Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Colloque FIL IDF CANADA / STELA"

Transcription

1 Colloque FIL IDF CANADA / STELA mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri, Directeur, Affaires environnementales et développement durable, Saputo

2 PLAN Saputo - Contexte Qu est-ce que la responsabilité sociale des entreprises? En quoi consiste le développement durable? Quelles sont les inquiétudes? Quelles sont les opportunités d affaires? Quelles sont les initiatives durables chez Saputo? Quelles sont les prochaines étapes?

3 Contexte chez Saputo Fondée en 1954 Entreprise dont le siège est au Québec et qui compte environ employés dans 54 usines à travers le monde Saputo est le 12 e plus important transformateur laitier au monde Le premier transformateur laitier au Canada Un des trois plus importants producteurs de fromages aux États-Unis Le troisième transformateur laitier en Argentine Le plus important fabricant de petits gâteaux au Canada.

4 Qu est-ce que la responsabilité sociale des entreprises?

5 Responsabilité sociale des entreprises Gouvernance d entreprise Éthique Imputabilité Philanthropie

6 En quoi consiste le développement durable?

7 Définition du développement durable Un mode de développement qui répond aux besoins de la génération d aujourd hui sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Commission Brundtland sur l'environnement et le développement, 1987

8 Pourquoi privilégier le développement durable? Gestion efficace des ressources naturelles : Faire PLUS avec moins Minimiser l empreinte environnementale : Eau, énergie, déchets, GES Gestion du risque : Acteurs + économie fondée sur la réduction du carbone Faire des produits de qualité ET éco-responsables : Durabilité comme valeur ajoutée dans les facteurs de sélection Triplement avantageux : Bon pour les gens, les profits et la planète

9 Quelles sont les inquiétudes?

10 Trois sources importantes d inquiétude Croissance de la population Taux de croissance> taux de renouvellement des ressources Ressources naturelles Eau, terre, animaux, atmosphère, combustibles fossiles Gaz à effets de serre CO 2, méthane, monoxyde d azote, etc;

11 QUELLES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES SONT ASSOCIÉES AU DÉVELOPPEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE ET DURABLE?

12 OPPORTUNITÉS D AFFAIRES Approche pro-active pour le contrôle des GES (e.g. plafonnement et échange, WCI) Innovation Progrès technologiques (e.g. lactosérum comme source de $$, pasteurisation UV, emballage intelligent) Réduction des coûts (e.g. mise à niveau de l équipement) Gestion du risque Avantage compétitif Efficacité opérationnelle Participation, main-d oeuvre, productive renom de la marque et image publique Relations avec les employés et le public Demandes des intervenants Détaillants, clients, consommateurs, investisseurs, actionnaires (e.g. GoodGuide,CDP)

13 QUELLES SONT LES INITIATIVES DE SAPUTO EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE?

14 Formation et sensibilisation 1- Formation visant à sensibiliser les employés d usines au développement durable 2- Programme à l échelle de l entreprise faisant la promotion des valeurs de durabilité et encouragement de la participation et des initiatives locales :

15 Bilans de durabilité On ne peut GÉRER que ce qu on MESURE. Rapports de mesure du développement durable Exploiter l information dans le but d améliorer la performance en matière de développement durable. 4 étapes BILANS À L EXTERNE BILANS À L INTERNE COMPARAISON MESURE

16 Rapports de mesure du progrès accompli

17 Utiliser l information pour décerner des PRIX, etc. Défi ENERGY STAR pour l industrie Encourage les compagnies à améliorer leur efficacité énergétique: 10 pour cent ou plus en 5 ans Réductions réalisées grâce de divers efforts: Mise à niveau de l équipement, modernisation de l éclairage, réparation des fuites et amélioration de l isolation, bonnes pratiques quotidiennes, capacité de production augmentée et/ou réduction de la consommation d énergie. Histoires de réussites partagées dans la compagnie Rétroaction positive de la part des employés Créée une compétition amicale Visibilité auprès de la haute direction

18 Utiliser l information pour récompenser par des PRIX etc.

19 Projets de développement durable À l aide des bilans, implanter des projets de durabilité pour diminuer la consommation de ressources naturelles Modifications aux chaudières Changement des compresseurs à air Éclairage Réutilisation de l eau Optimisation CIP Recyclage

20 Analyse du cycle de vie (ACV) Compilation et évaluation des intrants, extrants et impacts environnementaux potentiels d un produit tout au long de son cycle de vie. Outil pour comparer l impact environmental global des produits. Centrée sur l approche «du berceau à la tombe». 4 composantes principales : 1) Définition du but et de la portée; 2) Inventaire du cycle de vie; 3) Analyse d impact; 4) Analyse des améliorations.

