TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE"

Transcription

1 TRAINFORTRADE TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE CNUCED Division de l infrastructure des services pour le développement et l efficacité commerciale (SITE) Palais des Nations CH-1211 Genève 10 (Suisse) Téléphone : Télécopie : Internet : / Imprimerie SADAG Un programme de renforcement des capacités de formation dans le domaine du commerce international CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT

2 Introduction TRAINFORTRADE est le principal programme de la CNUCED pour la formation et le renforcement des capacités dans les domaines du commerce international, des services liés au commerce, de l investissement et de la gestion portuaire au profit des pays en développement, notamment des pays les moins avancés. TRAINFORTRADE Les bénéficiaires principaux sont : Les Ministères du commerce, de l économie, de la planification, des finances et investissement, de l environnement, du tourisme, des affaires étrangères et du développement; Les négociateurs d accords commerciaux et d investissements; Les autorités de la concurence; Les chambres de commerce; Les associations et fédérations d importateurs/exportateurs; Les compagnies travaillant à l import et à l export de produits et services; Les agences de promotion commerciale; Les agences de promotion d investissement; Les opérateurs de transport; Les institutions de formation; Les organisations non gouvernementales œuvrant dans les domaines liés au commerce; Les institutions économiques régionales.

3 Développement des ressources humaines La nécessité d assurer l intégration des pays en développement, et en particulier les pays les moins avancés dans une économie mondiale globalisée, est globalement reconnue et est un des piliers de la Déclaration du Millénaire adoptée par l Assemblée générale des Nations Unies. Cependant, cet objectif ambitieux ne peut être réalisé qu à la condition que ces pays développent des ressources humaines, des compétences et des savoirs qui leur permettent de prendre leur destinée en main et atteindre de ce fait les objectifs socio-économiques qu ils se sont fixés. Le développement des capacités, autrement dit le renforcement des compétences techniques et organisationnelles, des comportements, attitudes, relations et valeurs permettant à ces pays d améliorer leurs performances de façon à atteindre leurs objectifs de développement, est crucial pour y parvenir. Le programme TRAINFORTRADE de la CNUCED joue un rôle clé dans le développement des capacités des pays en développement grâce au renforcement des compétences de leurs ressources humaines.

4 L approche TRAINFORTRADE CNUCED/TRAINFORTRADE : une solution pour le développement des ressources humaines dans le domaine du commerce international, de l investissement et des services liés au commerce. L approche de la CNUCED/ TRAINFORTRADE est composée de plusieurs éléments : Une méthodologie rigureuse pour le développement du matériel pédagogique, commune à plusieurs organisations des Nations unies; TRAINFORTRADE Une stratégie de formation de formateurs, créant un effet multiplicateur et facilitant la pérennité des acquis au niveau national et régional; Des techniques de formation à distance, combinées avec des diffusions présentielles en fonction des besoins; Un réseau virtuel, permettant l échange d informations et des ressources pédagogiques entre les institutions de formation qui participent au programme TRAINFORTRADE de la CNUCED. La stratégie CNUCED/TRAINFORTRADE À la demande d un gouvernement, d une institution d un pays en développement ou d une organisation régionale, l équipe TRAINFORTRADE de la CNUCED réalise une analyse préliminaire des besoins de formation du pays et soumet un document de projet visant à répondre à ces besoins. Le lancement du projet dépend essentiellement des contributions financières versées par des donateurs, mais il est également demandé au pays de participer aux coûts. Lorsque le projet démarre, l équipe identifie des partenaires locaux potentiels, qui deviendront : Des formateurs pour la diffusion des cours; Des centres de formation dotés de compétences ou de matériel spécifiques; Des formateurs spécialisés dans les activités de formation à distance; Des membres des comités directeurs nationaux ou régionaux.

5 Principes du programme La formation est plus efficace si elle est mise en œuvre à l échelle nationale ou régionale; La coopération entre pays participants et le partage des supports pédagogiques et les échanges d instructeurs réduisent le coût de la formation tout en permettant de la maintenir à un niveau élevé de qualité; La coopération entre les institutions de formation renforce les capacités locales et assure la pérennité de la formation; Il est nécessaire d associer très étroitement les responsables du commerce international aux actions de formation afin d assurer l adéquation entre les besoins et cette formation; L enseignement à distance doit jouer un rôle prépondérant dans le renforcement des capacités de formation au commerce international.

6 TRAINFORTRADE La méthodologie L équipe CNUCED/TRAINFORTRADE collabore avec les programmes de recherche de l organisation pour la conception du matériel de formation et la diffusion des cours de formation; c est ce qui lui confère son avantage comparatif et sa valeur ajoutée. La formation de qualité assurée par CNUCED/TRAINFORTRADE repose sur une méthodologie rigoureuse composée de trois étapes et neuf phases. Dans chaque pays, des spécialistes sont identifiés, puis formés pour assurer la diffusion partielle ou totale des cours; cette approche de formation de formateurs multiplie l impact des activités de formation et en accroît la viabilité. Lorsque des techniques de formation à distance peuvent être utilisées, l équipe TRAINFORTRADE de la CNUCED analyse les capacités, les moyens et les possibilités disponibles dans le pays et crée des solutions adaptées à la diffusion de cours à distance.

