La télémédecine en action

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La télémédecine en action"

Transcription

1 La télémédecine en action Recommandations pour la mise en œuvre d un projet de télémédecine Déploiement technique : Urbanisation et infrastructure ANAP Jeudi 10 mai 2012 Bruno Grossin ASIP Santé

2 Recommandations pour la mise en œuvre d un projet de télémédecine Stratégie nationale de déploiement de la télémédecine pilotée par la DGOS Un premier document élaboré par le groupe de travail piloté par la DSSIS sur le Système d information et les TIC avec l appui de l ASIP Santé Un cartographie du SI des projets de TLM et un inventaire des référentiels nécessaires est en cours par l ASIP Santé. La télémédecine en action - Recommandations techniques 10 mai

3 Les services du dispositif de télémédecine SITE REQUÉRANT PATIENT (ET ASSISTANT(S) ÉVENTUEL) PROFESSIONNEL DE SANTÉ SERVICES TÉLÉMÉDECINE Organisation générale de l acte (planification, workflow, conciergerie) Interaction et échange à distance (visioconférence) Partage temporaire de données (données consultées au cours de l acte) SITE(S) SOLLICITÉ(S) PROFESSIONNEL(S) MÉDICAL (AUX) Dossier patient SI Transmission de données médicales (résultats d imagerie, données bio-médicales) SI Dossier patient Partage et échange de documents utiles à la coordination des soins SERVICES COORDINATION DES SOINS DMP, messagerie sécurisée La télémédecine en action - Recommandations techniques 10 mai

4 Un invariant : le dossier patient L acte de télémédecine s inscrit dans la prise en charge globale. Chaque acteur doit inclure dans son dossier patient le compte-rendu de l acte. L utilisation du logiciel métier facilite la collecte des informations : Récupération de l identité du patient (dont l INS) de la demande d acte Enregistrement du consentement Prescription Compte-rendu de l acte médical Traçabilité de l acte (participants, date ) Le cas échéant : consultation et alimentation du DMP Les fonctions métier ont vocation à être intégrées dans le système d information de chaque acteur (LGC, SIH, MSP ) participant à l acte de télémédecine La télémédecine en action - Recommandations techniques 10 mai

5 Principes généraux d urbanisation (1/2) Inscrire la mise en œuvre des dispositifs dans une urbanisation cohérente : Respects des référentiels d identification Identifications des acteurs (FINESS + RPPS) et à terme connexion au Répertoire des Acteurs Santé Social (RASS) (2013) Authentification des professionnels de santé à partir des services CPS (généralisation 2012). Identification des patients s appuyant progressivement sur l INS Intégration des services de partage et échange dans le cadre de la coordination des soins (DMP, Messagerie Sécurisée) en conformité avec le Cadre d Interopérabilité des Systèmes d Informations de Santé (CI-SIS) Respect des référentiels de sécurité (le cas échéant, hébergement; PGSSI en vigueur dans le périmètre de chaque acteur, future PGSSI-S) La télémédecine en action - Recommandations techniques 10 mai

6 Principes généraux d urbanisation (2/2) Prendre en compte les processus métier et leur évolution Analyser précisément les contributions des logiciels et systèmes d information métiers de chaque acteur (SIH, LGC, SI des MSP, SI des réseaux de santé ) S appuyer sur des composants et infrastructures standards Privilégier la mutalisation de services entre dispositifs de télémédecine Privilégier les évolutions fonctionnelles des outils disponibles sur le marché aux développements spécifiques à l échelle d un territoire Eviter au maximum la multiplication des gisements de données (coûts, problématiques d hébergement et de conservation des données, conditions d exercice de leurs droits par les malades ) au bénéfice: Des SI métiers de chaque acteurs qui deviennent communicants De l usage des flux de messagerie et du DMP Des PACS mutualisés La télémédecine en action - Recommandations techniques 10 mai

7 Règles de sécurité/traçabilité L authentification des acteurs participant à l acte de télémédecine : Identification sans ambiguïté du patient concerné ; Définition des droits respectifs des acteurs parties prenantes ; Authentification des acteurs afin de s assurer que seuls ceux habilités prennent part à l acte ; Enregistrement du recueil du consentement dans le dossier patient (consentement à l acte de télémédecine, information pour le partage de données médicales, si nécessaire consentement en cas de recours à un hébergement des données) Confidentialité et intégrité des données : Données échangées Sécurisation du transport : Référentiel de messagerie sécurisée santé (S4 2012); Données hébergées Référentiel d agrément des hébergeurs de données de santé. Traçabilité Données de l actes doivent être consignées dans le dossier patient La récente jurisprudence du Tribunal administratif de Grenoble rappelle que la documentation et la traçabilité des actes constituent l un des principaux fondements de l appréciation de la responsabilité des différents opérateurs en cas de survenance d un incident. La télémédecine en action - Recommandations techniques 10 mai