21 Analyse du cycle de vie (suite) Pourquoi faire une ACV? Demandes internes Quantifier l empreinte en matière de carbone, d énergie, de déchets et d eau; Préciser les secteurs à améliorer (l efficacité énergétique et l équipement) tout au long de l ACV du produit; Développer et implanter des initiatives durables. Pourquoi faire une ACV? Demandes externes En prévision d une économie limitée en carbone; Croissance du besoin et de la demande pour les entreprises de réagir aux émissions de GES et diminution des ressources naturelles; Indice de durabilité des détaillants Transparence environnementale.

22 Analyse du cycle de vie (suite) Principales étapes de l ACV Cultures Transport Production laitière Consommateur /Fin de vie Transformation Détail Distribution Matériel d emballage

23 Empreinte environnementale de l industrie laitière Empreinte carbone Secteurs - Industrie laitière GES approx % empreinte Cultures (alimentation animale) 20 % Production laitière 60 % Materiel d emballage (ex.: contenants de plastique) 7 % Production/Transformation:(ex: Saputo cheese plant) 7 % Transport/Distribution (parc de camions) 3 % Détail/Consommateur 3 %

24 Quelles sont les prochaines étapes?

25 Prochaines étapes Se préparer à l étiquetage carbone de même qu au plafonnement et à l échange (Cap and Trade) : Exemples : dans une perspective marketing, étiqueter certains produits comme étant neutres en carbone ou «zéro carbone» au moyen de la compensation en carbone : en Californie, il y a un plafond ou une taxe sur les émissions de carbone commerce du carbone.

26 Prochaines étapes Amélioration continue : Evaluation de la mise en oeuvre de la certification ISO comme cadre de travail pour un système de gestion environnemental

27 Prochaines étapes Collaborer avec la chaîne d approvisionnement : Travailler avec les producteurs laitiers, les fournisseurs d emballage et d énergie, les organismes règlementaires, les ONG, etc., pour développer des initiatives et réduire l empreinte environmentale.

28 Prochaines étapes Développer des directives sur la responsabilité sociale des entreprises basées sur notre approche durable : «Fidèles à notre tradition, nous allons démontrer notre engagement envers nos partenaires et notre environnement en fournissant de façon responsable des produits innovants, nutritifs et salubres.»

29 Le mot de la fin Nous n héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l empruntons à nos enfants. - Proverbe autochtone

L approvisionnement responsable chez Bell Canada

L approvisionnement responsable chez Bell Canada L approvisionnement responsable chez Bell Canada francois.dalpe@bell.ca Chef divisionnaire adjoint - Responsabilité d entreprise et environnement, Bell Canada Réseau environnement, Sherbrooke le 21 octobre

Plus en détail

La COOP carbone. (en formation) Une initiative de l AQME

La COOP carbone. (en formation) Une initiative de l AQME La COOP carbone (en formation) Une initiative de l AQME 1 Introduction Le nouveau cadre règlementaire va favoriser les projets de réduction de GES au Québec; Malgré l absence d un cadre structuré, le marché

Plus en détail

POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des actions prises aujourd hui pour demain

POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des actions prises aujourd hui pour demain POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Des actions prises aujourd hui pour demain POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉAMBULE L Assemblée générale des Nations Unies constituait la Commission mondiale de l

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

Le chauffage aux granules de bois au Québec

Le chauffage aux granules de bois au Québec Le chauffage aux granules de bois au Québec Pierre-Olivier Morency, directeur Groupe granules, QWEB Colloque Agri-Énergie Shawinigan, 25 octobre 2012 Quebec Wood Export Bureau (QWEB) association d affaires

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015 ATTENTION : AVANT DE SIGNER LA LETTRE, MERCI DE BIEN VOULOIR LA LIRE JUSQU A LA FIN ET DE CLIQUER SUR LE LIEN ASSOCIE. FORUM D ACTION DES ENTREPRISES POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL

Plus en détail

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins Antonin Bouchard, ing., D.E.S.S. Directeur associé, exploitation & redéploiement 10 avril 2008 Colloque San-Tech Collaboration: M. Vincent Lacouline OBJECTIFS

