DES Imagerie Médicale COURS D INFORMATIQUE MEDICALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DES Imagerie Médicale 2014-2015 COURS D INFORMATIQUE MEDICALE"

Transcription

1 DES Imagerie Médicale COURS D INFORMATIQUE MEDICALE Prof. Daniel Gillain, MS, PhD. Chargé de cours adjoint Centre Hospitalier Universitaire Université de Liège Service des Informations Médico- Economiques Bruno Wiesen PACS Manager Centre Hospitalier Universitaire Université de Liège 1

2 Sommaire Avant-propos L image, sa qualité, son traitement, son format, son archivage. Des notions fondamentales comme la résolution, le contraste, le rapport S/B, l affichage, les bases élémentaires du format DICOM et du PACS Informatique et imagerie (RIS, Pacs, Réseau, DME..) gestion des pannes (comportements adéquats) Contrôle qualité des images 2

3 Informatique : définition (I) Néologisme construit à partir des mots information et automatique par Philippe Dreyfus en Il s'agit donc d'une discipline qui concerne le traitement automatique de l'information. La définition accepté par l'académie Française est la suivante : "science du traitement rationnel, notamment par machines automatiques, de l'information considérée comme le support des connaissances humaines et des communication dans les domaines techniques, économiques et sociaux". 3

4 Informatique : définition (II) L informatique est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par des machines telles que les ordinateurs, les consoles de jeux, les robots, etc. Le terme «informatique» désigne à l'origine l informatique théorique : un ensemble de sciences formelles qui ont pour objet l'étude de la notion d'information et des procédés de traitement automatique de celle-ci. En font partie, par exemple, l'algorithmique, le traitement du signal, la calculabilité et la théorie de l'information. L'automatisation du traitement d'informations est bien plus ancienne que l'invention de l'ordinateur. Les premières machines de traitement automatisé étaient des machines mécaniques construites au XVIIe siècle. Source : Wikipédia 4

5 Informatique médicale : définition (I) Domaine scientifique qui traite de l'information biomédicale, données et connaissances, de son stockage, de sa recherche et de son utilisation optimale pour la résolution de problèmes et la prise de décisions Shortliffe,

6 Informatique médicale : domaines Molécules: bioinformatique Cellules et tissus: imagerie numérique Individus: informatique clinique Populations: informatique de santé publique 6

7 Informatique médicale : champs d application Il n'existe pas une définition unique de l'informatique médicale. A la croisée des chemins entre la médecine et l'informatique, cette discipline englobe de nombreuses activités vastes et complexes. Informatique appliquée à médecine et santé Contexte Informatisation des hôpitaux Laboratoires et imagerie médicale Informatisation des médecins Les réseaux et filières de soins Dossier Médical Patient (Partagé) Télémédecine et télésanté 7

8 DES Imagerie Médicale COURS D INFORMATIQUE Un jeu d enfant? 8

9 Objectif du cours: apprendre un langage Un projet technique 9

10 CHU quelques chiffres Nombre d études par modalité par heure Radiologie scanner Sénologie IRM Med Nucl Echo Angio

11 CHU quelques chiffres Nombre d études par mois depuis 2006 Mai Juillet Septembre Novembre Janvier Mars Mai Juillet Septembre Novembre Janvier Mars Mai Juillet Septembre Novembre Janvier Mars Mai Juillet Septembre Novembre Janvier Mars Mai Juillet Septembre Novembre Janvier Mars Mai Juillet Septembre Novembre Janvier Mars Mai Juillet Septembre Novembre Janvier Mars Nb d`études Total Nb d`études Total Année

12 Histoire de l informatique La préhistoire -300 définition de la logique 1580 les logarithmes 1642 la machine à calculer 1728 la carte perforée 1840 l algorithme 1844 le morse 1854 l algèbre de Boole 1876 le téléphone 1904 la diode 1921 IBM 12

13 Histoire de l informatique Les débuts 1946 Eniac 1952 IBM

14 Histoire de l informatique Les mini 1956 RAMAC 305 (5Mo) 1000Kg 50000$ 1952 IBM circuit intégré 1968 calculatrice programmable 14

15 Histoire de l informatique Les micro 1971 premier processeur Intell 1971 premier Kit 1972 Atari 1972 HP premier Micro 1973 disque dur contemporain 1974 Internet 15

16 Histoire de l informatique Les micro soft 1975 le BASIC 1975 Altair 1975 MICRO-Soft 1976 Apple II 1980 TRS 80 16

17 Histoire de l informatique Les PC 1981 Personal Computer 1982 Commodore disquette 3 ½ 1982 CD ROM 1986 premier virus 17

18 Histoire de l informatique Les PC 1984 premiers réseaux fibre 1986 premier virus 1990 W.W.W Windows WIFI 18

19 L évolution s accélère 1996 Netscape Communications introduit Netscape Navigator Microsoft introduit la première version de Microsoft Internet Explorer Microsoft vend Windows 98. Apple Computer vend l'imac 2000 BUG 2001 Ipod 2002 Mozilla

20 L évolution continue 2001 Ipod 2007 Iphone Edge 2012 Ipad 2015? Le projet Google Glass G G G G 20

21 L évolution continue 2010 Cloud (data) 2012 Cloud (soft) 21

22 Définition de l information: l inférence L informatique est l ensemble des sciences et techniques qui concernent l information: L enregistrement ou la capture La mise en forme ou le classement L interprétation ou l analyse La recherche ou le tri Par information on distingue les signaux suivants: La parole ou le son Les écrits ou les graphiques Le touché ou l électricité La lumière visible ou invisible 22

23 Informatique médicale Laboratoires Analyses biologie clinique, biochimie, hématologie, anapat.. Résultats sous formes informatisées (serveur) Imagerie médicale Tout Numérique, Scanner,IRM, Radio, Echo.. Système informatisés (SIR), Stockage et diffusion (PACS) Système d information hospitalier Admissions transfert et sortie Dossiers médicaux informatisés Liaison Systèmes de Laboratoires, Imagerie, Pharmacie Système de facturation Système comptable (ABC, Activity Based Costing) La communication d information Réseaux intra et inter-établissements Intranet Extranet Internet 23

24 Informatique médicale Médecine Libérale Informatisation cabinets médicaux Dossiers médicaux informatisés Comptabilité Aide à la décision diagnostique et thérapeutique La communication d informations Accès Réseau santé social (Feuille soins électroniques) Accès réseau Internet Aide au diagnostic Bases de données Bases de connaissances Modèles physiologique virtuels Aide à la thérapeutique Base de médicaments Prescription en ligne Chirurgie assistée et Réalité virtuelle 24

25 Informatique médicale Formation initiale Bases de cas cliniques Réseau pédagogique Université médicale virtuelle Bibliothèques numériques Nouvelles technologies éducatives La Formation continue Multimédia + Interaction Serveurs formation à distance Les domaines de l informatique médicale Molécules: bioinformatique Cellules et tissus: imagerie numérique Individus: informatique clinique Populations: informatique de santé publique 25

26 Informatique médicale L information concernant le patient Traitement numérique des informations biomédicales et outils de simulation Méthodologie des réseaux en santé et télémédecine Méthodes de modélisation des systèmes d'information de santé Ontologies et interprétation du langage médical Systèmes décisionnels et médecine basée sur les preuves Modélisation biologique et bioinformatique Médicaments et systèmes d'information thérapeutiques Traitement et interprétation des images Travail coopératif et transfert de connaissances Dossier Médical, Dossier Infirmier, Courriers médicaux /Compte-rendus /Résultats de Laboratoire Images Médicales Notes Ordonnances, Prescriptions Recommandations 26

27 Informatique médicale L information concernant le médecin Documentation Bibliographie (Medline, OVID, CD-Roms) Dictionnaires électroniques, nomenclature Recommandations (SPF, Sociétés Savantes, INAMI ) Accès à Internet Formation Continue: Vers L Université Virtuelle Coopération entre médecins: Protocoles de traitement Protocoles de soins Dossiers partagés Coordination avec les organismes de tutelles: SPF-SP INAMI, Ordre,. 27

28 Informatique médicale L information concernant l organisation des soins Santé Publique État de santé d une population Géographie de la Santé Statistiques d activité Qualité des Soins Tutelles: Ministères, Europe Associations de Patients L information concernant l étudiant en médecine Formation initiale: CD-ROMs Polys sur Internet (en ligne) QCMs, Cas Cliniques en ligne Médiathèque Visio-conférences L université Virtuelle UVMF 28