7 La conception du matériel pédagogique La formation de qualité assurée par CNUCED/TRAINFORTRADE repose sur une méthodologie rigoureuse de développement de matériel pédagogique composée de trois étapes et de neuf phases. Le déroulement pédagogique Trois étapes 1 ère : Analyse des besoins de formation 3 ème : Évaluation de l efficacité de la formation Phase 9 : Évaluation finale Phase 1 : Phase 2 : Étude préliminaire Analyse des fonctions professionnelles Analyse des groupes de bénéficiaires Phase 3 : Neuf phases 2 ème : Développement du cours Phase 8 : Phase 7 : Mise en œuvre de la formation Validation et révision Phase 6 : Production du cours Conception du programme de formation Conception des modules pédagogiques Phase 5 : Phase 4 : Les paquets pédagogiques comprennent : un manuel du participant; un guide pour l instructeur; des supports audiovisuels; des exercices; des études de cas. Ces matériels peuvent être adaptés pour des diffusions en ligne dans le cadre de formations à distance. Les matériels pédagogiques sont échangés entre institutions membres du réseau CNUCED/TRAINFORTRADE et adaptés aux exigences locales.

8 Réseaux et partenariats Échange d information et partage d expérience Les organisations partenaires du programme TRAINFORTRADE de la CNUCED ont accès au réseau mettant en relation institutions de pays en développement et de pays développés capables de proposer des programmes de formation dans le domaine du commerce international et des services d appui au commerce. Ces institutions en retirent les avantages suivants : L accès à du matériel pédagogique de qualité dans des thèmes liés au commerce; L accès à des experts internationaux; Des possibilités d échanges de matériels pédagogiques; Des possibilités de formation pour les responsables du développement des ressources humaines, les concepteurs de cours et les instructeurs; Un appui à la gestion de la formation; L échange d expériences dans l élaboration de programmes de formation incluant une formation à distance; L accès aux dernières méthodes et techniques de formation; L opportunité de participer à des ateliers et à des séminaires régionaux ou interrégionaux de formation. Ces institutions ont les obligations suivantes : Participer et coopérer activement aux activités du réseau; Mettre à la disposition du réseau les informations pédagogiques, le matériel de cours et les instructeurs, y compris par Internet; Contribuer au développement du matériel de formation et à son adaptation aux conditions locales.

9 TRAINFORTRADE La coordination nationale et régionale Les activités du programme TRAINFORTRADE de la CNUCED sont coordonnées dans chaque pays par un comité pédagogique national ou régional. Ce comité est composé des représentants de différents ministères, des opérateurs commerciaux et des investissements, des communautés portuaires et d autres représentant du secteur privé. La composition du comité change régulièrement en fonction des thèmes prioritaires de chaque pays. Il est généralement placé sous l autorité d un représentant du Ministère du commerce. Développement à long terme et pérennité du réseau La phase d engagement des programmes de coopération techniques destinés aux pays en développement dépend principalement des contributions financières des donateurs. Toutefois, les bénéficiaires de ces projets sont tenus de partager, jusqu à un certain niveau, une partie des coûts. Les pays participants sont donc impliqués dès le départ dans le financement du programme. Coordination du réseau Le réseau TRAINFORTRADE est soutenu par l Équipe centrale de la CNUCED, qui assure la gestion et la distribution du matériel pédagogique, l appui technique, la formation de formateurs, la mise à jour régulière du matériel pédagogique et l expansion du réseau. Les réseaux Les institutions des différents pays coopèrent au sein du réseau CNUCED/TRAINFORTRADE. La coordination est assurée par l Équipe centrale de Genève.

10 Formation à distance Une formation moderne adaptée aux besoins de chacun TRAINFORTRADE La formation à distance donne aux stagiaires comme aux formateurs davantage de flexibilité dans le processus de formation. Elle est basée sur les communications en ligne et favorise les échanges Sud-Sud. Elle contribue à l intégration et à la maîtrise des nouvelles technologies de communication. Grâce au réseau, les stagiaires bénéficient d un suivi constant et maintiennent un contact permanent avec les centres de formation et les spécialistes du commerce international. Grâce à la formation à distance, les stagiaires peuvent : Suivre la formation soit depuis chez eux, soit depuis leur lieu de travail; Gérer et choisir leur rythme de formation; Être situés dans des régions très éloignées tout en ayant la possibilité de développer un échange avec les autres stagiaires et les formateurs. La distance géographique n'est plus un handicap. Les outils de la formation à distance : Courrier électronique; Cours en ligne accessible par Internet; Communication immédiate en ligne (chat); Forums de discussion en ligne; Bases de données d instructeur les centres de formation; Audio et visioconférences. Stratégie de la CNUCED pour la formation à distance Définie en 2001, la stratégie de la CNUCED pour la formation à distance adapte les dernières technologies de l information et de la communication aux besoins des participants de pays en développement. Cette stratégie précise l approche utilisée par le programme TRAINFORTRADE pour la formation à distance : Évaluation des capacités et des installations pour la formation à distance disponibles dans les pays partenaires et notamment dans les pays les moins avancés; Inventaire et analyse des activités de formation à distance conduites par d autres organisations internationales et institutions afin de promouvoir la coopération, de maximiser les synergies et d éviter les doubles emplois; Développemnt de matériel pédagogique associant les activités de formation en présentiel avec la formation à distance; Adaptation des méthodes et du matériel de formation aux conditions locales; Facilitation de parténariats locaux entre les acteurs de la formation à distance. Un exemple de formation à distance pour les pays les moins avancés De 2001 à 2003 un projet de coopération technique de la CNUCED/TRAINFORTRADE en faveur du Bénin, du Burkina Faso et du Mali a permis de former 300 opérateurs économiques et 28 formateurs de haut niveau dans les domaines suivants : commerce et environnement, politiques de concurrence, commerce et logistique. Ce projet incluait une large composante de formation à distance. Une évaluation indépendante menée en janvier 2003 a permis de mettre en exergue l'efficacité de l'approche TRAINFORTRADE pour le renforcement des capacités des institutions liées au commerce dans les pays les moins avancés ainsi que la faisabilité et les bénéfices potentiels de la formation à distance pour ces pays.