Plus en détail

Domaines clés d expertise

Domaines clés d expertise Domaines clés d expertise Évaluation de l'impact sur l'environnement Évaluation de site Échantillonnage environnemental et travail analytique Durabilité Communications et gestion des liaisons avec des

Plus en détail

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Le secteur de la fabrication de matériel ferroviaire roulant rationalise

Plus en détail

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable Communiqué de presse - Mars 2013 Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable 2 «Par son métier, en lien direct avec le monde agricole, par ses

Plus en détail

Le cadre itératif de la recherche collaborative est une approche concertée qui fait grandement appel aux intervenants

Le cadre itératif de la recherche collaborative est une approche concertée qui fait grandement appel aux intervenants Contexte À mesure que la concurrence s intensifie à l échelle mondiale, l innovation en matière de logistique* pour les manufacturiers canadiens s étend du niveau de à la chaîne d approvisionnement. Pour

Plus en détail

Les indicateurs de développement durable de l industrie de l aluminium en Europe

Les indicateurs de développement durable de l industrie de l aluminium en Europe Les indicateurs de développement durable de l industrie de l aluminium en Europe Faits et chiffres clés 2012 Notre engagement pour une croissance durable Note au lecteur L Association européenne de l aluminium

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières»

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières» Position commune France Brésil «volatilité des prix et sécurité alimentaire» Le Brésil et la France considèrent que pour diminuer la volatilité des prix et améliorer la sécurité alimentaire, les actions

Plus en détail

Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire

Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire Préambule Les différentes CDEC (Corporations de développement économique communautaire) ont pour mission le développement

Plus en détail

L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande?

L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande? L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande? Présenté par Éric Le Couédic, ing., M.Sc.A. Directeur Démarches d accompagnement en efficacité énergétique Congrès

Plus en détail

Annexe. Questionnaire aux fournisseurs. 1. Général

Annexe. Questionnaire aux fournisseurs. 1. Général Annexe Questionnaire aux fournisseurs 1. Général 1.1 Type d organisation Coopérative Organisme à but non lucratif Mutuelle Organisation publique Entreprise privée non cotée en bourse Entreprise privée

Plus en détail

ENSEMBLE, PARTENAIRES D AFFAIRES POUR UNE FILIÈRE PORCINE AU SOMMET

ENSEMBLE, PARTENAIRES D AFFAIRES POUR UNE FILIÈRE PORCINE AU SOMMET ENSEMBLE, PARTENAIRES D AFFAIRES POUR UNE FILIÈRE PORCINE AU SOMMET UNE INITIATIVE DE LA FILIÈRE PORCINE QUÉBÉCOISE UN CONTEXTE PROPICE À L INVESTISSEMENT L es perspectives économiques entourant l industrie

Plus en détail

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Agriculture et industrie Consommations d énergie finale et émissions de GES Industrie : ¼ des consommations d énergie Plus de 30% si l on cumule

Plus en détail

Le développement durable 2010

Le développement durable 2010 Le développement durable 2010 Fédération internationale de laiterie (FIL-IDF Canada) mars 2010 Danone Inc. Canada Danone Plan Danone Danone au Canada Le développement durable Danone et le double-projet

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

Nouvelle Norme ISO 50001: Systèmes de management de l énergie. 26 e congrès de l AQME, 2 mai 2012

Nouvelle Norme ISO 50001: Systèmes de management de l énergie. 26 e congrès de l AQME, 2 mai 2012 Nouvelle Norme ISO 50001: Systèmes de management de l énergie 26 e congrès de l AQME, 2 mai 2012 1 AGENDA Un coup d œil sur ISO 50001 Mise en œuvre de la norme ISO 50001 Bénéfices des systèmes de gestion

Plus en détail

ÊTRE DISTRIBUÉE ET UTILISÉE QU À

ÊTRE DISTRIBUÉE ET UTILISÉE QU À ATTENTION! CETTE PRÉSENTATION NE POURRA ÊTRE DISTRIBUÉE ET UTILISÉE QU À L INTERNE DES ORGANISATIONS AYANT SUIVI LA FORMATION. LA CONSULTATION DE CET OUTIL N ÉQUIVAUT EN RIEN À UNE FORMATION EN BONNE ET

