De L EXPÉRImentation des expériences EXPÉRImentales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "De L EXPÉRImentation des expériences EXPÉRImentales"

Transcription

1

2 Les Atomes Crochus présentent : De L EXPÉRImentation des expériences EXPÉRImentales Avec Anissa Benchelah Mise en scène par Bérénice Fervaques et Fabrice Etifier conseil scientifique : Richard-Emmanuel Eastes Spectacle De Clowns et de Sciences Tout public à partir de 5 ans Contact Les Atomes Crochus 23 rue des Balkans Paris + 33 (0) mail :

3 Mlle Renoncule est l assistante stagiaire de Professeur Spatule. C est imminent, l éminent professeur doit donner une conférence intitulée : «DE L EXPÉRIMENTATION DES EXPÉRIENCES EXPÉRIMENTALES». Le problème, c est qu il n arrive pas. Pas d alternative : elle doit prendre les choses en main, mais c est plutôt l inverse qui se produit. Elle expérimente avec zèle le précepte du Professeur Spatule selon lequel «C est en faisant des erreurs qu on fait avancer la science». Elle se débat entre une fumée sans feu, un cornichon dépressif, une boisson récalcitrante, et de l urine de Schtroumpfs... mais rien ne décourage Mlle Renoncule. N ayant pour tout bagage que sa passion pour le professeur Spatule, son incompétence et sa maladresse, elle tentera tout, vraiment tout, pour sauver la face. Qaund Mlle Renoncule étale sa science... Attention aux éclaboussures!

4 Fiche explicative Toutes les expériences qui vont suivre sont sans danger pour les spectateurs. Mais si vous deviez avoir envie de les reproduire chez vous, les enfants, ne les faites jamais seuls! Soyez toujours encadrés par un adulte lorsque vous manipulez le feu ou l électricité. Mlle Renoncule défie les lois de la physique! Sous l influence du champ électrique produit par la «boule plasma», le gaz du tube fluorescent est excité comme si le tube était branché. Il émet des ultraviolets qui sont absorbés par la paroi du tube. L énergie, communiquée à ce dernier, l illumine. Attention : le verre de la boule plasma et des tubes fluorescents est fragile. La lampe-cornichon * Planté sur deux clous connectés au secteur, le cornichon est traversé par un fort courant électrique qui se propage sous forme d arcs électriques : le cornichon s illumine. Grâce à la présence d acide acétique dans le vinaigre qui imprègne le cornichon, l électricité peut le traverser. Il s en suit des réactions chimiques aux électrodes, connues sous le nom d électrolyse. Carboglace * La couche-culotte Les molécules d acide polyacétique présententde grandes affinités pour les molécules d eau, qui pénètrent dans leur enchevêtrement et le font gonfler. En présence de sel, toutefois, la préférence des molécules d eau pour les ions sodium et chlorure entraîne leur extraction du polymère. La lampe-billet * Dans un mélange d eau et d isopropanol, une substance chimique de la famille des alcools, le billet semble brûler. En réalité, seul l isopropanol brûle et l eau protège le papier de la combustion. Celle-ci s achève avant que la chaleur dégagée par la flamme n ait eu le temps de faire évaporer l eau et fi nalement, le papier reste intact. Acido-basicité La carboglace est en réalité du CO 2 sous forme solide. Nous connaissons habituellement le CO2 à température ambiante et sous forme gazeuse. Afin de le solidifier, il faut faire baisser la température ; le CO2 devenant solide dès C. La fumée qui semble se dégager de ces «glaçons» n est pas du CO2 (celui-ci étant invisible sous forme gazeuse), mais de l eau (contenue dans l air) qui s est condensée à cause de la baisse de température provoquée par le CO2. L acido basicité est un phénomène chimique mettant en jeu des espèces que l on nomme acides et bases. La force de ces dernières est évaluée à l aide d une notion que l on nomme le ph. Son évolution peut être visualisée à l aide d indicateurs colorés qui changent de couleur avec lui Les acides (par exemple le jus de citron) et les bases (par exemple le déboucheur chimique pour toilettes) réagissent ensemble, parfois violemment. * Attention : expériences potentiellement dangereuses, à ne pas tenter chez soi!

5 Clown... de science? «Le travail du clown est aussi sérieux qu un jeu d enfant» Philippe Gaulier Le clown est naïf. Naïf veut dire «capacité à naître». Le clown naît au monde chaque jour, il va de moment en moment, il vit exclusivement au présent tout est prétexte au jeu, au questionnement et à l amusement. Il vit en empathie avec les objets du monde qui l entourent : ce n est pas le clown qui enfile sa blouse, c est la blouse qui enfile le clown. Ce n est pas le clown qui fait tomber le balai, c est le balai qui fait tomber le clown. Il joue des surprises, des imprévus. De ce fait chaque représentation est unique : un spectateur qui a oublié d éteindre son téléphone où qui tousse, un régisseur qui se loupe le bogue, un cadeau pour le clown! «Le jeu du clown révèle des vérités mais ce n est pas lui qui les détient. Il a un rôle de catalyseur, et non de donneur de leçon.» Jean-Bernard Bonnange La particularité du clown de science est d emmener ses spectateurs vers des questionnements insoupçonnés, de détourner les formules et les objets afin de nourrir son avidité pour l expérimentation, le raisonnement et la connaissance. Il dédramatise les mathématiques, la physique, la chimie, la biologie moléculaire Agissant sur le rapport des spectateurs à leur propre apprentissage, mais également sur leur confiance en eux, le clown endosse alors un véritable rôle de médiateur scientifique.

