La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES. Exercice 1 - sur 4 points

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES. Exercice 1 - sur 4 points"

Transcription

1 La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES Année scolaire Copyright c 004 J.- M. Boucart GNU Free Documentation Licence On veillera à détailler et à rédiger clairement les raisonnements, à soigner son écriture et sa présentation. Il en sera tenu largement compte. La calculette graphique est autorisée mais aucun document ni formulaire n est autorisé. Le sujet se compose de quatre eercices pour tous les candidats Énoncé Eercice - sur 4 points Au jeu télévisé de la fortune, le candidat, au téléphone, choisit et désigne deu boules parmi les 8 boules virtuelles qui lui sont présentées à l écran (chacune d elles est numérotée pour faciliter la désignation). Les boules choisies alors se retournent simultanément et une indication apparaît. Trois boules sont porteuses de l indication 000 AC, deu boules portent l indication 000 AC, une boule porte l indication AC, une boule porte le dessin d un trèfle à quatre feuilles et la boule restante porte le dessin d une tête grimaçante. La règle du jeu est la suivante : si les deu boules choisies portent des sommes, le candidat gagne ces sommes. si le candidat tombe sur le trèfle, et une boule portant une somme, il gagne le double de la somme indiquée. si le candidat tire la tête grimaçante parmi ses deu boules, il ne gagne rien. Dresser la liste des gains possibles pour un candidat et la loi de probabilité concernant ces gains (on utilisera un graphique, un tableau, ou un arbre pour présenter les méthodes de calcul et les résultats) Quelle est la probabilité d obtenir un gain supérieur à AC dans ce jeu? Quelle est celle de ne rien gagner?

2 Baccalauréat blanc Eercice - sur 7 points On considère la fonction f définie sur ] ; + [ par : f() = ln( + ). a) Calculer la limite de f en (à droite). Interpréter graphiquement le résultat. ln( + ) b) En admettant que lim = 0, calculer lim f().. Calculer f () et étudier les variations de f. Dresser le tableau de variation. Préciser la valeur eacte du maimum de f().. a) Montrer qu il eiste deu réels α et β tels que : α < 0 < β et f(α) = f(β) = 0 b) donner une valeur approchée à 0 près par défaut de α et β. c) en déduire le signe de f() sur ] ; + [. 4. Soit g la fonction définie sur ] ; + [ par : g() = ( + ) ln( + ) a) calculer g (). b) en déduire, l epression de la primitive F de f s annulant pour = 0. c) En admettant que lim F () = dresser le tableau de variation de F sur > l intervalle ] ; + [. D après le sujet du Bac ES Amérique du Nord - Juin 00 Eercice - Enseignement de spécialité - sur 5 points On considère la suite (u n ) définie par son premier terme u 0 = 5 et, pour tout entier naturel n par la relation de récurrence : où a désigne un nombre réel. u n+ = au n + 4 On pose v n = u n 6 pour tout entier naturel n.. Déterminer le réel a pour que la suite (v n ) soit une suite géométrique dont on déterminera le premier terme et la raison.. Calculer v n en fonction de n. La suite (v n ) est-elle convergente?. Déterminer la limite de la suite (u n ). 4. Calculer la somme S n = v 0 + v + v + + v n en fonction de n. Étudier la convergence de la suite de terme général S n. En déduire la limite de la suite ayant pour terme général la somme Σ n = u 0 + u + + u n. D après un eercice du Bac ES in TES Éditions Breal

3 Baccalauréat blanc Eercice - Candidats non spécialistes - sur 5 points La courbe (C) est la représentation graphique d une fonction f définie et dérivable sur [ ; ] dans un repère orthogonal (O ; i, j). La courbe (C) vérifie les quatre conditions suivantes : elle passe par l origine O du repère et par le point A( ; 9) ; elle admet au point B d abscisse une tangente horizontale et elle admet la droite (OA) pour tangente en O. A j O i B Fig. Courbe (C) représentative de f. Quel est le coefficient directeur de la droite (OA)? j O i Schéma j O i j O i Schéma Schéma

4 Baccalauréat blanc 4. L un des trois schémas numérotés, et est la représentation graphique de la fonction dérivée f de la fonction f. Indiquer le numéro de cette figure en précisant les raisons de votre choi.. On suppose que f est définie sur [ ; ] par : où a, b, c, et d sont des réels. f() = a + b + c + d a) Montrer en utilisant les quatre conditions de départ que : a =, b =, c =, d = 0 b) On désigne par f la fonction dérivée de la fonction f. Factoriser f () et en déduire le sens de variation de la fonction f sur [ ; ]. D après le sujet du Bac ES Polynésie - Juin 00 Eercice 4 - sur 4 points. L équation + b + c = 0 dans laquelle est une variable réelle, (b et c sont des réels inconnus) admet deu solutions et, telles que <. En déduire l eactitude ou l ineactitude des affirmations ci dessous. Une bonne réponse apporte des points, une mauvaises réponse en retire. Si la note globale est inférieure à 0 elle sera ramenée à 0. L absence de réponse ne retire ni n apporte de point. Il n est pas demandé de justifier les réponses : on se contentera d écrire : Affirmation n o... : VRAI ou Affirmation n o... : FAUX N o Affirmation Si < 0 <, le signe de +b+c sur l intervalle ] ; 0[, est indiqué par le tableau : 0 0 ln( + b + c) est défini sur [ ; ]. Sur ] ; [ on peut écrire : ln( + b + c) = ln[ ( )] + ln( ).. a) Résoudre l équation : ] ; [, ln( ) + ln( ) = 0 b) Résoudre l inéquation : ] ; [, ln( ) + ln( ) >

5 Baccalauréat blanc 5 Corrigé Eercice Considérons, dans un premier temps, qu un résultat est constitué par deu boules virtuelles que choisit le candidat, indépendemment des indications qu elles portent. On considère que toutes les paires de boules ont la même probabilité d être choisies. Considérons également que l ordre dans lequel le candidat choisit ses boules n a aucune importance dans l application de règles du jeu. Pour dresser la liste complète des résultats possibles on s aidera d un tableau dans lequel chaque boule est désignée par son numéro. Ces résultats constituent l univers des possibles Ω {,} {,} {,4} {,5} {,6} {,7} {,8} {,} {,4} {,5} {,6} {,7} {,8} {,4} {,5} {,6} {,7} {,8} 4 {4,5} {4,6} {4,7} {4,8} 5 {5,6} {5,7} {5,8} 6 {6,7} {6,8} 7 {7,8} 8 On dénombre donc 8 résultats équiprobables (les cases vides correspondent à des résultats impossibles ou à des résultats déjà indiqués mais écrits dans un ordre différent). Dans un deuième temps, faisons figurer dans ce tableau, les inscriptions portées sur les boules, et les sommes gagnées dans le respect de la règle du jeu Ainsi, l événement : E 4000 = { {, 4}, {, 5}, {, 4}, {, 5}, {, 4}, {, 5} } est l ensemble des résultats qui conduisent le joueur à gagner AC. Sa probabilité est la somme des probabilités des résultats élémentaires ou, ce qui revient au même puisque

