L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives"

Transcription

1 Vivre sainement avec un hygromètre pour air ambiant. L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives au climat et ce en fonction de la saison et de la température de l air ambiant de la pièce. Une orientation rapide et précise réalisée grâce aux zones de différente couleur permet de respecter les valeurs qui permettent un climat sain et correcte au niveau de la physique du bâtiment. Dans la période dans laquelle il faut réchauffer la maison, le hygromètre pour air ambiant a le grand avantage qu il permet de facilement déterminer le climat optimal pour n importe quelle pièce, notamment afin d éviter la création de moisissures, et que, le cas échéant, il permet de régler le climat avec succès, en réchauffant plus et/ou en aérant plus souvent les chambres: 1. Lisez la température ambiante de la chambre qui est indiquée en bas du thermomètre et attribuez cette température à la couleur correspondante: vert foncé en cas de réchauffement réduit : C vert moyen en cas de réchauffement normal C vert clair en cas de réchauffement important C 2. Déterminez l échelle actuellement applicable aux conditions météorologiques en faisant la distinction suivante: hiver en cas de températures en moyenne inférieures à +5 C automne/printemps en cas de températures en moyenne entre 5 et 15 C 3. A ce moment-là, l échelle qui reflète les conditions météorologiques actuelles vous permet de déterminer la valeur optimale de l humidité relative dans votre maison et ce sur base de la couleur qui correspond à la température ambiante.

2 En hiver et en présence d une température de 20 C dans la pièce, l humidité relative ne devrait par exemple pas dépasser %. Le cas échéant, vous pouvez réduire le taux d humidité en aérant. L humidité dans la maison comme risque pour la santé Les études de médecine des dernières années ont confirmé que l humidité relative accrue dans les maisons favorise clairement plus de % des maladies dans le domaine de l asthme et des allergies. Une humidité réduite entre 30 et 40% ne pose par contre aucun problème. Pendant un hiver dur, les maisons disposant d un bon échange d air, présentent parfois une humidité relative inférieure à 30%, sans que cela ne soit mauvais pour la santé. - Dans la période de l année dans laquelle il faut chauffer la maison, d octobre à avril, les habitants déterminent eux-mêmes l humidité relative présente dans les chambres. En moyenne, un ménage compose de 3 ou 4 personnes dégage chaque jour une quantité d environ dix litres de vapeur d eau en prenant une douche, en lavant, en cuisinant, en respirant, etc. Étant donné que les joints des fenêtres sont devenus beaucoup plus étanches afin de réduire les frais énergétiques et les nuisances sonores, cette humidité doit être évacuée plusieurs fois par jour en aérant la maison. - Le type de chauffage et le type d aération déterminent l humidité relative de l air présent en moyenne dans une maison en hiver. Étant donné que le taux d humidité absolu de l air froid est toujours inférieur à celui de l air ambiant, cette humidité peut en hiver sans le moindre problème être échangé par de l air froid et sec en aérant la pièce (chaque jour à quelques reprises ouvrir les fenêtres pendant quelques minutes). Chaque maison (sans installation d aération) a, en fonction de sa densité d utilisation et de la quantité d humidité, plusieurs fois par jour

3 besoin d un échange d air. Votre hygromètre pour air ambiant vous montre de façon précise quand le moment est venu! Pour obtenir une humidité relative optimale dans votre maison La nécessité de limiter l humidité dans la maison afin d éviter des valeurs élevées, n existe que dans la période dans laquelle la maison doit être chauffée, donc à partir de l automne. Il est conseillé de maintenir une température d environ 20 C dans la totalité de la maison. Sur le thermomètre, la plage entre 18 et 22 C est indiquée sur un fond vert moyen. En hiver Si la température extérieure est en moyenne inférieure à environ +5 C et si l aération est suffisante et si la température dans la maison est d environ 20 C, l humidité relative dans la maison sera d environ %. Sur votre hygromètre, une telle valeur est représentée par la plage indiquée sur un fond vert moyen. Quand la valeur dépasse 50%, il faut aérer. En période de gel, une humidité relative inférieure à 40 % est tout à fait normale dans les chambres. Notamment dans les anciens bâtiments dont le taux d isolation est réduite, il faut (en présence d une température d environ 20 C) respecter une humidité relative entre 40 et 50 % comme valeur maximale. En cas de dépassement prolongé de cette valeur, il y a un risque accru de création de moisissures. En autonome et au printemps Lors de températures extérieures plus élevées, en moyenne entre 5 et 15 %, une humidité relative plus élevée entre 50 et 60% est admissible. En combinaison avec la température ambiante d environ 20 C, l hygromètre l indique avec une plage sur un fond vert moyen. Attention: Les pièces plus chaudes ont un taux d humidité relative plus bas (vert clair) et les pièces plus froides ont un taux d humidité relative plus élevé (vert foncé).