6 Historique De l expérimentation des expériences expérimentales Représentations déjà prévues : Festival «Nous n irons pas à Avignon» édition Vitry/Seine (94) La Nuit des Chercheurs - à l Ecole Polytechnique (91) Représentations : Paris et IdF (75) Nogent sur Seine (10) Fête de la Science en Guyane (973) Représentations : île de France (91-78) Fête de la sciences dans le (91): Evry, Arpajon, Saint Ouen (94) (92) Tournées : Tlemcen et Oran (Algérie) Dakar (Sénégal) Ile de la Réunion Représentations : Paris (75) La Norville (91) Morcenx, Roquefort, Villeneuve-de-Marsan Tournées à l étranger : Belgrade (Serbie) Jérusalem, Ramallah, Naplouse (Palestine) Représentations : Vélizy (78) Cité des Sciences (Paris)

7 Anissa Benchelah Comédienne et Clown Née à Paris, Anissa entre à l école Montessori la même année que Mitterand à l Elysée. Ayant instinctivement senti l effet galvanisant du rire sur ses alter ego, elle développe rapidement sa faculté à imiter les tics de langages et attitudes de tous les tenants de l autorité. Tels des voyants extralucides, les adultes qui l entourent lui assènent régulièrement, «cesse donc ce cirque», «quelle clown» ou encore «arrête tes pitreries», lui suggérant déjà un avenir prometteur dans ce domaine. Seulement, à cette époque elle n envisage pas de devenir artiste-alcooliques-droguéedéprimée-suicidaire comme le sont tous les grands qu elle admire. En 1985, Anissa part faire son collège en Algérie, elle y découvre l humour noir et la dérision. En effet, l idyllique période s achève rapidement : à mesure que poussent ses attributs féminins, voiles et barbus se multiplient autour d elle! Constatant qu elle a vraiment trop chaud sous le hijab et qu elle n est définitivement pas une femme à barbe, elle revient passer son bac à Paris. S ensuit une intenable envie de bouger autour de notre planète. Là encore l humour la sauve de bien des situations. Curieuse, elle teste tout un tas de projets de vies : trapèziste au Cirque Romanès, étudiante de langue arabe aux langues O, vendeuse de journaux à la criée, apprentie sage femme au Togo, monitrice de plongée aux Antilles, écosseuse de petits pois pour Bonduelle, attachée de presse chez Euro RSCG, co-organisatrice de la venue de Sa sainteté le Dalai Lama à Paris. Toutes ces expériences lui confirment l adage «le ridicule ne tue pas». Forte de cette conviction, Anissa se jette à l eau en Martinique, où elle interprète «Krik Krak» de l écrivain Haïtienne Edwige Danticat pour la compagnie «Les enfants de la mer». Puis, à la faveur d un désistement de dernière minute, elle file avec la compagnie de cirque «Poussière d Etoiles» en tournée aux Antilles. Elle met alors au monde sur un trapèze, «Cabotine l apprentie fée...» clown malgré elle. Mais sa maman lui manque. 2001, l odyssée vers le bercail parisienmalgré le froid de l hiver quasi permanent, elle se lève courageusement tous les matins pour parfaire sa formation à l Atelier International Blanche Salant et Paul Weaver. Puis elle enchaîne les stages de clown dans toute les régions où l on trouve du soleil- en France. En grandissant «Cabotine l apprentie fée» accouche elle même d un spectacle mis en scène par Fabrice Etifier, qu Anissa séduira contre tout attente et qui deviendra le père de ses nombreux enfants. Clown aux 4 roues motrices, elle s adapte par tous les temps à tous les terrains : un jour à Neuilly, le lendemain à la Maisons d arrêt de Fleury Mérogis. En 2008, à l issue de sa cinquième 1ère année de médecine, le Docteur Céleste fait son entrée à l hôpital pour L Association Théodora. Depuis, elle consulte une fois par semaine, spécialiste spéciale, bisouthérapeuthe et trouillologue. Grâce à ses Atomes Crochus avec l association du même nom, Mlle Renoncule éclot au printemps Elle est depuis stagiaire précaire en CDD auprès de l éminent professeur Spatule et entend bien garder cette précieuse place ( par les temps qui courent..). Le spectacle de ses «Expérimentations des Expériences Expérimentales», à été un succès inter-régional et même international.

8 Richard-Emmanuel Eastes Conseil scientifique Professeur agrégé de chimie à l Ecole normale supérieure (ENS, Paris) Directeur de l Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes (ESPCI ParisTech) Chercheur associé à l Institut d Histoire et de Philosophie des Sciences et Techniques (Université Paris I) Chercheur associé au Laboratoire de Didactique et d Epistémologie des Sciences (Université de Genève) Président du Groupe Traces (Ecole normale supérieure) Président de l association Les Atomes Crochus (Paris) En tant qu élève de l Ecole normale supérieure de Lyon ( ), mes recherches ont tout d abord porté sur des sujets de chimie supramoléculaire au Collège de France, dans le laboratoire Chimie des Interactions Moléculaires du Prix Nobel de Chimie Jean-Marie Lehn, avant de s orienter vers la biochimie dans les laboratoires américains de la société Rohm & Haas puis la chimie de l atmosphère au Laboratoire des sciences du climat et de l environnement avec le Prix Nobel de la Paix Jean Jouzel. J ai ensuite collaboré avec le laboratoire Activation Moléculaire et Réactivités Electrochimiques de Christian Amatore, au Département de Chimie de l Ecole normale supérieure, alors que j y avais été recruté comme professeur agrégé. Cinq années durant ( ), j y ai formé les futurs agrégés de sciences physiques, avant de créer et de diriger pendant cinq autres années le service des concours scientifiques des trois écoles normales supérieures ( ). Au sein du Département d Etudes Cognitives de l ENS, j ai ensuite exercé les fonctions de Responsable Education-Valorisation-Ethique ( ). Au sein du projet Communication et Culture Scientifiques, Cognition, Société du Groupe Traces, j avais la charge de la formation continue en vulgarisation et communication scientifiques, destinée aux chercheurs et aux étudiants en lettres et en sciences, au sein de deux cours intitulés respectivement Médiation et Communication Scientifiques et Savoirs-Apprentissages-Cognition-Société. J assurais parallèlement la direction pédagogique du festival des sciences Paris Montagne de l ENS. J ai également co-fondé les associations Les Electrons Libres, centrée sur la dialectique entre arts et sciences, et Les Attracteurs Etranges, compagnie théâtrale développant des projets artistiques, dont j assure les directions scientifiques. Rattaché en 2008 à l Institut d Histoire et de Philosophie des Sciences et des Techniques de l Université Paris I, j ai alors entrepris une recherche sur les notions de «compréhension et explication en sciences», en lien avec les travaux sur l approche phénoménologique des sciences que je menais depuis 2001 avec Francine Pellaud au Laboratoire de didactique et épistémologie des sciences de l Université de Genève, sous la direction d André Giordan. Il s agit plus généralement d appliquer les résultats récents des sciences cognitives aux questions éducatives, ce que j ai notamment pu expérimenter dans le cadre du projet COMPAS, think tank coordonné par le philosophe des sciences Daniel Andler. Ces réflexions se poursuivent actuellement dans le cadre d une recherche doctorale en lien avec les deux laboratoires, et s appuient sur la théorie du changement conceptuel, dans le cadre de laquelle je développe les aspects formels du modèle d apprentissage allostérique.

