Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité).

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité)."

Transcription

1 Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Lycée Jacques Monod février 05 Exercice : Voici les graphiques des questions. et.. A 4 A Graphique Question. Graphique Question.. Le graphique ci-dessus donne une représentation graphique d une fonction f définie et dérivable sur l intervalle [0;] ainsi que la tangente à celle-ci au point A d abscisse. En x =, le nombre dérivé de f est : a. e; b. ; c. ou d. e e? Réponse : d. D après le cours, le nombre f () dérivé de f en x = est le coefficient directeur de la tangente T f;x= à la représentation graphique de la fonction f au point d abscisse. Par lecture directe du graphique, on obtient que ce coefficient est négatif et plus précisément qu il est compris entre - et 0. De toutes les propositions, seule la d. vérifie ces conditions.. Le graphique ci-dessus donne la courbe représentative d une fonction g définie et dérivable sur l intervalle [0;5] ainsi que la tangente à celle-ci au point A d abscisse. Le signe de la fonction g dérivée de g est : a. négatif sur [0;]; b. positif sur [;4]; c. négatif sur [;4] ou d. change en x = 4? Réponse : b. D après le graphique, la fonction g est croissante sur les intervalles [0;] et [;5] et est décroissante sur l intervalle [;]. La fonction g dérivée de la fonction g est donc positive sur les intervalles [0;] et [;5](et donc aussi sur [;4]) et est négative sur l intervalle [;].. La fonction h définie sur R par : h(x) = e x a pour fonction dérivée la fonction h définie sur R par : a. h (x) = e x ; b. h (x) = e x ; c. h (x) = x e x ou d. h (x) = x e x? Réponse : c. On considère la fonction u définie sur R par : u(x) = x. On a la relation : h = eu. Donc : h = u e u. Or l expression algébrique de la fonction u est : u (x) = x = x. Donc, pour tout réel x : h (x) = u (x) e u(x) = x e x. 4. Pour tout réel a non nul, le nombre réel e a est égal à : a. e a ; b. ; c. ea e ou d. e a? a ( ( ) Réponse : b. En exploitant les propriétés des exposants, on a : e a = e a ( ) = ea) =. ea 5. L ensemble des solutions réelles de l inéquation : e x+ e est : a. ] [ ] ; ] ; b. ;+ [ ; c. ; e [ e ou d. [? ;+ ]

2 Terminale ES - Correction du bac blanc de spécialité Mathématiques. Lycée Jacques Monod, février 05 Réponse : b. Le réel e est strictement positif. En multipliant par e les deux membres de l inéquation : e x+ e, celle-ci se réécrit : e x+ e, soit après simplification (propriété des exposants) : e x+ e 0. Or, comme la fonction exponentielle est strictement croissante sur R, l inéquation : e x+ e 0 est équivalente à : x+ 0 soit encore à : x. Exercice : Partie A : Une entreprise fabrique deux types de téléviseurs, «premier prix» et «haute technologie». Pour fabriquer un téléviseur «premier prix» il faut unité du bureau d étude,,5 unité de main-d œuvre et unités de composants électroniques et pour un téléviseur «haute technologie», il faut unités du bureau d étude, unités de main-d œuvre et 6 unités de composants électroniques. Les coûts des unités sont les suivants : 40 euros pour une unité du bureau d étude; 0 euros pour une unité de main-d œuvre; 5 euros pour une unité de composants électroniques. L entreprise doit fournir 90 téléviseurs «premier prix» et0 téléviseurs «haute technologie». On donne les matrices : P = ( ) ( ) ; B =,5 90 et C =. 0 6 Calculer les produits de matrices suivants et interpréter le résultat :. U = P B ;. V = B C et. W = P B C.. Détermination de : U = P B. Pour déterminer Le produit matricielle de P = ( ) ; par B = brouillon l opération de la façon suivante :,5 6 ( ) ( ) , =,5 6 il est commode de poser au Ainsi, après simplifications : U = ( ). P représente les coûts en euros pour une unité du bureau d étude, une unité de main d œuvre et une unité de composants. La matrice U donne le coût unitaire de production pour chaque type de téléviseurs.. Détermination de : V = B C. ( , ) = Ainsi : V = La matrice obtenue donne le nombre d unités nécessaires pour fabriquer 90 téléviseurs «premier prix» et 0 téléviseurs «haute technologie». Ainsi, il faut notamment 50 unités du bureau d étude.. Détermination de : W = P B C = U C. ( ) 90 0 = ( ) ( ) Ainsi : W = ( 50 ). Ainsi, le coût total de fabrication des 90 téléviseurs «premier prix» et des 0 téléviseurs «haute technologie» est de 50 euros.

