ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables"

Transcription

1 FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires ainsi que des visiteurs au DD, veiller à la qualité de vie, développer des économies durables ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Maîtriser les consommations d énergies, d eau et de papier, réduire les émissions liées aux transports, trier les déchets, valoriser la biodiversité du site Adresse Parc des Expositions de la Beaujoire route de Saint Joseph Nantes Téléphone Site internet Personne responsable de la candidature MECHIN François Chargé de mission Effectif 29 Activité Gestion et exploitation du Parc des Expositions Certifications ISO c

2 Liste et description des différentes actions de l entreprise Les différentes actions menées par l entreprise sont les suivantes : -Production et consommation durables : maîtriser et réduire les consommations (énergie, gaz, électricité, eau), prévention et recyclage des déchets. -La gouvernance : pôle dédié au développement durable, mise en place d un système de management environnemental, recours à la norme ISO Le changement climatique et l énergie : réduire les émissions de gaz à effet de serre, rénovation énergétique des bâtiments, bilan carbone. -Transports et mobilités durables : promotion des déplacements «verts» (places gratuites pour les visiteurs se rendant au Parc en vélo). -Conservation, gestion durable de la biodiversité et des ressources naturelles : réduction de la consommation d eau, utilisation d éco matériaux, mise en place d un système préservant la biodiversité naturelle (niches d abeilles), arrêt d utilisation de produits phytosanitaires pour les espaces verts. -Sensibiliser les personnes au développement durable : affichage environnemental, distribution aux exposants et prestataires d un guide des bonnes pratiques pour l organisation d écomanifestations, contribuer à la promotion des entreprises durables. -Veiller au bien-être des individus : Veuillez à la qualité de vie du voisinage, améliorer l accessibilité du Parc pour les personnes à mobilité réduite. Contexte et objectifs des actions Depuis 2008, la société est engagée dans une démarche environnementale qui s est traduite par la certification ISO en juin 2010, une première en Europe pour ce type d équipements. Expo Nantes a projeté sa stratégie sur les 20 années à venir en y intégrant de nombreux enjeux: économiques, sociétaux, environnementaux. Le développement durable n est pas une politique en parallèle de la stratégie d entreprise, c est au contraire un levier de différenciation fondamental pour leur offre. Méthodologie suivie pour la réalisation des actions La société Expo Nantes a mis en place dès 2008 des collaborations et des process qui lui ont permis de construire une stratégie RSE très structurante. Pour cela, Expo Nantes a réalisé l analyse environnementale d un salon pour en connaître les impacts et identifier des axes d amélioration. Elle a également mis en place un SME (Système de Management Environnemental) et nommé un responsable du développement durable en interne, Cyrille Devorsine, qui a suivi le Cycle des hautes Etudes en Développement Durable (CHEDD). Expo Nantes a aussi mené une réflexion pour définir les enjeux de RSE, établir le plan d actions à mettre en place, et élaborer les outils de progrès avec ses parties prenantes. Par la suite, la société a mené à bien un programme de travail de plusieurs mois sur la politique d engagement avec l équipe de Direction et elle a mis en place un comité de pilotage commercial et technique ayant pour objectif d élaborer de nouvelles offres de services intégrant la problématique du développement durable. TRDD 2012/Fiche actions p. 2