9 Bérénice Fervaques Metteur en scène En parallèle à sa formation de comédienne et de Lettres Modernes, Bérénice Fervaques réalise ses premières mises en scène à partir de 1996 avec notamment Emballage perdu de Vera Feyder et une adaptation du Capitaine Fracasse de Théophile Gautier. Elle crée La Valse du hasard de Victor Haïm à la Sorbonne en juin A partir de la saison , elle collabore régulièrement aux activités Jeune public du Théâtre du Châtelet, animant des ateliers de création, donnant des cours de théâtre et d expression corporelle. Activités de comédienne Depuis septembre 2002, elle joue dans Rose et Jeannot, une comédie musicale pour enfants de Gérard Rouzier, représentée à ce jour près de deux cents fois en France (Paris, Avignon, région parisienne notamment). En novembre 2005 et février 2006, elle interprète le rôle de Woglinde dans La Journée Famille du Théâtre du Châtelet sur le thème de la Tétralogie de Wagner. Depuis décembre 2004, elle a donné plus de 30 représentations des Contes scientifiques à Paris, en Picardie, à Nice et à Mulhouse notamment. Mises en scène Elle effectue un stage à la mise en scène à l Opéra de Paris en 2001, puis participe aux répétitions du Songe d une nuit d été de Shakespeare mis en scène par Yannis Kokkos au Théâtre des Amandiers de Nanterre en Elle collabore pour la première fois avec Sandrine Anglade en 2003 sur La Reine des glaces de Julien Joubert à l Opéra de Paris avec la Maîtrise de Radio France. Après Tout fées tout flamme, comédie musicale créée au Château du Rivau durant l été 2003, Bérénice Collet réalise la mise en scène du Petit Ramoneur de Benjamin Britten en avril 2004 au Théâtre des Champs-Elysées, (repris en mars 2005). Elle collabore à nouveau avec Sandrine Anglade sur Tamerlano de Haendel à l Opéra de Lille en octobre 2004 (puis au Grand Théâtre de Caen et à l Opéra de Bordeaux) et réalise en parallèle Le Petit Tamerlano avec une distribution de jeunes chanteurs. Après H2O, création pour deux comédiens, un vidéaste et deux musiciens, sur des textes d Aloysius Bertrand, Jean Tardieu et Francis Ponge, elle a signé en juin dernier la mise en scène du Verfügbar aux enfers de Germaine Tillion au Théâtre du Châtelet, largement salué par la presse et le public. Elle prépare la mise en scène de Cosi Fan Tutte de Mozart, dirigé par Benjamin Pionner, pour un festival d été itinérant en août Bérénice Fervaques a collaboré à plusieurs reprises aux ateliers de création Jeune public du Théâtre du Châtelet. En outre, elle s est vue confier par l Orchestre Lamoureux l écriture et l interprétation de plusieurs spectacles éducatifs, présentés dans la cadre de la saison

10 Fabrice Etifier Metteur en scène Fabrice ETIFIER naît le 26 septembre de l an de grâce 1974, à Fort de France, Martinique, à une date et un lieu inconnus de lui. Très tôt, le jeune Fabrice se prend de passion pour le dessin. Malheureusement, le travail harassant sur les champs de cannes lui laisse peu de temps pour se consacrer à son activité artistique. Bac en poche, il réussit le concours d entrée à l Ecole Régionale d Arts Plastiques de Martinique. Très vite, les professeurs de l école se rendent à l évidence : ils ont admis un authentique génie....mais ceci est une autre histoire car il ne s agit pas de Fabrice. Fabrice, en proie aux questionnements existentielles propre à son âge, tombe sur une annonce qui va changer sa vie pour toujours et à jamais. Un concours de critique de film est proposé aux jeunes de moins de 26 ans. Fabrice se dit qu il peut y participer puisqu il n a que 21 ans. Il lit alors tout ce qu il trouve concernant de près ou de loin le 7ème Art (Voici, Podium, Paris Match...). Il voit et revoit plusieurs fois les films dont il prévoit de rédiger la critique. Entre-temps, il a remis en état cinéma désaffecté et y anime avec deux amis un Ciné-club hebdomadaire. Faisant fi de tout droits d exploitation, ils projètent les films en VHS. Alain Rodaix, animateur de l émission télé quotidienne NouChéVou, propose à Fabrice d animer la chronique cinéma de son émission. Il y vilipende l unique exploitant de salles de la région. La sanction ne tarde pas : Fabrice est renvoyé de l émission. En 2001, Fabrice est attiré par la grisaille et le froid triste de Paris. Il démissionne de Ciné Woulé et malgré son implication sans faille au sein de l association durant toutes ces années, il n aura même pas de cadeau de départ (pas même un porte-clefs). A Paris, Fabrice enchaîne les boulots alimentaires : sondeur pour la SOFRES, gardien de musée, distributeur de journaux gratuits, échassier, animateur en centre de loisirs, chirurgien, chauffeur de bus, et même sous-secrétaire au Démentèlement des Finances Associatives pour plus de Répartition Budgétaire (DFARB). En 2004, il met en scène «Cabotine, l apprentie fée», interprété par la clown Anissa Benchelah, qui deviendra sa femme et la mère de ses 8 enfants (les 3 suivants étant des erreurs de jeunesse). Cette expérience est décisive pour Fabrice. Il y synthétise l ensemble de ses expériences humaines et professionnelles et les transcende par l absurde. Mais puisqu il faut bien payer son loyer, Fabrice se forme au motion design et au montage vidéo, il réalise également une centaine de courts métrage qui obtiendront tous des prix dans des festivals internationnaux prestigieux : La Foire au Boudin de Marceau en Yvelines, Le Festival du Mouton en Peluche Empaillé A la Main de Saint-Chéron, ou encore feu Le Festival des Films Jamais Vus. En 2009, à la suite de Bérénice Collet, partie en congés maternité, Il reprend la mise en scène du spectacle de clown «De l Expérimentation des Expériences expérimentales» avec Anissa Benchelah. Produit par les Atomes Crochus, association de médiation scientifique, le spectacle est un succès, et fait le tour du monde : Sénégal, île de la Réunion, Algérie, Cergy-Pontoise, New-York, Pom Pom Galli... Aujourd hui, Fabrice ETIFIER, partage son temps entre l éducation de ses 11 enfants, ses cours de judo, d équitation, de karting et de bignou, et sa vie professionnelle : graphiste vidéo d images animées par ordinateur, inspecteur de police remplaçant, et metteur en scène de spectacles de clowns qui font rire.