4 Nous vous conseillons donc de ne jamais refroidir une pièce à une température inférieure à 16 C. Obtenir un climat sain dans la maison en aérant correctement Au plus tard quand vous constatez que vos vitres sont régulièrement couvertes de buée, il est utile de vérifier ses habitudes et de se réorienter. Les réponses aux questions suivantes peuvent vous aider à le faire: Combien de fois faut-il aérer? La réponse à cette question est indiquée par l hygromètre pour air ambiant. Si la valeur indiquée dépasse la plage verte attribuée à la température ambiante, il y a lieu d aérer. Pendant combien de temps faut-il aérer? C est également indiqué par l hygromètre : en hiver, quand la température est inférieure à environ +5 C, il suffit d aérer pendant cinq minutes au maximum. Quand la température est plus élevée (5-15 C), il faudra aérer pendant dix à quinze minutes. Comment faut-il aérer? Un échange effectif de l air n est possible que moyennant l ouverture complète d une fenêtre ou d une porte de la chambre («aération rapide»). Un courant d air n est pas requis. Une aération moyennant les fenêtres oscillo-battantes est tout à fait insuffisante et constitue une perte d énergie. Que faire pendant son absence en journée? Il suffit de bien aérer quand on est à la maison. Cela signifie au moins une fois le matin avant de partir, une fois quand on rentre et une fois avant d aller dormir. Il est tout aussi important de ne pas complètement couper le chauffage pendant la journée (18-16 ). Faut-il également aérer en cas de brouillard ou de pluie? C est en tout cas utile. Même l air froid «relativement» humide est toujours moins humide que l air normal présent dans la maison. En plus, il faut malgré tout apporter une quantité d air frais suffisamment grand quand le temps est humide.

5 Que faut-il retenir pour l été? En été, toutes les pièces peuvent être aérées à volonté, à l exception de la cave. Notre hygromètre pour air ambiant ne connaît pas de limites pour l été, l humidité étant toujours élevée en fonction du climat à l extérieur. Cela n est pas nocif étant donné que les murs sont suffisamment chauds (à l exception de ceux de la cave). Comment faut-il aérer la cave? En été, les locaux dans les caves constituent un risque étant donné qu à ce moment-là, l air extérieur a un taux d humidité important, source de condensation sur les murs froids. Les maisons dans un souterrain ne devaient donc pas être aérées quand la température extérieure est supérieure à environ 15 C. Peut-on faire sécher son linge dans la maison? L idéal, c est un local séparé qui puisse être aéré en permanence (sauf en été ou en cas de gel). Dans la maison, ce n est possible qu à condition que la pièce soit fermée et bien réchauffée. Il faut à plusieurs reprises aérer la pièce pendant le séchage. L hygromètre est l outil idéal pour indiquer les aérations requises. Emplacement de l outil de mesure Afin de pouvoir garantir la fiabilité de la mesure, il faut choisir un emplacement idéal pour l hygromètre. Choisissez un endroit au niveau des murs intérieurs à une hauteur moyenne entre 1 et 2 m. Évitez les zones plus froides des murs extérieurs et des fenêtres ainsi que les zones proches des chauffages et proches des rayons solaires directs. Une alternative pour la fixation au mur est constituée par la pose de l appareil, il est alors parfaitement accessible pour l air ambiant et il réagira plus vite. La version au socle en bois doit de préférence est installée dans une position légèrement basculée vers l avant et ensuite être poussée vers l arrière. Faites attention à ce que tout soit bien fixé.

6 Informations relatives au «hygromètre pour air ambiant» La précision de mesure est d environ 3 % pour une humidité relative comprise entre 25 et 100 %. L élément de mesure intégré dans l hygromètre est une fibre synthétique pré-traitée qui, contrairement à un cheveu vrai, garantit également une précision de mesure élevée sans avoir besoin d entretien. Seuls les instruments qui utilisent un cheveu vrai comme élément de mesure, doivent être humidifiés chaque mois et doivent, le cas échéant, être ajustés afin de ne pas perdre leur précision. Cela est surtout utile après une période plus longue d humidité relative réduite. A ce moment-là, la totalité de l appareil est revêtue d un tissu chaud et humide pendant environ 30 minutes. Attention: aucune eau chaude et aucune vapeur d eau ne doit pénétrer dans l hygromètre. Sinon, la précision de la mesure ne peut plus être garantie. Si les mesures de référence effectuées avec un instrument étalonné indiquent un écart, l affichage de l hygromètre peut être corrigé moyennant une correction du point zéro. La vis de correction se trouve dans un des orifices latéraux du boîtier.

La moisissure. Causes Prévention Combattre

La moisissure. Causes Prévention Combattre La moisissure Causes Prévention Combattre Moisissure La moisissure, qu est-ce que c est? Elément écologique indissociable de notre environnement naturel. Terme générique désignant une multitude d espèces

Plus en détail

Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre?

Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre? Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre? Qu est-ce que la condensation? L air contient de la vapeur d eau en suspension. Des études spécialisées démontrent

Plus en détail

Si vous préférez une atmosphère moins humide

Si vous préférez une atmosphère moins humide Si vous préférez une atmosphère moins humide Une humidité de l air trop élevée peut coûter cher Une humidité de l air trop élevée dans les sous-sols, les entrepôts, les garages et les archives peut occasionner

Plus en détail

Les économies d énergie avec Synco

Les économies d énergie avec Synco Les économies d énergie avec Synco Conseils et astuces pour l utilisateur final *Des réponses pour les infrastructures Answers for infrastructure*. 1 2 Sommaire Situation actuelle et potentiels d économie...

Plus en détail

Technique d étanchéité

Technique d étanchéité ISO-CONNECT Vario SD ISO-CONNECT Vario SD facilite la vie sur le chantier. Les confusions entre les films à l intérieur (pare-vapeur) et à l extérieur (par-pluie) appartiennent au passé. La membrane multifonction

Plus en détail

Contrôler le facteur «humidité» dans la miellerie.

Contrôler le facteur «humidité» dans la miellerie. Contrôler le facteur «humidité» dans la miellerie. Philippe COUGNET Guide nature et apiculteur Dossier Miel Nous savons tous que le taux dʼhumidité du miel doit être inférieur à 18 %. Or, bien souvent,

Plus en détail

Le défi des Familles Eco-Engagées. Engagées. Guide de la ventilation l étanchéité à l air

Le défi des Familles Eco-Engagées. Engagées. Guide de la ventilation l étanchéité à l air Le défi des Familles Eco-Engagées Engagées Guide de la ventilation ventilation et de l étanchéité à l air La ventilation d un bâtiment permet : - d évacuer l air vicié, chargé en humidité et en polluants

Plus en détail

L habitat. Habitat et santé. doit respirer. Les partenaires. DDASS du Bas-Rhin. DDE du Bas-Rhin. Centre Antipoison. Ville de Strasbourg

L habitat. Habitat et santé. doit respirer. Les partenaires. DDASS du Bas-Rhin. DDE du Bas-Rhin. Centre Antipoison. Ville de Strasbourg Habitat et santé L habitat doit respirer Les partenaires DDASS du Bas-Rhin DDE du Bas-Rhin Centre Antipoison Ville de Strasbourg Service de Pneumologie des HUS A.D.I.L. CAF pour éviter d avoir cela chez

Plus en détail

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Conçu et équipé pour s adapter aux méthodes de travail et aux exigences de communications des nouvelles technologies, le nouvel immeuble

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement BBC

Bienvenue dans votre logement BBC Bienvenue dans votre logement Ce guide est là pour vous aider à bien utiliser votre appartement. Conservez le précieusement, afin de pouvoir le consulter en cas de doute. SOMMAIRE les points clés L isolation

Plus en détail

PCE Instruments France EURL 76, Rue de la Plaine des Bouchers 67100 Strasbourg France Tel: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18

PCE Instruments France EURL 76, Rue de la Plaine des Bouchers 67100 Strasbourg France Tel: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18 PCE Instruments France EURL 76, Rue de la Plaine des Bouchers 67100 Strasbourg France Tel: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18 info@pce-france.fr www.pce-instruments.com/french COMFORT CONTROL

Plus en détail

Bien ventiler votre logement. Guide de bonne gestion en 8 questions

Bien ventiler votre logement. Guide de bonne gestion en 8 questions Bien ventiler votre logement Guide de bonne gestion en 8 questions Mai 2015 PREAMBULE BIEN VENTILER SON LOGEMENT EST PRIMORDIAL AFIN DE GARANTIR UN LOGEMENT SAIN! Dans près de 95% des cas, les problèmes

Plus en détail

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF GUIDE TECHNIQUE CONSOMMATEURS MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF Document préparé par le Service technique et inspection de chantiers de l Association provinciale

Plus en détail

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK Les problématiques environnementales dues à une trop grande consommation d énergie ne peuvent plus être négligées aujourd hui. La

Plus en détail

www.energies-solidaires.org

www.energies-solidaires.org www.energies-solidaires.org Changement climatique Précarité énergétique Éco-Construction Thermographies aériennes Burkina-Faso Efficacité énergétique Solidarité internationale LE PREMIER POSTE DE DÉPENSE

Plus en détail

Nettoyage et maintenance des parois pliantes vitrées

Nettoyage et maintenance des parois pliantes vitrées et maintenance des parois pliantes vitrées (IS-4400 / IS-4000 / IS-4000-SSG / US-2000) 51-4-2145_001 de la paroi pliante (recommandation: au moins deux fois par année, au printemps et en automne) - Nettoyer

Plus en détail

Information Technique Derating en température du Sunny Boy et du Sunny Tripower

Information Technique Derating en température du Sunny Boy et du Sunny Tripower Information Technique Derating en température du Sunny Boy et du Sunny Tripower On parle de «derating» en température lorsque l onduleur réduit sa puissance afin de protéger les composants contre toute

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le diagramme de l air humide - Définitions Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le diagramme de l air humide - Définitions Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C2.2 : Analyser, vérifier une faisabilité Thème : S4 : Approche scientifique et technique des

