Exportation wallonne et certification ISO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exportation wallonne et certification ISO"

Transcription

1 Exportation wallonne et certification ISO Janvier

2 Contenu 1. Introduction Méthodologie d analyse Résultats chiffrés Au global Répartition par province Répartition par taille d entreprise Répartition par domaine d activité Conclusions

3 1. Introduction Afin de pouvoir assurer un suivi de la certification des Systèmes de Gestion par la Qualité en Wallonie, le Mouvement Wallon pour la Qualité (MWQ) a mis au point un Baromètre Qualité (BQ), outil de mesure, dont le contenu évolue au rythme de l encodage de données collectées régulièrement auprès d organismes de certification accrédités (www.mwq.be Onglet Baromètre Qualité). C est cet outil qui a permis d établir que quatre entreprises certifiées ISO 9001 figuraient parmi les six lauréats du «Grand Prix Wallonie à l Exportation 2014», organisé par l Agence Wallonne à l Exportation (AWEx). Constat qui a incité le MWQ à mener une étude plus approfondie du lien potentiel entre certification et exportation. A sa demande, le MWQ a eu accès à la base de données «entreprises» de l AWEx, afin de pouvoir croiser celle-ci avec le contenu du BQ, sur base d un bilan établi à fin septembre S agissant d exportation, l analyse a porté sur les normes internationales les plus répandues en matière de Systèmes de Gestion, à savoir l ISO 9001 pour la Qualité et l ISO pour l Environnement (respectivement et certificats au niveau mondial à fin Sources ISO). 2. Méthodologie d analyse Suivant en cela la méthodologie que le MWQ a mise sur pied pour dresser les bilans du contenu de son BQ, les entreprises certifiées sont paramétrées, afin de pouvoir les répartir : - par province, - par nombre d employés, - par statut juridique, - par domaine d activité. La base de données «entreprises» de l AWEx reprenant une rubrique forme juridique, le MWQ a pu répartir ces entreprises entre secteurs privé, public et associatif. Toutefois, seules les formes juridiques SA (sociétés anonymes et sociétés anonymes de droit privé) et SPRL (sociétés privées à responsabilité limitée) ont été retenues pour cette étude. 3

4 Dans la base de données AWEx, elles couvrent en effet, à elles seules, la quasi-totalité des entreprises privées, susceptibles de contribuer directement au chiffre d affaire à l exportation, l associatif et le public étant considérés ici comme jouant un rôle d incitant à l exportation. L exercice a alors consisté à comparer le contenu du BQ à celui de la base de données «entreprises» de l AWEx, pour extraire de cette dernière les SA et SPRL certifiées ISO et les paramétrer selon les quatre critères de répartition ci-dessus. Dans cet exercice, c est la norme ISO 9001 qui s est avérée être la plus souvent suivie, avec 94% de certifiées, dont 84% uniquement ISO 9001 et 10% simultanément ISO 9001 et ISO 14001, le solde de 6% représentant les certifiées uniquement ISO Résultats chiffrés 3.1. Au global En termes de SA/SPRL, et sur un ensemble de entreprises de 5 personnes ou plus que compte la base de données globale entreprises qu il utilise, le MWQ relève 781 certifiées ISO 9001/14001 au BQ, ce qui correspond à une proportion globale de 6,4%. D autre part, parmi les SA/SPRL que compte la base de données entreprises AWEx, le MWQ identifie 436 certifiées, ce qui correspond à une proportion de 7,2%, soit 12% de plus que pour les 6,4% du BQ. Cet écart de 12% se retrouve d ailleurs, lorsqu on raisonne en termes de pourcentages d entreprises AWEx versus BQ, soit 56% de certifiées (436 certifiées AWEx sur 781 BQ) pour 50% dans l ensemble (6.088 entreprises AWEx sur EuroDB) Répartition par province La base de données «entreprises» de l AWEx reprenant les codes postaux, la répartition par province a pu être réalisée non seulement sur les certifiées, mais aussi sur l ensemble des entreprises AWEx. Ce qui a permis de raisonner en termes de certifiées par rapport à l ensemble, opération qui n a malheureusement pas pu être reproduite pour les autres critères de répartition, les informations de taille d entreprise et de domaine d activité n étant pas reprises dans la base de données AWEx. 4