11 Les Atomes Crochus La troupe des Atomes Crochus est une association interdisciplinaire créée en 2002 à l Ecole normale supérieure par trois universitaires passionnés de communication scientifique. Agréée Jeunesse et Education Populaire, elle compte désormais une douzaine d artistes et plusieurs dizaines de membres, dotés d une double formation en sciences expérimentales et en sciences humaines pour la plupart, conseillés par des Membres d Honneur prestigieux. Dès sa création, à travers une grande variété d activités de médiation culturelle dans les domaines des sciences expérimentales et du développement durable, alliant arts, sciences et pédagogie, elle s est rapidement muée en un véritable laboratoire d innovations de la culture scientifique. Clowns de sciences, contes scientifiques, ateliers expérimentaux et ateliers débats, expositions photographiques, concours d écriture Ces activités élaborées pour des publics spécifiques couvrent toutes les tranches d âge et tous les niveaux de connaissances. Les Atomes Crochus interviennent en France et à l étranger, dans les écoles, universités, médiathèques, théâtres, centres culturels ou scientifiques, fêtes de sciences... L association vise des objectifs ambitieux : transmettre sa passion pour la connaissance, replacer la science dans la culture, développer le goût d apprendre chez les jeunes, participer à la clarification des valeurs, entretenir le plaisir de la découverte et l envie de comprendre le monde... Pour ce faire, elle s appuie d une part sur les recherches et réflexions menées par ses membres en sciences cognitives, en sociologie, en philosophie des sciences, et en sciences de l éducation. D autre part, elle se base sur l imagination, la créativité, l originalité, les compétences techniques et artistiques des photographes, comédiens, clowns, conteurs, infographistes, metteurs en scène avec lesquels ils collaborent.

12 Equipe 2 personnes : 1 clown et 1 technicien Fiche technique Montage Installation décors et lumière : 2h (ou pré-montage) Ouverture des portes 10 minutes avant le spectacle Durée du spectacle : environ 45 minutes sans entracte Discussion après le spectacle. Jauge maximale : 150 personnes Dimensions Ouverture du cadre de scène : minimum 5 mètres Profondeur de l avant-scène au rideau de fond de scène : minimum 3 mètres Le sol doit être plat et de couleur sombre. L avant scène et le cadre de scène doivent être noir. Obscurité Il est important de pouvoir obtenir un noir complet sur scène et dans la salle. Régie Son et Lumière L emplacement idéal de la régie se situe au centre arrière de la salle au niveau du parterre. Lorsque ce n est pas possible, l emplacement de cette régie doit permettre en tout temps la pleine vision de la scène et une bonne écoute des éléments sonores du spectacle (pas de fenêtre). Les consoles lumière et son doivent être manipulable en même temps par le régisseur de la compagnie. Équipements d éclairages * 3 pc 1000 W 3 pieds 1 consol lumière et câblerie adaptée 3 gélatines 205 Équipements son * 1 console de type professionnel 1 lecteur CD avec auto-pause 1 système de diffusion de bonne qualité (puissance adaptée à la salle) Divers Tables pour la régie Éclairages de coulisses discrets et 2 lampes de régies graduables Rallonges électriques pouvant relier le centre de la scène 1 pupitre de chant 1 rallonge électrique reliant la régie et le plateau (fiche mâle côté plateau!) 1 balai 2 tables pour la scène (1m x 1m60) Loge Table de maquillage avec miroir bien éclairé. Contact technique : * Pour la région parisienne possibilité de fournir le matériel lumière sous-conditions.

Appel à contributions Communications et ateliers

Appel à contributions Communications et ateliers DES CLOWNS ET DES SCIENCES 1ERE EDITION Un colloque pour penser en sciences inverses Du mercredi 20 au samedi 23 juin 2012 Appel à contributions Communications et ateliers La science fait peur tout en

Plus en détail

FASTOCHE DOSSIER TECHNIQUE

FASTOCHE DOSSIER TECHNIQUE FASTOCHE DOSSIER TECHNIQUE Ce document technique, contractuel, doit être signé par un de vos collaborateurs comprenant bien les spécifications techniques, et retourné à la compagnie. N hésitez pas à nous

Plus en détail

TP Ecriture invisible

TP Ecriture invisible TP Ecriture invisible Une feuille blanche soigneusement pliée a été retrouvée dans l agenda de la victime, Mr Boidest. On se propose de vérifier qu elle ne contient pas de message caché. Principe : Tester

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

L HERBIER PRODUCTION Le Roc Blanc 4 Route d Epieds 27130 MEREY Tél : 02.32.07.00.27 contact@lherbier-production.fr www.yannjamet.

L HERBIER PRODUCTION Le Roc Blanc 4 Route d Epieds 27130 MEREY Tél : 02.32.07.00.27 contact@lherbier-production.fr www.yannjamet. FICHE TECHNIQUE DUREE DU SPECTACLE : 1H15 (SANS ENTRACTE) 1 FICHE TECHNIQUE DE YANN JAMET INFORMATIONS Cette fiche technique a été réalisée par la production pour garantir l organisation et la qualité

Plus en détail

Fiche Technique La Tragédie Comique La Fabrique Imaginaire

Fiche Technique La Tragédie Comique La Fabrique Imaginaire Fiche Technique La Tragédie Comique La Fabrique Imaginaire Durée du spectacle : 1h40 sans entracte. L équipe Avec Texte, conception Réalisation Régie générale et lumière Administration et chargée de production

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/ Guide du chef de choeur THÈME : La bonne chanson «au cœur de notre culture» Le thème des Choralies 2014 vous invite à mettre en valeur un répertoire riche et varié. Plusieurs chants qui nous semblent si

Plus en détail

LA FICHE TECHNIQUE Comment établir une fiche technique à la fois concise et précise. Document à l'usage des régisseurs.

