neuilly, le lendemain à la Maisons d arrêt de Fleury Mérogis. En 2008, à l issue de sa cinquième 1ère année de médecine, le Docteur Céleste fait son entrée à l hôpital pour L Association Théodora. Depuis, elle consulte une fois par semaine, spécialiste spéciale, bisouthérapeuthe et trouillologue. Grâce à ses Atomes Crochus avec l association du même nom, Mlle Renoncule éclot au printemps Elle est depuis stagiaire précaire en CDD auprès de l éminent professeur Spatule et entend bien garder cette précieuse place ( par les temps qui courent..). Le spectacle de ses «Expérimentations des Expériences Expérimentales», à été un succès inter-régional et même international.

8 Richard-Emmanuel Eastes Conseil scientifique Professeur agrégé de chimie à l Ecole normale supérieure (ENS, Paris) Directeur de l Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes (ESPCI ParisTech) Chercheur associé à l Institut d Histoire et de Philosophie des Sciences et Techniques (Université Paris I) Chercheur associé au Laboratoire de Didactique et d Epistémologie des Sciences (Université de Genève) Président du Groupe Traces (Ecole normale supérieure) Président de l association Les Atomes Crochus (Paris) En tant qu élève de l Ecole normale supérieure de Lyon ( ), mes recherches ont tout d abord porté sur des sujets de chimie supramoléculaire au Collège de France, dans le laboratoire Chimie des Interactions Moléculaires du Prix Nobel de Chimie Jean-Marie Lehn, avant de s orienter vers la biochimie dans les laboratoires américains de la société Rohm & Haas puis la chimie de l atmosphère au Laboratoire des sciences du climat et de l environnement avec le Prix Nobel de la Paix Jean Jouzel. J ai ensuite collaboré avec le laboratoire Activation Moléculaire et Réactivités Electrochimiques de Christian Amatore, au Département de Chimie de l Ecole normale supérieure, alors que j y avais été recruté comme professeur agrégé. Cinq années durant ( ), j y ai formé les futurs agrégés de sciences physiques, avant de créer et de diriger pendant cinq autres années le service des concours scientifiques des trois écoles normales supérieures ( ). Au sein du Département d Etudes Cognitives de l ENS, j ai ensuite exercé les fonctions de Responsable Education-Valorisation-Ethique ( ). Au sein du projet Communication et Culture Scientifiques, Cognition, Société du Groupe Traces, j avais la charge de la formation continue en vulgarisation et communication scientifiques, destinée aux chercheurs et aux étudiants en lettres et en sciences, au sein de deux cours intitulés respectivement Médiation et Communication Scientifiques et Savoirs-Apprentissages-Cognition-Société. J assurais parallèlement la direction pédagogique du festival des sciences Paris Montagne de l ENS. J ai également co-fondé les associations Les Electrons Libres, centrée sur la dialectique entre arts et sciences, et Les Attracteurs Etranges, compagnie théâtrale développant des projets artistiques, dont j assure les directions scientifiques. Rattaché en 2008 à l Institut d Histoire et de Philosophie des Sciences et des Techniques de l Université Paris I, j ai alors entrepris une recherche sur les notions de «compréhension et explication en sciences», en lien avec les travaux sur l approche phénoménologique des sciences que je menais depuis 2001 avec Francine Pellaud au Laboratoire de didactique et épistémologie des sciences de l Université de Genève, sous la direction d André Giordan. Il s agit plus généralement d appliquer les résultats récents des sciences cognitives aux questions éducatives, ce que j ai notamment pu expérimenter dans le cadre du projet COMPAS, think tank coordonné par le philosophe des sciences Daniel Andler. Ces réflexions se poursuivent actuellement dans le cadre d une recherche doctorale en lien avec les deux laboratoires, et s appuient sur la théorie du changement conceptuel, dans le cadre de laquelle je développe les aspects formels du modèle d apprentissage allostérique.