29 Informatique médicale L information concernant la recherche médicale Depuis 1960, la recherche scientifique utilise largement l informatique (statistiques, modèles mathématiques, gestion de données) Depuis 1980, elle utilise largement les réseaux télématiques (Arpanet avant Internet) Essentiel pour: bibliographie, gestion des données, statistiques, Particularité de l informatique en milieu médical Sécurité globale de fonctionnement Adaptation aux besoins nouveaux Milieu de stress Sécurité du patient Interopérabilité 29

30 Les différents systèmes informatiques hospitaliers Le système administratif Le système comptable Le système logistique Le système médico technique Le système médicale Les outils de pilotage Les applications transversales 30

31 Sources de données hospitalières 31

32 Les bases de données hospitalières La facturation 32

33 Les bases de données hospitalières La facturation 33

34 Les bases de données hospitalières La facturation 34

35 Les bases de données hospitalières Les Résumés Cliniques Résumé Hospitalier Minimum (RHM) Rassemblement en un seul lay-out du RCM (DM-RHM) RIM -> DI-RHM 5 domaines => 24 fichiers qui concernent : Structure de l hôpital Données de personnel Données administratives Données infirmières Données médicales 35

36 Les bases de données hospitalières Les Résumés Cliniques 36

37 Le dossier informatisé du patient (DMI) Au cœur du système : le dossier patient Toutes les informations de nature diverse Notes, comptes rendus, bilans, résultats, prescriptions issues de différents acteurs Informations générées par le médecin généraliste ou spécialiste, en cabinet ou à l hôpital informations provenant des comptes rendus de biologie, de radiologie, etc. informations des SSD ou paramédicaux à domicile enregistrées à des moments différents 37

38 Le dossier informatisé du patient (DMI) Au cœur du système : le dossier patient Données administratives, médicales, infirmières, sociales générées, inférées, recueillies, notées par autant de type de soignants Ensemble des faits utiles aux diverses décisions et actions médicales, infirmières, administratives que nécessite l état du patient 38

39 Le dossier informatisé du patient (DMI) Au cœur du système : le dossier patient Utilisation individuelle soins apportés au malade : prescriptions, résultats, évolution, surveillance.. Utilisation collective mémoire des maladies épidémiologie, recherche clinique mémoire des activités évaluation de la qualité des soins 39

40 Le dossier informatisé du patient (DMI) Exemple de recherche LE PATIENT GÉRIATRIQUE ARRIVANT AU SERVICE DES URGENCES APRÈS UNE CHUTE: TRAJET DE SOINS Extraction à partir du D.M.I. Motifs d admission aux urgences : mot-clé = "chute" ANNEE DMI Total

41 D.M.I. Motifs d admission aux urgences Longueur du champ MOTIF : de 3 caractères à plus de 2000 caractères 41

42 D.M.I. Motifs d admission aux urgences NEGATION Ni chute, ni perte de connaissance; Perte de connaissance, sans chute; Pas de notion de chute; Pas de chute récente; Pas d'histoire de chute; CONJUGAISON Il a chuté ce matin; ORTHOGRAPHE, FAUTE DE FRAPPE Chutte Chuute PREVENTION Risque de chute; Peur de chuter; ANTECEDENT A fait une chute il y a 2 mois; Antécédent de chute; Chute à répétition; BRUIT Chute de l'ongle le 30/12; Notons la chute de l hémoglobine de 12 à 8g/dl; Chute de tension; Chute des cheveux. 42

43 Le dossier informatisé du patient (DMI) D.M.I. codification R.H.M. Le périmètre des codes ICD-9-CM définissant les chutes se situe entre les codes E880 et E888. On exclut les codes E917.7 et E917.8 qui codifient les chutes consécutives à une collision accidentelle. On exclut également les patients présentant uniquement le code V158.8, «chutes à répétition». On remarque que le code le plus souvent rencontré est le E888.9 «Chute non spécifiée», qui a été choisi dans 66,9 % des cas. Ce choix traduit un manque d information sur les circonstances exactes de la chute. Enfin, on a également exclu les diagnostics de chutes non présents à l admission. ANNEE DMI RHM_all RHM_HC Total

44 Qu est-ce qu une information? L'information, c est le moyen pour un individu de connaître son environnement. 44

45 Transmission d information Chaque jour différents modes de transmission sont employés 45

46 Transmission d information Il faut obligatoirement un émetteur et un récepteur. Il y a transmission d un message comportant une information Émetteur Message Récepteur 46

47 Traitement d information CRUD Les quatre lettres signifient Create, créer Read (ou Retrieve), lire Update, mettre à jour Delete (ou Destroy) supprimer. But Gestion des accès aux informations Gestion des droits des utilisateurs Sécurité des données 47

48 Transmission d information en Imagerie Médicale C est une suite d émetteurs et de récepteurs (toujours par paire peer to peer) L information doit être complétée sans pour cela être altérée Sa diffusion est spécifique au public ciblé. Le patient Le personnel Infirmier Comptable gestionnaire Prescripteur Prescription Accueil Prescription Salle d examen Prescription Images Comptabilité Prescription Tarification Secrétariat Prescription Images Compte rendu Radiologue 48

49 Traitement d information L examen est annulé chez un patient Première méthode supprimer l information Prescripteur Prescription Accueil Prescription Salle d examen Prescription 49

50 Transmission d information en Imagerie Médicale L examen est annulé chez un patient Deuxième méthode adapter l information Prescripteur Prescription Accueil Prescription Salle d examen Prescription Images Comptabilité Prescription Secrétariat Prescription Radiologue Tarification Compte rendu 50

51 Diffusion de l information Diffusion Confidentialité on colebeu lidjwès, ki vike totes sôres di paskeyes avou ses pidjons et ses vijhéns. 51

52 Archivage de l information tout un travail 52

53 Architecture de l ordinateur 53

54 Architecture d un ordinateur 54

55 Les composantes d un ordinateur L'unité centrale CPU NB : Ne pas confondre unité centrale, au sens des commerciaux, et la vraie unité centrale. Ce que les commerciaux nomment souvent "unité centrale" n'est que le boitier de l'ordinateur, contenant toutes sortes d'organes. L'unité centrale est l'élément fonctionnel central de tout ordinateur. C'est le cœur ou mieux le cerveau de l'appareil. C'est elle qui réalise toutes les opérations. Toutes les informations traitées par l'ordinateur y transitent. Unité de commande On la scinde classiquement en trois parties : L'unité logique, dont la mission est d'assurer les opérations de type logique Entrée ( = ET OU)... ; L'unité arithmétique, capable de réaliser les opérations mathématiques ; L'unité de commande et de contrôle, permettant de contrôler le fonctionnement de l'ordinateur. Unité centrale Unité logique Mémoire centrale Unité arithmétique Mémoire périphérique Sortie 55

56 Les composantes d un ordinateur La mémoire cache ou antémémoire La mémoire cache ou antémémoire est, une mémoire qui enregistre temporairement des copies de données provenant d'une autre source de donnée comme les mémoire, afin de diminuer le temps d'accès (en lecture ou en écriture) d'un matériel informatique (en général, un processeur) à ces données. on différencie : cache de premier niveau (L1), plus rapide et plus petit (cache de données pouvant être séparé du cache d'instructions); cache de second niveau (L2), moins rapide et plus gros ; cache de troisième niveau (L3), encore moins rapide et encore plus gros. 56

57 Les composantes d un ordinateur La mémoire centrale Parallèlement, se trouve aussi la mémoire centrale ou mémoire vive de l'ordinateur, qui charge les éléments de programme à faire fonctionner. Cette mémoire purement volatile s'efface lorsque l'ordinateur n'est plus alimenté en électricité. La mémoire centrale est une mémoire à accès direct et à temps d'accès faible. On y stocke le ou les programmes en cours d'exécution et les données en cours de traitement. Elle est subdivisée en deux parties : Mémoire Vive (Random acces memory RAM) Rapide Capacité limitée (méga Octets) Volatile Mémoire Morte (Read only memory - ROM) Programmes figés (lancement) Préprogrammée au cours de la fabrication 57

58 Le BIOS Les composantes d un ordinateur Le Basic Input Output System ou BIOS (système élémentaire d'entrée/sortie) est, au sens strict, un ensemble de fonctions, contenu dans la mémoire morte (ROM) de la carte mère d'un ordinateur lui permettant d'effectuer des opérations élémentaires lors de sa mise sous tension, par exemple la lecture d'un secteur sur un disque. Par extension, le terme est souvent utilisé pour décrire l'ensemble du micrologiciel «logiciel embarqué» ou «firmware») de la carte mère. 58