5 En ce qui concerne la répartition par province, on constate que la proportion de certifiées par rapport à l ensemble peut varier notoirement d une province à l autre, comme le montre le graphique ci-dessous. 10,0% Proportions de certifiées par rapport à l'ensemble SA et SPRL Total AWEx 436/6.088 Total BQ 781/ ,0% 6,0% 4,0% 2,0% 0,0% Brabant Liège Namur Hainaut Luxembourg Total AWEx 5,3% 9,0% 6,4% 7,6% 4,7% 7,2% BQ 6,5% 8,0% 4,7% 5,5% 6,0% 6,4% Avec 9%, la province de Liège présente le taux de certifiées le plus important par rapport à l ensemble SA/SPRL. Trois provinces laissent apparaître des proportions de certifiées plus importantes du côté AWEx, avec 13% en plus pour Liège (160 certifiées sur entreprises AWEx vs 322 certifiées sur entreprises BQ), 37% en plus pour Namur (50/776 vs 70/1.484) et Hainaut (137/1.814 vs 244/4.433). Brabant wallon (69/1.293 vs 115/1.773) et Luxembourg (20/426 vs 30/497), quant à eux, restent en deçà, avec respectivement 18% et 22% en moins. Positionnement relatif des provinces identique, en termes de proportions d entreprises AWEx vs BQ, comme le montre le graphique suivant. 5

6 100% 80% 60% 40% 20% 0% Entreprises (6.088) et certifiées (436) AWEx vs entreprises(12.219) et certifiées (781) BQ par province Brabant Liège Namur Hainaut Luxembourg Total Ensemble 73% 44% 52% 41% 86% 50% Certifiées 60% 50% 71% 56% 67% 56% Pourcentages variant de 50 à 71 % pour les certifiées BQ que l on retrouve en AWEx et fourchette plus large, de 41 à 86 %, pour les entreprises EuroDB présentes en AWEx Répartition par taille d entreprise Une fois paramétrées en fonction du nombre de personnes employées, les SA/SPRL certifiées, tant BQ que AWEx, peuvent être réparties en quatre classes, à savoir : - en grandes entreprises (200 personnes ou plus), - en moyennes (de 50 à 199 personnes), - en petites (de 10 à 49 personnes), - en très petites (9 personnes ou moins). Pour chacune de ces classes, il est alors possible de relever le rapport entre nombre de certifiées AWEx versus nombre de certifiées BQ. 6

7 436 certifiées AWEx vs 781 certifiées BQ, réparties par taille 80% 60% 40% 20% 0% Grandes 56/83 Moyennes 107/166 Petites 198/351 Très petites 75/181 Total 436/781 Certifiées 67% 64% 56% 41% 56% On constate que la proportion de certifiées du BQ, que l on retrouve en AWEx, croit avec la taille d entreprise, pour arriver à un niveau de l ordre de deux certifiées sur trois pour les moyennes et grandes entreprises. Cette proportion est cependant loin de rester négligeable pour les très petites entreprises Répartition par domaine d activité Les SA/SPRL certifiées sont réparties en cinq catégories, sur base d un regroupement par codes NACE de la Banque nationale de Belgique. Pour les besoins de l étude, ces catégories sont intitulées: - Industrie : reprenant agriculture, sylviculture, industrie extractive, industrie manufacturière et énergie. - Construction. - Commerce : reprenant commerce, Horeca, transport et communication. - Services : reprenant finance et assurance, immobilier, service administratif et de soutien aux entreprises. - Autres: reprenant administration publique, éducation, santé, social, environnement, organisations associatives, sport et culture, services aux personnes. Pour chacune de ces classes, il a de nouveau été procédé au relevé des rapports entre nombre de certifiées AWEx et nombre de certifiées BQ. 7