3 Après trois ans de construction de sa stratégie de RSE, Expo Nantes Atlantique dispose aujourd hui d une organisation Développement Durable aguerrie et efficace, qui peut innover et se déployer. Ressources mobilisées pour la réalisation des actions La démarche RSE d Expo Nantes Atlantique est portée par la Direction Générale et considérée comme un axe stratégique majeur pour le développement des activités dans les années à venir. Pour déployer ce projet sur le plan opérationnel, une équipe est dédiée au projet. Elle est constituée d un responsable environnement, de deux correspondants environnement et de trois ambassadrices sentinelles internes qui contribuent à la communication interne du programme environnemental. Expo Nantes s est adjoint les compétences et conseils de structures extérieures spécialisées (exemple : cabinet EVEA, Alternité, ADEME, cabinet Etudes Conseil Environnement). Responsables des actions Responsable initiateur des actions : Cyrille DEVORSINE Responsable de suivi des actions : Cyrille DEVORSINE / François MECHIN Echéancier de mise en œuvre des actions La mise en place du système de management environnemental (SME) d Expo Nantes a été initiée en 2008, avec pour objectif premier l obtention de la certification environnementale ISO Les grandes étapes de cette démarche peuvent être décrites comme suit : -PLANIFICATION (de mars à juillet 2009) : cette étape initiale avait pour but d identifier la réglementation, d analyser les activités d Expo Nantes, de définir le périmètre de certification, établir les objectifs et cibles. Elle a abouti à la rédaction de la politique environnementale et à la construction du programme environnemental. -MISE EN OEUVRE (de juillet à décembre 2009) : cette phase s est principalement traduite par la réalisation des actions du programme environnemental, à travers la formalisation d une documentation élaborée et la sensibilisation de l ensemble du personnel à la démarche. Environ 80 actions ont été mises en œuvre et réalisées à ce jour. -SUIVI ET CONTRÔLE : (à partir de décembre 2009) : la mise en place des outils de suivi de la démarche est un maillon essentiel vers la certification. L évaluation de la conformité réglementaire est permanente, les audits internes et externes des documents et des pratiques sont planifiés. -CERTIFICATION : un audit blanc dit «audit externe» a permis à Expo Nantes de préparer à l audit de certification proprement dit. Mesure des résultats Pour assurer la maîtrise des actions du programme et pérenniser les pratiques du SME, 43 documents ont été créés avec un manuel environnement. De plus, le SME suit 5 grandes familles d indicateurs : déchets, ressources, émissions de gaz à effet de serre, biodiversité, risques. Les unités sont précisées ci-après. TRDD 2012/Fiche actions p. 3

4 Résultats obtenus Résultats quantitatifs Concernant l amélioration de la gestion des déchets ; en 2009, sur les 244 tonnes de déchets, 15,69% sont recyclés, en 2010 Expo Nantes produit 176 tonnes de déchets qui sont recyclés à hauteur de 22,08%. Pour les consommations de ressources naturelles ; en 2009, la société consomme m 3 d eau contre m 3 en 2010, en 2009, elle imprime 8,6 tonnes de papier contre 7,75 tonnes en Pour ce qui est des émissions de gaz à effet de serre, les résultats sont à corréler avec l activité qui, elle, a augmenté de 22% ; en 2009 Expo Nantes consomme 2,25 GWh de gaz contre 2,26 GWh en 2010 et les consommations électriques en 2009 sont de 2,47 GWh contre 1,64 GWh en Résultats économiques Depuis l origine de la démarche en 2008, l entreprise consacre un budget conséquent à la mise en œuvre et à la réalisation de cette stratégie. Par ailleurs, des économies ont été constatées sur les postes de consommations des fluides (gaz, électricité) et des ressources naturelles (eau, papier). Cette politique se traduit par une notoriété accrue de l entreprise sur le secteur des parcs des expositions et de l organisation d évènements. Le budget consacré en 2009 est de , en 2010 de % (lié à la certification). Le budget 2011 proposé est de La mise en place du projet n a pas dégradé les résultats de l entreprise, ils ne cessent de progresser, la croissance est régulière, l activité pérenne. Résultats auprès des parties prenantes L implication du personnel fait partie des points forts du rapport d audit de certification ISO Un plan de formation a été mis en place pour former les équipes. Avec Expo Nantes Atlantique, le Parc des expositions de la Beaujoire jouit aujourd hui d une avance certaine en terme de développement durable. Cette avance a apporté une reconnaissance de la part de la profession. En 2010, la Beaujoire, grâce à Expo Nantes Atlantique, devient le premier parc européen certifié ISO 14001, et obtient le prix de la meilleure innovation dans le domaine du développement durable par la Fédération des Foires, Salons, Congrès et Evènements de France. Expo Nantes travaille avec les entreprises régionales du secteur de l évènement pour construire une chaine de valeur «responsable» sur le territoire. Reproductibilité des actions De nombreux parc travaillent à la mise en place de solutions et d offres. L association France Congrès sensibilise ses adhérents à la certification ISO de leurs équipements. Des évènements intègrent désormais un volet RSE ou DD dans leurs organisations. Des TRDD 2012/Fiche actions p. 4

