L I V R E B L A N C STRATÉGIE NUMÉRIQUE DE L'ENTREPRENEUR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L I V R E B L A N C STRATÉGIE NUMÉRIQUE DE L'ENTREPRENEUR"

Transcription

1 L I V R E B L A N C STRATÉGIE NUMÉRIQUE DE L'ENTREPRENEUR Version : 1.1

2 Sommaire La stratégie numérique de l'entrepreneur...4 La stratégie des outils numérique de l'entrepreneur...5 La stratégie face aux usages et nouvelles pratiques...6 La stratégie des moyens numériques...7 La stratégie pour les outils de communications...8 La stratégie de présence sur Internet...8 La stratégie de sécurité...10 La stratégie pour les équipements...12 La stratégie pour les logiciels...13 La stratégie de projets...14 La stratégie d'achat de services...15 La stratégie d'accompagnement...15 Conclusion...17 A propos de l'auteur...18 Références bibliographiques...19 Terminologie...20 Version : 1.1 Page 2

3 Le monde de l'entreprenariat est compliqué, les dirigeants d'entreprises en conviendront. Entreprendre aujourd'hui n'est pas une mince affaire, surtout dans un contexte économique difficile et mondialisé, ce qui rend certains aspects encore plus critiques. L'entrepreneur doit être encore plus réactif ou agile, dans un environnement qui ne laisse guère de place aux erreurs. En matière de numérique, les technologies de l'information ont fait beaucoup pour le monde de l'entreprise. Le numérique a permis d'alléger la charge administrative, d'améliorer ses moyens de communications, d'automatiser certains traitements et d'améliorer du coup sa productivité. Pour les entreprises industrielles, le numérique a investi les chaînes de fabrication et, de plus en plus, est utilisé comme vecteur d'innovation. Il n'est pas anodin de revenir sur le passé et de voir le chemin parcouru par l'informatique ou les TIC, que l'on appelle communément Technologies de l'information, IT en Anglais. Que de progrès grâce à la miniaturisation de l'électronique, que d'avancées grâce aux développements logiciels, à des développeurs passionnées, à des créateurs inspirés. Et nous n'en sommes qu'au début d'une suite d'avancées recentrant l'homme au cœur des usages, de solutions à son profit. L'entrepreneur se doit d'être un gestionnaire, «veillant au grain» et s'assurant de la pérennité et du développement de son entreprise. Le numérique ou les technologies de l information vont l'aider dans sa tâche mais, pour cela, il lui faudra mettre en place différentes stratégies, qui malheureusement sont encore peu maîtrisée par les entrepreneurs, non spécialistes du sujet. Dans l'encyclopédie en ligne Wikipédia (http://fr.wikipedia.org), le mot stratégie a une définition intéressante : «l'art de diriger et de coordonner des actions pour atteindre un objectif» source : Car il s'agit bien de cela, l'objectif étant le développement, la pérennisation de l'entreprise et la création de valeurs, les outils numériques n'étant que des moyens et non pas un mal nécessaire. Ce livre blanc à pour objectif de fournir les pistes de réflexion nécessaires à l'entrepreneur, au dirigeant d'entreprise Française, pour la mise en place de ces stratégies. Il s'adresse principalement à ceux qui souhaitent maîtriser globalement le numérique au sein de leur structure. Il se veut volontairement simpliste, n'utilisant pas ou peu le vocabulaire dédié au numérique, afin d'être le plus compréhensible possible. Version : 1.1 Page 3

4 LA STRATÉGIE NUMÉRIQUE DE L'ENTREPRENEUR La stratégie numérique de l'entrepreneur va être conditionnée par plusieurs pré-requis liés à l'organisation de l'entreprise et son activité entre autre. La mise en place d'une véritable stratégie, pour les outils numériques au service de l'entreprise, va permettre à celle-ci d'être plus efficiente. Elle pourra mieux répondre aux attentes de ses clients ou prospects, mieux interagir avec ses fournisseurs ou partenaires. Elle pourra se différencier face à ses concurrents. Une stratégie numérique cohérente dans l'entreprise, va lui permettre de constituer un système d'information global intégré et efficace. Celui-ci pourra être aussi moins coûteux et mieux satisfaire les besoins des utilisateurs. La mise en place d'une stratégie cohérente d'usage du numérique au sein de l'entreprise rendra celle-ci plus agile, dans un environnement de plus en plus changeant. Dans bien des cas, le niveau de compréhension nécessaire, obligera l'entrepreneur à se faire accompagner par un professionnel du numérique, que celui-ci soit un collaborateur, ou bien un prestataire. Le numérique a une incidence pour l'entreprise sur : Son organisation ; La productivité des collaborateurs ; Sur ses moyens d'échanges ; Le niveau de différenciation de ses produits ou services ; Etc. Les outils numériques ont aujourd'hui une vocation transverse dans l'entreprise. Les solutions numériques, devenues nécessaires ne sont pas des centres de coûts, dont il faudrait limiter la charge financière mais, tout simplement des investissements productifs. La productivité de ceux-ci sera fonction de la stratégie employée tant au niveau des solutions mises en place, que la manière dont le système d'information est managé. Les outils ou solutions numériques mises en place dans l'entreprise, peuvent avoir l'effet contraire à celui attendu, ou présenté précédemment, en fonction de la manière dont on procédera pour les mettre en place. Version : 1.1 Page 4

5 LA STRATÉGIE DES OUTILS NUMÉRIQUE DE L'ENTREPRENEUR Chaque entreprise est différente tant dans son organisation, que dans ses produits ou ses services. Il va donc de soi que l'utilisation des outils numériques sera différente. La taille et l'évolution de l'entreprise influenceront son utilisation du numérique. Ces outils numériques se retrouvent bien sûr dans différentes catégories : Les équipements matériels ; Les logiciels bureautique ; Les logiciels de collaborations, de communications ; Les logiciels de gestion : comptabilité, paie et ressources humaines, etc. ; Les applicatifs liés à la production de l'entreprise : GMAO, GPAO, etc. ; Etc. Dans la famille des logiciels, certains de ces outils sont communs en terme d'usage aux entreprises, d'autres plus spécifiques à un secteur d'activités et enfin de façon plus confidentiel, certains sont utilisés par quelques entreprises qui ont souvent le même domaine d'activités. L'entrepreneur devra donc se tenir au courant des pratiques et usages de ses concurrents et des évolutions technologiques. Pour les logiciels, le type de licence aura une incidence sur certains choix stratégiques, ayant une conséquence financière sur l'entreprise et son budget lié aux outils numériques. Version : 1.1 Page 5