Plus en détail

ISO, normes de management et ISO 50001

ISO, normes de management et ISO 50001 ISO, normes de management et ISO 50001 Nicolas Fleury Directeur, Marketing, Communication et Information twitter.com/nicolasfleury linkedin.com/in/nfleury Rencontres de l'ocen Genève, 29 novembre 2013

Plus en détail

Proposition de valeur pour la réduction des émissions de CO 2. Petit déjeuner Supply Chain Verte 17 juin 2008

Proposition de valeur pour la réduction des émissions de CO 2. Petit déjeuner Supply Chain Verte 17 juin 2008 Proposition de valeur pour la réduction des émissions de CO 2 Petit déjeuner Supply Chain Verte 17 juin 2008 Supply Chain Verte: Pourquoi les entreprises doivent-elles agir? Réglementation et incitations

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE. Lire la suite

UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE. Lire la suite UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE Lire la suite MATIÈRES Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Au cours de la dernière décennie, l industrie solaire a connu un développement sans

Plus en détail

Développement durable: du concept à l action

Développement durable: du concept à l action RESPONSABILITÉ SOCIALE DES ENTREPRISES: EFFET DE MODE OU RÉEL FACTEUR DE SUCCÈS? PETIT-DÉJEUNER PME & START-UP, 18 FEVRIER 2011 Développement durable: du concept à l action Yves Loerincik, Quantis 1 Quantis

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

L Or Noir! Vérités et opportunités reliées au marché du carbone. Par : Monsieur Yves Legault Chef de l exploitation L2i-Solutions financières

L Or Noir! Vérités et opportunités reliées au marché du carbone. Par : Monsieur Yves Legault Chef de l exploitation L2i-Solutions financières L Or Noir! Vérités et opportunités reliées au marché du carbone Par : Monsieur Yves Legault Chef de l exploitation L2i-Solutions financières 31 janvier 2008 - BOMA Partie 1 : Les changements climatiques

Plus en détail

ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LA TRANSITION VERS L ÉCONOMIE VERTE

ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LA TRANSITION VERS L ÉCONOMIE VERTE ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LA TRANSITION VERS L ÉCONOMIE VERTE La transition écologique et énergétique est une nécessité pour les entreprises. Le réchauffement climatique affectera toutes les entreprises

Plus en détail

>I En savoir plus I Développement durable

>I En savoir plus I Développement durable g Qu est ce que c est? 1987 Rapport Brundtland Commission des Nations Unies sur l Environnement et le Développement «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Introduction Investi depuis de nombreuses années dans la réduction de l impact environnemental de ses activités, le groupe SPhere développe

Plus en détail

CA2, Systèmes d assurance et durabilité

CA2, Systèmes d assurance et durabilité CA2, Systèmes d assurance et durabilité Présenté aux Producteurs laitiers du Canada Pau Spooner, Division des politiques des Systèmes d'assurance et de l alimentation Ottawa, le 5 février 2014 Objet Présenter

Plus en détail

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe Sommaire Le dispositif Point Vert et vous Les fondamentaux de l éco-conception des emballages L accompagnement proposé par Adelphe Les pistes d actions et les expériences des entreprises Sommaire Le dispositif

Plus en détail

La démarche d accompagnement de l AQME vous aide à allier vos projets en efficacité énergétique avec les aides financières disponibles sur le marché

La démarche d accompagnement de l AQME vous aide à allier vos projets en efficacité énergétique avec les aides financières disponibles sur le marché La démarche d accompagnement de l AQME vous aide à allier vos projets en efficacité énergétique avec les aides financières disponibles sur le marché Présenté par Éric Le Couédic, AQME Congrès AQME Chicoutimi

Plus en détail

Production durable Pour une construction innovante. Hörmann se met au vert. Hörmann s engage pour notre environnement et notre avenir

Production durable Pour une construction innovante. Hörmann se met au vert. Hörmann s engage pour notre environnement et notre avenir Production durable Pour une construction innovante Hörmann se met au vert Hörmann s engage pour notre environnement et notre avenir Nous assumons notre responsabilité environnementale Perspectives En tant

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Contexte À mesure que la concurrence devient plus mondiale, l innovation passe du niveau entreprise-à-entreprise

Plus en détail

Le cluster d'entreprises CREER: partage d'expériences et amélioration des démarches d'innovation environnementale Dijon, le 13 décembre 2011

Le cluster d'entreprises CREER: partage d'expériences et amélioration des démarches d'innovation environnementale Dijon, le 13 décembre 2011 Le cluster d'entreprises CREER: partage d'expériences et amélioration des démarches d'innovation environnementale Dijon, le 13 décembre 2011 Sébastien Zinck Chef d équipe Eco-conception, Europe, Steelcase