59 Carte mère 59

60 Les composantes d un ordinateur Les périphériques Autour de l'unité centrale, se trouvent d'autres organes. Comme ils se situent logiquement à la périphérie de l'unité centrale, on les a nommés matériels périphériques, ou plus simplement périphériques. On les classe par grandes fonctions : Périphériques d'entrée/sortie (E/S) Périphériques de stockage Clavier (entrée) - Souris (entrée) - Crayon à lecture optique (entrée) - Lecteur de codes-barres (entrée) - Scanner (entrée) - Microphone (entrée) - Lecteur de cédérom ou de DVD (entrée) - Écran (sortie) - Imprimante (sortie) - - Enceintes audio (sortie) - Modem (entrée/sortie) - Carte réseau (entrée/sortie) - Lecteur/graveur de cédérom ou de DVD et DVDRom (entrée/sortie) - Carte graphique (sortie ou entrée/sortie - carte d'acquisition) - Carte son (sortie ou entrée/sortie - carte d'acquisition) 60

61 Périphériques de stockage Mémoires Périphériques Accès Lents Grande capacité Non volatile Mémoires vives Disques durs internes ou externes Disquettes, Zip Mémoires mortes CD/ROM DVD 61

62 Système d exploitation Logiciels (partie en ROM) Sur le disque dur DOS (Disk operating system) ou SSD Fonctions Gestion des ressources de l'ordinateur Gestion de la mémoire (mémoire virtuelle) Gestion des périphériques Gestion des fichiers Protection et gestion des erreurs Contrôle des programmes Langage de commande Gestion Unité Centrale Plusieurs programmes/utilisateurs Interruptions (temps réel) 62

63 Système d exploitation Gestion mémoire centrale Partitions ou mémoire virtuelle Charger un programme en mémoire Libérer de la mémoire Partage de mémoire entre plusieurs applications Partition fixe, partition dynamique Swapping Mémoire virtuelle Gestion des Périphériques Ecran (Plusieurs fenêtres, Menus ) Clavier (Type + touches fonctions) Souris (1 clic 2 clics..) Imprimante (pas de papier) partage de l'imprimante 63

64 Système d exploitation Gestion du Temps Temps Partagé Temps Réel Modèle Organisationnel Maître - Esclave.. Client - Serveur Ouverture / Fermeture Portabilité des applications Interopérabilité Mono-Utilisateur - Monotâche - Multitâches MacIntosh 9 et X Windows Multi-Utilisateurs - Multitâches Unix Linux Mac Os X Windows NT XP pro Systèmes propriétaires 64

65 Indice du prix de vente des ordinateurs indice hédonique, c'est-à-dire à qualité constante à partir de 1990 exponentielle décroissante, la valeur de l'indice est aujourd'hui 0,6 % de sa valeur en

66 Les écrans plats LCD Plasma 1 et 5 : filtres polarisants ; 2 : électrodes avant ; 4 : électrode arrière ; 3 : cristaux liquides ; 6 : miroir 66

67 images 67

68 Fichiers, Images Ceci n est pas une main 68

69 Capteur Principe du CCD Quelles sont les couleurs nécessaires pour colorier le drapeau Belge? 69

70 Pixellisation Une image est un ensemble de points quantifiés (Niveau de couleur) dont les coordonnées X, Y forment la matrice de l image La résolution dépend du format de sortie de l image et non de sa taille. 70

71 Pixel et Voxel 71

72 Acquisition d une images L appareil photo L addition et la soustration de couleur 72

73 La compression d image LA RÉSOLUTION D IMPRESSION DÉPEND DU FORMAT DE L IMAGE ET NON DE SA TAILLE 73

74 La compression d image 74

75 Les fichiers d image Le plus utilisé est le Jpeg (libre de droit) Le dernier et le plus élaboré technologiquement est le JPEG

76 L image JPEG 76

77 Fichier avec EXIF Le fichier EXIF (Exchangeable image file format) est une spécification de format de fichier pour les images utilisées par les appareils photographiques numériques. Exemple: Filename : 001_107.JPG JFIF_APP1 : Exif Make : Canon Model : Canon EOS 400D DIGITAL XResolution : 72/1 YResolution : 72/1 ResolutionUnit : Inch DateTime : 2007:08:22 13:36:29 WhitePoint : 313/1000,329/1000 PrimaryChromaticities : 64/100,33/100,21/100,71/100,15/100,6/100 YCbCrCoefficients : 299/1000,587/1000,114/1000 YCbCrPositioning : co-sited ExifInfoOffset : 368 CustomRendered : Normal process ExposureMode : Manual WhiteBalance : Auto SceneCaptureType : Standard Unknown (A500)5,1 : 22/10 Sub Information ExposureTime : 1/200Sec FNumber : F13,0 ExposureProgram : Manual ISOSpeedRatings : 200 ExifVersion : 0221 DateTimeOriginal : 2007:08:22 13:36:29 DateTimeDigitized : 2007:08:22 13:36:29 ComponentConfiguration : YCbCr ShutterSpeedValue : 1/200Sec ApertureValue : F13,0 ExposureBiasValue : EV0,0 MeteringMode : Division Flash : Not fired(compulsory) FocalLength : 41,00(mm) MakerNote : Canon Format : 4876Bytes (Offset:738) UserComment : FlashPixVersion : 0100 ColorSpace : Uncalibrated ExifImageWidth : 2592 ExifImageHeight : 3888 FocalPlaneXResolution : /582 FocalPlaneYResolution : /877 FocalPlaneResolutionUnit : Meter Vendor Original Information Self-timer : Off Quality : Fine FlashMode : Unknown (32767) Drive Mode : Unknown (3) Focus Mode : One-Shot ImageSize : Unknown (45) Easy shooting mode : Unknown (55) Digital Zoom : Unknown (18) Contrast : +1 Saturation : +139 Sharpness : +320 MeteringMode : CenterWeightedAverage FocusType : Manual ExposureProgram : Easy shooting Focal length of lens : 0-0 Unit:0(mm) Flash Activity : Off Photo Effect : Off Color Tone : +68 White Balance : Unknown (546) Focused AF Area(AiAF) : Unknown (252) Flash bias : Unknown (3) Image type : Firmware1.1.0 Firmware version : LaurentPeters Owner name : ( Serial number : 4C Unknown (000D)7,1024 : Offset:1412 CustomFunctions : Color Matrix : Matrix1(sRGB) Parameters : AdobeRGB 77

78 Qualité de l image Indicateur de la qualité d'une information de l acquisition, la transmission, l affichage. Bruit de fond Rayonnement naturel Contraste le détail Résolution spatiale la sensibilité Compromis RS proportionnelle au voxel S/B proportionnel au FOV Appareil compact Appareil reflex 78

79 Principes généraux de radiodiagnostic Capture directe des rayons X et digitalisation pseudoimmédiate par des détecteurs solides (iodure de Césium) 79

80 Principes généraux de scanographie 80

81 Principes généraux d IRM Propriété de «résonance magnétique» que présentent certains noyaux moléculaires, placés dans un champ magnétique, et excités par des radiofréquences les noyaux de certains atomes possèdent un moment magnétique de spin. C'est en particulier le cas de l'atome d'hydrogène 1 que l'on retrouve en grande quantité dans les molécules qui composent les tissus biologiques comme l'eau (H2O) et les molécules organiques.. Il s'agit de phénomènes quantiques, sans effets secondaires aux énergies en usage clinique La plus grande discrimination de contraste parmi toutes les modalités d imagerie médicale L utilisation de produits de contraste artificiel reste indispensable 81

82 Principes généraux d IRM 7T( ) 82

83 La Qualité de l image Le bruit sur une images Bruit dû au sujet Bruit quantique Le détail acquis du détecteur ou du film ainsi que de l écran renforçateur de la cassette Le détail affiché sur l écran ou le négatoscope Artéfacts de traitement ou de développement Conversion des informations acquises ( RX, ) en lumière visible à l œil La qualité de l œil du radiologue Rapport Signal/Bruit (SNR) 83

84 Qualité de l image Bruit de fond et rayonnement diffusé Diminution du contraste FAIBLE MOYEN FORT L utilisation d une grille augmente le contraste parce que le rayonnement diffusé est éliminé avant d atteindre le détecteur sauf sur les petits osseux Causes du bruit de fond liées à la physique des rayonnements Rayonnement diffusé Zones de pression Hautes température Surface d émission des RX Flou de mouvement 84