8 Règles d interopérabilité (1/2) Les standards d interopérabilité sont organisés en 3 niveaux (Mandat M/403 de la communauté européenne) Niveau haut : spécifications définies par les projets nationaux (CI-SIS étendu aux référentiels nationaux ) Niveau intermédiaire : profils d intégration à vocation industrielle (IHE, CI- SIS ) Niveaux bas : standards sur lesquelles se base le développement d interfaces (HL7 dont CDA, DICOM ) Eviter les profils d intégration spécifique (le partage de document via DMP compatibilité et l échange via messagerie sécurisée permettent de couvrir l essentiel des besoins de la télémédecine) S assurer que les industriels sélectionnés s inscrivent dans le champ des travaux en cours La télémédecine en action - Recommandations techniques 10 mai

9 Règles d interopérabilité (2/2) Décret télémédecine + Cadre d interopérabilité du SIS Utilisation de l INS comme numéro d identifiant patient unique commun aux différentes parties (lors du partage / échange de données médicales) ; Profils d intégration IHE-XDS et IHE-XDM pour le partage et l échange de documents médicaux ; Format CDA niveau 1 a minima pour l ensemble des documents partagés ; Format DICOM pour les images fixes et dynamiques hors temps réel et images illustratives. Les autres normes et standards applicables seront à spécifier au cas par cas, selon les actes et cas d usages concernés. La télémédecine en action - Recommandations techniques 10 mai

10 Infrastructure réseaux Les ARS sont invitées à exprimer les besoins spécifiques «santé» en matière d infrastructure réseau dans le cadre de la définition des stratégies de cohérence régionale pour l aménagement numérique (SCORAN) prévues par la circulaire n 5412/SG du 31 juillet 2009 Mise en place de réseaux télécom dédiés à la santé par certaines régions Le Très Haut Débit (THD) n est pas un pré-requis à la télémédecine mais ses besoins doivent être anticipés dans les projets l exigeant Les porteurs de projet doivent intégrer dans leur projet : Garantie de Temps d Intervention (GTI) et Garantie de Temps de Rétablissement (GTR) ; Gestion de la Qualité de Service (QoS) ; Sécurisation des liens qui, suivant la nature de l activité (évaluer les risques), doivent être doublés. Prendre en compte les besoins spécifiques à la visio-conférence La télémédecine en action - Recommandations techniques 10 mai

11 Consentement (Accord tracé du patient) Modèle fonctionnel téléconsultation, téléexpertise et téléassistance SITE REQUÉRANT Information et initialisation PROCESSUS DE TÉLÉMÉDECINE 1 SITE(S) SOLLICITÉ(S) TÉLÉCONSULTATION TÉLÉEXPERTISE PATIENT (ET SES ÉVENTUELS AIDANTS) & PROFESSIONNEL DE SANTÉ Synchrone 2 3 Demande Synchrone ou asynchrone Programmation court (ou activation immédiate) Prescription de l acte & contexte de prise en charge Le cas échéant, choix du protocole de l acte Synchrone ou asynchrone PROFESSIONNEL(S) MÉDICAL (AUX) OU PROFESSIONNEL MÉDICAL 4 Synchrone (voire asynchrone court pour l acquisition d images) Réalisation de l acte (Télé acte, établissement du diagnostic et de la prescription associée) TÉLÉASSISTANCE MÉDICALE 5 Synchrone ou asynchrone court Documentation / traçabilité médicale de l acte 6 Synchrone La télémédecine en action - Recommandations techniques 10 mai Enregistrement / facturation de l acte

12 SITE REQUÉRANT Modèle fonctionnel télésurveillance PROCESSUS DE TÉLÉMÉDECINE SITE(S) REQUIS Mise en place des éléments du dispositif Information du patient Le cas échéant, prescription et programmation des séances 0 TÉLÉSURVEILLA NCE MÉDICALE PATIENT ÉQUIPÉ D UN OU PLUSIEURS DISPOSITIFS MÉDICAUX ET SES AIDANTS ÉVENTUELS 1 2 Acquisition & Recueil,tri, Interprétation à transmission traitement, et distance des données reçues des données envoi des données (Tiers technique / selon 3 nécessaires au Concentrateur) principaux suivi médical niveaux d alerte* (Mesures, signaux physiologiques, questionnaires, ) Asynchrone (sauf si urgence) Contact direct patient ET / OU Synchrone Contact d un tiers pour action auprès du patient (Médecin traitant, IDE, famille, spécialiste) Synchrone ou asynchrone Informations et conseils au patient (Meilleure connaissance et maîtrise de sa pathologie) 3A En cas de RDV programmé ou d alerte 3B PROFESSIONNEL(S) MÉDICAL (AUX) AU SEIN DE CENTRES DE TÉLÉSURVEILLANCE (EN ES OU AUTRE) OU EN VILLE 4 Synchrone ou asynchrone court Documentation / traçabilité médicale de l acte La télémédecine en action - Recommandations 5 Synchrone techniques 10 mai Enregistrement / facturation de l acte