8 436 certifiées AWEx vs 781 certifiées BQ, réparties par activité 80% 60% 40% 20% 0% Industrie 213/301 Construction 45/97 Commerce 91/240 Services 77/125 Autres 10/18 Total 436/781 Certifiées 71% 46% 38% 62% 56% 56% Avec près de la moitié des certifiées AWEx (213 sur un total de 436), le groupe Industrie est celui dont le pourcentage AWEx vs BQ est le plus élevé. Il est suivi par les groupes Service et Autres. A noter que les populations de ce dernier groupe restent particulièrement faibles. 4. Conclusions Le but poursuivi par cet exercice était avant tout de synthétiser un certain nombre d informations, qui pourraient intéresser les instances concernées par le développement des exportations wallonnes. La piste suivie est la recherche d un lien potentiel entre l intérêt que peut manifester une entreprise à exporter et le fait qu elle détienne un certificat international pour son Système de Gestion par la Qualité. Lien exportation/certification qui est ici concrétisé et chiffré à partir du relevé, parmi les certifiées reprises par le Baromètre Qualité du MWQ, des entreprises qui figurent dans la base de données de l AWEx. Si, globalement, un peu plus d une certifiée sur deux du BQ se retrouve parmi les entreprises AWEx, l étude montre que ce rapport peut être voisin de sept sur dix pour les grandes entreprises ou pour le groupe Industrie. (Un travail complémentaire montre que la combinaison taille d entreprise et domaine d activité conduit à un rapport de l ordre de huit sur dix pour les grandes entreprises industrielles.) Par contre, il est intéressant de constater une présence générale bien établie des certifiées de moins de 50 personnes. Elles représentent 63% dans l ensemble des certifiées AWEx (273/436), chiffre à mettre en regard des 68% correspondants au niveau BQ (532/781). 8

9 Cette présence de la certification au sein de petites entités est un phénomène que le MWQ constate par ailleurs. En s inscrivant dans une démarche Qualité structurée, garante d une gestion interne plus efficace, le chef d entreprise, sollicité de toutes parts, peut mieux se libérer et consacrer plus de son temps à faire fructifier son entreprise. De plus, en faisant certifier son système de gestion selon une norme internationale, il peut, comme l a constaté l ISO dans une de ses enquêtes, «Concurrencer les plus grands sur pied d égalité» et «Ouvrir les marchés à l exportation de produits et services» (Extrait de «10 bonnes choses que les normes ISO peuvent faire pour les PME!»). Auteur : Pol Gustin - MWQ 9

Exportation wallonne et certification ISO

Exportation wallonne et certification ISO Exportation wallonne et certification ISO Janvier 2015 1 Contenu 1. Introduction... 3 2. Méthodologie d analyse... 3 3. Résultats chiffrés... 4 3.1. Au global... 4 3.2. Répartition par province... 4 3.3.

Plus en détail

M W Q O c t o b r e 2 0 1 0

M W Q O c t o b r e 2 0 1 0 Certification ISO 9001 Enquête «entrants» et «sortants» M W Q O c t o b r e 2 0 1 0 MWQ/MESURER/Enquêtes sur la certification/2010/iso 9001 1 1. Introduction Le document «Baromètre Qualité Bilan 2008»

Plus en détail

MWQ/Mesurer/ Baromètre Qualité/ Rapport : Les certifications ISO 9001 et ISO 14001 en Union Européenne/ Octobre 2009 1

MWQ/Mesurer/ Baromètre Qualité/ Rapport : Les certifications ISO 9001 et ISO 14001 en Union Européenne/ Octobre 2009 1 LES CERTIFICATIONS ISO 9001 ET 14001 EN UNION EUROPEENNE Via son «Baromètre Qualité», le MWQ s est donné pour mission d entre autres répertorier l ensemble privé, public et associatif des organismes wallons,

Plus en détail

sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d

sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d Faillites à Schaerbeek et démographie d des sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d locale de Schaerbeek Guichet d Economie d Locale de Schaerbeek Fondé par M. Etienne

Plus en détail

Notes méthodologiques

Notes méthodologiques Notes méthodologiques SUPERFICIE Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Direction générale Statistique et Information économique (SPF Economie / DGSIE), Statistiques Utilisation

Plus en détail

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Bruxelles, le 25 juin 2013 Le SPF Economie publie annuellement un baromètre global de la société de l information. Les résultats

Plus en détail

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 Rapport statistique des accidents du travail de 2006 1 Introduction La déclaration d accident du travail constitue le socle de la collecte des données relatives

Plus en détail

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits.

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits. COMMUNIQUE DE PRESSE 05 AOUT 2015 Bpifrance présente la 61 ème enquête de conjoncture dans les PME Un redressement des perspectives d activité des PME qui se poursuit, mais lentement et en ordre dispersé.