LA FICHE TECHNIQUE Comment établir une fiche technique à la fois concise et précise. Document à l'usage des régisseurs. LA FICHE TECHNIQUE Comment établir une fiche technique à la fois concise et précise. Document à l'usage des régisseurs. La fiche technique est souvent le premier contact que vous aurez avec les organisateurs,

Plus en détail

Patrick c est fini! Le Cabaret de l Agonie du Palmier. Photo de Jérémy Paulin

Patrick c est fini! Le Cabaret de l Agonie du Palmier. Photo de Jérémy Paulin Patrick c est fini! Le Cabaret de l Agonie du Palmier Photo de Jérémy Paulin Le sommaire L équipe Conditions techniques Un cabaret pluridisciplinaire Une construction collective L Agonie du Palmier, c

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra

Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra Dossier pédagogique Département jeune public En deux mots Combien de temps faut-il pour monter un opéra? Quels types de métiers interviennent lors

Plus en détail

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations...

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... Mine 2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... C est l histoire d un enfant qui s endort la veille de Noël (ou de son

Plus en détail

GUIDE DE L ENSEIGNANT

GUIDE DE L ENSEIGNANT Au ménage! GUIDE DE L ENSEIGNANT 2010-2011 -1- Description de la situation d apprentissage Préparation Activité 1 À leur entrée en classe, les élèves découvrent quatre bouteilles sur le bureau de l enseignante

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Le CNRS : une grande diversité de métiers

Le CNRS : une grande diversité de métiers - Septembre 2004 Le CNRS : une grande diversité de métiers Une grande variété de métiers sont exercés dans les unités de recherche et de services du CNRS. Le CNRS compte 25 283 agents : 11 349 chercheurs,

Plus en détail

C est du 36, mais ça chausse grand

C est du 36, mais ça chausse grand C est du 36, mais ça chausse grand Nouveau Clown-théâtre Public familial à partir de 8 ans Par la compagnie du BP 7 85 390 MOUILLERON EN PAREDS 02 51 87 56 42 / 06 85 42 99 79 francois.tcv@orange.fr Contact

Plus en détail

«L Homme est un animal mobile»

«L Homme est un animal mobile» présente : «L Homme est un animal mobile» - création 2015 - www.lamenagerie.com Durant trois jours et trois nuits, sur une place et dans les rues adjacentes, des hommes en noirs, peintres, affichistes,

Plus en détail

L'Engrenage FICHE TECHNIQUE

L'Engrenage FICHE TECHNIQUE L'Engrenage FICHE TECHNIQUE Descriptif - Représentation sans entracte - Durée : 1h25 environ (textes 40', musique 45') - Hugues Leclère interprète l ensemble des pièces pour piano (non sonorisé) - Patrick

Plus en détail

WWW. toncorpsnestpasunepoubelle.com. Sortie Internationale France / Canada / Belgique / Suisse. Le 15 Octobre 2009

WWW. toncorpsnestpasunepoubelle.com. Sortie Internationale France / Canada / Belgique / Suisse. Le 15 Octobre 2009 DOSSIER PRESSE WWW. toncorpsnestpasunepoubelle.com Sortie Internationale France / Canada / Belgique / Suisse Le 15 Octobre 2009 Auteurs : Aline Bossi Florent Lamiaux Editions Le Courrier du livre Contact

Plus en détail

Incentives & Teambuilding

Incentives & Teambuilding Devenez acteurs, réalisateurs, caméramans Selon le thème choisi (propre à la problématique de la société, historique ou culturel) chaque se verra confier une mission : écrire ou réécrire un scénario, mettre

Plus en détail

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques C est Niveau la représentation 4 ème 2. Document du professeur 1/6 Physique Chimie LES ATOMES POUR COMPRENDRE LA TRANSFORMATION CHIMIQUE Programme Cette séance expérimentale illustre la partie de programme

Plus en détail

DIE LEIDENSCHAFT DER SOLDATEN IM GROßEN KRIEG Nach Schriften und Augenzeugenberichten von Maurice GENEVOIX und Ernst JÜNGER

DIE LEIDENSCHAFT DER SOLDATEN IM GROßEN KRIEG Nach Schriften und Augenzeugenberichten von Maurice GENEVOIX und Ernst JÜNGER Ce spectacle est dédié à Bernard Maris victime de l attentat contre Charlie Hebdo et gendre de Maurice Genevoix. Bernard Maris a soutenu et encouragé sa création et sa réalisation. DIE LEIDENSCHAFT DER

Plus en détail

A propos du spectacle

A propos du spectacle A propos du spectacle En 2002, j ai découvert les masques balinais lors d un stage d acteurs avec la compagnie l Entreprise. Fascinée par la force de ce langage, j ai voulu remonter à la source En mars

Plus en détail

Direction de la Programmation

Direction de la Programmation Direction de la Programmation CONDITIONS DE LOCATION ET RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SAISON 2013-2014 Loyer de base par représentation plus Loyer variable (% sur les billets vendus) Salle Wilfrid-Pelletier

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF

BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF Exposition sonore présentée dans le cadre de la Fête de la Science 2012 Du 10 au 13 octobre 2012 A l ecole Normale Supérieure de Lyon Site Jacques Monod Salle 1/22 GN2 OUEST

Plus en détail

Historique de la compagnie

Historique de la compagnie Historique de la compagnie Benjamin Lissardy, Maryka Hassi et Maureen Brown se sont réunis en 2008 autour d un projet commun l Ubicoptilux apportant chacun leurs savoir-faire spécifiques en mise en scène,

Plus en détail

Tout au long de l année

Tout au long de l année Objectifs Familiariser les élèves avec le relevé d informations sur un journal de bord. Apprendre aux élèves à utiliser des instruments d observation scientifiques. Réaliser des dessins d observations

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

Fiche technique Théâtre Beaulieu Lausanne

Fiche technique Théâtre Beaulieu Lausanne Fiche technique Théâtre Beaulieu Lausanne Mise à jour Octobre 2011/FFA/BMA Théâtre Beaulieu Lausanne Tél : Av. des Bergières 10 Fax : +41 21 542 37 11 1004 Lausanne Responsable Responsable technique Chef

Plus en détail

Se coller le plus possible au quai du Théâtre pour déborder le moins possible sur la place du marché.