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

Soutien du développement de l industrie écologique et de la production durable dans la rive sud de la Méditerranée Le programme de l ONUDI de

Soutien du développement de l industrie écologique et de la production durable dans la rive sud de la Méditerranée Le programme de l ONUDI de Soutien du développement de l industrie écologique et de la production durable dans la rive sud de la Méditerranée Le programme de l ONUDI de Transfert de technologie écologiquement rationnelle (TEST)

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS Pour conjuguer rendement et environnement COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS 2014 1. Introduction La présente vise à renouveler l engagement de National Écocrédit envers les dix principes établis dans le Pacte

Plus en détail

Programme d efficacité énergétique ArcelorMittal Mines Canada. Patrick Malenfant ing. Date : 23 février 2011

Programme d efficacité énergétique ArcelorMittal Mines Canada. Patrick Malenfant ing. Date : 23 février 2011 Programme d efficacité énergétique ArcelorMittal Mines Canada Par : Patrick Malenfant ing. Date : 23 février 2011 Sommaire Portrait énergétique d ArcelorMittal Mines Canada Contexte actuel d efficacité

Plus en détail

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 SOMMAIRE EDITORIAL P04 ENVIRONNEMENT P06 SOCIAL P08 - Le mot de bienvenue du président. - Émissions - Eau

Plus en détail

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France Z.I. Les Manteaux 14, rue Albert Berner F-89331 Saint-Julien-du-Sault Cedex www.berner.fr

Plus en détail

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre PLAN LOCAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA VILLE MONTRÉAL-EST Introduction 2013-2015 Le développement durable est, de nos jours, un concept très important qui permet à tout décideur de concilier les dimensions

Plus en détail

Le conseil en développement durable Un boom en voie de maturation?

Le conseil en développement durable Un boom en voie de maturation? Le conseil en Un boom en voie de maturation? Auteurs : Rodolphe Deborre Directeur Construction Positive Le 12 juin 2007 Je suis ou j étais un consultant en 2003-2006: SymbioseS Conseil opérationnel en

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande

Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande Après les technologies de l information et les biotechnologies, les énergies renouvelables sont la troisième matière de recherche gratifiée

Plus en détail

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 sommaire EDITORIAL P04 ENVIRONNEMENT P06 SOCIAL P08 - Le mot de bienvenue du président. - Émissions - Eau

Plus en détail

Opération collective 2014 123 M Energie

Opération collective 2014 123 M Energie Opération collective 2014 123 M Energie Candidature pour accompagner en collectif les entreprises du Limousin s engageant dans la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie ISO

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Roche Diagnostics France Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans

Plus en détail

Programme d ateliers. Tirez profit de l amélioration du profil environnemental de vos produits. Écoconception

Programme d ateliers. Tirez profit de l amélioration du profil environnemental de vos produits. Écoconception Des gens. Du savoir-faire. Des résultats. Programme d ateliers Écoconception Tirez profit de l amélioration du profil environnemental de vos produits Démarche d écoconception De plus en plus, les attentes

Plus en détail

NORMES ET LABELS DU DEVELOPPEMENT DURABLE Corinne DEL CERRO (AFNOR) 18 novembre 2013

NORMES ET LABELS DU DEVELOPPEMENT DURABLE Corinne DEL CERRO (AFNOR) 18 novembre 2013 NORMES ET LABELS DU DEVELOPPEMENT DURABLE Corinne DEL CERRO (AFNOR) 18 novembre 2013 Compte-rendu d'intervention Luc PIERSON www.tbs-education.fr 1 Présentation de l intervenante Corinne DEL CERRO travaille

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA www.canadahydro.ca info@canadahydro.ca Twitter @CanadaHydro 1. L HYDROÉLECTRICITÉ EST UNE ÉNERGIE PROPRE ET RENOUVELABLE. Une centrale

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

Question de mettre la balle au jeu

Question de mettre la balle au jeu 1 COMMENT FAIRE DES ACHATS VERTS SANS ÊTRE DANS LE ROUGE ET RIRE JAUNE JEAN LUSSIER, ing. Directeur des Services de l équipement Journée thématique AGPI - Achats Écoresponsables Question de mettre la balle

Plus en détail

«Construction de maisons bois : défis et opportunités»