Plus en détail

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé Département Évaluation des Politiques Sociales Etude sur l équipement des TPE / PME en complémentaire santé Synthèse des résultats Léopold GILLES Pauline JAUNEAU Juillet 2012 1 Contexte et objectifs Dans

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

10 Inspection automobile

10 Inspection automobile 2 Services l Inspection automobile partie 10 Inspection automobile A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

BILAN 2014 DE LA CERTIFICATION QSE EN WALLONIE

BILAN 2014 DE LA CERTIFICATION QSE EN WALLONIE BILAN 2014 DE LA CERTIFICATION QSE EN WALLONIE Avril 2015 1 Contenu 0. Introduction... 3 1. Evolution générale de la certification Période 2003/2013... 3 2. Méthodologie d analyse des données du «Baromètre

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet *

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet * culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

Les emplois salariés vacants en Belgique

Les emplois salariés vacants en Belgique 1 Les emplois salariés vacants en Belgique Les emplois salariés vacants en Belgique 1. Les emplois salariés vacants dans le secteur marchand principalement En 2013, 2,6 % des emplois salariés étaient vacants

Plus en détail

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997 6.4.1. Introduction L importance des programmes de vaccination a été largement démontrée. Les questions n ont été posée qu aux personnes âgées de 15 ans et plus parce que la couverture vaccinale chez les

Plus en détail

La Belgique se numérise encore en 2010

La Belgique se numérise encore en 2010 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 23 février 2011 La Belgique se numérise encore en 2010 La révolution numérique ne cesse de gagner du terrain en Belgique :

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel 12 Location A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels les employés ressortissant à la CPNAE exercent

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 19 - Contacts : Flore-Aline Colmet Daâge / Guillaume Chevalier Septembre Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

ENQUETE SUR LES BESOINS INFORMATIQUES DES STRUCTURES DE L'ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

ENQUETE SUR LES BESOINS INFORMATIQUES DES STRUCTURES DE L'ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ENQUETE SUR LES BESOINS INFORMATIQUES DES STRUCTURES DE L'ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE URL d origine du document : http://talcod.net/?q=node/59 Juillet 2011 - version 1.0 Licence Creative Commons BY-SA

Plus en détail

PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015

PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015 L effort de formation des entreprises du secteur privé en 2013 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Statistiques structurelles sur les entreprises

Statistiques structurelles sur les entreprises 1 Statistiques structurelles sur les entreprises - Analyse Statistiques structurelles sur les entreprises Un aperçu de la structure de l'économie belge en 2011 et des possibilités offertes par cette source

Plus en détail

Projet AgroMed Quality. Partie 4. Études de cas des entreprises agroalimentaires

Projet AgroMed Quality. Partie 4. Études de cas des entreprises agroalimentaires Projet AgroMed Quality Partie Études de cas des entreprises agroalimentaires La présente section reprend la méthodologie et les résultats d une enquête effectuée auprès des entreprises agricoles et/ou

Plus en détail

7. DÉCHETS DE BUREAUX

7. DÉCHETS DE BUREAUX 1.Structure économique en RBC 7. DÉCHETS DE BUREAUX Le tissu des entreprises bruxelloises est constitué de 95% de PME. La classe de taille 1 (moins de 4 employés) est nettement dominante, ce sont donc

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 24 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 21 - Contact : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion & Stratégie d Entreprise flore-aline.colmet.daage@ifop.com

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin

Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin 1 ENQUETE ENTREPRISES ET TIC 2008 : TIC ET INNOVATION : LE CAS DES PME BRETONNES Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin Ces dix dernières années, la majorité des entreprises a massivement investi

Plus en détail

R a p p o r t 2 0 0 5-2 0 0 6

R a p p o r t 2 0 0 5-2 0 0 6 R a p p o r t 2 0 0 5-2 0 0 6 O b s e r v a t o i r e des filières de qualification de l enseignement technique et professionnel en alternance Secteur de l Industrie Technologique Technopass Centre de

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 18 - Mai 2013 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 401 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

1 - Salaires nets tous secteurs confondus

1 - Salaires nets tous secteurs confondus N 627 Résultats l enquête annuelle sur les s auprès s entreprises - Mai 2011 - L enquête annuelle sur les s auprès s entreprises, réalisée par voie postale par l ONS a donné les résultats présentés ci-ssous.