13 Recommandations pour les démarches projets 5 RECOMMANDATIONS CLÉS POUR RÉUSSIR LE DÉPLOIEMENT DU VOLET «TECHNIQUE» DES PROJETS DE TÉLÉMÉDECINE 1) Favoriser la mise en œuvre de solutions standards (visio, agenda, ) et de flux directs entre les SI des acteurs via des infrastructures existantes (DMP, Messagerie) 2) Procéder à une analyse des risques SSI susceptibles d impacter le déroulement de l acte 3) Mettre en place un pilotage global du dispositif technique 4) Assurer une formation, un support et un accompagnement adaptés 5) Mettre en place un cadre conventionnel en correspondance avec les contrats de prestation des tiers technologiques QUI S APPLIQUENT AUX 3 GRANDES ÉTAPES DE MISE EN ŒUVRE D UN DISPOSITIF DE TÉLÉMÉDECINE : Etape 1 Cadrage stratégique : définition du programme de développement de la Etape 2 Cadrage opérationnel : élaboration / conception du dispositif Etape 3 Expérimentation puis généralisation : vie courante du dispositif télémédecine (somme des dispositifs) La télémédecine en action - Recommandations techniques 10 mai

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Télémédecine Contexte: National: loi, décret (définition de 5 actes,

Plus en détail

Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014

Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014 Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014 1.Caractéristiques de la cible dcc 2.Le DCC, un service de l Espace Numérique Régional de Santé 7 Octobre 2014 3 ORDRE DU JOUR

Plus en détail

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique + La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique 15 ème Conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane Y. MARIE-SAINTE Directeur 28/04/2011 V1.0 + #

Plus en détail

Recommandations pour la mise en œuvre d un projet de télémédecine

Recommandations pour la mise en œuvre d un projet de télémédecine PLAN NATIONAL DE DEPLOIEMENT DE LA TELEMEDECINE Groupe de travail technique / Systèmes d information Recommandations pour la mise en œuvre d un projet de télémédecine Déploiement technique : Urbanisation

Plus en détail

Cadre régional d urbanisation des SIPS en Pays de la Loire

Cadre régional d urbanisation des SIPS en Pays de la Loire Cadre régional d urbanisation des SIPS en Pays de la Loire L urbanisation Construire un système d information qui réponde à un usage identifié, qui soit cohérent et adaptable dans le temps. Démarche :

Plus en détail

ÉTUDES Labellisation des solutions pour SIH Programme Hôpital Numérique

ÉTUDES Labellisation des solutions pour SIH Programme Hôpital Numérique ÉTUDES Labellisation des solutions pour SIH Programme Hôpital Numérique RIR 2 octobre 2014 CONTEXTE Programme Hôpital Numérique Vers un système d information hospitalier cohérent et performant Améliorer

Plus en détail

ISO 27002 // Référentiels de la santé

ISO 27002 // Référentiels de la santé ISO 27002 // Référentiels de la santé Vue des établissements de santé Club 27001 27/03/2015 Nicole Genotelle Version 1.0 Sommaire Contexte Thématiques 27002 // référentiels de santé Exemples de mise en

Plus en détail

Journées de formation DMP

Journées de formation DMP Journées de formation DMP Le DMP dans l écosystème Chantal Coru, Bureau Etudes, ASIP Santé Mardi 26 juin 2012 Processus de coordination au centre des prises en charge Quelques exemples Maisons de santé

Plus en détail

Coordination des soins, DCC: des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs?

Coordination des soins, DCC: des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs? Coordination des soins, : des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs? Journée Nationale des Industriels 15 novembre 2012 Favoriser l échange et le partage d information médicale

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

Les défis techniques de l E-Santé

Les défis techniques de l E-Santé Les défis techniques de l E-Santé Travail de recherche, I2 ARNALIS STEF NOVEMBRE 2015 COMMENT TRAITER LE SUJET? Typiquement on ne voulait pas marquer «sommaire»..! " # $ % La e-santé : de quoi parle t-on?