6 LA STRATÉGIE FACE AUX USAGES ET NOUVELLES PRATIQUES Les technologies de l'information progressent sans cesse, dans certains cas elles remettent en cause certaines habitudes. La BYOD (Bring Your Own Device), pratique qui consiste à ce que le collaborateur vienne travailler avec son équipement numérique personnel (ordinateur, smartphone, tablette, etc.) dans l'entreprise, est apparu il y a quelques années aux États-Unis, principalement dans les start-ups mais tend à se propager progressivement. C'est une autre manière de travailler et de collaborer dans l'entreprise, qui a des incidences sur son fonctionnement mais, aussi la relation avec le collaborateur. C'est une autre manière de consommer les solutions numériques qui n'a pas que des avantages, et qui pose des questions ou problèmes juridiques liés au droit du travail ou de sécurité des systèmes d'informations. Elle doit donc être encadrée, préparée et adaptée en fonction des besoins de l'entreprise. L'utilisation des réseaux sociaux peut également poser problème aujourd'hui, on a pu le constater entre autre avec les cas de jurisprudences ces dernières mois. Il est donc nécessaire d'encadrer l'usage des outils numériques au sein de l'entreprise tout en favorisant les usages et leurs améliorations. La charte d'utilisation des outils numériques (Internet, informatique, systèmes mobiles, etc.) est une bonne façon de répondre à ces problématiques. Elle permet de rappeler aux collaborateurs les bonnes pratiques, les règles d'utilisation des outils mis à leur disposition et de les responsabiliser. L'interdépendance entre le numérique et le juridique, n'est plus à démontrer et le chef d'entreprise devra de plus en plus faire appel à un conseil compétent sur les deux sujets. La CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté fournit entre autre des outils, afin de mieux appréhender les risques et les prévenir. Elle dispose d'un pouvoir de contrôle et régulation destiné entre autre à protéger le consommateur. Les entreprises qui le pourront, auront intérêt à mettre en place un correspondant informatique et liberté (C.I.L.), afin de se prémunir des risques induits par l'usage du numérique. Version : 1.1 Page 6

7 LA STRATÉGIE DES MOYENS NUMÉRIQUES Une entreprise ne peut plus se passer de moyens numériques aujourd'hui et donc d'outils informatiques pour fonctionner. Ces moyens sont les suivants : Poste de travail et micro-ordinateur portable ; Serveurs et systèmes de stockages ; Systèmes d'impressions ; Tablettes ; Smartphones ; Logiciels ; Equipements réseaux et de communication ; Etc. D'autres moyens logiciels ou matériels numériques pourront être utilisés, par telle ou telle entreprise, en fonction de leurs spécificités. Elles pourront ainsi employer des tables traçantes ou traceurs, des imprimantes 3D, etc. Il va de soi que tous ces équipements devront être protégés et ce, entre autre, au niveau électrique par des onduleurs par exemple. En fonction de sa taille, l'entreprise devra avoir des collaborateurs spécialisés en terme de compétences, à défaut, faire appel à un ou plusieurs prestataires, afin de gérer le fonctionnement et la maintenance des équipements. L'usage des moyens numériques dans l entreprise par les collaborateurs doit être encadré, c'est pour cela qu'il est souhaitable que celle-ci mette en place une charte d'utilisation, afin de se préserver de problématiques qui pourraient lui poser un préjudice. Version : 1.1 Page 7

8 La stratégie pour les outils de communications Nous vivons dans un monde mondialisé, ou les échanges de biens et de services mais, aussi d'informations sont devenues la norme. Le XXIe siècle est celui de l'économie du savoir et nul ne peut l'ignorer. Les échanges d'informations à tous nivaux sont donc devenus la norme, et l'entreprise a besoin d'outils pour pouvoir permettre ces échanges, tant en interne, entre ses collaborateurs, qu'en externe avec ses clients, fournisseurs ou partenaires. Il lui faut donc disposer d'outils de communications performants, simples et très opérationnels, qui vont lui permettre de disposer et d'utiliser différents services standardisés. C'est ainsi, que la messagerie apparue vers 1965, a supplanté aujourd'hui tous les autres moyens d'échanges, qui sont tout de même encore utilisés, soit pour des raisons pratiques, techniques ou bien légales. Outre la messagerie électronique classique, les services de communication utilisés sont : Les services de messageries instantanées ; Les services d'audio et/ou vidéo conférence ; Les services d' ing ; Les réseaux sociaux ; Les sites Internet. Les outils de communications sont aujourd'hui pour certains, unifiés au sein de plateformes uniques, ils permettent dans certains cas aux entreprises d'êtres très performantes dans leur gestion des flux entrant ou sortant. Cependant, l'utilisation de l'ensemble de ces outils peut parfois s'avérer problématique pour l'entreprise lorsqu'ils ne sont pas maîtrisés. Il est donc important que l'utilisation de ces canaux soit homogène, manager et utiliser à bon escient. La stratégie de présence sur Internet La présence d'une entreprise sur Internet est dorénavant admise comme indispensable, car elle lui permet entre autre d'avoir une meilleure visibilité pour celle dont l'activité n'y est pas liée directement. Cette présence peut se faire au moyen d'un site institutionnel, e-commerce ou bien d'un blog, en fonction de la taille et de l'activité de la structure. Elle doit être corrélée aux outils de communications mis en place par l'entreprise. Version : 1.1 Page 8