Se coller le plus possible au quai du Théâtre pour déborder le moins possible sur la place du marché. FICHE TECHNIQUE THEATRE SEBASTOPOL DE LILLE Place Sébastopol 59000 LILLE Tél standard : 03 20 74 40 70 Fax : 03 20 39 44 76 Régisseur général : Gaspar de Sousa dmx512@hotmail.fr IL TEATRO PRODUCTION ACCES

Plus en détail

EPFL SB-ISIC. laborantin en chimie. laboratoire-école appren tis

EPFL SB-ISIC. laborantin en chimie. laboratoire-école appren tis EPFL SB-ISIC laborantin en chimie laboratoire-école appren tis info Description de la profession La chimie est une science très ancienne qui fait partie intégrante de notre vie quotidienne. Les secteurs

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

QUIZZ! C est toi l expert en énergie! Ta mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement.

QUIZZ! C est toi l expert en énergie! Ta mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement. QI! C est toi l expert en énergie! a mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement.ch i tu réponds correctement, tu obtiendras un code secret qui

Plus en détail

de Mandine Guillaume

de Mandine Guillaume présente Spectacle pour enfants de 6 à 12 ans de Mandine Guillaume d après «Bocalises» de Roland Bousquet L Histoire Méo, poisson d eau douce, mène une existence paisible dans le siphon du lavabo blanc

Plus en détail

Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le

Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le 14 ème Festival de Théâtre Amateur - Marseille 2012 1 L Esprit Fédéral «C est un réflexe naturel de vouloir se rassembler. De l âge des cavernes à la

Plus en détail

Le droit d espérer. Didier Chastagnier

Le droit d espérer. Didier Chastagnier Février 2013 MULHOUSE STRASBOURG COLMAR Notre mission, plus que jamais, grâce à vous: Donner à chaque enfant le droit d être un enfant Le droit d espérer Chers Amis d Action Quartiers C est une joie pour

Plus en détail

Le cabaret mobile eauzone

Le cabaret mobile eauzone le théâtre cabines présente Le cabaret mobile eauzone Fable théâtrale tout public A partir de 8 ans SYNOPSIS Le cabaret mobile eauzone est une fable onirique et sensible qui nous entraîne dans un univers

Plus en détail

Philippe Darcy PREFACE

Philippe Darcy PREFACE PREFACE Philippe Darcy ANIMATEUR MICRO PRESENTATEUR COMEDIEN VOIX-OFF Philippe.darcy@orange.fr +33 6 76 08 30 68 www.philippe-darcy.fr «Après des études de Topographie peu glorieuses et passionné surtout

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Histoires de pauv filles et drôles de dames

Histoires de pauv filles et drôles de dames Histoires de pauv filles et drôles de dames Les Dieselles Comédie LES DIESELLES Né en 2006 de la rencontre de deux comédiennes autour de la découverte de textes d auteurs contemporains, le duo professionnel

Plus en détail

Acides et bases. Acides et bases Page 1 sur 6

Acides et bases. Acides et bases Page 1 sur 6 Acides et bases Acides et bases Page 1 sur 6 Introduction Sont réputés acides et bases au sens des règles de sécurité en vigueur en Suisse, les solides ou liquides qui ont une réaction acide ou alcaline

Plus en détail

Économisons l énergie! 11

Économisons l énergie! 11 Économisons l énergie! 11 Objectifs Prendre conscience de sa consommation d énergie. Maîtriser sa consommation d énergie afin de réduire l émission de gaz à effet de serre (mettre en place gestes et actions).

Plus en détail

SMA Solar Technology AG Avenir Solaire pour les enfants. À la maison

SMA Solar Technology AG Avenir Solaire pour les enfants. À la maison À la maison Combien d énergie consommons-nous réellement à la maison? Comment la mesurer? Solarine et L Ourson Soleil vont te donner quelques astuces pour faire des économies d énergie chez toi, afi n

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SPECTACLE L ENFANT ROI & quatuor / Compagnie BALLE ROUGE 14 mars 2014

FICHE TECHNIQUE SPECTACLE L ENFANT ROI & quatuor / Compagnie BALLE ROUGE 14 mars 2014 FICHE TECHNIQUE SPECTACLE L ENFANT ROI & quatuor / Compagnie BALLE ROUGE 14 mars 2014 Compagnie / Spectacle Compagnie prestataire : Compagnie la Balle Rouge 56 bis rue du rempart 37000 tours contact@ballerouge.com

Plus en détail

RENCONTRES DEPARTEMENTALES

RENCONTRES DEPARTEMENTALES RENCONTRES DEPARTEMENTALES 2014/2015 DANSE A EPINAY 20 classes Document à l attention des enseignants Jeudi 02 avril 2015 En ligne sur le site de la DSDEN du 93, dans la rubrique EPS : Livrets de compétences

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE MARIE PAULE BELLE COMME AU CABARET

FICHE TECHNIQUE MARIE PAULE BELLE COMME AU CABARET FICHE TECHNIQUE MARIE PAULE BELLE COMME AU CABARET Février 2015 Dimension de la scène :(voir plan joint) Ouverture au manteau environ 10 mètres. Profondeur avant scène au rideau du fond environ 8,50 mètres.

Plus en détail

Fluorescent ou phosphorescent?