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche Le RBA du PNUD et l UNITAR - soutenir les priorités stratégiques de développement de l Afrique Alors que nous nous approchons de la nouvelle année, il est important de méditer ce qui a été accompli. Tout

Plus en détail

Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC)

Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) Considérations stratégiques et objectifs 1. L objet du Fonds international pour la diversité

Plus en détail

CCM/MSP/2010/WP.3. Convention sur les armes à sous-munitions 13 octobre 2010. Projet Plan d action de Vientiane. I. Introduction

CCM/MSP/2010/WP.3. Convention sur les armes à sous-munitions 13 octobre 2010. Projet Plan d action de Vientiane. I. Introduction Convention sur les armes à sous-munitions 13 octobre 2010 Français Original: anglais CCM/MSP/2010/WP.3 Première Assemblée des États parties Vientiane (République démocratique populaire lao) 9-12 novembre

Plus en détail

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Le Groupe consultatif du SYGADE soumet à l'attention du Secrétaire général de la CNUCED les conclusions suivantes formulées lors de sa 9ième

Plus en détail

Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique

Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique Cadre et Plan d action pour la création des capacités nécessaires à l application effective du Protocole de Cartagena sur la prévention des risques biotechnologiques Secrétariat de la Convention sur la

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A ONUSIDA/CCP (36)/15.12 Date de publication : 24 juin 2015 TRENTE-SIXIÈME RÉUNION Date : 30 juin - 2 juillet 2015 Lieu : Salle du conseil exécutif,

Plus en détail

Rapport du Comité de haut niveau pour l examen de la coopération technique entre pays en développement

Rapport du Comité de haut niveau pour l examen de la coopération technique entre pays en développement Nations Unies Rapport du Comité de haut niveau pour l examen de la coopération technique entre pays en développement Onzième session (1er-4 juin 1999) Assemblée générale Documents officiels Cinquante-quatrième

Plus en détail

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 ISO l Organisation internationale de normalisation L ISO comprend 163* membres qui sont les instituts nationaux de normalisation de pays

Plus en détail

Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT

Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT Date : Jeudi 29 Mars 2012 Time:

Plus en détail

Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement. La Plateforme de formation à distance TRAINFORTRADE GUIDE D'UTILISATION

Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement. La Plateforme de formation à distance TRAINFORTRADE GUIDE D'UTILISATION Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement La Plateforme de formation à distance TRAINFORTRADE GUIDE D'UTILISATION Septembre 2013 Table des matières 1. LA PLATEFORME... 3 1.1 SELECTION

Plus en détail

Conseil d administration Genève, mars 2000 ESP. Relations de l OIT avec les institutions de Bretton Woods BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL

Conseil d administration Genève, mars 2000 ESP. Relations de l OIT avec les institutions de Bretton Woods BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.277/ESP/4 (Add.1) 277 e session Conseil d administration Genève, mars 2000 Commission de l'emploi et de la politique sociale ESP QUATRIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 Dans le cadre de cet appel à projets 2011, la Fondation GlaxoSmithKline soutiendra des programmes en direction d équipes soignantes

Plus en détail

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 La CONFEMEN a adhéré à l initiative «l Éducation avant tout» du Secrétaire général

Plus en détail

Lettre de mission. Services de consultant pour une évaluation à mi-parcours de la Stratégie de l UIP 2012-2017

Lettre de mission. Services de consultant pour une évaluation à mi-parcours de la Stratégie de l UIP 2012-2017 UNION INTERPARLEMENTAIRE INTER-PARLIAMENTARY UNION 5, CHEMIN DU POMMIER CASE POSTALE 330 1218 LE GRAND-SACONNEX / GENÈVE (SUISSE) Lettre de mission Services de consultant pour une évaluation à mi-parcours