6 Baccalauréat blanc 6 les résultats sont équiprobables : P (E 4000 ) = Card(E 4000) Card(Ω) = 6 8 = 4 On peut ainsi dresser la loi de probabilité des gains à ce jeu, en considérant l ensemble des gains possibles, Ω G, nouvel univers probabiliste : Gains Probabilité ,5 0, 0, 0, 0, 0,07 0,04 La probabilité de ne rien gagner à ce jeu est donc 0,. Celle de gagner plus de AC est la probabilité de l événement : E >0 000 = { 000, 000, 0 000} On l obtient en ajoutant les probabilité des résultats élémentaires qui le constituent : P (E >0 000 ) = = 4 0, Eercice Question Selon les propriétés des limites de sommes et de fonctions composées : } lim ( + ) = 0 donc lim ln( + ) = ln() = d où lim 0 et lim ( + 5) = 7 lim f() = Ce résultat montre que la représentation graphique de la fonction f, dans un repère orthogonal, admet une asymptote verticale d abscisse. D autre part, pour tout réel de l intervalle ] ; + [ distinct de 0, on peut écrire : ( f() = ln ( + ) = + 5 ) ln( + ) + Sachant que lim ln( + ) = 0 (admis), et que lim = 0, on a :

7 Baccalauréat blanc 7 lim et ( ) ln( + ) = 0 ( + 5 ) = lim donc ( lim + 5 ) ln( + ) + = Comme d autre part limites d un produit : lim = +, nous pouvons conclure, selon les propriétés des lim f() = Question Soit u la fonction, définie sur ] ; + [ par : u() = +. Soit v la fonction, définie sur ] ; + [ par : v() = + 5. On a f = v + ln u et par conséquent, f = v + u u Pour tout réel de l intervalle de définition, on a donc : f () = + + = + + Pour étudier le signe de f () sur ] ; + [, étudions le signe de son numérateur et celui de son dénominateur, d abord sur R : + = 0 équivaut à = + > 0 équivaut à > + < 0 équivaut à < Donc le signe de + se résume à : = 0 équivaut à = + > 0 équivaut à > + < 0 équivaut à < Donc le signe de + se résume à : + 0 Sur l intervalle ] ; + [ on a donc : f () 0

8 Baccalauréat blanc 8 La fonction f est donc strictement croissante sur ] ; [, strictement décroissante sur ] ; + [. Elle admet une image maimale pour la valeur : f ( ) = ( ) ( ) + ln = 4 + ln 5, Ces résultats, avec ceu de la question, sont regroupés dans le tableau de variations ci-dessous : + f 4 + ln( ) Question Calculons : f ( + e ) = ( + e ) ln (e ) = 7 e 9 = ( + e ) f(0) = 5 + ln() = 5 On constate que le réel + e a une image négative alors que 0 a une image positive. Comme la fonction f est continue (puisqu elle est dérivable), elle ne peut passer d une image négative à une image positive sans avoir une image nulle. Il eiste donc au moins un réel, noté α, dans l intervalle ] + e ; 0[, tel que f(α) = 0. Comme ( + e ) et 0 appartiennent à ] ; [, α appartient aussi à cet intervalle. De plus, on a démontré que f est strictement croissante sur l intervalle ], [. Il n est donc pas possible que sur cet intervalle deu réels distincts aient la même image. Cela montre qu un seul réel de cet intervalle a pour image 0. Conclusion : Il eiste un et un seul réel de l intervalle ], [ ayant pour image 0. Ce réel, noté α est inférieur à 0. De même, calculons : f() = + ln () = ( + ln()) f(e ) = (e ) ln(e ) = e = (e 8) = (e )(e + e + 4) On constate que a une image positive et e a une image négative. Comme précédement, on en déduit (dans l ordre) : Dans ces calculs, on a pris des valeurs qui permettent de se passer de calculette (qui peut ne pas être autorisée à l eamen). On aurait pu prendre des réels décimau pour réaliser les mêmes calculs, et aboutir au même conclusioons à condition d utiliser la calculette. On aurait pu aussi utiliser les limites trouvées plus haut. On utilise ici l identité : a b = (a b)(a + ab + b )

9 Baccalauréat blanc 9 qu il eiste au moins un réel β de [ ; e ] ayant une image nulle puisque f est continue. que ce réel appartient à l intervalle ] ; + [. que c est le seul de l intervalle ] ; + [ à avoir une image nulle puisque sur cet intervalle f est décroissante. qu il est supérieur à 0. Conclusion : Il eiste un et un seul réel de l intervalle ] ; + [ ayant pour image 0. Ce réel, noté β est supérieur à 0. Approimations : La calculette indique : f( 0, 9) = 0, 07 f( 0, 89) = 0, 588 On en conclut : que α < 0, 89 car le contraire (α 0, 89) entrainerait, avec la croissance de f, f(α) f( 0.89), c est à dire 0 0, 588. que α > 0, 9 car le contraire (α 0, 9) entrainerait, avec la croissance de f, f(α) f( 0.9), c est à dire 0 0, 07. On a donc : α ] 0, 9 ; 0, 89[ et par conséquent 0, 9 est une valeur approchée de α à 0 près, par défaut. De même, la calculette donne : f(5, 4) = 0, 94 f(5, 5) = 0, 00 On en conclut que β > 5, 4 et β < 5.5. En effet, avec la décroissance de f, les propositions contraires conduisent à l absurde. Le réel 5, 4 est donc une approimation de β à 0 près, par défaut. Signe de f() On a vu que f est croissante sur ] ; [. Elle conserve donc l ordre, ce qui signifie que : si α < <, alors f(α) < f() et donc 0 < f() si < < α, alors f() < f(α) et donc f() < 0 Résumons par un tableau : α f() 0 On a vu également que f est décroissante sur ] ; + [. Elle change donc l ordre :