Fluorescent ou phosphorescent? Fluorescent ou phosphorescent? On entend régulièrement ces deux termes, et on ne se préoccupe pas souvent de la différence entre les deux. Cela nous semble tellement complexe que nous préférons rester

Plus en détail

AUTO fiche technique. david wampach. association achles. abigailfowler75@hotmail.com +33 (0)6.83.56.10.53. fannylacour@achles.fr +33 (0) 69 95 00 14

AUTO fiche technique. david wampach. association achles. abigailfowler75@hotmail.com +33 (0)6.83.56.10.53. fannylacour@achles.fr +33 (0) 69 95 00 14 AUTO fiche technique REGISSEUR GENERAL : Abigail FOWLER abigailfowler75@hotmail.com +33 (0)6.83.56.10.53 ADMINISTRATRICE : Fanny LACOUR fannylacour@achles.fr +33 (0) 69 95 00 14 Personnel en tournée :

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants

Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants & INNOVATION 2014 NO DRIVER! Logiciel embarqué Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants contact@ovio-optics.com www.ovio-optics.com Spectromètre

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne La compagnie Zéotrope : Depuis 1999, la compagnie Zéotrope réinvente sans cesse le rapport spectateur(s) et comédiens(s), privilégiant

Plus en détail

Comment bien s hydrater pendant l été?

Comment bien s hydrater pendant l été? Comment bien s hydrater pendant l été? C est bien connu, il faut boire davantage en été pour ne pas se déshydrater, notamment en cas de forte chaleur. Il faut en effet être vigilant dès que la température

Plus en détail

LE TRÉSOR OUBLIÉ DE L ARC-EN-CIEL Série de 8 livres illustrés : Auteure/illustratrice : Martine Dussart

LE TRÉSOR OUBLIÉ DE L ARC-EN-CIEL Série de 8 livres illustrés : Auteure/illustratrice : Martine Dussart LE TRÉSOR OUBLIÉ DE L ARC-EN-CIEL Série de 8 livres illustrés : Auteure/illustratrice : Martine Dussart Tout public de 8 à 88 ans. Par le récit et l image, les livres permettent de : faire connaître aux

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

4 ème PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2008 (v2.4)

4 ème PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2008 (v2.4) PHYSIQUE-CHIMIE 4 ème TRIMESTRE 1 PROGRAMME 2008 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

DANSE, CHANT ET SPECTACLE LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour

DANSE, CHANT ET SPECTACLE LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour LE SEJOUR Référence > SPECTCR2014 Agrément > JEUNESSE ET SPORTS Dates > Du 19/10/2013 au 02/11/2013 Ages > de 12 à 17 ans A partir de > 420,00 Frais de dossier > 19,00 /personne Chanteurs, musiciens ou

Plus en détail

Données générales à propos de l Estonie

Données générales à propos de l Estonie Données générales à propos de l Estonie Nom complet: République d Estonie Surface: 45,227 km² Capitale: Tallinn Autres grandes villes: Tartu, Narva et Pärnu Division régionale: il y a 15 comtés, 33 villes

Plus en détail

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant.

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. PARCOURS CULTUREL VILLE DE ST-JULIEN-EN-GENEVOIS Année scolaire 204/5 Dispositif : Ateliers de découverte et de pratique artistique Structures ressources : Service Culturel/MJC inscription par le biais

Plus en détail

BLOOM #1 + #2 CIE MAURO PACCAGNELLA. décembre 2013. DANSE ET INTERPRETATION LISA GUNSTONE et MAURO PACCAGNELLA

BLOOM #1 + #2 CIE MAURO PACCAGNELLA. décembre 2013. DANSE ET INTERPRETATION LISA GUNSTONE et MAURO PACCAGNELLA FICHE TECHNIQUE WOOSHING MACHINE CIE MAURO PACCAGNELLA décembre 2013 BLOOM #1 + #2 DANSE ET INTERPRETATION LISA GUNSTONE et MAURO PACCAGNELLA MISE EN SCENE / CHOREGRAPHIE MAURO PACCAGNELLA REGIE GENERALE

Plus en détail

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille P R O G R A M M E Un musée qui dialogue avec des bibliothèques et des médiathèques. Des visiteurs qui deviennent lecteurs Les 27 et 28 juin 2015, venez découvrir au LaM une nouvelle façon d explorer les

Plus en détail

Direction Artistique Marie-Danielle Grimaud Lettre d information n 69, Février 2015

Direction Artistique Marie-Danielle Grimaud Lettre d information n 69, Février 2015 Direction Artistique Marie-Danielle Grimaud Lettre d information n 69, Février 2015 GALA Samedi 21 mars 2015 (15h00 ou 18h00 selon les groupes) Ce spectacle est l'occasion pour petits et grands de présenter

Plus en détail

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

En quoi consistera ce jeu?

En quoi consistera ce jeu? 1 Projet Comité d Education à la Santé et à la Citoyenneté inter degré Création jeu par les élèves de l école du Gliesberg, de l école Martin Schongauer et du collège Hans Arp de Strasbourg Création d

Plus en détail

Maître Eventail, Les mains qui fleurissent

Maître Eventail, Les mains qui fleurissent Contact : Ghislain Foulon shintai@live.fr Tél.: +33 (0)6.82.887.60.36. Comité des Fêtes CRS 53 MARSEI CHICHE Eric 71 AVENUE CLAUDE MONET 13014 MARSEILLE comite.des.fetes.crs53@gmail.com 0664712294 Maître

Plus en détail

Fiche Métier Le Chargé de Production dans le Spectacle Vivant

Fiche Métier Le Chargé de Production dans le Spectacle Vivant Fiche Métier Le Chargé de Production dans le Spectacle Vivant Margaux Luminet 01/11/2012 SOMMAIRE I. Deux exemples d offre d emploi... 2 II. Les caractéristiques du poste... 4 A. Le rôle du chargé de production...

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE PAGE 1/7 DATE DE MISE A JOUR : 16/11/2011 1/ - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Identification du produit : Gaines, films, housses, et/ou sacs transparents et colorés en polyéthylène. Famille

Plus en détail

BUILDING AUTOMATION Phoenix Contact dans les coulisses de l Opéra Garnier

BUILDING AUTOMATION Phoenix Contact dans les coulisses de l Opéra Garnier BUILDING AUTOMATION Phoenix Contact dans les coulisses de l Opéra Garnier Solutions d automatisation et de communication sans fil pour la gestion des équipements scéniques Inauguré en 1875, l opéra Garnier

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe RAPPORT DE STAGE Février 2012 ETALAGISTE NOM prénom classe 2 SOMMAIRE I Présenter l entreprise page 2 A Identification B Environnement II Le travail page 3 à 4 A Nature du métier B Condition de travail