Plus en détail

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Positionnement des acteurs ARS pilotage stratégique Stratégie de santé régionale

Plus en détail

Réunion des DAJ Janvier 2011. Présentation du décret de télémédecine Ce qu il faut retenir

Réunion des DAJ Janvier 2011. Présentation du décret de télémédecine Ce qu il faut retenir REUNION DES DAJ Brigitte de LARD Juriste, Consultante Centre de droit JuriSanté Réunion des DAJ Janvier 2011 Présentation du décret de télémédecine Ce qu il faut retenir Définition de la télémédecine La

Plus en détail

Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE

Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE Le Projet MIRC PACS Archivage Echange & Partage Processus d amélioration

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

Espace Numérique Régional de Santé. Son contenu & ses enjeux

Espace Numérique Régional de Santé. Son contenu & ses enjeux Espace Numérique Régional de Santé Son contenu & ses enjeux Eléments de contexte Institut Paoli Calmettes - 10 Juin 2010 Présentation de Jean-Yves Robin, directeur général de l'asip Santé du 19/01/2010

Plus en détail

Journée Nationale des Industriels

Journée Nationale des Industriels Journée Nationale des Industriels Enjeux pour l industrie des Dispositifs médicaux Anne JOSSERAN Directeur Développement des Nouvelles Technologies Jean-Bernard SCHROEDER Directeur TICS & Equipements Présentation

Plus en détail

La e-santé en Picardie. Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie

La e-santé en Picardie. Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie La e-santé en Picardie Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie 04 octobre 2012 Definitions de la télésanté OMS : La télé santé c est le management et le support à la santé au niveau National

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE Le développement de la e-santé : un cadre juridique et fonctionnel qui s adapte au partage Jeanne BOSSI Secrétaire

Plus en détail

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Du partage de l information aux outils de médecine à distance : quelles pratiques recouvre le terme d e santé? Synthèse de l intervention de l ASIP Santé

Plus en détail

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé Jean-François Parguet Directeur pôle Référentiels Architecture & Sécurité de l ASIP Santé Sommaire Dématérialisation

Plus en détail

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES pour sensibiliser les directions Cible : les directions des ES les établissements de taille moyenne,

Plus en détail

Politique Générale de la Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S)

Politique Générale de la Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S) RÉFÉRENTIELS Politique Générale de la Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S) Comité Technique GCS Santé Alsace 21 mars 2014 Anne Bertaud Vladimir Vilter PGSSI-S Sommaire Les enjeux de la

Plus en détail

GCS e-sante LR ARS LR 2013 Un logiciel communiquant RCP en région Languedoc-Roussillon

GCS e-sante LR ARS LR 2013 Un logiciel communiquant RCP en région Languedoc-Roussillon GCS e-sante LR ARS LR 2013 Un logiciel communiquant RCP en région Languedoc-Roussillon Rappel: Priorités du schéma directeur des Si en région LR: a) Faciliter l orientation du patient dans le système de

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois La télémédecine au service des soins de 1 er recours et de l aménagement du territoire dominique.depinoy@acsantis.com Pourquoi

Plus en détail

Proyecto Telemedicina

Proyecto Telemedicina Seminario Internacional Desarrollo de Servicios Sociales para Personas Mayores 3-4 octubre 2013 Proyecto Telemedicina Dr Jean-Philippe Flouzat Médico geriatra, Consejero Médico Social de la Agencia Regional

Plus en détail

La nécessité d un schéma d urbanisation des SI de santé régionaux Pierre Boiron Directeur du GCS D-Sisif

La nécessité d un schéma d urbanisation des SI de santé régionaux Pierre Boiron Directeur du GCS D-Sisif La nécessité d un schéma d urbanisation des SI de santé régionaux Pierre Boiron Directeur du GCS D-Sisif Les objectifs assignés au SDSI A. Parcours de Santé/Social et coordination Recueillir et partager

Plus en détail

Intérêts de l outil PAACO

Intérêts de l outil PAACO 12 février 2014 Colloque TIC Santé Intérêts de l outil PAACO Association «Gaves et Bidouze» - Plateforme de coordination CLIC, Réseau Gérontologique, MAIA L outil PAACO Objectifs : pourquoi cet outil dans

Plus en détail

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Prise en charge pluri-professionnelle Besoins forts de coordination Radiologue, biologiste

Plus en détail

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé GCS TSA - ENRS Aquitaine Journée E-santé - 27 septembre 2013 SOMMAIRE C est quoi? Le projet L outil Les usages Ses atouts PAACO Plateforme

Plus en détail

Le Dossier Médical Personnel

Le Dossier Médical Personnel Le Dossier Médical Personnel Présentation du DMP Vidéo 2 Le DMP : c est parti! En 2011, les premiers pas du DMP > Accès pour les professionnels de santé via leur logiciel homologué «DMP-compatible» (web

Plus en détail

Au service du parcours des patients

Au service du parcours des patients Au service du parcours des patients GCS TSA - ENRS Aquitaine Rencontres Inter-régionales ASIP Santé 10 avril 2014 Paris AQUITAINE Le projet Les outils PAERPA Qui fonctionne en AQUITAINE 2eme tranche, démarrage