Plus en détail

1 Commerce automobile

1 Commerce automobile 1 Commerce automobile A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels les employés ressortissant à la CPNAE

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 12-16 janvier 2012 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 403 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel 9 Bureaux d étude A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels les employés ressortissant à la CPNAE

Plus en détail

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire»

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire» Une implantation forte de l Economie Sociale et Solidaire de part et d autre de la frontière. Forte de plus de 13 000 établissements et de plus de 200 000 emplois sur le territoire transfrontalier, l économie

Plus en détail

PROFIL DE LA PROVINCE

PROFIL DE LA PROVINCE PROFIL DE LA PROVINCE Économie de l Ontario en 2013 Produit intérieur brut (PIB) : 695,7 milliards de dollars PIB par habitant : 51 300 $ Population : 13,6 millions d habitants Exportations et importations

Plus en détail

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel la CPNAE en chiffres Fiches sectorielles 16 Nettoyage A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels les

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 22 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Secteur de l Information et de la communication

Secteur de l Information et de la communication 2011 Secteur de l Information et de la communication Observatoire de la Maison de l Emploi et de l Initiative Economique du Haut Val d Oise Evan Alterio Date de publication : 28/10/2011 Maison de l E mploi

Plus en détail

Note mensuelle de conjoncture wallonne

Note mensuelle de conjoncture wallonne Note mensuelle de conjoncture wallonne Août 2012 L IWEPS est un institut scientifique public d aide à la prise de décision à destination des pouvoirs publics. Par sa mission scientifique transversale,

Plus en détail

Analyse financière détaillée

Analyse financière détaillée Analyse financière détaillée L analyse financière détaillée réintègre le cadre comptable de la comptabilité générale. En particulier les hypothèses introduites dans l analyse sommaire sont levées. Cela

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée

COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée AEDIFICA Société anonyme Société immobilière réglementée publique de droit belge Siège social : Avenue Louise 331-333, 1050 Bruxelles Numéro d entreprise : 0877.248.501 (RPM Bruxelles) (la «Société») Accord

Plus en détail

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

Enquête de satisfaction et de suivi des bénéficiaires du Projet Emploi Jeune et Développement des compétences (PEJEDEC)

Enquête de satisfaction et de suivi des bénéficiaires du Projet Emploi Jeune et Développement des compétences (PEJEDEC) CONTEXTE & OBJECTIFS Enquête de satisfaction et de suivi des bénéficiaires du Projet Emploi Jeune et Développement des compétences (PEJEDEC) Rapport de synthèse Janvier 2015 Au sortir de deux décennies

Plus en détail

PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L effort de formation des entreprises du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

pour Baromètre sur le -Vague

pour Baromètre sur le -Vague pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME -Vague 11 - Septembre Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines

DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines Si vous êtes : une entreprise française, PME ou ETI filiale d aucun grand groupe Conditions de participation Alors vous pouvez concourir dans une

Plus en détail

Efforts comparables, influence sur les politiques

Efforts comparables, influence sur les politiques Les réseaux et les domaines de programme du CRDI Efforts comparables, influence sur les politiques Mars 2006 En 2006, le CRDI a procédé à une évaluation d envergure du soutien qu il a accordé aux réseaux

Plus en détail

1 Transport et expédition

1 Transport et expédition 1 Transport et expédition A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels les employés ressortissant à

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE

UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE 2015 UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE Activité : reprise modérée Emploi : contraction des effectifs Contrairement à leurs prévisions de novembre dernier, les PME de la région anticipent un développement

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 25 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Mai 2015 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A B C - L impact du contexte économique

Plus en détail

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Le salaire est une composante essentielle du contrat de travail. Dans les banques, les salaires sont en général négociés individuellement. Le fait de

Plus en détail

4.1.1. Participants 8 4.1.2. Annonces 8

4.1.1. Participants 8 4.1.2. Annonces 8 Sommaire 1. Introduction 2 2. Rechercher 2 3. Placement 3 3.1. Recherche par thème 4 3.2. Recherche étendue 5 3.3. Nouveaux participants 6 3.4. FAQ / Tuyaux 7 4. Affichage des résultats 8 4.1. Liste des

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

TOP PERSONNEL MANUEL. www.trendstop.be

TOP PERSONNEL MANUEL. www.trendstop.be TOP PERSONNEL MANUEL www.trendstop.be L outil Top Personnel Le Top Personnel vous permet de composer des listes de prospection sur la base des paramètres de votre choix ou de dresser des classements Top

Plus en détail

FORMASTAT 2007. * Section 2 du chapitre II du titre IV du livre V du Code du travail