85 Les facteurs affectant la Qualité d Image Contraste Résolution spatiale Qualité d Image Distortion & artefact Sensibilité Bruit 85

86 Image digitale et matrice 512x x x x x x 16 86

87 Image digitale et niveaux de gris 8 bits / 256 niveaux de gris 4 bits / 16 niveaux de gris 3 bits / 8niveaux de gris 2 bits / 4niveaux de gris 87

88 Artéfacts en imagerie 88

89 Artéfacts en imagerie 89

90 Artéfacts en imagerie 90

91 Artéfacts en imagerie 91

92 Artéfacts en imagerie 92

93 Artéfacts en imagerie 93

94 Artéfacts en imagerie LGM=140 94

95 DICOM Digital Imaging and Communication in Medicine Méthode de communication pour les différents équipements d'imagerie médicale numérique. Utilisée par la plupart les fabricants de matériel d'imagerie médicale. Conformance Statement Communication locale, à distance ou au travers d'un média Élimination les formats propriétaires. 95

96 Windows Level / Contraste Luminosité Lmax Cnorm Lmin Cnorm L norm Cnorm Lnorm Cmax Lnorm Cmin 96

97 Windows Level / Contraste Luminosité Lmax Cnorm Lmin Cnorm L norm Cnorm Lnorm Cmax Lnorm Cmin 97

98 Windows Level / Contraste Luminosité F2 Abdo 450/50 F4 Lung 1600/-600 F3 Cerv 80/35 F5 Médias 400/40 F6 Os 2000/500 F7 Spinal 350/40 Lmax Cnorm Lmin Cnorm L norm Cnorm Lnorm Cmax Lnorm Cmin 98

99 Parité SCU SCP La parité Information/Service est l'élément principale de la conformité à la norme. SOP (Service Object pair) SCU ( Service Class User ) SCP (Service Class Provider). Exemple??? SCU SCP réseau SCP SCU 99

100 Parité SCU SCP La parité Information/Service est l'élément principale de la conformité à la norme. SOP (Service Object pair) SCU ( Service Class User ) SCP (Service Class Provider). Avant d envoyer tout fichier, le demandeur de service SCU doit s assurer auprès du fournisseur de service SCP qu il peut assurer ce SOP. C est une négociation DICOM qui détermine si le transfert du fichier est possible. Peux tu imprimer une image CR N/B? La norme DICOM est orientée objet SCU Oui je peux imprimer une image CR N/B Voici l image à imprimer SCP 100

101 DICOM: un but Administration patient Laboratoire Dossier médical SOP class UID Identifie le type de service auquel est destiné le message - Storage service class - Retrieve / query service class Radiologie Dentisterie Imagerie médicale Study instance UID Serie instance UID Identifie un examen entier en temps et en lieu Identifie une série d images au sein d un examen Salle d opération Surveillance au lit du patient SOP instance ou image UID Identifie l image associée au fichier 101

102 Composition d un fichier DICOM RIS Modality console Modalité Acquisition RIS PACS console Patient info: Patient Name Patient ID Patient bithday Patient Sex Study info: Referent Physician Performing Physician Study ID Study annotation Study code & name Study date & Time Series info: Series instance UID Series Number Serie date & time (équipment info) Acqusition info: Modality info Setting of acquisition Positionning patient Radiation type Series images Images info Annotation info: Annotations Additional series Repport info: Repport Annotation Repporting physician Image SOP Instance 102

103 Flux des données 1 2 RIS 8 PACS BROKER PACS V V v v Message patient «arrivé» 2. Message patient «commencé» 3. Interrogation sur la liste de travail 4. Contenu de la liste à jour 5. Début de fabrication des images 6. Images crées et transmise 7. Fin de fabrication des images 8. Message examen «terminé» 9. Envoi du protocole d examen Avis de réception d images 103

104 lecture d un Dicom conformance statement 104

105 DICOM Format de fichier Constitué d'une suite de champs, les pixels n'étant qu'un champ particulier. Chaque champ est défini par : pour les encodages explicites : pour les encodages implicites : Une étiquette est constituée de numéro de groupe numéro d'élément format hexadécimale 105

106 Exemple CR Quelques liens Pour le prochain cours: Analyse du document suivant 106

107 Archivage de l information tout un travail 107

108 Comment organiser une bibliothèque? Les bases de données 108

109 Différentes entités AUTEUR Identifiant Nom Prénom D.D.N. Pseudo THÉMATIQUE Genre Public BIBLIOTHÈQUE Lieu LIVRE Identifiant Titre Résumé Année P. EMPRUNT Date de début Date de rentrée Livre Emprunteur LECTEUR Identifiant Nom Prénom D.D.N. Historique 109

110 Relation entre entités Base de donnée relationnelle Champ Enregistrement Relation Relation ID Auteur ID Livre AUTEUR Identifiant Nom Prénom D.D.N. Pseudo LIVRE Identifiant Titre Résumé Année P. 110

111 exemple imagerie médicale Gestion centrale des paramètres machines 111

112 Gestionnaire de Db Access de Microsoft FileMaker Pro de FileMaker HSQLDB (Java) Informix Ingres Interbase de Borland Oracle de Oracle Corporation SQL Server de Microsoft SQLite 112

113 SQL Structured Query Language langage structuré de requêtes, interroger ou manipuler une base de données relationnelle avec : un langage de définition de données un langage de manipulation de données un langage de contrôle de données transactions ou à écrire des procédures, fonctions ou déclencheurs. 113

114 Mettre un patient au statut C Après son accueil le patient entre en salle d examen. Le technicien après avoir regardé le contenu de la prescription, va mettre la statut du patient à commencé Analyse des requêtes SQL effectuée dans la Db pour cette opération Description de l opération effectuée 114

115 Réseau, notion GSM La poste télédistribution Gaz électricité Route égout Téléphone eau 115

116 Réseau, notion Gaz égout eau Vente matériel Route électricité équipement GSM communication La poste Téléphone télédistribution collègues Autoroute Aéroport Transport social Famille politique RAVEL Bus AMIS Ville 116

117 Reseau, analogie Bande Passante Nœud de communication Réseau GSM Codification 117

118 Réseau, internet Partage Communication Assistance Structuration Organisation Standardisation 118

119 WAN MAN LAN PAN Type de Réseau LAN Sart Tilman WAN MAN LAN PAN LAN ULG LAN CV LAN NDB WAN BELNET MAN Belgaco m LAN ES MAN TECTEO PAN maison 119

120 Protocole de communication Le protocole comporte différentes couches de protocoles La couche physique La couche liaison de données La couche réseau Couche transport La couche session La couche présentation La couche application paquets La différence de syntaxe dans l adressage des données entre microprocesseur Intel (système PC) et Motorola (système Mac et Sun) réside dans l'ordonnancement des octets. C est l ordonnancement big-endian & little-endian Exemple d'un mot long ( 32 bits ) 0x0AC0FF00, 0x x x x Big-endian 0x0A 0xC0 0xFF 0x00 Little-endian 0x00 0xFF 0xC0 0x0A 120

121 Les couches OSI Ordinateur 1 Ordinateur 2 1 Application Protocole d application Application APDU 2 présentation Protocole de présentation présentation PPDU 3 session Protocole de session session SPDU 4 5 Transport réseau Protocole de transport Routeurs Routeurs Transport réseau TPDU paquet 6 Liaison de données Liaison de données Trame 7 Physique Physique bit Réseaux 121

122 Les couches OSI 122

123 Transmission de données avec le modèle OSI Émetteur Données d application récepteur Application AH Données d application Application présentation PH Unité de données présentation session SH Unité de données session Transport TH Unité de données Transport réseau NH Unité de données réseau Liaison de données DH Unité de données DH Liaison de données Physique Unité de données (bits) Physique paquet Canal de transmission de données paquet Modèle TCP/IP Couche Application Couche Transport (TCP) Couche Internet (IP) Couche Accès réseau réseau Modèle OSI Couche Application Couche Présentation Couche Session Couche Transport Couche Réseau Couche Liaison données Couche Physique paquet 123

124 Transmission de données avec le modèle OSI Information ajoutées par la couche IP -Adresse de l expéditeur -Adresse du destinataire - information diverses 124

125 VPN Réseau Internet 125

126 Les différents systèmes informatiques hospitaliers Le système administratif Le système comptable Le système logistique Le système médico technique Le système médicale Les outils de pilotage Les applications transversales 126