5 organisateurs choisissent le parc des expositions de Nantes pour sa politique volontaire, innovante et différenciatrice. Forces et faiblesses des actions menées (exprimées par le candidat) Pour mener à bien ce projet, il faut une forte implication de la Direction, une mise à disposition de moyens humains, matériels et financiers conséquents. De plus, cela requiert une communication interne importante et lisible pour la mobilisation de tous. Le SME contribue à l amélioration de l organisation et la structure de l entreprise, à l efficacité environnementale prouvée à travers les résultats obtenus, une mobilisation transversale aisée des équipes autour d un projet fédérateur. De plus, le SME renforce les relations avec les collectivités locales très sensibles sur ces sujets. Engagement du dirigeant «En juin 2010, Expo Nantes a été le premier Parc des Expositions certifié ISO en Europe. C est une norme exigeante qui nous impose d évaluer les impacts de notre activité sur l environnement et d atteindre des objectifs chiffrés de réduction. Cependant, notre engagement ne se limite pas à la seule politique environnementale du Parc. Notre métier, l organisation de manifestations, est un métier riche, contributeur et révélateur de ressources économiques et humaines. Nous permettons la rencontre physique entre les entreprises, les organisations et leurs publics. Nous créons des liens vivants, des expériences uniques. Il est donc de notre responsabilité, voire de notre devoir, d œuvrer pour que ces activités économiques ou culturelles soient plus durables pour les entreprises, pour le territoire, pour les hommes et pour l environnement. Pour y parvenir, nous sommes résolument engagés dans une démarche globale de responsabilité sociale de l entreprise. Cette volonté nous amène à repenser notre organisation et nos métiers. Elle nous amène à développer de nouvelles offres commerciales, à partager avec nos partenaires, à travailler avec notre fédération, à échanger avec les associations pour mettre en place de grands chantiers et de plus petites initiatives. Notre ambition est de développer une chaîne de valeurs locale où chacun de nos partenaires contribuera à la construction de manifestations plus responsables, dans un cadre naturel exceptionnel, au sein d une destination elle-même engagée. Nous entendons ainsi contribuer au rayonnement économique et responsable de la métropole autant qu à la valorisation de notre métier.» TRDD 2012/Fiche actions p. 5

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Depuis 2009, les sociétés d assurance de la FFSA et du GEMA ont engagé une démarche volontaire de réflexion et d actions en matière

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE :

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ POUR VOTRE ENTREPRISE! Salon des Entrepreneurs Mercredi 4 février 2015 Intervenants Frédéric CURIER o Président de Bio Crèche Emilie DAMLOUP o

Plus en détail

Proximité Ethique Responsabilité

Proximité Ethique Responsabilité Qu est-ce que le développement durable à l échelle de ma TPE-PME? Proximité Ethique Responsabilité cgpme-idf@wanadoo.fr-tel: 01 56 89 09 30 www.cgpme-idf.fr Salon Entreprise Durable 20 octobre 2009 Qu

Plus en détail

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Jean-Michel Silberstein Délégué Général CNCC Christophe Garot CNCC UNIBAIL-RODAMCO Le CNCC Le CNCC, Conseil National des Centres

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES FICHE ACTIONS Réseau Coursiers ACTIONS GLOBALES Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des clients aux risques de pollution liés aux

Plus en détail

Quels sont les intérêts de cette démarche environnementale collective?

Quels sont les intérêts de cette démarche environnementale collective? Après le bilan carbone, établi en 2008, et le Plan Climat «Vins de Bordeaux 2020», en 2009, le CIVB a initié début 2010 un chantier innovant permettant à l ensemble des professionnels du vignoble bordelais

Plus en détail

Apporter de la valeur ajoutée aux démarches d efficacité énergétique et environnementale

Apporter de la valeur ajoutée aux démarches d efficacité énergétique et environnementale 2014 Apporter de la valeur ajoutée aux démarches d efficacité énergétique et environnementale Donner du sens AD FINE, en latin : «afin de, dans le sens de» 2 Domaines d intervention Accompagnement Conseil

Plus en détail

Charte Mutuelle Existence

Charte Mutuelle Existence Charte Mutuelle Existence Développement Durable Développement Durable Environnement - Social - Économique Sommaire Définition du Développement Durable p. 2 Nos valeurs et nos engagements p. 3 Charte Sociale