3 Terminale ES - Correction du bac blanc de spécialité Mathématiques. Lycée Jacques Monod, février 05 Partie B : a+b+c = 0 On note S le système d équations : 4a+b+c = 4a+b = 5. Déterminer les matrices A et B telles que S se traduise par l égalité : AX = B avec : X = Posons : A = AX = B se réécrit donc : est solution du système S. et B = 0 5 a+b+c 4a+b+c 4a+b. On a alors : A X = = 0 5. a+b+c 4a+b+c 4a+b+0c = a+b+c 4a+b+c 4a+b a b c.. L égalité :, et est clairement vérifiée si, et seulement si le triplet (a; b; c). Déterminer A et en déduire l unique solution du système S. Après calculs, on obtient : A = 4 4. En multipliant à gauche par A les deux membres de l égalité : 4 AX = B, on obtient : X = A B =. L unique triplet (a; b; c) solution du système d équations S est : (a = ; b = ; c = ).. Déterminer la fonction f définie sur R par : f (x) = ax +bx+c dont la courbe représentative passe par les points M (; 0) et N (; ) et telle que sa tangente au point N ait pour coefficient directeur 5. Supposons que f soit une telle fonction. Déterminons alors les valeurs des coefficients a, b et c. Pour commencer, notons (C f ) la courbe représentative de la fonction f. Comme celle-ci passe par les points M (; 0) et N (; ) on a les égalités : f (x M ) = y M et f (x N ) = y N, soit encore : f () = 0 et f () =. Or : f () = a +b +c = a+b+c et f () = a +b +c = 4a+b+c. On a donc : a+b+c = 0 et 4a+b+c =. Le triplet (a; b; c) est ainsi solution des deux premières équations du système S. On sait aussi que la tangente à la courbe (C f ) au point N d abscisse a pour coefficient directeur 5. Cette affirmation se traduit par l égalité : f () = 5 ou f est la fonction dérivée de la fonction f. Or l expression algébrique de la fonction f est : f (x) = ax + b. L égalité précédente se réécrit donc : 4a+b = 5. Le triplet (a; b; c) est de ce fait aussi solution de la troisième équation du système S. D après les questions précédentes, on peut en conclure que : a = ; b = et c =. L expression algébrique de la fonction f recherchée est donc : f (x) = x x+. Exercice : Le service commercial d une société possédant plusieurs salles de sport dans une grande ville a constaté que l évolution du nombre d abonnés était définie de la manière suivante : chaque année, 40% des abonnements de l année précédente ne sont pas renouvelés; chaque année la société accueille 400 nouveaux abonnés. En 00 cette société comptait 500 abonnés. { a0 = 500 On considère la suite (a n ) n N définie par : a n+ = 0,6 a n +400,n N.. Justifier que la suite (a n ) n N modélise le nombre d abonnés pour l année 00+n. Remarquons tout d abord que a 0 = 500 est bien le nombre d abonnés comptabilisé par la société en 00. Intéressons nous maintenant à la relation de récurrence vérifiée par la suite (a n ) n N. Soit n un entier naturel fixé. Supposons que a n est effectivement le nombre d abonnés en 00 + n. Expliquons pourquoi la quantité : a n+ = 0,6 a n est alors égal au nombre d abonnés en 00+(n+). L ensemble des abonnés en 00+(n+) est la réunion de deux groupes distincts d individus à savoir : le groupe de ceux déjà abonnés l année précédente; le groupe des nouveaux abonnés.

4 Terminale ES - Correction du bac blanc de spécialité Mathématiques. Lycée Jacques Monod, février 05 Le premier groupe est constitué de 0,6a n personnes. En effet, comme 40% des a n abonnements de l année 00 + n n ont pas été renouvelés, seul 60% d entre eux l ont été. Le second groupe est quant à lui composé des 400 nouveaux abonnés. Au final, le nombre total d abonnés en 00+(n+) est effectivement de : Les réabonnements Les nouveaux abonnés 0,6 a n = a n+ En conclusion : La suite (a n ) n N modélise donc bien le nombre d abonnés pour l année 00+n.. On considère la suite (v n ) n N définie pour tout entier naturel n par : v n = a n 000. (a) Montrer que la suite (v n ) n N est une suite géométrique dont on précisera la raison et le premier terme. Pour ce faire, il faut s intéresser au rapport de deux termes consécutifs de la suite (v n ) n N (s il est indépendant des termes choisis, la suite est géométrique). Voici les informations dont on dispose : le terme général de la suite (v n ) n N s exprime directement en fonction de celui de la suite (a n ) n N via la relation : v n = a n 000 (ou encore : a n = v n +000); la suite (a n ) n N vérifie la relation de récurrence : a n+ = 0,6 a n De ces deux affirmations découle la relation de récurrence suivante (vérifiée cette fois-ci par(v n ) n N ) :(v n+ +000) = 0,6 (v n +000)+400. Soit, après simplifications : v n+ = 0,6 v n ou encore : v n+ v n = 0,6. Conclusion : La suite (v n ) n N est géométrique de raison q v = 0,6 et de premier terme v 0 = a = = 500. (b) Fournir la formule explicite du terme général v n de la suite (v n ) n N en fonction de l entier n. De ce qui précède découle directement(via le cours) la formule explicite du terme général v n de la suite (v n ) n N en fonction de l entier n à savoir : v n = v 0 (q v ) n = 500 (0,6) n. (c) En déduire que, pour tout entier naturel n : a n = ,6 n. Soit n un entier naturel fixé. On a les deux égalités : v n = 500 0,6 n et : a n = v n En remplaçant : v n par : 500 0,6 n dans la deuxième égalité, on obtient directement : a n = (500 0,6 n )+000. L arbitraire sur l entier n termine la preuve.. En 00, le prix d un abonnement annuel dans une salle de sport de cette société était de 400 euros. Chaque année le prix de cet abonnement augmente de 5%. On note P n le prix en euros de l abonnement annuel pour l année 00+n. (a) Quelle a été la recette de cette société en 00? En 00, la société a facturé sa prestation 400 euros à ses 500 abonnés ce qui induit pour l entreprise une recette d un montant de : = euros. (b) Indiquer la nature de la suite (P n ) n N en justifiant la réponse. En déduire une expression de la quantité P n en fonction de l entier naturel n. On remarque qu une augmentation de 5% correspond à une multiplication par =,05 (prendre un exemple pour s en convaincre). Ainsi, d une année à l autre, le prix d un abonnement annuel dans une des salles de sport est multiplié par :,05. La suite (P n ) n N est donc géométrique de raison q P =,05 et de premier terme P 0 = 400. Ainsi, pour tout entier n, P n = P 0 (q P ) n = 400,05 n. (c) Montrer que, pour l année 00+n la recette totale annuelle R n (en euros) réalisée par la société pour l ensemble de ses salles de sport est : R n = (500 0,6 n +000) (400,05 n ) En 00+n et pour l ensemble de ses salles de sport, la société a vendu a n = ,6 n abonnements au prix unitaire de P n = (400,05 n ) euros. Cette année si, la recette totale annuelle R n réalisée par la société est donc de : R n = a n P n = (500 0,6 n +000) (400,05 n ) euros. (d) On souhaite déterminer l année où, pour la première fois, la recette de cette société dépassera celle obtenue en 00. Ci-dessous, un algorithme permettant de déterminer cette année. (Dans l énoncé initial, l algorithme était donné incomplet est il était demandé de le compléter). En gras et soulignées en pointillées, les parties que l on devait compléter. 4