«Construction de maisons bois : défis et opportunités» «Construction de maisons bois : défis et opportunités» Simon Rietbergen Banque mondiale NB Cette présentation ne représente pas nécessairement la position officielle de la Banque mondiale Constat secteur

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

LES CRÉDITS CARBONE, MEILLEURS AVANT JANVIER 2015 COHABITATION DU MARCHÉ VOLONTAIRE ET DU MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DU CARBONE

LES CRÉDITS CARBONE, MEILLEURS AVANT JANVIER 2015 COHABITATION DU MARCHÉ VOLONTAIRE ET DU MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DU CARBONE LES CRÉDITS CARBONE, MEILLEURS AVANT JANVIER 2015 COHABITATION DU MARCHÉ VOLONTAIRE ET DU MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DU CARBONE Gontran Bage Directeur- Développement durable et gestion des GES GES dans le secteur

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre de GAMBRO en France

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre de GAMBRO en France GAMBRO Industries ZI de 7, Avenue Lionel Terray 69 883 Cedex Bilan de gaz à effet de serre de GAMBRO en France Installations Classées pour la Protection de l'environnement Bilan Année 2011 (année de référence)

Plus en détail

La performance, de pair avec la conformité

La performance, de pair avec la conformité La performance, de pair avec la conformité NSF Enregistrements stratégiques internationaux Notre entreprise œuvre à la protection de votre entreprise. NSF Enregistrements stratégiques internationaux (NSF-ISR)

Plus en détail

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts Révolutionne la gestion des déchets et le secteur des carburants de transport, dans les communautés et à travers le monde De déchets à biocarburants et produits chimiques verts octobre 2011 Confidentiel

Plus en détail

Regional economic development. Développement économique régional

Regional economic development. Développement économique régional Regional economic development REDER Développement économique régional La vision du DER est de contribuer au développement socio économique des communautés qui nous accueillent, afin de soutenir leur croissance

Plus en détail

Colloque COMES 16.10.2012 Philippe Tuzzolino Directeur Environnement Groupe

Colloque COMES 16.10.2012 Philippe Tuzzolino Directeur Environnement Groupe Métaux stratégiques : L approche pour Orange Colloque COMES 16.10.2012 Philippe Tuzzolino Directeur Environnement Groupe Présentation du projet Porteurs Dirigé par Philippe Tuzzolino, QRSE avec Orange

Plus en détail

Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts

Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts Présentation: Audrey Bulidon Lyon, le 23 novembre 2011 Marchés publics et DD Etapes Définition des besoins Moyens et méthodes Obligation juridique de

Plus en détail

Programme de développement durable 2013-2017

Programme de développement durable 2013-2017 Programme de développement durable 2013-2017 SOMMAIRE 1. Engagement de la direction de Helvetia Environnement en faveur du développement durable 2. Introduction et cadre de la démarche 3. Code de conduite

Plus en détail

PROLONGATION DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

PROLONGATION DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 PROLONGATION DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 ILJ!I I Sociéte du Centre des congres dequebec ri ri ri ri I MISE EN CONTEXTE Le gouvernement du Québec a prolongé de deux ans la Stratégie

Plus en détail

méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement

méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement au-delà de l analyse du cycle de vie... L offre responsable, un levier de compétitivité Vous en êtes convaincus : une

Plus en détail

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001.

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. Décollez avec l ISO 50001 et BSI. Notre expertise peut transformer votre organisation. Depuis

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES LA GESTION RESPONSABLE D ÉVÉNEMENTS Le Bureau de normalisation du Québec a rendu publique, en juin 2010, une norme en gestion responsable d événements. La norme vient du besoin

Plus en détail

2012 Environmental Performance Report 1. rapport 2012 sur la performance environnementale

2012 Environmental Performance Report 1. rapport 2012 sur la performance environnementale 2012 Environmental Performance Report 1 rapport 2012 sur la performance environnementale Rapport 2012 sur la performance environnementale 1 Le ciment et le béton joueront un rôle important pour relever

Plus en détail

Développer un quartier durable Mode d emploi

Développer un quartier durable Mode d emploi Développer un quartier durable Mode d emploi Pensons à l avenir Programme : Notre responsabilité dans l évolution du climat Intérêts d une politique de réduction des émissions de CO2 Quartier durable :

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Communication on progress 2007 2008

Communication on progress 2007 2008 Communication on progress 2007 2008 NOVEA est leader de la course urgente en France. Le groupe a adhéré à Global Compact l an dernier pour promouvoir son implication dans la société actuelle en acceptant

Plus en détail

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001?