Plus en détail

CAS D EXPERIENCE POUR L AIDE AU COMMERCE

CAS D EXPERIENCE POUR L AIDE AU COMMERCE CAS D'EXPÉRIENCE UNION DES COMORES CAS D EXPERIENCE POUR L AIDE AU COMMERCE Date de la soumission: 30 janvier 2011 Région : AFRIQUE Pays : COMORES Type: «PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES SERVICES DU COMMERCE

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CECI/CONF.5/1 17 mars 2009 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DE LA COOPÉRATION ET DE L INTÉGRATION ÉCONOMIQUES

Plus en détail

PROJET D ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE DIZAINE DE LOCALITES DE LA RÉGION DU CENTRE-EST (BURKINA FASO) PRÉSENTATION SOMMAIRE

PROJET D ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE DIZAINE DE LOCALITES DE LA RÉGION DU CENTRE-EST (BURKINA FASO) PRÉSENTATION SOMMAIRE PROJET D ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE DIZAINE DE LOCALITES DE LA RÉGION DU CENTRE-EST (BURKINA FASO) PRÉSENTATION SOMMAIRE Mai - Juin 2008 CONTEXTE BURKINABE Fondation Énergies pour le Monde 1 PROJET

Plus en détail

GUIDE DE LA COOPÉRATION TECHNIQUE DE LA CNUCED. Renforcement des capacités en matière de commerce et de développement depuis 1964

GUIDE DE LA COOPÉRATION TECHNIQUE DE LA CNUCED. Renforcement des capacités en matière de commerce et de développement depuis 1964 CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT Renforcement des capacités en matière de commerce et de développement depuis 1964 GUIDE DE LA COOPÉRATION TECHNIQUE DE LA CNUCED CONFÉRENCE

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Genève, 10 janvier 2001 Avis de publication No 300-01 GCFP Guide de conception de formation professionnelle via ITU Website Cette publication a essentiellement

Plus en détail

Développer le marché de la publicité pour les PME : l expérience de Katalyst au Bangladesh

Développer le marché de la publicité pour les PME : l expérience de Katalyst au Bangladesh Études de cas Miehlbradt A., Developing the advertising market for SMEs in Northern Bangladesh, The Katalyst Cases, Case Study n o 3, Katalyst Bangladesh, juin 2007. Développer le marché de la publicité

Plus en détail

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD 1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETRARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO ELABORATION D UN PLAN DE DEVELOPPEMENT COMMUNAL Par : LEGONOU François, Directeur SYDEL AFRIQUE, Consultant En guise d introduction La décentralisation

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques

Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques «Les changements climatiques se constatent jour après jour partout dans le

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

ARDAN en région Lorraine, dénicheur d activités nouvelles et producteur d emplois pérennes

ARDAN en région Lorraine, dénicheur d activités nouvelles et producteur d emplois pérennes ARDAN en région Lorraine, dénicheur d activités nouvelles et producteur d emplois pérennes 1 Du côté de la Région Lorraine 2 ARDAN, qu est-ce que c est? Action Régionale pour le Développement d Activités

Plus en détail

STAGE INTERNATIONAL Le Développement Communautaire et la Gestion de Micro-Entreprises 3 Juin au 11 Juillet, 2013

STAGE INTERNATIONAL Le Développement Communautaire et la Gestion de Micro-Entreprises 3 Juin au 11 Juillet, 2013 MASHAV - Agence Israélienne pour la Cooperation Internationale au Développement Ministère des Affaires Etrangères Mont Carmel Centre International de Formation Golda Meir (MCTC) UNESCO Organisation des

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION «LA MAÎTRISE DES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES LIÉES À L EXPLOITATION DES BÂTIMENTS» TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION L Institut de l énergie et de l environnement de la Francophonie

Plus en détail

Société e dclic. Le partenaire e learning des centres d appels

Société e dclic. Le partenaire e learning des centres d appels Société e dclic Le partenaire e learning des centres d appels Société e dclic La société e dclic est une structure issue du programme essaimage de France Télécom Orange. Son objectif est de développer

Plus en détail

Programme d Assistance. o Mandat o Histoire. Stratégie. Objectifs d un Projet. Démonstration

Programme d Assistance. o Mandat o Histoire. Stratégie. Objectifs d un Projet. Démonstration PRESENTATION SYDONIAWorld Brazzaville, 15 septembre 2010 Dr. Supachai Panitchpakdi est devenu le sixième Secrétaire Général de la CNUCED le Jeudi 1 ier Septembre 2005 Programme d Assistance Technique (CNUCED)

Plus en détail

Charte constitutive de la. Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF)

Charte constitutive de la. Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF) Charte constitutive de la Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF) Le 26 novembre 2014 PREAMBULE - Considérant l ampleur et la place prépondérante qu occupent les jeunes dans

Plus en détail

Le Partenariat ECES-EFEAC dans le renforcement innovant des capacités électorales en Afrique. Plan de présentation

Le Partenariat ECES-EFEAC dans le renforcement innovant des capacités électorales en Afrique. Plan de présentation Le Partenariat ECES-EFEAC dans le renforcement innovant des capacités électorales en Afrique Programme de mise en place des dynamiques de renforcement institutionnel et de formation pour l ensemble des