9 Un site Internet est un investissement qui peut s'avérer lourd et, malheureusement, il ne faut pas forcément en attendre un retour sur investissement immédiat, en fonction bien sûr, du type de site réalisé, du contenu et de la pertinence de celui-ci. Certaines entreprises pourront en fonction de leurs moyens disposer d'un ou plusieurs sites Internet, ayant des vocations ou objectifs différents. Leur mise en place, nécessite une volonté définie sur le long terme, en cohérence avec la stratégies marketing de l'entreprise. Elle doit être réalisée après une réflexion qui amènera la structure à : Bien choisir ses noms de marques et les protéger ; Utiliser comme noms de sites Internet les noms des marques de l'entreprise et/ou le nom de celle-ci ; Rédiger un cahier des charges définissant : Le rôle ou la vocation du site ; Le type de contenu du site ; La charte graphique ; Etc. Se faire accompagner par une agence web ou de communication ; Etc. La mise en place d'un site Internet est un projet qui peut s'avérer très vite complexe et qui ne doit en aucune manière être pris à la légère. En fonction, de paramètres tels que : Le rôle ou type de site ; La taille de l'entreprise ; Les moyens économiques et financiers ; Les moyens techniques ; Etc. Le projet devra donc être dimensionné en conséquence, afin qu'il soit économiquement rentable sur long terme. Version : 1.1 Page 9

10 Attention : La mise en place d'un site Internet, par une entreprise Française, nécessitera une déclaration auprès de la C.N.I.L. (Commission Nationale Informatique et Liberté Il est également à noter, que les choix techniques sont aussi importants que ceux concernant l ergonomie et le contenu du site. La stratégie de sécurité Le volet sécurité, dans le domaine du numérique, est un sujet à ne pas ignorer sous peine pour l'entreprise de devoir subir des conséquences extrêmement graves, pouvant mettre en danger sa pérennité. Différents types de risques sont répertoriés aujourd'hui : Pertes de données ; Vols de données ; Divulgations fortuites d'informations confidentiels ; Falsifications d'informations ; Etc. La sécurité des systèmes d'information se compose de trois volets : La protection des accès aux systèmes et aux informations ; La conservation des données ; La pérennité du système d'information de l'entreprise. Le P.R.I. (Plan de Reprise Informatique) est un des éléments essentiels de la sécurité du système d'information. La stratégie de protection des accès aux systèmes et aux données. Cette stratégie va varier en fonction de la taille de la structure, de la criticité et de la sensibilité des systèmes et des données. Le sujet n'est pas à traiter à la légère que ce soit pour une entreprise individuelle ou une structure comportant plusieurs dizaines, centaines ou milliers de collaborateurs. Il va de soi que la sécurité des accès sera adaptée selon la taille et l'activité de l'entreprise, ses moyens et ses besoins. Version : 1.1 Page 10

11 La stratégie de sauvegarde La sauvegarde, on ne le dit pas assez, est une des conditions nécessaires à la pérennisation des données. Celle-ci doit être réalisée sur des supports adaptés tels que des DVD, DAT, disques optiques et selon le rythme suivant : 1 fois par jour ; 1 fois par semaine ; 1 fois par mois ; 1 fois par trimestre ; 1 fois par semestre ; 1 fois par an. La sauvegarde, pour réellement être efficace, doit être réalisée en trois exemplaires, dont deux seront extrait des locaux de l'entreprise. Ceux-ci seront stockés dans des lieux différents et sécurisés. Cela est nécessaire à une reconstruction complète des données, lorsqu'il faut remplacer les systèmes après un incendie par exemple. Compte tenu des contraintes techniques et organisationnelles de l'entreprise, on adaptera la ou les procédures de sauvegarde. Les moyens utilisés seront également en fonction de la capacité de stockage nécessaire. Depuis quelques années, sont apparues de nouvelles solutions permettant aux entreprises de déporter, ou externaliser leurs sauvegardes chez un prestataire, à l'aide d'outils logiciels et l utilisation d'internet. Dans le cas d'utilisation de ce type d'offre, il faudra veiller à ce que le service soit en mesure de restaurer les données et le garantisse. Mais aussi, vérifier que les données conservées le soient dans de bonnes conditions, si possible sur le territoire national ou dans la communauté Européenne. Les systèmes peuvent être sauvegardés d'une autre manière, car il n'est pas forcément nécessaire d'en faire une sauvegarde systématique. Ainsi, on pourra procéder annuellement à la génération d'une image de chacun des systèmes utilisés, au sein de la structure, rentrant du coup dans la stratégie de P.R.I. La stratégie pour un Plan de Reprise Informatique La dépendance aux systèmes informatiques étant dorénavant acquise, pour les entreprises, il est nécessaire pour celles-ci de pouvoir remettre en condition d'utilisation, les composantes du système d'information, en cas d'incidents. Un Plan de Reprise Informatique est donc nécessaire pour tout ou partie du ou des systèmes d'informations. D'ailleurs, il doit être intégré dans le Plan de Reprise d'activité (P.R.A.). Version : 1.1 Page 11

12 Le P.R.I. est naturellement à adapter en fonction de la taille de la structure et de ses besoins. Celui-ci comprendra à la fois les procédures de redémarrage des systèmes, de restauration des données et éventuellement, de remplacement des équipements. Sous certaines conditions, l'entreprise pourra prévoir de faire appel à un site dit de «backup», en cas de destruction totale ou partielle de ses locaux par exemple. Ce type de processus doit être intégré au P.R.I. La stratégie pour les équipements La primo-erreur du créateur lorsqu'il s'installe est de se procurer son matériel informatique chez le premier distributeur venu ou la grande surface la plus proche. dans une grande majorité des cas, de son domicile. Hors, il s'avère que le matériel proposé n'est pas forcément conçu pour un usage professionnel, avec des temps d'utilisation élevés, par exemple. Le choix des équipements est donc primordial afin de ne pas subir de problèmes mais, aussi de perturbation d'activité, en cas de pannes par exemple. Le principe de base pour les équipements, c'est d'acheter des produits conçus pour les professionnels, garanties sur sites avec des extensions prévues sur la durée d'usage standard : 4 ans pour les ordinateurs et serveurs ; 8 ans pour les systèmes d'impressions ; 10 ans pour les équipements réseaux. De se les procurer chez un distributeur spécialisé, qui pourra éventuellement apporter tout le service nécessaire à l'entreprise et qui vous suivra au quotidien et vous conseillera au mieux. Les équipements réseaux ont également leurs importances et les choix ne doivent pas être pris à la légère, tout comme le matériel d'impression. La stratégie pour le réseau informatique Les réseaux informatiques sont dorénavant devenus indispensables, pour les échanges au sein de l'entreprise ou avec l extérieur. Il va de soi, que plus l'entreprise est importante en taille, plus les besoins sont complexes et les équipements nombreux, y compris ceux de sécurité. Socle ou infrastructure de base pour l entreprise, la conception ou mise en place d'un réseau informatique doit être soignée et dimensionnée, pour pouvoir supporter son développement à moyen et long terme. Version : 1.1 Page 12