5 Terminale ES - Correction du bac blanc de spécialité Mathématiques. Lycée Jacques Monod, février 05 Ligne Varables : R est un réel. n est un entier. Initialisation : Affecter à R la valeur : Affecter à n la valeur : 0. 5 Traitement : Tant que : R , faire : 6 Affecter à n la valeur : n+. 7 Affecter à R la valeur :... (500 0,6 n +000) (400,05 n ). 8 Fin de la boucle "Tant que". 9 Sortie : Afficher : 00+n. Exercice 4 : Une entreprise fabrique des poulies utilisées dans l industrie automobile. On suppose que toute la production est vendue. L entreprise peut fabriquer entre 0 et 600 poulies par semaine. On note x le nombre de milliers de poulies fabriquées et vendues en une semaine. (x varie donc dans l intervalle [0;,6]). Le bénéfice hebdomadaire est noté B(x), il est exprimé en milliers d euros. L objet de cet exercice est d étudier cette fonction B. Partie A : étude graphique Voici la représentation graphique (C B ) de la fonction B : (C B ) 0,5,0,5,0,5,0,5,5.4. Déterminer dans quel intervalle peut varier le nombre de poulies pour que le bénéfice soit supérieur ou égal à 000e. Réponse : Pour que le bénéfice soit supérieur ou égal à 000 e, il faut que le nombre de poulies fabriquées et vendues soit compris dans l intervalle [500; 400]. Pour répondre à cette question, il faut déterminer l ensemble des solutions de l inéquation : B(x). Pour cela, on trace sur le graphique la droite d équation : y =. Celle-ci coupe la représentation graphique de la fonction B "pour y passer d abord en-dessous puis à nouveau au-dessus" en deux points dont les abscisses sont approximativement :,5 et,4. L ensemble des solutions de l inéquation : B(x) obtenu par cette lecture graphique est l intervalle : [,5;,4].. Quel est le bénéfice maximum envisageable pour l entreprise? Pour quel nombre N de poulies fabriquées et vendues semble-t-il être réalisé? Réponse : Le bénéfice hebdomadaire maximum envisageable pour l entreprise est approximativement de 5000e et est obtenu lorsque l usine produit environ 000 poulies par semaine. 5

6 Terminale ES - Correction du bac blanc de spécialité Mathématiques. Lycée Jacques Monod, février 05 Pour répondre à cette question, il faut déterminer le maximum de la fonction B et la valeur en laquelle il est atteint. Pour ce faire, "on lit sur la figure les coordonnées du point de (C B ) de plus grande ordonnée". On obtient : (; 5). Le maximum de la fonction B vaut approximativement 5 et est atteint une unique fois en la valeur x. Partie B : étude théorique Le bénéfice hebdomadaire, noté B(x) est exprimé en milliers d euros vaut : B(x) = 5+(4 x) e x.. On note B la fonction dérivée de B. (a) Montrer que, pour tout réel x de l intervalle I = [0;,6] : B (x) = ( x) e x. On considère les fonctions u et v définies sur I par : u(x) = (4 x) et v(x) = e x. On a la relation : B = 5+u v. Donc : B = u v+u v. Or les expressions algébriques des fonctions u et v sont : u (x) = et v (x) = e x. D où : f (x) = u (x) v(x)+u(x) v (x) = ( ) e x +(4 x) e x = ( x) e x. (b) Déterminer le signe de B (x) sur l intervalle I. Comme la fonction exponentielle est strictement positive sur R, quel que soit x réel, la quantité e x est toujours strictement positive. Ainsi, quel que soit x réel, les quantités B (x) = ( x) e x et x sont du même signe. En particulier, on a les équivalences : [(B (x) > 0) ( x 0) ( x)] et [(B (x) = 0) (x = )]. (c) Dresser le tableau de variation de la fonction B. On indiquera les valeurs de la fonction B aux bornes de l intervalle. x Signe de : B (x) Variations de : B Justifier que l équation : B(x) = admet deux solutions x et x, l une dans l intervalle [0; ] et l autre dans l intervalle [;,6]. Fournir les valeurs approchées au centième. La fonction B est continue car dérivable et est strictement croissante sur l intervalle [0; ]. De plus, le réel est compris entre B(0) = et B() = 5. D après le théorème des valeurs intermédiaires, on peut en conclure que l équation : B(x) = admet une unique solution x sur l intervalle [0; ]. Le même raisonnement permet d affirmer que l équation : B(x) = admet aussi une unique solution x sur l intervalle [;,6]. A l aide de la calculatrice on obtient : x,46 et x,40.. On admet que, pour tout réel x de l intervalle I, on a : B (x) = ( x) e x (a) Étudier la convexité de la fonction B sur l intervalle I. Comme la fonction exponentielle est strictement positive sur R, quel que soit x réel, la quantité e x est toujours strictement positive. Ainsi, quel que soit x réel, les quantités B (x) = ( x) e x et x sont du même signe. La fonction B est donc strictement négative sur l intervalle [0; [, s annule une unique fois en x = et est strictement positive sur ];.6]. D où l on déduit que la fonction B est strictement convexe sur l intervalle [0; [ et est strictement concave sur ];.6]. De plus sa représentation graphique (C B ) admet un point d inflexion d abscisse. Ci-dessous, un tableau récapitulatif : 9.64 x Signe de : B (x) Variations de : B Convexité de : B 0.6 B (0) + 0 Convexe B () Concave B (.6) (b) Combien de poulies faut-il fabriquer par semaine pour que le bénéfice marginal soit maximal? Pour rappel, le bénéfice marginal est la variation du bénéfice en réponse à la vente d une unité supplémentaire d un bien. En tant que dérivée de la fonction B qui donne le bénéfice en fonction du nombre de poulies produites et vendues, la fonction B exprime cette variation de bénéfice induite par la production et la vente d une poulie supplémentaire en fonction du nombre de poulies déjà produites et vendues. Or, d après la question précédente (voir tableau), la fonction B atteint son maximum une unique fois en x =. Conclusion : Pour que le bénéfice marginal soit maximal il faut fabriquer 000 poulies par semaine. 6