Plus en détail

Le Groupe consultatif international de la recherche et du sauvetage (INSARAG)

Le Groupe consultatif international de la recherche et du sauvetage (INSARAG) Le Groupe consultatif international de la recherche et du sauvetage (INSARAG) Qu est INSARAG? Le Groupe consultatif international de la recherche et du sauvetage (connu sous son sigle en anglais, INSARAG)

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 13 avril 2015 Français Original: anglais E/ECE/1471/Rev.1 Commission économique pour l Europe Soixante-sixième session Genève, 14-16 avril 2015

Plus en détail

EVALUATION INDEPENDENTE: PROJECT TRAIN FOR TRADE; LES TECHNIQUES DE FORMATION A DISTANCE *

EVALUATION INDEPENDENTE: PROJECT TRAIN FOR TRADE; LES TECHNIQUES DE FORMATION A DISTANCE * UNCTAD/DOM/EPU/2007/10 EVALUATION INDEPENDENTE: PROJECT TRAIN FOR TRADE; LES TECHNIQUES DE FORMATION A DISTANCE * September 2004 Prepared by: Alain Caristan (Independent Consultant) Abstract Distance learning

Plus en détail

POUR UNE LARGE RATIFICATION ET UNE APPLICATION EFFECTIVE DES CONVENTIONS DE GOUVERNANCE PLAN D ACTION

POUR UNE LARGE RATIFICATION ET UNE APPLICATION EFFECTIVE DES CONVENTIONS DE GOUVERNANCE PLAN D ACTION POUR UNE LARGE RATIFICATION ET UNE APPLICATION EFFECTIVE DES CONVENTIONS DE GOUVERNANCE > Inspection du travail > Politique de l emploi > Consultations tripartites PLAN D ACTION (2010-2016) Plan d action

Plus en détail

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION

EXAMEN MUTUEL DE L EFFICACITÉ DU DÉVELOPPEMENT DANS LE CONTEXTE DU NEPAD - INTRODUCTION Distr.: GÉNÉRALE E/ECA/CM.38/6 6 avril 2005 NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE Vingt-quatrième réunion du Comité d experts de la

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/CECI/2015/7 Conseil économique et social Distr. générale 26 juin 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité de l innovation, de la compétitivité et des

Plus en détail

Burkina Faso 2011 2015

Burkina Faso 2011 2015 soutenu par la Résumé du rapport d évaluation sur l impact Stratégie pays Burkina Faso 2011 2015 Novembre 2014 INTRODUCTION La stratégie de LIGHT FOR THE WORLD au Burkina Faso est de tout mettre en œuvre

Plus en détail

Editorial. d emplois pour moins de pauvreté. Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013

Editorial. d emplois pour moins de pauvreté. Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013 APERP Plus d emplois pour moins de pauvreté Programme d Appui à la Promotion de l Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (2011-2014) Décembre 2013 Editorial Bien connu des acteurs de l emploi des pays

Plus en détail

PAQ2009-QE. Etablissement & Université gestionnaires du projet : Faculté de Pharmacie de Monastir - Université de Monastir

PAQ2009-QE. Etablissement & Université gestionnaires du projet : Faculté de Pharmacie de Monastir - Université de Monastir republique tunisienne ministère de l enseignement superieur de la recherche scientifique et de la technologie PAQ2009-QE Titre du Projet INNOVATION PEDAGOGIQUE PAR LA MISE EN PLACE D UNE UNITE DE PHARMACIE

Plus en détail

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux études

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux études Ville de Montréal Service de la culture Division des quartiers culturels 2014 FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS Programme d aide aux études Conditions et exigences pour les études de besoins et de faisabilité

Plus en détail

LES DECISIONS STRATEGIQUES ET ORGANISATIONNELLE A L INTERNATIONAL :

LES DECISIONS STRATEGIQUES ET ORGANISATIONNELLE A L INTERNATIONAL : LES DECISIONS STRATEGIQUES ET ORGANISATIONNELLE A L INTERNATIONAL : ANALYSE CONCURRENTIELLE ET STRATEGIE MARKETING INTERNATIONAL : L entreprise a le choix entre 3 grands types de stratégie : La standardisation

Plus en détail

La gestion des ressources humaines

La gestion des ressources humaines L Institut des Affaires Publiques La gestion des ressources humaines Stage international de perfectionnement pour fonctionnaires des administrations et cadres des entreprises des pays du Sud 4 SESSIONS

Plus en détail

ECE/AC.21/SC/2014/4 EUDCE1408105/1.6/SC12/4. Conseil économique et social

ECE/AC.21/SC/2014/4 EUDCE1408105/1.6/SC12/4. Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/AC.21/SC//4 Distr. générale 5 août Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion de haut niveau sur les transports, la santé et l

Plus en détail

PLAN D EXECUTION 2004 2007 POUR LE PROGRAMME FEDERAL CAMPUS VIRTUEL SUISSE

PLAN D EXECUTION 2004 2007 POUR LE PROGRAMME FEDERAL CAMPUS VIRTUEL SUISSE 418/03A Schweizerische Universitätskonferenz Conférence universitaire suisse Conferenza universitaria svizzera 10.9/16.10.2003 PLAN D EXECUTION 2004 2007 POUR LE PROGRAMME FEDERAL CAMPUS VIRTUEL SUISSE