Plus en détail

Fiches pédagogiques d aide à la qualification d un projet de télémédecine

Fiches pédagogiques d aide à la qualification d un projet de télémédecine Conseil Stratégique des Industries de Santé (CSIS) Fiches pédagogiques d aide à la qualification d un projet de télémédecine GT 33 CSIS-CSF : Permettre l émergence d une stratégie industrielle en matière

Plus en détail

Agrément des Hébergeurs de données de Santé Exemple d Audit de conformité Sécurité et Technique «ASIP Santé»

Agrément des Hébergeurs de données de Santé Exemple d Audit de conformité Sécurité et Technique «ASIP Santé» Agrément des Hébergeurs de données de Santé Exemple d Audit de conformité Sécurité et Technique «ASIP Santé» Sommaire 1 Glossaire et abréviations... 3 1.1 Glossaire... 3 1.2 Abréviations... 3 2 Liminaire...

Plus en détail

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ 19 OCTOBRE 2010 Beatrice Falise Mirat Beatrice.falise-mirat@anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

Champs référentiel couvert 111/31/32/33/36 SIH. Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1

Champs référentiel couvert 111/31/32/33/36 SIH. Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Champs référentiel couvert 111/31/32/33/36 SIH Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Définitions Objectifs d un SIH Description : architecture structurelle fonctionnelle Technique Enjeux

Plus en détail

Pertinence de l échelon régional en matière de Systèmes d Information de Santé Bruno Grossin, Directeur d EMOSIST-FC

Pertinence de l échelon régional en matière de Systèmes d Information de Santé Bruno Grossin, Directeur d EMOSIST-FC Pertinence de l échelon régional en matière de Systèmes d Information de Santé Bruno Grossin, Directeur d EMOSIST-FC Agenda La Franche-Comté : Trajectoire du SI régional Les activités du GCS EMOSIST Caractéristiques

Plus en détail

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Cahier des charges Janvier 2011 Mesure 18 : Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer

Plus en détail

Les Systèmes d informations de santé

Les Systèmes d informations de santé Les Systèmes d informations de santé Programme ETAT DES LIEUX EVOLUTION ET CONTEXTE 1 Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées FOCUS SUR LES SYSTEMES D INFORMATION DE SANTE MESTARI Nordine RSI ONCOMIP DESC

Plus en détail

Soirée d information URPS ML

Soirée d information URPS ML Modifiez le style du titre Soirée d information URPS ML «Accompagnement à l Informatisation des Pôles et Maisons de Santé» 09/10/2014 GCS e-santé Pays de la Loire - document de travail 1 Modifiez le style

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS dmp.gouv.fr Le Dossier Médical Personnel (DMP) est une réalité. Il est entré dans sa phase de déploiement. Pour

Plus en détail

Télémédecine Imagerie Organisation des soins

Télémédecine Imagerie Organisation des soins Télémédecine Imagerie Organisation des soins Alain PUIDUPIN -Coordonnateur Vincent HAZEBROUCQ - Expert Jean-Marc PHILIPPE Expert Jeannot SCHMIDT Rapporteur Frédéric BERTHIER Animateur Michel AUSSEDAT -

Plus en détail

www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé

www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé Des outils d échanges entre PS o Objectifs: o Permettre des échanges sécurisés entre les professionnels de santé

Plus en détail

Le SI des infirmiers libéraux : présentation de l étude prospective

Le SI des infirmiers libéraux : présentation de l étude prospective Le SI des infirmiers libéraux : présentation de l étude prospective Rencontre Inter-Régionale 13 juin 2013 Bruno Grossin 1 Sommaire Objectifs et périmètre de l étude Panorama de la profession d infirmier

Plus en détail

Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne

Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne Dossier de presse Saint-Brieuc, le 21 juillet 2014 Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne La communauté de santé de Bretagne se mobilise pour la télémédecine, au service des

Plus en détail

Homologation, référencement,. Gestion des incidents de sécurité. lundi 23 avril 2012

Homologation, référencement,. Gestion des incidents de sécurité. lundi 23 avril 2012 Homologation, référencement,. Gestion des incidents de sécurité lundi 23 avril 2012 Ordre du jour Gestion de de la sécurité à l ASIP Le pilotage de la sécurité à l ASIP La PSI L organisation Retour d expérience

Plus en détail

Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon)

Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon) Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon) Intervention personnalisée à tous les stades de la Maladie Rénale Chronique Prévention de la progression de la maladie rénale Consultation

Plus en détail

Rencontre Inter-Régionale organisée par l ASIP Santé

Rencontre Inter-Régionale organisée par l ASIP Santé Rencontre Inter-Régionale organisée par l ASIP Santé Télémédecine: Point sur les travaux relatifs aux expérimentations (Art.36 LFSS 2014) Jeudi 2 octobre 2014 SOMMAIRE 1. Enjeux et constats 2. Les expérimentations