9 Bérénice Fervaques Metteur en scène En parallèle à sa formation de comédienne et de Lettres Modernes, Bérénice Fervaques réalise ses premières mises en scène à partir de 1996 avec notamment Emballage perdu de Vera Feyder et une adaptation du Capitaine Fracasse de Théophile Gautier. Elle crée La Valse du hasard de Victor Haïm à la Sorbonne en juin A partir de la saison , elle collabore régulièrement aux activités Jeune public du Théâtre du Châtelet, animant des ateliers de création, donnant des cours de théâtre et d expression corporelle. Activités de comédienne Depuis septembre 2002, elle joue dans Rose et Jeannot, une comédie musicale pour enfants de Gérard Rouzier, représentée à ce jour près de deux cents fois en France (Paris, Avignon, région parisienne notamment). En novembre 2005 et février 2006, elle interprète le rôle de Woglinde dans La Journée Famille du Théâtre du Châtelet sur le thème de la Tétralogie de Wagner. Depuis décembre 2004, elle a donné plus de 30 représentations des Contes scientifiques à Paris, en Picardie, à Nice et à Mulhouse notamment. Mises en scène Elle effectue un stage à la mise en scène à l Opéra de Paris en 2001, puis participe aux répétitions du Songe d une nuit d été de Shakespeare mis en scène par Yannis Kokkos au Théâtre des Amandiers de Nanterre en Elle collabore pour la première fois avec Sandrine Anglade en 2003 sur La Reine des glaces de Julien Joubert à l Opéra de Paris avec la Maîtrise de Radio France. Après Tout fées tout flamme, comédie musicale créée au Château du Rivau durant l été 2003, Bérénice Collet réalise la mise en scène du Petit Ramoneur de Benjamin Britten en avril 2004 au Théâtre des Champs-Elysées, (repris en mars 2005). Elle collabore à nouveau avec Sandrine Anglade sur Tamerlano de Haendel à l Opéra de Lille en octobre 2004 (puis au Grand Théâtre de Caen et à l Opéra de Bordeaux) et réalise en parallèle Le Petit Tamerlano avec une distribution de jeunes chanteurs. Après H2O, création pour deux comédiens, un vidéaste et deux musiciens, sur des textes d Aloysius Bertrand, Jean Tardieu et Francis Ponge, elle a signé en juin dernier la mise en scène du Verfügbar aux enfers de Germaine Tillion au Théâtre du Châtelet, largement salué par la presse et le public. Elle prépare la mise en scène de Cosi Fan Tutte de Mozart, dirigé par Benjamin Pionner, pour un festival d été itinérant en août Bérénice Fervaques a collaboré à plusieurs reprises aux ateliers de création Jeune public du Théâtre du Châtelet. En outre, elle s est vue confier par l Orchestre Lamoureux l écriture et l interprétation de plusieurs spectacles éducatifs, présentés dans la cadre de la saison

10 Fabrice Etifier Metteur en scène Fabrice ETIFIER naît le 26 septembre de l an de grâce 1974, à Fort de France, Martinique, à une date et un lieu inconnus de lui. Très tôt, le jeune Fabrice se prend de passion pour le dessin. Malheureusement, le travail harassant sur les champs de cannes lui laisse peu de temps pour se consacrer à son activité artistique. Bac en poche, il réussit le concours d entrée à l Ecole Régionale d Arts Plastiques de Martinique. Très vite, les professeurs de l école se rendent à l évidence : ils ont admis un authentique génie....mais ceci est une autre histoire car il ne s agit pas de Fabrice. Fabrice, en proie aux questionnements existentielles propre à son âge, tombe sur une annonce qui va changer sa vie pour toujours et à jamais. Un concours de critique de film est proposé aux jeunes de moins de 26 ans. Fabrice se dit qu il peut y participer puisqu il n a que 21 ans. Il lit alors tout ce qu il trouve concernant de près ou de loin le 7ème Art (Voici, Podium, Paris Match...). Il voit et revoit plusieurs fois les films dont il prévoit de rédiger la critique. Entre-temps, il a remis en état cinéma désaffecté et y anime avec deux amis un Ciné-club hebdomadaire. Faisant fi de tout droits d exploitation, ils projètent les films en VHS. Alain Rodaix, animateur de l émission télé quotidienne NouChéVou, propose à Fabrice d animer la chronique cinéma de son émission. Il y vilipende l unique exploitant de salles de la région. La sanction ne tarde pas : Fabrice est renvoyé de l émission. En 2001, Fabrice est attiré par la grisaille et le froid triste de Paris. Il démissionne de Ciné Woulé et malgré son implication sans faille au sein de l association durant toutes ces années, il n aura même pas de cadeau de départ (pas même un porte-clefs). A Paris, Fabrice enchaîne les boulots alimentaires : sondeur pour la SOFRES, gardien de musée, distributeur de journaux gratuits, échassier, animateur en centre de loisirs, chirurgien, chauffeur de bus, et même sous-secrétaire au Démentèlement des Finances Associatives pour plus de Répartition Budgétaire (DFARB). En 2004, il met en scène «Cabotine, l apprentie fée», interprété par la clown Anissa Benchelah, qui deviendra sa femme et la mère de ses 8 enfants (les 3 suivants étant des erreurs de jeunesse). Cette expérience est décisive pour Fabrice. Il y synthétise l ensemble de ses expériences humaines et professionnelles et les transcende par l absurde. Mais puisqu il faut bien payer son loyer, Fabrice se forme au motion design et au montage vidéo, il réalise également une centaine de courts métrage qui obtiendront tous des prix dans des festivals internationnaux prestigieux : La Foire au Boudin de Marceau en Yvelines, Le Festival du Mouton en Peluche Empaillé A la Main de Saint-Chéron, ou encore feu Le Festival des Films Jamais Vus. En 2009, à la suite de Bérénice Collet, partie en congés maternité, Il reprend la mise en scène du spectacle de clown «De l Expérimentation des Expériences expérimentales» avec Anissa Benchelah. Produit par les Atomes Crochus, association de médiation scientifique, le spectacle est un succès, et fait le tour du monde : Sénégal, île de la Réunion, Algérie, Cergy-Pontoise, New-York, Pom Pom Galli... Aujourd hui, Fabrice ETIFIER, partage son temps entre l éducation de ses 11 enfants, ses cours de judo, d équitation, de karting et de bignou, et sa vie professionnelle : graphiste vidéo d images animées par ordinateur, inspecteur de police remplaçant, et metteur en scène de spectacles de clowns qui font rire.