Plus en détail

Hoval TopGas Appareils de chauffage à gaz muraux avec technologie de condensation des plus moderne

Hoval TopGas Appareils de chauffage à gaz muraux avec technologie de condensation des plus moderne Hoval TopGas Appareils de chauffage à gaz muraux avec technologie de condensation des plus moderne Le bien-être chez soi Hoval TopGas Un chauffage, c est aussi simple que cela Rentrer chez soi, bien au

Plus en détail

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE Didier ROSPIDE - Sandra RIPEAU 15/03/12 Présentation Bâtiments passifs CCI Plan de la conférence Présentation du concept Passif Le 1ère

Plus en détail

Cours SIA 380/1, édition 2009

Cours SIA 380/1, édition 2009 Cours SIA 380/1, édition 2009 HES-SO Valais Pierre-André Seppey Novembre 2009 Aujourd hui Il y a quelques années La norme SIA 380/1, édition 2009 Les 6 chapitres de la norme: 0 Domaine d application 1

Plus en détail

Ventilation d écurie. Figure 1A Ventilation transversale avec entrées d air et ventilateurs muraux.

Ventilation d écurie. Figure 1A Ventilation transversale avec entrées d air et ventilateurs muraux. Ventilation d écurie Le confort des personnes et des animaux, dans un bâtiment, dépend principalement du système de ventilation et de chauffage. Les divers buts de l exploitant du bâtiment dicteront les

Plus en détail

Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité

Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité 1 Origine et cheminement de l humidité Définir le confort 2 1) Origine de l humidité dans l habitat: Production

Plus en détail

La ventilation domestique optimale Respirer en toute confiance

La ventilation domestique optimale Respirer en toute confiance La ventilation domestique optimale Respirer en toute confiance Un système idéal pour le renouvellement de l air. L air pur est notre bien le plus précieux. L air neuf et propre est la base même du bien-être

Plus en détail

ÉNERGIE-CHAUFFAGE. Référentiel. des supports de communication existants. énergie

ÉNERGIE-CHAUFFAGE. Référentiel. des supports de communication existants. énergie ÉNERGIE-CHAUFFAGE Référentiel des supports de communication existants énergie Le présent document recense l ensemble des outils de communication existants et disponibles, ainsi que les matériels disponibles

Plus en détail

Energie et bâtiments (10) L étanchéité à l air

Energie et bâtiments (10) L étanchéité à l air Energie et bâtiments (10) L étanchéité à l air Depuis de nombreux mois, nous avons parcouru ensemble pas à pas les différents aspects qui permettent d isoler au mieux un bâtiment. Nous avons ainsi analysé

Plus en détail

GSE AIR SYSTEM V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains

GSE AIR SYSTEM V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains AÉROVOLTAÏQUE V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains Photos non contractuelles www.gseintegration.com L'alliance des économies d'énergie et du confort thermique Édito L énergie solaire est indispensable

Plus en détail

quand il s agit de ventilation...

quand il s agit de ventilation... quand il s agit de ventilation... Made in Belgium by Sanutal Echangeur de chaleur à haut rendement Système D Ventilation intelligente grâce à la récupération d énergie air Tallinn capitale de l Estonie,

Plus en détail

Climatisation des armoires

Climatisation des armoires /2 Introduction /2 Ventilateurs à filtre /3 Climatiseurs /4 Echangeurs thermiques /5 Résistances chauffantes /5 Thermostats 200 2010 Introduction Vue d ensemble Les conditions ambiantes (chaleur, froid,

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 12 juin 2012 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une partie

Plus en détail

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie?

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? L ELECTRICITE Le lave-linge Un lavage à 30 C consomme 3 fois moins d énergie qu un lavage à 90 C Les basses températures suffisent la plupart du

Plus en détail

BÂTIMENT. Article publié dans Porc Québec Août 2001

BÂTIMENT. Article publié dans Porc Québec Août 2001 MAÎTRISER LA VENTILATION MINIMUM POUR DIMINUER LES COÛTS DE CHAUFFAGE Article publié dans Porc Québec Août 2001 BÂTIMENT FRANCIS POULIOT Ingénieur agricole Centre de développement du porc du Québec Avec

Plus en détail

Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage

Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage Qu est-ce que la condensation? Techniques de prévention Résistance à la condensation Ombrage Rideaux et stores Bouches de chaleur et appareils

Plus en détail

1 Choix et dimensionnement de pompes à chaleur

1 Choix et dimensionnement de pompes à chaleur 10 1 Choix et dimensionnement de pompes à chaleur 1 Choix et dimensionnement de pompes à chaleur 1.1 Dimensionnement des installations de chauffage existantes Pompes à chaleur pour le marché de la rénovation

Plus en détail

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Atelier Outils de mesure et de diagnostic Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Sommaire Comment mesurer et diagnostiquer : 1) La qualité de l air intérieur