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

Une pièce de Lilian Lloyd Mise en scène par Louise Huriet

Une pièce de Lilian Lloyd Mise en scène par Louise Huriet Une pièce de Lilian Lloyd Mise en scène par Louise Huriet étreignez les étoiles une pièce de Lilian Lloyd mise en scène par louise huriet rencontres avec l'auteur le vendredi 21 février - à 16h, à la BIBLIOTHÈQUE

Plus en détail

Fiche n 6-1 : La Scène, plan et repères

Fiche n 6-1 : La Scène, plan et repères La Scène Les membres d une troupe de théâtre amateur sont souvent plusieurs pour préparer un spectacle, aménager la scène, implanter les projecteurs. Il est de ce fait intéressant d avoir un langage en

Plus en détail

30 ème FESTIVAL NATIONAL DE THEATRE AMATEUR

30 ème FESTIVAL NATIONAL DE THEATRE AMATEUR 30 ème FESTIVAL NATIONAL DE THEATRE AMATEUR DOSSIER D'INSCRIPTION A RETOURNER A AMATHEA avant le 24 mars 2014 SELECTION AUVERGNE les 10 et 11 mai 2014 A l Espace Culturel Les Justes au CENDRE (63 670)

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble.

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les subsistances Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les Subsistances Laboratoire international de création artistique Cirque / Théâtre / Danse / Musique 04 78 39 10 02

Plus en détail

Centrale de Fukushima, bactérie E.Coli, crise des

Centrale de Fukushima, bactérie E.Coli, crise des GR 2P6R ON 2ME AM Centrale de Fukushima, bactérie E.Coli, crise des dettes souveraines... Que ce soit en physique, en biologie ou en sciences économiques, l actualité de ces derniers mois témoigne du besoin

Plus en détail

Ils sont trois. Ils ne se connaissent pas. Ils ont quitté la France pour s installer à Londres.

Ils sont trois. Ils ne se connaissent pas. Ils ont quitté la France pour s installer à Londres. Ils sont trois. Ils ne se connaissent pas. Ils ont quitté la France pour s installer à Londres. Charles, l avocat, François, l écrivain, Jean- Christophe, le trader, déçus par leur patrie et malheureux

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

RECHERCHE D ALTERNANCE

RECHERCHE D ALTERNANCE RECHERCHE D ALTERNANCE MULTIMÉDIA LES RIAS Conception d une application pour smartphone «Les Rias» est un festival de théâtre de rue situé à Quimperlé. Mon but était de créer une application simple et

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

BUNCH. projet start-up. Date de réalisation: Novembre 2014 Technique : Dessin vectoriel sur Adobe Illustrator

BUNCH. projet start-up. Date de réalisation: Novembre 2014 Technique : Dessin vectoriel sur Adobe Illustrator ALEXANDRA BAKALOVA BUNCH projet start-up Bunch est un réseau social d entreprise spécifique qui propose aux salariés d organiser leur pause déjeuner de manière collaborative et ludique. L application et

Plus en détail

de la Communauté de Communes du Vexin-Thelle Du bilan aux perspectives

de la Communauté de Communes du Vexin-Thelle Du bilan aux perspectives Janvier 2012 ACTION JEUNESSE de la Communauté de Communes du Vexin-Thelle Du bilan aux perspectives Accueils itinérants 15 jeunes Montagny en Vexin : Mercredi 11 janvier : 5 jeunes / Sortie à la Patinoire

Plus en détail

Master Théorie et pratiques des arts interactifs

Master Théorie et pratiques des arts interactifs Master Théorie et pratiques des arts interactifs Co-directeurs du Master Université de Poitiers Bertrand Augereau augerau@sic.univ-poitiers.fr École Européenne Supérieure de l Image Sabrina GRASSI-FOSSIER

Plus en détail

INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE

INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE Table des matières 1 Introduction : 2 2 Comment obtenir un spectre? : 2 2.1 Étaller la lumière :...................................... 2 2.2 Quelques montages possibles

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale CONCOURS D AGENT DE MAITRISE TERRITORIAL SPECIALITE : TECHNIQUES DE LA COMMUNICATION ET DES ACTIVITES ARTISTIQUES MERCREDI 19 JANVIER 2011 Vérification au moyen de questionnaires

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE

BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE INTERET PEDAGOGIQUE «Bien à vous» est une lecture-spectacle de lettres écrites par des femmes durant la guerre

Plus en détail

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Partitions de la collection Ruggiero Gerlin, Bibliothèque universitaire de Paris 8 La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Bibliothèque Université Paris 8 Vincennes > Saint - Denis Depuis

Plus en détail

Julie et le vélo qui pleure

Julie et le vélo qui pleure Julie et le vélo qui pleure Fiche Technique Général: "Julie et le vélo qui pleure" est une formation, de 4 artistes et 1 technicien. Julie Lagarrigue : Piano, Guitare acoustique, électrique, Chant (Tel:+33(0)661712057)

Plus en détail

le statut de l artiste et les cumuls d activités

le statut de l artiste et les cumuls d activités Association départementale pour le développement des arts vivants dans le Morbihan Fiche 19 Le statut de l artiste le statut de l artiste et les cumuls d activités Le statut de l artiste du spectacle 1)

Plus en détail

Administrateur Autre appellation : directeur administratif délégué général

Administrateur Autre appellation : directeur administratif délégué général Administrateur Autre appellation : directeur administratif délégué général Missions : Fiche Métiers et formation - Gestion administrative et financière Responsabilité de l exécution du budget et du plan

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 4 2. OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 4 ANS À 5 ANS

Plus en détail

Le Concept Confshow d après Vincent Lemaire. Plaquette Commerciale

Le Concept Confshow d après Vincent Lemaire. Plaquette Commerciale Le Concept Confshow d après Vincent Lemaire Plaquette Commerciale Historique 2013 Janvier : Création de la SARL Happy Success Décembre : 50 ème représentation de la Confshow 2014 Novembre : 1300 personnes

Plus en détail

CALENDRIER DES STAGES Année universitaire 2013-2014

CALENDRIER DES STAGES Année universitaire 2013-2014 Université d Avignon et des Pays de Vaucluse CALENDRIER DES STAGES Année universitaire 2013-2014 Classement par domaine En dehors des stages mentionnés dans ce calendrier les étudiants, ont la possibilité

Plus en détail