13 De façon générale, on ne structurera pas de la même manière les réseaux informatiques en dessous de 10 à 15 postes et ceux au-dessus. Ainsi, dans ce cas, on appliquera les principes suivants : Les utilisateurs devront pouvoir travailler depuis n'importe quel poste, pour se connecter aux applications et utiliser les données ; Les moyens d'impression doivent être partagés ; Etc. La centralisation et le partage des données, dans une entreprise comprenant plusieurs personnes, est un principe fondamental. Elle nécessite la mise en place de système de stockage centralisé qui facilitera la conservation et la sauvegarde des données. La stratégie pour les logiciels Un logiciel est une brique fonctionnelle, parfois complexe, pouvant être composé des souséléments, qui peuvent eux-mêmes êtres complexes. Le logiciel va comporter des règles ou traitements et utiliser des données pour fonctionner, que l'utilisateur lui fournira éventuellement ou qui seront collectées automatiquement. L'entreprise, pour son système d'information, va utiliser différents types de logiciels et plus particulièrement des logiciels applicatifs couvrant ses besoins. En fonction de l'activité de l'entreprise, les besoins en logiciels peuvent être variés. Il existe différentes catégories ou familles de logiciels applicatifs : Les logiciels de bureautique ; Les logiciels de gestions ; Les progiciels ; Les logiciels spécifiques. Pour certaines fonctions non couvertes par un produit standard, l'entreprise pourra faire réaliser par un prestataire, une solution logiciel spécifique. Le type de licence des logiciels est variable, il est décomposé en deux grandes familles, elles même composées de catégories de licence : Commercial ou propriétaire ; Licence éditeur ; Freeware, shareware, donationware. Version : 1.1 Page 13

14 Open Source Un logiciel Open Source n'est pas stucturellement différent de celui qui est sous licence commerciale. Sa licence rend son code source accessible, sans contrainte particulière et en fonction de celle-ci, on pourra réaliser des modifications ou corrections. Il existe de nombreux logiciels Open Source, couvrant un large spectre de fonctions, venant en concurrence avec des solutions propriétaires. Son succès dépendra, entre autres, du soutien qu'il recevra au travers d'une communauté, plus ou moins large de personnes, dont des développeurs, des éditeurs de logiciels ou des sociétés du secteur du numérique ou pas. Pour mettre en place une solution dite Open Source et l'intégrer dans le système d'information de l'entreprise, il est souhaitable de faire appel à une SS2L (Société de Services en Logiciels Libres), qui aura le recul et la compétence nécessaire par rapport à celle-ci. Les logiciels peuvent être commercialisés de différentes manières, ce qui influencera éventuellement les choix de l'entreprise : Boîte ou téléchargement ; SaaS ou Cloud. Le mode SaaS, induit de façon générale dans les technologies dite «Cloud» permet à l'entreprise de ne payer qu'un abonnement à l'usage du logiciel. Viendront contrebalancer cet avantage, les problématiques juridiques, de conservation ou de stockage de données. D'ailleurs la CNIL (cf. Références bibliographiques) propose un guide pour les entreprises, téléchargeable gratuitement, sur ce sujet. La tâche de sélection d'une solution est donc complexe et elle nécessite du temps, la réalisation d'une étude de marché approfondie, dans certains cas. Le processus d'achat et de mise en place d'un logiciel peut s'avérer compliqué, voire parfois hasardeux, si on n'y apporte pas tout le soin nécessaire! La stratégie de projets Pour pouvoir mettre en place une solution numérique et éventuellement l'intégrer dans le système d'information déjà en place, on initialise un projet ponctuel ou au long cours (récurrent), d'autant plus si celui-ci concerne un logiciel, qu'il soit standard ou spécifique. S appuyant sur un cahier des charges exhaustif, précédé d'une expression de besoin et d'une étude de l'existant, le projet informatique est une suite ordonnée de tâches plus ou moins complexes, sous contraintes de délais et de budgets, avec des impératifs techniques parfois importants. C'est pour cela que de nombreux projets échouent ou dépassent les délais et les budgets, il faut y apporter un soin tout particulier. Les tests étant une des conditions de réussite du projet. L'implication des équipes interne et externe, leur bonne collaboration, en plus de la qualité de l'environnement, sont donc des conditions sine qua none à la réussite du projet. Version : 1.1 Page 14