10 Baccalauréat blanc 0 si < < β alors f() > f(β) et donc f() > 0 si β < alors f(β) > f() et donc 0 > f() d où le tableau : β + f() 0 Le signe de f() sur l ensemble de définition de f est donc indiqué par le tableau : α β + f() 0 0 Question 4 Dérivée de g Soit Id la fonction définie sur ] ; + [ par : Id() =. En reprenant la fonction u définie dans la question, on a : g = u ln u Id La dérivée de ln u est u donc, selon les propriétés de dérivation des produits et des u sommes : g = u ln u + u u u Id = u ln u + u + Id On en déduit : g () = ln ( + ) + = ln ( + ) Primitive de f Puisque g () = ln ( + ), on peut conclure que g est une primitive de la fonction ln ( + ). En conséquence, les primitives de la fonction f sont de la forme : F : g() + K K étant une constante réelle On a alors : F () = ( + ) ln( + ) + K = + + ( + ) ln( + ) + K Dans ces conditions, F (0) = K et, pour que F s annule en 0, il suffit de prendre K = 0. La primitive F 0 de f qui s annule pour = 0 est donc définie sur l intervalle ] ; + [ par : F 0 : + + ( + ) ln( + )

11 Baccalauréat blanc Tableau de variation de F La dérivée de la fonction F est connue : c est f. Le signe de cette dérivée a été déterminé dans la question 4. Le sens des variations de F s en déduisent. La limite de F au voisinage de est, par hypothèse,. Calculons les images etremales et la limite de F à l infini. F (α) = α + α + α(α + ) ln(α + ), F (β) = β + β + β(β + ) ln(β + ) 7, Pour tout réel non nul de l intervalle ] ; + [, on peut écrire : On sait (admis) que Comme lim ( + ( F () = + ( + ) ln( + ) + lim ) lim Finalement,il apparaît que ( = + ( + ) + ( = = [ + + ( + ln( + ) = 0. =, et que lim [ + + ( + lim F () =. ) ) ln( + ) ) ln( + ) ) ] ln( + ) ( + ) =, on a : ) ] ln( + ) = Tous les éléments permettant d établir le tableau de variation de F sont établis. α β + F (β) F F (α)

12 Baccalauréat blanc Eercice - Enseignement de spécialité Question Pour que la suite (v n ) soit géométrique, il faut et il suffit qu il eiste un réel r (la raison) tel que pour tout entier n on ait : v n+ = rv n Cette condition peut s eprimer, compte tenu de la définition de la suite (v n ) : u n + 6 = r(u n 6) On peut aussi l eprimer en utilisant la relation de récurrence qui définit u n : au n = r(u n 6) au n ru n = 6r (a r)u n = 6r Cette dernière condition, ne peut être vérifiée, indépendemment de l entier n, et donc indépendemment de u n, que dans l un ou l autre de ces cas : On en déduit alors { a r = 0 6r = 0 r = a = La suite (v n ) est alors une suite géométrique de raison et de premier terme. { a r 0 u n = 6r a r Dans ce cas, la suite (u n ) sera constante et chaque terme sera 5. Comme v n = u n 6, la suite (v n ) sera également constante et chaque terme sera. (v n ) sera donc une suite géométrique de raison et de premier terme. C est un cas très particulier! D après l égalité : u n = 6r a r en prenant u n = 5 et r =, on obtient : a = 5 Question Dans la suite de l eercice, nous éliminerons le cas où la suite (v n ) est constante, les réponses étant alors évidentes.

13 Baccalauréat blanc ( ) n Le terme général de la suite (v n ) est : v n = puisque le terme général (de rang n) d une suite géométrique de premier terme p et de raison r est pr n. La raison étant comprise entre 0 et cette suite géométrique converge vers 0. Question D après la définition du terme général de la suite (v n ), on peut écrire : u n = v n + 6 En utilisant le résultat de la question précédente, on en déduit : ( ) n u n = + 6 La suite (v n ) convergeant vers 0, la suite (u n ) converge vers 6. Question 4 Comme la suite (v n ) est géométrique, de raison et de premier terme, la somme S n est connue : S n = ( ) ( )n+ = ( ) ( )n+ = ( ) ] n+ [ = + ( ) n La suite géométrique de terme initial et de raison converge vers 0, donc la suite (S n ) converge vers. Pour tout entier n, on a : Σ n = u 0 + u + + u n Comme par définition u n = v n + 6, on peut eprimer Σ n en fonction des termes de la suite (v n ) : Σ n = v v v v n + 6 = v 0 + v + v + + v n + (n + ) 6 = S n + 6(n + ) = S n + 6n + 6 La suite (S n ) converge vers 0 mais 6n + 6 ne peut être majoré. La suite (Σ n ) diverge donc vers l infini.

14 Baccalauréat blanc 4 Eercice - non spécialistes Question Les points M et N ayant pour coordonnées respectives M directeur de la droite (MN) est : Le coefficient de (OA) est donc : m = y = y M y N M N m = = M y M et N N y N, le coefficient Question Selon sa représentation graphique, la fonction f est croissante sur [ ; ]. En particulier, elle est croissante sur [ ;, 5]. Sa dérivée f est donc positive sur cet intervalle. Cela eclut le schéma, puisque sur l intervalle [ ;, 5], la fonction représentée donne des images négatives. Selon le résultat de la question, le coefficient directeur de (OA) (tangente en A à la courbe (C)), est. Le nombre dérivé de f en 0 est donc, ce qui s écrit : f (0) =. Cela eclut le schéma, puisque pour la valeur 0, la fonction représentée donne pour image. Par élimination, c est donc le schéma qui représente la fonction f. Question La fonction f étant de la forme f : a + b + c + d, sa dérivée f est de la forme f : a + b + c. Traduisons les conditions données : Condition de départ Traduction Epression algébrique O (C) f(0) = 0 d = 0 A (C) f( ) = 9 8a + 7b c = 9 Tangente horizontale en B f () = 0 a + b = 0 (OA) est tangente en O f (0) = (question ) c = Nous disposons donc de quatre égalités impliquant les réels a, b, c et d :

15 Baccalauréat blanc 5 d = 0 () 8a + 7b c + d = 9 () a + b + c = 0 () c = (4) De (4), () et (), on déduit : 8a + 7b + 9 = 9 et donc, en ajoutant 9 puis en divisant les deu membres par 7 : a + b = 0 (5) Par ailleurs, les égalités () et (4) entrainent : a + b = (6) et donc, en ajoutant membre à membre (5) et (6), on obtient : b = dont on tire : b = (7) Avec (5) et (7), on obtient : d où l on tire : a + = a = (8) Les égalités (), (4), (7) et (8) constituent le résultat attendu. Nous avons donc : f() = + et f () =. Le polynome a pour discriminant 6, il a donc deu racines et ; il se factorise sous la forme : f () = ( + )( + ) L étude du signe de ce produit sur R, permet de trouver le signe de f () et les variations de f sur l intervalle [ ; ] : (+)( ) 0 0 On pourrait utiliser les propriétés concernant le signe d un polynôme du second degré, mais nous préférons suivre la demande de l énoncé.