Plus en détail

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL Panneau climatisant WEM pour construction récente Habitation individuelle près de Coblence, Allemagne Tuyau préformé WEM pour rénovation Musée Paulinzella,

Plus en détail

otre maison MESURER L HUMIDITÉ DANS VOTRE MAISON AVEZ-VOUS UN PROBLÈME D HUMIDITÉ? Avez-vous un problème d humidité? Problèmes d humidité

otre maison MESURER L HUMIDITÉ DANS VOTRE MAISON AVEZ-VOUS UN PROBLÈME D HUMIDITÉ? Avez-vous un problème d humidité? Problèmes d humidité V otre maison MESURER L HUMIDITÉ DANS VOTRE MAISON CF1 AVEZ-VOUS UN PROBLÈME D HUMIDITÉ? Les faits sur l humidité Par humidité, on entend la quantité de vapeur d eau qui se trouve dans l air. Vous, les

Plus en détail

Eau chaude à partir de demain plus qu il n en faut

Eau chaude à partir de demain plus qu il n en faut SYSTEME DE VENTILATION A CONDUIT UNIQUE Eau chaude à partir de demain plus qu il n en faut LIMODOR-Plus se charge de couvrir vos besoins quotidiens en eau chaude LIMODOR-PLUS La ventilation confort au

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

Ballon tampon. Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973

Ballon tampon. Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Ballon tampon Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Ballon Tampon BT Ballon tampon avec isolation, pour couplage avec chaudière bois, 4 départs, 4 retours, 4 raccordement sonde/thermomètre,

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE A MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE 7 Boulevard Alsace Lorraine 09000 FOIX Tél : 05 34 09 24 82 Mail : contact@maisonhabitat09.fr A Des Gestes Simples pour de Grandes Economies d Energie Des gestes rusés

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Traquer les courants d air Quelques infos pour commencer LIENS UTILES Les problématiques d étanchéité à l air et de VMC sont souvent accompagnées de questions concernant la qualité de l air intérieur.

Plus en détail

Mesurer l humidité dans votre maison. Tableau 1 Problèmes d humidité

Mesurer l humidité dans votre maison. Tableau 1 Problèmes d humidité sçíêé=ã~áëçå CF 1 iéë=ñ~áíë=ëìê äûüìãáçáí Par humidité, on entend la quantité de vapeur d eau qui se trouve dans l air. Les membres de votre famille et vous, de même que vos animaux de compagnie produisez

Plus en détail

Les instruments du temps.

Les instruments du temps. FRANÇAIS 26 Les instruments du temps. En 1861, Erhard Junghans, visionnaire et fondateur de l entreprise Junghans, a marqué le début d une nouvelle ère dans le domaine de la production des montres en Allemagne.

Plus en détail

Centrale électronique pour le traitement des remontées capillaires des murs humides

Centrale électronique pour le traitement des remontées capillaires des murs humides Centrale électronique pour le traitement des remontées capillaires des murs humides Notice d utilisation Guide d installation Centrales CT- 5 et CT- 8 Sommaire Composition du kit Description centrales

Plus en détail

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL Ecs 300LT CAPTEUR SoL 1 Pose du Capteur Manuel d installation et utilisation Le capteur se pose à 80 cm de profondeur, il doit être installé dans le sol et sera recouvert de terre.(tolérance du terrassement

Plus en détail

Les enduits de terre, alliés du confort thermique

Les enduits de terre, alliés du confort thermique 20 Enduits de terre crue Les enduits de terre, alliés du confort thermique Les enduits de terre agissent comme une éponge à chaleur et à eau. Leur présence permet d atténuer les écarts de température et

Plus en détail

Pourquoi ventiler? Le guide d utilisation de Duco pour un climat intérieur sain

Pourquoi ventiler? Le guide d utilisation de Duco pour un climat intérieur sain Pourquoi ventiler? Le guide d utilisation de Duco pour un climat intérieur sain Pourquoi ventiler? De nos jours, lorsqu on construit ou rénove une maison, on veut tout rendre le plus hermétique possible.

Plus en détail

Mesurer l'humidité dans votre maison

Mesurer l'humidité dans votre maison Page 1 sur 6 Imprimer cette page Fermer cette fenêtre Le feuillet d information suivant fait partie de la série générale Votre maison. Mesurer l'humidité dans votre maison Les faits sur l'humidité Par

Plus en détail

Logement tout confort Chauffage et aération

Logement tout confort Chauffage et aération Office fédéral de l énergie SuisseEnergie Logement tout confort Chauffage et aération Conférence Romande des Délégués à l Energie www.crde.ch 2 La chaleur est un bien précieux Tout savoir sur la chaleur

Plus en détail

Le crédit d impôt développement durable

Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt dédié au développement durable en vigueur concerne les dépenses de travaux payées à compter du 1er janvier 2014 (dispositions issues de l article

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES MURS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

Chaleur et confort sans gaspillage

Chaleur et confort sans gaspillage Chaleur et confort sans gaspillage ++ Régulation et programmation pilotent le chauffage. Sous leur contrôle, celui-ci fournit la bonne température quand il faut et où il faut, de façon constante et sans

Plus en détail

LA RÉCONCILIATION ENTRE L INTERIEUR ET L EXTERIEUR.