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Réduire le coût énergétique : outils et solutions pratiques AFQP 06 & CCI de Nice Côte d Azur le 13/01/2015 Théophile CARON - Chef de Projet

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

D ÉVALUATION D UN SI ÉCOLOGIQUEMENT RESPONSABLE?

D ÉVALUATION D UN SI ÉCOLOGIQUEMENT RESPONSABLE? Gildas Bondi Analyse et évaluation des Systèmes d Informations SI ET DÉVELOPPEMENT DURABLE QUELS PEUVENT ÊTRE LES CRITÈRES D ÉVALUATION D UN SI ÉCOLOGIQUEMENT RESPONSABLE? 1 Table des matières Introduction

Plus en détail

Écoconception d une PLV Fiche pratique

Écoconception d une PLV Fiche pratique Lorsqu une Mise en place PLV d un outil est de veille conçue, basé sur des les mots différents clés à sélectionner acteurs Eco-conception du : circuit doivent prendre en compte Rédaction plusieurs de recommandations

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE

L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 2 L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE... 3 RESPONSABILITÉ

Plus en détail

E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés.

E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés. E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés. 2 3 E.ON, une dimension internationale Un grand énergéticien privé Né en 2000, le groupe E.ON est devenu

Plus en détail

Forum de l innovation France Suisse!

Forum de l innovation France Suisse! Forum de l innovation France Suisse!! Nouveaux axes de développement, nouveaux marchés, nouveaux défis pour l innovation! 4 juin 2013! Marc FLORETTE! Directeur R&I! GDF SUEZ! SOMMAIRE 1) Présentation de

Plus en détail

L approche Casino en matière de développement durable?

L approche Casino en matière de développement durable? L approche Casino en matière de développement durable? 1 Les principaux enjeux pour Casino Optimiser la conception et la gestion des magasins (énergie, paysage, ) Environnement Maîtriser les impacts du

Plus en détail

ÉCO-CONCEPTION : RÉCONCILIER L ENVIRONNEMENT & L EMBALLAGE ISLEM YEZZA DIRECTEUR MARKETING DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES

ÉCO-CONCEPTION : RÉCONCILIER L ENVIRONNEMENT & L EMBALLAGE ISLEM YEZZA DIRECTEUR MARKETING DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ÉCO-CONCEPTION : RÉCONCILIER L ENVIRONNEMENT & L EMBALLAGE ISLEM YEZZA DIRECTEUR MARKETING DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES 2 EMBALLAGE: ENTRE MYTHE & VÉRITÉ 1. L emballage : Est-il le fléau de notre société

Plus en détail

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on?

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Consommation Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Depuis la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (adoptée en 1992), le monde industriel et économique a profondément

Plus en détail

Solutions Industries. Un partenaire pour accroître votre performance industrielle. www.cofelyservices-gdfsuez.net

Solutions Industries. Un partenaire pour accroître votre performance industrielle. www.cofelyservices-gdfsuez.net Solutions Industries Un partenaire pour accroître votre performance industrielle www.cofelyservices-gdfsuez.net Répondre aux défis des marchés industriels La mondialisation, la volatilité des tarifs énergétiques,

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Raison sociale : MAAF ASSURANCES SA Code NAF

Plus en détail

d Achat Responsable www.itsgroup.com

d Achat Responsable www.itsgroup.com Charte d Achat Responsable www.itsgroup.com Mot du Président Directeur Général du groupe N otre groupe a su mettre au profit de son organisation les bienfaits d une gouvernance d entreprise sociale et

Plus en détail

Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec

Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec Rencontre municipale de l énergie, le 5 avril 2013 Présenté par Siméon LeBlanc écoénergie sur l efficacité énergétique pour les bâtiments Division

Plus en détail

Principaux domaines d'expertise

Principaux domaines d'expertise Principaux domaines d'expertise Élaborer des stratégies, programmes, plans et indicateurs de durabilité Politiques, procédures et plans environnementaux et/ou de durabilité de la société Les règlements

Plus en détail

Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux. Le Réseau d échanges 25 septembre 2006

Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux. Le Réseau d échanges 25 septembre 2006 Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux Le Réseau d échanges 25 septembre 2006 1 PLAN Qu est-ce qu un système de gestion environnementale (SGE)?

Plus en détail