Plus en détail

Le pilotage et les outils du développement durable

Le pilotage et les outils du développement durable Le pilotage et les outils du développement durable ANCI Création mars 2010 PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements Présentation du Groupe PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements 4 engagements prioritaires

Plus en détail

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES L ENVIRONNEMENT EN FRANCE 2 FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES des initiatives locales et des actions de long terme VERS UN RAPPROCHEMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ET DE L ENVIRONNEMENT? INTRODUCTION L OBSERVATION

Plus en détail

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 FICHE OPÉRATION INDUSTRIE Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 CAS PRATIQUE Activité : produits et service dans le domaine de la filtration

Plus en détail

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi?

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi? Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie Les chiffres clés Et moi? Bilan Green IT mars 2011 Bilan Green IT mars 2011 Pourquoi un bilan Green IT? > CONTEXTE En France, la loi sur la Responsabilité

Plus en détail

GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS. Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07.

GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS. Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07. GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07.2007/Uniagro Sommaire ORGANISATION DU GROUPE CASINO LES PRODUITS «TERRE ET SAVEUR»

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Octobre 2012 Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Convaincu de l impérieuse nécessité pour les entreprises de prendre en compte les

Plus en détail

Dispositif expérimental en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises NANTES METROPOLE

Dispositif expérimental en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises NANTES METROPOLE Dispositif expérimental en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises NANTES METROPOLE Les Journées de l Achat Responsable LYON 5 novembre 2013 Florent SOLIER Directeur de la Commande Publique

Plus en détail

Les indicateurs du développement durable

Les indicateurs du développement durable Les indicateurs du développement durable (extraits de la première édition) Préambule L Association française de l assurance a publié en janvier 2009 sa Charte du développement durable, formalisant ainsi

Plus en détail

Audits énergétiques. L efficacité énergétique dans l industrie

Audits énergétiques. L efficacité énergétique dans l industrie Audits énergétiques L efficacité énergétique dans l industrie Préambule Vos consommations énergétiques vous semblent trop élevées et vous souhaitez améliorer l efficacité énergétique de vos installations

Plus en détail

Entreprendre autrement avec le Global Compact 24 octobre 2013 World Forum Lille

Entreprendre autrement avec le Global Compact 24 octobre 2013 World Forum Lille Entreprendre autrement avec le Global Compact 24 octobre 2013 World Forum Lille Session animée par Geert Demuijnck, professeur d éthique de l entreprise à l EDHEC Business School PLAN I. Présentation du

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie

Analyse du Cycle de Vie Cluster de recherche Excellence en éco-conception & recyclage Analyse du Cycle de Vie Un outil de quantification environnementale au service de votre stratégie 2015-2 e Edition Sommaire LE CLUSTER CRÉER

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

Catalogue des services intégrés

Catalogue des services intégrés Responsabilité sociétale et reporting extra-financier Catalogue des services intégrés FORMATION, CONSEIL & ACCOMPAGNEMENT 2014 Pour en savoir plus Dolores.larroque@materiality-reporting.com Tel. 06 86

Plus en détail

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable La stratégie développement durable de Nov@log Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable Sommaire Un mot sur le partenariat Nov@log-Lucie Introduction : contexte Conséquence

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier Vos Enjeux Acteurs du marché de l immobilier, la performance énergétique est pour vous un enjeu économique, écologique et

Plus en détail

L approche Casino en matière de développement durable?

L approche Casino en matière de développement durable? L approche Casino en matière de développement durable? 1 Les principaux enjeux pour Casino Optimiser la conception et la gestion des magasins (énergie, paysage, ) Environnement Maîtriser les impacts du

Plus en détail

10.CARBON DESKTOP : RÉDUIRE SES COÛTS GRÂCE A UN SUIVI INFORMATISE DES DONNÉES DÉCHETS ET ÉNERGIE

10.CARBON DESKTOP : RÉDUIRE SES COÛTS GRÂCE A UN SUIVI INFORMATISE DES DONNÉES DÉCHETS ET ÉNERGIE ÉTUDE DE BENCHMARKING SUR LES DÉCHETS DANS LES MÉTHODOLOGIES D ACTION SUR LES COÛTS ET SUR LES 10.CARBON DESKTOP : RÉDUIRE SES COÛTS GRÂCE A UN SUIVI INFORMATISE DES DONNÉES DÉCHETS ET ÉNERGIE Type de

Plus en détail

Vade-mecum pour la présentation d un projet de club

Vade-mecum pour la présentation d un projet de club Vade-mecum pour la présentation d un projet de club Ce document a pour objectif de donner quelques repères pour la présentation du projet de club : description, valorisation et priorisation des objectifs.