LA RÉCONCILIATION ENTRE L INTERIEUR ET L EXTERIEUR. LA RÉCONCILIATION ENTRE L INTERIEUR ET L EXTERIEUR. FENÊTRES GAULHOFER GLASSLINE. Comme nul autre matériau, le verre possède la faculté de gommer les limites entre une pièce et son environnement: la transparence

Plus en détail

Laveur et désinfecteur de laboratoire > Steelco LAB 600

Laveur et désinfecteur de laboratoire > Steelco LAB 600 Laveur et désinfecteur de laboratoire > Steelco LAB 00 > Le Steelco LAB 00 est une machine à laver ergonomique conçue pour un chargement frontal ainsi qu un lavage et un séchage à hauteur variable. Sa

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 6 décembre 2011 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une

Plus en détail

Conseils de prévention des moisissures Habiter plus sainement avec les produits intérieurs naturels

Conseils de prévention des moisissures Habiter plus sainement avec les produits intérieurs naturels Intérieur Produits intérieurs naturels Maîtres d ouvrage Climat intérieur optimal Avec les produits intérieurs naturels de Sto Conseils de prévention des moisissures Habiter plus sainement avec les produits

Plus en détail

JE CHOISIS. Radiateurs électriques

JE CHOISIS. Radiateurs électriques JE CHOISIS Radiateurs électriques JE CHOISIS Un radiateur électrique En matière de radiateurs électriques, trois technologies différentes s offrent à vous : l inertie, le panneau rayonnant et le convecteur.

Plus en détail

Construire bioclimatique

Construire bioclimatique Définitions 1 L architecture est un mode de conception qui consiste à trouver le meilleur équilibre entre un bâtiment, le climat environnant et le confort de l habitant. Une construction est un bâtiment

Plus en détail

Diagnostic du logement

Diagnostic du logement Diagnostic du logement Mise à jour novembre 2014 Fiche réalisée par Héliose Les 5 clés de la basse consommation ❶ Isolation de l enveloppe ❺ Energies renouvelables ❷ Ventilation et étanchéité à l air ❹

Plus en détail

Contrôlez l air sec. Soyez confortable à longueur d année grâce aux humidificateurs pour toute la maison d Aprilaire

Contrôlez l air sec. Soyez confortable à longueur d année grâce aux humidificateurs pour toute la maison d Aprilaire Contrôlez l air sec Soyez confortable à longueur d année grâce aux humidificateurs pour toute la maison d Aprilaire Est-ce que vous contrôlez la sécheresse de l air de votre maison? L air sec peut être

Plus en détail

Humidité/Ventilation

Humidité/Ventilation Humidité/Ventilation Connaître le risque Vendredi 21 juin 2013 - Angers DPPS-DVSS et DT-SSPE Pays de la Loire 1 L humidité agit sur Connaître le risque la structure du bâti par un développement de moisissures

Plus en détail

Thermographie infra-rouge des bâtiments

Thermographie infra-rouge des bâtiments Espace Centre & Ouest Vosges Thermographie infra-rouge des bâtiments Pierre Pellégrini Conseiller énergie Avec les soutiens de : 1 Au programme Energies et bâtiments Principes de la thermique du bâtiment

Plus en détail

Mise en place d une ventilation thermique dans les bergeries et chèvreries.

Mise en place d une ventilation thermique dans les bergeries et chèvreries. Mise en place d une ventilation thermique dans les bergeries et chèvreries. Victor Moreau ITOVIC (La ventilation thermique des bergeries et chèvreries Bergerie moderne, réfléchir avant d agir) Présentation

Plus en détail

Ventiler pour refroidir les céréales stockées

Ventiler pour refroidir les céréales stockées 10 QUALITÉ Ventiler pour refroidir les céréales stockées Une conduite à moduler avec le climat La ventilation est la meilleure méthode pour refroidir les céréales stockées et, donc, conserver leurs qualités

Plus en détail

Abri bûches Dim. ext. 220x172 cm, épaisseur 19mm Avec plancher REF. SMG-103 IMPORTANT!