Plus en détail

Ul lec hienn Internet evit ar C humuniezhioù-kumunioù

Ul lec hienn Internet evit ar C humuniezhioù-kumunioù territoire économie formation éducation transport environnement culture & sport tourisme & patrimoine europe Un site Internet pour les Communautés de communes Ul lec hienn Internet evit ar C humuniezhioù-kumunioù

Plus en détail

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 DOSSIER DE PRESSE Le Service Formation Continue de l Université de Strasbourg, ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 LE

Plus en détail

L Initiative de l UNESCO pour la formation des enseignants en Afrique subsaharienne (TTISSA)

L Initiative de l UNESCO pour la formation des enseignants en Afrique subsaharienne (TTISSA) PRESENTATION TTISSA Gabrielle BONNET, Ramya VIVEKANANDAN Expertes associées, Section pour la formation des enseignants, Division de l enseignement supérieur, UNESCO L Initiative de l UNESCO pour la formation

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/5/7 REV. ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 21 JUILLET 2010 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Cinquième session Genève, 26 30 avril 2010 PROJET RELATIF À LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

Plus en détail

Le Groupe d experts intergouvernemental sur l évolution du climat (GIEC) Pourquoi le GIEC a été créé. Introduction

Le Groupe d experts intergouvernemental sur l évolution du climat (GIEC) Pourquoi le GIEC a été créé. Introduction OMM GROUPE D EXPERTS INTERGOUVERNEMENTAL SUR L ÉVOLUTION DU CLIMAT PNUE Introduction Le Groupe d experts intergouvernemental sur l évolution du climat (GIEC) Pourquoi le GIEC a été créé Les activités humaines

Plus en détail

PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH

PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH II. PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH II Les programmes de bourses et de formation examinés dans le présent chapitre ont été instaurés par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits

Plus en détail

exécutif session Conseil h) Rapport CE/98/3 I) h) Original : anglais pour que 2. Les Membres publique du Groupe 3. La l OCDE, de travail II.

exécutif session Conseil h) Rapport CE/98/3 I) h) Original : anglais pour que 2. Les Membres publique du Groupe 3. La l OCDE, de travail II. Conseil exécutif Quatre-vingt-dix-huitième session Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne), 4-6 juin 2014 Point 3 l) h) de l ordre du jour provisoire CE/98/3 I) h) Madrid, 15 avril 2014 Original : anglais

Plus en détail

fondation harmonie solidarités Soutenir l innovation et la solidarité au service des personnes déficientes sensorielles

fondation harmonie solidarités Soutenir l innovation et la solidarité au service des personnes déficientes sensorielles fondation harmonie solidarités Soutenir l innovation et la solidarité au service des personnes déficientes sensorielles mot sens aide dépendant voir tenir handicap tendre un défi un aide mot handicap

Plus en détail

ENERGIE - EAU EN AFRIQUE

ENERGIE - EAU EN AFRIQUE FORUM RHONE-ALPES / AFRIQUE 6 ème Edition «La maîtrise de l Eau et de l Energie constitue le préalable de tout développement économique et social durable» ENERGIE - EAU EN AFRIQUE Financements -Technologies-

Plus en détail

Informations pour les bénéficiaires de projets

Informations pour les bénéficiaires de projets L AGENCE AMÉRICAINE POUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT Informations pour les bénéficiaires de projets L Agence Américaine pour le Commerce et le Développement (U.S. Trade and Development Agency) 1000

Plus en détail

Code de bonnes pratiques de la statistique européenne

Code de bonnes pratiques de la statistique européenne Code de bonnes pratiques de la statistique européenne POUR LES SERVICES STATISTIQUES NATIONAUX ET COMMUNAUTAIRES Adopté par le Comité du système statistique européen 28 septembre 2011 Préambule La vision

Plus en détail

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE LA FORMATION DES EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS A L I.F.R.A.S.S. La formation des Educateurs de Jeunes Enfants est réalisée conformément à l arrêté du

Plus en détail

Une plate-forme e-learning pour l'ue et les pays d'afrique Roopesh Kevin SUNGKUR Visham HURBUNGS

Une plate-forme e-learning pour l'ue et les pays d'afrique Roopesh Kevin SUNGKUR Visham HURBUNGS Une plate-forme e-learning pour l'ue et les pays d'afrique Roopesh Kevin SUNGKUR Visham HURBUNGS Chargés de Cours Département Informatique, Faculté d Ingénierie Université de Maurice 03.11.10 1 Agenda

Plus en détail

UNAIDS/PCB(30)/12.9 25 avril 2012. 30 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 5-7 juin 2012

UNAIDS/PCB(30)/12.9 25 avril 2012. 30 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 5-7 juin 2012 UNAIDS/PCB(30)/12.9 25 avril 2012 30 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 5-7 juin 2012 Mise à jour sur les indicateurs, le suivi et l évaluation du Cadre unifié

Plus en détail

À DISTANCE LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL. www.groupeeac.com