127 Le système radiologique RIS (radiology Information System) PACS (picture Archiving and Communication System) 127

128 Maitres et Esclaves Maitre de l identité Du patient Système Central Maitre de l identité De l examen Système Départemental 128

129 En résumé 129

130 Et vous là dedans A Le patient arrive à l hôpital Le patient est accueilli en Imagerie Le patient est mis sur la table d examen Les images sont faites Le patient a terminé son examen L assistant a rédigé son compte rendu Le radiologue valide le compte rendu B E F C 130

131 Règles de routage Connaitre le flux des informations nécessaires au déroulement de chaque étape. A un endroit, sur une machine, savoir si tout ce qu il faut pour poser un diagnostic est là où on l attend ce de manière claire et précise. S il manque quelque chose, comment l exprimer. Est il possible de ce passer de manipulation humaine dans 90% des cas pour les transferts de données entre système. Et si le transfert ne fonctionne pas?? 131

132 5 grands cas de panne Pas de synchronisation en RIS et SGAP. Étiquettes O/N encodage dans le RIS des coordonnées patient Réalisation normale de l examen Pas de diffusion des résultats dans l hôpital Création de CD Accès des cliniciens au PACS en direct (accès limités) Voir dans votre service les procédures MD 132

133 5 grands cas de panne Pas de liste de travail. Vérification sur une autre machine O Vérification Images examen précédent dans PACS O Redémarrer la machine N Vérifier câble réseau N vérifier si sur autre site O problème réseau sur site N problème RIS ou réseau globale Encodage manuel vérification dans PACS Voir dans votre service les procédures MD 133

134 5 grands cas de panne Je ne vois pas mes images dans le PACS Encodage du prestataire correcte par le technologue Filtres correctes dans les listes de travail (jour) Vérification de l utilisateur dans le PACS Voir dans votre service les procédures MD 134

135 5 grands cas de panne Le clinicien ne voit pas mes images Vérifier s il n y a pas de doublons dans le DMI Vérifier si présence d un SUID dans le RIS Vérification des images dans PACS Compte rendu dans DMI Voir dans votre service les procédures MD 135

136 5 grands cas de panne Plus rien ne va. Pas de RIS pas de PACS pas de réseau Gravure de CD depuis la modalité Rédaction d un compte rendu provisoire Retour à la normale Lien des images avec le dossier administratif Rédaction du CR Demande de Stat examens sans images Voir dans votre service les procédures MD 136

137 Intégration dans le PACS existant 1. Co-existance entre patients humains et animaux dans la même Db 1. Secret médical 2. Secret professionnel (tiercé, ) 137

138 Intégration dans le PACS existant 1. Co-existance entre patients humains et animaux dans la même Db 1. Secret médical 2. Ne pas comparer le crane de M. Dupont et celui de son alligator 138

139 Éthique et protection de la santé Protection de la vie privée loi du 8 décembre 1992 La collecte des données et leur utilisation L'opposition à la collecte de données à des fins de marketing Informations à fournir lors de la collecte des données Le respect des droits de la personne concernée. La conservation et la suppression des données La cession de données à caractère personnel La sécurité du traitement La déclaration préalable à la commission de la vie privée Obligations de tout membre du personnel Obligations spécifiques aux prestataires de soins Missions du Service informatique et de l Architecture Technique et Infrastructure 139

140 Quizz Lapin 140

141 Quizz Perroquet 141

142 Quizz Iguane 142

143 Quizz Héron 143

144 Quizz Chien 144

145 Quizz pogona 145

146 Quizz Cochon D inde 146

147 Quizz hamster 147

148 Quizz Raton laveur 148

149 Quizz Furet 149

150 Quizz Chèvre 150

151 Quizz Vache 151

152 Quizz Anaconda 152

153 Quizz Hérisson 153

154 Quizz Poule 154

155 Quizz Poisson, mais de quel sexe? 155

156 Quizz 156

157 merci 157

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

Structure de base d un ordinateur

Structure de base d un ordinateur Structure de base d un ordinateur 1-Définition de l ordinateur L ordinateur est un appareil électronique programmable qui traite automatiquement les informations. Il est constitué de l unité centrale et

Plus en détail

THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT. Objectifs

THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT. Objectifs Architecture Matérielle des Systèmes Informatiques. S1 BTS Informatique de Gestion 1 ère année THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT Dossier 1 L environnement informatique. Objectifs Enumérer et

Plus en détail

Structure et fonctionnement d'un ordinateur : hardware

Structure et fonctionnement d'un ordinateur : hardware Structure et fonctionnement d'un ordinateur : hardware Introduction : De nos jours, l'ordinateur est considéré comme un outil indispensable à la profession de BDA, aussi bien dans les domaines de la recherche

Plus en détail

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Chapitre 2 Architecture d un ordinateur Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Les objectifs : o Identifier les principaux composants d un micro-ordinateur. o Connaître les caractéristiques

Plus en détail

Sur un ordinateur portable ou un All-in-One tactile, la plupart des éléments mentionnés précédemment sont regroupés. 10) 11)

Sur un ordinateur portable ou un All-in-One tactile, la plupart des éléments mentionnés précédemment sont regroupés. 10) 11) 1/ Généralités : Un ordinateur est un ensemble non exhaustif d éléments qui sert à traiter des informations (documents de bureautique, méls, sons, vidéos, programmes ) sous forme numérique. Il est en général

Plus en détail

Analyse et programmation 1

Analyse et programmation 1 Analyse et programmation Aperçu du fonctionnement de l ordinateur Fonctionnement de l ordinateur Codage de l information Bus d échange d information CPU Exécution d un programme par la CPU Gestion des

Plus en détail

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE A) QCM Les réponses au QCM doivent être portées directement sur la feuille de sujet de QCM. Ne pas omettre de faire figurer votre numéro de candidat sur cette feuille

Plus en détail

Matériel & Logiciels (Hardware & Software)

Matériel & Logiciels (Hardware & Software) CHAPITRE 2 HARDWARE & SOFTWARE P. 1 Chapitre 2 Matériel & Logiciels (Hardware & Software) 2.1 Matériel (Hardware) 2.1.1 Présentation de l'ordinateur Un ordinateur est un ensemble de circuits électronique

Plus en détail

ARCHITECTURE MATÉRIELLE ET LOGICIELLE

ARCHITECTURE MATÉRIELLE ET LOGICIELLE L ordinateur en quelques étapes avec différentes technologies : Boules sur tiges Roues dentées - ressorts Carte perforée Electro-aimants Boulier Pascaline de... Métier à tisser Enigma chinois Blaise Pascal!

Plus en détail

QCM systèmes d exploitation (Quarante questions)

QCM systèmes d exploitation (Quarante questions) QCM systèmes d exploitation (Quarante questions) QUIZZ OS N 1 (10 questions avec réponses) Question 1: Aux origines de l informatique, l'interface utilisateur des systèmes d exploitations était composée

Plus en détail

COMMENT GÉOLOCALISER ET GÉOMARQUER SES PHOTOS AVEC LE GPS GARMIN ETREX 30

COMMENT GÉOLOCALISER ET GÉOMARQUER SES PHOTOS AVEC LE GPS GARMIN ETREX 30 COMMENT GÉOLOCALISER ET GÉOMARQUER SES PHOTOS AVEC LE GPS GARMIN ETREX 30 OBJECTIFS DE CE TUTORIEL Vous souhaitez situer sur la carte d un logiciel cartographique les photos que prenez lors d une randonnée,

Plus en détail

MODULE I1. Plan. Introduction. Introduction. Historique. Historique avant 1969. R&T 1ère année. Sylvain MERCHEZ

MODULE I1. Plan. Introduction. Introduction. Historique. Historique avant 1969. R&T 1ère année. Sylvain MERCHEZ MODULE I1 Plan Chapitre 1 Qu'est ce qu'un S.E? Introduction Historique Présentation d'un S.E Les principaux S.E R&T 1ère année Votre environnement Sylvain MERCHEZ Introduction Introduction Rôles et fonctions

Plus en détail

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS ESIEE Unité d'informatique IN101 Albin Morelle (et Denis Bureau) QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS 1- ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D UN ORDINATEUR Processeur Mémoire centrale Clavier Unité d échange BUS

Plus en détail

qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq

qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx COURS DE PERFECTIONNEMENT cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq L ordinateur et Windows 2014-2015 wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui

Plus en détail

CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION

CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION 3.1 Un historique 3.2 Une vue générale 3.3 Les principaux aspects Info S4 ch3 1 3.1 Un historique Quatre générations. Préhistoire 1944 1950 ENIAC (1944) militaire : 20000 tubes,

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

Premiers pas sur l ordinateur Support d initiation

Premiers pas sur l ordinateur Support d initiation Premiers pas sur l ordinateur Support d initiation SOMMAIRE de la partie 1 : I. Structure générale de l ordinateur... 1. L Unité centrale... 2 2. Les différents périphériques... 5 II. Démarrer et arrêter

Plus en détail

Certificat Informatique et internet Niveau 1 TD D1. Domaine 1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif. 1. Généralités : Filière

Certificat Informatique et internet Niveau 1 TD D1. Domaine 1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif. 1. Généralités : Filière Certificat Informatique et internet Niveau 1 Filière TD D1 Domaine 1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif Nom N étudiant 1. Généralités : 1.1. Un ordinateur utilise des logiciels (aussi

Plus en détail

Cyber-base du Pays Martégal. Atelier «Découverte de l ordinateur»

Cyber-base du Pays Martégal. Atelier «Découverte de l ordinateur» Atelier «Découverte de l ordinateur» A. Un micro-ordinateur classique est composé des éléments suivants : - de l'unité centrale (UC) qui contient les composants essentiels d un ordinateur : le microprocesseur

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Session découverte La Gestion des photos avec Windows Vista / Windows 7 et le traitements d images numériques 1 Généralités sur le jargon de l image numérique

Plus en détail

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30 Plan du Travail Chapitre 1: Internet et le Web : Définitions et historique Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015

Plus en détail

CliniPACS : distribution sécurisée d'images DICOM en réseau local hospitalier

CliniPACS : distribution sécurisée d'images DICOM en réseau local hospitalier CliniPACS : distribution sécurisée d'images DICOM en réseau local hospitalier P. PUECH, JF. LAHAYE, JC. FANTONI [2], L. LEMAITRE CHRU de Lille [1] Plateau commun d Imagerie médicale - Hôpital Claude Huriez

Plus en détail

Cours 3 : L'ordinateur

Cours 3 : L'ordinateur Cours 3 : L'ordinateur Abdelkrim Zehioua 2éme année Licence Gestion Faculté des sciences Économiques et sciences de Gestion Université A, Mehri - Constantine 2 Plan du cours 1.Définitions de l'ordinateur

Plus en détail

Un ordinateur, c est quoi?

Un ordinateur, c est quoi? B-A.BA Un ordinateur, c est quoi? Un ordinateur, c est quoi? Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits

Plus en détail

R D. Vocabulaire de l ordinateur, de l informatique et de l Internet. Glossaire des TIC. Service local du Récit Commission scolaire des Sommets, 2004

R D. Vocabulaire de l ordinateur, de l informatique et de l Internet. Glossaire des TIC. Service local du Récit Commission scolaire des Sommets, 2004 O R D I Vocabulaire de l ordinateur, de l informatique et de l Internet Définition d'un ordinateur : Machine qui permet d emmagasiner des données (informations) et de les traiter à la demande de l'utilisateur.

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Chapitre 1 L interface de Windows 7 9

Chapitre 1 L interface de Windows 7 9 Chapitre 1 L interface de Windows 7 9 1.1. Utiliser le menu Démarrer et la barre des tâches de Windows 7... 10 Démarrer et arrêter des programmes... 15 Épingler un programme dans la barre des tâches...

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

Vocabulaire de l ordinateur, de l informatique et d Internet

Vocabulaire de l ordinateur, de l informatique et d Internet Ordinateur, définition : Machine qui permet d emmagasiner des données (informations) et de les traiter à la demande de l'utilisateur. Le traitement de l information, réalisé par un programme, va produire

Plus en détail

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation (Operating Systems) Introduction SITE : http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1/2 Qu est-ce qu un SE? Ensemble de logiciels

Plus en détail

Matériel informatique (hardware)

Matériel informatique (hardware) Matériel informatique (hardware) Le matériel informatique (en anglais hardware) est l'ensemble des équipements en électronique numérique (aussi appelée électronique digitale) servant au traitement des

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour débuter» La Gestion des photos avec Windows 7 1 Généralités sur le jargon de l image numérique Les différents formats d image : o BMP : il s'agit

Plus en détail

Architecture matérielle des systèmes informatiques

Architecture matérielle des systèmes informatiques Architecture matérielle des systèmes informatiques IDEC, Renens. Version novembre 2003. Avertissement : ce support de cours n est pas destiné à l autoformation et doit impérativement être complété par

Plus en détail

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle possible? 18 octobre 2012 Professeur Philippe KOLH CIO, Directeur du Service des Informations Médico-Economiques CHU de LIEGE Plan

Plus en détail

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Partie 1 : Notion de bases de données (Conception

Plus en détail

On distingue deux grandes catégories de mémoires : mémoire centrale (appelée également mémoire interne)

On distingue deux grandes catégories de mémoires : mémoire centrale (appelée également mémoire interne) Mémoire - espace destiné a recevoir, conserver et restituer des informations à traiter - tout composant électronique capable de stocker temporairement des données On distingue deux grandes catégories de

Plus en détail

IMAGE NUMERIQUE : NUMERISATION-TRAITEMENT- RETOUCHES

IMAGE NUMERIQUE : NUMERISATION-TRAITEMENT- RETOUCHES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION IMAGE

Plus en détail

Aéro Info. Le logiciel de gestion d aéroclub de nouvelle génération. 03/09/2003 Septembre 2003 1

Aéro Info. Le logiciel de gestion d aéroclub de nouvelle génération. 03/09/2003 Septembre 2003 1 Aéro Info Le logiciel de gestion d aéroclub de nouvelle génération 03/09/2003 Septembre 2003 1 Description Aéro Info est un en ensemble de logiciels permettant de gérer un aéroclub : Gestion des avions

Plus en détail

L ORDINATEUR. Les composants. La carte mère. Le processeur. Fréquence

L ORDINATEUR. Les composants. La carte mère. Le processeur. Fréquence L ORDINATEUR Les composants La carte mère Elle se trouve au centre de l'ordinateur et connecte tous les composants PC. La carte mère contient les connexions pour le processeur, la mémoire et les unités

Plus en détail

L ARCHITECTURE D UN ORDINATEUR. Page 1

L ARCHITECTURE D UN ORDINATEUR. Page 1 L ARCHITECTURE D UN ORDINATEUR Page 1 Page 2 SOMMAIRE I) Définition II) Boîtier a) Format b) Refroidissement III) Alimentation IV) Carte Mère V) Chipset VI)BIOS VII)Microprocesseur a)qu est ce que c est

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 22 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE FOURNITURE DE PERIPHERIQUES

Plus en détail

Base de l'informatique. Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB)

Base de l'informatique. Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB) Base de l'informatique Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB) Généralité Comment fonctionne un ordinateur? Nous définirons 3 couches Le matériel

Plus en détail

Système d exploitation

Système d exploitation Chapitre 2 Système d exploitation 2.1 Définition et rôle Un ordinateur serait bien difficile à utiliser sans interface entre le matériel et l utilisateur. Une machine peut exécuter des programmes, mais

Plus en détail

La mémoire. Un ordinateur. L'octet. Le bit

La mémoire. Un ordinateur. L'octet. Le bit Introduction à l informatique et à la programmation Un ordinateur Un ordinateur est une machine à calculer composée de : un processeur (ou unité centrale) qui effectue les calculs une mémoire qui conserve

Plus en détail

Démarrer et quitter... 13

Démarrer et quitter... 13 Démarrer et quitter... 13 Astuce 1 - Ouvrir, modifier, ajouter un élément dans le Registre... 14 Astuce 2 - Créer un point de restauration... 18 Astuce 3 - Rétablir un point de restauration... 21 Astuce

Plus en détail

LE DACS RADIATION DOSE MONITOR. Le bon réflexe pour une optimisation de la dose

LE DACS RADIATION DOSE MONITOR. Le bon réflexe pour une optimisation de la dose LE DACS RADIATION DOSE MONITOR Le bon réflexe pour une optimisation de la dose Radiation Dose Monitor / QU EST-CE QU UN DACS? / Le DACS (Dose Archiving and Communication System) est à la dose ce que le

Plus en détail

L informatique en solo

L informatique en solo Jean Louis LEQUEUX Les astuces d un pro L informatique en solo Préface de Jean JOSKOWICZ Président de l AFISI, 2003 ISBN : 2-7081-2875-2 L INTÉRIEUR D UN MICRO-ORDINATEUR 1 L intérieur d un PC (ou de tout

Plus en détail

Sauvegarde et protection des documents

Sauvegarde et protection des documents Sauvegarde et protection des documents 16 avril 2013 p 1 Sauvegarde et protection des documents Sauvegarder un document consiste à en conserver une copie, pour le mettre à l abri ou pour y revenir ultérieurement.