En 2005, année de sa création, un club de randonnée pédestre comportait 80 adhérents. Chacune des années suivantes on a constaté que :

En 2005, année de sa création, un club de randonnée pédestre comportait 80 adhérents. Chacune des années suivantes on a constaté que : Il sera tenu compte de la présentation et de la rédaction de la copie lors de l évaluation finale. Les élèves n ayant pas la spécialité mathématique traiteront les exercices 1, 2,3 et 4, les élèves ayant

Plus en détail

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC ANALYSE LN & EXPONENTIELLE

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC ANALYSE LN & EXPONENTIELLE «L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC ANALYSE LN & EXPONENTIELLE LIBAN 2014 On considère la fonction f définie sur l intervalle [0 ; 5] par f(x) = x+1+e

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle L expression «croissance exponentielle» est passée dans le langage courant et désigne sans distinction toute variation «hyper rapide» d un phénomène. Ce vocabulaire est cependant

Plus en détail

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4 Chapitre Convexité TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre Convexité Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 204 Corrigé EXERCICE 4 points Commun à tous les candidats. Proposition fausse. La tangente T, passant par les points A et B d abscisses distinctes, a pour coefficient

Plus en détail

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC PRIMITIVES, INTEGRALES & CALCUL D AIRES

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC PRIMITIVES, INTEGRALES & CALCUL D AIRES «L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC PRIMITIVES, INTEGRALES & CALCUL D AIRES LIBAN 2015 Une entreprise artisanale produit des parasols. Elle en fabrique

Plus en détail

T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014

T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014 T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014 Durée : 3h Calculatrice autorisée NOM : Prénom : Sauf mention du contraire, tous les résultats doivent être soigneusement justifiés. La précision et la clarté de

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 Le sujet est numéroté de 1 à 5. L annexe 1 est à rendre avec la copie. L exercice Vrai-Faux est

Plus en détail

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats)

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) On cherche à modéliser de deux façons différentes l évolution du nombre, exprimé en millions, de foyers français possédant un téléviseur à écran plat

Plus en détail

3. La suite ( un)a pour terme général un

3. La suite ( un)a pour terme général un NOM : Terminale ES Devoir n vendredi 9 octobre 0 Eercice : sur.5 points Des questions indépendantes. Résoudre l équation ² + 4 = 0. Calculer la dérivée de f dans chacun des cas suivants : a) f ( ) 4 8

Plus en détail

Exercice 1 Métropole juin 2014 5 points

Exercice 1 Métropole juin 2014 5 points Le sujet comporte 6 pages. Seule l annexe est à rendre avec la copie. BAC BLANC MATHÉMATIQUES TERMINALE STMG Durée de l épreuve : 3 heures Les calculs doivent être détaillés. Les calculatrices sont autorisées,

Plus en détail

Devoir Commun : 3 heures -27.01.10- Terminales ES - Lycée Newton - Y. Angeli et L. Arab

Devoir Commun : 3 heures -27.01.10- Terminales ES - Lycée Newton - Y. Angeli et L. Arab Exercice Devoir Commun : 3 heures -7..- Terminales ES - Lycée Newton - Y. Angeli et L. Arab Soient f : R { } R, x x3 + x + x + (x + ), et C la courbe de f dans un repère orthonormé d unité, 5cm.. Limites.

Plus en détail

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques.

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques. Lycée Alexis de Tocqueville BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques Durée 3 heures Le candidat traitera obligatoirement les quatre exercices ******

Plus en détail

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 Calculatrice autorisée, conformément

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES/L Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) ES : ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques

Plus en détail

Lycée Cassini BTS CGO 2014-2015. Test de début d année

Lycée Cassini BTS CGO 2014-2015. Test de début d année Lycée assini BTS GO 4-5 Exercice Test de début d année Pour chaque question, plusieurs réponses sont proposées. Déterminer celles qui sont correctes. On a mesuré, en continu pendant quatre heures, la concentration

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 5 points Une entreprise informatique produit et vend des clés USB. La vente de ces clés est réalisée

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc Terminale ES Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc EXERCICE ( points). Commun à tous les candidats On considère une fonction f : définie, continue et doublement dérivable sur l