Plus en détail

Facility Management Une organisation à votre service

Facility Management Une organisation à votre service Facility Management Une organisation à votre service Les Services d Efficacité Energétique et Environnementale Sommaire Le FM, au service de votre stratégie page 4 Une organisation à votre service page

Plus en détail

En alsace, nous sommes fiers de :

En alsace, nous sommes fiers de : En alsace, nous sommes fiers de : Réseau VESTA, le benchmark entre communes Né en 2003, le Réseau Vesta des villes alsaciennes engagées dans le Développement Durable est co-animé par EDF Commerce Est et

Plus en détail

LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE

LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE Contact : LE GRAND LARGE 02.99.20.60.20 contact@legrandlarge-congres.com SOMMAIRE LE DEVELOPPEMENT DURABLE AU GRAND LARGE Pages 1 à 7 ENVIRONNEMENT

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

Agir Pour Notre Avenir

Agir Pour Notre Avenir Agir Pour Notre Avenir Politique de Développement Durable de Generali FAIRE 12 juin 2008 Generali, 2ème assureur généraliste en France 2ème assureur généraliste en France 6 millions de clients 560 000

Plus en détail

PACK ÉCO-CONCEPTION. Responsable : Catherine GIRAUD-MAINAND Co-titulaire à l École Centrale de Lyon de la Chaire Éco-Emballages

PACK ÉCO-CONCEPTION. Responsable : Catherine GIRAUD-MAINAND Co-titulaire à l École Centrale de Lyon de la Chaire Éco-Emballages PACK ÉCO-CONCEPTION Participants : Directeurs, responsables ou chef de projets marketing Service achat, qualité Responsable : Catherine GIRAUD-MAINAND Co-titulaire à l de Lyon de la Chaire Éco-Emballages

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN

Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN SOMMAIRE 01. NATURE et découvertes en quelques chiffres 02. Construire un plan green 03. Mesurer l empreinte écologique 04. Conclusion - 2 01. NATURE

Plus en détail

3 ème édition. Dossier de présentation

3 ème édition. Dossier de présentation 3 ème édition Dossier de présentation Les trophées Cet événement national et annuel a pour objectif d accompagner les dirigeants de PME-PMI dont les innovations sont en adéquation avec les attentes sociétales

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

Monaco s engage contre la déforestation

Monaco s engage contre la déforestation Compte rendu des deux réunions sur l élaboration de la Charte sur le Bois en Principauté Contexte des réunions Deux réunions de travail ont été organisées le jeudi 1 er juin et le mercredi 6 juin 2011

Plus en détail

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE 1 LA POLITIQUE QUALITE-GESTION DES RISQUES Depuis 2003, la Direction s engage à poursuivre, la démarche qualité et à développer une gestion

Plus en détail

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence.

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence. 1 Une mission «coopération décentralisée» existe depuis 8 ans à l ARENE Île-de-France. Résultat d une délibération sur l action internationale votée par la Région Île-de-France souhaitant que celle ci

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement. Colloque CEE

Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement. Colloque CEE Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement 27 Septembre 2011 Colloque CEE Colloque CEE du 27 septembre 2011 Présentation de la structure/organisation Politique et actions en matière

Plus en détail

Sommaire. Message du Président 3. Les 7 enjeux du développement durable 5. Notre Politique, nos actions. Partager une même éthique des affaires 6

Sommaire. Message du Président 3. Les 7 enjeux du développement durable 5. Notre Politique, nos actions. Partager une même éthique des affaires 6 Sommaire Message du Président 3 Les 7 enjeux du développement durable 5 Notre Politique, nos actions Partager une même éthique des affaires 6 Garantir et toujours renforcer la sécurité des collaborateurs,