Plus en détail

Le programme d examens préparé par le Bureau canadien des conditions d admission en génie d Ingénieurs Canada englobe dix-sept disciplines du génie.

Le programme d examens préparé par le Bureau canadien des conditions d admission en génie d Ingénieurs Canada englobe dix-sept disciplines du génie. INTRODUCTION Le programme d examens préparé par le Bureau canadien des conditions d admission en génie d Ingénieurs Canada englobe dix-sept disciplines du génie. Le programme d examens de chaque spécialité

Plus en détail

INTERET D UN ARCHIVAGE PARALLELE POUR LES DONNEES ENHANCED DICOM

INTERET D UN ARCHIVAGE PARALLELE POUR LES DONNEES ENHANCED DICOM INTERET D UN ARCHIVAGE PARALLELE POUR LES DONNEES ENHANCED DICOM N.LABONNE(1) - C.LEFONDEUR(2) - A.BLUM(1) (1) Service d Imagerie Guilloz CHU NANCY (2) Direction du Système d Information CHU NANCY www.imagerieguilloz.com

Plus en détail

Technicien Supérieur de Support en Informatique

Technicien Supérieur de Support en Informatique Titre professionnel : «Technicien(ne) Supérieur(e)» Reconnu par l Etat de niveau III (Bac), inscrit au RNCP (arrêté du 17/07/08, J.O. n 205 du 03/09/08) (32 semaines) page 1/8 Unité 1 : Assistance bureautique

Plus en détail

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE QCM Remarque : - A une question correspond au moins 1 réponse juste - Cocher la ou les bonnes réponses Barème : - Une bonne réponse = +1 - Pas de réponse = 0

Plus en détail

La communication et la gestion de l'information

La communication et la gestion de l'information La communication et la gestion de l'information En informatique il existe plusieurs ressources matérielles qui permettent à un utilisateur de travailler, on appelle cet ensemble un poste de travail. Le

Plus en détail

Initiation à l informatique. Module 2 : Démarrage et Initiation Windows

Initiation à l informatique. Module 2 : Démarrage et Initiation Windows Initiation à l informatique. Module 2 : Démarrage et Initiation Windows Créé par Xavier CABANAT Version 1.3 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 23 Les versions : Auteur Version Date Modifs X.Cabanat

Plus en détail

Logiciel de création de badges personnalisés.

Logiciel de création de badges personnalisés. BELUGA Logiciel de création de badges personnalisés. Béluga est un logiciel de création et de personnalisation de badges fonctionnant sous Windows 95, 98, NT4, 2000 et XP. Il gère la totalité du processus

Plus en détail

INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000

INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000 INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000 Introduction : Initiation à la Micro- Informatique 1. Matériel 2. Périphériques a) Le clavier b) La souris c) L écran d) L unité centrale e) L imprimante

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

Systèmes d exploitation

Systèmes d exploitation Systèmes d exploitation Un système d exploitation (SE, en anglais Operating System ou OS) est un ensemble de programmes responsables de la liaison entre les ressources matérielles d un ordinateur et les

Plus en détail

LE MICRO ORDINATEUR. Introduction Architecture Les supports amovibles Les composants Le système d exploitation Les portables

LE MICRO ORDINATEUR. Introduction Architecture Les supports amovibles Les composants Le système d exploitation Les portables LIONEL FRANC Introduction Architecture Les supports amovibles Les composants Le système d exploitation Les portables L'INTRODUCTION Micro ordinateur portable ou fixe Système pluri- technologiques (mécanique,

Plus en détail

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration.

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration. Windows 2000: Introduction W2K: Architecture Système d'exploitation multitâche multithread 32 bits à architecture SMP. Multiplateforme: intel x86, Compaq Alpha Jusqu'à 64 Go de mémoire vive Système d'exploitation

Plus en détail

Les tablettes. Présentation tablettes Descriptif Fournisseurs Caractéristiques Comparatifs Conseils Perspectives Démonstration

Les tablettes. Présentation tablettes Descriptif Fournisseurs Caractéristiques Comparatifs Conseils Perspectives Démonstration Les Tablettes Les tablettes Présentation tablettes Descriptif Fournisseurs Caractéristiques Comparatifs Conseils Perspectives Démonstration Les tablettes Description: Appareil mobile positionné entre smartphone

Plus en détail

Introduction à l informatique en BCPST

Introduction à l informatique en BCPST Introduction à l informatique en BCPST Alexandre Benoit BCPST L informatique en BCPST «L enseignement de l informatique en classes préparatoires de la filière BCPST a pour objectif d introduire puis de

Plus en détail

Guest PC. pour Mac OS X. Guide utilisateur. Version 1.6. Copyright 1996-2005 Lismore Software Systems, Ltd. Tous droits réservés.

Guest PC. pour Mac OS X. Guide utilisateur. Version 1.6. Copyright 1996-2005 Lismore Software Systems, Ltd. Tous droits réservés. Guest PC pour Mac OS X Version 1.6 Guide utilisateur Copyright 1996-2005 Lismore Software Systems, Ltd. Tous droits réservés. Table des matières À propos de Guest PC... 1 À propos de votre machine virtuelle...

Plus en détail

Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004. Plan général Systèmes d exploitation

Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004. Plan général Systèmes d exploitation Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004 27 Janvier 2004 Systèmes d exploitation - partie 3 (=OS= Operating Systems) Dr. Dijana Petrovska-Delacrétaz DIVA group, DIUF 1 Plan général Systèmes d exploitation

Plus en détail

Boot Camp Bêta 1.1.2 Guide d installation et de configuration

Boot Camp Bêta 1.1.2 Guide d installation et de configuration Boot Camp Bêta 1.1.2 Guide d installation et de configuration 2 Table des matières 5 Présentation 6 Étape 1 : mise à jour du logiciel système et du programme interne de votre ordinateur 7 Étape 2 : utilisation

Plus en détail

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines)

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Module 1 : Programmer une application informatique Durée

Plus en détail

Enseignement transversal Réseaux Informatiques fonctionnant sous I.P. INTRODUCTION

Enseignement transversal Réseaux Informatiques fonctionnant sous I.P. INTRODUCTION INTRODUCTION «Tous les deux jours, nous produisons autant d informations que nous en avons générées depuis l aube de la civilisation jusqu en 2003» Une estimation d'eric Schmidt, patron de Google, lors

Plus en détail

Les bases de données Page 1 / 8

Les bases de données Page 1 / 8 Les bases de données Page 1 / 8 Sommaire 1 Définitions... 1 2 Historique... 2 2.1 L'organisation en fichier... 2 2.2 L'apparition des SGBD... 2 2.3 Les SGBD relationnels... 3 2.4 Les bases de données objet...

Plus en détail

Informatique pour tous

Informatique pour tous Informatique pour tous Architecture des ordinateurs - I Yannick Le Bras - MPSI Septembre 2013 Modalités du cours Section 1 Modalités du cours Modalités du cours Organisation semaine A : 2h de TP semaine

Plus en détail

AUJOUR'HUI, NOUS ALLONS DÉCOUVRIR

AUJOUR'HUI, NOUS ALLONS DÉCOUVRIR CHUTT!!!!! NOUS ALLONS COMMENCER! AUJOUR'HUI, NOUS ALLONS DÉCOUVRIR l' ORDINATEUR Classeur voir) voir) (voir) POUR COMMENCER, UN PEU DE VOCABULAIRE POUR MIEUX COMPRENDRE CERTAINES ABREVIATIONS : Ordinateur

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS INSTALLATION Une équipe d experts informatiques dédiée à votre bien-être numérique. FORMATION MAINTENANCE CATALOGUE DES FORMATIONS Retrouvez tous les avis clients sur bdom.fr B dom est une entreprise de

Plus en détail

Crédits... xi. Préface...xv. Chapitre 1. Démarrer et arrêter...1. Chapitre 2. L interface utilisateur...25

Crédits... xi. Préface...xv. Chapitre 1. Démarrer et arrêter...1. Chapitre 2. L interface utilisateur...25 Sommaire Crédits..................................................... xi Préface.....................................................xv Chapitre 1. Démarrer et arrêter................................1