Plus en détail

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L Identifiant National Santé (INS) Delphin HENAFF-DARRAUD Point du programme sur l INS Le constat L absence d identifiant

Plus en détail

Jeudi 4 et vendredi 5 juillet 2013 Paris Bercy Centre Pierre Mendès France

Jeudi 4 et vendredi 5 juillet 2013 Paris Bercy Centre Pierre Mendès France Jeudi 4 et vendredi 5 juillet 2013 Paris Bercy Centre Pierre Mendès France Directeur par intérim du GCS e-santé Picardie stephane.routier@esante-picardie.com 13 ETP 1M Groupement Coopération Sanitaire

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DU SERVICE

MISE EN ŒUVRE DU SERVICE MISE EN ŒUVRE DU SERVICE Dossier Communicant de Cancérologie (DCC) et Dossier Médical Personnel (DMP) DÉFINITION DE LA CIBLE 2013-2015 - PRÉSENTATION DÉTAILLÉE Septembre 2013 plan cancer Mesure 18 : Personnaliser

Plus en détail

2012 Rapport d activité 1

2012 Rapport d activité 1 2012 Rapport d activité 1 SOMMAIRE RAPPORT D ACTIVITES 2012 1. Le mot de l administrateur du GCS e-santé Bourgogne 3 2. Le GCS e-santé Bourgogne 4 3. Le point sur les projets du GCS en 2012 5 a. Le Dossier

Plus en détail

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 Région Centre SI PAERPA Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 10/04/2014 2 Expérimentation centrée sur le Lochois composée de 8 cantons (97 communes) Population totale: 103 741 hbts Population

Plus en détail

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Déploiement du DMP Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Le DMP Un grand projet de société Un dossier structurant pour l ensemble du système de santé qui a vocation à remplacer les dossiers

Plus en détail

H2012 : Cahier des charges

H2012 : Cahier des charges H2012 : Cahier des charges Présentation COPIL régional 28/10/2010 ES 1 Rappel de la démarche ES 1 ES 3 Cartographie du SI ES 37 Définition du contexte de mise en œuvre dans chaque ES ES 1 ES 1 ES 3 ES

Plus en détail

BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients!

BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients! BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients! 20-21 mars 2012 Cité Internationale universitaire Paris Présentation d un projet opérationnel : Région sans Film Imagerie Médicale Partagée

Plus en détail

Démarche Système Global d Information

Démarche Système Global d Information Démarche Système Global d Information Alain Mayeur Quelle démarche pour le SI? UNR et UNT Espace Numérique de Travail PRES SYSTEME D INFORMATION Ministère LRU Modernisation Innovation Pédagogique Société

Plus en détail

Connectathon 2010 Développer la télésanté gràce à IHE Pourquoi faire converger les projets Karima Bourquard Directeur Interoperabilité IHE-Europe IN-SYSTEM Bordeaux 12-16 April 2010 Connectathon 2010 Développer

Plus en détail

Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement de SPLS en Île-de-France

Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement de SPLS en Île-de-France Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement du dispositif en Île-de-France I. Présentation générale de SPLS... 2 1. Des enjeux de pilotage et de conception des politiques de l habitat...

Plus en détail

LE DÉCRET TÉLÉMÉDECINE ET SA DÉFINITION DES ACTES. Téléconsultation

LE DÉCRET TÉLÉMÉDECINE ET SA DÉFINITION DES ACTES. Téléconsultation LE DÉCRET TÉLÉMÉDECINE ET SA DÉFINITION DES ACTES Téléconsultation permettre à un professionnel médical de donner une consultation à distance à un patient(un professionnel de santé peut être présent auprès

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE?

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Séminaire Aristote 12 juin 2013 QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Jean-Pierre Blanchère Coordinateur Département «e-santé et domotique» Pôle TES Justifications de la télémédecine

Plus en détail

Le numerique modernise la gestion des urgences? Vladimir Vilter ASIP Santé Déploiement SI SAMU 17 septembre 2015 de 14h30 à 15h15

Le numerique modernise la gestion des urgences? Vladimir Vilter ASIP Santé Déploiement SI SAMU 17 septembre 2015 de 14h30 à 15h15 Le numerique modernise la gestion des urgences? Vladimir Vilter ASIP Santé Déploiement SI SAMU 17 septembre 2015 de 14h30 à 15h15 PROGRAMME SI-SAMU : CONTEXTE Rapport Mardegan - 2008 Persistance de fragilités

Plus en détail

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Assemblée Générale GCS Télésanté Basse Normandie 26 mars 2014 Anne Bertaud Pole Territoire Dossier Médical Personnel 2 DMP : quelques chiffres (février

Plus en détail

Le Dossier Médical Personnel devient Partagé : Orientations nationales pour la relance du DMP

Le Dossier Médical Personnel devient Partagé : Orientations nationales pour la relance du DMP Le Dossier Médical Personnel devient Partagé : Orientations nationales pour la relance du DMP Dr Brigitte SEROUSSI Délégation à la stratégie des systèmes d information de santé (DSSIS) Secrétariat général,

Plus en détail

15h 16h Responsabilités et déontologie en télémédecine : comment concilier cadre règlementaire et pratique de terrain?