FORMASTAT 2007. * Section 2 du chapitre II du titre IV du livre V du Code du travail rapport d analyse FORMASTAT 2007 Analyse quantitative de l activité de formation des entreprises bénéficiaires de l aide financière de l État en matière de formation professionnelle continue en 2007 I

Plus en détail

Niveau des clubs et site internet

Niveau des clubs et site internet Panorama des sites internet des clubs de volley français I/ Taux d utilisation du web par les clubs A/ Au niveau national Clubs ayant un site internet¹ Oui / Actifs 48% Non / Inactifs 52% Clubs ayant une

Plus en détail

Enquête trimestrielle auprès des entreprises sur leur accès au crédit en France

Enquête trimestrielle auprès des entreprises sur leur accès au crédit en France Enquête trimestrielle auprès des entreprises sur leur accès au crédit en France La Banque de France mène une enquête trimestrielle auprès des entreprises de l industrie, des services et du bâtiment sur

Plus en détail

LE CLASSEMENT DES QUASI-SOCIÉTÉS EN CORÉE

LE CLASSEMENT DES QUASI-SOCIÉTÉS EN CORÉE A usage officiel STD/NA(99)47 STD/NA(99)47 Or. Ang. A usage officiel Organisation de Coopération et de Développement Economiques OLIS : 26-Aug-1999 Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Informations sur le groupe de métiers Analyste de gestion (32115 ) Les métiers du groupe Contrôleur de gestion............................................

Plus en détail

UN REGAIN D OPTIMISME

UN REGAIN D OPTIMISME 2015 UN REGAIN D OPTIMISME Activité : reprise en pente douce Emploi : renforcement des effectifs Comme pressenti en novembre dernier, les chefs d entreprise de la région Rhône- Alpes anticipent un développement

Plus en détail

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Département Évaluation des Politiques Sociales Garanties et services : les attentes des et des entreprises Mars 2014 Synthèse des résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour

Plus en détail

Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens?

Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens? 4 pages de recherche Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens? Virginie Lethiais Dans un contexte où l innovation des entreprises est vue comme une «ardente obligation» afin de «gagner

Plus en détail

La présence syndicale au Québec en 2014

La présence syndicale au Québec en 2014 La présence syndicale au Québec en 2014 Alexis Labrosse Secrétariat du Travail Direction de l information sur le travail Mars 2015 1 Table des matières Introduction... 4 Les sources de données, la population

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME -Vague 8 - Le 20 janvier 2011 0 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE!

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! Le 5 mars 2014 A quelques jours de la Journée Internationale de la Femme, l Observatoire International de l Equilibre Hommes

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Méthodologie Ce Baromètre est mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie de Bourgogne,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 janvier 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 janvier 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 janvier 2012 2011 : PLUS DE FAILLITES, MOINS DE PERTES D EMPLOI En 2011, au total 10.224 entreprises ont fait faillite en Belgique, soit une hausse de 6,8% par rapport

Plus en détail

Tableau de bord du marché de l'emploi

Tableau de bord du marché de l'emploi Tableau de bord du marché de l'emploi Période de référence : 3 juin 2 3 juin 2 n 1 octobre 2 1. Les flux de main-d'œuvre salariée : nombre de et de fins de contrat Flux et création nette d'emplois + 118

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011 LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011 En collaboration avec le laboratoire ERUDITE de l Université Paris-Est Marne-la-vallée, sous la direction scientifique de Marc Ferracci

Plus en détail

Lycée Polyvalent Touchard Washington. Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques. Rapport de stage en entreprise

Lycée Polyvalent Touchard Washington. Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques. Rapport de stage en entreprise Lycée Polyvalent Touchard Washington Contenu du STS dossier Iris Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques Rapport de stage en entreprise Lycée Polyvalent Touchard/Washington

Plus en détail

Top 10 des fonctionnalités sur une page produit

Top 10 des fonctionnalités sur une page produit Top 10 des fonctionnalités sur une page produit une étude Sur un site e-commerce, c est notamment sur une fiche produit que se décide l acte d achat. Cette page importante va souvent permettre de convertir

Plus en détail

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007 PANORAMA de l Economie en Haute-Normandie J U I N 2 1 EDITO La Chambre Régionale de l Economie (CRES) de Haute- Normandie est heureuse de vous présenter ce premier Panorama de l Economie dans notre Région.