Abri bûches Dim. ext. 220x172 cm, épaisseur 19mm Avec plancher REF. SMG-103 IMPORTANT! Abri bûches Dim. ext. 220x172 cm, épaisseur 19mm Avec plancher REF. SMG-103 IMPORTANT! Avant de démarrer le montage de votre abri, lisez attentivement les consignes de montage. Vous éviterez ainsi problèmes

Plus en détail

THERMOGRAPHIE AÉRIENNE DU HAUT VAL-DE-MARNE. ------Réunions publiques. Septembre octobre 2012

THERMOGRAPHIE AÉRIENNE DU HAUT VAL-DE-MARNE. ------Réunions publiques. Septembre octobre 2012 THERMOGRAPHIE AÉRIENNE DU HAUT VAL-DE-MARNE ------Réunions publiques Septembre octobre 2012 LE BÂTIMENT, UN GROS CONSOMMATEUR D ÉNERGIE? Environ 25 % des émissions des gaz à effet de serre sont liées à

Plus en détail

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz Office fédéral de l énergie Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz 1 1 Introduction Correctement dimensionnée et dotée d une puissan-ce calorifique adaptée, l installation de chauffage fonctionne

Plus en détail

SOLUTIONS D ÉTANCHÉITÉ ÉCONOMES EN ÉNERGIE & DURABLES

SOLUTIONS D ÉTANCHÉITÉ ÉCONOMES EN ÉNERGIE & DURABLES SOLUTIONS D ÉTANCHÉITÉ ÉCONOMES EN ÉNERGIE & DURABLES Tout le monde parle d économie d énergie nous, nous agissons! Nos produits garantissent un climat ambiant sain Notre objectif est de développer des

Plus en détail

La stratification de l eau dans un ballon d eau chaude

La stratification de l eau dans un ballon d eau chaude Principe La stratification de l eau dans un ballon d eau La densité de l eau varie avec sa température. De manière simplifiée, plus l eau est froide, plus elle est dense. «Un litre d eau froide, c est

Plus en détail

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover Performances énergétiques Diagnostiquer avant de rénover Claude CRABBÉ PRINCIPES DE BASE DE LA PHYSIQUE DU BATIMENT Architecture & Climat UCL IA concept Les phénomènes physiques concernés. La transmission

Plus en détail

Mise en oeuvre. Mise en oeuvre. Le carton, l humidité et la planéité. Les changements de dimensions des fibres

Mise en oeuvre. Mise en oeuvre. Le carton, l humidité et la planéité. Les changements de dimensions des fibres Mise en oeuvre Si vous travaillez avec du carton multijet et que vous l utilisez correctement, vous verrez qu il s agit d un matériau très accommodant. Sa construction multijet est à la base des nombreuses

Plus en détail

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix Les P r o d u i t s facilité d intégration facilité d installation gains énergétiques renforcés : rendement stable quelle que soit la température

Plus en détail

Climat des locaux. Climat des locaux Page 1 sur 6

Climat des locaux. Climat des locaux Page 1 sur 6 Climat des locaux Climat des locaux Page 1 sur 6 Dangers principaux Composition de l air / proportion d air frais L atmosphère qui nous entoure contient 21 % d oxygène, 78 % d azote, de petites quantités

Plus en détail

activpilot Comfort PADK

activpilot Comfort PADK La ferrure de fenêtre conçue pour votre bien-être. pour fenêtres 02 Innovation exceptionnelle Innovation exceptionnelle 03 Ouvrez vos fenêtres à toutes heures et aérez vos pièces en toute liberté. Aérer

Plus en détail

La maison des Économies La maison des Économies

La maison des Économies La maison des Économies SPECIAL La maison des Économies La maison des Économies Guide des solutions Gaz de Bordeaux p o u r é c o n o m i s e r l é n e r g i e FAITES ENCORE PLUS D ÉCONOMIES ET ADOPTEZ LES BONS RÉFLEXES AVEC

Plus en détail

comment procéder? banque assainir l enveloppe de votre bâtiment? quelques pistes par

comment procéder? banque assainir l enveloppe de votre bâtiment? quelques pistes par assainir l enveloppe de votre bâtiment? comment procéder? quelques pistes par en partenariat avec banque présentation du chauffage des bâtimentsyc eau chaude sanitaire (ECS) 50% transports 17% 33% 17%

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

L ingénierie au service de la nature MC

L ingénierie au service de la nature MC L ingénierie au service de la nature MC Concerto, la fenêtre qui est testée pour l étanchéité à l air aussi bien à -30 C qu à température ambiante 20 C. Pourquoi est-il important d évaluer le degré d étanchéité

Plus en détail

COMPTE RENDU CAGGC (REUNION du 13/2/14): REUNION DES RESULTATS DE L AUDIT ENERGETIQUE 2013

COMPTE RENDU CAGGC (REUNION du 13/2/14): REUNION DES RESULTATS DE L AUDIT ENERGETIQUE 2013 COMPTE RENDU CAGGC (REUNION du 13/2/14): REUNION DES RESULTATS DE L AUDIT ENERGETIQUE 2013 Cette réunion s est tenue dans les bureaux de l agence Paris Habitat rue de Fécamp en présence de : Mme Cadet

Plus en détail

ACCUTOPSÉRIE 2. Référence NOTICE D UTILISATION SOMMAIRE. Radiateur à accumulation

ACCUTOPSÉRIE 2. Référence NOTICE D UTILISATION SOMMAIRE. Radiateur à accumulation ACCUTOPSÉRIE 2 Radiateur à accumulation Référence NOTICE D UTILISATION SOMMAIRE Les commandes et leurs fonctions 2 Le principe de fonctionnement de l Accutop Série 2 3 Mise en marche et utilisation de

Plus en détail

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE PAC absorption gaz Le site de la Résidence Dinetard à Toulouse SOMMAIRE Le site instrumenté Etudes de dimensionnement : 1, 2 ou 3 PAC??