16 Baccalauréat blanc 6 f () f 5 9 Eercice 4 Q.C.M. Affirmation n o : VRAIE Le polynôme du second degré est du signe du coefficient de sauf pour les valeurs de la variable comprises entre les racines (et pour les racines). Affirmation n o : FAUSSE Pour les valeurs et, le polynôme +b+c s annule et par conséquent, ln( + b + c) n est pas défini. Affirmation n o : FAUSSE Sur l intervalle ] ; [, le poslynôme + b + c est positif. Par contre, est négatif puisque est supérieur à tous les réels de l intervalle. L écriture ln( ) n a donc pas de sens. Équation est positif lorsque ] ; + [. est positif lorsque ] ; [. Sur l intervalle ] ; [, et sont donc tous les deu positifs, ce qui permet au epressions ln( ) et ln( ) d être des réels définis. Les équations suivantes sont équivalentes : ln( ) + ln( ) = 0 ln[( )( )] = 0 car ln(ab) = ln(a) + ln(b) lorsque a R + et b R + ( )( ) = car seul ln() = = + 7 = 0 Le polynôme du second degré + 7 a pour discriminant. Il admet donc, dans R deu racines : = 7 6, 76 et = , 56 Dans l intervalle ] ; [ les équations ont donc une seule solution : 7 6 Inéquation Comme l équation précédente, et pour les mêmes raisons, l inéquation proposée a bien du sens sur l intervalle ] ; [. Sur cet intervalle, elle est équivalente au inéquations

17 Baccalauréat blanc 7 suivantes : ln[( )( )] > car ln(ab) = ln(a) + ln(b) lorsque a R + et b R + ln[( )( )] > ln(e) car ln(e) = + 7 > e car la fonction logarithme est croissante + 7 e > 0 Le polynôme du second degré + 7 e a pour discriminant : = 49 ( + e) 7, 6 Il n admet donc dans R aucune racine et est négatif pour toute valeur de. Sur ] ; [ les inéquations n ont donc pas de solution. Vous êtes autorisé(e) à copier, distribuer et/ou modifier ce document selon les termes de la licence GNU Free Documentation License Version. ou ultérieure, publiée par la Free Software Foundation. Le source LATEX, ainsi que des copies au format pdf, ps, et html de ce document sont accessibles sur le site classe.maisondecole.net. La version originale de la licence, accompagnée d une traduction en français, est également disponible sur ce site.

Devoir surveillé n 1 : correction

Devoir surveillé n 1 : correction E1A-E1B 013-01 Devoir surveillé n 1 : correction Samedi 8 septembre Durée : 3 heures. La calculatrice est interdite. On attachera une grande importance à la qualité de la rédaction. Les questions du début

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. Terminales ES (Spécialité)

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. Terminales ES (Spécialité) BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES Terminales ES (Spécialité) Vendredi 7 février 0 8h - h coefficient : 7 Les calculatrices sont autorisées Le sujet est composé de exercices indépendants. Le candidat

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

TS - Cours sur le logarithme népérien

TS - Cours sur le logarithme népérien Lcée Europole - R. Vidonne 1 TS - Cours sur le logarithme népérien Fonction carrée et racine carrée Considérons les fonctions f : R + R + g : R + R + 2 Dans un repère orthonormal, les courbes C f et C

Plus en détail

TS. 2012/2013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 20/11/12

TS. 2012/2013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 20/11/12 TS. 01/013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 0/11/1 Exercice 1 : ( 6,5 pts) Première partie : Démonstration à rédiger { Démontrer que si ( ) et (v n ) sont deux suites telles

Plus en détail

EXERCICES. Exercice 3 : Soit f la fonction définie sur ]0; + [ par f (x) = 1 5 ln(x). 1. Déterminer les limites suivantes : lim f (x) et lim f (x)

EXERCICES. Exercice 3 : Soit f la fonction définie sur ]0; + [ par f (x) = 1 5 ln(x). 1. Déterminer les limites suivantes : lim f (x) et lim f (x) EXERCICES LN Eercice : Soit f la fonction définie sur ]0;+ [ par f ()=+ ln(). On note C sa courbe représentative dans un repère orthogonal.. a. Calculer f () b. Déterminer l équation de la tangente T à

Plus en détail

Second degré : Résumé de cours et méthodes

Second degré : Résumé de cours et méthodes Second degré : Résumé de cours et méthodes 1 Définitions : DÉFINITIN n appelle trinôme du second degré toute fonction f définie sur R par f () = a + b + c (a,b et c réels avec a 0). Remarque : Par abus

Plus en détail

MATHEMATIQUES ECE 1 NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR

MATHEMATIQUES ECE 1 NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR MATHEMATIQUES ECE NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR CALCULS NUMERIQUES Fractions, puissances, racines carrées, résolution d équations et inéquations GENERALITES SUR LES FONCTIONS ) Nombre dérivé d

Plus en détail

3. La suite ( un)a pour terme général un

3. La suite ( un)a pour terme général un NOM : Terminale ES Devoir n vendredi 9 octobre 0 Eercice : sur.5 points Des questions indépendantes. Résoudre l équation ² + 4 = 0. Calculer la dérivée de f dans chacun des cas suivants : a) f ( ) 4 8

Plus en détail

Exercice 1 - Enseignement de spécialité - 5pts. u 0 = 7 et u n+1 = 2u n v n = u n 2. u n =

Exercice 1 - Enseignement de spécialité - 5pts. u 0 = 7 et u n+1 = 2u n v n = u n 2. u n = La maison Ecole d ' Devoir de type bac n o 4 Classe de terminale ES Variations, limites, continuité, asymptotes, fonction logarithme, suites... Copyright c 2004 J.- M. Boucart GNU Free Documentation Licence

Plus en détail

+ 1. Qu est ce que cela donne pour notre calcul de 1,01? On pose x = 1,01 donc f (x) 1 + 1 0,01

+ 1. Qu est ce que cela donne pour notre calcul de 1,01? On pose x = 1,01 donc f (x) 1 + 1 0,01 Eo7 Dérivée d une fonction Vidéo partie. Définition Vidéo partie. Calculs Vidéo partie 3. Etremum local, théorème de Rolle Vidéo partie 4. Théorème des accroissements finis Eercices Fonctions dérivables

Plus en détail

Développements limités, équivalents et calculs de limites

Développements limités, équivalents et calculs de limites Développements ités, équivalents et calculs de ites Eercice. Déterminer le développement ité en 0 à l ordre n des fonctions suivantes :. f() e (+) 3 n. g() sin() +ln(+) n 3 3. h() e sh() n 4. i() sin(