11 Les Atomes Crochus La troupe des Atomes Crochus est une association interdisciplinaire créée en 2002 à l Ecole normale supérieure par trois universitaires passionnés de communication scientifique. Agréée Jeunesse et Education Populaire, elle compte désormais une douzaine d artistes et plusieurs dizaines de membres, dotés d une double formation en sciences expérimentales et en sciences humaines pour la plupart, conseillés par des Membres d Honneur prestigieux. Dès sa création, à travers une grande variété d activités de médiation culturelle dans les domaines des sciences expérimentales et du développement durable, alliant arts, sciences et pédagogie, elle s est rapidement muée en un véritable laboratoire d innovations de la culture scientifique. Clowns de sciences, contes scientifiques, ateliers expérimentaux et ateliers débats, expositions photographiques, concours d écriture Ces activités élaborées pour des publics spécifiques couvrent toutes les tranches d âge et tous les niveaux de connaissances. Les Atomes Crochus interviennent en France et à l étranger, dans les écoles, universités, médiathèques, théâtres, centres culturels ou scientifiques, fêtes de sciences... L association vise des objectifs ambitieux : transmettre sa passion pour la connaissance, replacer la science dans la culture, développer le goût d apprendre chez les jeunes, participer à la clarification des valeurs, entretenir le plaisir de la découverte et l envie de comprendre le monde... Pour ce faire, elle s appuie d une part sur les recherches et réflexions menées par ses membres en sciences cognitives, en sociologie, en philosophie des sciences, et en sciences de l éducation. D autre part, elle se base sur l imagination, la créativité, l originalité, les compétences techniques et artistiques des photographes, comédiens, clowns, conteurs, infographistes, metteurs en scène avec lesquels ils collaborent.

12 Equipe 2 personnes : 1 clown et 1 technicien Fiche technique Montage Installation décors et lumière : 2h (ou pré-montage) Ouverture des portes 10 minutes avant le spectacle Durée du spectacle : environ 45 minutes sans entracte Discussion après le spectacle. Jauge maximale : 150 personnes Dimensions Ouverture du cadre de scène : minimum 5 mètres Profondeur de l avant-scène au rideau de fond de scène : minimum 3 mètres Le sol doit être plat et de couleur sombre. L avant scène et le cadre de scène doivent être noir. Obscurité Il est important de pouvoir obtenir un noir complet sur scène et dans la salle. Régie Son et Lumière L emplacement idéal de la régie se situe au centre arrière de la salle au niveau du parterre. Lorsque ce n est pas possible, l emplacement de cette régie doit permettre en tout temps la pleine vision de la scène et une bonne écoute des éléments sonores du spectacle (pas de fenêtre). Les consoles lumière et son doivent être manipulable en même temps par le régisseur de la compagnie. Équipements d éclairages * 3 pc 1000 W 3 pieds 1 consol lumière et câblerie adaptée 3 gélatines 205 Équipements son * 1 console de type professionnel 1 lecteur CD avec auto-pause 1 système de diffusion de bonne qualité (puissance adaptée à la salle) Divers Tables pour la régie Éclairages de coulisses discrets et 2 lampes de régies graduables Rallonges électriques pouvant relier le centre de la scène 1 pupitre de chant 1 rallonge électrique reliant la régie et le plateau (fiche mâle côté plateau!) 1 balai 2 tables pour la scène (1m x 1m60) Loge Table de maquillage avec miroir bien éclairé. Contact technique : * Pour la région parisienne possibilité de fournir le matériel lumière sous-conditions.

Une Terre, des Hommes

Une Terre, des Hommes Une Terre, des Hommes Activités humaines et respect de notre environnement sont-ils incompatibles? Du sensible au rationnel, en passant par l implication personnelle et la réflexion, ateliers et spectacles

Plus en détail

Compagnie CREA. Il était encore une. Création : Aude Maréchal

Compagnie CREA. Il était encore une. Création : Aude Maréchal Compagnie CREA Il était encore une fois (v2) Création : Aude Maréchal Il était encore une fois (v2) Création et interprétation : Aude Maréchal Spectacle jeune public (dès 3 ans) Durée : 45 minutes En salle

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

Spectacle avec structure, marionnette et objets Pour les enfants à partir de 2 ans

Spectacle avec structure, marionnette et objets Pour les enfants à partir de 2 ans Spectacle avec structure, marionnette et objets Pour les enfants à partir de 2 ans UN BRIN DE THÉ brindethe@yahoo.fr 06 15 07 94 66 Un spectacle ponctué de chansons originales qui transportera les enfants

Plus en détail

Dossier Technique Tournée 2015. Contact Lionel Losada 0648073334 liolosada@yahoo.fr

Dossier Technique Tournée 2015. Contact Lionel Losada 0648073334 liolosada@yahoo.fr Dossier Technique Tournée 2015 Contact Lionel Losada 0648073334 liolosada@yahoo.fr Sommaire : Page 3 : Décors, accessoires, costumes et stockage. Page 4 : Plan de Feu Page 5 : Projecteurs, régie et matériel