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

EXISTANT : ORIGINES, DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS

EXISTANT : ORIGINES, DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS L HUMIDITÉ DANS LE BÂTI B EXISTANT : ORIGINES, DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS Pour comprendre comment agit l humiditl humidité,, il faut d abord d connaître Comment s effectuent la pénétration et la propagation

Plus en détail

La chaleur du bien être à tarif réduit

La chaleur du bien être à tarif réduit La chaleur du bien être à tarif réduit Appareils de chauffage électrique à accumulation de chaleur Description Utilisation Installation Modèles: 3700, 4700, 5700, 6700 3800, 4800, 5800 3600, 4600, 5600,

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES GUIDE POUR LA PRESCRIPTION DES ENTRÉES D AIR SUR MENUISERIES PVC DANS L HABITAT SYNDICAT NATIONAL DE LA MENUISERIE PVC COMPOSITES 7-9, rue la Pérouse - 75784 PARIS

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons?

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? La déperdition de chaleur se fait à travers les murs non isolés dû a un refroidissement interne des murs La limitation des flux de chaleur se fait grâce

Plus en détail

FICHE INFORMATION. Répartition individuelle des frais de chauffage. Guide d'information à l'usage des occupants

FICHE INFORMATION. Répartition individuelle des frais de chauffage. Guide d'information à l'usage des occupants FICHE INFORMATION Répartition individuelle des frais de chauffage Guide d'information à l'usage des occupants LE RÉPARTITEUR ÉLECTRONIQUE TECHEM Compter une énergie précieuse Vos répartiteurs de chauffage

Plus en détail

La toiture compacte. Problématique des toitures plates

La toiture compacte. Problématique des toitures plates La toiture compacte Problématique des toitures plates Les toitures plates sont, du côté extérieur, toujours munies d une membrane souple d étanchéité à l eau (plus souple) qui agit fortement comme freine-vapeur

Plus en détail

Qu est-ce que l humidité?

Qu est-ce que l humidité? L HUMIDITÉ...utile mais parfois nuisible Qu est-ce que l humidité? L humidité peut être relative ou absolue L humidité relative : Rapport de la pression effective de la vapeur d eau à la pression maximale.

Plus en détail

facilite la relocation, accroît la valeur du logement et satisfait aux exigences de justification de l'énergie

facilite la relocation, accroît la valeur du logement et satisfait aux exigences de justification de l'énergie Enfin de l air frais. Un assainissement énergétique sans concept d aération judicieux est une demi-solution. Le système à air frais Pluggit répond à la question d un concept d aération judicieux pour l

Plus en détail

BBC*, suivez le guide!

BBC*, suivez le guide! BBC*, suivez le guide! Les bons réflexes à avoir dans un logement performant *Bâtiment Basse Consommation Le BBC, c est quoi? Votre logement se situe dans un Bâtiment Basse Consommation qui consomme peu

Plus en détail

Elztrip EZ100 Une cassette rayonnante à une lame, pour les bureaux, les magasins et plus encore

Elztrip EZ100 Une cassette rayonnante à une lame, pour les bureaux, les magasins et plus encore Elztrip 00 600-1500 W Chauffage électrique 3 modèles Elztrip 00 Une cassette rayonnante à une lame, pour les bureaux, les magasins et plus encore Application L'00 est destiné au chauffage global ou d'appoint,

Plus en détail

La ventilation dans votre habitation Système C et Système D

La ventilation dans votre habitation Système C et Système D La ventilation dans votre habitation Système C et Système D Chauffage Rafraîchissement Ventilation Purification d air Ventiler, qu est-ce que cela veut dire? Isoler = ventiler Saviez-vous que nous passons

Plus en détail

Isolation thermique des toitures plates existantes

Isolation thermique des toitures plates existantes Isolation thermique des toitures plates existantes Notre société se préoccupe de plus en plus des économies d énergie, de la protection de l environnement et du confort, ce qui requiert une isolation thermique

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

REMARQUES PRELIMINAIRES :

REMARQUES PRELIMINAIRES : PROGRAMMATEUR EURO 4 TYBOX NOTICE D UTILISATION 1 Le programmateur émetteur Euro 4 Tybox est un thermostat programmable qui transmet son information aux récepteurs par ondes radio (sans fil). Les radiateurs

Plus en détail

LUCHT LHZ fabricant de radiateurs à pierres réfractaires

LUCHT LHZ fabricant de radiateurs à pierres réfractaires LUCHT LHZ fabricant de radiateurs à pierres réfractaires La solution pour tous les endroits difficiles Les radiateurs électriques à pierres réfractaires LHZ ont été conçus en utilisant une technologie

Plus en détail