À DISTANCE LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL. www.groupeeac.com LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA SPECTACLE VIVANT MUSIQUE ART & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA TACLE VIVANT MUSIQUE ART & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA SPECTACLE VIVANT

Plus en détail

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE 14 novembre 2007 Le contexte La Région Guadeloupe a mis en place son Schéma Régional de Développement Economique (S.R.D.E). Ce schéma

Plus en détail

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT SOMMAIRE Le challenge du renforcement des compétences 2 La qualité du service après vente : un enjeu stratégique 2 Un partenariat ambitieux avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et

Plus en détail

Procédure négociée sans publication

Procédure négociée sans publication Procédure négociée sans publication TERMES DE REFERENCE : APPUI STRATEGIQUE A LA PLANIFICATION ET PROPOSITION DE METHODOLOGIE D INTERVENTION POUR L ELABORATION DE PROTOTYPE DE FOYERS AMELIORES, LEUR TEST

Plus en détail

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques NATIONS UNIES BES Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques Plénière de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur

Plus en détail

PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE SEMINAIRE DE FORMATION A L ATTENTION DES DIRECTEURS GENERAUX DES CENTRALES D ACHATS MEMBRES DE L ACAME

PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE SEMINAIRE DE FORMATION A L ATTENTION DES DIRECTEURS GENERAUX DES CENTRALES D ACHATS MEMBRES DE L ACAME Association Africaine des Centrales d Achats de Médicaments Essentiels 01 BP 4877 Ouagadougou Burkina Faso Tel : 226 50 37 91 75 Fax : 226 50 37 37 57 Contact@acame.org PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1 LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES CONSACRÉE À L EXAMEN ET À L ÉVALUATION D ENSEMBLE DE L APPLICATION DU PROGRAMME POUR L HABITAT LE MILLÉNAIRE Chacun a droit URBAIN...

Plus en détail

Management Expertises Solutions

Management Expertises Solutions Management Expertises Solutions Rue Louis-Favre 34 2 0 0 2 N e u c h â t e l +41 32 729 35 00 +41 32 729 35 01 contact@mesgestion.ch www.mesgestion.ch Notre entreprise Fondée en 1990, est une société suisse

Plus en détail

Le Cadre de référence 2010-2020 pour l e-parlement

Le Cadre de référence 2010-2020 pour l e-parlement Rapport mondial 2010 sur l e-parlement Chapitre 10 Le Cadre de référence 2010-2020 pour l e-parlement La première édition du Rapport mondial sur l e-parlement a montré qu en 2008 seulement quelques assemblées

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011. Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement

Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011. Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011 Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement 1. La présente note d orientation a pour objet d exposer l approche plus vaste

Plus en détail

L externalisation réglementée

L externalisation réglementée L externalisation réglementée SOMMAIRE 3 LA PLACE FINANCIÈRE LUXEMBOURGEOISE 4 L EXTERNALISATION DANS LE SECTEUR FINANCIER 5 LE STATUT DE PSF DE SUPPORT 7 L OFFRE DE SERVICES 9 POURQUOI TRAVAILLER AVEC

Plus en détail

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La Banque européenne d investissement en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La banque de l UE La Banque européenne d investissement, la banque

Plus en détail

Conseil d administration Genève, mars 2007 PFA/ICTS POUR INFORMATION. Système intégré d information sur les ressources (IRIS)

Conseil d administration Genève, mars 2007 PFA/ICTS POUR INFORMATION. Système intégré d information sur les ressources (IRIS) BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.298/PFA/ICTS/2 298 e session Conseil d administration Genève, mars 2007 Sous-comité des technologies de l information et de la communication PFA/ICTS POUR INFORMATION

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Date: 10 Novembre 2014 Pays: TUNISIE Description de la consultation: RECRUTEMENT D UN CONSULTANT NATIONAL EXPERT SOCIETE CIVILE Nom du projet: JUSTICE TRANSITIONNELLE

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

Demande d aide financière

Demande d aide financière Demande d aide financière Fonds d affectation spéciale des Nations Unies devant aider les États en développement, en particulier les pays les moins avancés et les petits insulaires en développement, à

Plus en détail

Application du Règlement sanitaire international (2005)

Application du Règlement sanitaire international (2005) CONSEIL EXECUTIF EB122/8 Cent vingt-deuxième session 10 janvier 2008 Point 4.5 de l ordre du jour provisoire Application du Règlement sanitaire international (2005) Rapport du Secrétariat 1. Dans la résolution

Plus en détail

Réponse du Congo ANNEXE I

Réponse du Congo ANNEXE I Réponse du Congo ANNEXE I QUESTIONNAIRE SUR LES BESOINS ET PRIORITÉS NATIONAUX EN MATIÈRE DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS ET DE CRÉATION DE CAPACITÉS, AFIN D APPUYER LA MISE EN OEUVRE DU PROTOCOLE DE NAGOYA

Plus en détail

Demos Outsourcing Externalisation de la formation

Demos Outsourcing Externalisation de la formation Demos Outsourcing Externalisation de la formation 1 Présentation du Groupe Demos Quelques chiffres 36 ans d existence 78 millions d de CA consolidé en 2007 (20% à l étranger) 700 collaborateurs dans le