Plus en détail

Fonctions de référence Variation des fonctions associées

Fonctions de référence Variation des fonctions associées DERNIÈRE IMPRESSION LE 9 juin 05 à 8:33 Fonctions de référence Variation des fonctions associées Table des matières Fonction numérique. Définition.................................. Ensemble de définition...........................3

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 Le sujet est numéroté de 1 à 5. L annexe 1 est à rendre avec la copie. L exercice Vrai-Faux est

Plus en détail

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats)

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) On cherche à modéliser de deux façons différentes l évolution du nombre, exprimé en millions, de foyers français possédant un téléviseur à écran plat

Plus en détail

O, i, ) ln x. (ln x)2

O, i, ) ln x. (ln x)2 EXERCICE 5 points Commun à tous les candidats Le plan complee est muni d un repère orthonormal O, i, j Étude d une fonction f On considère la fonction f définie sur l intervalle ]0; + [ par : f = ln On

Plus en détail

La maison Ecole d ' Devoir de type bac n o 5 Classe de terminale ES. Exercice 1 - sur 7 pts

La maison Ecole d ' Devoir de type bac n o 5 Classe de terminale ES. Exercice 1 - sur 7 pts La maison Ecole d ' Devoir de type bac n o 5 Classe de terminale ES Espérance mathématique, fonction logarithme, interprétation graphique, suites... Copyright c 004 J.- M. Boucart GNU Free Documentation

Plus en détail

Correction du BAC BLANC TECHNOLOGIQUE - Epreuve E4 MATHEMATIQUES ET TECHNOLOGIES INFORMATIQUES ET MULTIMEDIA

Correction du BAC BLANC TECHNOLOGIQUE - Epreuve E4 MATHEMATIQUES ET TECHNOLOGIES INFORMATIQUES ET MULTIMEDIA Correction du BAC BLANC TECHNOLOGIQUE - Epreuve E4 MATHEMATIQUES ET TECHNOLOGIES INFORMATIQUES ET MULTIMEDIA Exercice 1 (4 points) Dans une classe de terminale STAV de 5 élèves, chaque élève possède une

Plus en détail

Limite d une suite - Terminale S Exercices corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. v n. lim. lim

Limite d une suite - Terminale S Exercices corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. v n. lim. lim Limite d une suite - Terminale S Exercices corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompriscom Reconnaitre les formes indéterminées Dans chaque cas, on donne la ite de et v n Déterminer si possible, ( +

Plus en détail

Fiche d exercices 3 : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité

Fiche d exercices 3 : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité Fiche d eercices : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité Eercice On considère la fonction f définie sur [ ; + [ par : f() E() pour [ ; 4[ f() 4 + 4 pour [ 4 ; + [ a. Tracer la représentation

Plus en détail

Limites finies en un point

Limites finies en un point 8 Limites finies en un point Pour ce chapitre, sauf précision contraire, I désigne une partie non vide de R et f une fonction définie sur I et à valeurs réelles ou complees. Là encore, les fonctions usuelles,

Plus en détail

Devoir commun de seconde, mars 2006

Devoir commun de seconde, mars 2006 Devoir commun de seconde, mars 006 calculatrices autorisées On rappelle que le soin et la qualité de rédaction entrent pour une part non négligeable dans l appréciation de la copie. Eercice (7 points).

Plus en détail

Cahier de vacances - Préparation à la Première S

Cahier de vacances - Préparation à la Première S Cahier de vacances - Préparation à la Première S Ce cahier est destiné à vous permettre d aborder le plus sereinement possible la classe de Première S. Je vous conseille de le travailler pendant les 0

Plus en détail

Définition d une suite récurrente à l aide de la fonction ln

Définition d une suite récurrente à l aide de la fonction ln Définition d une suite récurrente à l aide de la fonction ln Thèmes. fonction ln, théorème des valeurs intermédiares, suite définie par récurrence : majoration, minoration, monotonie, convergence, eistence.

Plus en détail

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre :

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre : Terminale STSS 2 012 2 013 Pourcentages Synthèse 1) Définition : Calculer t % d'un nombre, c'est multiplier ce nombre par t 100. 2) Exemples de calcul : a) Calcul d un pourcentage : Un article coûtant

Plus en détail

Comparaison de fonctions Développements limités. Chapitre 10

Comparaison de fonctions Développements limités. Chapitre 10 PCSI - 4/5 www.ericreynaud.fr Chapitre Points importants 3 Questions de cours 6 Eercices corrigés Plan du cours 4 Eercices types 7 Devoir maison 5 Eercices Chap Et s il ne fallait retenir que si points?

Plus en détail

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction.

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction. Seconde Généralités sur les fonctions Exercices Notion de fonction. Exercice. Une fonction définie par une formule. On considère la fonction f définie sur R par = x + x. a) Calculer les images de, 0 et

Plus en détail

Sciences Po Paris 2012 Mathématiques Solutions

Sciences Po Paris 2012 Mathématiques Solutions Sciences Po Paris 202 athématiques Solutions Partie : Le modèle de althus odèle discret a Pour tout entier naturel n, on a P n+ P n = P n donc P n+ = +P n Par suite la suite P n est géométrique de raison

Plus en détail

MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ. Ce polycopié conforme au programme 2002, regroupe les documents distribués aux élèves en cours d année.

MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ. Ce polycopié conforme au programme 2002, regroupe les documents distribués aux élèves en cours d année. MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ Ce polcopié conforme au programme 00, regroupe les documents distribués au élèves en cours d année. Année 0-0 Année 0-0 T le ES A. YALLOUZ (MATH@ES) TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

CHAPITRE 5 : LIMITE ET ORDRE ASYMPTOTES

CHAPITRE 5 : LIMITE ET ORDRE ASYMPTOTES CHAPITRE 5 : LIMITE ET ORDRE ASYMPTOTES La lettre grecque α désigne soit, soit, soit a un réel fini ( a R ) Le plan est muni d un repère ( O; i ; j), et on note C f la courbe représentative de la fonction

Plus en détail

ÉCOLE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE Session 2007

ÉCOLE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE Session 2007 ÉCOLE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE Session 27 CONCOURS DE RECRUTEMENT D ÉLÈVES INGÉNIEURS DU CONTRÔLE DE LA NAVIGATION AÉRIENNE Épreuve commune obligatoire de MATHÉMATIQUES Durée : 4 Heures Coefficient

Plus en détail

T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014

T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014 T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014 Durée : 3h Calculatrice autorisée NOM : Prénom : Sauf mention du contraire, tous les résultats doivent être soigneusement justifiés. La précision et la clarté de

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé Baccalauréat S/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé A. P. M.. P. XRCIC 1 Commun à tous les candidats Partie A 1. L arbre de probabilité correspondant aux données du problème est : 0,3 0,6 H

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat S ntilles-guyane 11 septembre 14 Corrigé EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Une entreprise de jouets en peluche souhaite commercialiser un nouveau produit et à cette fin, effectue

Plus en détail

Cours de Mathématiques

Cours de Mathématiques Cours de Mathématiques Lycee Gustave Eiffel PTSI 02/03 Chapitre 3 Fonctions usuelles 3.1 Théorème de la bijection Une fonction dérivable sur un intervalle I, strictement monotone déþnit une bijection.