Plus en détail

Fiche conseil n 16 Audit

Fiche conseil n 16 Audit AUDIT 1. Ce qu exigent les référentiels Environnement ISO 14001 4.5.5 : Audit interne EMAS Article 3 : Participation à l'emas, 2.b Annexe I.-A.5.4 : Audit du système de management environnemental SST OHSAS

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

HSE MONITOR GESTION DU SYSTÈME DE MANAGEMENT. 8 modules de management intégrés. www.red-on-line.net

HSE MONITOR GESTION DU SYSTÈME DE MANAGEMENT. 8 modules de management intégrés. www.red-on-line.net HSE MONITOR GESTION DU SYSTÈME DE MANAGEMENT 8 modules de management intégrés www.red-on-line.net www.red-on-line.net HSE MONITOR GESTION DU SYSTÈME DE MANAGEMENT 1. 2. 3. 1. 4. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 5. 1.

Plus en détail

NF habitat & nf habitat hqe TM

NF habitat & nf habitat hqe TM NF habitat & nf habitat hqe TM Certification rénovation maison l essentiel pour les professionnels Applicatif NF 500-02 - Version 1.0 introduction Depuis 1999, CÉQUaMi, filiale de l association QUaLiteL

Plus en détail

Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction. produits certifiés

Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction. produits certifiés Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction produits certifiés Une nouvelle marque de produits éco-conçus et responsables Fabrication 100% française Une vraie fabrication française

Plus en détail

Bilan d émissions de GES Banque Courtois 21/11/12 1

Bilan d émissions de GES Banque Courtois 21/11/12 1 Bilan d émissions de GES Banque Courtois 21/11/12 1 Bilan d émissions de gaz à effet de serre Banque Courtois A Description de la personne morale concernée : Raison sociale : BANQUE COURTOIS Sigle : BANQUE

Plus en détail

N 24 avril 2015. Secrétariat de la CCMOSS 1/7

N 24 avril 2015. Secrétariat de la CCMOSS 1/7 N 24 avril 2015 Secrétariat de la CCMOSS 1/7 ACTUALITES Publication d un «mode d emploi sur les achats socialement responsables»..... 3 D E F I N I T I O N Qu est-ce que le système de management environnemental

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1 Contexte réglementaire 3 2 Description de la personne morale 4 3 Année de reporting de l exercice et l année de référence 6 4 Emissions directes de

Plus en détail

Les communes et l Agglo ont mobilisé de mai à septembre les personnes susceptibles d apporter une contribution au débat.

Les communes et l Agglo ont mobilisé de mai à septembre les personnes susceptibles d apporter une contribution au débat. AGENDA 21-PLAN CLIMAT DU PAYS D AUBAGNE ET DE L ETOILE BILAN DE LA CONCERTATION DANS LES COMMUNES DU 24 SEPTEMBRE AU 1 ER OCTOBRE 2011 La Communauté d'agglomération du Pays d'aubagne et de l'etoile a décidé

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT

L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT Des processus de bureau respectueux de l environnement grâce au recours à un système moderne de gestion des documents Utilisation de matériaux respectueux de

Plus en détail

Green IT. Jeudis 2 et 9 octobre 2014. Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC)

Green IT. Jeudis 2 et 9 octobre 2014. Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC) Centre de formation Green IT Jeudis 2 et 9 octobre 2014 Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC) Green IT Réduire la consommation énergétique des

Plus en détail

MANUEL Q S E. Mise à jour : Mai 2014. Qualité - Sécurité - Environnement

MANUEL Q S E. Mise à jour : Mai 2014. Qualité - Sécurité - Environnement MANUEL Q S E Mise à jour : Mai 2014 Qualité - Sécurité - Environnement Editorial BÂTIMENTS - Privé - Public - Industriel La société RIVASI BTP est implantée dans la Drôme et les Bouches-du-Rhône. Elle

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Bilan d'émissions de GES

Bilan d'émissions de GES 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Code NAF : Code SIREN : Adresse : Nespresso France 1, Boulevard Pasteur 75015 PARIS Bilan d'émissions de GES Nespresso France SA Nombre de

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE Référentiel des Activités Professionnelles A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE L assistant prend en charge l essentiel du processus administratif des ventes. Il met en place certaines actions de