Plus en détail

66 exercices de mathématiques pour Terminale ES

66 exercices de mathématiques pour Terminale ES 3 novembre 205 66 exercices de mathématiques pour Terminale ES Stéphane PASQUET Sommaire Disponible sur http: // www. mathweb. fr 3 novembre 205 I Suites........................................ I. Suite

Plus en détail

Le sujet est composé de 6 pages dont une annexe à rendre avec la copie. Formulaire

Le sujet est composé de 6 pages dont une annexe à rendre avec la copie. Formulaire Année universitaire 2013-2014 Diplôme de D.A.E.U Option A 1 ère session Juin 2014 Intitulé de la matière : Nom de l enseignant : Mathématiques Mme Baulon Date de l épreuve : Mercredi 11 juin 2014 13.30-16.30

Plus en détail

Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes

Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes Examen 2 Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes L usage de la calculatrice programmable est autorisé. La bonne présentation de la copie est de rigueur. Cet examen comporte 7 pages et 5 exercices.

Plus en détail

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction.

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction. Seconde Généralités sur les fonctions Exercices Notion de fonction. Exercice. Une fonction définie par une formule. On considère la fonction f définie sur R par = x + x. a) Calculer les images de, 0 et

Plus en détail

T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013

T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013 T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013 Durée : 2h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse, qu il aura

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord EXERCICE 1 : 5 points On se place dans l espace muni d un repère orthonormé. On considère les points,, et. 1. Démontrer que les points,

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. Terminales ES (Spécialité)

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. Terminales ES (Spécialité) BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES Terminales ES (Spécialité) Vendredi 7 février 0 8h - h coefficient : 7 Les calculatrices sont autorisées Le sujet est composé de exercices indépendants. Le candidat

Plus en détail

Correction du baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014

Correction du baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Correction du baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 EXERCICE 1 Cet exercice est un Q.C.M. 4 points 1. La valeur d une action cotée en Bourse a baissé de 37,5 %. Le coefficient multiplicateur associé

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé Baccalauréat S/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé A. P. M.. P. XRCIC 1 Commun à tous les candidats Partie A 1. L arbre de probabilité correspondant aux données du problème est : 0,3 0,6 H

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

Session 2011. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 7. Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7.

Session 2011. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 7. Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. BACCALAURÉAT GENÉRAL Session 2011 MATHÉMATIQUES Série ES Enseignement de Spécialité Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 7 Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. L utilisation d une calculatrice

Plus en détail

Correction du bac blanc CFE Mercatique

Correction du bac blanc CFE Mercatique Correction du bac blanc CFE Mercatique Exercice 1 (4,5 points) Le tableau suivant donne l évolution du nombre de bénéficiaires de minima sociaux en milliers : Année 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009

Plus en détail

1ES DS commun du jeudi 5 mai 2011. MATHEMATIQUES

1ES DS commun du jeudi 5 mai 2011. MATHEMATIQUES 1ES DS commun du jeudi 5 mai 011. MATHEMATIQUES NOM. Exercice 1 (8 points/40) Cet exercice est un QCM. Pour chaque question une seule réponse est exacte. On demande d entourer la bonne réponse et aucune

Plus en détail

Commun à tous les candidats

Commun à tous les candidats BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 213 MATHÉMATIQUES Série ES/L Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) ES : ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques

Plus en détail

0.2.3 Polynômes... 4. 0.2.1 Monômes... 4 0.2.2 Opérations entre monômes... 4

0.2.3 Polynômes... 4. 0.2.1 Monômes... 4 0.2.2 Opérations entre monômes... 4 Table des matières 0 Rappels sur les polynômes et fractions algébriques 1 0.1 Puissances............................................... 1 0.1.1 Puissance d un nombre réel.................................

Plus en détail

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 22 avril 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. obligatoire SÉRIE S

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 22 avril 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. obligatoire SÉRIE S Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi avril 014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES SÉRIE S Durée de l épreuve : 4 HEURES Les calculatrices sont AUTRISÉES obligatoire Coefficient : 7 Le

Plus en détail

Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014

Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Durée : 3 heures EXERCICE 1 Cet exercice est un Q.C.M. 4 points Pour chaque question posée, quatre réponses sont proposées parmi lesquelles une seule est correcte.

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Hiver 2 009

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Hiver 2 009 blabla BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Hiver 2 009 Épreuve : MATHÉMATIQUES Série SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION Spécialités : Comptabilité et finance d entreprise (coefficient : 3) Gestion des systèmes

Plus en détail

TES Bac : Exercices types 2013-2014

TES Bac : Exercices types 2013-2014 Sommaire SUITES GEOMETRIQUES... 2 CONTINUITE... 4 FONCTION EXPONENTIELLE... 5 PROBABILITES CONDITIONNELLES... 7 FONCTION LOGARITHME NEPERIEN... 9 INTEGRATION... 10 LOIS A DENSITE... 11 INTERVALLE DE FLUCTUATION

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) L attention des candidats est attirée sur le fait que la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des raisonnements

Plus en détail

Cahier de vacances - Préparation à la Première S

Cahier de vacances - Préparation à la Première S Cahier de vacances - Préparation à la Première S Ce cahier est destiné à vous permettre d aborder le plus sereinement possible la classe de Première S. Je vous conseille de le travailler pendant les 0

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES Spé Maths Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC 2013

BACCALAURÉAT BLANC 2013 BACCALAURÉAT BLANC 203 Série S Corrigé Exercice. a) On traduit les données de l énoncé et on représente la situation par un arbre pondéré. PF ) = 2, PF 2) = 3, P F ) = 5 00 = 20, P F 2 ) =,5 00 = 3 3,5,

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2015/2016 Table des matières 1 Existence et unicité de la fonction exponentielle 2 1.1 Deux résultats préliminaires.......................................