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE À LA COMÉDIE DES 3 BORNES DIMANCHE ET LUNDI À 20 H

DOSSIER DE PRESSE À LA COMÉDIE DES 3 BORNES DIMANCHE ET LUNDI À 20 H DOSSIER DE PRESSE À LA COMÉDIE DES 3 BORNES DIMANCHE ET LUNDI À 20 H 15 à partir du 9 janvier 2011 32, rue des trois bornes - 75011 Paris une comédie absurde de Florent Pinget et Nicolas Roux adaptée et

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Compagnie CREA PACOTILLE. Création : Aude Maréchal

Compagnie CREA PACOTILLE. Création : Aude Maréchal Compagnie CREA PACOTILLE Création : Aude Maréchal PACOTILLE Avec : Aude Maréchal Georges Jouanne Spectacle jeune et tout public (dès 5 ans) Durée : 45 minutes Ce spectacle a été présenté dans plusieurs

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation. Comédiens, metteur en scène, vidéaste. Photos. La compagnie. Presse. Conditions de vente et d accueil CONTACT :

SOMMAIRE. Présentation. Comédiens, metteur en scène, vidéaste. Photos. La compagnie. Presse. Conditions de vente et d accueil CONTACT : SOMMAIRE Présentation Comédiens, metteur en scène, vidéaste Photos La compagnie Presse Conditions de vente et d accueil CONTACT : Cie Création Ephémère LA FABRICK 9, rue de la saunerie 12100 Millau Tél.

Plus en détail

vous propose : DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES

vous propose : DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES vous propose : Association de loi 1901 DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES Edito Sourds et entendants un seul

Plus en détail

Le Cercle des économistes interroge tous les étudiants, lors d un appel à idées national, dans le cadre des 16 e Rencontres Économiques d Aix en

Le Cercle des économistes interroge tous les étudiants, lors d un appel à idées national, dans le cadre des 16 e Rencontres Économiques d Aix en Le Cercle des économistes interroge tous les étudiants, lors d un appel à idées national, dans le cadre des 16 e Rencontres Économiques d Aix en Provence www.laparoleauxetudiants.fr Les 16 e Rencontres

Plus en détail

MA PETITE SIRENE. GENRE : Conte musical

MA PETITE SIRENE. GENRE : Conte musical MA PETITE SIRENE GENRE : Conte musical L HISTOIRE L adaptation par trois camarades de voyage de l histoire de «La Petite Sirène», conte devenu incontournable, d après Hans Christian Andersen. Un spectacle

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle

Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres

Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants et

Plus en détail

Festival du numéro de clown Seconde édition Du mercredi 13 au samedi 16 avril 2016 Sous chapiteau, au Parc Paul Mistral à Grenoble

Festival du numéro de clown Seconde édition Du mercredi 13 au samedi 16 avril 2016 Sous chapiteau, au Parc Paul Mistral à Grenoble Suite au succès de la première édition (38 numéros différents proposés, plus de 900 spectateurs sur 4 soirées, et un bonheur chaque fois renouvelé pour les clowns se produisant, ainsi que pour tous nos

Plus en détail

LA COMPAGNIE INTENTION

LA COMPAGNIE INTENTION Création Août 2013 Mise en scène : Cédric Le Stunff Comédiens marionnettistes : Ludovic Harel et Jérôme Guillot Création musicale : Stéphane Babiaud Création lumière : Cyril Lepage Costumes : Eva Malmasson

Plus en détail

L HERBIER PRODUCTION Le Roc Blanc 4 Route d Epieds 27130 MEREY Tél : 02.32.07.00.27 contact@lherbier-production.fr www.yannjamet.

L HERBIER PRODUCTION Le Roc Blanc 4 Route d Epieds 27130 MEREY Tél : 02.32.07.00.27 contact@lherbier-production.fr www.yannjamet. FICHE TECHNIQUE DUREE DU SPECTACLE : 1H15 (SANS ENTRACTE) 1 FICHE TECHNIQUE DE YANN JAMET INFORMATIONS Cette fiche technique a été réalisée par la production pour garantir l organisation et la qualité

Plus en détail

Dans le cadre d une représentation d un spectacle de la Cie. Accueillir un témoin A l issue de la représentation du spectacle

Dans le cadre d une représentation d un spectacle de la Cie. Accueillir un témoin A l issue de la représentation du spectacle Actions culturelles Le coeur de métier de la Cie est la création et la diffusion de spectacles de marionnettes dont le contenu sociètal touche tous les publics. Par des actions culturelles ponctuelles,

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

Fiche Technique La Tragédie Comique La Fabrique Imaginaire

Fiche Technique La Tragédie Comique La Fabrique Imaginaire Fiche Technique La Tragédie Comique La Fabrique Imaginaire Durée du spectacle : 1h40 sans entracte. L équipe Avec Texte, conception Réalisation Régie générale et lumière Administration et chargée de production

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

La chanson du hérisson Philippe Châtel

La chanson du hérisson Philippe Châtel La chanson du hérisson Philippe Châtel 1 - Analyse de la chanson Présentation du morceau Ce morceau est extrait de la Comédie Musicale «Emilie Jolie» de 1979 Comédie musicale dont l auteur est Philippe

Plus en détail

La Bottine Retournée

La Bottine Retournée L association Chant libre présente La Compagnie Opéra Light dans La Bottine Retournée Spectacle lyrique jeune public A partir de 4 ans La Bottine Retournée, mise en scène par Renaud Borderie, est une comédie