Plus en détail

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ Mieux maîtriser les enjeux de la construction et de la rénovation durables Engagé dans une démarche éco-volontaire depuis ses débuts, Raboni lance le programme R+. Son objectif

Plus en détail

Ruche d entreprises. 20 postes de travail 1 salle de réunion (12 personnes) 1 lieu de détente commun 1 cuisine & salle à manger commune

Ruche d entreprises. 20 postes de travail 1 salle de réunion (12 personnes) 1 lieu de détente commun 1 cuisine & salle à manger commune Ruche d entreprises Description du projet de rénovation de la Rue de la Paix n 3 à 1420 Braine l Alleud Création d un Business Centre et d une pépinière d entreprises acctives dans l économie positive

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Engagement par approche.

Engagement par approche. Engagement par approche. Notre Approche... SYSTEMIQ PROCESSING adopte "l approche systémique" comme levier de l excellence durable des organisations. Au-delà du formalisme et de la conformité aux standards

Plus en détail

Afin de répondre aux enjeux environnementaux, sociétaux et éthiques devenus primordiaux dans

Afin de répondre aux enjeux environnementaux, sociétaux et éthiques devenus primordiaux dans Afin de répondre aux enjeux environnementaux, sociétaux et éthiques devenus primordiaux dans notre société, Synchrone technologies est engagée dans une démarche de Responsabilité Sociale et Environnementale.

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club.

Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club. Le «baromètre CPV DEMETER» est une enquête annuelle réalisée par CPV Associés auprès des entreprises membres du Club Déméter, Environnement et Logistique. Les questions posées permettent de faire un état

Plus en détail

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée.

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée. Son Excellence Ban Ki-Moon Secrétaire Général L'Organisation des Nations Unies 1 United Nations Plaza New York, New York 10017-3515 Etats Unis Paris, le 22 mai 2012 Objet : Renouvellement d adhésion au

Plus en détail

Les événements 2014. rencontres organisées par la FFM2E en 2014

Les événements 2014. rencontres organisées par la FFM2E en 2014 Les événements 2014 6 rencontres organisées par la FFM2E en 2014 Les événements 2014 Les évènements 2014 Les Ateliers d été Salon Heavent 2 Déjeuners «BE» Une journée pour échanger entre acteurs de la

Plus en détail

Conférence ISR 2015. Mercredi 13 mai 2015 - Paris. intervenant

Conférence ISR 2015. Mercredi 13 mai 2015 - Paris. intervenant Mercredi 13 mai 2015 - Paris AIRBAKE I ALL-CLAD I ARNO I ASIAVINA I CALOR I CLOCK I IMUSA I KRUPS I LAGOSTINA I MAHARAJA. WHITELINE I MIRRO I MOULINEX I PANEX I intervenant ROCHEDO I ROWENTA I SAMURAI

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

Bâtir un système intégré

Bâtir un système intégré Florence GILLET-GOINARD Bâtir un système intégré Qualité/Sécurité/Environnement De la qualité au QSE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3651-8 CHAPITRE 1 Un système intégré, quels enjeux? 1. QU EST-CE

Plus en détail

CM-CIC Actions ISR. CM-CIC Actions ISR Code de Transparence AFG / FIR / EuroSif. 1. Données générales

CM-CIC Actions ISR. CM-CIC Actions ISR Code de Transparence AFG / FIR / EuroSif. 1. Données générales L Investissement Socialement Responsable est une part essentielle du positionnement stratégique et de la gestion du fonds commun de placement. Présent dans la gestion éthique depuis 1991, CM-CIC Asset

Plus en détail

Clément ALBRIEUX (69)

Clément ALBRIEUX (69) Pratique 20 : Une nouvelle identité entrepreneuriale 287 Le témoin : Clément ALBRIEUX (69) 30 collaborateurs Comment est définie et gérée l innovation dans votre cabinet? Les collaborateurs du cabinet

Plus en détail

Une banque peut-elle être engagée et responsable?