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE Mardi 26 juin 2012 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 4h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE Mardi 26 juin 2012 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 4h Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE Mardi 26 juin 2012 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 4h A. P. M. E. P. Le problème se compose de 4 parties. La dernière page sera à rendre avec

Plus en détail

Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé EXERCICE 1 5 points Commun à tous les candidats 1. Réponse c : ln(10)+2 ln ( 10e 2) = ln(10)+ln ( e 2) = ln(10)+2 2. Réponse b : n 13 0,7 n 0,01

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban EXERCICE 1 : 4 Points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Aucune justification n est demandée. Pour chacune des questions, une

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 7 (ES) ES : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées conformément

Plus en détail

Limite d une suite - Terminale S Exercices corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. v n. lim. lim

Limite d une suite - Terminale S Exercices corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. v n. lim. lim Limite d une suite - Terminale S Exercices corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompriscom Reconnaitre les formes indéterminées Dans chaque cas, on donne la ite de et v n Déterminer si possible, ( +

Plus en détail

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une TLES1 DEVOIR A LA MAISON N 7 La courbe C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une fonction f définie et dérivable sur R. On note f ' la fonction dérivée de f. La tangente T à la courbe

Plus en détail

Complément d information concernant la fiche de concordance

Complément d information concernant la fiche de concordance Sommaire SAMEDI 0 DÉCEMBRE 20 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : La fiche de concordance pour le DAEU ; Page 2 Un rappel de cours

Plus en détail

Fonctions affines. 2 Signe d une fonction affine 18 2.1 activité... 19 2.2 corrigé activité... 20

Fonctions affines. 2 Signe d une fonction affine 18 2.1 activité... 19 2.2 corrigé activité... 20 Fonctions affines Table des matières 1 généralités : (images, formule, variations, tableau de valeurs, courbe, équations, inéquations) 2 1.1 activité............................................... 3 1.2

Plus en détail

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007 Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 7 EXERCICE points. Le plan (P) a une pour équation cartésienne : x+y z+ =. Les coordonnées de H vérifient cette équation donc H appartient à (P) et A n

Plus en détail

Classe : TES1 Le 12/05/2003. MATHEMATIQUES Devoir N 7 (rattrapage) Calculatrice et formulaire autorisés

Classe : TES1 Le 12/05/2003. MATHEMATIQUES Devoir N 7 (rattrapage) Calculatrice et formulaire autorisés Classe : TES1 Le 12/05/2003 MATHEMATIQUES Devoir N 7 (rattrapage) Calculatrice et formulaire autorisés Durée : 3h Exercice 1: (5 points) Le tableau suivant donne l évolution du prix d un paquet de café

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 novembre 204 à :07 La fonction exponentielle Table des matières La fonction exponentielle 2. Définition et théorèmes.......................... 2.2 Approche graphique de la fonction

Plus en détail

Exercices de révision

Exercices de révision Exercices de révision EXERCICE 1 Le site (imaginaire) «www.musordi.net» propose aux internautes de télécharger des titres de musique sur leur ordinateur. Son offre commerciale pour un trimestre est la

Plus en détail

CORRECTION BACCALAUREAT BLANC N 1 - Séries ES et L EXERCICE 1 (4 points) COMMUN A TOUS LES CANDIDATS

CORRECTION BACCALAUREAT BLANC N 1 - Séries ES et L EXERCICE 1 (4 points) COMMUN A TOUS LES CANDIDATS CORRECTION BACCALAUREAT BLANC N 1 - Séries ES et L EXERCICE 1 (4 points) COMMUN A TOUS LES CANDIDATS Extrait Bac. ES - 2008 1) Une baisse de 25 % est compensée par une hausse, arrondie à l unité, de :

Plus en détail

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 3 16 JANVIER 2015

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 3 16 JANVIER 2015 T ES/L DEVOIR SURVEILLE 3 16 JANVIER 2015 Durée : 3h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse,

Plus en détail

Devoir surveillé n 1 : correction

Devoir surveillé n 1 : correction E1A-E1B 013-01 Devoir surveillé n 1 : correction Samedi 8 septembre Durée : 3 heures. La calculatrice est interdite. On attachera une grande importance à la qualité de la rédaction. Les questions du début

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Hiver 2015

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Hiver 2015 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Hiver 2015 Épreuve : MATHÉMATIQUES Séries SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES, toutes spécialités LITTÉRAIRE, spécialité Mathématiques Classes TES1, TES2, TES3, TES ET TL1ES Durée de

Plus en détail

Fonctions de référence Variation des fonctions associées

Fonctions de référence Variation des fonctions associées DERNIÈRE IMPRESSION LE 9 juin 05 à 8:33 Fonctions de référence Variation des fonctions associées Table des matières Fonction numérique. Définition.................................. Ensemble de définition...........................3

Plus en détail

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015 Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie mars 015 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats On considère la fonction f définie pour tout réel x de l intervalle [1,5 ; 6] par : f (x)=(5x 3)e x. On

Plus en détail

Dérivées et applications. Equation

Dérivées et applications. Equation Dérivées et applications. Equation I) Dérivée d une fonction strictement monotone 1) Exemples graphiques Soit une fonction dérivable sur un intervalle I. Pour tout I, (x) est le coefficient directeur de

Plus en détail

Baccalauréat STMG Nouvelle-Calédonie 14 novembre 2014 Correction

Baccalauréat STMG Nouvelle-Calédonie 14 novembre 2014 Correction Baccalauréat STMG Nouvelle-alédonie 14 novembre 014 orrection EXERIE 1 7 points Dans cet exercice, les parties A, B et sont indépendantes. Le tableau suivant donne le prix moyen d un paquet de cigarettes

Plus en détail

CALCULATRICE AUTORISEE

CALCULATRICE AUTORISEE Lycée F. MISTRAL AVIGNON BAC BLANC 2012 Epreuve de MATHEMATIQUES Série S CALCULATRICE AUTORISEE DUREE : 4 heures Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous qu il est complet Ce sujet comporte 3 pages

Plus en détail

Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole

Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole Exercice 1 : 5 points Sur le site http: //www.agencebio.org, on a extrait des informations concernant l agriculture en France métropolitaine.