15 Le chef d'entreprise devra donc garder un œil attentif sur les projets qu'il confiera à ses collaborateurs ou prestataires. Si des prestataires doivent intervenir sur le projet, il faudra être naturellement vigilant dans le choix de ceux-ci. La stratégie d'achat de services Depuis plusieurs années, les entreprises consomment de plus en plus de services, associés à des solutions numériques, que ce soit pour la mise en service, la maintenance préventive ou l'assistance suite à un incident. De nombreux fournisseurs proposent une large palette d'offres couvrant l'ensemble des besoins des entreprises. Dans certains cas, une structure pourra confier l'ensemble de son système d'information à un seul fournisseur. Globalement, il existe plusieurs types de prestataires : Les SSII (Sociétés de Services ne Ingénierie Informatique) et SS2L (Société de Services en Logiciels Libres) ; Les entreprises de conseils ; Dans le domaine du Web, les agences web mixant compétences Internet et marketing ; De nombreux indépendants proposent leurs services aux entreprises et les accompagnent avec efficacité, en fonction de leurs compétences ; Les entreprises de services à la personne, en respectant certaines règles légales, ont également la possibilité de proposer une offre aux entreprises. Le choix d'un prestataire n'est pas une chose aisée et le chef d'entreprise doit être vigilant, compte tenu du fait qu'il ne maîtrise pas le sujet. Il lui est cependant nécessaire de faire appel à un, ou plusieurs prestataires, en fonction de ses besoins et moyens, car les outils informatiques sont devenus incontournables au fonctionnement de sa structure. Un autre aspect qui oblige à faire appel à un professionnel, c'est la complexité croissante des solutions. Le chef d'entreprise n'ayant que trop peu de temps à consacrer a ces sujets. En France, le prestataire a une obligation de conseil, répétée maintes fois par la jurisprudence. Il doit donc expliquer et collaborer avec son client, celui-ci ayant le devoir de fournir tous les éléments nécessaires au prestataire et donc de collaborer également. La stratégie d'accompagnement La complexité des solutions et outils numériques nécessite aujourd'hui un accompagnement au plus près de l'entreprise et de ses réalités. Outre le fait de faire éventuellement appel à des prestataires pour les tâches de maintenance ou bien de mise en place de nouveaux systèmes (développement, déploiement, etc.), il n'est pas Version : 1.1 Page 15

16 inintéressant pour le chef d'entreprise, de faire appel, régulièrement à des structures non liées aux constructeurs, ou éditeurs ou tout du moins, ayant une indépendance de vue pour avoir leur sentiment, et leur avis prospectif, sur le système d'information de l'entreprise. Ces structures de conseils, seront pour certaines, en mesure de réaliser un audit évaluant le système d'information par rapport aux standards du moment. Puis de proposer un schéma directeur permettant d'orienter les évolutions du système d'information, conformément aux besoins de l'entreprise. Version : 1.1 Page 16

17 CONCLUSION Le dirigeant d'entreprise, entrepreneur par définition a de nombreuses responsabilités, il lui incombe de veiller à l'efficience du système d'information de sa structure. Et donc, aux usages au sein de celle-ci, des outils numériques, tout en cherchant à la pérenniser, voir à la développer, ce qui n'est pas une mince affaire! Le numérique peut apporter un avantage concurrentiel pour l'entreprise sur ses marchés, tant dans son organisation, que dans la façon dont elle fabrique ou commercialise ses produits ou services, c'est un vrai moyen de différenciation pour elle. Certes, la mise en place de solution numérique peut nécessiter des budgets colossaux, toutefois, respecter le précepte de faire les choses par étape, est une bonne règle. Modulariser en éléments basiques les outils numériques utilisés, permet d'en garder la maîtrise, et facilite l'intégration de chacun d'eux, dans l'ensemble que représente le système d'information. Le numérique ne doit donc pas être exclu, ignoré ou mis de côté, car il peut être vecteur d'innovation managériale et/ou technologique. Version : 1.1 Page 17

18 A PROPOS DE L'AUTEUR Frédéric Libaud est expert en technologies de l'information, avec plus de 20 ans de pratiques professionnels. Pendant plus d'une décennie, il a travaillé sur de nombreux projets de systèmes d'informations pour tout type de structures, grands comptes et PME, dans différents secteurs d'activités (agroalimentaire, commerce, industrie, médicale, etc.), lui permettant d'acquérir de larges compétences, à la fois sur les volets organisationnels et techniques. Il est indépendant depuis 2007 et intervient au profit d'entreprises de toute taille et tout secteur, pour apporter l'expertise qu'il a acquise à l efficience de leurs usages du numérique. Il accompagne les entrepreneurs dans la résolution de leurs problématiques liés au numérique. Il est également l'auteur d'un livre blanc intitulé TIC & PME-TPE (http://www.libaudfrederic.fr/downloads/white books/tic & PME-TPE.pdf), publié en Son site Internet son blog Version : 1.1 Page 18

19 REMERCIEMENTS Merci aux personnes ci-dessous, pour leurs commentaires et remarques, permettent d'apporter plus de clareté et lisibilité, à ce livre blanc : Patrick Guyard, Eutelxia ; Anne Montlahuc. AMC. Version : 1.1 Page 19

20 RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES Recommandations pour les Entreprises qui envisagent de souscrire à des services Cloud publié par la CNIL : s_qui_envisagent_de_souscrire_a_des_services_de_cloud.pdf. Observatoire de la Petite Entreprise, de la Fédération des Centres de Gestion Agréés : Version : 1.1 Page 20

21 TERMINOLOGIE Le domaine de numérique comporte de nombreux termes techniques, bien souvent difficile à comprendre pour le commun des mortels. L'encyclopédie en ligne Wikipédia (http://fr.wikipedia.org) met à la disposition du public, un portail informatique à l'adresse suivante : Version : 1.1 Page 21

AFRICA PERFORMANCES SARL PRESENTATION

AFRICA PERFORMANCES SARL PRESENTATION AFRICA PERFORMANCES SARL PRESENTATION NOTRE VISION La gestion, le pilotage et la prise de décision au sein d'une organisation nécessitent d'avoir une information claire, synthétisée et disponible sur cette

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Un des objectifs principaux du projet européen Cybersudoe innov est la création d une base de données

Plus en détail

3. Guide Technique Type de l «utilisateur»

3. Guide Technique Type de l «utilisateur» 3. Guide Technique Type de l «utilisateur» Sommaire 1. Préambule.......................... page 25 2. Champ d application................... page 25 3. Procédures de sécurité................. page 25 3.1

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION TROISIEME PARTIE LES PROGICIELS DE GESTION INTEGREE TABLE DES MATIERES Chapitre 1 : LA PLACE DES PGI... 3 Chapitre 2 : LE CYCLE DE VIE DES PGI... 6 Questions de cours...

Plus en détail

La GEIDE. Dans une solution GEIDE, il est possible d'associer au sein même d'un dossier:

La GEIDE. Dans une solution GEIDE, il est possible d'associer au sein même d'un dossier: La GEIDE Historique de La GEIDE Anciennement "Archivage électronique", La Gestion électronique de Documents "GED" est apparu dans les années 80. Mais le terme GED paraissait restrictif par rapport à ses

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

Procédure à suivre pour accéder aux applications sécurisées

Procédure à suivre pour accéder aux applications sécurisées 1. Procédure à suivre pour accéder aux applications sécurisées Introduction Toutes les entreprises ont la possibilité, moyennant certaines conditions d accès, d'avoir accès à des applications sécurisées

Plus en détail

Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire.

Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire. CAHIER DES CHARGES - ANNEE 2011 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION Territoire concerné : Grand Villeneuvois Fumélois Lémance Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire.

Plus en détail

Prix d'un site Internet ou e-commerce professionnel

Prix d'un site Internet ou e-commerce professionnel Prix d'un site Internet ou e-commerce professionnel Lors de vos recherches concernant le prix d'un site Internet, vous avez dû voir un peu tout et n'importe quoi. Des sites Internet (soi-disant) gratuits.

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques de sécurisation du système d information des cliniques

Guide de bonnes pratiques de sécurisation du système d information des cliniques Guide de bonnes pratiques de sécurisation du système d information des cliniques Le CNA a diligenté un audit de sécurité du système de facturation des cliniques et de transmission à l Assurance Maladie,

Plus en détail

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED StarXpert 2011 STARXPERT - Siège social : 100 rue des Fougères 69009 LYON SAS au capital de 40 000 - Siret : 449 436 732 00035 - NAF : 723Z Table des matières

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN Société : VNEXT est une société de conseil et d expertises technologiques dans le domaine de l infrastructure IT, le développement des logiciels et la formation professionnelle.

Plus en détail

Des collaborateurs mobiles sans infrastructure sur site complexe et coûteuse

Des collaborateurs mobiles sans infrastructure sur site complexe et coûteuse Présentation de la solution SAP SAP Afaria, édition cloud Objectifs Des collaborateurs mobiles sans infrastructure sur site complexe et coûteuse Un faible investissement à forte rentabilité Objectifs Un

Plus en détail

Cloud computing ET protection des données

Cloud computing ET protection des données Cloud computing ET protection des données Typologies du CLOUD Ce sont les solutions complètement gérées par la DSI. La DSI peut faire éventuellement appel à un prestataire (type infogérant) mais elle

Plus en détail

Olivier Mauras. Directeur R&D Beemo Technologie

Olivier Mauras. Directeur R&D Beemo Technologie Olivier Mauras Directeur R&D Beemo Technologie La sauvegarde informatique est-elle une composante de la politique de sécurité? Oui, à condition qu'elle s'intègre dans un plan global - Introduction - La

Plus en détail

Organisation de l informatique au Collège du Management de la Technologie

Organisation de l informatique au Collège du Management de la Technologie ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Document interne Collège CDM Auteur P. Bangerter Version 2.0 Création 04.11.2002 13:05 Modification 19/03/2010 09:34:00 Distribution Sujet Organisation de l'informatique

Plus en détail

Big Data : se préparer au Big Bang

Big Data : se préparer au Big Bang Big Data : se préparer au Big Bang Initialement confinées au cœur des moteurs de recherche et des réseaux sociaux, les technologies du Big Data s'exportent désormais avec succès dans de nombreux secteurs

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Comment optimiser son progiciel de gestion?

Comment optimiser son progiciel de gestion? Comment optimiser son progiciel de gestion? «Gérer son informatique, quelles sont les questions que doit se poser chaque entrepreneur?» Centre patronal de Paudex, 27 octobre 2006 Gérard Chessex / NJM NJM

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr

equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr Présentation générale equalogic Qualité est un logiciel de gestion de la qualité. Il s adresse à toute entreprise, certifiée ou non, soucieuse

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Des solutions d affaires, performantes et évolutives

Des solutions d affaires, performantes et évolutives Bureau de Prestation de Services Informatiques Votre partenaire Odoo, en Solutions d Affaires BP: 12719 Niamey Niger Quartier Yantala (entre CSI et Commissariat) E-mail: info@bpsiniger.com Tél: 96 99 18

Plus en détail

Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives

Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives Présentation des principales catégories d'applications Internet et des composants standards d'une application Web interactive Créée

Plus en détail

Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information"

Introduction à la conduite de projet systèmes d'information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information" Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/principes/guide-introduction

Plus en détail

B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance

B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance Domaine B7 B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance KARINE SILINI UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D'OPALE SUPPORT DE COURS EN LIBRE DIFFUSION Version du 4 décembre 2009 Table des matières

Plus en détail

BUSINESS. / solution de gestion au cœur de votre entreprise RC SOFT RC SOFT

BUSINESS. / solution de gestion au cœur de votre entreprise RC SOFT RC SOFT / solution de gestion au cœur de votre entreprise RC SOFT Créée en 2002, RC SOFT a développé différents types de logiciels avant de se concentrer très tôt sur les différents modules de la solution. En

Plus en détail

METHODOLOGIE : CAHIER DES CHARGES DE BESOINS

METHODOLOGIE : CAHIER DES CHARGES DE BESOINS METHODOLOGIE : CAHIER DES CHARGES DE BESOINS Ce document présente la démarche à suivre pour l'élaboration d'un cahier des charges de besoins en vue du lancement d'un appel d'offres pour l'informatisation

Plus en détail

Alors avec des centaines de fournisseurs de services «CRM» rivalisant pour attirer votre attention, pourquoi choisir OSF Global Services?