Plus en détail

C est du 36, mais ça chausse grand

C est du 36, mais ça chausse grand C est du 36, mais ça chausse grand Nouveau Clown-théâtre Public familial à partir de 8 ans Par la compagnie du BP 7 85 390 MOUILLERON EN PAREDS 02 51 87 56 42 / 06 85 42 99 79 francois.tcv@orange.fr Contact

Plus en détail

FASTOCHE DOSSIER TECHNIQUE

FASTOCHE DOSSIER TECHNIQUE FASTOCHE DOSSIER TECHNIQUE Ce document technique, contractuel, doit être signé par un de vos collaborateurs comprenant bien les spécifications techniques, et retourné à la compagnie. N hésitez pas à nous

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

Peluches. De et avec Olivier Hédin et Lulu

Peluches. De et avec Olivier Hédin et Lulu Peluches De et avec Olivier Hédin et Lulu PELUCHES L histoire : Peluches est l histoire d un homme happé par la vie qui un jour par hasard, dans son grenier retrouve au fond d une malle à jouets le doudou

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Présentation. Etudes suivies par les élèves (Toulouse) Scolarité en LSF. Le choix de l éducation bilingue. L éducation bilingue à Massy

Présentation. Etudes suivies par les élèves (Toulouse) Scolarité en LSF. Le choix de l éducation bilingue. L éducation bilingue à Massy L éducation bilingue à Massy Massy - 3 février 2007 Le choix de l éducation bilingue Patrice Dalle! Parent d enfant sourd! 1979! Classes bilingues Présentation! 1985 : création classe bilingue primaire

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

K.O. FILMS présente CLASSE CINEMA. Classe découverte cinéma : un projet original, pédagogique et culturel.

K.O. FILMS présente CLASSE CINEMA. Classe découverte cinéma : un projet original, pédagogique et culturel. K.O. FILMS présente CLASSE CINEMA Classe découverte cinéma : un projet original, pédagogique et culturel. - Objectifs de l activité - - Découvrir une pratique artistique ; - Développer la créativité de

Plus en détail

LA VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE Après la classe de 3ème

LA VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE Après la classe de 3ème LA VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE Après la classe de 3ème Schéma des études.. Pour qui? A quelles conditions?... La seconde générale et technologique: organisation L accompagnement personnalisé Les enseignements

Plus en détail

Mémoires du Groenland

Mémoires du Groenland Mémoires du Groenland Conférence-spectacle sur une expédition polaire vécue Tout public à partir de 8 ans «J ai toujours eu la bonne étoile, la baraca comme disent mes camarades. Je m en suis toujours

Plus en détail

LE BRUIT DES COULEURS

LE BRUIT DES COULEURS La cie Les Voyageurs Immobiles présente: LE BRUIT DES COULEURS Spectacle pour les tout-petits à partir de 2 ans www.voyageurs-immobiles.com photos Jean Henry LE BRUIT DES COULEURS Spectacle visuel et sonore,

Plus en détail

RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION. Activités

RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION. Activités RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION Activités 147 148 Étudier le projet de l émission 1.1.S informer et discuter du projet de l émission S informer auprès du producteur de ses intentions Faire préciser

Plus en détail

Un spectacle de marionnette tout public à partir de 8 ans

Un spectacle de marionnette tout public à partir de 8 ans présentent Nous, les besogneux, les pionniers insomniaques, sommes sur le point d accomplir une œuvre monumentale, comme c est excitant!... (Victor Frankenstein) Un spectacle de marionnette tout public

Plus en détail

LE CIRQUE DU BOUT DU MONDE LES ARTS DU CIRQUE

LE CIRQUE DU BOUT DU MONDE LES ARTS DU CIRQUE PROJET PEDAGOGIQUE LE CIRQUE DU BOUT DU MONDE Créée en 1996, l école du Cirque du Bout du Monde située dans le quartier de Moulins à Lille, développe la pratique des Arts du Cirque. A travers des stages

Plus en détail

Enseignement art danse en option facultative

Enseignement art danse en option facultative Enseignement art danse en option facultative Le lycée Auguste Angellier propose depuis la rentrée scolaire 2005, l option facultative ART DANSE en seconde, première et terminale toutes séries. Cet enseignement

Plus en détail

Développement. l enfant

Développement. l enfant Développement de l enfant No : 1 Vinaigre ou miel : Dans ce livre, il plaide en faveur de méthodes actives et positives qui favorisent chez l enfant la confiance, l estime de soi et le sentiment de compétence.

Plus en détail

DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS?

DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS? DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS? Parcours artistique et scientifique au pays des illusions Cie Kat chaça - Des illusions? Quelles illusions? p. 1 sur 10 Un parcours Arts & Sciences La compagnie Kat chaça,

Plus en détail

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus.