Plus en détail

Analyse détaillée des résultats de l enquête 2001 http://usages.awt.be

Analyse détaillée des résultats de l enquête 2001 http://usages.awt.be Usages TIC par les PME wallonnes Analyse détaillée des résultats de l enquête 2001 http://usages.awt.be Usages des TIC par les PME wallonnes Page 1 AWT avril 2002 Table des Matières Table des Matières...2

Plus en détail

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Yohan Baillieul* Lorsqu elles achètent des prestations de services, les administrations s adressent autant à des petites

Plus en détail

Fiche 04 COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES

Fiche 04 COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES La région de la Chaudière-Appalaches est reconnue pour la multitude de PME qu on retrouve sur son territoire. Dans le sondage mené par la CRÉ auprès d acteurs du développement de la région en janvier dernier,

Plus en détail

Activités financières et d'assurance

Activités financières et d'assurance Activités financières et d'assurance 9 déc. 2013 MDEIE HVO - APE : 9609Z - Siret : 498 183 920 000 12 Siège social - 36 rue Albert 1er 95260 Beaumont-sur-Oise Tel : 01.30.28.76.90 Fax : 01.30.28.76.92

Plus en détail

Le «mariage» homosexuel Les chiffres

Le «mariage» homosexuel Les chiffres Le «mariage» homosexuel Les chiffres Le présent article s appui sur l expérience de quatre pays proches de la France ayant légalisé le «mariage» homosexuel et pour lesquels nous disposons de données chiffrées.

Plus en détail

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel 6 Construction A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels les employés ressortissant à la CPNAE exercent

Plus en détail

Chiffres clés de l immobilier

Chiffres clés de l immobilier Direction générale Statistique et Information économique Numéro d entreprise: 0314.595.348 http://www.economie.fgov.be - http://www.statbel.fgov.be Chiffres clés de l immobilier Prix de l immobilier Au

Plus en détail

Emilien Suquet, suquet@automaths.com

Emilien Suquet, suquet@automaths.com STATISTIQUES Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Comment réagir face à un document statistique? Les deux graphiques ci-dessous représentent l évolution du taux de chômage en France sur les 1 mois de

Plus en détail

Baromètre Manpower des perspectives d emploi *

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * Sous embargo jusqu au 12 mars 00h01 Communiqué de presse Nanterre, le 12 mars 2013 Baromètre Manpower des perspectives d emploi * LES EMPLOYEURS FRANÇAIS S ATTENDENT À DES PERSPECTIVES D EMPLOI STABLES

Plus en détail

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle»

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Introduction Suite à l envoi du questionnaire «Clientèle», nous avons reçu un total de 588 réponses. Ce résultat nous semble tout à fait satisfaisant

Plus en détail

Mesurer l incidence de BDC sur ses clients

Mesurer l incidence de BDC sur ses clients Équipe de la Recherche et de l analyse économique de BDC Juillet 213 DANS CE RAPPORT Le présent rapport est fondé sur une analyse statistique réalisée par Statistique Canada visant à évaluer l incidence

Plus en détail

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Laure BERTHELEMY Mars 2013 L enquête : Le développement de l usage des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) au sein

Plus en détail

Analyse de données statistiques Centre de santé et de services sociaux de Québec-Nord

Analyse de données statistiques Centre de santé et de services sociaux de Québec-Nord Analyse de données statistiques Centre de santé et de services sociaux de Québec-Nord RÉSUMÉ& LeCentredesantéetdeServicesSociauxdeQuébec5Norddoitpériodiquementréévaluerses priorités d action et champs

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

GUIDE DU TABLEAU DE BORD Mise à jour le 26/06/13

GUIDE DU TABLEAU DE BORD Mise à jour le 26/06/13 GUIDE DU TABLEAU DE BORD Mise à jour le 26/06/13 INTRODUCTION Cette section du système Winfund permet à chaque représentant d obtenir plusieurs statistiques intéressantes pour effectuer une bonne gestion

Plus en détail

D A K A R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Dakar

D A K A R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Dakar D A K REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

Niveau de vie. Statistique fiscale des revenus

Niveau de vie. Statistique fiscale des revenus Niveau de vie Statistique fiscale des s La Direction générale Statistique et Information économique propose des informations statistiques impartiales. Les informations sont diffusées conformément à la

Plus en détail