Plus en détail

Historique. Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges)

Historique. Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges) Historique Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges) Historique L histoire des systèmes d exploitation permet de dégager des concepts de base que l on retrouve dans les systèmes actuels

Plus en détail

Partie théorique (20 points) :

Partie théorique (20 points) : OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Direction Recherche et Ingénierie de la Formation Examen Passage Session Juillet 2012 Variante 1 Filière : Technicien en Maintenance

Plus en détail

Spécifications d'impression Jusqu'à 12 ppm

Spécifications d'impression Jusqu'à 12 ppm MULTIFONCTION HP COLOR LASERJET CM1312 Réf : CC430A Fonctions Multitâche Tout-enun pris en charge Vitesse noire (normale, A4) Vitesse couleur (normale, A4) Fonctions Impression, copie, scan Oui Spécifications

Plus en détail

Initiation à l informatique - SUJET A

Initiation à l informatique - SUJET A Licence d Informatique L1 Année 2005-2006 Initiation à l informatique - SUJET A Ce sujet est un questionnaire à choix multiples. Chaque question n a pas nécessairement une seule réponse, elle peut en avoir

Plus en détail

STACCINI Pascal UFR Médecine Nice Université Nice-Sophia Antipolis

STACCINI Pascal UFR Médecine Nice Université Nice-Sophia Antipolis 2.3 : Apprécier les normes et standards et les technologies permettant l interopérabilité et le travail en réseau Chapitre 2 : Travail collaboratif en santé Normes et technologies de l interopérabilité

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels E1 RECRUTEMENT DES ASSISTANTS INGENIEURS DE RECHERCHE ET DE FORMATION...2 E1.1 Gestionnaire de base de données...2 E1.2 Développeur

Plus en détail

But de cette présentation

But de cette présentation Réseaux poste à poste ou égal à égal (peer to peer) sous Windows But de cette présentation Vous permettre de configurer un petit réseau domestique (ou de tpe), sans serveur dédié, sous Windows (c est prévu

Plus en détail

fournir un cd de restauration du Windows 8 ou procédure de restauration extrême prévue par constructeur

fournir un cd de restauration du Windows 8 ou procédure de restauration extrême prévue par constructeur SYSTÈME D'EXPLOITATION fourni Microsoft Windows 8.1 Pro 64 bits fournir un cd de restauration du Windows 8 ou procédure de restauration extrême prévue par constructeur Type de processeur 4 cœurs, 3.30

Plus en détail

Informatique en CPP. Amphi 1 : Matthieu Moy Amphi 2 : Frédéric Devernay

Informatique en CPP. Amphi 1 : Matthieu Moy <Matthieu.Moy@imag.fr> Amphi 2 : Frédéric Devernay <Frederic.Devernay@inria.fr> Informatique en CPP Cours : Amphi 1 : Matthieu Moy Amphi 2 : Frédéric Devernay Travaux pratiques : A : Matthieu Moy B : Romain Casati

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 Cours réseau Supports de transmission Les câbles Coaxial Ethernet RJ45 Fibre optique Supports de transmission 3 Les câbles Ethernet RJ45 Supports de transmission 4 Les câbles Coaxial Type BNC Cours

Plus en détail

Partie 1. Professeur : Haouati Abdelali. CPGE Lycée Omar Ibn Lkhattab - Meknès www.haouati.com haouaticpge@gmail.com

Partie 1. Professeur : Haouati Abdelali. CPGE Lycée Omar Ibn Lkhattab - Meknès www.haouati.com haouaticpge@gmail.com Partie 1 Professeur : Haouati Abdelali CPGE Lycée Omar Ibn Lkhattab - Meknès www.haouati.com haouaticpge@gmail.com Partie I : Généralités et algorithmique de base 1. Environnement matériel et logiciel

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 Prendre en main son PC... 11. Chapitre 2 La trousse de première urgence... 39

Sommaire. Chapitre 1 Prendre en main son PC... 11. Chapitre 2 La trousse de première urgence... 39 Chapitre 1 Prendre en main son PC... 11 1.1 Structure d un PC... 13 Composants externes d un PC... 13 Composants internes d un PC... 16 1.2 Le BIOS... 19 Accéder aux réglages du BIOS... 20 Les divers menus

Plus en détail

Domaine D1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif

Domaine D1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif Domaine D1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif Tout au long de sa vie, l usager travaille dans un environnement numérique. La virtualisation des ressources, les risques inhérents numériques

Plus en détail

Lutter contre les virus et les attaques... 15

Lutter contre les virus et les attaques... 15 Lutter contre les virus et les attaques... 15 Astuce 1 - Télécharger et installer Avast!... 17 Astuce 2 - Configurer la protection de messagerie... 18 Astuce 3 - Enregistrer Avast!... 20 Astuce 4 - Mettre

Plus en détail

Fiche technique du serveur CamTrace 1U 2 tiroirs sans RAID

Fiche technique du serveur CamTrace 1U 2 tiroirs sans RAID CamTrace 1U Photos Camtrace tous droits réservés Fiche technique du serveur CamTrace 1U 2 tiroirs sans RAID Chassis Supermicro Carte mère X9SCLF Dimensions : Largeur 16.8" (426 mm) Profondeur 22.6" (574

Plus en détail

Bases de données Outils de gestion

Bases de données Outils de gestion 11/03/2010 Bases de données Outils de gestion Mise en place d outils pour gérer, stocker et utiliser les informations d une recherche biomédicale ent réalisé par L. QUINQUIS d épidémiologie et de biostatistique

Plus en détail

Introduction à l informatique

Introduction à l informatique Introduction à l informatique IUT-R&T Ivan MADJAROV Maître de conférences en Informatique Septembre 2009 Introduction L'informatique à sa motivation initiale était de faciliter et d'accélérer le calcul,

Plus en détail

La problématique de la Préservation des Bases de Données. Olivier ROUCHON CINES Groupe PIN Jeudi 7 Octobre

La problématique de la Préservation des Bases de Données. Olivier ROUCHON CINES Groupe PIN Jeudi 7 Octobre La problématique de la Préservation des Bases de Données Olivier ROUCHON CINES Groupe PIN Jeudi 7 Octobre Définition des bases de données Terme du langage courant base de données Utilisé pour désigner

Plus en détail

Réseaux communicants

Réseaux communicants Nom.. Prénom.. Réseaux communicants Technologie 1 Energie transportée / données transportées : Dans une installation électrique, on distingue 2 utilisations de la tension transportée : - la tension pour

Plus en détail

ATELIERS DE FORMATION TECHNICIEN DE MAINTENANCE INFORMATIQUE

ATELIERS DE FORMATION TECHNICIEN DE MAINTENANCE INFORMATIQUE ATELIERS DE FORMATION TECHNICIEN DE MAINTENANCE INFORMATIQUE MODULE I : FORMATION À LA MAINTENANCE INFORMATIQUE Niveau requis : Technicien possédant des connaissances et des capacités de base : Sur l'utilisation

Plus en détail

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES Haute disponibilité pour Serveurs Ouverts (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware ) Généralités Quelques définitions

Plus en détail

Chap.1: Introduction à la téléinformatique

Chap.1: Introduction à la téléinformatique Chap.1: Introduction à la téléinformatique 1. Présentation 2. les caractéristiques d un réseau 3. les types de communication 4. le modèle OSI (Open System Interconnection) 5. l architecture TCP/IP 6. l

Plus en détail

Banque d images SVT. Créer et utiliser une banque d images avec Picasa 2. Version anglaise -Windows 98. Banque photo en SVT : page 1 /14

Banque d images SVT. Créer et utiliser une banque d images avec Picasa 2. Version anglaise -Windows 98. Banque photo en SVT : page 1 /14 A..T C..G G..C A..T T..A C..G A..T T..A G..C G..C T..A A..T C..G Sciences de la Vie et de la Terre Lycée de la Venise Verte Banque d images SVT Créer et utiliser une banque d images avec Picasa 2 Version

Plus en détail

Routeur Gigabit WiFi AC 1200 Dual Band

Routeur Gigabit WiFi AC 1200 Dual Band Performance et usage AC1200 Vitesse WiFi AC1200-300 + 867 Mbps Couverture Wi-Fi dans toute la maison 1200 DUAL BAND 300+900 RANGE Idéal pour connecter de nombreux périphériques WiFi au réseau Application

Plus en détail