15h 16h Responsabilités et déontologie en télémédecine : comment concilier cadre règlementaire et pratique de terrain? 15h 16h Responsabilités et déontologie en télémédecine : comment concilier cadre règlementaire et pratique de terrain? Responsabilités et déontologie en télémédecine Dr Pierre Simon Président Société Française

Plus en détail

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1 MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Mieux comprendre MSSanté FAQ Juin 2013 / V1 FAQ MSSanté MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance sommaire 1. Le Système MSSanté 2 MSSanté :

Plus en détail

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace!

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Mardi 14 Février 2012 L accompagnement des professionnels de santé sur le terrain M. Gaston STEINER directeur d Alsace e-santé(gcs) Le DMP, socle

Plus en détail

Atelier de Prospective n 7. Jusqu où le dossier informatisé peut il favoriser la coordination des acteurs de santé?

Atelier de Prospective n 7. Jusqu où le dossier informatisé peut il favoriser la coordination des acteurs de santé? Atelier de Prospective n 7 Jusqu où le dossier informatisé peut il favoriser la coordination des acteurs de santé? Aujourd hui et demain Aujourd hui : Déploiement : Les DPI sont en cours de généralisation

Plus en détail

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON?

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? «PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? Le décret télémédecine du 19 octobre 2010 fixe déjà certaines modalités de mise en

Plus en détail

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 SQLI et la santé : Une Histoire Des engagements dans la durée Etapes clés de l industrialisation de la suite Idéo santé Conseil SIS MOA, Urbanisation Réseaux de

Plus en détail

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2001 01 89 0195 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 9 janvier 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITÉ

Plus en détail

Exemples de mise en cohérence de projets existants avec le nouveau SDSI. De Région Sans Film Vers S-PRIM

Exemples de mise en cohérence de projets existants avec le nouveau SDSI. De Région Sans Film Vers S-PRIM Exemples de mise en cohérence de projets existants avec le nouveau SDSI De Région Sans Film Vers S-PRIM Christophe COUVREUR, Directeur de Programme Production de soins, GCS D-Sisif Constat de départ -

Plus en détail

Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012

Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012 Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012 I. Enjeux de la E-santé II. Bilan 2008-2012 de la E-santé et des SIS en Poitou-Charentes III. Perspectives

Plus en détail

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale Agenda. esanté c est quoi? 2. Les piliers du programme esanté Contenu du programme esanté Démarche: une vision de long terme couplée à une approche pragmatique et progressive

Plus en détail

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012 Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS Novembre 2012 Franck Jolivaldt DGOS / MSIOS Présentation du programme Hôpital numérique La Direction Générale de l

Plus en détail

Programme Télémédecine 1 :

Programme Télémédecine 1 : Date limite de dépôt des candidatures : 30 novembre 2010 Programme Télémédecine 1 : Téléconsultation, Télé-expertise, Téléassistance Cahier des charges de l appel à projets Octobre 2010 Sommaire 1. Contexte

Plus en détail

professionnelles Un espace de confiance commun pour toutes les messageries Décideurs en établissement de santé

professionnelles Un espace de confiance commun pour toutes les messageries Décideurs en établissement de santé MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Un espace de confiance commun pour toutes les messageries professionnelles Décideurs en établissement de santé Pourquoi sécuriser les échanges dans l

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15 Assemblée Générale SUdF 04 juin 2014 Agenda 1. Genèse du projet 2. Solution envisagée 3. Feuille de route 4. Point d étape Projet de modernisation des SI

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité FICHE PRATIQUE JUIN 2011 Le Dossier Médical Personnel et la sécurité www.dmp.gouv.fr L essentiel Un des défis majeurs pour la réussite du Dossier Médical Personnel (DMP) est de créer la confiance des utilisateurs

Plus en détail

Référentiels pour les SI de santé. Point de situation, évolutions, maintenance

Référentiels pour les SI de santé. Point de situation, évolutions, maintenance Référentiels pour les SI de santé Point de situation, évolutions, maintenance 8 février 2011 Référence : Référentiels ASIP - JNI Rédacteur : ASIP/PRAS Version : v 1.0.0 Classification : non sensible /

Plus en détail

GCS e-santé Picardie. PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012

GCS e-santé Picardie. PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012 GCS e-santé Picardie PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012 Sommaire Présentation du GCS e-santé Picardie Présentation du projet La solution La démarche et les services proposés La convention