Plus en détail

FONCTIONS. I Généralités sur les fonctions. Définitions. Remarque. Exercice 01. Remarque

FONCTIONS. I Généralités sur les fonctions. Définitions. Remarque. Exercice 01. Remarque FNCTINS I Généralités sur les fonctions Définitions Soit D une partie de l'ensemble IR. n définit une fonction f de D dans IR, en associant à chaque réel de D, un réel et un seul noté f() et que l'on appelle

Plus en détail

LIMITES EXERCICES CORRIGES

LIMITES EXERCICES CORRIGES ours et eercices de mathématiques LIMITES EXERIES ORRIGES M UAZ, http://mathscyrreer Eercice n Déterminer la ite éventuelle en de chacune des onctions suivantes : ) ) ) 4 ( ) Déterminer la ite éventuelle

Plus en détail

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation )

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation ) DÉRIVÉES I Nombre dérivé - Tangente Eercice 0 ( voir animation ) On considère la fonction f définie par f() = - 2 + 6 pour [-4 ; 4]. ) Tracer la représentation graphique (C) de f dans un repère d'unité

Plus en détail

Corrigé, bac S, mathématiques

Corrigé, bac S, mathématiques Corrigé, bac S, mathématiques jeudi juin 0 Eercice 4 points Le plan est muni d un repère orthonormé (O; ı ; j) On considère une fonction f dérivable sur l intervalle [ 3; ] On dispose des informations

Plus en détail

Cours de mathématiques. Chapitre 4 : Dérivabilité. Terminale S1. Année scolaire 2008-2009 mise à jour 22 novembre 2008. Fig.

Cours de mathématiques. Chapitre 4 : Dérivabilité. Terminale S1. Année scolaire 2008-2009 mise à jour 22 novembre 2008. Fig. Cours de matématiques Terminale S1 Capitre 4 : Dérivabilité Année scolaire 008-009 mise à jour novembre 008 Fig. 1 Jean Dausset Fig. alliday Fig. 3 Joann Radon Il y a des gens connus et des gens importants-idée

Plus en détail

1. x 4 7x 2 + 12 = 0. 2. x 4 + 3x 2 + 2 = 0. 3. 4x 4 + 4x 2 3 = 0. 4. x 3 x 4 = 0. Aide

1. x 4 7x 2 + 12 = 0. 2. x 4 + 3x 2 + 2 = 0. 3. 4x 4 + 4x 2 3 = 0. 4. x 3 x 4 = 0. Aide 1 Équations du e degré Résoudre dans R les équations suivantes : 1 3 5 = 0 5 + = 0 3 + 6 = 0 4 6 + 9 = 0 5 ( 3) = ( 1) 6 ( )( + 3) = ( )(4 + 1) Équations avec changements de variable Résoudre dans R les

Plus en détail

Nombre dérivé et tangente

Nombre dérivé et tangente Nombre dérivé et tangente I) Interprétation graphique 1) Taux de variation d une fonction en un point. Soit une fonction définie sur un intervalle I contenant le nombre réel a, soit (C) sa courbe représentative

Plus en détail

Continuité et dérivabilité d une fonction

Continuité et dérivabilité d une fonction DERNIÈRE IMPRESSIN LE 7 novembre 014 à 10:3 Continuité et dérivabilité d une fonction Table des matières 1 Continuité d une fonction 1.1 Limite finie en un point.......................... 1. Continuité

Plus en détail

Calculs préliminaires.

Calculs préliminaires. MINES-PONTS 005. Filière MP. MATHÉMATIQES 1. Corrigé de JL. Lamard jean-louis.lamard@prepas.org) Calculs préliminaires. Notons que si f H alors f)e / est bien intégrable sur R car continue positive et

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC 2013

BACCALAURÉAT BLANC 2013 BACCALAURÉAT BLANC 203 Série S Corrigé Exercice. a) On traduit les données de l énoncé et on représente la situation par un arbre pondéré. PF ) = 2, PF 2) = 3, P F ) = 5 00 = 20, P F 2 ) =,5 00 = 3 3,5,

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle L expression «croissance exponentielle» est passée dans le langage courant et désigne sans distinction toute variation «hyper rapide» d un phénomène. Ce vocabulaire est cependant

Plus en détail

Dérivées et applications. Equation

Dérivées et applications. Equation Dérivées et applications. Equation I) Dérivée d une fonction strictement monotone 1) Exemples graphiques Soit une fonction dérivable sur un intervalle I. Pour tout I, (x) est le coefficient directeur de

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004 Durée : 4 heures Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 4 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. X suit la loi de durée de vie sans vieillissement ou encore loi eponentielle de paramètre λ ;

Plus en détail

Cours de Mathématiques Seconde. Généralités sur les fonctions

Cours de Mathématiques Seconde. Généralités sur les fonctions Cours de Mathématiques Seconde Frédéric Demoulin 1 Dernière révision : 16 avril 007 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 1 frederic.demoulin (chez) voila.fr gilles.costantini

Plus en détail

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4 Chapitre Convexité TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre Convexité Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011

Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011 Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011 Christian CYRILLE A quoi servent les mathématiques? : C est pour l honneur de l esprit humain? Jacobi 1 Exercice 1-5 points - Commun à tous les candidats

Plus en détail

Cours de mathématiques

Cours de mathématiques Cours de mathématiques Thomas Rey classe de Terminale ES 2 Table des matières 1 Équations de droites. Second degré 7 1.1 Équation de droite.................................. 7 1.2 Polynôme du second degré..............................