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus. Association Loi 1901 Siret n 399 056 050 00046 APE n 900 1Z 13 rue Etienne Marcel 93500 PANTIN Tél : 01 49 42 10 52 Mail : association.latribu@free.fr Site : www.latribudepantin.com TEAM BUILDING Dynamisation

Plus en détail

La chimie c est extrêmement élémentaire :

La chimie c est extrêmement élémentaire : La chimie c est extrêmement élémentaire : Les états de la matière : Toute la matière qui nous entoure, de nos vêtements à nos maisons, en passant par les feuilles des arbres, le sol et notre propre corps,

Plus en détail

A la sortie du théâtre l expression que l on retrouve le plus souvent dans la bouche des spectateurs : «bluffant»

A la sortie du théâtre l expression que l on retrouve le plus souvent dans la bouche des spectateurs : «bluffant» INTUITION un spectacle de mentalisme Laurent Tesla est un des mentalistes les plus bluffant de France. Son spectacle est construit autour d un fil rouge : comment il est devenu mentaliste. Une question

Plus en détail

L ÉNERGIE EN QUESTION(S)

L ÉNERGIE EN QUESTION(S) CRÉATION EN 2012 ATELIER - DÉBAT L ÉNERGIE EN QUESTION(S) Batteries au plomb, chauffage par le sol, panneaux solaires, «pertes» d énergie, énergie verte, piles rechargeables, voitures électriques, nucléaire,

Plus en détail

MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN

MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Arts, Lettres, Langues Présentation La spécialité se décline en trois entrées : * la particularité

Plus en détail

Appel à contributions Communications et ateliers

Appel à contributions Communications et ateliers DES CLOWNS ET DES SCIENCES 1ERE EDITION Un colloque pour penser en sciences inverses Du mercredi 20 au samedi 23 juin 2012 Appel à contributions Communications et ateliers La science fait peur tout en

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

LE SYSTEME PERIODIQUE, D APRES PRIMO LEVI

LE SYSTEME PERIODIQUE, D APRES PRIMO LEVI Les Attracteurs Etranges Les Atomes Crochus La Fondation de la Maison de la Chimie L Ecole Normale Supérieure de Paris présentent LE SYSTEME PERIODIQUE, D APRES PRIMO LEVI LE SYSTEME PERIODIQUE, D APRES

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son CIEL! LES NOCTAMBULES Depuis sa création en 1997, Ciel! Les Noctambules milite en faveur du court-métrage et de la création

Plus en détail

LA CLASSE DE 3 ÈME VISITE L ALLIANCE FRANÇAISE

LA CLASSE DE 3 ÈME VISITE L ALLIANCE FRANÇAISE LA CLASSE DE 3 ÈME VISITE L ALLIANCE FRANÇAISE Découverte des métiers et des formations 1 SOMMAIRE La présentation de l alliance p 3 La visite des lieux Le festival de BD p6 p7 La pause déjeuner p 8 Les

Plus en détail

AVIS PUBLIC D OPPORTUNITÉ DE LA CNCP SUR LA CRÉATION DES CERTIFICATIONS RELEVANT DE L ENREGISTREMENT DE DROIT

AVIS PUBLIC D OPPORTUNITÉ DE LA CNCP SUR LA CRÉATION DES CERTIFICATIONS RELEVANT DE L ENREGISTREMENT DE DROIT AVIS PUBLIC D OPPORTUNITÉ DE LA CNCP SUR LA CRÉATION DES CERTIFICATIONS RELEVANT DE L ENREGISTREMENT DE DROIT de Cergy Pontoise Licence professionnelle, activités et techniques de communication, spécialité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 > DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 ÉDITO SOMMAIRE Le Festival des Sciences revient pour sa 10 ème édition! Le Festival des Sciences p.3 Le Village des Sciences p.5 Le Festival pour les groupes

Plus en détail

www.mjm-design.com ARTMAGAZINE DECEMBER 2012 1

www.mjm-design.com ARTMAGAZINE DECEMBER 2012 1 www.mjm-design.com ARTMAGAZINE DECEMBER 2012 1 LES METIERS DE L IMAGE & DU DESIGN 14 formations artistiques Possibilité d alternance 35 ANS D EXPERIENCE 250 intervenants qui transmettent leur passion 4

Plus en détail

Le centre international Bordeaux Art Science Expérience «BASE»

Le centre international Bordeaux Art Science Expérience «BASE» Plutôt que 55 millions d Euros pour le centre culturel du vin 55 millions d Euros pour : Le centre international Bordeaux Art Science Expérience «BASE» La municipalité actuelle se félicite d une fréquentation

Plus en détail

Le Monfort. un héritage

Le Monfort. un héritage Le Monfort un héritage Jusqu à la fin du 18ème siècle, le paysage du hameau de Vaugirard était verdoyant et la culture du grand vignoble de Périchot occupait la majeure partie des habitants des environs.

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

IMAGINASTUDIO PRÉSENTE LESTER AVEC CARLOS LEAL & FLORENCE RIVERO UN FILM COURT DE PASCAL FORNEY

IMAGINASTUDIO PRÉSENTE LESTER AVEC CARLOS LEAL & FLORENCE RIVERO UN FILM COURT DE PASCAL FORNEY IMAGINASTUDIO PRÉSENTE LESTER AVEC CARLOS LEAL & FLORENCE RIVERO UN FILM COURT DE PASCAL FORNEY DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2009 SYNOPSIS Une nuit, Lester, un vampire, s introduit chez une jeune femme.

Plus en détail

Étape. avec le français? Option 1 : Le dictionnaire. Option 2 : La synthèse de texte. Comment aborder la philanthropie pour la première fois?