Plus en détail

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité PRÉPARATIN DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES SÉRIE ES bligatoire et Spécialité Décembre 0 Durée de l épreuve : heures Coefficient : ou L usage d une calculatrice électronique de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

Baccalauréat STL biotechnologies Métropole La Réunion 18 juin 2015

Baccalauréat STL biotechnologies Métropole La Réunion 18 juin 2015 Baccalauréat STL biotechnologies Métropole La Réunion 18 juin 2015 Calculatrice autorisée conformément à la circulaire n o 99-186 du 16 novembre 1999. Le candidat doit traiter les quatre exercices. Il

Plus en détail

Mercredi 24 Juin 2015

Mercredi 24 Juin 2015 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2015 MATHÉMATIQUES Série ES ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 5 MATHÉMATIQUES Série L ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Durée de l épreuve : 3 heures

Plus en détail

Cours de Mathématiques

Cours de Mathématiques Cours de Mathématiques Lycee Gustave Eiffel PTSI 02/03 Chapitre 3 Fonctions usuelles 3.1 Théorème de la bijection Une fonction dérivable sur un intervalle I, strictement monotone déþnit une bijection.

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie 7 juin 2013

Baccalauréat ES Polynésie 7 juin 2013 Baccalauréat ES Polnésie 7 juin 2013 EXERCICE 1 Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chaque question, une seule des quatre réponses proposées est correcte. Une réponse juste rapporte

Plus en détail

1S DS 4 Durée :?mn. 2. La courbe ci-dessous est la représentation graphique de la fonction g, définie sur I = [ 1; 3].

1S DS 4 Durée :?mn. 2. La courbe ci-dessous est la représentation graphique de la fonction g, définie sur I = [ 1; 3]. 1S DS 4 Durée :?mn Exercice 1 ( 5 points ) Les trois questions sont indépendantes. 1. Soit f la fonction définie par f(x) = 3 x. a) Donner son ensemble de définition. Il faut 3 x 0 3 x donc D f =] ; 3]

Plus en détail

Baccalauréat ST2S Antilles Guyane juin 2013 Correction

Baccalauréat ST2S Antilles Guyane juin 2013 Correction Baccalauréat ST2S Antilles Guyane juin 2013 Correction EXERCICE 1 6 points Le tableau ci-dessous donne le nombre d abonnements au service de téléphonie mobile en France entre fin 2001 et fin 2009, exprimé

Plus en détail

BAC BLANC DE MATHÉMATIQUES TERMINALES ES et L CORRECTION SUCCINCTE. Coefficients 5, 7 ou 4. Année scolaire 2013-2014

BAC BLANC DE MATHÉMATIQUES TERMINALES ES et L CORRECTION SUCCINCTE. Coefficients 5, 7 ou 4. Année scolaire 2013-2014 BA BLAN DE MATHÉMATIQUES TERMINALES ES et L ORRETION SUINTE oefficients, ou Année scolaire - Durée heures Page sur 8 pages Année EXERIE. ommun à tous les candidats sur points Un club de remise en forme

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 2013

Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 2013 Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 03 EXERCICE 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Chaque question ci-après comporte quatre réponses possibles. Pour chacune de ces questions,

Plus en détail

Correction du baccalauréat ES/L Métropole 20 juin 2014

Correction du baccalauréat ES/L Métropole 20 juin 2014 Correction du baccalauréat ES/L Métropole 0 juin 014 Exercice 1 1. c.. c. 3. c. 4. d. 5. a. P A (B)=1 P A (B)=1 0,3=0,7 D après la formule des probabilités totales : P(B)=P(A B)+P(A B)=0,6 0,3+(1 0,6)

Plus en détail

Démonstrations exigibles au bac

Démonstrations exigibles au bac Démonstrations exigibles au bac On donne ici les 11 démonstrations de cours répertoriées comme exigibles dans le programme officiel. Toutes ces démonstrations peuvent donner lieu à une «restitution organisée

Plus en détail

Baccalauréat Blanc 10 février 2015 Corrigé

Baccalauréat Blanc 10 février 2015 Corrigé Exercice Commun à tous les candidats Baccalauréat Blanc février 25 Corrigé. Réponse d. : e Le coefficient directeur de la tangente est négatif et n est manifestement pas 2e 5,4. 2. Réponse b. : positif

Plus en détail

Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015

Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015 Exercice 1 Durée : 3 heures Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Le candidat recopiera sur sa copie le numéro de la question

Plus en détail

Les polynômes du second degré

Les polynômes du second degré Les polynômes du second degré exercices corrigés 12 septembre 2013 Les polynômes du second degré Exercice 1 Exercice 2 Exercice 3 Les polynômes du second degré Exercice 1 Les polynômes du second degré

Plus en détail

Devoir commun de Mathématiques

Devoir commun de Mathématiques Exercice 1 3,5 points Le tableau suivant donne la répartition des internautes par continent pour les années 2001, 2002, 2003 et 2004 en millions d individus. Il est incomplet. Pour le remplir il faut utiliser

Plus en détail

Baccalauréat ST2S Polynésie 16 juin 2014 correction

Baccalauréat ST2S Polynésie 16 juin 2014 correction Baccalauréat STS Polynésie 6 juin 0 correction EXERCICE 8 points On présente dans un tableau, extrait d une feuille de calcul, le nombre de cartes SIM (carte électronique permettant d utiliser un réseau

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ. Ce polycopié conforme au programme 2012, regroupe des documents distribués aux élèves en cours d année.

MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ. Ce polycopié conforme au programme 2012, regroupe des documents distribués aux élèves en cours d année. MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ Ce polycopié conforme au programme 01, regroupe des documents distribués aux élèves en cours d année. CERTAINS CHAPITRES DU PROGRAMME NE SONT PAS TRAITÉS Année 013-014

Plus en détail

Baccalauréat STG CGRH Métropole 13 septembre 2012 Correction

Baccalauréat STG CGRH Métropole 13 septembre 2012 Correction Baccalauréat STG CGRH Métropole 3 septembre 202 Correction La calculatrice est autorisée. EXERCICE Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Pour chaque question, trois réponses sont proposées,

Plus en détail

Sujet de Bac 2013 - Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord

Sujet de Bac 2013 - Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord Sujet de Bac 2013 - Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord Exercice 1 : 4 points et exercice est un questionnaire à choix multiples. Chaque question ci-après comporte quatre réponses possibles.

Plus en détail

Correction Baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2015

Correction Baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2015 Durée : 3 heures Correction Baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2015 EXECICE 1 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Le candidat recopiera sur sa copie le numéro de

Plus en détail

TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL. CONCOURS INTERNE ET DE 3 ème VOIE SESSION 2008

TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL. CONCOURS INTERNE ET DE 3 ème VOIE SESSION 2008 TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL CONCOURS INTERNE ET DE 3 ème VOIE SESSION 2008 Vérification des connaissances mathématiques des candidats, au moyen de tableaux ou graphiques à constituer ou compléter,

Plus en détail

Cours de mathématiques

Cours de mathématiques Cours de mathématiques Thomas Rey classe de première ES ii Table des matières 1 Les pourcentages 1 1.1 Variation en pourcentage............................... 1 1.1.1 Calcul d une variation............................

Plus en détail

Commun à tous les candidats

Commun à tous les candidats EXERCICE 3 (9 points ) Commun à tous les candidats On s intéresse à des courbes servant de modèle à la distribution de la masse salariale d une entreprise. Les fonctions f associées définies sur l intervalle

Plus en détail

COURS DE MATHEMATIQUES TERMINALE STG

COURS DE MATHEMATIQUES TERMINALE STG COURS DE MATHEMATIQUES TERMINALE STG Chapitre 1. TAUX D EVOLUTION... 5 1. TAUX D EVOLUTION ET COEFFICIENTS MULTIPLICATEURS... 5 a. Taux d évolution... 5 b. Coefficient multiplicateur... 5 c. Calcul d une

Plus en détail

Fiche d exercices 3 : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité

Fiche d exercices 3 : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité Fiche d eercices : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité Eercice On considère la fonction f définie sur [ ; + [ par : f() E() pour [ ; 4[ f() 4 + 4 pour [ 4 ; + [ a. Tracer la représentation

Plus en détail

Sciences Po Paris 2012 Mathématiques Solutions

Sciences Po Paris 2012 Mathématiques Solutions Sciences Po Paris 202 athématiques Solutions Partie : Le modèle de althus odèle discret a Pour tout entier naturel n, on a P n+ P n = P n donc P n+ = +P n Par suite la suite P n est géométrique de raison

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat S ntilles-guyane 11 septembre 14 Corrigé EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Une entreprise de jouets en peluche souhaite commercialiser un nouveau produit et à cette fin, effectue

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mathématiques année 2011-2012 Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Ce que nous verrons dans ce chapitre : un exemple d équation différentielle y = f(y)

Plus en détail

Terminale ES-L Chapitre IV Convexité.

Terminale ES-L Chapitre IV Convexité. Terminale ES-L Chapitre IV Convexité. I- Définition. Rappel : On appelle corde d'une courbe tout segment reliant deux de ses points. Illustration ci-dessous : on a tracé la courbe représentative d'une

Plus en détail

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : Rappels collège/seconde Partie STAV 1/3 Partie STAV 2/3 Partie STAV

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole 12 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES/L Métropole 12 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES/L Métropole 12 septembre 2014 orrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 6 points ommun à tous les candidats Avant de réaliser une opération marketing en début de saison, un revendeur de piscines

Plus en détail

LES FONCTIONS : GENERALITES ET VARIATIONS

LES FONCTIONS : GENERALITES ET VARIATIONS 1 sur 10 LES FONCTIONS : GENERALITES ET VARIATIONS Activité conseillée p42 n 1 : Évolution du climat Activité conseillée p22 n 1 : Évolution du climat p61 n 5 p74 n 82 p61 n 7 p43 n 19 p44 n 20 p44 n 21

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

Baccalauréat STG Mercatique Nouvelle-Calédonie 15 novembre 2012 Correction

Baccalauréat STG Mercatique Nouvelle-Calédonie 15 novembre 2012 Correction Baccalauréat STG Mercatique Nouvelle-Calédonie 15 novembre 2012 Correction EXERCICE 1 : TAUX D ÉVOLUTION 5 points Le tableau ci-dessous présente le nombre de voitures neuves vendues en France en 1980,

Plus en détail