Plus en détail

Exo7. Limites de fonctions. 1 Théorie. 2 Calculs

Exo7. Limites de fonctions. 1 Théorie. 2 Calculs Eo7 Limites de fonctions Théorie Eercice Montrer que toute fonction périodique et non constante n admet pas de ite en + Montrer que toute fonction croissante et majorée admet une ite finie en + Indication

Plus en détail

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc Terminale ES Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc EXERCICE ( points). Commun à tous les candidats On considère une fonction f : définie, continue et doublement dérivable sur l

Plus en détail

1ES Février 2013 Corrigé

1ES Février 2013 Corrigé 1ES Février 213 Corrigé Exercice 1 Le tableau ci-dessous renseigne sur les besoins en eau dans le monde : Population mondiale (Milliards d habitants) Volume moyen par habitant ( ) 195 2,5 4 1 197 3,6 5

Plus en détail

Sujet Métropole 2013 EXERCICE 1. [4 pts] Probabilités

Sujet Métropole 2013 EXERCICE 1. [4 pts] Probabilités Sujet Métropole 01 EXERIE 1. [4 pts] Probabilités Une jardinerie vend de jeunes plants d arbres qui proviennent de trois horticulteurs : 5% des plants proviennent de l horticulteur H 1, 5% de l horticulteur

Plus en détail

En 2005, année de sa création, un club de randonnée pédestre comportait 80 adhérents. Chacune des années suivantes on a constaté que :

En 2005, année de sa création, un club de randonnée pédestre comportait 80 adhérents. Chacune des années suivantes on a constaté que : Il sera tenu compte de la présentation et de la rédaction de la copie lors de l évaluation finale. Les élèves n ayant pas la spécialité mathématique traiteront les exercices 1, 2,3 et 4, les élèves ayant

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats f est une fonction définie sur ] 2 ; + [ par : 4 points f (x)=3+ 1 x+ 2. On note f sa fonction dérivée et (C ) la représentation

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2015/2016 Table des matières 1 Existence et unicité de la fonction exponentielle 2 1.1 Deux résultats préliminaires.......................................

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban EXERCICE 1 : 4 Points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Aucune justification n est demandée. Pour chacune des questions, une

Plus en détail

CH1 : Langages de la continuité Limites

CH1 : Langages de la continuité Limites CH : Langages de la continuité Limites I. Continuité- Théorème des valeurs intermédiaires. Définition : Soit f une fonction définie sur un intervalle I de R. Lorsque la courbe représentative de f ne présente

Plus en détail

Continuité en un point

Continuité en un point DOCUMENT 4 Continuité en un point En général, D f désigne l ensemble de définition de la fonction f et on supposera toujours que cet ensemble est inclus dans R. Toutes les fonctions considérées sont à

Plus en détail

Examen 2 Mathématiques L1S1 TD 1104 2015 2016 Université Paris 1

Examen 2 Mathématiques L1S1 TD 1104 2015 2016 Université Paris 1 Examen Mathématiques LS TD 04 05 06 Université Paris Nom : Prénom : Durée : heure. Calculatrice interdite. Aucun document autorisé. Chaque question de la partie QCM vaut un point. Identifiez toutes les

Plus en détail

CALCULATRICE AUTORISEE

CALCULATRICE AUTORISEE Lycée F. MISTRAL AVIGNON BAC BLANC 2012 Epreuve de MATHEMATIQUES Série S CALCULATRICE AUTORISEE DUREE : 4 heures Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous qu il est complet Ce sujet comporte 3 pages

Plus en détail

Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui :

Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : Sommaire SAMEDI 7 JANVIER 202 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : Un rappel de cours sur les suites ; Page 2 Deu eercices intitulés

Plus en détail

Correction du baccalauréat ES/L Métropole 20 juin 2014

Correction du baccalauréat ES/L Métropole 20 juin 2014 Correction du baccalauréat ES/L Métropole 0 juin 014 Exercice 1 1. c.. c. 3. c. 4. d. 5. a. P A (B)=1 P A (B)=1 0,3=0,7 D après la formule des probabilités totales : P(B)=P(A B)+P(A B)=0,6 0,3+(1 0,6)

Plus en détail

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité).

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Lycée Jacques Monod février 05 Exercice : Voici les graphiques des questions. et.. A 4 A Graphique Question. Graphique Question..

Plus en détail

Exercice 1 Métropole juin 2014 5 points

Exercice 1 Métropole juin 2014 5 points Le sujet comporte 6 pages. Seule l annexe est à rendre avec la copie. BAC BLANC MATHÉMATIQUES TERMINALE STMG Durée de l épreuve : 3 heures Les calculs doivent être détaillés. Les calculatrices sont autorisées,

Plus en détail

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015 Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie mars 015 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats Soit f la fonction définie sur l intervalle [1,5 ; 6] par : f (x)=(5x )e x On note C la courbe représentative

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole 12 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES/L Métropole 12 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES/L Métropole 12 septembre 2014 orrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 6 points ommun à tous les candidats Avant de réaliser une opération marketing en début de saison, un revendeur de piscines

Plus en détail

Fonction polynôme du second degré : Forme canonique

Fonction polynôme du second degré : Forme canonique Fonction polynôme du second degré : Forme canonique I) Introduction. Soit g(x) = a(x - s)²+h. Toute fonction polynôme du second degré peut s écrire sous cette forme. Le passage de la forme développée à

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 2013

Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 2013 Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 03 EXERCICE 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Chaque question ci-après comporte quatre réponses possibles. Pour chacune de ces questions,

Plus en détail

1ES DS commun du jeudi 5 mai 2011. MATHEMATIQUES

1ES DS commun du jeudi 5 mai 2011. MATHEMATIQUES 1ES DS commun du jeudi 5 mai 011. MATHEMATIQUES NOM. Exercice 1 (8 points/40) Cet exercice est un QCM. Pour chaque question une seule réponse est exacte. On demande d entourer la bonne réponse et aucune

Plus en détail

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle Chapitre 6 Fonction réelle d une variable réelle 6. Généralités et plan d étude Une application de I dans R est une correspondance entre les éléments de I et ceu de R telle que tout élément de I admette

Plus en détail

Devoir Commun : 3 heures -27.01.10- Terminales ES - Lycée Newton - Y. Angeli et L. Arab

Devoir Commun : 3 heures -27.01.10- Terminales ES - Lycée Newton - Y. Angeli et L. Arab Exercice Devoir Commun : 3 heures -7..- Terminales ES - Lycée Newton - Y. Angeli et L. Arab Soient f : R { } R, x x3 + x + x + (x + ), et C la courbe de f dans un repère orthonormé d unité, 5cm.. Limites.

Plus en détail

Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole

Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole Exercice 1 : 5 points Sur le site http: //www.agencebio.org, on a extrait des informations concernant l agriculture en France métropolitaine.