Étape. avec le français? Option 1 : Le dictionnaire. Option 2 : La synthèse de texte. Comment aborder la philanthropie pour la première fois? Étape 1 Comment aborder la philanthropie pour la première fois? Découvrir la philanthropie peut se faire de différentes façons : par le français, l art, la musique, le sport, ce thème touchant transversalement

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

BAC + 2 CONCOURS EDHEC AST 1. Vous êtes en : Préparez le concours d admission sur titre en 1 ère année à l EDHEC à Bac + 2

BAC + 2 CONCOURS EDHEC AST 1. Vous êtes en : Préparez le concours d admission sur titre en 1 ère année à l EDHEC à Bac + 2 CONCOURS EDHEC AST 1 Vous êtes en : L2 SCIENTIFIQUE (MASS, MATHS, PHYSIQUE ) L2 ÉCONOMIQUE (ÉCONOMIE, GESTION ) CLASSE PRÉPARATOIRE SCIENTIFIQUE (MATHS SPÉ) BAC 2 Préparez le concours d admission sur titre

Plus en détail

La princesse Qui n aimait pas les princes

La princesse Qui n aimait pas les princes La princesse Qui n aimait pas les princes D Alice Brière-Haquet Edition Actes Sud Junior/benjamin. Lecture en mouvement par la cie Méli-Mélo Petite Forme tout terrain et tout public à partir de 5 ans Avec

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Gestion de la recherche

Gestion de la recherche 38 Prix Innovation MARIE-NOËLLE FOURMAUX Gestion de la recherche Lauréate du Prix Innovation Inserm 2007 en gestion de la recherche, Marie-Noëlle Fourmaux-Priem est responsable de la formation au sein

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS L ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE L ACADÉMIE DE LYON FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS ESPACE DE STRUCTURATION DES PRATIQUES ARTISTIQUES

Plus en détail

UNE SEMAINE AU CIRQUE

UNE SEMAINE AU CIRQUE Pour tous vos Établissements scolaires, Centres de Loisirs regroupements pédagogiques, Centres Aérés, M.J.C... Vous propose de vivre UNE SEMAINE AU CIRQUE UNE SEMAINE COMPLETE EN CONTACT AVEC LA VIE DU

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Des clowns en structures de soin pour adultes et personnes âgées dépendantes

Des clowns en structures de soin pour adultes et personnes âgées dépendantes Des clowns en structures de soin pour adultes et personnes âgées dépendantes > une équipe de musiciens-clowns professionnels > un travail en collaboration avec les soignants > une charte de qualité Des

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

NOTE D INTENTION : Parler des abeilles autrement, les faire connaître, les faire aimer, d une façon originale.

NOTE D INTENTION : Parler des abeilles autrement, les faire connaître, les faire aimer, d une façon originale. COMMENT EST NE Josette etc. Spécialiste du monde des abeilles car apiculteur professionnel en Auvergne, Vincent Péricard aime partager ses connaissances. A La Miellerie, il a depuis longtemps imaginé et

Plus en détail

Incentives & Teambuilding

Incentives & Teambuilding Devenez acteurs, réalisateurs, caméramans Selon le thème choisi (propre à la problématique de la société, historique ou culturel) chaque se verra confier une mission : écrire ou réécrire un scénario, mettre

Plus en détail

De nombreuses références

De nombreuses références 40 ans d expérience De nombreuses références MTCA, l audiovisuel au service des professionnels! Enseigne référence en matière d équipement audiovisuel, vente, location, prestations pour les professionnels,

Plus en détail

DIE LEIDENSCHAFT DER SOLDATEN IM GROßEN KRIEG Nach Schriften und Augenzeugenberichten von Maurice GENEVOIX und Ernst JÜNGER

DIE LEIDENSCHAFT DER SOLDATEN IM GROßEN KRIEG Nach Schriften und Augenzeugenberichten von Maurice GENEVOIX und Ernst JÜNGER Ce spectacle est dédié à Bernard Maris victime de l attentat contre Charlie Hebdo et gendre de Maurice Genevoix. Bernard Maris a soutenu et encouragé sa création et sa réalisation. DIE LEIDENSCHAFT DER

Plus en détail

Document de préparation Examen chapitre 1 et 2

Document de préparation Examen chapitre 1 et 2 Document de préparation Examen chapitre 1 et 2 Qui suis-je? Chapitre 1 et 2 1. Représentation imagée d une vérité inaccessible par les sens. Modèle scientifique 2. Plus petite partie possible de la matière

Plus en détail

GAMMEL HELLERUP GYMNASIUM. français

GAMMEL HELLERUP GYMNASIUM. français GAMMEL HELLERUP GYMNASIUM français 2 Bienvenue au Lycée Gammel Hellerup Avec ce prospectus nous vous souhaitons la bienvenue au Lycée Gammel Hellerup. Vous y trouverez une présentation de son programme

Plus en détail

COMÉDIE. Cie MaMuse présente. «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans

COMÉDIE. Cie MaMuse présente. «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans Cie MaMuse présente COMÉDIE «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans CONTACT DIFFUSION CIE MAMUSE MARIE BRIEN 06 16 42 30 72 / ma.muse.cie@gmail.com L HISTOIRE «- Comment ça se fait