Une banque peut-elle être engagée et responsable? Une banque peut-elle être engagée et responsable? 18 juin 2014 Eric Cochard CSE / Développement Durable 1 La Responsabilité Sociétale d Entreprise (RSE) chez Crédit Agricole CIB 2 La mise en œuvre : les

Plus en détail

Secrétariat permanent de la Plateforme 7 mai 2014 Martin Boekstiegel

Secrétariat permanent de la Plateforme 7 mai 2014 Martin Boekstiegel Secrétariat permanent de la Plateforme 7 mai 2014 Martin Boekstiegel Traduction non officielle du texte diffusé fin avril 2014 par le Conseil du Développement Durable (Allemagne) dans le cadre de la consultation

Plus en détail

Le Management de l Energie Rencontre ATEE du 17/06/2014

Le Management de l Energie Rencontre ATEE du 17/06/2014 Le Management de l Energie Rencontre ATEE du 17/06/2014 SOMMAIRE > La démarche de l entreprise DARVA > Performance du Système de Management de l Environnement et de l énergie La démarche de l entreprise

Plus en détail

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY c SQY Objectif : promouvoir les économies d énergies et les énergies renouvelables Publics:

Plus en détail

Groupe ALIZON INDUSTRIE

Groupe ALIZON INDUSTRIE Groupe ALIZON INDUSTRIE COMMUNICATION SUR LE PROGRES (COP) dans le cadre de notre engagement au Pacte Mondial des Nations Unies «UN Global COMPACT» Janvier 2013 Document établi le 21/01/13 Page 1 sur 20

Plus en détail

Audits énergétiques. L efficacité énergétique dans les bâtiments

Audits énergétiques. L efficacité énergétique dans les bâtiments Audits énergétiques L efficacité énergétique dans les bâtiments Préambule Vos consommations énergétiques vous semblent trop élevées et vous souhaitez améliorer les performances énergétiques de votre bâtiment.

Plus en détail

MACIF. La Macif, histoire et valeurs. La Macif, en quelques chiffres BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management MUTUELLE

MACIF. La Macif, histoire et valeurs. La Macif, en quelques chiffres BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management MUTUELLE MUTUELLE MACIF Macif Nord-Pas de Calais B.P. 169 59029 Lille Cedex Site : www.macif.fr Directeur régional : Jean-Jacques Roy Contact : Jean Quéméré La Macif, histoire et valeurs Depuis 1960, la Macif est

Plus en détail

Dexia, le partenaire du développement

Dexia, le partenaire du développement Dexia, le partenaire du développement ensemble, à essentiel Dexia joue un rôle majeur dans le financement des équipements collectifs et des infrastructures, Dexia des secteurs de la santé et logement social,

Plus en détail

CHARTE DE RESPONSABILITé SOCIéTALE

CHARTE DE RESPONSABILITé SOCIéTALE CHARTE DE RESPONSABILITé SOCIéTALE notre CONTRIBUTION AU DéVELOPPEMEnt durable EUROSITES LE GROUPE Contact RSE : Bernard Feton Tél. : 01 80 60 35 35 7 rue de Liège 75009 Paris Fax : 01 80 60 35 01 www.eurosites.fr

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Présentation de Thierry DJAHEL, Schneider Electric Dans le cadre de la matinée technique IFPEB CSTB du 28 novembre 2012. 28/11/2012 1 En chiffres 35

Plus en détail

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 DE QUOI

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015 Professionnels de l alimentation 06.47.75.88.57 HQSA Consulting contact@hqsafrance.fr Numéro de déclaration de prestataire de formation : SIRET SIRET : 804 : 284 284 420

Plus en détail

Manuel de management intégré

Manuel de management intégré Manuel de management intégré Versions 1 2015 Manuel de management intégré ETT 04/2015 1 Préface Le manuel de management intégré se veut une présentation succincte de notre organisation. Cette organisation

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

RENCONTRE PERFORMANCE ENERGETIQUE

RENCONTRE PERFORMANCE ENERGETIQUE RENCONTRE PERFORMANCE ENERGETIQUE Agir sur les comportements Nantes - le 1 L agenda CHU 21 Comment s est il construit? A partir d actions engagées avant 2008: PDE, intervention au conseil d administration

Plus en détail

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE COOPERATIVE CREDIT COOPERATIF Crédit Coopératif NPdC 2 Bis, rue de Tenremonde BP 565 59023 LILLE Cedex Tél : 03 20 12 36 30 Fax : 03 20 30 77 66 Site : www.credit-cooperatif.fr Email : lille@coopanet.com

Plus en détail