Alors avec des centaines de fournisseurs de services «CRM» rivalisant pour attirer votre attention, pourquoi choisir OSF Global Services? Si vous en êtes arrivé à la conclusion que la gestion de la relation client est une priorité pour votre activité, vous avez sans aucun doute commencé à évaluer une solution de CRM et des prestataires de

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

SGDN/DCSSI AFNOR Téléprocédures du MINEFI Aspects sécurité

SGDN/DCSSI AFNOR Téléprocédures du MINEFI Aspects sécurité SGDN/DCSSI AFNOR Téléprocédures du MINEFI Aspects sécurité 27 mars 2003 Sommaire Téléprocédures du M.E.F.I Contexte/Objectifs Problématique Solutions envisageables Les grands choix techniques Mise en œuvre

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ANNEE 2011 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES

CAHIER DES CHARGES ANNEE 2011 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES CAHIER DES CHARGES ANNEE 2011 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES Axe 1 : Développer les e-compétences des professionnels touristiques Module OUVERT POHB1 : Etre plus visible et développer un site

Plus en détail

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson Travaux pratiques avec WordPress Karine Warbesson Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Mise en pages réalisée par ARCLEMAX Illustration

Plus en détail

Pôle 3 : Mon cabinet, une entreprise performante

Pôle 3 : Mon cabinet, une entreprise performante Pôle 3 : Mon cabinet, une entreprise performante Rapporteur délégué : Denis BARBAROSSA Atelier 2 : «Cloud Computing : Mythe ou réalité?», Simple phénomène de mode ou réponse nécessaire à l évolution des

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

Guide : applications & usages.

Guide : applications & usages. Vous allez aimer la mobilité Une solution 100% sécurisée, un Drive 100% Pro. Vos fichiers disponibles sur tous vos périphériques. Accédez à tous vos fichiers (photos, documents) en parfaite mobilité sur

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business?

Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business? Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business? Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Définition de l'e-business 3 : Les moteurs de l'e-business 4 : Choix stratégique et la proposition de

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR D ADMINISTRATION DES ENTREPRISES DE GAFSA Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : PGI : Progiciels de Gestion Intégrés ERP : Enterprise

Plus en détail

ARTEMIS VIEWS TIME REPORTING. Avec TrackView

ARTEMIS VIEWS TIME REPORTING. Avec TrackView ARTEMIS VIEWS TIME REPORTING Avec TrackView TIME REPORTING Time Reporting est un système de feuilles de temps simple et efficace basé sur le Web ou le serveur client, conçu pour fournir une compréhension

Plus en détail

[LE BUSINESS PLAN] Chambre de Commerce et d industrie de Lyon. Novacité

[LE BUSINESS PLAN] Chambre de Commerce et d industrie de Lyon. Novacité Chambre de Commerce et d industrie de Lyon Novacité [LE BUSINESS PLAN] Le Centre Européen d'entreprise et d'innovation Novacité (CEEI Novacité) est une structure animée par la Chambre de Commerce et d'industrie

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Introduction ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Sauvegarder ses données à domicile ou sur Internet Qui n a jamais perdu des photos ou documents suite à une panne

Plus en détail

Quelle maturité pour l ERP Open Source dans les PME? Rennes, le 16 juin 2009

Quelle maturité pour l ERP Open Source dans les PME? Rennes, le 16 juin 2009 Quelle maturité pour l ERP Open Source dans les PME? Rennes, le 16 juin 2009 Sommaire Introduction 1 Ce que recherche une PME dans la mise en place d un ERP 2 Ce que propose l Open Source 3 Pourquoi n

Plus en détail

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Comptabilité et Gestion des Organisations est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire, au sein des services administratifs,

Plus en détail

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations Auteur: Fabian PIAU, Master 2 MIAGE, Nantes La Gestion des Configurations est un processus issu d ITIL version 2 qui aide au soutien du service («Service

Plus en détail

Présentation des Services Storissime aux Utilisateurs

Présentation des Services Storissime aux Utilisateurs Présentation des Services Storissime aux Utilisateurs Service Utilisateurs A qui s'adresse ce Service? A tous les créateurs et les dirigeants d'entreprise souhaitant disposer des ressources nécessaires

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

La télésauvegarde est-elle la solution pour réduire les risques quotidiens de la sauvegarde?

La télésauvegarde est-elle la solution pour réduire les risques quotidiens de la sauvegarde? La télésauvegarde est-elle la solution pour réduire les risques quotidiens de la sauvegarde? SOMMAIRE Introduction I. Les risques encourus avec un système de sauvegarde traditionnelle II. Les attentes

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

GESTIONNAIRE DE STOCKS. Organigramme

GESTIONNAIRE DE STOCKS. Organigramme Organigramme Les valeurs qui font notre Entreprise Construire au quotidien une relation de confiance avec notre clientèle et la placer au cœur de nos préoccupations, c est répondre tous ensemble à un objectif

Plus en détail

Développement. Les Métiers du Numérique

Développement. Les Métiers du Numérique Développement Développeur backend/frontend Développeur / Intégrateur Développeur mobile Architecte web Ingénieur Etude et developpement Concepteur Développeur + une technologie : PHP, Symfony, RoR (RubyOnRails),

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Le concept FAH (ou ASP en anglais)

Le concept FAH (ou ASP en anglais) Le concept FAH (ou ASP en anglais) Présentation FAH signifie Fournisseur d Application Hébergé ASP signifie Application Service Provider L utilisation d un logiciel de gestion classique peut se révéler

Plus en détail

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH LES 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES RH C est en 1970 qu apparurent les premiers logiciels destinés au monde des ressources humaines et plus particulièrement

Plus en détail

Catalogue Formations. Outils pratiques Le «Web» Site vitrine Site Joomla! Site marchand

Catalogue Formations. Outils pratiques Le «Web» Site vitrine Site Joomla! Site marchand Catalogue Formations Outils pratiques Le «Web» Site vitrine Site Joomla! Site marchand Kristel Beurrois Tel : 06 63 93 35 38 Email : kristel.beurrois@arketic.com Eric DUFOUR Tel : 06 73 92 09 58 Email

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON L analytique joue un rôle désormais primordial dans la réussite d une entreprise. Les pouvoirs qu elle délivre sont incontestables, cependant

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET INTRANET/EXTRANET LES RESEAUX / 2 DEFINITION DE L INTRANET C est l internet interne à un réseau local (LAN) c'est-à-dire accessibles uniquement à partir

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD1 Exercices Exercice 1 : Décrivez les facteurs internes qui ont un impact sur les communications réseau. Les facteurs internes ayant un impact sur les communications sont liés à la nature

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

AUDIT MAINTENANCE CURATIVE MAINTENANCE PREVENTIVE HOTLINE

AUDIT MAINTENANCE CURATIVE MAINTENANCE PREVENTIVE HOTLINE Fort de son expérience auprès des PME et Collectivités, MDSI vous propose la gestion complète ou partielle de votre système informatique en associant au sein d'un même contrat : audit, conseil, maintenance