Plus en détail

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN Damien et Justine, étudiants en Master IIA (promotion 2011) nous livrent ci-dessous leurs points de vue respectifs sur la formation et plus particulièrement sur le TP-Projet,

Plus en détail

Enfin une alternative à l alternance, Enfin une expérience professionnelle concrète tout en poursuivant ses études,

Enfin une alternative à l alternance, Enfin une expérience professionnelle concrète tout en poursuivant ses études, Communiqué de presse Enfin une alternative à l alternance, Enfin une expérience professionnelle concrète tout en poursuivant ses études, Enfin une école où l on peut s inscrire tout au long de l année

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne La compagnie Zéotrope : Depuis 1999, la compagnie Zéotrope réinvente sans cesse le rapport spectateur(s) et comédiens(s), privilégiant

Plus en détail

Le CNRS : une grande diversité de métiers

Le CNRS : une grande diversité de métiers - Septembre 2004 Le CNRS : une grande diversité de métiers Une grande variété de métiers sont exercés dans les unités de recherche et de services du CNRS. Le CNRS compte 25 283 agents : 11 349 chercheurs,

Plus en détail

Institut d Hématologie et d Oncologie Pédiatrique de Lyon

Institut d Hématologie et d Oncologie Pédiatrique de Lyon arts à l hôpital IHOP Institut d Hématologie et d Oncologie Pédiatrique de Lyon L IHOP accueille depuis février 2008 les enfants, adolescents et jeunes adultes souffrant de cancers ou de leucémies. Chaque

Plus en détail

Le trésor du pirate (4 e )

Le trésor du pirate (4 e ) Le trésor du pirate (4 e ) Cyril MICHAU Collège R. Descartes, 93 Le-Blanc-Mesnil. Niveau Concerné Quatrième. Modalité Il est possible de réaliser ce travail en salle informatique par binôme, ou bien en

Plus en détail

Dans le rôle de Mike

Dans le rôle de Mike L auteur Né à Bruxelles, Alil VARDAR, dès son plus jeune âge, est attiré par le théâtre et tout ce qui concerne l humour plutôt que les études. Malgré des études médiocres, il remporte le Prix Follon,

Plus en détail

STEF PAQUETTE DEVIS TECHNIQUE ET HOSPITALITÉ 2014. Agent de Spectacles José Bertrand T. (416) 629-4741 jose@jkbcommunications.com

STEF PAQUETTE DEVIS TECHNIQUE ET HOSPITALITÉ 2014. Agent de Spectacles José Bertrand T. (416) 629-4741 jose@jkbcommunications.com STEF PAQUETTE DEVIS TECHNIQUE ET HOSPITALITÉ 2014 Agent de Spectacles José Bertrand T. (416) 629-4741 jose@jkbcommunications.com Patch et plantation Diffuseur Producteur Page 2 of 5 Matériel Son Demandes

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

POUR UN SORTIE D. Parents, vous avez un rôle à jouer!

POUR UN SORTIE D. Parents, vous avez un rôle à jouer! E POUR UN E SORTIE D E L B A I L B INOU Parents, vous avez un rôle à jouer! LE DES FINISSANTS DE VOTRE ADO ARRIVE ENFIN. C EST UN ÉVÉNEMENT UNIQUE POUR SOULIGNER LA FIN DE SON SECONDAIRE ET TOUS LES EFFORTS

Plus en détail

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations...

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... Mine 2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... C est l histoire d un enfant qui s endort la veille de Noël (ou de son

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Histoire de l art : création artistique occidentale Finalité : Recherche Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des

Plus en détail

Cher Léo, Nous aussi on t aime beaucoup, Mais on en a marre d être ici On part visiter Paris Allez rejoins-nous!

Cher Léo, Nous aussi on t aime beaucoup, Mais on en a marre d être ici On part visiter Paris Allez rejoins-nous! Parisafari Cher Léo, Nous aussi on t aime beaucoup, Mais on en a marre d être ici On part visiter Paris Allez rejoins-nous! Magali Truel pour les textes et le chant des animaux Francesco Acerbis pour le

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Ateliers Théâtre & Expressions «L Art de Communiquer Juste & Efficace»

Ateliers Théâtre & Expressions «L Art de Communiquer Juste & Efficace» La Cour Saint Nicolas, conseil en management et communication depuis 1985, vous présente : les, visant à développer les capacités de communication interpersonnelle par le biais d une pédagogie liée à des

Plus en détail

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe...... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation 1 OBJECTIFS "A l'usage, l association IL ETAIT UN

Plus en détail

L OPTION CINÉMA AUDIOVISUEL AU LYCÉE ALBERT CAMUS

L OPTION CINÉMA AUDIOVISUEL AU LYCÉE ALBERT CAMUS L OPTION CINÉMA AUDIOVISUEL AU LYCÉE ALBERT CAMUS QU EST- CE QUE L OPTION CINÉMA- AUDIOVISUEL? L option Cinéma Audiovisuel (CAV) fait partie des enseignements artistiques proposés au lycée. Le lycée Albert

Plus en détail

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE Par Jean-Paul LANDAIS Mars 2014 1/5 LE BUT DE L ENSEIGNEMENT Le but de l enseignement de la Langue des Signes Française (L.S.F).

Plus en détail