Plus en détail

Charte de Bonnes Pratiques pour les Systèmes d Information de Santé

Charte de Bonnes Pratiques pour les Systèmes d Information de Santé Charte de Bonnes Pratiques pour les Systèmes d Information de Santé - Version 19 juin 2012 - La Charte Bonnes Pratiques pour les Systèmes d Information de Santé entre Donneurs d Ordre et Prestataires spécialisés

Plus en détail

Réseau-santé Hier, le traitement «papier» Le praticien après avoir fait son diagnostic rédigeait à la main

Réseau-santé Hier, le traitement «papier» Le praticien après avoir fait son diagnostic rédigeait à la main Rappels Hier, le traitement «papier» Le praticien après avoir fait son diagnostic rédigeait à la main L ordonnance médicale, La feuille de remboursement La fiche de son patient Aujourd hui : traitement

Plus en détail

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers 1 Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan Proposition commune des associations d usagers (document élaboré sur la base de la note publique rédigée par Saïd Acef)

Plus en détail

Télémédecine et Soins primaires: quelques repères en 5 étapes. Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL)

Télémédecine et Soins primaires: quelques repères en 5 étapes. Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) Télémédecine et Soins primaires: quelques repères en 5 étapes Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) 1 ère étape : Identifier un besoin d améliorer la continuité des

Plus en détail

Dossier Médical Personnel en Alsace. Une réalité partagée

Dossier Médical Personnel en Alsace. Une réalité partagée Dossier Médical Personnel en Alsace Une réalité partagée A. de Blauwe 30 juin 2011 Les points d ancrage Un cadre juridique Une évolution sociétale, des besoins identifiés Volontarisme et implication en

Plus en détail

Projet DMP en Rhône Alpes.

Projet DMP en Rhône Alpes. Projet DMP en Rhône Alpes. GIP-DMP Paris - 2 octobre 2007 Thierry DURAND Direction GCS SISRA Comment le projet DMP Rhône Alpes a été mis en mouvement! Usagers (CISS-RA) + Les Conseils de l ordre (38,69,74)

Plus en détail

HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou

HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou 1 HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou Alsace e-santé Le GCS Alsace e-santé développe une expertise reconnue dans les technologies de l information et de la communication appliquées à la santé.

Plus en détail

Les avancées sur l'interopérabilité des systèmes informatiques des laboratoires

Les avancées sur l'interopérabilité des systèmes informatiques des laboratoires Les avancées sur l'interopérabilité des systèmes informatiques des laboratoires Journée régionale de la biologie médicale hospitalière Centre Val de Loire 30 juin 2015 François Macary, ASIP Santé / Pôle

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Normalisation et standards Dispositifs Médicaux Action coordonnée par le SNITEM, supportée par la DGCIS, en coopération avec la CNISAS

Normalisation et standards Dispositifs Médicaux Action coordonnée par le SNITEM, supportée par la DGCIS, en coopération avec la CNISAS Normalisation et standards Dispositifs Médicaux Action coordonnée par le SNITEM, supportée par la DGCIS, en coopération avec la CNISAS Contribution à L élaboration d une politique de normalisation en France

Plus en détail

Les SI de réanimation : l intégration dans le SIH de l établissement

Les SI de réanimation : l intégration dans le SIH de l établissement Les SI de réanimation : l intégration dans le SIH de l établissement Annick Pigot : DSI CHRU LILLE L intégration Définition Le projet d informatisation et son niveau d intégration Le périmètre initial

Plus en détail

Un cadre juridique nouveau (HPST).

Un cadre juridique nouveau (HPST). Télémédecine Journée régionale des systèmes d information de santé 12 janvier 2012 Dominique PIERRE, chargé de mission SI et référent Télémédecine ARS du Centre 12 Janvier 2012 2 Un cadre juridique nouveau

Plus en détail

SDRSIS Systèmes d information en santé

SDRSIS Systèmes d information en santé SDRSIS Systèmes d information en santé SCHÉMA DIRECTEUR RÉGIONAL DES SYSTÈMES D INFORMATION EN SANTÉ SDRSIS Systèmes d information en santé Introduction...4 La démarche...5 Le contexte des Systèmes d

Plus en détail

Présentation des travaux en cours dans le domaine de la biologie. Jean-Charles DRON HMS jcdron@hms-france.com

Présentation des travaux en cours dans le domaine de la biologie. Jean-Charles DRON HMS jcdron@hms-france.com Présentation des travaux en cours dans le domaine de la biologie Jean-Charles DRON HMS jcdron@hms-france.com Agenda Travaux en cours Chantier 1 : Dématérialisation des résultats de bactériologie et parasitologie-mycologie

Plus en détail