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 204 Corrigé EXERCICE 4 points Commun à tous les candidats. Proposition fausse. La tangente T, passant par les points A et B d abscisses distinctes, a pour coefficient

Plus en détail

Cours de mathématiques pour la Terminale S

Cours de mathématiques pour la Terminale S Cours de mathématiques pour la Terminale S Savoir-Faire par chapitre Florent Girod 1 Année scolaire 2015 / 2016 1. Externat Notre Dame - Grenoble Table des matières 1) Suites numériques.................................

Plus en détail

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007 Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 7 EXERCICE points. Le plan (P) a une pour équation cartésienne : x+y z+ =. Les coordonnées de H vérifient cette équation donc H appartient à (P) et A n

Plus en détail

Image d un intervalle par une fonction continue

Image d un intervalle par une fonction continue DOCUMENT 27 Image d un intervalle par une fonction continue La continuité d une fonction en un point est une propriété locale : une fonction est continue en un point x 0 si et seulement si sa restriction

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord EXERCICE 1 : 5 points On se place dans l espace muni d un repère orthonormé. On considère les points,, et. 1. Démontrer que les points,

Plus en détail

Fonctions homographiques

Fonctions homographiques Seconde-Fonctions homographiques-cours Mai 0 Fonctions homographiques Introduction Voir le TP Géogébra. La fonction inverse. Définition Considérons la fonction f définie par f() =. Alors :. f est définie

Plus en détail

Première partie. Deuxième partie

Première partie. Deuxième partie PC 96-97 correction épreuve X97 Première partie. f étant convexe sur l intervalle [t, t 2 ], sa courbe représentative est en dessous la corde joignant les points (t, f(t )) et (t 2, f(t 2 )). Comme f(t

Plus en détail

Rédigé par un élève de Terminale S à l'aide de ses livres de maths (Indice, Bordas), ses cours, toute sa peine, et son stress pour le bac! J.

Rédigé par un élève de Terminale S à l'aide de ses livres de maths (Indice, Bordas), ses cours, toute sa peine, et son stress pour le bac! J. Rédigé par un élève de Terminale S à l'aide de ses livres de maths (Indice, Bordas), ses cours, toute sa peine, et son stress pour le bac! J. FAIVRE s de cours exigibles au bac S en mathématiques Enseignement

Plus en détail

Baccalauréat ST2S Polynésie 16 juin 2014 correction

Baccalauréat ST2S Polynésie 16 juin 2014 correction Baccalauréat STS Polynésie 6 juin 0 correction EXERCICE 8 points On présente dans un tableau, extrait d une feuille de calcul, le nombre de cartes SIM (carte électronique permettant d utiliser un réseau

Plus en détail

Cours de terminale S Suites numériques

Cours de terminale S Suites numériques Cours de terminale S Suites numériques V. B. et S. B. Lycée des EK 13 septembre 2014 Introduction Principe de récurrence Exemple En Mathématiques, un certain nombre de propriétés dépendent d un entier

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

Baccalauréat ES Centres étrangers 12 juin 2014 - Corrigé

Baccalauréat ES Centres étrangers 12 juin 2014 - Corrigé Baccalauréat ES Centres étrangers 1 juin 14 - Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points Commun à tous les candidats 1. On prend un candidat au hasard et on note : l évènement «le candidat a un dossier

Plus en détail

Problème 1 : applications du plan affine

Problème 1 : applications du plan affine Problème 1 : applications du plan affine Notations On désigne par GL 2 (R) l ensemble des matrices 2 2 inversibles à coefficients réels. Soit un plan affine P muni d un repère (O, I, J). Les coordonnées

Plus en détail

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme Chapitre 3 Quelques fonctions usuelles 1 Fonctions logarithme et eponentielle 1.1 La fonction logarithme Définition 1.1 La fonction 7! 1/ est continue sur ]0, +1[. Elle admet donc des primitives sur cet

Plus en détail

I. FONCTION LOGARITHME NEPERIEN

I. FONCTION LOGARITHME NEPERIEN www.mathsenligne.com STI2D - TN4 - LOGARITHME NEPERIEN COURS (/5) CONTENUS CAPACITES ATTENDUES COMMENTAIRES Fonction logarithme népérien. Utiliser la relation fonctionnelle pour transformer une écriture.

Plus en détail

Le corps R des nombres réels

Le corps R des nombres réels Le corps R des nombres réels. Construction de R à l aide des suites de Cauchy de nombres rationnels On explique brièvement dans ce paragraphe comment construire le corps R des nombres réels à partir du

Plus en détail

FONCTION EXPONENTIELLE ( ) 2 = 0.

FONCTION EXPONENTIELLE ( ) 2 = 0. FONCTION EXPONENTIELLE I. Définition Théorème : Il eiste une unique fonction f dérivable sur R telle que f ' = f et f (0) =. Démonstration de l'unicité (eigible BAC) : L'eistence est admise - Démontrons

Plus en détail

T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013

T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013 T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013 Durée : 2h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse, qu il aura

Plus en détail

66 exercices de mathématiques pour Terminale ES

66 exercices de mathématiques pour Terminale ES 3 novembre 205 66 exercices de mathématiques pour Terminale ES Stéphane PASQUET Sommaire Disponible sur http: // www. mathweb. fr 3 novembre 205 I Suites........................................ I. Suite

Plus en détail

BAC PRO 1 MATHEMATIQUES Approche Logarithme décimal LOGARITHMES L D 01

BAC PRO 1 MATHEMATIQUES Approche Logarithme décimal LOGARITHMES L D 01 BAC PRO MATHEMATIQUES Approche Logarithme décimal LOGARITHMES L D 0. ECHELLE DES TEMPS. Il y a environ 5 milliards d années, le «big bang» donnait naissance à l univers. 0 milliards d années plus tard

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE Mardi 26 juin 2012 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 4h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE Mardi 26 juin 2012 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 4h Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE Mardi 26 juin 2012 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 4h A. P. M. E. P. Le problème se compose de 4 parties. La dernière page sera à rendre avec

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES Spé Maths Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la

Plus en détail

Correction du baccalauréat S Liban juin 2007

Correction du baccalauréat S Liban juin 2007 Correction du baccalauréat S Liban juin 07 Exercice. a. Signe de lnx lnx) : on fait un tableau de signes : x 0 e + ln x 0 + + lnx + + 0 lnx lnx) 0 + 0 b. On afx) gx) lnx lnx) lnx lnx). On déduit du tableau

Plus en détail

CCP PSI - 2010 Mathématiques 1 : un corrigé

CCP PSI - 2010 Mathématiques 1 : un corrigé CCP PSI - 00 Mathématiques : un corrigé Première partie. Définition d une structure euclidienne sur R n [X]... B est clairement symétrique et linéaire par rapport à sa seconde variable. De plus B(P, P

Plus en détail