Plus en détail

Manuel Qualité Page 1 sur 10 16 Février 2012 MQ-Indice G

Manuel Qualité Page 1 sur 10 16 Février 2012 MQ-Indice G Page 1 sur 10 Ce manuel Qualité est enregistré et mis à jour dans la base de données «Qualité» de MPL, dont une copie est accessible sur demande. C'est la version originale informatisée qui fait foi. Les

Plus en détail

Notre offre PCA/PRA systemes@arrabal-is.com

Notre offre PCA/PRA systemes@arrabal-is.com systemes@arrabal-is.com De plus en plus, le rôle que jouent l'accès à Internet, la messagerie et les logiciels métier, rend essentielle la continuité de l'activité des PME, notamment en cas de panne ou

Plus en détail

Module: Organisation. 3.3. L informatique dans la structure d une organisation. Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi.

Module: Organisation. 3.3. L informatique dans la structure d une organisation. Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi. Module: Organisation 3.3. L informatique dans la structure d une organisation Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi.dz Plan Introduction Informatique dans les organisations Rattachement

Plus en détail

les étapes cruciales pour une intégration réussie ;

les étapes cruciales pour une intégration réussie ; Quand vous pensez «CRM», pensez- vous d'abord (et souvent seulement) à une solution Par exemple, certaines entreprises utilisent la CRM pour la gestion des ventes et/ou pour mener des campagnes marketing

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS

LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS SOMMAIRE I. Pourquoi héberger ses applications de gestion?... 3 a. La disponibilité b. Actualisations du logiciel c. Simplicité d. Coût II. SaaS

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

I. DÉFINITION DU CAHIER DES CHARGES

I. DÉFINITION DU CAHIER DES CHARGES I. DÉFINITION DU CAHIER DES CHARGES CAHIER DES CHARGES Le cahier des charges est constitué d'un ensemble de documents contenant les spécifications adressées : à des fournisseurs de biens ou de services

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

«écosystème» TIC en EPLE

«écosystème» TIC en EPLE «écosystème» TIC en EPLE Séminaire DUNE «Numérique responsable» Académie de Créteil Février 2013 Document publié sous licence D un point de vue C2i2e Domaine A1 «Maîtrise de l'environnement numérique professionnel»

Plus en détail

Maximilien. Portail des marchés publics franciliens. Mode d emploi

Maximilien. Portail des marchés publics franciliens. Mode d emploi les infos DAEJ - n 46 du 2 avril 2013 Maximilien Portail des marchés publics franciliens Mode d emploi Ce portail, présenté comme un nouveau service public régional, ambitionne de regrouper l ensemble

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ADITU, un outil de la compétitivité économique et numérique des territoires Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007

Plus en détail

PCI votre Spécialiste helpdesk depuis plus de 15 ans

PCI votre Spécialiste helpdesk depuis plus de 15 ans PCI votre Spécialiste helpdesk depuis plus de 15 ans Quand le support client devient un jeu d enfant! SIMPLYDESK : FAITES-VOUS REMARQUER POUR L EFFICACITÉ DE VOTRE SERVICE CLIENT SimplyDesk vous permet

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE DES SERVICES INTRANET / INTERNET D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ECOLES

NOTE DE CADRAGE DES SERVICES INTRANET / INTERNET D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ECOLES NOTE DE CADRAGE DES SERVICES INTRANET / INTERNET D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ECOLES SDTICE/SDITE Version : 1.0 - Date création : 09/01/09 1. Périmètre des S2i2e Les S2i2e ont pour objectif principal

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour débuter» La gestion des photos avec Windows 10 1 Généralités sur le jargon de l image numérique Les différents formats d image : une image enregistrée

Plus en détail

GERER SA MAINTENANCE INFORMATIQUE

GERER SA MAINTENANCE INFORMATIQUE L AFNOR définit la maintenance comme l «ensemble des actions permettant de maintenir et de rétablir un bien dans un état spécifié ou en mesure d assurer un service déterminé.» De nos jours, les systèmes

Plus en détail

Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications

Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications E1C23 Systèmes informatiques, réseaux et télécommunications - IR Le chef de projet ou l expert systèmes informatiques, réseaux

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

LES OUTILS COLLABORATIFS

LES OUTILS COLLABORATIFS LES OUTILS COLLABORATIFS Sommaire : I. Qu est ce qu un outil de travail collaboratif?... 3 II. Types d outils de travail collaboratif :... 3 III. Avantages de certains outils :... 5 IV. Exemples de solutions

Plus en détail

Les raisons du choix d un WMS en mode hébergé!

Les raisons du choix d un WMS en mode hébergé! Les raisons du choix d un WMS en mode hébergé! Tout le monde connait maintenant les avantages d une solution de gestion d entrepôt (WMS) : productivité accrue, accès en temps réel à l'information, précision

Plus en détail

ET ORIENTATIONS. ***--- tariat d Etat ---*** à la Technologie. Secrétariat d. et de la Technologie. Infrastructures IT et approvisionnement

ET ORIENTATIONS. ***--- tariat d Etat ---*** à la Technologie. Secrétariat d. et de la Technologie. Infrastructures IT et approvisionnement Ministère de l Industrie l et de la Technologie ---*** ***--- tariat d Etat à la Technologie Secrétariat d LES SIC DANS LE SECTEUR PUBLIC : ETAT DES LIEUX, DÉFIS ET ORIENTATIONS Infrastructures IT et approvisionnement

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 1.0 PRÉAMBULE La présente politique est fondée sur les éléments suivants : Tel que stipulé dans la Loi sur les archives, la Commission scolaire doit

Plus en détail

Politique de données ouvertes

Politique de données ouvertes Politique de données ouvertes 1 MOT DU MAIRE ET DU VICE-PRÉSIDENT DU COMITÉ EXÉCUTIF Montréal aspire à devenir un chef de file mondialement reconnu parmi les villes intelligentes et numériques. Pour atteindre

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information 11 Systèmes Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs et individuels

Plus en détail