Plus en détail

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION CABINET COMPTABLE ET DE GESTION Audit Appui - Evaluation en microfinance, - Etude renforcement sectorielle des - Appuis capacités, et Conseils audit, - appuis Ingénierie aux projets/programme informatique

Plus en détail

Huitième session. Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous

Huitième session. Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous IFAP-2014/COUNCIL.VIII/Inf.10 Paris, le 27 mars 2014 Original anglais Distribution limitée Huitième session Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous 19-20 mai 2014 Maison de l UNESCO,

Plus en détail

Conception des projets de coopération technique de l AIEA à l aide de la méthodologie du cadre logique

Conception des projets de coopération technique de l AIEA à l aide de la méthodologie du cadre logique Conception des projets de coopération technique de l AIEA à l aide de la méthodologie du cadre logique Guide pratique www.iaea.org/technicalcooperation Table des matières 1. INTRODUCTION... 1 2. PROGRAMME

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2008 PFA/BS POUR DISCUSSION ET ORIENTATION

Conseil d administration Genève, novembre 2008 PFA/BS POUR DISCUSSION ET ORIENTATION BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.303/PFA/BS/1 303 e session Conseil d administration Genève, novembre 2008 Sous-comité du bâtiment PFA/BS POUR DISCUSSION ET ORIENTATION PREMIÈRE QUESTION À L ORDRE DU

Plus en détail

RÉSEAU MONDIAL DE BANQUES D IMPORT-EXPORT ET D INSTITUTIONS DE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT (G-NEXID) STATUTS. Juillet 2006

RÉSEAU MONDIAL DE BANQUES D IMPORT-EXPORT ET D INSTITUTIONS DE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT (G-NEXID) STATUTS. Juillet 2006 RÉSEAU MONDIAL DE BANQUES D IMPORT-EXPORT ET D INSTITUTIONS DE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT (G-NEXID) STATUTS Juillet 2006 Préambule Considérant qu en juin 2004, à l occasion de la Onzième session de la

Plus en détail

Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG)

Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG) Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG) Mine United Nations Electronic/Mobile Government Knowledge Repository (emgkr) United Nations Project Office on Governance United Nations Department

Plus en détail

EASO Programme de travail 2014

EASO Programme de travail 2014 European Asylum Support Office EASO Programme de travail 2014 SUPPORT IS OUR MISSION European Asylum Support Office EASO Programme de travail 2014 SUPPORT IS OUR MISSION Europe Direct est un service destiné

Plus en détail

Négociation ministérielle pour un prêt de la Banque mondiale

Négociation ministérielle pour un prêt de la Banque mondiale PROGRAMME DE FORMATION AUX POLITIQUES DE LA FAO Programme de renforcement des capacités sur les politiques et les stratégies relatives à l'agriculture et au développement rural Ressources en ligne pour

Plus en détail

Plan de formation Personnel de l UCE

Plan de formation Personnel de l UCE Plan de formation Personnel de l UCE Juin 2015 Sommaire Contexte Termes de référence du consultant Environnementales et Sociales Termes de référence pour l archivage électronique des documents Proposition

Plus en détail

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Risk Advisory Février 2014 Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Des points de vue sur vos sujets de préoccupation dans les domaines de la gestion des risques,

Plus en détail

Stratégie de développement coopératif

Stratégie de développement coopératif Organisation Internationale des Coopératives de Production Industrielles, d Artisanat et de Services Une organisation ation sectorielle de l Alliance Coopérative Internationale (ACI ACI) Stratégie de développement

Plus en détail

Assemblées des États membres de l OMPI

Assemblées des États membres de l OMPI F A/55/INF/9 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 25 AOÛT 2015 Assemblées des États membres de l OMPI Cinquante-cinquième série de réunions Genève, 5 14 octobre 2015 RAPPORT SUR LE CONSORTIUM POUR DES LIVRES ACCESSIBLES

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DEMANDEURS D EMPLOIS DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ACTION DE FORMATION Contribution à la réalisation d un outil intitulé

Plus en détail

La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc

La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc Ahmed LOTFI Directeur du Cabinet de conseils LA-SKILLS sarl au Casablanca, 17 septembre 2015 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

Classe en entreprise : un nouveau dispositif pour les collégiens

Classe en entreprise : un nouveau dispositif pour les collégiens Classe en entreprise : un nouveau dispositif pour les collégiens Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Sommaire Classe en entreprise : un nouveau dispositif pour les collégiens a Des cours en entreprise

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

NeNewsletter. Programme SYGADE News. Meilleurs voeux de fin d année. Lancement du nouveau portail internet du Programme SYGADE.

NeNewsletter. Programme SYGADE News. Meilleurs voeux de fin d année. Lancement du nouveau portail internet du Programme SYGADE. NUMERO 10 g Programme SYGADE News NeNewsletter Décembre 2013 Dans ce numéro 1. Lancement du nouveau portail internet du Programme SYGADE Meilleurs voeux de fin d année 2. 9ème Groupe consultatif du Programme

Plus en détail